SlideShare une entreprise Scribd logo
Journée de l’OCDE pour
l’Investissement
Soutenir l’entrepreneuriat et le développement
des petites et moyennes entreprises
Tunis, 11 Mars 2015
Bejja Dhaou Sadok
Le climat d’affaires : le constat
Plusieurs indicateurs sont encore
inquiétants:
1/ Indicateurs conjoncturels
 Climat social encore fragile ( plus de 450 grèves en 2014
provoquant la perte d’environ 350.000 jours de travail)
 Recul de plusieurs indicateurs ( investissement,
exportation, IDE..);
 Gap budgetaire difficile à gerer.
 Désequilibre de la balance de paiement (1 Milliard/M)
2/ Indicateurs structurels
 Chomage très élevé;
 Déséquilibre régional frustrant;
 Modéle économique peu intégré et qui a démontré
ses limites.
Les fondamentaux
 Des ressources humaines qualifiées ( une richesse et non un
problème);
 Une tradition entrepreneuriale de plus de 40 ans avec un
secteur privé assez dynamique;
 Un tissu économique, essentiellement des PME assez dense
et assez diversifié, constitué par des secteurs historiques
(IAA, textile, IME, tourisme, agriculture) mais également la
montée de nouvelles filières à contenu technologiques
(TIC, Aéronautique, électroniques, pharmacie etc..)
 Une politique publique assez volontariste, malgré les
insuffisances, en matière de promotion de l’entrepreneuriat
et l’incitation à l’investissement.
 Un modèle économique assez ouvert sur l’économie
mondiale;
Les fondamentaux
A ces fondamentaux s’ajoutent deux nouveaux
facteurs extrêmement importants :
1. L’achèvement de la phase transitoire avec un
franc succès ( la phase politique : constitution,
élections, gouvernement stable..).
1. Un appui confirmé des institutions
internationales ( OCDE, BM, FMI, UE..) aux
efforts de la tunisie pour consolider et réussir
sa démocratie naissante.
La stratégie
Imput :
 Un environnement d’affaires encore fragile
 Des fondamentaux rassurants
 Des challenges claires et consensuelles (
développement régional inclusif, emploi des
jeunes..)
Output :
Une stratégie déclinée en deux axes:
1. Des mesures conjoncturelles
2. Un plan de relance dans le cadre d’une approche
structurelle.
Les mesures conjoncturelles
Depuis la révolution une panoplie de mesures de soutien
économique, notamment en faveur de la PME ont été
prises ( indémnisations des entreprises pillées, prises en charges des cotisations sociales,
commissions ad’hoc ect…)
Préservation des fondamentaux de l’économie
Les mesures permettant la relance :
 Fonds de restructuration financière des PME ayant
des difficultés conjoncturelles : 100 MD
 Le Plan d’accéleration de la création : PAC
 La Cellule Nationale d’assistance aux PME : Sos PME
L’approche structurelle
La préparation des fondamentaux pour le passage
progressif vers un nouveau modèle économique
permettant de répondre aux défis actuels et
futures de la Tunisie:
Développement régional inclusif
L’emploi décent et la répartition équitable de la
richesse
Une plus grande intégration de l’entreprise
tunisienne dans les chaines de valeurs
mondiales
On passera ainsi
 d’une croissance tirée par la compétitivité liée à
la mise à niveau matériel, le low cost, la sous-
traitance et aux subventions de l’energie,
 à une croissance basée sur :
 Les ressources humaines qualifiées
 La valeur ajoutée
 l’innovation
 le développement du contenu technologique
L’approche structurelle
Pour ce faire, on doit agir au niveau des
principales composantes de l’écosystème
entrepreneurial
1. Le cadre réglementaire et les procédures
administratives
2. Les structures d’appui, d’encadrement et de
promotion
3. L’infrastructure et la logistique
4. Le financement
5. L’accès au marché
Le cadre réglementaire et les
procédures administratives
C’est le dynamo de l’investissement, voire même
de tout l’écosystème entrepreneurial.
quelques textes constituent la vraie
locomotive de l’investissement:
Le code d’investissement
La loi sur le PPP
Le code de l’impôt
la législation régissant les marchés publics
La loi relatives aux entreprises en difficulté
économique et les procédures collectives et la faillite.
11
Ce cadre réglementaire est caractérisé par:
Points forts
 La liberté d’investissement (l’autorisation reste l’exception);
 Une ouverture sur l’économie internationale avec un libre accès au marché de l’UE.
 Des formalités de constitution des sociétés simplifiées assurées par le Guichet Unique.
Un cadre incitatif très généreux
Aspects à améliorer
Des procédures administratives quelques fois longues et compliquées,
