SlideShare une entreprise Scribd logo
Ministère de la Santé, du Planning
Familial et de la Protection Sociale
Madagascar
Ministère de la Santé, du Planning
Familial et de la Protection Sociale
Madagascar
Organigrammes des services de
lutte et circulation des informations
Sabiti IDRISSA
PNLP Niger
EVALUATION
par les FACILITATEURS
2 IPM 11/04/08
PLAN DE PRESENTATION
• Introduction
• Organisation Technique du système de santé
• Organisation du PNLP
• Quelles informations, à quel niveau, à quel rythme,
qui est responsable? Cas du Niger.
• Suggestions pour améliorer le système.
• Conclusion.
3 IPM 11/04/08
Introduction
Organigramme:
C’est une représentation graphique de la structure
d’un organisme ou d’un service avec ses différents
éléments et leurs relations.
C’est donc un schéma qui permet de visualiser les
divers services avec leurs fonctions et les relations
qui existent entre eux.
4 IPM 11/04/08
Carte Administrative du Niger
5 IPM 11/04/08
Pyramide sanitaire du Niger
Niveau central
Niveau intermédiaire
Niveau opérationnel Médecin Chef district
Directeur régional de
La santé publique
Ministre
Directeurs Centraux
Coordonnateur
MSP
Directions centrales
PNLP
District sanitaire
Centre de santé
Intégré
Direction régionale
De la santé publique
Infirmier chef CSI
Case de santé Responsable CS
6 IPM 11/04/08
Organigramme du PNLP Niger
Coordonnateur
Coordonnateur Adjt
DAF/GP Unité Biologie Unité Entomologie Unité IEC Unité Épidémiologie
7 IPM 11/04/08
Quelles Informations? A quel niveau? A quel
rythme? Qui est responsable?
Cas du Niger
8 IPM 11/04/08
Communication au sein du PNLP
Communication descendante
• Réunions, notes de services et circulaires
• Former, informer et diriger le personnel
Communication ascendante
• Informer la direction
• Hiérarchie écoute le personnel
Communication horizontale
• Échange d’informations (même
Service ou services différents)
• Pas de barrière hiérarchique
9 IPM 11/04/08
Communication au sein de la pyramide
sanitaire
Niveau central
Niveau intermédiaire
Niveau opérationnel District sanitaire
DRSP
MSP/PNLP
CSI Resp. CSI
Centre de surveillance
Épidémiologique (CSE)
Service de programmation
Et d’information sanitaire SPIS
Data Manager/PNLP
SNIS
Information
Rétro information
Case de santé Responsable CS
10 IPM 11/04/08
Au niveau opérationnel
Centre de santé intégré
Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif
(TPI), Intrants ( médicaments et TDR).
Comment? Production manuelle sur support papier,
envoi par radio BLU(MDO).
Qui produit? L’Infirmier responsable du CSI
A qui? Centre de surveillance épidémiologique du district
A quelle fréquence? Hebdomadaire(MDO, mardi),
trimestriel (données sanitaires de routine)
11 IPM 11/04/08
Niveau opérationnel
District sanitaire
Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif,
Intrants ( médicaments et TDR).
Comment? Centralisation des rapports des CSI avec
l’outil informatique et envoi par radio BLU (MDO) et
Internet si connexion.
Qui produit? Le CSE (agent formé pour la surveillance
épidémiologique)
A qui? Au service de la programmation et de l’information
sanitaire ( SPIS) de la DRSP.
A quelle fréquence? Hebdomadaire(MDO, jeudi),
trimestriel (données sanitaires de routine).
Les sites sentinelles (pas systématiques): Tests de sensibilité
12 IPM 11/04/08
Au niveau intermédiaire
Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif,
Intrants (médicaments, TDR).
Comment? Compilation et saisie des données des
districts avec l’outil informatique, Internet disponible
Qui produit? Le SPIS (agent formé pour la surveillance
épidémiologique) au niveau de la DRSP.
A qui? Au Service National de l’information sanitaire
