SlideShare une entreprise Scribd logo
Réponse à l’appel d’offres
Équipe n° 13
1
Sommaire
Contexte & Objectifs
2Nos Réalisations & Recommandations
3Stratégie de communication
A. Explication du label de la Grande École du numérique
B. Acteurs & Cibles
C. Analyse SWOT
D. Synthèse de l’objectif
A. Charte graphique
B. Notes sur les choix graphiques
C. Propositions de logo
D. Architecture de la plateforme
E. Maquettes
A. Introduction
B. Communication
C. Récapitulatif des coûts
D. Ouverture
p. 5
p. 6
p. 10
p. 11
p. 13
p. 14
p. 15
p. 16
p. 17
p. 32
p. 33
p. 38
p. 39
p. 3
L’équipe
Chargé de communication
DENOIX Félix
Responsable Marketing
BILLARD Romain
Chef de projet & direction artistique
LANDANGER Lucien
UI Designer
MICHALON-BREUILH Flora
Rédaction des contenus & mise en page
VICTORIA Thomas
Web Designer
SAKAMESSO Moïse
p. 4
1Contexte & Objectifs
p. 5
Explication du label de « la Grande École du numérique »A1
La Grande École du numérique a pour objectif de répondre aux besoins
d’emplois dans le secteur du numérique, tout en encourageant l’insertion
sociale et professionnelle des jeunes (en particulier les « décrocheurs »)
et plus globalement les profils en reconversion.
Dans cette optique, la Grande École du numérique regroupe un ensemble
de formations, de « fabriques du numérique » au travers d’un label qui se
veut gage de reconnaissance et de qualité.
« Une école qui ne demande pas de diplôme pour y entrer,
mais qui en fournit un à la sortie »
— François Hollande
17 Septembre 2015, Lancement de la Grande École du numérique
p. 6
Acteurs et CiblesB1
Étudiants / Apprenants
Profil n°1 : Jeune « décrocheur »
Non diplômé des filières classiques
Niveau d’études :
Sport, Amis
Centres d’intérêt :
Bon
Rapport au numérique :
Steve
19 ans
Age :
Utilisation fréquente des réseaux sociaux
personnels (Facebook & Twitter majori-
tairement), très peu présent sur les ré-
seaux professionnels.
Peu de lecture de contenu.
Comportement sur le web :
Découvrir les métiers numérique, les
débouchés.
Découvrir les formations près de chez
lui.
Attentes vis-à-vis de la plateforme :
Profil n°2 : Jeune en reconversion
BAC
Niveau d’études :
Monde du numé-
rique, Mode
Centres d’intérêt :
Très Bon
Rapport au numérique :
Juliette
22 ans
Age :
Très présente sur les réseaux sociaux
personnels (Facebook, Twitter, Instagram
& Snapchat), éventuellement inscrite sur
un réseau social professionnel.
Consommatrice de contenus (recherches,
aime s’informer)
Comportement sur le web :
Découvrir les métiers du numérique, ainsi
que les débouchées.
Découvrir les formations près de chez lui.
Attentes vis-à-vis de la plateforme :
p. 7
Acteurs et CiblesB1
Formateurs
Profil n°1 : Établissement souhaitant labelliser l’une de ses
formations
Volonté de donner un nouveau souffle à sa formation
au travers une labellisation qui attirera un nouveau
public.
Meilleure réputation et reconnaissance de sa forma-
tion : image plus « qualitative » apportée par le label.
But :
Promouvoir l’attractivité de la susdite formation (à tra-
vers des « fiches de formation » détaillées)
Attentes vis-à-vis de la plateforme:
Profil n°2 : Formateur souhaitant créer une structure
Des salariés en poste dans une entreprise.
Des étudiants de l’enseignement supérieur.
Des formateurs agréés.
Des enseignants ou freelances.
Des coachs issus du monde de l’entreprise.
5 principaux profils :
p. 8
Acteurs et CiblesB1
Entreprises
Profil n°1 : entreprise « classique » souhaitant embaucher
un employé qualifié dans un domaine spécifique
Boutique de vente de matériel vélo
Entreprise :
Sport
Centres d’intérêt :
Moyen
Rapport au numérique :
Yasser
28 ans
Age : Présent sur les réseaux sociaux à titre
personnel et récemment pour la commu-
nication autour se son site e-commerce.
Utilise internet pour l’achat chez ses
fournisseurs.
Comportement sur le web :
Publier facilement une offre d’emploi.
Attente vis-à-vis de la plateforme :
Gérant
Poste occupé :
Profil n°2 : Startup innovante à la recherche de nouveaux
«talents»
Web agency
Entreprise :
High-Tech, Pho-
tographie
Centres d’intérêt :
Très bon, excellent
Rapport au numérique :
Fabien
43 ans
Age : Très actif, « toujours connecté ».
Utilise plusieurs supports : desktop, mo-
bile et tablette.
Comportement sur le web :
Publier rapidement une offre d’emploi.
Attente vis-à-vis de la plateforme :
Gérant / DG
Poste occupé :
p. 9
Récapitulatif des Acteurs et CiblesB1
Formateurs
Des salariés en emploi
Des étudiants de l’enseignement
supérieur
Des formateurs agréés
Des enseignants ou des freelances
Des coachs issus du monde de
l’entreprise
Jeune « décrocheur »
Étudiant
Jeune souhaitant se réorienter
Apprenant
Entreprises
Des entreprises « classiques», de
toutes tailles
Des startups innovantes
Jeune attiré par les métiers du
numérique
p. 10
Analyse SWOTC1
Forces
Opportunités
Dispositif d’envergure nationale.
Label et mécanisme novateurs, inédits.
Grand nombre de formations déjà labellisées.
Mise en place d’aides financières (bourses)
pour les apprentis..
Faiblesses
Menaces
Manque de maturité du dispositif : l’essentiel
est à construire, la réputation et le « bruit »
restent à faire.
Manque de formations labellisées dans
certains départements/régions (zones
blanches)
« Clichés » et réticences associés à une me-
sure/annonce de l’État.
Marché de l’emploi en pleine expansion dans
le domaine du numérique.
Manque actuel de formations dans le do-
maine.
Les employeurs recrutent grâce «aux compé-
tences» plutôt qu’au diplôme.
Domaine où l’auto-formation prédomine.
Les technologies du monde du numérique
évoluent très vite, ce qui implique une adap-
tation constante des formations.
p. 11
Sythèse de l’objectifD1
Créer une plateforme novatrice, centrée sur l’emploi et la
formation, permettant la promotion et la mise en lumière
