SlideShare une entreprise Scribd logo
Administrateur Salarié
Droits
Devoirs
Enjeux
Administrateur Salarié
1- Qui sont-ils?
Formation Administrateur Salarié 2011 page 3
Les salariés et le Conseil d'Administration
La participation des représentants des salariés dans
les organes de direction des société revêt trois
formes possibles :
La représentation du CE au Conseil d'Administration.
Les administrateur salariés.
Les administrateurs représentant l'actionnariat salarié.
3
Formation Administrateur Salarié 2011 page 4
Les salariés et le Conseil d'Administration
Les représentants du CE au CA :
Ce sont des délégués du Comité d’Entreprise
Ils assistent aux réunions du CA
Ils peuvent émettre des vœux et le CA doit leur
répondre de manière motivée
Voix consultative, non délibérative
Ils ont droit aux mêmes documents, dans les mêmes
délais que les administrateurs
4
Formation Administrateur Salarié 2011 page 5
Les salariés et le Conseil d'Administration
Les administrateurs salariés :
Ce sont les représentants directs des salariés au travers du Comité
d'Entreprise.
Représentation instituée dans les entreprises du secteur nationalisé
dans un souci de démocratisation du CA (Loi DSP 1983). Seules les
sociétés anciennement nationalisées en possèdent.
Elle est maintenue dans le CA des entreprises privatisées depuis 1986.
Ces administrateurs sont élus sur des listes syndicales.
Un terrain supplémentaire de confrontation entre les représentants de
la direction et les salariés.
Ils ne sont pas actionnaires mais ont voix délibérative.
5
Formation Administrateur Salarié 2011 page 6
Les salariés et le Conseil d'Administration
Les administrateurs représentant l'actionnariat
salarié : le cas de Natixis.
Représentation possible mais non obligatoire des les
sociétés où il existe de l'actionnariat salarié.
La question de la représentation doit être examinée
par l'AG dès que les salariés représentent plus de 3% du
capital.
Possibilité de candidatures non syndiquées – élection
par les salariés actionnaires.
Voix délibérative, comme tout autre administrateur.
6
Formation Administrateur Salarié 2011 page 7
Les salariés et le Conseil d'Administration
Les administrateurs représentant l'actionnariat
salarié : le cas de Natixis.
Ils représentent soit les salariés actionnaires, soit le FCP
de l'entreprise gérant les actions.
Ils doivent être titulaires d'un contrat de travail.
Ce mandat est incompatible avec tout mandat syndical
(DS, CE, CHSCT…)
7
Formation Administrateur Salarié 2011 page 8
Les salariés et le Conseil d'Administration
Force en présence de administrateurs salariés
8
Administrateurs
salariés
Administrateurs salariés
actionnaires
Air France 6 2
Alcatel X 2
Aventis 4 0
BNP Paribas 3 0
Bouygues 0 2
Casino 0 5
Crédit Lyonnais X 1
Essilor 0 3
FT 7 0
Renault 3 1
Saint Gobain X 1
Formation Administrateur Salarié 2011
Représentation des salariés dans le SBF 250 (2000-2005)
Sur 2 388 administrateurs, 63 sont salariés (21 représentant les salariés actionnaires)
sur les 42 administrateurs salariés recensés, 25 étaient en poste dans des sociétés du Cac
40. L'âge moyen des administrateurs salariés est voisin de 50 ans
page 9
Formation Administrateur Salarié 2011 page 10
Les salariés et le Conseil d'Administration
Les administrateurs salariés représentent moins de 10% des
postes
Volonté des dirigeants de remplacer les salariés
administrateurs par des administrateurs représentants les
salariés actionnaires : passer à autre chose que la tribune
syndicale (sic, commentaires équipes de direction)
La présence des salariés acquiert pourtant une légitimité :
Soutien des dirigeants dans le cadre d'OPA hostiles
Connaissance intime de l'entreprise
Ils n'ont qu'un seul mandat
10
Formation Administrateur Salarié 2011 page 11
Informations, consultation et avis du comité d'entreprise
Le modèle allemand
les sociétés de capitaux disposent d'un conseil de
surveillance aux pouvoirs très importants :
Nomination des membres du directoire.
Valider toute décision stratégique, notamment en cas
de restructuration.
Les représentants des salariés ont une place
significative dans les CS :
Le tiers des sièges dans les entreprises de 500 à 2 000
personnes
La moitié des sièges au-delà de 2 000 salariés (soit 746
entreprises aujourd'hui).
11
Administrateur Salarié
2- La « charte de l’administrateur
salarié » 2006
Issue du Groupe de travail
Administrateurs salariés CGT
Formation Administrateur Salarié 2011 page 13
Un véritable droit à l’information et à l’intervention
Egalité de traitement de tous les administrateurs sur l’information et sur
la participation aux Comités spécialisés :
Audit, Stratégie, Éthique, Rémunérations,Marchés,Investissements.
Les administrateurs salariés doivent pouvoir siéger dans ces comités qui
apportent leur connaissance et préparent les dossiers pour le CA
Le Règlement Intérieur du CA doit permettre de disposer de toute
information et explication nécessaires à la compréhension des comptes
en plus des documents légaux
Les administrateurs salariés doivent pouvoir informer le personnel des
décisions ayant des conséquences sur les enjeux tels que l’emploi, la santé
au travail, la sécurité industrielle
La CGT plaide pour un droit de veto des administrateurs sur ces sujets
13
Formation Administrateur Salarié 2011 page 14
Des moyens matériels et des formations adéquates
Des moyens
Pour s’équiper : locaux, informatique, documentation, secrétariat recruté
en accord avec l’administrateur ;
Pour se déplacer : y compris filiales et international
Pour se former : en dehors du temps du mandat et en choisissant en
fonction de ses besoins établis au cours du mandat
Un droit d’assistance technique : juridique, comptable, financière… ;
Un droit d’indépendance
Pour communiquer avec les directeurs exécutifs
Pour proposer des points à l’ordre du jour du CA
Pour étendre la loi de démocratisation de 1983 et abroger l’obligation pour
les administrateurs salarié d’entreprises classiques d’être actionnaires
Dans la mesure où le salarié perçoit son salaire les jetons de présence sont
usuellement reversés au syndicat en accord avec la loi
14
Formation Administrateur Salarié 2011 page 15
Le droit de communiquer
Pour réduire le rôle des administrateurs et limiter le débat collectif, les
directions d’entreprises font valoir :
L’obligation de confidentialité, voire de secret professionnel. … pourtant , le Code
du Commerce n’évoque que la discrétion et la confidentialité est strictement
réservée aux clauses commerciales dont la diffusion pourrait nuire à l’entreprise
