SlideShare une entreprise Scribd logo
Pourquoi de plus en plus de patients sont-ils traités par les  injections intra-caverneuses? Dr Dany JAWHARI Dijon
La Santé Sexuelle est un droit fondamental «  L’individu possède des droits fondamentaux, dont le droit à la santé sexuelle et au plaisir, et le pouvoir de contrôler son activité sexuelle et reproductrice en fonction d’une éthique sociale personnelle »  OMS 1974 « Les personnes présentant des troubles de la fonction sexuelle ont droit à un diagnostic et à une prise en charge médicale corrects » International Education Council on Male Sexual Health, 2001
La santé sexuelle fait donc partie d’ un tout ,  la santé.
La dysfonction érectile :  un problème de santé globale SANTE « ORGANIQUE » SANTE « PSYCHOLOGIQUE »
La dysfonction érectile  est la conséquence de : Troubles  vasculaires Troubles  neurologiques Troubles  hormonaux Troubles  psychologiques Plusieurs troubles à la fois Co-morbidité
La dysfonction érectile  est la cause de : Renoncement Évitement , abandon Dépression Addiction Fragilité du patient
La dysfonction érectile (DE) : Dédramatiser Beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit : 1 homme sur 3 après 40 ans  (1)  1 homme sur 2 après 50 ans  (2) Giuliano F. et  al . Prevalence of Erectile Dysfunction in France: results of an epidemiological survey of a representative sample of 1004 Men. Eur Urol 2002; 42 (4): 382-9 Bondil P. La dysfonction érectile. Pathologie Science. Éditions John Libbey Eurotext, Paris 2003; 218 p (page 36)
Les projections estiment que  sa prévalence sera doublée en 2025 Aytaç IA and al. The likely worldwide increase in erectile dysfunction between 1995 and 2025 and some possible policy consequences. BJU International 1999 ; 84 : 50-6
Prise en charge de la dysfonction érectile  Le médecin doit interroger son patient lors de : Bilan systématique de l’état général Suivi d’une maladie connue pour ses effets sur la sexualité  Recherche d’effets iatrogènes Suivi d’un handicap moteur À titre prophylactique Jardin A. et coll. 1ère Consultation Internationale sur la Dysfonction Erectile 1-3 Juillet 1999 Paris, Health Publications Ltd 2000
Pourquoi une prise en charge par les injections intra caverneuses (IIC) Plusieurs situations complexes: Inefficacité Intolérance Contre indication aux traitements de première intention (IPDE5)
Intérêt de maîtriser des thérapeutiques alternatives Les injections intra caverneuses (IIC) sont souvent l’alternative médicamenteuse préférée des médecins Desvaux P et al. Prise en charge de la dysfonction érectile en pratique quotidienne: étude Pistes. Prog Urol 2004; (14) VA: 512-20 Pourquoi une prise en charge par les injections intra caverneuses (IIC)
Les IIC en cas d'échec de la  forme  orale Autre classe Per os Voie intra- urétrale Hormono- thérapie Prise en charge de la dysfonction érectile en pratique quotidienne: Etude PISTES  Desvaux P, Corman a, Hamidi K, Pinton P. Prog en Urol. 2004 (14) V4:512 - 520 Q: " En cas d' échec d'un premier traitement, que prescrivez-vous en seconde intention?" Enquête d' opinion auprès de 411 spécialistes traitant la DE. 10,4% 14,8% 31,9% 75,8% 61,8% 33,9%
Les IIC en cas d'échec de la  forme orale Shabsigh R and al. Intracavernous Alprostadil alfadex is effective and safe in patients with erectile dysfunction after failing sildenafil.  Urology 2000; 55: 477-480
Pourquoi une prise en charge par les IIC Intérêt de maîtriser des thérapeutiques alternatives. Les injections intracaverneuses (IIC) sont souvent utilisées en première intention: - patient diabétique - morbidité cardiovasculaire ou neurologique - dysfonctions érectiles anciennes - après une prostatectomie radicale
Pourquoi une prise en charge par les IIC En cas de diabète: -  Moindre efficacité globale des agents oraux - 92 % des patients sont répondeurs aux IIC Costabile R et al.Optimizing treatement for diabetes mellitus induced erectile dysfunction. Urol 2003; 170:S35-S39
Apport des injections intra-caverneuses  Costabile R et al.Optimizing treatment for diabetes mellitus induced erectile dysfunction .The Journal of Urology 2003 ; 170 : S35-S39
Pourquoi une prise en charge par les IIC Les maladies cardiovasculaires: Grandes pourvoyeuses de dysfonction érectile Plus l’atteinte vasculaire est sévère, moins bonne est la réponse à un traitement oral par IPDE5. -  92 % des patients sont répondeurs aux IIC -  Pas d’interaction médicamenteuse avec les différents traitements  utilisés en cardiologie, notamment les dérivées nitrés. Borg G. The long-term safety of alprostadil in patients with erectile dysfunction. Br J Urol 1998. 82. 538-43
Pourquoi une prise en charge par les IIC Chez les patients neurologiques: Le taux de succès des IIC est particulièrement élevé:  98 %. Patients souvent jeunes, expérience parfois limitée, rarement une compagne stable. -  Possibilité de remboursement comme médicament d’exception.  Borg G. The long-term safety of alprostadil in patients with erectile dysfunction. Br J Urol 1998. 82. 538-43
Pourquoi une prise en charge par les IIC En cas d’abstinence sexuelle ancienne: Hypoxie chronique des corps caverneux, fibrose Le traitement de ces dysfonctions érectiles vise l’oxygénation des corps caverneux. Les IIC restaurent plus vite que les autres traitements les érections.
Pourquoi une prise en charge par les IIC Hypothèses physiologiques 3 à 5 périodes d ’érections nocturnes chaque nuit (20 à 45mn) avec une P02 en flaccidité de 25-40mm Hg contre 90-100 mm Hg en érection !! La durée de 1,5 à 3 h d ’érection chaque nuit pourrait maintenir un haut niveau de P02 ce qui stimule la synthèse de PGE1 et inhibe la synthèse de collagène induite par le TGF Béta 1 D ’où l’importance des érections nocturnes normales pour protéger le pénis de la fibrose
