SlideShare une entreprise Scribd logo
LES COMPORTEMENTS
SUICIDAIRES CHEZ LES
PERSONNES AYANT UNE DI
OU UN TSA
Cécile Bardon, PhD
Processus
AUDIS
Autisme,
Déficience Intellectuelle,
Suicide
Les comportements suicidaires chez les personnes
ayant une DI ou un TSA
Ampleur du problème
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
2
Le suicide dans la population générale
Données québécoises récentes (INSPQ, 2019) :
 1 046 suicides en 2016
 Taux de 12,1 décès par 100 000 personnes, en
baisse par rapport à 2015 (13,2/100 000)
 Hommes : 18,6/100 000
 Femmes : 5,7/100 000
 Entre 2014 à 2016, le taux de suicide des
hommes et des femmes augmente avec l’âge
pour atteindre un sommet chez les personnes
âgées de 50 à 64 ans.
 Le taux de suicide augmente progressivement
avec l’augmentation des inégalités matérielles
et sociales
 Une diminution constante est observée depuis
2000
 Rapport INSPQ :
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/pu
blications/2497_suicide_quebec.pdf
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
3
Ampleur du phénomène
 Les personnes présentant un TSA et
 Les personnes présentant une DI légère
 ont des comportements suicidaires au moins autant que
dans la population générale
 Les personnes présentant une DI plus sévère
 Font peu de tentatives de suicide et meurent peu par
suicide
 Mais
 Ont des idéations suicidaires
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
4
Les types de MAAS observables chez les
personnes présentant une DI ou un TSA
 Pensées (non observables si non communiquées)
 Penser à sa propre mort lorsqu’on est triste
 Penser à cacher un couteau dans sa chambre
 Avoir des flashs suicidaires ou se voir mort
 Penser à la réaction des proches si on était mort ou disparu
 Communications verbales
 Verbales directes : « je veux mourir », « je veux me suicider »
 Verbales indirectes : « Je veux rejoindre ma grand-mère au cimetière
», « Je voudrais être mort », « Vous seriez mieux sans moi », « Je veux
partir loin et ne pas revenir », « Je veux aller avec les oiseaux », « Je
veux faire comme … (la personne qui s’est suicidée) »
 Verbales directes ou indirectes par textos ou médias sociaux
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
5
 Communications non verbales
 Dessins représentant : acte violent ou geste suicidaire,
tombes, souffrance, objets pour se suicider
 Mimes : s’étrangler, se couper
 Comportements auto-agressifs sans blessures
 Essayer de s’enfoncer un objet non coupant (une branche), à
travers la peau (dans le ventre, bras ou jambe)
 Avaler des pilules ou des substances non toxiques (sans
connaitre le niveau de danger)
 Essayer de s’étrangler avec ses mains ou de retenir sa
respiration
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
6
 Comportements auto-agressifs avec blessures ou avec
décès
 Avaler des pilules ou des substances ayant un potentiel
toxique
 Se blesser avec un objet coupant
 S’étrangler ou se pendre avec une ceinture, une
serviette ou une corde
 Sauter d’une fenêtre ou d’un endroit élevé
 Se jeter devant un véhicule
 Sauter à l’eau
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
7
Indices à observer pour repérer des
personnes à risque
 Cognitifs : confusion, difficultés de concentration, indécision,
 Émotionnels : humeur changeante, sautes d’humeur, manifestations de tristesse, de colère,
d’irritabilité, inquiétude accrue face à des évènements à venir, anxiété, agressivité accrue,
insatisfaction, déception, peurs ou insécurité face à une situation, sentiment d’incompétence
 Comportementaux : changements de comportement (pire ou mieux), agitation ou
prostration, amplification des comportements habituels, augmentation de la consommation
de substances ou des comportements compulsifs, isolement, demande d’aide accrue,
absentéisme
 Somatiques : apparition ou aggravation de troubles physiques, digestifs, maux de dos,
maux de tête, etc.
 Psychiatriques : augmentation des symptômes
 Sur le plan neuro-végétatif : dégradation du sommeil, appétit, niveau d’énergie,
 Pertes d’acquis et difficultés d’adaptation dans la situation actuelle : stagnation ou régression
 Signes de désespoir : discours négatif face à l’avenir, découragement, démission,
dévalorisation de soi, arrêt de traitement, refus du suivi ou absences, refus de l’aide offerte
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
8
Impacts des manifestations suicidaires
 Qu’est-ce que ça nous fait quand quelqu’un d’autre
veut mourir?
 Quelles sont nos émotions, nos réactions?
 Comment reconnait-on notre malaise et son impact
sur notre intervention et celles de nos collègues?
 Comment ça influence nos interventions?
