SlideShare une entreprise Scribd logo
Admission aux Urgences
de Rennes des Adolescents
en Ivresse Aiguë
Bilan de l’expérimentation et de l’étude clinique
Avril 2013
Contexte
De nombreuses admissions de jeunes alcoolisés aux urgences de Rennes chaque fin de semaine
Des difficultés (temps, personnels) pour proposer une prise en charge adaptée aux urgences
Proposition
Tester l’efficacité d’une « intervention motivationnelle » quelques jours après l’admission pour
diminuer les consommations des jeunes. Le principe de l’entretien motivationnel
a fait la preuve de son efficacité dans le domaine des consommations excessives.
Le projet concerne les urgences « Adultes » (protocole d’étude clinique AURAIA pour les 16-24
ans) mais également les urgences pédiatriques (convention Urgences – ANPAA pour les moins de
16 ans).
Un soutien dans le cadre d’une « expérimentation sociale » pouvant être généralisée en cas
d’évaluation positive
Financé à 58 % par la Mission d’Animation du Fonds d’Expérimentation de la Jeunesse
Et par la Préfecture d’Ille-et-Vilaine, l’Agence régionale de Santé, la Ville de Rennes (42%)
L’expérimentation
Mai 2013
Objectifs
 Tester l’efficacité d’une « intervention motivationnelle », chez des jeunes admis aux urgences
en ivresse aiguë, pour réduire leurs consommations d’alcool.
 L’intervention motivationnelle : un entretien en face à face (ou à défaut par téléphone) de 45
minutes à 1h30, quelques jours après l’admission des jeunes aux urgences, suivi de deux
rappels téléphoniques mensuels pour refaire le point sur leurs consommations et leurs prises
de risque.
Méthodologie
 Dans un cadre hospitalier et afin d’évaluer cette expérimentation, une étude clinique
«AURAIA» a été réalisée au CHU de Rennes pour les 16-24 ans (Pontchaillou). Les moins de 16
ans, admis aux urgences pédiatriques (hôpital sud) n’ont pas été inclus mais ils étaient orientés
vers l’ANPAA pour un entretien en face à face avec les parent).
 Lorsque leurs capacités relationnelles sont redevenues correctes, les jeunes admis pour
ivresse aiguë aux urgences sont invités à participer à cette étude sur la base de critères
d’inclusion et de leur volontariat.
 Les inclusions se sont déroulées d’octobre 2011 à juillet 2012 du jeudi soir au dimanche
matin.
L’étude clinique
Mai 2013
Evaluation
 Les jeunes volontaires sont répartis dans deux groupes au hasard
 un groupe bénéficie de l’intervention motivationnelle (entretien et rappels) et reçoit
deux livrets d’accompagnement (effets de l’alcool et ressources locales vers lesquelles
les jeunes peuvent être reçus s’ils le souhaitent)
 un groupe reçoit uniquement les deux livrets d’accompagnement
 Tous les jeunes sont interrogés sur leurs consommations et leurs prises de risque
 lors de l’admission, par questionnaire auto-administré
 trois mois après l’admission, par téléphone
Rappel de l’expérimentation
Mai 2013
 263 jeunes ont accepté de participer à cette étude, sur 541 jeunes admis en IEA (rappel : le CHU
admet environ 1 000 jeunes chaque année dont presque 40% en IPM ; les IPM sont exclus de
cette étude)
 Les autres données seront présentées par l’OFDT
Bilan chiffré des jeunes inclus et non inclus
A noter : A l’hôpital Sud
(~ 50 admissions/an
jeunes alcoolisés),
33 jeunes et 32 parents
ont bénéficié d’une prise
en charge par l’ANPAA
entre 2010 et 2012
Pour information, situation des inclusions au
15/07/2012
Mai 2013
Les jeunes inclus et non inclus
INCLUS (N=263) NON INCLUS (N=278)
Moyenne d’âge 20,4 ans 20,5 ans
Moyenne taux d’alcoolémie 1,68 g/l 1,52 g/l
Pourcentage garçons 71% 75%
Pourcentage filles 29% 25%
Mai 2013
Répartition par sexe des jeunes inclus
Mai 2013
Age des jeunes inclus par sexe
Mai 2013
Situation scolaire/professionnelle des inclus
Mai 2013
Origine géographique des jeunes inclus
Mai 2013
Bilan qualitatif de l’expérimentation
Sur le dispositif
 La formation d’une centaine de personnels des urgences (médecins, infirmiers, aides soignants)
aux notions d’alcoologie, à la meilleure compréhension des conduites à risque des adolescents, à
l’information sur l’entretien motivationnel et au déroulement d’une étude clinique
 Le repérage systématique des jeunes admis avec une consommation d’alcool par la mesure du
taux d’alcoolémie à l’admission (éthylomètre)
 Le soutien aux équipes des urgences et d’alcoologie de liaison
 Des partenariats entre l’hôpital CHU (Urgences, alcoologie, psychiatrie, recherche clinique),
CHGR Envol, des associations et la ville de Rennes
 Le lien avec les équipes de pompiers qui amènent ces jeunes aux urgences
 Une étude sur les modalités d’admission des autres services d’accueil des urgences en
Bretagne remise à l’ARS
Mai 2013
Bilan qualitatif de l’expérimentation
Pour les jeunes admis aux urgences
 L’information systématique des jeunes repérés :
 sur l’étude en cours et ses raisons,
 sur les consommations d’alcool.
 L’impression « subjective » positive d’offrir une opportunité à des jeunes qui se sont alcoolisés
au point d’être admis aux urgences :
 d’un temps long d’échange avec un adulte
 d’appliquer les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui demande de
réaliser un bilan médico-psychosocial pour tout jeune admis aux urgences en ivresse
aiguë.
Mai 2013
Bilan qualitatif de l’expérimentation
Pour les jeunes du groupe « Intervention » (à partir des entretiens et des rappels)
 95% des jeunes rencontrés ont une consommation d’alcool « festive ». Ils considèrent leur
admission comme un accident.
 Les trois quart de ces jeunes transforment l’admission en avertissement pour ne pas
recommencer.
 L’autre quart banalise l’admission et déclare ne pas modifier leur comportement. Le
suivi à un et deux mois permet de revenir sur ce déni.
 5% des jeunes ont une consommation auto thérapeutique. Ils ont d’autres problèmes sous-
jacents. Ils sont réorientés en fonction du problème identifié.
 Lors du 1er
appel téléphonique 1 mois plus tard, 85% déclarent une modification de
comportement (gestion, réduction, arrêt)
Lors du 2nd
appel téléphonique 2 mois plus tard, 66% des jeunes déclarent une modification de
comportement (gestion, réduction, arrêt)
Mai 2013
Bilan qualitatif de l’expérimentation
3 profils se dégagent
Passage
aux urgences
Gravité perçue (72%) Neutre (28%)
Arrêt
ou
réduction des
consommations
Gestion ou réduction
des consommations
Pas de
changement
Mai 2013

