SlideShare une entreprise Scribd logo
Trombinoscopes "Chercheurs d’humanité"
Chercheurs de connaissance, science et technique
dans le domaine de
la santé physique et psychique
2 - de 1900 à 1934
Étienne Godinot .20.12.2021
Carl Rogers
(1902-1987) Psychologue humaniste états-unien.
Son approche centrée sur la personne met l’accent sur la
qualité de la relation entre le thérapeute et le patient : écoute
empathique (reformulation, messages non verbaux,), authenticité,
non jugement (accueil inconditionnel).
Son travail s’étend à la pédagogie et à la résolution des conflits
internationaux.
A influencé les courants de pédagogie non directive et de
soutien psychosocial aux victimes de catastrophes.
« La vie à son meilleur est un processus fluide et changeant
dans lequel rien n’est fixé. »
« Les seules connaissances qui puissent influencer le
comportement d’un individu sont celles qu’il découvre par lui-même
et qu’il s’approprie. »
Moshe Feldenkrais
(1904-1984), physicien israélien d'origine ukrainienne,
un des introducteur du judo en France dans les années 1930.
S'intéresse au développement humain et au mode
d'apprentissage des enfants, inspiré en partie par l'observation
des enfants dans le cabinet pédiatrique de sa femme, Yona
Rubenstein.
Suite à une blessure au genou, se tourne peu à peu vers
la mise au point d'une méthode de soins non conventionnelle
inspirée des neurosciences, l’ "intégration fonctionnelle".
À partir du mouvement et de son application dans
l’image de soi, fait appel aux quatre parties intégrantes de
l’action : le mouvement, la sensation, le sentiment, la pensée.
« Rien, à propos de nos schémas de comportement,
n’est permanent, si ce n’est notre conviction qu’ils le sont. »
Gregory Bateson
(1904-1980), anthropologue anglais puis états-unien,
psychologue, éthologue, épistémologue.
Influencé par la cybernétique et la théorie des groupes,
s’intéresse à la communication humaine et animale et à l’analyse
interactionnelle des comportements humains.
À l’origine de l’école de Palo Alto. Étudie les "doubles
contraintes" dans la théorie de la schyzophrénie et du fantasme.
« La monstrueuse pathologie atomiste que l’on rencontre
aux niveaux individuel, familial, national et international - la
pathologie du mode de pensée erroné dans lequel nous vivons
tous – ne pourra être corrigée que par l’extraordinaire découverte
des relations qui font la beauté de la nature.»
« La plupart de nos problèmes provient de l’écart entre
notre mode de pensée et le mode de fonctionnement de la
nature.»
Viktor Frankl
(1905-1997), neurologue et psychiatre autrichien d’origine
juive.
En 1942, déporté avec sa famille au camp de concentration de
Theresienstadt, puis en 1944 à Auschwitz (son père, sa mère, son
frère et sa femme seront tués dans les chambres à gaz).
Observe avec étonnement que les plus robustes et actifs sont
les premiers à mourir, et que ceux qui paraissaient les plus faibles
résistent beaucoup plus longtemps : « Face à l'absurde, les plus
fragiles avaient développé une vie intérieure qui leur laissait une
place pour garder l'espoir et questionner le sens. (…) Les plus
aptes à survivre étaient les prisonniers qui avaient une tâche à
remplir après leur libération ».
Crée une nouvelle thérapie qu'il nomme logothérapie, prenant
en compte le besoin de sens et la dimension spirituelle de la
personne.
../..
Viktor Frankl
Pendant 25 ans, directeur de la polyclinique neurologique de
Vienne. S’aperçoit que ses patients ne souffrent pas uniquement de
frustrations sexuelles (cf. Sigmund Freud) ou de complexes
d’infériorité (cf. Alfred Adler) mais aussi d’un "vide existentiel". Le vide
intérieur conduit à imiter les autres (conformisme) ou à se plier à leurs
désirs (totalitarisme).
L’exigence fondamentale de l’homme, affirme-t-il, n’est ni
l’épanouissement sexuel, ni la valorisation de soi, mais la plénitude de
sens.
Chacun doit trouver et se donner une raison d’exister, une raison
unique et singulière. On ne répond à la question que pose l’existence
qu’en prenant sa propre vie en main. La responsabilité est l’essence
même de l’existence humaine.
Ne se fie à aucune religion constituée, à aucune Église, mais
renvoie chacun à lui-même.
Abraham Maslow
(1908-1970). Psychologue états-uniens fils d’immigrants russes
d’origine juive.
Avec Carl Rogers, un des pères de l’approche humaniste.
Surtout connu pour son explication de la motivation par la
hiérarchie des besoins : 1 – besoins physiologiques, 2 – besoins de
sécurité, 3 – besoins d’appartenance, 4 – besoins d’estime de soi, 5 –
besoins d’accomplissement,
auxquels il ajoutait à la fin de sa vie : 6 - besoins de sens, 7 –
besoins de transcendance.
N'a jamais utilisé l'image de pyramide, qui ne correspond pas du
tout à l'esprit de son analyse : la hiérarchie des besoins est une
dynamique.
Dans les années 1960, travaille sur les expériences mystiques et aux
états de conscience exceptionnels. Figure de proue de la "psychologie
transpersonnelle" qui s’intéresse à la dimension spirituelle et mystique de
l’homme.
Klaus Samst et Maria Treben
Klaus Samst (18ème siècle), médecin suédois, soigne avec des
remèdes traditionnels. Compose avec son confrère Urban Hjärne
(1641-1724), une formule en réutilisant un ancien médicament créé
par Paracelse (1493-1541) principalement composé d'herbes, la
thériaque de Venise, à laquelle ils ajoutent dix autres herbes
médicinales. Cette formule prend le nom populaire d‘’élixir du Suédois’
ou ‘liqueur du Suédois’ (Swedenbitter, en latin Elixir ad vitam longam).
Cet élixir qui soulage toutes sortes de maux s'utilise aussi bien en
application externe que par ingestion.
Maria Günzel-Treben (1907-1991), herboriste et auteure
autrichienne. Est guérie de la fièvre thyphoïde par des herbes amères
dans un camp de réfugiés en Bavière en 1940. S'intéresse aux
"simples", les plantes ordinaires et communes qui soignent, et
recueille les recettes et les applications traditionnelles de ces plantes.
Devient célèbre grâce à ses livres La Santé par la pharmacie du bon
Dieu (en allemand : Gesundheit aus der Apotheke Gottes), et Les
guérisons de Maria Treben, traduits en plusieurs langues et vendus en
plusieurs millions d'exemplaires. Découvre et contribue à faire
connaître ‘l’élixir du Suédois’.
Françoise Dolto
(1908-1988), pédiatre et psychanalyste française, pionnière de
la psychanalyse de l’enfance.
Considère que l’enfant, même avant de posséder un langage
parlé, communique déjà par son corps.
Accorde une grande importance à la parole dans la
construction de l’individu.
Crée en 1979 à Paris la Maison Verte, lieu d’accueil et
d’écoute pour les parents accompagnés de leurs jeunes enfants,
dupliqué à travers le monde.
« Ce qui est important chez un être humain, c’est ce qui le fait
vibrer, qui l’émeut, ce qui donne sens à sa vie.
C’est cela qui doit être dit aux enfants, à tous, comme le plus
important dans leur personnalité »
Gerda Alexander
(1908-1994), musicienne et thérapeute allemande. Ses parents
sont conquis par une méthode d'éducation musicale des enfants qu’a
inventée le musicien suisse Emile Jaques-Dalcroze (1865-1950), la
rythmique*. Douée pour la musique et la danse, doit renoncer à une
carrière scénique pour des raisons de santé (rhumatisme articulaire
aigu et endocardite). Les difficultés rencontrées dans son propre corps
se révèlent cependant source de découverte et d’approfondissement de
sa propre conscience corporelle.
Vit au Danemark, à Copenhague de 1933 à 1988. Une riche
expérience avec des enfants, des adultes de tous âges, bien-portants et
souffrants, lui permet de retrouver la santé et de développer une
méthode originale basée sur la prise de conscience sensorielle du
corps, l’écoute et l’observation des sensations : l’eutonie ( du grec eu :
bon et tonos : tonus, tension).
Des propositions d'exercices simples et variés au repos ou en
mouvement amènent au développement de la perception du corps. Les
postures et les mouvements correspondent davantage aux possibilités
anatomiques et sont plus libres d’où une plus grande flexibilité
corporelle et psychique.
* La rythmique s’intéresse aux rapports entre musique et mouvement, notamment à
travers les interactions temps - espace - énergie.
Marie-Louise Aucher
(1908 -1994), musicienne et cantatrice française.
Dans les années 1960,découvre les correspondances vibratoires
entre le son et le corps humain. Établit une échelle de sons qui rejoint
certains points énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise.
Encouragée par des chercheurs et des médecins, fonde alors la
psychophonie, démarche novatrice dans l’enseignement de la pose de
voix.
Dans les années 1970, a l’intuition, désormais confirmée par les
recherches scientifiques, que le chant produit des vibrations bénéfiques
pour l’équilibre neurophysiologique et affectif du bébé.
Auteure de livres, méthodes de vocalise, chansons, partitions
musicales.
« La psychophonie est une démarche auto-expérimentale
d’harmonie physique et psychique qui utilise à la faveur de la voix parlée
et chantée, les correspondances entre l’Homme, les Sons, les Rythmes,
et le Verbe. »
André de Sambucy
André de Sambucy de Sorgue (1909-1987), médecin, gymnaste,
ingénieur-inventeur et ostéopathe. Créateur en 1948 de la ‘méthode des
9 temps’*. Fondateur en France de l'école de masso-kinésithérapie
Sambucy.
Crée, dans les années 1960, la ‘Fondation médico-gymnastique’.
« La méthode des 9 temps ou 9 manières de traiter la colonne
vertébrale et le corps humain (…) consiste dans la juxtaposition, la
combinaison et la synthèse des 9 manières d'agir des 9 métiers existant
depuis la préhistoire. Ces manières d'agir et les métiers correspondant
d'ailleurs aux 9 composantes de la colonne vertébrale et du corps, des
neuf tissus au sens où Bichat utilisait ce mot : des entités anatomo-
physio-mécaniques. »
* 1. Masser, calmer, mobiliser ; 2. Débloquer, manipuler ; 3. Allonger,
détordre, tirer ; 4. Soutenir, ceinturer, corseter ; 5. Recalcifier,
désinfecter; 6. Se redresser, respirer ; 7. Se suspendre, détendre ; 8. se
réchauffer, se remuscler; 9. Postures de yoga, sentir, surveiller le
dos
Jean Hamburger
(1909-1992), médecin français, Résistant, néphrologue,
immunologue.
Professeur à la Faculté de Médecine, dirige à l'hôpital Necker,
à Paris, un Centre de recherches sur les maladies du rein, le rein
artificiel et les greffes d'organes.
À partir de 1972, auteur d’une série d’essais et œuvres
littéraires consacrés à la réflexion d’un biologiste sur la condition
humaine, sur les causes de la fragilité du monde actuel, sur la
recherche d’un équilibre entre les impératifs biologiques et les
exigences spirituelles de l’homme, et sur les limites et les “césures”
de la connaissance.
« Le bouleversement de nos connaissances et de nos pouvoirs
d'action amoncelle les problèmes et même les menaces. L'homme,
plus puissant, apparaît aussi plus fragile. Aussi le temps est-il venu où
l'homme doit exiger que les découvertes prodigieuses de notre temps
comportent obligatoirement une réflexion parallèle sur leurs
conséquences. »
Éric Berne
(1910-1970) psychiatre états-unien. Né dans une famille juive
émigrée d'Europe de l'Est, étudie la médecine puis la psychiatrie.
Fonde en 1964 l'International Transactional Analysis
Association.
L'analyse transactionnelle (AT) est une théorie de la
personnalité et de la communication. Elle postule des états du "Moi"
(Parent, Adulte, Enfant) et étudie les phénomènes intrapsychiques à
travers les échanges relationnels, appelés "transactions", par ex. les
jeux psychologiques (Victime, Persécuteur, Sauveur).
Elle propose des grilles de lecture pour la compréhension des
problèmes relationnels ainsi que des modalités d'intervention pour
résoudre ces problèmes.
L'objectif est de s'orienter sans cesse vers l'autonomie qui
répond à trois critères : conscience, spontanéité et intimité.
« Prenez d’abord les moyens d’aller mieux, on analysera
ensuite si vous le voulez ! »
Alexander Lowen
(1910-2008) psychothérapeute états-unien. Parents émigrés
d'origine russe et juive. Diplômé en science et affaires du City College of
