SlideShare une entreprise Scribd logo
Date - Lieu




  Bâtir des villes pour tous
          en Afrique
1. Pourquoi agir dans les quartiers précaires?
2. Leçons de quatre opérations au Rwanda,
   Sénégal, Maroc, Mauritanie
3. Comment agir dans les quartiers précaires
Date - Lieu




Les quartiers précaires :
  de quoi parle-t-on?
Date - Lieu




Les quartiers précaires :
  de quoi parle-t-on?
Bistro septembre 2012- Les quartiers précaires par Aurore Mansion et Virginie Rachmuhl
Bistro septembre 2012- Les quartiers précaires par Aurore Mansion et Virginie Rachmuhl
Bistro septembre 2012- Les quartiers précaires par Aurore Mansion et Virginie Rachmuhl
Bistro septembre 2012- Les quartiers précaires par Aurore Mansion et Virginie Rachmuhl
Date - Lieu




    Quatre exemples
  d’opérations urbaines
1. Leçons tirées de l’expérience
2. Des points communs
Au Rwanda : amélioration de l’existant

9
    Rendre visible et rendre     Nourrir des arguments
    compte des conditions        pour négocier avec les
    de vie dans les quartiers   autorités des approches
                                       « douces »



         Pas de réelle
                                  Une opération isolée
       participation des
                                  qui n’a pas influé sur
          habitants
                                les politiques publiques
Au Sénégal : amélioration de
               l’existant/relogement
10
       Indemnisation et         Prise en charge de la
       réinstallation des      situation des locataires
           occupants


                      Un accompagnement à
                         la régularisation
                              foncière

      Une opération qui a          Des retards qui
     couté cher. Quid de la     questionnent l’avenir de
         réplicabilité ?              l’opération
Au Maroc: restructuration sur place et
                  résorption
11
                               Un opérateur public
     Le dispositif du tiers-
                               chargé de la maitrise
            associé
                                 d’ouvrage sociale




     Des infrastructures qui
          ne vivent pas        Des familles complexes
En Mauritanie :
           restructuration/normalisation
12

                        Quiétude sociale

     Pas de prise en charge           Des familles
         des locataires             potentiellement
                                    éligibles exclues
     Une indemnisation pas
            adaptée               Service minimum en
                                  terme d’information
      L’absence de mesures
         post-installation        Etalement urbain et
                                 quid de la réplicabilité
Caractéristiques structurantes
     La primauté des objectifs politiques
13
     Des opérations à caractère sécuritaire, économique et
     politique
     Mais pas de politique urbaine
     Des opérations isolées (Kigali), juxtaposées (Nouakchott),
     agrégées (Maroc). Pas de politique d’habitat, foncier, etc.
     La Banque mondiale : un acteur clé
     Un rôle moteur, un cadre de référence, des limites en
     pratique
     La faiblesse des dimensions sociales et locales
     Prééminence de l’État, faible participation des habitants, un
     social subordonné au technique
Date - Lieu




Comment agir dans les
 quartiers précaires?

Contenu connexe

En vedette

Juego Motorun
Juego MotorunJuego Motorun
Juego Motorun
Jugar Con Juegos
 
Olfanews avril 2015
Olfanews avril 2015Olfanews avril 2015
Olfanews avril 2015
Cinquième Sens
 
Creer, refondre son site
Creer, refondre son siteCreer, refondre son site
Creer, refondre son site
Ludovic Dublanchet
 
S4 tarea4 bugom
S4 tarea4 bugomS4 tarea4 bugom
S4 tarea4 bugom
Estado
 
PréSentation Zlio Sl Sh
PréSentation Zlio Sl ShPréSentation Zlio Sl Sh
PréSentation Zlio Sl Sh
ced9683
 
CompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDieCompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDie
Mede Space
 
Dejeuner sur Web Tourisme2.0
Dejeuner sur Web Tourisme2.0Dejeuner sur Web Tourisme2.0
Dejeuner sur Web Tourisme2.0
Ludovic Dublanchet
 
Perfil egresado
Perfil egresadoPerfil egresado
Perfil egresado
ishildor
 
Suites Proportionnelles
Suites ProportionnellesSuites Proportionnelles
Suites Proportionnelles
atire
 
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
We Link Agency
 
Destinations et Industrie Touristiques
Destinations et Industrie TouristiquesDestinations et Industrie Touristiques
Destinations et Industrie Touristiques
Ludovic Dublanchet
 
Wiki Antenas
Wiki AntenasWiki Antenas
Wiki Antenas
fgimenez171
 
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJEIV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
Consejería de Educación
 
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
Michel BARBEAU
 
Clase1 matebasica2
Clase1 matebasica2Clase1 matebasica2
Clase1 matebasica2
benjapiedra
 
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielleUne posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
Alice Mayeux
 
Eclairage administratif
Eclairage administratifEclairage administratif
Eclairage administratif
IHMEX Trading
 
Jamen livre cercueil
Jamen livre cercueilJamen livre cercueil
Jamen livre cercueil
FranceJamen
 

En vedette (19)

Juego Motorun
Juego MotorunJuego Motorun
Juego Motorun
 
Olfanews avril 2015
Olfanews avril 2015Olfanews avril 2015
Olfanews avril 2015
 
Creer, refondre son site
Creer, refondre son siteCreer, refondre son site
Creer, refondre son site
 
S4 tarea4 bugom
S4 tarea4 bugomS4 tarea4 bugom
S4 tarea4 bugom
 
PréSentation Zlio Sl Sh
PréSentation Zlio Sl ShPréSentation Zlio Sl Sh
PréSentation Zlio Sl Sh
 
CompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDieCompléMent D OrthopéDie
CompléMent D OrthopéDie
 
Dejeuner sur Web Tourisme2.0
Dejeuner sur Web Tourisme2.0Dejeuner sur Web Tourisme2.0
Dejeuner sur Web Tourisme2.0
 
Perfil egresado
Perfil egresadoPerfil egresado
Perfil egresado
 
Suites Proportionnelles
Suites ProportionnellesSuites Proportionnelles
Suites Proportionnelles
 
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
Réseaux URL / IRL - comment les relier ?
 
