SlideShare une entreprise Scribd logo
ANALYSE DE LA DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE D’UNE
RECHERCHE ACTION EN SANTE
Sebba, Burkina Faso
03 mars 2015
Abidjan, Côte d’Ivoire
Bony Roger Sylvestre AKA
MD, MPH
Plan
1. Introduction (contexte)
2. Objectifs
3. Synthèse connaissances
4. Démarche
5. Résultats et commentaires
6. Conclusion
Contexte de la RA: Sebba
• Nord du Burkina Faso
• Région du Sahel
• Peulhs et Gourmantche
• Elevage et
mines artisanales
Contexte de la RA: Sebba
• Région du sahel: faible accès aux soins de santé
 Enfants de moins de 05 ans,
 Femmes enceintes et allaitantes
• 2008, Projet exemption paiement:
 Centres de santé: soins gratuits /cible
 ONG Help: Remboursement tous les frais
 Contraintes: charge du travail, coût outils
Contexte de la RA: Sebba
• 2011, Recherche action (RA): expérimentation remboursement
au forfait:
 Nombre de patients * 1300 FCFA (3 $CAD)
 Étudier faisabilité technique
 Calculer coûts moyens mensuels de prise en charge des
patients
 Evaluer charge du travail
Objectifs
2. Analyse
réflexive des
parties
prenantes
(pp)
Étape
RA
Étape
RA
Étape
RA
Étape
RA
1. Analyse
externe
3. Forces et limites:
. démarche de la RA
. grille d’analyse de
«meilleures pratiques»
Synthèse: Définition de la RA
• Problématique et contexte spécifique
• But: changement (social, organisationnel), connaissances
• Cadre de collaboration: engagement des PP
• Implication des parties prenantes (PP)
• Double rôle du chercheur: recherche et facilitateur de
l’action
• Plusieurs cycles: réflexion et action
7
Cycles d’actions expérimentaux
de la RA
Mise en
œuvre
Collecte
des
données
Réflexion-
Evaluation
8
Préliminaires
Mise en
œuvre
Collecte
des
données
Réflexion-
Evaluation
Réajustement de
la planification
2
Planification
1
Réajustement de
la planification
3
Source: Roy 2013
Démarche
• Mandat 1: Analyse externe
 Grille d’analyse de «meilleures pratiques»
 Revue des documents de la RA
 Observations
 Entrevues individuelles: informateurs clés (n=22)
• Mandat 2: Analyse réflexive
 Questionnaire individuel: degré d’application des «meilleures
pratiques» (n=19)
 Travail de groupe: forces et faiblesses (n=17)
Résultats et commentaires
Cadre analyse: «meilleures pratiques»
Étapes du cycle de la RA
Préliminaires Planification Mise en œuvre Collecte
données
Réflexion-
évaluation
1. Analyser
situation
5. Définir
objectif RA
10. Élaborer
guide de mise
œuvre
12. Elaborer des
outils de collecte
15. Organiser
rencontres de
suivi
2. Identifier pp
6. Formuler
questions de
recherche
11. Organiser
visites de
terrain
13. Collecter de
façon
participative
16. Valider
résultats
ensemble
3. Instaurer
instances de
gouvernance
7. Discuter
enjeux de la
RA
14. Assurer
traçabilité des
données
17. Faire
bilan de
chaque cycle
4. Engager pp
8. Proposer
solutions
réalistes
18. Formaliser
connaissances
5. Définir
rôle chercheur
9. Planifier
activités
Étape préliminaire (1 )
Cadre
d’analyse
Ce qui a été fait Commentaires
Analyser la
situation
Partir des plaintes :
• charge du travail
• frais de confection des outils
Réel besoin de faire: PP
Besoin de savoir:
chercheurs+++
Identifier
les PP
Chercheurs Help ECD,
DRS ICP, Gérants DMEG,
COGES
Choix (6mois):
• progressif (adhésion)
• étendu
• représentatif
Insuffisance: décideurs
Étape préliminaire (2)
Cadre
d’analyse
Ce qui a été fait Commentaires
Impliquer
les PP
• Définition des rôles des pp
• Cadre de concertation :
- équipe de RA
- comité de pilotage
Participatif
Démocratique,
Faible participation COGES