(SNIS) du MSP et au PNLP.
A quelle fréquence? MDO(hebdomadaire, vendredi) et
trimestriel pour les données sanitaires de routine.
13 IPM 11/04/08
Au niveau central
Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif,
Intrants (médicaments, TDR).
Comment? Centralisation des données des régions
Qui produit? Les agents du SNIS, Data Manager(PNLP).
A qui? MSP, Partenaires.
A quelle fréquence?hebdomadaire (MDO, lundi),
trimestriel, annuel.
14 IPM 11/04/08
Autres Sources d’information du
système sanitaire
Niveau opérationnel
Niveau intermédiaire
Niveau central
• Réunions de coordination (4/an)
• Supervisions des DRSP (4/an)
• Séminaires,ateliers de formation
• Réunions de coordination (2/an)
• Supervisions du PNLP(2/an)
• Séminaires, ateliers de formation
• Réunions de coordination(2/an)
• Supervision du MSP
• Séminaires, ateliers de formation
15 IPM 11/04/08
Complétude des rapports
Taux de complétude des rapports MDO et trimestriel par niveau
16 IPM 11/04/08
Promptitude des rapports
Taux de promptitude des rapports MDO et trimestriel par niveau
17 IPM 11/04/08
Informations des autres intervenants
dans le système: Partenaires
Coopérations bilatérales
Organismes multilatéraux
ONG Internationales
Et Nationales
• JICA
• France
• CTB
• USAID
• Fonds Mondial
• OMS
• UNICEF
• Banque Mondiale
• HKI
• World Vision
• Plan International
Les autres Programmes
Et Instituts de santé
• CERMES
• PCIME
• DSR
• PEV
18 IPM 11/04/08
Insuffisances constatées dans la gestion
des informations
• Insuffisance de la rétro information
• Centralisation excessive des activités
• Insuffisance des ressources humaines, matérielles
et financières pour la collecte et la diffusion des info
• Le manque d’intégration des programmes de santé
• Les aires de santé ne sont pas bien délimitées
• Les données des Hôpitaux et du secteur privé ne
sont pas intégrées
• Le contrôle, l’analyse et l’interprétation des données
n’est pas systématique à tous les niveaux
• Complétude et promptitude faibles des rapports
19 IPM 11/04/08
Suggestions pour améliorer la
circulation de l’information
• Rendre systématique la rétro information
• Encourager la décentralisation dans le système
sanitaire
• Doter les programmes de lutte des ressources
humaines, matérielles et financières suffisantes
• Promouvoir l’intégration dans les programmes de
santé
• Procéder à une délimitation fiable des aires de santé
• Prendre en compte les données des Hôpitaux et du
privé dans les statistiques sanitaires
• Rendre systématique le contrôle, l’analyse et
l’interprétation des données à tous les niveaux.
• Envoi à temps des rapports à tous les niveaux.
20 IPM 11/04/08
Conclusion
La production des informations opérationnelles,
tactiques et stratégiques facilite la communication
entre les différents échelons de la pyramide sanitaire
par l’information et la rétro information.
Aussi, ces données permettent de mieux faire la
planification, le suivi et l’évaluation des programmes
de santé.
Enfin, les données sont un important moyen de
plaidoyer pour nos décideurs dans l’optique de prise
de décisions factuelles.
21 IPM 11/04/08
Références bibliographiques
− OMS Genève(1993). Stratégie mondiale de lutte antipaludique
− Déclaration d’Abuja. Sommet Africain sur l’Initiative Faire reculer le
Paludisme.Abuja.25 avril 2000.
− OMS Genève (2000). Indicators to Measure The Impact Of Malaria.
Discussion document prepared for Roll Back Malaria, January 2000.
Catherine Watt and Chrys Dye. Communicable Disease Prevention.
Control and Eradication WHO Geneva
− Rapports annuels d’activité PNLP,2004, 2005,2006.
− Plan de développement sanitaire 2005-2009. Niger 2005.
22 IPM 11/04/08

