SlideShare une entreprise Scribd logo
Application                                ADF/MME/INS/002

   Méthodes Métallurgie               Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                          Rev. 0          P 1/18




 TITRE :           INSTRUCTION POUR LA GESTION DES PROCES VERBAUX DE
                      QUALIFICATION DE MODE OPERATOIRE DE SOUDAGE

                                      MATIERE / SOUDURE / PV QMOS / AUTRES




RESUME :
L’objectif de cette instruction qui s’applique à l’ensemble des activités de soudage est de présenter :
      •     Le mode de gestion des Procès Verbaux de Qualification de Mode Opératoire de Soudage (PV-QMOS) au sein
            du groupe ADF
      •     Le passage éventuel de nouveau PV-QMOS




 DIFFUSION : Président Directeur Général, Directeur Général Adjoint, Directeur Général Délégué,
           Directeurs de Régions et de Branches, Responsable Technologie de Maintenance, Responsables
           de Centres, Cellule Méthode Métallurgie, Responsables de Contrats, Techniciens Soudage,
           Coordonnateur QE,, Animateurs HSEQ




                     Rédacteurs               Vérificateur             Approbateur                 Gestionnaire
Fonction      Ingénieur Soudeur            Responsable de la        Président Directeur     Coordonnateur Qualité
                                           Cellule Méthode                Adjoint              Environnement
                                             Métallurgie
Nom              Damien BERCHET            Bernard Pomarel          Philippe PARENT           André MARGHERITI
                                                                                                date d'application
Signature
Application                                                            ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                                                            Rev. 0                    P 2/18




                                                                    SOMMAIRE
1    OBJET...........................................................................................................................................3
2    DOCUMENTS DE REFERENCE..............................................................................................3
3    DEFINITION DES TERMES .....................................................................................................3
4    GROUPE ADF..............................................................................................................................4
5    PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE......................................................4
    5.1      Organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie ....................................................................4
    5.2      Fonctionnement Général de l’activité soudage et de la gestion des PV QMOS.......................6
     5.2.1       Définition du niveau de qualité, de la criticité produit et de l’habilitation opératoire.......................................7
     5.2.2       Audits................................................................................................................................................................9
     5.2.3       Périmètre des audits ..........................................................................................................................................9
     5.2.4       Fréquence et durée des audits ...........................................................................................................................9
     5.2.5       Rapport d’audit .................................................................................................................................................9
     5.2.6       Rôle de l’organisme notifié...............................................................................................................................9
6    GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES .........................10
    6.1      Base de Données PV QMOS (BDD) ......................................................................................10
    6.2      Accès à la base de données .....................................................................................................10
    6.3      Présentation générale du fonctionnement de la Base de Données ..........................................11
    6.4      Requête sur la Base de Données en consultation ....................................................................13
    6.5      Consultation et utilisation des PV QMOS ..............................................................................14
     6.5.1       Rappel sur les normes de PV QMOS en soudage ...........................................................................................14
     6.5.2       Interprétation des résultats ..............................................................................................................................15
    6.6      Passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage.............................16
     6.6.1       Données d’entrées à une épreuve de PV QMOS.............................................................................................16
     6.6.2       Demande de validation ...................................................................................................................................16
     6.6.3       Validation du DMOS-P...................................................................................................................................16
     6.6.4       Mise à jour du DMOS-P .................................................................................................................................18
     6.6.5       Enregistrement du PV QMOS dans la BDD ...................................................................................................18
    6.7      Archivage physique.................................................................................................................18

                                                                         FIGURES
Figure 1 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de premier niveau ...........................................4
Figure 2 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de niveau filiale ..............................................5
Figure 3 : Principe de Fonctionnement Général de centralisation des PV QMOS ...................................6
Figure 4 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 1/2 .......................................11
Figure 5 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 2/2 .......................................12
Figure 6 : Utilisation des PV QMOS selon le référentiel et l’organisme ...............................................15

                                                                    TABLEAUX
Tableau 1 : Classification des niveaux de qualité selon la criticité des pièces .........................................7
Tableau 2 : Exemple des normes de référence........................................................................................14
Tableau 3 : Domaine d’application des normes......................................................................................14
Application                                  ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                              Rev. 0         P 3/18




1 OBJET
1 OBJET

L’objet de cette procédure est de présenter la gestion des Procès Verbaux de Qualification de Mode Opératoire de Soudage
adoptée au sein du Groupe ADF.
Elle précise :
     • Les principes d’organisation avec l’appui de la cellule Méthodes Métallurgie.
     • La gestion informatique et physique des PV QMOS
     • Le mode de recherche des PV QMOS
     • Le passage de nouveau PV QMOS



2 DOCUMENTS DE REFERENCE
2 DOCUMENTS DE REFERENCE

Ref 1: ADF GPA NO 100 : Note d'organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie.
Ref 2: ISO 15607-AC1 (200509) : Descriptif et qualification d’un mode opératoire de soudage pour les matériaux
métalliques-Règles générales
Ref 3 : NF EN ISO 3834-2 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2
: exigences de qualité complète
Ref 4 : Fiche AQUAP 2008/02 Modalité de transfert d’approbations de mode opératoire d’assemblage permanent
Ref 5 : NF EN ISO 3834-3 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2
: exigences de qualité normale
Ref 6 : NF EN ISO 3834-4 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2
: exigences de qualité élémentaire.



3 DEFINITION DES TERMES
3 DEFINITION DES TERMES

Les termes suivants utilisés dans le présent document sont définis dans le document Ref 2 :

    •   MOS : Mode opératoire de soudage
    •   DMOS-P : Descriptif de mode opératoire de soudage préliminaire
    •   DMOS : Descriptif de mode opératoire de soudage
    •   PV-QMOS : Procès Verbal de qualification de mode opératoire de soudage
    •   Epreuve de qualification de mode opératoire de soudage

Vous trouverez ci-dessous d’autres termes fréquemment utilisés dans ce document :
   • Filiale : Le Groupe ADF est organisé par filiale.
   • Etablissement : Chaque filiale peut avoir un ou plusieurs établissements dans son périmètre. Il s’agit d’atelier de
        propriété ADF.
   • Atelier : Il s’agit d’atelier détaché chez les clients dépendant des filiales.
   • Contrat : Des personnes sont détachés dans des locaux du client sans atelier spécifiquement attribué. Ces contrats
        sont gérés par les filiales.
   • Site : Définit une organisation locale de production dans lequel le soudage est utilisé. Il peut s’agir d’un
        établissement, d’un atelier ou d’un contrat.
   • Coordinateur soudage : Personne responsable du soudage tant sur le plan technique que de la qualité. Chaque
        établissement doit comporter un coordinateur en soudage.
   • Technicien soudage : Personne membre du service soudage dans chaque établissement.
   • BDD : Abréviation de Base de Données.
   • Cellule Méthode Métallurgie : Service au centre de l’activité soudage du groupe ADF (voir Ref 1).
   • Correspondant soudage : Personne en relation avec un coordinateur soudage dépendant de la même filiale ayant
        des compétences en relation avec le niveau de qualité de son site.
Application                                      ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                   Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                    Rev. 0      P 4/18




4 GROUPE ADF
4 GROUPE ADF

Le groupe ADF est composé de filiales appartenant à 100% au groupe ADF.
Au niveau du soudage, chaque centre utilisant le soudage et ses techniques connexes rapporte fonctionnellement à un
service centralisé selon le document Ref 1.
Un audit réalisé par un organisme extérieur valide que le groupe ADF et ses filiales sont organisées conformément aux
spécifications européennes de qualité en matière de soudage définies dans le document Ref 3.



5 PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE
5 PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE

Un Procès Verbal de Qualification de Mode Opératoire de Soudage correspond à la description et la validation d’un Mode
Opératoire de Soudage.

Le partage des PV QMOS implique donc la vérification des capacités à maitriser l’activité soudage afin de mettre en
œuvre correctement ce mode opératoire.


5.1 Organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie

Voir document Ref 1 pour plus de précision.
Dans l’organisation du Groupe ADF, une filiale peut être composée :
         D’établissements (voir Figure 1).
         D’ateliers appartenant à la filiale (voir Figure 2).
         De contrats liés à une filiale sur site client (voir Figure 2).

Au niveau du réseau soudage, la figure ci-dessus représente le périmètre de chaque membre du réseau soudage. Ainsi, les
coordinateurs soudage de chaque filiale établissement rapportent à la cellule méthodes métallurgie.