Engager les PP
Consentement éclairé
et
Signature convention
Transparence
Bonne perception des pp
Signature pas solennelle
Étape planification
Cadre
d’analyse Ce qui a été fait Commentaires
Planifier
activités
Phase 1: 6 centres de santé (CS) sans
risque financier (RF)
Phase 2: 6 CS avec RF
7 CS sans RF
Phase 3: 13 CS avec RF
1 groupe contrôle
Progressive:
• devis
• cycles de la RA
• renforce la
confiance des PP
Souplesse, flexible (RF)
Étape Réflexion-évaluation
Cadre
d’analyse
Ce qui a été fait Commentaires
Organiser
Rencontres de
suivi
Plusieurs rencontres de
suivi
Régulières , démocratiques
Lourdeurs administratives
Partager les
résultats
Projection des résultats
Partage des connaissances
Bien fondé de la RA
Pas de règles éditées
Interpréter
ensemble
Discussion ouverte
Donner un sens aux résultats
Validation après consensus
Exemples de rencontres de suivi
Analyse réflexive des pp
• Les éléments les plus appréciés
Travaux en groupe Pourquoi ?
Implication de toutes les parties
prenantes
Spécificités de chaque groupe
Réduction des obstacles de mise en œuvre
Signature de conventions Confiance et engagement des pp
Choix de groupe de comparaison Mieux observer l’effet produit par la RA
Suivi-évaluation
Partage d’expériences
Même niveau d’informations des pp
Prise de décision collégiale
Analyse réflexive des pp
• Les éléments les moins appréciés
Travaux en groupe Pourquoi ?
Non maitrise durée de la RA
Liée au financement de la RA
Multiplicité phases RA et conventions
Retard signature conventions
Lenteur administrative
Démotivation des pp
Insuffisances collecte des données Outils mal renseignés ou égarés
Gestion du temps des rencontres
Retard transmission des TDR/ Résultats
Durée courte des rencontres
Analyse tardive et partielle des résultats
Analyse réflexive des pp
• Vidéo MVI_0346: témoignage d’un Infirmier
chef de poste (voir diapos suivante)
Analyse réflexive des pp
• Témoignage d’un Infirmier chef de poste
Conclusion: leçons apprises
• Élaboration d’une Grille d’analyse de la démarche
• Possibilité de RA dans un tel contexte si:
 Bonne analyse situationnelle (intention action et recherche)
 Identification et implication de toutes les pp
 Discussion des enjeux et signature convention: confiance
 Solutions souples, progressives, innovantes, adaptées
 Guide mise en œuvre et harmonisation collecte des données
 Rencontres de suivi régulières, démocratiques, règles de
fonctionnement
Remerciements
• CRCHUM
• Help
• DRS Dori
• ECD Sebba
• ICP
• Agents de santé
• COGES
• DMEG
• ESPUM
Références
• Avison D, Lau F, Myers M, and Nielsen PA. (1999). Action Research. To make academic research
relevant, resaerchers should try out their theories with practitioners in real.situations and real
organizations. Communications of the acm, 42(1) p. 94-97.
• Patton, MQ. (2001). Evaluation, knowledge management, best practices, and high quality lessons
learned. American Journal of Evaluatio. 22(3): p. 329-336.
• Roy M, et Prévost P. (2013). « La recherche-action : origines, caractéristiques et implications de son
utilisation dans les sciences de la gestion », Recherches qualitatives, vol. 32, no 2, p. 129-151.
• Mshelia C, Huss R, Mirzoev T, Elsey H, Baine SO, Aikins M, and al. (2013). Can action research
strengthen district health management and improve health workforce performance? A research
protocol. BMJ Open 3:e003625. doi:10.1136/bmjopen-2013-003625.
• DeTardo-Bora KA. (2004). Action research in a world of positivist-oriented review boards. Action
Research 2(3): p. 237–253.

