SlideShare une entreprise Scribd logo
Du 1er juillet au 21 septembre
2016, le sous-sol de la Fondation
Bemberg accueille une incroyable
collection d’orfèvrerie allemande du
XVIe siècle. Ces objets appartiennent
au géant de l’agroalimentaire Rudolf
August Oetker (1916-2007), ex-
propriétaire de la firme " Dr. Oetker ".
L’histoire aurait pu s’arrêter là si le 6
juillet 2016, la journaliste Sarah
Hougounenq n’avait pas publié un
article au sein du Quotidien de l’Art,
accusant la Fondation Bemberg d’avoir
caché sciemment le passé nazi du
collectionneur, et par ce fait, la
provenance des œuvres qui peut paraître
douteuse.
L’article " À Toulouse, la collection
d’un ancien nazi exposée à la Fondation
Bemberg soulève des questions "
dénonce tout d’abord le fait que 27 des
44 notices du catalogue d’expositions
ne mentionnent pas la provenance des
œuvres. Ensuite, la journaliste affirme
que l’entreprise de Rudolf August
Oetker fut distinguée cinq années
consécutives en tant qu’ " entreprise
nationale socialiste modèle " au sein du
IIIe Reich. En effet, la firme " Dr.
Oetker " fut le fournisseur alimentaire
des soldats allemands sur les fronts
européens. La compagnie Dr. Oetker
avait adhéré à un cercle d’industriels, le
Freundes Kreis Reichführer SS, qui
permettait aux entreprises, en échange
d’un soutien financier au parti, de
bénéficier de contrats importants ainsi
que de mains d’œuvre à un coût
imbattable, issu des camps de
concentration.
Pour mieux appréhender cette affaire, il
faut savoir que le beau-père de Rudolf
Le gros dossier - Alice Chicheportiche
Les trésors d'un nazi
Menu
▪ Le gros dossier : Les trésors d'un
nazi
P.1 & 2
▪ Jeux
P. 2 & 3
▪ Master : Les laraires d'Herculanum
▪ Focus : Lettrine d'un manuscrit
médiéval
P. 3
▪ Agenda : Avril 2017
▪ Conservation : Silicium.org:
Patrimoine informatique et vidéo
ludique
P.4
Allemagne. Au sein, de ce carnet, le
nom de Günther S hiedlausky
n’apparaît pas moins de douze fois, au
côté du nom d’Hermann Goering par
exemple. Cet élément remet en cause
l’acquisition et la bonne foi de la
collection de Rudolf August Oetker.
Face à cet article du 6 juillet 2016, de
nombreux médias nationaux ont relayé
l e s i n f o r m a t i o n s d e S a r a h
Hougounenq. C’est donc les jours
suivants cette polémique que la
Fondation Bemberg et la Fondation
Oetker, ainsi que la Mairie de
Toulouse ont tenté de justifier la
bonne foi de cette exposition et
surtout de la provenance de la
collection.
Tout d’abord, la Fondation Bemberg
réfute la polémique à travers le site du
Parisien, le 9 juillet 2016. Les
responsables affirment qu’il n’est pas
dans leurs habitudes de donner des
informations sur la biographie des
J'enfile l'art mur pour bombarder des mots coeurs. Miss Tic.
N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 1
Le
CAPITOULLe journal des historiens
DE L'ART
Au g u s t Oet k er ét ai t R i ch ard
Kaselowsky, un proche d’Himmler, à
l’origine de l’Holocauste. C’est pour
cela, selon la journaliste, que Oetker
atteint si vite le grade d’unter-
scharführer, c’est-à-dire responsable en
charge du gazage des Juifs. En effet,
après un entrainement au sein de l’école
SS de Dachau, Oetker acquit ce grade
haut placé. Mais il s’agirait peut-être
d’un grade honorifique. En effet, selon
Sarah Hougounenq, Oetker, beau-fils de
Richard Kaselowsky aurait pu bénéficier
d’une sorte d’emploi fictif, sans pour
autant avoir participé à la tuerie de
masse.
Le multimillionnaire était également un
proche de Günther Shiedlausky. Cet
homme " constitua un facteur impor-
tant " pour la collection Oetker, selon
Monika Bachtler, présidente de la
Fondation Oetker, au sein du catalogue
de l’exposition Trésors d’Orfèvrerie
Allemande du XVIe siècle. Mais cette
phrase si innocente renvoie très vite aux
carnets de Rose Valland, une attachée
de conservation Française présente au
sein du Jeu de Paume, qui a tenu un
journal tout au long de la guerre,
comme une liste des œuvres d’art
appartenant aux collections juives,
spoliées puis déplacées de France en
DE
TOULOUSE
Aujourd’hui nous nous interrogeons sur
le lien existant entre le musée et
l’histoire. Selon l’historienne de l’art
Laurence Bertrand Dorléac, les musées
n’ont pas un rôle passif face à
l’histoire, au contraire, ils doivent faire
partie de cette volonté de transparence.
Elle signifie d’ailleurs au sein d’un
article de Lacroix.fr qu' " il serait
temps d’arrêter de prendre les œuvres
pour des objets de délectations hors
sol ". Selon elle, histoire et musées ont
un lien fort. Les institutions doivent
jouer un rôle central dans les problèmes
de provenance.
Durant la Seconde Guerre mondiale,
des œuvres d'art ont été pillées de
façons brutales, notamment aux
premières victimes de ce conflit, les
Juifs, et acquises par des nazis. Grâce à
la conférence de Washington de 1998,
qui a permis de faire connaitre ce
problème de la spoliation d’œuvres
d’art à un plus large public, des
restitutions ont été au-devant de la
scène. L'Histoire et les musées allant de
pair, il est essentiel que ceux-ci se
mettent au service des restitutions,
même soixante-dix ans après les faits,
que les œuvres soient actrices d’une
exposition temporaire découlant d’une
collection privée, comme dans notre
cas, ou bien qu’il s’agisse de tableaux
qualifiés MNR (Musée national
récupération). Les MNR ont en effet un
statut particulier. Il s’agit d’œuvres
d’art récupérées par les Monuments
Men en Allemagne à la fin de la guerre.
Ces œuvres ont retrouvé les pays
desquels elles avaient été arrachées.
C'est le pays qui récupère ces objets
bien qu'ils avaient été pris dans une
collection appartenant à un particulier
avant d’être volés à la France. Les
tableaux MNR n'étant pas soumis aux
lois de d’inaliénabilité qui régissent les
collections des musées français, un
ayant-droit peut faire reconnaitre sa
légitimité à l’héritage d’un tableau
classé MNR, et celui-ci lui sera rendu.
À travers cette affaire, nous comprenons
l’importance du statut de l’œuvre d’art.
En effet, ces œuvres, ces orfèvreries
sont un ancrage à travers l’Histoire,
puisque le parcours de ces œuvres ne
