SlideShare une entreprise Scribd logo
Publié le 31 janvier 2014 - Mis à jour le 31 janvier 2014
C'est grave docteur ?

Vers une pénurie de généralistes même à Paris : pourquoi nous
n'avons pas fini de voir les effets du numerus clausus

800 médecins devront s'installer à Paris pour compenser les départs dans les cinq ans à venir.

Selon l'agence régionale de santé d'Ile-de-France, dans les cinq ans à venir, 800 médecins devront
s'installer à Paris pour compenser les départs.
Avec Guy-André Pelouze
Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan.
Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle il est
resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent
la qualité des soins.
Voir la bio en entier

Alors que la dette sociale explose, que la performance de notre système de soins se dégrade le sujet qui
préoccupe les hiérarques de la santé publique est la démographie médicale. Les médias ont emboité le pas en
créant le concept de déserts médicaux, les uns et les autres ne tarissent pas de prévisions catastrophiques sur le
thème du manque de médecins.
Voilà 40 années consécutives que l’Etat planifie avec une illusoire précision mais surtout de manière
malthusienne le nombre d’étudiants autorisés à entrer en 2ème année de médecine. Il a organisé
minutieusement une pénurie censée diminuer les dépenses de soins. Et comble de cette planification ce sont les
mêmes agents de l’Etat qui rédigent aujourd’hui des rapports pour décrire au chiffre près la pénurie qu’ils ont
Page 1 sur 3
créée et alerter sur le manque de médecins à venir. Le numerus clausus (NC) est un échec.
Les Français inquiets de voir les médecins partir à la retraite sans remplaçant se plaignent en quelque sorte des
conséquences des causes qu’ils chérissent : un système étatisé, administré par des syndicats, rigide et sans
perspective qu’ils croyaient être le meilleur du monde.
En effet depuis 1971 ce sont des générations d’étudiants brillants et travailleurs ayant obtenu des notes
très au dessus de la moyenne au concours à qui l’Etat a interdit d’embrasser ce métier passionnant.
Pendant tout ce temps et malgré de nombreux signes avant coureurs, aucune réflexion critique, aucune inflexion
significative, le NC a fait l’unanimité des partis politiques au pouvoir. Elus et hiérarques ont maintenu le robinet
très fermé.
Mais ce n’est pas tout. En plus de l’erreur gigantesque sur le nombre de médecins aucune étude n’a été
entreprise pour déterminer si le mode de sélection contribuait à la qualité des soins. Autrement dit personne
n’a entrepris de démontrer que les épreuves actuelles, très inspirées des décennies passées où la mémoire jouait
un rôle clé avant d’acquérir l’expérience, étaient plus efficaces qu’un tirage au sort des candidats…
Quoiqu’il en soit un étudiant en médecine, après avoir réussi le concours a peu de chance de vivre la
passion professionnelle qui l’anime. L’introduction en fin d’études de l’examen classant national crée un
nouvel arbitraire celui du millième de point qui peut faire basculer un étudiant de la cardiologie à la
psychiatrie. Tout ceci est à l’évidence très inefficace car la passion pour une spécialité joue un rôle moteur dans
la formation et ensuite l’exercice de la médecine.
Ainsi nos étudiants à qui on démontre l’efficacité de la médecine basée sur des preuves sont légitimement
troublés de voir combien les méthodes de sélection en sont dépourvues.
Que proposent aujourd’hui ceux qui ont organisé ce sacrifice ? D’importer massivement des médecins qui n’ont
pas passé et pour beaucoup n’auraient pas réussi le concours d’entrée en deuxième année. De surcroît les
capacités à parler le français ne sont pas bien évaluées… Cette vague d’immigration médicale est en cours mais
elle ne résoudra pas le problème pour plusieurs raisons liées à la transformation de la médecine.
Que faire ? Les solutions ne manquent pas et sont déjà en marche chez nos voisins européens.
1/ il est urgent de laisser les facultés de médecine gérer le nombre de médecins qu’elles estiment pouvoir
former. Leurs équipes sont en effet parfaitement capables de déterminer les besoins en soignants et aussi en
médecins non soignants (recherche, industrie et régulation). C’est un pas vers la société de confiance ou l’état fait
respecter les règles de l’état de droit mais laisse la société civile gérer ses affaires.
2/ La contre partie de la liberté c’est la responsabilité et il est nécessaire d’abandonner le
conventionnement automatique. C’est en partie ce conventionnement automatique et le monopole de
l’assurance maladie qui sont à l’origine de cette planification désastreuse.
3/ Déléguer massivement les tâches aux autres professionnels de santé et développer massivement l’emédecine. Nous avons tous les rapports pour ce faire mais rien n’a été fait.
4/ Diminuer la durée de formation des médecins qui est beaucoup trop longue notamment en médecine
générale. L’entrée en pratique est trop tardive et cela représente un cout considérable supporté par les médecins
eux mêmes et leur famille. Dans le cadre de l’autonomie des universités des programmes accélérés sont
possibles en maintenant une excellente qualité de soins.
5/ Modifier la sélection. Il est essentiel de régionaliser les choix de spécialité et de renforcer les processus
d’évaluation des candidats par l’entretien, les réorientations en cours de spécialité et un contrôle final c’est à dire
vérifier les connaissances et les aptitudes a posteriori plutôt que les capacités a priori. Il faut privilégier la formation
logique, critique, de reporting et d’évaluation plutôt que la mémorisation et l’accumulation
6/ Jouer sur l’offre et la demande pour mieux répartir les médecins. Il est totalement absurde que les tarifs de
l’assurance maladie soient les mêmes à Paris qu’à Tautavel un charmant village des Corbières car les couts de
fonctionnement sont très différents. Il faut que les caisses d’assurance maladie puissant moduler les tarifs pour
créer une offre attractive dans les territoires qui le nécessitent. Ce n’est pas à l’état de se substituer à elles.Je
Page 2 sur 3
prévois toutefois que rien ne sera fait dans ce sens. Un député lors d’une conférence récente sur le sujet ne
pouvait s’empêcher d’affirmer : "il faut peut être augmenter un peu le NC mais il faut surtout continuer à réguler".
Preuve que les changements urgents et nécessaires seront difficiles à conduire avec ceux là mêmes qui ont créé
cette situation. Le sacrifice des générations, la castration des passions va se poursuivre et là aussi l’émigration
privera le pays des plus audacieux.