de la « Grande École du numérique » d’une part, et l’inter-
connexion des différents acteurs du monde du numérique
d’autre part.
Nous avons choisi d’axer notre projet sur un respect total du
budget, qui a été fixé à 50.000€
p. 12
2Nos Réalisations & Recommandations
p. 13
Charte graphiqueA2
p. 14
Notes sur les choix graphiquesB2
Pour enrichir nos maquettes, nous avons
fait le choix d’utiliser le moins de photo-
graphies possible et de privilégier les il-
lustrations vectorielles à la place.
Ces dernières ont l’avantage de minimi-
ser les problématiques d’identification
directe liées à l’utilisation de photogra-
phies, au profit d’illustrations qui pré-
sentent l’avantage d’être beaucoup plus
suggestives dans l’esprit de l’utilisateur, et
qui laisse alors place à son imagination.
L’illustration en Flat Design ne fait éga-
lement de de différenciation d’âge, ré-
pondant à l’objectif premier de la Grande
Ecole qui cible en priorité les jeunes dé-
crocheurs et les adultes en reconversion.
De plus, cela a l’avantage d’attirer simple-
ment et efficacement le public féminin,
qui non seulement, apprécie en général
ce design, mais peut aussi se sentir da-
vantage concerné, par rapport aux photo-
graphies simples d’ordinateurs ou autre.
Enfin, l’utilisation d’illustrations est deve-
nue très fréquente depuis quelques temps
dans le monde du web. Egalement, ces
illustrations en aplats de couleurs seront
facilement intégrables dans la charte gra-
phique que nous proposons, permettant
alors à la plateforme d’avoir une image
graphique bien personnelle.
Le flat design, un choix réfléchi
p. 15
Propositions de logoC2
p. 16
Architecture de la plateformeD2
Accueil
Établissement labelliséÉtudiant - Apprenti
(Page personnelle)(Page personnelle)
Détail d’une formation
Déposer une offre d’emploi
Détail d’un article
Poster une formation
Postuler à une formation
Accéder à l’annuaire des offres d’emploiPostuler à une offre d’emploi
Entreprise
Formations Le label Espace pro Actualités Inscription
p. 17
Page d’accueilMaquettesE2
p. 18
Page d’accueil - SuiteMaquettesE2
p. 19
Page d’inscription d’un apprentiMaquettesE2
p. 20
Page d’inscription d’un formateurMaquettesE2 Un identifiant unique,
appelé «GEN ID» est
délivré au formateur lors
de l’approbation de sa
première demande de
labellisation. Cet identi-
fiant est nécessaire pour
la création d’un compte
formateur.
p. 21
Présentation du principe de labélisation - SuiteMaquettesE2
Un bouton très visible
permet de télécharger
rapidement un dossier
de demande de labelli-
sation.
p. 22
Catalogue des offres d’emploiMaquettesE2
Les filtres permettent de
rapidement trier et filtrer
les résultats affichés.
Le champ de recherche
utilise un système de
«tags» pour plus de
clarté.
p. 23
Catalogue des offres d’emploi - SuiteMaquettesE2
Lorsque le visiteur clique
sur le bouton «Ajouter
aux favoris» associé à
une offre, cette dernière
est sauvegardée dans la
liste personnelle «Mes
favoris».
Lors du clic, une des-
cription détaillée de
l’offre «se déplie», aucun
rechargement de page
n’est nécessaire.
L’apprenti a la possibilité
d’envoyer très simple-
ment sa candidature en
cliquant sur un simple
bouton.
L’ensemble des informa-
tions personnelles rela-
tives à l’apprenti ayant
déjà été renseignées
dans son profil.
p. 24
Une barre latérale per-
met à l’utilisateur d’affi-
ner ses recherches.
Le module de localisa-
tion demande à l’utilisa-
teur la permission d’uti-
liser la géolocalisation
de son périphérique.	
En plus d’une large pho-
tographie et de l’intitulé
de la formation, le visiteur
retrouve certaines informa-
tions importantes (locali-
sation, durée, type) qui lui
permettent de se projetter.
Annuaire des formations
Dans ce champ de re-
cherche, le visiteur peut
saisir ce qu’il souhaite.
Qu’il s’agisse d’une loca-
lisation géographique,
de termes spécifiques au
numérique, ou plus en-
core, les résultats seront
classés par pertinence.
MaquettesE2
p. 25
Dans la partie haute de
cette fiche de formation,
l’utilisateur retrouve une
rapide description de la
formation, ainsi que les
informations principales
à propos de celle-ci.
Un système de «timeline»
permet de découvrir les
différents aspects de la
formation de manière chro-
nologique.
Détail d’une formationMaquettesE2
p. 26
Profil apprentiMaquettesE2
p. 27
Profil établissementMaquettesE2
p. 28
Espace ProMaquettesE2
p. 29
Certaines actualités jugées
interessantes peuvent être
mises en avant.
Lorsqu’un «bloc actualité»
est survolé par la souris, un
résumé concis de l’article
apparaît.
Champ de recherche
complet permetant de
rechercher des actua-
lités suivant le sujet
désiré.
Actualités du numériqueMaquettesE2
p. 30
PrototypeF2
Vous souhaitez naviguer dans nos maquettes ?
https://invis.io/YX4VO4HSK
p. 31
3Stratégie de Communication
p. 32
IntroductionA3
D’après les documents disponibles, le budget estimatif disponible
pour la plateforme, et sa campagne de communication se situent
autour des 50k€. En estimant la réalisation de la plateforme à
35k€ nous disposons donc de 15k€ pour la totalité de la cam-
pagne de communication.
p. 33
CommunicationB3
-Mise en place de bannières en fonction des personas
définies en amont.
-2 types enchères differentes :
CPC (coût par clic) pour l’acquisi-
tion & oCPM (coût par mille opti-
misé) pour un ciblage plus précis
du public susceptible de prendre
part à la GEN et obtenir un bon
taux de conversion de clics.
Réseaux sociaux
Facebook
- Page LinkedIn mettant régulièrement en avant les réalisations des étudiants faisant partie
de la GEN, de manière à faire connaitre le site auprès de la cible professionnelle et à mettre en
avant l’excellence des élèves de la GEN.
LinkedIn
- Permet de prouver que la Grande Ecole du Numérique est toujours en mouvement. Il y sera pos-
té diverses actualités liées au Numérique, prouvant son dynamisme.