Des textes qui ne répondent plus aux challenges et aux priorités de la nouvelle Tunisie
Des textes qui présentent quelques lacunes
Un grand chantier s’est déclenché pour la révision de ces textes
Un climat d’attentisme de la part des investisseurs qui a
frappé de son plein fouet l’investissement
Les structures d’appui et de
promotion
Une panoplie de structures et de programmes qui assurent un encadrement et
une assistance technique tout au long du Processus entrepreneurial:
Deux types de structures :
1. Structures nationales : API, APIA, FIPA, ONTT..
2. Les structures régionales ou de proximité : Un réseau de structures d’appui et
d’assistance couvrant toutes les régions, Il s’agit principalement de :
- 24 centres d’affaires
- 27 pépinières d’entreprises
- 18 guichets uniques
- 7 espaces entreprendre
3. Plusieurs programmes et actions spécifiques dédiés à
l’entrepreneuriat : L’essaimage, Machroui, Andi fikra
Les structures d’appui et de
promotion
Points forts
 Une compétences et un suivi sectoriel confirmés
 Une couverture territoriale totale avec des services de proximité
 Une diversité des services accordés aux investisseurs
Points faibles
 Insuffisance de la coordination et des synergies
 Des services approximatives ; souvent ne repondent pas aux attentes des investisseurs
 Manque de visibilité ( l’investisseurs et quelques fois perdu entre toutes ces structures)
Difficile de parler d’une véritable stratégie
nationale pour l’investissement
L’infrastructure et la logistique
Une infrastructures globalement acceptables
comprenant :
 Un tissu assez dense de zones industrielles sur tout le
territoire ( plus de 100 zones)
 10 technopoles et 3 pôles de compétitivité
 8 centres techniques sectoriels
 Une 20 de laboratoires, dont la plupart sont accrédités
 Un déséquilibre régional frustrant (trois couloirs)
 Une infrastructure extra-muros encore assez faible
L’accès au financement
Un paysage globalement complet
1. Mécanismes pour le renforcement des fonds propres
 Les fonds spéciaux du trésor (FONAPRAM, FOPRODI, RICTIC, FOSDAP…): qui interviennent sous forme de
dotations ou participations pour renforcer les fonds propres.
 Le capital risque (SICAR, FCPR, Fonds d’amorçage…) qui participent dans le capital afin de boucler le schéma de
financement.
2. Financement bancaire
 Une vingtaine de banques universelles
 Une dizaine de sociétés de leasing
 Deux banques publiques spécialisées:
• la BTS: pour les micro-projets: I < 100 mD
• la BFPME: pour les PME : 100 mD < I < 10 MD
3. Une Société Nationale de Garantie ( SOTUGAR)
4. Une CDC nouvellement créée pour booster l’investissement
L’accès au financement
 Un système bancaire encore frileux envers la PME (
considéré comme segment le plus risqué) : 14 à 15% du
total engagement bancaire ( contre une moyenne qui
dépasse les 20% pour la région MENA).
 Un service non financier aux PME quasiment absent chez
les établissement de financement;
 Un capital investissement encore jeune et non spécialisé;
 Des Banques publiques, qui étaient pour longtemps la
locomotive de financement de la PME, sont en situation
très difficile et nécessitent une recapitalisation urgente.
Une reforme profonde de tout le système de
financement de la PME pourrait être indispensable avec
quelques mesures urgentes ( restructuration des B.P.)
L’accès au marché
1. Le marché intérieur : Deux défis pour la
PME:
Le marché informel ou commerce parallèle
 L’accès aux marchés publics.
2. l’exportation : également deux défis
• Une diversification des produits
• Une diversification des marchés
Les chantiers urgents
 Accélérer la mise en place des reformes structurelles :
 un nouveau code d’investissement, la loi sur le PPP, la loi sur les entreprises en difficulté,
 La consolidation des banques publiques
 La reforme du système fiscale vers une plus grande équité, simplicité et transparence.
 Fédérer les efforts et créer les synergies nécessaires entre les différentes
structures d’appui et de promotion à même de parvenir à
 Améliorer les services rendus
 Parler le même langage ( statistiques identiques; priorités communes..) et donc mettre en
place une stratégie nationale pour l’investissement
 Consolider les programmes, outils et structures qui ont démontré leurs efficacités
et leurs efficiences,
 Recadrer les autres programmes
 Transposer les bonnes pratiques
 Simplifier les procédures administratives
Merci pour votre
attention

