SlideShare une entreprise Scribd logo
LES
          LEVURES
   Champignons unicellulaires
   Se divisent par bourgeonnement

       Candida ++

       Cryptococcus

       Malassezia

       Trichosporon
    Saccharomyces; Rhodotorula
LES
CANDIDOSES
INTRODUCTION
Les candidoses:
   Affections cosmopolites provoquées par des levures
    du genre Candida
   + 80% des infections à levures
   Spectre clinique varié: atteintes superficielles
                           atteintes profondes
   Rôle du terrain et de certains facteurs favorisants
Agent pathogène
 Nombreuses espèces
 Candida albicans : 60% des levures
                     commensal du TD
 Autres espèces:
     C. glabrata; C. tropicalis; C.parapsilosis…
PHYSIOPATHOLOGI
       E
Habitat
Candida albicans
      Saprophyte des muqueuses digestives et
génitales

Candida non albicans:
    C.glabrata; C.tropicalis; C.parapsilosis…
   peau
   muqueuses
   environnement (aliments, sol, végétaux, eau...)
Facteurs de risque
        Champignon opportuniste
I- Les candidoses superficielles:
 - Physiologiques: Ages extrêmes (nouveau né, vieillard)
                   Grossesse
 - Locaux: Transpiration, humidité, microlésions…
 - Terrain ou maladies sous-jacentes:
    Hémopathie; SIDA; Endocrinopathie (diabète…)
 - Traitements médicamenteux: ATB à large spectre;
    Immunosuppresseurs (corticoïdes, chimiothérapie)
Facteurs
            favorisants
II- Candidoses invasives:
 Colonisation par des levures du genre Candida

 Antibiothérapie

 Neutropénie prolongée

 Chirurgie digestive; Diabète déséquilibré

 Cathéter vasculaire; Alimentation parentérale

 Ages extrêmes

 Séjour prolongé en réanimation
Facteurs favorisants la
 contamination par les levures :
Séjour en unité de soins intensifs
Physiopathologie des candidoses invasives
Candidose systémique
       physiopathologie
Transmission: Endogène (foyer digestif)
              Exogène (acte thérapeutique)

     Modification de la flore du TD suite à une ATB

             Croissance rapide des Candida

                      Colonisation

                     Dissémination
CLINIQUE
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales

2)   Candidoses génito-urinaires

3)   Candidoses cutanées et unguéales

4)   Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
      Candidoses buccales:
     - Muguet
     - Perlèche
     - Candidose atrophique
     - Candidose pseudotumorale

Remarque: la langue noire villeuse n’est pas d’origine
             fongique
Muguet buccal chez un enfant
                                 enduit crémeux blanchâtre
                                    recouvrant la langue




     Candidose buccale
Enduit crémeux blanchâtre
sur la face interne des joues
Muguet buccal chez un sidéen
Perlèche à C. albicans: fissuration au
  niveau des commissures labiales
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales
Candidose oesophagienne
Enduit blanchâtre recouvrant la muqueuse
SIDA++
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales

2) Candidoses génito-urinaires

3) Candidoses cutanées et unguéales

4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
Candidoses superficielles
   Candidose vulvo-vaginale (CVV):
- 75% des femmes en activité génitale:
    au moins un épisode de CVV
- Récidive de CVV: 25%
- Favorisée par: la grossesse
                 prise d’oestroprogestatifs..
- N’est pas une infection sexuellement transmissible
- Une candidose intestinale coexiste souvent et doit être

 traitée
Candidoses superficielles


           Candidose vulvo-vaginale
           enduit blanchâtre recouvrant
           une muqueuse érythémateuse
Candidoses superficielles

   Balanoposthite:
    - Érythème intense de la
    muqueuse
    - Parfois enduit blanchâtre
    - Pas d’ulcération
Candidoses superficielles
   Candidose urinaire:
Infection ascendante: contamination à partir de la
                       flore vaginale ou digestive
    - Urétrites
     - Cystites
     - Rarement: «boules fongiques » dans les cavités
                 excrétrices


    Diabète ++
    Sonde vésicale à demeure ++
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales

2) Candidoses génito-urinaires

3) Candidoses cutanées et unguéales

4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
Candidoses superficielles
3) Candidoses cutanées et unguéales:
     Intertrigo à Candida:
      - Intertrigo des grands plis
      - Intertrigo des petits plis
     Périonyxis et onyxis à Candida
     Les candidoses cutanées du nouveau-né:
      - Candidose cutanée congénitale
      - Candidose cutanée acquise
Intertrigo des grands plis

                             Candidose du pli axillaire
                            aspect érythémateux de la
                            peau avec contours mal
                            limités



 Candidose des plis sous
       mammaires
Peau érythémateuse, bordure
mal limitée, suintante,
recouverte d’un enduit
blanchâtre + papules satellites
Intertrigo des grands plis




  Intertrigo candidosique           Candidose du pli
     des plis inguinaux               interfessier
la lésion débute au fond du pli
puis s’étend de part et d’autre   Peau érythémateuse et
du pli                            suintante
Intertrigo des petits plis
                               Intertrigo inter-digitopalmaire:
                               fissurations des fonds des plis
                               recouvertes d’enduits
                               blanchâtres



     Intertrigo inter-orteil
         candidosique
lésions squameuses
blanchâtres humides touchant
les 4 espaces interdigito-
plantaires
Périonyxis et onyxis à Candida

      Ongles des doigts ++         Femmes ++




Pénétration proximale de Candida: périonyxis
Tuméfaction rouge, douloureuse, à la base de l’ongle
L’onyxis: secondaire
atteinte de l’ongle commence au niveau de la partie
proximale  ongle se colore en jaune, marron ou en noir
Périonyxis + onyxis à
      Candida
Candidoses superficielles
3) Candidoses cutanées et unguéales:
     Intertrigo à Candida:
      - Intertrigo des grands plis
      - Intertrigo des petits plis
     Périonyxis et onyxis à Candida
     Les candidoses cutanées du nouveau-né:
      - Candidose cutanée congénitale
      - Candidose cutanée acquise
Candidose cutanée congénitale

         Secondaire à une candidose vaginale


          maternelle en fin de grossesse
           infection ascendante
         Se révèle à la naissance
         Lésions maculo-papuleuses étendues


           pustules  desquamation diffuse
Candidose cutanée acquise
                              Affection bénigne
                              Apparition après la naissance
                              Lésion érythémato-
                              squameuse blanchâtre




Localisations: siège - plis
Évolution bénigne sous
antifongiques par voie locale
Candidoses superficielles
1)   Candidoses digestives:
     - Candidoses buccales

     - Candidoses oesophagiennes

     - Candidoses gastro-intestinales

     - Candidoses anales

2) Candidoses génito-urinaires

3) Candidoses cutanées et unguéales

4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
Candidose cutanéo-
                              muqueuse chronique
                      - Affection rare touchant les enfants
                      ayant un déficit de l’immunité cellulaire
                      anti-Candida
                      - Paronychie très inflammatoire associée
                      à des lésions cutanées granulomateuses




Candidose cutanéo-muqueuse
après traitement : guérison
complète
Candidoses
              profondes
Pathologie nosocomiale et iatrogène +++

Facteurs favorisants: neutropénie; chirurgie
   digestive lourde; ATB à large spectre...

Diagnostic clinique:

   souvent difficile

   symptomatologie non spécifique

   fièvre résistante à une ATB à large spectre
Autres localisations tissulaires
          d’origine hématogène
Oculaire: choriorétinite
Rénale : organe le plus fréquemment atteint
           candidurie +++; signes de cystite

Hépatosplénique: patient neutopénique
Cardiaque: endocardite à Candida
Cutanée:
Neuro-méningée:
Ostéo-articulaire:
Manifestations oculaires
des candidoses systémiques



            Fond d’œil: choriorétinite
            Nodule rétinien jaunâtre
            duveteux saillant dans le vitré
Autres formes cliniques
Kératites candidosiques

Otomycoses
Candidose des héroïnomanes:    rechercher
 des localisations profondes

Allergie à Candida
Kératomycose à Candida
ulcère cornéen ayant résisté
aux antibiotiques et aux
antiviraux
DIAGNOSTIC
Diagnostic mycologique
              Examen direct