- Tweets liés à la Grande Ecole circuleront également, générés par des comptes sérieux et suivis
comme celui de François Hollande, ou de la Ministre du Numérique par exemple.
Twitter
p. 34
CommunicationB3
Bien que les décrocheurs et les jeunes femmes soient, pour la plupart quo-
tidiennemt connectés, il faudra passer par des moyens de communication
«physiques» pour leur faire connaitre l’école. Le rôle des missions locales est
en l’occurrence très important car il permettra de toucher les jeunes décro-
cheurs en particulier, directement chez eux, en passant par un acteur qu’ils
connaissent et auquel ils font confiance.
Acteurs sociaux
Missions locales &
Associations de quartiers
- Pôle emploi doit détécter les jeunes sans formation ou en recherche de
reconversion et qui seraient susceptibles d’être intéréssés par une formation
numérique.
- Pole Emploi redirigera vers le portail de la Grande École du numérique ou
bien directement vers une formation labellisée.
Pole Emploi
- Il faudra tenir à disposition des différents acteurs de l’orientation des res-
sources et des informations sur la Grande École du numérique.
- Orienter des jeunes susceptibles d’être intéréssés par la Grande Ecole du
numérique.
Autres structures
p. 35
CommunicationB3
- Mise en place de partenariats avec de grandes entreprises du secteur numérique.
- La Grande École du numérique mettra en avant son entente avec les grands acteurs
du milieu.
- Augmenter la crédibilité auprès des cibles de décrocheurs et de jeunes femmes
mais aussi de la cible entrepreneuriale.
Partenariats
Entreprises
- La Grande École du numérique gagnerait à établir des partenariats avec la presse
spécialisée dans le numérique (FrenchWeb, Presse Citron, Journal du net, etc...)
- Gagner en visibilité auprès de la cible entrepreneuriale numérique (cf cibles)
- Mettre en avant l’excellence des étudiant sortant des formations de la GEN
- Le contenu de cette presse numérique bénéficirait d’une mise en avant sur le portail
de la GEN, par le biais d’une page d’actualité alimenté par des flux RSS.
- Donner plus de visibilité auprès du grand public et des élèves de la GEN, qui repré-
sentent, pour la presse numérique, de futurs lecteurs potentiels.
Autres sites web
- La GEN pourra etre présente dans les salon de professionnel du numérique avec des
élèves issus de ses formations afin de rencontré
- Se faire connaitre auprès des professionnels présent dans ces salons qui seraient
interressé par les compétence des jeunes issus de la GEN.
- Au plus long terme, la GEN peut être présente dans les salons d’orientation post bac,
où elle pourra toucher un public plus large.
Salons
p. 36
CommunicationB3
Compte tenu du budget de la GEN, nous préconisons une campagne de communi-
cation print d’une semaine se concentrant principalement dans les transports en
commun (metro, bus, RER, trains) et dans leurs hubs de connexion (Gare, gare rou-
tière) afin, principalement, de toucher les deux cibles de Décrocheurs et de Jeunes
Femmes.
Print
Prototypes campagne print
p. 37
CommunicationB3
La premiere étape de la campagne de communication s’effectuera le janvier pré-lan-
cement de la Grande École du numérique. Cette période correspond au début des ins-
criptions post bac. La campagne d’affichage dans les transports en communs et hubs,
ainsi que dans les structures étatiques et sur les réseaux sociaux au mois de janvier
précédant l’année de lancement de la GEN.
Compte tenu du coût de la campagne sur les réseaux sociaux, celle-ci devra durer en-
viron 30 jours. La campagne d’affichage dans les lieux publics ne durera qu’une seule
semaine compte-tenu du budget. Ne coûtant aucun budget, elle pourra donc durer
jusqu’à ce que la Grande Ecole ait une visibilité suffisante.
Déroulement de la campagne
Étape 1
Elle se déroulera durant le mois de juin de l’année qui précède le lancement de
l’école. Une période durant laquelle les retardataires de l’inscription post bac n’ont
toujours pas trouvé de formation, ou bien ne compte pas poursuivre des études post
bac.
Nous préconisons donc de relancer une campagne sur les réseaux sociaux, afin de
faire connaitre la GEN a ces catégories se mettant en marge du système éducatif.
Étape 2
p. 38
Medium Coût approximatif (€) Durée
Part. 1
Campagne d’affichage (réseaux SNCF/RFF & RATP) via
la régie médiatransports *
5.000 1 semaine
Campagne Facebook (autour fevrier) 2.000 (66€/jour) 30 jours
Campagne Twitter 2.000 (66€/jour) 30 jours
Réseaux sociaux “professionnels” 1.000 30 jours
Impression d’affiches à dispatcher entre les différents
acteurs sociaux
1500 (75€/jour) /
Part. 2
Campagne Facebook apres l’annonce des résultats
APB
1500 20 jours
Campagne twitter et reseaux “professionnels” 1500 (75€/jour) 20 jours
Récapitulatif des coûtsC3 Réseaux sociaux
* ciblage des régions disposant déjà de formations labellisées via le plan “impact régions” de la régie
SNCF/RFF mediatransports: 5k€ ( ~55€ par panneau d’affichage de 1m² et 105€ pour 2m² )
p. 39
OuvertureD3
Compte tenu du faible budget alloué à la communication, nous
nous sommes limités aux moyens de communications acces-
sibles avec le budget que nous avons estimé.
Si le budget destiné à la communication venait à etre augmenté
nous recommandons :
- d’engager un community manager en charge de l’image de la
Grande École du Numérique, ce qui permettra de communiquer
en continu et de manière plus efficace sur les différents me-
diums
- d’engager une campagne SEA, qui est actuellement peu intéres-
sante car elle nécessite une part trop importante du budget pour
trop peu d’éfficacité.
- d’augmenter l’ampleur de la campagne print afin d’avoir une
meilleure couverture et pendant une plus grande periode que les
50 jours actuellement à disposition.
p. 40
Merci de votre attention !