nous permet pas d’oublier les horreurs
commises au cours de la Seconde
Guerre Mondiale. Depuis la fin des
années 1990, le grand public se rend
compte à quel point ces questions de
spoliations, d’acquisitions ou de
restitutions sont importantes. Le
patrimoine participe à la mémoire
collective, et il se doit donc d’être
juste.
collectionneurs. La F ondation
Bemberg, ainsi que la mairie de
Toulouse, justifient ensuite le fait que
ces œuvres ont déjà été exposées,
notamment au MoMA de New York, ce
qui ne poserait donc plus de problèmes
quant à la provenance de ces œuvres.
Guillermo di Osma, président de la
Fondation parle notamment d’une
polémique qui concerne l’Histoire et
non les musées. D’évidence, selon la
Fondation Bemberg, le parcours d’une
œuvre à travers l’Histoire importe peu.
Le 13 juillet 2016, la Fondation Oetker
obtient un droit de réponse au sein du
Quotidien de l’art. Bien sûr, elle réfute
totalement les accusations de la
journaliste. L’équipe justifie le fait que
certaines notices sont manquantes car il
est difficile de retracer les provenances
des orfèvreries. Et selon eux, Rudolf
August Oetker avait bien obtenu le
grade d’unterscharführer mais n’aurait
commis aucun acte en lien avec celui-
ci. La Fondation affirme également que
le passé peu glorieux du collectionneur
n’apporte rien à la qualité des œuvres,
ce qui rejoint d’évidence la défense de
Guillermo di Osma. En dernier lieu,
elle dénonce les propos du Quotidien
de l’art et annonce que les objets prêtés
à la Fondation Bemberg ne figurent en
aucun cas sur des bases de biens
spoliés. Mais c’était sans compter sur
les recherches de Sarah Hougounenq.
La journaliste a en effet découvert que
l’une des orfèvreries présentes à
l’exposition de l’été 2016 montre des
liens étroits avec une restitution
effectuée par la collection Oetker (la
première) en janvier 2017, suite à
l’article du Quotidien de l’art et du
Point de la journaliste. Cette restitution
concerne un collectionneur juif, Hedwig
Ullmann, qui aurait été forcé de vendre
un tableau d’Hans Thoma durant la
Seconde Guerre mondiale. Lequel
tableau fut retrouvé au sein de la
collection Oetker. Ce dernier l’aurait
acquis de bonne foi en 1950, selon la
Fondation. Mais l’une des pièces
d’orfèvreries exposées à Toulouse
appartiendrait également à la famille
Ullmann.
D’ailleurs, toute la collection du mania
de l’agroalimentaire aurait été acquise
après la Seconde Guerre mondiale.
C’est à la fin de la guerre, lorsque le
trafic d’œuvres d’art spoliées était très
important, qu’Oetker a acquis une
partie de sa collection auprès de
marchands d’art véreux. Mais quelques
preuves démontrent également que des
acquisitions de sa collection auraient pu
commencer avant même la fin de la
guerre.
Jeux
N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 2
Ce chapiteau sculpté est
conservé au musée des
Augustins de Toulouse.
Sauras-tu retrouver les scènes
qui sont représentées sur les
côtés ?
a. La danse d'Ursule
b. La danse de Salomé
a.Le sacrifice d'Isaac
b. La mort de Saint Jean-Baptiste
Parmi ces églises, laquelle est
romane ?
1. La Basilique Saint-Denis
2. La Cathédrale Notre Dame de
Noyon
3. L'Abbatiale Sainte-Foy de
Conque
4. La Cathédrale Notre Dame de
Paris
5. La Cathédrale Saint-Étienne
de Sens
6. La Cathédrale Notre Dame de
Laon
Qu'a fait l'abbé Suger?
a) Il a reconstruit la Basilique
Saint-Denis.
b) Il a constitué un trésor
d'orfèvreries dans la Basilique
Saint-Denis.
Mots croisés
Horizontal
2. Pour créer quelle couleur utilise t-
on de l'oxyde de manganèse ?
4. Quelle est la grottre la plus
ancienne ? Chauvet ou Lascaux ?
6. Pech- ... est une grotte ornée du
Lot. Son nom est composé d'un nom
d'oiseau, lequel ?
8. La grotte de Chauvet a été
présentée dans un documentaire en
3D par un grand réalisateur en 2010.
Quel est le nom de celui-ci ?
Vertical
1. Petite venus iconique autrichienne
en calcaire, datant du paléolithique
supérieur.
3. Le nombre de reproductions de la
grotte de Lascaux. La dernière créée
est d'ailleurs itinérante.
5. Au XXe siècle, un abbé a
beaucoup contribué à la
connaissance de l'art pariétal et de la
préhistoire. Quel est son nom?
7. La Statue-menhir nommée la "Dame
de Saint-Sernin" a-t-elle un lien avec
Toulouse ?
Le saviez-vous ?
En 2005, cette pierre représentant un
homme poussant un caddie, imitant
l'art pariétal, est exposée durant
plusieurs jours au British museum.
Quel célèbre street artiste est à
l'origine de ce canular ?
Peux-tu nous présenter ton sujet ?
Je travaille sur les laraires à
Herculanum. Un laraire c'est un petit
temple domestique que l'on trouve
dans les demeures romaines. Presque
toutes les maisons en ont mais elles ne
sont pas toutes conservées. À
Herculanum, comme à Pompéi,
l'éruption a recouvert les villes et
presque tout est toujours en place.
Mais les fouilles n'ont pas toujours été
bien réalisées, de nombreux laraires ont
été détruits. À Pompéi un corpus a
déjà été rédigé par G. K. Boyce, et moi
je fais la même chose, mais pour
Herculanum. Je dois donc répertorier
tous les laraires qui y sont à partir des
fouilles déjà réalisées et à partir du
terrain puisque je me suis rendu à
Herculanum.
T u as donc un suj et mêl ant
archéologie et histoire de l'art ?
Alors que je n'ai aucune formation
archéologique. Je me base sur ce qui a
déjà été écrit et ma partie archéologique
était surtout d'identifier les laraires. Je
suis redoublante, c'est l'écriture du
mémoire qui m'a posé problème, J'ai
beaucoup de données à traiter, c'est
plus compliqué.
Le master Sciences de l'antiquité a une
particularité, il est pluridisciplinaire,
peux-tu nous en parler ?
Nous étudions à la fois l'histoire,
l'histoire de l'art, la philosophie,
l'archéologie, les lettres, avec des cours
de philologie par exemple.
Nous avons plus de cours que les
autres masters recherche, mais c'est
positif, parce que cela nous permet
d'avoir un point de vue plus global, nous
ne pouvons pas étudier un sujet par un
aspect unique.
Quel est ton projet pour ta deuxième année
de master ?
Si je devais continuer en master 2
j'aimerais bien resserrer sur un aspect
particulier des laraires. En fait, je travaille
