SlideShare une entreprise Scribd logo
1
CATHOLICISME (DON JUAN)
Dictionnaire de Don Juan.
Sous la direction de Pierre Brunel,
Paris: Robert Laffont, 1999, p. 166-168.
ISBN: 978-2221078662.
L’Espagne apparaît depuis le XVIe siècle comme le grand bastion de la catholicité. C’est là que
l’Église catholique connut un développement sans égal. Qu’on songe au nombre de saints que
l’Espagne a donné; c’est à peine si on peut le comparer avec celui de l’Italie ou de la France. Même
aux périodes où l’État interdit toute pratique religieuse, le peuple resta toujours fidèle à Rome. D’autre
part, pour ce qui est du clergé et de la vie monastique, nul autre pays n’a joui d’un aussi grand prestige
ni attiré autant de vocations. Dans le domaine littéraire, l’on connaît le goût hispanique pour les
débats sur la question de la grâce, les mystères fondamentaux de la foi chrétienne et la dévotion
populaire. Pour ne parler que du théâtre, les autos sacramentales et la grande production du théâtre
didactique connurent un apogée qui serait incompréhensible hors des frontières espagnoles.
Or chez Don Juan l’on assiste à une curieuse symbiose entre les différentes conceptions de la
noblesse, de l’amour et de la religion. A cet égard, il faut souligner deux faits incontestables:
premièrement, nulle part ailleurs le refus de toute activité pratique pour vivre tranquillement et sans
arrière pensée de ses rentes n’a été élevé à ce point au rang d’idéal de vie officiel: ce “vivre noblement”
n’est pas l’une des moindres causes de la décadence espagnole. Dans ce sens, le personnage de Don
Juan sert à réfuter une mauvaise interprétation du libre arbitre, que seuls les Espagnols, si pénétrés
du “laxisme” des jésuites, auraient pu concevoir (Souiller). Deuxièmement, la religion apparaît
intimement liée à la conception espagnole de l’amour et, plus précisément, à la conception
donjuanesque de l’amour. Nous sommes, en effet, face à un sentiment simultané et contradictoire de
fascination sensuelle pour le monde et de détachement ascétique pour mieux tendre vers un au-delà
défini comme seule réalité. Autrement dit, le héros a été conçu pour dénoncer le laisser-aller des
mœurs et l’oubli des valeurs religieuses au sein d’une société qui parvenait mal à condamner la chair
et y associer l’idée de péché. Les caractéristiques du personnage de Don Juan sont la conséquence
extrême des pratiques espagnoles contemporaines, exagérées, voire caricaturées dans un dessein
moralisateur. Le héros donjuanesque incarnerait au plus haut point les vices de son temps et de sa
nation.
On peut parler à ce propos d’un facteur que les historiens ont communément appelé la
deuxième christianisation de l’Europe: on pensera notamment aux décrets d’application du Concile
de Trente, sous inspiration évidente de la puissance qu’était alors l’Espagne de Charles Quint. Dans
ces campagnes qui voulaient assurer le contrôle de la religion sur les mœurs, on insistait sur la réalité
de la mort et sur l’importance relative des affaires du monde par rapport au salut éternel. Certes, Don
Juan repousse sans cesse la pensée de la mort pour mieux s’adonner à sa libido sentiendi (Tirso, II, v.
1434-1440); par cette attitude, il peut être considéré comme une protestation des forces de l’instinct
et il est le reflet d’une conception plutôt païenne de l’existence: jouir de son être en suivant
l’enseignement de la nature. Au XVIe siècle circulaient de multiples récits et documents
iconographiques réunissant de manière antithétique les deux éléments du mythe de Don Juan: le jeune
séducteur et le rapport avec l’au-delà. Le paradoxe entre ces invariants n’est qu’apparent: si Don Juan
existe, c’est grâce au milieu chrétien qui lui a donné vie. C’est dans ce milieu qu’il incarne dans le plus
profond de son être l’affirmation d’une idée indiscutable: celle de la liberté. Il ne faut pas oublier que
2
la liberté (celle que selon saint Paul le Christ a gagné sur la croix au profit des chrétiens) est au centre
de toute la doctrine chrétienne, qui est avant tout une doctrine de libération de l’esclavage du péché.
