SlideShare une entreprise Scribd logo
Journée technique
30 novembre 2021, ferme expérimentale caprine du Pradel
Avec le financement de :
PROJET CMAFLAURA (2019-2021)
Tirer des enseignements
de la mise en service de la
nouvelle installation de
traite, des points de vue
organisationnel et fonctionnel
2
Contexte et objectifs
Ferme expérimentale caprine du Pradel
Acquérir des références
sur les effets de
procédures de nettoyage
de l’installation de traite
sur le biofilm et sur la
transformation fromagère
Apprécier l’impact d’un
changement
d’installation de traite
sur la qualité
microbiologique du lait et
sur la transformation
fromagère
+
new
PARTENARIAT CMAFLAURA
3
Financeurs
Partenaires
techniques
Chef de file
www.msa.fr
Santé Sécurité au Travail
Intégrer la prévention dans votre projet de bâtiment
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
POURQUOI SOLLICITER LA SST DANS SA
RÉFLEXION D’UN PROJET DE BÂTIMENT ?
• Replacer le travail réel au cœur du projet
• Marges de manœuvres plus grandes, éviter les surcouts liés aux
erreurs de conception
• Préserver la santé et garantir la sécurité des travailleurs, au même titre
que la santé de l’exploitation et du cheptel
• Limiter l’apparition de Troubles Musculo-Squelettiques, de troubles
psycho-sociaux
• Prise en compte des contraintes de production, de qualité
• Regard extérieur sur la globalité de l’exploitation
• Accompagnement technique et expertise sur l’ensemble des phases
du projet
• Collaboration avec les autres professionnels du conseil (Chambre
Agriculture, ADICE, GDS, institut de l’élevage, ergonomes …)
• …
POINT SUR LE NETTOYAGE
DES INSTALLATIONS DE
TRAITE
7
POURQUOI NETTOYER
LES INSTALLATIONS DE TRAITE ?
✓ Pour un lait de qualité avant tout,
✓ et également pour une MAT fonctionnelle
 pas d’encrassement des capteurs de débit, orifices calibrés,…
✓ Si possible en maintenant les flores utiles
 impacts technologiques et de valorisation
8
© CNIEL
© CNIEL
© CA 79
QU’EST-CE QU’UN BON NETTOYAGE ?
Depuis l’importante élimination des souillures (organiques et
minérales),…
… En passant par la limitation de la pression en micro-organismes,…
… Jusqu’à l’éventuelle désinfection si besoin (optionnelle).
9
La désinfection n’est pas une obligation !
Pas de désinfection sans nettoyage préalable !
MAÎTRISER 4 PARAMÈTRES (TACT) + 2 !
Pas de bon nettoyage, sans une eau de qualité maîtrisée !
4 paramètres du TACT adaptés, sinon… rien !
Assumer les fréquences de nettoyage atypiques !
10
Vecteur
Fréquence
Eléments du T.A.C.T.
PROCÉDURE DE NEP (NETTOYAGE EN PLACE) POUR MAT
11
Des fondamentaux et des options à maîtriser !
Procédure de NEP (Nettoyage En Place, CIP en anglais) d’installation de traite :
Vidange du circuit de lait
Prélavage tiède
(ou prélavages, froid puis chaud)
Evacuation du lait résiduel
tout en maintenant en température le circuit de lait,
si possible
en circuit ouvert
Purge intermédiaire
Lavage chaud
Elimination des souillures organiques et/ou minérales
et parfois désinfection,
par circulation d’une solution de lavage
alcaline (détergence) ou acide (détartrage)
en circuit fermé
Purge intermédiaire
Compléments
optionnels
Désinfection Elimination des micro-organismes par biocidie
en circuit fermé
et/ou
Rinçage acide
Baisse du pH
(détartrer, limiter le développement bactérien
et ménager les caoutchouteries)
Purge intermédiaire
Rinçage final froid
à l’eau potable
Evacuation obligatoire et réglementée,
des résidus de produits de NED
en circuit ouvert
Séchage et purge finale Evacuation de l’eau résiduelle en circuit ouvert
Extrait de la brochure « Bonnes Pratiques d’utilisation des produits de NED pour les installations de traite »
LES PRODUITS DE NED
• Les alcalins,
• Pour assurer la détergence, notamment des matières grasses,
• Décollement des souillures…
• …et maintien en suspension pour évacuation,
• Les acides,
• Pour le détartrage, éviter la « pierre de lait,
• Pour un déséquilibre de pH,
• Les enzymatiques,
• Pour attaquer les biofilms,
• Attention à la formation de mousse
• Les biocides ou « désinfectants »,
• Destruction des « germes »,
• Peuvent-ils l’être totalement en NEP ?
12
LES PRODUITS DE NED
• Une (ou quelques) « matière(s) active(s) »
principale(s),
• Des adjuvants :
• Limitation mousse,
• Correction de pH,
• Pouvoir séquestrant,
• …
• Respecter les recommandations des fabricants
(étiquettes),
• Se méfier des « produits équivalents » !
13
UNE PLAQUETTE (6 PAGES) POUR
FORMALISER LES BONNES PRATIQUES
14
Disponible sur www.idele.fr
ET POUR ALLER PLUS LOIN…
MACHINE À TRAIRE ET
MICROFLORES DU LAIT CRU
Impacts de la machine à traire sur la composition en
microflores du lait cru
16
QUELLES MICROFLORES CONTIENT LE LAIT CRU ?
Classification variable
selon les technologies fromagères
17
QUEL RÔLE TIENT LA MACHINE À TRAIRE DANS
L’ENSEMENCEMENT DU LAIT CRU ?
18
Ensemencement du lait cru lors de son passage dans
la machine à traire
Biofilm présent sur les surfaces intérieures de la MAT
Communauté de microflores, enfouie dans une matrice
protectrice, produite par les microflores elles-mêmes
Lait cru ensemencé
lors de son passage
dans la MAT
Lactoduc
INSTALLATION DU BIOFILM
DANS LA NOUVELLE
MACHINE À TRAIRE
19
LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES
2 machines à traire (MAT) indépendantes
12 postes (24 places) chacune
Entrée des chèvres
Sortie rapide
Distribution d’aliment
Accès
laiterie
LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES
21
2 machines à traire (MAT) indépendantes
12 postes (24 places) chacune
Entrée des chèvres
Sortie rapide
Distribution d’aliment
Postes équipés d’un
décrochage automatique
des faisceaux trayeurs
Accès
laiterie
LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES
22
2 machines à traire (MAT) indépendantes
12 postes (24 places) chacune
Entrée des chèvres
Sortie rapide
Distribution d’aliment
Lavage des machines
automatisé
Accès
laiterie
SUIVI DE L’IMPLANTATION D’UN BIOFILM DANS
CHAQUE MACHINE À TRAIRE
Machine à traire témoin
Protocole de lavage
classique alternant
alcalin chloré et acide
23
Suivi effectué pendant 1 mois et demi après la mise en
service (janvier 2019)
Machine à traire test
Protocole de lavage alternant
alcalin NON chloré et acide
UNE IMPLANTATION TRÈS DIFFÉRENTIÉE
24
0,00
0,50
1,00
1,50
2,00
2,50
3,00
3,50
4,00
4,50
5,00
1,00 4,00 8,00 14,00 20,00 28,00 35,00 39,00 42,00
Flore
totale
en
log
UFC/ml
Nombre de jours après mise en service
Evolution de la flore mésophile aérobie revivifiable présente dans
le biofilm des machines à traire (n=1)
Alcalin chloré Alcalin non chloré
UNE IMPLANTATION TRÈS DIFFÉRENTIÉE
Un nouveau prélèvement réalisé à 154 jours après la mise en service
des machines à traire montre bien qu’un biofilm s’est formé dans les 2
MAT.
25
0,00
0,50
1,00
1,50
2,00
2,50
3,00
3,50
4,00