Contenu connexe

En vedette

Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre MontesHaiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
Stanleylucas
 
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
valéry ridde
 
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival de la Communication Santé
 
Update digital - le fil - 22.10.2010
Update digital - le fil - 22.10.2010Update digital - le fil - 22.10.2010
Update digital - le fil - 22.10.2010
Kiss The Bride
 
Myschool 01 oct2010
Myschool 01 oct2010Myschool 01 oct2010
Myschool 01 oct2010
My School Mag
 
Interés simple (nx power lite)
Interés  simple (nx power lite)Interés  simple (nx power lite)
Interés simple (nx power lite)
lilacordova
 
Fulles
FullesFulles
Brethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenateBrethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenate
Colegiul Economic "Maria Teiuleanu" Pitesti
 
Documentation
DocumentationDocumentation
Documentation
ydemange
 
Presentation rok solution
Presentation rok solutionPresentation rok solution
Presentation rok solution
ROK75
 
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscineCash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
CashPiscines
 
Motiver par la tâche
Motiver par la tâcheMotiver par la tâche
Motiver par la tâche
e3944813
 
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
Stanleylucas
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
Association Fréquence écoles
 
Vous voulez vendre votre maison (1)
Vous voulez vendre votre maison (1)Vous voulez vendre votre maison (1)
Vous voulez vendre votre maison (1)
Guylaine Coderre Courtier Immobilier
 
Presentation pillot pepino
Presentation pillot pepinoPresentation pillot pepino
Presentation pillot pepino
FxLaura
 

En vedette (19)

Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre MontesHaiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
Haiti Elections: Formule de calcul du CEP est fausse par Dr. Pierre Montes
 
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
(In French) Scaling up User fees exemption for the worst-off in Burkina
 
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.Festival communication santé 2014 les projets nominés.
Festival communication santé 2014 les projets nominés.
 
Update digital - le fil - 22.10.2010
Update digital - le fil - 22.10.2010Update digital - le fil - 22.10.2010
Update digital - le fil - 22.10.2010
 
Présentation Agilika
Présentation  AgilikaPrésentation  Agilika
Présentation Agilika
 
Insiteo presentation
Insiteo presentationInsiteo presentation
Insiteo presentation
 
St valentin-ng2012
St valentin-ng2012St valentin-ng2012
St valentin-ng2012
 
Myschool 01 oct2010
Myschool 01 oct2010Myschool 01 oct2010
Myschool 01 oct2010
 
Interés simple (nx power lite)
Interés  simple (nx power lite)Interés  simple (nx power lite)
Interés simple (nx power lite)
 
Fulles
FullesFulles
Fulles
 
Brethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenateBrethi-Album cu benzi desenate
Brethi-Album cu benzi desenate
 
Documentation
DocumentationDocumentation
Documentation
 
Presentation rok solution
Presentation rok solutionPresentation rok solution
Presentation rok solution
 
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscineCash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
Cash piscines catalogue 2013 equiper sa piscine
 
Motiver par la tâche
Motiver par la tâcheMotiver par la tâche
Motiver par la tâche
 
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
DECLARATION LEON MANUS PRESIDENT DU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE 21 JUIN 2000
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
 
Vous voulez vendre votre maison (1)
Vous voulez vendre votre maison (1)Vous voulez vendre votre maison (1)
Vous voulez vendre votre maison (1)
 
Presentation pillot pepino
Presentation pillot pepinoPresentation pillot pepino
Presentation pillot pepino
 

Similaire à Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé

Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au MaliLes observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
valéry ridde
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Global Financing Facility in support of Every Woman Every Child
 
Atelier de préparation au MAEP
Atelier de préparation au MAEPAtelier de préparation au MAEP
Atelier de préparation au MAEP
Governance Asssessment Portal
 
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance localeAtelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
Governance Asssessment Portal
 
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par minesHI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
Bernard hardy
 
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
elbakkalim30
 
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'OuestLes contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
valéry ridde
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
RBFHealth
 
Introduction aux évaluations en milieu de travail
Introduction aux évaluations en milieu de travailIntroduction aux évaluations en milieu de travail
Introduction aux évaluations en milieu de travail
MedCouncilCan
 
