SlideShare une entreprise Scribd logo
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Dr Didier COSSERAT [email_address] tel: 06 60 55 59 87
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phéromones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
Physiologie de la reproduction chez la femme Phases du cycle menstruel Menstruation Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1, 2 &3 jour  après le sommet   Phase   lutéale non fertile Cycles suivants Profil d’infertilité Changement Sommet 3 premiers jours après le sommet  Phase lutéale (progestative) 1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants Menstruation L'endomètre se défait L'ovaire est au repos  1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants Profil d’infertilité Les spermatozoïdes ne peuvent pénétrer dans l'utérus  L'ovaire est au repos Vulve sèche 1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants Changement L'ovaire est actif : le col produit une glaire fluide, limpide, que l’on peut écarter entre 2 doigts.Le bouchon quitte le col rendant possible le passage aux spermatozoïdes. La vulve n'est plus sèche Le désir est augmenté 1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants Sommet de fertilité, ovulation Ovulation (que l’on peut confirmer par un test biologique simple et pas cher ; www.homehealth-uk.com) La vulve est humide Si relation sexuelle ; on donne la vie   1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants 1, 2 et 3 ème jour après le sommet Les spermatozoïdes atteignent l'ovule dans la trompe. L'endomètre se prépare pour la grossesse  La vulve n'est plus ni mouillée ni glissante. Cette sensation signe  une ovulation la veille. 1 14 28
Phases du cycle menstruel Menstruation Profil   d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours  après le sommet   Phase   lutéale Cycles suivants Phase lutéale (progestative)  Unions possibles à n'importe quel moment  Une conception n'est plus possible 1 14 28
Pregnénolone Progestérone Cortisol Œstrogène Testostérone DHEA Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  Les voies hormonales Cholestérol
Seuls les rapports ayant lieu le jour de l’ovulation ou les 5 jours précédents sont fécondants… Les rapports ayant lieu plus de 6 jours avant l’ovulation ou après le lendemain de l’ovulation ne sont pas fécondants… La probabilité d’une conception est de  0,37 pour des rapports quotidiens pendant la période des 6 jours fertiles, et de 0,15 pour des rapports hebdomadaires au cours d’un cycle menstruel.  2x52x30 ≈ 3000 rapports sexuels dans une vie dont seulement 1, 2, 10 ? donnent la  vie.  D’ou l’importance d’une réflexion lucide et responsable du couple. - Revue Prescrire Avril 1977 / tome 7 page 292 -Wilcox AJ et coll « Timing of sexuel intercourse in relation to ovulation.  Engl j Med 1995 ; 333 ; 1517-1521  ( sur 221 femmes en bonne santé pendant 6 mois) La réelle efficacité des différentes méthodes
Physiologie de la reproduction chez l’homme Plus simple que chez la femme Spermatogénèse de 90 jours continue, non cyclique Même contrôle hormonal mais non cyclique Pas de ménopause (andropause ?)
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme   -5,4 % des garçons savent que le cycle dure en moyenne 28 jours -15,5% des garçons savent que l’ovulation  se produit vers le  14 ème jour  Etude 2005 lycée de Caen classe de seconde
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme   - Homme responsable autant que la femme (?) - Comment l’informer?
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme   Bouleversement récent des rapports des hommes à la paternité Père et mère non interchangeables, les rôles doivent être soigneusement distingués Capacité des mères à « faire » et « défaire » les pères. Nouveau  vrai pouvoir des femmes? (et vraie détresse des hommes?)  Auparavant l’homme imposait « naturellement » son destin maternel à une femme, maintenant il doit être accepté Il n’y a que la maternité qui soit volontaire, pas la paternité Nouvelle autonomie des femmes et nouveau statut en une génération (8 femmes /10 médecins, magistrats, enseignants…). Société matriarcale qui engendre la violence?
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
si 100 femmes utilisent un moyen de contraception pendant un an si l’une d’entre elles (tombe) enceinte pendant ce temps l’indice de Pearl équivaut à 1 La réelle efficacité des différentes méthodes Définition de l’indice de Pearl :
0,1 en moyenne, en essais cliniques  (pour une utilisation parfaitement suivie) 6 à 8 observé en pratique  (en dehors des essais cliniques) Revue Prescrire Mai 2006 n°272 La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl des contraceptifs oraux oestro progestatifs:
0,6 à 0,8 différents stérilets  (selon qu’ils contiennent ou non des progestatifs) La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl des contraceptifs :
3,4 si la méthode Billings est utilisée parfaitement Dans une des études les plus vastes de l’OMS Revue Prescrire Octobre 2000 tome 20 n°210 Trussel J , et Grummer-Strawn L  « Further analysis Of contraceptive failure of the ovulation method » Am  J Obstst Gynecol 1991;165 ;2 054-2059 La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl de la méthode Billings:
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
IVG: quelques chiffres Les derniers chiffres de la DREES / DRASS 2003 mettent en évidence une croissance du nombre d’IVG de près de 32% entre 1997 et 2003.  (DREES: Direction de la Recherche, des Etudes, et de l’Evaluation des Statistiques) 13400 IVG chez des mineures en 2004, chiffre qui n’a pas diminué depuis 1997 sur un total de 220 000 IVG pratiquées /an en France.  (Bulletin conseil de l’ordre des médecins, Mars 2007)
IVG: quelques chiffres Une  grossesse sur trois est « non prévue » Chez les filles de moins de 18 ans, trois grossesses sur cinq se terminent par un avortement Dans 2 cas de grossesses  non prévue  sur 3, les femmes déclarent utiliser un moyen de contraception 23 % des avortements concernent des femmes qui prennent la pilule Enquête Cocon par l’ INSERM et l ‘ INED,  novembre 2007
IVG Comment expliquer ces résultats alors que ; - le niveau d’information serait un des meilleurs du monde - l’accès à la pilule et à la pilule du lendemain est possible gratuitement - pas d’autorisation parentale chez une mineure
IVG Comment expliquer ces résultats? Disparité entre maturité sexuelle acquise de plus en plus tôt et immaturité sociale qui se prolonge? Marge d’erreur très faible avec les pilules récentes plus faiblement dosées (une femme sur cinq déclare oublier sa pilule une fois par mois) Grossesse involontaire implicitement désirée? Peur de la consultation médicale Coût des contraceptifs Mauvaise information en milieu scolaire  (en dépit de la loi du 4 juillet 2001 qui impose 3 séances annuelles d’éducation à la sexualité à l’école, au collège et au lycée)
L’abord habituel de la contraception  n’est donc pas adapté au mode de vie et à la sexualité des couples
Les mises en garde des risques carcinologiques des pilules oestro progestatives figurent pour toutes les pilules sur le dictionnaire  thérapeutique Vidal. Oestrogènes et xéno œstrogènes
Réuni sous l’égide du CIRC un groupe de 21 experts de 8 nationalités différentes vient de conclure, de manière officielle, que  les contraceptifs oraux combinés  (oestrogènes et progestatifs) doivent être classés dans le groupe  des produits cancérigènes le plus élevé dans l’échelle  en vigueur. CIRC : Centre International de la Recherche sur le Cancer. Oestrogènes et xéno œstrogènes Extrait du Monde du 3 août 2005 :
« En cancérologie ce n’est pas seulement la dose qui compte, mais la  durée d’exposition au risque . Ainsi ce que je recommande aux femmes, c’est de prendre la pilule le moins longtemps possible et de ne la prendre  qu’après une première grossesse  » Professeur Dominique Belpomme : Président de l’ARTAC, chargé de mission pour la mise en œuvre du Plan Cancer mis en place par le Président de la République.  (ARTAC : Association française pour la Recherche Thérapeutique Anti Cancéreuse) Oestrogènes et xéno œstrogènes