Pourquoi une prise en charge par les IIC  IIC  PGE1 précoces Amélioration oxygénation des corps caverneux Limitation du développement de la fibrose tissulaire induite par l ’hypoxie Montorsi F. Recovery of spontaneous erectile function after nerve sparing radical retropubic prostatectomy with and without early intracavernous injections of alprostadil, results of a prospective, randomized trial J. of Urol. (1997) Vol 158, 1408-1410
En plus de l’oxygénation des corps caverneux  L’augmentation du flux sanguin pénien induit l’activation de la  eNOS   contribuant à la restauration et la réparation de la vasculature pénienne Pourquoi une prise en charge par les IIC Burnett A. Nitric oxide-based therapy for erectile disorders. International Journal of Impotence (2004) 16, S15-S19
Dans les prostatectomies radicales: Rôle majeur des IIC dans la rééducation de la fonction érectile qui vise à favoriser l’oxygénation du tissu  caverneux afin d’éviter la survenue de fibrose.  Pourquoi une prise en charge par les IIC Mulhall JP. The use of an erectogenic pharmacotherapy regimen following radical prostatectomy improves  recovery for spontaneous erectile function. J Sex Med 2005; 2: 532-42
Le traitement C’est au médecin de le proposer et de l’expliquer La prescription doit être « accompagnée » À envisager selon l'étiologie S’assurer de l’adhésion de la partenaire Toujours s’informer du résultat  Proposer au patient d’en reparler si échec Selon le contexte : ne pas être pressé de traiter…
Modes d’action des différents traitements  Physiologie de l’érection
Evolution IIC / autres traitements DE Source GERS Novembre 2005
Evolution du nombre de patients traités par IIC  Patients sous IIC Source GERS janvier 2006
Alprostadil: Effets systémiques Effets de la PGE1 (alprostadil) sur le système circulatoire: Relaxation artérielle et artériolaire Ouverture des sphincters pré-capillaires Diminution de l'agrégation plaquettaire Effet positif sur la déformabilité des globules rouges
Alprostadil: Effets systémiques IIC = Traitement local    Effets systémiques exceptionnels IIC = Doses de 2,5 à 20  μ g MUSE= Doses de 125 à 1000 µg Vertiges et hypotension (1)  : 0.5 % à  125 µg 0.7 % à  250 µg 0.7 % à  500 µg 2.4 % à 1000 µg Alprostadil plasmatique : 80 % détruit au 1° passage pulmonaire. (1) Padma-Nathan H. et al : Treatment of men with erectile dysfunction with transurethral alprostadil. NEJM 1997, 336:1-7
Alprostadil: Effets systémiques Intra-caverneuse de 20 µg d' alprostadil :   Pas de modification significative de TA et Fréquence cardiaque . Intra- artérielle de 20 µg:   Baisse très modérée de la TA dans 0.9 % Intra-veineuse de 20 µg:   Baisse très modérée de la TA dans 0.6 % Brecht T, Ayaz M: Circulation parameters during intra-venous and intra-arterial administration of increasing doses of prostaglandin E1 in healthy subjects. Klin. Wochenschr. 63: 1201, 1985 Chez le sujet sain
Alprostadil et interactions médicamenteuses Pas d'interaction connue avec les différents traitements utilisés en cardiologie, notamment les dérivés nitrés. Précautions d'emploi avec les anti-coagulants Compression du point de ponction pendant quelques minutes Éviter les IIC si INR >4
Peur de la mort subite Stimulation sexuelle:    1.7 à 1.8 MET Rapport sexuel :     2.5 à 3.3 MET Relation Sexuelle et Activité physique 1 MET = 1 équivalent métabolique = Consommation d' O 2 d'un sujet assis : 3.5 ml O 2 / Kg / Minute 3 à 5 MET: Marche 4 à 6 Km/h Laver les vitres Bicyclette sur le plat 10 km/h Poser du papier peint Bohlen JG et al; Heart rate, rate-pressure product and oxygene uptake during four sexual activities. Arch Intern. Med 1984; 144: 1745-1748 Possibilité d'associer IIC alprostadil et dérivés nitrés ++
Pourquoi une prise en charge par les IIC L' origine de la DE est le plus souvent multifactorielle Age Pathologie associée ex: ACOMI, diabète… Problèmes psychologiques Recherche d'un traitement efficace Sans interférences avec les autres traitements ++  Rassurant le patient, sans effets systémiques ++ Efficace… Les injections intra-caverneuses sont donc toujours d'actualité !
edex ® En cas de non réponse,  d’ intolérance ou de contre indication aux traitements oraux
edex ® L’ alternative préférée des médecins Évite de mettre une seconde fois le patient en échec Totalement sûr
edex ®   Les mots pour le prescrire Prescrire le produit le plus adapté pour une réponse fiable Une adaptation très rapide aux IIC, garante  d’ un suivi régulier
Efficacité IC d’Alprostadil selon les étiologies de la Dysfonction  Erectile 92% des injections provoquent une érection efficace Selon l’étiologie (1 )   Borg G., The long-term safety of alprostadil (PGE1) in patients with erectil dysfunction, British J. of urology 1998.82.538-43 EDEX ® Alprostadil - Alfadex
Selon l’enquête Easy  (Evaluation de l’Acceptation deS injections intracaverneuses dans la dYsfonction érectile) L  ’ instauration des IIC est rapide  Leur utilisation r é pond aux attentes des patients Il existe une am é lioration notable du v é cu de la sexualit é  et de la relation de couple  On observe une influence positive sur le moral
Prostaglandine E1 Alprostadil Avantages :   efficacité, bonne tolérance, rapidité d’action - Inconvénients:   invasif Effets indésirables locaux :   douleur , priapisme, (fibrose caverneuse )  Apprentissage/tests médicalisés
% d’IIC PGE1 permettant un rapport sexuel satisfaisant Environ une injection / semaine / patient Dose moyenne PGE1 = 13.5 micro-grammes Porst H, et al. Berlin : Springer, 1998 : 160 - 70 Efficacité au long cours   1ère année 2ème année Année 1 n = 116 Année 2 n = 81
 
