SlideShare une entreprise Scribd logo
Cahier
cinémagique
Nom :
Scène 1
Prise 1
1Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
AVANT-PROPOS
À tous les parents et à tous les enseignants,
Ce cahier a été conçu par l’Association des cinémas parallèles du Québec
(ACPQ) grâce au ministère de la Culture, des Communications et
de la Condition féminine pour amuser les jeunes tout en développant
leur esprit critique. Nous souhaitons ainsi améliorer leur perception des
images. Vous trouverez sur le site Internet de l’ACPQ à l’adresse
www.cinemasparalleles.qc.ca des renseignements sur nos ateliers
d’éducation cinématographique et sur notre programme scolaire gratuit
L’ŒIL CINÉMA conçu pour les étudiants et les enseignants du secondaire.
Si vous utilisez du matériel cinématographique pour des ateliers en classe
ou pour des projections en salle, veuillez vous assurer que tous les droits
de présentation publique ont été acquittés conformément à la loi. Nous
vous rappelons que vous ne pouvez pas utiliser des cassettes VHS
ou des DVD loués dans des clubs vidéo et destinés à un usage privé
pour des représentations publiques, même en classe.
Merci à tous ceux qui ont collaboré à la production de ce cahier.
© 2008 - Association des cinémas parallèles du Québec
Sous la direction de Martine Mauroy, dir. gén. de l’ACPQ
2Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Chaque jour, tu regardes des centaines,
même des milliers d’images, à la
télévision, avec les jeux électroniques,
sur Internet ou au cinéma. Où passes-tu
le plus de temps… à l’école ou devant
un écran? Tu as déjà vu un film, une fois,
deux fois, trois fois… et tu aimes toujours
le revoir! Pourquoi?
Le cinéma t’ouvre à de merveilleux univers, te fait connaître des personnages,
te raconte des histoires et bien plus. Pour mieux apprécier toutes
ces images nous t’invitons à découvrir quelques éléments de l’histoire
du cinéma, du langage cinématographique et des métiers du cinéma.
Selon ton âge, tu pourras choisir de faire ces découvertes
seul ou avec quelqu’un, à la maison ou en classe.
Amuse-toi à développer ton regard et ton
esprit critique. Surtout, n’oublie pas que
le cinéma, c’est toujours cinémagique!
3Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Le cinéma est bien réel, mais les images qu’il nous montre ne le sont
pas toujours. Le cinéma peut jouer avec la durée des actions, les lieux,
l’âge des personnages… Au cinéma, tout est possible.
Quand un film te raconte une histoire imaginée, c’est un film de fiction.
Quand il te montre une réalité, c’est un film documentaire. Tu as
certainement déjà vu des dizaines de films de fiction et plusieurs
documentaires, sur la vie de certains animaux par exemple.
Peux-tu nommer quelques titres et dire si ce sont des films de fiction
ou des documentaires?
Le cinéma :
réalité ou fiction?
4Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
L’histoire
du cinéma
Tout comme toi, le cinéma a une histoire bien à lui. Le cinéma est né du
mariage de la science et de l’imagination. À la fin du 18e
siècle et au début
du 19e
siècle, des savants ont fabriqué différents jeux d’optique comme
le thaumatrope et le feuilletoscope, expériences que tu pourras faire toi
aussi dans les pages suivantes.
Puis, est arrivée la photographie, la grande sœur du cinéma, mais
les images n’étaient pas encore animées. Après, on a découvert qu’il faut
24 images par seconde pour créer l’illusion d’une image animée par
un mouvement régulier. De cette découverte scientifique est né le cinéma,
un divertissement et un instrument de travail. Il nous permet de rêver
et d’observer la vie, de conserver des moments importants de l’Histoire,
de mieux connaître notre culture et de s’ouvrir à celles des autres.
Viendront plus tard, la télévision et les nouvelles technologies.
5Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
LESGRANDESDATESDUCINÉMA
1877 . . . . . . . . Émil Reynaud invente le praxinoscope, France.
1888 . . . . . . . . Théâtre optique d’Émil Reynaud, France.
1895 . . . . . . . . Invention du cinéma par les frères Auguste et Louis Lumière :
le Cinématographe, France.
1897 à 1905 Les premiers films de fiction et les premiers trucages : Georges Méliès, France.
1927 . . . . . . . . Le premier film parlant : Le Chanteur de jazz d’Alan Crossland, États-Unis.
Vers 1930 . . . Les premiers films tournés sur pellicule couleurs de différentes façons
afin d’essayer des nouvelles technologies.
1935 . . . . . . . . Le premier film entièrement en technicolor : Becky Sharp
de Rouben Mamoulian, États-Unis.
1953 . . . . . . . . Lancement du cinémascope par la Compagnie 20th
Century Fox
avec son stéréophonique. Le premier film cinémascope : La Tunique
de Henry Koster, États-Unis.
Vers 1975 . . . Le son dolby stéréo fait son apparition dans les salles de cinéma,
mais l’équipement requis est très cher et il s’impose lentement.
1877 1927
1953
6Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
JEU D’OPTIQUE : LE THAUMATROPE
Découpe les deux rondelles en suivant les pointillés et colle-les dos à dos. Pour obtenir un thaumatrope plus rigide
et plus solide, tu peux coller les rondelles sur un carton. Assure-toi que les mots « recto » et « verso » sont bien en haut
car le dessin du verso doit être à l’envers (la tête en bas) pour que le jeu d’optique fonctionne. Installe un élastique
de chaque côté dans les trous indiqués. Fais rapidement tourner les dessins coloriés et tu verras le tigre dans le cerceau
