SlideShare une entreprise Scribd logo
Cours Economie Industrielle
Chapitre :
Concepts de Base de
L’Economie Industrielle
Plan du Cours
 Développements de L’Economie Industrielle
 Oligopole, interactions stratégiques et Anticipations
 Stratégies Tarifaires
 Stratégies de Différenciation des produits
 Stratégies concurrentielles de Marketing
 Concentration horizontale
 Intégration verticale
 Industries de Réseaux
 Innovation
2
Bibliographie
Tirole, Théorie de l’organisation industrielle, Economica (Tome 1 et
2).
Porter, Choix stratégiques et concurrence, Economica.
Cabral, Introduction to Industrial Organization, MIT Press.
Carlton et Perloff, Economie industrielle, De Boeck. Dang Nguyen,
Economie industrielle appliquée, Vuibert.
Medan et Warin, Economie industrielle : une perspective
européenne, Dunod.
Angelier, Economie industrielle : une méthode d’analyse
sectorielle, Presses Universitaires de Grenoble.
Chevalier, L’économie industrielle des stratégies d’entreprise,
Montchrestien.
3
Définitions et Développements
 L’étude de l’organisation et du fonctionnement des entreprises et
des marchés dans le monde réel (Médan et al, 2000), Marshall
(1879, 1890).
 L’économie industrielle a donné une place privilégiée à la
concurrence imparfaite, sous l’impulsion des travaux de Robinson
(1934) et Chamberlain (1933).
 Dans les années 1950-1970, la recherche s’est fréquemment
appuyée sur la chaîne :
structure de marché ---> conduite des entreprises ---> performances
 Le souci d’asseoir les travaux sur des fondements théoriques
solides, mobilisant la microéconomie mais aussi la théorie des
jeux.
 L’incertitude, le risque, l’imperfection de l’information, les
théories des contrats, la notion de marchés contestables, la
régulation, les relations principal-agent ont pris une place centrale
dans la recherche.
4
Qu’est-ce que l’économie industrielle ?
 Étude des comportements des entreprises ( prix,
production vente, R&D, publicité) et de leur interaction
concurrentielle
 Étude de la dynamique d’une industrie dont le
fonctionnement et les performances sont influencés par
son environnement et par les stratégies des firmes.
 Deux types de questionnements :
- Pouvoir de marché
- Structure d’un secteur, Comportement des firmes,
Performances.
5
Le pouvoir de marché
Les firmes en place disposent-elles d'un pouvoir de marché ?
- pouvoir de marché :
prix >> coût de revient (coût marginal)
- existence d'un pouvoir de marché semble incontestable sur de
nombreux marchés (transport aérien)
Comment les firmes acquièrent et maintiennent leur pouvoir de marché ?
- Protection légale = brevet (ex : industrie pharmaceutique)
- Innovation
- Stratégies plus agressives : exclusion des firmes rivales,
préemption,
Quelles sont les Difficultés à préserver le pouvoir de marché?
Expiration de brevet, contrôle de la concentration, imitation des firmes
innovantes, contrôle des pratiques anti-concurrentielles, …
Les Stratégies agressives pour créer un pouvoir de marché peuvent
également permettre de le maintenir à moyen terme, via l'acquisition d'une
réputation de concurrent agressif.
6
Le pouvoir de marché
Quelles sont les conséquences de l'existence d'un pouvoir de
marché ?
 Firmes : pouvoir de marché, prix plus élevés, profits
plus élevés.
 Transfert de surplus des consommateurs vers les firmes
 Inefficience allocative (perte nette de surplus)
 Inefficience productive (moindre productivité)
 Comportement de recherche de rente (rent seeking).
La recherche de rente se produit lorsqu'une entreprise
cherche à obtenir un profit supplémentaire sans
aucune contribution réciproque de productivité.
 Optique dynamique redonne au pouvoir de marché une
légitimité
7
Le pouvoir de marché
L’État doit-il intervenir lorsqu’il existe un pouvoir de marché ?
Rôle de l’État = éviter les conséquences négatives du pouvoir de
marché.
Deux axes d’intervention :
- Politique de la régulation
- Politique de la concurrence
 Politique de la régulation (Intervention ex ante):
Cas d'un monopole dont les décisions stratégiques (prix) sont sous
le contrôle d'une autorité de régulation
 Politique de concurrence (Intervention ex post) :
Empêcher les firmes d'augmenter leur pouvoir de marché par
l'adoption de pratiques anti-concurrentielles (entente, abus de
position dominante) ou par des opérations de concentration (cas
refus de la fusion Warner Music et EMI).
8
Structure Comportement et Performance
L’organisation et la structure des marchés ?
 Frontières de la firme
- portefeuille de produits
- niveau de production ? (économies d’échelle, économies d’envergure)
- degré d’intégration verticale ? (amont/aval)
 Concentration
- mesure du nombre et de la taille des firmes d’un secteur
- pourquoi certains secteurs sont concentrés ?
 Différenciation des produits
- pourquoi la différenciation ? (automobile vs. ciment)
- pourquoi tant de marques de lessive ? (objective vs.
subjective)
 Conditions d’entrée
- pourquoi certaines firmes maintiennent durablement des marges
élevées sans susciter d’entrée ?
- Barrières à l’entrée sont-elles naturelles ou construites ?
9
Economie d’Echelle:
un Example
10
Stratégies de Différenciation
De nombreuses entreprises choisissent de se
