SlideShare une entreprise Scribd logo
BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE MENSUEL DE LA REGION DU CENTRE
Carte sanitaire:
30 Districts de Santé
284 Aires de Santé
Plus de 500 Formations Sanitaires qui mènent les activités de vaccination
Premier poids démographique du pays
Femmes enceintes 204 946
Naissances vivantes 184 451
Enfants survivants 155 759
Yaoundé avec 2 494 714 habitants represente 60% des cibles
Le District de Santé de Djoungolo possède le plus fort poids démographique
de la région
Carte géographique :
Chers partenaires,
Ce bulletin épidémiologique n’aurait pu être élaboré sans votre appui multiforme dans l’atteinte de nos objectifs communs de Santé
Publique axés sur le bien être de nos populations. Je vous en sais gré et vous remercie au nom de Monsieur le Ministre de la Santé
Publique pour vos efforts et votre détermination sans cesse renouvelés.
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
Avril 2015
N° 0001
DELEGATION
REGIONALE DE LA
SANTE PUBLIQUE
DU CENTRE
Semaines épidémiologiques : 1 à 15
1111
2222
6666
3333
4444
5555
7777
8888
9999
Présentation
Mot de Madame le Délégué Régional.
Cameroun
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
ETAT DES LIEUX
Titre de la
séquence
CP
Texte.
1er trimestre 2015 :
Enfants non-vaccinés au Penta 3 par District de
Santé (Années 2014 et 2015 comparées) :
Districts de Santé avec le plus grand nombre
d’enfants non vaccinés pour le 1er trimestre 2015 :
Nkolndongo (2813) ; Djoungolo (1853) ; Cité-verte
(1659) ; Efoulan (1309) ; Mbalmayo (778).
VACCINATION
A
Le paludisme constitue l'une des priorités de santé
publique pour les pays endémiques et la
communauté internationale. Chaque année, entre
350 et 500 millions de personnes sont contaminées
par la maladie, occasionnant plus d'un million de
décès surtout che
dont environ 90% en Afrique subsaharienne
(WHO, 2006). Cette maladie est l'un des plus
redoutables freins pour le développement socio
économique; l'Afrique seule y perd en moyenne 12
milliards de dollars (soit environ 6 000
francs CFA) de son revenu annuel (WHO, 2008).
Source CDB
des Bonnes Pratiques en Santé
1er
Le
d’une attention particulière
Paludisme
B
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
ETAT DES LIEUX
Le paludisme constitue l'une des priorités de santé
publique pour les pays endémiques et la
communauté internationale. Chaque année, entre
350 et 500 millions de personnes sont contaminées
par la maladie, occasionnant plus d'un million de
décès surtout chez les enfants de moins de 5 ans,
dont environ 90% en Afrique subsaharienne
(WHO, 2006). Cette maladie est l'un des plus
redoutables freins pour le développement socio-
économique; l'Afrique seule y perd en moyenne 12
milliards de dollars (soit environ 6 000 Milliards de
francs CFA) de son revenu annuel (WHO, 2008).
Source CDBPS: Centre pour le Développement
des Bonnes Pratiques en Santé.
er trimestre 2015 dans la Région du Centre :
Le District de santé d’EBEBDA devra faire l’objet
d’une attention particulière relativement au
Paludisme.
PALUDISME
B
1 er Trimestre 2015 d
Le Nombre total des nouvelles PVVIH éligibles
pour la TAR est passé de 945 au mois de Janvier à
907 au mois
Le Nombre total
venues chercher le traitement au cours du mois est
passé de 36 784
mois de Mars
Le Nombre de nouvelles PVVIH
venues chercher le traitement au cours du
passé de 951
Mars.
La File active des PVVIH sous ARV est passée de
37 735
Mars.
Le Nombre de malades sous ARV de 1
venus chercher le tr
passé de 35 760
mois de Mars
Le Nombre de malades sous ARV de 2ème ligne
venus chercher le traitement dans le mois est
passé de 1 975
de Mars
Le Nombre de malades qui sont passé
la 2ème ligne au cours du mois est passé de 652
mois de J
Le Nombre de PVVIH chez qui la TB a été
recherchée dans le mois est passé de 13 471
mois de J
Le Nombre de PVVIH sous prophyla
au Cotrimoxazole venues chercher le tr
dans le mois est passé
à 6 392
Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan pré
thérapeutique subventionné est passé de 549
mois de J
Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan de
