SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
Affûtage	de	questions	(avec	droit	à	l’image	dans	un	film	au	ralenti)	(choisir	l’ingénierie	du	
«	plaisage	»)	(on	se	fait	des	passes	pour	affiner	notre	écoute	des	questions	et	notre	capacité	à	poser	des	
questions)	(micro	bâton	de	paroles)	
	
1)	Qu’est-ce	qui	s’est	passé	dans	ton	esprit	au	moment	
où	tu	t’es	dit	que	tu	serais	la	bonne	cliente	pour	cet	
exercice	?	
	
2)	D’où	te	vient	cette	idée	?	
	
3)	Est-ce	que	tu	aurais	un	exemple	dans	ta	vie	où	la	
pratique	aurait	été	déterminante	dans	ton	expérience	?	
	
4)	Est-ce	que	quelqu’un	que	tu	aurais	connu	il	y	a	
longtemps	n’aurait	pas	été	étonné	de	t’entendre	dire	
ce	dicton	?	(«	c’est	en	forgeant	qu’on	devient	forgeron	»)	
	
5)	Est-ce	que	cette	façon	d’apprendre	par	l’expérience,	
tu	l’as	démarrée	il	y	a	plusieurs	années	?	
	
6)	Comment	as-tu	appris	à	apprendre	comme	ça	?	
	
(pause)	un	carrefour	avec	trois	routes	vers	PA	PI	PR	
Attention,	ce	n’est	pas	le	top	50	!		
	
7)	Qu’est-ce	que	ça	dit	de	toi	cette	capacité	que	tu	as	
eue	à	te	réajuster	?	
	
(pause)	deux	conversations	possibles
8)	Si	on	devait	emprunter	l’une	des	deux	voies,	ta	
curiosité	t’emporterait	vers	laquelle	?	
	
Exception	dans	la	parenthèse	(parenthèse	exceptionnelle)	faite	par	le	client	:	«	je	ne	vais	pas	répondre	mais	je	
réponds	»,	comme	une	herbe	folle	qui	pousse	sur	le	mur.	
	
9)	Qu’est-ce	que	cette	appétence	pour	les	livres	
viendrait	nourrir	chez	toi	?	
	
10)	Comment	tu	le	sais	?	
	
11)	Sur	quel	système	de	temps	te	bases-tu	?	y	aurait-il	
un	temps	«	idéal	»	pour	lire	par	rapport	au	temps	que	
tu	ne	prends	pas	?	
	
Ressource	:	ouvrir	une	nouvelle	ligne	de	questions	?	deux	changements	de	direction	proposés…	exception	pour	
construire	quelque	chose	de	préféré,	question	de	déconstruction,	question	vers	le	club	de	vie,	to	remember	or	
not	to	remember?	
	
12)	Qui	a	dit	qu’il	ne	faut	pas	traînasser	?	
	
13)	Est-ce	que	tu	l’as	déjà	entendu,	vu	dans	un	film,	
entendu	dire	dans	ta	famille,	…	avant	de	te	le	dire	à	toi-
même	?	
	
14)	Est-ce	que	tu	aurais	une	petite	anecdote	à	partager	
avec	nous	d’un	membre	de	ta	famille	qui	t’inviterait	à	
traînasser	plus	?	
	
15)		…	de	toute	ta	vie	?
16)	Je	me	demandais	si	tu	avais	déjà	été	en	contact	
avec	cette	idée	avant	de	la	faire	tienne	?	
	
17)	Si	on	fait	un	zoom,	qu’y	a	t-il	de	différent	entre	
«	traîner	»	et	«	traînasser	»	?	
	
J’ai	entendu	la	différence,	j’ai	essayé	d’augmenter	la	différence.	
On	est	près	de	Lacan-au	:-)		Il	y	a	des	Lacaniens	dans	la	salle…	qui	font	des	bulles	méta.		
Nous	entendons	les	choses	à	partir	de	notre	propre	histoire,	de	ce	qu’on	a	appris,	…		
Proverbe	Ikea,	un	peu	cassé.	
Attention,	rebondissement	dans	la	conversation	préférée,	la	cliente	renégocie	le	mot	avec	elle-même.	
	
