SlideShare une entreprise Scribd logo
Fait par:
ASMAR Abdellah
SBAI Imane
NAIM Mehdi
Encadré par:
Dr. BIADE Abdelmounaim
1. Présentation de l’entreprise BENAQUA
2. Elaboration de l’analyse financière:
 Présentation des états de synthèse
 Analyse de la structure financière de l’entreprise
 Analyse de la richesse générée : évolution du CA /
analyse des marges
 Analyse de la liquidité et de la solvabilité
 Étude de la rentabilité/profitabilité
3. Étude des concurrents
Présentation de l’entreprise BENAQUA
 Activité principale: conception, l’installation et
l’exploitation des stations de traitement des eaux usées,
potables et de process.
 CA : 31 924 617,70 MAD en 2014
 Tendance moyenne du marché : Le chiffre d'affaires des
acteurs du traitement de l'eau a baissé en 2016, qu'il s'agisse
d'eau potable (-4%) ou d'eaux usées (-0,5 %).
Elaboration de l’analyse financière
Etats de synthèse 2012
Emplois Montant Ressources Montant
Emploi stable 8 598 495,73 Ressource stable 16 123 226,54
Emploi circulant 16 677 384,50
Ressource
circulante 12 517 498,67
trésorerie actif 3 364 844,98 Trésorerie passif -
Totaux 28 640 725,21 Totaux 28 640 725,21
ACTIF A PLUS
D'UN AN 6 119 134,75
RESSOURCES A
PLUS D'UN AN 13 634 151,23
ACTIF A MOINS
D'UN AN 20 031 048,39
RESSOURCES A
MOINS D'UN AN 12 516 031,91
Marge brute sur ventes en l'etat 10 669 939,81
Production de l'exercice 663 095,29
Consommation de l'exercice 6 165 353,81
Valeur ajoutée 5 167 681,29
EBE 2 128 688,59
Résultat d'exploitation 1 660 792,85
Résultat Financier - 34
366,25
Résultat courant 1 626 426,60
Résultat non courant 1 489 804,00
Impôt 1 040 469,00
Résultat Net 2 075 761,60
CAF 2 545 349,18
ESGBilan fonctionnelle
Bilan financier
Elaboration de l’analyse financière
Etats de synthèse 2013
ESGBilan fonctionnelle
Bilan financier
Emplois Montant Ressources Montant
Emploi stable 8 729 112,71 Ressource stable 19 094 530,25
Emploi circulant 17 318 497,25 Ressource circulante 15 511 032,04
trésorerie actif 8 557 952,33 Trésorerie passif -
Totaux 34 605 562,29 Totaux 34 605 562,29
ACTIF A PLUS D'UN
AN 5 760 712,04
RESSOURCES A
PLUS
D'UN AN
16 113 058,32
ACTIF A MOINS
D'UN AN 25 862 894,85
RESSOURCES
A MOINS D'UN
AN
15 510 548,57
Marge brute sur ventes en l'etat 9 381 780,61
Production de l'exercice 3 226 397,28
Consommation de l'exercice 6 799 986,76
Valeur ajoutée 5 808 191,13
EBE 2 279 711,46
Résultat d'exploitation 1 802 830,13
Résultat Financier - 58
474,26
Résultat courant 1 744 355,87
Résultat non courant 1 873 153,06
Impôt 1 140 450,00
Résultat Net 2 477 058,93
CAF 2 956 313,90
Elaboration de l’analyse financière
Etats de synthèse 2014
ESGBilan fonctionnelle
Bilan financier
Emploi Montant Ressource Montant
Emploi stable 8 743 086,82 Ressource stable 22 087 025,17
Emploi circulant 18 567 585,40
Ressource
circulante 8 653 046,10
trésorerie actif 3 429 399,05 Trésorerie passif -
Totaux 30 740 071,27 Totaux 30 740 071,27
ACTIF A PLUS D'UN
AN 5 390 700,02
RESSOURCES A
PLUS D'UN AN 18 735 035,19
ACTIF A MOINS
D'UN AN 21 996 984,45
RESSOURCES A
MOINS D'UN AN 8 652 649,28
Marge brute sur ventes en l'etat 9 635 709,25
Production de l'exercice 2 833 393,00
Consommation de l'exercice 5 916 264,67
Valeur ajoutée 6 552 837,58
EBE 2 998 044,23
Résultat d'exploitation 2 521 422,15
Résultat Financier 41 615,88
Résultat courant 2 563 038,03
Résultat non courant 79 429,98
Impôt -
Résultat Net 2 642 468,01
CAF 3 035 741,42
Elaboration de l’analyse financière
Etats de synthèse 2014
2300000
2400000
2500000
2600000
2700000
2800000
2900000
3000000
3100000
CAF
Somme de 2012
Somme de 2013
Somme de 2014
Elaboration de l’analyse financière
Analyse de la structure financière
 Evolution de la structure financière:
NET EN MAD 2012 2013 2014
Fonds de roulement 7 524 730,81 10 365 417,54 13 343 938,35
Besoin en fonds de
roulement 4 159 885,83 1 807 465,21 9 914 539,30
Trésorerie nette 3 364 844,98 8 557 952,33 3 429 399,05
Elaboration de l’analyse financière
Analyse de la structure financière
 Evolution de la structure financière:
0
2000000
4000000
6000000
8000000
10000000
12000000
14000000
16000000
BFR Fonds de roulement Trésorerie nette
Somme de 2012
Somme de 2013
Somme de 2014
Elaboration de l’analyse financière
Analyse de la structure financière
 Appréciation de la structure financière :
Situation Commentaire Pistes d’amélioration
FRN positif Evolution exponentielle due à une
augmentation des capitaux.
Marge de sécurité dégagée pour financer
l’activité de l’entreprise.
Règle d’équilibre financier minimum
Pendant 2012, 2013, 2014 ; Benaqua n’a pas
contracté des emprunts (dette de financement =0)
or sa structure financière le lui permet. Il faut donc
avoir recours à cette dernière pour l’augmenter.
BFRG
positif
Existence d’un besoin de financement réel
(du cycle d’exploitation) qui est couvert par
un financement extérieur généralement
d'origine bancaire.
Tourner les stocks le plus rapidement possible, en
négociant des délais de règlement des clients et
débiteurs divers plus courts, en négociant avec les
fournisseurs et les autres créanciers le délai de
paiement le plus long possible.
TN positive Excédent de liquidités implique une
mauvaise gestion ou un mauvais
placement.
Le fait de transformer une partie de cet excédent en
un autre poste du bilan va diminuer la trésorerie
(notamment une augmentation des investissements)
Elaboration de l’analyse financière
Analyse de la liquidité/solvabilité
2012 2013 2014 Appréciation
RATIO DE LIQUIDITE GENERAL 1,60 2,99 2,54
Quoique l’entreprise est capable de régler ses
dettes, mais cette capacité se trouve en diminution
ce qui nécessite une meilleure gestion des stocks
ainsi que des crédits clients.
RATIO DE LIQUIDITE REDUITE
1,286809254 1,25890751 1,855347537
L’on remarque une évolution positive de ce ratio, ce
qui témoigne de la solvabilité de BENAQUA à court
terme certes, mais il faut surveiller les crédits