en flammes. C’est la persistance rétinienne qui fait en sorte que la première image reste une fraction de seconde sur
ta rétine, au fond de ton œil, pendant que la suivante vient aussi s’imprimer sur ta rétine et ainsi de suite.
RECTO VERSO
7Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
FABRIQUE TON PROPRE THAUMATROPE
Fais les dessins de ton choix dans chacune des deux rondelles (par exemple : un poisson
et un bocal, un oiseau et une cage). N’oublie pas que celui du verso doit se faire à l’envers
(la tête en bas). Découpe ensuite les deux rondelles en suivant les pointillés et colle-les dos
à dos. Pour obtenir un thaumatrope plus rigide et plus solide, tu peux coller les rondelles
sur un carton. Installe un élastique de chaque côté dans les trous indiqués. Fais rapidement
tourner tes dessins et admire le jeu d’optique que tu auras créé toi-même.
RECTO VERSO
Découpe les 24 rectangles et assemble-les dans l’ordre en les brochant sur la marque du rectangle 1. Quand tu auras
fini, laisse les feuilles de ce petit carnet glisser entre tes doigts et tu verras le soleil se lever!
8Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
JEU D’OPTIQUE : LE FEUILLETOSCOPE
1 2
4 5 6
3
9Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
7 8
10 11 12
9
10Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
13 14
16 17 18
15
11Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
19 20
22 23 24
21
12Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
1 2
4 5
Découpe les 24 rectangles. Dessine un animal ou un bonhomme sur le rectangle 24. Superpose la feuille précédente
et refais ton dessin en le modifiant un peu et ainsi de suite, par exemple modifier les jambes pour faire bouger
le personnage et le voir courir. Quand tu auras fini, broche les dessins ensemble à l’endroit indiqué sur le rectangle 1
et laisse les feuilles de ce petit carnet glisser entre tes doigts et tu verras ton dessin s’animer!
FABRIQUE TON PROPRE FEUILLETOSCOPE
3
6
13Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
7 8
10 11
9
12
14Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
13 14
16 17
15
18
15Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
19 20
22 23
21
24
16Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Pour raconter une histoire à l’écran, on utilise le langage des images qui
donne au film du rythme et une impression de réalité. Grâce à une variété
de plans, le spectateur découvre progressivement l’univers imaginé
par les créateurs du film. Les plans servent à présenter tous les éléments
de l’action pour construire une histoire.
Les plans que l’on retrouve le plus fréquemment en cinéma sont : le plan
d’ensemble, le plan moyen, le plan rapproché et le gros plan. Examine
attentivement les différences entre ces quatre plans qui sont illustrés
sur la page suivante. Ensuite, amuse-toi à dessiner tes propres plans.
Les plans
17Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Le plan d’ensemble situe le personnage
dans le décor général.
Le plan rapproché montre le personnage de
la tête à la taille et permet de voir des détails.
Le plan moyen met l’accent sur le personnage
des pieds à la tête.
Le gros plan montre le personnage
des épaules à la tête.
1 2
3 4
18Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Le plan d’ensemble situe le personnage
dans la cour d’école avec les deux équipes.
Plan rapproché. On voit mieux le personnage.
On a plus de détails sur lui : son âge, ses habits.
Le plan moyen permet de voir le personnage
des pieds à la tête prêt à lancer le ballon.
Gros plan du personnage. Il est heureux,
il crie, il a réussi à toucher un adversaire.
Action! C’est à ton tour de faire du cinéma. À l’aide des indications, dessine un plan de caméra
dans chaque bout de pellicule. Le titre de ton film : Une partie de ballon chasseur!
1 2
3 4
19Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Une scène est composée d’une suite de plans qui sont organisés de façon
à bien faire comprendre l’histoire au spectateur. La scène est un moment
du film qui se déroule dans un même lieu. Toutes les scènes forment
les principaux événements de l’histoire et sont regroupées en séquences.
L’ensemble de ces séquences constituent le film.
Pour mieux comprendre le langage cinématographique, tu peux
faire la comparaison avec un livre.
Un plan = une phrase.
Une scène (un ensemble de plans) = un paragraphe (un ensemble de phrases).
Une séquence (un ensemble de scènes) = un chapitre (un ensemble de paragraphes).
Un film (l’ensemble des séquences) = un livre (l’ensemble des chapitres).
La scène
20Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
L’instrument le plus important au cinéma est incontestablement la caméra.
C’est par elle que l’histoire prend vie, que l’imaginaire se fixe en images.
Lors du tournage, la caméra ne reste pas toujours immobile. Pour donner
du rythme au film, elle prend part à l’action et se déplace afin de montrer
tous les éléments importants de l’histoire.
On peut distinguer en général deux principaux mouvements de caméra :
le panoramique et le travelling.
Les mouvements
de caméra
21Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Le panoramique
La caméra pivote sur elle-même et révèle progressivement
un lieu.
Si la caméra pivote de bas en haut, ou de haut en bas,
c’est un panoramique vertical.
Si la caméra pivote de gauche à droite, ou de droite à gauche,
c’est un panoramique horizontal.
