SlideShare une entreprise Scribd logo
Badminton : le service revers
BREVET Guillaume
Staps L1
Analyse technique du service revers
a.Le service court
Le service court est très utilisé au badminton notamment à haut niveau. En effet, sa trajectoire courte
qui rase la bande du filet et qui atterrie au niveau de la ligne de service adverse empêche l’attaque et
oblige l’adversaire à relever le volant soit à l’amortir. Cela profère donc un atout non négligeable dès le
début du point. Cependant ce service doit être très précis et nécessite donc ont préparation technique
spécifique.
1) Analyse du positionnement des membres inférieures
Jambe raquette
devant + poids du
corps sur la jambe
avant
Pieds décalés et
perpendiculaire au
filet
Jambes fléchit• Jambe raquette devant = permet de ne pas gêner le
mouvement de la raquette lors de l’exécution du
service.
• Poids du corps sur la jambe avant = permet d’avoir plus
de précision et un meilleur équilibre.
• Pieds décalés et perpendiculaire au filet = permet la
stabilisation du joueur et une bonne orientation de
celui-ci.
• Jambes fléchies = permet d’être explosif pour aller
récupéré la frappe après le service.
2) Analyse du positionnement des membres supérieurs et du tronc
Dos droit
Épaule
décollé
du buste
Tête de
raquette
inclinée vers le
bas
Prise revers +
prise haute de la
raquette
Volant tenu par
les plumes et
orienté presque
horizontalement
vers le buste
Coude en
avant du corps
et légèrement
plié
• Dos droit = permet d’avoir plus d’amplitude et une
trajectoire plus horizontale du volant.
• Épaule décollé du buste = permet au geste d’être
effectué sans se gêner.
• Tête de raquette inclinée vers le bas = permet une
trajectoire horizontale du volant.
• Prise revers = permet la rotation de l’avant bras et
offre un meilleur angle de rotation du poignet.
• Prise haute de la raquette = offre une meilleur
précision.
• Volant orienté horizontalement vers le buste = permet
au service d’avoir une trajectoire horizontale.
• Coude en avant du corps et légèrement plié = permet
d’effectuer l’extension du coude sans se gêner.
3) Analyse de l’exécution du service revers court
Tout d’abord, le volant est lâché des doigts. Instantanément le mouvement de la raquette commence( image 2 ). Le coude
se déplie ( extension, image 3 ) et impact le volant ( on peut noter que la vitesse d’exécution n’est pas très rapide afin
d’avoir un maximum de précision). La prise revers va permettre au pouce d’exercer une force sur le manche pour donner
un léger angle au mouvement de la raquette. Il y aura aussi une légère rotation du poignet à partir du milieu de l’exécution
pour croiser le service ( image 4 ). De plus, on remarque que le geste est court ( trajet de la raquette très restreint ) ce qui
permet de gagner en précision. Enfin, seul le coude, l’avant bras et le poignet sont sollicités lors de ce service, le reste du
corps garde la même position.
Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6
b. Le service long
Le service long est un type de service qui permet de repousser l’adversaire en fond de court mais sans
toutefois lui donner l’attaque. La trajectoire de se service est très haute afin que le volant retombe
verticalement vers la ligne de fond de court.
1) Analyse du positionnement
Positionnement avant
l’execution du service long
revers
Le positionnement et les explication sont les mêmes
que pour le service court car il est très important de
cacher sont geste et donc d’avoir la même préparation.
Le but étant de surprendre l’adversaire.
2) Analyse de l’éxécution du service revers long
Ici, ont peut noter quelques différences d’exécution par rapport au service court. Tout d’abord, lors du mouvement, la tête de
raquette va avoir une trajectoire plus verticale afin de faire monter le volant. De plus, l’extension du coude est beaucoup plus
rapide ( de l’image 2 à 3 le coude passe de plié à tendu ). Cela permet d’accélérer le mouvement de la raquette. De plus, de
l’image 3 à 7 on peut observer un mouvement de supination de l’avant bras. Cet rotation permet d’accélérer la tête de
raquette. Ainsi, ces deux facteurs permettent au volant d’avoir une trajectoire haute et longue. Enfin, on peut remarquer sur
l’image 7 que le mouvement est plus ample comparer au service court ( ce qui permet de gagner en puissance ) car il finit
beaucoup plus bas.
Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7
C. Le service flick
Le service flick consiste à surprendre l’adversaire. Sa trajectoire est tendu et sèche et doit arriver en fond
de court en passant juste au dessus de l’adversaire. Cependant il ne doit pas être utilisé
systématiquement car si l’adversaire s’y attend, il peut très facilement l’intercepter.
Techniquement, le positionnement est le même que pour les services précédents, toutefois l’exécution
du service est quelque peu modifié.
Analyse de l’exécution du service revers flick
Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7
Le service flick est un mixte entre le service long et cours du point de vue de l’exécution. En effet, on remarque que la
trajectoire suivie par la tête de raquette lors du mouvement est plutôt horizontale comme lors d’un service court ( cela
permet donc au volant d’avoir une trajectoire horizontale ). De plus, le trajet de la raquette est court (il a donc moins
d’amplitude dans le geste d’où l’effet de frappe sèche). Cependant, à l’inverse du service court on peut observer une très
forte pression exercé par le pouce sur le manche de la raquette. On en déduit donc qu’il y a une volonté de puissance
dans le service pour obtenir une trajectoire tendue et rapide. L’image 2 met très bien en évidence la force exercée par le
pouce sur le manche à travers la déformation du shaft de la raquette. Ainsi, on procure dès le début du geste une
accélération de la tête de raquette qui va être renforcé dans la suite de mouvement par l’extension du coude ( image 2 à
4 ) qui va accélérer encore plus le mouvement. De plus, on peut observer une rotation de l’avant bras ( image 2 à 5 ) . Ces
facteurs permettront finalement à procurer la puissance ( pour envoyer le volant au fond du terrain ) et la rapidité ( pour
surprendre et prendre de vitesse l’adversaire ) du volant.