Contenu connexe

Tendances

Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourseLe rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
JOURNAL EL FEJR
 
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en TunisieEtude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
Mondher Khanfir
 
Crowdfunding and Inclusive Development
Crowdfunding and Inclusive DevelopmentCrowdfunding and Inclusive Development
Crowdfunding and Inclusive Development
Mahmoud Sami Nabi
 
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en TunisieRapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
Mondher Khanfir
 
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienneLes corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
Mondher Khanfir
 
Investissement public dans les PME
Investissement public dans les PMEInvestissement public dans les PME
Investissement public dans les PME
Fondation iFRAP
 
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriatFiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
PME Finance
 
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpi
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpiRapport PME et ETI 2014 , par la bpi
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpi
Laurent Fiard
 
Malaysia general presentation
Malaysia general presentationMalaysia general presentation
Malaysia general presentation
Mashita de RIJK
 
Financement des
Financement desFinancement des
Financement des
Jalal Said
 
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
CGEM - Confédération Générale des Entreprises du Maroc
 
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
Emmanuel Cullin
 
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
Mondher Khanfir
 
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
L'Economiste Maghrébin
 
L'avenir du Moyen-orient
L'avenir du Moyen-orientL'avenir du Moyen-orient
L'avenir du Moyen-orient
Majid Bdw
 
Etude Fcpi Afic Mars 09
Etude Fcpi Afic Mars 09Etude Fcpi Afic Mars 09
Etude Fcpi Afic Mars 09
Baba Orhum
 

Tendances (19)

Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourseLe rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
Le rapport 2014 du secteur bancaire établi par maxula bourse
 
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en TunisieEtude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
Etude de cas de la Banque de Financement de la PME en Tunisie
 
Crowdfunding and Inclusive Development
Crowdfunding and Inclusive DevelopmentCrowdfunding and Inclusive Development
Crowdfunding and Inclusive Development
 
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en TunisieRapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
Rapport sur la compétitivité du secteur TIC en Tunisie
 
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienneLes corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
Les corridors transport & logistique en Afrique. Une perspective tunisienne
 
Investissement public dans les PME
Investissement public dans les PMEInvestissement public dans les PME
Investissement public dans les PME
 
Présentation pfe
Présentation pfePrésentation pfe
Présentation pfe
 
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriatFiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
Fiche pme finance pour les assises de l'entrepreneuriat
 
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpi
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpiRapport PME et ETI 2014 , par la bpi
Rapport PME et ETI 2014 , par la bpi
 
Malaysia general presentation
Malaysia general presentationMalaysia general presentation
Malaysia general presentation
 
Les pme au maroc
Les pme au marocLes pme au maroc
Les pme au maroc
 
Financement des
Financement desFinancement des
Financement des
 
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
Initiative Maghrébine du Commerce et de l’Investissement (IMCI) par Sinne Bac...
 
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
111220 - Etude Pros et Services financiers vF2
 
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
Promouvoir l'investissement dans la chaine logistique en tunisie. rôle des po...
 
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
Pour un pôle bancaire public, régénéré et redimensionné : anticiper la reprise …
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
L'avenir du Moyen-orient
L'avenir du Moyen-orientL'avenir du Moyen-orient
L'avenir du Moyen-orient
 
Etude Fcpi Afic Mars 09
Etude Fcpi Afic Mars 09Etude Fcpi Afic Mars 09
Etude Fcpi Afic Mars 09
 

En vedette

Presentation du programme d’education financiere des PME
Presentation du programme d’education financiere des PME Presentation du programme d’education financiere des PME
Presentation du programme d’education financiere des PME
Impact Insurance Facility
 
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-KilmannGestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Adama COULIBALY
 
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPAAvis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
Fatimata Kone
 