Or Don Juan fait abstraction de cette doctrine pour ne garder que l’idée absolue de liberté sans
référent précis; bref, d’abord il fait de la liberté son idole puis il se met à genoux devant elle. Don
Juan procède de la sorte à une subversion substantielle du christianisme et transforme la liberté en
libertinage. La fête que le séducteur offre aux convives chez lui dans l’opéra de Mozart est une
célébration en honneur de la liberté; même l’amour rentre dans le domaine de la liberté: Don Juan
laisse sa porte grande ouverte pour chanter, sinon la liberté, du moins le libertinage dans l’amour (II,
21). Cette idée de liberté est longuement développée par Shaw dans sa comédie philosophique lorsque
le héros s’entretient en enfer avec le diable et la statue. Ses interlocuteurs n’ont pas encore bien
compris le sens de la force de la vie dont est inspirée toute la pensée donjuanesque. Afin de rendre
plus facile son raisonnement, il a recours à l’idée de la liberté telle que la définit le christianisme dont
l’exemple le plus accompli est celui du croisades: “Pourquoi le Croisé était-il plus courageux que le
pirate? Parce qu’il luttait non pour lui-même mais pour la Croix”. Cette idée de croyance explique,
ajoute-t-il, la force imparable des musulmans lors de la Guerre Sainte et celle des chrétiens lors de la
Reconquête. Don Juan poursuit sa réflexion sur l’idée principale de l’Église catholique et plus
précisément sur le catholicisme combattant “pour la liberté universelle et l’égalité”. Autrement dit, la
grande idée catholique est “l’abolition de l’esclavage” (III, p. 145-146). On peut dresser un parallèle
entre cette argumentation donjuanesque et le but du héros qui est la liberté dans l’amour et
l’insoumission aux entraves sociales et transcendantes. L’abstraction de tous les éléments substantiels
de cette idée de liberté (Église catholique, Dieu, État, Amour) fait apparaître le seul motif (le
libertinage, évidemment dépourvu de tout référent objectif) pour lequel Don Juan est prêt à vivre et
à mourir.
Don Juan serait impensable –tout au moins pour son origine littéraire– dans un cadre païen. Il
peut adopter des attitudes païennes, et souvent il les adopte; mais il ne l’est pas. Mieux, son entourage
est toujours chrétien ou, du moins, garde une tradition fortement ancrée dans le sens chrétien de la
vie: une vie importante, certes, mais passagère et qui mène chaque homme et chaque femme à la vie
qui n’a pas de fin. Aussi faut-il se préparer, ne serait-ce qu’à l’instant ultime de la mort. C’est ce que
font nombre de personnages en rapport intime avec le héros. Le capitaine Gomare, mortellement
blessé lors d’une malheureuse escarmouche en Flandre, mande Don Juan et lui remet sa bourse: il
vaut mieux, dit-il, qu’elle soit à lui qu’à l’ennemi hollandais (ce qui prouve encore une fois que le héros
est censé être chrétien); puis, avant de mourir, le capitaine demande à Don Juan de faire dire quelques
messes pour le repos de son âme. Ce capitaine Gomare est loin d’être le seul chrétien parmi les rangs
de l’armée espagnole: tous, à l’exception de Don Garcia, sont de bons catholiques. On se souviendra
de cet autre capitaine qui, entendant les blasphèmes de Don Garcia, le prévient du danger qu’il y a à
se moquer du Ciel. Ce capitaine, ajoute le narrateur, “portait un chapelet suspendu à côté de son
épée” (Mérimée, p. 47 et 51-52). Il serait fort surprenant de trouver dans un ouvrage portant sur un
personnage non espagnol un nombre d’allusions de ce type aussi élevé. Plus tard, Barbey d’Aurevilly
abondera dans ce stéréotype de la religion. Pour définir son plus bel amour, Don Juan décrit aux
femmes qui l’entourent le caractère d’une jeune fille: “cette enfant bizarre était très dévote, d’une
dévotion sombre, espagnole, Moyen Âge, superstitieuse” (V, p. 73). Plus tard il surabonde pour
retracer les scapulaires et les “tas de croix” qu’elle se plaquait sur sa poitrine; c’est dire l’hypertrophie
religieuse qui avait fini par se frayer un passage dans l’imaginaire européen au sujet des Espagnols.