Contenu connexe

Tendances

Les prises de raquette
Les prises de raquetteLes prises de raquette
Les prises de raquette
jc WECKERLE
 
Situations à dominante technique
Situations à dominante techniqueSituations à dominante technique
Situations à dominante technique
jc WECKERLE
 
Supports et types de voies
Supports et types de voiesSupports et types de voies
Supports et types de voies
jc WECKERLE
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
jc WECKERLE
 
Situations à dominante tactique simple
Situations à dominante tactique simpleSituations à dominante tactique simple
Situations à dominante tactique simple
jc WECKERLE
 
Glazier Bunch
Glazier BunchGlazier Bunch
Glazier Bunch
Tom Neuman
 
Offensive Line Manual
Offensive Line ManualOffensive Line Manual
Offensive Line Manual
Dominick Zappia
 
Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutant
jc WECKERLE
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
jc WECKERLE
 
Urban Meyer Florida Offense
Urban Meyer Florida OffenseUrban Meyer Florida Offense
Urban Meyer Florida Offense
Tom Neuman
 
PreK-2 FMS Posters 2016-2017
PreK-2 FMS Posters 2016-2017PreK-2 FMS Posters 2016-2017
PreK-2 FMS Posters 2016-2017
Helena Baert
 
Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2
jc WECKERLE
 
Trick Playsfromthe Spread Offense
Trick Playsfromthe Spread OffenseTrick Playsfromthe Spread Offense
Trick Playsfromthe Spread Offense
Tom Neuman
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
jc WECKERLE
 
Offensive Line Presentation
Offensive Line PresentationOffensive Line Presentation
Offensive Line Presentation
Troy Fetty
 
Option strategies
Option strategiesOption strategies
Option strategies
Nilay Mishra
 
Situations à dominante tactique double
Situations à dominante tactique doubleSituations à dominante tactique double
Situations à dominante tactique double
jc WECKERLE
 
West Coast Offense 42680 5408
West Coast Offense 42680 5408West Coast Offense 42680 5408
West Coast Offense 42680 5408
Tom Neuman
 
Fiche de seance technique
Fiche de seance techniqueFiche de seance technique
Fiche de seance technique
pilouski3
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde.
jc WECKERLE
 

Tendances (20)

Les prises de raquette
Les prises de raquetteLes prises de raquette
Les prises de raquette
 
Situations à dominante technique
Situations à dominante techniqueSituations à dominante technique
Situations à dominante technique
 
Supports et types de voies
Supports et types de voiesSupports et types de voies
Supports et types de voies
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
 