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
9
Parler du suicide avec des personnes ayant une DI ou
un TSA
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
10
Comprendre le danger chez les
personnes présentant une DI ou un TSA
 Distinguer la planification suicidaire de la tentative de suicide :
 N’est pas si nécessaire,
 tant que les moyens envisagés ne sont pas létaux et qu’on a le temps
d'interagir avec la personne
 tant qu’on comprend que la personne souffre et qu’on s’occupe de sa
détresse avec elle
 Précision - quand on parle de danger :
 Danger du comportement pour la sécurité de la personne
 Compréhension du niveau de danger peut affecter l’estimation (ex. : la
personne qui mange de l’herbe en pensant que c’est dangereux)
 Estimer le danger : référence au terme utilisé dans la grille d’estimation
de la dangerosité du passage à l’acte suicidaire utilisé auprès de la
population générale (arrimage des concepts et termes)
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
11
Ambivalence et intention suicidaire
 Il est très difficile de déterminer s’il y a intention ou non
 La recherche d’une intention clairement articulée teinte
le jugement clinique, incite à minimiser le risque
suicidaire et à ne pas intervenir adéquatement
 Même dans la population générale, l’intention peut ne
pas être claire, même pour la personne suicidaire elle-
même
 L’ambivalence entre vivre et mourir est toujours
présente et module l’intention
 Une grande impulsivité peut provoquer un passage à
l’acte, sans intention et sans planification perceptible
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
12
Espoir et désespoir
Trois triades du désespoir
La souffrance est :
 Interminable, inacceptable,
insoutenable (Shneidman, 1976)
 Interminable, inévitable, intolérable
(Chiles & Strohsahl, 1995)
 Perception négative de la personne
suicidaire (Beck et al., 1975) :
 D’elle-même
 De son entourage
 De son avenir
Se souvenir que :
 L’ambivalence est toujours présente
 La personne a des raisons de vivre :
explorer les raisons de vivre plus
que les raisons de mourir
 Il s’agit d’ouvrir une brèche dans le
désespoir par une intervention
adéquate!
 Espoir ≠ distraction
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
13
Recueillir l’information
 Varier les sources d’information et ne pas négliger
l’observation directe de la personne et de son
comportement (ex. : attitude, expressions corporelles,
émotions, changements perceptibles dans ces expressions)
 Rester prudent avec les perceptions et analyses des proches
et des intervenants
 Important de récapituler et de résumer ce que la personne
dit
 Permet d’augmenter l'attention en donnant la possibilité d'ajouter
plus de détails ou de précisions
 Permet à la personne d’approuver ou pas l’interprétation de la
personne qui fait l’entrevue
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
14
Validation de la demande d’aide
 La première étape nécessaire à tout processus
d’estimation du danger et du risque
 Il est important de toujours valider la demande
d’aide (ex. : « Tu as bien fait de me dire que tu
veux me parler », « C’est important de le dire
quand ça ne va pas bien »)
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
15
Tendance à l’acquiescement
 Acquiescement : la personne donne une réponse
affirmative
 Elle répond oui aux deux questions.
 Ex. : « Êtes-vous heureux? » et « Êtes-vous triste? »
 Elle est en accord avec une information donnée
 Acquiescement se produit quand :
 la question n'est pas comprise
 la personne ne sait pas comment répondre à la
question
 la personne recherche l'approbation sociale
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
(Emerson et al. 2012; Prosser & Bromley 2012)
16
Attitude de l’intervenant face à
l’usager
 Une attitude bienveillante, chaleureuse, rassurante, patiente,
accueillante est essentielle
 Montrer qu’on est disponible pour entendre et comprendre est
crucial (l’accueil et l’établissement d’une relation de confiance)
 Il est important d’être assez directif avec la personne (ex. : « C’est
important, on va s’assoir et prendre le temps d’en parler. »)
 S’adapter au niveau émotionnel de la personne, en tenant compte
de sa compréhension de ses émotions et de son niveau de
désorganisation
 La personne idéale pour faire l’estimation est un intervenant familier
avec lequel la personne a un bon contact (cela peut signifier que la
rencontre se fait à deux personnes : le spécialiste en estimation et le
spécialiste de la personne).
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
17
Conditions facilitant l’exploration des
MAAS
 Partir de ce que la personne dit/comprend, sans mettre
