SlideShare une entreprise Scribd logo
Aller plus loin avec les
QCM grâce aux
degrés de certitude
S Abry — B Bailly — JL Castaigne — E Sylvestre
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Abraham Maslow
2
1943
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Objectifs de l’atelier
À la fin de cet atelier, vous serez capable
de construire un argumentaire pour
l'utilisation des QCM avec Degrés de Certitude
de différencier différentes méthodes
d'utilisation des QCM avec Degrés de
Certitude
de choisir la méthode la plus adaptée aux
objectifs que vous vous fixez
3
À la fin de cet atelier, vous serez capable
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
Plan
4
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
5
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Question à Choix Multiple
L’unité de mesure de la force
d’un piment est le
1. scoville.
2.thermoptim.
3.cherit.
4.hauy.
6
Amorce
Propositions
Réponse correcte
Distracteurs
L’unité de mesure de la force d’un piment est le scoville.
L’unité de mesure de la force d’un piment est le thermoptim.
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
2 étudiants ont 16 / 20
Sont-ils égaux ?
À ce degré de finesse de mesure oui,
mais…
si nous ajoutons la notion de certitude
des réponses choisies, nous augmentons
la finesse et dès lors, nous pouvons
imaginer…
7
Castaigne, 2006
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
2 étudiants ont 16 / 20
étudiant A
4 erreurs mais
chaque erreur avec
une certitude >60%
16 réponses
correctes mais
chaque fois avec
une certitude <40%
étudiant B
4 erreurs mais
chaque erreur avec
une certitude <40%
16 réponses
correctes mais
chaque fois avec
une certitude >60%
8
Castaigne, 2006
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Ce qu’il ne faut pas faire
Ne jamais utiliser des expressions
verbales pour exprimer sa certitude
comme sûr, très sûr, sûr et certain, peu
sûr, pas sûr du tout, moyennement sûr...
9
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
2 stagiaires
Sur pour 10 questions
Pas sur pour 6 questions
0
2
4
6
0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 %
Sur
Pas sur
10Castaigne, 2005
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Shuford, Albert & Massengill
Ne pas utiliser d’expressions verbales (pas sûr, peu sûr,
moyennement sûr, très sûr, sûr et certain,...)
Utiliser des expressions numériques (probabilités
subjectives) comme
certitude de
0%, 20%, 40%, 60%, 80% ou à 100%
certitude entre
0 et 25%, 25-50, 50-70, 70-85, 85-95 et
entre 95 et 100%
11
Admissible Probability Measurement Procedures
Emir H. Shuford, Arthur Albert and H. Edward Massengill
1966, PSYCHOMETRIKA, Volume 31, Number 2, 125-145
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
12
Auguste Rodin, 1880
Le Penseur, Bronze, Paris : Musée Rodin
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Lorsque l’on cote les réponses de
l’étudiant, il reçoit plus de points pour
une réponse correcte donnée avec une
certitude plus élevée qu’une réponse
correcte donnée avec une certitude plus
basse.
Barème lié à chaque question
13
Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100%
RC +13 +16 +17 +18 +19 +20
RI +4 +3 +2 +0 -6 -20
Leclercq, 1975
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Barème par test
14
Sur base d’un tarif pour les réponses
correctes, les réponses incorrectes et
les omissions, on calcule le score
d’exactitude de l’étudiant.
Score
d’exactitude
RI:-0,25
RC:+1
Omis:-0,50
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Barème par test
15
Sur base d’un tarif pour les réponses
correctes, les réponses incorrectes et
les omissions, on calcule le score
d’exactitude de l’étudiant. Ensuite, sur
base de calcul d’indices à partir des DC
portant sur l’ensemble des questions, on
ajoute des points (pas de perte).
indices
Score
d’exactitude
Score de
réalisme+ Leclercq, 2003
RI:-0,25
RC:+1
Omis:-0,50
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Pas de barème
16
Tarif
Réponse Correcte (RC) = +1
Réponse Incorrecte (RI) = - 0,25
Omission = - 0,5
Les degrés de certitude n’influencent
pas le score (certitude de 0%, 20%,
40%, 60%, 80% ou à 100%)
Castaigne, 2005
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
17
Escher M.C., 1935 Mains avec sphère
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
4 règles d’utilisation DC
1. Une consigne probabiliste
18
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Probabilités de certitude
Admissible Probability Measurement Procedures
Emir H. Shuford, Arthur Albert and H. Edward Massengill
1966, PSYCHOMETRIKA, Volume 31, Number 2, 125-145
Ne pas utiliser
d’expressions
verbales
Utilisez des
pourcentages
0% 20% 40% 60% 80% 100%
0-25% 25-50% 50-70%
70-85% 85-95% 95-100%
19
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
4 règles d’utilisation DC
1. Une consigne probabiliste
2. Un barème respectant la théorie des
décisions
20
Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100%
RC +13 +16 +17 +18 +19 +20
RI +4 +3 +2 +0 -6 -20
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
21
http://angiemcgovern.files.wordpress.com/2010/01/bigstockphoto_we_all_make_mistakes__131640.jpg
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
4 règles d’utilisation DC
1. Une consigne probabiliste
2. Un barème respectant la théorie des
décisions
3. un feedback métacognitif (graphes,
indices,…)
22
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Score avec les DC
Nombre de Réponses Correctes (RC)
23
Note et indices
Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100%
RC +13 +16 +17 +18 +19 +20
RI +4 +3 +2 +0 -6 -20
Leclercq, 1975
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 24
Note et indices
Leclercq, 1975
+18
+4
Total = 22 / 40
= 11 / 20
Pourcentage de RC = 1 / 2
= 10 / 2O
FAUX
OK
0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100%
+13 +16 +17 +18 +19 +20
+4 +3 +2 +0 -6 -20
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 25
Note et indices
Brown et Shuford (1973)
Leclercq et Gilles (1994)
Droite de réalisme idéal
Certitude choisie
Réalisme idéal
PourcentagedeRC
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Réalisme par classe de certitude
26
Note et indices
Brown et Shuford (1973)
Leclercq et Gilles (1994)Certitude choisie
PourcentagedeRC
Pour toutes les QCM
où vous avez choisi une
certitude de 20%
Vous avez pour ces
QCM 38% de
réponses correctes
Vous avez réussi
plus (38%)
qu’annoncé (20%)
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Droite de réalisme idéal et sur- ou
sous-estimation
27
Note et indices
Brown et Shuford (1973)
Leclercq et Gilles (1994)Certitude choisie
PourcentagedeRC
Vous avez réussi
moins qu’annoncé
SUR estimation
Vous avez réussi
plus qu’annoncé
SOUS estimation
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Note et indices
Sur base d’un tarif pour les réponses
correctes, les réponses incorrectes et les
omissions, on calcule le score d’exactitude
de l’étudiant. Ensuite, sur base du calcul
à partir des DC portant sur l’ensemble
des questions, on ajoute des points (pas
de perte de points).
Score
d’exactitude
Score de
réalisme+ Leclercq, 2003
indices
RI:-0,25
RC:+1
Omis:-0,50
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Note et indices
Score de “réalisme” = bien utiliser les DC
DC élevés avec les RC
DC bas avec les RI
Indices : degré de certitude moyen
des Réponses Correctes (RC)
des Réponses Incorrectes (RI)
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Note et indices
11
FAUX
OK
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Note et indices
!"#$%&'& (%)$**')+'& ,'*+(+-.' )/$(&(' !"#$%&'& )$**')+'&
01 2()+$* 3-4$ '&+ 5&&$)(" 5- )$-*5%+ 6(++"*5(*'
!"" #" $" %" &" "
' ()*+,-.),/ 0 -)**12+3-4,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 724)*2+3-4,/ 8 *9:2743.),/ $"5 #"5 !""5
71 85%& 65 9:+/$6$4(' 4*');-'< =%+(4$%' '&+ 65 >(66'
!"" #" $" %" &" "
' ;, <)=34,*/ 0 ;) >=?37@/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ;AB;3=,/ 8 ;A':24,*2-)/ $"5 #"5 !""5
?1 @"*5*. .' A'*B56 5 &$->>'*+
