SlideShare une entreprise Scribd logo
Les PME/PMI camerounaises et leurs besoins
                  de financement : Le rôle moteur des grandes
                            entreprises

Face aux nombreux problèmes de financement que les PME/PMI camerounaises
rencontrent quotidiennement, l’auteur montre que les grandes entreprises en payant
les factures des PME/PMI dans des délais raisonnables, pourraient contribuer à
renforcer la solvabilité à court terme et la croissance à moyen terme des PME/PMI.

__________________________________________________________________________________


       Dans le Document de Stratégie de Croissance et d’Emploi du Cameroun,
l’un des objectifs de croissance et d’emploi est de ramener le sous emploi
actuel, de 75,8% à moins de 50% en 2020 à travers la création de dizaines de
milliers d’emplois formels par an pendant les dix prochaines années en
s’appuyant sur un tissu de plus en dense de PME/PMI. Le Gouvernement a
donc mis les PME/PMI au cœur de la stratégie de relance de la croissance et
de l’emploi. Officiellement les PME/PMI qui représentent plus de 94% de la
population totale des entreprises au Cameroun (DSF de 2007), offrent plus de
200 000 emplois permanents.

   Cependant, malgré la loi N° 2010/001 du 13 avril 2010 portant promotion
des Petites et Moyennes Entreprises au Cameroun, force est de constater que
peu ou presque rien n'est fait pour s'attaquer de façon significative et de façon
conséquente au problème majeur que rencontrent les PME, à savoir le
financement de leurs investissements et/ou de leurs exploitations courantes.
Malgré le génie des camerounais, en plus des autres problèmes tels que celui
de l’information ou des ressources humaines, le manque de financement
empêche l’éclosion de millions de PME, pendant que l’insuffisance de
ressources financières précipitent dans la cessation de paiement et la faillite de
milliers d’autres.




                                      Page 1
Il s’agit dans cet article de montrer qu’en attendant que l’Etat trouve des
solutions institutionnelles pérennes, les grandes entreprises peuvent jouer un
rôle moteur pour le financement des PME/PMI camerounaises.

1. Le manque de financement est le problème numéro 1 des PME/PMI
   camerounaises.

   Les PME camerounaises, malgré leur contribution significative à l'économie
nationale, malgré le dynamisme avéré des leurs promoteurs, et/ou dirigeants,
ont du mal à trouver auprès des différentes institutions financières les
ressources nécessaires pour couvrir leurs dépenses d'investissement et
d'exploitation. Seulement 6% des crédits bancaires en direction des PME/PMI
pour l'année 2009.

Les PME/PMI sont           pratiquement       exclus   des   financements     des
investissements.

      Dans leur ensemble, les banques camerounaises sont réservées à
financer les investissements des entreprises. Pour justifier leur refus ou leur
réserve à financer les équipements, les banques évoquent la nature de leurs
propres dépôts qui sont essentiellement des dépôts à vue et ne peuvent donc
raisonnablement être utilisés pour des financements à moyen et long termes.
Les grandes entreprises offre des garanties qui leur permettent de contourner
ces réticences des banques.

      Les choses sont cependant plus compliquées pour les PME. En effet à
l'absence des garanties matérielles ou financières (Fonds de garanties) elles se
retrouvent souvent en train d'emprunter à court terme pour financer les
investissements, ce qui fragilise l'exploitation, freine leur développement et les
expose aux risques de cessation d'activités de paiement voire d'activité.

      Quant au financement de l'exploitation, le comportement des banques
est paradoxal.

      Ici les ressources sont disponibles mais les banques sont frileuses à cause
disent-elles du risque très élevé du secteur des PME, et les chiffres semblent
leur donner raison : A titre d'exemple, 47% des crédits accordés aux PME en



                                     Page 2
2009 sont soit en situation litigieuse, soit en cessation de paiement et ces
crédits ont été pour la plupart accordés sur la base de critères qui classent ces
entreprises comme rentables et solvables. Et partant du principe que les
banques ont accordé des crédits sur la base de critères objectifs, qu'est-ce qui
pourrait être à l'origine de cette défaillance relative des PME ? Pourquoi est-
ce qu'une PME jugée rentable et solvable par les banques, se retrouverait-elle
en situation compromise, voire de cessation de paiement ?