                                            Coordinateur 6
                                                                           Coordinateur 5


                         Coordinateur n
                                                    Cellule Méthodes            Coordinateur 4
                                                      Métallurgie

                                                                                  Coordinateur 3
                                                                                            Etablissement 1
                                Coordinateur 1
                           Etablissement 1                                                      Filiale 2
                                                           Coordinateur 2
                                                         Etablissement 2
                               Filiale 1



                       Figure 1 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de premier niveau
Application                                   ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                Rev. 0          P 5/18




Les correspondants de soudage des contrats rapportent à leurs coordinateurs soudage respectifs désignés dans leurs filiales
d’appartenance.




                                 Correspondant
                                   Contrat 1
                                                         Coordinateur 1

                     Filiale 1                          Etablissement 1



                                                                            Correspondant
                                        Correspondant                         Atelier 1
                                          Contrat 2


                       Figure 2 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de niveau filiale
Application                                ADF/MME/INS/002

        Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                    Rev. 0              P 6/18



5.2 Fonctionnement Général de l’activité soudage et de la gestion des PV QMOS

  Périmètre d’action de la cellule Méthode Métallurgie          CELLULE METHODES
                                                                  METALLURGIE


                  Insuffisant                               -Gestion Globale
                                             Contrôle       -Validation des nouvelles épreuves         Audit
                                             d’accès        -Gestion des habilitations
                                Filiale
                                habilitée                        =




                                                                                                       FABRICATION
                                                                                                                      Satisfaction
                                au niveau                                                                               Client
  FILIALE




                                opératoire                   Base de              Filiale
               Criticité
                                                             données              habilitée
               Produit                                       des PV               pour le PV                          Conformité
                                Niveau       Suffisant       QMOS                 QMOS                               Réglementation
                                Qualité
                                filiale
                                Adapté

                                                              -Limitation d’usage des PV
                                                              QMOS Opératoire
                                                                                                     -Rapport d’audit
                                                              -Détermination et vérification
                                      Validation par la       niveau de qualité
                                        Direction et          -Proposition amélioration
                                           Qualité



                       Figure 3 : Principe de Fonctionnement Général de centralisation des PV QMOS

La figure ci-dessus montre le principe d’organisation que le groupe ADF a décidé d’adopter.

Filiale :
            Vérifie que son niveau qualité lui permet de fabriquer l’équipement défini par sa criticité.
            Vérifie qu’il a les compétences opératoires lui permettant de fabriquer l’équipement.
            A accès à l’ensemble des PV QMOS du groupe par l’intermédiaire de la base de données.
            Choisit un ou des PV QMOS selon son application
            Vérifie par l’intermédiaire de la base de données que sa filiale est bien habilitée pour utiliser le ou les PV QMOS
            choisis.
            Met en œuvre le PV QMOS sélectionné.

Cellule Métallurgie :
        Contrôle l’accès à la base.
        Valide les DMOS-P en cas de nouvelle épreuve de QMOS
        Gère la base de données (ajout/modification/suppression de données).
        Vérifie périodiquement par l’intermédiaire d’audit
            o Que la filiale utilise les PV QMOS qui lui ont été attribués
            o La bonne mise en œuvre des PV QMOS et peut en limiter éventuellement leurs usages (voir ci-dessus).
            o Le respect des exigences de son niveau de qualité et peut éventuellement le modifier.
Application                                     ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                   Rev. 0           P 7/18




5.2.1    Définition du niveau de qualité, de la criticité produit et de l’habilitation opératoire

Niveau de qualité :

Chaque site de production (établissements, contrats ou ateliers) appartenant au réseau soudage est classé selon un des 3
niveaux croissants de qualité suivant :
        Elémentaire (voir Ref 6)
        Normale (voir Ref 5)
        Complète (voir Ref 3)

Plus le niveau de qualité est élevé plus les exigences de qualité requis sont élevées. Par ailleurs, un site qui démontre la
conformité par rapport à l’un des niveaux cités ci-dessous est également considéré comme ayant établi la conformité vis-à-
vis de tous les niveaux inférieurs sans qu’il soit nécessaire d’en faire la preuve de manière complémentaire.

Exemple : Un site qui satisfait aux exigences de qualité complète satisfait de ce fait aux exigences de qualité normale et de
qualité élémentaire.

Le niveau de qualité est validé par des audits (voir paragraphe suivant).

Criticité produit (ou pièces ou équipement)

Etant donné le contexte du Groupe ADF –les équipements sous pression -, la criticité des produits se base principalement
sur les catégories de risque définies dans la DESP et sur la notion de notabilité des réparations introduite dans l’arrêté du 15
mars 2000.

Classification Niveau de Qualité / Criticité produit

Le niveau de qualité détermine la criticité des pièces que les sites peuvent réaliser comme l’illustre le tableau ci-dessous.

                                                 Niveau de qualité          Elémentaire    Normale Complète
                                           Non Soumis                           X             X       X
                                           0                                    X             X       X
                                           I                                                  X       X
                         Neuf
             Equipement                    II                                                 X       X
                sous                       III                                                        X
              pression                     IV                                                         X
                                                      Notable                             X           X
                                           Soumise
                         Réparation                   Non Notable          X              X           X
                                           Non Soumise                     X              X           X
                         Nucléaire                                                                    X
             Autres      Cryogénie                                                                    X
                         Autres                                            X              X           X
                     Tableau 1 : Classification des niveaux de qualité selon la criticité des pièces

NOTA : Si un E.S.P est réalisé dans le milieu nucléaire (hors DESP) ou dans la cryogénie, seuls les sites de niveau de
qualité complète pourront les réaliser.

Habilitation opératoire d’utilisation des PV QMOS

Un site est habilité au niveau opératoire à utiliser un ou plusieurs PV QMOS lorsqu’il démontre avoir les compétences et
l’expérience nécessaires afin de mettre en œuvre correctement le mode opératoire de soudage décrit dans le ou les PV
QMOS. Cette habilitation opératoire est indépendante du niveau de qualité du site.

Exemple : Un site de niveau de qualité Complète peut ne pas avoir l’habilitation opératoire pour fabriquer des
équipements sous pression en acier inoxydable alors qu’un site de niveau de qualité élémentaire peut l’obtenir.
Application                      ADF/MME/INS/002

Méthodes Métallurgie   Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                Rev. 0     P 8/18
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                 Rev. 0           P 9/18




5.2.2    Audits

5.2.2.1 Vérification et/ou détermination du niveau de qualité du site

Le service Méthode Métallurgie vérifie par des audits adaptés au niveau de qualité du site que l’ensemble des exigences de
ce niveau du site est rempli.
Le niveau de qualité de chaque site n’est pas géré par la base de données de centralisation des PV QMOS.

5.2.2.2 Habilitation opératoire des sites à l’utilisation des PV QMOS

Par ailleurs au cours de ces audits, le service Méthode Métallurgie identifie le ou les sites ayant les compétences et
l’expérience nécessaires pour utiliser chaque PV QMOS du groupe selon plusieurs critères :
    o Matériel (procédé). La filiale doit avoir dans son parc, le matériel correspondant au PV QMOS sélectionné en
         étant de fonctionnement.
    o Matériaux : La filiale devra démontrer par des exemples récents (moins de 2 ans), qu’il maitrise le soudage de
         certains groupes de matériaux (exemple : acier inoxydables, acier à carbone équivalent élevé, acier allié au
         Chrome Molybdène).
    o Niveau de compétence du coordinateur en soudage et suivant expérience du site

L’habilitation de chaque site à utiliser les PV QMOS est gérée par la base de données de centralisation des PV QMOS.

Lorsqu’une filiale souhaite diversifier ses activités en utilisant par exemple un nouveau procédé de soudage connu ou
inconnu dans le reste du groupe ou en soudant des groupes de matériaux dont elle n’a pas d’expérience notable, une période
probatoire sera mise en place sous la coordination de la cellule métallurgie afin de valider par des essais représentatifs (ou
le passage de PV QMOS) que la filiale a les compétences nécessaires à la réalisation d’un équipement pour nos clients.

5.2.3    Périmètre des audits
Les sites concernés par les audits correspondent à tous ceux connectés à la base de données.

5.2.4    Fréquence et durée des audits
Les audits auront lieu au minimum une fois tous les 3 ans par établissement ayant un niveau de qualité complète ou
normale. Selon les conclusions des audits et notamment en cas de disfonctionnements majeurs, des audits complémentaires
pourront être menés dans cette période.

Pour les sites relevant de la qualité élémentaire, les audits s’effectueront dans le cas de modifications majeures
d’organisation.