Oestrogènes et xéno œstrogènes Sources courantes des xéno hormones  (Les xéno hormones sont des substances naturelles ou chimiques qui ont des effets sur les mêmes récepteurs): Pesticides, insecticides,  herbicides  (Exemple cohorte Ti-Moun à la Guadeloupe, incidence du cancer de la prostate la plus élevé du monde.  Mallicks et al. European Urologie 2005.47(6),769-72) Lait et laitages (IGF-1, rBGH  recombinant bovine growth hormone, ) Soja, viandes, bière Emulsifants dans les lessives, cosmétiques Les matières plastiques, les PCB (polychlorobiphényls),  dioxines,  phtalanes, métaux lourds Pollution automobile Au sein d’une liste de 564 composants douteux, la Commission Européenne vient d’en retenir 66.   (http://europa.eu.int/comm/environnement/endocrin/)
30% des couples ne procréent plus, 15% disent qu’ils ne le peuvent pas, 7,5% des stérilités sont d’origine masculine, Les consultations pour stérilité n’ont jamais été aussi fréquentes. Oestrogènes et xéno œstrogènes La  STERILITE  : une deuxième vérité qui dérange
Chaque année, depuis la 2 ème guerre mondiale, la concentration en spermatozoïdes dans le sperme diminue de 1%. Dans certaines populations actuelles de pays industrialisés le taux de spermatozoïdes est diminué de moitié % à la dernière guerre mondiale  Source ;  Swan et al , 1997, adapté selon le Center of Research into Endocrine  Disruption in Europe (CREDO) Oestrogènes et xéno œstrogènes La  STERILITE: une deuxième vérité qui dérange
Création en 2006 d’un observatoire épidémiologique de la fertilité (Inserm ;  Institut national de la santé et de la recherche médicale ) Adoption de la directive Reach européenne qui impose une évaluation de tous les produits chimiques -100 000 commercialisés en France depuis 1945 - Remplacement des produits suspects. - Mais absence de délai pour la substitution. - Absence d’informations pour le consommateur. Tout de même 830 000 naissances en France en 2006, niveau jamais atteint depuis 25 ans.  Oestrogènes et xéno œstrogènes La  STERILITE : une menace pour les sociétés industrialisées.
l’âge, le stress, le tabac, le cannabis … infectieuses (chlamydia …) la pilule contraceptive:  Prise très jeune avant que les cycles ne deviennent réguliers - La prise de façon prolongée pourrait être un facteur de la fertilité Oestrogènes et xéno œstrogènes Causes de l’ hypofertilité chez la femme :
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Mères porteuses  27 400 Don de sperme  74 380 Traitements hormonaux  1 331 860 Dons d’ovules  27 400 Tests diagnostics  374 900 Fécondation in vitro  1 038 528 Total  ≈  2 800 000 Revenus en milliers de $ aux US du marché des traitements de la stérilité (2004) Infertilité et bébé-business
La crainte d’avoir un enfant cède la place au désir d’en avoir un.
Ce n’est plus « un bébé si je veux quand je veux »,  mais « quand je peux » !
HPV virus et vaccin Cancer du col de l’utérus (papillomavirus) L’HPV virus appartient à la famille des virus Sexuellement transmissible Très fréquent, présent chez  70% des hommes comme des femmes Disparaît spontanément chez l’homme, persiste chez 10% des  femmes Peut faire apparaître en + - 10 ans des lésions pré cancéreuses Virus dormant: l’attraper à 18 ans et le développer à 25 Intérêt d’un frottis avec recherche HPV tous les 3 ans dès 20 ans ?
HPV virus et vaccin Cancer du col de l’utérus (papillomavirus) Souvent sans symptômes sinon des condylomes génitaux Transformation maligne des lésions anogénitales par certains génotypes (6, 11, 16, 18) La majorité des infections sont transitoires (0,3%des infections évoluent vers un cancer du col de l’utérus invasif) Intérêts et limites des mesures pratiques de prévention (frottis de dépistage) L’emploi régulier du préservatif diminue de façon importante la transmission des papillomavirus. Cette prévention n’est pas complète.  Une infection fréquente, des complications rares  (immunodépression) L’incidence du cancer du col a diminué (-4,4%/an de 1978 à 2000, 900 décès en 2002)  (Revue Prescrire, n°280, février 2007)
HPV virus et vaccin Vaccins papillomavirus Gardasil (Sanofi, Pasteur,MSD) génotypes 6,11,16,18 et Cervarix (Glaxo-SmithKline) génotypes 16,18 sont des vaccins préventifs. Préconisé par le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF) pour les filles à 14 ans 3 injections (0, 2, 6 mois),  450€  remboursé 60% TG4001 et Procervix commercialisés début 2008 seront indiqués pour les lésions pré cancéreuses.
« Le vaccin papillomavirus contre 4 génotypes (6,11,16,18) diminue fortement pendant au moins 4 à 5 ans, l'incidence des infections par HPV-6, 11, 16 et 18, chez les adolescentes non infectées par ces génotypes. L'incidence des dysplasies de haut grade est ainsi réduite. Les effets indésirables sont mineurs.  Mais l'effet en termes de prévention des cancers du col utérin n'est pas démontré  : un suivi prolongé et attentif des populations vaccinées est nécessaire ».  (Revue Prescrire, n°280, février 2007) HPV virus et vaccin Vaccins papillomavirus
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité…  et comment répondre à la demande contraceptive?
Entre les premières règles et la première demande de contraception Comment répondre à la demande contraceptive?
O bserver et comprendre le cycle  (ovulation, glaire cervicale, règles…)  pendant une soixantaine de cycles … La bonne connaissance du cycle est indispensable dès le début de l’adolescence Comment répondre à la demande contraceptive? Entre les premières règles et la première demande de contraception
Risques de donner une pilule afin de régulariser les règles Risques de traiter l’acné banale par l’utilisation d’une pilule Comment répondre à la demande contraceptive? Dès l’âge des premières règles, expliquer la physiologie du cycle :
-sommeil  -gestion du stress -diététique  -exercice physique -exposition à la lumière -progestérone naturelle Comment répondre à la demande contraceptive? Entre les premières règles et la première demande de contraception Régulariser les cycles par des méthodes naturelles ;
Vrai débat mais hors sujet pour notre réunion aujourd’hui. Comment répondre à la demande contraceptive? Consultation pour contraception. MST,  SIDA,  Préservatifs …
Informer des risques des oestrogènes et des progestatifs artificiels Réalité de l’indice de Pearl Réflexions sur ses projets de vie autre que la surconsommation (couple, grossesse, réussite professionnelle, vie spirituelle...)  Prendre conscience de son âge et de sa fertilité  Autonomie Médecine prédictive plutôt que préventive S’échapper du long parcours banalisé et balisé des consultations Coût;  pilule  100 €environ /an  (hors consultation) Conséquences des oestro progestatifs sur la SHBG, testostérone, hormones thyroïdiennes, cortisol Comment répondre à la demande contraceptive? A évoquer lors d’une consultation pour contraception;
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  L’EBM L’EBM ( Evidence-Based Medicine) est un concept qui s’applique très bien à la contraception ; Homme + Femme = Couple Etat actuel  de la science  Environnement Choix de la  contraception
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPVvirus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions 7.  L’enseignement
Comment bien comprendre  et savoir utiliser la pro-gestérone? La  Mifégyne ou RU 486 est une anti progestérone qui provoque un avortement
De faibles doses de progestatifs  artificiels  sont contre indiquées.  Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Pour qu’une grossesse se déroule bien :  Une quantité importante de progestérone  naturelle  est indispensable.
Ne peuvent ni breveter ni obtenir des droits exclusifs sur la commercialisation de la progestérone naturelle Ne communiquent pas sur la progestérone naturelle car il s’agit d’une substance naturelle  Ne peuvent pas en escompter de gros bénéfices Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Les grands laboratoires pharmaceutiques:
protège des cancers du sein, de l’endomètre et de l’ovaire s’oppose aux effets secondaires des oestrogènes améliore le profil lipidique améliore les résultats des fécondations in vitro diminue le risque de spasmes coronariens facilite l’action des hormones thyroïdiennes améliore le syndrome prémenstruel améliore la libido rétablit les rythmes du sommeil précurseurs des autres hormones stéroïdes régularise le cycle menstruel améliore la glaire cervicale optimise les ovulations diminue les fausses couches Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Intérêt de la progestérone  naturelle :
les oedèmes les états dépressifs les risques malformatifs les risques de phlébites les risques coronariens les risques de diabète les problèmes cutanés (acné, éruptions…) Ils empêchent l’implantation de l’ovule fécondé Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Les progestatifs  artificiels  augmentent:
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  douleur des seins Œdème, prise de poids difficulté à ovuler irritabilité, fatigue  troubles des règles  (en fréquence, en durée) Symptômes du syndrome pré menstruel causés par un excès d’oestrogènes et un déficit en progestérone
Stérilet Mirena:   52 mg. Microval :   0,03 mg par pilule.  ( 52 / 0,03 =  1733 jours  soit  4 ans 7 mois )  Norlevo   1,5 mg  soit  50 microval   Progestérone naturelle et progestatifs artificiels Les progestatifs artificiels : équivalences en lévonorgestrel
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  L’ocytocine:  l’hormone qui lie   (pourquoi sommes nous amoureux?) L’ocytocine provoque les contractions de l’utérus au moment de l’accouchement Elle agit aussi sur le comportement et les émotions (assure l’ attachement de la mère à l’enfant) Même zone du cerveau activée dans l’amour romantique et l’amour parental Que se soit son enfant ou l’homme ou la femme dont on est amoureux: on le trouve parfait, on ne voit pas ses défauts, on se conforme à ses besoins, on le caresse, on utilise un langage infantilisé Hormone anti stress Importance des odeurs (mère/enfant, couple) Sécrétée pendant l’orgasme (permet de lier le couple et rendre la présence de l’autre si agréable) Expérience des campagnols des plaines et des montagnes
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  La fidélité Etre fidèle à soi prédispose à être fidèle à l’autre La société patriarcale s’est effondrée  (droits des femmes, libération sexuelle, éducation, espérance de vie…) Créer une famille, ciment de la société. La famille, cellule de base de toute société est aujourd’hui attaquée et menacée.  (l’éducation commence par la relation d’amour qui est dans la famille) La fidélité n’est pas facile dans cette période de transition, ne pas céder au  « tout , tout de suite »
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  Les phéromones Rôle des odeurs dans la communication humaine Relation entre olfaction, attirance et cycles menstruels Responsabilité de l’androsténol pour la synchronisation des cycles.  (Effet Mac Clintock ou syndrome du pensionnat français) Importance de l’androsténol dans la synchronisation menstruelle et l’ovulation  (Etude de Morofushi, 2000) Incidence des rapports sexuels sur le cycle menstruel  (Cutier et al, 1986)
D’autres hormones passionnantes interviennent ; Vasopressine,  Lulibérine,  Testostérone,  Dopamine,  Endorphines… Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
L’ancien moteur, le désir a laissé place à la jouissance Entre le plaisir immédiat et le bonheur, il faut choisir Cause indirecte de l’insatisfaction foncière qui touche nos générations? Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
En col blanc et en blouse blanche, bio terrorisme?  Décalage croissant entre pratiques diagnostiques et thérapeutiques,  Peut on produire un embryon? le détruire? l’utiliser? le trier ? Les acquis même de la science mettent en danger l’humanité,  Comment défendre un droit à l’inexistence? Mendelssohn, Mozart, Lincoln seraient considérés comme indignes de vivre Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Repérer le  « terrorisme à visage humain »   (Monseigneur Schooyans)
Fécondité mondiale médiane < 2,1 enfant/femme , < seuil renouvellement Japon; 128 millions d’habitants en 2007, 90 millions en 2055,  Effondrement des chiffres en Italie 1,19 enfant/femme en 1995 L’Europe, un berceau vide?  Pyramide des âge; champignon ou sapin de Noël ? Le sens naturel des mots; aide, protection, santé, vie, consensus est détourné Fermé à la transcendance et à la spiritualité Nouvelle société dépressive interdite d’espérance Qui s’impose à l’ONU, OMS … Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Repérer le  « terrorisme à visage humain »   (Montseigneur Schooyans)
Entendre un autre langage -  Non médiatique, indépendant -  Lutter pour être soi même et réfléchir, prier  -  Non lucratif (contraception, dépistage, épisiotomie, péri durale, césarienne, allaitement, modification du sex ratio fille/garçon, excision…) -  Résister à la peur de l’avenir (morosité actuelle ) -  En cohérence avec son engagement; religieux, social, professionnel, politique… Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  Entendre un autre langage -  Société « complètement ébranlée » en moins d’une génération  Risque d’une société matriarcale ; être éduqué, soigné, jugé… par des femmes source ensuite de violence à l’adolescence et l’âge adulte?;  réhabiliter le rôle du père? - La femme déteint dorénavant le pouvoir d’avoir ou de ne pas avoir d’enfant  - Depuis la loi Neuwith (1967), la famille est standardisée : 2 enfants à 3 ans d’écart Attention au royaume de la pensée unique; inadéquation de la seule pilule, moyen uniforme de contraception - « La meilleure contraception est celle qu’on choisit librement »  Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
Comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité vous aidera à trouver un sens profond à toute votre vie
Combien  (sur les 80 milliards d’êtres humains qui auraient vécu sur terre): -  ont eu la chance comme vous de méditer sur le sens à donner à leur vie? - ont pu accéder à une forme de spiritualité?  Combien vivent et se reproduisent comme des bêtes dans la peur avec comme espérance la survie?  Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Un luxe…
« S’il n’y avait pas ce point culminant où tout d’un coup deux libertés peuvent se donner et s’aimer, toute la création serait absurde » « Mon Dieu… pourquoi? » Abbé Pierre  Ed Plon Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
    Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions  L’enseignement
Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?  L’enseignement Intérêt par cette approche pour les stagiaires en 2 ème et 3 ème cycle d’étude de médecine. Nouveau comportement de ces futurs médecins ? Education des soignants;  médecins, infirmières, sages femmes, religieux et religieuses Dans les pays en voie de développement;  hygiène, contraception, avortement, avortement sélectif des filles, excision, abandon d’enfants…
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?
Une vie humaine,  bien plus que tout l’or du monde.
Bien connaître le fonctionnement de son corps afin de donner la vie avec responsabilité L’homme est autant concerné que la femme pour la gestion de sa fertilité Prendre conscience des problèmes médicaux, écologiques et éthiques La pro-gestérone  (donner la vie) Trouver un sens profond à toute sa vie Transmettre ces valeurs universelles La science confirme t’elle la parole de Dieu? Attention, il ne s’agit pas d’un choix radical mais d’une direction A réfléchir et adapter… on peut être « en désaccord avec la structure de son époque mais en n’en  conservant les références  »  (Théodore Monod ;  l’ anarchiste chrétien), ou être un « insurgé de Dieu » , Abbé Pierre En conclusion…
Bibliographie « Connaître sa fécondité par la méthode naturelle des Docteurs Billings,  René et  Marie   Sentis »  Auto édition - 2004 ISBN 2-7403-0954-6 35 pages « La vie en voie de disparition »  Théo Colborn,  Ed  Terre Vivante  &quot; Lait, Mensonges et Propagande &quot;  Thierry Souccar,   Souccar éditions « L’odyssée de la vie » film de Nils Tavernier, à télécharger sur le site de France 2 «Ces maladies créées par l’homme »  Professeur  Belpomme, Ed Albin Miche « L’homme sans gravité »  Charles Melman
Bibliographie « Le terrorisme à visage humain» Michel Schooyans, Ed François Xavier de Guibert « Comment devient-on amoureux? »  Lucie Vincent, Ed Odile Jacob « Mon Dieu…pourquoi ? »  Abbé Pierre  Ed Plon « Terre et ciel » Entretiens avec S. Estibal ,  Théodore Monod, Ed Babel « Vivre, à quoi ça sert? et  « Le paradis c’est les autres » Sœur Emmanuelle, Ed Flammarion,  Ed J’ai lu « La sexualité selon Jean Paul II »  Yves Semen  Ed: Presse de la Renaissance ( Afin de mieux   comprendre le caractère novateur et éclairé de Jean Paul II dans son approche aussi originale que parfaitement méconnue sur le corps, la sexualité et le mariage)
Sites internet www.billings.free.fr  www.filsantejeunes.com  www.sexados.fr  www.woomb.org  www.homehealth-uk.com  (tests ovulation) www.mooncup.co.uk  ou www.femme-au-naturel.com: mooncup
Dr Didier COSSERAT 135 Bd de la Mer 83700 St Raphaël Tel :  06.60.55.59.87 e mail: didier@cosserat.fr