de mots dans sa bouche, surtout pas au début
 Noter les termes utilisés par la personne pour parler de
sa détresse et de ses MAAS, puis les réutiliser (ex :
« Quand tu [terme utilisé par la personne], viens me le
dire »).
 Utiliser un ton neutre dans les questions
 Porter attention au non-verbal (celui de l’intervenant et
celui de l’usager)
 Partir du discours de la personne, de ses mots à elle, si
vous reformulez, utiliser des termes simples
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
18
Conditions facilitant l’exploration des
MAAS
 Rassurer la personne qu’on ne vise pas à la punir, mais
à comprendre pour mieux l’aider
 Rester ouvert afin bien comprendre sans faire dévier la
pensée en posant trop de questions
 Tolérer les silences, être patient
 Encourager l’expression de la souffrance qui amène les
idées suicidaires, écouter l’histoire de la personne selon
sa perception, quelle que soit votre analyse de la
situation
 Utiliser les moyens de communication qui sont familiers
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
19
À éviter
 Éviter de mettre des mots dans sa bouche.
 Éviter de transmettre une impression de suggestion (ex. :
as-tu pensé au suicide pour arrêter de souffrir?) ou de
désapprobation des idées suicidaires (ex. : j’espère que
tu ne penses pas au suicide?)
 Éviter d’induire les réponses (ex. : est-ce que tu as
caché ce couteau pour te tuer?)
 Éviter de couper le fil de pensée de la personne en
posant trop de questions
 Prendre soin de ne pas trop orienter les questions avec
des interprétations, la personne peut avoir des
difficultés à retrouver ce qu’elle voulait dire
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
20
À éviter
 Éviter la stigmatisation et la culpabilisation (ex. : as-tu pensé
à la peine que tu ferais si tu te suicidais?)
 Éviter les questions sur l’intention suicidaire (ce n’est pas un
indicateur fiable de risque et ça peut changer très vite)
 Éviter de donner des passe-droits à cause des MAAS, ou à
l’inverse, priver la personne d’une activité (cela pourrait être
perçu comme une punition et nuire à l’expression de ses
besoins dans le futur)
 Éviter de remettre en cause la réponse de la personne (ex. :
« êtes-vous sûr? »), ceci peut aggraver le potentiel
d'acquiescement et peut entraver, plutôt que d’aider ou de
clarifier un problème.
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
21
Ditsasuicide.ca
Processus AUDIS
22
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
Processus
AUDIS
Autisme,
Déficience Intellectuelle,
Suicide
Repérer une personne à risque
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
23
Le repérage vise à répondre aux questions suivantes :
 Est-ce que la personne présente des manifestations
suicidaires?
 Que dois-je faire pour aller plus loin dans mon
analyse du risque suicidaire et des actions à mettre
en place?
Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020
Observer Décider Agir
Gérer un épisode suicidaire
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
25
 Estimer le danger de
passage à l’acte
 Qualifier le danger d’un passage à l’acte
suicidaire
 Identifier la présence/nature/intensité des
idéations suicidaire
 Identifier les facteurs de risque et de
protection
 Identifier les déclencheurs
 Documenter l’historique individuel et
familial de comportements suicidaires
 Décrire le niveau de désespoir
 Comprendre l’impulsivité de la personne
 Comprendre ce qui se passe pour la
personne sans a priori
 Orienter l’intervention (allouer les bons
services au bon moment avec la bonne
intensité)
 Intervenir lors de l’épisode
suicidaire
 Assurer la sécurité
 Prévenir le passage à l’acte
 Renforcer l’espoir
 Diminuer le risque de passage à
l’acte futur
 Renforcer les facteurs de protection
 Réduire les facteurs de risque
Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020
Observer Décider Agir
Réduire le risque suicidaire
Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon
27
 Objectifs de l’évaluation
 Compléter l’information recueillie
 Identifier les facteurs de risque
plus distaux, les facteurs de
vulnérabilité et les facteurs de
protection agissant à long terme
dans la construction du risque
suicidaire
 Comprendre le processus
suicidaire de la personne
 Prendre des décisions sur le
risque suicidaire
 Objectifs de
l’intervention
 Déterminer les interventions visant à
réduire les facteurs de risque,
renforcer les facteurs de protection
et modifier le processus suicidaire
 Identifier et mettre en place des
pistes d’intervention visant à
améliorer le bien-être de la
personne et réduire la détresse
Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020
Observer Décider Agir