Dans le cas d’intégration de nouveaux établissements dans le réseau soudage, un audit initial sera systématiquement réalisé
afin d’évaluer notamment leurs niveaux de qualité et leurs expériences dans le soudage.

La durée d’un audit est approximativement d’une journée.

5.2.5    Rapport d’audit
Un rapport d’audit sera systématiquement édité au format du groupe ADF et centralisé dans notre système HSEQ. Il sera
communiqué aux intervenants de l’audit, au responsable HSEQ et à la Direction Générale.

5.2.6    Rôle de l’organisme notifié
L’organisme notifié peut consulter les rapports d’audits des sites et intervient notamment dans le cas d’un changement de
périmètre du Groupe ADF (acquisition d’une nouvelle société) afin de vérifier la capacité d’intégration d’une nouvelle
activité.
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                 Rev. 0          P 10/18




6 GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES
6 GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES

6.1 Base de Données PV QMOS (BDD)

Afin de gérer ses PV-QMOS, le Groupe ADF a développé en interne une base de données regroupant tous les PV-QMOS
utilisables par l’ensemble des filiales du Groupe ADF. Tous les techniciens soudeurs habilités peuvent consulter la base
selon des niveaux d’habilitation (voir ci-dessous).


6.2 Accès à la base de données

L’accès à la base de données est réalisé nominativement dans le but d’identifier très clairement chaque utilisateur.

L’entrée d’un nouvel utilisateur se fait en envoyant au service métallurgie :
         Nom
         Prénom
         Fonction
         Site (ou filiale)
         Etablissement

Par ailleurs, un organigramme le positionnera dans son site.
Application                                 ADF/MME/INS/002

  Méthodes Métallurgie               Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                           Rev. 0         P 11/18




6.3 Présentation générale du fonctionnement de la Base de Données


      COMMENT ?                        QUI ?                             QUOI

                                                                  Assemblage à souder
    Requête sur la
    BDD en
    consultation
                                                                     Un PV-QMOS                     Oui
                                    Filiale                      applicable disponible ?
    Ajouter DMOSP
    sur la BDD
                                                                                    Non

                                                                Etude d’un DMOS-P
    Vérification du
    domaine de                Cellule Métallurgie                    Validation ?
    validité maximum

                                                                  Epreuve de QMOS


    Mise à jour de
    la DMOSP                        Filiale                          Mise à jour du                       Non
                                                                                              Site
                                                                      DMOS-P                  habilité



    Entrer le PV-QMOS                                                                         Oui
    dans la base et le
    scan de celui-ci                                                  PV-QMOS
                              Cellule Métallurgie
                                                                                                          1
    Archivage physique
    au centre de
    Vitrolles




    Consultation et
                                                              DMOS préparé par le
    édition de DMOS                Filiale
                                                              responsable soudage de
                                                              l’entité

                     Figure 4 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 1/2
Application                               ADF/MME/INS/002

Méthodes Métallurgie           Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                     Rev. 0          P 12/18




                                                                     1


                                                                                   Autres
                                                                    Cause?
                                                   Procédé



                                                      Possibilité            Non
            Analyse des          Filiale             de le souder
            raisons                                  autrement?

                                                    Oui

                                                      Recherche
                                                    d’un autre PV
                                                       QMOS




           Recherche                                                                  Site ayant
           du site           Cellule Métallurgie
                                                                                    l’habilitation
                                                                                    à proximité?




           Choix de la                                                             Sous traiter ou
           solution                                                                supervision par
                                  Filiale
                                                                                      autre site



               Figure 5 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 2/2
Application                                 ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                              Rev. 0          P 13/18



6.4 Requête sur la Base de Données en consultation

La recherche d’une QMOS s’effectue en renseignant :

             o    La filiale responsable du DMOS-P
             o    Les filiales pouvant utilisées le PV QMOS
             o    La norme de référence
             o    Les matériaux à assembler
             o    Le type (tube ou tôle) de chaque matériau
             o    Le type d’assemblage définit par quelques variables (pleine pénétration/BW/FW …)
             o    L’épaisseur pénétrée entièrement dans le cas de piquage pleine pénétration ou de soudure en T
             o    Les dimensions de l’assemblage (diamètre et épaisseur)
             o    Le(s) procédé(s) de soudage
             o    Les essais mécaniques (exigence de résilience et température de celle-ci)
             o    Les TTAS requis.

Le système informatique filtre la base de données et affiche les résultats de la recherche.
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                               Rev. 0          P 14/18



6.5 Consultation et utilisation des PV QMOS


6.5.1   Rappel sur les normes de PV QMOS en soudage

La réalisation de PV QMOS est basée sur une multitude de normes d’épreuves de PV QMOS (voir Annexe 1 de Ref 2) qui
dépendent :
         du milieu ou du contexte de la fabrication (Nucléaire, Equipement sous pression…)
         du procédé de soudage concerné (Arc électrique, Faisceau d’électrons, Laser, Soudage par résistance….)
         du type de l’assemblage (bout à bout, angle, tube sur plaque tubulaire, rechargement)
         du matériau (Acier et Nickel, Aluminium, Fonte…)
         des évolutions d’indice de chaque norme.

Le groupe ADF concentre la majorité de ces activités de soudage sur :
        Le milieu des équipements sous pression dans un contexte européen (Voir Normes harmonisées)
        Les procédés à l’arc électrique (TIG, MIG, MAG, Electrode Enrobée, Fil fourré, Arc Sous Flux)
        Le soudage d’acier (non alliée, faiblement allié et fortement alliés) et de d’alliage de Nickel.
        La réalisation d’assemblage courant de type bout à bout de tube ou de tôle, de piquage

Vous trouverez ci-dessous, la liste des normes de PV QMOS que le groupe a déjà utilisé ou est susceptible d’utiliser selon
différents critères.

                                Normes PV               Date         Remplacé par
                             AQUAP
                             NF A89010           Juillet 1986     NF EN 288-3
                             NF EN 288-3         Juin 1992        NF EN 288-3/A1
                             NF EN 288-3/A1      Aout 1997        NF EN 15614-1
                             NF EN 15614-1       Février 2005     NF EN 15614-1/A1
                             NF EN 15614-1/A1    Mai 2008
                             NF EN 15614-7       Novembre 2007
                             NF EN 15614-8       Juillet 2002
                             CODAP                        -
                             ASME IX                      -
                             RCCM                         -
                                   Tableau 2 : Exemple des normes de référence

                                                         Type                                   Matériau
            Normes PV
                                 BW/FW/Piquage          Rechargement      Tube/Plaque         Acier      Nickel
        AQUAP                         x                                                        x
        NF EN 288-3                   x                                                        x
        NF EN 288-3/A1                x                                                        x
        NF EN 15614-1                 x                                                        x           x
        NF EN 15614-1/A1              x                                                        x           x
        NF EN 15614-7                                          x                               x           x
        NF EN 15614-8                                                       x                  x           x
        CODAP                            x                  x
        ASME IX                          x                  x               x                    x            x
        RCCM                             x                  x               x                    x            x
                                     Tableau 3 : Domaine d’application des normes
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                 Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                 Rev. 0            P 15/18

On constate que la majorité des PV QMOS du groupe ADF a été réalisée sur :
             o Des bouts à bouts ou piquages
             o Aciers (non alliés, faiblement alliés et fortement alliés)
             o Procédés à l’arc électrique

Ainsi, ces PV QMOS ont été réalisés suivant :
             o AQUAP
             o NF EN 288-3
             o NF EN 288-3/A1
             o NF EN 15614-1
             o NF EN 15614-1/A1

En ce qui concerne les autres configurations telles que soudure sur base Nickel, soudure de tube sur plaques tubulaires,
rechargement, avant l’apparition des normes européennes NF EN 15614-1, NF EN 15614-7, NF EN 15614-8, les
coordinateurs en soudage réalisaient les PV QMOS sur base ASME ou CODAP qui traitaient ces cas.

Un fichier d’aide à la recherche de PV QMOS est disponible sur la base de données afin d’élargir au maximum le spectre
de recherche.

6.5.2    Interprétation des résultats

Avant d’utiliser le ou les PV QMOS trouvés, l’utilisateur devra veiller en premier lieu que sa filiale d’appartenance a les
compétences nécessaires pour mettre en œuvre ce ou ces PVQMOS (voir paragraphe Erreur ! Source du renvoi
introuvable.). Cette information sera très clairement indiquée dans le tableau de résultat.

Le tableau ci-dessous présente les cas à considérer.