Si tu veux bien visualiser le panoramique, fais un mouvement
de tête à la verticale et à l’horizontale. Tu obtiens alors les deux
sortes de panoramiques.
Le panoramique vertical
Le panoramique
horizontal
1
1
2
2
1
1
2
2
LÉGENDE
À gauche : le tournage (avec la caméra)
À droite : l’image à l’écran au début
et à la fin du mouvement de caméra
22Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Le travelling
La caméra demeure fixe sur un support ou trépied. Les deux
se déplacent en même temps sur un chariot ou sur des rails.
Quand la caméra est déplacée vers l’avant, on appelle
le mouvement travelling avant. Quand elle est déplacée
vers l’arrière, c’est un travelling arrière. Quand elle
est déplacée sur le côté, c’est un travelling latéral.
Le travelling permet de suivre un personnage, de créer
une atmosphère particulière ou de donner de l’importance
à certains événements qui surviennent dans le film.
Le travelling avant
Le travelling
latéral
1
2
1
2
LÉGENDE
À gauche : le tournage (avec la caméra)
À droite : l’image à l’écran au début
et à la fin du mouvement de caméra
23Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Pour qu’une histoire devienne un film, il faut plusieurs
spécialistes qui forment une équipe qui donne vie
aux images. Certains métiers sont plus connus, d’autres
moins. C’est un travail d’équipe et tous les membres
de cette équipe sont importants.
D’abord, il y a l’histoire écrite par le scénariste. Ensuite, c’est le réalisateur
qui donnera vie au récit. Tu le sais, certains conteurs sont meilleurs
que d’autres. Tu aimes certainement écouter une histoire racontée
par un oncle qui fait rire tout le monde à Noël. Au cinéma, c’est la même
chose. Le réalisateur raconte l’histoire au spectateur à sa façon. Certains
arrivent toujours à plaire et sont plus connus. La même personne peut
faire le travail de scénariste et de réalisateur pour un film.
Les métiers
du cinéma
24Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Faire des films coûte très cher. Trouver tout l’argent
nécessaire au film, c’est le travail du producteur.
Il faut engager les comédiens et les techniciens,
acheter le matériel nécessaire, trouver les lieux
et prévoir le temps que le tournage va prendre.
On dit que l’on travaille à la préproduction (période
avant la production).
Maintenant, on est prêt pour le tournage,
c’est la période de production. Sur le plateau
de tournage, le réalisateur est le grand
chef d’orchestre. Il coordonne le travail
des comédiens et des techniciens. Voici
quelques personnes qui travaillent avec lui
et dont tu as peut-être déjà entendu parler : un caméraman
qui tourne les images, un éclairagiste qui s’occupe de la lumière,
un preneur de son et un perchiste qui recueillent les voix et les bruits,
un décorateur, un maquilleur, un coiffeur, un costumier, un accessoiriste,
un responsable des effets spéciaux, un photographe de plateau qui prend
des photos qui serviront à la promotion du film.
25Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Un autre métier du cinéma très important,
mais beaucoup moins connu, c’est celui
de scripte. Pendant le tournage, la scripte
surveille et prend tout le temps des notes
afin d’assurer la continuité du film.
Puisque le film ne se tourne pas dans
l’ordre, il est important de vérifier tous
les détails, comme la coiffure des acteurs,
pour que, quand les plans seront remis
dans le bon ordre, le spectateur puisse
croire à ce qu’il voit.
Afin de faciliter l’identification des plans, on utilise une claquette comme
celle que tu peux voir sur la couverture de ton cahier cinémagique. On écrit
le titre du film, le numéro de la scène et celui de la prise. On filme
la claquette avant chaque prise. Une prise correspond à un moment
de tournage qui commence quand le réalisateur crie : « Action! » et se
termine quand il crie : « Coupez! » Parfois, il faut recommencer plusieurs
fois avant que tout soit parfait. N’oublie pas qu’au cinéma la réussite
du film dépend des efforts de toute une équipe.
26Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Caméraman
Comédien
Éclairagiste
Perchiste
Réalisateur
Scripte
Qui fait quoi?
À l’aide de lignes, relie le métier à la personne qui le fait.
27Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Amuse-toi à colorier l’équipe au travail sur ce plateau de tournage.
28Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca
Quand le tournage est terminé,
le travail est loin d’être fini. Il faut faire
la postproduction (période après
la production). Le monteur travaille
à remettre toutes les scènes dans
le bon ordre. Il est aidé par le réalisateur
et utilise toutes les notes de la scripte.
C’est à cette étape que les dialogues,
les effets spéciaux, la musique et les bruits
sont ajoutés. Tout doit être bien assemblé
pour qu’à l’écran tout semble vrai.
Le film est maintenant prêt à être montré dans les salles de cinéma.
C’est le distributeur qui s’occupe de la mise en marché du film
et de sa promotion. Pour faire connaître le film, il fait des affiches,
des bandes-annonces et des publicités. Les spectateurs peuvent d’abord
voir le film en salle sur grand écran. Après quelques mois, le film sera
disponible en vidéo et en DVD, puis à la télévision.
F I N
Association des cinémas parallèles du Québec
4545, av. Pierre-De Coubertin
Montréal (Québec) H1V 0B2 CANADA
Téléphone : 514.252.3021, poste 3718 ou poste 3644
Télécopieur : 514.252.3063
Courriel : acpq@cinemasparalleles.qc.ca
www.cinemasparalleles.qc.ca