restructurer au fil du temps et utilisent diverses
stratégies pour progresser et se distinguer sur le
marché, pour augmenter leurs profits sans risque
élevé ou baisser les prix.
11
Stratégies de Différenciation
Qu'est-ce qu'une stratégie de différenciation?
Les entreprises développent en offrant aux clients
quelque chose d'unique, de différent et de distinct
des articles que leurs concurrents peuvent offrir sur
le marché.
L'objectif principal de la mise en œuvre d'une
stratégie de différenciation est d'augmenter
l'avantage concurrentiel.
Une entreprise accomplira généralement cela en
analysant ses forces et ses faiblesses, les besoins de
ses clients et la valeur globale qu'ils peuvent fournir12
Stratégies de Différenciation
Avantages de créer une stratégie de différenciation
Les stratégies de différenciation présentent plusieurs
avantages qui peuvent aider à développer un créneau
unique au sein de l industrie:
- Concurrence à prix réduit. La stratégie de
différenciation permet à une entreprise de rivaliser sur
le marché avec autre chose que des prix plus bas. Par
exemple, une entreprise de confiserie peut différencier
ses bonbons en améliorant le goût ou en utilisant des
ingrédients plus sains. Bien que ses concurrents
proposent des bonbons moins chers, ils ne peuvent pas
offrir le goût que les consommateurs peuvent souhaiter
de cette entreprise de confiserie spécifique.
13
Stratégies de Différenciation
- Des produits uniques. L'avantage d'une
stratégie de différenciation est qu'elle s'appuie sur
les qualités uniques d'un produit. L entreprise peut
créer une liste des caractéristiques que ses produits
contiennent et qui manquent à ses concurrents.
Ces caractéristiques différencieront le produit qui
pourra être communiqué grâce à un marketing et
une publicité efficaces.
-
14
Stratégies de Différenciation
- De meilleures marges bénéficiaires.
Lorsque les produits sont différenciés et
transformés en produits de meilleure qualité, cela
offre plus d'opportunités pour des marges
bénéficiaires plus importantes.
Par exemple, si le marché cible est prêt à payer un
prix plus élevé pour une qualité supérieure ou une
meilleure valeur, il est possible de générer plus de
revenus avec moins de ventes.
15
Stratégies de Différenciation
- Fidélité à la marque des consommateurs.
Une différenciation efficace peut créer une fidélité
à la marque chez les clients si une entreprise
maintient la qualité perçue de ses produits.
Par exemple, si une marque commercialisée par une
figure du sport, cela augmentera probablement la
fidélité à la marque car cela rehaussera la valeur de
la marque.
16
Stratégies de Différenciation
- Aucun substitut perçu.
Une stratégie qui réussit à se différencier peut
présenter l'idée qu'il n'y a pas d'autres produits
disponible sur le marché pour le remplacer.
Une entreprise peut obtenir un avantage sur le
marché même lorsqu'il existe des produits
similaires, car les clients ne seront pas disposés à
remplacer votre produit par un autre.
Les entreprises essaient de se différencier en offrant
aux consommateurs des produits uniques qui sont
souvent révolutionnés. 17
Stratégies de Différenciation
Comment créer une stratégie de différenciation ?
Il existe deux principaux types de stratégies de
différenciation qu'une entreprise peut mettre en
œuvre:
Stratégie de différenciation Large. (Broad Strategy)
Une stratégie de différenciation large consiste à
construire une marque ou une entreprise qui diffère
en quelque sorte de ses concurrents.
Il est appliqué à l'industrie et plaira à une vaste
gamme de consommateurs.
18
Stratégies de Différenciation
Stratégie de différenciation ciblée (Focused
Strategy)
Une stratégie de différenciation ciblée oblige
l'entreprise à offrir des caractéristiques uniques à
un produit ou à un service, et elle doit répondre aux
exigences d'une niche ou d'un marché étroit.
Les entreprises qui cherchent à élaborer une
stratégie de différenciation large ou ciblée devront
produire ou concevoir des produits ou services
extrêmement uniques ou distinctifs qui créent une
valeur accrue pour le consommateur. 19
Economie d’Envergure
Une économie d'envergure (ou de champ) est
obtenue lorsque la réunion de plusieurs productions
au sein d'une même unité entraîne une baisse de
coûts par rapport à la production de ces mêmes
produits dans des unités spécialisées.
On parle d'économies d'envergure lorsqu'une
entreprise est plus efficace quand le nombre de ses
activités s'accroissent.
20
Intégration Verticale
Comme stratégie d'entreprise l’intégration
verticale décrit un mode de propriété et de
contrôle regroupant sous une seule autorité les
divers stades de production et distribution
concernant un type de biens ou services donnés aux
différentes étapes de l'ensemble de la chaîne de
valeur.
21
Intégration Horizontale
L'intégration horizontale est le processus par lequel une
entreprise augmente la production de biens ou de
services dans le même secteur de la chaîne
d'approvisionnement. Une entreprise peut le faire par
expansion interne, acquisition ou fusion.
Le processus peut conduire à un monopole si une
entreprise saisit la grande majorité du marché pour ce
produit ou service.