à la fois sur les laraires, qui sont des
temples, et sur le mobilier qui est dedans,
c'est-à-dire des petites statuettes de
divinités qui dépassent très rarement les 20
cm et aussi toute une vaisselle à côté de
cela. C'est un peu plus compliqué, car on
ne peut pas déterminer ce qui est vaisselle
religieuse et vaisselle quotidienne. Moi
j'aimerais bien me centrer sur l'aspect
plastique des statuettes, et essayer de
définir les styles etc... Cela fait déjà partie
de mon mémoire, dire combien il y a de
divinités, lesquelles. Est-ce qu'on trouve
plus Mercure, Hercule ? Et j'aimerais
aborder aussi l'aspect physique parce que
j'ai lu quelque chose de très intéressant là-
dessus : une chercheuse italienne qui arrive
à faire des distinctions stylistiques et dire
par exemple qu'ici il y a une influence
grecque, là c'est plutôt ceci,.. Du coup je
pense que cela peut être très intéressant de
voir par maison. Parfois on sait qui
habitait la maison, son histoire. Et ainsi
dire qu'elles étaient leurs influences,
comment elles se reflètent dans les laraires.
Mon M2 s'orienterait vers cela.
Aurais-tu quelque chose à dire aux futurs
étudiants du master ?
J'ai vu les sujets des M1, ils sont
intéressants. Il y a encore pleins de sujets à
aborder. Le master est bien, divers, et nous
sommes bien encadrés pour nos recherches.
Master
Les laraires d'Herculanum
Emeline Munos est actuellement en première année du master Sciences de
l'antiquité, sous la direction de Mme Alexandra Dardenay.
Lettrine du Psaume 109, folio 79, Ms 144,
Psautier Catalan 2nde moitié du XIVe siècle.
Bibliothèque d'étude et du patrimoine,
Toulouse
La Trinité est représentée ici par le père et le fils
assis côte à côte et la colombe du Saint Esprit
entre eux, pour évoquer le premier vers du
psaume " Dixit dominus... ". Dans les Trinités,
Dieu n'apparaît que christomorphe jusqu'au XIIIe
siècle. Il s'agit d'une iconographie que l'on
retrouve souvent sur les initiales illustrées qui
introduisent ce texte dans les psautiers.
Focus - Juliana Gil
Lettrine d'un manuscrit médiéval
Jeux
N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 3
1
4
5
6 7
8
2
3
Résultats des jeux
Page 2 : b - b - 3 - a
Page 3 :
1. Willendorf, 2. Noire, 3. Quatre, 4.
Chauvet, 5. Breuil, 6. Merle, 7.Non,
8. Herzog
Banksy
Pour avoir accès aux
bibliographies de chaque
article,
Pour proposer un sujet ou
pour participer à l'écriture
des articles,
Ou simplement pour
t'abonner et être informé/e
des actualités du
Capitoul ?
fRejoins nous sur notre page
facebook!
" Le Capitoul. Le journal des
historiens de l'art de
Toulouse "
Ou contacte nous par mail :
capitoul.journal@gmail.com
Rédactrices : Mathilde Roy, Juliana
Gil et Lili Renauld
Crédits photographiques :
AnticStore, Musée des Augustins,
Grace Collins, Silicium.org
Agenda
Avril 2017
Conservation - Florie Valton
Silicium.org: Patrimoine informatique et vidéo ludique
La patrimonialisation en général se
définit comme le processus par lequel
l’objet pris au sens large devient
patrimoine. La patrimonialisation des jeux
vidéo et de l’informatique obsolète a
commencé il y a une quinzaine d’années.
Sa reconnaissance officielle est signée par
l’exposition Game Story qui s’est tenue au
Grand Palais de novembre 2011 à janvier
2012. Il existe une dizaine d’association en
Europe consacrées à la préservation du
patrimoine informatique et vidéoludique.
L’association Silicium.org est l’une d’entre
elles. C’est une association de type loi 1901
qui conserve ses collections dans un local
dans le Tarn, renommé le " Bunker ".
Comme il s’agit d’une communauté de
passionnés, la gestion et l’organisation du
local ne sont pas assurées par des
professionnels de la conservation. Cela n’a
pas de réelle importance car les membres de
l’association sont les plus aptes à connaître
les causes de dégradation et comment les
prévenir.
Il faut noter aussi que la diffusion de ce
patrimoine se fait par l’expérimentation. En
effet, quoi de mieux pour appréhender un
jeu vidéo ou un logiciel que de l’utiliser.
Ce qui se traduit par des participations à des
expositions comme L’Apple II Festival
France en août 2016 dans le Gers. Ce sont
des moyens de diffusion comme les articles
produits par l’association, qui sont
essentiellement mis en ligne sur son site
internet.
Il faut savoir que cette association est
d’abord née en ligne par l’intermédiaire d’un
forum. Enfin, elle participe à la fabrication
d’émulateurs pour pallier l’aspect obsolète
de ce patrimoine. Ce qui permet de faire
fonctionner des logiciels anciens sur des
machines récentes.
N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 4
Conférences, journées d'étude,
colloques
Séminaire BAnDITI: Les artisans
Italiens en France, aux XVIIIe et XIXe
siècles: " badigeonneurs ", sculpteurs,
stucateurs et autres métiers d'art.
Autour des notions de " réseaux " et
de " transferts culturels "
Le 20/04, de 9h à 18h - salle D30
Maison de la Recdherche, UT2J
Séminaire Le vrai et le faux: Les
qualités du faux: autour de la
porcelaine de Chine
Le 29/04, de 9h à 18h - salle 306,
Maison de la Recherche, UT2J
F rançoi s B on: Br as s ages et
métissages préhistorique. Les
origines métisses de l'humanité
Le 26/04, à 18h30 - salle San Subra -
2€
Journée d'étude: Décoloniser l'objet?
Le 20/04 de 9h45 à 18h et le 21/04
de 9h30 à 16h - Auditorium des
Abattoirs
Françoise Merlet: Persépolis et les
fastes du règne de Cyrus: le grand
Pasargades et le thème du paradis,
les jardins, les Mille et une Nuits
Le 11/04 à 18h - Le centre culturel
Bellegarde
Expositions
Vernissage de l'exposition Pourquoi
pas rouge ?
Le 27/04, à 18h - CIAM, UT2J
Femmes Fractales, exposition de
Carmen Herrera Norlove
Du 10 mars au 26 avril à l'Institut
Cervantes
Tandem 2.0, exposition de Patrick
Meunier & Jacques Tison
Du 1 mars au 29 avril, à l'Espace
Croix Baragnon
Tropismes, exposition de Soia et
Timo Hateau
Du 25/04 au 31/05, Le centre culturel
Bellegarde
Mirabili'art
Association d'étudiants en Histoire de
l'art
Virginie Czerniack: Les peintures
murale de la Basilique Saint sernin
et de Notre Dame du Taur
Le 28/04, à 14 - Rdv devant la
Basilique Saint Sernin