New York, et doctorat au Brooklyn Law School. Directeur sportif de
camps d’été, s'intéresse aussi yoga, à la gymnastique rythmique d'Émile
Jaques-Dalcroze et à la ‘relaxation progressive’ d'Edmund Jacobson.
Disciple de Wilhelm Reich, devient thérapeute reichien. À partir de
septembre 1947, étudie à la Faculté de médecine de Genève, docteur
en médecine en juin 1951.
En 1953, de retour aux États-Unis, s'associe avec deux autres
adeptes de Reich, John Pierrakos et William Walling : ils fondent
l'Institute for Bioenergetic Analysis. Développe sa propre conception
bioénergétique : sur la base du concept de l'identité fonctionnelle du
corps et de l'esprit « le processus énergétique du corps détermine ce
qui se passe dans l'esprit tout comme il détermine ce qui se passe dans
le corps ».
Sa thérapie consiste à travailler et réduire les défenses neuro-
musculaires structurées dans le corps sous forme de contractions
chroniques ou nœuds, pour mieux faire circuler les énergies bloquées
dans le corps grâce à des exercices physiques ou de respiration.
Pierre-Valentin Marchesseau
(1911-1994), naturopathe français. Formation en éducation
physique, philosophie, droit et biologie. Aux États-Unis, découvre les
travaux du naturopathe Benedict Lust (1972-1945), de l’hygiéniste
Bernard Mc Fadden (1868-1955) et du philosophe spiritualiste Jiddu
Krishnamurti (1895-1986). De retour en France, s’intéresse aux idées du
docteur Georges Rouhet (1854-1952) et du professeur Edmond
Desbonnet (1868-1953), précurseurs de la biokinésie.
Traduit les concepts de la naturopathie en 1935. Le but est de
favoriser l’auto-guérison en plaçant le patient dans un milieu sain, car la
santé résulte d’une bonne hygiène de vie sur le plan alimentaire,
musculaire et psychique. Crée en 1973 à Paris l’’Institut d’Hygiène Vitale’
où il forme de nombreux naturopathes. Fonde également la société
d’aliments biologiques ‘Vitagermine’. Auto-publie une cinquantaine
d'ouvrages dans lesquels il dispense son savoir naturopathe et qui sont
utilisés lors de ses formations.
Pour lui, il n’est pas question de se passer des progrès de la méde-
cine allopathique, en particulier en chirurgie, mais de la remettre à sa
juste place qui est d’être essentiellement curative. Imagine un triangle
ayant pour base la naturopathie et pour sommet l’allopathie. Entre les
deux se trouvent les médecines douces comme l’homéopathie.
Henri Laborit
(1914-1995), médecin chirurgien et neurobiologiste français.
Introduit l'utilisation des neuroleptiques en 1951. Également éthologue
(spécialiste du comportement animal), "eutonologue", (spécialiste du
comportement humain) et philosophe.
Dans une sociobiologie qui remet en cause l’ordre établi, applique -
trop rapidement - aux structures sociales les mécanismes régissant les
structures biologiques.
Distingue l’agression, l’agressivité et la violence.
Distingue aussi - l’agressivité prédatrice, quasiment inexistante
chez l’homme, - l’agressivité de compétition, - l’agressivité défensive, en
réponse à l’agression du milieu, - l’agressivité d’angoisse ou d’irritabilité.
« Dans un milieu fermé, confronté à une situation dangereuse ou
angoissante parce qu’elle contient une menace physique et/ou
psychologique, l’individu peut libérer ses tensions de deux manières : par
l’agression ou par la fuite. »
Gertrude Elion
(1918-1999), pharmacologue et biochimiste états-unienne. Père
dentiste émigré lituanien, études bouleversées par les difficultés
engendrées par la crise économique de 1929. Master de science en 1941,
assistante de laboratoire puis professeure de lycée.
À partir de 1944, travaille avec George Hitchings pour la compagnie
pharmaceutique ‘Burroughs-Wellcome’, future ‘GlaxoSmithKline’. Ses
recherches portent sur les propriétés chimiques des purines, constituants
des acides nucléiques d'importance majeure dans les cellules vivantes.
Prix Nobel de médecine en 1988 pour ses découvertes dans
l'élaboration de nouveaux médicaments, notamment dans le domaine des
antirétroviraux : contre la leucémie; premier immunosuppresseur utilisé lors
de transplantations d'organes; contre la goutte; contre le paludisme et la
toxoplasmose; contre les méningites, septicémie, et infections bactériennes
urinaires et des voies respiratoires; contre l'herpès.
Consultante auprès de l'O.M.S. dans le département de recherche sur
les maladies tropicales (spécialement la malaria), occupe la chaire de
pharmacologie à l'université de Caroline du Nord.
Anne Ancelin Schützenberger
Née en 1919, Résistante, psychologue française, psychothéra-
peute.
Dirige pendant une vingtaine d'années le laboratoire de
psychologie sociale et clinique à l'université de Nice Sophia Antipolis.
Psychanalysée par Françoise Dolto qui suggère, dans les années
1970, que les enfants héritent des troubles non résolus de leurs parents,
ainsi que de leurs dettes inconscientes à l'égard des générations
précédentes..
Inititie la psychogénéalogie, ou analyse transgénérationnelle,
selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par
les ascendants d'un individu conditionnent ses faiblesses constitution-
nelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comporte-
ments étranges ou inexplicables.
« Ce qui n’a pu se mettre en larmes et en mots s’exprime ensuite
par des maux, faute de mots pour le dire. »
« La souffrance prend sa source dans le secret, tel un "cadavre
dans le placard", voire un fantôme qui crie vengeance ou demande à être
reconnu et pleuré. »
.
Rosalind Franklin
( 1920-1958), physico-chimiste britannique. Doctorat en physique-
chimie à Cambridge. Pendant la 2ème Guerre mondiale, est garde dans l'Air
Raid Precautions à Londres, joue un rôle majeur de protection pendant les
bombardements allemands en parallèle de l'écriture de sa thèse sur l’ADN.
Recherches à Paris de 1947 à 1950 au Laboratoire central des services
chimiques de l'État, où elle utilise les techniques de diffractométrie de
rayons X pour déterminer les structures amorphes du carbone. Étudie des
fibres d'ADN par diffraction des rayons X au King's College de Londres.
Pionnière de la biologie moléculaire, formule la première dans un
rapport non publié la structure hélicoïdale de l'acide désoxyribonucléique
(ADN), découverte spoliée par James Watson (né en 1928) et Francis Crick
(1916-2004) qui accèdent à son travail et obtiendront le prix Nobel.
Au Birkbeck College, utilise la technique de la cristallographie sur
les virus et permet la découverte de la structure du virus de la mosaïque du
tabac
Meurt prématurément en 1958 d'un cancer de l'ovaire, probable-
ment lié à l’exposition aux radiations lors de ses recherches
Alfred Tomatis
(1920-2001), oto-rhino-laryngologiste français.
Au laboratoire d‘acoustique des arsenaux de l'aéronautique, examine
des personnes dont l'audition est altérée par l'exposition au bruit des
moteurs à réaction : remarque assez souvent une déformation très nette de
la voix. Rapproche ce cas de figure de celui des chanteurs à la voix brisée,
imagine que les troubles de l'audition causent les perturbations de la voix,
cherche une méthode expérimentale qui mette en évidence les réactions et
les contre-réactions de l'audition sur l'émission vocale. Postule que modifier
les facultés auditives d'un sujet amène la transformation du comportement
et du langage.
Après avoir exercé des activités de médecin ORL pendant plus de
31 ans, se consacre de plus en plus à la recherche et à l’application de sa
méthode. La thérapie est réalisée au moyen d'une ‘oreille électronique à
précession’, un appareil de gymnastique de l’écoute qui filtre les sons.
Cette méthode de rééducation de l'ouïe et la voix est mise en œuvre par un
réseau d'instituts et d'écoles privés et publiques dans les domaines de la
communication, de l'éducation et de l'apprentissage des langues.
Ses théories sur le traitement des troubles de l’audition et du
langage sont connues sous le nom de ‘méthode Tomatis’ ou ‘audio-psycho-
phonologie’ (APP).
André Rochais
(1921-1990). Psychopédagogue français. Instituteur puis
directeur d’école, prêtre catholique, marqué par Carl Rogers.
Met en évidence une structure profonde du psychisme humain,
un système explicatif de l’homme au-delà des différences de races et
de cultures : corps, sensibilité, rationalité (intelligence, liberté,
volonté), être (identité, liens essentiels, agir essentiel), au-delà de
l’être.
Fonde en 1970 une psychopédagogie de la croissance de la
personne, ‘Personnalité et Relations Humaines’ (PRH), destinée à
mieux se connaître soi-même et à mieux vivre avec les autres. La
formation PRH est aujourd’hui proposée dans une quarantaine de
pays.
« Faire passer à l’homme de la rue toutes ces richesses qu’il y
a dans le monde de la psychologie »
« Avancer... Avancer… C’est ce que j’ai toujours fait .»
Paul Watzlawick
(1921-2007). États-unien né en Autriche, prisonnier politique
sous le régime nazi, s’évade. Travaille en Italie, en Suisse, en Inde,
aux États-Unis.
Philosophe, psychologue, psychothérapeute, psychanalyste
jungien et sociologue, rejoint en 1961 le Mental Research Institute de
Palo Alto. Fondateur de l’École de Palo Alto.
Dénonce les fausses alternatives (doubles contraintes).
Travaille
- sur la communication,
- sur l’asymétrie cérébrale (cerveau gauche rationaliste,
cerveau droit émotif),
- sur la théorie du changement.
« Une idée, pour peu qu’on s’y accroche avec une conviction
suffisante, qu’on la caresse et la berce avec soin, finira par produire
sa propre réalité.»
Alice Miller
(1923-2010), née en Pologne, docteure en philosophie,
psychologie et sociologie, chercheure sur l'enfance, auteure de 13
livres.
Enseigne à l'université de Zürich et exerce en tant que
psychothérapeute.
S’intéresse à l'enfant sage : celui qui s'adapte aux règles
édictées par ses parents pour combler leurs attentes, au prix d'une
répression plus ou moins sévère de ses propres sentiments.
S'inspirant des récits de ses patients, de biographies de
dictateurs et d'artistes, affirme que la maltraitance produit non
seulement des enfants malheureux, mais aussi, bien souvent, des
parents maltraitants.
Remet en cause la "pédagogie noire" ("Qui aime bien châtie
bien").
« Toutes les victimes ne seront pas forcément bourreaux, mais
tous les bourreaux ont été victimes ».
Rolando Toro Araneda
(1924-2010), anthropologue, psychologue, poète et peintre chilien.
Chargé de cours d'anthropologie médicale à l'École de Médecine du Chili
où il fait des recherches sur l'expansion de conscience, thérapie destinée à
libérer les empreintes émotionnelles du passé, dénouer des blocages, des
blessures liées à l'enfance, la naissance, la vie intra-utérine. Professeur en
psychologie de l'Art et de l'Expression à ‘l'Institut des Beaux-Arts’ de ‘l'Uni-
versité pontificale catholique du Chili’, professeur à ‘l'Université Ouverte
InterAméricaine d'Argentine’.
Crée le système de développement humain biodanza (bio : vie; danza
: mouvement habité) au début des années 1960. Étudie et soigne le
psychosomatisme, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer à travers la
biodanza en Argentine, Brésil, Italie et Suisse entre 1974 et 1998, date à
laquelle il rentre au Chili.
La biodanza se définit comme un système d'intégration humaine, de
rénovation organique, de rééducation affective et de réapprentissage des
fonctions originaires de la vie. C'est un système qui stimule le développe-
ment et l'intégration de l'être humain par la musique et l'émotion, par des
propositions de mouvements, alliés au plaisir de vivre. C’est un ensemble
cohérent d'exercices pratiqués individuellement, à deux, en petits groupes
ou en groupe complet. ../..
Rolando Toro Araneda
Chaque exercice est effectué sur une musique spécifique.
Excepté un partage oral en début de séance, celle-ci se déroule sans
que les participants n'échangent verbalement.
L’objectif est le lien et les 5 lignes sont du système sont :
- la vitalité (santé, dynamisme, joie de vivre, courage de vivre);
- la sexualité (désir et plaisir de se sentir vivant, sensualité);
- la créativité (se renouveler, diversifier le répertoire existentiel);
- l'affectivité (aimer et être aimé, empathie, respect);