L'intégration horizontale contraste avec l'intégration
verticale, où les entreprises intègrent plusieurs étapes
de production d'un petit nombre d'unités de production
22
Structure Comportement et Performance
 Comment la manière dont les marchés sont organisés affecte le
comportement des firmes et les performances du marché ?
- Concurrence parfaite est-elle toujours socialement optimale ?
- Oligopole implique-t-il nécessairement coalition tacite
(entente pour maintenir prix élevé sans communication explicite ) ou
coalition explicite (entreprises acceptent officiellement de travailler
ensemble, généralement pour maximiser les bénéfices communs)?
- Quand l’intervention publique est-elle nécessaire ?
 Comment le comportement des firmes influence la structure et la
performance des marchés ?
- Stratégies pour expulser des concurrents du marché
- Stratégies pour dissuader des concurrents d’entrer sur le
marché
- Concentration du marché et barrières à l’entrée financiers,
marketing, réglementaires ou encore technologiques sont endogènes 23
Principales écoles de l’économie industrielle
 École de Harvard (Bain, Mason)
- Structure --- Comportement ---- Performance
- Si performance jugée trop élevée (surprofits), l’État
doit agir sur la structure (faciliter les entrées, …)
 École de Chicago (Stigler)
- Comportement --- Performance ---- Structure
- Surprofits n’apparaissent que si des
réglementations protègent les entreprises en place qui
deviennent alors inefficaces
- Mécanisme régulateur de la concurrence
libre concurrence assure la survie des plus efficients
Ex : Microsoft 24
Principales écoles de l’économie industrielle
 Théorie des marchés contestables (Baumol, Panzar,
Willig)
- Structure potentielle --- Comportement ----
Performance
- Entrants potentiels contraignent autant le
comportement que les concurrents réels
 Nouvelle Economie Industrielle (Tirole)
- Structure ----- Comportement ----- Performance
- Accent mis sur le comportement des firmes (pas une
simple réaction aux conditions de marchés)
- Ex : investissements en R&D dans l’industrie
pharmaceutique (création de BE) 25
Marché Contestable
Le marché contestable est un marché sur lequel
la concurrence potentielle (i.e. la « menace »
d’entrée d’une entreprise concurrente) garantit les
prix concurrentiels, même si le marché est en réalité
dominé par une seule ou par plusieurs entreprises.
Ce modèle théorique a été énoncé par les
économistes William Baumol, John Panzar et Robert
Willig en 1982.
26
Marché Contestable
Les conditions pour que le marché soit contestable:
1. L'entrée sur le marché est libre, gratuite, et absolue : pas de
barrières juridiques, technologiques, ni financières ; l’entrée
immédiate (i.e. l’entreprise monopoleur n’a pas de temps pour
réagir) et l’entreprise entrante est en position d’égalité avec
l’entreprise existante (l’accès égal aux moyens de production, au
savoir-faire, les consommateurs peuvent choisir librement).
2. La sortie du marché est libre et sans coût : pas de barrières
juridiques ; coût fixes parfaitement recouvrables (peut être
récupéré à la sortie du marché, moins l’usure), donc pas de coût
irrécupérables (sunk costs).
3. L'existence d’une entreprise désirant entrer sur le même marché
Ces conditions encouragent le comportement de l’ « entrée fugitive »
(Hit and Run behaviour) : l’entreprise entre sur le marché pour une
période courte pour récupérer le profit et se retire après. 27
La Théorie des Contrats
 La théorie des contrats étudie les relations d'échange
entre des agents économiques, en tenant compte des
contraintes institutionnelles et informationnelles qui
s'imposent à eux.
 La théorie dispose de liens avec les théories de l'agence et
des incitations, (souvent classée à l'intérieur du domaine
l'analyse économique du droit et également dans le
domaine de l'économie publique)
 Les modèles de la théorie des contrats résument les
propriétés du cadre institutionnel qui prévaut à travers un
« contrat ».
28
La Théorie des Contrats
 Un contrat peut être explicite, c'est-à-dire faire
l'objet d'un document signé.
 Un contrat explicite sera généralement garanti
par une « tierce partie », telle qu'un tribunal ou
un conciliateur, ou simplement par le désir qu'ont
les agents de maintenir leur bonne réputation.
29
La Théorie des Contrats
 Le contrat peut être implicite, comme un
système de normes de comportement dont la
violation est supposée donner lieu à des
représailles non nécessairement codifiées à
l'avance.
 La bonne exécution d'un tel contrat implicite
devra alors se perpétuer comme un équilibre
dans l'interaction entre les parties.
30
La Théorie des Contrats
 Plusieurs familles de modèles au sein de la théorie des
contrats, essentiellement des les modèles
d'autosélection, les modèles de signaux et les modèles
d'aléa moral.
 Chaque agent qui possède une rente informationnelle
au sens d’une information privée peut en profiter pour
modifier les termes de l’échange à son avantage. Il
obtiendra ainsi un surplus positif qu'on appelle la
« rente informationnelle ».
 La nécessité d'obtenir que chaque agent révèle son
information le protège en interdisant aux autres
parties de s'approprier tout le surplus de l'échange.
31