clients/fournisseurs, ainsi que le délai de rotation
des stocks.
RATIO DE LIQUIDITE
IMMEDIATE
0,269083176 0,55223306 0,396340929
L’argent disponible ne permet pas de financier
l’ensemble des dettes à court terme.
RATIO DE SOLVABILITE G 2,290369203 2,233050013 3,552677368
L’augmentation de ce ratio pendant les trois
exercices fait preuve de la grande marge de
sécurité dont jouissent les créanciers.
Elaboration de l’analyse financière
Ratios d’activité
Ratio/Année
2012 2013 2014 Appréciation
CA 37240493,16 38320219 31924617,7
TCAM =1,108136208
Diminution du CA
Délai clients 150 135 187
L’augmentation du délai de paiement des clients
est néfaste puisque parallèlement le CA est en
diminution
Délai fournisseurs 683 619 712
Ce délai est fluctuation continue. Son
augmentation est certes favorable pour
BENAQUA puisque cela permettra la diminution
du BFRE élevé.
Nombre de jours BFR d'expl. 41 19 123
Elaboration de l’analyse financière
Etude de la profitabilité
2012 2013 2014 Appréciation
TAUX DE MARGE BEN 0,055739369 0,064641043 0,082772111
La performance globale de l’entreprise a connu
une petite amélioration, allant de la rentabilité
d’exploitation ainsi que l’ensemble des résultats
financiers et non courants.
TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,057160591 0,059491086 0,093910106
La capacité de BENAQUA à dégager des
ressources de trésorerie au niveau de son
exploitation est très médiocre
RATIO DE PRODUCTIVITE 0,138765114 0,151569884 0,205259704
Elaboration de l’analyse financière
Etude de la profitabilité
0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25
Ration de productivite
Taux de marge brut d'exp
Taux de Marge de benefice
Somme de 2014
Somme de 2013
Somme de 2012
Elaboration de l’analyse financière
Etude de la rentabilité
Indicateurs 2012 2013 2014 Commentaire
Marge d'exploitation
Rtat d'ex/ CA 4,54% 5,14% 8,67%
ROCE Rtat d'ex/
actif immo+BFR
13,02% 17,11% 13,51%
La diminution constaté en 2014 est due
principalement à l’augmentation massive
du BFR. La rentabilité économique de la
société s’est alors détériorée
ROE 15,18% 15,33% 14,09%
On constate une diminution de la
rentabilité des fonds propres. La valeur
tirée par les actionnaires à travers leurs
investissements a donc diminué
Elaboration de l’analyse financière
Etude de la rentabilité
Conclusion : l’entreprise a dégagé en 2014 un effet de levier ; le recours à l’endettement a ainsi
permis d’augmenter la rentabilité des capitaux propres de BENAQUA. Toutefois, toute
augmentation des dettes se traduit par une augmentation de risques, ce qui oblige l’entreprise à
maintenir un ROCE supérieur au coût de la dette.
0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1 0.12 0.14 0.16 0.18
Marge d'exploitation Rt
ROCE Rt d'exp/actif imm+BFR
ROE
Somme de 2014
Somme de 2013
Somme de 2012
Elaboration de l’analyse financière
Répartition de la valeur ajoutée
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7
CAF / VA
CHARGES DE PERSO / VA
IMPOT ET TAXE / VA
Somme de 2014
Somme de 2013
Somme de 2012
2012 2013 2014
CHARGES DE PERSO / VA 0,582406699 0,595206398 0,533495137
IMPOT ET TAXE / VA 0,005669951 0,012294215 0,008986392
CAF / VA 0,49 0,51 0,46
Elaboration de l’analyse financière
Benchmark des concurrents
• Bilan fonctionnel :
Exercice 2012 :
Exercice 2013 :
Emploi Montant Ressource Montant
Emploi stable 424 095,47 Ressource stable 4 362 250,92
Emploi circulant 13 849 125,98 Ressource circulante 10 307 147,95
trésorerie actif 396 177,42 Trésorerie passif -
Totaux 14 669 398,87 Totaux 14 669 398,87
Emploi Montant Ressource Montant
Emploi stable 315 153,26 Ressource stable 5 075 789,02
Emploicirculant 14 589 884,56
Ressource
circulante 10 211 157,37
trésorerieactif 381 908,57 Trésorerie passif -
Totaux 15 286 946,39 Totaux 15 286 946,39
• Bilan fonctionnel :
Exercice 2012 :
Exercice 2013 :
Emploi Montant Ressource Montant
Emploi stable 3 619 742,57 Ressource stable 30 668 339,15
Emploi circulant 45 164 310,45
Ressource
circulante 24 928 736,44
trésorerie actif 6 813 022,57 Trésorerie passif -
Totaux 55 597 075,59 Totaux 55 597 075,59
Emploi Montant Ressource Montant
Emploi stable 3 225 985,21 Ressource stable 33 538 748,49
Emploi circulant 44 945 501,59
Ressource
circulante 20 383 881,59
trésorerie actif 5 751 143,28 Trésorerie passif -
Totaux 53 922 630,08 Totaux 53 922 630,08
Société AQUA
•ESG (2012)
Société CADILHAC
•ESG (2012)
. Ventes de marchandises (en
l‘êtat)
76 372 939,25
. Achats revendus de
marchandises
67 914 439,09
MARGE BRUTE SUR VENTESEN
L'ETAT
8 458 500,16 8 458 500,16
PRODUCTION DE L'EXERCICE:
(3+4+5)
13 607 714,67 13 607 714,67
CONSOMMATION DE L'EXERCICE :
(6+7)
4 577 145,99 4 577 145,99
VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 17 489 068,84 17 489 068,84
EXEDENT BRUT D'EPLOITATION
(EBE)
8 966 164,19 8 966 164,19
RESULTAT D'EXPLOITATION(+ou-) 6 626 217,73 6 626 217,73
RESULTAT FINANCIER -125 777,35
RESULTAT COURANT (+ou-) 6 500 440,38 6 500 440,38
RESULTAT NON COURANT 16 661 903,27
. Impots sur les resultats 7 009 203,00
RESULTAT NET DE L'EXERCICE (+ou-) 16 153 140,65 16 153 140,65
CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT
(C.A.F) 120 231,34 120 231,34
. Distributions de benefices 2 362 500,00
AUTOFINANCEMENT -2 242 268,66 -2 242 268,66
. Ventes de marchandises
(en l‘êtat)
19 355 226,21
. Achats revendus de
marchandises -15 408 410,78
MARGE BRUTE SUR VENTES
EN L'ETAT 3 946 815,43 34 763 636,99
PRODUCTION DE L'EXERCICE:
(3+4+5) 121 595,57 121 595,57
CONSOMMATION DE
L'EXERCICE : (6+7) -1 037 949,24 -1 037 949,24
VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 3 030 461,76 5 106 360,24
EXEDENT BRUT
D'EPLOITATION(EBE
1 922 901,47 4 138 022,05
RESULTAT D'EXPLOITATION 1 524 395,47 2 321 409,05
RESULTAT FINANCIER 1 656,94
RESULTAT COURANT (+ou-) 1 526 052,41 1 526 052,41
RESULTAT NON COURANT 151 525,89