Contenu connexe

Tendances

CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Portage
 
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11raymondteyrouz
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier FarmerCNESM
 
Troubles de la_personalite
Troubles de la_personaliteTroubles de la_personalite
Troubles de la_personalitefatou974
 
Changer les comportements de santé
Changer les comportements de santéChanger les comportements de santé
Changer les comportements de santé
Aymery Constant
 
Psychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnementPsychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnement
Aymery Constant
 
Psychologie positive
Psychologie positivePsychologie positive
Psychologie positive
Aymery Constant
 
Sfp clb 2018
Sfp clb 2018Sfp clb 2018
Sfp clb 2018
Catherine LE BRAS
 
Politiques sante mentale france
Politiques sante mentale francePolitiques sante mentale france
Politiques sante mentale france
Aymery Constant
 
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourirPerception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Cours évaluation de santé mentale
Cours évaluation de santé mentaleCours évaluation de santé mentale
Cours évaluation de santé mentaleMichel Perrier
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Toxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentaleToxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentale
Gabrielle Dumontier
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleMichel Perrier
 

Tendances (20)

CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
CRISE - WEBINAIRE 2013 - Josée Lake - Les enfants suicidaires : Particularité...
 
L'intervention auprès des enfants suicidaires 6-12 ans
L'intervention auprès des enfants suicidaires 6-12 ansL'intervention auprès des enfants suicidaires 6-12 ans
L'intervention auprès des enfants suicidaires 6-12 ans
 
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
 
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
Psychiatrie sujet agé2 srd 11 10 11
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
 
25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer
 
Troubles de la_personalite
Troubles de la_personaliteTroubles de la_personalite
Troubles de la_personalite
 
Changer les comportements de santé
Changer les comportements de santéChanger les comportements de santé
Changer les comportements de santé
 
Psychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnementPsychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnement
 
Psychologie positive
Psychologie positivePsychologie positive
Psychologie positive
 
Sfp clb 2018
Sfp clb 2018Sfp clb 2018
Sfp clb 2018
 
Politiques sante mentale france
Politiques sante mentale francePolitiques sante mentale france
Politiques sante mentale france
 
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...Marc Daigle - WEBINAIRE -  (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
Marc Daigle - WEBINAIRE - (Se) Mourir de peine en prison? La problématique d...
 
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
La prévention du suicide chez les personnes ayant une Déficience Intellectuel...
 
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourirPerception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
Perception sociale de la fin de vie et aide médicale à mourir
 
Cours évaluation de santé mentale
Cours évaluation de santé mentaleCours évaluation de santé mentale
Cours évaluation de santé mentale
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
CRISE - INSTITUT 2011 - Suzanne Lamarre - Une tentative de suicide: un change...
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Toxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentaleToxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentale
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentale
 

Similaire à Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA

Art thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifsArt thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifs
Christelle Moreau
 
Guide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santéGuide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santé
Faculté de Médecine, de Pharmacie et de Médecine Dentaire de Fès
 
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Ireps
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdf
OpenWorld
 
Vue sur la sante mentale France 2017
Vue sur la sante mentale   France 2017Vue sur la sante mentale   France 2017
Vue sur la sante mentale France 2017
TAGUWA
 
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faiblesMenaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
LACT
 
Transformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétalTransformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétal
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014
Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014
Selection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosocialesSelection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosociales
Ireps
 