4,50
5,00
1 4 8 14 20 28 35 39 42
Log
UFC/ml
Nombre de jours depuis la mise en service
Evolution des microflores présentes dans le biofilm
de la machine à traire nettoyée avec alcalin chloré
(n=1)
FMAR
Flore affinage
Flore lactique mésophile
Levures et moisissures
Pseudomonas spp.
Enterobactéries
Coliformes
0
0,5
1
1,5
2
2,5
3
3,5
4
4,5
5
1,00 4,00 8,00 14,00 20,00 28,00 35,00 39,00 42,00
Log
UFC/ml
Nombre de jours depuis la mise en service
Evolution des microflores présentes dans le
biofilm de la machine à traire nettoyée
avec alcalin non chloré (n=1)
EVALUATION DE
PROCÉDURES DE
NETTOYAGE ET DE
DÉSINFECTION DE LA
MACHINE À TRAIRE
26
CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER
27
Enquêtes en ligne
C A R A C T É R I S T I Q U E S D E S É L E V A G E S A Y A N T R É P O N D U À L ’ E N Q U Ê T E
118 élevages répondants
86 % de fromagers
85 chèvres en moyenne
(minimum = 15 / maximum = 250)
41 % 28 %
7 %
6 %
8 %
10 %
Répartition géographique des répondants
72 % en conduite saisonnée
10% en conduite désaisonnée
18% produisant toute l’année
C A R A C T É R I S T I Q U E S D E S I N S T A L L A T I O N S D E T R A I T E
64 % de traite par l’arrière et 15 % de pots trayeurs
9,6 postes de traite en moyenne
60 % de lactoducs positionnés en lignes basses
18 % des machines équipées d’un système de dépose automatique des faisceaux trayeurs
CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER
28
Enquêtes en ligne
Détail des différents types de produits
employés en alternance
L’utilisation d’un produit alcalin chloré dans le protocole de nettoyage et désinfection
de l’installation de traite est une pratique largement majoritaire.
lavage sans produit le soir Entre 9 et 25 %
dont …
2 éleveurs enquêtés pratiquent la désinfection
systématique des manchons trayeurs en cours
de traite
alcalin chloré / acide 60%
alcalin (présence chlore inconnue) / acide 20%
acide 5%
alcalin chloré / acide / peroxyde 3%
alcalin non chloré / acide 3%
alcalin chloré 3%
alcalin chloré / acide / cristaux soude 1%
alcalin chloré / vinaigre blanc 1%
produit unique sans chlore 1%
acide citrique / soude / piranox 1%
javel 1%
P R A T I Q U E S D E N E T T O Y A G E E T D É S I N F E C T I O N D E S I N S T A L L A T I O N S D E T R A I T E
CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER
4 procédures de NED à comparer
- « Classique » : alcalin chloré – acide, 2x/j, alternance 6/1
- « Non chlorée » : alcalin – acide, 2x/j, alternance 6/1
- « Simplifiée » : alcalin chloré – acide, 1x/j, alternance 6/1
- « Alternative » : lessive de soude – vinaigre blanc, 2x/j, alternance 6/1
1 procédure complémentaire testée
- « Classique » + désinfection manchons trayeurs
1 défaut de procédure testé
- « Classique » avec faibles températures
29
ORGANISATION DES ESSAIS
30
2019
Procédure « classique » = témoin
MAT 1
MAT 2 Procédure « non chlorée »
MAT 1
MAT 2
Procédure « classique » = témoin
Procédure « simplifiée » Procédure basses T°
2020
MAT 1
MAT 2
Procédure « classique » = témoin
Procédure « alternative » Procédure désinfection
manchons trayeurs
2021
VARIABLES OBSERVÉES ET MESURÉES
✓Prélèvements réguliers du biofilm par passage
de lait UHT dans la MAT
➢ Déterminer la part du réservoir machine à traire
dans l’ensemencement du lait cru
✓Prélèvements du biofilm de la machine à traire
localement, en début et fin d’essai (manchons
trayeurs, lactoduc, purge de la chambre de réception)
➢ Evaluer si un encrassement se forme
31
Impacts de la procédure testée sur le biofilm de la
MAT et sur la microflore du lait cru
Mesures réalisées systématiquement sur les 2 MAT, celle avec la
procédure test et celle avec la procédure témoin.
Dénombrement des
micro-organismes
Lactofermentation et
suivi de l’acidification
VARIABLES OBSERVÉES ET MESURÉES
32
Impacts de la procédure testée sur la fromageabilité
du lait (Picodon AOP lait cru)
Fabrications réalisées en parallèle à partir du lait issu de chaque MAT,
celle avec la procédure test et celle avec la procédure témoin.
✓Suivi de la fabrication du lait cru en Picodon AOP
✓ Courbes d’acidification (18°C, 24h)
✓ Qualité du caillé
✓ Rendement fromager après égouttage
✓ Perte en eau pendant affinage
✓ Développement de la flore du surface jusqu’à la fin
de l’affinage
➢ Evaluer si les procédures de nettoyage et de
désinfection testées ont une répercussion sur la
qualité de la transformation
PROCÉDURE « CLASSIQUE »
33
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 75°C 60 à 85°C
Lavage fin 45°C 40 à 45°C
Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5%
Acide 0,5% 0,5%
Temps de circulation 8 min 7 à 10 min
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
PROCÉDURE « CLASSIQUE »
• Produit alcalin chloré
• Hypochlorite de sodium
• Hydroxyde de sodium
➢ Elimination des souillures organiques, action désinfectante modérée
• Produit acide
• Acide nitrique
➢ Elimination des souillures minérales
34
Composition des produits utilisés
(indiquée sur les étiquettes)
PROCÉDURE « NON CHLORÉE »
35
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 75°C 60 à 85°C
Lavage fin 45°C 40 à 45°C
Concentrations Alcalin non chloré 0,4% 0,3%
Acide 0,5% 0,5%
Temps de circulation 8 min 7 à 10 min
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
PROCÉDURE « NON CHLORÉE »
• Produit alcalin
• Hydroxyde de sodium
• Tensio-actifs
➢ Elimination des souillures organiques
• Produit acide
• Acide nitrique
➢ Elimination des souillures minérales
36
Composition des produits utilisés
(indiquée sur les étiquettes)
PROCÉDURE « NON CHLORÉE »
37
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Absence de risque de
résidus chlorés dans
le lait et dans les
eaux blanches
Microflore
du
lait
cru
•Risque de
développement
d’une flore
indésirable en plus
grande quantité dans
le biofilm de la MAT
Fromageabilité
•Acidification
semblable à la
procédure témoin
•Rendement au
démoulage plus
faible (hyp: différence
TB/TP entre les lots?)
PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE »
38
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 75°C 60 à 85°C
Lavage fin 45°C 40 à 45°C
Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5%
Acide 0,5% 0,5%
Temps de circulation 8 min 7 à 10 min
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
Lavage après la traite du matin : paramètres identiques à la procédure « classique »
Lavage après la traite du soir : simple rinçage eau froide
PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE »
39
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Economie d’env. 39%
d’eau sur une
campagne laitière
•Réduction de la
quantité de produit
utilisé
Microflore
du
lait
cru
•Biofilm de la MAT
semblable à celui de la
MAT témoin
•Meilleur pouvoir
acidifiant de la
microflore présente
dans le biofilm
•Risque de
développement d’une