Contenu connexe

Tendances

Soutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la PassionSoutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la Passion
Decommedia Xavier Gras
 
Le capitoul n°6 - octobre
Le capitoul n°6 - octobreLe capitoul n°6 - octobre
Le capitoul n°6 - octobre
MathildeRoy4
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimtadam eva
 
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINLES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINAna Bailo
 
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
Jennifer Beauloye
 
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
Sandrine Heiser
 
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-OiseThe Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
guimera
 
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
Cinquième Sens
 
Exposition Victor Baltard
Exposition Victor BaltardExposition Victor Baltard
Exposition Victor BaltardStephane Layani
 
Pere lachaise1
Pere lachaise1Pere lachaise1
Pere lachaise1
Renée Bukay
 
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
profeurope
 

Tendances (13)

Soutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la PassionSoutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la Passion
 
Le capitoul n°6 - octobre
Le capitoul n°6 - octobreLe capitoul n°6 - octobre
Le capitoul n°6 - octobre
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimt
 
4 musée jules verne bis
4  musée jules verne bis4  musée jules verne bis
4 musée jules verne bis
 
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODINLES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
LES GRANDS AMOUREUX DE L'HISTOIRE: CLAUDEL et RODIN
 
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
Presentation du projet Bruegel initié par les Musées royaux des Beaux-Arts de...
 
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
Il faut commémorer le soldat DAULIER "Mort pour la France"
 
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-OiseThe Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
The Last paintings. Vincent van Gogh in Auvers-sur-Oise
 
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
 
Exposition Victor Baltard
Exposition Victor BaltardExposition Victor Baltard
Exposition Victor Baltard
 
Pere lachaise1
Pere lachaise1Pere lachaise1
Pere lachaise1
 
1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace1connais tu l'Alsace
1connais tu l'Alsace
 
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
6ème Concours Régional Multimédia de Lublin. Diaporama de Weronika FRĄK, Małg...
 