Intérêt de l ’impact psychologique du retour précoce des érections et de l ’activité sexuelle brisant le cercle vicieux négatif (McCullough 2001)
La santé sexuelle est indissociable de la Santé globale du patient Le point de vue des patients: Enquête EASY DE et diabète: Quelle stratégie ? DE et patients vasculaires: Place des IIC Blessés médullaires: Reconstruire sa sexualité Sexualité après prostatectomie
L’équilibre ? 8 ans après, la place respective des traitements per-os et IIC s'est précisée Les échecs des traitements per-os par les iPDE5 bénéficient des IIC Dans certaines indications, seules les IIC sont efficaces…

Contenu connexe

Tendances

traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCIRosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Arnaud Depil-Duval
 
Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
Khalfaoui Mohamed Amine
 

Tendances (6)

traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
traitement immunosuppresseur des néphropathies lupiques proliférations
 
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCIRosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
Rosuvastamine et prevention de la néphropathie induite par les PDCI
 
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
Prevention de la coagulopathie en prehospitalier jtp 2018
 
Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change Rituximab in Minimal Change
Rituximab in Minimal Change
 
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
 
AntiVEGF DU angiographie 2008
AntiVEGF DU angiographie 2008AntiVEGF DU angiographie 2008
AntiVEGF DU angiographie 2008
 

En vedette

Powerpoint inauguration pour site internet
Powerpoint inauguration pour site internetPowerpoint inauguration pour site internet
Powerpoint inauguration pour site internet
Sébastien Leroy
 