Contenu connexe

En vedette

Que es un blog xochicalco
Que es un blog xochicalcoQue es un blog xochicalco
Que es un blog xochicalco
josue93188
 
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluationsSPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
Cyril Marion
 
Pour un programme efficace de gestion d'invalidité
Pour un programme efficace de gestion d'invaliditéPour un programme efficace de gestion d'invalidité
Pour un programme efficace de gestion d'invaliditéGFA Services Financiers
 
Información de Internet
Información de InternetInformación de Internet
Información de Internet
JaviercolorMorado
 
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumn
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumnConocer su desarrollo es comprender a mi alumn
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumn
Leticia Olmedo Perez
 
Servidores
ServidoresServidores
Servidores
sofydan
 
M2 t1 planificador version 9 (1)
M2 t1 planificador version 9 (1)M2 t1 planificador version 9 (1)
M2 t1 planificador version 9 (1)
chavelatita
 
Paint
PaintPaint
Paint
kunkruooy
 
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONESPRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
profetorres
 
La santé psychologique en milieu de travail
La santé psychologique en milieu de travail La santé psychologique en milieu de travail
La santé psychologique en milieu de travail
GFA Services Financiers
 
Evjf_Emeline_14 mars_VF
Evjf_Emeline_14 mars_VFEvjf_Emeline_14 mars_VF
Evjf_Emeline_14 mars_VFmelclauzade
 
Tierra y universo
Tierra y universoTierra y universo
Tierra y universo
almendravelosocarrera
 