Contenu connexe

Tendances

Surdiagnostic des Cancers du Sein
Surdiagnostic des Cancers du SeinSurdiagnostic des Cancers du Sein
Surdiagnostic des Cancers du Sein
DES Daughter
 
Pathologies gyneco et grossesse
Pathologies gyneco et grossessePathologies gyneco et grossesse
Pathologies gyneco et grossesse
esf3
 
Memoire hpv
Memoire hpvMemoire hpv
Memoire hpv
Vincent Di Martino
 
Présentation de l'Association Seins et Vie
Présentation de l'Association Seins et ViePrésentation de l'Association Seins et Vie
Présentation de l'Association Seins et Vie
Association Seins et Vie
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
CripsIDF
 
Cancer du sein
Cancer du seinCancer du sein
Cancer du sein
Amel Ammar
 
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Islem Soualhi
 
Roudot thoraval f cytokines 2014
Roudot thoraval f  cytokines 2014Roudot thoraval f  cytokines 2014
Roudot thoraval f cytokines 2014
odeckmyn
 
Rciu
RciuRciu
Infertilite
InfertiliteInfertilite
Infertilite
Mede Space
 
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
mohamed elmarnissi
 
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistageSurdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
Cancer Rose
 
Roudot thoraval . transmission materno foetale
Roudot thoraval  . transmission materno foetaleRoudot thoraval  . transmission materno foetale
Roudot thoraval . transmission materno foetale
odeckmyn
 
Myomes et fertilite aboulfalah
Myomes et fertilite aboulfalahMyomes et fertilite aboulfalah
Myomes et fertilite aboulfalah
FMM Marrakech
 
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
FMM Marrakech
 
Comment répondre à la demande contraceptive?
Comment répondre à la demande contraceptive?Comment répondre à la demande contraceptive?
Comment répondre à la demande contraceptive?
Didier Cosserat
 
Hémorragie de fin de grossesse
Hémorragie de fin de grossesseHémorragie de fin de grossesse
Hémorragie de fin de grossesse
Idrissou Fmsb
 
C:\fakepath\contraception tayebi definitive
C:\fakepath\contraception tayebi definitiveC:\fakepath\contraception tayebi definitive
C:\fakepath\contraception tayebi definitive
guest823345
 

Tendances (20)

Surdiagnostic des Cancers du Sein
Surdiagnostic des Cancers du SeinSurdiagnostic des Cancers du Sein
Surdiagnostic des Cancers du Sein
 
Pathologies gyneco et grossesse
Pathologies gyneco et grossessePathologies gyneco et grossesse
Pathologies gyneco et grossesse
 
Memoire hpv
Memoire hpvMemoire hpv
Memoire hpv
 
Présentation de l'Association Seins et Vie
Présentation de l'Association Seins et ViePrésentation de l'Association Seins et Vie
Présentation de l'Association Seins et Vie
 
HPV et anus
HPV et anusHPV et anus
HPV et anus
 
Cancer du sein
Cancer du seinCancer du sein
Cancer du sein
 
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
Dépistage du cancer du col , frottis cervico vaginal
 
Roudot thoraval f cytokines 2014
Roudot thoraval f  cytokines 2014Roudot thoraval f  cytokines 2014
Roudot thoraval f cytokines 2014
 
Rciu
RciuRciu
Rciu
 
Infertilite
InfertiliteInfertilite
Infertilite
 
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
3.4 la contribution à la prévention des infections nosocomiales.
 
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistageSurdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
Surdiagnostic des cancers du sein, controverses à propos du dépistage
 
Roudot thoraval . transmission materno foetale
Roudot thoraval  . transmission materno foetaleRoudot thoraval  . transmission materno foetale
Roudot thoraval . transmission materno foetale
 
Myomes et fertilite aboulfalah
Myomes et fertilite aboulfalahMyomes et fertilite aboulfalah
Myomes et fertilite aboulfalah
 
Geu
 Geu Geu
Geu
 
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
Endometriose infertilite et laparoscopie msrm 2013
 
Comment répondre à la demande contraceptive?
Comment répondre à la demande contraceptive?Comment répondre à la demande contraceptive?
Comment répondre à la demande contraceptive?
 
Oral cancer du sein
Oral cancer du seinOral cancer du sein
Oral cancer du sein
 
Hémorragie de fin de grossesse
Hémorragie de fin de grossesseHémorragie de fin de grossesse
Hémorragie de fin de grossesse
 
C:\fakepath\contraception tayebi definitive
C:\fakepath\contraception tayebi definitiveC:\fakepath\contraception tayebi definitive
C:\fakepath\contraception tayebi definitive
 

Similaire à Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?

Hypofertilité Billings19 oct 07
Hypofertilité Billings19 oct 07Hypofertilité Billings19 oct 07
Hypofertilité Billings19 oct 07
Didier Cosserat
 
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
13milena
 
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdfprise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
MainaOumara
 
Les consultations pré natales
Les consultations pré natalesLes consultations pré natales
Les consultations pré natales
Stephane Kume
 
Pma
PmaPma
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en RoumanieSurveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
Cami Gaboran
 
cat devant un couple infertile.pptx
cat devant un couple  infertile.pptxcat devant un couple  infertile.pptx
cat devant un couple infertile.pptx
KraliceGuzel1
 
quiz contraception
quiz contraceptionquiz contraception
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.pptGENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
YamaniMadoum
 
Les Femmes en parcours de PMA
Les Femmes en parcours de PMALes Femmes en parcours de PMA
Les Femmes en parcours de PMA
Ipsos France
 
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Pasteur_Tunis
 
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile GhanderHyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
all-in-web
 
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
thidachanh Soukhasem
 
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques - juin 2013
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques  - juin 2013Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques  - juin 2013
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques - juin 2013
OpinionWay
 
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk- juin 2013
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk-  juin 2013Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk-  juin 2013
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk- juin 2013
OpinionWay
 
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.pptPlanification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
OuedraogoSoumaila3
 
