SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (1)
Nous avons insisté sur la perception et nous
avons très peu parlé jusqu'à présent de la
connaissance. C'est que la perception doit
être redressée avant que tu puisses connaître
quoi que ce soit. Connaître, c'est être certain.
L'incertitude signifie que tu ne connais pas. La
connaissance est pouvoir parce qu'elle est
certaine, et la certitude est force. La
perception est temporaire. En tant qu'attribut
de la croyance en l'espace et le temps, elle est
sujette soit à la peur ou à l'amour. Les
malperceptions produisent la peur et les
perceptions vraies encouragent l'amour, mais
aucune n'apporte de certitude parce que
toute perception varie. Voilà pourquoi ce n'est
pas la connaissance. La perception vraie est la
base de la connaissance, mais connaître est
l'affirmation de la vérité et par-delà toute
perception.
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (2)
Toutes tes difficultés viennent du fait que tu
ne te reconnais pas toi-même, ni ton frère ni
Dieu. Reconnaître signifie '' connaître de
nouveau '' et cela implique que tu as connu
jadis. Tu peux voir de multiples façons parce
que la perception comporte une
interprétation, ce qui signifie qu'elle n'est ni
entière ni constante. Le miracle, qui est une
façon de percevoir, n'est pas la connaissance.
C'est la réponse juste à une question, mais tu
ne poses pas de question quand tu connais.
Pour défaire les illusions, la première étape
est de les mettre en question. Le miracle, ou
la réponse juste, les corrige. Puisque les
perceptions changent, il est évident qu'elles
dépendent du temps. Comment tu perçois à
n'importe quel moment détermine ce que tu
fais, et les actions doivent se produire dans le
temps. La connaissance est intemporelle,
parce que la certitude ne peut être mise en
question. Tu connais quand tu as cessé de
poser des questions.
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (3)
L'esprit interrogateur se perçoit
dans le temps et cherche donc des
réponses futures. L'esprit fermé
croit que le futur et le présent
seront pareils. Cela établit un état
qui en apparence est stable et qui
habituellement est une tentative
pour contrebalancer la peur sous-
jacente que le futur sera pire que le
présent. Cette peur inhibe la
tendance même à poser des
questions.
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (4)
La vraie vision est la perception
naturelle de la vue spirituelle, mais
c'est encore une correction plutôt
qu'un fait. La vue spirituelle est
symbolique; ce n'est donc pas un
mécanisme pour connaître. C'est
toutefois un moyen de perception
juste, ce qui la fait entrer dans le
domaine du miracle proprement dit.
Une '' vision de Dieu '' serait un
miracle plutôt qu'une révélation. Le
simple fait qu'elle implique la
perception retire l'expérience du
champ de la connaissance. C'est
pourquoi les visions, si saintes qu'elles
soient, ne durent pas.
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (5)
La Bible te dit de te connaître toi-même, ou
d'être certain. La certitude est toujours de
Dieu. Quand tu aimes quelqu'un, tu l'as perçu
tel qu'il est et cela te permet de le connaître.
Tant que tu ne l'as pas d'abord perçu tel qu'il
est, tu ne peux pas le connaître. Aussi
longtemps que tu poses des questions à son
sujet, tu laisses entendre clairement que tu ne
connais pas Dieu. La certitude ne requiert pas
l'action. Quand tu dis que tu te bases sur la
connaissance pour agir, en fait tu confonds
connaissance et perception. La connaissance
procure la force nécessaire à la pensée
créatrice mais non à l'action juste. La
perception, les miracles et l'action sont
étroitement reliés. La connaissance est le
résultat de la révélation, et elle n'induit que la
pensée. Même sous sa forme la plus
spiritualisée, la perception implique le corps.
La connaissance vient de l'autel au-dedans et
elle est intemporelle parce qu'elle est
certaine. Percevoir la vérité, ce n'est pas la
même chose que la connaître.
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (6)
La perception juste est d'abord nécessaire
afin que Dieu puisse communiquer
directement avec Ses autels, qu'Il a établis
en Ses Fils. Là Il peut communiquer Sa
certitude, et Sa connaissance apportera la
paix sans aucune question. Dieu n'est pas
un étranger pour Ses Fils et Ses Fils ne sont
pas des étrangers les uns pour les autres.
La connaissance a précédé à la fois la
perception et le temps et c'est elle qui à la
fin les remplacera. Voilà la signification
réelle de '' l'alpha et l’oméga, le
commencement et la fin '' et : '' Avant
qu'Abraham fût, je suis. '' La perception
peut et doit être stabilisée, mais la
connaissance est stable. '' Crains Dieu et
observe Ses commandements '' devient : ''
Connais Dieu et accepte Sa certitude. ''
Chapitre 3
LA PERCEPTION
INNOCENTE
III. Perception versus
connaissance (7)
Si tu attaques l'erreur en autrui, c'est toi-
même que tu blesseras. Tu ne peux pas
connaître ton frère quand tu l'attaques.
C'est toujours un étranger qui est attaqué.
Tu fais de lui un étranger en le
malpercevant, et ainsi tu ne peux pas le
connaître. C'est parce que tu as fait de lui
un étranger que tu as peur de lui. Perçois-
le correctement afin de pouvoir le
connaître. Il n'y a pas d'étrangers dans la
création de Dieu. Pour créer comme Il a
créé, tu ne peux créer que ce que tu
connais et donc acceptes pour tien. Dieu
connaît Ses enfants avec une parfaite
certitude. Il les a créés en les connaissant.
Il les reconnaît parfaitement. Quand ils ne
se reconnaissent pas les uns les autres, ils
ne Le reconnaissent pas.