Contenu connexe

En vedette

Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Entomologie
EntomologieEntomologie
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
Gouvernement
 
Le diagnostic d'espèces
Le diagnostic d'espècesLe diagnostic d'espèces
Le diagnostic d'espèces
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludismeLes facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Controle de gestion
Controle de gestionControle de gestion
Controle de gestion
Aziz Hamouche
 
Version 2013 paix et guerre
Version 2013 paix et guerreVersion 2013 paix et guerre
Version 2013 paix et guerregandibleuxmonia
 
Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ 
gandibleuxmonia
 
Epidémiologie moléculaire
Epidémiologie moléculaireEpidémiologie moléculaire
Epidémiologie moléculaire
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le devenir de l'accès palustre
Le devenir de l'accès palustreLe devenir de l'accès palustre
Le devenir de l'accès palustre
Institut Pasteur de Madagascar
 
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...Remorques Sylmar
 
Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableauxeoiponferrada
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets600630210
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
Institut Pasteur de Madagascar
 
Réunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veilleRéunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veille
Club des Community Managers de Lyon
 

En vedette (20)

Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
Est-ce que l'homme favorise la transmission des plasmodies?
 
Entomologie
EntomologieEntomologie
Entomologie
 
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
Avant-projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles ...
 
Le diagnostic d'espèces
Le diagnostic d'espècesLe diagnostic d'espèces
Le diagnostic d'espèces
 
Fac 2007 rivo rakotoarivelo
Fac 2007 rivo rakotoariveloFac 2007 rivo rakotoarivelo
Fac 2007 rivo rakotoarivelo
 
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludismeLes facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
Les facteurs génétiques d'hôte en relation avec le paludisme
 
Charte graphique
Charte graphiqueCharte graphique
Charte graphique
 
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
Comment surveiller l'apparition de la résistance de Plasmodium sp aux combina...
 
Controle de gestion
Controle de gestionControle de gestion
Controle de gestion
 
Version 2013 paix et guerre
Version 2013 paix et guerreVersion 2013 paix et guerre
Version 2013 paix et guerre
 
Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ Quels enjeux pour 2015+ 
Quels enjeux pour 2015+ 
 
Epidémiologie moléculaire
Epidémiologie moléculaireEpidémiologie moléculaire
Epidémiologie moléculaire
 
Le devenir de l'accès palustre
Le devenir de l'accès palustreLe devenir de l'accès palustre
Le devenir de l'accès palustre
 
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
 
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
Paludisme: est-ce uniquement une maladie affectant l'homme?
 
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...
Visitez le one stop remorque destination à montréal et obtenir vos besoins de...
 
Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableaux
 
Havilitats d com ets
Havilitats d com etsHavilitats d com ets
Havilitats d com ets
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
 
Réunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veilleRéunion Club CML : La veille
Réunion Club CML : La veille
 

Similaire à Organigrammes des services de lutte et circulation des informations

2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
ASIP Santé
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinicealilou2955
 
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
benj_2
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinicealilou2955
 
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Colloque "La communication au coeur de la e-santé"
 
Tircel Fave Tic Vf
Tircel Fave Tic VfTircel Fave Tic Vf
Tircel Fave Tic Vfalilou2955
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
ASIP Santé
 
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
valéry ridde
 
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en France
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en FranceFrancis Mambrini - Développement de la eSanté en France
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en France
Jean-Charles Dron
 
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Connected Doctors / Antoine POIGNANT, MD
 
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda NdiayeAlec Pemberton
 
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda NdiayeAlec Pemberton
 
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Haute Autorité de Santé
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
ASIP Santé
 
SNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptxSNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptx
CentreInteret
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
valéry ridde
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
Alain Tassy
 
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
Driss AIT MANI
 
Rapport barometresante2010
Rapport barometresante2010Rapport barometresante2010
Rapport barometresante2010
JPRiviere
 
Scope sante-dossier-presse
Scope sante-dossier-presseScope sante-dossier-presse
Scope sante-dossier-presse
Josette Guéniau
 

Similaire à Organigrammes des services de lutte et circulation des informations (20)

2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Parcours santé des aînés : apports des SI au progr...
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
Resultat Etude E-santé DREES sur l'utilisation des principaux outils numériques
 
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 PeriniceTic Sante 2010 02 10 Perinice
Tic Sante 2010 02 10 Perinice
 
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
Les TIC au service de l'évaluation et de la qualité des soins. Le projet Rése...
 
Tircel Fave Tic Vf
Tircel Fave Tic VfTircel Fave Tic Vf
Tircel Fave Tic Vf
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
 
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
L’utilisation des données longitudinales de routine pour l’évaluation de la p...
 