Contenu connexe

Similaire à Catholicisme (Don Juan).pdf

Webinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les LibertinsWebinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les Libertins
David CORDINA
 
Action Universitaire - Mai 2011
Action Universitaire - Mai 2011Action Universitaire - Mai 2011
Action Universitaire - Mai 2011Olivier Vial
 
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdfLa littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Action universitaire - mai 2011
Action universitaire - mai 2011Action universitaire - mai 2011
Action universitaire - mai 2011UNI
 
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Le mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvageLe mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvage1eres2
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Une histoire des Juifs de France
Une histoire des Juifs de FranceUne histoire des Juifs de France
Une histoire des Juifs de France
Denis Cohen-Tannoudji
 
Mémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
Mémoire universitaire Bruno DuboisdenghienMémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
Mémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
Bruno Duboisdenghien
 
Les représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arcLes représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arc
icm13
 
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des Lumières
Xavier Monty
 
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
SAILLYLaurent
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
icm13
 

Similaire à Catholicisme (Don Juan).pdf (20)

Webinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les LibertinsWebinaire 3 - Les Libertins
Webinaire 3 - Les Libertins
 
Action Universitaire - Mai 2011
Action Universitaire - Mai 2011Action Universitaire - Mai 2011
Action Universitaire - Mai 2011
 
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdfLa littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
La littérature comparée et l’interculturel. L’exemple franco-espagnol.pdf
 
Action universitaire - mai 2011
Action universitaire - mai 2011Action universitaire - mai 2011
Action universitaire - mai 2011
 
Le Jansénisme & Tous les matins du monde
Le Jansénisme & Tous les matins du mondeLe Jansénisme & Tous les matins du monde
Le Jansénisme & Tous les matins du monde
 
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
Chercheurs de sens. — 08. De 1850 à 1875
 
cours
courscours
cours
 
Le mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvageLe mythe du bon sauvage
Le mythe du bon sauvage
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
 
Une histoire des Juifs de France
Une histoire des Juifs de FranceUne histoire des Juifs de France
Une histoire des Juifs de France
 
Mémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
Mémoire universitaire Bruno DuboisdenghienMémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
Mémoire universitaire Bruno Duboisdenghien
 
Les représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arcLes représentations de jeanne d'arc
Les représentations de jeanne d'arc
 
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De Jésus Christ à 1199
 
L'Europe des Lumières
L'Europe des LumièresL'Europe des Lumières
L'Europe des Lumières
 
1815 - 1870
1815 - 18701815 - 1870
1815 - 1870
 
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
03. Les sources bibliques du christianisme.pdf
 
cours
courscours
cours
 
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
Religions et sociétés (Jean-Marc Aveline)
 

Plus de Universidad Complutense de Madrid

CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
Universidad Complutense de Madrid
 
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdfThe Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
Universidad Complutense de Madrid
 
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdfMito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdfMito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdfMito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdfLa vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
Universidad Complutense de Madrid
 
Mito y símbolo.pdf
Mito y símbolo.pdfMito y símbolo.pdf
Mito y clasificación social.pdf
Mito y clasificación social.pdfMito y clasificación social.pdf
Mito y clasificación social.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdf
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdfHacia una mitocrítica de las emociones.pdf
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
Universidad Complutense de Madrid
 
El mito y la era digital.pdf
El mito y la era digital.pdfEl mito y la era digital.pdf
El mito y la era digital.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
Universidad Complutense de Madrid
 
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdfCultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdfRévolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
La trascendencia de la ciencia ficción.pdf
La trascendencia de la ciencia ficción.pdfLa trascendencia de la ciencia ficción.pdf
La trascendencia de la ciencia ficción.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdfCalderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdfPéché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
Universidad Complutense de Madrid
 
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
Universidad Complutense de Madrid
 

Plus de Universidad Complutense de Madrid (20)

CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
CompLit - Journal of European Literature, Arts and Society - n. 7 - Table of ...
 
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdfThe Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
The Referential Function of Myth - Excerpt.pdf
 
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
Introduction - Mythical Narratives in Comparative European Literature - CompL...
 
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdfMito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
Mito y mitocrítica cultural, un itinerario personal.pdf
 
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdfMito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido - Introducción - Introduction.pdf
 
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdfMito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
Mito - Teorías de un concepto controvertido.pdf
 
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdfLa vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
La vejez inmortal. Consideraciones sobre el mitema de la inmortalidad.pdf
 
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
L’enlèvement de Mlle de Montmorency-Boutteville et de la fille de Lope de Veg...
 
Mito y símbolo.pdf
Mito y símbolo.pdfMito y símbolo.pdf
Mito y símbolo.pdf
 
Mito y clasificación social.pdf
Mito y clasificación social.pdfMito y clasificación social.pdf
Mito y clasificación social.pdf
 
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdf
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdfHacia una mitocrítica de las emociones.pdf
Hacia una mitocrítica de las emociones.pdf
 
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
Fortunes et infortunes du précepte horatien 'utile dulci' dans la littérature...
 
El mito y la era digital.pdf
El mito y la era digital.pdfEl mito y la era digital.pdf
El mito y la era digital.pdf
 
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
Mito y antropogonía en la literatura hispanoamericana - Hombres de maíz, de M...
 