Contenu connexe

Tendances

Formation réseaux sociaux
Formation réseaux sociauxFormation réseaux sociaux
Formation réseaux sociaux
inova-formation
 
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENTCERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
William ENOCH
 
Catalogue Webedia Learning
Catalogue Webedia LearningCatalogue Webedia Learning
Catalogue Webedia Learning
Adrien Verseau
 
E Recruitment
E RecruitmentE Recruitment
E Recruitment
Ashesh R
 
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
Aregrag Maroua
 
L’e réputation en entreprise - Soutenance
L’e réputation en entreprise - SoutenanceL’e réputation en entreprise - Soutenance
L’e réputation en entreprise - SoutenanceMarlene Page
 
Présentation laconique ebloo-group 2011
Présentation laconique ebloo-group 2011Présentation laconique ebloo-group 2011
Présentation laconique ebloo-group 2011
ebloo GROUP
 
Recrutement 2.0 - présentation générale
Recrutement 2.0 - présentation généraleRecrutement 2.0 - présentation générale
Recrutement 2.0 - présentation générale
Anthony Grolleau-Fricard
 
Médias sociaux (3)
Médias sociaux (3)Médias sociaux (3)
Médias sociaux (3)
Gqte Grandmaison
 
Medias sociaux & pme
Medias sociaux & pme Medias sociaux & pme
Medias sociaux & pme
Hugo Vicard
 
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiersRecrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
Baptiste Defrent
 
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entrepriseLes 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
Jean-Marc Seigneur
 
E reputation: menace ou opportunité?
E reputation: menace ou opportunité?E reputation: menace ou opportunité?
E reputation: menace ou opportunité?Gelkazzaz
 
Projet web marketing
Projet web marketingProjet web marketing
Projet web marketing
Nam Phạm
 
Mémoire E-réputation
Mémoire E-réputationMémoire E-réputation
Mémoire E-réputation
Sabrina Debris
 
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
HETIC
 
Recrutement 2.0 au Maroc
Recrutement 2.0 au MarocRecrutement 2.0 au Maroc
Recrutement 2.0 au Maroc
Aregrag Maroua
 

Tendances (18)

Formation réseaux sociaux
Formation réseaux sociauxFormation réseaux sociaux
Formation réseaux sociaux
 
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENTCERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
CERTIFICATION EN DIGITAL MARKETING MANAGEMENT
 
Catalogue Webedia Learning
Catalogue Webedia LearningCatalogue Webedia Learning
Catalogue Webedia Learning
 
E Recruitment
E RecruitmentE Recruitment
E Recruitment
 
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
Le recrutement au maroc et l'avènement de web 2.0
 
L’e réputation en entreprise - Soutenance
L’e réputation en entreprise - SoutenanceL’e réputation en entreprise - Soutenance
L’e réputation en entreprise - Soutenance
 
Présentation laconique ebloo-group 2011
Présentation laconique ebloo-group 2011Présentation laconique ebloo-group 2011
Présentation laconique ebloo-group 2011
 
Recrutement 2.0 - présentation générale
Recrutement 2.0 - présentation généraleRecrutement 2.0 - présentation générale
Recrutement 2.0 - présentation générale
 
Médias sociaux (3)
Médias sociaux (3)Médias sociaux (3)
Médias sociaux (3)
 
Medias sociaux & pme
Medias sociaux & pme Medias sociaux & pme
Medias sociaux & pme
 
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiersRecrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
Recrutement 2.0; nouvelles méthodes et nouveaux métiers
 
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entrepriseLes 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
Les 6 étapes clés de l'e-réputation d'entreprise
 
E reputation: menace ou opportunité?
E reputation: menace ou opportunité?E reputation: menace ou opportunité?
E reputation: menace ou opportunité?
 
Projet web marketing
Projet web marketingProjet web marketing
Projet web marketing
 
Mémoire E-réputation
Mémoire E-réputationMémoire E-réputation
Mémoire E-réputation
 
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
Appel d'offres E10 - La grande école du numérique
 
Recrutement 2.0
Recrutement 2.0Recrutement 2.0
Recrutement 2.0
 
Recrutement 2.0 au Maroc
Recrutement 2.0 au MarocRecrutement 2.0 au Maroc
Recrutement 2.0 au Maroc
 

En vedette

KendallStump_examples
KendallStump_examplesKendallStump_examples
KendallStump_examples
Kendall Stump
 
презентация Sport 1
презентация Sport 1презентация Sport 1
презентация Sport 1
Рибіна Оксана
 
презентация The UK
презентация The UKпрезентация The UK
презентация The UK
Рибіна Оксана
 