E book : nouveaux usages IT et nouveaux défis
E book  : nouveaux usages IT et nouveaux défisE book  : nouveaux usages IT et nouveaux défis
E book : nouveaux usages IT et nouveaux défis
Frederic Simottel
 
Presentacion Twitter
Presentacion TwitterPresentacion Twitter
Presentacion Twitter
rojas92
 
Presentaciones Para Contar Historias
Presentaciones Para Contar HistoriasPresentaciones Para Contar Historias
Presentaciones Para Contar Historias
Educaclic
 
Saniya on the web o//
Saniya on the web o//Saniya on the web o//
Saniya on the web o//
Saniya Moustaquim
 
Urdu 29
Urdu 29Urdu 29
Urdu 29
sweetdunya
 
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
Junta de Andalucía
 
Barriga
BarrigaBarriga
Construya su propia pbx asteriks elastix
Construya su propia pbx asteriks   elastixConstruya su propia pbx asteriks   elastix
Construya su propia pbx asteriks elastix
juanes2001
 
Intervention de Lise Caron
Intervention de Lise CaronIntervention de Lise Caron
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
Antoine Mercier-ame
 
Stephan arthur
Stephan  arthurStephan  arthur
Stephan arthur
EN
 
Convivències 4t eso
Convivències 4t esoConvivències 4t eso
Convivències 4t eso
Natzaret
 
Optimisation des flux
Optimisation des fluxOptimisation des flux
Optimisation des flux
Alexandre Mornard
 
Méthodologie scrum avec Jerry Do it Together
Méthodologie scrum avec Jerry Do it TogetherMéthodologie scrum avec Jerry Do it Together
Méthodologie scrum avec Jerry Do it Together
Florent YOUZAN
 
Stratégie éditoriale - #MA1RP
Stratégie éditoriale - #MA1RPStratégie éditoriale - #MA1RP
Stratégie éditoriale - #MA1RP
Frédéric Wauters
 
Crecimiento y desarrollo del niño..
Crecimiento y desarrollo del niño..Crecimiento y desarrollo del niño..
Crecimiento y desarrollo del niño..
Jorge Proaño
 

En vedette (20)

Photos avec la_lune
Photos avec la_lunePhotos avec la_lune
Photos avec la_lune
 
Powerpoint inauguration pour site internet
Powerpoint inauguration pour site internetPowerpoint inauguration pour site internet
Powerpoint inauguration pour site internet
 
E book : nouveaux usages IT et nouveaux défis
E book  : nouveaux usages IT et nouveaux défisE book  : nouveaux usages IT et nouveaux défis
E book : nouveaux usages IT et nouveaux défis
 
Presentacion Twitter
Presentacion TwitterPresentacion Twitter
Presentacion Twitter
 
Presentaciones Para Contar Historias
Presentaciones Para Contar HistoriasPresentaciones Para Contar Historias
Presentaciones Para Contar Historias
 
Saniya on the web o//
Saniya on the web o//Saniya on the web o//
Saniya on the web o//
 
Urdu 29
Urdu 29Urdu 29
Urdu 29
 
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
Plan reequilibrio-CARM 2012-2013
 
Barriga
BarrigaBarriga
Barriga
 
Construya su propia pbx asteriks elastix
Construya su propia pbx asteriks   elastixConstruya su propia pbx asteriks   elastix
Construya su propia pbx asteriks elastix
 
Intervention de Lise Caron
Intervention de Lise CaronIntervention de Lise Caron
Intervention de Lise Caron
 
Table
TableTable
Table
 
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
Ame gallery dans la série le monde de l'art selon e.t -291013 jean dupuis à l...
 
Stephan arthur
Stephan  arthurStephan  arthur
Stephan arthur
 
Convivències 4t eso
Convivències 4t esoConvivències 4t eso
Convivències 4t eso
 
Optimisation des flux
Optimisation des fluxOptimisation des flux
Optimisation des flux
 
Méthodologie scrum avec Jerry Do it Together
Méthodologie scrum avec Jerry Do it TogetherMéthodologie scrum avec Jerry Do it Together
Méthodologie scrum avec Jerry Do it Together
 
Stratégie éditoriale - #MA1RP
Stratégie éditoriale - #MA1RPStratégie éditoriale - #MA1RP
Stratégie éditoriale - #MA1RP
 
Talentos
TalentosTalentos
Talentos
 
Crecimiento y desarrollo del niño..
Crecimiento y desarrollo del niño..Crecimiento y desarrollo del niño..
Crecimiento y desarrollo del niño..
 