Contenu connexe

Tendances

Matrice BCG
Matrice BCGMatrice BCG
Matrice BCG
Svir Consulting
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕
 
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTERSWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
Svir Consulting
 
Cours Management stratégique
Cours Management stratégique Cours Management stratégique
Cours Management stratégique
Achraf Nadim
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
sara h
 
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: FiduciaireRapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Jadroun Sofiane
 
Creation d entreprise pptx
Creation d entreprise pptxCreation d entreprise pptx
Creation d entreprise pptx
IMANE LADRAA
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Lotfi TALEB, ESSECT
 
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.comLa place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
Fethi Ferhane
 
Les options stratégique
Les options stratégiqueLes options stratégique
Les options stratégique
zaidmeziani
 
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
Moussaoui Abdellah
 
Les différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentiellesLes différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentielles
Rajae Boujnah
 
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciairePrésentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Jadroun Sofiane
 
Analyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique CosumarAnalyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique Cosumar
Lamiae Kabbaj
 
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrallPrésentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
ecrfrance
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
bouchra elabbadi
 
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
www.bourse-maroc.org
 
Segmentation 2007 ppt
Segmentation 2007 pptSegmentation 2007 ppt
Segmentation 2007 ppt
Marcel Rotari
 
Comptabilite-analytique
 Comptabilite-analytique Comptabilite-analytique
Comptabilite-analytique
Mejdoubi Amal
 

Tendances (20)

Matrice BCG
Matrice BCGMatrice BCG
Matrice BCG
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 
Stratisen
StratisenStratisen
Stratisen
 
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTERSWOT PESTEL ou forces de PORTER
SWOT PESTEL ou forces de PORTER
 
Cours Management stratégique
Cours Management stratégique Cours Management stratégique
Cours Management stratégique
 
diapo pour soutenance
diapo pour soutenance diapo pour soutenance
diapo pour soutenance
 
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: FiduciaireRapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
 
Creation d entreprise pptx
Creation d entreprise pptxCreation d entreprise pptx
Creation d entreprise pptx
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
 
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.comLa place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
La place et le rôle du marketing dans l’entreprise par Experinbox.com
 
Les options stratégique
Les options stratégiqueLes options stratégique
Les options stratégique
 
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
Rapport de stage (holding marjane) sur le théme le tableau de bord (1)
 
Les différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentiellesLes différentes strategies concurrentielles
Les différentes strategies concurrentielles
 
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciairePrésentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
 
Analyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique CosumarAnalyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique Cosumar
 
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrallPrésentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
Présentation ecr lsa category management 160310 v5 pour ecrall
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
 
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
Présentation perspectives 2013 ( par Banque Populaire )
 
Segmentation 2007 ppt
Segmentation 2007 pptSegmentation 2007 ppt
Segmentation 2007 ppt
 
Comptabilite-analytique
 Comptabilite-analytique Comptabilite-analytique
Comptabilite-analytique
 

Similaire à Concepts de Base Economie Industrielle

Stratégies concurrentielles
Stratégies concurrentiellesStratégies concurrentielles
Stratégies concurrentielles
Yousséf Mors Lee
 
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
Cours management strategique s2  3eme partie pdfCours management strategique s2  3eme partie pdf
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
Jamal Yasser
 
Etude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca ColaEtude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca Cola
feriel abidi
 
Les stratégies business.docx
Les stratégies business.docxLes stratégies business.docx
Les stratégies business.docx
ssuser0aa3a9
 
les stratégies-de-croissance
les stratégies-de-croissanceles stratégies-de-croissance
les stratégies-de-croissance
mouna mannani
 