Page 3 sur 3

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Contenu connexe

En vedette

Lait, Fromages et produits laitiers industriels
Lait, Fromages et produits laitiers industrielsLait, Fromages et produits laitiers industriels
Lait, Fromages et produits laitiers industriels
Pelouze Guy-André
 
Why Numerus clausus failed in France since 40 years
Why Numerus clausus failed in France since 40 yearsWhy Numerus clausus failed in France since 40 years
Why Numerus clausus failed in France since 40 years
Pelouze Guy-André
 
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usageStatines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
Pelouze Guy-André
 
Régime anti-inflammatoire et athérome
Régime anti-inflammatoire et athéromeRégime anti-inflammatoire et athérome
Régime anti-inflammatoire et athérome
Pelouze Guy-André
 
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelinesWe need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
Pelouze Guy-André
 
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaireTélémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
Pelouze Guy-André
 

En vedette (6)

Lait, Fromages et produits laitiers industriels
Lait, Fromages et produits laitiers industrielsLait, Fromages et produits laitiers industriels
Lait, Fromages et produits laitiers industriels
 
Why Numerus clausus failed in France since 40 years
Why Numerus clausus failed in France since 40 yearsWhy Numerus clausus failed in France since 40 years
Why Numerus clausus failed in France since 40 years
 
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usageStatines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
Statines en France: éléments de preuves pour favoriser le bon usage
 
Régime anti-inflammatoire et athérome
Régime anti-inflammatoire et athéromeRégime anti-inflammatoire et athérome
Régime anti-inflammatoire et athérome
 
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelinesWe need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
We need to revise asymptomatic carotid atheroma guidelines
 
Télémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaireTélémédecine cardiovasculaire
Télémédecine cardiovasculaire
 

Similaire à Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans

Role et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generalisteRole et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generaliste
lemarechal
 
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Réseau Pro Santé
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
david zentao
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUET
Rachel Bocher
 
SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015
Syndicat des médecins libéraux
 
Les Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpitalLes Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpital
Harris Interactive France
 
Discours sur la santé de Macron en 2018
Discours sur la santé de Macron en 2018Discours sur la santé de Macron en 2018
Discours sur la santé de Macron en 2018
Société Tripalio
 
Reforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medefReforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medef
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
Interaction Healthcare
 
Prof foi c3 île de france
Prof foi c3 île de franceProf foi c3 île de france
Prof foi c3 île de france
CSMFIDF
 
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Pelouze Guy-André
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouet
Réseau Pro Santé
 