Contenu connexe

Similaire à Cahier cinemagique francais_2019_vo (1)

Emmanuel buriez, un homme d'action !
Emmanuel buriez, un homme d'action ! Emmanuel buriez, un homme d'action !
Emmanuel buriez, un homme d'action !
Emmanuel Buriez
 
Pas à pas "Princes et Princesses"
Pas à pas "Princes et Princesses"Pas à pas "Princes et Princesses"
Pas à pas "Princes et Princesses"
ecoleetcinema91
 
Fiche critique films b1 eoi la carolina fle
Fiche critique films b1 eoi la carolina fleFiche critique films b1 eoi la carolina fle
Fiche critique films b1 eoi la carolina fle
Isabel Montes
 
Campus mag 183 - Novembre 2013
Campus mag 183 - Novembre 2013Campus mag 183 - Novembre 2013
Campus mag 183 - Novembre 2013
Laetitia Naon
 
Programme cultures-elles
Programme cultures-ellesProgramme cultures-elles
Programme cultures-elles
Marie Amelie
 
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching ResourcesLe Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
Mattcuzner
 
Rendez vous de mignet 1
Rendez vous de mignet 1Rendez vous de mignet 1
Rendez vous de mignet 1
collegemignet
 
Programme image'est - Rencontres du cinéma
Programme image'est - Rencontres du cinémaProgramme image'est - Rencontres du cinéma
Programme image'est - Rencontres du cinéma
icicnancyfr
 
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
Jean-François Fiorina
 
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
ecoleetcinema91
 
Programme version04
Programme version04Programme version04
Programme version04
morgahne
 
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
rennesmetropole
 
Intouchables - le film
Intouchables - le filmIntouchables - le film
Intouchables - le film
CinemaTICE
 
Savon Fou de Kris Sobry
Savon Fou de Kris Sobry Savon Fou de Kris Sobry
Savon Fou de Kris Sobry
Compagnie Badinage Artistique
 
ITW Eric Tolédano
ITW Eric TolédanoITW Eric Tolédano
ITW Eric Tolédano
AstridRenoult
 
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
ecoleetcinema91
 
Campus Mag 190 - Juin 2014
Campus Mag  190  - Juin 2014Campus Mag  190  - Juin 2014
Campus Mag 190 - Juin 2014
Laetitia Naon
 
Fiche d'animation alice
Fiche d'animation aliceFiche d'animation alice
Fiche d'animation alice
ecoleetcinema91
 
Tout contre les moulins
Tout contre les moulinsTout contre les moulins
Tout contre les moulins
Cécile Cée
 
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
Communication Clermont
 

Similaire à Cahier cinemagique francais_2019_vo (1) (20)

Emmanuel buriez, un homme d'action !
Emmanuel buriez, un homme d'action ! Emmanuel buriez, un homme d'action !
Emmanuel buriez, un homme d'action !
 
Pas à pas "Princes et Princesses"
Pas à pas "Princes et Princesses"Pas à pas "Princes et Princesses"
Pas à pas "Princes et Princesses"
 
Fiche critique films b1 eoi la carolina fle
Fiche critique films b1 eoi la carolina fleFiche critique films b1 eoi la carolina fle
Fiche critique films b1 eoi la carolina fle
 
Campus mag 183 - Novembre 2013
Campus mag 183 - Novembre 2013Campus mag 183 - Novembre 2013
Campus mag 183 - Novembre 2013
 
Programme cultures-elles
Programme cultures-ellesProgramme cultures-elles
Programme cultures-elles
 
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching ResourcesLe Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
Le Bon Numero, Les Crayons, Le Baiser & Tarif Unique Lesson Teaching Resources
 
Rendez vous de mignet 1
Rendez vous de mignet 1Rendez vous de mignet 1
Rendez vous de mignet 1
 
Programme image'est - Rencontres du cinéma
Programme image'est - Rencontres du cinémaProgramme image'est - Rencontres du cinéma
Programme image'est - Rencontres du cinéma
 
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
Voix off, le magazine de critiques du pôle ciné Zone Art, association étudian...
 