Definitive les stratégies-de-croissance-definitive
Definitive les stratégies-de-croissance-definitiveDefinitive les stratégies-de-croissance-definitive
Definitive les stratégies-de-croissance-definitive
Ghalla Chikh
 
Introduction mix-marketing
Introduction mix-marketingIntroduction mix-marketing
Introduction mix-marketing
Omar BE
 
E learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégiqueE learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégique
jaouhariii
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketing
Omar BE
 
Cours marketing résumé
Cours marketing résuméCours marketing résumé
Cours marketing résumé
Kerim Bouzouita
 
Marketing cours complet 1er semestre
Marketing cours complet 1er semestreMarketing cours complet 1er semestre
Marketing cours complet 1er semestre
Thomas Goubillon
 
Marketing mix produit
Marketing mix produitMarketing mix produit
Marketing mix produit
Omar BE
 
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
Nebil MRABET
 
Expo gestion
Expo gestionExpo gestion
Expo gestion
Abderrahmane Belhimer
 
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégiqueFSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
Linahhhcccddd
 
Mkg mix-produit
Mkg mix-produitMkg mix-produit
Mkg mix-produit
BOUJDI ZOUHEIR
 
Etude de cas marketing stratégique ( ben sliman mohammed el amine )
Etude de  cas marketing stratégique  ( ben sliman mohammed el amine )Etude de  cas marketing stratégique  ( ben sliman mohammed el amine )
Etude de cas marketing stratégique ( ben sliman mohammed el amine )
aminbensliman
 
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.pptwww.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
AZIZ835843
 
2.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 82.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 8
Hind Bdr
 
le positionnement ( institut sagam)
le positionnement ( institut sagam) le positionnement ( institut sagam)
le positionnement ( institut sagam)
missyayatoo
 

Similaire à Concepts de Base Economie Industrielle (20)

Stratégies concurrentielles
Stratégies concurrentiellesStratégies concurrentielles
Stratégies concurrentielles
 
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
Cours management strategique s2  3eme partie pdfCours management strategique s2  3eme partie pdf
Cours management strategique s2 3eme partie pdf
 
Etude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca ColaEtude de cas Coca Cola
Etude de cas Coca Cola
 
Les stratégies business.docx
Les stratégies business.docxLes stratégies business.docx
Les stratégies business.docx
 
les stratégies-de-croissance
les stratégies-de-croissanceles stratégies-de-croissance
les stratégies-de-croissance
 
Definitive les stratégies-de-croissance-definitive
Definitive les stratégies-de-croissance-definitiveDefinitive les stratégies-de-croissance-definitive
Definitive les stratégies-de-croissance-definitive
 
Introduction mix-marketing
Introduction mix-marketingIntroduction mix-marketing
Introduction mix-marketing
 
E learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégiqueE learning marketing-stratégique
E learning marketing-stratégique
 
La concurrence marketing
La concurrence   marketingLa concurrence   marketing
La concurrence marketing
 
Cours marketing résumé
Cours marketing résuméCours marketing résumé
Cours marketing résumé
 
Marketing cours complet 1er semestre
Marketing cours complet 1er semestreMarketing cours complet 1er semestre
Marketing cours complet 1er semestre
 
Marketing mix produit
Marketing mix produitMarketing mix produit
Marketing mix produit
 
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
4.Partie III _ Cours gestion de l'entreprise
 
Expo gestion
Expo gestionExpo gestion
Expo gestion
 
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégiqueFSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
FSECG MS MARK ST CH 3 cours marketing stratégique
 
Mkg mix-produit
Mkg mix-produitMkg mix-produit
Mkg mix-produit
 
Etude de cas marketing stratégique ( ben sliman mohammed el amine )
Etude de  cas marketing stratégique  ( ben sliman mohammed el amine )Etude de  cas marketing stratégique  ( ben sliman mohammed el amine )
Etude de cas marketing stratégique ( ben sliman mohammed el amine )
 
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.pptwww.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
www.cours-gratuit.com--cours-marketing-a0099.ppt
 
2.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 82.les stratégies des entreprises 2007 8
2.les stratégies des entreprises 2007 8
 
le positionnement ( institut sagam)
le positionnement ( institut sagam) le positionnement ( institut sagam)
le positionnement ( institut sagam)
 