!"" #" $" %" &" "
' ;, C*3-,- ;, D9+3,/ 0 ;, +2 E*3==, F ,-=2E79+, G/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ;) >H'> I-J7;*9:, *,-=3*2493*, 23E) -1KL*,M/ 8 ;, -C?3N9=?*173,/ $"5 #"5 !""5
C1 D5*+(% E-+/'* F(%4 5 "+" 5&&5&&(%" '% 0GHI
!"" #" $" %" &" "
' 2)@ O;,- ;, P2*-/ 0 Q P,:=?3-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 Q 82++2-/ 8 Q R2-?37E497/ $"5 #"5 !""5
J1 E5 .(B(&($% '&+ -%' 6$( .' )$9#$&(+($% ;-( K .'-L %$9M*'& 5&&$)(' 6' #*$.-(+ .- #*'9('* #5* 6N(%B'*&' .- &')$%.1 E' &')$%. '&+ %$99"
!"" #" $" %" &" "
' +, ;3K3;,7;,/ 0 +, =*9;)34/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +, .)943,74/ 8 +, ;179:3724,)*/ $"5 #"5 !""5
H1 265.(9(* O6(+)/ P-6(5%$B '&+ #6-& )$%%- &$-& 6' %$9 .'
!"" #" $" %" &" "
' S3T342 >,*E),U,K34C? V?*9)C?4C?,K/ 0 W1737,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 P3T?2U+ >,*E),U,K34C? X9*(24C?,K/ 8 >42+37,/ $"5 #"5 !""5
Q1 R% &'*#'%+ $#/($#/54' 95%4' .'&
!"" #" $" %" &" "
' 93-3++97-/ 0 9=?39+34,-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 9,)D-/ 8 -,*=,74-/ $"5 #"5 !""5
I1 E5 )5#(+-65+($% 566'95%.' 5 "+" &(4%"' 6'
!"" #" $" %" &" "
' $ Y)37 !Z%%/ 0 # :23 !Z%[/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6  :23 !Z%[/ 8 Z :23 !Z%[/ $"5 #"5 !""5
G1 =B5%+ 0GIG< 6NR%($% .' D:5%95*K &' %$995(+
!"" #" $" %" &" "
' +, 627E+2;,-?/ 0 +, W29-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +AO7;,/ 8 +, H9J2):, ;, >32:/ $"5 #"5 !""5
0S1 R% .'& 9$-B'9'%+& .' 4-"*(665 '% ,$6$9M(' &' %$99'
!"" #" $" %" &" "
' +,- 0?9)27-/ 0 '(9) S3;2+/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +, ]2:2-/ 8 +,- ^2*C-/ $"5 #"5 !""5
001 E-.T(4 B5% U''+/$B'% 5 ")*(+ 6N$#"*5
!"" #" $" %" &" "
' ^3;,+39/ 0 W, H93 >9+,3+/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 W,- 79C,- ;, ^3E2*9/ 8 R,-4 >3;, >49*J/ $"5 #"5 !""5
071 A$-& 5(9'*($%& +$-& "B(+'* .' *'%)$%+*'* 6' 9$(%.*' #*$M6V9'
!"" #" $" %" &" "
' =1C)73,*/ 0 =1C)73L*,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 =1C)731/ 8 =1C)7323*,/ $"5 #"5 !""5
0?1 E' B$6+ '&+ 6N-%(+" .'
!"" #" $" %" &" "
' C9)*274 1+,C4*3.),/ 0 *1-3-427C, 1+,C4*3.),/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 4,7-397 1+,C4*3.),/ 8 C2=2C341 1+,C4*3.),/ $"5 #"5 !""5
0C1 85%& 6' 9$%.' 9".()56< O1!1D1 &(4%(>(' (954'*('
!"" #" $" %" &" "
' =2* *2;39E*2=?3, :1;3C2+,/ 0 =9)* *,C?,*C?,- :1;3C2+,-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 =2* *2J97- :2E7143.),-// 8 =2* *1-9727C, :2E7143.),/ $"5 #"5 !""5
0J1 E' #5&&54' .N-% )$*#& .' 6N"+5+ &$6(.' K 6N"+5+ 45W'-L &5%& #5&&'* #5* 6N"+5+ 6(;-(.' '&+
!"" #" $" %" &" "
' +A1()++34397/ 0 +2 -)(+3:24397/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +A1K2=9*24397/ 8 +2 K2=9*3-24397/ $"5 #"5 !""5
0H1 E5 B56'-* .- #3 .- ,$)5 ,$65 '&+ .'
!"" #" $" %" &" "
' &_`/ 0 [_`/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 %_[/ 8 $_Z/ $"5 #"5 !""5
0Q1 E5 #'(%+-*' &-* +$(6' 65 #6-& )"6VM*' .- D-&"' .- E$-B*' '&+
!"" #" $" %" &" "
' +2 W3(,*41 E)3;274 +, =,)=+, ;ab)EL7, 8,+2C*93@ / 0 +2 <9C97;, ;, W1972*; 8, c37C3/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 O:=*,--397 -9+,3+ +,K274 ;, 0+2);, P97,4/ 8 +2 c17)- ;, P3+9/ $"5 #"5 !""5
0I1 A$-& 5B$%& .'& '-*$& '% #$)/' .'#-(&
!"" #" $" %" &" "
' !ZZZ/ 0 &""!/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 &"""/ 8 &""&/ $"5 #"5 !""5
0G1 X$6>45%4 =95.'-& D$W5*+< %" K Y56WM$-*4 '% 0QJH< '&+ .' %5+($%56(+"
!"" #" $" %" &" "
' '++,:27;,/ 0 ]97E*93-,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ')4*3C?3,77,/ 8 d9+9723-,/ $"5 #"5 !""5
7S1 E' &-))'&&'-* &-* 6' +*Z%' .' [/(6(##' 0'* '&+
!"" #" $" %" &" "
' 0?2*+,- c/ 0 d1=37 +, 6*,D/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 W9)3- cO/ 8 d?3+3==, OO ')E)-4,/ $"5 #"5 !""5
S9)- K9)- 37K3497- Q *1=97;*, Q +$-+'& +,- .),-4397-/ d9)* C?2.), .),-4397_
,749)*,N +2 *1=97-, .)3 K9)- -,:(+, C9**,C4,/ R%' &'-6' #*$#$&(+($% '&+ )$**')+'1
,749)*,N K94*, ;,E*1 ;, C,*434);, .), K94*, *1=97-, ,-4 C9**,C4,/ >3 K9)- 7, ;977,N
=2- ;, ;,E*1 ;, C,*434);,_ K94*, *1=97-, -,*2 C97-3;1*1, C9::, 37C9**,C4,/
62*L:, e
!"#$%&' )$**')+'  ]0
!"#$%&' (%)$**')+'  S<7J
P9(&&($% .N-%' *"#$%&' $- .- .'4*" .' )'*+(+-.'  S<J
15 0 2 0 0 6 750 1 0 2 2 0
0 80 2000 80 40 0
0 x 100 = 01 x 80 = 80
1220 0 40 0 0 480 700
7 x 100 = 700
40 81
40<50 : +1 81>50 : +1
200 ÷ 5 = 50 1220 ÷ 15 = 81
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
RI:-0,25
RC:+1
Omis:-0,5
13,75
Note et indices
15
!"#$%&'& (%)$**')+'& ,'*+(+-.' )/$(&(' !"#$%&'& )$**')+'&
01 2()+$* 3-4$ '&+ 5&&$)(" 5- )$-*5%+ 6(++"*5(*'
!"" #" $" %" &" "
' ()*+,-.),/ 0 -)**12+3-4,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 724)*2+3-4,/ 8 *9:2743.),/ $"5 #"5 !""5
71 85%& 65 9:+/$6$4(' 4*');-'< =%+(4$%' '&+ 65 >(66'
!"" #" $" %" &" "
' ;, <)=34,*/ 0 ;) >=?37@/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ;AB;3=,/ 8 ;A':24,*2-)/ $"5 #"5 !""5
?1 @"*5*. .' A'*B56 5 &$->>'*+
!"" #" $" %" &" "
' ;, C*3-,- ;, D9+3,/ 0 ;, +2 E*3==, F ,-=2E79+, G/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ;) >H'> I-J7;*9:, *,-=3*2493*, 23E) -1KL*,M/ 8 ;, -C?3N9=?*173,/ $"5 #"5 !""5
C1 D5*+(% E-+/'* F(%4 5 "+" 5&&5&&(%" '% 0GHI
!"" #" $" %" &" "
' 2)@ O;,- ;, P2*-/ 0 Q P,:=?3-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 Q 82++2-/ 8 Q R2-?37E497/ $"5 #"5 !""5
J1 E5 .(B(&($% '&+ -%' 6$( .' )$9#$&(+($% ;-( K .'-L %$9M*'& 5&&$)(' 6' #*$.-(+ .- #*'9('* #5* 6N(%B'*&' .- &')$%.1 E' &')$%. '&+ %$99"
!"" #" $" %" &" "
' +, ;3K3;,7;,/ 0 +, =*9;)34/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +, .)943,74/ 8 +, ;179:3724,)*/ $"5 #"5 !""5
H1 265.(9(* O6(+)/ P-6(5%$B '&+ #6-& )$%%- &$-& 6' %$9 .'
!"" #" $" %" &" "
' S3T342 >,*E),U,K34C? V?*9)C?4C?,K/ 0 W1737,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 P3T?2U+ >,*E),U,K34C? X9*(24C?,K/ 8 >42+37,/ $"5 #"5 !""5
Q1 R% &'*#'%+ $#/($#/54' 95%4' .'&
!"" #" $" %" &" "
' 93-3++97-/ 0 9=?39+34,-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 9,)D-/ 8 -,*=,74-/ $"5 #"5 !""5
I1 E5 )5#(+-65+($% 566'95%.' 5 "+" &(4%"' 6'
!"" #" $" %" &" "
' $ Y)37 !Z%%/ 0 # :23 !Z%[/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6  :23 !Z%[/ 8 Z :23 !Z%[/ $"5 #"5 !""5
G1 =B5%+ 0GIG< 6NR%($% .' D:5%95*K &' %$995(+
!"" #" $" %" &" "
' +, 627E+2;,-?/ 0 +, W29-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +AO7;,/ 8 +, H9J2):, ;, >32:/ $"5 #"5 !""5
0S1 R% .'& 9$-B'9'%+& .' 4-"*(665 '% ,$6$9M(' &' %$99'
!"" #" $" %" &" "
' +,- 0?9)27-/ 0 '(9) S3;2+/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +, ]2:2-/ 8 +,- ^2*C-/ $"5 #"5 !""5
001 E-.T(4 B5% U''+/$B'% 5 ")*(+ 6N$#"*5
!"" #" $" %" &" "
' ^3;,+39/ 0 W, H93 >9+,3+/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 W,- 79C,- ;, ^3E2*9/ 8 R,-4 >3;, >49*J/ $"5 #"5 !""5
071 A$-& 5(9'*($%& +$-& "B(+'* .' *'%)$%+*'* 6' 9$(%.*' #*$M6V9'
!"" #" $" %" &" "
' =1C)73,*/ 0 =1C)73L*,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 =1C)731/ 8 =1C)7323*,/ $"5 #"5 !""5
0?1 E' B$6+ '&+ 6N-%(+" .'
!"" #" $" %" &" "
' C9)*274 1+,C4*3.),/ 0 *1-3-427C, 1+,C4*3.),/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 4,7-397 1+,C4*3.),/ 8 C2=2C341 1+,C4*3.),/ $"5 #"5 !""5
0C1 85%& 6' 9$%.' 9".()56< O1!1D1 &(4%(>(' (954'*('
!"" #" $" %" &" "
' =2* *2;39E*2=?3, :1;3C2+,/ 0 =9)* *,C?,*C?,- :1;3C2+,-/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 =2* *2J97- :2E7143.),-// 8 =2* *1-9727C, :2E7143.),/ $"5 #"5 !""5
0J1 E' #5&&54' .N-% )$*#& .' 6N"+5+ &$6(.' K 6N"+5+ 45W'-L &5%& #5&&'* #5* 6N"+5+ 6(;-(.' '&+
!"" #" $" %" &" "
' +A1()++34397/ 0 +2 -)(+3:24397/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 +A1K2=9*24397/ 8 +2 K2=9*3-24397/ $"5 #"5 !""5
0H1 E5 B56'-* .- #3 .- ,$)5 ,$65 '&+ .'
!"" #" $" %" &" "
' &_`/ 0 [_`/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 %_[/ 8 $_Z/ $"5 #"5 !""5
0Q1 E5 #'(%+-*' &-* +$(6' 65 #6-& )"6VM*' .- D-&"' .- E$-B*' '&+
!"" #" $" %" &" "
' +2 W3(,*41 E)3;274 +, =,)=+, ;ab)EL7, 8,+2C*93@ / 0 +2 <9C97;, ;, W1972*; 8, c37C3/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 O:=*,--397 -9+,3+ +,K274 ;, 0+2);, P97,4/ 8 +2 c17)- ;, P3+9/ $"5 #"5 !""5
