SlideShare une entreprise Scribd logo
Charte « cercle alimentation Bio»
La charte du « cercle alimentation » s'articule sur 4 axes :
1) Encourager le respect de l'environnement.
– Consommer des produits frais et de saison élaborés localement, c'est penser à sa santé
mais aussi à l'environnement : moins de pollution due au transport, réduction des
emballages, engagement de la part des producteurs pour la non-utilisation de produits
phytosanitaires, engrais chimiques , traitements antibiotiques préventifs.
– Soutenir les producteurs locaux dans cette production c'est sauvegarder et reconstruire
des paysages et des écosystèmes fragiles : haies, talus, prairies, zones humides.
2) Rendre accessibles les produits issus de l'agriculture biologique
de proximité.
– Favoriser les circuits courts, c'est éviter les intermédiaires commerciaux afin que le
producteur soit rémunéré de façon juste pour la vente de ses produits.
– C'est aussi permettre à un plus grand nombre de personnes d'avoir accès à ces produits
au meilleur prix en bannissant les intermédiaires commerciaux.
– Il revient au consommateur de prioriser ses achats : acheter BIO certifié ou en
reconversion BIO par une filière locale, aide l'économie régionale.
– C'est soutenir une politique de transparence des prix.
3) Instaurer des relations équitables avec les producteurs.
– Par notre engagement pour l'achat de produits BIO, nous favorisons le maintien d'une
agriculture locale et par la même nous contribuons au maintien des emplois durables
voire à la création de nouveaux postes dans ces domaines.
– Le circuit-court a également à cœur de revaloriser la vie rurale, d 'améliorer et de
revaloriser le lien entre les producteurs et les consommateurs de produits biologiques et
régionaux.
– Soutenir les producteurs locaux dans leur activité, c'est aussi revaloriser leur métier et
leur redonner une place essentielle dans notre société en recréant et développant ce
lien.
4) Etre à l'écoute des adhérents
– L'association donnera la parole à ses adhérents au minimum une fois par an dans une
démarche d'amélioration, de satisfaction et de partage d'idées et de suggestions .
– D'autre part diverses manifestations (débats, des échanges autour d'un film, visites
chez des producteurs, animations, réunions) auront lieu plusieurs fois par an et
requerront la participation d'adhérents volontaires pour aider au bon déroulement des
activités . Elles permettront également de renforcer les liens et de mettre en commun
nos savoirs et savoir-faire.

Contenu connexe

Similaire à Charte réseau alimentaire 02 2013

BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdfBEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
bricebluzz
 
Presentation 20 Mars 2010finale
Presentation 20 Mars 2010finalePresentation 20 Mars 2010finale
Presentation 20 Mars 2010finaleBenjamin Chiquet
 
Guide alimentation
Guide alimentationGuide alimentation
Guide alimentation
Acte75003
 
Structure production agricole 2030
Structure production agricole 2030Structure production agricole 2030
Structure production agricole 2030
Isabelle Goudchaux
 
Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris
Présentation du projet marchandsdes4saisons a parisPrésentation du projet marchandsdes4saisons a paris
Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris
nous sommes vivants
 
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLEAFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
Fatimata Kone
 
Lazare spg workshop cotonou
Lazare spg workshop cotonouLazare spg workshop cotonou
Lazare spg workshop cotonou
PABE BENIN
 
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
Alvina Tissandier
 
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...ANISetoile
 
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétaleSemences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
Guyon Jacky
 
Consommer, S'engager
Consommer, S'engagerConsommer, S'engager
Consommer, S'engager
CHEMISTRY AGENCY
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
laisnenouvelle
 
Bioprotect-B
Bioprotect-BBioprotect-B
Bioprotect-B
Francois Stepman
 
Ogr plaquette version web
Ogr   plaquette version webOgr   plaquette version web
Ogr plaquette version web
LauraAmoileole
 
Manger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioManger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioAude Debenest
 
Manger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioManger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioAude Debenest
 
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIOCONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
Fatimata Kone
 
Consommer local : un phénomène global ?
Consommer local : un phénomène global ? Consommer local : un phénomène global ?
Consommer local : un phénomène global ?
EcoSocioConso
 
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coopCoopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
Tunisian Society for Sustainable Fisheries
 

Similaire à Charte réseau alimentaire 02 2013 (20)

BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdfBEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
BEES-coop_plaquette informative et explicativeFR.pdf
 
Presentation 20 Mars 2010finale
Presentation 20 Mars 2010finalePresentation 20 Mars 2010finale
Presentation 20 Mars 2010finale
 
Guide alimentation
Guide alimentationGuide alimentation
Guide alimentation
 
Structure production agricole 2030
Structure production agricole 2030Structure production agricole 2030
Structure production agricole 2030
 
Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris
Présentation du projet marchandsdes4saisons a parisPrésentation du projet marchandsdes4saisons a paris
Présentation du projet marchandsdes4saisons a paris
 
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLEAFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
AFRIQUE DE L’OUEST : NOURRIR LES VILLES PAR L’AGRICULTURE FAMILIALE DURABLE
 
Lazare spg workshop cotonou
Lazare spg workshop cotonouLazare spg workshop cotonou
Lazare spg workshop cotonou
 
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
Savez-vous tout sur la BIO ? Focus Retail (été 2018)
 
Fondamentaux Des Amap
Fondamentaux Des AmapFondamentaux Des Amap
Fondamentaux Des Amap
 
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_...
 