Similaire à Aihus

20101120-orl-neu.pdf
20101120-orl-neu.pdf20101120-orl-neu.pdf
20101120-orl-neu.pdf
mbusa2
 
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Jean-Francois GIRMENS
 
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Prof. Eric Raymond Oncologie Medicale
 
les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012
Mehdi Razzok
 
Achalasie 2017 (2)
Achalasie 2017 (2)Achalasie 2017 (2)
Achalasie 2017 (2)
Nawal Kanouni
 
Insuffisance Veineuse Pelvienne
Insuffisance Veineuse PelvienneInsuffisance Veineuse Pelvienne
Insuffisance Veineuse Pelvienne
Nessie Productions
 
Inotropes et Vasopresseurs
Inotropes et VasopresseursInotropes et Vasopresseurs
Inotropes et Vasopresseurs
Diogo Sobreira Fernandes
 
Présentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François CarréPrésentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François Carré
ARP-Astrance
 
Diabète et sport
Diabète et sportDiabète et sport
Diabète et sport
IRMSHN276
 
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
Vincent H. Hupertan
 
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniensPlace de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
Christian Geny
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
IRMSHN276
 
Traitements médicamenteux du patient âgé
Traitements médicamenteux du patient âgéTraitements médicamenteux du patient âgé
Traitements médicamenteux du patient âgé
Anne-Laure Sidler-Moix
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable enPourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
sfa_angeiologie
 

Similaire à Aihus (20)

20101120-orl-neu.pdf
20101120-orl-neu.pdf20101120-orl-neu.pdf
20101120-orl-neu.pdf
 
Jifa 2009
Jifa 2009Jifa 2009
Jifa 2009
 
Jifa 2009
Jifa 2009Jifa 2009
Jifa 2009
 
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
Diabete, pathologies vasculaires et IVT (JRO 2007)
 
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
 
Seance 2 bis
Seance 2 bisSeance 2 bis
Seance 2 bis
 
les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012les antispasmodiques 2012
les antispasmodiques 2012
 
Achalasie 2017 (2)
Achalasie 2017 (2)Achalasie 2017 (2)
Achalasie 2017 (2)
 
Insuffisance Veineuse Pelvienne
Insuffisance Veineuse PelvienneInsuffisance Veineuse Pelvienne
Insuffisance Veineuse Pelvienne
 
D.E En 2010
D.E En 2010D.E En 2010
D.E En 2010
 
Inotropes et Vasopresseurs
Inotropes et VasopresseursInotropes et Vasopresseurs
Inotropes et Vasopresseurs
 
Présentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François CarréPrésentation Sédentarité - François Carré
Présentation Sédentarité - François Carré
 
Diabète et sport
Diabète et sportDiabète et sport
Diabète et sport
 
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
Traitement pharmacologiques et chirurgicaux, étiologiques et symptomatiques ...
 
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniensPlace de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
Place de la podologie dans le suivi des patients parkinsoniens
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Traitements médicamenteux du patient âgé
Traitements médicamenteux du patient âgéTraitements médicamenteux du patient âgé
Traitements médicamenteux du patient âgé
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
 
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable enPourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
Pourquoi le pharmaco echodoppler penien reste souvent souhaitable en
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 

Plus de ARMVOP Médecin Vasculaire

Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
ARMVOP Médecin Vasculaire
 

Plus de ARMVOP Médecin Vasculaire (20)

Sondage materiel ed
Sondage materiel edSondage materiel ed
Sondage materiel ed
 
Poste de praticien medecin vasculaire
Poste  de  praticien medecin  vasculairePoste  de  praticien medecin  vasculaire
Poste de praticien medecin vasculaire
 
Vesale 2013
Vesale 2013Vesale 2013
Vesale 2013
 
Luie+zy inscrip 2013 12-07
Luie+zy inscrip 2013 12-07Luie+zy inscrip 2013 12-07
Luie+zy inscrip 2013 12-07
 
Luizy 2013 12-07
Luizy 2013 12-07Luizy 2013 12-07
Luizy 2013 12-07
 
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonceRencontres vasculaires2014-premiere annonce
Rencontres vasculaires2014-premiere annonce
 
Figaro
FigaroFigaro
Figaro
 
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1Communique de presse journée dépistage aaa   21 novembre 2013 v1
Communique de presse journée dépistage aaa 21 novembre 2013 v1
 
Masterclass anatomie
Masterclass anatomieMasterclass anatomie
Masterclass anatomie
 
Jsf post test
Jsf post testJsf post test
Jsf post test
 
Manifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaireManifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaire
 
X ii new
X ii newX ii new
X ii new
 
Lettre soirée du 14 novembre 2013
Lettre soirée du 14 novembre 2013Lettre soirée du 14 novembre 2013
Lettre soirée du 14 novembre 2013
 
Dos. péda jsf 141113
Dos. péda  jsf 141113Dos. péda  jsf 141113
Dos. péda jsf 141113
 