flore indésirable
lorsqu’un paramètre de
lavage n’est pas
correctement maîtrisé
Fromageabilité
•Acidification
semblable à la
procédure témoin
•Rendement au
démoulage
équivalent à la
procédure témoin
PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE »
40
Suivi de l’acidification du lait UHT ensemencé par le
biofilm de chaque machine à traire
3
9
3
9
3
3
33
3
3
3
39
e s
témoin dé ut c
incage le soir dé ut
émoin n c
incage le soir n c
Suivi de l’acidification
du lait ensemencé par le biofilm,
au début de l’essai
Suivi de l’acidification
du lait ensemencé par le biofilm,
à la fin de l’essai
Lait UHT mis en circulation dans chaque MAT
Suivi de l’évolution de l’acidité pendant h à °C
➢ Augmentation de la vitesse
d’acidification pour la MA
avec procédure « simplifiée »
PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE »
41
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Economie d’env. 39%
d’eau sur une
campagne laitière
•Réduction de la
quantité de produit
utilisé
Microflore
du
lait
cru
•Biofilm de la MAT
semblable à celui de la
MAT témoin
•Meilleur pouvoir
acidifiant de la
microflore présente
dans le biofilm
•Risque de
développement d’une
flore indésirable
lorsqu’un paramètre de
lavage n’est pas
correctement maîtrisé
Fromageabilité
•Acidification
semblable à la
procédure témoin
•Rendement au
démoulage
équivalent à la
procédure témoin
Précautions à prendre
Eviter de recourir à cette procédure lors des périodes plus à risque.
Bien sécuriser les paramètres du nettoyage de sa MAT.
PROCÉDURE « ALTERNATIVE »
42
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 75°C -
Lavage fin 45°C -
Concentrations Lessive de soude 1% -
Vinaigre blanc 14° 1% -
Temps de circulation 8 min -
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
Equivalent alcalin = lessive de soude (Hydroxyde de sodium) / équivalent acide = vinaigre
(acide acétique)
Formulation liquide des 2 produits.
PROCÉDURE « ALTERNATIVE »
• Produit alcalin
• Hydroxyde de sodium (pur)
➢ Elimination des souillures organiques
• Produit acide
• Acide acétique (issu d’une production naturelle par des bactéries)
➢ Elimination des souillures minérales
43
Composition des produits utilisés
(indiquée sur les étiquettes)
PROCÉDURE « ALTERNATIVE »
44
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Impact
environnemental plus
faible, du fait de
l’a sence de tensio-
actifs et autres
adjuvants
Microflore
du
lait
cru
•En tendance,
présence d’une flore
d’affinage + régulière
•En tendance,
présence d’une
microflore lactique +
irrégulière
Fromageabilité
•Acidification
semblable à la
procédure témoin
•En tendance,
rendement au
démoulage plus
irrégulier
Précautions à prendre
Bien respecter les minimums pour les températures de lavage
pour maximiser la mise en suspension des éléments à éliminer.
PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES
MANCHONS TRAYEURS
45
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 75°C 60 à 85°C
Lavage fin 45°C 40 à 45°C
Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5%
Acide 0,5% 0,5%
Temps de circulation 8 min 7 à 10 min
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
Lavage identique au lavage « classique »
Désinfection systématique des manchons trayeurs entre chaque chèvre : pulvérisation
haute pression d’une solution désinfectante sans rinçage à % (temps d’attente avant la
pose suivante < 5s)
PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES
MANCHONS TRAYEURS
• Produits alcalin chloré et acide identiques à la procédure
« classique »
• Produit désinfectant utilisé pour les manchons trayeurs
• Acide peracétique
• Peroxyde d’hydrogène
• Acide acétique
➢Action biocide : destruction des micro-organismes
46
Composition des produits utilisés
(indiquée sur les étiquettes)
PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES
MANCHONS TRAYEURS
47
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Minimisation de la
contamination entre
les chèvres via le
matériel de traite
(non évaluée dans
cet essai)
•Augmentation du
temps de traite
(+3s/chèvre)
Microflore
du
lait
cru
•Résultats équivalents
dans les 2 machines à
traire
Fromageabilité
•Incident de
fabrication lors de la
2ème répétition, à
priori non lié à la
désinfection des
manchons trayeurs
Précautions à prendre
Lors de l’utilisation de méthodes « maison » : renouveler très fréquemment
la solution (évaporation substance active), éviter la contamination de la
solution par des salissures favoriser l’égouttage avant la pose
PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES »
48
Mise en œuvre
Paramètres Appliqués
Recommandés
sur étiquette
produit
Températures Prélavage 36°C -
Lavage début 55°C 60 à 85°C
Lavage fin 38°C 40 à 45°C
Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5%
Acide 0,5% 0,5%
Temps de circulation 8 min 7 à 10 min
Alternance des produits 6 alcalins / 1
acide
-
PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES »
49
Avantages / risques
(observés dans le cadre du projet)
Vision
globale
•Défaut fréquemment
relevé dans les
fermes
Microflore
du
lait
cru
•Présence
conséquente de
Pseudomonas spp
dans le biofilm
•Difficulté
d’interprétation des
évolutions du fait de
résultats aberrants
Fromageabilité
•Développement de
microflores
indésirables
(hétérofermentaires)
dans les caillés à 37°C
•Acidification ralentie
au fur et à mesure
des fabrications avec
repiquage du
lactosérum
•Rendement après
affinage moins bons,
plus grande capacité
des fromages à
perdre de l’eau
3
9
3
e s
émoin
Eau moin chaude
émoin 3
Eau moin chaude 3
PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES »
50
Suivi de l’acidification du lait cru
Suivi de l’acidification
du lait cru,
Lors de la répétition 3
Lait cru issu de chaque MAT
Suivi de l’évolution de l’acidité pendant h à °C
➢ Réduction de la vitesse
d’acidification pour la MA
avec procédure « basses
températures »
Suivi de l’acidification
du lait cru,
Lors de la répétition 1
Témoin J1
Basses T° J1
Témoin J3
Basses T° J3
CONCLUSIONS DES ESSAIS SUR LES PROCÉDURES
DE NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DE LA MAT
• Les procédures de nettoyage / désinfection de la machine à traire
testées n’apportent pas de contrainte majeure
• Alcalin non chloré
• Simple rinçage le soir
• Produits alternatifs
• Désinfection des manchons trayeurs pendant la traite
• Ceci dans un contexte où la machine à traire est conçue
simplement, entretenue dans les règles et ne comporte pas de
défaut de nettoyage
• Un défaut de température semble effectivement avoir des
conséquences négatives sur la fabrication fromagère,
probablement du fait du développement de flores indésirables
dans le biofilm de la machine à traire
51
Les partenaires du projet
CMaFLAuRA
vous remercient de votre attention
Avec le financement de :