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétaleSemences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
Semences. Le GNIS veut élargir l'offre variétale
 
Consommer, S'engager
Consommer, S'engagerConsommer, S'engager
Consommer, S'engager
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
 
Bioprotect-B
Bioprotect-BBioprotect-B
Bioprotect-B
 
Ogr plaquette version web
Ogr   plaquette version webOgr   plaquette version web
Ogr plaquette version web
 
Manger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioManger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bio
 
Manger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bioManger-et-penser-bio
Manger-et-penser-bio
 
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIOCONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
CONCERTATION ENTRE LES DIFFERENTS MAILLONS DE LA CHAINE DE VALEUR DU FONIO
 
Consommer local : un phénomène global ?
Consommer local : un phénomène global ? Consommer local : un phénomène global ?
Consommer local : un phénomène global ?
 
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coopCoopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
Coopérative de consommation Entrepreneur vert tunisie coop
 

Plus de Didier Demaret

Bon commande devalance produits secs 2014
Bon commande devalance produits secs 2014Bon commande devalance produits secs 2014
Bon commande devalance produits secs 2014Didier Demaret
 
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014Commande de viande boeuf et veau devalance 2014
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014Didier Demaret
 
Calendrier des commandes 03 2014
Calendrier des commandes 03 2014Calendrier des commandes 03 2014
Calendrier des commandes 03 2014Didier Demaret
 
Paniers de légumes bio
Paniers de légumes bioPaniers de légumes bio
Paniers de légumes bioDidier Demaret
 
Fermiers du bord se sèvre
Fermiers du bord se sèvreFermiers du bord se sèvre
Fermiers du bord se sèvreDidier Demaret
 
Contact cercle alimentation
Contact cercle alimentationContact cercle alimentation
Contact cercle alimentationDidier Demaret
 

Plus de Didier Demaret (6)

Bon commande devalance produits secs 2014
Bon commande devalance produits secs 2014Bon commande devalance produits secs 2014
Bon commande devalance produits secs 2014
 
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014Commande de viande boeuf et veau devalance 2014
Commande de viande boeuf et veau devalance 2014
 
Calendrier des commandes 03 2014
Calendrier des commandes 03 2014Calendrier des commandes 03 2014
Calendrier des commandes 03 2014
 
Paniers de légumes bio
Paniers de légumes bioPaniers de légumes bio
Paniers de légumes bio
 
Fermiers du bord se sèvre
Fermiers du bord se sèvreFermiers du bord se sèvre
Fermiers du bord se sèvre
 
Contact cercle alimentation
Contact cercle alimentationContact cercle alimentation
Contact cercle alimentation
 

Charte réseau alimentaire 02 2013

  • 1. Charte « cercle alimentation Bio» La charte du « cercle alimentation » s'articule sur 4 axes : 1) Encourager le respect de l'environnement. – Consommer des produits frais et de saison élaborés localement, c'est penser à sa santé mais aussi à l'environnement : moins de pollution due au transport, réduction des emballages, engagement de la part des producteurs pour la non-utilisation de produits phytosanitaires, engrais chimiques , traitements antibiotiques préventifs. – Soutenir les producteurs locaux dans cette production c'est sauvegarder et reconstruire des paysages et des écosystèmes fragiles : haies, talus, prairies, zones humides. 2) Rendre accessibles les produits issus de l'agriculture biologique de proximité. – Favoriser les circuits courts, c'est éviter les intermédiaires commerciaux afin que le producteur soit rémunéré de façon juste pour la vente de ses produits. – C'est aussi permettre à un plus grand nombre de personnes d'avoir accès à ces produits au meilleur prix en bannissant les intermédiaires commerciaux. – Il revient au consommateur de prioriser ses achats : acheter BIO certifié ou en reconversion BIO par une filière locale, aide l'économie régionale. – C'est soutenir une politique de transparence des prix. 3) Instaurer des relations équitables avec les producteurs. – Par notre engagement pour l'achat de produits BIO, nous favorisons le maintien d'une agriculture locale et par la même nous contribuons au maintien des emplois durables voire à la création de nouveaux postes dans ces domaines. – Le circuit-court a également à cœur de revaloriser la vie rurale, d 'améliorer et de revaloriser le lien entre les producteurs et les consommateurs de produits biologiques et régionaux. – Soutenir les producteurs locaux dans leur activité, c'est aussi revaloriser leur métier et leur redonner une place essentielle dans notre société en recréant et développant ce lien. 4) Etre à l'écoute des adhérents – L'association donnera la parole à ses adhérents au minimum une fois par an dans une démarche d'amélioration, de satisfaction et de partage d'idées et de suggestions . – D'autre part diverses manifestations (débats, des échanges autour d'un film, visites chez des producteurs, animations, réunions) auront lieu plusieurs fois par an et requerront la participation d'adhérents volontaires pour aider au bon déroulement des activités . Elles permettront également de renforcer les liens et de mettre en commun nos savoirs et savoir-faire.