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'IvoireDiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
nathalie_assouline
 
Presentation sector learning july 2011
Presentation sector learning july 2011Presentation sector learning july 2011
Presentation sector learning july 2011
Ewen Le Borgne
 
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
The National Collaborating Centre for Methods and Tools
 
Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017
Vanda Luengo
 
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluationGestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
USIGGENEVE
 
Introduction au Suivi-Evalutation Participatif
Introduction au Suivi-Evalutation ParticipatifIntroduction au Suivi-Evalutation Participatif
Introduction au Suivi-Evalutation Participatif
FIDAfrique-IFADAfrica
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
RBFHealth
 
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
santepub
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
Institut national du cancer
 
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
The National Collaborating Centre for Methods and Tools
 

Similaire à Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé (20)

Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au MaliLes observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
 
Atelier de préparation au MAEP
Atelier de préparation au MAEPAtelier de préparation au MAEP
Atelier de préparation au MAEP
 
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance localeAtelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
Atelier sur l’évaluation de la gouvernance locale
 
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par minesHI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
 
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
 
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'OuestLes contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
Les contraintes des pratiques évaluatives en Afrique de l'Ouest
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Eight - Leçons op...
 
Introduction aux évaluations en milieu de travail
Introduction aux évaluations en milieu de travailIntroduction aux évaluations en milieu de travail
Introduction aux évaluations en milieu de travail
 
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'IvoireDiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
DiagnosticFinance Inclusive en Cote d'Ivoire
 
Presentation sector learning july 2011
Presentation sector learning july 2011Presentation sector learning july 2011
Presentation sector learning july 2011
 
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
Outil de mesure des compétences en matière de prise de décision éclairée par ...
 
Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017Learning analytics&classejanvier2017
Learning analytics&classejanvier2017
 
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluationGestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
Gestion Axée sur les Résultats (GAR) et Suivi-evaluation
 
Introduction au Suivi-Evalutation Participatif
Introduction au Suivi-Evalutation ParticipatifIntroduction au Suivi-Evalutation Participatif
Introduction au Suivi-Evalutation Participatif
 
Com v3 a_besancon
Com v3 a_besanconCom v3 a_besancon
Com v3 a_besancon
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - L’apprenti...
 
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
15. Dagenais, développement et évaluation d'une initiative de courtage de con...
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
Colloque RI 2014 : Intervention de Sarah VIEHBECK (Institut de la santé publi...
 
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
Webinaire présenté par des pairs : histoires de réussites en matière de PDFDP...
 