Resume
ResumeResume
ЗНО-2016
ЗНО-2016ЗНО-2016
Grados universitarios y ramas de conocimiento
Grados universitarios y ramas de conocimientoGrados universitarios y ramas de conocimiento
Grados universitarios y ramas de conocimiento
iedaorienta
 
Виступ рибіна о.і.
Виступ рибіна о.і.Виступ рибіна о.і.
Виступ рибіна о.і.
Рибіна Оксана
 
Sistemasdeinformacion
SistemasdeinformacionSistemasdeinformacion
Sistemasdeinformacion
Mariafernandasousa
 
ClearView Orphan Drug White Paper
ClearView Orphan Drug White PaperClearView Orphan Drug White Paper
ClearView Orphan Drug White Paper
Debbi Amanti Belanger
 

En vedette (9)

KendallStump_examples
KendallStump_examplesKendallStump_examples
KendallStump_examples
 
презентация Sport 1
презентация Sport 1презентация Sport 1
презентация Sport 1
 
презентация The UK
презентация The UKпрезентация The UK
презентация The UK
 
Resume
ResumeResume
Resume
 
ЗНО-2016
ЗНО-2016ЗНО-2016
ЗНО-2016
 
Grados universitarios y ramas de conocimiento
Grados universitarios y ramas de conocimientoGrados universitarios y ramas de conocimiento
Grados universitarios y ramas de conocimiento
 
Виступ рибіна о.і.
Виступ рибіна о.і.Виступ рибіна о.і.
Виступ рибіна о.і.
 
Sistemasdeinformacion
SistemasdeinformacionSistemasdeinformacion
Sistemasdeinformacion
 
ClearView Orphan Drug White Paper
ClearView Orphan Drug White PaperClearView Orphan Drug White Paper
ClearView Orphan Drug White Paper
 

Similaire à Ao1 e13-billard-denoix-landanger-michalon-sakamesso-victoria

Plaquette bachelor web-design-et-communication
Plaquette bachelor web-design-et-communicationPlaquette bachelor web-design-et-communication
Plaquette bachelor web-design-et-communication
Wilfried Rovetto
 
Présentation Agence Klaim
Présentation Agence KlaimPrésentation Agence Klaim
Présentation Agence Klaim
Klaim
 
Rednaks - Internships booklet
Rednaks - Internships bookletRednaks - Internships booklet
Rednaks - Internships booklet
Marwen Guettat
 
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBM
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBMMedias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBM
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBMSaaS Guru
 
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
Geoffrey Dorne
 
Projet Web
Projet WebProjet Web
Projet Web
echangeurba
 
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
Club Alliances
 
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
Camille Perazzi
 
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et BusinessSocial Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
Nicolas Bermond
 
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
Bernard MARTINEZ
 
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
Jean Baptiste Arnu
 
Social Media PME Multimedia
Social Media PME MultimediaSocial Media PME Multimedia
Social Media PME Multimedia
vmulard
 
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
Page Personnel
 
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GENOu et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
FrenchTechCentral
 
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
FLY Conseils
 
Code.bzh juin 2017
Code.bzh juin 2017Code.bzh juin 2017
Code.bzh juin 2017
Mikaël Cabon
 
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
Jérôme Naif
 
Retour sur investissement des medias sociaux
Retour sur investissement des medias sociauxRetour sur investissement des medias sociaux
Retour sur investissement des medias sociaux
Social Media Kapital
 

Similaire à Ao1 e13-billard-denoix-landanger-michalon-sakamesso-victoria (20)

Plaquette bachelor web-design-et-communication
Plaquette bachelor web-design-et-communicationPlaquette bachelor web-design-et-communication
Plaquette bachelor web-design-et-communication
 
Présentation Agence Klaim
Présentation Agence KlaimPrésentation Agence Klaim
Présentation Agence Klaim
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Rednaks - Internships booklet
Rednaks - Internships bookletRednaks - Internships booklet
Rednaks - Internships booklet
 
Brochure_Bachelor_Digital_Marketing_Site
Brochure_Bachelor_Digital_Marketing_SiteBrochure_Bachelor_Digital_Marketing_Site
Brochure_Bachelor_Digital_Marketing_Site
 
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBM
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBMMedias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBM
Medias et reseaux sociaux marketor presentation-Forum SaaS&Cloud IBM
 
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
Marie Montané - "L’influence du webdesign sur l’image de marque, ou dans quel...
 
Projet Web
Projet WebProjet Web
Projet Web
 
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux  - Forum SaaS et Cloud...
2010.11.26 - Vente Marketing Medias et Reseaux Sociaux - Forum SaaS et Cloud...
 
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
Rapport problématisé de stage : penser l'ergonomie et l'expérience utilisat...
 
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et BusinessSocial Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
Social Media / Community Management / Theorie Pratique et Business
 
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
Formation webmarketing : SEO (référencement naturel), SEA, médias sociaux, em...
 
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
Challenge 48h - ISEG MCS (Dell marcom)
 
Social Media PME Multimedia
Social Media PME MultimediaSocial Media PME Multimedia
Social Media PME Multimedia
 
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
Etude de Rémunérations Digital Marketing & Communication 2013-2014
 
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GENOu et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
Ou et comment recruter un.e UX designer pour ma startup ? @GEN
 
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
Présentation - HEC Montréal - Marketing en évolution 2013
 
Code.bzh juin 2017
Code.bzh juin 2017Code.bzh juin 2017
Code.bzh juin 2017
 
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
Social Media - Strategy - Community Management (Ichec-Entreprises) novembre 2014
 
Retour sur investissement des medias sociaux
Retour sur investissement des medias sociauxRetour sur investissement des medias sociaux
Retour sur investissement des medias sociaux
 