Communiqués de presse du printemps mars, avril 2015
Communiqués de presse du printemps   mars, avril 2015Communiqués de presse du printemps   mars, avril 2015
Communiqués de presse du printemps mars, avril 2015
Réseau Pro Santé
 
6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso
Innov'Asso
 
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soinsDeuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
Ipsos France
 
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
Ipsos France
 
Etat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectésEtat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectés
TELECOM-PARISTECH-SANTE
 
Dossier - La santé en France
Dossier - La santé en FranceDossier - La santé en France
Dossier - La santé en France
Réseau Pro Santé
 
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins françaisRéflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
Pelouze Guy-André
 
Cr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patientCr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patient
Association LIR
 

Similaire à Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans (20)

Role et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generalisteRole et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generaliste
 
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
Retour sur le congrès les rencontres de l'isnih.
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUET
 
SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015SML : Elections URPS 2015
SML : Elections URPS 2015
 
Les Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpitalLes Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpital
 
Discours sur la santé de Macron en 2018
Discours sur la santé de Macron en 2018Discours sur la santé de Macron en 2018
Discours sur la santé de Macron en 2018
 
Reforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medefReforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medef
 
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
La nutrition à l'ère du digital : comment le serious game, les objets connect...
 
Prof foi c3 île de france
Prof foi c3 île de franceProf foi c3 île de france
Prof foi c3 île de france
 
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouet
 
Communiqués de presse du printemps mars, avril 2015
Communiqués de presse du printemps   mars, avril 2015Communiqués de presse du printemps   mars, avril 2015
Communiqués de presse du printemps mars, avril 2015
 
6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso6ème Journée Innov'Asso
6ème Journée Innov'Asso
 
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soinsDeuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
Deuxième vague de l’Observatoire de l’égalité d’accès aux soins
 
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
 
Etat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectésEtat des lieux sur les objets connectés
Etat des lieux sur les objets connectés
 
Dossier - La santé en France
Dossier - La santé en FranceDossier - La santé en France
Dossier - La santé en France
 
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins françaisRéflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
Réflexions et propositions alternatives sur le système de soins français
 
Cr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patientCr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patient
 

Plus de Pelouze Guy-André

L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptxL’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
Pelouze Guy-André
 
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuellePour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
Pelouze Guy-André
 
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Pelouze Guy-André
 
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemicHow the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
Pelouze Guy-André
 
Red meat bashing and human ancestral diet
Red meat bashing and human ancestral dietRed meat bashing and human ancestral diet
Red meat bashing and human ancestral diet
Pelouze Guy-André
 
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentationRichard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
Pelouze Guy-André
 
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemicHow the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
Pelouze Guy-André
 
L'alimentation industrielle est addictive
L'alimentation industrielle est addictiveL'alimentation industrielle est addictive
L'alimentation industrielle est addictive
Pelouze Guy-André
 
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écransLa dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
Pelouze Guy-André
 
Emergency treatment for type 1 endoleak after evar
Emergency treatment for type 1 endoleak after evarEmergency treatment for type 1 endoleak after evar
Emergency treatment for type 1 endoleak after evar
Pelouze Guy-André
 
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcooliqueFructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
Pelouze Guy-André
 
Le retour en grâce du gras
Le retour en grâce du grasLe retour en grâce du gras
Le retour en grâce du gras
Pelouze Guy-André
 
Les repas paléo aujourd'hui
Les repas paléo aujourd'huiLes repas paléo aujourd'hui
Les repas paléo aujourd'hui
Pelouze Guy-André
 
Le régime anti-inflammatoire dans l'athérome
Le régime anti-inflammatoire dans l'athéromeLe régime anti-inflammatoire dans l'athérome
Le régime anti-inflammatoire dans l'athérome
Pelouze Guy-André
 
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oilParis Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Pelouze Guy-André
 
L'anamnèse pour tous...
L'anamnèse pour tous...L'anamnèse pour tous...
L'anamnèse pour tous...
Pelouze Guy-André
 
About medical aid
About medical aidAbout medical aid
About medical aid
Pelouze Guy-André
 
Statins in France
Statins in FranceStatins in France
Statins in France
Pelouze Guy-André
 
Comment apprendre à maigrir en santé
Comment apprendre à maigrir en santéComment apprendre à maigrir en santé
Comment apprendre à maigrir en santé
Pelouze Guy-André
 
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
Pelouze Guy-André
 

Plus de Pelouze Guy-André (20)