Bulletin Attadamoune 2010
Bulletin Attadamoune 2010Bulletin Attadamoune 2010
Bulletin Attadamoune 2010
collabopharma
 
Ovaire polykystique
Ovaire polykystiqueOvaire polykystique
Ovaire polykystique
ARICHI Bouchra
 

Similaire à Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité? (20)

Hypofertilité Billings19 oct 07
Hypofertilité Billings19 oct 07Hypofertilité Billings19 oct 07
Hypofertilité Billings19 oct 07
 
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
La maîtrise de la natalité miléna mars 2015
 
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdfprise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
prise-en-charge-infertilité en dans un service de FIV.pdf
 
Les consultations pré natales
Les consultations pré natalesLes consultations pré natales
Les consultations pré natales
 
Pma
PmaPma
Pma
 
Pma
PmaPma
Pma
 
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en RoumanieSurveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
Surveillance de grossesse et du nouveau-ne en Roumanie
 
cat devant un couple infertile.pptx
cat devant un couple  infertile.pptxcat devant un couple  infertile.pptx
cat devant un couple infertile.pptx
 
quiz contraception
quiz contraceptionquiz contraception
quiz contraception
 
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.pptGENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
GENERALITES SUR LES METHODES CONTRACEPTIVES.ppt
 
Les Femmes en parcours de PMA
Les Femmes en parcours de PMALes Femmes en parcours de PMA
Les Femmes en parcours de PMA
 
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
Prise en charge d’une maladie rare d’origine génétique
 
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile GhanderHyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
Hyperandrogénie au cours d’une grossesse par Cécile Ghander
 
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
Comment luter contre les causes obstétricales de décès maternels au niveau di...
 
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques - juin 2013
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques  - juin 2013Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques  - juin 2013
Opinionway - Prem up the desk - grossesses pathologiques - juin 2013
 
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk- juin 2013
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk-  juin 2013Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk-  juin 2013
Grossesses pathologiques - Opinionway pour Prem up the desk- juin 2013
 
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.pptPlanification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
Planification familiale en situations de crise et post-crise - AZ.ppt
 
Bulletin Attadamoune 2010
Bulletin Attadamoune 2010Bulletin Attadamoune 2010
Bulletin Attadamoune 2010
 
Ovaire polykystique
Ovaire polykystiqueOvaire polykystique
Ovaire polykystique
 
Sexualite fertilite grossesse_sept2010
Sexualite fertilite grossesse_sept2010Sexualite fertilite grossesse_sept2010
Sexualite fertilite grossesse_sept2010
 

Plus de Didier Cosserat

Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelleConférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
Didier Cosserat
 
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelleConférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
Didier Cosserat
 
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
Didier Cosserat
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
Didier Cosserat
 
Résumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
Résumé Thèse Consultation Pré ConceptionnelleRésumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
Résumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
Didier Cosserat
 
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
Didier Cosserat
 
Carence et subcarence iodée
Carence et subcarence iodéeCarence et subcarence iodée
Carence et subcarence iodée
Didier Cosserat
 
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
Didier Cosserat
 

Plus de Didier Cosserat (9)

Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelleConférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence complète - Consultation Pré-conceptionnelle
 
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelleConférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
Conférence grand public - Consultation Pré-conceptionnelle
 
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
Vieillir en bonne santé, est-ce possible ?
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
 
Résumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
Résumé Thèse Consultation Pré ConceptionnelleRésumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
Résumé Thèse Consultation Pré Conceptionnelle
 
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
Vitamine D et peaux pigmentées. Une vraie question en soins primaires.
 
Iode 07
Iode 07 Iode 07
Iode 07
 
Carence et subcarence iodée
Carence et subcarence iodéeCarence et subcarence iodée
Carence et subcarence iodée
 
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
Cómo responder a la petición anticonceptiva ?
 

Comment concevoir sa fertilité avec responsabilité?