Prélèvement     Culture


               Identification
Diagnostic mycologique
                   Prélèvement
   Peau et ongles : grattage (curette, vaccinostyle;
        pinces pour les ongles)
   Lésions des muqueuses : écouvillons
   LBA, LCR; biopsies d’organes;urines; selles:
    récipient stérile sans fixateur
   Hémocultures: 8 à 20 ml de sang sur milieux
    spécifiques: Sabouraud; automates (Bactec)
Prélèvement par écouvillonnage
lors d’un muguet buccal
Diagnostic mycologique
              Examen direct


Prélèvement     Culture


               Identification
Examen direct (squames ou ongles):
nombreuses levures bourgeonnantes
         et réfringentes
Examen direct d’un prélèvement vaginal
nombreuses levures associées à des
pseudo-filaments mycéliens
(en faveur de la pathogènicité du Candida )
Diagnostic mycologique
              Examen direct


Prélèvement     Culture


               Identification
Ensemencement (tubes, boite): entre 2 becs benzène
      Milieux de Sabouraud gélosé: ST et SAT
      Milieux chromogènes
Incubation (25°C et/ou 37°C); 24 à 48 heures
Diagnostic mycologique
              Examen direct


Prélèvement     Culture


               Identification
Aspect macroscopique de       Sur milieu chromogène:
      Candida sp.              colonies de C.albicans
colonies lisses blanchâtres       colorées en vert
Aspect microscopique des levures
3 – 10 µm
Thalle unicellulaire se multiplie
par bourgeonnement
Culture

                      Levure

               Test de blastèse


  Tube germinatif -             Tube germinatif +


     Candida sp                   C. albicans



Galerie Api 20C / ID 32 C
Candida albicans
  test de blastèse +
(filamentation en sérum à
37°C)

   Tube germinatif
Test de chlamydosporulation
                              milieu RAT / PCB




 Test d’identification:
      galerie API 20C
étude de l’assimilation des
sucres: auxanogramme
Interprétation:
Sites stériles (sang; LCR…) :
  tout prélèvement profond sans contact avec les
  muqueuses ou l’air ambiant  affirme le diagnostic
  de mycose
Sites normalement colonisés par des levures:
  bouche; trachée; crachats; selles; urines chez des
  patients sondés:
     Interprétation: - examen direct positif
                    - nature de l’espèce
                    - abondance de la culture
                     - terrain
Diagnostic des candidoses profondes

Hémocultures:

   Une seule HC + confirme le diagnostic

   Mais, sensibilité: 50 à 70%

Sérologie

   - Recherche d’Anticorps
   - Recherche d’Ag circulant

Biopsie: examen anatomopathologique

Identification moléculaire: sang, hémoculture
Coloration PAS :
présence de levures filamenteuses
TRAITEMENT
TRAITEMENT
     Candidoses superficielles
Miconazole: Daktarin®

Nystatine: Mycostatine®

Fluconazole: Triflucan®

Kétoconazole: Nizoral®

Clotrimazole: Camysten®
TRAITEMENT
    Candidémies et candidoses
                disséminées
Amphotéricine B: Fungizone® I.V.
Amphotéricine B liposomal I.V.
Flucytosine : Ancotil® I.V.
Fluconazole: Triflucan® I.V.
Caspofungine: Cancidas® I.V.
Fungizone® I.V.
 (1 mg/kg/j en perfusion)

Triflucan® I.V. Candida sensibles
 (dose de charge: 800 mg relayé par 400 mg/j)


La durée du traitement antifongique:
 Poursuivi au moins 14 jours après:
           la dernière hémoculture positive

           disparition des signes cliniques

Contenu connexe

Tendances

Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
S/Abdessemed
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Nabil Geekk
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaire
Dr. Kerfah Soumia
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
Rabiaa El Khantach
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
Amel Ammar
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologie
laamlove
 
La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.ppt
PetitPaulWedly
 
Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007
RIADH HAMMEDI
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
S/Abdessemed
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
hind henzazi
 
La pneumonie
La pneumonieLa pneumonie
La pneumonie
Ihssane Lghazaoui
 
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'hommeLes différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
Basset azd
 