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en France
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en FranceFrancis Mambrini - Développement de la eSanté en France
Francis Mambrini - Développement de la eSanté en France
 
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
 
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
 
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
06 Securisation Des Produits De Sante De La Reproduction Dr Penda Ndiaye
 
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
Rencontres HAS 2011 - Développer les services aux patients (suite)
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Programme Santé Connectée"
 
SNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptxSNS-perfo version finalee.pptx
SNS-perfo version finalee.pptx
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
 
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
E-Santé : quels enjeux pour le professionnel de santé ?
 
Rapport barometresante2010
Rapport barometresante2010Rapport barometresante2010
Rapport barometresante2010
 
Scope sante-dossier-presse
Scope sante-dossier-presseScope sante-dossier-presse
Scope sante-dossier-presse
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Organigrammes des services de lutte et circulation des informations

  • 1. Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar Organigrammes des services de lutte et circulation des informations Sabiti IDRISSA PNLP Niger EVALUATION par les FACILITATEURS
  • 2. 2 IPM 11/04/08 PLAN DE PRESENTATION • Introduction • Organisation Technique du système de santé • Organisation du PNLP • Quelles informations, à quel niveau, à quel rythme, qui est responsable? Cas du Niger. • Suggestions pour améliorer le système. • Conclusion.
  • 3. 3 IPM 11/04/08 Introduction Organigramme: C’est une représentation graphique de la structure d’un organisme ou d’un service avec ses différents éléments et leurs relations. C’est donc un schéma qui permet de visualiser les divers services avec leurs fonctions et les relations qui existent entre eux.
  • 4. 4 IPM 11/04/08 Carte Administrative du Niger
  • 5. 5 IPM 11/04/08 Pyramide sanitaire du Niger Niveau central Niveau intermédiaire Niveau opérationnel Médecin Chef district Directeur régional de La santé publique Ministre Directeurs Centraux Coordonnateur MSP Directions centrales PNLP District sanitaire Centre de santé Intégré Direction régionale De la santé publique Infirmier chef CSI Case de santé Responsable CS
  • 6. 6 IPM 11/04/08 Organigramme du PNLP Niger Coordonnateur Coordonnateur Adjt DAF/GP Unité Biologie Unité Entomologie Unité IEC Unité Épidémiologie
  • 7. 7 IPM 11/04/08 Quelles Informations? A quel niveau? A quel rythme? Qui est responsable? Cas du Niger
  • 8. 8 IPM 11/04/08 Communication au sein du PNLP Communication descendante • Réunions, notes de services et circulaires • Former, informer et diriger le personnel Communication ascendante • Informer la direction • Hiérarchie écoute le personnel Communication horizontale • Échange d’informations (même Service ou services différents) • Pas de barrière hiérarchique
  • 9. 9 IPM 11/04/08 Communication au sein de la pyramide sanitaire Niveau central Niveau intermédiaire Niveau opérationnel District sanitaire DRSP MSP/PNLP CSI Resp. CSI Centre de surveillance Épidémiologique (CSE) Service de programmation Et d’information sanitaire SPIS Data Manager/PNLP SNIS Information Rétro information Case de santé Responsable CS
  • 10. 10 IPM 11/04/08 Au niveau opérationnel Centre de santé intégré Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif (TPI), Intrants ( médicaments et TDR). Comment? Production manuelle sur support papier, envoi par radio BLU(MDO). Qui produit? L’Infirmier responsable du CSI A qui? Centre de surveillance épidémiologique du district A quelle fréquence? Hebdomadaire(MDO, mardi), trimestriel (données sanitaires de routine)
  • 11. 11 IPM 11/04/08 Niveau opérationnel District sanitaire Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif, Intrants ( médicaments et TDR). Comment? Centralisation des rapports des CSI avec l’outil informatique et envoi par radio BLU (MDO) et Internet si connexion. Qui produit? Le CSE (agent formé pour la surveillance épidémiologique) A qui? Au service de la programmation et de l’information sanitaire ( SPIS) de la DRSP. A quelle fréquence? Hebdomadaire(MDO, jeudi), trimestriel (données sanitaires de routine). Les sites sentinelles (pas systématiques): Tests de sensibilité