  • 1. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Dr Didier COSSERAT [email_address] tel: 06 60 55 59 87
  • 2. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phéromones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 3. Physiologie de la reproduction chez la femme Phases du cycle menstruel Menstruation Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1, 2 &3 jour après le sommet Phase lutéale non fertile Cycles suivants Profil d’infertilité Changement Sommet 3 premiers jours après le sommet Phase lutéale (progestative) 1 14 28
  • 4. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants Menstruation L'endomètre se défait L'ovaire est au repos 1 14 28
  • 5. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants Profil d’infertilité Les spermatozoïdes ne peuvent pénétrer dans l'utérus L'ovaire est au repos Vulve sèche 1 14 28
  • 6. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants Changement L'ovaire est actif : le col produit une glaire fluide, limpide, que l’on peut écarter entre 2 doigts.Le bouchon quitte le col rendant possible le passage aux spermatozoïdes. La vulve n'est plus sèche Le désir est augmenté 1 14 28
  • 7. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants Sommet de fertilité, ovulation Ovulation (que l’on peut confirmer par un test biologique simple et pas cher ; www.homehealth-uk.com) La vulve est humide Si relation sexuelle ; on donne la vie 1 14 28
  • 8. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants 1, 2 et 3 ème jour après le sommet Les spermatozoïdes atteignent l'ovule dans la trompe. L'endomètre se prépare pour la grossesse La vulve n'est plus ni mouillée ni glissante. Cette sensation signe une ovulation la veille. 1 14 28
  • 9. Phases du cycle menstruel Menstruation Profil d’infertilité Changement Sommet 1,2&3 jours après le sommet Phase lutéale Cycles suivants Phase lutéale (progestative) Unions possibles à n'importe quel moment Une conception n'est plus possible 1 14 28
  • 10. Pregnénolone Progestérone Cortisol Œstrogène Testostérone DHEA Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Les voies hormonales Cholestérol
  • 11. Seuls les rapports ayant lieu le jour de l’ovulation ou les 5 jours précédents sont fécondants… Les rapports ayant lieu plus de 6 jours avant l’ovulation ou après le lendemain de l’ovulation ne sont pas fécondants… La probabilité d’une conception est de 0,37 pour des rapports quotidiens pendant la période des 6 jours fertiles, et de 0,15 pour des rapports hebdomadaires au cours d’un cycle menstruel. 2x52x30 ≈ 3000 rapports sexuels dans une vie dont seulement 1, 2, 10 ? donnent la vie. D’ou l’importance d’une réflexion lucide et responsable du couple. - Revue Prescrire Avril 1977 / tome 7 page 292 -Wilcox AJ et coll « Timing of sexuel intercourse in relation to ovulation. Engl j Med 1995 ; 333 ; 1517-1521 ( sur 221 femmes en bonne santé pendant 6 mois) La réelle efficacité des différentes méthodes
  • 12. Physiologie de la reproduction chez l’homme Plus simple que chez la femme Spermatogénèse de 90 jours continue, non cyclique Même contrôle hormonal mais non cyclique Pas de ménopause (andropause ?)
  • 13. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme -5,4 % des garçons savent que le cycle dure en moyenne 28 jours -15,5% des garçons savent que l’ovulation se produit vers le 14 ème jour Etude 2005 lycée de Caen classe de seconde
  • 14. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme - Homme responsable autant que la femme (?) - Comment l’informer?
  • 15. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Pour l’homme Bouleversement récent des rapports des hommes à la paternité Père et mère non interchangeables, les rôles doivent être soigneusement distingués Capacité des mères à « faire » et « défaire » les pères. Nouveau vrai pouvoir des femmes? (et vraie détresse des hommes?) Auparavant l’homme imposait « naturellement » son destin maternel à une femme, maintenant il doit être accepté Il n’y a que la maternité qui soit volontaire, pas la paternité Nouvelle autonomie des femmes et nouveau statut en une génération (8 femmes /10 médecins, magistrats, enseignants…). Société matriarcale qui engendre la violence?
  • 16. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 17. si 100 femmes utilisent un moyen de contraception pendant un an si l’une d’entre elles (tombe) enceinte pendant ce temps l’indice de Pearl équivaut à 1 La réelle efficacité des différentes méthodes Définition de l’indice de Pearl :
  • 18. 0,1 en moyenne, en essais cliniques (pour une utilisation parfaitement suivie) 6 à 8 observé en pratique (en dehors des essais cliniques) Revue Prescrire Mai 2006 n°272 La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl des contraceptifs oraux oestro progestatifs:
  • 19. 0,6 à 0,8 différents stérilets (selon qu’ils contiennent ou non des progestatifs) La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl des contraceptifs :
  • 20. 3,4 si la méthode Billings est utilisée parfaitement Dans une des études les plus vastes de l’OMS Revue Prescrire Octobre 2000 tome 20 n°210 Trussel J , et Grummer-Strawn L « Further analysis Of contraceptive failure of the ovulation method » Am J Obstst Gynecol 1991;165 ;2 054-2059 La réelle efficacité des différentes méthodes L’indice de Pearl de la méthode Billings:
  • 21. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives L’IVG, les œstrogènes, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 22. IVG: quelques chiffres Les derniers chiffres de la DREES / DRASS 2003 mettent en évidence une croissance du nombre d’IVG de près de 32% entre 1997 et 2003. (DREES: Direction de la Recherche, des Etudes, et de l’Evaluation des Statistiques) 13400 IVG chez des mineures en 2004, chiffre qui n’a pas diminué depuis 1997 sur un total de 220 000 IVG pratiquées /an en France. (Bulletin conseil de l’ordre des médecins, Mars 2007)
  • 23. IVG: quelques chiffres Une grossesse sur trois est « non prévue » Chez les filles de moins de 18 ans, trois grossesses sur cinq se terminent par un avortement Dans 2 cas de grossesses non prévue sur 3, les femmes déclarent utiliser un moyen de contraception 23 % des avortements concernent des femmes qui prennent la pilule Enquête Cocon par l’ INSERM et l ‘ INED, novembre 2007
  • 24. IVG Comment expliquer ces résultats alors que ; - le niveau d’information serait un des meilleurs du monde - l’accès à la pilule et à la pilule du lendemain est possible gratuitement - pas d’autorisation parentale chez une mineure
  • 25. IVG Comment expliquer ces résultats? Disparité entre maturité sexuelle acquise de plus en plus tôt et immaturité sociale qui se prolonge? Marge d’erreur très faible avec les pilules récentes plus faiblement dosées (une femme sur cinq déclare oublier sa pilule une fois par mois) Grossesse involontaire implicitement désirée? Peur de la consultation médicale Coût des contraceptifs Mauvaise information en milieu scolaire (en dépit de la loi du 4 juillet 2001 qui impose 3 séances annuelles d’éducation à la sexualité à l’école, au collège et au lycée)
  • 26. L’abord habituel de la contraception n’est donc pas adapté au mode de vie et à la sexualité des couples
  • 27. Les mises en garde des risques carcinologiques des pilules oestro progestatives figurent pour toutes les pilules sur le dictionnaire thérapeutique Vidal. Oestrogènes et xéno œstrogènes
  • 28. Réuni sous l’égide du CIRC un groupe de 21 experts de 8 nationalités différentes vient de conclure, de manière officielle, que les contraceptifs oraux combinés (oestrogènes et progestatifs) doivent être classés dans le groupe des produits cancérigènes le plus élevé dans l’échelle en vigueur. CIRC : Centre International de la Recherche sur le Cancer. Oestrogènes et xéno œstrogènes Extrait du Monde du 3 août 2005 :
  • 29. « En cancérologie ce n’est pas seulement la dose qui compte, mais la durée d’exposition au risque . Ainsi ce que je recommande aux femmes, c’est de prendre la pilule le moins longtemps possible et de ne la prendre qu’après une première grossesse  » Professeur Dominique Belpomme : Président de l’ARTAC, chargé de mission pour la mise en œuvre du Plan Cancer mis en place par le Président de la République. (ARTAC : Association française pour la Recherche Thérapeutique Anti Cancéreuse) Oestrogènes et xéno œstrogènes
  • 30. Oestrogènes et xéno œstrogènes Sources courantes des xéno hormones (Les xéno hormones sont des substances naturelles ou chimiques qui ont des effets sur les mêmes récepteurs): Pesticides, insecticides, herbicides (Exemple cohorte Ti-Moun à la Guadeloupe, incidence du cancer de la prostate la plus élevé du monde. Mallicks et al. European Urologie 2005.47(6),769-72) Lait et laitages (IGF-1, rBGH recombinant bovine growth hormone, ) Soja, viandes, bière Emulsifants dans les lessives, cosmétiques Les matières plastiques, les PCB (polychlorobiphényls), dioxines, phtalanes, métaux lourds Pollution automobile Au sein d’une liste de 564 composants douteux, la Commission Européenne vient d’en retenir 66. (http://europa.eu.int/comm/environnement/endocrin/)