suivi biologique est passé de 1 404
Janvier à 1 644
Le Nombre de cas d’Accidents d’Exposition au
Sang ayant bénéficié
le mois
mois de Mars
Le Nombre de PVVIH qui ne sont pas venus
chercher le traitement dans le mois
3174 au mois de J
Le Nombre de PVVIH décédées dans le mois est
passé de
Mars.
C
rimestre 2015 dans la Région du Centre :
Nombre total des nouvelles PVVIH éligibles
pour la TAR est passé de 945 au mois de Janvier à
907 au mois de Mars.
Nombre total des anciennes PVVIH sous ARV
venues chercher le traitement au cours du mois est
passé de 36 784 au mois de Janvier à 37 041 au
mois de Mars.
Nombre de nouvelles PVVIH mises sous ARV
venues chercher le traitement au cours du mois est
passé de 951 au mois de Janvier à 975 au mois de
File active des PVVIH sous ARV est passée de
au mois de Janvier à 38 016 au mois de
Nombre de malades sous ARV de 1ère ligne
venus chercher le traitement dans le mois est
de 35 760 au mois de Janvier à 35 825 au
mois de Mars.
Nombre de malades sous ARV de 2ème ligne
venus chercher le traitement dans le mois est
passé de 1 975 au mois de Janvier à 2 191 au mois
de Mars.
mbre de malades qui sont passés de la 1ère à
ligne au cours du mois est passé de 652 au
mois de Janvier à 16 au mois de Mars.
Nombre de PVVIH chez qui la TB a été
recherchée dans le mois est passé de 13 471 au
mois de Janvier à 13 269 au mois de Mars.
Nombre de PVVIH sous prophylaxie gratuite
au Cotrimoxazole venues chercher le traitement
dans le mois est passé de 7 601 au mois de Janvier
au mois de Mars.
Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan pré
thérapeutique subventionné est passé de 549 au
mois de Janvier à 588 au mois de Mars.
Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan de
suivi biologique est passé de 1 404 au mois de
anvier à 1 644 au mois de Mars.
Nombre de cas d’Accidents d’Exposition au
Sang ayant bénéficié d’une prophylaxie ARV dans
le mois est passé de 139 au mois de Janvier à 37 au
mois de Mars.
Nombre de PVVIH qui ne sont pas venus
chercher le traitement dans le mois est passé de
au mois de Janvier à 3484 au mois de Mars.
Nombre de PVVIH décédées dans le mois est
passé de 93 au mois de Janvier à 64 au mois de
VIH/SIDA
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
ETAT DES LIEUX
Toute personne qui tousse depuis 2 semaines ou
plus, devrait consulter un des Centres de
Diagnostic et Traitement de la tuberculose (CDT).
La tuberculose doit être
diagnostiquée précocement
pour réduire sa
transmission au sein de nos
familles.
La tuberculose est
guérissable.
Les anti tuberculeux sont
gratuits.
TUBERCULOSE
D
Il y
du Centre.
Moins de 50% des décès maternels sont audités, et
il y
E
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
ETAT DES LIEUX
Il y a nette amélioration de la CPN1 dans la région
du Centre.
Moins de 50% des décès maternels sont audités, et
il y a une sous notification des décès maternels.
6 2 3 110 1 3 4
43 36 39
118
0
50
100
150
Janvier Fevrier Mars Total
Deces maternels
Deces maternels audites
Deces neonataux
SANTE DE
REPRODUCTION
E
La région enregistre
semaine épidémiologique.
Synthèse
régionale à la quinzième semaine
La complétude régionale est de
promptitude de
F
La région enregistre 1566 cas de rougeole à la 15e
semaine épidémiologique.
Synthèse régionale : complétude et promptitude
régionale à la quinzième semaine
La complétude régionale est de 96% et la
promptitude de 74%.
MALADIES À
POTENTIEL
EPIDEMIQUE
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
ETAT DES LIEUX
Les activités prévues et réalisées dans:
I. DEPARASITAGE
- 05 mars 2015, formation de 10 Délégués
départementaux de l’éducation de base
(DDEB) ;
- 06 mars 2015, formation de 10 Délégués
départementaux de l’enseignement
secondaire (DDES) et de 10 Chefs des
activités postes et périscolaires (APPS) ;
- Du 05 au 13 mars 2015, formation de 70
Inspecteurs d’arrondissement de l’éducation
de base (IAEB) et formation de 848 chefs
d’établissements du 09 au 21 mars 2015 ;
- Du 13 au 27 mars 2015, formation de
3650 directeurs d’écoles ;
- Distribution du MEBENDAZOLE et