La grande sophie
La grande sophieLa grande sophie
La grande sophie
amfitrita
 
Capitulo 1
Capitulo 1Capitulo 1
Capitulo 1
Fernando Boza
 
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
Fatimata Kone
 
LenLiter4
LenLiter4LenLiter4
Power point para la webquestt
Power point para la webquesttPower point para la webquestt
Power point para la webquestt
Yolanda80
 
La carta/Andres Caceres
La carta/Andres CaceresLa carta/Andres Caceres
La carta/Andres Caceres
Caceres16
 
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIAGUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
Alonso Mendez Torres
 
SDI Aura Clinical Technique
SDI Aura Clinical TechniqueSDI Aura Clinical Technique
SDI Aura Clinical Technique
ldorr
 
Catalogue Desbuquois
Catalogue DesbuquoisCatalogue Desbuquois
Catalogue Desbuquois
Desbuquois
 
San Pablo: El Amor sin Límites
San Pablo: El Amor sin LímitesSan Pablo: El Amor sin Límites
San Pablo: El Amor sin Límites
MaestroPedro .
 
Vietnam en liberte 21 jours
Vietnam en liberte 21 joursVietnam en liberte 21 jours
Vietnam en liberte 21 jours
tourtt
 
Plano 702
Plano 702Plano 702
Plano 702
guest532082
 
Administracion del personal
Administracion del personalAdministracion del personal
Administracion del personal
guest459d30
 
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
Fatimata Kone
 
Paysages de cambodge 8 jours rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
Paysages de cambodge 8 jours   rencontre, découverte culturelle- dès 346 usdPaysages de cambodge 8 jours   rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
Paysages de cambodge 8 jours rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
tourtt
 

En vedette (20)

Presentation du programme d’education financiere des PME
Presentation du programme d’education financiere des PME Presentation du programme d’education financiere des PME
Presentation du programme d’education financiere des PME
 
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-KilmannGestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
Gestion des conflits par la Méthode Thomas-Kilmann
 
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPAAvis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
Avis d'appel candidatures assistant (e) bilingue au ROPPA
 
La grande sophie
La grande sophieLa grande sophie
La grande sophie
 
Capitulo 1
Capitulo 1Capitulo 1
Capitulo 1
 
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
APE: quels impacts sur l’agriculture en afrique de l’ouest?
 
Shirley
ShirleyShirley
Shirley
 
LenLiter4
LenLiter4LenLiter4
LenLiter4
 
Power point para la webquestt
Power point para la webquesttPower point para la webquestt
Power point para la webquestt
 
Eco mon 2
Eco mon 2Eco mon 2
Eco mon 2
 
La carta/Andres Caceres
La carta/Andres CaceresLa carta/Andres Caceres
La carta/Andres Caceres
 
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIAGUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
GUIA DE LA 8 SESION DE LOS CTE 2014 SECUNDARIA
 
SDI Aura Clinical Technique
SDI Aura Clinical TechniqueSDI Aura Clinical Technique
SDI Aura Clinical Technique
 
Catalogue Desbuquois
Catalogue DesbuquoisCatalogue Desbuquois
Catalogue Desbuquois
 
San Pablo: El Amor sin Límites
San Pablo: El Amor sin LímitesSan Pablo: El Amor sin Límites
San Pablo: El Amor sin Límites
 
Vietnam en liberte 21 jours
Vietnam en liberte 21 joursVietnam en liberte 21 jours
Vietnam en liberte 21 jours
 
Plano 702
Plano 702Plano 702
Plano 702
 
Administracion del personal
Administracion del personalAdministracion del personal
Administracion del personal
 
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
Magazine vision paysanne du ROPPA n°2
 
Paysages de cambodge 8 jours rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
Paysages de cambodge 8 jours   rencontre, découverte culturelle- dès 346 usdPaysages de cambodge 8 jours   rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
Paysages de cambodge 8 jours rencontre, découverte culturelle- dès 346 usd
 

Similaire à Soutenir l’entrepreneuriat et le développement des petites et moyennes entreprises

Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Florence Hennart
 
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienneNote de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
Mourad Mnif, CFA
 
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Made in Tunisia
 
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
Morgane Milesi
 
Les PME, les régions et la Bourse
Les PME, les régions et la BourseLes PME, les régions et la Bourse
Les PME, les régions et la Bourse
CM Economics
 
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 - Tour ABC
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 -  Tour ABCLes Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 -  Tour ABC
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 - Tour ABC
CJD ALGERIE
 