18)	Qu’est-ce	que	tu	vas	faire	aujourd’hui	pour	profiter	
que	tu	ne	faisais	pas	quand	tu	traînassais	?	
	
19)	A	part	lire	le	livre	qui	t’emmènerait	quelque	part,	
qu’est-ce	tu	pourrais	faire	d’autre	pour	profiter	?	
	
1	minute	par	question	dans	une	conversation	narrative	moyenne.	
Tentative	d’élargir	la	plateforme	«	profiter	».	
Attention,	question	scénarisée	!	Vous	proposez	à	la	cliente	de	vivre	une	expérience	imaginaire	métaphorique.	
Cette	question	est	un	scénario,	un	petit	film,	dont	vous	racontez	le	début	pour	qu’elle	devienne	le	personnage,	
et	qu’elle	puisse	raconter	la	suite.	Questions	un	petit	peu	hypnotique	(conversationnel)	qui	propose	au	client	
d’être	ici	et	maintenant	et	en	même	temps	d’être	ailleurs	et	dans	un	autre	temps.	
	
20)	Imagine	le	roman	arrive	et	frappe	à	ta	porte.	
Qu’est-ce	qu’il	faudrait	qu’il	te	dise	pour	que	tu	fasses	
de	lui	ton	ami	?	
	
21)	Et	t’en	as	déjà	rencontré	des	comme	ça	?	
	
22)	Une	idée	d’un	roman	comme	ça	que	tu	ne	refermes	
pas	au	bout	de	deux	pages	?
23)	Tu	t’en	souviens	bien	?	
	
24)	Qu’est-ce	qu’il	y	aurait	dans	les	deux	premières	
pages	d’un	roman	qui	va	faire	que	tu	ne	le	refermeras	
pas	?	
	
25)	C’est	une	question	d’écriture	donc	?	n’importe	quel	
sujet	?	n’importe	quel	personnage	?	
	
On	est	train	de	partir	dans	la	critique	littéraire.	Comment	revenir	vers	«	profiter	»,	un	endroit	chaud	et	
lumineux	?	
Essayer	de	ne	pas	envoyer	le	client	sur	deux	pistes	différentes,	cela	peut	mettre	en	court-circuit	le	client.	
Attention	à	la	question	super	intention,	mais	trop	courte	et	trop	tôt	:	«	Présente-moi	profiter	»	vs	«	Si	profiter	
était	un	petit	personnage	(HP,	SW),	à	quoi	est-ce	qu’il	pourrait	ressembler	?	»	pour	installer	un	scénario…		
Dans	la	narrative	c’est	comme	dans	le	cochon	tout	est	bon,	il	n’y	a	rien	à	jeter	:	tous	les	coups	sont	permis	!	
	
26)	A	qui	cela	profiterait	que	tu	profites	?	
	
27)	Est-ce	que	tu	as	une	idée	de	comment	ça	profiterait	
à	ta	famille	proche	?	
	
28)	T’as	combien	d’enfants	?	Quels	âges	ont-elles	?	
	
29)	Imagine	qu’un	jour	tu	invites	tes	trois	filles	à	la	
maison	pour	passer	un	dimanche	et	que	tu	leur	
proposes	de	profiter	toute	la	journée.	Est-ce	que	tu	
pourrais	me	dire	comment	se	passerait	cette	journée	?		
	
30)	Ta	deuxième	fille,	puis	la	troisième,	quelles	seraient	
leurs	contributions	au	«	profitage	»	?
31)	Alors,	elles	seraient	modélisantes	?	
	
32)	Comment	te	sens-tu	en	parlant	de	cette	journée	?	
	