      Parmi les raisons souvent avancées, la mauvaise gestion des fonds par les
promoteurs occupe la première place. Ces derniers orienteraient les emprunts
vers des activités autres que celles pour lesquelles elles ont été planifiées en
accord avec les banques.

        S'il est vrai que les patrons des PME détournent les crédits à d'autres
fins, il faut reconnaître que certaines de ces destinations leurs sont imposées
par l'environnement de la PME. Parmi celles-ci il faut relever le financement du
compte clients et plus particulièrement le financement des comptes clients des
grandes entreprises qui achètent et se font livrer des biens ou des services dans
les PME et attendent trop longtemps pour payer les factures. En attendant et
pour assurer la continuité du cycle d’exploitation, ces PME fonctionnent grâce
à des découverts et de petits crédits bancaires dont les frais financiers
deviennent rapidement insoutenables et précipitent les PME dans une
situation chronique d’insolvabilité. Les banques qui en passant sont pour la
plupart des grandes entreprises ignorant tout ou semblent ignorer de cette
situation qui est certaine est certainement l'une des principales raisons de la
non solvabilité des PME ?

       En définitive nous sommes dans une situation paradoxale où c'est la PME
qui finance la grande entreprise.

2. La grande entreprise au secours des PME en matière de financement !
   C'est possible !

   Examinons un des éléments de mesure du risque d'insolvabilité à court
terme qui est le nombre de jours de besoin de financement. Il est égal à la
somme de la durée du crédit client et de la durée de rotation des stocks
diminué de la durée du crédit fournisseur.



                                     Page 3
C'est pour le financement de ce besoin que les entreprises vont auprès
banques et la réduction de ce besoin suppose soit l'augmentation de la durée
du crédit fournisseur, soit la diminution du crédit client et une plus grande
rotation des stocks. Du fait que de façon générale la grande entreprise est en
amont et en aval de la PME, son comportement est déterminant dans la
solvabilité et le développement de cette catégorie d'entreprise. Une grande
entreprise consciente que les fournisseurs PME sont des partenaires pourrait :

   • Accorder des conditions et de délais de paiement raisonnables afin
     qu’elles améliorent leur capacité d’autofinancement

    En ce qui concerne l'augmentation du crédit fournisseur ; la PME
camerounaise est généralement obligé de payer comptant à des durées très
contraignantes ses matières premières surtout quand il s'agit des grandes
entreprises (eau, électricité, téléphone, frais financiers…). Les délais sont
relativement plus longs quand il s'agit des PME entre elles ce qui pénalise
l'ensemble du secteur.

   • Payer les factures dans des délais raisonnables pour contribuer à
     réduire les charges financières

      Tandis que les PME/PMI paient leurs fournisseurs grandes entreprises
dans des délais fortement contraignants, par contre, elles par contre sont
payées par ces derniers dans les délais non négociables (60-90 jours) et très
souvent ces délais ne sont pas respectés et atteignent régulièrement 120 voire
180 jours. Par ce comportement les grandes entreprises contribuent à allonger
le nombre de jours de besoin de financement, et comme elles ne respectent
pas les délais de paiement, les PME ne peuvent honorer pas les engagements
pris auprès des banques.

      Dans cette situation les frais financiers augmentent sans que les
conditions d'exploitation ne garantissent la création d'une capacité de
remboursement de dettes qui s’accumulent progressivement. L'utilisation des
nouvelles ressources étant de plus en plus destinée à l'exploitation, les
nouveaux investissements nécessaires pour augmenter ou renforcer la capacité
de production font défaut et les PME entrent dans un cercle vicieux de
surendettement dont la banque semble être l’unique bénéficiaire à travers des



                                   Page 4
frais financiers qui s’alourdissent chaque jour pour les PME. Il y a donc double
pénalisations des PME : difficulté à bénéficier des crédits pour financer
l'exploitation encore moins pour financer investissements pourtant rentables.

      Devrait-on passer par une loi spécifique portant réduction des délais
de paiement interentreprises ?

      A titre d’exemple, en partant du constat que les délais de paiement en
France étaient en moyenne plus long que d’autres pays membres de l’Union
Européenne (66 jours contre 57), le législateur français est venu au secours des
P¨ME/PMI à travers la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) du 4 Août
2008. Cette loi instaure une surveillance en vue de la réduction de délais de
paiement interentreprises. Ainsi, grâce à l'application de cette loi, dès la fin de
2009, il était attendu un transfert de trésorerie des grandes entreprises vers
les PME/PMI de plus de 4 milliards d'euros, soit plus de 2 628 milliards de nos
francs CFA, du simple fait que les grandes entreprises paient plus vite, les
factures émises par les PME/PMI. La loi prévoit que le non respect des délais de
paiement peut entrainer des sanctions pénales dont une amende maximale de
15 000 Euros.