Ao1 e13-billard-denoix-landanger-michalon-sakamesso-victoria

  • 1. Réponse à l’appel d’offres Équipe n° 13
  • 2. 1 Sommaire Contexte & Objectifs 2Nos Réalisations & Recommandations 3Stratégie de communication A. Explication du label de la Grande École du numérique B. Acteurs & Cibles C. Analyse SWOT D. Synthèse de l’objectif A. Charte graphique B. Notes sur les choix graphiques C. Propositions de logo D. Architecture de la plateforme E. Maquettes A. Introduction B. Communication C. Récapitulatif des coûts D. Ouverture p. 5 p. 6 p. 10 p. 11 p. 13 p. 14 p. 15 p. 16 p. 17 p. 32 p. 33 p. 38 p. 39
  • 3. p. 3 L’équipe Chargé de communication DENOIX Félix Responsable Marketing BILLARD Romain Chef de projet & direction artistique LANDANGER Lucien UI Designer MICHALON-BREUILH Flora Rédaction des contenus & mise en page VICTORIA Thomas Web Designer SAKAMESSO Moïse
  • 4. p. 4 1Contexte & Objectifs
  • 5. p. 5 Explication du label de « la Grande École du numérique »A1 La Grande École du numérique a pour objectif de répondre aux besoins d’emplois dans le secteur du numérique, tout en encourageant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes (en particulier les « décrocheurs ») et plus globalement les profils en reconversion. Dans cette optique, la Grande École du numérique regroupe un ensemble de formations, de « fabriques du numérique » au travers d’un label qui se veut gage de reconnaissance et de qualité. « Une école qui ne demande pas de diplôme pour y entrer, mais qui en fournit un à la sortie » — François Hollande 17 Septembre 2015, Lancement de la Grande École du numérique
  • 6. p. 6 Acteurs et CiblesB1 Étudiants / Apprenants Profil n°1 : Jeune « décrocheur » Non diplômé des filières classiques Niveau d’études : Sport, Amis Centres d’intérêt : Bon Rapport au numérique : Steve 19 ans Age : Utilisation fréquente des réseaux sociaux personnels (Facebook & Twitter majori- tairement), très peu présent sur les ré- seaux professionnels. Peu de lecture de contenu. Comportement sur le web : Découvrir les métiers numérique, les débouchés. Découvrir les formations près de chez lui. Attentes vis-à-vis de la plateforme : Profil n°2 : Jeune en reconversion BAC Niveau d’études : Monde du numé- rique, Mode Centres d’intérêt : Très Bon Rapport au numérique : Juliette 22 ans Age : Très présente sur les réseaux sociaux personnels (Facebook, Twitter, Instagram & Snapchat), éventuellement inscrite sur un réseau social professionnel. Consommatrice de contenus (recherches, aime s’informer) Comportement sur le web : Découvrir les métiers du numérique, ainsi que les débouchées. Découvrir les formations près de chez lui. Attentes vis-à-vis de la plateforme :
  • 7. p. 7 Acteurs et CiblesB1 Formateurs Profil n°1 : Établissement souhaitant labelliser l’une de ses formations Volonté de donner un nouveau souffle à sa formation au travers une labellisation qui attirera un nouveau public. Meilleure réputation et reconnaissance de sa forma- tion : image plus « qualitative » apportée par le label. But : Promouvoir l’attractivité de la susdite formation (à tra- vers des « fiches de formation » détaillées) Attentes vis-à-vis de la plateforme: Profil n°2 : Formateur souhaitant créer une structure Des salariés en poste dans une entreprise. Des étudiants de l’enseignement supérieur. Des formateurs agréés. Des enseignants ou freelances. Des coachs issus du monde de l’entreprise. 5 principaux profils :
  • 8. p. 8 Acteurs et CiblesB1 Entreprises Profil n°1 : entreprise « classique » souhaitant embaucher un employé qualifié dans un domaine spécifique Boutique de vente de matériel vélo Entreprise : Sport Centres d’intérêt : Moyen Rapport au numérique : Yasser 28 ans Age : Présent sur les réseaux sociaux à titre personnel et récemment pour la commu- nication autour se son site e-commerce. Utilise internet pour l’achat chez ses fournisseurs. Comportement sur le web : Publier facilement une offre d’emploi. Attente vis-à-vis de la plateforme : Gérant Poste occupé : Profil n°2 : Startup innovante à la recherche de nouveaux «talents» Web agency Entreprise : High-Tech, Pho- tographie Centres d’intérêt : Très bon, excellent Rapport au numérique : Fabien 43 ans Age : Très actif, « toujours connecté ». Utilise plusieurs supports : desktop, mo- bile et tablette. Comportement sur le web : Publier rapidement une offre d’emploi. Attente vis-à-vis de la plateforme : Gérant / DG Poste occupé :
  • 9. p. 9 Récapitulatif des Acteurs et CiblesB1 Formateurs Des salariés en emploi Des étudiants de l’enseignement supérieur Des formateurs agréés Des enseignants ou des freelances Des coachs issus du monde de l’entreprise Jeune « décrocheur » Étudiant Jeune souhaitant se réorienter Apprenant Entreprises Des entreprises « classiques», de toutes tailles Des startups innovantes Jeune attiré par les métiers du numérique
  • 10. p. 10 Analyse SWOTC1 Forces Opportunités Dispositif d’envergure nationale. Label et mécanisme novateurs, inédits. Grand nombre de formations déjà labellisées. Mise en place d’aides financières (bourses) pour les apprentis.. Faiblesses Menaces Manque de maturité du dispositif : l’essentiel est à construire, la réputation et le « bruit » restent à faire. Manque de formations labellisées dans certains départements/régions (zones blanches) « Clichés » et réticences associés à une me- sure/annonce de l’État. Marché de l’emploi en pleine expansion dans le domaine du numérique. Manque actuel de formations dans le do- maine. Les employeurs recrutent grâce «aux compé- tences» plutôt qu’au diplôme. Domaine où l’auto-formation prédomine. Les technologies du monde du numérique évoluent très vite, ce qui implique une adap- tation constante des formations.