Terceros
TercerosTerceros
Terceros
sabela08
 
Señales de tránsito
Señales de tránsitoSeñales de tránsito
Señales de tránsito
MileidisArizaChica
 
Do not let them die
Do not let them dieDo not let them die
Do not let them die
fernando zabalza
 
Tiposdemedicina
TiposdemedicinaTiposdemedicina
Definiciones
DefinicionesDefiniciones
Definiciones
Diana_Medina
 
Química en los alimentos
Química en los alimentosQuímica en los alimentos
Química en los alimentos
Ka97ren26
 

En vedette (20)

Que es un blog xochicalco
Que es un blog xochicalcoQue es un blog xochicalco
Que es un blog xochicalco
 
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluationsSPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
SPIPNOZ 2013 : le plugin evaluations
 
Pour un programme efficace de gestion d'invalidité
Pour un programme efficace de gestion d'invaliditéPour un programme efficace de gestion d'invalidité
Pour un programme efficace de gestion d'invalidité
 
Información de Internet
Información de InternetInformación de Internet
Información de Internet
 
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumn
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumnConocer su desarrollo es comprender a mi alumn
Conocer su desarrollo es comprender a mi alumn
 
Servidores
ServidoresServidores
Servidores
 
M2 t1 planificador version 9 (1)
M2 t1 planificador version 9 (1)M2 t1 planificador version 9 (1)
M2 t1 planificador version 9 (1)
 
Paint
PaintPaint
Paint
 
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONESPRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
PRESENTACIÓN DE FUNCIONANDO CON LAS FUNCIONES
 
Lieux incroyables (a vgnn) 19 2 13
Lieux incroyables (a vgnn) 19 2 13Lieux incroyables (a vgnn) 19 2 13
Lieux incroyables (a vgnn) 19 2 13
 
La santé psychologique en milieu de travail
La santé psychologique en milieu de travail La santé psychologique en milieu de travail
La santé psychologique en milieu de travail
 
Evjf_Emeline_14 mars_VF
Evjf_Emeline_14 mars_VFEvjf_Emeline_14 mars_VF
Evjf_Emeline_14 mars_VF
 
Evjf_Emeline_V2
Evjf_Emeline_V2Evjf_Emeline_V2
Evjf_Emeline_V2
 
Tierra y universo
Tierra y universoTierra y universo
Tierra y universo
 
Terceros
TercerosTerceros
Terceros
 
Señales de tránsito
Señales de tránsitoSeñales de tránsito
Señales de tránsito
 
Do not let them die
Do not let them dieDo not let them die
Do not let them die
 
Tiposdemedicina
TiposdemedicinaTiposdemedicina
Tiposdemedicina
 
Definiciones
DefinicionesDefiniciones
Definiciones
 
Química en los alimentos
Química en los alimentosQuímica en los alimentos
Química en los alimentos
 

Similaire à Auraia bilan en ligne 2013

Synthèse santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
Synthèse   santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnosticSynthèse   santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
Synthèse santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
Ireps
 
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
Tibaz - Espace Santé Jeunes
 
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescentsStratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
Centre québécois de lutte aux dépendances
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
CAPITAL IMAGE
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Groupe Welcoop
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Institut national du cancer
 
Dp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_santeDp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_sante
Association LIR
 
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Regina Bash-Taqi
 
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Regina Bash-Taqi
 
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
OpinionWay
 
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpointTravail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
Mwamini Rudaharana
 
Enseignement formation - etude en cours recherche sur l'organisation de s...
Enseignement   formation - etude en cours   recherche sur l'organisation de s...Enseignement   formation - etude en cours   recherche sur l'organisation de s...
Enseignement formation - etude en cours recherche sur l'organisation de s...
Réseau Pro Santé
 
Contribution des associations de parents
Contribution des associations de parentsContribution des associations de parents
Contribution des associations de parents
Institut national du cancer
 
Santé des étudiants, un état des lieux
Santé des étudiants, un état des lieuxSanté des étudiants, un état des lieux
Santé des étudiants, un état des lieuxMaxime GIGNON
 
Les Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpitalLes Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpital
Harris Interactive France
 
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
Health Evidence™
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
RBFHealth
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
RBFHealth
 
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
Souksakhone Noy
 
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfants
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfantsLes risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfants
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfantsaudika
 

Similaire à Auraia bilan en ligne 2013 (20)

Synthèse santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
Synthèse   santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnosticSynthèse   santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
Synthèse santé des apprentis en Poitou-Charentes diagnostic
 
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
LEAD - Education à la vie affective et sexuelle et prévention/réduction d'abu...
 