Fabrication      Catégorie ou          Norme du PV                 Organisme                    ACTION
                   Type de               QMOS
                   soudure
                                    Interne, harmonisée
               0 et I                                      Fabricant ou Organisme        Utilisable
                                    ou non.
                                                           Fabricant ou organisme
                                                                                         Pas utilisable
                                    Harmonisée             quelconque (non notifié)
Neuf                                                       Organisme notifié             Utilisable
               II, III et IV                                                             Utilisable en réalisant
                                                           Organisme Habilité ou         une retranscription
                                    Non Harmonisé
                                                           Notifié.                      selon fiche AQUAP
                                                                                         AP01
                                    Interne, harmonisée
               Article 9                                Fabricant ou ON ou OH         Utilisable
                                    ou non.
                                    Harmonisée ou non
Réparation
                                    mais « selon un
               Article 16                               ON ou OH                      Utilisable
                                    cahier des charges
                                    approuvé »
                         Figure 6 : Utilisation des PV QMOS selon le référentiel et l’organisme

Nota : Les exigences contractuelles sont à prendre aussi en compte.

Si un PV QMOS trouvé n’a pas comme fabricant Groupe ADF, il n’est pas utilisable en l’état par l’ensemble du
Groupe. Bien entendu, le site propriétaire du PV QMOS pourra utiliser librement celui-ci.

Nota 1 : « les cahiers des charges approuvés » sont :
                   Cahier des charges AQUAP
                   NFA 89010 (juillet 1986)
                   EN 288-3, EN 288-3/A1 et les séries de normes NF EN 15614 harmonisées.

Remarque : Certains organismes sont définis comme :
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                                Rev. 0          P 16/18

                      agréés au titre de l'arrêté du 24 mars 1978,
                           o ASAP, Bureau Veritas, GAPAVE, Institut de soudure.
                      habilités au titre du décret du 13 décembre 1999,
                      notifiés au titre de la directive 97/23/CE,

6.6 Passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage

Dans le cas où aucun PV QMOS ne correspond à la recherche de l’utilisateur, celui-ci a la possibilité selon son niveau
d’habilitation de demander le passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage.


6.6.1    Données d’entrées à une épreuve de PV QMOS
Avant de lancer sa procédure d’épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage, l’utilisateur membre du réseau
soudage devra veiller à vérifier et déterminer :
        Dans le cadre d’une Qualification de Mode Opératoire de soudage autre que dans le cas de bout à bout pleine
        pénétration de tube ou de tôle (exemple : piquage pleine pénétration, soudure en T, soudure d’angle…), il est dans
        la pratique impossible de réaliser et donc de vérifier les caractéristiques mécaniques minimales (essai de traction à
        température ambiante et essai de flexion par choc) de l’assemblage. Ainsi, il est généralement nécessaire
        d’accompagner le passage d’une épreuve de QMOS d’un piquage (ou FW) par un PV QMOS d’une soudure bout
        à bout utilisant le même métal d’apport et ayant des épaisseurs représentatives communes.
        Evaluer la nécessité d’essai de traction à chaud.
        Déterminer la norme de PV QMOS selon le Cahier des Charges du client. Des exigences complémentaires à une
        norme peuvent être requis (exemple : RCCM, ou certains clients COGEMA…).
        Déterminer la température de l’essai de flexion par choc (en générale en conformité avec la norme du matériau de
        base).
        Dans le cas des aciers inoxydables austénitiques, il est préférable de réaliser des essais de flexion par choc à -
        196°C (bien que cela ne soit pas demandé dans toutes les normes de construction).
        Déterminer l’ensemble des essais mécaniques à réaliser et cela afin d’augmenter le domaine de validité du PV
        QMOS.
        Veiller à réaliser 2 assemblages de Qualification dans 2 positions différentes lorsque cela permet d’augmenter le
        domaine de validité du PV QMOS.
        Réaliser à minima les essais de duretés.
        Veiller à vérifier la nécessité ou pas d’un Traitement Thermique Après Soudage (TTAS) (adapter la température à
        celle généralement requise).
        Réaliser une procédure particulière d’épreuve de QMOS si nécessaire.
        Indiquer à l’organisme assistant à l’épreuve de QMOS que le fabricant est GROUPE ADF
        Indiquer à l’organisme d’envoyer le PV QMOS le cas échéant au siège à Vitrolles.


6.6.2    Demande de validation
L’utilisateur entre l’ensemble des informations indiquées dans le formulaire de saisie des demandes de DMOS-P et valide
l’enregistrement.
Le responsable de la BDD reçoit automatiquement une demande de validation de DMOS-P.


6.6.3    Validation du DMOS-P
Le responsable de la BDD valide ou pas le DMOS-P du demandeur. Les critères suivants sont pris en compte dans son
choix :
        Recherche initiale de l’utilisateur
        Choix des matériaux
        Choix de l’assemblage et des dimensions
        Choix du métal d’apport (marque et type)
        Essais complémentaires (résilience, analyse chimique, dureté…)

Dans le cas d’une invalidation, le responsable de la BDD devra motiver son choix auprès du demandeur et lui trouver une
solution de substitution.
Application                                 ADF/MME/INS/002

   Méthodes Métallurgie               Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                          Rev. 0         P 17/18



A partir de la validation du DMOS-P, l’utilisateur peut imprimer son DMOS-P au format du Groupe ADF et lancer son
épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage.
Application                                    ADF/MME/INS/002

    Méthodes Métallurgie                Ensemble du Groupe ADF et ses filiales
                                                                                               Rev. 0          P 18/18




6.6.4   Mise à jour du DMOS-P
Durant l’épreuve de PV QMOS, le demandeur de l’épreuve de PV QMOS met à jour son DMOS-P selon les paramètres
consignés par l’organisme notifié et imprime son DMOS-P définitif.


6.6.5   Enregistrement du PV QMOS dans la BDD
Si l’assemblage soudé lors de l’épreuve de QMOS répond à l’ensemble des points indiqués dans la norme spécifiée à
l’organisme, le DMOS-P peut alors être converti en PV QMOS dans la BDD par le responsable de la BDD. Celui-ci vérifie
la conformité du DMOS-P définitif rempli par le demandeur et celui indiqué dans le PV QMOS rempli par l’organisme
permettant ainsi une double vérification des données. Il complète l’enregistrement du PV QMOS par les données relatives
aux essais mécaniques. Le responsable de la BDD envoie un message électronique au demandeur précisant que le PV
QMOS est enregistré.

Le représentant du groupe ADF habilité signe le PV QMOS (une liste sera établie) et retourne à l’organisme notifié une
copie de la page de garde signée du PV QMOS.

Le responsable de la BDD archive physiquement le PV QMOS (voir paragraphe 6.7).

Si l’assemblage soudé lors de l’épreuve de QMOS ne répond pas à l’ensemble des points indiqués dans la norme spécifiée
à l’organisme, le DMOS-P est converti en PV QMOS « échoué » dans la BDD par le responsable de la BDD.


6.7 Archivage physique

L’ensemble des PV QMOS du groupe est classé par un ordre chronologique donné par l’outil informatique au siège à
Vitrolles.
Le responsable de la Base de Données est le seul à pouvoir insérer ou sortir un PV QMOS de l’archivage. L’ensemble des
PV QMOS (et dans leur intégralité annexes comprises) sont scannés et insérer dans un fichier accessible à tous les sites. Le
nom de chaque PV QMOS est donné par l’association du numéro interne et du numéro de PV.