. Impots sur les resultats -518 151,00
RESULTAT NET DE L'EXERCICE 1 159 427,30 2 195 729,30
CAPACITE
D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F)
1 312949,09 1 312949,09
. Distributions de benefices -504000,00
AUTOFINANCEMENT 808949,09 1 816949,09
Société AQUA
•ESG (2013)
Société CADILHAC
•ESG (2013)
. Ventes de marchandises (en
l'etat)
21 546 403,21
. Achats revendus de
marchandises -16 896 193,69
MARGE BRUTE SUR VENTES EN
L'ETAT 4 650 209,52 38 442 596,90
PRODUCTION ) 27 713,88 27 713,88
CONSOMMATION DE
L'EXERCICE : (6+7) -1 711 242,32 -1 711 242,32
VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 2 966 681,08 6 389 165,72
EXEDENT BRUT D'EPLOITATION
(EBE)
1 886 442,32 4 046 919,84
RESULTAT D'EXPLOITATION 1 772 500,11 2 000 384,53
RESULTAT FINANCIER -32991,22
RESULTAT COURANT (+ou-) 1 739 508,89 1 739 508,89
RESULTAT NON COURANT 55 574,34
. Impôts sur les résultats -538527,00
RESULTAT NET DE L'EXERCICE 1 256 556,23 2 333 610,23
CAPACITE
D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F)
1 370 498,44 1 370 498,44
. Distributions de bénéfices -504000,00
AUTOFINANCEMENT 866 498,44 1 874 498,44
. Ventes de marchandises (en
l‘êtat)
73 597 736,12
. Achats revendus de
marchandises
65 400 791,53
MARGE BRUTE SUR VENTES EN
L'ETAT
8 196 944,59 8 196 944,59
PRODUCTION DE L'EXERCICE :
(3+4+5)
13 152 491,08 13 152 491,08
CONSOMMATION DE L'EXERCICE :
(6+7)
4 267 355,19 4 267 355,19
VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 17 082 080,48 17 082 080,48
EXEDENT BRUT D'EPLOITATION
(EBE)
8 921 711,51 8 921 711,51
RESULTATD'EXPLOITATION (+ou-) 8 533 451,23 8 533 451,23
RESULTAT FINANCIER -10864,12
RESULTATCOURANT (+ou-) 8 522 587,11 8 522 587,11
RESULTATNON COURANT 57 740,23
. Impots sur les resultats 2 622 918,00
RESULTATNET DE L'EXERCICE (+ou-) 5 957 409,34 5 957 409,34
CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT
(C.A.F)
6 536 295,37 6 536 295,37
. Distributions de benefices 3 087 000,00
AUTOFINANCEMENT 3 449 295,37 3 449 295,37
Analyse de la structure financière:
Société AQUA
Eléments 2012 2013 Commentaire
Dettes du passif circulant/totalbilan 70,26% 66,80%
Le poids des dettes à court terme a certes diminué mais
reste toujours très important.
Dettes LT/capitauxpermanents 1,75% 0,74%
CA 19 476 821,78 21 574 117,09
0,107681599
Le CA a augmenté de 10%
TAUX DE MARGE BEN 0,059528567 0,058243692
Le résultat net généré à partir du CA a diminué de 2.18%
TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,098727682 0,087440071
La rentabilité d’exploitation générée à partir du CAa
diminué de 11.4%
ROCE Rtat d'ex/ actifimmo+BFR 38,44% 37,76%
La rentabilité économique de AQUA a connu une
diminution par rapport à l’exercice précédent
ROE 27,57% 25,34%
La valeur tirée par les actionnaires en contrepartie de
leurs investissements s’estime à 25,34%. Ceci est un bon signe
puisque l’entreprise génère donc de la valeur.
Capacité de remboursement 0,06 0,03
Aqua ne s’attarde pas quant au remboursement de ses
dettes, ce qui explique son augmentation des dettes puisque
sa marge de sécurité est importante.
Analyse de la structure financière:
Société CADILHAC
Eléments 2012 2013 Commentaire
Dettes du passif circulant/total
bilan
44,55% 37,53%
Le poids des dettes à court terme a certes diminué
mais reste toujours très important.
Dettes LT/capitaux permanents 0,00% 0,00%
CA 7 433 408,91 8 088 222,50
0,08809062
Le CA a augmenté de 8.8%
TAUX DE MARGE BEN 0,179952586 0,068402673
Le résultat net généré à partir du CA a diminué de
61.98%
TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,099886732 0,102438641
La rentabilité d’exploitation générée à partir du
CAa augmenté de 2.55%
ROCE Rtat d'ex/ actif immo+BFR 18,25% 21,57%
La rentabilité économique de CADILHAC a
connu une augmentation par rapport à
l’exercice précédent
ROE 12,40% 7,63%
La valeur tirée par les actionnaires en
contrepartie de leurs investissements s’estime à
7,63%.
Capacité de remboursement - -
Analyse de la structure financière:
IONIC (ESG 2012) WATEC (ESG 2012)
Analyse de la structure financière:
IONIC (ESG 2012) WATEC (ESG 2012)
• Bilan fonctionnel :
Exercice 2012 :
• Bilan fonctionnel :
Exercice 2012 :
Exercice 2013 :
• ESG (2013)
Analyse de la structure financière:
IONICS
Eléments 2012 2013 Commentaire
Dettes du passif circulant/totalbilan 30,18% 42,88%
le poids de la dette a augmenté en 2014, ce qui est
en partie due à l’accroissement des
investissements
Dettes LT/capitaux permanents 0,00% 0,00%
CA 7 433 408,91 8 088 222,50
0,08809062
Le CA a augmenté de 8.8%
TAUX DE MARGE BEN 0,06076768 0,07626607
Le résultat net généré à partir du CA a
augmentéde 25.5%
TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,09320852 0,10386463
La rentabilité d’exploitation générée à partir du
CAa augmenté de 11.43%
ROCE Rtat d'ex/ actif immo+BFR 18,25% 21,57%
La rentabilité économique de IONICS a
connu une augmentation par rapport à
l’exercice précédent
ROE 12,40% 7,63%
La valeur tirée par les actionnaires en
contrepartie de leurs investissements s’estime à
7,63%.
Capacité de remboursement - -
 La capacité de remboursement de l’entreprise BENAQUA est de 1,72 , ce qui relève d’un bon signe
puisqu’elle est disposée à rembourser son endettement au moyen de sa CAF. En se basant sur cet
indicateur, un banquier peut facilement accepter l’octroi d’un emprunt à l’entreprise.
 En tant qu’investisseur, le ratio le plus fiable pour juger de la rentabilité de BENAQUA est le Return On
Equity (ROE). Généralement, la plupart des gestionnaires de portefeuille professionnels vont rechercher
des sociétés affichant un ROE de 15% ou mieux. Ceci dit, le risque d’investir en BENAQUA s’avère
faible vu que la rentabilité de ses capitaux propres fluctue au tour du même seuil.
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETIEnquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015
Groupe Managem
 