- la transcendance (intégration à l'humanité, la nature, l'univers).
La vivencia, base de la méthodologie de la biodanza, est une
expérience vécue avec une grande intensité, dans l’instant présent.
Le principe biocentrique propose une lecture du monde qui prend la
vie comme valeur centrale et naît de notre désir de coexister en
harmonie avec toutes les autres formes de vie.
La biodanse est aujourd'hui pratiquée dans plus d'une
quarantaine de pays, avec plus de 2 500 professeurs, principalement
en Amérique latine et en Europe, mais aussi au Canada, aux États-
Unis, en Afrique du Sud et au Japon. Elle se pratique également dans
les écoles, en hôpital, dans les entreprises et organisations.
Franco Basaglia
(1924-1980) médecin psychiatre italien. Critique de l'institution asilaire
et fondateur du mouvement de la ‘psychiatrie démocratique’ ou
‘antipsychiatrie’.
Durant les années 1960, organisateur à Trieste et à Gorizia des
‘communautés thérapeutiques’ qui défendent le droit des individus
psychiatrisés. Instaure des ateliers de peinture et de théâtre à l’hôpital de
Trieste, ainsi qu’une coopérative de patients leur permettant de voir leur
travail reconnu et rémunéré.
Lutte contre la déshumanisation des malades et pour la ‘dé-
psychiatrisation’ afin de pouvoir agir sur un terrain vierge : il faut éviter
l'étiquette psychiatrique et tout ce qu'elle comporte d'implicite et de
réducteur. Se rebelle non seulement contre la brutalité de la ségrégation
asilaire du malade, mais aussi contre les conceptions inhumaines dites
"scientifiques" qui la sous-tendent et la justifient.
Son combat est à l'origine de la ‘loi 180’ devenue effective en 1999 dans
toute l’Italie. Elle vise l’abolition progressive des hôpitaux psychiatriques, et la
création, si l’hospitalisation est nécessaire, de nouveaux services de petites
dimensions ( SPDC : Services Psychiatriques de Diagnostic et de Cure) à l’intérieur
des hôpitaux généraux.
Tony Lainé (1930-1992) en France s'inspire de son expérience. La
sectorisation menée en France dans les années 1970 n'est pas sans rapport avec
l'expérience de Trieste, notamment dans l'accent mis sur l'extrahospitalier.
Theo Colborn
Theodora Emily Colborn, née Decker (1927-2014), zoologue états-
unienne. Études de pharmacie, maîtrise en sciences en écologie des
eaux douces, doctorat en zoologie à l'Université du Wisconsin-Madison,
professeure de zoologie à l'Université de Floride, Gainesville.
Analyste en santé environnementale, auteure d’études sur les effets
des perturbateurs endocriniens chimiques sur la santé, crée et dirige le
Wildlife and Contaminants Program du World Wildlife Fund (WWF). Ses
recherches en 1988 sur l'état de l'environnement des Grands Lacs
révèlent que les oiseaux femelles, les poissons, les mammifères et les
reptiles prédateurs supérieurs transfèrent des produits chimiques
artificiels persistants à leur progéniture, ce qui mine le développement et
la programmation des organes de leurs jeunes avant leur naissance. En
1991, à la lumière de ces preuves, réunit 21 scientifiques internationaux
de 15 disciplines différentes pour partager leurs recherches sur les
impacts transgénérationnels sur la santé.
Fonde à 76 ans le The Endocrine Disruption Exchange (TEDX),
basé à Paonia (Colorado), organisme cherchant comment les expositions
environnementales aux perturbateurs endocriniens interfèrent avec le
développement et la santé, à destination des universitaires, décideurs
politiques, autorités de santé publique, médecins, médias et particuliers.
James Watson, Francis Crick
et Maurice Wilkins
J. W., né en 1928, généticien et biochimiste états-unien. Études
d’ornithologie, biologie et biochimie. En 1951, au laboratoire de
cristallographie de Cambridge, travaille sur l’ARN (acide ribonucléique)
et l’ADN (acide désoxyribonucléique).
F. C. (1916-2004), biologiste britannique.
M. W (1916-2004, photo du milieu), physicien britannique d'origine
néo-zélandaise, spécialiste des rayons X.
Codécouvreurs en 1953 de la structure hélicoïdale de l'ADN.
L'ADN contient toute l'information génétique, appelée génome,
permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des
êtres vivants. Dans les cellules, l'ADN est organisé en structures
appelées chromosomes. L'ADN est transmis au cours de la
reproduction et joue le rôle de support de l'hérédité. La modification de
la séquence des bases d'un gène peut conduire à une maladie
génétique ou à une mutation génétique.
Obtiennent en 1962 le prix Nobel de physiologie ou médecine
pour cette découverte qui bouleverse la biochimie et ouvre la voie à
une discipline nouvelle, la biologie moléculaire.
Donald Henderson
(1928-2016), médecin et épidémiologiste états-unien.
Diplôme de santé publique à l‘’Université Johns Hopkins’ en 1960,
épidémiologiste aux ‘Centres pour le contrôle et la prévention des
maladies’ (CDC)
En 1965-1966, responsable de la planification du
programme d'éradication de la variole en Afrique centrale et de
l'Ouest, ainsi que du contrôle de la rougeole dans ces régions.
De 1967 à 1977, dirige le programme international qui
aboutit à l'éradication de la variole sur toute la surface du globe,
sous l'égide de l‘’Organisation Mondiale de la Santé’ (OMS). À
l'origine de plusieurs programmes internationaux de vaccination
infantile. En 1977, Doyen de la School of Public Health de
l'Université Johns Hopkins et professeur d'épidémiologie et de santé
internationale.
Fonde en 1998 un centre d'étude de défense civile contre
le bioterrorisme à l'Université Johns Hopkins, qui prend le nom de
UPMC Center for Health Security.
Denise Van Caneghem
Française née en 1930 ?, normalienne étudiante à la Sorbonne
en 1951, maître de conférence à l’université Paris V René Descartes
de 1969 à 1986.
Mène à partir de 1970 des recherches sur l’agressivité dans
une perspective pluridisciplinaire (biologie, éthologie et sciences
humaines).
Distingue la combativité comme affirmation de soi liée à
l’amour de la vie et la destructivité liée à la peur de l’autre et à des
pulsions de mort.
Fait converger une approche scientifique réaliste de
l’agressivité et une démarche morale volontariste pour redonner sens
aux notions de liberté, de responsabilité et d’autonomie par l’invention
d’une "combativité pacifiante" et de systèmes symboliques de
communication
« Le problème n’est plus de savoir si l’agressivité est naturelle
ou culturelle, innée ou apprise (toute conduite est le produit d’une
interaction gènes/milieu), mais plutôt de savoir quelles sont ses
fonctions, afin de les assurer autrement. »
Thérèse Bertherat
(1931-2014), kinésithérapeute et essayiste française. Créatrice de
l'antigymnastique, pédagogie corporelle qui vise une meilleure connais-
sance de son corps afin d'apprendre à localiser les nœuds musculaires,
qui prennent leur source dans l’histoire personnelle de chacun, afin d’y
remettre mobilité et vitalité, afin de relâcher, par soi-même, tensions et
contractions musculaires,
S’inspire principalement des travaux de trois personnes : Wilhelm
Reich (1897-1957), médecin et psychanalyste autrichien; Lily Ehrenfried
(1896-1994), instigatrice de la gymnastique holistique; et surtout
Françoise Mézières (1909-1991), kinésithérapeute, créatrice de la
‘méthode Mézières’, qu'elle rencontre en 1972 à Paris et qui sera son
professeur de kinésithérapie.
« Notre corps est intelligent, il a une histoire, de la mémoire. Il
mérite beaucoup mieux qu’une domestication forcée et un dressage
systématique. »
« On nous dit qu’il faut que le corps se fortifie, qu’il faut suer et
transpirer. Alors pour avoir la forme, on enfourche son vélo, on se pend à
l’espalier, on s’essouffle au jogging, on empoigne les haltères. Ce qu’il
faudrait faire, c’est d’abord ouvrir les yeux et se donner la peine de
regarder notre corps pour comprendre comment il fonctionne. »
Luc Montagnier
Né en 1932, biologiste virologue français. Colauréat avec Françoise
Barré-Sinoussi du prix Nobel de physiologie ou médecine, pour leur
découverte, en 1983, du VIH, le virus responsable du SIDA.
Se disant agnostique, milite pour que les religions ne refusent pas
les apports des sciences.
Montre par une expérience qu’il qualifie de ‟transduction”, la
régénération d’ADN à partir d’eau pure mystérieusement ‟informée” par
des signaux électromagnétiques numérisés et transmis par email à un
laboratoire italien. Le vivant ne serait plus seulement régi par des
réactions chimiques, mais aussi par des signaux électromagnétiques
porteurs d’informations.
« C’est à nos collègues physiciens et chimistes que nous
demandons de trouver l’explication : il est déjà connu que l’eau liquide
peut changer de conformation sous l’effet de champs magnétiques, que
dans l’ADN d’autre part existent des mouvements d’électrons à grande
distance, notamment après son oxydation. C’est une énigme qui va sans
doute être résolue un jour, à condition bien sûr qu’on ne commence pas
par nier le phénomène ! »
Alfonso Caycedo
Né en 1932 en Colombie. Docteur en médecine et en chirurgie
de la faculté de Madrid, se spécialise ensuite en psychiatrie et en
neurologie. Confronté professionnellement à l'observation d'états de
conscience modifiés et obligé d'utiliser des procédés thérapeutiques
violents (comas insuliniques, électrochoc sans anesthésie), s'interroge
sur la nécessité de modifier ou altérer ainsi la conscience dans un but
thérapeutique.
Recherche d'autres options et se tourne d'abord vers l'hypnose
clinique. Rencontre en Suisse Ludwig Binswanger (1881-1966), père
de la psychiatrie phénoménologique. En Extrême-Orient, découvre le
yoga indien et tibétain, le tummo*, le zazen. Professeur à l'école de
psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.
Fondateur en 1961 de la sophrologie, variante de l’hypnose,
méthode de développement personnel et de gestion du stress, "soin de
support" après des traitements de chimio- ou radio-thérapie. Cette
discipline n’est pas définie ni reconnue dans le cadre du ‘Code de la
santé publique’ en France.
* pratique tantrique enseignée par le yogi Naropa qui permet de repousser les limites de
résistance au froid
Christian Trédaniel
(1934-2011), fondateur de la médecine étiopathique. Formé à la
philosophie, à la logique et aux mathématiques. Après un accident lors
d’une compétition de saut au milieu des années 1950, qui déclenche une
terrible sciatique, reste pratiquement impotent pendant près de 2 ans.
Devant l'incapacité du corps médical à lui apporter une solution,
s'adresse au docteur André de Sambucy (voir ante) : un traitement par
élongation douce lui amène un soulagement de plus en plus probant.
Dès 1960, élabore les premiers principes fondamentaux de sa
recherche épistémologique et jette les bases de ce qui deviendra les
Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique.
Il crée en 1963 le terme "étiopathie" pour désigner la méthode qu'il
élabore
L’étiopathie (du grec aitia, cause, et pathos, souffrance) est une
thérapie manuelle proche de l'ostéopathie et de la chiropratique, qui
s'inscrit dans la tradition ancestrale des rebouteux et s’inspire à
l’approche systémique du fonctionnement du corps.
Paul Ekman
Né en 1934, psychologue états-unien.
Pionnier dans l'étude des émotions dans leurs relations aux
expressions faciales, élabore sa théorie de détection des micro-
expressions à partir d'études sur les sociétés primitives et leurs réactions
universelles à diverses photographies.
Affirme que les émotions (16 émotions de base : colère, peur, joie,
tristesse, dégoût, surprise, mépris, amusement, satisfaction, gêne,
excitation, culpabilité, fierté, soulagement, plaisir, honte) ne sont pas
déterminées par la culture, mais qu’elles sont universelles et
biologiquement déterminées. Les expressions du visage peuvent
facilement être utilisées d’une façon fiable pour détecter des mensonges.
Ses contributions incluent l’interprétation de la recherche
scientifique sur les racines de la compassion, l’altruisme et les relations
humaines pacifiques.
« Tout ce qui me passionne désormais, c’est de trouver la porte
d’entrée pour promouvoir l’altruisme et la compassion dans nos sociétés. »