Concepts de Base Economie Industrielle

  • 1. Cours Economie Industrielle Chapitre : Concepts de Base de L’Economie Industrielle
  • 2. Plan du Cours  Développements de L’Economie Industrielle  Oligopole, interactions stratégiques et Anticipations  Stratégies Tarifaires  Stratégies de Différenciation des produits  Stratégies concurrentielles de Marketing  Concentration horizontale  Intégration verticale  Industries de Réseaux  Innovation 2
  • 3. Bibliographie Tirole, Théorie de l’organisation industrielle, Economica (Tome 1 et 2). Porter, Choix stratégiques et concurrence, Economica. Cabral, Introduction to Industrial Organization, MIT Press. Carlton et Perloff, Economie industrielle, De Boeck. Dang Nguyen, Economie industrielle appliquée, Vuibert. Medan et Warin, Economie industrielle : une perspective européenne, Dunod. Angelier, Economie industrielle : une méthode d’analyse sectorielle, Presses Universitaires de Grenoble. Chevalier, L’économie industrielle des stratégies d’entreprise, Montchrestien. 3
  • 4. Définitions et Développements  L’étude de l’organisation et du fonctionnement des entreprises et des marchés dans le monde réel (Médan et al, 2000), Marshall (1879, 1890).  L’économie industrielle a donné une place privilégiée à la concurrence imparfaite, sous l’impulsion des travaux de Robinson (1934) et Chamberlain (1933).  Dans les années 1950-1970, la recherche s’est fréquemment appuyée sur la chaîne : structure de marché ---> conduite des entreprises ---> performances  Le souci d’asseoir les travaux sur des fondements théoriques solides, mobilisant la microéconomie mais aussi la théorie des jeux.  L’incertitude, le risque, l’imperfection de l’information, les théories des contrats, la notion de marchés contestables, la régulation, les relations principal-agent ont pris une place centrale dans la recherche. 4
  • 5. Qu’est-ce que l’économie industrielle ?  Étude des comportements des entreprises ( prix, production vente, R&D, publicité) et de leur interaction concurrentielle  Étude de la dynamique d’une industrie dont le fonctionnement et les performances sont influencés par son environnement et par les stratégies des firmes.  Deux types de questionnements : - Pouvoir de marché - Structure d’un secteur, Comportement des firmes, Performances. 5
  • 6. Le pouvoir de marché Les firmes en place disposent-elles d'un pouvoir de marché ? - pouvoir de marché : prix >> coût de revient (coût marginal) - existence d'un pouvoir de marché semble incontestable sur de nombreux marchés (transport aérien) Comment les firmes acquièrent et maintiennent leur pouvoir de marché ? - Protection légale = brevet (ex : industrie pharmaceutique) - Innovation - Stratégies plus agressives : exclusion des firmes rivales, préemption, Quelles sont les Difficultés à préserver le pouvoir de marché? Expiration de brevet, contrôle de la concentration, imitation des firmes innovantes, contrôle des pratiques anti-concurrentielles, … Les Stratégies agressives pour créer un pouvoir de marché peuvent également permettre de le maintenir à moyen terme, via l'acquisition d'une réputation de concurrent agressif. 6
  • 7. Le pouvoir de marché Quelles sont les conséquences de l'existence d'un pouvoir de marché ?  Firmes : pouvoir de marché, prix plus élevés, profits plus élevés.  Transfert de surplus des consommateurs vers les firmes  Inefficience allocative (perte nette de surplus)  Inefficience productive (moindre productivité)  Comportement de recherche de rente (rent seeking). La recherche de rente se produit lorsqu'une entreprise cherche à obtenir un profit supplémentaire sans aucune contribution réciproque de productivité.  Optique dynamique redonne au pouvoir de marché une légitimité 7
  • 8. Le pouvoir de marché L’État doit-il intervenir lorsqu’il existe un pouvoir de marché ? Rôle de l’État = éviter les conséquences négatives du pouvoir de marché. Deux axes d’intervention : - Politique de la régulation - Politique de la concurrence  Politique de la régulation (Intervention ex ante): Cas d'un monopole dont les décisions stratégiques (prix) sont sous le contrôle d'une autorité de régulation  Politique de concurrence (Intervention ex post) : Empêcher les firmes d'augmenter leur pouvoir de marché par l'adoption de pratiques anti-concurrentielles (entente, abus de position dominante) ou par des opérations de concentration (cas refus de la fusion Warner Music et EMI). 8
  • 9. Structure Comportement et Performance L’organisation et la structure des marchés ?  Frontières de la firme - portefeuille de produits - niveau de production ? (économies d’échelle, économies d’envergure) - degré d’intégration verticale ? (amont/aval)  Concentration - mesure du nombre et de la taille des firmes d’un secteur - pourquoi certains secteurs sont concentrés ?  Différenciation des produits - pourquoi la différenciation ? (automobile vs. ciment) - pourquoi tant de marques de lessive ? (objective vs. subjective)  Conditions d’entrée - pourquoi certaines firmes maintiennent durablement des marges élevées sans susciter d’entrée ? - Barrières à l’entrée sont-elles naturelles ou construites ? 9