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
Bulletin d'inscription soirée du 14 novembre 2013
 
Fmf1
Fmf1Fmf1
Fmf1
 
Fmf2
Fmf2Fmf2
Fmf2
 
Echographie de contraste power point
Echographie de contraste power pointEchographie de contraste power point
Echographie de contraste power point
 
3 d mesures c gautier
3 d mesures c gautier3 d mesures c gautier
3 d mesures c gautier
 
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2Echodoppler de contrôle endoprothèses  cg v2
Echodoppler de contrôle endoprothèses cg v2
 

Aihus

  • 1. Pourquoi de plus en plus de patients sont-ils traités par les injections intra-caverneuses? Dr Dany JAWHARI Dijon
  • 2. La Santé Sexuelle est un droit fondamental « L’individu possède des droits fondamentaux, dont le droit à la santé sexuelle et au plaisir, et le pouvoir de contrôler son activité sexuelle et reproductrice en fonction d’une éthique sociale personnelle » OMS 1974 « Les personnes présentant des troubles de la fonction sexuelle ont droit à un diagnostic et à une prise en charge médicale corrects » International Education Council on Male Sexual Health, 2001
  • 3. La santé sexuelle fait donc partie d’ un tout , la santé.
  • 4. La dysfonction érectile : un problème de santé globale SANTE « ORGANIQUE » SANTE « PSYCHOLOGIQUE »
  • 5. La dysfonction érectile est la conséquence de : Troubles vasculaires Troubles neurologiques Troubles hormonaux Troubles psychologiques Plusieurs troubles à la fois Co-morbidité
  • 6. La dysfonction érectile est la cause de : Renoncement Évitement , abandon Dépression Addiction Fragilité du patient
  • 7. La dysfonction érectile (DE) : Dédramatiser Beaucoup plus fréquente qu’on ne le croit : 1 homme sur 3 après 40 ans (1) 1 homme sur 2 après 50 ans (2) Giuliano F. et al . Prevalence of Erectile Dysfunction in France: results of an epidemiological survey of a representative sample of 1004 Men. Eur Urol 2002; 42 (4): 382-9 Bondil P. La dysfonction érectile. Pathologie Science. Éditions John Libbey Eurotext, Paris 2003; 218 p (page 36)
  • 8. Les projections estiment que sa prévalence sera doublée en 2025 Aytaç IA and al. The likely worldwide increase in erectile dysfunction between 1995 and 2025 and some possible policy consequences. BJU International 1999 ; 84 : 50-6
  • 9. Prise en charge de la dysfonction érectile Le médecin doit interroger son patient lors de : Bilan systématique de l’état général Suivi d’une maladie connue pour ses effets sur la sexualité Recherche d’effets iatrogènes Suivi d’un handicap moteur À titre prophylactique Jardin A. et coll. 1ère Consultation Internationale sur la Dysfonction Erectile 1-3 Juillet 1999 Paris, Health Publications Ltd 2000
  • 10. Pourquoi une prise en charge par les injections intra caverneuses (IIC) Plusieurs situations complexes: Inefficacité Intolérance Contre indication aux traitements de première intention (IPDE5)
  • 11. Intérêt de maîtriser des thérapeutiques alternatives Les injections intra caverneuses (IIC) sont souvent l’alternative médicamenteuse préférée des médecins Desvaux P et al. Prise en charge de la dysfonction érectile en pratique quotidienne: étude Pistes. Prog Urol 2004; (14) VA: 512-20 Pourquoi une prise en charge par les injections intra caverneuses (IIC)
  • 12. Les IIC en cas d'échec de la forme orale Autre classe Per os Voie intra- urétrale Hormono- thérapie Prise en charge de la dysfonction érectile en pratique quotidienne: Etude PISTES Desvaux P, Corman a, Hamidi K, Pinton P. Prog en Urol. 2004 (14) V4:512 - 520 Q: " En cas d' échec d'un premier traitement, que prescrivez-vous en seconde intention?" Enquête d' opinion auprès de 411 spécialistes traitant la DE. 10,4% 14,8% 31,9% 75,8% 61,8% 33,9%
  • 13. Les IIC en cas d'échec de la forme orale Shabsigh R and al. Intracavernous Alprostadil alfadex is effective and safe in patients with erectile dysfunction after failing sildenafil. Urology 2000; 55: 477-480
  • 14. Pourquoi une prise en charge par les IIC Intérêt de maîtriser des thérapeutiques alternatives. Les injections intracaverneuses (IIC) sont souvent utilisées en première intention: - patient diabétique - morbidité cardiovasculaire ou neurologique - dysfonctions érectiles anciennes - après une prostatectomie radicale