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
Dossier pédagogique "Ernest et Célestine"
 
Programme version04
Programme version04Programme version04
Programme version04
 
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
Ville rennes rennes-metropole-magazine-special_cinema_d_animation_2011
 
Intouchables - le film
Intouchables - le filmIntouchables - le film
Intouchables - le film
 
Savon Fou de Kris Sobry
Savon Fou de Kris Sobry Savon Fou de Kris Sobry
Savon Fou de Kris Sobry
 
ITW Eric Tolédano
ITW Eric TolédanoITW Eric Tolédano
ITW Eric Tolédano
 
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
'Les pionniers du cinéma" : fiches d'animation d'Alice Joyon -Animatrice Ecol...
 
Campus Mag 190 - Juin 2014
Campus Mag  190  - Juin 2014Campus Mag  190  - Juin 2014
Campus Mag 190 - Juin 2014
 
Fiche d'animation alice
Fiche d'animation aliceFiche d'animation alice
Fiche d'animation alice
 
Tout contre les moulins
Tout contre les moulinsTout contre les moulins
Tout contre les moulins
 
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
VILLE DE CLERMONT - ALSH - PLAQUETTE LOISIRS AUTOMNE 2013
 

Plus de Ville de Châteauguay

Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
Ville de Châteauguay
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
Ville de Châteauguay
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Ville de Châteauguay
 
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
Ville de Châteauguay
 
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptxPrésentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
Ville de Châteauguay
 
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptxPrésentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
Ville de Châteauguay
 
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
Ville de Châteauguay
 
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdfVille de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
Ville de Châteauguay
 
Travaux_avenue_Normand_Final.pdf
Travaux_avenue_Normand_Final.pdfTravaux_avenue_Normand_Final.pdf
Travaux_avenue_Normand_Final.pdf
Ville de Châteauguay
 
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue GendronPrésentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
Ville de Châteauguay
 
Plan stratégique 2023-2027.pptx
Plan stratégique 2023-2027.pptxPlan stratégique 2023-2027.pptx
Plan stratégique 2023-2027.pptx
Ville de Châteauguay
 
Presentation Budget 2023_Final.pptx
Presentation Budget 2023_Final.pptxPresentation Budget 2023_Final.pptx
Presentation Budget 2023_Final.pptx
Ville de Châteauguay
 
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdfANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
Ville de Châteauguay
 
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdfPPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
Ville de Châteauguay
 
Travaux_Chemin_Haute-Rivière
Travaux_Chemin_Haute-RivièreTravaux_Chemin_Haute-Rivière
Travaux_Chemin_Haute-Rivière
Ville de Châteauguay
 
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptxPrésentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
Ville de Châteauguay
 
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillEReport of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
Ville de Châteauguay
 
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'YouvilleRapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
Ville de Châteauguay
 
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
Ville de Châteauguay
 

Plus de Ville de Châteauguay (20)

Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
Présentation de l'assemblée publique portant sur la modification à la règleme...
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
 
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
Assemblée publique-consultat 29 mai 2024
 
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptxPrésentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
Présentation_Soirée-Information_ St-Eugène.pptx
 
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptxPrésentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
Présentation_quais_abris_bateaux_Final.pptx
 
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
Présentation_Soirée-Information_ Surverse_Thibert _30 avril 2024
 
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdfVille de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
Ville de Châteauguay : présentation du PTI 2024-2025-2026.pdf
 
Travaux_avenue_Normand_Final.pdf
Travaux_avenue_Normand_Final.pdfTravaux_avenue_Normand_Final.pdf
Travaux_avenue_Normand_Final.pdf
 
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue GendronPrésentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
Présentation sur les travaux dans le secteur de la rue Gendron
 
Plan stratégique 2023-2027.pptx
Plan stratégique 2023-2027.pptxPlan stratégique 2023-2027.pptx
Plan stratégique 2023-2027.pptx
 
Presentation Budget 2023_Final.pptx
Presentation Budget 2023_Final.pptxPresentation Budget 2023_Final.pptx
Presentation Budget 2023_Final.pptx
 
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdfANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
ANNEXE A_PPU Boulevard René-Lévesque O.V02.pdf
 
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdfPPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
PPU Boulevard René-Lévesque O._Consultation publique.pdf
 
Travaux_Chemin_Haute-Rivière
Travaux_Chemin_Haute-RivièreTravaux_Chemin_Haute-Rivière
Travaux_Chemin_Haute-Rivière
 
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptxPrésentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
Présentation_Développement_Économique_10 mai 2022_Final.pptx
 
TEST.pptx
TEST.pptxTEST.pptx
TEST.pptx
 
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillEReport of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
Report of Advisory Committee on the Future of Manoir D'YouvillE
 
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'YouvilleRapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
Rapport du comité consultatif sur l'avenir du Manoir D'Youville
 
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
« Un monde qui n'existe pas » de Natalie Sartisson
 

Cahier cinemagique francais_2019_vo (1)