  • 11. Stratégies de Différenciation De nombreuses entreprises choisissent de se restructurer au fil du temps et utilisent diverses stratégies pour progresser et se distinguer sur le marché, pour augmenter leurs profits sans risque élevé ou baisser les prix. 11
  • 12. Stratégies de Différenciation Qu'est-ce qu'une stratégie de différenciation? Les entreprises développent en offrant aux clients quelque chose d'unique, de différent et de distinct des articles que leurs concurrents peuvent offrir sur le marché. L'objectif principal de la mise en œuvre d'une stratégie de différenciation est d'augmenter l'avantage concurrentiel. Une entreprise accomplira généralement cela en analysant ses forces et ses faiblesses, les besoins de ses clients et la valeur globale qu'ils peuvent fournir12
  • 13. Stratégies de Différenciation Avantages de créer une stratégie de différenciation Les stratégies de différenciation présentent plusieurs avantages qui peuvent aider à développer un créneau unique au sein de l industrie: - Concurrence à prix réduit. La stratégie de différenciation permet à une entreprise de rivaliser sur le marché avec autre chose que des prix plus bas. Par exemple, une entreprise de confiserie peut différencier ses bonbons en améliorant le goût ou en utilisant des ingrédients plus sains. Bien que ses concurrents proposent des bonbons moins chers, ils ne peuvent pas offrir le goût que les consommateurs peuvent souhaiter de cette entreprise de confiserie spécifique. 13
  • 14. Stratégies de Différenciation - Des produits uniques. L'avantage d'une stratégie de différenciation est qu'elle s'appuie sur les qualités uniques d'un produit. L entreprise peut créer une liste des caractéristiques que ses produits contiennent et qui manquent à ses concurrents. Ces caractéristiques différencieront le produit qui pourra être communiqué grâce à un marketing et une publicité efficaces. - 14
  • 15. Stratégies de Différenciation - De meilleures marges bénéficiaires. Lorsque les produits sont différenciés et transformés en produits de meilleure qualité, cela offre plus d'opportunités pour des marges bénéficiaires plus importantes. Par exemple, si le marché cible est prêt à payer un prix plus élevé pour une qualité supérieure ou une meilleure valeur, il est possible de générer plus de revenus avec moins de ventes. 15
  • 16. Stratégies de Différenciation - Fidélité à la marque des consommateurs. Une différenciation efficace peut créer une fidélité à la marque chez les clients si une entreprise maintient la qualité perçue de ses produits. Par exemple, si une marque commercialisée par une figure du sport, cela augmentera probablement la fidélité à la marque car cela rehaussera la valeur de la marque. 16
  • 17. Stratégies de Différenciation - Aucun substitut perçu. Une stratégie qui réussit à se différencier peut présenter l'idée qu'il n'y a pas d'autres produits disponible sur le marché pour le remplacer. Une entreprise peut obtenir un avantage sur le marché même lorsqu'il existe des produits similaires, car les clients ne seront pas disposés à remplacer votre produit par un autre. Les entreprises essaient de se différencier en offrant aux consommateurs des produits uniques qui sont souvent révolutionnés. 17
  • 18. Stratégies de Différenciation Comment créer une stratégie de différenciation ? Il existe deux principaux types de stratégies de différenciation qu'une entreprise peut mettre en œuvre: Stratégie de différenciation Large. (Broad Strategy) Une stratégie de différenciation large consiste à construire une marque ou une entreprise qui diffère en quelque sorte de ses concurrents. Il est appliqué à l'industrie et plaira à une vaste gamme de consommateurs. 18
  • 19. Stratégies de Différenciation Stratégie de différenciation ciblée (Focused Strategy) Une stratégie de différenciation ciblée oblige l'entreprise à offrir des caractéristiques uniques à un produit ou à un service, et elle doit répondre aux exigences d'une niche ou d'un marché étroit. Les entreprises qui cherchent à élaborer une stratégie de différenciation large ou ciblée devront produire ou concevoir des produits ou services extrêmement uniques ou distinctifs qui créent une valeur accrue pour le consommateur. 19
  • 20. Economie d’Envergure Une économie d'envergure (ou de champ) est obtenue lorsque la réunion de plusieurs productions au sein d'une même unité entraîne une baisse de coûts par rapport à la production de ces mêmes produits dans des unités spécialisées. On parle d'économies d'envergure lorsqu'une entreprise est plus efficace quand le nombre de ses activités s'accroissent. 20
  • 21. Intégration Verticale Comme stratégie d'entreprise l’intégration verticale décrit un mode de propriété et de contrôle regroupant sous une seule autorité les divers stades de production et distribution concernant un type de biens ou services donnés aux différentes étapes de l'ensemble de la chaîne de valeur. 21
  • 22. Intégration Horizontale L'intégration horizontale est le processus par lequel une entreprise augmente la production de biens ou de services dans le même secteur de la chaîne d'approvisionnement. Une entreprise peut le faire par expansion interne, acquisition ou fusion. Le processus peut conduire à un monopole si une entreprise saisit la grande majorité du marché pour ce produit ou service. L'intégration horizontale contraste avec l'intégration verticale, où les entreprises intègrent plusieurs étapes de production d'un petit nombre d'unités de production 22