Les obligations de silence en période de publication pour les entreprises cotées et
les enjeux de délit d’initié… mais en imposant souvent des restrictions supérieures à
la Loi
Dans la plupart des cas, la discrétion au quotidien de l’administrateur
ressemble à ce qu’il aura souvent pu vivre comme élu de CE/CGR/CEE
Pas d’information nominative, pas de divulgation d’information pouvant causer du
tort à l’entreprise, une communication extérieure couverte par les lois de la presse
Respect des prérogatives de chaque instance
15
Formation Administrateur Salarié 2011 page 16
La protection pour un administrateur au statut particulier
Seul administrateur dont la rémunération et l’évolution de carrière
dépende directement de la direction de l’entreprise… dont il peut devoir
nuancer la qualité dans son rôle d’administrateur
Les réunions et leur corollaire de préparation, déplacements, compte
rendu représentent environ deux jours par séance pour des réunions du
conseil parfois mensuelles ou trimestrielles. Comment comptabiliser le
temps passé de façon diluée mais chronophage pour de la veille
économique, technologique et des rencontres spécifiques? Comment
rendre ce temps compatible avec un poste opérationnel?
Le mandat protège l’administrateur et lui maintient son salaire : qu’en est-il de son
« employabilité » et de l’après-mandat?
Le mandant échoie ou pousse souvent à des postes de permanents qui ne peuvent
travailler qu’en fédération du fait de l’exclusion d’autres mandats : une forme de
ségrégation?
16
Administrateur Salarié
3- les relations avec les autres
administrateurs
Formation Administrateur Salarié 2011
Le conseil d’administration : à quoi ça sert?
Les modifications issues de la Loi NRE 15-5-2001
Etablissement des comptes et convocation aux assemblées générales
Autorisation des cautions, avals et garanties ;
Information des actionnaires et engagement de la société à l’égard des tiers
pour tous les actes du conseil d’administration
Choix des orientations de l'activité et surveillance de leur mise en œuvre
Tout contrôle et vérification opportune
Chaque administrateur peut se faire communiquer toute information qu’il juge nécessaire à
l'accomplissement de sa mission
Le CA doit faire d’ailleurs le rapport annuel sur l’état des contrôles internes
page 18
Formation Administrateur Salarié 2011 page 19
Deux approches de la gouvernance
La théorie contractuelle et la théorie partenariale
La théorie contractuelle : Le CA comme instrument de contrôle
des dirigeants au service des actionnaires…
Eviter la destruction de valeur « actionnariale » liée à des décisions de
direction
Surveiller la rétention d’information de la part de l’équipe dirigeante
La théorie partenariale: Le CA comme instrument maximisant
la création de valeur pour chacun des acteurs …
Optimiser l’organisation travail + capital suppose de réduire les conflits
entre les différents acteurs dedans/autour de l’entreprise
Construire des stratégies et arbitrer au fil de l’eau entre création de
valeur durable ou immédiate et partage de la rente dégagée
19
Formation Administrateur Salarié 2011 page 20
Qui sont les autres administrateurs?
Personnalités qualifiées
(entreprises publiques)
Membre de cabinet
représentant les
ministères de tutelle
Administrateurs
indépendants
Représentant des
principaux actionnaires
nommés en AG
Tour de table du
conseil d’administration
Tour de table du
conseil d’administration
Formation Administrateur Salarié 2011
7 points pour motiver l’intérêt d’administrateurs salariés au
Conseil (idem pour les représentants des IRP)
1. Seuls porteurs de savoirs opérationnels et d’une mémoire de l’entreprise
2. Seuls administrateurs à favoriser la lisibilité des attentes des salariés
3. Contributeurs significatifs pour anticiper et réduire l’intensité des conflits
internes grâce aux échanges entre les différentes parties prenantes
4. Promoteurs d’un processus décisionnel partagé par la fourniture d’études et
rapports déclinants les perspectives et orientations stratégiques
5. Vigies pour remonter les signaux faibles, mais aussi l’innovation du terrain
6. Facilitateurs dans la gestion de crise par leurs réseaux au sein de l’organisation
7. Garants éthiques tant du modèle entrepreneurial que social de l’entreprise :
sensibilisation aux conditions de vie et de travail au sein de l’entreprise
page 21
Formation Administrateur Salarié 2011
Les zones aveugles des administrateurs salariés
Les administrateurs proches de la direction prennent souvent un malin plaisir à
stigmatiser le « corporatisme » des administrateurs salariés
Faible connaissance du terrain hors des bastions syndicaux
Déconnexion de certaines réalités du groupe, notamment lorsqu’il y a des filiales +/-
éloignées reposant sur des modèles sociaux du « privé »
Éloignement des administrateurs par rapport à leur syndicat (aucun mandat!) et
aux représentants d’entreprises concurrentes qui leur permettraient d’avoir un
autre « son de cloche » sur le réel de ces fameux « exemples » de performance
Les administrateurs manquent de moyens d’investigation
Longtemps ambiguë, la vision des centrales syndicales sur les administrateurs a
contribué à isoler les administrateurs salariés de leurs semblables
Les collectifs d’administrateurs arment les élus « techniquement », mais leur
donnent peu d’outils de veille sur les principales menaces à l’emploi qui viennent
souvent du monde extérieur
page 22
Formation Administrateur Salarié 2011
Les étiquettes négatives souvent véhiculées
1. L'inconnu
Insuffisamment actif, trop discret, sans lisibilité réelle du statut
Des prises de parole sur des sujets décalés des thèmes « importants » du conseil
d'administration… Des déclarations écrites, anachroniques sur la forme et le fond
Une expression maladroite et souvent incompétente sur les questions du ressort du conseil
2. Le revendicatif
Trop vindicatif et s'opposant à la direction sur tous les sujets par des confrontations
virulentes, considérées comme une forme d'agression au lieu de la recherche de consensus
Cherchant des règlements de comptes par une forte fréquence de «contre» accompagnée de
mouvements d'humeur déplacés des codes implicites de bienséance au sein d'un conseil.
Une surenchère systématique avec les autres organisations syndicales représentées
Un tel désintérêt pour les compétences économiques et financières qu’il devient un
inconvénient pour le travail du conseil
Un doute systématique sur le respect de la confidentialité des débats nourrissant les plus
