SlideShare une entreprise Scribd logo
Sécheresse, flambée des coûts…
la filière bovin viande dans la tourmente
Philippe Chotteau, Caroline Monniot, Christèle Pineau
GEB – Dpt Economie IDELE
• Une flambée des prix des matières premières depuis 1 an ½
• Une inflation alimentaire moins marquée en France qu’ailleurs en UE
• Une décapitalisation qui s’accélère.
• Un recul des abattages des bovins en France mais aussi dans une majorité de l’UE
• Une hausse des prix généralisée …
• …qui ne suffit pas toujours à couvrir la hausse des coûts de production.
• Une forte reprise du commerce extérieur, en lien avec celle de la Restauration
• Un bilan de consommation en baisse en France… qui génère de la valeur avec le haché
• Des exportations de broutards qui avaient baissé les 7 premiers mois…
• La sécheresse a renforcé les problèmes d’approvisionnement
• Une première évaluation des impacts sur les exploitations bovines
3
Conjoncture des marchés des viandes bovines & du maigre
6 décembre 22 Conférence viande bovine
DES MATIÈRES PREMIÈRES EXTREMEMENT VOLATILES
6 décembre 22
Conférence viande bovine
4
0
10
20
30
40
50
60
0
20
40
60
80
100
120
140
Jan-15
Apr-15
Jul-15
Oct-15
Jan-16
Apr-16
Jul-16
Oct-16
Jan-17
Apr-17
Jul-17
Oct-17
Jan-18
Apr-18
Jul-18
Oct-18
Jan-19
Apr-19
Jul-19
Oct-19
Jan-20
Apr-20
Jul-20
Oct-20
Jan-21
Apr-21
Jul-21
Oct-21
Jan-22
Apr-22
Jul-22
Prix du pétrole et du gaz en UE et aux USA
Source: GEB-Idele selon Banque Mondiale
Pétrole brut, Brent (US$/barril) Gaz naturel, USA (US$/mmbtu)
Gaz naturel, Europe (US$/mmbtu)
0
200
400
600
800
1000
1200
Jan-05
Jul-05
Jan-06
Jul-06
Jan-07
Jul-07
Jan-08
Jul-08
Jan-09
Jul-09
Jan-10
Jul-10
Jan-11
Jul-11
Jan-12
Jul-12
Jan-13
Jul-13
Jan-14
Jul-14
Jan-15
Jul-15
Jan-16
Jul-16
Jan-17
Jul-17
Jan-18
Jul-18
Jan-19
Jul-19
Jan-20
Jul-20
Jan-21
Jul-21
Jan-22
Jul-22
Prix mondiaux des engrais (US$/t)
Source: GEB selon Banque Mondiale
Super Phosphate
Urée
Chlorure de K
DES MATIÈRES PREMIÈRES EXTRÊMEMENT VOLATILES
décembre 22
Conférence viande bovine
5
1 MMBtu=
0,293 MWh
source: Trading Economics
Parité €/USD
source: Trading Economics
MAIS PAS UNE CRISE INEDITE!