Contenu connexe

Tendances

Umt se sam evaluation produits
Umt se sam   evaluation produitsUmt se sam   evaluation produits
Umt se sam evaluation produits
Institut de l'Elevage - Idele
 
Val cabri caprinov
Val cabri caprinovVal cabri caprinov
Val cabri caprinov
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire poscif
Webinaire poscifWebinaire poscif
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
Institut de l'Elevage - Idele
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
Institut de l'Elevage - Idele
 
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Sommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairySommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairy
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Institut de l'Elevage - Idele
 
Un nouveau regard sur l'acidose
Un nouveau regard sur l'acidoseUn nouveau regard sur l'acidose
Un nouveau regard sur l'acidose
Institut de l'Elevage - Idele
 
Ebis actu quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
Ebis actu   quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitantsEbis actu   quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
Ebis actu quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
Institut de l'Elevage - Idele
 
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carboneImpliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
Institut de l'Elevage - Idele
 
Vers un élevage laitier bas carbone et efficient
Vers un élevage laitier bas carbone et efficientVers un élevage laitier bas carbone et efficient
Vers un élevage laitier bas carbone et efficient
Institut de l'Elevage - Idele
 
L'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la sociétéL'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la société
Institut de l'Elevage - Idele
 
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandevSommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Institut de l'Elevage - Idele
 
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANKDépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (20)

Umt se sam evaluation produits
Umt se sam   evaluation produitsUmt se sam   evaluation produits
Umt se sam evaluation produits
 
Val cabri caprinov
Val cabri caprinovVal cabri caprinov
Val cabri caprinov
 
Webinaire poscif
Webinaire poscifWebinaire poscif
Webinaire poscif
 
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
Sommet2016_Théma_Comment évaluer l'empreinte carbon u lait en moins de 20 mn ...
 
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
Piloter la note d’état corporel pour optimiser la reproduction des vaches lai...
 
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
Sommet2016 Une ferme à énergie positive, est-ce possible pour mon exploitation ?
 
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
INRA 2018 : de nouvelles recommandations pour alimenter son troupeau | JTC 2019
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
 
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
Sommet2016 L'élevage de precision petits ruminants : un mouvement en marche !
 
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
Pour la qualité du lait ET de la traite : nettoyer, c'est (déjà presque) gagn...
 
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
Sommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairySommet2016   En route vers la ferme laitière bas carbone   life carbon dairy
Sommet2016 En route vers la ferme laitière bas carbone life carbon dairy
 
Un nouveau regard sur l'acidose
Un nouveau regard sur l'acidoseUn nouveau regard sur l'acidose
Un nouveau regard sur l'acidose
 
Ebis actu quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
Ebis actu   quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitantsEbis actu   quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
Ebis actu quelles avancées sur l’efficience alimentaire des bovins allaitants
 
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carboneImpliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
Impliquer tous les acteurs de la filière : La ferme laitière bas carbone
 
Vers un élevage laitier bas carbone et efficient
Vers un élevage laitier bas carbone et efficientVers un élevage laitier bas carbone et efficient
Vers un élevage laitier bas carbone et efficient
 
L'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la sociétéL'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la société
 
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
L'outil AMIABLE : Evaluation de la robustesse des élevages bovins bio face au...
 