  • 31. 30% des couples ne procréent plus, 15% disent qu’ils ne le peuvent pas, 7,5% des stérilités sont d’origine masculine, Les consultations pour stérilité n’ont jamais été aussi fréquentes. Oestrogènes et xéno œstrogènes La STERILITE : une deuxième vérité qui dérange
  • 32. Chaque année, depuis la 2 ème guerre mondiale, la concentration en spermatozoïdes dans le sperme diminue de 1%. Dans certaines populations actuelles de pays industrialisés le taux de spermatozoïdes est diminué de moitié % à la dernière guerre mondiale Source ; Swan et al , 1997, adapté selon le Center of Research into Endocrine Disruption in Europe (CREDO) Oestrogènes et xéno œstrogènes La STERILITE: une deuxième vérité qui dérange
  • 33. Création en 2006 d’un observatoire épidémiologique de la fertilité (Inserm ; Institut national de la santé et de la recherche médicale ) Adoption de la directive Reach européenne qui impose une évaluation de tous les produits chimiques -100 000 commercialisés en France depuis 1945 - Remplacement des produits suspects. - Mais absence de délai pour la substitution. - Absence d’informations pour le consommateur. Tout de même 830 000 naissances en France en 2006, niveau jamais atteint depuis 25 ans. Oestrogènes et xéno œstrogènes La STERILITE : une menace pour les sociétés industrialisées.
  • 34. l’âge, le stress, le tabac, le cannabis … infectieuses (chlamydia …) la pilule contraceptive: Prise très jeune avant que les cycles ne deviennent réguliers - La prise de façon prolongée pourrait être un facteur de la fertilité Oestrogènes et xéno œstrogènes Causes de l’ hypofertilité chez la femme :
  • 36. Mères porteuses 27 400 Don de sperme 74 380 Traitements hormonaux 1 331 860 Dons d’ovules 27 400 Tests diagnostics 374 900 Fécondation in vitro 1 038 528 Total ≈ 2 800 000 Revenus en milliers de $ aux US du marché des traitements de la stérilité (2004) Infertilité et bébé-business
  • 37. La crainte d’avoir un enfant cède la place au désir d’en avoir un.
  • 38. Ce n’est plus « un bébé si je veux quand je veux », mais « quand je peux » !
  • 39. HPV virus et vaccin Cancer du col de l’utérus (papillomavirus) L’HPV virus appartient à la famille des virus Sexuellement transmissible Très fréquent, présent chez 70% des hommes comme des femmes Disparaît spontanément chez l’homme, persiste chez 10% des femmes Peut faire apparaître en + - 10 ans des lésions pré cancéreuses Virus dormant: l’attraper à 18 ans et le développer à 25 Intérêt d’un frottis avec recherche HPV tous les 3 ans dès 20 ans ?
  • 40. HPV virus et vaccin Cancer du col de l’utérus (papillomavirus) Souvent sans symptômes sinon des condylomes génitaux Transformation maligne des lésions anogénitales par certains génotypes (6, 11, 16, 18) La majorité des infections sont transitoires (0,3%des infections évoluent vers un cancer du col de l’utérus invasif) Intérêts et limites des mesures pratiques de prévention (frottis de dépistage) L’emploi régulier du préservatif diminue de façon importante la transmission des papillomavirus. Cette prévention n’est pas complète. Une infection fréquente, des complications rares (immunodépression) L’incidence du cancer du col a diminué (-4,4%/an de 1978 à 2000, 900 décès en 2002) (Revue Prescrire, n°280, février 2007)
  • 41. HPV virus et vaccin Vaccins papillomavirus Gardasil (Sanofi, Pasteur,MSD) génotypes 6,11,16,18 et Cervarix (Glaxo-SmithKline) génotypes 16,18 sont des vaccins préventifs. Préconisé par le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF) pour les filles à 14 ans 3 injections (0, 2, 6 mois), 450€ remboursé 60% TG4001 et Procervix commercialisés début 2008 seront indiqués pour les lésions pré cancéreuses.
  • 42. « Le vaccin papillomavirus contre 4 génotypes (6,11,16,18) diminue fortement pendant au moins 4 à 5 ans, l'incidence des infections par HPV-6, 11, 16 et 18, chez les adolescentes non infectées par ces génotypes. L'incidence des dysplasies de haut grade est ainsi réduite. Les effets indésirables sont mineurs. Mais l'effet en termes de prévention des cancers du col utérin n'est pas démontré  : un suivi prolongé et attentif des populations vaccinées est nécessaire ». (Revue Prescrire, n°280, février 2007) HPV virus et vaccin Vaccins papillomavirus
  • 43. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 44. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité… et comment répondre à la demande contraceptive?
  • 45. Entre les premières règles et la première demande de contraception Comment répondre à la demande contraceptive?
  • 46. O bserver et comprendre le cycle (ovulation, glaire cervicale, règles…) pendant une soixantaine de cycles … La bonne connaissance du cycle est indispensable dès le début de l’adolescence Comment répondre à la demande contraceptive? Entre les premières règles et la première demande de contraception
  • 47. Risques de donner une pilule afin de régulariser les règles Risques de traiter l’acné banale par l’utilisation d’une pilule Comment répondre à la demande contraceptive? Dès l’âge des premières règles, expliquer la physiologie du cycle :
  • 48. -sommeil -gestion du stress -diététique -exercice physique -exposition à la lumière -progestérone naturelle Comment répondre à la demande contraceptive? Entre les premières règles et la première demande de contraception Régulariser les cycles par des méthodes naturelles ;
  • 49. Vrai débat mais hors sujet pour notre réunion aujourd’hui. Comment répondre à la demande contraceptive? Consultation pour contraception. MST, SIDA, Préservatifs …
  • 50. Informer des risques des oestrogènes et des progestatifs artificiels Réalité de l’indice de Pearl Réflexions sur ses projets de vie autre que la surconsommation (couple, grossesse, réussite professionnelle, vie spirituelle...) Prendre conscience de son âge et de sa fertilité Autonomie Médecine prédictive plutôt que préventive S’échapper du long parcours banalisé et balisé des consultations Coût; pilule 100 €environ /an (hors consultation) Conséquences des oestro progestatifs sur la SHBG, testostérone, hormones thyroïdiennes, cortisol Comment répondre à la demande contraceptive? A évoquer lors d’une consultation pour contraception;
  • 51. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? L’EBM L’EBM ( Evidence-Based Medicine) est un concept qui s’applique très bien à la contraception ; Homme + Femme = Couple Etat actuel de la science Environnement Choix de la contraception
  • 52. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPVvirus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions 7. L’enseignement
  • 53. Comment bien comprendre et savoir utiliser la pro-gestérone? La Mifégyne ou RU 486 est une anti progestérone qui provoque un avortement
  • 54. De faibles doses de progestatifs artificiels sont contre indiquées. Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Pour qu’une grossesse se déroule bien : Une quantité importante de progestérone naturelle est indispensable.
  • 55. Ne peuvent ni breveter ni obtenir des droits exclusifs sur la commercialisation de la progestérone naturelle Ne communiquent pas sur la progestérone naturelle car il s’agit d’une substance naturelle Ne peuvent pas en escompter de gros bénéfices Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Les grands laboratoires pharmaceutiques:
  • 56. protège des cancers du sein, de l’endomètre et de l’ovaire s’oppose aux effets secondaires des oestrogènes améliore le profil lipidique améliore les résultats des fécondations in vitro diminue le risque de spasmes coronariens facilite l’action des hormones thyroïdiennes améliore le syndrome prémenstruel améliore la libido rétablit les rythmes du sommeil précurseurs des autres hormones stéroïdes régularise le cycle menstruel améliore la glaire cervicale optimise les ovulations diminue les fausses couches Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Intérêt de la progestérone naturelle :
  • 57. les oedèmes les états dépressifs les risques malformatifs les risques de phlébites les risques coronariens les risques de diabète les problèmes cutanés (acné, éruptions…) Ils empêchent l’implantation de l’ovule fécondé Progestérone naturelle et progestatifs artificiels. Les progestatifs artificiels augmentent:
  • 58. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? douleur des seins Œdème, prise de poids difficulté à ovuler irritabilité, fatigue troubles des règles (en fréquence, en durée) Symptômes du syndrome pré menstruel causés par un excès d’oestrogènes et un déficit en progestérone
  • 59. Stérilet Mirena: 52 mg. Microval : 0,03 mg par pilule. ( 52 / 0,03 = 1733 jours soit 4 ans 7 mois ) Norlevo 1,5 mg soit 50 microval Progestérone naturelle et progestatifs artificiels Les progestatifs artificiels : équivalences en lévonorgestrel