Analyse de la démarche de mise en oeuvre d'une recherche action en santé

  • 1. ANALYSE DE LA DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE D’UNE RECHERCHE ACTION EN SANTE Sebba, Burkina Faso 03 mars 2015 Abidjan, Côte d’Ivoire Bony Roger Sylvestre AKA MD, MPH
  • 2. Plan 1. Introduction (contexte) 2. Objectifs 3. Synthèse connaissances 4. Démarche 5. Résultats et commentaires 6. Conclusion
  • 3. Contexte de la RA: Sebba • Nord du Burkina Faso • Région du Sahel • Peulhs et Gourmantche • Elevage et mines artisanales
  • 4. Contexte de la RA: Sebba • Région du sahel: faible accès aux soins de santé  Enfants de moins de 05 ans,  Femmes enceintes et allaitantes • 2008, Projet exemption paiement:  Centres de santé: soins gratuits /cible  ONG Help: Remboursement tous les frais  Contraintes: charge du travail, coût outils
  • 5. Contexte de la RA: Sebba • 2011, Recherche action (RA): expérimentation remboursement au forfait:  Nombre de patients * 1300 FCFA (3 $CAD)  Étudier faisabilité technique  Calculer coûts moyens mensuels de prise en charge des patients  Evaluer charge du travail
  • 6. Objectifs 2. Analyse réflexive des parties prenantes (pp) Étape RA Étape RA Étape RA Étape RA 1. Analyse externe 3. Forces et limites: . démarche de la RA . grille d’analyse de «meilleures pratiques»
  • 7. Synthèse: Définition de la RA • Problématique et contexte spécifique • But: changement (social, organisationnel), connaissances • Cadre de collaboration: engagement des PP • Implication des parties prenantes (PP) • Double rôle du chercheur: recherche et facilitateur de l’action • Plusieurs cycles: réflexion et action 7
  • 8. Cycles d’actions expérimentaux de la RA Mise en œuvre Collecte des données Réflexion- Evaluation 8 Préliminaires Mise en œuvre Collecte des données Réflexion- Evaluation Réajustement de la planification 2 Planification 1 Réajustement de la planification 3 Source: Roy 2013
  • 9. Démarche • Mandat 1: Analyse externe  Grille d’analyse de «meilleures pratiques»  Revue des documents de la RA  Observations  Entrevues individuelles: informateurs clés (n=22) • Mandat 2: Analyse réflexive  Questionnaire individuel: degré d’application des «meilleures pratiques» (n=19)  Travail de groupe: forces et faiblesses (n=17)
  • 11. Cadre analyse: «meilleures pratiques» Étapes du cycle de la RA Préliminaires Planification Mise en œuvre Collecte données Réflexion- évaluation 1. Analyser situation 5. Définir objectif RA 10. Élaborer guide de mise œuvre 12. Elaborer des outils de collecte 15. Organiser rencontres de suivi 2. Identifier pp 6. Formuler questions de recherche 11. Organiser visites de terrain 13. Collecter de façon participative 16. Valider résultats ensemble 3. Instaurer instances de gouvernance 7. Discuter enjeux de la RA 14. Assurer traçabilité des données 17. Faire bilan de chaque cycle 4. Engager pp 8. Proposer solutions réalistes 18. Formaliser connaissances 5. Définir rôle chercheur 9. Planifier activités
  • 12. Étape préliminaire (1 ) Cadre d’analyse Ce qui a été fait Commentaires Analyser la situation Partir des plaintes : • charge du travail • frais de confection des outils Réel besoin de faire: PP Besoin de savoir: chercheurs+++ Identifier les PP Chercheurs Help ECD, DRS ICP, Gérants DMEG, COGES Choix (6mois): • progressif (adhésion) • étendu • représentatif Insuffisance: décideurs
  • 13. Étape préliminaire (2) Cadre d’analyse Ce qui a été fait Commentaires Impliquer les PP • Définition des rôles des pp • Cadre de concertation : - équipe de RA - comité de pilotage Participatif Démocratique, Faible participation COGES Engager les PP Consentement éclairé et Signature convention Transparence Bonne perception des pp Signature pas solennelle