Contenu connexe

En vedette

Fiche technique lyre ind llob
Fiche technique lyre ind llobFiche technique lyre ind llob
Fiche technique lyre ind llob
INDUSTRIAL LLOBERA SA
 
Les lyres
Les lyresLes lyres
Les lyres
Nicolas Martello
 
WPS Shootout
WPS ShootoutWPS Shootout
WPS Shootout
Jody Garnett
 
Cours corrosion part 2
Cours corrosion part 2Cours corrosion part 2
Cours corrosion part 2
Khalil HIBA
 
Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1
Khalil HIBA
 
design and analysis of pressure vessel
design and analysis of pressure vesseldesign and analysis of pressure vessel
design and analysis of pressure vessel
Akshay Chinchamalatpure
 
Pressure vessel manufacturing
Pressure vessel manufacturingPressure vessel manufacturing
Pressure vessel manufacturing
physics101
 
Pressure vessels
Pressure vessels  Pressure vessels
Pressure vessels
GPTraining
 
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgoM03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
imad-sektaoui
 

En vedette (10)

Fiche technique lyre ind llob
Fiche technique lyre ind llobFiche technique lyre ind llob
Fiche technique lyre ind llob
 
Les lyres
Les lyresLes lyres
Les lyres
 
WPS Shootout
WPS ShootoutWPS Shootout
WPS Shootout
 
Corrosion+td
Corrosion+tdCorrosion+td
Corrosion+td
 
Cours corrosion part 2
Cours corrosion part 2Cours corrosion part 2
Cours corrosion part 2
 
Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1Cours corrosion part 1
Cours corrosion part 1
 
design and analysis of pressure vessel
design and analysis of pressure vesseldesign and analysis of pressure vessel
design and analysis of pressure vessel
 
Pressure vessel manufacturing
Pressure vessel manufacturingPressure vessel manufacturing
Pressure vessel manufacturing
 
Pressure vessels
Pressure vessels  Pressure vessels
Pressure vessels
 
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgoM03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
M03 procédés généraux de construction ac tsgo btp-tsgo
 

Similaire à Adf mme ins 002 version draft

Développement d’une application pour la gestion de stock.pdf
Développement d’une application pour la gestion de stock.pdfDéveloppement d’une application pour la gestion de stock.pdf
Développement d’une application pour la gestion de stock.pdf
AbdelHadiTLM
 
Mécanique et rdm partie1
Mécanique et rdm partie1Mécanique et rdm partie1
Mécanique et rdm partie1
imad-sektaoui
 
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
AchilleZussy
 
Masques barrières afnor Covid19
Masques barrières afnor Covid19Masques barrières afnor Covid19
Masques barrières afnor Covid19
PatrickTanz
 
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
Build Green
 
Base de connaissance amdec
Base de connaissance amdecBase de connaissance amdec
Base de connaissance amdec
EXPERT PLUS
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
darckdaxter
 
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
dnunez1984
 
hipath_3000_man.pdf
hipath_3000_man.pdfhipath_3000_man.pdf
hipath_3000_man.pdf
fellahi1
 
Automatisme) www.cours-online.com
Automatisme) www.cours-online.comAutomatisme) www.cours-online.com
Automatisme) www.cours-online.com
morin moli
 
Introduction aux systèmes automatisés
Introduction aux systèmes automatisésIntroduction aux systèmes automatisés
Introduction aux systèmes automatisés
morin moli
 
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes TechnologiquesLe Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Genève Lab
 
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
guest57927e
 
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
MrShady1
 
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
CNCC Formation
 
Eugenio Mauri: présentation de TOGAF
Eugenio Mauri: présentation de TOGAFEugenio Mauri: présentation de TOGAF
Eugenio Mauri: présentation de TOGAF
Eugenio Mauri
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
Sal Ma
 

Similaire à Adf mme ins 002 version draft (20)

Rapport
RapportRapport
Rapport
 
Développement d’une application pour la gestion de stock.pdf
Développement d’une application pour la gestion de stock.pdfDéveloppement d’une application pour la gestion de stock.pdf
Développement d’une application pour la gestion de stock.pdf
 
Mécanique et rdm partie1
Mécanique et rdm partie1Mécanique et rdm partie1
Mécanique et rdm partie1
 
Catalogue cim-2015 (1)
Catalogue cim-2015 (1)Catalogue cim-2015 (1)
Catalogue cim-2015 (1)
 
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
Afnor spec s76-001-masques-barrieres(1)
 
Masques barrières afnor Covid19
Masques barrières afnor Covid19Masques barrières afnor Covid19
Masques barrières afnor Covid19
 
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
Traitement de l'air-intérieur - performance et innocuite systemes et matériau...
 
Base de connaissance amdec
Base de connaissance amdecBase de connaissance amdec
Base de connaissance amdec
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
 
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
Modelisatation de la tpm par la dynamque des systemes au sein d’une entrepris...
 
hipath_3000_man.pdf
hipath_3000_man.pdfhipath_3000_man.pdf
hipath_3000_man.pdf
 
Automatisme) www.cours-online.com
Automatisme) www.cours-online.comAutomatisme) www.cours-online.com
Automatisme) www.cours-online.com
 
Introduction aux systèmes automatisés
Introduction aux systèmes automatisésIntroduction aux systèmes automatisés
Introduction aux systèmes automatisés
 
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes TechnologiquesLe Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
 
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
Guide pratique bureau_enseignement_decembre_2008
 
ns.pdf
ns.pdfns.pdf
ns.pdf
 
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
 
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
Appel d'offres : conception des formations 2018/2019
 
Eugenio Mauri: présentation de TOGAF
Eugenio Mauri: présentation de TOGAFEugenio Mauri: présentation de TOGAF
Eugenio Mauri: présentation de TOGAF
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
 