Similaire à Capitoul n°3 - Avril

Musée des trois pays Lörrach
Musée des trois pays LörrachMusée des trois pays Lörrach
Musée des trois pays Lörrach
Bâle Région Mag
 
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
Antoine Mercier-ame
 
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.Françoise Cahen
 
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolas
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolasCabinet de curiosite gullaume sukantha nicolas
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolasFrançoise Cahen
 
Le passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècleLe passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècle
Mannous
 
Ipertesto clil n.d.
Ipertesto clil n.d.Ipertesto clil n.d.
Ipertesto clil n.d.
IC De Filis
 
Paris tableau-2014 save-the-date
Paris tableau-2014 save-the-dateParis tableau-2014 save-the-date
Paris tableau-2014 save-the-dateAgence Colonnes
 
Iyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanIyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanFrançoise Cahen
 
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 lightDépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Coralie OT Sélestat
 
Revue de presse du Carré latin 2016
Revue de presse du Carré latin 2016Revue de presse du Carré latin 2016
Revue de presse du Carré latin 2016
Agence Colonnes
 
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presseParis tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
Agence Colonnes
 
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
esidocvigan
 
La curiosite rayane,yves,mohamed
La curiosite rayane,yves,mohamedLa curiosite rayane,yves,mohamed
La curiosite rayane,yves,mohamedFrançoise Cahen
 
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
Antoine Mercier-ame
 
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à VersaillesJournées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Pascal Le Mée
 
Histoire des arts otto
Histoire  des  arts ottoHistoire  des  arts otto
Histoire des arts ottomllebertrand
 
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
Antoine Mercier-ame
 
Les Sculpteurs Francais2
Les Sculpteurs Francais2Les Sculpteurs Francais2
Les Sculpteurs Francais2adam eva
 

Similaire à Capitoul n°3 - Avril (20)

Musée des trois pays Lörrach
Musée des trois pays LörrachMusée des trois pays Lörrach
Musée des trois pays Lörrach
 
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
Ame gallery, dans la série -le monde de l'art selon e.t.-291013 musée d'orsay...
 
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.
Alexis azad-viet toan, cabinets de curiosités.
 
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolas
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolasCabinet de curiosite gullaume sukantha nicolas
Cabinet de curiosite gullaume sukantha nicolas
 
Le passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècleLe passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècle
 
Ipertesto clil n.d.
Ipertesto clil n.d.Ipertesto clil n.d.
Ipertesto clil n.d.
 
Paris tableau-2014 save-the-date
Paris tableau-2014 save-the-dateParis tableau-2014 save-the-date
Paris tableau-2014 save-the-date
 
Musée d'orsey
Musée d'orseyMusée d'orsey
Musée d'orsey
 
Iyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanIyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylan
 
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 lightDépliant nuit-des-musées-2014 light
Dépliant nuit-des-musées-2014 light
 
Revue de presse du Carré latin 2016
Revue de presse du Carré latin 2016Revue de presse du Carré latin 2016
Revue de presse du Carré latin 2016
 
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presseParis tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
Paris tableau 2014 - Du 13 au 16 novembre - Dossier de presse
 
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
Bulletin culture einstein n°1 2017 2018
 
Paris
ParisParis
Paris
 
La curiosite rayane,yves,mohamed
La curiosite rayane,yves,mohamedLa curiosite rayane,yves,mohamed
La curiosite rayane,yves,mohamed
 
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.-211213 les vitrines de noël des gal...
 
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à VersaillesJournées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
 
Histoire des arts otto
Histoire  des  arts ottoHistoire  des  arts otto
Histoire des arts otto
 
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
Présentation Le monde de l'art selon e.t. journée du patrimoine à Montmorency...
 
Les Sculpteurs Francais2
Les Sculpteurs Francais2Les Sculpteurs Francais2
Les Sculpteurs Francais2
 