libéraux des cercles de direction : « L'Institut Montaigne déplore que le devoir de réserve des
administrateurs salariés reste trop souvent lettre morte »
page 23
Formation Administrateur Salarié 2011
Les étiquettes positives parfois véhiculées
3. L'informateur
Son statut importe moins que son apport aux travaux du conseil par la connaissance interne
de l'entreprise et la richesse d’une information non-filtrée par les multiples échelons
hiérarchiques : la seule information qui arrive au sein du conseil d'administration sans avoir
été contrôlée par la direction de l'entreprise!
Une connaissance rare des aspects industriels de la production : difficultés de fabrication sur
un produit, climat social qui compense une moindre compétence économique et financière
4. L’administrateur
Des représentants des salariés reconnus comme des administrateurs à part entière : leurs
prises de position présente un intérêt car leur indépendance en fait souvent les seuls
administrateurs osant contester la direction de l'entreprise ou remettre en cause le
fonctionnement du conseil : Ils posent les questions que les autres aimeraient poser sans oser
car ces derniers doivent leur siège au président.
Leurs interventions ciblées, construites et posées suivant les «bonnes manières» des autres
administrateurs font mouche. Leur vote argumenté, compétent et sans arrière-pensée
d'ordres divers en font des administrateurs craints lors des majorités disputées
page 24
Formation Administrateur Salarié 2011
L’éclatement de la représentation salariale dans le
conseil d’administration
Les porte-paroles
Observateurs ayant droit aux mêmes documents, les représentants des IRPs
privilégient une posture revendicative sur les enjeux de personnel
Les représentants des actionnaires salariés montrent une plus grande proximité à
la direction et aux formes usuelles du conseil car ils sont souvent cadres
supérieurs, voire dirigeants
Les porteurs de mandat
En fonction des sujets et des présents dans la salle, les administrateurs salariés
peuvent plus ou moins exprimer une parole propre sur des sujets plus
stratégiques & gestionnaires
Les administrateurs salariés du collège cadre affichent souvent une proximité
culturelle à la direction et des codes de comportement qui les éloignent de leurs
collègues non-cadres
page 25
Administrateur Salarié
4- Confidentialité et
responsabilité
Formation Administrateur Salarié 2011 page 27
Où est le vrai problème?
Délit d'initié ?
Ces informations intéressent souvent les syndicalistes de manière
moindre
Décisions stratégiques / projets de restructuration?
Ils sont soumis à information / consultation des IRPs de toute façon…
Options stratégiques évoquées en amont lors des
Conseils d’Administration?
C’est le principal cas de conscience de l’administrateur salarié si certaines
options auraient des effets sur l'emploi
27
Formation Administrateur Salarié 2011 page 28
Quoi faire ? Comment faire?
Avertir le secrétaire général de sa fédération, tout en gardant le silence vis-à-
vis de la base
Cour de justice des Communautés européennes . arrêt Grongaard et Bang. 2005.
L’administrateur salarié ne déroge pas à la confidentialité en donnant des informations au
N°1 de l'organisation syndicale qui l'a nommé, si l’information ne circule pas.
Echanger avec un tiers lui-même soumis à la même obligation de discrétion
Par exemple l’expert-comptable auprès du Comité de Groupe !
Editer une lettre d'information
mais elle relève plus de l’analyse syndicale que du compte rendu et questionne la
légitimité de savoir à quel titre signer : «les administrateurs salariés CGT», la CGT ?
Faire des réunions d’échange régulières avec son OS en entreprise
Chercher à établir une « communauté de pensée » qui permettra de prendre en
conscience des décisions en sachant qu’elles sont conformes à la vision de ses camarades
28
Formation Administrateur Salarié 2011
Responsabilité de l’administrateur
Nombreux sont les administrateurs qui ignorent les problèmes juridiques qui
peuvent se poser à eux, y compris au point de vue pénal, notamment dans les
entreprises cotées à la Bourse de New-York (loi Sarbanes-Oxley)
être exposé pénalement, c’est notamment le cas où un actionnaire (par
exemple un fonds de pension anglo-saxon) critiquerait l’attitude de chaque
administrateur sur la qualité de l’information donnée par le Conseil
La responsabilité des membres ne pourrait probablement pas être engagée, faute de
connaître l’identité des administrateurs ayant voté dans le sens de la décision collective
Reste la question de la mise en application du principe de précaution
Ne pas confondre administrateur et membre du conseil de surveillance. Le 1er
s’immisce pas dans la gestion de la société et le second, au contraire, a un
devoir de vigilance et d’action avec une responsabilité personnelle
page 29
Formation Administrateur Salarié 2011
Les 7 fautes de l’administrateur : l’administrateur
salarié arrosé par ses « pairs »!
Absence : L’administrateur est nommé pour la défense des intérêts de ses mandants :
l’absence n’exonère en rien l’administrateur des conséquences des décisions qui auront
été prises car la collégialité du Conseil le rend solidaire de ses collègues
Conflit d’intérêt: L’administrateur doit faire abstraction des intérêts particuliers de
l’actionnaire qu’il représente. Toute autre attitude étant susceptible de générer des
conflits d’intérêt
Autarcie : Quelle que soit l’entreprise, l’administrateur ne détient sa légitimité que de
ses mandats qu’il doit consulter/informer régulièrement
Passivité : les dispositions légales font qu’un manque d’informations par le
management ne sont donc plus une excuse car , l’absence de curiosité devient une
faute aux yeux des tribunaux
Incompétence : fallait-il être financier pour interroger le management sur de plus de 100
acquisitions en trois ans par Tyco, débouchant sur une perte de 9 milliards de dollars ?
Manque d’éthique : recrutement de l’acheteuse du Pentagone par Boeing, implication
personnelle, prise d’intérêt ou abus de bien social
page 30
Formation Administrateur Salarié 2011
Comment se couvrir
Une assurance responsabilité est fortement
conseillée…
Beaucoup ne comprennent pas la question ou se pensent
couverts par la multirisque habitation ou par leur société
(couverture responsabilité civile mandataires sociaux)
… car un administrateur, salarié ou non, peut à tout
moment être attaqué au civil ou au pénal
l’assurance ne peut pas couvrir l’ensemble de sa
responsabilité notamment dans les poursuites pour délit
d’initié
page 31