      En attendant que les pouvoirs publics mettent en place des structures
pour faciliter l'accès des PME/PMI au financement, un partenariat gagnant -
gagnant avec les grandes entreprises, constituerait une première solution à ce
problème de financement. Il est possible que les grandes entreprises jouent un
rôle moteur dans la recherche des solutions aux problèmes d’insuffisances
chroniques de financement des PME/PMI camerounaises.

Par THEODORET-MARIE FANSI (*)

Article publié dans le Journal Mutations du 29 Oct 2010




(*) Chargé de cours à l’ESSEC, Directeur du Cabinet CIBLE



                                      Page 5

Contenu connexe

Tendances

L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
Emmanuel Grégory MORISSETTE
 
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdfpfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
yassinmadraste
 
Prêt Garantie par l'Etat ou PGE
Prêt Garantie par l'Etat ou PGEPrêt Garantie par l'Etat ou PGE
Prêt Garantie par l'Etat ou PGE
SverineF
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16
NetPME
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPE
La French Team
 
Risque insolvabilite
Risque insolvabiliteRisque insolvabilite
Risque insolvabilite
hicham chikhi
 
Lettre ouverte à Franz Fayot
Lettre ouverte à Franz FayotLettre ouverte à Franz Fayot
Lettre ouverte à Franz Fayot
Paperjam_redaction
 
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)
Louis Mangin
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
BEL MRHAR Mohamed Amine
 
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Cyril Marsaud
 
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
Digitalead
 
ITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtageITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtage
Léo Guittet
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Gaetan du Halgouet
 
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidairesLes solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
La French Team
 
Le financement des pme 2015
Le financement des pme 2015Le financement des pme 2015
Le financement des pme 2015
PME Finance
 
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
Gaudefroy Ariane
 

Tendances (18)

L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
L'inclusion financiere, un enjeu vital pr les pme (1)
 
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdfpfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
pfe les déCISION DE FINANCEMENT ACOURT TERME.pdf
 
Prêt Garantie par l'Etat ou PGE
Prêt Garantie par l'Etat ou PGEPrêt Garantie par l'Etat ou PGE
Prêt Garantie par l'Etat ou PGE
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16Mini guide-pro-16
Mini guide-pro-16
 
Le financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPELe financement court terme des TPE
Le financement court terme des TPE
 
Risque insolvabilite
Risque insolvabiliteRisque insolvabilite
Risque insolvabilite
 
Lettre ouverte à Franz Fayot
Lettre ouverte à Franz FayotLettre ouverte à Franz Fayot
Lettre ouverte à Franz Fayot
 
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
Mediation credit entreprises salon des entrepreneurs 2012
 
Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)Pitch vf 280320 (1)
Pitch vf 280320 (1)
 
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMAProjet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
Projet d'étude - les choix de financement - Cas de SOTHEMA
 
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
Bulletin d'opportunités 77 | jan-avril 2021
 
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
CCI Nantes St-Nazaire Conférence Decrypt 08 fevrier 2012
 
ITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtageITW vice président ACPR sur le courtage
ITW vice président ACPR sur le courtage
 
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
Article sur Chateaudun Credit - Guide reorganisation restructuration 2016
 
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidairesLes solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
Les solutions de financement pour les entreprises sociales et solidaires
 
Le financement des pme 2015
Le financement des pme 2015Le financement des pme 2015
Le financement des pme 2015
 
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
Entreprises en difficulté : quelle efifcacité des procédures préventives ?
 