Contenu connexe

En vedette

LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
Pierrot Caron
 
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissageChapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
Pierrot Caron
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Pierrot Caron
 
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
Pierrot Caron
 
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernierChapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Pierrot Caron
 
1415001360
14150013601415001360
1415001360
hamedt64
 
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perceptionChapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Pierrot Caron
 
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
Pierrot Caron
 
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
Pierrot Caron
 
Chapitre 4: VII. Création et communication
Chapitre 4: VII. Création et communicationChapitre 4: VII. Création et communication
Chapitre 4: VII. Création et communication
Pierrot Caron
 
Les composantes de l'unité centrale
Les composantes de l'unité centraleLes composantes de l'unité centrale
Les composantes de l'unité centralezoghlamihanen
 
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
Pierrot Caron
 
Chapitre 5: INTRODUCTION
Chapitre 5: INTRODUCTIONChapitre 5: INTRODUCTION
Chapitre 5: INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 6:V.C Les leçons du Saint-Esprit - C
Chapitre 6:V.C  Les leçons du Saint-Esprit - CChapitre 6:V.C  Les leçons du Saint-Esprit - C
Chapitre 6:V.C Les leçons du Saint-Esprit - C
Pierrot Caron
 
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
Pierrot Caron
 
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
Pierrot Caron
 
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
Pierrot Caron
 
Révision III - Introduction
Révision III - IntroductionRévision III - Introduction
Révision III - Introduction
Pierrot Caron
 
Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
 Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
Pierrot Caron
 

En vedette (20)

LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
LEÇON 77 – J’ai droit aux miracles.
 
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissageChapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
Chapitre 4: I. Juste enseignement et juste apprentissage
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
 
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
LEÇON 72 – Avoir des rancœurs est une attaque contre le plan de Dieu pour le ...
 
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernierChapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
Chapitre 2: VIII. La signification du Jugement dernier
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
1415001360
14150013601415001360
1415001360
 
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perceptionChapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
 
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
LEÇON 99 – Le salut est ma seule fonction ici.
 
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
Chapitre 6: I.A Le message de la crucifixion (paragraphes 1 à 10)
 
Chapitre 4: VII. Création et communication
Chapitre 4: VII. Création et communicationChapitre 4: VII. Création et communication
Chapitre 4: VII. Création et communication
 
Les composantes de l'unité centrale
Les composantes de l'unité centraleLes composantes de l'unité centrale
Les composantes de l'unité centrale
 
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
Chapitre 6: I.B Le message de la crucifixion (paragraphes 11 à 19)
 
Chapitre 5: INTRODUCTION
Chapitre 5: INTRODUCTIONChapitre 5: INTRODUCTION
Chapitre 5: INTRODUCTION
 
Chapitre 6:V.C Les leçons du Saint-Esprit - C
Chapitre 6:V.C  Les leçons du Saint-Esprit - CChapitre 6:V.C  Les leçons du Saint-Esprit - C
Chapitre 6:V.C Les leçons du Saint-Esprit - C
 
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
LEÇON 106 – Que je sois calme et que j’écoute la vérité.
 
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
LEÇON 100 – Mon rôle est essentiel au plan de Dieu pour le salut.
 