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
Deloitte Société d'Avocats
 
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
Interface ULg, LIEGE science park
 
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
Deloitte Société d'Avocats
 
Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015
www.bourse-maroc.org
 
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
Salma Hassou
 
Cabot plastics belgium
Cabot plastics belgiumCabot plastics belgium
Cabot plastics belgium
Aiham Shoaib
 
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
Stanleylucas
 
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
Deloitte Société d'Avocats
 
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Sylvie Spattz
 
Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exempledreus
 
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe ManagemPresentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Groupe Managem
 
Hps : dans l'attente de l'effet taille
Hps :  dans l'attente de l'effet taille Hps :  dans l'attente de l'effet taille
Hps : dans l'attente de l'effet taille
Lachgar Abdellah
 
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
Deloitte Société d'Avocats
 
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Hps : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Hps :  Comptes semestriels au 30 juin 2017Hps :  Comptes semestriels au 30 juin 2017
Hps : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Lachgar Abdellah
 
HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016
Lachgar Abdellah
 

Tendances (20)

Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETIEnquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
Enquete de trésorerie sur les Grandes Entreprises et ETI
 
Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015Présentation des résultats 2015
Présentation des résultats 2015
 
Flash addoha septembre 2013 cfg
Flash addoha septembre 2013 cfgFlash addoha septembre 2013 cfg
Flash addoha septembre 2013 cfg
 
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
Lois de finances 2020 pour le secteur financier : la France post « gilets jau...
 
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
Frais R&D_impact fiscal financier_Le point du Liegesciencepark 30 janvier 2015
 
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
Quels levier actionner pour optimiser votre empreinte immobilière ? Une appro...
 
Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015Présentation résultats 2014 managem 26032015
Présentation résultats 2014 managem 26032015
 
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
D7a244349d7f0709e5ea119012e4c08b support-final1 (1)
 
Cabot plastics belgium
Cabot plastics belgiumCabot plastics belgium
Cabot plastics belgium
 
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
Haiti: Rapport Financier de l'Office National d'Assurance Vieillesse (ONA) 20...
 
76 CABOT PLASTICS BELGIUM
76 CABOT PLASTICS BELGIUM76 CABOT PLASTICS BELGIUM
76 CABOT PLASTICS BELGIUM
 
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
Covid-19 : des enjeux en matière de prix de transfert à traiter rapidement !
 
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
 
Diag exemple
Diag exempleDiag exemple
Diag exemple
 
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe ManagemPresentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
Presentation des resultats annuels 2013 - Groupe Managem
 
Hps : dans l'attente de l'effet taille
Hps :  dans l'attente de l'effet taille Hps :  dans l'attente de l'effet taille
Hps : dans l'attente de l'effet taille
 
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
Rétention des talents et restructuration : quels modes de rémunération adopter ?
 
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
Enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI
 
Hps : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Hps :  Comptes semestriels au 30 juin 2017Hps :  Comptes semestriels au 30 juin 2017
Hps : Comptes semestriels au 30 juin 2017
 
HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016HPS -Résultats Annuels 2016
HPS -Résultats Annuels 2016
 

Similaire à Analyse Financière de Benaqua Co.

Rachat d'entreprise par effet de levier : LBO
Rachat d'entreprise par effet de levier : LBORachat d'entreprise par effet de levier : LBO
Rachat d'entreprise par effet de levier : LBO
abdelghani Koura
 
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptxPrésentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
ShamaMati
 
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptxPrésentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
ShamaMati
 
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bordAtteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
AQT-presentations
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
Groupe BPCE - Résultats 2013
Groupe BPCE - Résultats 2013Groupe BPCE - Résultats 2013
Groupe BPCE - Résultats 2013
Jean Brunet-Lecomte
 
Résultats groupe bpce 2013
Résultats groupe bpce 2013Résultats groupe bpce 2013
Résultats groupe bpce 2013
BPCE
 
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’SPilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Marseille Innovation
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
sara h
 
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )www.bourse-maroc.org
 
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic FinancierClinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
Ulrich Rozier
 
Séance 2.2 Business Finance
Séance 2.2 Business FinanceSéance 2.2 Business Finance
Séance 2.2 Business Finance
sciafrique
 
Assemblée Générale 2014
Assemblée Générale 2014Assemblée Générale 2014
Assemblée Générale 2014vefinance
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )www.bourse-maroc.org
 
Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013Lachgar Abdellah
 
Detail des previsions CHF C'PARIS'C
Detail des previsions CHF C'PARIS'CDetail des previsions CHF C'PARIS'C
Detail des previsions CHF C'PARIS'C
Fabrice CLAMAGIRAND
 
CHF CPARISC 2017
CHF CPARISC 2017CHF CPARISC 2017
CHF CPARISC 2017
Fabrice CLAMAGIRAND
 

Similaire à Analyse Financière de Benaqua Co. (20)

Rachat d'entreprise par effet de levier : LBO
Rachat d'entreprise par effet de levier : LBORachat d'entreprise par effet de levier : LBO
Rachat d'entreprise par effet de levier : LBO
 
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptxPrésentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
 
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptxPrésentation chayma STEG_075012 (1).pptx
Présentation chayma STEG_075012 (1).pptx
 
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bordAtteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
Atteignez vos objectifs grâce à votre tableau de bord
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
 