Contenu connexe

Tendances

Expert
ExpertExpert
Expertsetif
 
SAGE PAIE RH restez conformes
SAGE PAIE RH restez conformesSAGE PAIE RH restez conformes
SAGE PAIE RH restez conformes
PROJECT SI
 
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
Aquinum
 
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlusLe guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlusMarionPerroud
 
Comment choisir son statut juridique ?
Comment choisir son statut juridique ?Comment choisir son statut juridique ?
Comment choisir son statut juridique ?
FIDAQUITAINE
 
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014 aig -...
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014   aig -...Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014   aig -...
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014 aig -...
Squaremetric
 
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
Marc Gouden
 
Cas pratique de gouvernance
Cas pratique de gouvernanceCas pratique de gouvernance
Cas pratique de gouvernance
Marwoua Ben Salem
 
Etude juridique
Etude juridiqueEtude juridique
Etude juridiquegmohad
 
Fidal presse 18012010_option_finance
Fidal presse 18012010_option_financeFidal presse 18012010_option_finance
Fidal presse 18012010_option_financeAsmaa Amghar
 
Attribution cse
Attribution cseAttribution cse
Attribution cse
ATERIDO Délia
 
Auto Entrepreneuriat, E I R L, S A R L, S A S, Quel Statut Juridique
Auto Entrepreneuriat,  E I R L,  S A R L,  S A S, Quel Statut JuridiqueAuto Entrepreneuriat,  E I R L,  S A R L,  S A S, Quel Statut Juridique
Auto Entrepreneuriat, E I R L, S A R L, S A S, Quel Statut JuridiqueADEAR Rouen Développement
 
Droit des sociétés oulhadj s5
Droit des sociétés  oulhadj s5Droit des sociétés  oulhadj s5
Droit des sociétés oulhadj s5
oulhadjbadia
 
Gouvernance d`entreprise
Gouvernance d`entrepriseGouvernance d`entreprise
Gouvernance d`entreprise
Yan Huang
 

Tendances (20)

Expert
ExpertExpert
Expert
 
SAGE PAIE RH restez conformes
SAGE PAIE RH restez conformesSAGE PAIE RH restez conformes
SAGE PAIE RH restez conformes
 
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
Quel statut pour les entrepreneurs du numérique ?
 
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlusLe guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
 
Comment choisir son statut juridique ?
Comment choisir son statut juridique ?Comment choisir son statut juridique ?
Comment choisir son statut juridique ?
 
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
Gouvernance pour des PME/ETI performantes - Le Guide pratique APIA
 
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014 aig -...
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014   aig -...Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014   aig -...
Observatoire responsabilité pénale des dirigeants et entreprises 2014 aig -...
 
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
Responsabilité et assurance des dirigeants de société (D&O)
 
Cas pratique de gouvernance
Cas pratique de gouvernanceCas pratique de gouvernance
Cas pratique de gouvernance
 
Etude juridique
Etude juridiqueEtude juridique
Etude juridique
 
D tcom cours
D tcom coursD tcom cours
D tcom cours
 
Fidal presse 18012010_option_finance
Fidal presse 18012010_option_financeFidal presse 18012010_option_finance
Fidal presse 18012010_option_finance
 
Statuts juridiques (ppt)
Statuts juridiques (ppt)Statuts juridiques (ppt)
Statuts juridiques (ppt)
 
Attribution cse
Attribution cseAttribution cse
Attribution cse
 
Auto Entrepreneuriat, E I R L, S A R L, S A S, Quel Statut Juridique
Auto Entrepreneuriat,  E I R L,  S A R L,  S A S, Quel Statut JuridiqueAuto Entrepreneuriat,  E I R L,  S A R L,  S A S, Quel Statut Juridique
Auto Entrepreneuriat, E I R L, S A R L, S A S, Quel Statut Juridique
 
Comptabilité sociétés
Comptabilité sociétésComptabilité sociétés
Comptabilité sociétés
 
Droit des sociétés oulhadj s5
Droit des sociétés  oulhadj s5Droit des sociétés  oulhadj s5
Droit des sociétés oulhadj s5
 
Gouvernance d`entreprise
Gouvernance d`entrepriseGouvernance d`entreprise
Gouvernance d`entreprise
 
Eirl
EirlEirl
Eirl
 
Etude juridique
Etude juridiqueEtude juridique
Etude juridique
 

En vedette

Cas client atypique
Cas client atypiqueCas client atypique
Cas client atypique
Brice Capobianco
 
TIBCO Loyalty Lab paris event
TIBCO Loyalty Lab paris eventTIBCO Loyalty Lab paris event
TIBCO Loyalty Lab paris event
Gerald Guigui
 
Introduction to C#3
Introduction to C#3Introduction to C#3
Introduction to C#3
Christian Jaensch
 
Zéphir, ERP dans le Cloud
Zéphir, ERP dans le CloudZéphir, ERP dans le Cloud
Zéphir, ERP dans le Cloud
Zéphir
 
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
af83
 
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
Francois Pacot
 
Mobile commerce km
Mobile commerce kmMobile commerce km
Mobile commerce km
Kartik Mehta
 
Elasticmeetup curiosity 20141113
Elasticmeetup curiosity 20141113Elasticmeetup curiosity 20141113
Elasticmeetup curiosity 20141113
Erwan Pigneul
 
CANDDi Insights
CANDDi InsightsCANDDi Insights
CANDDi Insights
Frederic Abrard
 
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
Alfredo Escobar
 
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress Ethernet Wholesa...
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress  Ethernet Wholesa...Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress  Ethernet Wholesa...
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress Ethernet Wholesa...
Javier Gonzalez
 
Seerus analytics or how integrate smart data in your company
Seerus analytics or how integrate smart data in your company Seerus analytics or how integrate smart data in your company
Seerus analytics or how integrate smart data in your company
Quentin Liénart
 
sfPot aop
sfPot aopsfPot aop
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it. Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
Julien Lesaicherre
 
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
Juarez Junior
 
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
Saurabh Mittra
 

En vedette (20)

La revue européenne des médias et du numérique - n°4
La revue européenne des médias et du numérique - n°4La revue européenne des médias et du numérique - n°4
La revue européenne des médias et du numérique - n°4
 