Capitoul n°3 - Avril

  • 1. Du 1er juillet au 21 septembre 2016, le sous-sol de la Fondation Bemberg accueille une incroyable collection d’orfèvrerie allemande du XVIe siècle. Ces objets appartiennent au géant de l’agroalimentaire Rudolf August Oetker (1916-2007), ex- propriétaire de la firme " Dr. Oetker ". L’histoire aurait pu s’arrêter là si le 6 juillet 2016, la journaliste Sarah Hougounenq n’avait pas publié un article au sein du Quotidien de l’Art, accusant la Fondation Bemberg d’avoir caché sciemment le passé nazi du collectionneur, et par ce fait, la provenance des œuvres qui peut paraître douteuse. L’article " À Toulouse, la collection d’un ancien nazi exposée à la Fondation Bemberg soulève des questions " dénonce tout d’abord le fait que 27 des 44 notices du catalogue d’expositions ne mentionnent pas la provenance des œuvres. Ensuite, la journaliste affirme que l’entreprise de Rudolf August Oetker fut distinguée cinq années consécutives en tant qu’ " entreprise nationale socialiste modèle " au sein du IIIe Reich. En effet, la firme " Dr. Oetker " fut le fournisseur alimentaire des soldats allemands sur les fronts européens. La compagnie Dr. Oetker avait adhéré à un cercle d’industriels, le Freundes Kreis Reichführer SS, qui permettait aux entreprises, en échange d’un soutien financier au parti, de bénéficier de contrats importants ainsi que de mains d’œuvre à un coût imbattable, issu des camps de concentration. Pour mieux appréhender cette affaire, il faut savoir que le beau-père de Rudolf Le gros dossier - Alice Chicheportiche Les trésors d'un nazi Menu ▪ Le gros dossier : Les trésors d'un nazi P.1 & 2 ▪ Jeux P. 2 & 3 ▪ Master : Les laraires d'Herculanum ▪ Focus : Lettrine d'un manuscrit médiéval P. 3 ▪ Agenda : Avril 2017 ▪ Conservation : Silicium.org: Patrimoine informatique et vidéo ludique P.4 Allemagne. Au sein, de ce carnet, le nom de Günther S hiedlausky n’apparaît pas moins de douze fois, au côté du nom d’Hermann Goering par exemple. Cet élément remet en cause l’acquisition et la bonne foi de la collection de Rudolf August Oetker. Face à cet article du 6 juillet 2016, de nombreux médias nationaux ont relayé l e s i n f o r m a t i o n s d e S a r a h Hougounenq. C’est donc les jours suivants cette polémique que la Fondation Bemberg et la Fondation Oetker, ainsi que la Mairie de Toulouse ont tenté de justifier la bonne foi de cette exposition et surtout de la provenance de la collection. Tout d’abord, la Fondation Bemberg réfute la polémique à travers le site du Parisien, le 9 juillet 2016. Les responsables affirment qu’il n’est pas dans leurs habitudes de donner des informations sur la biographie des J'enfile l'art mur pour bombarder des mots coeurs. Miss Tic. N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 1 Le CAPITOULLe journal des historiens DE L'ART Au g u s t Oet k er ét ai t R i ch ard Kaselowsky, un proche d’Himmler, à l’origine de l’Holocauste. C’est pour cela, selon la journaliste, que Oetker atteint si vite le grade d’unter- scharführer, c’est-à-dire responsable en charge du gazage des Juifs. En effet, après un entrainement au sein de l’école SS de Dachau, Oetker acquit ce grade haut placé. Mais il s’agirait peut-être d’un grade honorifique. En effet, selon Sarah Hougounenq, Oetker, beau-fils de Richard Kaselowsky aurait pu bénéficier d’une sorte d’emploi fictif, sans pour autant avoir participé à la tuerie de masse. Le multimillionnaire était également un proche de Günther Shiedlausky. Cet homme " constitua un facteur impor- tant " pour la collection Oetker, selon Monika Bachtler, présidente de la Fondation Oetker, au sein du catalogue de l’exposition Trésors d’Orfèvrerie Allemande du XVIe siècle. Mais cette phrase si innocente renvoie très vite aux carnets de Rose Valland, une attachée de conservation Française présente au sein du Jeu de Paume, qui a tenu un journal tout au long de la guerre, comme une liste des œuvres d’art appartenant aux collections juives, spoliées puis déplacées de France en DE TOULOUSE
  • 2. Aujourd’hui nous nous interrogeons sur le lien existant entre le musée et l’histoire. Selon l’historienne de l’art Laurence Bertrand Dorléac, les musées n’ont pas un rôle passif face à l’histoire, au contraire, ils doivent faire partie de cette volonté de transparence. Elle signifie d’ailleurs au sein d’un article de Lacroix.fr qu' " il serait temps d’arrêter de prendre les œuvres pour des objets de délectations hors sol ". Selon elle, histoire et musées ont un lien fort. Les institutions doivent jouer un rôle central dans les problèmes de provenance. Durant la Seconde Guerre mondiale, des œuvres d'art ont été pillées de façons brutales, notamment aux premières victimes de ce conflit, les Juifs, et acquises par des nazis. Grâce à la conférence de Washington de 1998, qui a permis de faire connaitre ce problème de la spoliation d’œuvres d’art à un plus large public, des restitutions ont été au-devant de la scène. L'Histoire et les musées allant de pair, il est essentiel que ceux-ci se mettent au service des restitutions, même soixante-dix ans après les faits, que les œuvres soient actrices d’une exposition temporaire découlant d’une collection privée, comme dans notre cas, ou bien qu’il s’agisse de tableaux qualifiés MNR (Musée national récupération). Les MNR ont en effet un statut particulier. Il s’agit d’œuvres d’art récupérées par les Monuments Men en Allemagne à la fin de la guerre. Ces œuvres ont retrouvé les pays desquels elles avaient été arrachées. C'est le pays qui récupère ces objets bien qu'ils avaient été pris dans une collection appartenant à un particulier avant d’être volés à la France. Les tableaux MNR n'étant pas soumis aux lois de d’inaliénabilité qui régissent les collections des musées français, un ayant-droit peut faire reconnaitre sa légitimité à l’héritage d’un tableau classé MNR, et celui-ci lui sera rendu. À travers cette affaire, nous comprenons l’importance du statut de l’œuvre d’art. En effet, ces œuvres, ces orfèvreries sont un ancrage à travers l’Histoire, puisque le parcours de ces œuvres ne nous permet pas