Groupe BPCE - Résultats 2013
Groupe BPCE - Résultats 2013Groupe BPCE - Résultats 2013
Groupe BPCE - Résultats 2013
 
Résultats groupe bpce 2013
Résultats groupe bpce 2013Résultats groupe bpce 2013
Résultats groupe bpce 2013
 
Flash addoha avril 2014
Flash addoha avril 2014Flash addoha avril 2014
Flash addoha avril 2014
 
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’SPilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
 
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )
Flash Addoha par CFG ( Septembre 2014 )
 
Flash bcp avril 2014
Flash bcp avril 2014Flash bcp avril 2014
Flash bcp avril 2014
 
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic FinancierClinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
Clinique Du Croisé Laroche - Diagnostic Financier
 
Séance 2.2 Business Finance
Séance 2.2 Business FinanceSéance 2.2 Business Finance
Séance 2.2 Business Finance
 
Assemblée Générale 2014
Assemblée Générale 2014Assemblée Générale 2014
Assemblée Générale 2014
 
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
Note de recherche CFG sur ADDOHA IMMOBILIER ( Juin 2013 )
 
Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013Résumé des résultats anuels 2013
Résumé des résultats anuels 2013
 
Detail des previsions CHF C'PARIS'C
Detail des previsions CHF C'PARIS'CDetail des previsions CHF C'PARIS'C
Detail des previsions CHF C'PARIS'C
 
CHF CPARISC 2017
CHF CPARISC 2017CHF CPARISC 2017
CHF CPARISC 2017
 
Le%20 t.r.i.
Le%20 t.r.i.Le%20 t.r.i.
Le%20 t.r.i.
 

Plus de Imane SBAI

Marketing Expertientiel Starbucks
Marketing Expertientiel Starbucks Marketing Expertientiel Starbucks
Marketing Expertientiel Starbucks
Imane SBAI
 
La Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsLa Gestion des Conflits
La Gestion des Conflits
Imane SBAI
 
Business Game: Lex co. présentation finale
Business Game: Lex co. présentation finaleBusiness Game: Lex co. présentation finale
Business Game: Lex co. présentation finale
Imane SBAI
 
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
Imane SBAI
 
Sports Marketing
Sports MarketingSports Marketing
Sports Marketing
Imane SBAI
 
Inbound marketing final
Inbound marketing finalInbound marketing final
Inbound marketing final
Imane SBAI
 
L'Enfant Consommateur
L'Enfant ConsommateurL'Enfant Consommateur
L'Enfant Consommateur
Imane SBAI
 
Prisme d'identite
Prisme d'identitePrisme d'identite
Prisme d'identite
Imane SBAI
 
Management Stratégique Somaport
Management Stratégique SomaportManagement Stratégique Somaport
Management Stratégique Somaport
Imane SBAI
 
Gestion de carrière
Gestion de carrièreGestion de carrière
Gestion de carrière
Imane SBAI
 
Islamic banking
Islamic bankingIslamic banking
Islamic banking
Imane SBAI
 
Cloud Computing
Cloud ComputingCloud Computing
Cloud Computing
Imane SBAI
 
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNES
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNESFORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNES
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNESImane SBAI
 
Techniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en SociologieTechniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en SociologieImane SBAI
 
How to run a debate
How to run a debateHow to run a debate
How to run a debate
Imane SBAI
 
Les Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesLes Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesImane SBAI
 
Fonds Commercial
Fonds CommercialFonds Commercial
Fonds CommercialImane SBAI
 
Reflexion sur Besoin et Désir
Reflexion sur Besoin et DésirReflexion sur Besoin et Désir
Reflexion sur Besoin et Désir
Imane SBAI
 
Présentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsPrésentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsImane SBAI
 

Plus de Imane SBAI (19)

Marketing Expertientiel Starbucks
Marketing Expertientiel Starbucks Marketing Expertientiel Starbucks
Marketing Expertientiel Starbucks
 
La Gestion des Conflits
La Gestion des ConflitsLa Gestion des Conflits
La Gestion des Conflits
 
Business Game: Lex co. présentation finale
Business Game: Lex co. présentation finaleBusiness Game: Lex co. présentation finale
Business Game: Lex co. présentation finale
 
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
La Cessation du Contrat de Travail (Maroc)
 
Sports Marketing
Sports MarketingSports Marketing
Sports Marketing
 
Inbound marketing final
Inbound marketing finalInbound marketing final
Inbound marketing final
 
L'Enfant Consommateur
L'Enfant ConsommateurL'Enfant Consommateur
L'Enfant Consommateur
 
Prisme d'identite
Prisme d'identitePrisme d'identite
Prisme d'identite
 
Management Stratégique Somaport
Management Stratégique SomaportManagement Stratégique Somaport
Management Stratégique Somaport
 
Gestion de carrière
Gestion de carrièreGestion de carrière
Gestion de carrière
 
Islamic banking
Islamic bankingIslamic banking
Islamic banking
 
Cloud Computing
Cloud ComputingCloud Computing
Cloud Computing
 
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNES
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNESFORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNES
FORMES ORGANISATIONNELLES TRADITIONNELLES ET MODERNES
 
Techniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en SociologieTechniques d'investigation en Sociologie
Techniques d'investigation en Sociologie
 
How to run a debate
How to run a debateHow to run a debate
How to run a debate
 
Les Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations CorporellesLes Immobilisations Corporelles
Les Immobilisations Corporelles
 
Fonds Commercial
Fonds CommercialFonds Commercial
Fonds Commercial
 
Reflexion sur Besoin et Désir
Reflexion sur Besoin et DésirReflexion sur Besoin et Désir
Reflexion sur Besoin et Désir
 
Présentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de FondsPrésentation Dispositifs de Fonds
Présentation Dispositifs de Fonds
 

Analyse Financière de Benaqua Co.