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescentsStratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
Stratégie intégrée de prévention des toxicomanies chez les adolescents
 
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
Etude observance OpinionWay/Welcoop 2014
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
 
Dp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_santeDp debats femmes-et_sante
Dp debats femmes-et_sante
 
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
 
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
Towards an evidence informed adolescent health and wellbeing policy in sierra...
 
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
 
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpointTravail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
Travail Pratique MWAMINI RUDAHARANA Esther powerpoint
 
Enseignement formation - etude en cours recherche sur l'organisation de s...
Enseignement   formation - etude en cours   recherche sur l'organisation de s...Enseignement   formation - etude en cours   recherche sur l'organisation de s...
Enseignement formation - etude en cours recherche sur l'organisation de s...
 
Contribution des associations de parents
Contribution des associations de parentsContribution des associations de parents
Contribution des associations de parents
 
Santé des étudiants, un état des lieux
Santé des étudiants, un état des lieuxSanté des étudiants, un état des lieux
Santé des étudiants, un état des lieux
 
Les Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpitalLes Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpital
 
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
Les interventions dirigées par des pairs pour éviter la consommation de tabac...
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
 
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
Presentation protocole adherence of treament HIV in Laos(version fr)
 
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfants
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfantsLes risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfants
Les risques de troubles de l'audition chez les jeunes enfants
 