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
RÉVISION III – Introduction (Instructions pour la révision des leçons 91 à 110)
 
Révision III - Introduction
Révision III - IntroductionRévision III - Introduction
Révision III - Introduction
 
Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
 Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
Chapitre 7: VII. La totalité du Royaume
 

Similaire à Chapitre 3: III. Perception versus connaissance

Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soiChapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Pierrot Caron
 
Section VII - Création versus image de soi
Section VII - Création versus image de soiSection VII - Création versus image de soi
Section VII - Création versus image de soi
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soiChapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
 Chapitre 3: V. Au-delà de la perception Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autoritéChapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Pierrot Caron
 
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autoritéChapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Pierrot Caron
 
Section VI - Le jugement et le problème de l'autorité
Section VI - Le jugement et le problème de l'autoritéSection VI - Le jugement et le problème de l'autorité
Section VI - Le jugement et le problème de l'autorité
Pierrot Caron
 
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardonIV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
Pierrot Caron
 
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardonChapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Pierrot Caron
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Pierrot Caron
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Pierrot Caron
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Pierrot Caron
 
Section VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effetSection VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effet
Pierrot Caron
 
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raisonChapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
Pierrot Caron
 
V. La fonction de la raison
V. La fonction de la raisonV. La fonction de la raison
V. La fonction de la raison
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-EspritChapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-EspritChapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Pierrot Caron
 
I. Le jugement du Saint-Esprit
I. Le jugement du Saint-EspritI. Le jugement du Saint-Esprit
I. Le jugement du Saint-Esprit
Pierrot Caron
 
V. La « dynamique » de l’ego
V. La « dynamique » de l’egoV. La « dynamique » de l’ego
V. La « dynamique » de l’egoPierrot Caron
 

Similaire à Chapitre 3: III. Perception versus connaissance (20)

Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soiChapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
 
Section VII - Création versus image de soi
Section VII - Création versus image de soiSection VII - Création versus image de soi
Section VII - Création versus image de soi
 
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soiChapitre 3: VII. Création versus image de soi
Chapitre 3: VII. Création versus image de soi
 
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
 Chapitre 3: V. Au-delà de la perception Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
Chapitre 3: V. Au-delà de la perception
 
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraieChapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
Chapitre 3: II. Les miracles comme perception vraie
 
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autoritéChapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
 
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autoritéChapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
Chapitre 3: VI. Le jugement et le problème de l'autorité
 
Section VI - Le jugement et le problème de l'autorité
Section VI - Le jugement et le problème de l'autoritéSection VI - Le jugement et le problème de l'autorité
Section VI - Le jugement et le problème de l'autorité
 
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardonIV. Le plan du saint esprit pour le pardon
IV. Le plan du saint esprit pour le pardon
 
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardonChapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
Chapitre 9: IV Le plan du Saint-Esprit pour le pardon
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
 
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparationChapitre 2: I. Les origines de la séparation
Chapitre 2: I. Les origines de la séparation
 
Chapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effetChapitre 2: VII. Cause et effet
Chapitre 2: VII. Cause et effet
 
Section VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effetSection VII - Cause et effet
Section VII - Cause et effet
 
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raisonChapitre 21: V. La fonction de la raison
Chapitre 21: V. La fonction de la raison
 
V. La fonction de la raison
V. La fonction de la raisonV. La fonction de la raison
V. La fonction de la raison
 
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-EspritChapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
 
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-EspritChapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
Chapitre 12: I. Le jugement du Saint-Esprit
 
I. Le jugement du Saint-Esprit
I. Le jugement du Saint-EspritI. Le jugement du Saint-Esprit
I. Le jugement du Saint-Esprit
 
V. La « dynamique » de l’ego
V. La « dynamique » de l’egoV. La « dynamique » de l’ego
V. La « dynamique » de l’ego
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Pierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