  • 1. Fait par: ASMAR Abdellah SBAI Imane NAIM Mehdi Encadré par: Dr. BIADE Abdelmounaim
  • 2. 1. Présentation de l’entreprise BENAQUA 2. Elaboration de l’analyse financière:  Présentation des états de synthèse  Analyse de la structure financière de l’entreprise  Analyse de la richesse générée : évolution du CA / analyse des marges  Analyse de la liquidité et de la solvabilité  Étude de la rentabilité/profitabilité 3. Étude des concurrents
  • 3.
  • 4. Présentation de l’entreprise BENAQUA  Activité principale: conception, l’installation et l’exploitation des stations de traitement des eaux usées, potables et de process.  CA : 31 924 617,70 MAD en 2014  Tendance moyenne du marché : Le chiffre d'affaires des acteurs du traitement de l'eau a baissé en 2016, qu'il s'agisse d'eau potable (-4%) ou d'eaux usées (-0,5 %).
  • 5.
  • 6. Elaboration de l’analyse financière Etats de synthèse 2012 Emplois Montant Ressources Montant Emploi stable 8 598 495,73 Ressource stable 16 123 226,54 Emploi circulant 16 677 384,50 Ressource circulante 12 517 498,67 trésorerie actif 3 364 844,98 Trésorerie passif - Totaux 28 640 725,21 Totaux 28 640 725,21 ACTIF A PLUS D'UN AN 6 119 134,75 RESSOURCES A PLUS D'UN AN 13 634 151,23 ACTIF A MOINS D'UN AN 20 031 048,39 RESSOURCES A MOINS D'UN AN 12 516 031,91 Marge brute sur ventes en l'etat 10 669 939,81 Production de l'exercice 663 095,29 Consommation de l'exercice 6 165 353,81 Valeur ajoutée 5 167 681,29 EBE 2 128 688,59 Résultat d'exploitation 1 660 792,85 Résultat Financier - 34 366,25 Résultat courant 1 626 426,60 Résultat non courant 1 489 804,00 Impôt 1 040 469,00 Résultat Net 2 075 761,60 CAF 2 545 349,18 ESGBilan fonctionnelle Bilan financier
  • 7. Elaboration de l’analyse financière Etats de synthèse 2013 ESGBilan fonctionnelle Bilan financier Emplois Montant Ressources Montant Emploi stable 8 729 112,71 Ressource stable 19 094 530,25 Emploi circulant 17 318 497,25 Ressource circulante 15 511 032,04 trésorerie actif 8 557 952,33 Trésorerie passif - Totaux 34 605 562,29 Totaux 34 605 562,29 ACTIF A PLUS D'UN AN 5 760 712,04 RESSOURCES A PLUS D'UN AN 16 113 058,32 ACTIF A MOINS D'UN AN 25 862 894,85 RESSOURCES A MOINS D'UN AN 15 510 548,57 Marge brute sur ventes en l'etat 9 381 780,61 Production de l'exercice 3 226 397,28 Consommation de l'exercice 6 799 986,76 Valeur ajoutée 5 808 191,13 EBE 2 279 711,46 Résultat d'exploitation 1 802 830,13 Résultat Financier - 58 474,26 Résultat courant 1 744 355,87 Résultat non courant 1 873 153,06 Impôt 1 140 450,00 Résultat Net 2 477 058,93 CAF 2 956 313,90
  • 8. Elaboration de l’analyse financière Etats de synthèse 2014 ESGBilan fonctionnelle Bilan financier Emploi Montant Ressource Montant Emploi stable 8 743 086,82 Ressource stable 22 087 025,17 Emploi circulant 18 567 585,40 Ressource circulante 8 653 046,10 trésorerie actif 3 429 399,05 Trésorerie passif - Totaux 30 740 071,27 Totaux 30 740 071,27 ACTIF A PLUS D'UN AN 5 390 700,02 RESSOURCES A PLUS D'UN AN 18 735 035,19 ACTIF A MOINS D'UN AN 21 996 984,45 RESSOURCES A MOINS D'UN AN 8 652 649,28 Marge brute sur ventes en l'etat 9 635 709,25 Production de l'exercice 2 833 393,00 Consommation de l'exercice 5 916 264,67 Valeur ajoutée 6 552 837,58 EBE 2 998 044,23 Résultat d'exploitation 2 521 422,15 Résultat Financier 41 615,88 Résultat courant 2 563 038,03 Résultat non courant 79 429,98 Impôt - Résultat Net 2 642 468,01 CAF 3 035 741,42
  • 9. Elaboration de l’analyse financière Etats de synthèse 2014 2300000 2400000 2500000 2600000 2700000 2800000 2900000 3000000 3100000 CAF Somme de 2012 Somme de 2013 Somme de 2014
  • 10. Elaboration de l’analyse financière Analyse de la structure financière  Evolution de la structure financière: NET EN MAD 2012 2013 2014 Fonds de roulement 7 524 730,81 10 365 417,54 13 343 938,35 Besoin en fonds de roulement 4 159 885,83 1 807 465,21 9 914 539,30 Trésorerie nette 3 364 844,98 8 557 952,33 3 429 399,05
  • 11. Elaboration de l’analyse financière Analyse de la structure financière  Evolution de la structure financière: 0 2000000 4000000 6000000 8000000 10000000 12000000 14000000 16000000 BFR Fonds de roulement Trésorerie nette Somme de 2012 Somme de 2013 Somme de 2014
  • 12. Elaboration de l’analyse financière Analyse de la structure financière  Appréciation de la structure financière : Situation Commentaire Pistes d’amélioration FRN positif Evolution exponentielle due à une augmentation des capitaux. Marge de sécurité dégagée pour financer l’activité de l’entreprise. Règle d’équilibre financier minimum Pendant 2012, 2013, 2014 ; Benaqua n’a pas contracté des emprunts (dette de financement =0) or sa structure financière le lui permet. Il faut donc avoir recours à cette dernière pour l’augmenter. BFRG positif Existence d’un besoin de financement réel (du cycle d’exploitation) qui est couvert par un financement extérieur généralement d'origine bancaire. Tourner les stocks le plus rapidement possible, en négociant des délais de règlement des clients et débiteurs divers plus courts, en négociant avec les fournisseurs et les autres créanciers le délai de paiement le plus long possible. TN positive Excédent de liquidités implique une mauvaise gestion ou un mauvais placement. Le fait de transformer une partie de cet excédent en un autre poste du bilan va diminuer la trésorerie (notamment une augmentation des investissements)