d’oublier les horreurs commises au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis la fin des années 1990, le grand public se rend compte à quel point ces questions de spoliations, d’acquisitions ou de restitutions sont importantes. Le patrimoine participe à la mémoire collective, et il se doit donc d’être juste. collectionneurs. La F ondation Bemberg, ainsi que la mairie de Toulouse, justifient ensuite le fait que ces œuvres ont déjà été exposées, notamment au MoMA de New York, ce qui ne poserait donc plus de problèmes quant à la provenance de ces œuvres. Guillermo di Osma, président de la Fondation parle notamment d’une polémique qui concerne l’Histoire et non les musées. D’évidence, selon la Fondation Bemberg, le parcours d’une œuvre à travers l’Histoire importe peu. Le 13 juillet 2016, la Fondation Oetker obtient un droit de réponse au sein du Quotidien de l’art. Bien sûr, elle réfute totalement les accusations de la journaliste. L’équipe justifie le fait que certaines notices sont manquantes car il est difficile de retracer les provenances des orfèvreries. Et selon eux, Rudolf August Oetker avait bien obtenu le grade d’unterscharführer mais n’aurait commis aucun acte en lien avec celui- ci. La Fondation affirme également que le passé peu glorieux du collectionneur n’apporte rien à la qualité des œuvres, ce qui rejoint d’évidence la défense de Guillermo di Osma. En dernier lieu, elle dénonce les propos du Quotidien de l’art et annonce que les objets prêtés à la Fondation Bemberg ne figurent en aucun cas sur des bases de biens spoliés. Mais c’était sans compter sur les recherches de Sarah Hougounenq. La journaliste a en effet découvert que l’une des orfèvreries présentes à l’exposition de l’été 2016 montre des liens étroits avec une restitution effectuée par la collection Oetker (la première) en janvier 2017, suite à l’article du Quotidien de l’art et du Point de la journaliste. Cette restitution concerne un collectionneur juif, Hedwig Ullmann, qui aurait été forcé de vendre un tableau d’Hans Thoma durant la Seconde Guerre mondiale. Lequel tableau fut retrouvé au sein de la collection Oetker. Ce dernier l’aurait acquis de bonne foi en 1950, selon la Fondation. Mais l’une des pièces d’orfèvreries exposées à Toulouse appartiendrait également à la famille Ullmann. D’ailleurs, toute la collection du mania de l’agroalimentaire aurait été acquise après la Seconde Guerre mondiale. C’est à la fin de la guerre, lorsque le trafic d’œuvres d’art spoliées était très important, qu’Oetker a acquis une partie de sa collection auprès de marchands d’art véreux. Mais quelques preuves démontrent également que des acquisitions de sa collection auraient pu commencer avant même la fin de la guerre. Jeux N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 2 Ce chapiteau sculpté est conservé au musée des Augustins de Toulouse. Sauras-tu retrouver les scènes qui sont représentées sur les côtés ? a. La danse d'Ursule b. La danse de Salomé a.Le sacrifice d'Isaac b. La mort de Saint Jean-Baptiste Parmi ces églises, laquelle est romane ? 1. La Basilique Saint-Denis 2. La Cathédrale Notre Dame de Noyon 3. L'Abbatiale Sainte-Foy de Conque 4. La Cathédrale Notre Dame de Paris 5. La Cathédrale Saint-Étienne de Sens 6. La Cathédrale Notre Dame de Laon Qu'a fait l'abbé Suger? a) Il a reconstruit la Basilique Saint-Denis. b) Il a constitué un trésor d'orfèvreries dans la Basilique Saint-Denis.
  • 3. Mots croisés Horizontal 2. Pour créer quelle couleur utilise t- on de l'oxyde de manganèse ? 4. Quelle est la grottre la plus ancienne ? Chauvet ou Lascaux ? 6. Pech- ... est une grotte ornée du Lot. Son nom est composé d'un nom d'oiseau, lequel ? 8. La grotte de Chauvet a été présentée dans un documentaire en 3D par un grand réalisateur en 2010. Quel est le nom de celui-ci ? Vertical 1. Petite venus iconique autrichienne en calcaire, datant du paléolithique supérieur. 3. Le nombre de reproductions de la grotte de Lascaux. La dernière créée est d'ailleurs itinérante. 5. Au XXe siècle, un abbé a beaucoup contribué à la connaissance de l'art pariétal et de la préhistoire. Quel est son nom? 7. La Statue-menhir nommée la "Dame de Saint-Sernin" a-t-elle un lien avec Toulouse ? Le saviez-vous ? En 2005, cette pierre représentant un homme poussant un caddie, imitant l'art pariétal, est exposée durant plusieurs jours au British museum. Quel célèbre street artiste est à l'origine de ce canular ? Peux-tu nous présenter ton sujet ? Je travaille sur les laraires à Herculanum. Un laraire c'est un petit temple domestique que l'on trouve dans les demeures romaines. Presque toutes les maisons en ont mais elles ne sont pas toutes conservées. À Herculanum, comme à Pompéi, l'éruption a recouvert les villes et presque tout est toujours en place. Mais les fouilles n'ont pas toujours été bien réalisées, de nombreux laraires ont été détruits. À Pompéi un corpus a déjà été rédigé par G. K. Boyce, et moi je fais la même chose, mais pour Herculanum. Je dois donc répertorier tous les laraires qui y sont à partir des fouilles déjà réalisées et à partir du terrain puisque je me suis rendu à Herculanum. T u as donc un suj et mêl ant archéologie et histoire de l'art ? Alors que je n'ai aucune formation archéologique. Je me base sur ce qui a déjà été écrit et ma partie archéologique était surtout d'identifier les laraires. Je suis redoublante, c'est l'écriture du mémoire qui m'a posé problème, J'ai beaucoup de données à traiter, c'est plus compliqué. Le master Sciences de l'antiquité a une particularité, il est pluridisciplinaire, peux-tu nous en parler ? Nous étudions à la fois l'histoire, l'histoire de l'art, la philosophie, l'archéologie, les lettres, avec des cours de philologie par exemple. Nous avons plus de cours que les autres masters recherche, mais c'est positif, parce que cela nous permet d'avoir un point de vue plus global, nous ne pouvons pas étudier un sujet par un aspect unique. Quel est ton projet pour ta deuxième année de master ? Si je devais continuer en master 2 j'aimerais bien resserrer sur un aspect particulier des laraires. En