Adf mme ins 002 version draft

  • 1. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 1/18 TITRE : INSTRUCTION POUR LA GESTION DES PROCES VERBAUX DE QUALIFICATION DE MODE OPERATOIRE DE SOUDAGE MATIERE / SOUDURE / PV QMOS / AUTRES RESUME : L’objectif de cette instruction qui s’applique à l’ensemble des activités de soudage est de présenter : • Le mode de gestion des Procès Verbaux de Qualification de Mode Opératoire de Soudage (PV-QMOS) au sein du groupe ADF • Le passage éventuel de nouveau PV-QMOS DIFFUSION : Président Directeur Général, Directeur Général Adjoint, Directeur Général Délégué, Directeurs de Régions et de Branches, Responsable Technologie de Maintenance, Responsables de Centres, Cellule Méthode Métallurgie, Responsables de Contrats, Techniciens Soudage, Coordonnateur QE,, Animateurs HSEQ Rédacteurs Vérificateur Approbateur Gestionnaire Fonction Ingénieur Soudeur Responsable de la Président Directeur Coordonnateur Qualité Cellule Méthode Adjoint Environnement Métallurgie Nom Damien BERCHET Bernard Pomarel Philippe PARENT André MARGHERITI date d'application Signature
  • 2. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 2/18 SOMMAIRE 1 OBJET...........................................................................................................................................3 2 DOCUMENTS DE REFERENCE..............................................................................................3 3 DEFINITION DES TERMES .....................................................................................................3 4 GROUPE ADF..............................................................................................................................4 5 PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE......................................................4 5.1 Organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie ....................................................................4 5.2 Fonctionnement Général de l’activité soudage et de la gestion des PV QMOS.......................6 5.2.1 Définition du niveau de qualité, de la criticité produit et de l’habilitation opératoire.......................................7 5.2.2 Audits................................................................................................................................................................9 5.2.3 Périmètre des audits ..........................................................................................................................................9 5.2.4 Fréquence et durée des audits ...........................................................................................................................9 5.2.5 Rapport d’audit .................................................................................................................................................9 5.2.6 Rôle de l’organisme notifié...............................................................................................................................9 6 GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES .........................10 6.1 Base de Données PV QMOS (BDD) ......................................................................................10 6.2 Accès à la base de données .....................................................................................................10 6.3 Présentation générale du fonctionnement de la Base de Données ..........................................11 6.4 Requête sur la Base de Données en consultation ....................................................................13 6.5 Consultation et utilisation des PV QMOS ..............................................................................14 6.5.1 Rappel sur les normes de PV QMOS en soudage ...........................................................................................14 6.5.2 Interprétation des résultats ..............................................................................................................................15 6.6 Passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage.............................16 6.6.1 Données d’entrées à une épreuve de PV QMOS.............................................................................................16 6.6.2 Demande de validation ...................................................................................................................................16 6.6.3 Validation du DMOS-P...................................................................................................................................16 6.6.4 Mise à jour du DMOS-P .................................................................................................................................18 6.6.5 Enregistrement du PV QMOS dans la BDD ...................................................................................................18 6.7 Archivage physique.................................................................................................................18 FIGURES Figure 1 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de premier niveau ...........................................4 Figure 2 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de niveau filiale ..............................................5 Figure 3 : Principe de Fonctionnement Général de centralisation des PV QMOS ...................................6 Figure 4 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 1/2 .......................................11 Figure 5 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 2/2 .......................................12 Figure 6 : Utilisation des PV QMOS selon le référentiel et l’organisme ...............................................15 TABLEAUX Tableau 1 : Classification des niveaux de qualité selon la criticité des pièces .........................................7 Tableau 2 : Exemple des normes de référence........................................................................................14 Tableau 3 : Domaine d’application des normes......................................................................................14
  • 3. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 3/18 1 OBJET 1 OBJET L’objet de cette procédure est de présenter la gestion des Procès Verbaux de Qualification de Mode Opératoire de Soudage adoptée au sein du Groupe ADF. Elle précise : • Les principes d’organisation avec l’appui de la cellule Méthodes Métallurgie. • La gestion informatique et physique des PV QMOS • Le mode de recherche des PV QMOS • Le passage de nouveau PV QMOS 2 DOCUMENTS DE REFERENCE 2 DOCUMENTS DE REFERENCE Ref 1: ADF GPA NO 100 : Note d'organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie. Ref 2: ISO 15607-AC1 (200509) : Descriptif et qualification d’un mode opératoire de soudage pour les matériaux métalliques-Règles générales Ref 3 : NF EN ISO 3834-2 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2 : exigences de qualité complète Ref 4 : Fiche AQUAP 2008/02 Modalité de transfert d’approbations de mode opératoire d’assemblage permanent Ref 5 : NF EN ISO 3834-3 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2 : exigences de qualité normale Ref 6 : NF EN ISO 3834-4 (200604) : Exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux métalliques Partie 2 : exigences de qualité élémentaire. 3 DEFINITION DES TERMES 3 DEFINITION DES TERMES Les termes suivants utilisés dans le présent document sont définis dans le document Ref 2 : • MOS : Mode opératoire de soudage • DMOS-P : Descriptif de mode opératoire de soudage préliminaire • DMOS : Descriptif de mode opératoire de soudage • PV-QMOS : Procès Verbal de qualification de mode opératoire de soudage • Epreuve de qualification de mode opératoire de soudage Vous trouverez ci-dessous d’autres termes fréquemment utilisés dans ce document : • Filiale : Le Groupe ADF est organisé par filiale. • Etablissement : Chaque filiale peut avoir un ou plusieurs établissements dans son périmètre. Il s’agit d’atelier de propriété ADF. • Atelier : Il s’agit d’atelier détaché chez les clients dépendant des filiales. • Contrat : Des personnes sont détachés dans des locaux du client sans atelier spécifiquement attribué. Ces contrats sont gérés par les filiales. • Site : Définit une organisation locale de production dans lequel le soudage est utilisé. Il peut s’agir d’un établissement, d’un atelier ou d’un contrat. • Coordinateur soudage : Personne responsable du soudage tant sur le plan technique que de la qualité. Chaque établissement doit comporter un coordinateur en soudage. • Technicien soudage : Personne membre du service soudage dans chaque établissement. • BDD : Abréviation de Base de Données. • Cellule Méthode Métallurgie : Service au centre de l’activité soudage du groupe ADF (voir Ref 1). • Correspondant soudage : Personne en relation avec un coordinateur soudage dépendant de la même filiale ayant des compétences en relation avec le niveau de qualité de son site.
  • 4. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 4/18 4 GROUPE ADF 4 GROUPE ADF Le groupe ADF est composé de filiales appartenant à 100% au groupe ADF. Au niveau du soudage, chaque centre utilisant le soudage et ses techniques connexes rapporte fonctionnellement à un service centralisé selon le document Ref 1. Un audit réalisé par un organisme extérieur valide que le groupe ADF et ses filiales sont organisées conformément aux spécifications européennes de qualité en matière de soudage définies dans le document Ref 3. 5 PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE 5 PRESENTATION DE L’ORGANISATION GENERALE Un Procès Verbal de Qualification de Mode Opératoire de Soudage correspond à la description et la validation d’un Mode Opératoire de Soudage. Le partage des PV QMOS implique donc la vérification des capacités à maitriser l’activité soudage afin de mettre en œuvre correctement ce mode opératoire. 5.1 Organisation de la Cellule Méthodes Métallurgie Voir document Ref 1 pour plus de précision. Dans l’organisation du Groupe ADF, une filiale peut être composée : D’établissements (voir Figure 1). D’ateliers appartenant à la filiale (voir Figure 2). De contrats liés à une filiale sur site client (voir Figure 2). Au niveau du réseau soudage, la figure ci-dessus représente le périmètre de chaque membre du réseau soudage. Ainsi, les coordinateurs soudage de chaque filiale établissement rapportent à la cellule méthodes métallurgie. Coordinateur 6 Coordinateur 5 Coordinateur n Cellule Méthodes Coordinateur 4 Métallurgie Coordinateur 3 Etablissement 1 Coordinateur 1 Etablissement 1 Filiale 2 Coordinateur 2 Etablissement 2 Filiale 1 Figure 1 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de premier niveau