Auraia bilan en ligne 2013

  • 1. Admission aux Urgences de Rennes des Adolescents en Ivresse Aiguë Bilan de l’expérimentation et de l’étude clinique Avril 2013
  • 2. Contexte De nombreuses admissions de jeunes alcoolisés aux urgences de Rennes chaque fin de semaine Des difficultés (temps, personnels) pour proposer une prise en charge adaptée aux urgences Proposition Tester l’efficacité d’une « intervention motivationnelle » quelques jours après l’admission pour diminuer les consommations des jeunes. Le principe de l’entretien motivationnel a fait la preuve de son efficacité dans le domaine des consommations excessives. Le projet concerne les urgences « Adultes » (protocole d’étude clinique AURAIA pour les 16-24 ans) mais également les urgences pédiatriques (convention Urgences – ANPAA pour les moins de 16 ans). Un soutien dans le cadre d’une « expérimentation sociale » pouvant être généralisée en cas d’évaluation positive Financé à 58 % par la Mission d’Animation du Fonds d’Expérimentation de la Jeunesse Et par la Préfecture d’Ille-et-Vilaine, l’Agence régionale de Santé, la Ville de Rennes (42%) L’expérimentation Mai 2013
  • 3. Objectifs  Tester l’efficacité d’une « intervention motivationnelle », chez des jeunes admis aux urgences en ivresse aiguë, pour réduire leurs consommations d’alcool.  L’intervention motivationnelle : un entretien en face à face (ou à défaut par téléphone) de 45 minutes à 1h30, quelques jours après l’admission des jeunes aux urgences, suivi de deux rappels téléphoniques mensuels pour refaire le point sur leurs consommations et leurs prises de risque. Méthodologie  Dans un cadre hospitalier et afin d’évaluer cette expérimentation, une étude clinique «AURAIA» a été réalisée au CHU de Rennes pour les 16-24 ans (Pontchaillou). Les moins de 16 ans, admis aux urgences pédiatriques (hôpital sud) n’ont pas été inclus mais ils étaient orientés vers l’ANPAA pour un entretien en face à face avec les parent).  Lorsque leurs capacités relationnelles sont redevenues correctes, les jeunes admis pour ivresse aiguë aux urgences sont invités à participer à cette étude sur la base de critères d’inclusion et de leur volontariat.  Les inclusions se sont déroulées d’octobre 2011 à juillet 2012 du jeudi soir au dimanche matin. L’étude clinique Mai 2013
  • 4. Evaluation  Les jeunes volontaires sont répartis dans deux groupes au hasard  un groupe bénéficie de l’intervention motivationnelle (entretien et rappels) et reçoit deux livrets d’accompagnement (effets de l’alcool et ressources locales vers lesquelles les jeunes peuvent être reçus s’ils le souhaitent)  un groupe reçoit uniquement les deux livrets d’accompagnement  Tous les jeunes sont interrogés sur leurs consommations et leurs prises de risque  lors de l’admission, par questionnaire auto-administré  trois mois après l’admission, par téléphone Rappel de l’expérimentation Mai 2013
  • 5.  263 jeunes ont accepté de participer à cette étude, sur 541 jeunes admis en IEA (rappel : le CHU admet environ 1 000 jeunes chaque année dont presque 40% en IPM ; les IPM sont exclus de cette étude)  Les autres données seront présentées par l’OFDT Bilan chiffré des jeunes inclus et non inclus A noter : A l’hôpital Sud (~ 50 admissions/an jeunes alcoolisés), 33 jeunes et 32 parents ont bénéficié d’une prise en charge par l’ANPAA entre 2010 et 2012 Pour information, situation des inclusions au 15/07/2012 Mai 2013
  • 6. Les jeunes inclus et non inclus INCLUS (N=263) NON INCLUS (N=278) Moyenne d’âge 20,4 ans 20,5 ans Moyenne taux d’alcoolémie 1,68 g/l 1,52 g/l Pourcentage garçons 71% 75% Pourcentage filles 29% 25% Mai 2013
  • 7. Répartition par sexe des jeunes inclus Mai 2013
  • 8. Age des jeunes inclus par sexe Mai 2013
  • 10. Origine géographique des jeunes inclus Mai 2013
  • 11. Bilan qualitatif de l’expérimentation Sur le dispositif  La formation d’une centaine de personnels des urgences (médecins, infirmiers, aides soignants) aux notions d’alcoologie, à la meilleure compréhension des conduites à risque des adolescents, à l’information sur l’entretien motivationnel et au déroulement d’une étude clinique  Le repérage systématique des jeunes admis avec une consommation d’alcool par la mesure du taux d’alcoolémie à l’admission (éthylomètre)  Le soutien aux équipes des urgences et d’alcoologie de liaison  Des partenariats entre l’hôpital CHU (Urgences, alcoologie, psychiatrie, recherche clinique), CHGR Envol, des associations et la ville de Rennes  Le lien avec les équipes de pompiers qui amènent ces jeunes aux urgences  Une étude sur les modalités d’admission des autres services d’accueil des urgences en Bretagne remise à l’ARS Mai 2013
  • 12. Bilan qualitatif de l’expérimentation Pour les jeunes admis aux urgences  L’information systématique des jeunes repérés :  sur l’étude en cours et ses raisons,  sur les consommations d’alcool.  L’impression « subjective » positive d’offrir une opportunité à des jeunes qui se sont alcoolisés au point d’être admis aux urgences :  d’un temps long d’échange avec un adulte  d’appliquer les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui demande de réaliser un bilan médico-psychosocial pour tout jeune admis aux urgences en ivresse aiguë. Mai 2013
  • 13. Bilan qualitatif de l’expérimentation Pour les jeunes du groupe « Intervention » (à partir des entretiens et des rappels)  95% des jeunes rencontrés ont une consommation d’alcool « festive ». Ils considèrent leur admission comme un accident.  Les trois quart de ces jeunes transforment l’admission en avertissement pour ne pas recommencer.  L’autre quart banalise l’admission et déclare ne pas modifier leur comportement. Le suivi à un et deux mois permet de revenir sur ce déni.  5% des jeunes ont une consommation auto thérapeutique. Ils ont d’autres problèmes sous- jacents. Ils sont réorientés en fonction du problème identifié.  Lors du 1er appel téléphonique 1 mois plus tard, 85% déclarent une modification de comportement (gestion, réduction, arrêt) Lors du 2nd appel téléphonique 2 mois plus tard, 66% des jeunes déclarent une modification de comportement (gestion, réduction, arrêt) Mai 2013
  • 14. Bilan qualitatif de l’expérimentation 3 profils se dégagent Passage aux urgences Gravité perçue (72%) Neutre (28%) Arrêt ou réduction des consommations Gestion ou réduction des consommations Pas de changement Mai 2013