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
Jamal Yasser
 
Le guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financéeLe guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financée
Marseille Innovation
 
Fondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financementFondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financement
Michel Vandenberghe
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
ceecagconseilprovinc
 
Présentation du PIA
Présentation du PIAPrésentation du PIA
Présentation du PIA
PRN_numerique
 
Pme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport SystematicPme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport Systematic
echosentrepreneurs
 
Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)
Houssem Bouhalli
 
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
Interface ULg, LIEGE science park
 
La politique marocaine en matiere d'investissement
La politique marocaine en matiere d'investissementLa politique marocaine en matiere d'investissement
La politique marocaine en matiere d'investissement
Alain Fajol
 
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
lancedafric.org
 
COS Rapport 301012.pdf
COS Rapport 301012.pdfCOS Rapport 301012.pdf
COS Rapport 301012.pdf
Marc Lef
 
12 may 2015 le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
12 may 2015   le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...12 may 2015   le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
12 may 2015 le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
Mohamed Larbi BEN YOUNES
 

Similaire à Soutenir l’entrepreneuriat et le développement des petites et moyennes entreprises (20)

Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
Synthèse de l'examen annuel de la croissance 2015
 
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienneNote de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
Note de synthese - Impact de la crise du Covid19 sur l'économie tunisienne
 
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence du BTS au Salon de l'Entreprenariat 2014
 
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
Slideshare dt services financiers et fin tech en chine continentale et a hong...
 
Les PME, les régions et la Bourse
Les PME, les régions et la BourseLes PME, les régions et la Bourse
Les PME, les régions et la Bourse
 
frenchart
frenchartfrenchart
frenchart
 
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 - Tour ABC
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 -  Tour ABCLes Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 -  Tour ABC
Les Dispositifs de Mise à Niveau en Algérie - 24 Mars 2010 - Tour ABC
 
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
Problèmes économiques et sociaux 3/3[learneconomie.blogspot.com]
 
Pma 2010
Pma 2010Pma 2010
Pma 2010
 
Le guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financéeLe guide ultime de l'innovation bien financée
Le guide ultime de l'innovation bien financée
 
Fondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financementFondapol nouveaux modes de financement
Fondapol nouveaux modes de financement
 
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxكككككككككككككككككككككككككككككككككككPetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
PetiteEnfance.pptxككككككككككككككككككككككككككككككككككك
 
Présentation du PIA
Présentation du PIAPrésentation du PIA
Présentation du PIA
 
Pme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport SystematicPme achats innovants rapport Systematic
Pme achats innovants rapport Systematic
 
Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)Rapport plagiat cae (2) (1)
Rapport plagiat cae (2) (1)
 
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
Financement des sociétés innovantes - Le Point du LIEGE science park - 30 sep...
 
La politique marocaine en matiere d'investissement
La politique marocaine en matiere d'investissementLa politique marocaine en matiere d'investissement
La politique marocaine en matiere d'investissement
 
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
Sujets bts eco ge e eoe 2012 e 2011
 
COS Rapport 301012.pdf
COS Rapport 301012.pdfCOS Rapport 301012.pdf
COS Rapport 301012.pdf
 
12 may 2015 le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
12 may 2015   le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...12 may 2015   le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
12 may 2015 le rôle de la r&di dans la politique industrielle au niveau nat...
 

Plus de OECDglobal

Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
OECDglobal
 
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
OECDglobal
 
Waste To Taste To 21st Century Food
Waste To Taste To 21st Century FoodWaste To Taste To 21st Century Food
Waste To Taste To 21st Century Food
OECDglobal
 
What is the Circular Economy?
What is the Circular Economy?What is the Circular Economy?
What is the Circular Economy?
OECDglobal
 
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
OECDglobal
 
Project "Design Center Promo21” Croatia
Project "Design Center Promo21” CroatiaProject "Design Center Promo21” Croatia
Project "Design Center Promo21” Croatia
OECDglobal
 
Environmental Financing in Estonia
Environmental Financing in EstoniaEnvironmental Financing in Estonia
Environmental Financing in Estonia
OECDglobal
 
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEsCroatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
OECDglobal
 
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener EconomyIncubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
OECDglobal
 
SMEs in a Green Economy
SMEs in a Green EconomySMEs in a Green Economy
SMEs in a Green Economy
OECDglobal
 