Les premiers secours psychologiques
Les premiers secours psychologiquesLes premiers secours psychologiques
Les premiers secours psychologiques
Golden826470
 
Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1
Martinsky Desjardins
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Réseau Pro Santé
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Neurocoach
 
Webinaire processus audis intervention
Webinaire processus audis interventionWebinaire processus audis intervention
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelle
Virginie Colombel
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
Michel Perrier
 
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Christelle LEBEAU
 

Similaire à Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA (20)

Art thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifsArt thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifs
 
Guide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santéGuide pratique des professionnels de la santé
Guide pratique des professionnels de la santé
 
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
Intégration des parents dans les projets de développement des compétences psy...
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdf
 
Vue sur la sante mentale France 2017
Vue sur la sante mentale   France 2017Vue sur la sante mentale   France 2017
Vue sur la sante mentale France 2017
 
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faiblesMenaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
 
Transformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétalTransformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétal
 
Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014
Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014
Janie Houle - Le suicide au masculin - 2014
 
Selection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosocialesSelection documentaires compétences psychosociales
Selection documentaires compétences psychosociales
 
Les premiers secours psychologiques
Les premiers secours psychologiquesLes premiers secours psychologiques
Les premiers secours psychologiques
 
Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1Psy4090 H2013 partie 1
Psy4090 H2013 partie 1
 
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.Bouge ton blues   lutter contre le mal être étudiant.
Bouge ton blues lutter contre le mal être étudiant.
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
 
Webinaire processus audis intervention
Webinaire processus audis interventionWebinaire processus audis intervention
Webinaire processus audis intervention
 
Communication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelleCommunication : La communication interpersonnelle
Communication : La communication interpersonnelle
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
Webinar reconversion professionnelle 30 07 20
 

Plus de Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie

The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth HelplinesThe Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomersRejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collèguesL'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricolePrévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparableQuand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travailAutogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie
 

Plus de Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (20)

The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
The Interplay of Borderline Personality and Conduct Disorders Among Previousl...
 
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
Female Spouses and Their Preparation for the Death of Their Loved One: Prelim...
 
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth HelplinesThe Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
The Challenges of Detecting Suicidal Callers in Text-Based Youth Helplines
 
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
Qui sont les utilisateurs actifs d'un forum pro-suicide facilement accessible...
 
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomersRejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
 
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
Soutenir la résilience des familles suite au suicide d’un adolescent – Le rôl...
 
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collèguesL'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
L'impact du suicide d'un travailleur sur ses collègues
 
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
Facteurs facilitants et obstacles à la réintégration professionnelle après un...
 
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
Santé mentale, suicide et expériences du travail, du chômage et de la précari...
 
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
Techniciens ambulanciers paramédics : stress posttraumatique, comportements s...
 
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricolePrévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
Prévenir la détresse et le suicide en milieu agricole
 
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparableQuand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
Quand les « Mondes du travail » nous mènent à penser l’irréparable
 
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
Suicidalité chez les infirmières novices : mesure de prévention organisationn...
 
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...Des soins porteurs de vie  pour les infirmières oeuvrant en CHSLD:  l’exemple...
Des soins porteurs de vie pour les infirmières oeuvrant en CHSLD: l’exemple...
 
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
Les meilleures pratiques après un événement à potentiel traumatique: Applique...
 
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
Implanter un programme de prévention du suicide: Des pistes de solution durab...
 
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
Le suicide chez les médecins vétérinaires prévalence et facteurs de risque et...
 
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologiquePromotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
Promotion du bien-être Sensibilisation à une bonne santé psychologique
 
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travailAutogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
Autogestion des troubles anxieux et dépressifs en milieu de travail
 
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
La postvention: comment accompagner les familles endeuillées par le suicide d...
 