0I1 A$-& 5B$%& .'& '-*$& '% #$)/' .'#-(&
!"" #" $" %" &" "
' !ZZZ/ 0 &""!/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 &"""/ 8 &""&/ $"5 #"5 !""5
0G1 X$6>45%4 =95.'-& D$W5*+< %" K Y56WM$-*4 '% 0QJH< '&+ .' %5+($%56(+"
!"" #" $" %" &" "
' '++,:27;,/ 0 ]97E*93-,/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 ')4*3C?3,77,/ 8 d9+9723-,/ $"5 #"5 !""5
7S1 E' &-))'&&'-* &-* 6' +*Z%' .' [/(6(##' 0'* '&+
!"" #" $" %" &" "
' 0?2*+,- c/ 0 d1=37 +, 6*,D/ "5 &"5 %"5
" &" %" $" #" !""
6 W9)3- cO/ 8 d?3+3==, OO ')E)-4,/ $"5 #"5 !""5
S9)- K9)- 37K3497- Q *1=97;*, Q +$-+'& +,- .),-4397-/ d9)* C?2.), .),-4397_
,749)*,N +2 *1=97-, .)3 K9)- -,:(+, C9**,C4,/ R%' &'-6' #*$#$&(+($% '&+ )$**')+'1
,749)*,N K94*, ;,E*1 ;, C,*434);, .), K94*, *1=97-, ,-4 C9**,C4,/ >3 K9)- 7, ;977,N
=2- ;, ;,E*1 ;, C,*434);,_ K94*, *1=97-, -,*2 C97-3;1*1, C9::, 37C9**,C4,/
62*L:, e
!"#$%&' )$**')+'  ]0
!"#$%&' (%)$**')+'  S<7J
P9(&&($% .N-%' *"#$%&' $- .- .'4*" .' )'*+(+-.'  S<J
0 2 0 0 6 750 1 0 2 2 0
2000 80 0 80 40 0 1220 0 40 0 0 480 700
40 81
40<50 : +1 81>50 : +1
15,75
+1 +1
-1,25 +15
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 33
Note et indices
Tarif
Réponse Correcte (RC) = +1
Réponse Incorrecte (RI) = - 0,25
Omission = - 0,5
Les degrés de certitude n’influencent pas
le score
Castaigne, 2004
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
RI:-0,25
RC:+1
Omis:-0,5
Note et indices
FAUX
OK
7 0 0 1 0 3 3132 2 3 1 4 1
-3,25 +7
3,75
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Note et indices
0 0 1 0 3 32 2 3 1 4 1
3,75
dʼaprès Hunt & Furustig (1989); Hunt (2003); Jans & Leclercq (1999); Leclercq (2003)
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
36
"Escheresque Metacognition"
1998, Timothy R. Haldane
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
4 règles d’utilisation DC
1. Une consigne probabiliste
2. Un barème respectant la théorie des
décisions
3. Un feedback métacognitif (graphes,
indices,…)
4. un entraînement des étudiants
37
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Entraînement
38
Test-Wiseness
Examen “blanc”
Banque de questions en ligne
0 5 10 20 30 40 50
Samson, 1985
Berliner, 1986
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Entraînement
39
Castaigne et Gilles, 2001
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Plan
Introduction
Activité
Mise en commun
Pause
Activité
Mise en commun
Conclusion
40
"L'Angélus" 1858, Jean-François Millet
Courant Réaliste
Huile sur toile, 55 × 66 cm
Musée d'Orsay, Paris
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 41
Métacognitionrégulatrice(Noël1991)
Castaigne, 2005
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015
Bruno De Finetti
42
“It is only subjective
probability that can give
an objective meaning to
every response and
scoring method.” (p. 111)
« Methods of discriminating levels of partial knowledge concerning a test item »
Brit. Journ. of Math. & Statist. Psychol., 1965, 18, 87-123.
(1906-1985)
dimanche 13 décembre 2015
Maslow, A. H. (1943). A theory of human motivation. Psychological review, 50(4), 370.
Castaigne, J.-L. (2006). Excel spreadsheet to support veterinary student’s metacognition. Presented at the Second bi-annual Conference of EARLI SIG
Metacognition, Cambridge, United Kingdom. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23434
Castaigne, J.-L. (2005). Recherches récentes sur l’utilisation des Degrés de Certitude Recherches récentes sur l’utilisation des Degrés de Certitude :
Directions de recherches dans le calcul des notes liant exactitude et réalisme. In Actes du 18ème colloque international de l’ADMEE : Comment
évaluer ? Outils, dispositifs et acteurs. Reims, France. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23416
Shuford, E., Albert, A., & Massengill, H. (1966). Admissible probability measurement procedures. Psychometrika, 31(2), 125–145.
Leclercq, D. (1975). L’évaluation subjective de la probabilité d’exactitude des réponses en situation pédagogique (Doctorat en Sciences de l’Education).
Université de Liège. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/10119
Leclercq, D., & Poumay, M. (2003). Trois nouveaux indices de réalisme dans l’auto-évaluation des performances. Cahiers du Service de Pédagogie
Expérimentale (SPE), 15-16. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/27518
Castaigne, J.-L. (2005). Un outil d’autoréflexion cognitive et métacognitive pour l’amélioration des performance. Presented at the Journée d’étude AIPU-
CFB -- AdAPTE : L’accompagnement pédagogique : Un outil pour favoriser la réussite dans l’enseignement supérieur., Gembloux, Belgique. Retrieved
from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23418
Brown, T. A., & Shuford, E. H. (1973). Quantifying uncertainty into numerical probabilities for the reporting of intelligence. DTIC Document. Retrieved
from http://oai.dtic.mil/oai/oai?verb=getRecord&metadataPrefix=html&identifier=AD0777063
Leclercq, D., & Gilles, J.-L. (1994). GUESS, un logiciel pour s’entraîner à l’auto-estimation de sa compétence cognitive. In QCM et questionnaires
fermés, actes du 3ème colloque international ESIEE (pp. 137–158). Marne-la-Vallée, France: Université Paris 7 Denis Diderot, Laboratoire d’Ingénierie
Didactique. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/8953
Hunt, D. P., & Furustig, H. (1989). Being informed, being misinformed and disinformation: A human learning and performance approach. National
Defence Research Institute, Technical Report PM, 56(238), 1–17.
Hunt, D. P. (2003). The concept of knowledge and how to measure it. Journal of Intellectual Capital, 4(1), 100–113.
Jans, V., & Leclercq, D. (1999). Mesurer l’effet de l’apprentissage à l’aide de l’analyse spectrale des performances. In L’évaluation des compétences et
des processus cognitifs: modèles, pratiques et contextes (pp. 303–317). Bruxelles, Belgique: De Boeck Université. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/
handle/2268/27553
Leclercq, D. (2003). Diagnostic cognitif et métacognitif au seuil de l’Université : le projet Mohican mené par les 9 universités de la Communauté
française Wallonie-Bruxelles. Liège, Belgique: Editions de l’Université de Liège. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/17837
Samson, G. E. (1985). Effects of Training in Test-Taking Skills on Achievement Test Performance: A Quantitative Synthesis. The Journal of Educational
Research, 78(5), 261–266. http://doi.org/10.1080/00220671.1985.10885613
Berliner, D. C. (1986). In pursuit of the expert pedagogue. Educational Researcher, 5–13.
Castaigne, J.-L., Gilles, J.-L., & Hanzen, C. (2001). Application du cycle gestion qualité SMART des tests pédagogiques au cours d’obstétrique et
pathologie de la reproduction des ruminants, équidés et porcs. In Actes du 18e congrès de l’AIPU : Les stratégies de réussite dans l’enseignement
supérieur. Dakar, Sénégal: Université Cheikh Anta Diop. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23014
Castaigne, J.-L. (2005). Directions de recherches dans le calcul des notes liant exactitude et réalisme: illustration à travers une démarche en formation
à distance. In Actes du 22e congrès de l’association internationale de pédagogie universitaire (AIPU) : L’enseignement supérieur du {XXIe} siècle : de
nouveaux défis à relever. Genève, Switzerland. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23420
Finetti, B. de. (1965). Methods for Discriminating Levels of Partial Knowledge Concerning a Test Item. British Journal of Mathematical and Statistical
Psychology, 18(1), 87–123. http://doi.org/10.1111/j.2044-8317.1965.tb00695.x
dimanche 13 décembre 2015
A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2014
Jean-Loup Castaigne,
04 78 79 43 24
jean-loup.castaigne@lyon.archi.fr
Yvan Pigeonnat
04 76 82 82 56
yvan.pigeonnat@grenoble-inp.fr
Mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons
Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification.
44
dimanche 13 décembre 2015