Policy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
Policy Instruments to Promote Better Enviromental PerformancePolicy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
Policy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
OECDglobal
 
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
OECDglobal
 
Voice of the interests of small business in the EU
Voice of the interests of small business in the EUVoice of the interests of small business in the EU
Voice of the interests of small business in the EU
OECDglobal
 
Study visit istanbul: PHOTOS
Study visit istanbul: PHOTOSStudy visit istanbul: PHOTOS
Study visit istanbul: PHOTOS
OECDglobal
 
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
OECDglobal
 
Session 6 R & D and innovation and other related support programs in brief ...
Session 6   R & D and innovation and other related support programs in brief ...Session 6   R & D and innovation and other related support programs in brief ...
Session 6 R & D and innovation and other related support programs in brief ...
OECDglobal
 
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in TurkeySession 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
OECDglobal
 
Session 4 pre-incubation and incubation - itu cekirdek
Session 4   pre-incubation and incubation - itu cekirdekSession 4   pre-incubation and incubation - itu cekirdek
Session 4 pre-incubation and incubation - itu cekirdek
OECDglobal
 
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdek
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdekSession 3: Introduction presentation - itu cekirdek
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdek
OECDglobal
 
Session 2: ITU Ginova
Session 2: ITU GinovaSession 2: ITU Ginova
Session 2: ITU Ginova
OECDglobal
 

Plus de OECDglobal (20)

Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
Pocketbook: Competitiveness in South East Europe 2018
 
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
Making Things Happen: Transitioning to a Circular Economy
 
Waste To Taste To 21st Century Food
Waste To Taste To 21st Century FoodWaste To Taste To 21st Century Food
Waste To Taste To 21st Century Food
 
What is the Circular Economy?
What is the Circular Economy?What is the Circular Economy?
What is the Circular Economy?
 
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
SMEs’ financial challenges in Western Balkans to go green?
 
Project "Design Center Promo21” Croatia
Project "Design Center Promo21” CroatiaProject "Design Center Promo21” Croatia
Project "Design Center Promo21” Croatia
 
Environmental Financing in Estonia
Environmental Financing in EstoniaEnvironmental Financing in Estonia
Environmental Financing in Estonia
 
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEsCroatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
Croatia’s experience in improving access to finance for green SMEs
 
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener EconomyIncubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
Incubation and Acceleration of High-Growth SMEs for a Greener Economy
 
SMEs in a Green Economy
SMEs in a Green EconomySMEs in a Green Economy
SMEs in a Green Economy
 
Policy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
Policy Instruments to Promote Better Enviromental PerformancePolicy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
Policy Instruments to Promote Better Enviromental Performance
 
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
SME Policy Index: Main Challenges of SME Greening in the Western Balkans and ...
 
Voice of the interests of small business in the EU
Voice of the interests of small business in the EUVoice of the interests of small business in the EU
Voice of the interests of small business in the EU
 
Study visit istanbul: PHOTOS
Study visit istanbul: PHOTOSStudy visit istanbul: PHOTOS
Study visit istanbul: PHOTOS
 
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
Session 7: Technology transfer capacity building and proof of concept instrum...
 
Session 6 R & D and innovation and other related support programs in brief ...
Session 6   R & D and innovation and other related support programs in brief ...Session 6   R & D and innovation and other related support programs in brief ...
Session 6 R & D and innovation and other related support programs in brief ...
 
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in TurkeySession 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
Session 6: EU support on competitiveness and innovation in Turkey
 
Session 4 pre-incubation and incubation - itu cekirdek
Session 4   pre-incubation and incubation - itu cekirdekSession 4   pre-incubation and incubation - itu cekirdek
Session 4 pre-incubation and incubation - itu cekirdek
 
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdek
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdekSession 3: Introduction presentation - itu cekirdek
Session 3: Introduction presentation - itu cekirdek
 
Session 2: ITU Ginova
Session 2: ITU GinovaSession 2: ITU Ginova
Session 2: ITU Ginova
 

Dernier

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Philippe Villette
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 

Dernier (9)

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Soutenir l’entrepreneuriat et le développement des petites et moyennes entreprises