En vedette

Diapositiva plan de seguridad
Diapositiva plan de seguridadDiapositiva plan de seguridad
Diapositiva plan de seguridad
Gael Rojas
 
Interview akli mellouli et mehdi mebeida
Interview akli mellouli et mehdi mebeidaInterview akli mellouli et mehdi mebeida
Interview akli mellouli et mehdi mebeida
akli mellouli
 
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
Christelle Letist 📱📚
 
Teorias implicitas
Teorias implicitasTeorias implicitas
Teorias implicitas
dianaguadalupesanchezrodriguez
 
Geografia caracteristicas del agua
Geografia caracteristicas del aguaGeografia caracteristicas del agua
Geografia caracteristicas del agua
Paul Perez
 
Inauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
Inauguration aire de service de la dentelle d'AlençonInauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
Inauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
Alain Lambert
 
Les outils marketing des Microfranchises énergie
Les outils marketing des Microfranchises énergieLes outils marketing des Microfranchises énergie
Les outils marketing des Microfranchises énergie
Microfranchise_Energie_EdM
 
Doc parents
Doc parentsDoc parents
Doc parents
nouredine.ghodbane
 
Datos bivariados
Datos bivariadosDatos bivariados
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
Bere Carrillo
 
Aguas oceanicas y continentales
Aguas oceanicas y continentalesAguas oceanicas y continentales
Aguas oceanicas y continentales
Fernanda Camacho
 
Guide DSE 2013
Guide DSE 2013Guide DSE 2013
Guide DSE 2013
CROUS35
 
Valores informatica
Valores informaticaValores informatica
Valores informatica
santiago2014
 
Les PME face à l'économie numérique : programme de formation
Les PME face à l'économie numérique : programme de formationLes PME face à l'économie numérique : programme de formation
Les PME face à l'économie numérique : programme de formation
Pierre GRANCHAMP
 
Ecosol aquecedores Guarujá
Ecosol aquecedores GuarujáEcosol aquecedores Guarujá
Ecosol aquecedores Guarujá
Ecosol Aquecedores
 
El universo
El universo El universo
El universo
ailynq
 
Muffins
MuffinsMuffins
Muffins
20131
 

En vedette (20)

Diapositiva plan de seguridad
Diapositiva plan de seguridadDiapositiva plan de seguridad
Diapositiva plan de seguridad
 
Interview akli mellouli et mehdi mebeida
Interview akli mellouli et mehdi mebeidaInterview akli mellouli et mehdi mebeida
Interview akli mellouli et mehdi mebeida
 
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
Comment décrocher un job grace aux réseaux sociaux?
 
Teorias implicitas
Teorias implicitasTeorias implicitas
Teorias implicitas
 
Geografia caracteristicas del agua
Geografia caracteristicas del aguaGeografia caracteristicas del agua
Geografia caracteristicas del agua
 
Inauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
Inauguration aire de service de la dentelle d'AlençonInauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
Inauguration aire de service de la dentelle d'Alençon
 
Les outils marketing des Microfranchises énergie
Les outils marketing des Microfranchises énergieLes outils marketing des Microfranchises énergie
Les outils marketing des Microfranchises énergie
 
Doc parents
Doc parentsDoc parents
Doc parents
 
Datos bivariados
Datos bivariadosDatos bivariados
Datos bivariados
 
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
ZIPEDIA : LA WIKIPEDIA OFF LINE
 
Edito
EditoEdito
Edito
 
Aguas oceanicas y continentales
Aguas oceanicas y continentalesAguas oceanicas y continentales
Aguas oceanicas y continentales
 
Guide DSE 2013
Guide DSE 2013Guide DSE 2013
Guide DSE 2013
 
Valores informatica
Valores informaticaValores informatica
Valores informatica
 
Projet bicy & snell
Projet bicy & snellProjet bicy & snell
Projet bicy & snell
 
Les PME face à l'économie numérique : programme de formation
Les PME face à l'économie numérique : programme de formationLes PME face à l'économie numérique : programme de formation
Les PME face à l'économie numérique : programme de formation
 
Ecosol aquecedores Guarujá
Ecosol aquecedores GuarujáEcosol aquecedores Guarujá
Ecosol aquecedores Guarujá
 
El universo
El universo El universo
El universo
 
Muffins
MuffinsMuffins
Muffins
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 

Similaire à Article sur les pme et financement

[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
Société Générale Maroc
 
Rapport financement transmission tpe pme
Rapport financement transmission tpe pmeRapport financement transmission tpe pme
Rapport financement transmission tpe pme
Gaudefroy Ariane
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
cyrilmarsaud2
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
Mohammed Ayedi
 
Presentation Brome Capital
Presentation Brome CapitalPresentation Brome Capital
Presentation Brome Capital
frosty30
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
Nouvelles sources de financement pour les entreprises
Nouvelles sources de financement pour les entreprisesNouvelles sources de financement pour les entreprises
Nouvelles sources de financement pour les entreprises
echosentrepreneurs
 