Contenu connexe

Tendances

8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
TOOL_Z
 
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdfComment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
Bruno M. Wattenbergh
 
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
soufiane ajrir
 
Exposé amdec
Exposé amdecExposé amdec
Exposé amdec
Arwa Mohamed Baccouche
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise
Aboubakr Moubarak
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Ines Ouaz
 
Chapitre iii le processus entrepreneurial
Chapitre iii le processus entrepreneurialChapitre iii le processus entrepreneurial
Chapitre iii le processus entrepreneurial
Koffi KONAN
 
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdf
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdfModèle lettre de demande de stage professionnel pdf
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdf
Hani sami joga
 
algorithme tronc commun lycée
algorithme tronc commun lycéealgorithme tronc commun lycée
algorithme tronc commun lycée
Kayl Mido
 
Présentation soutenance
Présentation soutenancePrésentation soutenance
Présentation soutenance
shurongliu
 
7 exercices corriges sur la loi normale
7 exercices corriges sur la loi normale7 exercices corriges sur la loi normale
7 exercices corriges sur la loi normale
cours fsjes
 
Branch and bound
Branch and boundBranch and bound
Branch and bound
kamar MEDDAH
 
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLESCOURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
Abdoulaziz ALHASSANE GARBA
 
Méthode pert
Méthode pertMéthode pert
Méthode pert
Kevin Ratsimbazafy
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
Sal Ma
 
010 bmw tpm management training
010 bmw tpm management training010 bmw tpm management training
010 bmw tpm management training
drdej19
 
Exposé erp
Exposé erpExposé erp
Exposé erp
iDactiv sarl
 
Web-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
Web-formation | La Méthode de Résolution de ProblèmesWeb-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
Web-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
XL Groupe
 

Tendances (20)

8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
 
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdfComment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
Comment réussir son pitch bwa octobre 2013 ichec low pdf
 
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
correction et corrigé de l'examen de passage TSGE 2014 Variante 2 session jui...
 
Exposé amdec
Exposé amdecExposé amdec
Exposé amdec
 
Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise Le gaspillage dans l'entreprise
Le gaspillage dans l'entreprise
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
 
Exercices maslow
Exercices maslowExercices maslow
Exercices maslow
 
Chapitre iii le processus entrepreneurial
Chapitre iii le processus entrepreneurialChapitre iii le processus entrepreneurial
Chapitre iii le processus entrepreneurial
 
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdf
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdfModèle lettre de demande de stage professionnel pdf
Modèle lettre de demande de stage professionnel pdf
 
algorithme tronc commun lycée
algorithme tronc commun lycéealgorithme tronc commun lycée
algorithme tronc commun lycée
 
Présentation soutenance
Présentation soutenancePrésentation soutenance
Présentation soutenance
 
7 exercices corriges sur la loi normale
7 exercices corriges sur la loi normale7 exercices corriges sur la loi normale
7 exercices corriges sur la loi normale
 
Branch and bound
Branch and boundBranch and bound
Branch and bound
 
presentation PFE
presentation PFEpresentation PFE
presentation PFE
 
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLESCOURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
 
Méthode pert
Méthode pertMéthode pert
Méthode pert
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
 
010 bmw tpm management training
010 bmw tpm management training010 bmw tpm management training
010 bmw tpm management training
 
Exposé erp
Exposé erpExposé erp
Exposé erp
 
Web-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
Web-formation | La Méthode de Résolution de ProblèmesWeb-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
Web-formation | La Méthode de Résolution de Problèmes
 

En vedette

Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
beware_17
 
Corrigé qcm initiation informatique sgbd - réseau - internet - architectu...
Corrigé qcm   initiation informatique   sgbd - réseau - internet - architectu...Corrigé qcm   initiation informatique   sgbd - réseau - internet - architectu...
Corrigé qcm initiation informatique sgbd - réseau - internet - architectu...
Sofien Zarrouki
 
Cours arithmetique
Cours arithmetiqueCours arithmetique
Cours arithmetique
bades12
 
QCM informatique de base
QCM informatique de baseQCM informatique de base
QCM informatique de base
Frust Rados
 
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezoutarithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
Houssem Fitati
 
Murène ou Alien ?
Murène ou Alien ?Murène ou Alien ?
Murène ou Alien ?
Jean-Loup Castaigne
 
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architectureAccompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
Jean-Loup Castaigne
 
Apprentissage par problème APP — PBL
Apprentissage par problème APP — PBLApprentissage par problème APP — PBL
Apprentissage par problème APP — PBL
Jean-Loup Castaigne
 
Présentation de Je révise
Présentation de Je révisePrésentation de Je révise
Présentation de Je révise
Barcamp Tunisie
 
Médicament et Internet - Les contrefaçons
Médicament et Internet - Les contrefaçonsMédicament et Internet - Les contrefaçons
Médicament et Internet - Les contrefaçons
Sylvain BERTRAND
 
Questions Adultes
Questions AdultesQuestions Adultes
Questions Adultes
guest4cdca
 
Pharmacien
PharmacienPharmacien
Pharmacien
guest4cdca
 
Sujet urologie tizi
Sujet urologie tiziSujet urologie tizi
Sujet urologie tizi
Amel Ammar
 
Médicament et Internet
Médicament et InternetMédicament et Internet
Médicament et Internet
Sylvain BERTRAND
 
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacieLes-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
Sophie Gillardeau
 
Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_os
killua zoldyck
 
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
Antarès
 
Créer des exerciseurs en ligne
Créer des exerciseurs en ligneCréer des exerciseurs en ligne
Créer des exerciseurs en ligne
Amaury Daele
 
Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitre
Rose De Sable
 

En vedette (20)

Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
Examen du-concours-ministere-de-linterieur-technicien-specialise-en-informati...
 
Corrigé qcm initiation informatique sgbd - réseau - internet - architectu...
Corrigé qcm   initiation informatique   sgbd - réseau - internet - architectu...Corrigé qcm   initiation informatique   sgbd - réseau - internet - architectu...
Corrigé qcm initiation informatique sgbd - réseau - internet - architectu...
 
Cours arithmetique
Cours arithmetiqueCours arithmetique
Cours arithmetique
 
QCM informatique de base
QCM informatique de baseQCM informatique de base
QCM informatique de base
 
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezoutarithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
arithmétique: divisibilité dans Z et identité de Bezout
 
Murène ou Alien ?
Murène ou Alien ?Murène ou Alien ?
Murène ou Alien ?
 