  • 2. 1Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca AVANT-PROPOS À tous les parents et à tous les enseignants, Ce cahier a été conçu par l’Association des cinémas parallèles du Québec (ACPQ) grâce au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine pour amuser les jeunes tout en développant leur esprit critique. Nous souhaitons ainsi améliorer leur perception des images. Vous trouverez sur le site Internet de l’ACPQ à l’adresse www.cinemasparalleles.qc.ca des renseignements sur nos ateliers d’éducation cinématographique et sur notre programme scolaire gratuit L’ŒIL CINÉMA conçu pour les étudiants et les enseignants du secondaire. Si vous utilisez du matériel cinématographique pour des ateliers en classe ou pour des projections en salle, veuillez vous assurer que tous les droits de présentation publique ont été acquittés conformément à la loi. Nous vous rappelons que vous ne pouvez pas utiliser des cassettes VHS ou des DVD loués dans des clubs vidéo et destinés à un usage privé pour des représentations publiques, même en classe. Merci à tous ceux qui ont collaboré à la production de ce cahier. © 2008 - Association des cinémas parallèles du Québec Sous la direction de Martine Mauroy, dir. gén. de l’ACPQ
  • 3. 2Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Chaque jour, tu regardes des centaines, même des milliers d’images, à la télévision, avec les jeux électroniques, sur Internet ou au cinéma. Où passes-tu le plus de temps… à l’école ou devant un écran? Tu as déjà vu un film, une fois, deux fois, trois fois… et tu aimes toujours le revoir! Pourquoi? Le cinéma t’ouvre à de merveilleux univers, te fait connaître des personnages, te raconte des histoires et bien plus. Pour mieux apprécier toutes ces images nous t’invitons à découvrir quelques éléments de l’histoire du cinéma, du langage cinématographique et des métiers du cinéma. Selon ton âge, tu pourras choisir de faire ces découvertes seul ou avec quelqu’un, à la maison ou en classe. Amuse-toi à développer ton regard et ton esprit critique. Surtout, n’oublie pas que le cinéma, c’est toujours cinémagique!
  • 4. 3Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Le cinéma est bien réel, mais les images qu’il nous montre ne le sont pas toujours. Le cinéma peut jouer avec la durée des actions, les lieux, l’âge des personnages… Au cinéma, tout est possible. Quand un film te raconte une histoire imaginée, c’est un film de fiction. Quand il te montre une réalité, c’est un film documentaire. Tu as certainement déjà vu des dizaines de films de fiction et plusieurs documentaires, sur la vie de certains animaux par exemple. Peux-tu nommer quelques titres et dire si ce sont des films de fiction ou des documentaires? Le cinéma : réalité ou fiction?
  • 5. 4Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca L’histoire du cinéma Tout comme toi, le cinéma a une histoire bien à lui. Le cinéma est né du mariage de la science et de l’imagination. À la fin du 18e siècle et au début du 19e siècle, des savants ont fabriqué différents jeux d’optique comme le thaumatrope et le feuilletoscope, expériences que tu pourras faire toi aussi dans les pages suivantes. Puis, est arrivée la photographie, la grande sœur du cinéma, mais les images n’étaient pas encore animées. Après, on a découvert qu’il faut 24 images par seconde pour créer l’illusion d’une image animée par un mouvement régulier. De cette découverte scientifique est né le cinéma, un divertissement et un instrument de travail. Il nous permet de rêver et d’observer la vie, de conserver des moments importants de l’Histoire, de mieux connaître notre culture et de s’ouvrir à celles des autres. Viendront plus tard, la télévision et les nouvelles technologies.
  • 6. 5Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca LESGRANDESDATESDUCINÉMA 1877 . . . . . . . . Émil Reynaud invente le praxinoscope, France. 1888 . . . . . . . . Théâtre optique d’Émil Reynaud, France. 1895 . . . . . . . . Invention du cinéma par les frères Auguste et Louis Lumière : le Cinématographe, France. 1897 à 1905 Les premiers films de fiction et les premiers trucages : Georges Méliès, France. 1927 . . . . . . . . Le premier film parlant : Le Chanteur de jazz d’Alan Crossland, États-Unis. Vers 1930 . . . Les premiers films tournés sur pellicule couleurs de différentes façons afin d’essayer des nouvelles technologies. 1935 . . . . . . . . Le premier film entièrement en technicolor : Becky Sharp de Rouben Mamoulian, États-Unis. 1953 . . . . . . . . Lancement du cinémascope par la Compagnie 20th Century Fox avec son stéréophonique. Le premier film cinémascope : La Tunique de Henry Koster, États-Unis. Vers 1975 . . . Le son dolby stéréo fait son apparition dans les salles de cinéma, mais l’équipement requis est très cher et il s’impose lentement. 1877 1927 1953
  • 7. 6Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca JEU D’OPTIQUE : LE THAUMATROPE Découpe les deux rondelles en suivant les pointillés et colle-les dos à dos. Pour obtenir un thaumatrope plus rigide et plus solide, tu peux coller les rondelles sur un carton. Assure-toi que les mots « recto » et « verso » sont bien en haut car le dessin du verso doit être à l’envers (la tête en bas) pour que le jeu d’optique fonctionne. Installe un élastique de chaque côté dans les trous indiqués. Fais rapidement tourner les dessins coloriés et tu verras le tigre dans le cerceau en flammes. C’est la persistance rétinienne qui fait en sorte que la première image reste une fraction de seconde sur ta rétine, au fond de ton œil, pendant que la suivante vient aussi s’imprimer sur ta rétine et ainsi de suite. RECTO VERSO