  • 15. Pourquoi une prise en charge par les IIC En cas de diabète: - Moindre efficacité globale des agents oraux - 92 % des patients sont répondeurs aux IIC Costabile R et al.Optimizing treatement for diabetes mellitus induced erectile dysfunction. Urol 2003; 170:S35-S39
  • 16. Apport des injections intra-caverneuses Costabile R et al.Optimizing treatment for diabetes mellitus induced erectile dysfunction .The Journal of Urology 2003 ; 170 : S35-S39
  • 17. Pourquoi une prise en charge par les IIC Les maladies cardiovasculaires: Grandes pourvoyeuses de dysfonction érectile Plus l’atteinte vasculaire est sévère, moins bonne est la réponse à un traitement oral par IPDE5. - 92 % des patients sont répondeurs aux IIC - Pas d’interaction médicamenteuse avec les différents traitements utilisés en cardiologie, notamment les dérivées nitrés. Borg G. The long-term safety of alprostadil in patients with erectile dysfunction. Br J Urol 1998. 82. 538-43
  • 18. Pourquoi une prise en charge par les IIC Chez les patients neurologiques: Le taux de succès des IIC est particulièrement élevé: 98 %. Patients souvent jeunes, expérience parfois limitée, rarement une compagne stable. - Possibilité de remboursement comme médicament d’exception. Borg G. The long-term safety of alprostadil in patients with erectile dysfunction. Br J Urol 1998. 82. 538-43
  • 19. Pourquoi une prise en charge par les IIC En cas d’abstinence sexuelle ancienne: Hypoxie chronique des corps caverneux, fibrose Le traitement de ces dysfonctions érectiles vise l’oxygénation des corps caverneux. Les IIC restaurent plus vite que les autres traitements les érections.
  • 20. Pourquoi une prise en charge par les IIC Hypothèses physiologiques 3 à 5 périodes d ’érections nocturnes chaque nuit (20 à 45mn) avec une P02 en flaccidité de 25-40mm Hg contre 90-100 mm Hg en érection !! La durée de 1,5 à 3 h d ’érection chaque nuit pourrait maintenir un haut niveau de P02 ce qui stimule la synthèse de PGE1 et inhibe la synthèse de collagène induite par le TGF Béta 1 D ’où l’importance des érections nocturnes normales pour protéger le pénis de la fibrose
  • 21. Pourquoi une prise en charge par les IIC IIC PGE1 précoces Amélioration oxygénation des corps caverneux Limitation du développement de la fibrose tissulaire induite par l ’hypoxie Montorsi F. Recovery of spontaneous erectile function after nerve sparing radical retropubic prostatectomy with and without early intracavernous injections of alprostadil, results of a prospective, randomized trial J. of Urol. (1997) Vol 158, 1408-1410
  • 22. En plus de l’oxygénation des corps caverneux L’augmentation du flux sanguin pénien induit l’activation de la eNOS contribuant à la restauration et la réparation de la vasculature pénienne Pourquoi une prise en charge par les IIC Burnett A. Nitric oxide-based therapy for erectile disorders. International Journal of Impotence (2004) 16, S15-S19
  • 23. Dans les prostatectomies radicales: Rôle majeur des IIC dans la rééducation de la fonction érectile qui vise à favoriser l’oxygénation du tissu caverneux afin d’éviter la survenue de fibrose. Pourquoi une prise en charge par les IIC Mulhall JP. The use of an erectogenic pharmacotherapy regimen following radical prostatectomy improves recovery for spontaneous erectile function. J Sex Med 2005; 2: 532-42
  • 24. Le traitement C’est au médecin de le proposer et de l’expliquer La prescription doit être « accompagnée » À envisager selon l'étiologie S’assurer de l’adhésion de la partenaire Toujours s’informer du résultat Proposer au patient d’en reparler si échec Selon le contexte : ne pas être pressé de traiter…
  • 25. Modes d’action des différents traitements Physiologie de l’érection
  • 26. Evolution IIC / autres traitements DE Source GERS Novembre 2005
  • 27. Evolution du nombre de patients traités par IIC Patients sous IIC Source GERS janvier 2006
  • 28. Alprostadil: Effets systémiques Effets de la PGE1 (alprostadil) sur le système circulatoire: Relaxation artérielle et artériolaire Ouverture des sphincters pré-capillaires Diminution de l'agrégation plaquettaire Effet positif sur la déformabilité des globules rouges