Une	(fausse)	corne	de	brume	dans	le	lointain…	
	
	
33)	Est-ce	que	c’est	une	belle	piste	d’atterrissage	pour	
cette	conversation	?	
	
YES	!	
	
1
ère
	anecdote	de	question	(super)	scénarisée	:	«	…	ta	fille	monte	sur	scène	dans	la	lumière,	va	au	pupitre,	prend	
le	micro	:	‘il	y	a	une	personne	que	je	voudrais	remercier	c’est	ma	maman,	elle	a	fait	un	choix	à	un	moment	
donné	sur	laquelle	j’ai	construit	toute	ma	carrière	de	photographe’…	et	ce	choix	c’était	quoi	?	»	
	
La	même	recette	qu’un	bon	scénario…	à	vivre	soi-même…	faire	entrer	le	client	par	des	petites	fenêtres	avec	
des	petites	questions	sur	le	corps	et	l’émotion.	
	
2
ème
	anecdote	avec	les	fantômes	amicaux	du	futur	(David	Epston)	–	4
ème
	SEGPA	–	interview	des	élèves	20	ans	
plus	tard	:	«	nous	avons	suivi	votre	carrière,	merci	d’avoir	accepté	de	venir	à	notre	émission,	comment	avez-
vous	réussi,	surmonter	les	difficultés,	…	depuis	cette	4
ème
	SEGPA	?	qu’est-ce	qui	vous	a	aidé	à	dépasser	ça	?	»	La	
personne	est	autorisée	à	convoquer	ces	compétences	et	sagesses	de	vie.		
	
Recruter	le	client	dans	un	petit	court-métrage	et	lui	faire	raconter	la	fin	en	le	questionnant	sur	ses	
compétences	identitaires.	
	
Quid	de	l’influence	du	contexte	sur	sa	réponse	?	oui,	questions	incroyablement	influentes,	ces	questions-là	
sont	des	plateformes	de	travail	offertes	à	la	personne	pour	se	mettre	temporairement	ailleurs	et	pouvoir	faire	
un	choix…	ce	n’est	pas	un	dispositif	magique	pour	trouver	des	réponses	aux	questions,	mais	une	occasion	de	se	
poser	différemment	pour	nourrir	une	conversation.	La	question	hyper-scénarisée	est	une	proposition	pour	
échapper	au	marécage	d’un	problème…	qui	te	dit	de	faire	ça	ou	ça…	on	n’influence	jamais	jamais	jamais	son	
choix,	c’est	son	regard	qu’elle	porte	sur	ce	choix	qui	va	être	influencé	à	partir	de	quinze	endroits	différents	et	
pas	d’un	seul.

Contenu connexe

Plus de Fabrice Aimetti

Plus de Fabrice Aimetti (20)

La fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polancoLa fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polanco
 
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)
 
Bibliographie narrative
Bibliographie narrativeBibliographie narrative
Bibliographie narrative
 
Arrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miraclesArrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miracles
 
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
 
20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare
 
Agile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben LindersAgile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben Linders
 
Les 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNVLes 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNV
 
Le jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâcheLe jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâche
 
Xplane fr
Xplane frXplane fr
Xplane fr
 
Twenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_frTwenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_fr
 
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_frSchlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_fr
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
 
Agile project-selection-fr
Agile project-selection-frAgile project-selection-fr
Agile project-selection-fr
 
MoSCoW_priorisation
MoSCoW_priorisationMoSCoW_priorisation
MoSCoW_priorisation
 
C est-quoi-crisp
C est-quoi-crispC est-quoi-crisp
C est-quoi-crisp
 
Planning poker v1.1-fr
Planning poker v1.1-frPlanning poker v1.1-fr
Planning poker v1.1-fr
 
Perfection game
Perfection gamePerfection game
Perfection game
 
RACIF
RACIFRACIF
RACIF
 
Support agile-avec-kanban-fr
Support agile-avec-kanban-frSupport agile-avec-kanban-fr
Support agile-avec-kanban-fr
 

Atelier d-affutage-de-questions