Contenu connexe

Tendances

Histoire psychiatrie
Histoire psychiatrieHistoire psychiatrie
Histoire psychiatrie
Le Philippe
 
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969
Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescalineBisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
anattaembe
 
La psychiatrie contre elle même
La psychiatrie contre elle mêmeLa psychiatrie contre elle même
La psychiatrie contre elle même
Université de Montréal
 
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
Université de Montréal
 
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 

Tendances (14)

Histoire psychiatrie
Histoire psychiatrieHistoire psychiatrie
Histoire psychiatrie
 
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
Chercheurs de sens. — 11. De 1901 à 1907
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 05. De 1901 à 1914
 
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
Chercheurs de sens. — 17. De 1941 à 1945
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 05. De 1916 à 1929
 
Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969
Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969
Chercheurs de sens. — 22. Depuis 1969
 
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
 
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescalineBisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
Bisson - le swing cosmique - whitehead à la mescaline
 
La psychiatrie contre elle même
La psychiatrie contre elle mêmeLa psychiatrie contre elle même
La psychiatrie contre elle même
 
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
La psychiatrie contre elle même - UdeM PST6511- Psychiatrie et sciences huma...
 
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
Chercheurs de sens. — 18. De 1946 à 1949
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 06. De 1915 à 1930
 
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
Chercheurs de sens. — 04. De J.-C. à 1199
 
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
Chercheurs de sens. — 20. De 1954 à 1959
 

Similaire à Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychique. — 02. De 1900 à 1934

« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
Université de Montréal
 
Dossier pédopsychiatrie
Dossier pédopsychiatrieDossier pédopsychiatrie
Dossier pédopsychiatrie
Réseau Pro Santé
 
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Adler Le Sens De La Vie
Adler Le Sens De La VieAdler Le Sens De La Vie
Adler Le Sens De La Vie
Limmonica
 
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
yassinze
 
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
L horreur est-humaine
L horreur est-humaine L horreur est-humaine
L horreur est-humaine
Elsa von Licy
 
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Eugenisme
EugenismeEugenisme
Eugenisme
MichelJuste
 
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severesMusicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
joubertthierry1
 
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
Université de Montréal
 
Clin doeil-folie
Clin doeil-folieClin doeil-folie
Clin doeil-folie
Alain Ducass
 
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Lettre neurosciences autisme
Lettre neurosciences autismeLettre neurosciences autisme
Lettre neurosciences autisme
Marta Montoro
 

Similaire à Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychique. — 02. De 1900 à 1934 (20)

« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
 
Dossier pédopsychiatrie
Dossier pédopsychiatrieDossier pédopsychiatrie
Dossier pédopsychiatrie
 
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychiq...
 