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architectureAccompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
Accompagner mémoires et rapports d'étude en école d'architecture
 
Apprentissage par problème APP — PBL
Apprentissage par problème APP — PBLApprentissage par problème APP — PBL
Apprentissage par problème APP — PBL
 
Présentation de Je révise
Présentation de Je révisePrésentation de Je révise
Présentation de Je révise
 
Médicament et Internet - Les contrefaçons
Médicament et Internet - Les contrefaçonsMédicament et Internet - Les contrefaçons
Médicament et Internet - Les contrefaçons
 
Questions Adultes
Questions AdultesQuestions Adultes
Questions Adultes
 
Pharmacien
PharmacienPharmacien
Pharmacien
 
Sujet urologie tizi
Sujet urologie tiziSujet urologie tizi
Sujet urologie tizi
 
Médicament et Internet
Médicament et InternetMédicament et Internet
Médicament et Internet
 
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacieLes-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
Les-pharmaciens-et-la-e-santé-en-pharmacie
 
Exercice similitudes
Exercice similitudesExercice similitudes
Exercice similitudes
 
Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_os
 
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
 
Créer des exerciseurs en ligne
Créer des exerciseurs en ligneCréer des exerciseurs en ligne
Créer des exerciseurs en ligne
 
Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitre
 

Plus de Jean-Loup Castaigne

Formation des doctorants à l'enseignement
Formation des doctorants à l'enseignementFormation des doctorants à l'enseignement
Formation des doctorants à l'enseignement
Jean-Loup Castaigne
 
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Jean-Loup Castaigne
 
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
Jean-Loup Castaigne
 
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieur
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieurEnseigner et Apprendre en enseignement supérieur
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieur
Jean-Loup Castaigne
 
Experiential Learning in Architecture Education
Experiential Learning in Architecture EducationExperiential Learning in Architecture Education
Experiential Learning in Architecture Education
Jean-Loup Castaigne
 
Année de césure : un truc de branleur ?
Année de césure : un truc de branleur ?Année de césure : un truc de branleur ?
Année de césure : un truc de branleur ?
Jean-Loup Castaigne
 
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de voteFaire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Jean-Loup Castaigne
 
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Jean-Loup Castaigne
 
Accompagner mémoires et rapports d'étude
Accompagner mémoires et rapports d'étudeAccompagner mémoires et rapports d'étude
Accompagner mémoires et rapports d'étude
Jean-Loup Castaigne
 
Classes inversées… avant l’invention du terme
Classes inversées… avant l’invention du termeClasses inversées… avant l’invention du terme
Classes inversées… avant l’invention du terme
Jean-Loup Castaigne
 
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativitéLa pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
Jean-Loup Castaigne
 
Séminaire de rentrée des étudiants de L1
Séminaire de rentrée des étudiants de L1Séminaire de rentrée des étudiants de L1
Séminaire de rentrée des étudiants de L1
Jean-Loup Castaigne
 
Enseigner et apprendre
Enseigner et apprendreEnseigner et apprendre
Enseigner et apprendre
Jean-Loup Castaigne
 
Qui est cette carpe ?
Qui est cette carpe ?Qui est cette carpe ?
Qui est cette carpe ?
Jean-Loup Castaigne
 
Quelques indices pour différencier blennies et gobies
Quelques indices pour différencier blennies et gobiesQuelques indices pour différencier blennies et gobies
Quelques indices pour différencier blennies et gobies
Jean-Loup Castaigne
 
Compensation ensaL
Compensation ensaLCompensation ensaL
Compensation ensaL
Jean-Loup Castaigne
 
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POVTeaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
Jean-Loup Castaigne
 
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
Jean-Loup Castaigne
 
Crabe chinois dans la Meuse Hollandaise
Crabe chinois dans la Meuse HollandaiseCrabe chinois dans la Meuse Hollandaise
Crabe chinois dans la Meuse Hollandaise
Jean-Loup Castaigne
 
Pédagogie pour adultes
Pédagogie pour adultesPédagogie pour adultes
Pédagogie pour adultes
Jean-Loup Castaigne
 

Plus de Jean-Loup Castaigne (20)

Formation des doctorants à l'enseignement
Formation des doctorants à l'enseignementFormation des doctorants à l'enseignement
Formation des doctorants à l'enseignement
 
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
 
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
Comment améliorer la qualité des apprentissages à l’aide de l’évaluation des ...
 
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieur
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieurEnseigner et Apprendre en enseignement supérieur
Enseigner et Apprendre en enseignement supérieur
 
Experiential Learning in Architecture Education
Experiential Learning in Architecture EducationExperiential Learning in Architecture Education
Experiential Learning in Architecture Education
 
Année de césure : un truc de branleur ?
Année de césure : un truc de branleur ?Année de césure : un truc de branleur ?
Année de césure : un truc de branleur ?
 
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de voteFaire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
Faire participer les étudiants avec les boîtiers de vote
 
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
Quels outils pour évaluer quels apprentissages ?
 
Accompagner mémoires et rapports d'étude
Accompagner mémoires et rapports d'étudeAccompagner mémoires et rapports d'étude
Accompagner mémoires et rapports d'étude
 
Classes inversées… avant l’invention du terme
Classes inversées… avant l’invention du termeClasses inversées… avant l’invention du terme
Classes inversées… avant l’invention du terme
 
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativitéLa pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
La pédagogie du projet par le projet pour soutenir la créativité
 
Séminaire de rentrée des étudiants de L1
Séminaire de rentrée des étudiants de L1Séminaire de rentrée des étudiants de L1
Séminaire de rentrée des étudiants de L1
 
Enseigner et apprendre
Enseigner et apprendreEnseigner et apprendre
Enseigner et apprendre
 
Qui est cette carpe ?
Qui est cette carpe ?Qui est cette carpe ?
Qui est cette carpe ?
 
Quelques indices pour différencier blennies et gobies
Quelques indices pour différencier blennies et gobiesQuelques indices pour différencier blennies et gobies
Quelques indices pour différencier blennies et gobies
 
Compensation ensaL
Compensation ensaLCompensation ensaL
Compensation ensaL
 
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POVTeaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
Teaching Architecture, incl. Studio: Education's Sciences POV
 
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
L'évaluation des enseignements et des formations par les étudiants, un des él...
 
Crabe chinois dans la Meuse Hollandaise
Crabe chinois dans la Meuse HollandaiseCrabe chinois dans la Meuse Hollandaise
Crabe chinois dans la Meuse Hollandaise
 
Pédagogie pour adultes
Pédagogie pour adultesPédagogie pour adultes
Pédagogie pour adultes
 

Dernier

[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
mcevapi3
 
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
dokposeverin
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
lebaobabbleu
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
lebaobabbleu
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
kamouzou878
 
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
MahouwetinJacquesGBO
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
OlivierLumeau1
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
Martin M Flynn
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
M2i Formation
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 

Dernier (13)