PRAZIQUANTEL ; démarrage effectif le 23
mars 2015 et continu dans les établissements
et les districts de santé pour les enfants d’âge
scolaire scolarisés et non scolarisés.
II. CAMPAGNE ONCHOCERCOSE ET
FILARIOSE LYMPHATIQUE
- Sensibilisation et plaidoyer ;
- Formation de 230 personnels de santé
(PS) prévue, Formation de 233 PS réalisée du 23 au
26 mars 2015 ;
- Tenue de 61 réunions communautaires
(RC) sur 73 dans les villages TIDC à
taux de couverture thérapeutique
inférieur à 70% dans 9 DS sur 11, le reste
n’ayant pas encore fourni de rapport.
MALADIES
TROPICALES
NEGLIGEES
G
Journée Mondiale
24 Mars 2015
PARCE QUE la tuberculose reste l’une des
maladies infectieuses qui entraînent le plus de
décès dans le monde
THEME:
vitesse supérieure
ALORS,
tuberculose
morbidité ni de souffrances dus à la tuberculose
COMMENT: C’EST UNE AFFAIRE DE TOUS
1) Reconnaître
Reconnaitre la tuberculose très tôt: quand une
personne tousse depuis 2 semaines ou plus
2) Con
Consulter le Centre de Santé le plus proche où l’on
demandera des examens de crachats
3) Traiter
La tuberculose est traitée
4) Guérir:
O
Le soutien de la famille
Un malade atteint de tuberculose ne doit jamais
être
semaines après le début du traitement
LES ANTI TUBERCULEUX SONT GRATUITS
www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm
LIEUX & PERSPECTIVES
Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose
24 Mars 2015
PARCE QUE la tuberculose reste l’une des
maladies infectieuses qui entraînent le plus de
décès dans le monde
THEME: Contre la Tuberculose, passons à la
vitesse supérieure
ALORS, Il est temps d’imaginer un monde sans
tuberculose qui afficherait zéro décès, pas de
morbidité ni de souffrances dus à la tuberculose
COMMENT: C’EST UNE AFFAIRE DE TOUS
1) Reconnaître
Reconnaitre la tuberculose très tôt: quand une
personne tousse depuis 2 semaines ou plus
2) Consulter
Consulter le Centre de Santé le plus proche où l’on
demandera des examens de crachats
3) Traiter
La tuberculose est traitée par une association de
plusieurs médicaments qui se prennent le
matin à jeun. Le traitement dure 06 ou 08
mois
4) Guérir:
Oui, elle est guérissable à condition que les
médicaments soient pris sans interruption
jusqu’à la fin du traitement
Le soutien de la famille ou de l’entourage est très
important pour le malade.
Un malade atteint de tuberculose ne doit jamais
être abandonné car il n’est plus contagieux 2
semaines après le début du traitement
LES ANTI TUBERCULEUX SONT GRATUITS
ACTUALITE
Campagne JLV Polio prévue à la fin du mois de
mai 2015
Campagne fièvre jaune initialement prévue
du mois d’avril 2015
s’achevant
concernés
MBALMAYO, MBANKOMO, MFOU,
MONATELE, NGOG MAPUBI,
A venir
Formation de 5
(DC) du 12 au 24 mai 2015
Recensement
Distrib
Auto monitorage communautaire
Collecte active des données
Evaluation
Coordination
NKOA
Supervision
Conception
Equipe de Rédaction
Disponible
sanitaires Régionale du Centre
ID: 276 448
N° 0001 avril 2015
Copyright
& PERSPECTIVES
Campagne JLV Polio prévue à la fin du mois de
mai 2015 ;
ampagne fièvre jaune initialement prévue à la fin
du mois d’avril 2015 reportée au 12 mai 2015 et
achevant le 18 mai 2015. Districts de santé
concernés : AWAE, ESEKA, ESSE, EVODOULA,
MBALMAYO, MBANKOMO, MFOU,
MONATELE, NGOG MAPUBI, OKOLA, SOA.
A venir dans le cadre des MTN :
Formation de 5 150 distributeurs communautaires
(DC) du 12 au 24 mai 2015 ;
Recensement;
Distribution de masse des médicaments ;
Auto monitorage communautaire ;
Collecte active des données ;
Evaluation régionale et enquête monitoring.
PERSPECTIVES
Coordination : Dr. NG’AWONO Thérèse épse
NKOA
Supervision : Dr. BELINGA
Conception : NGA OTABELA Louis Armand
Equipe de Rédaction :
Dr. BELINGA
Dr. VOGUE Noel
Dr. BONONO
Dr. EDENGUE EKANI Jean Marie
Dr. ATEBA
NGA OTABELA Louis Armand
VOUKING Marius
MESSINA Clotaire
NGARA BONGEN Denis
ANOUBISSI Jean de Dieu
ANIBOM Michael Glory
GORDON JEMIA
Disponible en téléchargement dans la Banque de données
sanitaires Régionale du Centre.
: 276 448 298 Key: bankdrsp
N° 0001 avril 2015
Copyright©2015. DRSP Centre
COMITE DE REDACTION