L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptxL’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
L’hôpital public_ une entreprise paralysée 23_11_2019.pptx
 
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuellePour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
Pour sortir le système de soins de l'impasse actuelle
 
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdfCovid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
Covid 19 - petit état des lieux de la pandémie après le variant BA.2.pdf
 
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemicHow the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
 
Red meat bashing and human ancestral diet
Red meat bashing and human ancestral dietRed meat bashing and human ancestral diet
Red meat bashing and human ancestral diet
 
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentationRichard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
Richard Feinman et les études observationnelles sur l'alimentation
 
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemicHow the low fat obsession enabled the obesity epidemic
How the low fat obsession enabled the obesity epidemic
 
L'alimentation industrielle est addictive
L'alimentation industrielle est addictiveL'alimentation industrielle est addictive
L'alimentation industrielle est addictive
 
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écransLa dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
La dextérité des jeunes chirurgiens mise à mal par l'usage des écrans
 
Emergency treatment for type 1 endoleak after evar
Emergency treatment for type 1 endoleak after evarEmergency treatment for type 1 endoleak after evar
Emergency treatment for type 1 endoleak after evar
 
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcooliqueFructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
Fructose connexion: la stéato-hépatite non alcoolique
 
Le retour en grâce du gras
Le retour en grâce du grasLe retour en grâce du gras
Le retour en grâce du gras
 
Les repas paléo aujourd'hui
Les repas paléo aujourd'huiLes repas paléo aujourd'hui
Les repas paléo aujourd'hui
 
Le régime anti-inflammatoire dans l'athérome
Le régime anti-inflammatoire dans l'athéromeLe régime anti-inflammatoire dans l'athérome
Le régime anti-inflammatoire dans l'athérome
 
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oilParis Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
Paris Palm Oil Symposium: CVD and palm oil
 
L'anamnèse pour tous...
L'anamnèse pour tous...L'anamnèse pour tous...
L'anamnèse pour tous...
 
About medical aid
About medical aidAbout medical aid
About medical aid
 
Statins in France
Statins in FranceStatins in France
Statins in France
 
Comment apprendre à maigrir en santé
Comment apprendre à maigrir en santéComment apprendre à maigrir en santé
Comment apprendre à maigrir en santé
 
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
TVA sur la chirurgie esthétique, Atlantico 1er octobre 2012
 