Tendances (20)

Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.comInfections cutanées bactériennes medecine-cours.com
Infections cutanées bactériennes medecine-cours.com
 
Staphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaireStaphylococcie pleuropulmonaire
Staphylococcie pleuropulmonaire
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
Pneumocystose
PneumocystosePneumocystose
Pneumocystose
 
Lésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologieLésions élémentaires en dermatologie
Lésions élémentaires en dermatologie
 
La Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.pptLa Pneumonie (3)last-1.ppt
La Pneumonie (3)last-1.ppt
 
Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007Polycopie parasito myco-2006-2007
Polycopie parasito myco-2006-2007
 
Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMAIntroduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
Introduction a la mycologie medicale DR BENLARIBI IMANE HALIMA
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
La pneumonie
La pneumonieLa pneumonie
La pneumonie
 
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'hommeLes différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
Les différentes espèces de Plasmodium pathogènes pour l'homme
 
Bilharziose
BilharzioseBilharziose
Bilharziose
 
Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 

En vedette

Les principales ordonnances en mycologie et parasitologie
Les principales ordonnances en mycologie et parasitologieLes principales ordonnances en mycologie et parasitologie
Les principales ordonnances en mycologie et parasitologie
mai13
 
Edel injection (partie i)
Edel   injection (partie i)Edel   injection (partie i)
Edel injection (partie i)
odeckmyn
 
Toxocarose trichinellose
Toxocarose   trichinelloseToxocarose   trichinellose
Toxocarose trichinellose
RIADH HAMMEDI
 
journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014
harlicot
 
Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015
odeckmyn
 
Saccharomyces Boulardii Probiotic
Saccharomyces Boulardii ProbioticSaccharomyces Boulardii Probiotic
Saccharomyces Boulardii Probiotic
Raga C
 
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant mali
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant  mali Le lymphome de Burkitt chez l'enfant  mali
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant mali
Nouhoum L Traore
 
Malassezia infection
Malassezia infectionMalassezia infection
Malassezia infection
Aras Sleman
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
Fatimazohra Elamrani
 
Management of systemic fungal infection in newborn
Management of systemic fungal infection in newbornManagement of systemic fungal infection in newborn
Management of systemic fungal infection in newborn
Rizwan Naqishbandi
 
Flore intestinale
Flore intestinaleFlore intestinale
Flore intestinale
Semanoor Arj
 
Fungus
FungusFungus
Fungus
Nailaawal
 
les probiotiques
les probiotiquesles probiotiques
les probiotiques
Kîïmâã Šîímâã
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
Mansour1
 
Aspergillosis
AspergillosisAspergillosis
Aspergillosis
Kirat Singh Grewal
 
Toxoplasmose
Toxoplasmose Toxoplasmose
Toxoplasmose
medtubebrasil
 
Lactibiane référence, la solution probiotique!
Lactibiane référence, la solution probiotique! Lactibiane référence, la solution probiotique!
Lactibiane référence, la solution probiotique!
David SOUDY
 
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_manCm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
idigroupe6
 

En vedette (20)

Les principales ordonnances en mycologie et parasitologie
Les principales ordonnances en mycologie et parasitologieLes principales ordonnances en mycologie et parasitologie
Les principales ordonnances en mycologie et parasitologie
 
Edel injection (partie i)
Edel   injection (partie i)Edel   injection (partie i)
Edel injection (partie i)
 
Toxocarose trichinellose
Toxocarose   trichinelloseToxocarose   trichinellose
Toxocarose trichinellose
 
Généralités
GénéralitésGénéralités
Généralités
 
journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014journées marcel simon 2014
journées marcel simon 2014
 
Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015Sujets examen DU - 2015
Sujets examen DU - 2015
 
Saccharomyces Boulardii Probiotic
Saccharomyces Boulardii ProbioticSaccharomyces Boulardii Probiotic
Saccharomyces Boulardii Probiotic
 
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant mali
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant  mali Le lymphome de Burkitt chez l'enfant  mali
Le lymphome de Burkitt chez l'enfant mali
 