  • 8. 7Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca FABRIQUE TON PROPRE THAUMATROPE Fais les dessins de ton choix dans chacune des deux rondelles (par exemple : un poisson et un bocal, un oiseau et une cage). N’oublie pas que celui du verso doit se faire à l’envers (la tête en bas). Découpe ensuite les deux rondelles en suivant les pointillés et colle-les dos à dos. Pour obtenir un thaumatrope plus rigide et plus solide, tu peux coller les rondelles sur un carton. Installe un élastique de chaque côté dans les trous indiqués. Fais rapidement tourner tes dessins et admire le jeu d’optique que tu auras créé toi-même. RECTO VERSO
  • 9. Découpe les 24 rectangles et assemble-les dans l’ordre en les brochant sur la marque du rectangle 1. Quand tu auras fini, laisse les feuilles de ce petit carnet glisser entre tes doigts et tu verras le soleil se lever! 8Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca JEU D’OPTIQUE : LE FEUILLETOSCOPE 1 2 4 5 6 3
  • 13. 12Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca 1 2 4 5 Découpe les 24 rectangles. Dessine un animal ou un bonhomme sur le rectangle 24. Superpose la feuille précédente et refais ton dessin en le modifiant un peu et ainsi de suite, par exemple modifier les jambes pour faire bouger le personnage et le voir courir. Quand tu auras fini, broche les dessins ensemble à l’endroit indiqué sur le rectangle 1 et laisse les feuilles de ce petit carnet glisser entre tes doigts et tu verras ton dessin s’animer! FABRIQUE TON PROPRE FEUILLETOSCOPE 3 6
  • 17. 16Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Pour raconter une histoire à l’écran, on utilise le langage des images qui donne au film du rythme et une impression de réalité. Grâce à une variété de plans, le spectateur découvre progressivement l’univers imaginé par les créateurs du film. Les plans servent à présenter tous les éléments de l’action pour construire une histoire. Les plans que l’on retrouve le plus fréquemment en cinéma sont : le plan d’ensemble, le plan moyen, le plan rapproché et le gros plan. Examine attentivement les différences entre ces quatre plans qui sont illustrés sur la page suivante. Ensuite, amuse-toi à dessiner tes propres plans. Les plans
  • 18. 17Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Le plan d’ensemble situe le personnage dans le décor général. Le plan rapproché montre le personnage de la tête à la taille et permet de voir des détails. Le plan moyen met l’accent sur le personnage des pieds à la tête. Le gros plan montre le personnage des épaules à la tête. 1 2 3 4
  • 19. 18Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Le plan d’ensemble situe le personnage dans la cour d’école avec les deux équipes. Plan rapproché. On voit mieux le personnage. On a plus de détails sur lui : son âge, ses habits. Le plan moyen permet de voir le personnage des pieds à la tête prêt à lancer le ballon. Gros plan du personnage. Il est heureux, il crie, il a réussi à toucher un adversaire. Action! C’est à ton tour de faire du cinéma. À l’aide des indications, dessine un plan de caméra dans chaque bout de pellicule. Le titre de ton film : Une partie de ballon chasseur! 1 2 3 4
  • 20. 19Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Une scène est composée d’une suite de plans qui sont organisés de façon à bien faire comprendre l’histoire au spectateur. La scène est un moment du film qui se déroule dans un même lieu. Toutes les scènes forment les principaux événements de l’histoire et sont regroupées en séquences. L’ensemble de ces séquences constituent le film. Pour mieux comprendre le langage cinématographique, tu peux faire la comparaison avec un livre. Un plan = une phrase. Une scène (un ensemble de plans) = un paragraphe (un ensemble de phrases). Une séquence (un ensemble de scènes) = un chapitre (un ensemble de paragraphes). Un film (l’ensemble des séquences) = un livre (l’ensemble des chapitres). La scène
  • 21. 20Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca L’instrument le plus important au cinéma est incontestablement la caméra. C’est par elle que l’histoire prend vie, que l’imaginaire se fixe en images. Lors du tournage, la caméra ne reste pas toujours immobile. Pour donner du rythme au film, elle prend part à l’action et se déplace afin de montrer tous les éléments importants de l’histoire. On peut distinguer en général deux principaux mouvements de caméra : le panoramique et le travelling. Les mouvements de caméra
  • 22. 21Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Le panoramique La caméra pivote sur elle-même et révèle progressivement un lieu. Si la caméra pivote de bas en haut, ou de haut en bas, c’est un panoramique vertical. Si la caméra pivote de gauche à droite, ou de droite à gauche, c’est un panoramique horizontal. Si tu veux bien visualiser le panoramique, fais un mouvement de tête à la verticale et à l’horizontale. Tu obtiens alors les deux sortes de panoramiques. Le panoramique vertical Le panoramique horizontal 1 1 2 2 1 1 2 2 LÉGENDE À gauche : le tournage (avec la caméra) À droite : l’image à l’écran au début et à la fin du mouvement de caméra