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
GAV2021 - Reconquérir la souveraineté et l'autonomie protéique de l'élevage f...
 
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandevSommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
Sommet2016 Enjeux phytosanitaires: La place des systèmes bovins viandev
 
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANKDépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
Dépistage du CAEV sur lait de tank - étude SEROCAPTANK
 

Similaire à CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique

Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Alain Birbes
 
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Institut de l'Elevage - Idele
 
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 201714 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
Institut de l'Elevage - Idele
 
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Fbdairyprofr
FbdairyprofrFbdairyprofr
Fbdairyprofr
MohamedLamfouad
 
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
Institut de l'Elevage - Idele
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Les tests pendant la traite un complément au panel des audits traite existant
Les tests pendant la traite  un complément au panel des audits traite existantLes tests pendant la traite  un complément au panel des audits traite existant
Les tests pendant la traite un complément au panel des audits traite existant
Institut de l'Elevage - Idele
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Alain Birbes
 
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-deWww lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
AbdelahElArabi
 
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptxPOWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
Julian81436
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
AbdellahFettouhi
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
001y001
 
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiquesRDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
CRAMIF
 
soutenance de stage
soutenance de stage soutenance de stage
soutenance de stage
Keltoum Bouizgma
 
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
Yvon Gervaise
 
Laithier cecile gbph europã©en
Laithier cecile   gbph europã©enLaithier cecile   gbph europã©en
Laithier cecile gbph europã©en
Institut de l'Elevage - Idele
 
Journée Pilotraite atelier biofilms
Journée Pilotraite  atelier biofilmsJournée Pilotraite  atelier biofilms
Journée Pilotraite atelier biofilms
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique (20)

Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
 
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
 
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 201714 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
14 posters journée portes ouvertes Pradel 2017
 
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
Nettoyage des machines à traire et qualité du lait cru : des changements en p...
 
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
Capr inov14 etat des lieux des installations de traite caprines et apports de...
 
Fbdairyprofr
FbdairyprofrFbdairyprofr
Fbdairyprofr
 
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
Comprendre le fonctionnement et les impacts des faisceaux trayeurs pour le me...
 
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
JPO Pradel 2022 - Atelier 4 - Une litière bien gérée, on ne peut pas s’en pas...
 
Les tests pendant la traite un complément au panel des audits traite existant
Les tests pendant la traite  un complément au panel des audits traite existantLes tests pendant la traite  un complément au panel des audits traite existant
Les tests pendant la traite un complément au panel des audits traite existant
 
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
Desinfection du traitement d’eau et des generateurs de dialyse atd 2003
 
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-deWww lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
Www lefildentaire-com-articles-clinique-omnipratique-controles-et-maintenance-de
 
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptxPOWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
 
BPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdfBPH et BPP.pdf
BPH et BPP.pdf
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
 
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiquesRDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
RDV Prévention secteur sanitaire du 28/06 - Prévention des risques chimiques
 
soutenance de stage
soutenance de stage soutenance de stage
soutenance de stage
 
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
L'analyse multiparamétrique, promesses pour la qualité, l'authentification et...
 
Laithier cecile gbph europã©en
Laithier cecile   gbph europã©enLaithier cecile   gbph europã©en
Laithier cecile gbph europã©en
 
Journée Pilotraite atelier biofilms
Journée Pilotraite  atelier biofilmsJournée Pilotraite  atelier biofilms
Journée Pilotraite atelier biofilms
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
 

CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique

  • 1. Journée technique 30 novembre 2021, ferme expérimentale caprine du Pradel Avec le financement de :
  • 2. PROJET CMAFLAURA (2019-2021) Tirer des enseignements de la mise en service de la nouvelle installation de traite, des points de vue organisationnel et fonctionnel 2 Contexte et objectifs Ferme expérimentale caprine du Pradel Acquérir des références sur les effets de procédures de nettoyage de l’installation de traite sur le biofilm et sur la transformation fromagère Apprécier l’impact d’un changement d’installation de traite sur la qualité microbiologique du lait et sur la transformation fromagère + new
  • 4. www.msa.fr Santé Sécurité au Travail Intégrer la prévention dans votre projet de bâtiment
  • 6. POURQUOI SOLLICITER LA SST DANS SA RÉFLEXION D’UN PROJET DE BÂTIMENT ? • Replacer le travail réel au cœur du projet • Marges de manœuvres plus grandes, éviter les surcouts liés aux erreurs de conception • Préserver la santé et garantir la sécurité des travailleurs, au même titre que la santé de l’exploitation et du cheptel • Limiter l’apparition de Troubles Musculo-Squelettiques, de troubles psycho-sociaux • Prise en compte des contraintes de production, de qualité • Regard extérieur sur la globalité de l’exploitation • Accompagnement technique et expertise sur l’ensemble des phases du projet • Collaboration avec les autres professionnels du conseil (Chambre Agriculture, ADICE, GDS, institut de l’élevage, ergonomes …) • …
  • 7. POINT SUR LE NETTOYAGE DES INSTALLATIONS DE TRAITE 7
  • 8. POURQUOI NETTOYER LES INSTALLATIONS DE TRAITE ? ✓ Pour un lait de qualité avant tout, ✓ et également pour une MAT fonctionnelle  pas d’encrassement des capteurs de débit, orifices calibrés,… ✓ Si possible en maintenant les flores utiles  impacts technologiques et de valorisation 8 © CNIEL © CNIEL © CA 79
  • 9. QU’EST-CE QU’UN BON NETTOYAGE ? Depuis l’importante élimination des souillures (organiques et minérales),… … En passant par la limitation de la pression en micro-organismes,… … Jusqu’à l’éventuelle désinfection si besoin (optionnelle). 9 La désinfection n’est pas une obligation ! Pas de désinfection sans nettoyage préalable !
  • 10. MAÎTRISER 4 PARAMÈTRES (TACT) + 2 ! Pas de bon nettoyage, sans une eau de qualité maîtrisée ! 4 paramètres du TACT adaptés, sinon… rien ! Assumer les fréquences de nettoyage atypiques ! 10 Vecteur Fréquence Eléments du T.A.C.T.
  • 11. PROCÉDURE DE NEP (NETTOYAGE EN PLACE) POUR MAT 11 Des fondamentaux et des options à maîtriser ! Procédure de NEP (Nettoyage En Place, CIP en anglais) d’installation de traite : Vidange du circuit de lait Prélavage tiède (ou prélavages, froid puis chaud) Evacuation du lait résiduel tout en maintenant en température le circuit de lait, si possible en circuit ouvert Purge intermédiaire Lavage chaud Elimination des souillures organiques et/ou minérales et parfois désinfection, par circulation d’une solution de lavage alcaline (détergence) ou acide (détartrage) en circuit fermé Purge intermédiaire Compléments optionnels Désinfection Elimination des micro-organismes par biocidie en circuit fermé et/ou Rinçage acide Baisse du pH (détartrer, limiter le développement bactérien et ménager les caoutchouteries) Purge intermédiaire Rinçage final froid à l’eau potable Evacuation obligatoire et réglementée, des résidus de produits de NED en circuit ouvert Séchage et purge finale Evacuation de l’eau résiduelle en circuit ouvert Extrait de la brochure « Bonnes Pratiques d’utilisation des produits de NED pour les installations de traite »
  • 12. LES PRODUITS DE NED • Les alcalins, • Pour assurer la détergence, notamment des matières grasses, • Décollement des souillures… • …et maintien en suspension pour évacuation, • Les acides, • Pour le détartrage, éviter la « pierre de lait, • Pour un déséquilibre de pH, • Les enzymatiques, • Pour attaquer les biofilms, • Attention à la formation de mousse • Les biocides ou « désinfectants », • Destruction des « germes », • Peuvent-ils l’être totalement en NEP ? 12
  • 13. LES PRODUITS DE NED • Une (ou quelques) « matière(s) active(s) » principale(s), • Des adjuvants : • Limitation mousse, • Correction de pH, • Pouvoir séquestrant, • … • Respecter les recommandations des fabricants (étiquettes), • Se méfier des « produits équivalents » ! 13
  • 14. UNE PLAQUETTE (6 PAGES) POUR FORMALISER LES BONNES PRATIQUES 14 Disponible sur www.idele.fr
  • 15. ET POUR ALLER PLUS LOIN…
  • 16. MACHINE À TRAIRE ET MICROFLORES DU LAIT CRU Impacts de la machine à traire sur la composition en microflores du lait cru 16
  • 17. QUELLES MICROFLORES CONTIENT LE LAIT CRU ? Classification variable selon les technologies fromagères 17
  • 18. QUEL RÔLE TIENT LA MACHINE À TRAIRE DANS L’ENSEMENCEMENT DU LAIT CRU ? 18 Ensemencement du lait cru lors de son passage dans la machine à traire Biofilm présent sur les surfaces intérieures de la MAT Communauté de microflores, enfouie dans une matrice protectrice, produite par les microflores elles-mêmes Lait cru ensemencé lors de son passage dans la MAT Lactoduc
  • 19. INSTALLATION DU BIOFILM DANS LA NOUVELLE MACHINE À TRAIRE 19
  • 20. LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES 2 machines à traire (MAT) indépendantes 12 postes (24 places) chacune Entrée des chèvres Sortie rapide Distribution d’aliment Accès laiterie
  • 21. LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES 21 2 machines à traire (MAT) indépendantes 12 postes (24 places) chacune Entrée des chèvres Sortie rapide Distribution d’aliment Postes équipés d’un décrochage automatique des faisceaux trayeurs Accès laiterie
  • 22. LA NOUVELLE MACHINE EN IMAGES 22 2 machines à traire (MAT) indépendantes 12 postes (24 places) chacune Entrée des chèvres Sortie rapide Distribution d’aliment Lavage des machines automatisé Accès laiterie
  • 23. SUIVI DE L’IMPLANTATION D’UN BIOFILM DANS CHAQUE MACHINE À TRAIRE Machine à traire témoin Protocole de lavage classique alternant alcalin chloré et acide 23 Suivi effectué pendant 1 mois et demi après la mise en service (janvier 2019) Machine à traire test Protocole de lavage alternant alcalin NON chloré et acide
  • 24. UNE IMPLANTATION TRÈS DIFFÉRENTIÉE 24 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 1,00 4,00 8,00 14,00 20,00 28,00 35,00 39,00 42,00 Flore totale en log UFC/ml Nombre de jours après mise en service Evolution de la flore mésophile aérobie revivifiable présente dans le biofilm des machines à traire (n=1) Alcalin chloré Alcalin non chloré