Destinations et Industrie Touristiques
Destinations et Industrie TouristiquesDestinations et Industrie Touristiques
Destinations et Industrie Touristiques
 
Wiki Antenas
Wiki AntenasWiki Antenas
Wiki Antenas
 
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJEIV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
IV JORNADA ESTATAL DE COMUNIDADES DE APRENDIZAJE
 
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
MBA - Permaculture BRF - JSB 09-2015
 
Clase1 matebasica2
Clase1 matebasica2Clase1 matebasica2
Clase1 matebasica2
 
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielleUne posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
Une posture en action lecture et écriture en phénoménologie expérientielle
 
Eclairage administratif
Eclairage administratifEclairage administratif
Eclairage administratif
 
Mapas Mentales curso OG 1
Mapas Mentales curso OG 1Mapas Mentales curso OG 1
Mapas Mentales curso OG 1
 
Jamen livre cercueil
Jamen livre cercueilJamen livre cercueil
Jamen livre cercueil
 

Plus de Gret

Powerpoint genre 18.04.013- gret
Powerpoint genre  18.04.013- gretPowerpoint genre  18.04.013- gret
Powerpoint genre 18.04.013- gret
Gret
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
Gret
 
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
Gret
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
Gret
 
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuvesBistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
Gret
 
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine DeligneBistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
Gret
 
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
Gret
 
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection socialeBistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
Gret
 
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
Gret
 

Plus de Gret (9)

Powerpoint genre 18.04.013- gret
Powerpoint genre  18.04.013- gretPowerpoint genre  18.04.013- gret
Powerpoint genre 18.04.013- gret
 
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
BistrO mars 2013 - La RSE des entreprises françaises et le Gret par Pierre Ja...
 
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
BistrO novembre 2012 - Une croissance inclusive et durable par Armand Rioust ...
 
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
BistrO septembre 2012 - Mathilde Dupré - Financement du développement : parad...
 
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuvesBistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
BistrO juin 2012 - Des politiques basées sur des preuves
 
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine DeligneBistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
BistrO mai 2012 - L'action collective et l'Etat au Cambodge - Antoine Deligne
 
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
BistrO avril 2012 - Construction de la politique de protection sociale en mat...
 
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection socialeBistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
BistrO avril 2012 - Enjeux et diversité des systèmes de protection sociale
 
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
BistrO mars 2012 : Le dialogue territorial - Concertation et médiation sur le...
 

Bistro septembre 2012- Les quartiers précaires par Aurore Mansion et Virginie Rachmuhl

  • 1. Date - Lieu Bâtir des villes pour tous en Afrique 1. Pourquoi agir dans les quartiers précaires? 2. Leçons de quatre opérations au Rwanda, Sénégal, Maroc, Mauritanie 3. Comment agir dans les quartiers précaires
  • 2. Date - Lieu Les quartiers précaires : de quoi parle-t-on?
  • 3. Date - Lieu Les quartiers précaires : de quoi parle-t-on?
  • 8. Date - Lieu Quatre exemples d’opérations urbaines 1. Leçons tirées de l’expérience 2. Des points communs
  • 9. Au Rwanda : amélioration de l’existant 9 Rendre visible et rendre Nourrir des arguments compte des conditions pour négocier avec les de vie dans les quartiers autorités des approches « douces » Pas de réelle Une opération isolée participation des qui n’a pas influé sur habitants les politiques publiques
  • 10. Au Sénégal : amélioration de l’existant/relogement 10 Indemnisation et Prise en charge de la réinstallation des situation des locataires occupants Un accompagnement à la régularisation foncière Une opération qui a Des retards qui couté cher. Quid de la questionnent l’avenir de réplicabilité ? l’opération
  • 11. Au Maroc: restructuration sur place et résorption 11 Un opérateur public Le dispositif du tiers- chargé de la maitrise associé d’ouvrage sociale Des infrastructures qui ne vivent pas Des familles complexes
  • 12. En Mauritanie : restructuration/normalisation 12 Quiétude sociale Pas de prise en charge Des familles des locataires potentiellement éligibles exclues Une indemnisation pas adaptée Service minimum en terme d’information L’absence de mesures post-installation Etalement urbain et quid de la réplicabilité
  • 13. Caractéristiques structurantes La primauté des objectifs politiques 13 Des opérations à caractère sécuritaire, économique et politique Mais pas de politique urbaine Des opérations isolées (Kigali), juxtaposées (Nouakchott), agrégées (Maroc). Pas de politique d’habitat, foncier, etc. La Banque mondiale : un acteur clé Un rôle moteur, un cadre de référence, des limites en pratique La faiblesse des dimensions sociales et locales Prééminence de l’État, faible participation des habitants, un social subordonné au technique
  • 14. Date - Lieu Comment agir dans les quartiers précaires?