  • 23. 22Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Le travelling La caméra demeure fixe sur un support ou trépied. Les deux se déplacent en même temps sur un chariot ou sur des rails. Quand la caméra est déplacée vers l’avant, on appelle le mouvement travelling avant. Quand elle est déplacée vers l’arrière, c’est un travelling arrière. Quand elle est déplacée sur le côté, c’est un travelling latéral. Le travelling permet de suivre un personnage, de créer une atmosphère particulière ou de donner de l’importance à certains événements qui surviennent dans le film. Le travelling avant Le travelling latéral 1 2 1 2 LÉGENDE À gauche : le tournage (avec la caméra) À droite : l’image à l’écran au début et à la fin du mouvement de caméra
  • 24. 23Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Pour qu’une histoire devienne un film, il faut plusieurs spécialistes qui forment une équipe qui donne vie aux images. Certains métiers sont plus connus, d’autres moins. C’est un travail d’équipe et tous les membres de cette équipe sont importants. D’abord, il y a l’histoire écrite par le scénariste. Ensuite, c’est le réalisateur qui donnera vie au récit. Tu le sais, certains conteurs sont meilleurs que d’autres. Tu aimes certainement écouter une histoire racontée par un oncle qui fait rire tout le monde à Noël. Au cinéma, c’est la même chose. Le réalisateur raconte l’histoire au spectateur à sa façon. Certains arrivent toujours à plaire et sont plus connus. La même personne peut faire le travail de scénariste et de réalisateur pour un film. Les métiers du cinéma
  • 25. 24Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Faire des films coûte très cher. Trouver tout l’argent nécessaire au film, c’est le travail du producteur. Il faut engager les comédiens et les techniciens, acheter le matériel nécessaire, trouver les lieux et prévoir le temps que le tournage va prendre. On dit que l’on travaille à la préproduction (période avant la production). Maintenant, on est prêt pour le tournage, c’est la période de production. Sur le plateau de tournage, le réalisateur est le grand chef d’orchestre. Il coordonne le travail des comédiens et des techniciens. Voici quelques personnes qui travaillent avec lui et dont tu as peut-être déjà entendu parler : un caméraman qui tourne les images, un éclairagiste qui s’occupe de la lumière, un preneur de son et un perchiste qui recueillent les voix et les bruits, un décorateur, un maquilleur, un coiffeur, un costumier, un accessoiriste, un responsable des effets spéciaux, un photographe de plateau qui prend des photos qui serviront à la promotion du film.
  • 26. 25Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Un autre métier du cinéma très important, mais beaucoup moins connu, c’est celui de scripte. Pendant le tournage, la scripte surveille et prend tout le temps des notes afin d’assurer la continuité du film. Puisque le film ne se tourne pas dans l’ordre, il est important de vérifier tous les détails, comme la coiffure des acteurs, pour que, quand les plans seront remis dans le bon ordre, le spectateur puisse croire à ce qu’il voit. Afin de faciliter l’identification des plans, on utilise une claquette comme celle que tu peux voir sur la couverture de ton cahier cinémagique. On écrit le titre du film, le numéro de la scène et celui de la prise. On filme la claquette avant chaque prise. Une prise correspond à un moment de tournage qui commence quand le réalisateur crie : « Action! » et se termine quand il crie : « Coupez! » Parfois, il faut recommencer plusieurs fois avant que tout soit parfait. N’oublie pas qu’au cinéma la réussite du film dépend des efforts de toute une équipe.
  • 27. 26Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Caméraman Comédien Éclairagiste Perchiste Réalisateur Scripte Qui fait quoi? À l’aide de lignes, relie le métier à la personne qui le fait.
  • 28. 27Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Amuse-toi à colorier l’équipe au travail sur ce plateau de tournage.
  • 29. 28Cahier cinémagique www.cinemasparalleles.qc.ca Quand le tournage est terminé, le travail est loin d’être fini. Il faut faire la postproduction (période après la production). Le monteur travaille à remettre toutes les scènes dans le bon ordre. Il est aidé par le réalisateur et utilise toutes les notes de la scripte. C’est à cette étape que les dialogues, les effets spéciaux, la musique et les bruits sont ajoutés. Tout doit être bien assemblé pour qu’à l’écran tout semble vrai. Le film est maintenant prêt à être montré dans les salles de cinéma. C’est le distributeur qui s’occupe de la mise en marché du film et de sa promotion. Pour faire connaître le film, il fait des affiches, des bandes-annonces et des publicités. Les spectateurs peuvent d’abord voir le film en salle sur grand écran. Après quelques mois, le film sera disponible en vidéo et en DVD, puis à la télévision.
  • 30. F I N Association des cinémas parallèles du Québec 4545, av. Pierre-De Coubertin Montréal (Québec) H1V 0B2 CANADA Téléphone : 514.252.3021, poste 3718 ou poste 3644 Télécopieur : 514.252.3063 Courriel : acpq@cinemasparalleles.qc.ca www.cinemasparalleles.qc.ca