  • 13. Elaboration de l’analyse financière Analyse de la liquidité/solvabilité 2012 2013 2014 Appréciation RATIO DE LIQUIDITE GENERAL 1,60 2,99 2,54 Quoique l’entreprise est capable de régler ses dettes, mais cette capacité se trouve en diminution ce qui nécessite une meilleure gestion des stocks ainsi que des crédits clients. RATIO DE LIQUIDITE REDUITE 1,286809254 1,25890751 1,855347537 L’on remarque une évolution positive de ce ratio, ce qui témoigne de la solvabilité de BENAQUA à court terme certes, mais il faut surveiller les crédits clients/fournisseurs, ainsi que le délai de rotation des stocks. RATIO DE LIQUIDITE IMMEDIATE 0,269083176 0,55223306 0,396340929 L’argent disponible ne permet pas de financier l’ensemble des dettes à court terme. RATIO DE SOLVABILITE G 2,290369203 2,233050013 3,552677368 L’augmentation de ce ratio pendant les trois exercices fait preuve de la grande marge de sécurité dont jouissent les créanciers.
  • 14. Elaboration de l’analyse financière Ratios d’activité Ratio/Année 2012 2013 2014 Appréciation CA 37240493,16 38320219 31924617,7 TCAM =1,108136208 Diminution du CA Délai clients 150 135 187 L’augmentation du délai de paiement des clients est néfaste puisque parallèlement le CA est en diminution Délai fournisseurs 683 619 712 Ce délai est fluctuation continue. Son augmentation est certes favorable pour BENAQUA puisque cela permettra la diminution du BFRE élevé. Nombre de jours BFR d'expl. 41 19 123
  • 15. Elaboration de l’analyse financière Etude de la profitabilité 2012 2013 2014 Appréciation TAUX DE MARGE BEN 0,055739369 0,064641043 0,082772111 La performance globale de l’entreprise a connu une petite amélioration, allant de la rentabilité d’exploitation ainsi que l’ensemble des résultats financiers et non courants. TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,057160591 0,059491086 0,093910106 La capacité de BENAQUA à dégager des ressources de trésorerie au niveau de son exploitation est très médiocre RATIO DE PRODUCTIVITE 0,138765114 0,151569884 0,205259704
  • 16. Elaboration de l’analyse financière Etude de la profitabilité 0 0.05 0.1 0.15 0.2 0.25 Ration de productivite Taux de marge brut d'exp Taux de Marge de benefice Somme de 2014 Somme de 2013 Somme de 2012
  • 17. Elaboration de l’analyse financière Etude de la rentabilité Indicateurs 2012 2013 2014 Commentaire Marge d'exploitation Rtat d'ex/ CA 4,54% 5,14% 8,67% ROCE Rtat d'ex/ actif immo+BFR 13,02% 17,11% 13,51% La diminution constaté en 2014 est due principalement à l’augmentation massive du BFR. La rentabilité économique de la société s’est alors détériorée ROE 15,18% 15,33% 14,09% On constate une diminution de la rentabilité des fonds propres. La valeur tirée par les actionnaires à travers leurs investissements a donc diminué
  • 18. Elaboration de l’analyse financière Etude de la rentabilité Conclusion : l’entreprise a dégagé en 2014 un effet de levier ; le recours à l’endettement a ainsi permis d’augmenter la rentabilité des capitaux propres de BENAQUA. Toutefois, toute augmentation des dettes se traduit par une augmentation de risques, ce qui oblige l’entreprise à maintenir un ROCE supérieur au coût de la dette. 0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1 0.12 0.14 0.16 0.18 Marge d'exploitation Rt ROCE Rt d'exp/actif imm+BFR ROE Somme de 2014 Somme de 2013 Somme de 2012
  • 19. Elaboration de l’analyse financière Répartition de la valeur ajoutée 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 CAF / VA CHARGES DE PERSO / VA IMPOT ET TAXE / VA Somme de 2014 Somme de 2013 Somme de 2012 2012 2013 2014 CHARGES DE PERSO / VA 0,582406699 0,595206398 0,533495137 IMPOT ET TAXE / VA 0,005669951 0,012294215 0,008986392 CAF / VA 0,49 0,51 0,46
  • 20. Elaboration de l’analyse financière Benchmark des concurrents • Bilan fonctionnel : Exercice 2012 : Exercice 2013 : Emploi Montant Ressource Montant Emploi stable 424 095,47 Ressource stable 4 362 250,92 Emploi circulant 13 849 125,98 Ressource circulante 10 307 147,95 trésorerie actif 396 177,42 Trésorerie passif - Totaux 14 669 398,87 Totaux 14 669 398,87 Emploi Montant Ressource Montant Emploi stable 315 153,26 Ressource stable 5 075 789,02 Emploicirculant 14 589 884,56 Ressource circulante 10 211 157,37 trésorerieactif 381 908,57 Trésorerie passif - Totaux 15 286 946,39 Totaux 15 286 946,39 • Bilan fonctionnel : Exercice 2012 : Exercice 2013 : Emploi Montant Ressource Montant Emploi stable 3 619 742,57 Ressource stable 30 668 339,15 Emploi circulant 45 164 310,45 Ressource circulante 24 928 736,44 trésorerie actif 6 813 022,57 Trésorerie passif - Totaux 55 597 075,59 Totaux 55 597 075,59 Emploi Montant Ressource Montant Emploi stable 3 225 985,21 Ressource stable 33 538 748,49 Emploi circulant 44 945 501,59 Ressource circulante 20 383 881,59 trésorerie actif 5 751 143,28 Trésorerie passif - Totaux 53 922 630,08 Totaux 53 922 630,08
  • 21. Société AQUA •ESG (2012) Société CADILHAC •ESG (2012) . Ventes de marchandises (en l‘êtat) 76 372 939,25 . Achats revendus de marchandises 67 914 439,09 MARGE BRUTE SUR VENTESEN L'ETAT 8 458 500,16 8 458 500,16 PRODUCTION DE L'EXERCICE: (3+4+5) 13 607 714,67 13 607 714,67 CONSOMMATION DE L'EXERCICE : (6+7) 4 577 145,99 4 577 145,99 VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 17 489 068,84 17 489 068,84 EXEDENT BRUT D'EPLOITATION (EBE) 8 966 164,19 8 966 164,19 RESULTAT D'EXPLOITATION(+ou-) 6 626 217,73 6 626 217,73 RESULTAT FINANCIER -125 777,35 RESULTAT COURANT (+ou-) 6 500 440,38 6 500 440,38 RESULTAT NON COURANT 16 661 903,27 . Impots sur les resultats 7 009 203,00 RESULTAT NET DE L'EXERCICE (+ou-) 16 153 140,65 16 153 140,65 CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F) 120 231,34 120 231,34 . Distributions de benefices 2 362 500,00 AUTOFINANCEMENT -2 242 268,66 -2 242 268,66 . Ventes de marchandises (en l‘êtat) 19 355 226,21 . Achats revendus de marchandises -15 408 410,78 MARGE BRUTE SUR VENTES EN L'ETAT 3 946 815,43 34 763 636,99 PRODUCTION DE L'EXERCICE: (3+4+5) 121 595,57 121 595,57 CONSOMMATION DE L'EXERCICE : (6+7) -1 037 949,24 -1 037 949,24 VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 3 030 461,76 5 106 360,24 EXEDENT BRUT D'EPLOITATION(EBE 1 922 901,47 4 138 022,05 RESULTAT D'EXPLOITATION 1 524 395,47 2 321 409,05 RESULTAT FINANCIER 1 656,94 RESULTAT COURANT (+ou-) 1 526 052,41 1 526 052,41 RESULTAT NON COURANT 151 525,89 . Impots sur les resultats -518 151,00 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 1 159 427,30 2 195 729,30 CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F) 1 312949,09 1 312949,09 . Distributions de benefices -504000,00 AUTOFINANCEMENT 808949,09 1 816949,09