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financementGuide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
Franck Sebag
 
Point de situation sur le crédit à l'économie
Point de situation sur le crédit à l'économiePoint de situation sur le crédit à l'économie
Point de situation sur le crédit à l'économie
ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie
 
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Le financement des opérations de retournement
Le financement des opérations de retournementLe financement des opérations de retournement
Le financement des opérations de retournement
Numa Rengot 🦎
 
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
FrenchTechCentral
 
Financement de PME - Les 7 règles de base du CFO
Financement de PME  -  Les 7 règles de base du CFOFinancement de PME  -  Les 7 règles de base du CFO
Financement de PME - Les 7 règles de base du CFO
Pierre Tissot
 
Médiation du crédit
Médiation du créditMédiation du crédit
Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)
PME Finance
 
Usine nouvelle
Usine nouvelleUsine nouvelle
Usine nouvelle
L'Observatoire COM MEDIA
 
Les sources de financement internes.docx
Les sources de financement internes.docxLes sources de financement internes.docx
Les sources de financement internes.docx
Chocho95
 
Lendix - Le livre blanc du financement participatif
Lendix - Le livre blanc du financement participatifLendix - Le livre blanc du financement participatif
Lendix - Le livre blanc du financement participatif
Lendix
 
l'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprisesl'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprises
Jérôme Havet
 
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptxLES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
ShamaMati
 

Similaire à Article sur les pme et financement (20)

[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
[ExpertsPME] Financement de l’exploitation : ce que les banques proposent aux...
 
Rapport financement transmission tpe pme
Rapport financement transmission tpe pmeRapport financement transmission tpe pme
Rapport financement transmission tpe pme
 
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdfMini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
Mini-guide-Financement-court-terme-TPE.pdf
 
2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement2.2 moyens de_financement
2.2 moyens de_financement
 
Presentation Brome Capital
Presentation Brome CapitalPresentation Brome Capital
Presentation Brome Capital
 
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
Finance Innovation - Livre Blanc Innovation dans l'Assurance - PARTIE 5 : FIN...
 
Nouvelles sources de financement pour les entreprises
Nouvelles sources de financement pour les entreprisesNouvelles sources de financement pour les entreprises
Nouvelles sources de financement pour les entreprises
 
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financementGuide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
Guide ey croissance-plus_nouvelles-sources-financement
 
Point de situation sur le crédit à l'économie
Point de situation sur le crédit à l'économiePoint de situation sur le crédit à l'économie
Point de situation sur le crédit à l'économie
 
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
Rapport annuel mediation credit entreprise 2011
 
Le financement des opérations de retournement
Le financement des opérations de retournementLe financement des opérations de retournement
Le financement des opérations de retournement
 
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
Financement : la complémentarité des mesures de soutien @Bpifrance @BanquedeF...
 
Financement de PME - Les 7 règles de base du CFO
Financement de PME  -  Les 7 règles de base du CFOFinancement de PME  -  Les 7 règles de base du CFO
Financement de PME - Les 7 règles de base du CFO
 
Médiation du crédit
Médiation du créditMédiation du crédit
Médiation du crédit
 
Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)
 
Usine nouvelle
Usine nouvelleUsine nouvelle
Usine nouvelle
 
Les sources de financement internes.docx
Les sources de financement internes.docxLes sources de financement internes.docx
Les sources de financement internes.docx
 
Lendix - Le livre blanc du financement participatif
Lendix - Le livre blanc du financement participatifLendix - Le livre blanc du financement participatif
Lendix - Le livre blanc du financement participatif
 
l'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprisesl'aide au financement des entreprises
l'aide au financement des entreprises
 
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptxLES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
LES-MODES-DE-FINANCEMENT-MODERNES (1).pptx
 