Situations à dominante tactique simple
Situations à dominante tactique simpleSituations à dominante tactique simple
Situations à dominante tactique simple
 
Glazier Bunch
Glazier BunchGlazier Bunch
Glazier Bunch
 
Offensive Line Manual
Offensive Line ManualOffensive Line Manual
Offensive Line Manual
 
Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutant
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
 
Urban Meyer Florida Offense
Urban Meyer Florida OffenseUrban Meyer Florida Offense
Urban Meyer Florida Offense
 
PreK-2 FMS Posters 2016-2017
PreK-2 FMS Posters 2016-2017PreK-2 FMS Posters 2016-2017
PreK-2 FMS Posters 2016-2017
 
Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2Exemple de cycle badminton niveau 2
Exemple de cycle badminton niveau 2
 
Trick Playsfromthe Spread Offense
Trick Playsfromthe Spread OffenseTrick Playsfromthe Spread Offense
Trick Playsfromthe Spread Offense
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
 
Offensive Line Presentation
Offensive Line PresentationOffensive Line Presentation
Offensive Line Presentation
 
Option strategies
Option strategiesOption strategies
Option strategies
 
Situations à dominante tactique double
Situations à dominante tactique doubleSituations à dominante tactique double
Situations à dominante tactique double
 
West Coast Offense 42680 5408
West Coast Offense 42680 5408West Coast Offense 42680 5408
West Coast Offense 42680 5408
 
Fiche de seance technique
Fiche de seance techniqueFiche de seance technique
Fiche de seance technique
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde.
 

En vedette

Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
jc WECKERLE
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
jc WECKERLE
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
jc WECKERLE
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
jc WECKERLE
 
Badminton tactique plr
Badminton tactique plrBadminton tactique plr
Badminton tactique plr
pilouski3
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
jc WECKERLE
 

En vedette (6)

Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
 
Badminton tactique plr
Badminton tactique plrBadminton tactique plr
Badminton tactique plr
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
 

Plus de jc WECKERLE

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
jc WECKERLE
 
Approche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPSApproche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPS
jc WECKERLE
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
jc WECKERLE
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
jc WECKERLE
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
jc WECKERLE
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
jc WECKERLE
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en eps
jc WECKERLE
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
jc WECKERLE
 
Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1
jc WECKERLE
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
jc WECKERLE
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
jc WECKERLE
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
jc WECKERLE
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
jc WECKERLE
 

Plus de jc WECKERLE (13)

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
 
Approche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPSApproche par compétence et situations complexes en EPS
Approche par compétence et situations complexes en EPS
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en eps
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
 
Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
 

Analyse technique du service par Guillaume BREVET

  • 1. Badminton : le service revers BREVET Guillaume Staps L1
  • 2. Analyse technique du service revers a.Le service court Le service court est très utilisé au badminton notamment à haut niveau. En effet, sa trajectoire courte qui rase la bande du filet et qui atterrie au niveau de la ligne de service adverse empêche l’attaque et oblige l’adversaire à relever le volant soit à l’amortir. Cela profère donc un atout non négligeable dès le début du point. Cependant ce service doit être très précis et nécessite donc ont préparation technique spécifique.
  • 3. 1) Analyse du positionnement des membres inférieures Jambe raquette devant + poids du corps sur la jambe avant Pieds décalés et perpendiculaire au filet Jambes fléchit• Jambe raquette devant = permet de ne pas gêner le mouvement de la raquette lors de l’exécution du service. • Poids du corps sur la jambe avant = permet d’avoir plus de précision et un meilleur équilibre. • Pieds décalés et perpendiculaire au filet = permet la stabilisation du joueur et une bonne orientation de celui-ci. • Jambes fléchies = permet d’être explosif pour aller récupéré la frappe après le service.
  • 4. 2) Analyse du positionnement des membres supérieurs et du tronc Dos droit Épaule décollé du buste Tête de raquette inclinée vers le bas Prise revers + prise haute de la raquette Volant tenu par les plumes et orienté presque horizontalement vers le buste Coude en avant du corps et légèrement plié • Dos droit = permet d’avoir plus d’amplitude et une trajectoire plus horizontale du volant. • Épaule décollé du buste = permet au geste d’être effectué sans se gêner. • Tête de raquette inclinée vers le bas = permet une trajectoire horizontale du volant. • Prise revers = permet la rotation de l’avant bras et offre un meilleur angle de rotation du poignet. • Prise haute de la raquette = offre une meilleur précision. • Volant orienté horizontalement vers le buste = permet au service d’avoir une trajectoire horizontale. • Coude en avant du corps et légèrement plié = permet d’effectuer l’extension du coude sans se gêner.
  • 5. 3) Analyse de l’exécution du service revers court Tout d’abord, le volant est lâché des doigts. Instantanément le mouvement de la raquette commence( image 2 ). Le coude se déplie ( extension, image 3 ) et impact le volant ( on peut noter que la vitesse d’exécution n’est pas très rapide afin d’avoir un maximum de précision). La prise revers va permettre au pouce d’exercer une force sur le manche pour donner un léger angle au mouvement de la raquette. Il y aura aussi une légère rotation du poignet à partir du milieu de l’exécution pour croiser le service ( image 4 ). De plus, on remarque que le geste est court ( trajet de la raquette très restreint ) ce qui permet de gagner en précision. Enfin, seul le coude, l’avant bras et le poignet sont sollicités lors de ce service, le reste du corps garde la même position. Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6
  • 6. b. Le service long Le service long est un type de service qui permet de repousser l’adversaire en fond de court mais sans toutefois lui donner l’attaque. La trajectoire de se service est très haute afin que le volant retombe verticalement vers la ligne de fond de court.
  • 7. 1) Analyse du positionnement Positionnement avant l’execution du service long revers Le positionnement et les explication sont les mêmes que pour le service court car il est très important de cacher sont geste et donc d’avoir la même préparation. Le but étant de surprendre l’adversaire.
  • 8. 2) Analyse de l’éxécution du service revers long Ici, ont peut noter quelques différences d’exécution par rapport au service court. Tout d’abord, lors du mouvement, la tête de raquette va avoir une trajectoire plus verticale afin de faire monter le volant. De plus, l’extension du coude est beaucoup plus rapide ( de l’image 2 à 3 le coude passe de plié à tendu ). Cela permet d’accélérer le mouvement de la raquette. De plus, de l’image 3 à 7 on peut observer un mouvement de supination de l’avant bras. Cet rotation permet d’accélérer la tête de raquette. Ainsi, ces deux facteurs permettent au volant d’avoir une trajectoire haute et longue. Enfin, on peut remarquer sur l’image 7 que le mouvement est plus ample comparer au service court ( ce qui permet de gagner en puissance ) car il finit beaucoup plus bas. Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7
  • 9. C. Le service flick Le service flick consiste à surprendre l’adversaire. Sa trajectoire est tendu et sèche et doit arriver en fond de court en passant juste au dessus de l’adversaire. Cependant il ne doit pas être utilisé systématiquement car si l’adversaire s’y attend, il peut très facilement l’intercepter. Techniquement, le positionnement est le même que pour les services précédents, toutefois l’exécution du service est quelque peu modifié.
  • 10. Analyse de l’exécution du service revers flick Image 1 Image 2 Image 3 Image 4 Image 5 Image 6 Image 7 Le service flick est un mixte entre le service long et cours du point de vue de l’exécution. En effet, on remarque que la trajectoire suivie par la tête de raquette lors du mouvement est plutôt horizontale comme lors d’un service court ( cela permet donc au volant d’avoir une trajectoire horizontale ). De plus, le trajet de la raquette est court (il a donc moins d’amplitude dans le geste d’où l’effet de frappe sèche). Cependant, à l’inverse du service court on peut observer une très forte pression exercé par le pouce sur le manche de la raquette. On en déduit donc qu’il y a une volonté de puissance dans le service pour obtenir une trajectoire tendue et rapide. L’image 2 met très bien en évidence la force exercée par le pouce sur le manche à travers la déformation du shaft de la raquette. Ainsi, on procure dès le début du geste une accélération de la tête de raquette qui va être renforcé dans la suite de mouvement par l’extension du coude ( image 2 à 4 ) qui va accélérer encore plus le mouvement. De plus, on peut observer une rotation de l’avant bras ( image 2 à 5 ) . Ces facteurs permettront finalement à procurer la puissance ( pour envoyer le volant au fond du terrain ) et la rapidité ( pour surprendre et prendre de vitesse l’adversaire ) du volant.