  • 14. Étape planification Cadre d’analyse Ce qui a été fait Commentaires Planifier activités Phase 1: 6 centres de santé (CS) sans risque financier (RF) Phase 2: 6 CS avec RF 7 CS sans RF Phase 3: 13 CS avec RF 1 groupe contrôle Progressive: • devis • cycles de la RA • renforce la confiance des PP Souplesse, flexible (RF)
  • 15. Étape Réflexion-évaluation Cadre d’analyse Ce qui a été fait Commentaires Organiser Rencontres de suivi Plusieurs rencontres de suivi Régulières , démocratiques Lourdeurs administratives Partager les résultats Projection des résultats Partage des connaissances Bien fondé de la RA Pas de règles éditées Interpréter ensemble Discussion ouverte Donner un sens aux résultats Validation après consensus
  • 17. Analyse réflexive des pp • Les éléments les plus appréciés Travaux en groupe Pourquoi ? Implication de toutes les parties prenantes Spécificités de chaque groupe Réduction des obstacles de mise en œuvre Signature de conventions Confiance et engagement des pp Choix de groupe de comparaison Mieux observer l’effet produit par la RA Suivi-évaluation Partage d’expériences Même niveau d’informations des pp Prise de décision collégiale
  • 18. Analyse réflexive des pp • Les éléments les moins appréciés Travaux en groupe Pourquoi ? Non maitrise durée de la RA Liée au financement de la RA Multiplicité phases RA et conventions Retard signature conventions Lenteur administrative Démotivation des pp Insuffisances collecte des données Outils mal renseignés ou égarés Gestion du temps des rencontres Retard transmission des TDR/ Résultats Durée courte des rencontres Analyse tardive et partielle des résultats
  • 19. Analyse réflexive des pp • Vidéo MVI_0346: témoignage d’un Infirmier chef de poste (voir diapos suivante)
  • 20. Analyse réflexive des pp • Témoignage d’un Infirmier chef de poste
  • 21. Conclusion: leçons apprises • Élaboration d’une Grille d’analyse de la démarche • Possibilité de RA dans un tel contexte si:  Bonne analyse situationnelle (intention action et recherche)  Identification et implication de toutes les pp  Discussion des enjeux et signature convention: confiance  Solutions souples, progressives, innovantes, adaptées  Guide mise en œuvre et harmonisation collecte des données  Rencontres de suivi régulières, démocratiques, règles de fonctionnement
  • 22. Remerciements • CRCHUM • Help • DRS Dori • ECD Sebba • ICP • Agents de santé • COGES • DMEG • ESPUM
  • 23. Références • Avison D, Lau F, Myers M, and Nielsen PA. (1999). Action Research. To make academic research relevant, resaerchers should try out their theories with practitioners in real.situations and real organizations. Communications of the acm, 42(1) p. 94-97. • Patton, MQ. (2001). Evaluation, knowledge management, best practices, and high quality lessons learned. American Journal of Evaluatio. 22(3): p. 329-336. • Roy M, et Prévost P. (2013). « La recherche-action : origines, caractéristiques et implications de son utilisation dans les sciences de la gestion », Recherches qualitatives, vol. 32, no 2, p. 129-151. • Mshelia C, Huss R, Mirzoev T, Elsey H, Baine SO, Aikins M, and al. (2013). Can action research strengthen district health management and improve health workforce performance? A research protocol. BMJ Open 3:e003625. doi:10.1136/bmjopen-2013-003625. • DeTardo-Bora KA. (2004). Action research in a world of positivist-oriented review boards. Action Research 2(3): p. 237–253.