Dernier

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 

Dernier (6)

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 

Comprendre le suicide et sa prévention chez les personnes ayant une DI ou un TSA

  • 1. LES COMPORTEMENTS SUICIDAIRES CHEZ LES PERSONNES AYANT UNE DI OU UN TSA Cécile Bardon, PhD Processus AUDIS Autisme, Déficience Intellectuelle, Suicide
  • 2. Les comportements suicidaires chez les personnes ayant une DI ou un TSA Ampleur du problème Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 2
  • 3. Le suicide dans la population générale Données québécoises récentes (INSPQ, 2019) :  1 046 suicides en 2016  Taux de 12,1 décès par 100 000 personnes, en baisse par rapport à 2015 (13,2/100 000)  Hommes : 18,6/100 000  Femmes : 5,7/100 000  Entre 2014 à 2016, le taux de suicide des hommes et des femmes augmente avec l’âge pour atteindre un sommet chez les personnes âgées de 50 à 64 ans.  Le taux de suicide augmente progressivement avec l’augmentation des inégalités matérielles et sociales  Une diminution constante est observée depuis 2000  Rapport INSPQ : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/pu blications/2497_suicide_quebec.pdf Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 3
  • 4. Ampleur du phénomène  Les personnes présentant un TSA et  Les personnes présentant une DI légère  ont des comportements suicidaires au moins autant que dans la population générale  Les personnes présentant une DI plus sévère  Font peu de tentatives de suicide et meurent peu par suicide  Mais  Ont des idéations suicidaires Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 4
  • 5. Les types de MAAS observables chez les personnes présentant une DI ou un TSA  Pensées (non observables si non communiquées)  Penser à sa propre mort lorsqu’on est triste  Penser à cacher un couteau dans sa chambre  Avoir des flashs suicidaires ou se voir mort  Penser à la réaction des proches si on était mort ou disparu  Communications verbales  Verbales directes : « je veux mourir », « je veux me suicider »  Verbales indirectes : « Je veux rejoindre ma grand-mère au cimetière », « Je voudrais être mort », « Vous seriez mieux sans moi », « Je veux partir loin et ne pas revenir », « Je veux aller avec les oiseaux », « Je veux faire comme … (la personne qui s’est suicidée) »  Verbales directes ou indirectes par textos ou médias sociaux Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 5
  • 6.  Communications non verbales  Dessins représentant : acte violent ou geste suicidaire, tombes, souffrance, objets pour se suicider  Mimes : s’étrangler, se couper  Comportements auto-agressifs sans blessures  Essayer de s’enfoncer un objet non coupant (une branche), à travers la peau (dans le ventre, bras ou jambe)  Avaler des pilules ou des substances non toxiques (sans connaitre le niveau de danger)  Essayer de s’étrangler avec ses mains ou de retenir sa respiration Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 6
  • 7.  Comportements auto-agressifs avec blessures ou avec décès  Avaler des pilules ou des substances ayant un potentiel toxique  Se blesser avec un objet coupant  S’étrangler ou se pendre avec une ceinture, une serviette ou une corde  Sauter d’une fenêtre ou d’un endroit élevé  Se jeter devant un véhicule  Sauter à l’eau Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 7
  • 8. Indices à observer pour repérer des personnes à risque  Cognitifs : confusion, difficultés de concentration, indécision,  Émotionnels : humeur changeante, sautes d’humeur, manifestations de tristesse, de colère, d’irritabilité, inquiétude accrue face à des évènements à venir, anxiété, agressivité accrue, insatisfaction, déception, peurs ou insécurité face à une situation, sentiment d’incompétence  Comportementaux : changements de comportement (pire ou mieux), agitation ou prostration, amplification des comportements habituels, augmentation de la consommation de substances ou des comportements compulsifs, isolement, demande d’aide accrue, absentéisme  Somatiques : apparition ou aggravation de troubles physiques, digestifs, maux de dos, maux de tête, etc.  Psychiatriques : augmentation des symptômes  Sur le plan neuro-végétatif : dégradation du sommeil, appétit, niveau d’énergie,  Pertes d’acquis et difficultés d’adaptation dans la situation actuelle : stagnation ou régression  Signes de désespoir : discours négatif face à l’avenir, découragement, démission, dévalorisation de soi, arrêt de traitement, refus du suivi ou absences, refus de l’aide offerte Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 8
  • 9. Impacts des manifestations suicidaires  Qu’est-ce que ça nous fait quand quelqu’un d’autre veut mourir?  Quelles sont nos émotions, nos réactions?  Comment reconnait-on notre malaise et son impact sur notre intervention et celles de nos collègues?  Comment ça influence nos interventions? Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 9