  • 5. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 5/18 Les correspondants de soudage des contrats rapportent à leurs coordinateurs soudage respectifs désignés dans leurs filiales d’appartenance. Correspondant Contrat 1 Coordinateur 1 Filiale 1 Etablissement 1 Correspondant Correspondant Atelier 1 Contrat 2 Figure 2 : Membres du réseau Soudage du Groupe ADF de niveau filiale
  • 6. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 6/18 5.2 Fonctionnement Général de l’activité soudage et de la gestion des PV QMOS Périmètre d’action de la cellule Méthode Métallurgie CELLULE METHODES METALLURGIE Insuffisant -Gestion Globale Contrôle -Validation des nouvelles épreuves Audit d’accès -Gestion des habilitations Filiale habilitée = FABRICATION Satisfaction au niveau Client FILIALE opératoire Base de Filiale Criticité données habilitée Produit des PV pour le PV Conformité Niveau Suffisant QMOS QMOS Réglementation Qualité filiale Adapté -Limitation d’usage des PV QMOS Opératoire -Rapport d’audit -Détermination et vérification Validation par la niveau de qualité Direction et -Proposition amélioration Qualité Figure 3 : Principe de Fonctionnement Général de centralisation des PV QMOS La figure ci-dessus montre le principe d’organisation que le groupe ADF a décidé d’adopter. Filiale : Vérifie que son niveau qualité lui permet de fabriquer l’équipement défini par sa criticité. Vérifie qu’il a les compétences opératoires lui permettant de fabriquer l’équipement. A accès à l’ensemble des PV QMOS du groupe par l’intermédiaire de la base de données. Choisit un ou des PV QMOS selon son application Vérifie par l’intermédiaire de la base de données que sa filiale est bien habilitée pour utiliser le ou les PV QMOS choisis. Met en œuvre le PV QMOS sélectionné. Cellule Métallurgie : Contrôle l’accès à la base. Valide les DMOS-P en cas de nouvelle épreuve de QMOS Gère la base de données (ajout/modification/suppression de données). Vérifie périodiquement par l’intermédiaire d’audit o Que la filiale utilise les PV QMOS qui lui ont été attribués o La bonne mise en œuvre des PV QMOS et peut en limiter éventuellement leurs usages (voir ci-dessus). o Le respect des exigences de son niveau de qualité et peut éventuellement le modifier.
  • 7. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 7/18 5.2.1 Définition du niveau de qualité, de la criticité produit et de l’habilitation opératoire Niveau de qualité : Chaque site de production (établissements, contrats ou ateliers) appartenant au réseau soudage est classé selon un des 3 niveaux croissants de qualité suivant : Elémentaire (voir Ref 6) Normale (voir Ref 5) Complète (voir Ref 3) Plus le niveau de qualité est élevé plus les exigences de qualité requis sont élevées. Par ailleurs, un site qui démontre la conformité par rapport à l’un des niveaux cités ci-dessous est également considéré comme ayant établi la conformité vis-à- vis de tous les niveaux inférieurs sans qu’il soit nécessaire d’en faire la preuve de manière complémentaire. Exemple : Un site qui satisfait aux exigences de qualité complète satisfait de ce fait aux exigences de qualité normale et de qualité élémentaire. Le niveau de qualité est validé par des audits (voir paragraphe suivant). Criticité produit (ou pièces ou équipement) Etant donné le contexte du Groupe ADF –les équipements sous pression -, la criticité des produits se base principalement sur les catégories de risque définies dans la DESP et sur la notion de notabilité des réparations introduite dans l’arrêté du 15 mars 2000. Classification Niveau de Qualité / Criticité produit Le niveau de qualité détermine la criticité des pièces que les sites peuvent réaliser comme l’illustre le tableau ci-dessous. Niveau de qualité Elémentaire Normale Complète Non Soumis X X X 0 X X X I X X Neuf Equipement II X X sous III X pression IV X Notable X X Soumise Réparation Non Notable X X X Non Soumise X X X Nucléaire X Autres Cryogénie X Autres X X X Tableau 1 : Classification des niveaux de qualité selon la criticité des pièces NOTA : Si un E.S.P est réalisé dans le milieu nucléaire (hors DESP) ou dans la cryogénie, seuls les sites de niveau de qualité complète pourront les réaliser. Habilitation opératoire d’utilisation des PV QMOS Un site est habilité au niveau opératoire à utiliser un ou plusieurs PV QMOS lorsqu’il démontre avoir les compétences et l’expérience nécessaires afin de mettre en œuvre correctement le mode opératoire de soudage décrit dans le ou les PV QMOS. Cette habilitation opératoire est indépendante du niveau de qualité du site. Exemple : Un site de niveau de qualité Complète peut ne pas avoir l’habilitation opératoire pour fabriquer des équipements sous pression en acier inoxydable alors qu’un site de niveau de qualité élémentaire peut l’obtenir.
  • 8. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 8/18
  • 9. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 9/18 5.2.2 Audits 5.2.2.1 Vérification et/ou détermination du niveau de qualité du site Le service Méthode Métallurgie vérifie par des audits adaptés au niveau de qualité du site que l’ensemble des exigences de ce niveau du site est rempli. Le niveau de qualité de chaque site n’est pas géré par la base de données de centralisation des PV QMOS. 5.2.2.2 Habilitation opératoire des sites à l’utilisation des PV QMOS Par ailleurs au cours de ces audits, le service Méthode Métallurgie identifie le ou les sites ayant les compétences et l’expérience nécessaires pour utiliser chaque PV QMOS du groupe selon plusieurs critères : o Matériel (procédé). La filiale doit avoir dans son parc, le matériel correspondant au PV QMOS sélectionné en étant de fonctionnement. o Matériaux : La filiale devra démontrer par des exemples récents (moins de 2 ans), qu’il maitrise le soudage de certains groupes de matériaux (exemple : acier inoxydables, acier à carbone équivalent élevé, acier allié au Chrome Molybdène). o Niveau de compétence du coordinateur en soudage et suivant expérience du site L’habilitation de chaque site à utiliser les PV QMOS est gérée par la base de données de centralisation des PV QMOS. Lorsqu’une filiale souhaite diversifier ses activités en utilisant par exemple un nouveau procédé de soudage connu ou inconnu dans le reste du groupe ou en soudant des groupes de matériaux dont elle n’a pas d’expérience notable, une période probatoire sera mise en place sous la coordination de la cellule métallurgie afin de valider par des essais représentatifs (ou le passage de PV QMOS) que la filiale a les compétences nécessaires à la réalisation d’un équipement pour nos clients. 5.2.3 Périmètre des audits Les sites concernés par les audits correspondent à tous ceux connectés à la base de données. 5.2.4 Fréquence et durée des audits Les audits auront lieu au minimum une fois tous les 3 ans par établissement ayant un niveau de qualité complète ou normale. Selon les conclusions des audits et notamment en cas de disfonctionnements majeurs, des audits complémentaires pourront être menés dans cette période. Pour les sites relevant de la qualité élémentaire, les audits s’effectueront dans le cas de modifications majeures d’organisation. Dans le cas d’intégration de nouveaux établissements dans le réseau soudage, un audit initial sera systématiquement réalisé afin d’évaluer notamment leurs niveaux de qualité et leurs expériences dans le soudage. La durée d’un audit est approximativement d’une journée. 5.2.5 Rapport d’audit Un rapport d’audit sera systématiquement édité au format du groupe ADF et centralisé dans notre système HSEQ. Il sera communiqué aux intervenants de l’audit, au responsable HSEQ et à la Direction Générale. 5.2.6 Rôle de l’organisme notifié L’organisme notifié peut consulter les rapports d’audits des sites et intervient notamment dans le cas d’un changement de périmètre du Groupe ADF (acquisition d’une nouvelle société) afin de vérifier la capacité d’intégration d’une nouvelle activité.
  • 10. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 10/18 6 GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES 6 GESTION DES PV QMOS AU TRAVERS DE LA BASE DE DONNEES 6.1 Base de Données PV QMOS (BDD) Afin de gérer ses PV-QMOS, le Groupe ADF a développé en interne une base de données regroupant tous les PV-QMOS utilisables par l’ensemble des filiales du Groupe ADF. Tous les techniciens soudeurs habilités peuvent consulter la base selon des niveaux d’habilitation (voir ci-dessous). 6.2 Accès à la base de données L’accès à la base de données est réalisé nominativement dans le but d’identifier très clairement chaque utilisateur. L’entrée d’un nouvel utilisateur se fait en envoyant au service métallurgie : Nom Prénom Fonction Site (ou filiale) Etablissement Par ailleurs, un organigramme le positionnera dans son site.
  • 11. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 11/18 6.3 Présentation générale du fonctionnement de la Base de Données COMMENT ? QUI ? QUOI Assemblage à souder Requête sur la BDD en consultation Un PV-QMOS Oui Filiale applicable disponible ? Ajouter DMOSP sur la BDD Non Etude d’un DMOS-P Vérification du domaine de Cellule Métallurgie Validation ? validité maximum Epreuve de QMOS Mise à jour de la DMOSP Filiale Mise à jour du Non Site DMOS-P habilité Entrer le PV-QMOS Oui dans la base et le scan de celui-ci PV-QMOS Cellule Métallurgie 1 Archivage physique au centre de Vitrolles Consultation et DMOS préparé par le édition de DMOS Filiale responsable soudage de l’entité Figure 4 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 1/2
  • 12. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 12/18 1 Autres Cause? Procédé Possibilité Non Analyse des Filiale de le souder raisons autrement? Oui Recherche d’un autre PV QMOS Recherche Site ayant du site Cellule Métallurgie l’habilitation à proximité? Choix de la Sous traiter ou solution supervision par Filiale autre site Figure 5 : Synoptique de gestion des PV QMOS au sein du groupe ADF 2/2