Notes de l'éditeur

  1. Bonjour, j’ai l’honneur de presenter mon travail qui s’intitule
  2. La présentation va s’articuler autour des points suivants
  3. Nous sommes dans la region du sahel, on note un faible accès au soins de santé des enfant et des femmes enceintes. En 2008, l’ONG allemande Help met en place en collabration 1 projet d’exemption de paiement de soins pour la cible Centre de santé: offrez les soins gratuiteement à cette population cible ONG: je rembourse tous les frais de la prise en charge de cette population cible mais vous devez rempli des documents justificatifs Cependant le mode de remboursement a entrainé une charge de travail pour les agents de santé. Les agents de santé passait plus temps à remplir des documents et calculer les cout au lieu de soigner. 2011: mise en place d’1 RA pour experimenter le remboursement au forfait.
  4. Pour y faire face, 2011 une RA On vous donne un forfait de 3 dollar que vous allez multiplier par le nombre de patient Et on etudie, la faisabilité technique, les CMM et la charge du travail
  5. Notre mandat En tant que partie externe, faire une photograhie de la demarche à travers une analyse normative Amener les pp à faire le film de leurs actions à travers une analyse reflexive Comme livrable, identifier les forces et limites tant au niveau de la demarche qu’au niveau de notre grille d’analyse pour orienter les future RA notament celle qui doit demarer bientôt. Étape de la réflexion du cycle de la RA Réflexion sur l’objet de recherche: remboursement au forfait Réflexion sur la démarche de la RA Sebba: Plusieurs recherches actions antérieures D’autres recherches actions en projet Capitaliser l’expérience
  6. À la difference de la recherche classique, le chercheur conduit la recherche et facilite l,action en collaboration avec les pp pour changer une situation problematique. Elle comprend plusieurs cycle qui allie la reflexion à l,action. la RA cible une problematique et vise un changement en impliquant les pp. le chercheur conduit la recherche et facilite l,action. Elle comprorte plusieurs cycle qui allie réflexion et action
  7. Dans la vraie vie, cette RA s’est passée comme une boite noire, nous avons utilisé le modele de Roy pour decomposer et analyser Une etape preliminaire, mise en œuvre, collecte des données, reflesxion-evalaution ainsi de suite jusquà ce que les acteurs soient satisfaire La RA se presente de Macro: Boite noir Microque Roy a representé pour etudier la RA
  8. Revue des écrits scientifiques: cadre conceptuel et une liste de bonne pratique Entrevue: pour préciser certains éléments
  9. À présent passons en revue quelques éléments
  10. La situation intiale était les plaintes exprimées qui étaient tellement réelle que cela a crée une forte intention d’action (plusieurs solution proposées sans succès) et de recherche. L’idée de recherche sur le forfait n,était la bien venue Cependant l’intention de recherche était exprimé par les chercheur mais les autres pp etaient retissente Ce qui a fait le choix des parties prenantes a été progressive (6mois). Ce choix une variété d’acteurs reprsentatifs pour avoir une diversité de point de vue Pas de decideur au niveau national alors que le projet vise une extension à l’echelle nationale. Une particularité avant l’arrivée du chercheur, l’intention d’action et de recherche étaient clairement affichées par les parties prenantes. Or dans la littérature, la problematique était tellement réelle que le chercheur n’avait pas à fournir des efforts pour amener les à exprimer le besoin de faire. c’est le chercheur qui amene les pp à avoir une intention d’action à partir des discussion Meme si l’ONG a emis le besoin de recherche à causes des inconnu, le chercher à confirmer ce besoin après une revue de littérature sur la question Democratique (comité de representatif des pp) pour repondre à la Def de la RA, organes de gestion Démocratique: représentatif Participatif: maitrise de la démarche par les PP Progressif: adhésion PP Choix progressif pour permettre une adhésion, choix rationnel au départ des CSPS basé sur des critères objectifs L’etendue de la participation des acteurs permet d,aborder le probleme selon plusieurs angles, les iinterets des pp Mais la representativité des parties affecté permettent de touché du doigts les vraie realité et de trover les solution adapté. Au niveau regional tous les acteurs ont été associés mais au niveau national pas de trace alors que l,objectif à moyen terme sera le passage à echelle. Il aura du travail à faire vu les enjeux de tailles. Est-ce qu’il n’existe pas au niveau du ministere de la santé une direction chargée de la recherche? Cadre de concertation non précisés dans les documents discussion des enjeux : est ce que les 1300 FCFA suffisant pour prendre en charge un enfant?
  11. Démarche est partir sur une base très Participative à travers la définition du rôle de chaque pp Démocratique à travers la mise en place de cadre de concertation La signature de convention a marqué l’engagement des partie prenante à cause de la transparence. Malgré le fait que nous sommes dans une société marqué par l’oralité, les conventions étaient bien perçues pour diverses raisons. Cependant la signature pas solennelle
  12. Devant la reticence de pp, et des raison ethique, la planification a été souple en introduction la notion de risque et sans risque financier La planification progressive phase 1,2,3 dessine le desi quasi experimental et les 3 cycle de la RA rt cela renforce la confiance de parties prenates. Entré progressive des pp, Devis d’étude comparative renforce la confiance et reproduire les cycles de la RA. On note aussi la souplesse dans planification
  13. Transposons le contenu de cette diapo sur la suite Les rencontre de suivi sont reguliere, democratique. Cependant des lourdeur administrative (transmissions des TDR, gestion du temps des rencontre) Le partage des resultats permet aux pp de voir le bien fondé. Cependant pas de regles pour canaliser les pp L,interpretation collective des données permet de donner du sens resultats qui facilte la valiadation.
  14. Selon les pp, la prjection des resulats permet un partage d’experience et de voir le bien fondé de la RA L’interpretion commune permet de donner 1 sens aux resulats et evite le chercheur de le fait seul.
  15. Il y a aussi la non
  16. Leçons à retenir