La revue européenne des médias et du numérique - n°5
La revue européenne des médias et du numérique - n°5La revue européenne des médias et du numérique - n°5
La revue européenne des médias et du numérique - n°5
 
La revue européenne des médias et du numérique - n°20
La revue européenne des médias et du numérique - n°20La revue européenne des médias et du numérique - n°20
La revue européenne des médias et du numérique - n°20
 
Cas client atypique
Cas client atypiqueCas client atypique
Cas client atypique
 
N°38-39, printemps-été 2016
N°38-39, printemps-été 2016N°38-39, printemps-été 2016
N°38-39, printemps-été 2016
 
TIBCO Loyalty Lab paris event
TIBCO Loyalty Lab paris eventTIBCO Loyalty Lab paris event
TIBCO Loyalty Lab paris event
 
Introduction to C#3
Introduction to C#3Introduction to C#3
Introduction to C#3
 
Zéphir, ERP dans le Cloud
Zéphir, ERP dans le CloudZéphir, ERP dans le Cloud
Zéphir, ERP dans le Cloud
 
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
CogLab | Imaginove | UI#02 – BCI : Usages et enjeux pour l’innovation et la c...
 
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
Growth hacking - Telecom bretagne - 2015-10-21
 
Mobile commerce km
Mobile commerce kmMobile commerce km
Mobile commerce km
 
Elasticmeetup curiosity 20141113
Elasticmeetup curiosity 20141113Elasticmeetup curiosity 20141113
Elasticmeetup curiosity 20141113
 
CANDDi Insights
CANDDi InsightsCANDDi Insights
CANDDi Insights
 
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
Brand Positioning, a component of INDIGITAL BRANDING MODEL©
 
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress Ethernet Wholesa...
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress  Ethernet Wholesa...Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress  Ethernet Wholesa...
Implications of 4G Deployments (MEF for MPLS World Congress Ethernet Wholesa...
 
Seerus analytics or how integrate smart data in your company
Seerus analytics or how integrate smart data in your company Seerus analytics or how integrate smart data in your company
Seerus analytics or how integrate smart data in your company
 
sfPot aop
sfPot aopsfPot aop
sfPot aop
 
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it. Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
Big on Mobile, Big on Facebook. How the European super startups did it.
 
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
IBM MQ Overview (IBM Message Queue)
 
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
Indian IT industry analysis of 5 slides and company ( Infosys) analysis ( FY ...
 

Similaire à Administrateurs salariés, Droits devoir et enjeux

Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)
Amina Dinarr
 
Comptabilite des-societes
Comptabilite des-societesComptabilite des-societes
Comptabilite des-societesHichame Elbahli
 
Droit des societes
Droit des societesDroit des societes
Droit des societes
Anass Lamine
 
Environnement de l'entreprise au maroc
Environnement de l'entreprise au marocEnvironnement de l'entreprise au maroc
Environnement de l'entreprise au maroc
Ilyas Azzioui
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésBadre Jazy
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétés
Simo Elkbire
 
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissementBruno Schneider - Le Saout
 
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptxChapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
KASEREKAMWIRANELPHAN
 
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
Adm Medef
 
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
Audrey Chemouli
 
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariésRéussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
La Fabrique de l'industrie
 
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Esther Petrilli-Massey
 
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
Med Dihan
 
Comptabilite des societes
Comptabilite des societesComptabilite des societes
Comptabilite des societes
A.Karim bouknis
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétés
abdo elhak
 
Comptabilité des sociétés au maroc
Comptabilité des sociétés  au marocComptabilité des sociétés  au maroc
Comptabilité des sociétés au marocLatifa El Omri
 
Les relations juridiques d'une Startup
Les relations juridiques d'une Startup Les relations juridiques d'une Startup
Les relations juridiques d'une Startup
Cogite coworking space
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
FactaMedia
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesLes 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesNathalie SALLES
 

Similaire à Administrateurs salariés, Droits devoir et enjeux (20)

Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)
 
Comptabilite des-societes
Comptabilite des-societesComptabilite des-societes
Comptabilite des-societes
 
Droit des societes
Droit des societesDroit des societes
Droit des societes
 
Environnement de l'entreprise au maroc
Environnement de l'entreprise au marocEnvironnement de l'entreprise au maroc
Environnement de l'entreprise au maroc
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétés
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétés
 
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement
2013 04 09_réglement de déontologie sgp_capital investissement
 
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptxChapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
Chapitre 8 La gouvernance au quotidien.pptx
 
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
Code de gouvernement d'entreprise novembre 2015
 
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
Avocats : Quelle structure pour s'installer ?
 
17
1717
17
 
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariésRéussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
 
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
 
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
'Docslide.fr comptabilite des-societes-au-maroc
 
Comptabilite des societes
Comptabilite des societesComptabilite des societes
Comptabilite des societes
 
Comptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétésComptabilité des sociétés
Comptabilité des sociétés
 
Comptabilité des sociétés au maroc
Comptabilité des sociétés  au marocComptabilité des sociétés  au maroc
Comptabilité des sociétés au maroc
 
Les relations juridiques d'une Startup
Les relations juridiques d'une Startup Les relations juridiques d'une Startup
Les relations juridiques d'une Startup
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises - 14/04/14
 
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprisesLes 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
Les 50 premières mesures de simplification pour les entreprises
 

Plus de Christophe Gauthier

Séquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitaleSéquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitale
Christophe Gauthier
 
Publicis transformation
Publicis transformationPublicis transformation
Publicis transformation
Christophe Gauthier
 
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par SecafiLes innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
Christophe Gauthier
 
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
Christophe Gauthier
 
Égalité Professionnelle
Égalité ProfessionnelleÉgalité Professionnelle
Égalité Professionnelle
Christophe Gauthier
 
Intéressement comment ça marche
Intéressement comment ça marcheIntéressement comment ça marche
Intéressement comment ça marcheChristophe Gauthier
 

Plus de Christophe Gauthier (7)

Séquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitaleSéquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitale
 
Publicis transformation
Publicis transformationPublicis transformation
Publicis transformation
 
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par SecafiLes innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
Les innovations du papier 2015 sélectionnées par Secafi
 
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
2015 02 03 les enjeux de la prévoyance collective fr vdef
 