  • 23. Structure Comportement et Performance  Comment la manière dont les marchés sont organisés affecte le comportement des firmes et les performances du marché ? - Concurrence parfaite est-elle toujours socialement optimale ? - Oligopole implique-t-il nécessairement coalition tacite (entente pour maintenir prix élevé sans communication explicite ) ou coalition explicite (entreprises acceptent officiellement de travailler ensemble, généralement pour maximiser les bénéfices communs)? - Quand l’intervention publique est-elle nécessaire ?  Comment le comportement des firmes influence la structure et la performance des marchés ? - Stratégies pour expulser des concurrents du marché - Stratégies pour dissuader des concurrents d’entrer sur le marché - Concentration du marché et barrières à l’entrée financiers, marketing, réglementaires ou encore technologiques sont endogènes 23
  • 24. Principales écoles de l’économie industrielle  École de Harvard (Bain, Mason) - Structure --- Comportement ---- Performance - Si performance jugée trop élevée (surprofits), l’État doit agir sur la structure (faciliter les entrées, …)  École de Chicago (Stigler) - Comportement --- Performance ---- Structure - Surprofits n’apparaissent que si des réglementations protègent les entreprises en place qui deviennent alors inefficaces - Mécanisme régulateur de la concurrence libre concurrence assure la survie des plus efficients Ex : Microsoft 24
  • 25. Principales écoles de l’économie industrielle  Théorie des marchés contestables (Baumol, Panzar, Willig) - Structure potentielle --- Comportement ---- Performance - Entrants potentiels contraignent autant le comportement que les concurrents réels  Nouvelle Economie Industrielle (Tirole) - Structure ----- Comportement ----- Performance - Accent mis sur le comportement des firmes (pas une simple réaction aux conditions de marchés) - Ex : investissements en R&D dans l’industrie pharmaceutique (création de BE) 25
  • 26. Marché Contestable Le marché contestable est un marché sur lequel la concurrence potentielle (i.e. la « menace » d’entrée d’une entreprise concurrente) garantit les prix concurrentiels, même si le marché est en réalité dominé par une seule ou par plusieurs entreprises. Ce modèle théorique a été énoncé par les économistes William Baumol, John Panzar et Robert Willig en 1982. 26
  • 27. Marché Contestable Les conditions pour que le marché soit contestable: 1. L'entrée sur le marché est libre, gratuite, et absolue : pas de barrières juridiques, technologiques, ni financières ; l’entrée immédiate (i.e. l’entreprise monopoleur n’a pas de temps pour réagir) et l’entreprise entrante est en position d’égalité avec l’entreprise existante (l’accès égal aux moyens de production, au savoir-faire, les consommateurs peuvent choisir librement). 2. La sortie du marché est libre et sans coût : pas de barrières juridiques ; coût fixes parfaitement recouvrables (peut être récupéré à la sortie du marché, moins l’usure), donc pas de coût irrécupérables (sunk costs). 3. L'existence d’une entreprise désirant entrer sur le même marché Ces conditions encouragent le comportement de l’ « entrée fugitive » (Hit and Run behaviour) : l’entreprise entre sur le marché pour une période courte pour récupérer le profit et se retire après. 27
  • 28. La Théorie des Contrats  La théorie des contrats étudie les relations d'échange entre des agents économiques, en tenant compte des contraintes institutionnelles et informationnelles qui s'imposent à eux.  La théorie dispose de liens avec les théories de l'agence et des incitations, (souvent classée à l'intérieur du domaine l'analyse économique du droit et également dans le domaine de l'économie publique)  Les modèles de la théorie des contrats résument les propriétés du cadre institutionnel qui prévaut à travers un « contrat ». 28
  • 29. La Théorie des Contrats  Un contrat peut être explicite, c'est-à-dire faire l'objet d'un document signé.  Un contrat explicite sera généralement garanti par une « tierce partie », telle qu'un tribunal ou un conciliateur, ou simplement par le désir qu'ont les agents de maintenir leur bonne réputation. 29
  • 30. La Théorie des Contrats  Le contrat peut être implicite, comme un système de normes de comportement dont la violation est supposée donner lieu à des représailles non nécessairement codifiées à l'avance.  La bonne exécution d'un tel contrat implicite devra alors se perpétuer comme un équilibre dans l'interaction entre les parties. 30
  • 31. La Théorie des Contrats  Plusieurs familles de modèles au sein de la théorie des contrats, essentiellement des les modèles d'autosélection, les modèles de signaux et les modèles d'aléa moral.  Chaque agent qui possède une rente informationnelle au sens d’une information privée peut en profiter pour modifier les termes de l’échange à son avantage. Il obtiendra ainsi un surplus positif qu'on appelle la « rente informationnelle ».  La nécessité d'obtenir que chaque agent révèle son information le protège en interdisant aux autres parties de s'approprier tout le surplus de l'échange. 31