Malassezia infection
Malassezia infectionMalassezia infection
Malassezia infection
 
Le traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khfLe traitement non chirurgical du khf
Le traitement non chirurgical du khf
 
Management of systemic fungal infection in newborn
Management of systemic fungal infection in newbornManagement of systemic fungal infection in newborn
Management of systemic fungal infection in newborn
 
Flore intestinale
Flore intestinaleFlore intestinale
Flore intestinale
 
Fungus
FungusFungus
Fungus
 
les probiotiques
les probiotiquesles probiotiques
les probiotiques
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
Aspergillosis
AspergillosisAspergillosis
Aspergillosis
 
Toxoplasmose
Toxoplasmose Toxoplasmose
Toxoplasmose
 
Le kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumonLe kyste hydatique du poumon
Le kyste hydatique du poumon
 
Lactibiane référence, la solution probiotique!
Lactibiane référence, la solution probiotique! Lactibiane référence, la solution probiotique!
Lactibiane référence, la solution probiotique!
 
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_manCm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
Cm6.08 part2 intelligence_economique_stephane_man
 

Similaire à Candidose

Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
BadrAbouAlia
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Mede Space
 
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement pptImpétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Nouhoum L Traore
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
Mede Space
 
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptxINFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
SafaaRou
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef final
zakaria2008
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfant
killua zoldyck
 
Antifongiques
AntifongiquesAntifongiques
Antifongiques
Mehdi Razzok
 
risque_en_cabinet_dentaire.pdf
risque_en_cabinet_dentaire.pdfrisque_en_cabinet_dentaire.pdf
risque_en_cabinet_dentaire.pdf
ouariouari
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
Yannick OLINDA
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
BadrAbouAlia
 
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUNconduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
DR. ZERAIBI N
 
www.leblogdentaire.com
www.leblogdentaire.comwww.leblogdentaire.com
www.leblogdentaire.com
mohammed sadek
 
4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
Patou Conrath
 
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptxCAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
yakoubhamdi1
 
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptxinfections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
OuattaraBamory3
 
syphilis-30092023.pdf,..................
syphilis-30092023.pdf,..................syphilis-30092023.pdf,..................
syphilis-30092023.pdf,..................
imeneziani1
 

Similaire à Candidose (20)

Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM FoundationSkin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
Skin, Soft Tissue and Bone (French) - The CRUDEM Foundation
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
 
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement pptImpétigo  chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
Impétigo chez l'enfant: Signes-Diagnostic-Traitement ppt
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptxINFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
INFECTIONS-DE-LA-MAIN (1).pptx
 
Staphy youssef final
Staphy youssef finalStaphy youssef final
Staphy youssef final
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfant
 
Antifongiques
AntifongiquesAntifongiques
Antifongiques
 
risque_en_cabinet_dentaire.pdf
risque_en_cabinet_dentaire.pdfrisque_en_cabinet_dentaire.pdf
risque_en_cabinet_dentaire.pdf
 
Les infections de la main
Les infections de la mainLes infections de la main
Les infections de la main
 
Tp dermatologie originale
Tp dermatologie originaleTp dermatologie originale
Tp dermatologie originale
 
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.pptorthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
orthopedie5an_panaris_phlegmon-yakoubi.ppt
 
Gale pédiculose
Gale pédiculoseGale pédiculose
Gale pédiculose
 
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUNconduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
conduite a tenir devant un malade atteint de GUN et/ou PUN
 
www.leblogdentaire.com
www.leblogdentaire.comwww.leblogdentaire.com
www.leblogdentaire.com
 
4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses4. dermatoses bulleuses
4. dermatoses bulleuses
 
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptxCAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
CAT_angines_Pr Amourache_2021.pptx
 
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptxinfections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
infections OttoRhinoLaryngologie antibiotherapie .pptx
 
syphilis-30092023.pdf,..................
syphilis-30092023.pdf,..................syphilis-30092023.pdf,..................
syphilis-30092023.pdf,..................
 