Chapitre 3: III. Perception versus connaissance

  • 1. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (1) Nous avons insisté sur la perception et nous avons très peu parlé jusqu'à présent de la connaissance. C'est que la perception doit être redressée avant que tu puisses connaître quoi que ce soit. Connaître, c'est être certain. L'incertitude signifie que tu ne connais pas. La connaissance est pouvoir parce qu'elle est certaine, et la certitude est force. La perception est temporaire. En tant qu'attribut de la croyance en l'espace et le temps, elle est sujette soit à la peur ou à l'amour. Les malperceptions produisent la peur et les perceptions vraies encouragent l'amour, mais aucune n'apporte de certitude parce que toute perception varie. Voilà pourquoi ce n'est pas la connaissance. La perception vraie est la base de la connaissance, mais connaître est l'affirmation de la vérité et par-delà toute perception.
  • 2. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (2) Toutes tes difficultés viennent du fait que tu ne te reconnais pas toi-même, ni ton frère ni Dieu. Reconnaître signifie '' connaître de nouveau '' et cela implique que tu as connu jadis. Tu peux voir de multiples façons parce que la perception comporte une interprétation, ce qui signifie qu'elle n'est ni entière ni constante. Le miracle, qui est une façon de percevoir, n'est pas la connaissance. C'est la réponse juste à une question, mais tu ne poses pas de question quand tu connais. Pour défaire les illusions, la première étape est de les mettre en question. Le miracle, ou la réponse juste, les corrige. Puisque les perceptions changent, il est évident qu'elles dépendent du temps. Comment tu perçois à n'importe quel moment détermine ce que tu fais, et les actions doivent se produire dans le temps. La connaissance est intemporelle, parce que la certitude ne peut être mise en question. Tu connais quand tu as cessé de poser des questions.
  • 3. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (3) L'esprit interrogateur se perçoit dans le temps et cherche donc des réponses futures. L'esprit fermé croit que le futur et le présent seront pareils. Cela établit un état qui en apparence est stable et qui habituellement est une tentative pour contrebalancer la peur sous- jacente que le futur sera pire que le présent. Cette peur inhibe la tendance même à poser des questions.
  • 4. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (4) La vraie vision est la perception naturelle de la vue spirituelle, mais c'est encore une correction plutôt qu'un fait. La vue spirituelle est symbolique; ce n'est donc pas un mécanisme pour connaître. C'est toutefois un moyen de perception juste, ce qui la fait entrer dans le domaine du miracle proprement dit. Une '' vision de Dieu '' serait un miracle plutôt qu'une révélation. Le simple fait qu'elle implique la perception retire l'expérience du champ de la connaissance. C'est pourquoi les visions, si saintes qu'elles soient, ne durent pas.
  • 5. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (5) La Bible te dit de te connaître toi-même, ou d'être certain. La certitude est toujours de Dieu. Quand tu aimes quelqu'un, tu l'as perçu tel qu'il est et cela te permet de le connaître. Tant que tu ne l'as pas d'abord perçu tel qu'il est, tu ne peux pas le connaître. Aussi longtemps que tu poses des questions à son sujet, tu laisses entendre clairement que tu ne connais pas Dieu. La certitude ne requiert pas l'action. Quand tu dis que tu te bases sur la connaissance pour agir, en fait tu confonds connaissance et perception. La connaissance procure la force nécessaire à la pensée créatrice mais non à l'action juste. La perception, les miracles et l'action sont étroitement reliés. La connaissance est le résultat de la révélation, et elle n'induit que la pensée. Même sous sa forme la plus spiritualisée, la perception implique le corps. La connaissance vient de l'autel au-dedans et elle est intemporelle parce qu'elle est certaine. Percevoir la vérité, ce n'est pas la même chose que la connaître.
  • 6. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (6) La perception juste est d'abord nécessaire afin que Dieu puisse communiquer directement avec Ses autels, qu'Il a établis en Ses Fils. Là Il peut communiquer Sa certitude, et Sa connaissance apportera la paix sans aucune question. Dieu n'est pas un étranger pour Ses Fils et Ses Fils ne sont pas des étrangers les uns pour les autres. La connaissance a précédé à la fois la perception et le temps et c'est elle qui à la fin les remplacera. Voilà la signification réelle de '' l'alpha et l’oméga, le commencement et la fin '' et : '' Avant qu'Abraham fût, je suis. '' La perception peut et doit être stabilisée, mais la connaissance est stable. '' Crains Dieu et observe Ses commandements '' devient : '' Connais Dieu et accepte Sa certitude. ''
  • 7. Chapitre 3 LA PERCEPTION INNOCENTE III. Perception versus connaissance (7) Si tu attaques l'erreur en autrui, c'est toi- même que tu blesseras. Tu ne peux pas connaître ton frère quand tu l'attaques. C'est toujours un étranger qui est attaqué. Tu fais de lui un étranger en le malpercevant, et ainsi tu ne peux pas le connaître. C'est parce que tu as fait de lui un étranger que tu as peur de lui. Perçois- le correctement afin de pouvoir le connaître. Il n'y a pas d'étrangers dans la création de Dieu. Pour créer comme Il a créé, tu ne peux créer que ce que tu connais et donc acceptes pour tien. Dieu connaît Ses enfants avec une parfaite certitude. Il les a créés en les connaissant. Il les reconnaît parfaitement. Quand ils ne se reconnaissent pas les uns les autres, ils ne Le reconnaissent pas.