  • 25. UNE IMPLANTATION TRÈS DIFFÉRENTIÉE Un nouveau prélèvement réalisé à 154 jours après la mise en service des machines à traire montre bien qu’un biofilm s’est formé dans les 2 MAT. 25 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 1 4 8 14 20 28 35 39 42 Log UFC/ml Nombre de jours depuis la mise en service Evolution des microflores présentes dans le biofilm de la machine à traire nettoyée avec alcalin chloré (n=1) FMAR Flore affinage Flore lactique mésophile Levures et moisissures Pseudomonas spp. Enterobactéries Coliformes 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 4,5 5 1,00 4,00 8,00 14,00 20,00 28,00 35,00 39,00 42,00 Log UFC/ml Nombre de jours depuis la mise en service Evolution des microflores présentes dans le biofilm de la machine à traire nettoyée avec alcalin non chloré (n=1)
  • 26. EVALUATION DE PROCÉDURES DE NETTOYAGE ET DE DÉSINFECTION DE LA MACHINE À TRAIRE 26
  • 27. CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER 27 Enquêtes en ligne C A R A C T É R I S T I Q U E S D E S É L E V A G E S A Y A N T R É P O N D U À L ’ E N Q U Ê T E 118 élevages répondants 86 % de fromagers 85 chèvres en moyenne (minimum = 15 / maximum = 250) 41 % 28 % 7 % 6 % 8 % 10 % Répartition géographique des répondants 72 % en conduite saisonnée 10% en conduite désaisonnée 18% produisant toute l’année C A R A C T É R I S T I Q U E S D E S I N S T A L L A T I O N S D E T R A I T E 64 % de traite par l’arrière et 15 % de pots trayeurs 9,6 postes de traite en moyenne 60 % de lactoducs positionnés en lignes basses 18 % des machines équipées d’un système de dépose automatique des faisceaux trayeurs
  • 28. CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER 28 Enquêtes en ligne Détail des différents types de produits employés en alternance L’utilisation d’un produit alcalin chloré dans le protocole de nettoyage et désinfection de l’installation de traite est une pratique largement majoritaire. lavage sans produit le soir Entre 9 et 25 % dont … 2 éleveurs enquêtés pratiquent la désinfection systématique des manchons trayeurs en cours de traite alcalin chloré / acide 60% alcalin (présence chlore inconnue) / acide 20% acide 5% alcalin chloré / acide / peroxyde 3% alcalin non chloré / acide 3% alcalin chloré 3% alcalin chloré / acide / cristaux soude 1% alcalin chloré / vinaigre blanc 1% produit unique sans chlore 1% acide citrique / soude / piranox 1% javel 1% P R A T I Q U E S D E N E T T O Y A G E E T D É S I N F E C T I O N D E S I N S T A L L A T I O N S D E T R A I T E
  • 29. CHOIX DES PROCÉDURES À TESTER 4 procédures de NED à comparer - « Classique » : alcalin chloré – acide, 2x/j, alternance 6/1 - « Non chlorée » : alcalin – acide, 2x/j, alternance 6/1 - « Simplifiée » : alcalin chloré – acide, 1x/j, alternance 6/1 - « Alternative » : lessive de soude – vinaigre blanc, 2x/j, alternance 6/1 1 procédure complémentaire testée - « Classique » + désinfection manchons trayeurs 1 défaut de procédure testé - « Classique » avec faibles températures 29
  • 30. ORGANISATION DES ESSAIS 30 2019 Procédure « classique » = témoin MAT 1 MAT 2 Procédure « non chlorée » MAT 1 MAT 2 Procédure « classique » = témoin Procédure « simplifiée » Procédure basses T° 2020 MAT 1 MAT 2 Procédure « classique » = témoin Procédure « alternative » Procédure désinfection manchons trayeurs 2021
  • 31. VARIABLES OBSERVÉES ET MESURÉES ✓Prélèvements réguliers du biofilm par passage de lait UHT dans la MAT ➢ Déterminer la part du réservoir machine à traire dans l’ensemencement du lait cru ✓Prélèvements du biofilm de la machine à traire localement, en début et fin d’essai (manchons trayeurs, lactoduc, purge de la chambre de réception) ➢ Evaluer si un encrassement se forme 31 Impacts de la procédure testée sur le biofilm de la MAT et sur la microflore du lait cru Mesures réalisées systématiquement sur les 2 MAT, celle avec la procédure test et celle avec la procédure témoin. Dénombrement des micro-organismes Lactofermentation et suivi de l’acidification
  • 32. VARIABLES OBSERVÉES ET MESURÉES 32 Impacts de la procédure testée sur la fromageabilité du lait (Picodon AOP lait cru) Fabrications réalisées en parallèle à partir du lait issu de chaque MAT, celle avec la procédure test et celle avec la procédure témoin. ✓Suivi de la fabrication du lait cru en Picodon AOP ✓ Courbes d’acidification (18°C, 24h) ✓ Qualité du caillé ✓ Rendement fromager après égouttage ✓ Perte en eau pendant affinage ✓ Développement de la flore du surface jusqu’à la fin de l’affinage ➢ Evaluer si les procédures de nettoyage et de désinfection testées ont une répercussion sur la qualité de la transformation
  • 33. PROCÉDURE « CLASSIQUE » 33 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 75°C 60 à 85°C Lavage fin 45°C 40 à 45°C Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5% Acide 0,5% 0,5% Temps de circulation 8 min 7 à 10 min Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide -
  • 34. PROCÉDURE « CLASSIQUE » • Produit alcalin chloré • Hypochlorite de sodium • Hydroxyde de sodium ➢ Elimination des souillures organiques, action désinfectante modérée • Produit acide • Acide nitrique ➢ Elimination des souillures minérales 34 Composition des produits utilisés (indiquée sur les étiquettes)
  • 35. PROCÉDURE « NON CHLORÉE » 35 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 75°C 60 à 85°C Lavage fin 45°C 40 à 45°C Concentrations Alcalin non chloré 0,4% 0,3% Acide 0,5% 0,5% Temps de circulation 8 min 7 à 10 min Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide -
  • 36. PROCÉDURE « NON CHLORÉE » • Produit alcalin • Hydroxyde de sodium • Tensio-actifs ➢ Elimination des souillures organiques • Produit acide • Acide nitrique ➢ Elimination des souillures minérales 36 Composition des produits utilisés (indiquée sur les étiquettes)
  • 37. PROCÉDURE « NON CHLORÉE » 37 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Absence de risque de résidus chlorés dans le lait et dans les eaux blanches Microflore du lait cru •Risque de développement d’une flore indésirable en plus grande quantité dans le biofilm de la MAT Fromageabilité •Acidification semblable à la procédure témoin •Rendement au démoulage plus faible (hyp: différence TB/TP entre les lots?)
  • 38. PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE » 38 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 75°C 60 à 85°C Lavage fin 45°C 40 à 45°C Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5% Acide 0,5% 0,5% Temps de circulation 8 min 7 à 10 min Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide - Lavage après la traite du matin : paramètres identiques à la procédure « classique » Lavage après la traite du soir : simple rinçage eau froide
  • 39. PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE » 39 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Economie d’env. 39% d’eau sur une campagne laitière •Réduction de la quantité de produit utilisé Microflore du lait cru •Biofilm de la MAT semblable à celui de la MAT témoin •Meilleur pouvoir acidifiant de la microflore présente dans le biofilm •Risque de développement d’une flore indésirable lorsqu’un paramètre de lavage n’est pas correctement maîtrisé Fromageabilité •Acidification semblable à la procédure témoin •Rendement au démoulage équivalent à la procédure témoin