  • 12. 12 IPM 11/04/08 Au niveau intermédiaire Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif, Intrants (médicaments, TDR). Comment? Compilation et saisie des données des districts avec l’outil informatique, Internet disponible Qui produit? Le SPIS (agent formé pour la surveillance épidémiologique) au niveau de la DRSP. A qui? Au Service National de l’information sanitaire (SNIS) du MSP et au PNLP. A quelle fréquence? MDO(hebdomadaire, vendredi) et trimestriel pour les données sanitaires de routine.
  • 13. 13 IPM 11/04/08 Au niveau central Quelles informations? Morbidité,mortalité, préventif, Intrants (médicaments, TDR). Comment? Centralisation des données des régions Qui produit? Les agents du SNIS, Data Manager(PNLP). A qui? MSP, Partenaires. A quelle fréquence?hebdomadaire (MDO, lundi), trimestriel, annuel.
  • 14. 14 IPM 11/04/08 Autres Sources d’information du système sanitaire Niveau opérationnel Niveau intermédiaire Niveau central • Réunions de coordination (4/an) • Supervisions des DRSP (4/an) • Séminaires,ateliers de formation • Réunions de coordination (2/an) • Supervisions du PNLP(2/an) • Séminaires, ateliers de formation • Réunions de coordination(2/an) • Supervision du MSP • Séminaires, ateliers de formation
  • 15. 15 IPM 11/04/08 Complétude des rapports Taux de complétude des rapports MDO et trimestriel par niveau
  • 16. 16 IPM 11/04/08 Promptitude des rapports Taux de promptitude des rapports MDO et trimestriel par niveau
  • 17. 17 IPM 11/04/08 Informations des autres intervenants dans le système: Partenaires Coopérations bilatérales Organismes multilatéraux ONG Internationales Et Nationales • JICA • France • CTB • USAID • Fonds Mondial • OMS • UNICEF • Banque Mondiale • HKI • World Vision • Plan International Les autres Programmes Et Instituts de santé • CERMES • PCIME • DSR • PEV
  • 18. 18 IPM 11/04/08 Insuffisances constatées dans la gestion des informations • Insuffisance de la rétro information • Centralisation excessive des activités • Insuffisance des ressources humaines, matérielles et financières pour la collecte et la diffusion des info • Le manque d’intégration des programmes de santé • Les aires de santé ne sont pas bien délimitées • Les données des Hôpitaux et du secteur privé ne sont pas intégrées • Le contrôle, l’analyse et l’interprétation des données n’est pas systématique à tous les niveaux • Complétude et promptitude faibles des rapports
  • 19. 19 IPM 11/04/08 Suggestions pour améliorer la circulation de l’information • Rendre systématique la rétro information • Encourager la décentralisation dans le système sanitaire • Doter les programmes de lutte des ressources humaines, matérielles et financières suffisantes • Promouvoir l’intégration dans les programmes de santé • Procéder à une délimitation fiable des aires de santé • Prendre en compte les données des Hôpitaux et du privé dans les statistiques sanitaires • Rendre systématique le contrôle, l’analyse et l’interprétation des données à tous les niveaux. • Envoi à temps des rapports à tous les niveaux.
  • 20. 20 IPM 11/04/08 Conclusion La production des informations opérationnelles, tactiques et stratégiques facilite la communication entre les différents échelons de la pyramide sanitaire par l’information et la rétro information. Aussi, ces données permettent de mieux faire la planification, le suivi et l’évaluation des programmes de santé. Enfin, les données sont un important moyen de plaidoyer pour nos décideurs dans l’optique de prise de décisions factuelles.
  • 21. 21 IPM 11/04/08 Références bibliographiques − OMS Genève(1993). Stratégie mondiale de lutte antipaludique − Déclaration d’Abuja. Sommet Africain sur l’Initiative Faire reculer le Paludisme.Abuja.25 avril 2000. − OMS Genève (2000). Indicators to Measure The Impact Of Malaria. Discussion document prepared for Roll Back Malaria, January 2000. Catherine Watt and Chrys Dye. Communicable Disease Prevention. Control and Eradication WHO Geneva − Rapports annuels d’activité PNLP,2004, 2005,2006. − Plan de développement sanitaire 2005-2009. Niger 2005.