Contenu connexe

Tendances

Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
Jan-Cedric Hansen
 
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severeBurundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au MarocLutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Myriam L'AOUFFIR
 
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAExperience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAachapkenya
 
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
Association de Lutte Contre le Sida
 
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P..."LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
Fernando Alcoforado
 
Vih et grossesse,m1&m2
Vih et grossesse,m1&m2Vih et grossesse,m1&m2
Vih et grossesse,m1&m2
Idrissou Fmsb
 
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
soshepatites
 
Vih et grossesse
Vih et grossesseVih et grossesse
Vih et grossesse
Idi Amadou
 
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA)
 
Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015
odeckmyn
 
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
Fernando Alcoforado
 

Tendances (12)

Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
Point ebola SFMC OOAS StratAdviser 23012015
 
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severeBurundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
 
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au MarocLutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
 
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCAExperience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
Experience de Cameroun par Leonard Onana, CEPCA
 
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
Prévention de la transmission verticale du VIH au Maroc: Mères en enfants, pa...
 
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P..."LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
"LOCKDOWN" TOTAL AU BRÉSIL ET DESTITUTION IMMÉDIATE DE BOLSONARO DU POUVOIR P...
 
Vih et grossesse,m1&m2
Vih et grossesse,m1&m2Vih et grossesse,m1&m2
Vih et grossesse,m1&m2
 
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018J'ai une hépatite B chronique édition 2018
J'ai une hépatite B chronique édition 2018
 
Vih et grossesse
Vih et grossesseVih et grossesse
Vih et grossesse
 
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
Bénin : Pourquoi et comment financer la nutrition?
 
Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015Roudot thoraval -du cytokines 2015
Roudot thoraval -du cytokines 2015
 
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
POURQUOI LE BRÉSIL ÉCHEC DE LA LUTTE CONTRE LE NOUVEAU CORONAVIRUS
 

Similaire à Ber centre avr. 2015(1)

Les soins primaires de santé en Mauritanie
Les soins primaires de santé en MauritanieLes soins primaires de santé en Mauritanie
Les soins primaires de santé en Mauritanie
COLUFRAS
 
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015Jan-Cedric Hansen
 
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Francis Mené
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
WilsonDanicheKissie
 
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEFdéclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
aujourlejour1
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
Paul Daval
 