Plus de RIADH HAMMEDI

Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
RIADH HAMMEDI
 
Hymenolepiose botriocephalose
Hymenolepiose   botriocephaloseHymenolepiose   botriocephalose
Hymenolepiose botriocephalose
RIADH HAMMEDI
 
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitairesHeosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
RIADH HAMMEDI
 

Plus de RIADH HAMMEDI (10)

Paludisme
PaludismePaludisme
Paludisme
 
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose   ascaridiose - trichocephaloseOxyurose   ascaridiose - trichocephalose
Oxyurose ascaridiose - trichocephalose
 
Hymenolepiose botriocephalose
Hymenolepiose   botriocephaloseHymenolepiose   botriocephalose
Hymenolepiose botriocephalose
 
Histoplasmose
HistoplasmoseHistoplasmose
Histoplasmose
 
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitairesHeosinophilies sanguines dorigines parasitaires
Heosinophilies sanguines dorigines parasitaires
 
Giardiose
GiardioseGiardiose
Giardiose
 
Filarioses
FilariosesFilarioses
Filarioses
 
Entomologie
EntomologieEntomologie
Entomologie
 
Cestodoses adultes
Cestodoses adultesCestodoses adultes
Cestodoses adultes
 
Travaux pratiques
Travaux pratiquesTravaux pratiques
Travaux pratiques
 

Candidose

  • 1. LES LEVURES  Champignons unicellulaires  Se divisent par bourgeonnement Candida ++ Cryptococcus Malassezia Trichosporon Saccharomyces; Rhodotorula
  • 3. INTRODUCTION Les candidoses:  Affections cosmopolites provoquées par des levures du genre Candida  + 80% des infections à levures  Spectre clinique varié: atteintes superficielles atteintes profondes  Rôle du terrain et de certains facteurs favorisants
  • 4. Agent pathogène  Nombreuses espèces  Candida albicans : 60% des levures commensal du TD  Autres espèces: C. glabrata; C. tropicalis; C.parapsilosis…
  • 6. Habitat Candida albicans Saprophyte des muqueuses digestives et génitales Candida non albicans: C.glabrata; C.tropicalis; C.parapsilosis…  peau  muqueuses  environnement (aliments, sol, végétaux, eau...)
  • 7. Facteurs de risque Champignon opportuniste I- Les candidoses superficielles: - Physiologiques: Ages extrêmes (nouveau né, vieillard) Grossesse - Locaux: Transpiration, humidité, microlésions… - Terrain ou maladies sous-jacentes: Hémopathie; SIDA; Endocrinopathie (diabète…) - Traitements médicamenteux: ATB à large spectre; Immunosuppresseurs (corticoïdes, chimiothérapie)
  • 8. Facteurs favorisants II- Candidoses invasives: Colonisation par des levures du genre Candida Antibiothérapie Neutropénie prolongée Chirurgie digestive; Diabète déséquilibré Cathéter vasculaire; Alimentation parentérale Ages extrêmes Séjour prolongé en réanimation
  • 9. Facteurs favorisants la contamination par les levures : Séjour en unité de soins intensifs
  • 11. Candidose systémique physiopathologie Transmission: Endogène (foyer digestif) Exogène (acte thérapeutique) Modification de la flore du TD suite à une ATB Croissance rapide des Candida Colonisation Dissémination
  • 13. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales 2) Candidoses génito-urinaires 3) Candidoses cutanées et unguéales 4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
  • 14. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: Candidoses buccales: - Muguet - Perlèche - Candidose atrophique - Candidose pseudotumorale Remarque: la langue noire villeuse n’est pas d’origine fongique
  • 15. Muguet buccal chez un enfant enduit crémeux blanchâtre recouvrant la langue Candidose buccale Enduit crémeux blanchâtre sur la face interne des joues
  • 16. Muguet buccal chez un sidéen
  • 17. Perlèche à C. albicans: fissuration au niveau des commissures labiales
  • 18. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales
  • 19. Candidose oesophagienne Enduit blanchâtre recouvrant la muqueuse SIDA++
  • 20. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales
  • 21. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales 2) Candidoses génito-urinaires 3) Candidoses cutanées et unguéales 4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
  • 22. Candidoses superficielles  Candidose vulvo-vaginale (CVV): - 75% des femmes en activité génitale: au moins un épisode de CVV - Récidive de CVV: 25% - Favorisée par: la grossesse prise d’oestroprogestatifs.. - N’est pas une infection sexuellement transmissible - Une candidose intestinale coexiste souvent et doit être traitée
  • 23. Candidoses superficielles Candidose vulvo-vaginale enduit blanchâtre recouvrant une muqueuse érythémateuse
  • 24. Candidoses superficielles  Balanoposthite: - Érythème intense de la muqueuse - Parfois enduit blanchâtre - Pas d’ulcération
  • 25. Candidoses superficielles  Candidose urinaire: Infection ascendante: contamination à partir de la flore vaginale ou digestive - Urétrites - Cystites - Rarement: «boules fongiques » dans les cavités excrétrices Diabète ++ Sonde vésicale à demeure ++
  • 26. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales 2) Candidoses génito-urinaires 3) Candidoses cutanées et unguéales 4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
  • 27. Candidoses superficielles 3) Candidoses cutanées et unguéales:  Intertrigo à Candida: - Intertrigo des grands plis - Intertrigo des petits plis  Périonyxis et onyxis à Candida  Les candidoses cutanées du nouveau-né: - Candidose cutanée congénitale - Candidose cutanée acquise
  • 28. Intertrigo des grands plis Candidose du pli axillaire aspect érythémateux de la peau avec contours mal limités Candidose des plis sous mammaires Peau érythémateuse, bordure mal limitée, suintante, recouverte d’un enduit blanchâtre + papules satellites
  • 29. Intertrigo des grands plis Intertrigo candidosique Candidose du pli des plis inguinaux interfessier la lésion débute au fond du pli puis s’étend de part et d’autre Peau érythémateuse et du pli suintante
  • 30. Intertrigo des petits plis Intertrigo inter-digitopalmaire: fissurations des fonds des plis recouvertes d’enduits blanchâtres Intertrigo inter-orteil candidosique lésions squameuses blanchâtres humides touchant les 4 espaces interdigito- plantaires
  • 31. Périonyxis et onyxis à Candida Ongles des doigts ++ Femmes ++ Pénétration proximale de Candida: périonyxis Tuméfaction rouge, douloureuse, à la base de l’ongle L’onyxis: secondaire atteinte de l’ongle commence au niveau de la partie proximale  ongle se colore en jaune, marron ou en noir
  • 32. Périonyxis + onyxis à Candida
  • 33. Candidoses superficielles 3) Candidoses cutanées et unguéales:  Intertrigo à Candida: - Intertrigo des grands plis - Intertrigo des petits plis  Périonyxis et onyxis à Candida  Les candidoses cutanées du nouveau-né: - Candidose cutanée congénitale - Candidose cutanée acquise
  • 34. Candidose cutanée congénitale  Secondaire à une candidose vaginale maternelle en fin de grossesse  infection ascendante  Se révèle à la naissance  Lésions maculo-papuleuses étendues  pustules  desquamation diffuse
  • 35. Candidose cutanée acquise Affection bénigne Apparition après la naissance Lésion érythémato- squameuse blanchâtre Localisations: siège - plis Évolution bénigne sous antifongiques par voie locale
  • 36. Candidoses superficielles 1) Candidoses digestives: - Candidoses buccales - Candidoses oesophagiennes - Candidoses gastro-intestinales - Candidoses anales 2) Candidoses génito-urinaires 3) Candidoses cutanées et unguéales 4) Candidoses cutanéo-muqueuses chroniques
  • 37. Candidose cutanéo- muqueuse chronique - Affection rare touchant les enfants ayant un déficit de l’immunité cellulaire anti-Candida - Paronychie très inflammatoire associée à des lésions cutanées granulomateuses Candidose cutanéo-muqueuse après traitement : guérison complète