  • 1. Journée de l’OCDE pour l’Investissement Soutenir l’entrepreneuriat et le développement des petites et moyennes entreprises Tunis, 11 Mars 2015 Bejja Dhaou Sadok
  • 2. Le climat d’affaires : le constat Plusieurs indicateurs sont encore inquiétants: 1/ Indicateurs conjoncturels  Climat social encore fragile ( plus de 450 grèves en 2014 provoquant la perte d’environ 350.000 jours de travail)  Recul de plusieurs indicateurs ( investissement, exportation, IDE..);  Gap budgetaire difficile à gerer.  Désequilibre de la balance de paiement (1 Milliard/M) 2/ Indicateurs structurels  Chomage très élevé;  Déséquilibre régional frustrant;  Modéle économique peu intégré et qui a démontré ses limites.
  • 3. Les fondamentaux  Des ressources humaines qualifiées ( une richesse et non un problème);  Une tradition entrepreneuriale de plus de 40 ans avec un secteur privé assez dynamique;  Un tissu économique, essentiellement des PME assez dense et assez diversifié, constitué par des secteurs historiques (IAA, textile, IME, tourisme, agriculture) mais également la montée de nouvelles filières à contenu technologiques (TIC, Aéronautique, électroniques, pharmacie etc..)  Une politique publique assez volontariste, malgré les insuffisances, en matière de promotion de l’entrepreneuriat et l’incitation à l’investissement.  Un modèle économique assez ouvert sur l’économie mondiale;
  • 4. Les fondamentaux A ces fondamentaux s’ajoutent deux nouveaux facteurs extrêmement importants : 1. L’achèvement de la phase transitoire avec un franc succès ( la phase politique : constitution, élections, gouvernement stable..). 1. Un appui confirmé des institutions internationales ( OCDE, BM, FMI, UE..) aux efforts de la tunisie pour consolider et réussir sa démocratie naissante.
  • 5. La stratégie Imput :  Un environnement d’affaires encore fragile  Des fondamentaux rassurants  Des challenges claires et consensuelles ( développement régional inclusif, emploi des jeunes..) Output : Une stratégie déclinée en deux axes: 1. Des mesures conjoncturelles 2. Un plan de relance dans le cadre d’une approche structurelle.
  • 6. Les mesures conjoncturelles Depuis la révolution une panoplie de mesures de soutien économique, notamment en faveur de la PME ont été prises ( indémnisations des entreprises pillées, prises en charges des cotisations sociales, commissions ad’hoc ect…) Préservation des fondamentaux de l’économie Les mesures permettant la relance :  Fonds de restructuration financière des PME ayant des difficultés conjoncturelles : 100 MD  Le Plan d’accéleration de la création : PAC  La Cellule Nationale d’assistance aux PME : Sos PME
  • 7. L’approche structurelle La préparation des fondamentaux pour le passage progressif vers un nouveau modèle économique permettant de répondre aux défis actuels et futures de la Tunisie: Développement régional inclusif L’emploi décent et la répartition équitable de la richesse Une plus grande intégration de l’entreprise tunisienne dans les chaines de valeurs mondiales
  • 8. On passera ainsi  d’une croissance tirée par la compétitivité liée à la mise à niveau matériel, le low cost, la sous- traitance et aux subventions de l’energie,  à une croissance basée sur :  Les ressources humaines qualifiées  La valeur ajoutée  l’innovation  le développement du contenu technologique
  • 9. L’approche structurelle Pour ce faire, on doit agir au niveau des principales composantes de l’écosystème entrepreneurial 1. Le cadre réglementaire et les procédures administratives 2. Les structures d’appui, d’encadrement et de promotion 3. L’infrastructure et la logistique 4. Le financement 5. L’accès au marché
  • 10. Le cadre réglementaire et les procédures administratives C’est le dynamo de l’investissement, voire même de tout l’écosystème entrepreneurial. quelques textes constituent la vraie locomotive de l’investissement: Le code d’investissement La loi sur le PPP Le code de l’impôt la législation régissant les marchés publics La loi relatives aux entreprises en difficulté économique et les procédures collectives et la faillite.
  • 11. 11 Ce cadre réglementaire est caractérisé par: Points forts  La liberté d’investissement (l’autorisation reste l’exception);  Une ouverture sur l’économie internationale avec un libre accès au marché de l’UE.  Des formalités de constitution des sociétés simplifiées assurées par le Guichet Unique. Un cadre incitatif très généreux Aspects à améliorer Des procédures administratives quelques fois longues et compliquées, Des textes qui ne répondent plus aux challenges et aux priorités de la nouvelle Tunisie Des textes qui présentent quelques lacunes Un grand chantier s’est déclenché pour la révision de ces textes Un climat d’attentisme de la part des investisseurs qui a frappé de son plein fouet l’investissement