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
Association Maladies Foie
 
Tuberculosis Infection Control (French) - The CRUDEM Foundation
Tuberculosis Infection Control (French)  - The CRUDEM FoundationTuberculosis Infection Control (French)  - The CRUDEM Foundation
Tuberculosis Infection Control (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016Marie Munoz-Bertrand
 
Présentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchPrésentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchM-Coalition - MENA region
 
L'Hepatant 56
L'Hepatant 56L'Hepatant 56
L'Hepatant 56
soshepatites
 
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20hCoronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
Philippe Villette
 
Les consultations pré natales
Les consultations pré natalesLes consultations pré natales
Les consultations pré natales
Stephane Kume
 
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
Patou Conrath
 
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUEJ'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
soshepatites
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
RBFHealth
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
RBFHealth
 
2011 lyon-actes forum sos hepatites
2011 lyon-actes forum sos hepatites2011 lyon-actes forum sos hepatites
2011 lyon-actes forum sos hepatitessoshepatites
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Marie Campistron
 

Similaire à Ber centre avr. 2015(1) (20)

Les soins primaires de santé en Mauritanie
Les soins primaires de santé en MauritanieLes soins primaires de santé en Mauritanie
Les soins primaires de santé en Mauritanie
 
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015
Point ebola sfmc ooas strat adviser 23012015
 
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014Lettre sfmc n°77_octobre_2014
Lettre sfmc n°77_octobre_2014
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
 
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEFdéclaration conjointe OMS PAM UNICEF
déclaration conjointe OMS PAM UNICEF
 
La vaccination midi santé
La vaccination midi santéLa vaccination midi santé
La vaccination midi santé
 
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
Presentation alerte jaune au Festival de la Communication Sante 1er décembre ...
 
Tuberculosis Infection Control (French) - The CRUDEM Foundation
Tuberculosis Infection Control (French)  - The CRUDEM FoundationTuberculosis Infection Control (French)  - The CRUDEM Foundation
Tuberculosis Infection Control (French) - The CRUDEM Foundation
 
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016
Vol 11 No 6 - FlashVigie Juin 2016
 
Présentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- FrenchPrésentation sur le VIH en Algérie- French
Présentation sur le VIH en Algérie- French
 
L'Hepatant 56
L'Hepatant 56L'Hepatant 56
L'Hepatant 56
 
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20hCoronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
Coronavirus dans les Hautes-Pyrenees - Point au 13 mars 2020 - 20h
 
Les consultations pré natales
Les consultations pré natalesLes consultations pré natales
Les consultations pré natales
 
Strategie2012 2016
Strategie2012 2016Strategie2012 2016
Strategie2012 2016
 
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
Les cancers en_france_en_2016_l_essentiel_des_faits_et_chiffres_mel_20170203
 
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUEJ'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
J'AI UNE HEPATITE B CHRONIQUE
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
 
2011 lyon-actes forum sos hepatites
2011 lyon-actes forum sos hepatites2011 lyon-actes forum sos hepatites
2011 lyon-actes forum sos hepatites
 
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
Plan cancer lancé par Jacques Chirac de 2003 à 2007
 

Ber centre avr. 2015(1)