Égalité Professionnelle
Égalité ProfessionnelleÉgalité Professionnelle
Égalité Professionnelle
 
Loi TEPA et Heures Sup
Loi TEPA et Heures SupLoi TEPA et Heures Sup
Loi TEPA et Heures Sup
 
Intéressement comment ça marche
Intéressement comment ça marcheIntéressement comment ça marche
Intéressement comment ça marche
 

Administrateurs salariés, Droits devoir et enjeux

  • 3. Formation Administrateur Salarié 2011 page 3 Les salariés et le Conseil d'Administration La participation des représentants des salariés dans les organes de direction des société revêt trois formes possibles : La représentation du CE au Conseil d'Administration. Les administrateur salariés. Les administrateurs représentant l'actionnariat salarié. 3
  • 4. Formation Administrateur Salarié 2011 page 4 Les salariés et le Conseil d'Administration Les représentants du CE au CA : Ce sont des délégués du Comité d’Entreprise Ils assistent aux réunions du CA Ils peuvent émettre des vœux et le CA doit leur répondre de manière motivée Voix consultative, non délibérative Ils ont droit aux mêmes documents, dans les mêmes délais que les administrateurs 4
  • 5. Formation Administrateur Salarié 2011 page 5 Les salariés et le Conseil d'Administration Les administrateurs salariés : Ce sont les représentants directs des salariés au travers du Comité d'Entreprise. Représentation instituée dans les entreprises du secteur nationalisé dans un souci de démocratisation du CA (Loi DSP 1983). Seules les sociétés anciennement nationalisées en possèdent. Elle est maintenue dans le CA des entreprises privatisées depuis 1986. Ces administrateurs sont élus sur des listes syndicales. Un terrain supplémentaire de confrontation entre les représentants de la direction et les salariés. Ils ne sont pas actionnaires mais ont voix délibérative. 5
  • 6. Formation Administrateur Salarié 2011 page 6 Les salariés et le Conseil d'Administration Les administrateurs représentant l'actionnariat salarié : le cas de Natixis. Représentation possible mais non obligatoire des les sociétés où il existe de l'actionnariat salarié. La question de la représentation doit être examinée par l'AG dès que les salariés représentent plus de 3% du capital. Possibilité de candidatures non syndiquées – élection par les salariés actionnaires. Voix délibérative, comme tout autre administrateur. 6
  • 7. Formation Administrateur Salarié 2011 page 7 Les salariés et le Conseil d'Administration Les administrateurs représentant l'actionnariat salarié : le cas de Natixis. Ils représentent soit les salariés actionnaires, soit le FCP de l'entreprise gérant les actions. Ils doivent être titulaires d'un contrat de travail. Ce mandat est incompatible avec tout mandat syndical (DS, CE, CHSCT…) 7
  • 8. Formation Administrateur Salarié 2011 page 8 Les salariés et le Conseil d'Administration Force en présence de administrateurs salariés 8 Administrateurs salariés Administrateurs salariés actionnaires Air France 6 2 Alcatel X 2 Aventis 4 0 BNP Paribas 3 0 Bouygues 0 2 Casino 0 5 Crédit Lyonnais X 1 Essilor 0 3 FT 7 0 Renault 3 1 Saint Gobain X 1
  • 9. Formation Administrateur Salarié 2011 Représentation des salariés dans le SBF 250 (2000-2005) Sur 2 388 administrateurs, 63 sont salariés (21 représentant les salariés actionnaires) sur les 42 administrateurs salariés recensés, 25 étaient en poste dans des sociétés du Cac 40. L'âge moyen des administrateurs salariés est voisin de 50 ans page 9
  • 10. Formation Administrateur Salarié 2011 page 10 Les salariés et le Conseil d'Administration Les administrateurs salariés représentent moins de 10% des postes Volonté des dirigeants de remplacer les salariés administrateurs par des administrateurs représentants les salariés actionnaires : passer à autre chose que la tribune syndicale (sic, commentaires équipes de direction) La présence des salariés acquiert pourtant une légitimité : Soutien des dirigeants dans le cadre d'OPA hostiles Connaissance intime de l'entreprise Ils n'ont qu'un seul mandat 10
  • 11. Formation Administrateur Salarié 2011 page 11 Informations, consultation et avis du comité d'entreprise Le modèle allemand les sociétés de capitaux disposent d'un conseil de surveillance aux pouvoirs très importants : Nomination des membres du directoire. Valider toute décision stratégique, notamment en cas de restructuration. Les représentants des salariés ont une place significative dans les CS : Le tiers des sièges dans les entreprises de 500 à 2 000 personnes La moitié des sièges au-delà de 2 000 salariés (soit 746 entreprises aujourd'hui). 11
  • 12. Administrateur Salarié 2- La « charte de l’administrateur salarié » 2006 Issue du Groupe de travail Administrateurs salariés CGT
  • 13. Formation Administrateur Salarié 2011 page 13 Un véritable droit à l’information et à l’intervention Egalité de traitement de tous les administrateurs sur l’information et sur la participation aux Comités spécialisés : Audit, Stratégie, Éthique, Rémunérations,Marchés,Investissements. Les administrateurs salariés doivent pouvoir siéger dans ces comités qui apportent leur connaissance et préparent les dossiers pour le CA Le Règlement Intérieur du CA doit permettre de disposer de toute information et explication nécessaires à la compréhension des comptes en plus des documents légaux Les administrateurs salariés doivent pouvoir informer le personnel des décisions ayant des conséquences sur les enjeux tels que l’emploi, la santé au travail, la sécurité industrielle La CGT plaide pour un droit de veto des administrateurs sur ces sujets 13
  • 14. Formation Administrateur Salarié 2011 page 14 Des moyens matériels et des formations adéquates Des moyens Pour s’équiper : locaux, informatique, documentation, secrétariat recruté en accord avec l’administrateur ; Pour se déplacer : y compris filiales et international Pour se former : en dehors du temps du mandat et en choisissant en fonction de ses besoins établis au cours du mandat Un droit d’assistance technique : juridique, comptable, financière… ; Un droit d’indépendance Pour communiquer avec les directeurs exécutifs Pour proposer des points à l’ordre du jour du CA Pour étendre la loi de démocratisation de 1983 et abroger l’obligation pour les administrateurs salarié d’entreprises classiques d’être actionnaires Dans la mesure où le salarié perçoit son salaire les jetons de présence sont usuellement reversés au syndicat en accord avec la loi 14