Numerus Clausus: les mauvais résultats d'un système depuis 40 ans

  • 1. Publié le 31 janvier 2014 - Mis à jour le 31 janvier 2014 C'est grave docteur ? Vers une pénurie de généralistes même à Paris : pourquoi nous n'avons pas fini de voir les effets du numerus clausus 800 médecins devront s'installer à Paris pour compenser les départs dans les cinq ans à venir. Selon l'agence régionale de santé d'Ile-de-France, dans les cinq ans à venir, 800 médecins devront s'installer à Paris pour compenser les départs. Avec Guy-André Pelouze Guy-André Pelouze est chirurgien à Perpignan. Passionné par les avancées extraordinaires de sa spécialité depuis un demi siècle il est resté très attentif aux conditions d'exercice et à l'évolution du système qui conditionnent la qualité des soins. Voir la bio en entier Alors que la dette sociale explose, que la performance de notre système de soins se dégrade le sujet qui préoccupe les hiérarques de la santé publique est la démographie médicale. Les médias ont emboité le pas en créant le concept de déserts médicaux, les uns et les autres ne tarissent pas de prévisions catastrophiques sur le thème du manque de médecins. Voilà 40 années consécutives que l’Etat planifie avec une illusoire précision mais surtout de manière malthusienne le nombre d’étudiants autorisés à entrer en 2ème année de médecine. Il a organisé minutieusement une pénurie censée diminuer les dépenses de soins. Et comble de cette planification ce sont les mêmes agents de l’Etat qui rédigent aujourd’hui des rapports pour décrire au chiffre près la pénurie qu’ils ont Page 1 sur 3
  • 2. créée et alerter sur le manque de médecins à venir. Le numerus clausus (NC) est un échec. Les Français inquiets de voir les médecins partir à la retraite sans remplaçant se plaignent en quelque sorte des conséquences des causes qu’ils chérissent : un système étatisé, administré par des syndicats, rigide et sans perspective qu’ils croyaient être le meilleur du monde. En effet depuis 1971 ce sont des générations d’étudiants brillants et travailleurs ayant obtenu des notes très au dessus de la moyenne au concours à qui l’Etat a interdit d’embrasser ce métier passionnant. Pendant tout ce temps et malgré de nombreux signes avant coureurs, aucune réflexion critique, aucune inflexion significative, le NC a fait l’unanimité des partis politiques au pouvoir. Elus et hiérarques ont maintenu le robinet très fermé. Mais ce n’est pas tout. En plus de l’erreur gigantesque sur le nombre de médecins aucune étude n’a été entreprise pour déterminer si le mode de sélection contribuait à la qualité des soins. Autrement dit personne n’a entrepris de démontrer que les épreuves actuelles, très inspirées des décennies passées où la mémoire jouait un rôle clé avant d’acquérir l’expérience, étaient plus efficaces qu’un tirage au sort des candidats… Quoiqu’il en soit un étudiant en médecine, après avoir réussi le concours a peu de chance de vivre la passion professionnelle qui l’anime. L’introduction en fin d’études de l’examen classant national crée un nouvel arbitraire celui du millième de point qui peut faire basculer un étudiant de la cardiologie à la psychiatrie. Tout ceci est à l’évidence très inefficace car la passion pour une spécialité joue un rôle moteur dans la formation et ensuite l’exercice de la médecine. Ainsi nos étudiants à qui on démontre l’efficacité de la médecine basée sur des preuves sont légitimement troublés de voir combien les méthodes de sélection en sont dépourvues. Que proposent aujourd’hui ceux qui ont organisé ce sacrifice ? D’importer massivement des médecins qui n’ont pas passé et pour beaucoup n’auraient pas réussi le concours d’entrée en deuxième année. De surcroît les capacités à parler le français ne sont pas bien évaluées… Cette vague d’immigration médicale est en cours mais elle ne résoudra pas le problème pour plusieurs raisons liées à la transformation de la médecine. Que faire ? Les solutions ne manquent pas et sont déjà en marche chez nos voisins européens. 1/ il est urgent de laisser les facultés de médecine gérer le nombre de médecins qu’elles estiment pouvoir former. Leurs équipes sont en effet parfaitement capables de déterminer les besoins en soignants et aussi en médecins non soignants (recherche, industrie et régulation). C’est un pas vers la société de confiance ou l’état fait respecter les règles de l’état de droit mais laisse la société civile gérer ses affaires. 2/ La contre partie de la liberté c’est la responsabilité et il est nécessaire d’abandonner le conventionnement automatique. C’est en partie ce conventionnement automatique et le monopole de l’assurance maladie qui sont à l’origine de cette planification désastreuse. 3/ Déléguer massivement les tâches aux autres professionnels de santé et développer massivement l’emédecine. Nous avons tous les rapports pour ce faire mais rien n’a été fait. 4/ Diminuer la durée de formation des médecins qui est beaucoup trop longue notamment en médecine générale. L’entrée en pratique est trop tardive et cela représente un cout considérable supporté par les médecins eux mêmes et leur famille. Dans le cadre de l’autonomie des universités des programmes accélérés sont possibles en maintenant une excellente qualité de soins. 5/ Modifier la sélection. Il est essentiel de régionaliser les choix de spécialité et de renforcer les processus d’évaluation des candidats par l’entretien, les réorientations en cours de spécialité et un contrôle final c’est à dire vérifier les connaissances et les aptitudes a posteriori plutôt que les capacités a priori. Il faut privilégier la formation logique, critique, de reporting et d’évaluation plutôt que la mémorisation et l’accumulation 6/ Jouer sur l’offre et la demande pour mieux répartir les médecins. Il est totalement absurde que les tarifs de l’assurance maladie soient les mêmes à Paris qu’à Tautavel un charmant village des Corbières car les couts de fonctionnement sont très différents. Il faut que les caisses d’assurance maladie puissant moduler les tarifs pour créer une offre attractive dans les territoires qui le nécessitent. Ce n’est pas à l’état de se substituer à elles.Je Page 2 sur 3
  • 3. prévois toutefois que rien ne sera fait dans ce sens. Un député lors d’une conférence récente sur le sujet ne pouvait s’empêcher d’affirmer : "il faut peut être augmenter un peu le NC mais il faut surtout continuer à réguler". Preuve que les changements urgents et nécessaires seront difficiles à conduire avec ceux là mêmes qui ont créé cette situation. Le sacrifice des générations, la castration des passions va se poursuivre et là aussi l’émigration privera le pays des plus audacieux. Page 3 sur 3 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)