Adler Le Sens De La Vie
Adler Le Sens De La VieAdler Le Sens De La Vie
Adler Le Sens De La Vie
 
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
Psychologie-Cours-02.pdf 2024 202 MAROC KENITTEA3
 
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
Chercheurs de sens. — 14. De 1924 à 1929
 
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
Chercheurs de sens. — 01. Introduction aux diaporamas <em>Chercheurs de sens<...
 
L horreur est-humaine
L horreur est-humaine L horreur est-humaine
L horreur est-humaine
 
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
 
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
Chercheurs de sens. — 19. De 1950 à 1953
 
Eugenisme
EugenismeEugenisme
Eugenisme
 
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severesMusicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
Musicotherapie vs troubles neurocognitifs severes
 
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
L'antipsychiatrie, ou la décolonisation de l'esprit - UQÀM 8 juin 2017
 
Clin doeil-folie
Clin doeil-folieClin doeil-folie
Clin doeil-folie
 
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
Chercheurs de sens. — 12. De 1908 à 1915
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Lettre neurosciences autisme
Lettre neurosciences autismeLettre neurosciences autisme
Lettre neurosciences autisme
 

Plus de Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits

Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du LarzacStratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard BesretChercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléairesArmes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléairesArmes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos joursChercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de NazarethChercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 

Plus de Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits (20)

Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
Chercheurs de sens. — 009. De 1876 à 1887
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
 
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du LarzacStratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
Stratégie. — 02. Le combat non-violent pour la défense du Larzac
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-2. Mémoire des guerres : ...
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
 
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
Armes nucléaires. — 07. La position de l’Église catholique et des Églises chr...
 
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard BesretChercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
Chercheurs de sens. — 016t. 1935, Bernard Besret
 
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
Chercheurs de sens. — 016. De 1935 à 1940
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12z. Mémoire des guerres : Mu...
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12g. La guerre franco-alleman...
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h-2. Mémoire des guerres : ...
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12 h-1. Mémoire des guerres :...
 
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléairesArmes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Tous ces États qui refusent les armes nucléaires
 
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
Préparer la défense civile non-violente. — 01. Une alternative à la défense a...
 
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléairesArmes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
Armes nucléaires. — 11. Les États refusant les armes nucléaires
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12h. Mémoire des guerres : Mu...
 
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos joursChercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
Chercheurs de sens. — 102. Figures du protestantisme de Luther à nos jours
 
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de NazarethChercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
Chercheurs de sens. — 03. Jésus de Nazareth
 

Chercheurs de connaissance, science et technique en santé physique et psychique. — 02. De 1900 à 1934