  • 15. Formation Administrateur Salarié 2011 page 15 Le droit de communiquer Pour réduire le rôle des administrateurs et limiter le débat collectif, les directions d’entreprises font valoir : L’obligation de confidentialité, voire de secret professionnel. … pourtant , le Code du Commerce n’évoque que la discrétion et la confidentialité est strictement réservée aux clauses commerciales dont la diffusion pourrait nuire à l’entreprise Les obligations de silence en période de publication pour les entreprises cotées et les enjeux de délit d’initié… mais en imposant souvent des restrictions supérieures à la Loi Dans la plupart des cas, la discrétion au quotidien de l’administrateur ressemble à ce qu’il aura souvent pu vivre comme élu de CE/CGR/CEE Pas d’information nominative, pas de divulgation d’information pouvant causer du tort à l’entreprise, une communication extérieure couverte par les lois de la presse Respect des prérogatives de chaque instance 15
  • 16. Formation Administrateur Salarié 2011 page 16 La protection pour un administrateur au statut particulier Seul administrateur dont la rémunération et l’évolution de carrière dépende directement de la direction de l’entreprise… dont il peut devoir nuancer la qualité dans son rôle d’administrateur Les réunions et leur corollaire de préparation, déplacements, compte rendu représentent environ deux jours par séance pour des réunions du conseil parfois mensuelles ou trimestrielles. Comment comptabiliser le temps passé de façon diluée mais chronophage pour de la veille économique, technologique et des rencontres spécifiques? Comment rendre ce temps compatible avec un poste opérationnel? Le mandat protège l’administrateur et lui maintient son salaire : qu’en est-il de son « employabilité » et de l’après-mandat? Le mandant échoie ou pousse souvent à des postes de permanents qui ne peuvent travailler qu’en fédération du fait de l’exclusion d’autres mandats : une forme de ségrégation? 16
  • 17. Administrateur Salarié 3- les relations avec les autres administrateurs
  • 18. Formation Administrateur Salarié 2011 Le conseil d’administration : à quoi ça sert? Les modifications issues de la Loi NRE 15-5-2001 Etablissement des comptes et convocation aux assemblées générales Autorisation des cautions, avals et garanties ; Information des actionnaires et engagement de la société à l’égard des tiers pour tous les actes du conseil d’administration Choix des orientations de l'activité et surveillance de leur mise en œuvre Tout contrôle et vérification opportune Chaque administrateur peut se faire communiquer toute information qu’il juge nécessaire à l'accomplissement de sa mission Le CA doit faire d’ailleurs le rapport annuel sur l’état des contrôles internes page 18
  • 19. Formation Administrateur Salarié 2011 page 19 Deux approches de la gouvernance La théorie contractuelle et la théorie partenariale La théorie contractuelle : Le CA comme instrument de contrôle des dirigeants au service des actionnaires… Eviter la destruction de valeur « actionnariale » liée à des décisions de direction Surveiller la rétention d’information de la part de l’équipe dirigeante La théorie partenariale: Le CA comme instrument maximisant la création de valeur pour chacun des acteurs … Optimiser l’organisation travail + capital suppose de réduire les conflits entre les différents acteurs dedans/autour de l’entreprise Construire des stratégies et arbitrer au fil de l’eau entre création de valeur durable ou immédiate et partage de la rente dégagée 19
  • 20. Formation Administrateur Salarié 2011 page 20 Qui sont les autres administrateurs? Personnalités qualifiées (entreprises publiques) Membre de cabinet représentant les ministères de tutelle Administrateurs indépendants Représentant des principaux actionnaires nommés en AG Tour de table du conseil d’administration Tour de table du conseil d’administration
  • 21. Formation Administrateur Salarié 2011 7 points pour motiver l’intérêt d’administrateurs salariés au Conseil (idem pour les représentants des IRP) 1. Seuls porteurs de savoirs opérationnels et d’une mémoire de l’entreprise 2. Seuls administrateurs à favoriser la lisibilité des attentes des salariés 3. Contributeurs significatifs pour anticiper et réduire l’intensité des conflits internes grâce aux échanges entre les différentes parties prenantes 4. Promoteurs d’un processus décisionnel partagé par la fourniture d’études et rapports déclinants les perspectives et orientations stratégiques 5. Vigies pour remonter les signaux faibles, mais aussi l’innovation du terrain 6. Facilitateurs dans la gestion de crise par leurs réseaux au sein de l’organisation 7. Garants éthiques tant du modèle entrepreneurial que social de l’entreprise : sensibilisation aux conditions de vie et de travail au sein de l’entreprise page 21
  • 22. Formation Administrateur Salarié 2011 Les zones aveugles des administrateurs salariés Les administrateurs proches de la direction prennent souvent un malin plaisir à stigmatiser le « corporatisme » des administrateurs salariés Faible connaissance du terrain hors des bastions syndicaux Déconnexion de certaines réalités du groupe, notamment lorsqu’il y a des filiales +/- éloignées reposant sur des modèles sociaux du « privé » Éloignement des administrateurs par rapport à leur syndicat (aucun mandat!) et aux représentants d’entreprises concurrentes qui leur permettraient d’avoir un autre « son de cloche » sur le réel de ces fameux « exemples » de performance Les administrateurs manquent de moyens d’investigation Longtemps ambiguë, la vision des centrales syndicales sur les administrateurs a contribué à isoler les administrateurs salariés de leurs semblables Les collectifs d’administrateurs arment les élus « techniquement », mais leur donnent peu d’outils de veille sur les principales menaces à l’emploi qui viennent souvent du monde extérieur page 22
  • 23. Formation Administrateur Salarié 2011 Les étiquettes négatives souvent véhiculées 1. L'inconnu Insuffisamment actif, trop discret, sans lisibilité réelle du statut Des prises de parole sur des sujets décalés des thèmes « importants » du conseil d'administration… Des déclarations écrites, anachroniques sur la forme et le fond Une expression maladroite et souvent incompétente sur les questions du ressort du conseil 2. Le revendicatif Trop vindicatif et s'opposant à la direction sur tous les sujets par des confrontations virulentes, considérées comme une forme d'agression au lieu de la recherche de consensus Cherchant des règlements de comptes par une forte fréquence de «contre» accompagnée de mouvements d'humeur déplacés des codes implicites de bienséance au sein d'un conseil. Une surenchère systématique avec les autres organisations syndicales représentées Un tel désintérêt pour les compétences économiques et financières qu’il devient un inconvénient pour le travail du conseil Un doute systématique sur le respect de la confidentialité des débats nourrissant les plus libéraux des cercles de direction : « L'Institut Montaigne déplore que le devoir de réserve des administrateurs salariés reste trop souvent lettre morte » page 23