Article sur les pme et financement

  • 1. Les PME/PMI camerounaises et leurs besoins de financement : Le rôle moteur des grandes entreprises Face aux nombreux problèmes de financement que les PME/PMI camerounaises rencontrent quotidiennement, l’auteur montre que les grandes entreprises en payant les factures des PME/PMI dans des délais raisonnables, pourraient contribuer à renforcer la solvabilité à court terme et la croissance à moyen terme des PME/PMI. __________________________________________________________________________________ Dans le Document de Stratégie de Croissance et d’Emploi du Cameroun, l’un des objectifs de croissance et d’emploi est de ramener le sous emploi actuel, de 75,8% à moins de 50% en 2020 à travers la création de dizaines de milliers d’emplois formels par an pendant les dix prochaines années en s’appuyant sur un tissu de plus en dense de PME/PMI. Le Gouvernement a donc mis les PME/PMI au cœur de la stratégie de relance de la croissance et de l’emploi. Officiellement les PME/PMI qui représentent plus de 94% de la population totale des entreprises au Cameroun (DSF de 2007), offrent plus de 200 000 emplois permanents. Cependant, malgré la loi N° 2010/001 du 13 avril 2010 portant promotion des Petites et Moyennes Entreprises au Cameroun, force est de constater que peu ou presque rien n'est fait pour s'attaquer de façon significative et de façon conséquente au problème majeur que rencontrent les PME, à savoir le financement de leurs investissements et/ou de leurs exploitations courantes. Malgré le génie des camerounais, en plus des autres problèmes tels que celui de l’information ou des ressources humaines, le manque de financement empêche l’éclosion de millions de PME, pendant que l’insuffisance de ressources financières précipitent dans la cessation de paiement et la faillite de milliers d’autres. Page 1
  • 2. Il s’agit dans cet article de montrer qu’en attendant que l’Etat trouve des solutions institutionnelles pérennes, les grandes entreprises peuvent jouer un rôle moteur pour le financement des PME/PMI camerounaises. 1. Le manque de financement est le problème numéro 1 des PME/PMI camerounaises. Les PME camerounaises, malgré leur contribution significative à l'économie nationale, malgré le dynamisme avéré des leurs promoteurs, et/ou dirigeants, ont du mal à trouver auprès des différentes institutions financières les ressources nécessaires pour couvrir leurs dépenses d'investissement et d'exploitation. Seulement 6% des crédits bancaires en direction des PME/PMI pour l'année 2009. Les PME/PMI sont pratiquement exclus des financements des investissements. Dans leur ensemble, les banques camerounaises sont réservées à financer les investissements des entreprises. Pour justifier leur refus ou leur réserve à financer les équipements, les banques évoquent la nature de leurs propres dépôts qui sont essentiellement des dépôts à vue et ne peuvent donc raisonnablement être utilisés pour des financements à moyen et long termes. Les grandes entreprises offre des garanties qui leur permettent de contourner ces réticences des banques. Les choses sont cependant plus compliquées pour les PME. En effet à l'absence des garanties matérielles ou financières (Fonds de garanties) elles se retrouvent souvent en train d'emprunter à court terme pour financer les investissements, ce qui fragilise l'exploitation, freine leur développement et les expose aux risques de cessation d'activités de paiement voire d'activité. Quant au financement de l'exploitation, le comportement des banques est paradoxal. Ici les ressources sont disponibles mais les banques sont frileuses à cause disent-elles du risque très élevé du secteur des PME, et les chiffres semblent leur donner raison : A titre d'exemple, 47% des crédits accordés aux PME en Page 2
  • 3. 2009 sont soit en situation litigieuse, soit en cessation de paiement et ces crédits ont été pour la plupart accordés sur la base de critères qui classent ces entreprises comme rentables et solvables. Et partant du principe que les banques ont accordé des crédits sur la base de critères objectifs, qu'est-ce qui pourrait être à l'origine de cette défaillance relative des PME ? Pourquoi est- ce qu'une PME jugée rentable et solvable par les banques, se retrouverait-elle en situation compromise, voire de cessation de paiement ? Parmi les raisons souvent avancées, la mauvaise gestion des fonds par les promoteurs occupe la première place. Ces derniers orienteraient les emprunts vers des activités autres que celles pour lesquelles elles ont été planifiées en accord avec les banques. S'il est vrai que les patrons des PME détournent les crédits à d'autres fins, il faut reconnaître que certaines de ces destinations leurs sont imposées par l'environnement de la PME. Parmi celles-ci il faut relever le financement du compte clients et plus particulièrement le financement des comptes clients des grandes entreprises qui achètent et se font livrer des biens ou des services dans les PME et attendent trop longtemps pour payer les factures. En attendant et pour assurer la continuité du cycle d’exploitation, ces PME fonctionnent grâce à des découverts et de petits crédits bancaires dont les frais financiers deviennent rapidement insoutenables et précipitent les PME dans une situation chronique d’insolvabilité. Les banques qui en passant sont pour la plupart des grandes entreprises ignorant tout ou semblent ignorer de cette situation qui est certaine est certainement l'une des principales raisons de la non solvabilité des PME ? En définitive nous sommes dans une situation paradoxale où c'est la PME qui finance la grande entreprise. 