fait, je travaille à la fois sur les laraires, qui sont des temples, et sur le mobilier qui est dedans, c'est-à-dire des petites statuettes de divinités qui dépassent très rarement les 20 cm et aussi toute une vaisselle à côté de cela. C'est un peu plus compliqué, car on ne peut pas déterminer ce qui est vaisselle religieuse et vaisselle quotidienne. Moi j'aimerais bien me centrer sur l'aspect plastique des statuettes, et essayer de définir les styles etc... Cela fait déjà partie de mon mémoire, dire combien il y a de divinités, lesquelles. Est-ce qu'on trouve plus Mercure, Hercule ? Et j'aimerais aborder aussi l'aspect physique parce que j'ai lu quelque chose de très intéressant là- dessus : une chercheuse italienne qui arrive à faire des distinctions stylistiques et dire par exemple qu'ici il y a une influence grecque, là c'est plutôt ceci,.. Du coup je pense que cela peut être très intéressant de voir par maison. Parfois on sait qui habitait la maison, son histoire. Et ainsi dire qu'elles étaient leurs influences, comment elles se reflètent dans les laraires. Mon M2 s'orienterait vers cela. Aurais-tu quelque chose à dire aux futurs étudiants du master ? J'ai vu les sujets des M1, ils sont intéressants. Il y a encore pleins de sujets à aborder. Le master est bien, divers, et nous sommes bien encadrés pour nos recherches. Master Les laraires d'Herculanum Emeline Munos est actuellement en première année du master Sciences de l'antiquité, sous la direction de Mme Alexandra Dardenay. Lettrine du Psaume 109, folio 79, Ms 144, Psautier Catalan 2nde moitié du XIVe siècle. Bibliothèque d'étude et du patrimoine, Toulouse La Trinité est représentée ici par le père et le fils assis côte à côte et la colombe du Saint Esprit entre eux, pour évoquer le premier vers du psaume " Dixit dominus... ". Dans les Trinités, Dieu n'apparaît que christomorphe jusqu'au XIIIe siècle. Il s'agit d'une iconographie que l'on retrouve souvent sur les initiales illustrées qui introduisent ce texte dans les psautiers. Focus - Juliana Gil Lettrine d'un manuscrit médiéval Jeux N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 3 1 4 5 6 7 8 2 3
  • 4. Résultats des jeux Page 2 : b - b - 3 - a Page 3 : 1. Willendorf, 2. Noire, 3. Quatre, 4. Chauvet, 5. Breuil, 6. Merle, 7.Non, 8. Herzog Banksy Pour avoir accès aux bibliographies de chaque article, Pour proposer un sujet ou pour participer à l'écriture des articles, Ou simplement pour t'abonner et être informé/e des actualités du Capitoul ? fRejoins nous sur notre page facebook! " Le Capitoul. Le journal des historiens de l'art de Toulouse " Ou contacte nous par mail : capitoul.journal@gmail.com Rédactrices : Mathilde Roy, Juliana Gil et Lili Renauld Crédits photographiques : AnticStore, Musée des Augustins, Grace Collins, Silicium.org Agenda Avril 2017 Conservation - Florie Valton Silicium.org: Patrimoine informatique et vidéo ludique La patrimonialisation en général se définit comme le processus par lequel l’objet pris au sens large devient patrimoine. La patrimonialisation des jeux vidéo et de l’informatique obsolète a commencé il y a une quinzaine d’années. Sa reconnaissance officielle est signée par l’exposition Game Story qui s’est tenue au Grand Palais de novembre 2011 à janvier 2012. Il existe une dizaine d’association en Europe consacrées à la préservation du patrimoine informatique et vidéoludique. L’association Silicium.org est l’une d’entre elles. C’est une association de type loi 1901 qui conserve ses collections dans un local dans le Tarn, renommé le " Bunker ". Comme il s’agit d’une communauté de passionnés, la gestion et l’organisation du local ne sont pas assurées par des professionnels de la conservation. Cela n’a pas de réelle importance car les membres de l’association sont les plus aptes à connaître les causes de dégradation et comment les prévenir. Il faut noter aussi que la diffusion de ce patrimoine se fait par l’expérimentation. En effet, quoi de mieux pour appréhender un jeu vidéo ou un logiciel que de l’utiliser. Ce qui se traduit par des participations à des expositions comme L’Apple II Festival France en août 2016 dans le Gers. Ce sont des moyens de diffusion comme les articles produits par l’association, qui sont essentiellement mis en ligne sur son site internet. Il faut savoir que cette association est d’abord née en ligne par l’intermédiaire d’un forum. Enfin, elle participe à la fabrication d’émulateurs pour pallier l’aspect obsolète de ce patrimoine. Ce qui permet de faire fonctionner des logiciels anciens sur des machines récentes. N°3 — Mercredi 5 avril 2017 P. 4 Conférences, journées d'étude, colloques Séminaire BAnDITI: Les artisans Italiens en France, aux XVIIIe et XIXe siècles: " badigeonneurs ", sculpteurs, stucateurs et autres métiers d'art. Autour des notions de " réseaux " et de " transferts culturels " Le 20/04, de 9h à 18h - salle D30 Maison de la Recdherche, UT2J Séminaire Le vrai et le faux: Les qualités du faux: autour de la porcelaine de Chine Le 29/04, de 9h à 18h - salle 306, Maison de la Recherche, UT2J F rançoi s B on: Br as s ages et métissages préhistorique. Les origines métisses de l'humanité Le 26/04, à 18h30 - salle San Subra - 2€ Journée d'étude: Décoloniser l'objet? Le 20/04 de 9h45 à 18h et le 21/04 de 9h30 à 16h - Auditorium des Abattoirs Françoise Merlet: Persépolis et les fastes du règne de Cyrus: le grand Pasargades et le thème du paradis, les jardins, les Mille et une Nuits Le 11/04 à 18h - Le centre culturel Bellegarde Expositions Vernissage de l'exposition Pourquoi pas rouge ? Le 27/04, à 18h - CIAM, UT2J Femmes Fractales, exposition de Carmen Herrera Norlove Du 10 mars au 26 avril à l'Institut Cervantes Tandem 2.0, exposition de Patrick Meunier & Jacques Tison Du 1 mars au 29 avril, à l'Espace Croix Baragnon Tropismes, exposition de Soia et Timo Hateau Du 25/04 au 31/05, Le centre culturel Bellegarde Mirabili'art Association d'étudiants en Histoire de l'art Virginie Czerniack: Les peintures murale de la Basilique Saint sernin et de Notre Dame du Taur Le 28/04, à 14 - Rdv devant la Basilique Saint Sernin