  • 11. p. 11 Sythèse de l’objectifD1 Créer une plateforme novatrice, centrée sur l’emploi et la formation, permettant la promotion et la mise en lumière de la « Grande École du numérique » d’une part, et l’inter- connexion des différents acteurs du monde du numérique d’autre part. Nous avons choisi d’axer notre projet sur un respect total du budget, qui a été fixé à 50.000€
  • 12. p. 12 2Nos Réalisations & Recommandations
  • 14. p. 14 Notes sur les choix graphiquesB2 Pour enrichir nos maquettes, nous avons fait le choix d’utiliser le moins de photo- graphies possible et de privilégier les il- lustrations vectorielles à la place. Ces dernières ont l’avantage de minimi- ser les problématiques d’identification directe liées à l’utilisation de photogra- phies, au profit d’illustrations qui pré- sentent l’avantage d’être beaucoup plus suggestives dans l’esprit de l’utilisateur, et qui laisse alors place à son imagination. L’illustration en Flat Design ne fait éga- lement de de différenciation d’âge, ré- pondant à l’objectif premier de la Grande Ecole qui cible en priorité les jeunes dé- crocheurs et les adultes en reconversion. De plus, cela a l’avantage d’attirer simple- ment et efficacement le public féminin, qui non seulement, apprécie en général ce design, mais peut aussi se sentir da- vantage concerné, par rapport aux photo- graphies simples d’ordinateurs ou autre. Enfin, l’utilisation d’illustrations est deve- nue très fréquente depuis quelques temps dans le monde du web. Egalement, ces illustrations en aplats de couleurs seront facilement intégrables dans la charte gra- phique que nous proposons, permettant alors à la plateforme d’avoir une image graphique bien personnelle. Le flat design, un choix réfléchi
  • 16. p. 16 Architecture de la plateformeD2 Accueil Établissement labelliséÉtudiant - Apprenti (Page personnelle)(Page personnelle) Détail d’une formation Déposer une offre d’emploi Détail d’un article Poster une formation Postuler à une formation Accéder à l’annuaire des offres d’emploiPostuler à une offre d’emploi Entreprise Formations Le label Espace pro Actualités Inscription
  • 18. p. 18 Page d’accueil - SuiteMaquettesE2
  • 19. p. 19 Page d’inscription d’un apprentiMaquettesE2
  • 20. p. 20 Page d’inscription d’un formateurMaquettesE2 Un identifiant unique, appelé «GEN ID» est délivré au formateur lors de l’approbation de sa première demande de labellisation. Cet identi- fiant est nécessaire pour la création d’un compte formateur.
  • 21. p. 21 Présentation du principe de labélisation - SuiteMaquettesE2 Un bouton très visible permet de télécharger rapidement un dossier de demande de labelli- sation.
  • 22. p. 22 Catalogue des offres d’emploiMaquettesE2 Les filtres permettent de rapidement trier et filtrer les résultats affichés. Le champ de recherche utilise un système de «tags» pour plus de clarté.
  • 23. p. 23 Catalogue des offres d’emploi - SuiteMaquettesE2 Lorsque le visiteur clique sur le bouton «Ajouter aux favoris» associé à une offre, cette dernière est sauvegardée dans la liste personnelle «Mes favoris». Lors du clic, une des- cription détaillée de l’offre «se déplie», aucun rechargement de page n’est nécessaire. L’apprenti a la possibilité d’envoyer très simple- ment sa candidature en cliquant sur un simple bouton. L’ensemble des informa- tions personnelles rela- tives à l’apprenti ayant déjà été renseignées dans son profil.
  • 24. p. 24 Une barre latérale per- met à l’utilisateur d’affi- ner ses recherches. Le module de localisa- tion demande à l’utilisa- teur la permission d’uti- liser la géolocalisation de son périphérique. En plus d’une large pho- tographie et de l’intitulé de la formation, le visiteur retrouve certaines informa- tions importantes (locali- sation, durée, type) qui lui permettent de se projetter. Annuaire des formations Dans ce champ de re- cherche, le visiteur peut saisir ce qu’il souhaite. Qu’il s’agisse d’une loca- lisation géographique, de termes spécifiques au numérique, ou plus en- core, les résultats seront classés par pertinence. MaquettesE2
  • 25. p. 25 Dans la partie haute de cette fiche de formation, l’utilisateur retrouve une rapide description de la formation, ainsi que les informations principales à propos de celle-ci. Un système de «timeline» permet de découvrir les différents aspects de la formation de manière chro- nologique. Détail d’une formationMaquettesE2
  • 29. p. 29 Certaines actualités jugées interessantes peuvent être mises en avant. Lorsqu’un «bloc actualité» est survolé par la souris, un résumé concis de l’article apparaît. Champ de recherche complet permetant de rechercher des actua- lités suivant le sujet désiré. Actualités du numériqueMaquettesE2
  • 30. p. 30 PrototypeF2 Vous souhaitez naviguer dans nos maquettes ? https://invis.io/YX4VO4HSK
  • 31. p. 31 3Stratégie de Communication
  • 32. p. 32 IntroductionA3 D’après les documents disponibles, le budget estimatif disponible pour la plateforme, et sa campagne de communication se situent autour des 50k€. En estimant la réalisation de la plateforme à 35k€ nous disposons donc de 15k€ pour la totalité de la cam- pagne de communication.
  • 33. p. 33 CommunicationB3 -Mise en place de bannières en fonction des personas définies en amont. -2 types enchères differentes : CPC (coût par clic) pour l’acquisi- tion & oCPM (coût par mille opti- misé) pour un ciblage plus précis du public susceptible de prendre part à la GEN et obtenir un bon taux de conversion de clics. Réseaux sociaux Facebook - Page LinkedIn mettant régulièrement en avant les réalisations des étudiants faisant partie de la GEN, de manière à faire connaitre le site auprès de la cible professionnelle et à mettre en avant l’excellence des élèves de la GEN. LinkedIn - Permet de prouver que la Grande Ecole du Numérique est toujours en mouvement. Il y sera pos- té diverses actualités liées au Numérique, prouvant son dynamisme. - Tweets liés à la Grande Ecole circuleront également, générés par des comptes sérieux et suivis comme celui de François Hollande, ou de la Ministre du Numérique par exemple. Twitter