  • 1. Trombinoscopes "Chercheurs d’humanité" Chercheurs de connaissance, science et technique dans le domaine de la santé physique et psychique 2 - de 1900 à 1934 Étienne Godinot .20.12.2021
  • 2. Carl Rogers (1902-1987) Psychologue humaniste états-unien. Son approche centrée sur la personne met l’accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient : écoute empathique (reformulation, messages non verbaux,), authenticité, non jugement (accueil inconditionnel). Son travail s’étend à la pédagogie et à la résolution des conflits internationaux. A influencé les courants de pédagogie non directive et de soutien psychosocial aux victimes de catastrophes. « La vie à son meilleur est un processus fluide et changeant dans lequel rien n’est fixé. » « Les seules connaissances qui puissent influencer le comportement d’un individu sont celles qu’il découvre par lui-même et qu’il s’approprie. »
  • 3. Moshe Feldenkrais (1904-1984), physicien israélien d'origine ukrainienne, un des introducteur du judo en France dans les années 1930. S'intéresse au développement humain et au mode d'apprentissage des enfants, inspiré en partie par l'observation des enfants dans le cabinet pédiatrique de sa femme, Yona Rubenstein. Suite à une blessure au genou, se tourne peu à peu vers la mise au point d'une méthode de soins non conventionnelle inspirée des neurosciences, l’ "intégration fonctionnelle". À partir du mouvement et de son application dans l’image de soi, fait appel aux quatre parties intégrantes de l’action : le mouvement, la sensation, le sentiment, la pensée. « Rien, à propos de nos schémas de comportement, n’est permanent, si ce n’est notre conviction qu’ils le sont. »
  • 4. Gregory Bateson (1904-1980), anthropologue anglais puis états-unien, psychologue, éthologue, épistémologue. Influencé par la cybernétique et la théorie des groupes, s’intéresse à la communication humaine et animale et à l’analyse interactionnelle des comportements humains. À l’origine de l’école de Palo Alto. Étudie les "doubles contraintes" dans la théorie de la schyzophrénie et du fantasme. « La monstrueuse pathologie atomiste que l’on rencontre aux niveaux individuel, familial, national et international - la pathologie du mode de pensée erroné dans lequel nous vivons tous – ne pourra être corrigée que par l’extraordinaire découverte des relations qui font la beauté de la nature.» « La plupart de nos problèmes provient de l’écart entre notre mode de pensée et le mode de fonctionnement de la nature.»
  • 5. Viktor Frankl (1905-1997), neurologue et psychiatre autrichien d’origine juive. En 1942, déporté avec sa famille au camp de concentration de Theresienstadt, puis en 1944 à Auschwitz (son père, sa mère, son frère et sa femme seront tués dans les chambres à gaz). Observe avec étonnement que les plus robustes et actifs sont les premiers à mourir, et que ceux qui paraissaient les plus faibles résistent beaucoup plus longtemps : « Face à l'absurde, les plus fragiles avaient développé une vie intérieure qui leur laissait une place pour garder l'espoir et questionner le sens. (…) Les plus aptes à survivre étaient les prisonniers qui avaient une tâche à remplir après leur libération ». Crée une nouvelle thérapie qu'il nomme logothérapie, prenant en compte le besoin de sens et la dimension spirituelle de la personne. ../..
  • 6. Viktor Frankl Pendant 25 ans, directeur de la polyclinique neurologique de Vienne. S’aperçoit que ses patients ne souffrent pas uniquement de frustrations sexuelles (cf. Sigmund Freud) ou de complexes d’infériorité (cf. Alfred Adler) mais aussi d’un "vide existentiel". Le vide intérieur conduit à imiter les autres (conformisme) ou à se plier à leurs désirs (totalitarisme). L’exigence fondamentale de l’homme, affirme-t-il, n’est ni l’épanouissement sexuel, ni la valorisation de soi, mais la plénitude de sens. Chacun doit trouver et se donner une raison d’exister, une raison unique et singulière. On ne répond à la question que pose l’existence qu’en prenant sa propre vie en main. La responsabilité est l’essence même de l’existence humaine. Ne se fie à aucune religion constituée, à aucune Église, mais renvoie chacun à lui-même.
  • 7. Abraham Maslow (1908-1970). Psychologue états-uniens fils d’immigrants russes d’origine juive. Avec Carl Rogers, un des pères de l’approche humaniste. Surtout connu pour son explication de la motivation par la hiérarchie des besoins : 1 – besoins physiologiques, 2 – besoins de sécurité, 3 – besoins d’appartenance, 4 – besoins d’estime de soi, 5 – besoins d’accomplissement, auxquels il ajoutait à la fin de sa vie : 6 - besoins de sens, 7 – besoins de transcendance. N'a jamais utilisé l'image de pyramide, qui ne correspond pas du tout à l'esprit de son analyse : la hiérarchie des besoins est une dynamique. Dans les années 1960, travaille sur les expériences mystiques et aux états de conscience exceptionnels. Figure de proue de la "psychologie transpersonnelle" qui s’intéresse à la dimension spirituelle et mystique de l’homme.
  • 8. Klaus Samst et Maria Treben Klaus Samst (18ème siècle), médecin suédois, soigne avec des remèdes traditionnels. Compose avec son confrère Urban Hjärne (1641-1724), une formule en réutilisant un ancien médicament créé par Paracelse (1493-1541) principalement composé d'herbes, la thériaque de Venise, à laquelle ils ajoutent dix autres herbes médicinales. Cette formule prend le nom populaire d‘’élixir du Suédois’ ou ‘liqueur du Suédois’ (Swedenbitter, en latin Elixir ad vitam longam). Cet élixir qui soulage toutes sortes de maux s'utilise aussi bien en application externe que par ingestion. Maria Günzel-Treben (1907-1991), herboriste et auteure autrichienne. Est guérie de la fièvre thyphoïde par des herbes amères dans un camp de réfugiés en Bavière en 1940. S'intéresse aux "simples", les plantes ordinaires et communes qui soignent, et recueille les recettes et les applications traditionnelles de ces plantes. Devient célèbre grâce à ses livres La Santé par la pharmacie du bon Dieu (en allemand : Gesundheit aus der Apotheke Gottes), et Les guérisons de Maria Treben, traduits en plusieurs langues et vendus en plusieurs millions d'exemplaires. Découvre et contribue à faire connaître ‘l’élixir du Suédois’.
  • 9. Françoise Dolto (1908-1988), pédiatre et psychanalyste française, pionnière de la psychanalyse de l’enfance. Considère que l’enfant, même avant de posséder un langage parlé, communique déjà par son corps. Accorde une grande importance à la parole dans la construction de l’individu. Crée en 1979 à Paris la Maison Verte, lieu d’accueil et d’écoute pour les parents accompagnés de leurs jeunes enfants, dupliqué à travers le monde. « Ce qui est important chez un être humain, c’est ce qui le fait vibrer, qui l’émeut, ce qui donne sens à sa vie. C’est cela qui doit être dit aux enfants, à tous, comme le plus important dans leur personnalité »
  • 10. Gerda Alexander (1908-1994), musicienne et thérapeute allemande. Ses parents sont conquis par une méthode d'éducation musicale des enfants qu’a inventée le musicien suisse Emile Jaques-Dalcroze (1865-1950), la rythmique*. Douée pour la musique et la danse, doit renoncer à une carrière scénique pour des raisons de santé (rhumatisme articulaire aigu et endocardite). Les difficultés rencontrées dans son propre corps se révèlent cependant source de découverte et d’approfondissement de sa propre conscience corporelle. Vit au Danemark, à Copenhague de 1933 à 1988. Une riche expérience avec des enfants, des adultes de tous âges, bien-portants et souffrants, lui permet de retrouver la santé et de développer une méthode originale basée sur la prise de conscience sensorielle du corps, l’écoute et l’observation des sensations : l’eutonie ( du grec eu : bon et tonos : tonus, tension). Des propositions d'exercices simples et variés au repos ou en mouvement amènent au développement de la perception du corps. Les postures et les mouvements correspondent davantage aux possibilités anatomiques et sont plus libres d’où une plus grande flexibilité corporelle et psychique. * La rythmique s’intéresse aux rapports entre musique et mouvement, notamment à travers les interactions temps - espace - énergie.
  • 11. Marie-Louise Aucher (1908 -1994), musicienne et cantatrice française. Dans les années 1960,découvre les correspondances vibratoires entre le son et le corps humain. Établit une échelle de sons qui rejoint certains points énergétiques de la médecine traditionnelle chinoise. Encouragée par des chercheurs et des médecins, fonde alors la psychophonie, démarche novatrice dans l’enseignement de la pose de voix. Dans les années 1970, a l’intuition, désormais confirmée par les recherches scientifiques, que le chant produit des vibrations bénéfiques pour l’équilibre neurophysiologique et affectif du bébé. Auteure de livres, méthodes de vocalise, chansons, partitions musicales. « La psychophonie est une démarche auto-expérimentale d’harmonie physique et psychique qui utilise à la faveur de la voix parlée et chantée, les correspondances entre l’Homme, les Sons, les Rythmes, et le Verbe. »
  • 12. André de Sambucy André de Sambucy de Sorgue (1909-1987), médecin, gymnaste, ingénieur-inventeur et ostéopathe. Créateur en 1948 de la ‘méthode des 9 temps’*. Fondateur en France de l'école de masso-kinésithérapie Sambucy. Crée, dans les années 1960, la ‘Fondation médico-gymnastique’. « La méthode des 9 temps ou 9 manières de traiter la colonne vertébrale et le corps humain (…) consiste dans la juxtaposition, la combinaison et la synthèse des 9 manières d'agir des 9 métiers existant depuis la préhistoire. Ces manières d'agir et les métiers correspondant d'ailleurs aux 9 composantes de la colonne vertébrale et du corps, des neuf tissus au sens où Bichat utilisait ce mot : des entités anatomo- physio-mécaniques. » * 1. Masser, calmer, mobiliser ; 2. Débloquer, manipuler ; 3. Allonger, détordre, tirer ; 4. Soutenir, ceinturer, corseter ; 5. Recalcifier, désinfecter; 6. Se redresser, respirer ; 7. Se suspendre, détendre ; 8. se réchauffer, se remuscler; 9. Postures de yoga, sentir, surveiller le dos
  • 13. Jean Hamburger (1909-1992), médecin français, Résistant, néphrologue, immunologue. Professeur à la Faculté de Médecine, dirige à l'hôpital Necker, à Paris, un Centre de recherches sur les maladies du rein, le rein artificiel et les greffes d'organes. À partir de 1972, auteur d’une série d’essais et œuvres littéraires consacrés à la réflexion d’un biologiste sur la condition humaine, sur les causes de la fragilité du monde actuel, sur la recherche d’un équilibre entre les impératifs biologiques et les exigences spirituelles de l’homme, et sur les limites et les “césures” de la connaissance. « Le bouleversement de nos connaissances et de nos pouvoirs d'action amoncelle les problèmes et même les menaces. L'homme, plus puissant, apparaît aussi plus fragile. Aussi le temps est-il venu où l'homme doit exiger que les découvertes prodigieuses de notre temps comportent obligatoirement une réflexion parallèle sur leurs conséquences. »
  • 14. Éric Berne (1910-1970) psychiatre états-unien. Né dans une famille juive émigrée d'Europe de l'Est, étudie la médecine puis la psychiatrie. Fonde en 1964 l'International Transactional Analysis Association. L'analyse transactionnelle (AT) est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle postule des états du "Moi" (Parent, Adulte, Enfant) et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels, appelés "transactions", par ex. les jeux psychologiques (Victime, Persécuteur, Sauveur). Elle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d'intervention pour résoudre ces problèmes. L'objectif est de s'orienter sans cesse vers l'autonomie qui répond à trois critères : conscience, spontanéité et intimité. « Prenez d’abord les moyens d’aller mieux, on analysera ensuite si vous le voulez ! »