[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
 
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
 
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 

Aller plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude

  • 1. Aller plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude S Abry — B Bailly — JL Castaigne — E Sylvestre dimanche 13 décembre 2015
  • 2. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Abraham Maslow 2 1943 dimanche 13 décembre 2015
  • 3. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Objectifs de l’atelier À la fin de cet atelier, vous serez capable de construire un argumentaire pour l'utilisation des QCM avec Degrés de Certitude de différencier différentes méthodes d'utilisation des QCM avec Degrés de Certitude de choisir la méthode la plus adaptée aux objectifs que vous vous fixez 3 À la fin de cet atelier, vous serez capable dimanche 13 décembre 2015
  • 4. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion Plan 4 dimanche 13 décembre 2015
  • 5. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 5 dimanche 13 décembre 2015
  • 6. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Question à Choix Multiple L’unité de mesure de la force d’un piment est le 1. scoville. 2.thermoptim. 3.cherit. 4.hauy. 6 Amorce Propositions Réponse correcte Distracteurs L’unité de mesure de la force d’un piment est le scoville. L’unité de mesure de la force d’un piment est le thermoptim. dimanche 13 décembre 2015
  • 7. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 2 étudiants ont 16 / 20 Sont-ils égaux ? À ce degré de finesse de mesure oui, mais… si nous ajoutons la notion de certitude des réponses choisies, nous augmentons la finesse et dès lors, nous pouvons imaginer… 7 Castaigne, 2006 dimanche 13 décembre 2015
  • 8. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 2 étudiants ont 16 / 20 étudiant A 4 erreurs mais chaque erreur avec une certitude >60% 16 réponses correctes mais chaque fois avec une certitude <40% étudiant B 4 erreurs mais chaque erreur avec une certitude <40% 16 réponses correctes mais chaque fois avec une certitude >60% 8 Castaigne, 2006 dimanche 13 décembre 2015
  • 9. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Ce qu’il ne faut pas faire Ne jamais utiliser des expressions verbales pour exprimer sa certitude comme sûr, très sûr, sûr et certain, peu sûr, pas sûr du tout, moyennement sûr... 9 dimanche 13 décembre 2015
  • 10. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 2 stagiaires Sur pour 10 questions Pas sur pour 6 questions 0 2 4 6 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % Sur Pas sur 10Castaigne, 2005 dimanche 13 décembre 2015
  • 11. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Shuford, Albert & Massengill Ne pas utiliser d’expressions verbales (pas sûr, peu sûr, moyennement sûr, très sûr, sûr et certain,...) Utiliser des expressions numériques (probabilités subjectives) comme certitude de 0%, 20%, 40%, 60%, 80% ou à 100% certitude entre 0 et 25%, 25-50, 50-70, 70-85, 85-95 et entre 95 et 100% 11 Admissible Probability Measurement Procedures Emir H. Shuford, Arthur Albert and H. Edward Massengill 1966, PSYCHOMETRIKA, Volume 31, Number 2, 125-145 dimanche 13 décembre 2015
  • 12. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 12 Auguste Rodin, 1880 Le Penseur, Bronze, Paris : Musée Rodin dimanche 13 décembre 2015
  • 13. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Lorsque l’on cote les réponses de l’étudiant, il reçoit plus de points pour une réponse correcte donnée avec une certitude plus élevée qu’une réponse correcte donnée avec une certitude plus basse. Barème lié à chaque question 13 Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100% RC +13 +16 +17 +18 +19 +20 RI +4 +3 +2 +0 -6 -20 Leclercq, 1975 dimanche 13 décembre 2015
  • 14. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Barème par test 14 Sur base d’un tarif pour les réponses correctes, les réponses incorrectes et les omissions, on calcule le score d’exactitude de l’étudiant. Score d’exactitude RI:-0,25 RC:+1 Omis:-0,50 dimanche 13 décembre 2015
  • 15. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Barème par test 15 Sur base d’un tarif pour les réponses correctes, les réponses incorrectes et les omissions, on calcule le score d’exactitude de l’étudiant. Ensuite, sur base de calcul d’indices à partir des DC portant sur l’ensemble des questions, on ajoute des points (pas de perte). indices Score d’exactitude Score de réalisme+ Leclercq, 2003 RI:-0,25 RC:+1 Omis:-0,50 dimanche 13 décembre 2015
  • 16. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Pas de barème 16 Tarif Réponse Correcte (RC) = +1 Réponse Incorrecte (RI) = - 0,25 Omission = - 0,5 Les degrés de certitude n’influencent pas le score (certitude de 0%, 20%, 40%, 60%, 80% ou à 100%) Castaigne, 2005 dimanche 13 décembre 2015
  • 17. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 17 Escher M.C., 1935 Mains avec sphère dimanche 13 décembre 2015
  • 18. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 4 règles d’utilisation DC 1. Une consigne probabiliste 18 dimanche 13 décembre 2015
  • 19. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Probabilités de certitude Admissible Probability Measurement Procedures Emir H. Shuford, Arthur Albert and H. Edward Massengill 1966, PSYCHOMETRIKA, Volume 31, Number 2, 125-145 Ne pas utiliser d’expressions verbales Utilisez des pourcentages 0% 20% 40% 60% 80% 100% 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100% 19 dimanche 13 décembre 2015
  • 20. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 4 règles d’utilisation DC 1. Une consigne probabiliste 2. Un barème respectant la théorie des décisions 20 Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100% RC +13 +16 +17 +18 +19 +20 RI +4 +3 +2 +0 -6 -20 dimanche 13 décembre 2015
  • 21. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 21 http://angiemcgovern.files.wordpress.com/2010/01/bigstockphoto_we_all_make_mistakes__131640.jpg dimanche 13 décembre 2015
  • 22. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 4 règles d’utilisation DC 1. Une consigne probabiliste 2. Un barème respectant la théorie des décisions 3. un feedback métacognitif (graphes, indices,…) 22 dimanche 13 décembre 2015
  • 23. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Score avec les DC Nombre de Réponses Correctes (RC) 23 Note et indices Certitude 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100% RC +13 +16 +17 +18 +19 +20 RI +4 +3 +2 +0 -6 -20 Leclercq, 1975 dimanche 13 décembre 2015
  • 24. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 24 Note et indices Leclercq, 1975 +18 +4 Total = 22 / 40 = 11 / 20 Pourcentage de RC = 1 / 2 = 10 / 2O FAUX OK 0-25% 25-50% 50-70% 70-85% 85-95% 95-100% +13 +16 +17 +18 +19 +20 +4 +3 +2 +0 -6 -20 dimanche 13 décembre 2015
  • 25. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 25 Note et indices Brown et Shuford (1973) Leclercq et Gilles (1994) Droite de réalisme idéal Certitude choisie Réalisme idéal PourcentagedeRC dimanche 13 décembre 2015
  • 26. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Réalisme par classe de certitude 26 Note et indices Brown et Shuford (1973) Leclercq et Gilles (1994)Certitude choisie PourcentagedeRC Pour toutes les QCM où vous avez choisi une certitude de 20% Vous avez pour ces QCM 38% de réponses correctes Vous avez réussi plus (38%) qu’annoncé (20%) dimanche 13 décembre 2015
  • 27. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Droite de réalisme idéal et sur- ou sous-estimation 27 Note et indices Brown et Shuford (1973) Leclercq et Gilles (1994)Certitude choisie PourcentagedeRC Vous avez réussi moins qu’annoncé SUR estimation Vous avez réussi plus qu’annoncé SOUS estimation dimanche 13 décembre 2015
  • 28. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Note et indices Sur base d’un tarif pour les réponses correctes, les réponses incorrectes et les omissions, on calcule le score d’exactitude de l’étudiant. Ensuite, sur base du calcul à partir des DC portant sur l’ensemble des questions, on ajoute des points (pas de perte de points). Score d’exactitude Score de réalisme+ Leclercq, 2003 indices RI:-0,25 RC:+1 Omis:-0,50 dimanche 13 décembre 2015
  • 29. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Note et indices Score de “réalisme” = bien utiliser les DC DC élevés avec les RC DC bas avec les RI Indices : degré de certitude moyen des Réponses Correctes (RC) des Réponses Incorrectes (RI) dimanche 13 décembre 2015