  • 13. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 13/18 6.4 Requête sur la Base de Données en consultation La recherche d’une QMOS s’effectue en renseignant : o La filiale responsable du DMOS-P o Les filiales pouvant utilisées le PV QMOS o La norme de référence o Les matériaux à assembler o Le type (tube ou tôle) de chaque matériau o Le type d’assemblage définit par quelques variables (pleine pénétration/BW/FW …) o L’épaisseur pénétrée entièrement dans le cas de piquage pleine pénétration ou de soudure en T o Les dimensions de l’assemblage (diamètre et épaisseur) o Le(s) procédé(s) de soudage o Les essais mécaniques (exigence de résilience et température de celle-ci) o Les TTAS requis. Le système informatique filtre la base de données et affiche les résultats de la recherche.
  • 14. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 14/18 6.5 Consultation et utilisation des PV QMOS 6.5.1 Rappel sur les normes de PV QMOS en soudage La réalisation de PV QMOS est basée sur une multitude de normes d’épreuves de PV QMOS (voir Annexe 1 de Ref 2) qui dépendent : du milieu ou du contexte de la fabrication (Nucléaire, Equipement sous pression…) du procédé de soudage concerné (Arc électrique, Faisceau d’électrons, Laser, Soudage par résistance….) du type de l’assemblage (bout à bout, angle, tube sur plaque tubulaire, rechargement) du matériau (Acier et Nickel, Aluminium, Fonte…) des évolutions d’indice de chaque norme. Le groupe ADF concentre la majorité de ces activités de soudage sur : Le milieu des équipements sous pression dans un contexte européen (Voir Normes harmonisées) Les procédés à l’arc électrique (TIG, MIG, MAG, Electrode Enrobée, Fil fourré, Arc Sous Flux) Le soudage d’acier (non alliée, faiblement allié et fortement alliés) et de d’alliage de Nickel. La réalisation d’assemblage courant de type bout à bout de tube ou de tôle, de piquage Vous trouverez ci-dessous, la liste des normes de PV QMOS que le groupe a déjà utilisé ou est susceptible d’utiliser selon différents critères. Normes PV Date Remplacé par AQUAP NF A89010 Juillet 1986 NF EN 288-3 NF EN 288-3 Juin 1992 NF EN 288-3/A1 NF EN 288-3/A1 Aout 1997 NF EN 15614-1 NF EN 15614-1 Février 2005 NF EN 15614-1/A1 NF EN 15614-1/A1 Mai 2008 NF EN 15614-7 Novembre 2007 NF EN 15614-8 Juillet 2002 CODAP - ASME IX - RCCM - Tableau 2 : Exemple des normes de référence Type Matériau Normes PV BW/FW/Piquage Rechargement Tube/Plaque Acier Nickel AQUAP x x NF EN 288-3 x x NF EN 288-3/A1 x x NF EN 15614-1 x x x NF EN 15614-1/A1 x x x NF EN 15614-7 x x x NF EN 15614-8 x x x CODAP x x ASME IX x x x x x RCCM x x x x x Tableau 3 : Domaine d’application des normes
  • 15. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 15/18 On constate que la majorité des PV QMOS du groupe ADF a été réalisée sur : o Des bouts à bouts ou piquages o Aciers (non alliés, faiblement alliés et fortement alliés) o Procédés à l’arc électrique Ainsi, ces PV QMOS ont été réalisés suivant : o AQUAP o NF EN 288-3 o NF EN 288-3/A1 o NF EN 15614-1 o NF EN 15614-1/A1 En ce qui concerne les autres configurations telles que soudure sur base Nickel, soudure de tube sur plaques tubulaires, rechargement, avant l’apparition des normes européennes NF EN 15614-1, NF EN 15614-7, NF EN 15614-8, les coordinateurs en soudage réalisaient les PV QMOS sur base ASME ou CODAP qui traitaient ces cas. Un fichier d’aide à la recherche de PV QMOS est disponible sur la base de données afin d’élargir au maximum le spectre de recherche. 6.5.2 Interprétation des résultats Avant d’utiliser le ou les PV QMOS trouvés, l’utilisateur devra veiller en premier lieu que sa filiale d’appartenance a les compétences nécessaires pour mettre en œuvre ce ou ces PVQMOS (voir paragraphe Erreur ! Source du renvoi introuvable.). Cette information sera très clairement indiquée dans le tableau de résultat. Le tableau ci-dessous présente les cas à considérer. Fabrication Catégorie ou Norme du PV Organisme ACTION Type de QMOS soudure Interne, harmonisée 0 et I Fabricant ou Organisme Utilisable ou non. Fabricant ou organisme Pas utilisable Harmonisée quelconque (non notifié) Neuf Organisme notifié Utilisable II, III et IV Utilisable en réalisant Organisme Habilité ou une retranscription Non Harmonisé Notifié. selon fiche AQUAP AP01 Interne, harmonisée Article 9 Fabricant ou ON ou OH Utilisable ou non. Harmonisée ou non Réparation mais « selon un Article 16 ON ou OH Utilisable cahier des charges approuvé » Figure 6 : Utilisation des PV QMOS selon le référentiel et l’organisme Nota : Les exigences contractuelles sont à prendre aussi en compte. Si un PV QMOS trouvé n’a pas comme fabricant Groupe ADF, il n’est pas utilisable en l’état par l’ensemble du Groupe. Bien entendu, le site propriétaire du PV QMOS pourra utiliser librement celui-ci. Nota 1 : « les cahiers des charges approuvés » sont : Cahier des charges AQUAP NFA 89010 (juillet 1986) EN 288-3, EN 288-3/A1 et les séries de normes NF EN 15614 harmonisées. Remarque : Certains organismes sont définis comme :
  • 16. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 16/18 agréés au titre de l'arrêté du 24 mars 1978, o ASAP, Bureau Veritas, GAPAVE, Institut de soudure. habilités au titre du décret du 13 décembre 1999, notifiés au titre de la directive 97/23/CE, 6.6 Passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage Dans le cas où aucun PV QMOS ne correspond à la recherche de l’utilisateur, celui-ci a la possibilité selon son niveau d’habilitation de demander le passage d’une épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage. 6.6.1 Données d’entrées à une épreuve de PV QMOS Avant de lancer sa procédure d’épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage, l’utilisateur membre du réseau soudage devra veiller à vérifier et déterminer : Dans le cadre d’une Qualification de Mode Opératoire de soudage autre que dans le cas de bout à bout pleine pénétration de tube ou de tôle (exemple : piquage pleine pénétration, soudure en T, soudure d’angle…), il est dans la pratique impossible de réaliser et donc de vérifier les caractéristiques mécaniques minimales (essai de traction à température ambiante et essai de flexion par choc) de l’assemblage. Ainsi, il est généralement nécessaire d’accompagner le passage d’une épreuve de QMOS d’un piquage (ou FW) par un PV QMOS d’une soudure bout à bout utilisant le même métal d’apport et ayant des épaisseurs représentatives communes. Evaluer la nécessité d’essai de traction à chaud. Déterminer la norme de PV QMOS selon le Cahier des Charges du client. Des exigences complémentaires à une norme peuvent être requis (exemple : RCCM, ou certains clients COGEMA…). Déterminer la température de l’essai de flexion par choc (en générale en conformité avec la norme du matériau de base). Dans le cas des aciers inoxydables austénitiques, il est préférable de réaliser des essais de flexion par choc à - 196°C (bien que cela ne soit pas demandé dans toutes les normes de construction). Déterminer l’ensemble des essais mécaniques à réaliser et cela afin d’augmenter le domaine de validité du PV QMOS. Veiller à réaliser 2 assemblages de Qualification dans 2 positions différentes lorsque cela permet d’augmenter le domaine de validité du PV QMOS. Réaliser à minima les essais de duretés. Veiller à vérifier la nécessité ou pas d’un Traitement Thermique Après Soudage (TTAS) (adapter la température à celle généralement requise). Réaliser une procédure particulière d’épreuve de QMOS si nécessaire. Indiquer à l’organisme assistant à l’épreuve de QMOS que le fabricant est GROUPE ADF Indiquer à l’organisme d’envoyer le PV QMOS le cas échéant au siège à Vitrolles. 6.6.2 Demande de validation L’utilisateur entre l’ensemble des informations indiquées dans le formulaire de saisie des demandes de DMOS-P et valide l’enregistrement. Le responsable de la BDD reçoit automatiquement une demande de validation de DMOS-P. 6.6.3 Validation du DMOS-P Le responsable de la BDD valide ou pas le DMOS-P du demandeur. Les critères suivants sont pris en compte dans son choix : Recherche initiale de l’utilisateur Choix des matériaux Choix de l’assemblage et des dimensions Choix du métal d’apport (marque et type) Essais complémentaires (résilience, analyse chimique, dureté…) Dans le cas d’une invalidation, le responsable de la BDD devra motiver son choix auprès du demandeur et lui trouver une solution de substitution.
  • 17. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 17/18 A partir de la validation du DMOS-P, l’utilisateur peut imprimer son DMOS-P au format du Groupe ADF et lancer son épreuve de Qualification de Mode Opératoire de Soudage.
  • 18. Application ADF/MME/INS/002 Méthodes Métallurgie Ensemble du Groupe ADF et ses filiales Rev. 0 P 18/18 6.6.4 Mise à jour du DMOS-P Durant l’épreuve de PV QMOS, le demandeur de l’épreuve de PV QMOS met à jour son DMOS-P selon les paramètres consignés par l’organisme notifié et imprime son DMOS-P définitif. 6.6.5 Enregistrement du PV QMOS dans la BDD Si l’assemblage soudé lors de l’épreuve de QMOS répond à l’ensemble des points indiqués dans la norme spécifiée à l’organisme, le DMOS-P peut alors être converti en PV QMOS dans la BDD par le responsable de la BDD. Celui-ci vérifie la conformité du DMOS-P définitif rempli par le demandeur et celui indiqué dans le PV QMOS rempli par l’organisme permettant ainsi une double vérification des données. Il complète l’enregistrement du PV QMOS par les données relatives aux essais mécaniques. Le responsable de la BDD envoie un message électronique au demandeur précisant que le PV QMOS est enregistré. Le représentant du groupe ADF habilité signe le PV QMOS (une liste sera établie) et retourne à l’organisme notifié une copie de la page de garde signée du PV QMOS. Le responsable de la BDD archive physiquement le PV QMOS (voir paragraphe 6.7). Si l’assemblage soudé lors de l’épreuve de QMOS ne répond pas à l’ensemble des points indiqués dans la norme spécifiée à l’organisme, le DMOS-P est converti en PV QMOS « échoué » dans la BDD par le responsable de la BDD. 6.7 Archivage physique L’ensemble des PV QMOS du groupe est classé par un ordre chronologique donné par l’outil informatique au siège à Vitrolles. Le responsable de la Base de Données est le seul à pouvoir insérer ou sortir un PV QMOS de l’archivage. L’ensemble des PV QMOS (et dans leur intégralité annexes comprises) sont scannés et insérer dans un fichier accessible à tous les sites. Le nom de chaque PV QMOS est donné par l’association du numéro interne et du numéro de PV.