  • 29. Alprostadil: Effets systémiques IIC = Traitement local  Effets systémiques exceptionnels IIC = Doses de 2,5 à 20 μ g MUSE= Doses de 125 à 1000 µg Vertiges et hypotension (1) : 0.5 % à 125 µg 0.7 % à 250 µg 0.7 % à 500 µg 2.4 % à 1000 µg Alprostadil plasmatique : 80 % détruit au 1° passage pulmonaire. (1) Padma-Nathan H. et al : Treatment of men with erectile dysfunction with transurethral alprostadil. NEJM 1997, 336:1-7
  • 30. Alprostadil: Effets systémiques Intra-caverneuse de 20 µg d' alprostadil : Pas de modification significative de TA et Fréquence cardiaque . Intra- artérielle de 20 µg: Baisse très modérée de la TA dans 0.9 % Intra-veineuse de 20 µg: Baisse très modérée de la TA dans 0.6 % Brecht T, Ayaz M: Circulation parameters during intra-venous and intra-arterial administration of increasing doses of prostaglandin E1 in healthy subjects. Klin. Wochenschr. 63: 1201, 1985 Chez le sujet sain
  • 31. Alprostadil et interactions médicamenteuses Pas d'interaction connue avec les différents traitements utilisés en cardiologie, notamment les dérivés nitrés. Précautions d'emploi avec les anti-coagulants Compression du point de ponction pendant quelques minutes Éviter les IIC si INR >4
  • 32. Peur de la mort subite Stimulation sexuelle: 1.7 à 1.8 MET Rapport sexuel : 2.5 à 3.3 MET Relation Sexuelle et Activité physique 1 MET = 1 équivalent métabolique = Consommation d' O 2 d'un sujet assis : 3.5 ml O 2 / Kg / Minute 3 à 5 MET: Marche 4 à 6 Km/h Laver les vitres Bicyclette sur le plat 10 km/h Poser du papier peint Bohlen JG et al; Heart rate, rate-pressure product and oxygene uptake during four sexual activities. Arch Intern. Med 1984; 144: 1745-1748 Possibilité d'associer IIC alprostadil et dérivés nitrés ++
  • 33. Pourquoi une prise en charge par les IIC L' origine de la DE est le plus souvent multifactorielle Age Pathologie associée ex: ACOMI, diabète… Problèmes psychologiques Recherche d'un traitement efficace Sans interférences avec les autres traitements ++ Rassurant le patient, sans effets systémiques ++ Efficace… Les injections intra-caverneuses sont donc toujours d'actualité !
  • 34. edex ® En cas de non réponse, d’ intolérance ou de contre indication aux traitements oraux
  • 35. edex ® L’ alternative préférée des médecins Évite de mettre une seconde fois le patient en échec Totalement sûr
  • 36. edex ® Les mots pour le prescrire Prescrire le produit le plus adapté pour une réponse fiable Une adaptation très rapide aux IIC, garante d’ un suivi régulier
  • 37. Efficacité IC d’Alprostadil selon les étiologies de la Dysfonction Erectile 92% des injections provoquent une érection efficace Selon l’étiologie (1 ) Borg G., The long-term safety of alprostadil (PGE1) in patients with erectil dysfunction, British J. of urology 1998.82.538-43 EDEX ® Alprostadil - Alfadex
  • 38. Selon l’enquête Easy (Evaluation de l’Acceptation deS injections intracaverneuses dans la dYsfonction érectile) L  ’ instauration des IIC est rapide Leur utilisation r é pond aux attentes des patients Il existe une am é lioration notable du v é cu de la sexualit é et de la relation de couple On observe une influence positive sur le moral
  • 39. Prostaglandine E1 Alprostadil Avantages : efficacité, bonne tolérance, rapidité d’action - Inconvénients: invasif Effets indésirables locaux : douleur , priapisme, (fibrose caverneuse ) Apprentissage/tests médicalisés
  • 40. % d’IIC PGE1 permettant un rapport sexuel satisfaisant Environ une injection / semaine / patient Dose moyenne PGE1 = 13.5 micro-grammes Porst H, et al. Berlin : Springer, 1998 : 160 - 70 Efficacité au long cours 1ère année 2ème année Année 1 n = 116 Année 2 n = 81
  • 41.  
  • 42. Intérêt de l ’impact psychologique du retour précoce des érections et de l ’activité sexuelle brisant le cercle vicieux négatif (McCullough 2001)
  • 43. La santé sexuelle est indissociable de la Santé globale du patient Le point de vue des patients: Enquête EASY DE et diabète: Quelle stratégie ? DE et patients vasculaires: Place des IIC Blessés médullaires: Reconstruire sa sexualité Sexualité après prostatectomie
  • 44. L’équilibre ? 8 ans après, la place respective des traitements per-os et IIC s'est précisée Les échecs des traitements per-os par les iPDE5 bénéficient des IIC Dans certaines indications, seules les IIC sont efficaces…