  • 30. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Note et indices 11 FAUX OK dimanche 13 décembre 2015
  • 31. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Note et indices !"#$%&'& (%)$**')+'& ,'*+(+-.' )/$(&(' !"#$%&'& )$**')+'& 01 2()+$* 3-4$ '&+ 5&&$)(" 5- )$-*5%+ 6(++"*5(*' !"" #" $" %" &" " ' ()*+,-.),/ 0 -)**12+3-4,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 724)*2+3-4,/ 8 *9:2743.),/ $"5 #"5 !""5 71 85%& 65 9:+/$6$4(' 4*');-'< =%+(4$%' '&+ 65 >(66' !"" #" $" %" &" " ' ;, <)=34,*/ 0 ;) >=?37@/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ;AB;3=,/ 8 ;A':24,*2-)/ $"5 #"5 !""5 ?1 @"*5*. .' A'*B56 5 &$->>'*+ !"" #" $" %" &" " ' ;, C*3-,- ;, D9+3,/ 0 ;, +2 E*3==, F ,-=2E79+, G/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ;) >H'> I-J7;*9:, *,-=3*2493*, 23E) -1KL*,M/ 8 ;, -C?3N9=?*173,/ $"5 #"5 !""5 C1 D5*+(% E-+/'* F(%4 5 "+" 5&&5&&(%" '% 0GHI !"" #" $" %" &" " ' 2)@ O;,- ;, P2*-/ 0 Q P,:=?3-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 Q 82++2-/ 8 Q R2-?37E497/ $"5 #"5 !""5 J1 E5 .(B(&($% '&+ -%' 6$( .' )$9#$&(+($% ;-( K .'-L %$9M*'& 5&&$)(' 6' #*$.-(+ .- #*'9('* #5* 6N(%B'*&' .- &')$%.1 E' &')$%. '&+ %$99" !"" #" $" %" &" " ' +, ;3K3;,7;,/ 0 +, =*9;)34/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +, .)943,74/ 8 +, ;179:3724,)*/ $"5 #"5 !""5 H1 265.(9(* O6(+)/ P-6(5%$B '&+ #6-& )$%%- &$-& 6' %$9 .' !"" #" $" %" &" " ' S3T342 >,*E),U,K34C? V?*9)C?4C?,K/ 0 W1737,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 P3T?2U+ >,*E),U,K34C? X9*(24C?,K/ 8 >42+37,/ $"5 #"5 !""5 Q1 R% &'*#'%+ $#/($#/54' 95%4' .'& !"" #" $" %" &" " ' 93-3++97-/ 0 9=?39+34,-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 9,)D-/ 8 -,*=,74-/ $"5 #"5 !""5 I1 E5 )5#(+-65+($% 566'95%.' 5 "+" &(4%"' 6' !"" #" $" %" &" " ' $ Y)37 !Z%%/ 0 # :23 !Z%[/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 :23 !Z%[/ 8 Z :23 !Z%[/ $"5 #"5 !""5 G1 =B5%+ 0GIG< 6NR%($% .' D:5%95*K &' %$995(+ !"" #" $" %" &" " ' +, 627E+2;,-?/ 0 +, W29-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +AO7;,/ 8 +, H9J2):, ;, >32:/ $"5 #"5 !""5 0S1 R% .'& 9$-B'9'%+& .' 4-"*(665 '% ,$6$9M(' &' %$99' !"" #" $" %" &" " ' +,- 0?9)27-/ 0 '(9) S3;2+/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +, ]2:2-/ 8 +,- ^2*C-/ $"5 #"5 !""5 001 E-.T(4 B5% U''+/$B'% 5 ")*(+ 6N$#"*5 !"" #" $" %" &" " ' ^3;,+39/ 0 W, H93 >9+,3+/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 W,- 79C,- ;, ^3E2*9/ 8 R,-4 >3;, >49*J/ $"5 #"5 !""5 071 A$-& 5(9'*($%& +$-& "B(+'* .' *'%)$%+*'* 6' 9$(%.*' #*$M6V9' !"" #" $" %" &" " ' =1C)73,*/ 0 =1C)73L*,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 =1C)731/ 8 =1C)7323*,/ $"5 #"5 !""5 0?1 E' B$6+ '&+ 6N-%(+" .' !"" #" $" %" &" " ' C9)*274 1+,C4*3.),/ 0 *1-3-427C, 1+,C4*3.),/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 4,7-397 1+,C4*3.),/ 8 C2=2C341 1+,C4*3.),/ $"5 #"5 !""5 0C1 85%& 6' 9$%.' 9".()56< O1!1D1 &(4%(>(' (954'*(' !"" #" $" %" &" " ' =2* *2;39E*2=?3, :1;3C2+,/ 0 =9)* *,C?,*C?,- :1;3C2+,-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 =2* *2J97- :2E7143.),-// 8 =2* *1-9727C, :2E7143.),/ $"5 #"5 !""5 0J1 E' #5&&54' .N-% )$*#& .' 6N"+5+ &$6(.' K 6N"+5+ 45W'-L &5%& #5&&'* #5* 6N"+5+ 6(;-(.' '&+ !"" #" $" %" &" " ' +A1()++34397/ 0 +2 -)(+3:24397/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +A1K2=9*24397/ 8 +2 K2=9*3-24397/ $"5 #"5 !""5 0H1 E5 B56'-* .- #3 .- ,$)5 ,$65 '&+ .' !"" #" $" %" &" " ' &_`/ 0 [_`/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 %_[/ 8 $_Z/ $"5 #"5 !""5 0Q1 E5 #'(%+-*' &-* +$(6' 65 #6-& )"6VM*' .- D-&"' .- E$-B*' '&+ !"" #" $" %" &" " ' +2 W3(,*41 E)3;274 +, =,)=+, ;ab)EL7, 8,+2C*93@ / 0 +2 <9C97;, ;, W1972*; 8, c37C3/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 O:=*,--397 -9+,3+ +,K274 ;, 0+2);, P97,4/ 8 +2 c17)- ;, P3+9/ $"5 #"5 !""5 0I1 A$-& 5B$%& .'& '-*$& '% #$)/' .'#-(& !"" #" $" %" &" " ' !ZZZ/ 0 &""!/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 &"""/ 8 &""&/ $"5 #"5 !""5 0G1 X$6>45%4 =95.'-& D$W5*+< %" K Y56WM$-*4 '% 0QJH< '&+ .' %5+($%56(+" !"" #" $" %" &" " ' '++,:27;,/ 0 ]97E*93-,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ')4*3C?3,77,/ 8 d9+9723-,/ $"5 #"5 !""5 7S1 E' &-))'&&'-* &-* 6' +*Z%' .' [/(6(##' 0'* '&+ !"" #" $" %" &" " ' 0?2*+,- c/ 0 d1=37 +, 6*,D/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 W9)3- cO/ 8 d?3+3==, OO ')E)-4,/ $"5 #"5 !""5 S9)- K9)- 37K3497- Q *1=97;*, Q +$-+'& +,- .),-4397-/ d9)* C?2.), .),-4397_ ,749)*,N +2 *1=97-, .)3 K9)- -,:(+, C9**,C4,/ R%' &'-6' #*$#$&(+($% '&+ )$**')+'1 ,749)*,N K94*, ;,E*1 ;, C,*434);, .), K94*, *1=97-, ,-4 C9**,C4,/ >3 K9)- 7, ;977,N =2- ;, ;,E*1 ;, C,*434);,_ K94*, *1=97-, -,*2 C97-3;1*1, C9::, 37C9**,C4,/ 62*L:, e !"#$%&' )$**')+' ]0 !"#$%&' (%)$**')+' S<7J P9(&&($% .N-%' *"#$%&' $- .- .'4*" .' )'*+(+-.' S<J 15 0 2 0 0 6 750 1 0 2 2 0 0 80 2000 80 40 0 0 x 100 = 01 x 80 = 80 1220 0 40 0 0 480 700 7 x 100 = 700 40 81 40<50 : +1 81>50 : +1 200 ÷ 5 = 50 1220 ÷ 15 = 81 dimanche 13 décembre 2015
  • 32. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 RI:-0,25 RC:+1 Omis:-0,5 13,75 Note et indices 15 !"#$%&'& (%)$**')+'& ,'*+(+-.' )/$(&(' !"#$%&'& )$**')+'& 01 2()+$* 3-4$ '&+ 5&&$)(" 5- )$-*5%+ 6(++"*5(*' !"" #" $" %" &" " ' ()*+,-.),/ 0 -)**12+3-4,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 724)*2+3-4,/ 8 *9:2743.),/ $"5 #"5 !""5 71 85%& 65 9:+/$6$4(' 4*');-'< =%+(4$%' '&+ 65 >(66' !"" #" $" %" &" " ' ;, <)=34,*/ 0 ;) >=?37@/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ;AB;3=,/ 8 ;A':24,*2-)/ $"5 #"5 !""5 ?1 @"*5*. .' A'*B56 5 &$->>'*+ !"" #" $" %" &" " ' ;, C*3-,- ;, D9+3,/ 0 ;, +2 E*3==, F ,-=2E79+, G/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ;) >H'> I-J7;*9:, *,-=3*2493*, 23E) -1KL*,M/ 8 ;, -C?3N9=?*173,/ $"5 #"5 !""5 C1 D5*+(% E-+/'* F(%4 5 "+" 5&&5&&(%" '% 0GHI !"" #" $" %" &" " ' 2)@ O;,- ;, P2*-/ 0 Q P,:=?3-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 Q 82++2-/ 8 Q R2-?37E497/ $"5 #"5 !""5 J1 E5 .(B(&($% '&+ -%' 6$( .' )$9#$&(+($% ;-( K .'-L %$9M*'& 5&&$)(' 6' #*$.-(+ .- #*'9('* #5* 6N(%B'*&' .- &')$%.1 E' &')$%. '&+ %$99" !"" #" $" %" &" " ' +, ;3K3;,7;,/ 0 +, =*9;)34/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +, .)943,74/ 8 +, ;179:3724,)*/ $"5 #"5 !""5 H1 265.(9(* O6(+)/ P-6(5%$B '&+ #6-& )$%%- &$-& 6' %$9 .' !"" #" $" %" &" " ' S3T342 >,*E),U,K34C? V?*9)C?4C?,K/ 0 W1737,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 P3T?2U+ >,*E),U,K34C? X9*(24C?,K/ 8 >42+37,/ $"5 #"5 !""5 Q1 R% &'*#'%+ $#/($#/54' 95%4' .'& !"" #" $" %" &" " ' 93-3++97-/ 0 9=?39+34,-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 9,)D-/ 8 -,*=,74-/ $"5 #"5 !""5 I1 E5 )5#(+-65+($% 566'95%.' 5 "+" &(4%"' 6' !"" #" $" %" &" " ' $ Y)37 !Z%%/ 0 # :23 !Z%[/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 :23 !Z%[/ 8 Z :23 !Z%[/ $"5 #"5 !""5 G1 =B5%+ 0GIG< 6NR%($% .' D:5%95*K &' %$995(+ !"" #" $" %" &" " ' +, 627E+2;,-?/ 0 +, W29-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +AO7;,/ 8 +, H9J2):, ;, >32:/ $"5 #"5 !""5 0S1 R% .'& 9$-B'9'%+& .' 4-"*(665 '% ,$6$9M(' &' %$99' !"" #" $" %" &" " ' +,- 0?9)27-/ 0 '(9) S3;2+/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +, ]2:2-/ 8 +,- ^2*C-/ $"5 #"5 !""5 001 E-.T(4 B5% U''+/$B'% 5 ")*(+ 6N$#"*5 !"" #" $" %" &" " ' ^3;,+39/ 0 W, H93 >9+,3+/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 W,- 79C,- ;, ^3E2*9/ 8 R,-4 >3;, >49*J/ $"5 #"5 !""5 071 A$-& 5(9'*($%& +$-& "B(+'* .' *'%)$%+*'* 6' 9$(%.*' #*$M6V9' !"" #" $" %" &" " ' =1C)73,*/ 0 =1C)73L*,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 =1C)731/ 8 =1C)7323*,/ $"5 #"5 !""5 0?1 E' B$6+ '&+ 6N-%(+" .' !"" #" $" %" &" " ' C9)*274 1+,C4*3.),/ 0 *1-3-427C, 1+,C4*3.),/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 4,7-397 1+,C4*3.),/ 8 C2=2C341 1+,C4*3.),/ $"5 #"5 !""5 0C1 85%& 6' 9$%.' 9".()56< O1!1D1 &(4%(>(' (954'*(' !"" #" $" %" &" " ' =2* *2;39E*2=?3, :1;3C2+,/ 0 =9)* *,C?,*C?,- :1;3C2+,-/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 =2* *2J97- :2E7143.),-// 8 =2* *1-9727C, :2E7143.),/ $"5 #"5 !""5 0J1 E' #5&&54' .N-% )$*#& .' 6N"+5+ &$6(.' K 6N"+5+ 45W'-L &5%& #5&&'* #5* 6N"+5+ 6(;-(.' '&+ !"" #" $" %" &" " ' +A1()++34397/ 0 +2 -)(+3:24397/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 +A1K2=9*24397/ 8 +2 K2=9*3-24397/ $"5 #"5 !""5 0H1 E5 B56'-* .- #3 .- ,$)5 ,$65 '&+ .' !"" #" $" %" &" " ' &_`/ 0 [_`/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 %_[/ 8 $_Z/ $"5 #"5 !""5 0Q1 E5 #'(%+-*' &-* +$(6' 65 #6-& )"6VM*' .- D-&"' .