  • 10. Parler du suicide avec des personnes ayant une DI ou un TSA Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 10
  • 11. Comprendre le danger chez les personnes présentant une DI ou un TSA  Distinguer la planification suicidaire de la tentative de suicide :  N’est pas si nécessaire,  tant que les moyens envisagés ne sont pas létaux et qu’on a le temps d'interagir avec la personne  tant qu’on comprend que la personne souffre et qu’on s’occupe de sa détresse avec elle  Précision - quand on parle de danger :  Danger du comportement pour la sécurité de la personne  Compréhension du niveau de danger peut affecter l’estimation (ex. : la personne qui mange de l’herbe en pensant que c’est dangereux)  Estimer le danger : référence au terme utilisé dans la grille d’estimation de la dangerosité du passage à l’acte suicidaire utilisé auprès de la population générale (arrimage des concepts et termes) Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 11
  • 12. Ambivalence et intention suicidaire  Il est très difficile de déterminer s’il y a intention ou non  La recherche d’une intention clairement articulée teinte le jugement clinique, incite à minimiser le risque suicidaire et à ne pas intervenir adéquatement  Même dans la population générale, l’intention peut ne pas être claire, même pour la personne suicidaire elle- même  L’ambivalence entre vivre et mourir est toujours présente et module l’intention  Une grande impulsivité peut provoquer un passage à l’acte, sans intention et sans planification perceptible Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 12
  • 13. Espoir et désespoir Trois triades du désespoir La souffrance est :  Interminable, inacceptable, insoutenable (Shneidman, 1976)  Interminable, inévitable, intolérable (Chiles & Strohsahl, 1995)  Perception négative de la personne suicidaire (Beck et al., 1975) :  D’elle-même  De son entourage  De son avenir Se souvenir que :  L’ambivalence est toujours présente  La personne a des raisons de vivre : explorer les raisons de vivre plus que les raisons de mourir  Il s’agit d’ouvrir une brèche dans le désespoir par une intervention adéquate!  Espoir ≠ distraction Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 13
  • 14. Recueillir l’information  Varier les sources d’information et ne pas négliger l’observation directe de la personne et de son comportement (ex. : attitude, expressions corporelles, émotions, changements perceptibles dans ces expressions)  Rester prudent avec les perceptions et analyses des proches et des intervenants  Important de récapituler et de résumer ce que la personne dit  Permet d’augmenter l'attention en donnant la possibilité d'ajouter plus de détails ou de précisions  Permet à la personne d’approuver ou pas l’interprétation de la personne qui fait l’entrevue Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 14
  • 15. Validation de la demande d’aide  La première étape nécessaire à tout processus d’estimation du danger et du risque  Il est important de toujours valider la demande d’aide (ex. : « Tu as bien fait de me dire que tu veux me parler », « C’est important de le dire quand ça ne va pas bien ») Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 15
  • 16. Tendance à l’acquiescement  Acquiescement : la personne donne une réponse affirmative  Elle répond oui aux deux questions.  Ex. : « Êtes-vous heureux? » et « Êtes-vous triste? »  Elle est en accord avec une information donnée  Acquiescement se produit quand :  la question n'est pas comprise  la personne ne sait pas comment répondre à la question  la personne recherche l'approbation sociale Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon (Emerson et al. 2012; Prosser & Bromley 2012) 16
  • 17. Attitude de l’intervenant face à l’usager  Une attitude bienveillante, chaleureuse, rassurante, patiente, accueillante est essentielle  Montrer qu’on est disponible pour entendre et comprendre est crucial (l’accueil et l’établissement d’une relation de confiance)  Il est important d’être assez directif avec la personne (ex. : « C’est important, on va s’assoir et prendre le temps d’en parler. »)  S’adapter au niveau émotionnel de la personne, en tenant compte de sa compréhension de ses émotions et de son niveau de désorganisation  La personne idéale pour faire l’estimation est un intervenant familier avec lequel la personne a un bon contact (cela peut signifier que la rencontre se fait à deux personnes : le spécialiste en estimation et le spécialiste de la personne). Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 17