  • 40. PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE » 40 Suivi de l’acidification du lait UHT ensemencé par le biofilm de chaque machine à traire 3 9 3 9 3 3 33 3 3 3 39 e s témoin dé ut c incage le soir dé ut émoin n c incage le soir n c Suivi de l’acidification du lait ensemencé par le biofilm, au début de l’essai Suivi de l’acidification du lait ensemencé par le biofilm, à la fin de l’essai Lait UHT mis en circulation dans chaque MAT Suivi de l’évolution de l’acidité pendant h à °C ➢ Augmentation de la vitesse d’acidification pour la MA avec procédure « simplifiée »
  • 41. PROCÉDURE « SIMPLIFIÉE » 41 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Economie d’env. 39% d’eau sur une campagne laitière •Réduction de la quantité de produit utilisé Microflore du lait cru •Biofilm de la MAT semblable à celui de la MAT témoin •Meilleur pouvoir acidifiant de la microflore présente dans le biofilm •Risque de développement d’une flore indésirable lorsqu’un paramètre de lavage n’est pas correctement maîtrisé Fromageabilité •Acidification semblable à la procédure témoin •Rendement au démoulage équivalent à la procédure témoin Précautions à prendre Eviter de recourir à cette procédure lors des périodes plus à risque. Bien sécuriser les paramètres du nettoyage de sa MAT.
  • 42. PROCÉDURE « ALTERNATIVE » 42 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 75°C - Lavage fin 45°C - Concentrations Lessive de soude 1% - Vinaigre blanc 14° 1% - Temps de circulation 8 min - Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide - Equivalent alcalin = lessive de soude (Hydroxyde de sodium) / équivalent acide = vinaigre (acide acétique) Formulation liquide des 2 produits.
  • 43. PROCÉDURE « ALTERNATIVE » • Produit alcalin • Hydroxyde de sodium (pur) ➢ Elimination des souillures organiques • Produit acide • Acide acétique (issu d’une production naturelle par des bactéries) ➢ Elimination des souillures minérales 43 Composition des produits utilisés (indiquée sur les étiquettes)
  • 44. PROCÉDURE « ALTERNATIVE » 44 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Impact environnemental plus faible, du fait de l’a sence de tensio- actifs et autres adjuvants Microflore du lait cru •En tendance, présence d’une flore d’affinage + régulière •En tendance, présence d’une microflore lactique + irrégulière Fromageabilité •Acidification semblable à la procédure témoin •En tendance, rendement au démoulage plus irrégulier Précautions à prendre Bien respecter les minimums pour les températures de lavage pour maximiser la mise en suspension des éléments à éliminer.
  • 45. PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES MANCHONS TRAYEURS 45 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 75°C 60 à 85°C Lavage fin 45°C 40 à 45°C Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5% Acide 0,5% 0,5% Temps de circulation 8 min 7 à 10 min Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide - Lavage identique au lavage « classique » Désinfection systématique des manchons trayeurs entre chaque chèvre : pulvérisation haute pression d’une solution désinfectante sans rinçage à % (temps d’attente avant la pose suivante < 5s)
  • 46. PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES MANCHONS TRAYEURS • Produits alcalin chloré et acide identiques à la procédure « classique » • Produit désinfectant utilisé pour les manchons trayeurs • Acide peracétique • Peroxyde d’hydrogène • Acide acétique ➢Action biocide : destruction des micro-organismes 46 Composition des produits utilisés (indiquée sur les étiquettes)
  • 47. PROCÉDURE AVEC DÉSINFECTION DES MANCHONS TRAYEURS 47 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Minimisation de la contamination entre les chèvres via le matériel de traite (non évaluée dans cet essai) •Augmentation du temps de traite (+3s/chèvre) Microflore du lait cru •Résultats équivalents dans les 2 machines à traire Fromageabilité •Incident de fabrication lors de la 2ème répétition, à priori non lié à la désinfection des manchons trayeurs Précautions à prendre Lors de l’utilisation de méthodes « maison » : renouveler très fréquemment la solution (évaporation substance active), éviter la contamination de la solution par des salissures favoriser l’égouttage avant la pose
  • 48. PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES » 48 Mise en œuvre Paramètres Appliqués Recommandés sur étiquette produit Températures Prélavage 36°C - Lavage début 55°C 60 à 85°C Lavage fin 38°C 40 à 45°C Concentrations Alcalin chloré 0,5% 0,5% Acide 0,5% 0,5% Temps de circulation 8 min 7 à 10 min Alternance des produits 6 alcalins / 1 acide -
  • 49. PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES » 49 Avantages / risques (observés dans le cadre du projet) Vision globale •Défaut fréquemment relevé dans les fermes Microflore du lait cru •Présence conséquente de Pseudomonas spp dans le biofilm •Difficulté d’interprétation des évolutions du fait de résultats aberrants Fromageabilité •Développement de microflores indésirables (hétérofermentaires) dans les caillés à 37°C •Acidification ralentie au fur et à mesure des fabrications avec repiquage du lactosérum •Rendement après affinage moins bons, plus grande capacité des fromages à perdre de l’eau
  • 50. 3 9 3 e s émoin Eau moin chaude émoin 3 Eau moin chaude 3 PROCÉDURE « BASSES TEMPÉRATURES » 50 Suivi de l’acidification du lait cru Suivi de l’acidification du lait cru, Lors de la répétition 3 Lait cru issu de chaque MAT Suivi de l’évolution de l’acidité pendant h à °C ➢ Réduction de la vitesse d’acidification pour la MA avec procédure « basses températures » Suivi de l’acidification du lait cru, Lors de la répétition 1 Témoin J1 Basses T° J1 Témoin J3 Basses T° J3
  • 51. CONCLUSIONS DES ESSAIS SUR LES PROCÉDURES DE NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DE LA MAT • Les procédures de nettoyage / désinfection de la machine à traire testées n’apportent pas de contrainte majeure • Alcalin non chloré • Simple rinçage le soir • Produits alternatifs • Désinfection des manchons trayeurs pendant la traite • Ceci dans un contexte où la machine à traire est conçue simplement, entretenue dans les règles et ne comporte pas de défaut de nettoyage • Un défaut de température semble effectivement avoir des conséquences négatives sur la fabrication fromagère, probablement du fait du développement de flores indésirables dans le biofilm de la machine à traire 51
  • 52. Les partenaires du projet CMaFLAuRA vous remercient de votre attention Avec le financement de :