  • 22. Société AQUA •ESG (2013) Société CADILHAC •ESG (2013) . Ventes de marchandises (en l'etat) 21 546 403,21 . Achats revendus de marchandises -16 896 193,69 MARGE BRUTE SUR VENTES EN L'ETAT 4 650 209,52 38 442 596,90 PRODUCTION ) 27 713,88 27 713,88 CONSOMMATION DE L'EXERCICE : (6+7) -1 711 242,32 -1 711 242,32 VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 2 966 681,08 6 389 165,72 EXEDENT BRUT D'EPLOITATION (EBE) 1 886 442,32 4 046 919,84 RESULTAT D'EXPLOITATION 1 772 500,11 2 000 384,53 RESULTAT FINANCIER -32991,22 RESULTAT COURANT (+ou-) 1 739 508,89 1 739 508,89 RESULTAT NON COURANT 55 574,34 . Impôts sur les résultats -538527,00 RESULTAT NET DE L'EXERCICE 1 256 556,23 2 333 610,23 CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F) 1 370 498,44 1 370 498,44 . Distributions de bénéfices -504000,00 AUTOFINANCEMENT 866 498,44 1 874 498,44 . Ventes de marchandises (en l‘êtat) 73 597 736,12 . Achats revendus de marchandises 65 400 791,53 MARGE BRUTE SUR VENTES EN L'ETAT 8 196 944,59 8 196 944,59 PRODUCTION DE L'EXERCICE : (3+4+5) 13 152 491,08 13 152 491,08 CONSOMMATION DE L'EXERCICE : (6+7) 4 267 355,19 4 267 355,19 VALEUR AJOUTEE (I+II-III) 17 082 080,48 17 082 080,48 EXEDENT BRUT D'EPLOITATION (EBE) 8 921 711,51 8 921 711,51 RESULTATD'EXPLOITATION (+ou-) 8 533 451,23 8 533 451,23 RESULTAT FINANCIER -10864,12 RESULTATCOURANT (+ou-) 8 522 587,11 8 522 587,11 RESULTATNON COURANT 57 740,23 . Impots sur les resultats 2 622 918,00 RESULTATNET DE L'EXERCICE (+ou-) 5 957 409,34 5 957 409,34 CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (C.A.F) 6 536 295,37 6 536 295,37 . Distributions de benefices 3 087 000,00 AUTOFINANCEMENT 3 449 295,37 3 449 295,37
  • 23. Analyse de la structure financière: Société AQUA Eléments 2012 2013 Commentaire Dettes du passif circulant/totalbilan 70,26% 66,80% Le poids des dettes à court terme a certes diminué mais reste toujours très important. Dettes LT/capitauxpermanents 1,75% 0,74% CA 19 476 821,78 21 574 117,09 0,107681599 Le CA a augmenté de 10% TAUX DE MARGE BEN 0,059528567 0,058243692 Le résultat net généré à partir du CA a diminué de 2.18% TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,098727682 0,087440071 La rentabilité d’exploitation générée à partir du CAa diminué de 11.4% ROCE Rtat d'ex/ actifimmo+BFR 38,44% 37,76% La rentabilité économique de AQUA a connu une diminution par rapport à l’exercice précédent ROE 27,57% 25,34% La valeur tirée par les actionnaires en contrepartie de leurs investissements s’estime à 25,34%. Ceci est un bon signe puisque l’entreprise génère donc de la valeur. Capacité de remboursement 0,06 0,03 Aqua ne s’attarde pas quant au remboursement de ses dettes, ce qui explique son augmentation des dettes puisque sa marge de sécurité est importante.
  • 24. Analyse de la structure financière: Société CADILHAC Eléments 2012 2013 Commentaire Dettes du passif circulant/total bilan 44,55% 37,53% Le poids des dettes à court terme a certes diminué mais reste toujours très important. Dettes LT/capitaux permanents 0,00% 0,00% CA 7 433 408,91 8 088 222,50 0,08809062 Le CA a augmenté de 8.8% TAUX DE MARGE BEN 0,179952586 0,068402673 Le résultat net généré à partir du CA a diminué de 61.98% TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,099886732 0,102438641 La rentabilité d’exploitation générée à partir du CAa augmenté de 2.55% ROCE Rtat d'ex/ actif immo+BFR 18,25% 21,57% La rentabilité économique de CADILHAC a connu une augmentation par rapport à l’exercice précédent ROE 12,40% 7,63% La valeur tirée par les actionnaires en contrepartie de leurs investissements s’estime à 7,63%. Capacité de remboursement - -
  • 25. Analyse de la structure financière: IONIC (ESG 2012) WATEC (ESG 2012)
  • 26. Analyse de la structure financière: IONIC (ESG 2012) WATEC (ESG 2012) • Bilan fonctionnel : Exercice 2012 : • Bilan fonctionnel : Exercice 2012 : Exercice 2013 :
  • 28. Analyse de la structure financière: IONICS Eléments 2012 2013 Commentaire Dettes du passif circulant/totalbilan 30,18% 42,88% le poids de la dette a augmenté en 2014, ce qui est en partie due à l’accroissement des investissements Dettes LT/capitaux permanents 0,00% 0,00% CA 7 433 408,91 8 088 222,50 0,08809062 Le CA a augmenté de 8.8% TAUX DE MARGE BEN 0,06076768 0,07626607 Le résultat net généré à partir du CA a augmentéde 25.5% TAUX DE MARGE BRUT D'EXP 0,09320852 0,10386463 La rentabilité d’exploitation générée à partir du CAa augmenté de 11.43% ROCE Rtat d'ex/ actif immo+BFR 18,25% 21,57% La rentabilité économique de IONICS a connu une augmentation par rapport à l’exercice précédent ROE 12,40% 7,63% La valeur tirée par les actionnaires en contrepartie de leurs investissements s’estime à 7,63%. Capacité de remboursement - -
  • 29.  La capacité de remboursement de l’entreprise BENAQUA est de 1,72 , ce qui relève d’un bon signe puisqu’elle est disposée à rembourser son endettement au moyen de sa CAF. En se basant sur cet indicateur, un banquier peut facilement accepter l’octroi d’un emprunt à l’entreprise.  En tant qu’investisseur, le ratio le plus fiable pour juger de la rentabilité de BENAQUA est le Return On Equity (ROE). Généralement, la plupart des gestionnaires de portefeuille professionnels vont rechercher des sociétés affichant un ROE de 15% ou mieux. Ceci dit, le risque d’investir en BENAQUA s’avère faible vu que la rentabilité de ses capitaux propres fluctue au tour du même seuil.