  • 60. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? L’ocytocine: l’hormone qui lie (pourquoi sommes nous amoureux?) L’ocytocine provoque les contractions de l’utérus au moment de l’accouchement Elle agit aussi sur le comportement et les émotions (assure l’ attachement de la mère à l’enfant) Même zone du cerveau activée dans l’amour romantique et l’amour parental Que se soit son enfant ou l’homme ou la femme dont on est amoureux: on le trouve parfait, on ne voit pas ses défauts, on se conforme à ses besoins, on le caresse, on utilise un langage infantilisé Hormone anti stress Importance des odeurs (mère/enfant, couple) Sécrétée pendant l’orgasme (permet de lier le couple et rendre la présence de l’autre si agréable) Expérience des campagnols des plaines et des montagnes
  • 61. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? La fidélité Etre fidèle à soi prédispose à être fidèle à l’autre La société patriarcale s’est effondrée (droits des femmes, libération sexuelle, éducation, espérance de vie…) Créer une famille, ciment de la société. La famille, cellule de base de toute société est aujourd’hui attaquée et menacée. (l’éducation commence par la relation d’amour qui est dans la famille) La fidélité n’est pas facile dans cette période de transition, ne pas céder au « tout , tout de suite »
  • 62. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Les phéromones Rôle des odeurs dans la communication humaine Relation entre olfaction, attirance et cycles menstruels Responsabilité de l’androsténol pour la synchronisation des cycles. (Effet Mac Clintock ou syndrome du pensionnat français) Importance de l’androsténol dans la synchronisation menstruelle et l’ovulation (Etude de Morofushi, 2000) Incidence des rapports sexuels sur le cycle menstruel (Cutier et al, 1986)
  • 63. D’autres hormones passionnantes interviennent ; Vasopressine, Lulibérine, Testostérone, Dopamine, Endorphines… Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  • 64. L’ancien moteur, le désir a laissé place à la jouissance Entre le plaisir immédiat et le bonheur, il faut choisir Cause indirecte de l’insatisfaction foncière qui touche nos générations? Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  • 65. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 66. En col blanc et en blouse blanche, bio terrorisme? Décalage croissant entre pratiques diagnostiques et thérapeutiques, Peut on produire un embryon? le détruire? l’utiliser? le trier ? Les acquis même de la science mettent en danger l’humanité, Comment défendre un droit à l’inexistence? Mendelssohn, Mozart, Lincoln seraient considérés comme indignes de vivre Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Repérer le « terrorisme à visage humain » (Monseigneur Schooyans)
  • 67. Fécondité mondiale médiane < 2,1 enfant/femme , < seuil renouvellement Japon; 128 millions d’habitants en 2007, 90 millions en 2055, Effondrement des chiffres en Italie 1,19 enfant/femme en 1995 L’Europe, un berceau vide? Pyramide des âge; champignon ou sapin de Noël ? Le sens naturel des mots; aide, protection, santé, vie, consensus est détourné Fermé à la transcendance et à la spiritualité Nouvelle société dépressive interdite d’espérance Qui s’impose à l’ONU, OMS … Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Repérer le « terrorisme à visage humain » (Montseigneur Schooyans)
  • 68. Entendre un autre langage - Non médiatique, indépendant - Lutter pour être soi même et réfléchir, prier - Non lucratif (contraception, dépistage, épisiotomie, péri durale, césarienne, allaitement, modification du sex ratio fille/garçon, excision…) - Résister à la peur de l’avenir (morosité actuelle ) - En cohérence avec son engagement; religieux, social, professionnel, politique… Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  • 69. Entendre un autre langage - Société « complètement ébranlée » en moins d’une génération Risque d’une société matriarcale ; être éduqué, soigné, jugé… par des femmes source ensuite de violence à l’adolescence et l’âge adulte?; réhabiliter le rôle du père? - La femme déteint dorénavant le pouvoir d’avoir ou de ne pas avoir d’enfant - Depuis la loi Neuwith (1967), la famille est standardisée : 2 enfants à 3 ans d’écart Attention au royaume de la pensée unique; inadéquation de la seule pilule, moyen uniforme de contraception - « La meilleure contraception est celle qu’on choisit librement » Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  • 70. Comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité vous aidera à trouver un sens profond à toute votre vie
  • 71. Combien (sur les 80 milliards d’êtres humains qui auraient vécu sur terre): - ont eu la chance comme vous de méditer sur le sens à donner à leur vie? - ont pu accéder à une forme de spiritualité? Combien vivent et se reproduisent comme des bêtes dans la peur avec comme espérance la survie? Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Un luxe…
  • 72. « S’il n’y avait pas ce point culminant où tout d’un coup deux libertés peuvent se donner et s’aimer, toute la création serait absurde » « Mon Dieu… pourquoi? » Abbé Pierre Ed Plon Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité?
  • 73. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? Quelques rappels physiologiques La réelle efficacité des différentes méthodes contraceptives Les œstrogènes, l’IVG, la stérilité, HPV virus Quelles réponses à une demande de contraception? La pro-gestérone, l’ocytocine, phérormones Bio éthique, quelques réflexions L’enseignement
  • 74. Comment comprendre et gérer sa fertilité avec responsabilité? L’enseignement Intérêt par cette approche pour les stagiaires en 2 ème et 3 ème cycle d’étude de médecine. Nouveau comportement de ces futurs médecins ? Education des soignants; médecins, infirmières, sages femmes, religieux et religieuses Dans les pays en voie de développement; hygiène, contraception, avortement, avortement sélectif des filles, excision, abandon d’enfants…
  • 81. Une vie humaine, bien plus que tout l’or du monde.
  • 82. Bien connaître le fonctionnement de son corps afin de donner la vie avec responsabilité L’homme est autant concerné que la femme pour la gestion de sa fertilité Prendre conscience des problèmes médicaux, écologiques et éthiques La pro-gestérone (donner la vie) Trouver un sens profond à toute sa vie Transmettre ces valeurs universelles La science confirme t’elle la parole de Dieu? Attention, il ne s’agit pas d’un choix radical mais d’une direction A réfléchir et adapter… on peut être « en désaccord avec la structure de son époque mais en n’en conservant les références  » (Théodore Monod ; l’ anarchiste chrétien), ou être un « insurgé de Dieu » , Abbé Pierre En conclusion…
  • 83. Bibliographie « Connaître sa fécondité par la méthode naturelle des Docteurs Billings, René et Marie Sentis » Auto édition - 2004 ISBN 2-7403-0954-6 35 pages « La vie en voie de disparition » Théo Colborn, Ed Terre Vivante &quot; Lait, Mensonges et Propagande &quot; Thierry Souccar, Souccar éditions « L’odyssée de la vie » film de Nils Tavernier, à télécharger sur le site de France 2 «Ces maladies créées par l’homme » Professeur Belpomme, Ed Albin Miche « L’homme sans gravité » Charles Melman
  • 84. Bibliographie « Le terrorisme à visage humain» Michel Schooyans, Ed François Xavier de Guibert « Comment devient-on amoureux? » Lucie Vincent, Ed Odile Jacob « Mon Dieu…pourquoi ? » Abbé Pierre Ed Plon « Terre et ciel » Entretiens avec S. Estibal , Théodore Monod, Ed Babel « Vivre, à quoi ça sert? et « Le paradis c’est les autres » Sœur Emmanuelle, Ed Flammarion, Ed J’ai lu « La sexualité selon Jean Paul II » Yves Semen Ed: Presse de la Renaissance ( Afin de mieux comprendre le caractère novateur et éclairé de Jean Paul II dans son approche aussi originale que parfaitement méconnue sur le corps, la sexualité et le mariage)
  • 85. Sites internet www.billings.free.fr www.filsantejeunes.com www.sexados.fr www.woomb.org www.homehealth-uk.com (tests ovulation) www.mooncup.co.uk ou www.femme-au-naturel.com: mooncup
  • 86. Dr Didier COSSERAT 135 Bd de la Mer 83700 St Raphaël Tel : 06.60.55.59.87 e mail: didier@cosserat.fr

Notes de l'éditeur

  1. SIMPLE SINON AVEC REPERAGE DE LA GLAIRE, TEST OVULATION, EXAMENS SIMPLES PROGESTERONE &gt; 20 à 30 nmmol/l ou 6 à 9 ng/m 7 JOURS AVANT LES RèGLES ; PROUVE L OVULATION--Hypofertilité si FSH entre J3 et J5 entre 11,4 et 15 m UI / ml meme si test de grossesse +--un taux d inhibine B &lt; 45 pg à J3 mauvais pronostic meme si FSH &lt; 10 m UI / ml -- spermogramme-- Dosage Prolactine à doser l&apos;après midi, après 20 minutes de repos au laboratoire , pour les femmes loin de l&apos;ovulation ( à faire pendant ou après les règles )
  2. INITIATIVES LOCALES DEPISTAGE PAR FROTTIS DEPARTEMENTS MARTINIQUE HT ET BAS RHIN ISERE
  3. INITIATIVES LOCALES DEPISTAGE PAR FROTTIS DEPARTEMENTS MARTINIQUE HT ET BAS RHIN ISERE