  • 15. Alexander Lowen (1910-2008) psychothérapeute états-unien. Parents émigrés d'origine russe et juive. Diplômé en science et affaires du City College of New York, et doctorat au Brooklyn Law School. Directeur sportif de camps d’été, s'intéresse aussi yoga, à la gymnastique rythmique d'Émile Jaques-Dalcroze et à la ‘relaxation progressive’ d'Edmund Jacobson. Disciple de Wilhelm Reich, devient thérapeute reichien. À partir de septembre 1947, étudie à la Faculté de médecine de Genève, docteur en médecine en juin 1951. En 1953, de retour aux États-Unis, s'associe avec deux autres adeptes de Reich, John Pierrakos et William Walling : ils fondent l'Institute for Bioenergetic Analysis. Développe sa propre conception bioénergétique : sur la base du concept de l'identité fonctionnelle du corps et de l'esprit « le processus énergétique du corps détermine ce qui se passe dans l'esprit tout comme il détermine ce qui se passe dans le corps ». Sa thérapie consiste à travailler et réduire les défenses neuro- musculaires structurées dans le corps sous forme de contractions chroniques ou nœuds, pour mieux faire circuler les énergies bloquées dans le corps grâce à des exercices physiques ou de respiration.
  • 16. Pierre-Valentin Marchesseau (1911-1994), naturopathe français. Formation en éducation physique, philosophie, droit et biologie. Aux États-Unis, découvre les travaux du naturopathe Benedict Lust (1972-1945), de l’hygiéniste Bernard Mc Fadden (1868-1955) et du philosophe spiritualiste Jiddu Krishnamurti (1895-1986). De retour en France, s’intéresse aux idées du docteur Georges Rouhet (1854-1952) et du professeur Edmond Desbonnet (1868-1953), précurseurs de la biokinésie. Traduit les concepts de la naturopathie en 1935. Le but est de favoriser l’auto-guérison en plaçant le patient dans un milieu sain, car la santé résulte d’une bonne hygiène de vie sur le plan alimentaire, musculaire et psychique. Crée en 1973 à Paris l’’Institut d’Hygiène Vitale’ où il forme de nombreux naturopathes. Fonde également la société d’aliments biologiques ‘Vitagermine’. Auto-publie une cinquantaine d'ouvrages dans lesquels il dispense son savoir naturopathe et qui sont utilisés lors de ses formations. Pour lui, il n’est pas question de se passer des progrès de la méde- cine allopathique, en particulier en chirurgie, mais de la remettre à sa juste place qui est d’être essentiellement curative. Imagine un triangle ayant pour base la naturopathie et pour sommet l’allopathie. Entre les deux se trouvent les médecines douces comme l’homéopathie.
  • 17. Henri Laborit (1914-1995), médecin chirurgien et neurobiologiste français. Introduit l'utilisation des neuroleptiques en 1951. Également éthologue (spécialiste du comportement animal), "eutonologue", (spécialiste du comportement humain) et philosophe. Dans une sociobiologie qui remet en cause l’ordre établi, applique - trop rapidement - aux structures sociales les mécanismes régissant les structures biologiques. Distingue l’agression, l’agressivité et la violence. Distingue aussi - l’agressivité prédatrice, quasiment inexistante chez l’homme, - l’agressivité de compétition, - l’agressivité défensive, en réponse à l’agression du milieu, - l’agressivité d’angoisse ou d’irritabilité. « Dans un milieu fermé, confronté à une situation dangereuse ou angoissante parce qu’elle contient une menace physique et/ou psychologique, l’individu peut libérer ses tensions de deux manières : par l’agression ou par la fuite. »
  • 18. Gertrude Elion (1918-1999), pharmacologue et biochimiste états-unienne. Père dentiste émigré lituanien, études bouleversées par les difficultés engendrées par la crise économique de 1929. Master de science en 1941, assistante de laboratoire puis professeure de lycée. À partir de 1944, travaille avec George Hitchings pour la compagnie pharmaceutique ‘Burroughs-Wellcome’, future ‘GlaxoSmithKline’. Ses recherches portent sur les propriétés chimiques des purines, constituants des acides nucléiques d'importance majeure dans les cellules vivantes. Prix Nobel de médecine en 1988 pour ses découvertes dans l'élaboration de nouveaux médicaments, notamment dans le domaine des antirétroviraux : contre la leucémie; premier immunosuppresseur utilisé lors de transplantations d'organes; contre la goutte; contre le paludisme et la toxoplasmose; contre les méningites, septicémie, et infections bactériennes urinaires et des voies respiratoires; contre l'herpès. Consultante auprès de l'O.M.S. dans le département de recherche sur les maladies tropicales (spécialement la malaria), occupe la chaire de pharmacologie à l'université de Caroline du Nord.
  • 19. Anne Ancelin Schützenberger Née en 1919, Résistante, psychologue française, psychothéra- peute. Dirige pendant une vingtaine d'années le laboratoire de psychologie sociale et clinique à l'université de Nice Sophia Antipolis. Psychanalysée par Françoise Dolto qui suggère, dans les années 1970, que les enfants héritent des troubles non résolus de leurs parents, ainsi que de leurs dettes inconscientes à l'égard des générations précédentes.. Inititie la psychogénéalogie, ou analyse transgénérationnelle, selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par les ascendants d'un individu conditionnent ses faiblesses constitution- nelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comporte- ments étranges ou inexplicables. « Ce qui n’a pu se mettre en larmes et en mots s’exprime ensuite par des maux, faute de mots pour le dire. » « La souffrance prend sa source dans le secret, tel un "cadavre dans le placard", voire un fantôme qui crie vengeance ou demande à être reconnu et pleuré. » .
  • 20. Rosalind Franklin ( 1920-1958), physico-chimiste britannique. Doctorat en physique- chimie à Cambridge. Pendant la 2ème Guerre mondiale, est garde dans l'Air Raid Precautions à Londres, joue un rôle majeur de protection pendant les bombardements allemands en parallèle de l'écriture de sa thèse sur l’ADN. Recherches à Paris de 1947 à 1950 au Laboratoire central des services chimiques de l'État, où elle utilise les techniques de diffractométrie de rayons X pour déterminer les structures amorphes du carbone. Étudie des fibres d'ADN par diffraction des rayons X au King's College de Londres. Pionnière de la biologie moléculaire, formule la première dans un rapport non publié la structure hélicoïdale de l'acide désoxyribonucléique (ADN), découverte spoliée par James Watson (né en 1928) et Francis Crick (1916-2004) qui accèdent à son travail et obtiendront le prix Nobel. Au Birkbeck College, utilise la technique de la cristallographie sur les virus et permet la découverte de la structure du virus de la mosaïque du tabac Meurt prématurément en 1958 d'un cancer de l'ovaire, probable- ment lié à l’exposition aux radiations lors de ses recherches
  • 21. Alfred Tomatis (1920-2001), oto-rhino-laryngologiste français. Au laboratoire d‘acoustique des arsenaux de l'aéronautique, examine des personnes dont l'audition est altérée par l'exposition au bruit des moteurs à réaction : remarque assez souvent une déformation très nette de la voix. Rapproche ce cas de figure de celui des chanteurs à la voix brisée, imagine que les troubles de l'audition causent les perturbations de la voix, cherche une méthode expérimentale qui mette en évidence les réactions et les contre-réactions de l'audition sur l'émission vocale. Postule que modifier les facultés auditives d'un sujet amène la transformation du comportement et du langage. Après avoir exercé des activités de médecin ORL pendant plus de 31 ans, se consacre de plus en plus à la recherche et à l’application de sa méthode. La thérapie est réalisée au moyen d'une ‘oreille électronique à précession’, un appareil de gymnastique de l’écoute qui filtre les sons. Cette méthode de rééducation de l'ouïe et la voix est mise en œuvre par un réseau d'instituts et d'écoles privés et publiques dans les domaines de la communication, de l'éducation et de l'apprentissage des langues. Ses théories sur le traitement des troubles de l’audition et du langage sont connues sous le nom de ‘méthode Tomatis’ ou ‘audio-psycho- phonologie’ (APP).
  • 22. André Rochais (1921-1990). Psychopédagogue français. Instituteur puis directeur d’école, prêtre catholique, marqué par Carl Rogers. Met en évidence une structure profonde du psychisme humain, un système explicatif de l’homme au-delà des différences de races et de cultures : corps, sensibilité, rationalité (intelligence, liberté, volonté), être (identité, liens essentiels, agir essentiel), au-delà de l’être. Fonde en 1970 une psychopédagogie de la croissance de la personne, ‘Personnalité et Relations Humaines’ (PRH), destinée à mieux se connaître soi-même et à mieux vivre avec les autres. La formation PRH est aujourd’hui proposée dans une quarantaine de pays. « Faire passer à l’homme de la rue toutes ces richesses qu’il y a dans le monde de la psychologie » « Avancer... Avancer… C’est ce que j’ai toujours fait .»
  • 23. Paul Watzlawick (1921-2007). États-unien né en Autriche, prisonnier politique sous le régime nazi, s’évade. Travaille en Italie, en Suisse, en Inde, aux États-Unis. Philosophe, psychologue, psychothérapeute, psychanalyste jungien et sociologue, rejoint en 1961 le Mental Research Institute de Palo Alto. Fondateur de l’École de Palo Alto. Dénonce les fausses alternatives (doubles contraintes). Travaille - sur la communication, - sur l’asymétrie cérébrale (cerveau gauche rationaliste, cerveau droit émotif), - sur la théorie du changement. « Une idée, pour peu qu’on s’y accroche avec une conviction suffisante, qu’on la caresse et la berce avec soin, finira par produire sa propre réalité.»
  • 24. Alice Miller (1923-2010), née en Pologne, docteure en philosophie, psychologie et sociologie, chercheure sur l'enfance, auteure de 13 livres. Enseigne à l'université de Zürich et exerce en tant que psychothérapeute. S’intéresse à l'enfant sage : celui qui s'adapte aux règles édictées par ses parents pour combler leurs attentes, au prix d'une répression plus ou moins sévère de ses propres sentiments. S'inspirant des récits de ses patients, de biographies de dictateurs et d'artistes, affirme que la maltraitance produit non seulement des enfants malheureux, mais aussi, bien souvent, des parents maltraitants. Remet en cause la "pédagogie noire" ("Qui aime bien châtie bien"). « Toutes les victimes ne seront pas forcément bourreaux, mais tous les bourreaux ont été victimes ».
  • 25. Rolando Toro Araneda (1924-2010), anthropologue, psychologue, poète et peintre chilien. Chargé de cours d'anthropologie médicale à l'École de Médecine du Chili où il fait des recherches sur l'expansion de conscience, thérapie destinée à libérer les empreintes émotionnelles du passé, dénouer des blocages, des blessures liées à l'enfance, la naissance, la vie intra-utérine. Professeur en psychologie de l'Art et de l'Expression à ‘l'Institut des Beaux-Arts’ de ‘l'Uni- versité pontificale catholique du Chili’, professeur à ‘l'Université Ouverte InterAméricaine d'Argentine’. Crée le système de développement humain biodanza (bio : vie; danza : mouvement habité) au début des années 1960. Étudie et soigne le psychosomatisme, les maladies de Parkinson et d'Alzheimer à travers la biodanza en Argentine, Brésil, Italie et Suisse entre 1974 et 1998, date à laquelle il rentre au Chili. La biodanza se définit comme un système d'intégration humaine, de rénovation organique, de rééducation affective et de réapprentissage des fonctions originaires de la vie. C'est un système qui stimule le développe- ment et l'intégration de l'être humain par la musique et l'émotion, par des propositions de mouvements, alliés au plaisir de vivre. C’est un ensemble cohérent d'exercices pratiqués individuellement, à deux, en petits groupes ou en groupe complet. ../..