  • 38. Candidoses profondes Pathologie nosocomiale et iatrogène +++ Facteurs favorisants: neutropénie; chirurgie digestive lourde; ATB à large spectre... Diagnostic clinique: souvent difficile symptomatologie non spécifique fièvre résistante à une ATB à large spectre
  • 39. Autres localisations tissulaires d’origine hématogène Oculaire: choriorétinite Rénale : organe le plus fréquemment atteint candidurie +++; signes de cystite Hépatosplénique: patient neutopénique Cardiaque: endocardite à Candida Cutanée: Neuro-méningée: Ostéo-articulaire:
  • 40. Manifestations oculaires des candidoses systémiques Fond d’œil: choriorétinite Nodule rétinien jaunâtre duveteux saillant dans le vitré
  • 41. Autres formes cliniques Kératites candidosiques Otomycoses Candidose des héroïnomanes: rechercher des localisations profondes Allergie à Candida
  • 42. Kératomycose à Candida ulcère cornéen ayant résisté aux antibiotiques et aux antiviraux
  • 44. Diagnostic mycologique Examen direct Prélèvement Culture Identification
  • 45. Diagnostic mycologique Prélèvement  Peau et ongles : grattage (curette, vaccinostyle; pinces pour les ongles)  Lésions des muqueuses : écouvillons  LBA, LCR; biopsies d’organes;urines; selles: récipient stérile sans fixateur  Hémocultures: 8 à 20 ml de sang sur milieux spécifiques: Sabouraud; automates (Bactec)
  • 47. Diagnostic mycologique Examen direct Prélèvement Culture Identification
  • 48. Examen direct (squames ou ongles): nombreuses levures bourgeonnantes et réfringentes
  • 49. Examen direct d’un prélèvement vaginal nombreuses levures associées à des pseudo-filaments mycéliens (en faveur de la pathogènicité du Candida )
  • 50. Diagnostic mycologique Examen direct Prélèvement Culture Identification
  • 51. Ensemencement (tubes, boite): entre 2 becs benzène Milieux de Sabouraud gélosé: ST et SAT Milieux chromogènes Incubation (25°C et/ou 37°C); 24 à 48 heures
  • 52. Diagnostic mycologique Examen direct Prélèvement Culture Identification
  • 53. Aspect macroscopique de Sur milieu chromogène: Candida sp. colonies de C.albicans colonies lisses blanchâtres colorées en vert
  • 54. Aspect microscopique des levures 3 – 10 µm Thalle unicellulaire se multiplie par bourgeonnement
  • 55. Culture Levure Test de blastèse Tube germinatif - Tube germinatif + Candida sp C. albicans Galerie Api 20C / ID 32 C
  • 56. Candida albicans test de blastèse + (filamentation en sérum à 37°C) Tube germinatif
  • 57. Test de chlamydosporulation milieu RAT / PCB Test d’identification: galerie API 20C étude de l’assimilation des sucres: auxanogramme
  • 58. Interprétation: Sites stériles (sang; LCR…) : tout prélèvement profond sans contact avec les muqueuses ou l’air ambiant  affirme le diagnostic de mycose Sites normalement colonisés par des levures: bouche; trachée; crachats; selles; urines chez des patients sondés: Interprétation: - examen direct positif - nature de l’espèce - abondance de la culture - terrain
  • 59. Diagnostic des candidoses profondes Hémocultures: Une seule HC + confirme le diagnostic Mais, sensibilité: 50 à 70% Sérologie - Recherche d’Anticorps - Recherche d’Ag circulant Biopsie: examen anatomopathologique Identification moléculaire: sang, hémoculture
  • 60. Coloration PAS : présence de levures filamenteuses
  • 62. TRAITEMENT Candidoses superficielles Miconazole: Daktarin® Nystatine: Mycostatine® Fluconazole: Triflucan® Kétoconazole: Nizoral® Clotrimazole: Camysten®
  • 63. TRAITEMENT Candidémies et candidoses disséminées Amphotéricine B: Fungizone® I.V. Amphotéricine B liposomal I.V. Flucytosine : Ancotil® I.V. Fluconazole: Triflucan® I.V. Caspofungine: Cancidas® I.V.
  • 64. Fungizone® I.V. (1 mg/kg/j en perfusion) Triflucan® I.V. Candida sensibles (dose de charge: 800 mg relayé par 400 mg/j) La durée du traitement antifongique: Poursuivi au moins 14 jours après: la dernière hémoculture positive disparition des signes cliniques