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdfCultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
Cultural Myth Criticism and Today’s Challenges to Myth - Brill.pdf
 
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdfRévolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
Révolution de l’image à l’avènement de la Modernité.pdf
 
La trascendencia de la ciencia ficción.pdf
La trascendencia de la ciencia ficción.pdfLa trascendencia de la ciencia ficción.pdf
La trascendencia de la ciencia ficción.pdf
 
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdfCalderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
Calderón de la Barca. 'El laurel de Apolo'.pdf
 
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdfPéché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
Péché et punition dans 'L’Abuseur de Séville'.pdf
 
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
La concepción del honor en el teatro español y francés del siglo XVII. Proble...
 

Dernier

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 

Dernier (13)

Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 

Catholicisme (Don Juan).pdf

  • 1. 1 CATHOLICISME (DON JUAN) Dictionnaire de Don Juan. Sous la direction de Pierre Brunel, Paris: Robert Laffont, 1999, p. 166-168. ISBN: 978-2221078662. L’Espagne apparaît depuis le XVIe siècle comme le grand bastion de la catholicité. C’est là que l’Église catholique connut un développement sans égal. Qu’on songe au nombre de saints que l’Espagne a donné; c’est à peine si on peut le comparer avec celui de l’Italie ou de la France. Même aux périodes où l’État interdit toute pratique religieuse, le peuple resta toujours fidèle à Rome. D’autre part, pour ce qui est du clergé et de la vie monastique, nul autre pays n’a joui d’un aussi grand prestige ni attiré autant de vocations. Dans le domaine littéraire, l’on connaît le goût hispanique pour les débats sur la question de la grâce, les mystères fondamentaux de la foi chrétienne et la dévotion populaire. Pour ne parler que du théâtre, les autos sacramentales et la grande production du théâtre didactique connurent un apogée qui serait incompréhensible hors des frontières espagnoles. Or chez Don Juan l’on assiste à une curieuse symbiose entre les différentes conceptions de la noblesse, de l’amour et de la religion. A cet égard, il faut souligner deux faits incontestables: premièrement, nulle part ailleurs le refus de toute activité pratique pour vivre tranquillement et sans arrière pensée de ses rentes n’a été élevé à ce point au rang d’idéal de vie officiel: ce “vivre noblement” n’est pas l’une des moindres causes de la décadence espagnole. Dans ce sens, le personnage de Don Juan sert à réfuter une mauvaise interprétation du libre arbitre, que seuls les Espagnols, si pénétrés du “laxisme” des jésuites, auraient pu concevoir (Souiller). Deuxièmement, la religion apparaît intimement liée à la conception espagnole de l’amour et, plus précisément, à la conception donjuanesque de l’amour. Nous sommes, en effet, face à un sentiment simultané et contradictoire de fascination sensuelle pour le monde et de détachement ascétique pour mieux tendre vers un au-delà défini comme seule réalité. Autrement dit, le héros a été conçu pour dénoncer le laisser-aller des mœurs et l’oubli des valeurs religieuses au sein d’une société qui parvenait mal à condamner la chair et y associer l’idée de péché. Les caractéristiques du personnage de Don Juan sont la conséquence extrême des pratiques espagnoles contemporaines, exagérées, voire caricaturées dans un dessein moralisateur. Le héros donjuanesque incarnerait au plus haut point les vices de son temps et de sa nation. On peut parler à ce propos d’un facteur que les historiens ont communément appelé la deuxième christianisation de l’Europe: on pensera notamment aux décrets d’application du Concile de Trente, sous inspiration évidente de la puissance qu’était alors l’Espagne de Charles Quint. Dans ces campagnes qui voulaient assurer le contrôle de la religion sur les mœurs, on insistait sur la réalité de la mort et sur l’importance relative des affaires du monde par rapport au salut éternel. Certes, Don Juan repousse sans cesse la pensée de la mort pour mieux s’adonner à sa libido sentiendi (Tirso, II, v. 1434-1440); par cette attitude, il peut être considéré comme une protestation des forces de l’instinct et il est le reflet d’une conception plutôt païenne de l’existence: jouir de son être en suivant l’enseignement de la nature. Au XVIe siècle circulaient de multiples récits et documents iconographiques réunissant de manière antithétique les deux éléments du mythe de Don Juan: le jeune séducteur et le rapport avec l’au-delà. Le paradoxe entre ces invariants n’est qu’apparent: si Don Juan existe, c’est grâce au milieu chrétien qui lui a donné vie. C’est dans ce milieu qu’il incarne dans le plus profond de son être l’affirmation d’une idée indiscutable: celle de la liberté. Il ne faut pas oublier que