  • 1. BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE MENSUEL DE LA REGION DU CENTRE Carte sanitaire: 30 Districts de Santé 284 Aires de Santé Plus de 500 Formations Sanitaires qui mènent les activités de vaccination Premier poids démographique du pays Femmes enceintes 204 946 Naissances vivantes 184 451 Enfants survivants 155 759 Yaoundé avec 2 494 714 habitants represente 60% des cibles Le District de Santé de Djoungolo possède le plus fort poids démographique de la région Carte géographique : Chers partenaires, Ce bulletin épidémiologique n’aurait pu être élaboré sans votre appui multiforme dans l’atteinte de nos objectifs communs de Santé Publique axés sur le bien être de nos populations. Je vous en sais gré et vous remercie au nom de Monsieur le Ministre de la Santé Publique pour vos efforts et votre détermination sans cesse renouvelés. www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm Avril 2015 N° 0001 DELEGATION REGIONALE DE LA SANTE PUBLIQUE DU CENTRE Semaines épidémiologiques : 1 à 15 1111 2222 6666 3333 4444 5555 7777 8888 9999 Présentation Mot de Madame le Délégué Régional. Cameroun
  • 2. www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm ETAT DES LIEUX Titre de la séquence CP Texte. 1er trimestre 2015 : Enfants non-vaccinés au Penta 3 par District de Santé (Années 2014 et 2015 comparées) : Districts de Santé avec le plus grand nombre d’enfants non vaccinés pour le 1er trimestre 2015 : Nkolndongo (2813) ; Djoungolo (1853) ; Cité-verte (1659) ; Efoulan (1309) ; Mbalmayo (778). VACCINATION A Le paludisme constitue l'une des priorités de santé publique pour les pays endémiques et la communauté internationale. Chaque année, entre 350 et 500 millions de personnes sont contaminées par la maladie, occasionnant plus d'un million de décès surtout che dont environ 90% en Afrique subsaharienne (WHO, 2006). Cette maladie est l'un des plus redoutables freins pour le développement socio économique; l'Afrique seule y perd en moyenne 12 milliards de dollars (soit environ 6 000 francs CFA) de son revenu annuel (WHO, 2008). Source CDB des Bonnes Pratiques en Santé 1er Le d’une attention particulière Paludisme B www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm ETAT DES LIEUX Le paludisme constitue l'une des priorités de santé publique pour les pays endémiques et la communauté internationale. Chaque année, entre 350 et 500 millions de personnes sont contaminées par la maladie, occasionnant plus d'un million de décès surtout chez les enfants de moins de 5 ans, dont environ 90% en Afrique subsaharienne (WHO, 2006). Cette maladie est l'un des plus redoutables freins pour le développement socio- économique; l'Afrique seule y perd en moyenne 12 milliards de dollars (soit environ 6 000 Milliards de francs CFA) de son revenu annuel (WHO, 2008). Source CDBPS: Centre pour le Développement des Bonnes Pratiques en Santé. er trimestre 2015 dans la Région du Centre : Le District de santé d’EBEBDA devra faire l’objet d’une attention particulière relativement au Paludisme. PALUDISME B 1 er Trimestre 2015 d Le Nombre total des nouvelles PVVIH éligibles pour la TAR est passé de 945 au mois de Janvier à 907 au mois Le Nombre total venues chercher le traitement au cours du mois est passé de 36 784 mois de Mars Le Nombre de nouvelles PVVIH venues chercher le traitement au cours du passé de 951 Mars. La File active des PVVIH sous ARV est passée de 37 735 Mars. Le Nombre de malades sous ARV de 1 venus chercher le tr passé de 35 760 mois de Mars Le Nombre de malades sous ARV de 2ème ligne venus chercher le traitement dans le mois est passé de 1 975 de Mars Le Nombre de malades qui sont passé la 2ème ligne au cours du mois est passé de 652 mois de J Le Nombre de PVVIH chez qui la TB a été recherchée dans le mois est passé de 13 471 mois de J Le Nombre de PVVIH sous prophyla au Cotrimoxazole venues chercher le tr dans le mois est passé à 6 392 Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan pré thérapeutique subventionné est passé de 549 mois de J Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan de suivi biologique est passé de 1 404 Janvier à 1 644 Le Nombre de cas d’Accidents d’Exposition au Sang ayant bénéficié le mois mois de Mars Le Nombre de PVVIH qui ne sont pas venus chercher le traitement dans le mois 3174 au mois de J Le Nombre de PVVIH décédées dans le mois est passé de Mars. C rimestre 2015 dans la Région du Centre : Nombre total des nouvelles PVVIH éligibles pour la TAR est passé de 945 au mois de Janvier à 907 au mois de Mars. Nombre total des anciennes PVVIH sous ARV venues chercher le traitement au cours du mois est passé de 36 784 au mois de Janvier à 37 041 au mois de Mars. Nombre de nouvelles PVVIH mises sous ARV venues chercher le traitement au cours du mois est passé de 951 au mois de Janvier à 975 au mois de File active des PVVIH sous ARV est passée de au mois de Janvier à 38 016 au mois de Nombre de malades sous ARV de 1ère ligne venus chercher le traitement dans le mois est de 35 760 au mois de Janvier à 35 825 au mois de Mars. Nombre de malades sous ARV de 2ème ligne venus chercher le traitement dans le mois est passé de 1 975 au mois de Janvier à 2 191 au mois de Mars. mbre de malades qui sont passés de la 1ère à ligne au cours du mois est passé de 652 au mois de Janvier à 16 au mois de Mars. Nombre de PVVIH chez qui la TB a été recherchée dans le mois est passé de 13 471 au mois de Janvier à 13 269 au mois de Mars. Nombre de PVVIH sous prophylaxie gratuite au Cotrimoxazole venues chercher le traitement dans le mois est passé de 7 601 au mois de Janvier au mois de Mars. Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan pré thérapeutique subventionné est passé de 549 au mois de Janvier à 588 au mois de Mars. Le Nombre de PVVIH ayant effectué un bilan de suivi biologique est passé de 1 404 au mois de anvier à 1 644 au mois de Mars. Nombre de cas d’Accidents d’Exposition au Sang ayant bénéficié d’une prophylaxie ARV dans le mois est passé de 139 au mois de Janvier à 37 au mois de Mars. Nombre de PVVIH qui ne sont pas venus chercher le traitement dans le mois est passé de au mois de Janvier à 3484 au mois de Mars. Nombre de PVVIH décédées dans le mois est passé de 93 au mois de Janvier à 64 au mois de VIH/SIDA
  • 3. www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm ETAT DES LIEUX Toute personne qui tousse depuis 2 semaines ou plus, devrait consulter un des Centres de Diagnostic et Traitement de la tuberculose (CDT). La tuberculose doit être diagnostiquée précocement pour réduire sa transmission au sein de nos familles. La tuberculose est guérissable. Les anti tuberculeux sont gratuits. TUBERCULOSE D Il y du Centre. Moins de 50% des décès maternels sont audités, et il y E www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm ETAT DES LIEUX Il y a nette amélioration de la CPN1 dans la région du Centre. Moins de 50% des décès maternels sont audités, et il y a une sous notification des décès maternels. 6 2 3 110 1 3 4 43 36 39 118 0 50 100 150 Janvier Fevrier Mars Total Deces maternels Deces maternels audites Deces neonataux SANTE DE REPRODUCTION E La région enregistre semaine épidémiologique. Synthèse régionale à la quinzième semaine La complétude régionale est de promptitude de F La région enregistre 1566 cas de rougeole à la 15e semaine épidémiologique. Synthèse régionale : complétude et promptitude régionale à la quinzième semaine La complétude régionale est de 96% et la promptitude de 74%. MALADIES À POTENTIEL EPIDEMIQUE
  • 4. www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm ETAT DES LIEUX Les activités prévues et réalisées dans: I. DEPARASITAGE - 05 mars 2015, formation de 10 Délégués départementaux de l’éducation de base (DDEB) ; - 06 mars 2015, formation de 10 Délégués départementaux de l’enseignement secondaire (DDES) et de 10 Chefs des activités postes et périscolaires (APPS) ; - Du 05 au 13 mars 2015, formation de 70 Inspecteurs d’arrondissement de l’éducation de base (IAEB) et formation de 848 chefs d’établissements du 09 au 21 mars 2015 ; - Du 13 au 27 mars 2015, formation de 3650 directeurs d’écoles ; - Distribution du MEBENDAZOLE et PRAZIQUANTEL ; démarrage effectif le 23 mars 2015 et continu dans les établissements et les districts de santé pour les enfants d’âge scolaire scolarisés et non scolarisés. II. CAMPAGNE ONCHOCERCOSE ET FILARIOSE LYMPHATIQUE - Sensibilisation et plaidoyer ; - Formation de 230 personnels de santé (PS) prévue, Formation de 233 PS réalisée du 23 au 26 mars 2015 ; - Tenue de 61 réunions communautaires (RC) sur 73 dans les villages TIDC à taux de couverture thérapeutique inférieur à 70% dans 9 DS sur 11, le reste n’ayant pas encore fourni de rapport. MALADIES TROPICALES NEGLIGEES G Journée Mondiale 24 Mars 2015 PARCE QUE la tuberculose reste l’une des maladies infectieuses qui entraînent le plus de décès dans le monde THEME: vitesse supérieure ALORS, tuberculose morbidité ni de souffrances dus à la tuberculose COMMENT: C’EST UNE AFFAIRE DE TOUS 1) Reconnaître Reconnaitre la tuberculose très tôt: quand une personne tousse depuis 2 semaines ou plus 2) Con Consulter le Centre de Santé le plus proche où l’on demandera des examens de crachats 3) Traiter La tuberculose est traitée 4) Guérir: O Le soutien de la famille Un malade atteint de tuberculose ne doit jamais être semaines après le début du traitement LES ANTI TUBERCULEUX SONT GRATUITS www.minsante.cm/www.minsante.gov.cm LIEUX & PERSPECTIVES Journée Mondiale de Lutte contre la Tuberculose 24 Mars 2015 PARCE QUE la tuberculose reste l’une des maladies infectieuses qui entraînent le plus de décès dans le monde THEME: Contre la Tuberculose, passons à la vitesse supérieure ALORS, Il est temps d’imaginer un monde sans tuberculose qui afficherait zéro décès, pas de morbidité ni de souffrances dus à la tuberculose COMMENT: C’EST UNE AFFAIRE DE TOUS 1) Reconnaître Reconnaitre la tuberculose très tôt: quand une personne tousse depuis 2 semaines ou plus 2) Consulter Consulter le Centre de Santé le plus proche où l’on demandera des examens de crachats 3) Traiter La tuberculose est traitée par une association de plusieurs médicaments qui se prennent le matin à jeun. Le traitement dure 06 ou 08 mois 4) Guérir: Oui, elle est guérissable à condition que les médicaments soient pris sans interruption jusqu’à la fin du traitement Le soutien de la famille ou de l’entourage est très important pour le malade. Un malade atteint de tuberculose ne doit jamais être abandonné car il n’est plus contagieux 2 semaines après le début du traitement LES ANTI TUBERCULEUX SONT GRATUITS ACTUALITE Campagne JLV Polio prévue à la fin du mois de mai 2015 Campagne fièvre jaune initialement prévue du mois d’avril 2015 s’achevant concernés MBALMAYO, MBANKOMO, MFOU, MONATELE, NGOG MAPUBI, A venir Formation de 5 (DC) du 12 au 24 mai 2015 Recensement Distrib Auto monitorage communautaire Collecte active des données Evaluation Coordination NKOA Supervision Conception Equipe de Rédaction Disponible sanitaires Régionale du Centre ID: 276 448 N° 0001 avril 2015 Copyright & PERSPECTIVES Campagne JLV Polio prévue à la fin du mois de mai 2015 ; ampagne fièvre jaune initialement prévue à la fin du mois d’avril 2015 reportée au 12 mai 2015 et achevant le 18 mai 2015. Districts de santé concernés : AWAE, ESEKA, ESSE, EVODOULA, MBALMAYO, MBANKOMO, MFOU, MONATELE, NGOG MAPUBI, OKOLA, SOA. A venir dans le cadre des MTN : Formation de 5 150 distributeurs communautaires (DC) du 12 au 24 mai 2015 ; Recensement; Distribution de masse des médicaments ; Auto monitorage communautaire ; Collecte active des données ; Evaluation régionale et enquête monitoring. PERSPECTIVES Coordination : Dr. NG’AWONO Thérèse épse NKOA Supervision : Dr. BELINGA Conception : NGA OTABELA Louis Armand Equipe de Rédaction : Dr. BELINGA Dr. VOGUE Noel Dr. BONONO Dr. EDENGUE EKANI Jean Marie Dr. ATEBA NGA OTABELA Louis Armand VOUKING Marius MESSINA Clotaire NGARA BONGEN Denis ANOUBISSI Jean de Dieu ANIBOM Michael Glory GORDON JEMIA Disponible en téléchargement dans la Banque de données sanitaires Régionale du Centre. : 276 448 298 Key: bankdrsp N° 0001 avril 2015 Copyright©2015. DRSP Centre COMITE DE REDACTION