  • 12. Les structures d’appui et de promotion Une panoplie de structures et de programmes qui assurent un encadrement et une assistance technique tout au long du Processus entrepreneurial: Deux types de structures : 1. Structures nationales : API, APIA, FIPA, ONTT.. 2. Les structures régionales ou de proximité : Un réseau de structures d’appui et d’assistance couvrant toutes les régions, Il s’agit principalement de : - 24 centres d’affaires - 27 pépinières d’entreprises - 18 guichets uniques - 7 espaces entreprendre 3. Plusieurs programmes et actions spécifiques dédiés à l’entrepreneuriat : L’essaimage, Machroui, Andi fikra
  • 13. Les structures d’appui et de promotion Points forts  Une compétences et un suivi sectoriel confirmés  Une couverture territoriale totale avec des services de proximité  Une diversité des services accordés aux investisseurs Points faibles  Insuffisance de la coordination et des synergies  Des services approximatives ; souvent ne repondent pas aux attentes des investisseurs  Manque de visibilité ( l’investisseurs et quelques fois perdu entre toutes ces structures) Difficile de parler d’une véritable stratégie nationale pour l’investissement
  • 14. L’infrastructure et la logistique Une infrastructures globalement acceptables comprenant :  Un tissu assez dense de zones industrielles sur tout le territoire ( plus de 100 zones)  10 technopoles et 3 pôles de compétitivité  8 centres techniques sectoriels  Une 20 de laboratoires, dont la plupart sont accrédités  Un déséquilibre régional frustrant (trois couloirs)  Une infrastructure extra-muros encore assez faible
  • 15. L’accès au financement Un paysage globalement complet 1. Mécanismes pour le renforcement des fonds propres  Les fonds spéciaux du trésor (FONAPRAM, FOPRODI, RICTIC, FOSDAP…): qui interviennent sous forme de dotations ou participations pour renforcer les fonds propres.  Le capital risque (SICAR, FCPR, Fonds d’amorçage…) qui participent dans le capital afin de boucler le schéma de financement. 2. Financement bancaire  Une vingtaine de banques universelles  Une dizaine de sociétés de leasing  Deux banques publiques spécialisées: • la BTS: pour les micro-projets: I < 100 mD • la BFPME: pour les PME : 100 mD < I < 10 MD 3. Une Société Nationale de Garantie ( SOTUGAR) 4. Une CDC nouvellement créée pour booster l’investissement
  • 16. L’accès au financement  Un système bancaire encore frileux envers la PME ( considéré comme segment le plus risqué) : 14 à 15% du total engagement bancaire ( contre une moyenne qui dépasse les 20% pour la région MENA).  Un service non financier aux PME quasiment absent chez les établissement de financement;  Un capital investissement encore jeune et non spécialisé;  Des Banques publiques, qui étaient pour longtemps la locomotive de financement de la PME, sont en situation très difficile et nécessitent une recapitalisation urgente. Une reforme profonde de tout le système de financement de la PME pourrait être indispensable avec quelques mesures urgentes ( restructuration des B.P.)
  • 17. L’accès au marché 1. Le marché intérieur : Deux défis pour la PME: Le marché informel ou commerce parallèle  L’accès aux marchés publics. 2. l’exportation : également deux défis • Une diversification des produits • Une diversification des marchés
  • 18. Les chantiers urgents  Accélérer la mise en place des reformes structurelles :  un nouveau code d’investissement, la loi sur le PPP, la loi sur les entreprises en difficulté,  La consolidation des banques publiques  La reforme du système fiscale vers une plus grande équité, simplicité et transparence.  Fédérer les efforts et créer les synergies nécessaires entre les différentes structures d’appui et de promotion à même de parvenir à  Améliorer les services rendus  Parler le même langage ( statistiques identiques; priorités communes..) et donc mettre en place une stratégie nationale pour l’investissement  Consolider les programmes, outils et structures qui ont démontré leurs efficacités et leurs efficiences,  Recadrer les autres programmes  Transposer les bonnes pratiques  Simplifier les procédures administratives