  • 2. 2 la liberté (celle que selon saint Paul le Christ a gagné sur la croix au profit des chrétiens) est au centre de toute la doctrine chrétienne, qui est avant tout une doctrine de libération de l’esclavage du péché. Or Don Juan fait abstraction de cette doctrine pour ne garder que l’idée absolue de liberté sans référent précis; bref, d’abord il fait de la liberté son idole puis il se met à genoux devant elle. Don Juan procède de la sorte à une subversion substantielle du christianisme et transforme la liberté en libertinage. La fête que le séducteur offre aux convives chez lui dans l’opéra de Mozart est une célébration en honneur de la liberté; même l’amour rentre dans le domaine de la liberté: Don Juan laisse sa porte grande ouverte pour chanter, sinon la liberté, du moins le libertinage dans l’amour (II, 21). Cette idée de liberté est longuement développée par Shaw dans sa comédie philosophique lorsque le héros s’entretient en enfer avec le diable et la statue. Ses interlocuteurs n’ont pas encore bien compris le sens de la force de la vie dont est inspirée toute la pensée donjuanesque. Afin de rendre plus facile son raisonnement, il a recours à l’idée de la liberté telle que la définit le christianisme dont l’exemple le plus accompli est celui du croisades: “Pourquoi le Croisé était-il plus courageux que le pirate? Parce qu’il luttait non pour lui-même mais pour la Croix”. Cette idée de croyance explique, ajoute-t-il, la force imparable des musulmans lors de la Guerre Sainte et celle des chrétiens lors de la Reconquête. Don Juan poursuit sa réflexion sur l’idée principale de l’Église catholique et plus précisément sur le catholicisme combattant “pour la liberté universelle et l’égalité”. Autrement dit, la grande idée catholique est “l’abolition de l’esclavage” (III, p. 145-146). On peut dresser un parallèle entre cette argumentation donjuanesque et le but du héros qui est la liberté dans l’amour et l’insoumission aux entraves sociales et transcendantes. L’abstraction de tous les éléments substantiels de cette idée de liberté (Église catholique, Dieu, État, Amour) fait apparaître le seul motif (le libertinage, évidemment dépourvu de tout référent objectif) pour lequel Don Juan est prêt à vivre et à mourir. Don Juan serait impensable –tout au moins pour son origine littéraire– dans un cadre païen. Il peut adopter des attitudes païennes, et souvent il les adopte; mais il ne l’est pas. Mieux, son entourage est toujours chrétien ou, du moins, garde une tradition fortement ancrée dans le sens chrétien de la vie: une vie importante, certes, mais passagère et qui mène chaque homme et chaque femme à la vie qui n’a pas de fin. Aussi faut-il se préparer, ne serait-ce qu’à l’instant ultime de la mort. C’est ce que font nombre de personnages en rapport intime avec le héros. Le capitaine Gomare, mortellement blessé lors d’une malheureuse escarmouche en Flandre, mande Don Juan et lui remet sa bourse: il vaut mieux, dit-il, qu’elle soit à lui qu’à l’ennemi hollandais (ce qui prouve encore une fois que le héros est censé être chrétien); puis, avant de mourir, le capitaine demande à Don Juan de faire dire quelques messes pour le repos de son âme. Ce capitaine Gomare est loin d’être le seul chrétien parmi les rangs de l’armée espagnole: tous, à l’exception de Don Garcia, sont de bons catholiques. On se souviendra de cet autre capitaine qui, entendant les blasphèmes de Don Garcia, le prévient du danger qu’il y a à se moquer du Ciel. Ce capitaine, ajoute le narrateur, “portait un chapelet suspendu à côté de son épée” (Mérimée, p. 47 et 51-52). Il serait fort surprenant de trouver dans un ouvrage portant sur un personnage non espagnol un nombre d’allusions de ce type aussi élevé. Plus tard, Barbey d’Aurevilly abondera dans ce stéréotype de la religion. Pour définir son plus bel amour, Don Juan décrit aux femmes qui l’entourent le caractère d’une jeune fille: “cette enfant bizarre était très dévote, d’une dévotion sombre, espagnole, Moyen Âge, superstitieuse” (V, p. 73). Plus tard il surabonde pour retracer les scapulaires et les “tas de croix” qu’elle se plaquait sur sa poitrine; c’est dire l’hypertrophie religieuse qui avait fini par se frayer un passage dans l’imaginaire européen au sujet des Espagnols.