  • 18. Conditions facilitant l’exploration des MAAS  Partir de ce que la personne dit/comprend, sans mettre de mots dans sa bouche, surtout pas au début  Noter les termes utilisés par la personne pour parler de sa détresse et de ses MAAS, puis les réutiliser (ex : « Quand tu [terme utilisé par la personne], viens me le dire »).  Utiliser un ton neutre dans les questions  Porter attention au non-verbal (celui de l’intervenant et celui de l’usager)  Partir du discours de la personne, de ses mots à elle, si vous reformulez, utiliser des termes simples Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 18
  • 19. Conditions facilitant l’exploration des MAAS  Rassurer la personne qu’on ne vise pas à la punir, mais à comprendre pour mieux l’aider  Rester ouvert afin bien comprendre sans faire dévier la pensée en posant trop de questions  Tolérer les silences, être patient  Encourager l’expression de la souffrance qui amène les idées suicidaires, écouter l’histoire de la personne selon sa perception, quelle que soit votre analyse de la situation  Utiliser les moyens de communication qui sont familiers Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 19
  • 20. À éviter  Éviter de mettre des mots dans sa bouche.  Éviter de transmettre une impression de suggestion (ex. : as-tu pensé au suicide pour arrêter de souffrir?) ou de désapprobation des idées suicidaires (ex. : j’espère que tu ne penses pas au suicide?)  Éviter d’induire les réponses (ex. : est-ce que tu as caché ce couteau pour te tuer?)  Éviter de couper le fil de pensée de la personne en posant trop de questions  Prendre soin de ne pas trop orienter les questions avec des interprétations, la personne peut avoir des difficultés à retrouver ce qu’elle voulait dire Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 20
  • 21. À éviter  Éviter la stigmatisation et la culpabilisation (ex. : as-tu pensé à la peine que tu ferais si tu te suicidais?)  Éviter les questions sur l’intention suicidaire (ce n’est pas un indicateur fiable de risque et ça peut changer très vite)  Éviter de donner des passe-droits à cause des MAAS, ou à l’inverse, priver la personne d’une activité (cela pourrait être perçu comme une punition et nuire à l’expression de ses besoins dans le futur)  Éviter de remettre en cause la réponse de la personne (ex. : « êtes-vous sûr? »), ceci peut aggraver le potentiel d'acquiescement et peut entraver, plutôt que d’aider ou de clarifier un problème. Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 21
  • 22. Ditsasuicide.ca Processus AUDIS 22 Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon Processus AUDIS Autisme, Déficience Intellectuelle, Suicide
  • 23. Repérer une personne à risque Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 23 Le repérage vise à répondre aux questions suivantes :  Est-ce que la personne présente des manifestations suicidaires?  Que dois-je faire pour aller plus loin dans mon analyse du risque suicidaire et des actions à mettre en place?
  • 24. Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020 Observer Décider Agir
  • 25. Gérer un épisode suicidaire Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 25  Estimer le danger de passage à l’acte  Qualifier le danger d’un passage à l’acte suicidaire  Identifier la présence/nature/intensité des idéations suicidaire  Identifier les facteurs de risque et de protection  Identifier les déclencheurs  Documenter l’historique individuel et familial de comportements suicidaires  Décrire le niveau de désespoir  Comprendre l’impulsivité de la personne  Comprendre ce qui se passe pour la personne sans a priori  Orienter l’intervention (allouer les bons services au bon moment avec la bonne intensité)  Intervenir lors de l’épisode suicidaire  Assurer la sécurité  Prévenir le passage à l’acte  Renforcer l’espoir  Diminuer le risque de passage à l’acte futur  Renforcer les facteurs de protection  Réduire les facteurs de risque
  • 26. Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020 Observer Décider Agir
  • 27. Réduire le risque suicidaire Processus AUDIS- Formation @ C.Bardon 27  Objectifs de l’évaluation  Compléter l’information recueillie  Identifier les facteurs de risque plus distaux, les facteurs de vulnérabilité et les facteurs de protection agissant à long terme dans la construction du risque suicidaire  Comprendre le processus suicidaire de la personne  Prendre des décisions sur le risque suicidaire  Objectifs de l’intervention  Déterminer les interventions visant à réduire les facteurs de risque, renforcer les facteurs de protection et modifier le processus suicidaire  Identifier et mettre en place des pistes d’intervention visant à améliorer le bien-être de la personne et réduire la détresse
  • 28. Tous droits réservés SQETGC et C. Bardon © 2020 Observer Décider Agir