  • 34. p. 34 CommunicationB3 Bien que les décrocheurs et les jeunes femmes soient, pour la plupart quo- tidiennemt connectés, il faudra passer par des moyens de communication «physiques» pour leur faire connaitre l’école. Le rôle des missions locales est en l’occurrence très important car il permettra de toucher les jeunes décro- cheurs en particulier, directement chez eux, en passant par un acteur qu’ils connaissent et auquel ils font confiance. Acteurs sociaux Missions locales & Associations de quartiers - Pôle emploi doit détécter les jeunes sans formation ou en recherche de reconversion et qui seraient susceptibles d’être intéréssés par une formation numérique. - Pole Emploi redirigera vers le portail de la Grande École du numérique ou bien directement vers une formation labellisée. Pole Emploi - Il faudra tenir à disposition des différents acteurs de l’orientation des res- sources et des informations sur la Grande École du numérique. - Orienter des jeunes susceptibles d’être intéréssés par la Grande Ecole du numérique. Autres structures
  • 35. p. 35 CommunicationB3 - Mise en place de partenariats avec de grandes entreprises du secteur numérique. - La Grande École du numérique mettra en avant son entente avec les grands acteurs du milieu. - Augmenter la crédibilité auprès des cibles de décrocheurs et de jeunes femmes mais aussi de la cible entrepreneuriale. Partenariats Entreprises - La Grande École du numérique gagnerait à établir des partenariats avec la presse spécialisée dans le numérique (FrenchWeb, Presse Citron, Journal du net, etc...) - Gagner en visibilité auprès de la cible entrepreneuriale numérique (cf cibles) - Mettre en avant l’excellence des étudiant sortant des formations de la GEN - Le contenu de cette presse numérique bénéficirait d’une mise en avant sur le portail de la GEN, par le biais d’une page d’actualité alimenté par des flux RSS. - Donner plus de visibilité auprès du grand public et des élèves de la GEN, qui repré- sentent, pour la presse numérique, de futurs lecteurs potentiels. Autres sites web - La GEN pourra etre présente dans les salon de professionnel du numérique avec des élèves issus de ses formations afin de rencontré - Se faire connaitre auprès des professionnels présent dans ces salons qui seraient interressé par les compétence des jeunes issus de la GEN. - Au plus long terme, la GEN peut être présente dans les salons d’orientation post bac, où elle pourra toucher un public plus large. Salons
  • 36. p. 36 CommunicationB3 Compte tenu du budget de la GEN, nous préconisons une campagne de communi- cation print d’une semaine se concentrant principalement dans les transports en commun (metro, bus, RER, trains) et dans leurs hubs de connexion (Gare, gare rou- tière) afin, principalement, de toucher les deux cibles de Décrocheurs et de Jeunes Femmes. Print Prototypes campagne print
  • 37. p. 37 CommunicationB3 La premiere étape de la campagne de communication s’effectuera le janvier pré-lan- cement de la Grande École du numérique. Cette période correspond au début des ins- criptions post bac. La campagne d’affichage dans les transports en communs et hubs, ainsi que dans les structures étatiques et sur les réseaux sociaux au mois de janvier précédant l’année de lancement de la GEN. Compte tenu du coût de la campagne sur les réseaux sociaux, celle-ci devra durer en- viron 30 jours. La campagne d’affichage dans les lieux publics ne durera qu’une seule semaine compte-tenu du budget. Ne coûtant aucun budget, elle pourra donc durer jusqu’à ce que la Grande Ecole ait une visibilité suffisante. Déroulement de la campagne Étape 1 Elle se déroulera durant le mois de juin de l’année qui précède le lancement de l’école. Une période durant laquelle les retardataires de l’inscription post bac n’ont toujours pas trouvé de formation, ou bien ne compte pas poursuivre des études post bac. Nous préconisons donc de relancer une campagne sur les réseaux sociaux, afin de faire connaitre la GEN a ces catégories se mettant en marge du système éducatif. Étape 2
  • 38. p. 38 Medium Coût approximatif (€) Durée Part. 1 Campagne d’affichage (réseaux SNCF/RFF & RATP) via la régie médiatransports * 5.000 1 semaine Campagne Facebook (autour fevrier) 2.000 (66€/jour) 30 jours Campagne Twitter 2.000 (66€/jour) 30 jours Réseaux sociaux “professionnels” 1.000 30 jours Impression d’affiches à dispatcher entre les différents acteurs sociaux 1500 (75€/jour) / Part. 2 Campagne Facebook apres l’annonce des résultats APB 1500 20 jours Campagne twitter et reseaux “professionnels” 1500 (75€/jour) 20 jours Récapitulatif des coûtsC3 Réseaux sociaux * ciblage des régions disposant déjà de formations labellisées via le plan “impact régions” de la régie SNCF/RFF mediatransports: 5k€ ( ~55€ par panneau d’affichage de 1m² et 105€ pour 2m² )
  • 39. p. 39 OuvertureD3 Compte tenu du faible budget alloué à la communication, nous nous sommes limités aux moyens de communications acces- sibles avec le budget que nous avons estimé. Si le budget destiné à la communication venait à etre augmenté nous recommandons : - d’engager un community manager en charge de l’image de la Grande École du Numérique, ce qui permettra de communiquer en continu et de manière plus efficace sur les différents me- diums - d’engager une campagne SEA, qui est actuellement peu intéres- sante car elle nécessite une part trop importante du budget pour trop peu d’éfficacité. - d’augmenter l’ampleur de la campagne print afin d’avoir une meilleure couverture et pendant une plus grande periode que les 50 jours actuellement à disposition.
  • 40. p. 40 Merci de votre attention !