2. La grande entreprise au secours des PME en matière de financement ! C'est possible ! Examinons un des éléments de mesure du risque d'insolvabilité à court terme qui est le nombre de jours de besoin de financement. Il est égal à la somme de la durée du crédit client et de la durée de rotation des stocks diminué de la durée du crédit fournisseur. Page 3
  • 4. C'est pour le financement de ce besoin que les entreprises vont auprès banques et la réduction de ce besoin suppose soit l'augmentation de la durée du crédit fournisseur, soit la diminution du crédit client et une plus grande rotation des stocks. Du fait que de façon générale la grande entreprise est en amont et en aval de la PME, son comportement est déterminant dans la solvabilité et le développement de cette catégorie d'entreprise. Une grande entreprise consciente que les fournisseurs PME sont des partenaires pourrait : • Accorder des conditions et de délais de paiement raisonnables afin qu’elles améliorent leur capacité d’autofinancement En ce qui concerne l'augmentation du crédit fournisseur ; la PME camerounaise est généralement obligé de payer comptant à des durées très contraignantes ses matières premières surtout quand il s'agit des grandes entreprises (eau, électricité, téléphone, frais financiers…). Les délais sont relativement plus longs quand il s'agit des PME entre elles ce qui pénalise l'ensemble du secteur. • Payer les factures dans des délais raisonnables pour contribuer à réduire les charges financières Tandis que les PME/PMI paient leurs fournisseurs grandes entreprises dans des délais fortement contraignants, par contre, elles par contre sont payées par ces derniers dans les délais non négociables (60-90 jours) et très souvent ces délais ne sont pas respectés et atteignent régulièrement 120 voire 180 jours. Par ce comportement les grandes entreprises contribuent à allonger le nombre de jours de besoin de financement, et comme elles ne respectent pas les délais de paiement, les PME ne peuvent honorer pas les engagements pris auprès des banques. Dans cette situation les frais financiers augmentent sans que les conditions d'exploitation ne garantissent la création d'une capacité de remboursement de dettes qui s’accumulent progressivement. L'utilisation des nouvelles ressources étant de plus en plus destinée à l'exploitation, les nouveaux investissements nécessaires pour augmenter ou renforcer la capacité de production font défaut et les PME entrent dans un cercle vicieux de surendettement dont la banque semble être l’unique bénéficiaire à travers des Page 4
  • 5. frais financiers qui s’alourdissent chaque jour pour les PME. Il y a donc double pénalisations des PME : difficulté à bénéficier des crédits pour financer l'exploitation encore moins pour financer investissements pourtant rentables. Devrait-on passer par une loi spécifique portant réduction des délais de paiement interentreprises ? A titre d’exemple, en partant du constat que les délais de paiement en France étaient en moyenne plus long que d’autres pays membres de l’Union Européenne (66 jours contre 57), le législateur français est venu au secours des P¨ME/PMI à travers la Loi de Modernisation de l’Economie (LME) du 4 Août 2008. Cette loi instaure une surveillance en vue de la réduction de délais de paiement interentreprises. Ainsi, grâce à l'application de cette loi, dès la fin de 2009, il était attendu un transfert de trésorerie des grandes entreprises vers les PME/PMI de plus de 4 milliards d'euros, soit plus de 2 628 milliards de nos francs CFA, du simple fait que les grandes entreprises paient plus vite, les factures émises par les PME/PMI. La loi prévoit que le non respect des délais de paiement peut entrainer des sanctions pénales dont une amende maximale de 15 000 Euros. En attendant que les pouvoirs publics mettent en place des structures pour faciliter l'accès des PME/PMI au financement, un partenariat gagnant - gagnant avec les grandes entreprises, constituerait une première solution à ce problème de financement. Il est possible que les grandes entreprises jouent un rôle moteur dans la recherche des solutions aux problèmes d’insuffisances chroniques de financement des PME/PMI camerounaises. Par THEODORET-MARIE FANSI (*) Article publié dans le Journal Mutations du 29 Oct 2010 (*) Chargé de cours à l’ESSEC, Directeur du Cabinet CIBLE Page 5