  • 24. Formation Administrateur Salarié 2011 Les étiquettes positives parfois véhiculées 3. L'informateur Son statut importe moins que son apport aux travaux du conseil par la connaissance interne de l'entreprise et la richesse d’une information non-filtrée par les multiples échelons hiérarchiques : la seule information qui arrive au sein du conseil d'administration sans avoir été contrôlée par la direction de l'entreprise! Une connaissance rare des aspects industriels de la production : difficultés de fabrication sur un produit, climat social qui compense une moindre compétence économique et financière 4. L’administrateur Des représentants des salariés reconnus comme des administrateurs à part entière : leurs prises de position présente un intérêt car leur indépendance en fait souvent les seuls administrateurs osant contester la direction de l'entreprise ou remettre en cause le fonctionnement du conseil : Ils posent les questions que les autres aimeraient poser sans oser car ces derniers doivent leur siège au président. Leurs interventions ciblées, construites et posées suivant les «bonnes manières» des autres administrateurs font mouche. Leur vote argumenté, compétent et sans arrière-pensée d'ordres divers en font des administrateurs craints lors des majorités disputées page 24
  • 25. Formation Administrateur Salarié 2011 L’éclatement de la représentation salariale dans le conseil d’administration Les porte-paroles Observateurs ayant droit aux mêmes documents, les représentants des IRPs privilégient une posture revendicative sur les enjeux de personnel Les représentants des actionnaires salariés montrent une plus grande proximité à la direction et aux formes usuelles du conseil car ils sont souvent cadres supérieurs, voire dirigeants Les porteurs de mandat En fonction des sujets et des présents dans la salle, les administrateurs salariés peuvent plus ou moins exprimer une parole propre sur des sujets plus stratégiques & gestionnaires Les administrateurs salariés du collège cadre affichent souvent une proximité culturelle à la direction et des codes de comportement qui les éloignent de leurs collègues non-cadres page 25
  • 27. Formation Administrateur Salarié 2011 page 27 Où est le vrai problème? Délit d'initié ? Ces informations intéressent souvent les syndicalistes de manière moindre Décisions stratégiques / projets de restructuration? Ils sont soumis à information / consultation des IRPs de toute façon… Options stratégiques évoquées en amont lors des Conseils d’Administration? C’est le principal cas de conscience de l’administrateur salarié si certaines options auraient des effets sur l'emploi 27
  • 28. Formation Administrateur Salarié 2011 page 28 Quoi faire ? Comment faire? Avertir le secrétaire général de sa fédération, tout en gardant le silence vis-à- vis de la base Cour de justice des Communautés européennes . arrêt Grongaard et Bang. 2005. L’administrateur salarié ne déroge pas à la confidentialité en donnant des informations au N°1 de l'organisation syndicale qui l'a nommé, si l’information ne circule pas. Echanger avec un tiers lui-même soumis à la même obligation de discrétion Par exemple l’expert-comptable auprès du Comité de Groupe ! Editer une lettre d'information mais elle relève plus de l’analyse syndicale que du compte rendu et questionne la légitimité de savoir à quel titre signer : «les administrateurs salariés CGT», la CGT ? Faire des réunions d’échange régulières avec son OS en entreprise Chercher à établir une « communauté de pensée » qui permettra de prendre en conscience des décisions en sachant qu’elles sont conformes à la vision de ses camarades 28
  • 29. Formation Administrateur Salarié 2011 Responsabilité de l’administrateur Nombreux sont les administrateurs qui ignorent les problèmes juridiques qui peuvent se poser à eux, y compris au point de vue pénal, notamment dans les entreprises cotées à la Bourse de New-York (loi Sarbanes-Oxley) être exposé pénalement, c’est notamment le cas où un actionnaire (par exemple un fonds de pension anglo-saxon) critiquerait l’attitude de chaque administrateur sur la qualité de l’information donnée par le Conseil La responsabilité des membres ne pourrait probablement pas être engagée, faute de connaître l’identité des administrateurs ayant voté dans le sens de la décision collective Reste la question de la mise en application du principe de précaution Ne pas confondre administrateur et membre du conseil de surveillance. Le 1er s’immisce pas dans la gestion de la société et le second, au contraire, a un devoir de vigilance et d’action avec une responsabilité personnelle page 29
  • 30. Formation Administrateur Salarié 2011 Les 7 fautes de l’administrateur : l’administrateur salarié arrosé par ses « pairs »! Absence : L’administrateur est nommé pour la défense des intérêts de ses mandants : l’absence n’exonère en rien l’administrateur des conséquences des décisions qui auront été prises car la collégialité du Conseil le rend solidaire de ses collègues Conflit d’intérêt: L’administrateur doit faire abstraction des intérêts particuliers de l’actionnaire qu’il représente. Toute autre attitude étant susceptible de générer des conflits d’intérêt Autarcie : Quelle que soit l’entreprise, l’administrateur ne détient sa légitimité que de ses mandats qu’il doit consulter/informer régulièrement Passivité : les dispositions légales font qu’un manque d’informations par le management ne sont donc plus une excuse car , l’absence de curiosité devient une faute aux yeux des tribunaux Incompétence : fallait-il être financier pour interroger le management sur de plus de 100 acquisitions en trois ans par Tyco, débouchant sur une perte de 9 milliards de dollars ? Manque d’éthique : recrutement de l’acheteuse du Pentagone par Boeing, implication personnelle, prise d’intérêt ou abus de bien social page 30
  • 31. Formation Administrateur Salarié 2011 Comment se couvrir Une assurance responsabilité est fortement conseillée… Beaucoup ne comprennent pas la question ou se pensent couverts par la multirisque habitation ou par leur société (couverture responsabilité civile mandataires sociaux) … car un administrateur, salarié ou non, peut à tout moment être attaqué au civil ou au pénal l’assurance ne peut pas couvrir l’ensemble de sa responsabilité notamment dans les poursuites pour délit d’initié page 31