- E$-B*' '&+ !"" #" $" %" &" " ' +2 W3(,*41 E)3;274 +, =,)=+, ;ab)EL7, 8,+2C*93@ / 0 +2 <9C97;, ;, W1972*; 8, c37C3/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 O:=*,--397 -9+,3+ +,K274 ;, 0+2);, P97,4/ 8 +2 c17)- ;, P3+9/ $"5 #"5 !""5 0I1 A$-& 5B$%& .'& '-*$& '% #$)/' .'#-(& !"" #" $" %" &" " ' !ZZZ/ 0 &""!/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 &"""/ 8 &""&/ $"5 #"5 !""5 0G1 X$6>45%4 =95.'-& D$W5*+< %" K Y56WM$-*4 '% 0QJH< '&+ .' %5+($%56(+" !"" #" $" %" &" " ' '++,:27;,/ 0 ]97E*93-,/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 ')4*3C?3,77,/ 8 d9+9723-,/ $"5 #"5 !""5 7S1 E' &-))'&&'-* &-* 6' +*Z%' .' [/(6(##' 0'* '&+ !"" #" $" %" &" " ' 0?2*+,- c/ 0 d1=37 +, 6*,D/ "5 &"5 %"5 " &" %" $" #" !"" 6 W9)3- cO/ 8 d?3+3==, OO ')E)-4,/ $"5 #"5 !""5 S9)- K9)- 37K3497- Q *1=97;*, Q +$-+'& +,- .),-4397-/ d9)* C?2.), .),-4397_ ,749)*,N +2 *1=97-, .)3 K9)- -,:(+, C9**,C4,/ R%' &'-6' #*$#$&(+($% '&+ )$**')+'1 ,749)*,N K94*, ;,E*1 ;, C,*434);, .), K94*, *1=97-, ,-4 C9**,C4,/ >3 K9)- 7, ;977,N =2- ;, ;,E*1 ;, C,*434);,_ K94*, *1=97-, -,*2 C97-3;1*1, C9::, 37C9**,C4,/ 62*L:, e !"#$%&' )$**')+' ]0 !"#$%&' (%)$**')+' S<7J P9(&&($% .N-%' *"#$%&' $- .- .'4*" .' )'*+(+-.' S<J 0 2 0 0 6 750 1 0 2 2 0 2000 80 0 80 40 0 1220 0 40 0 0 480 700 40 81 40<50 : +1 81>50 : +1 15,75 +1 +1 -1,25 +15 dimanche 13 décembre 2015
  • 33. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 33 Note et indices Tarif Réponse Correcte (RC) = +1 Réponse Incorrecte (RI) = - 0,25 Omission = - 0,5 Les degrés de certitude n’influencent pas le score Castaigne, 2004 dimanche 13 décembre 2015
  • 34. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 RI:-0,25 RC:+1 Omis:-0,5 Note et indices FAUX OK 7 0 0 1 0 3 3132 2 3 1 4 1 -3,25 +7 3,75 dimanche 13 décembre 2015
  • 35. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Note et indices 0 0 1 0 3 32 2 3 1 4 1 3,75 dʼaprès Hunt & Furustig (1989); Hunt (2003); Jans & Leclercq (1999); Leclercq (2003) dimanche 13 décembre 2015
  • 36. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 36 "Escheresque Metacognition" 1998, Timothy R. Haldane dimanche 13 décembre 2015
  • 37. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 4 règles d’utilisation DC 1. Une consigne probabiliste 2. Un barème respectant la théorie des décisions 3. Un feedback métacognitif (graphes, indices,…) 4. un entraînement des étudiants 37 dimanche 13 décembre 2015
  • 38. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Entraînement 38 Test-Wiseness Examen “blanc” Banque de questions en ligne 0 5 10 20 30 40 50 Samson, 1985 Berliner, 1986 dimanche 13 décembre 2015
  • 39. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Entraînement 39 Castaigne et Gilles, 2001 dimanche 13 décembre 2015
  • 40. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Plan Introduction Activité Mise en commun Pause Activité Mise en commun Conclusion 40 "L'Angélus" 1858, Jean-François Millet Courant Réaliste Huile sur toile, 55 × 66 cm Musée d'Orsay, Paris dimanche 13 décembre 2015
  • 41. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 41 Métacognitionrégulatrice(Noël1991) Castaigne, 2005 dimanche 13 décembre 2015
  • 42. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2015 Bruno De Finetti 42 “It is only subjective probability that can give an objective meaning to every response and scoring method.” (p. 111) « Methods of discriminating levels of partial knowledge concerning a test item » Brit. Journ. of Math. & Statist. Psychol., 1965, 18, 87-123. (1906-1985) dimanche 13 décembre 2015
  • 43. Maslow, A. H. (1943). A theory of human motivation. Psychological review, 50(4), 370. Castaigne, J.-L. (2006). Excel spreadsheet to support veterinary student’s metacognition. Presented at the Second bi-annual Conference of EARLI SIG Metacognition, Cambridge, United Kingdom. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23434 Castaigne, J.-L. (2005). Recherches récentes sur l’utilisation des Degrés de Certitude Recherches récentes sur l’utilisation des Degrés de Certitude : Directions de recherches dans le calcul des notes liant exactitude et réalisme. In Actes du 18ème colloque international de l’ADMEE : Comment évaluer ? Outils, dispositifs et acteurs. Reims, France. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23416 Shuford, E., Albert, A., & Massengill, H. (1966). Admissible probability measurement procedures. Psychometrika, 31(2), 125–145. Leclercq, D. (1975). L’évaluation subjective de la probabilité d’exactitude des réponses en situation pédagogique (Doctorat en Sciences de l’Education). Université de Liège. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/10119 Leclercq, D., & Poumay, M. (2003). Trois nouveaux indices de réalisme dans l’auto-évaluation des performances. Cahiers du Service de Pédagogie Expérimentale (SPE), 15-16. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/27518 Castaigne, J.-L. (2005). Un outil d’autoréflexion cognitive et métacognitive pour l’amélioration des performance. Presented at the Journée d’étude AIPU- CFB -- AdAPTE : L’accompagnement pédagogique : Un outil pour favoriser la réussite dans l’enseignement supérieur., Gembloux, Belgique. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23418 Brown, T. A., & Shuford, E. H. (1973). Quantifying uncertainty into numerical probabilities for the reporting of intelligence. DTIC Document. Retrieved from http://oai.dtic.mil/oai/oai?verb=getRecord&metadataPrefix=html&identifier=AD0777063 Leclercq, D., & Gilles, J.-L. (1994). GUESS, un logiciel pour s’entraîner à l’auto-estimation de sa compétence cognitive. In QCM et questionnaires fermés, actes du 3ème colloque international ESIEE (pp. 137–158). Marne-la-Vallée, France: Université Paris 7 Denis Diderot, Laboratoire d’Ingénierie Didactique. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/8953 Hunt, D. P., & Furustig, H. (1989). Being informed, being misinformed and disinformation: A human learning and performance approach. National Defence Research Institute, Technical Report PM, 56(238), 1–17. Hunt, D. P. (2003). The concept of knowledge and how to measure it. Journal of Intellectual Capital, 4(1), 100–113. Jans, V., & Leclercq, D. (1999). Mesurer l’effet de l’apprentissage à l’aide de l’analyse spectrale des performances. In L’évaluation des compétences et des processus cognitifs: modèles, pratiques et contextes (pp. 303–317). Bruxelles, Belgique: De Boeck Université. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/ handle/2268/27553 Leclercq, D. (2003). Diagnostic cognitif et métacognitif au seuil de l’Université : le projet Mohican mené par les 9 universités de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Liège, Belgique: Editions de l’Université de Liège. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/17837 Samson, G. E. (1985). Effects of Training in Test-Taking Skills on Achievement Test Performance: A Quantitative Synthesis. The Journal of Educational Research, 78(5), 261–266. http://doi.org/10.1080/00220671.1985.10885613 Berliner, D. C. (1986). In pursuit of the expert pedagogue. Educational Researcher, 5–13. Castaigne, J.-L., Gilles, J.-L., & Hanzen, C. (2001). Application du cycle gestion qualité SMART des tests pédagogiques au cours d’obstétrique et pathologie de la reproduction des ruminants, équidés et porcs. In Actes du 18e congrès de l’AIPU : Les stratégies de réussite dans l’enseignement supérieur. Dakar, Sénégal: Université Cheikh Anta Diop. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23014 Castaigne, J.-L. (2005). Directions de recherches dans le calcul des notes liant exactitude et réalisme: illustration à travers une démarche en formation à distance. In Actes du 22e congrès de l’association internationale de pédagogie universitaire (AIPU) : L’enseignement supérieur du {XXIe} siècle : de nouveaux défis à relever. Genève, Switzerland. Retrieved from http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/23420 Finetti, B. de. (1965). Methods for Discriminating Levels of Partial Knowledge Concerning a Test Item. British Journal of Mathematical and Statistical Psychology, 18(1), 87–123. http://doi.org/10.1111/j.2044-8317.1965.tb00695.x dimanche 13 décembre 2015
  • 44. A!er plus loin avec les QCM grâce aux degrés de certitude, Grenoble INP, Castaigne, 2014 Jean-Loup Castaigne, 04 78 79 43 24 jean-loup.castaigne@lyon.archi.fr Yvan Pigeonnat 04 76 82 82 56 yvan.pigeonnat@grenoble-inp.fr Mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification. 44 dimanche 13 décembre 2015