  • 26. Rolando Toro Araneda Chaque exercice est effectué sur une musique spécifique. Excepté un partage oral en début de séance, celle-ci se déroule sans que les participants n'échangent verbalement. L’objectif est le lien et les 5 lignes sont du système sont : - la vitalité (santé, dynamisme, joie de vivre, courage de vivre); - la sexualité (désir et plaisir de se sentir vivant, sensualité); - la créativité (se renouveler, diversifier le répertoire existentiel); - l'affectivité (aimer et être aimé, empathie, respect); - la transcendance (intégration à l'humanité, la nature, l'univers). La vivencia, base de la méthodologie de la biodanza, est une expérience vécue avec une grande intensité, dans l’instant présent. Le principe biocentrique propose une lecture du monde qui prend la vie comme valeur centrale et naît de notre désir de coexister en harmonie avec toutes les autres formes de vie. La biodanse est aujourd'hui pratiquée dans plus d'une quarantaine de pays, avec plus de 2 500 professeurs, principalement en Amérique latine et en Europe, mais aussi au Canada, aux États- Unis, en Afrique du Sud et au Japon. Elle se pratique également dans les écoles, en hôpital, dans les entreprises et organisations.
  • 27. Franco Basaglia (1924-1980) médecin psychiatre italien. Critique de l'institution asilaire et fondateur du mouvement de la ‘psychiatrie démocratique’ ou ‘antipsychiatrie’. Durant les années 1960, organisateur à Trieste et à Gorizia des ‘communautés thérapeutiques’ qui défendent le droit des individus psychiatrisés. Instaure des ateliers de peinture et de théâtre à l’hôpital de Trieste, ainsi qu’une coopérative de patients leur permettant de voir leur travail reconnu et rémunéré. Lutte contre la déshumanisation des malades et pour la ‘dé- psychiatrisation’ afin de pouvoir agir sur un terrain vierge : il faut éviter l'étiquette psychiatrique et tout ce qu'elle comporte d'implicite et de réducteur. Se rebelle non seulement contre la brutalité de la ségrégation asilaire du malade, mais aussi contre les conceptions inhumaines dites "scientifiques" qui la sous-tendent et la justifient. Son combat est à l'origine de la ‘loi 180’ devenue effective en 1999 dans toute l’Italie. Elle vise l’abolition progressive des hôpitaux psychiatriques, et la création, si l’hospitalisation est nécessaire, de nouveaux services de petites dimensions ( SPDC : Services Psychiatriques de Diagnostic et de Cure) à l’intérieur des hôpitaux généraux. Tony Lainé (1930-1992) en France s'inspire de son expérience. La sectorisation menée en France dans les années 1970 n'est pas sans rapport avec l'expérience de Trieste, notamment dans l'accent mis sur l'extrahospitalier.
  • 28. Theo Colborn Theodora Emily Colborn, née Decker (1927-2014), zoologue états- unienne. Études de pharmacie, maîtrise en sciences en écologie des eaux douces, doctorat en zoologie à l'Université du Wisconsin-Madison, professeure de zoologie à l'Université de Floride, Gainesville. Analyste en santé environnementale, auteure d’études sur les effets des perturbateurs endocriniens chimiques sur la santé, crée et dirige le Wildlife and Contaminants Program du World Wildlife Fund (WWF). Ses recherches en 1988 sur l'état de l'environnement des Grands Lacs révèlent que les oiseaux femelles, les poissons, les mammifères et les reptiles prédateurs supérieurs transfèrent des produits chimiques artificiels persistants à leur progéniture, ce qui mine le développement et la programmation des organes de leurs jeunes avant leur naissance. En 1991, à la lumière de ces preuves, réunit 21 scientifiques internationaux de 15 disciplines différentes pour partager leurs recherches sur les impacts transgénérationnels sur la santé. Fonde à 76 ans le The Endocrine Disruption Exchange (TEDX), basé à Paonia (Colorado), organisme cherchant comment les expositions environnementales aux perturbateurs endocriniens interfèrent avec le développement et la santé, à destination des universitaires, décideurs politiques, autorités de santé publique, médecins, médias et particuliers.
  • 29. James Watson, Francis Crick et Maurice Wilkins J. W., né en 1928, généticien et biochimiste états-unien. Études d’ornithologie, biologie et biochimie. En 1951, au laboratoire de cristallographie de Cambridge, travaille sur l’ARN (acide ribonucléique) et l’ADN (acide désoxyribonucléique). F. C. (1916-2004), biologiste britannique. M. W (1916-2004, photo du milieu), physicien britannique d'origine néo-zélandaise, spécialiste des rayons X. Codécouvreurs en 1953 de la structure hélicoïdale de l'ADN. L'ADN contient toute l'information génétique, appelée génome, permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants. Dans les cellules, l'ADN est organisé en structures appelées chromosomes. L'ADN est transmis au cours de la reproduction et joue le rôle de support de l'hérédité. La modification de la séquence des bases d'un gène peut conduire à une maladie génétique ou à une mutation génétique. Obtiennent en 1962 le prix Nobel de physiologie ou médecine pour cette découverte qui bouleverse la biochimie et ouvre la voie à une discipline nouvelle, la biologie moléculaire.
  • 30. Donald Henderson (1928-2016), médecin et épidémiologiste états-unien. Diplôme de santé publique à l‘’Université Johns Hopkins’ en 1960, épidémiologiste aux ‘Centres pour le contrôle et la prévention des maladies’ (CDC) En 1965-1966, responsable de la planification du programme d'éradication de la variole en Afrique centrale et de l'Ouest, ainsi que du contrôle de la rougeole dans ces régions. De 1967 à 1977, dirige le programme international qui aboutit à l'éradication de la variole sur toute la surface du globe, sous l'égide de l‘’Organisation Mondiale de la Santé’ (OMS). À l'origine de plusieurs programmes internationaux de vaccination infantile. En 1977, Doyen de la School of Public Health de l'Université Johns Hopkins et professeur d'épidémiologie et de santé internationale. Fonde en 1998 un centre d'étude de défense civile contre le bioterrorisme à l'Université Johns Hopkins, qui prend le nom de UPMC Center for Health Security.
  • 31. Denise Van Caneghem Française née en 1930 ?, normalienne étudiante à la Sorbonne en 1951, maître de conférence à l’université Paris V René Descartes de 1969 à 1986. Mène à partir de 1970 des recherches sur l’agressivité dans une perspective pluridisciplinaire (biologie, éthologie et sciences humaines). Distingue la combativité comme affirmation de soi liée à l’amour de la vie et la destructivité liée à la peur de l’autre et à des pulsions de mort. Fait converger une approche scientifique réaliste de l’agressivité et une démarche morale volontariste pour redonner sens aux notions de liberté, de responsabilité et d’autonomie par l’invention d’une "combativité pacifiante" et de systèmes symboliques de communication « Le problème n’est plus de savoir si l’agressivité est naturelle ou culturelle, innée ou apprise (toute conduite est le produit d’une interaction gènes/milieu), mais plutôt de savoir quelles sont ses fonctions, afin de les assurer autrement. »
  • 32. Thérèse Bertherat (1931-2014), kinésithérapeute et essayiste française. Créatrice de l'antigymnastique, pédagogie corporelle qui vise une meilleure connais- sance de son corps afin d'apprendre à localiser les nœuds musculaires, qui prennent leur source dans l’histoire personnelle de chacun, afin d’y remettre mobilité et vitalité, afin de relâcher, par soi-même, tensions et contractions musculaires, S’inspire principalement des travaux de trois personnes : Wilhelm Reich (1897-1957), médecin et psychanalyste autrichien; Lily Ehrenfried (1896-1994), instigatrice de la gymnastique holistique; et surtout Françoise Mézières (1909-1991), kinésithérapeute, créatrice de la ‘méthode Mézières’, qu'elle rencontre en 1972 à Paris et qui sera son professeur de kinésithérapie. « Notre corps est intelligent, il a une histoire, de la mémoire. Il mérite beaucoup mieux qu’une domestication forcée et un dressage systématique. » « On nous dit qu’il faut que le corps se fortifie, qu’il faut suer et transpirer. Alors pour avoir la forme, on enfourche son vélo, on se pend à l’espalier, on s’essouffle au jogging, on empoigne les haltères. Ce qu’il faudrait faire, c’est d’abord ouvrir les yeux et se donner la peine de regarder notre corps pour comprendre comment il fonctionne. »
  • 33. Luc Montagnier Né en 1932, biologiste virologue français. Colauréat avec Françoise Barré-Sinoussi du prix Nobel de physiologie ou médecine, pour leur découverte, en 1983, du VIH, le virus responsable du SIDA. Se disant agnostique, milite pour que les religions ne refusent pas les apports des sciences. Montre par une expérience qu’il qualifie de ‟transduction”, la régénération d’ADN à partir d’eau pure mystérieusement ‟informée” par des signaux électromagnétiques numérisés et transmis par email à un laboratoire italien. Le vivant ne serait plus seulement régi par des réactions chimiques, mais aussi par des signaux électromagnétiques porteurs d’informations. « C’est à nos collègues physiciens et chimistes que nous demandons de trouver l’explication : il est déjà connu que l’eau liquide peut changer de conformation sous l’effet de champs magnétiques, que dans l’ADN d’autre part existent des mouvements d’électrons à grande distance, notamment après son oxydation. C’est une énigme qui va sans doute être résolue un jour, à condition bien sûr qu’on ne commence pas par nier le phénomène ! »
  • 34. Alfonso Caycedo Né en 1932 en Colombie. Docteur en médecine et en chirurgie de la faculté de Madrid, se spécialise ensuite en psychiatrie et en neurologie. Confronté professionnellement à l'observation d'états de conscience modifiés et obligé d'utiliser des procédés thérapeutiques violents (comas insuliniques, électrochoc sans anesthésie), s'interroge sur la nécessité de modifier ou altérer ainsi la conscience dans un but thérapeutique. Recherche d'autres options et se tourne d'abord vers l'hypnose clinique. Rencontre en Suisse Ludwig Binswanger (1881-1966), père de la psychiatrie phénoménologique. En Extrême-Orient, découvre le yoga indien et tibétain, le tummo*, le zazen. Professeur à l'école de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone. Fondateur en 1961 de la sophrologie, variante de l’hypnose, méthode de développement personnel et de gestion du stress, "soin de support" après des traitements de chimio- ou radio-thérapie. Cette discipline n’est pas définie ni reconnue dans le cadre du ‘Code de la santé publique’ en France. * pratique tantrique enseignée par le yogi Naropa qui permet de repousser les limites de résistance au froid
  • 35. Christian Trédaniel (1934-2011), fondateur de la médecine étiopathique. Formé à la philosophie, à la logique et aux mathématiques. Après un accident lors d’une compétition de saut au milieu des années 1950, qui déclenche une terrible sciatique, reste pratiquement impotent pendant près de 2 ans. Devant l'incapacité du corps médical à lui apporter une solution, s'adresse au docteur André de Sambucy (voir ante) : un traitement par élongation douce lui amène un soulagement de plus en plus probant. Dès 1960, élabore les premiers principes fondamentaux de sa recherche épistémologique et jette les bases de ce qui deviendra les Principes fondamentaux pour une médecine étiopathique. Il crée en 1963 le terme "étiopathie" pour désigner la méthode qu'il élabore L’étiopathie (du grec aitia, cause, et pathos, souffrance) est une thérapie manuelle proche de l'ostéopathie et de la chiropratique, qui s'inscrit dans la tradition ancestrale des rebouteux et s’inspire à l’approche systémique du fonctionnement du corps.
  • 36. Paul Ekman Né en 1934, psychologue états-unien. Pionnier dans l'étude des émotions dans leurs relations aux expressions faciales, élabore sa théorie de détection des micro- expressions à partir d'études sur les sociétés primitives et leurs réactions universelles à diverses photographies. Affirme que les émotions (16 émotions de base : colère, peur, joie, tristesse, dégoût, surprise, mépris, amusement, satisfaction, gêne, excitation, culpabilité, fierté, soulagement, plaisir, honte) ne sont pas déterminées par la culture, mais qu’elles sont universelles et biologiquement déterminées. Les expressions du visage peuvent facilement être utilisées d’une façon fiable pour détecter des mensonges. Ses contributions incluent l’interprétation de la recherche scientifique sur les racines de la compassion, l’altruisme et les relations humaines pacifiques. « Tout ce qui me passionne désormais, c’est de trouver la porte d’entrée pour promouvoir l’altruisme et la compassion dans nos sociétés. »