décembre 22 Conférence viande bovine 6
0
50
100
150
200
250
300
350
Indice des prix mondiaux déflatés
Base 100 en 2010
Source: GEB-Institut de l'Elevage d'après Banque Mondiale & Bureau of Economic Analysis
Energie
Aliments
Engrais
INFLATION DES COÛTS DE PRODUCTION
7
+21%/août 2021
+31%/août 2020
IPAMPA VIANDE BOVINE AOÛT 22
Aliments achetés:
+43%/août 2020
Energie/lubrifiants:
+89%/août 2020
6 décembre 22 Conférence viande bovine
Engrais:
+141%/août 2020
INFLATION ALIMENTAIRE PLUS BASSE EN FRANCE
Conférence viande bovine 8
Inflation (IPC) en Septembre 2022/2021 – Source : OCDE
Alim en FR
Alim en GE
Alim en IT
Alim au R-U
Alim en SP
Alim en PL
18%
16%
14%
12%
10%
8%
6%
6 décembre 22
Conférence viande bovine 9
France: cheptel allaitant au 1er août
• Vaches allaitantes • Femelles de races allaitantes de 2 à 3 ans
Au 1er août : -113 000 têtes /2021 Au 1er août : -18 000 têtes /2021
Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après SPIE/BDNI
décembre 22
10
France: cheptel laitier au 1er août
• Vaches laitières
• Femelles de races laitières de 2 à 3 ans
Au 1er août : -47 000 têtes /2021 Au 1er août : -39 000 têtes /2021
Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après SPIE/BDNI
Conférence viande bovine
décembre 22
CHEPTELS BOVINS: EN CHUTE DEPUIS L’ÉTÉ 2016
décembre 22 11
730 000 vaches en moins en 6 ans en France
-300 000 vaches lait
depuis août 2016
-430 000 vac. viande
depuis août 2016
Conférence viande bovine
-6,2% en 6 ans -8,7% en 6 ans
UNE DECAPITALISATION ALLAITANTE SURTOUT A L’OUEST… MAIS PAS QUE!
décembre 22
Conférence viande bovine
12
-11% de vaches allaitantes
En 6 ans en France
UNE DECAPITALISATION LAITIERE MOINS GENERALISEE
décembre 22 Conférence viande bovine 13
-8% de vaches laitières
En 6 ans en France
Cheptel laitier départemental au 1er août 2022 et évolution entre le 1er août 2016 et le 1er août 2022
Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après SPIE/BDNI et NORMABEV - actualisation septembre 2022
Nombre de vaches laitières présentes
au 1er du mois
200 000
100 000
50 000
Evolution en %
sur la période
Très forte hausse >=+9%)
Forte hausse (+6% à +9%)
Hausse modérée (+2% à +6%)
Stable (+2% à -2%)
Baisse modérée (-2% à -6%)
Forte baisse (-6% à -9%)
Très forte baisse (<=-9%)
95
62
180
100
154
239
53
53
68
123 90
254
169
145
94
105
94
57
57
50
87
66
61
2022 : DES ABATTAGES GLOBALEMENT EN BAISSE
Total gros bovins abattus sur 8 mois -3% /2021 en têtes et -4% en téc
Abattages de vaches type viande Abattages de vaches laitières
Cumul 8 mois :
-1% /2021
Cumul 8 mois :
-4% /2021
Abattages de JB type Viande Abattages de JB laitiers
Cumul 8 mois :
-12% /2021
Cumul 8 mois :
-6% /2021
1000
têtes
1000
têtes
1000
têtes
1000
têtes
2022 : DES ABATTAGES GLOBALEMENT EN BAISSE
En septembre, pas d’afflux massif dans les abattoirs
car les cheptels ont été déjà bien ajustés
Abattages de vaches type viande Abattages de vaches laitières
Abattages de JB type Viande Abattages de JB laitiers
En femelles :
Abattages quasi-stables alors que les
cheptels sont en net recul
=> la décapitalisation se poursuit
Conférence viande bovine
UNE PRODUCTION EUROPÉENNE EN RETRAIT
décembre 22 16
Tonnages abattus dans l’UE-27 en janvier-juillet: -4% /2019
-4%
Conférence viande bovine
PRIX EUROPÉENS DES VACHES
17
décembre 22 Conférence viande bovine
Sem.38
18
Prix des vaches en France
Semaine 38
5,63 €/kg
+16% /2021 Std+SIQO
5,35 €/kg
+27% /2021 Std+SIQO
Conférence viande bovine
décembre 22
Vache U Vache R Vache O Vache P
5,03 €/kg
+42% /2021 Std+SIQO
4,90 €/kg
+47% /2021 Std+SIQO
PRIX EUROPÉENS DES JEUNES BOVINS
19
+29%
+20%
+30%
+28%
+13%
Evol/2021
Sem.38
décembre 22 Conférence viande bovine
PRIX EUROPÉENS DES JEUNES BOVINS
20
décembre 22 Conférence viande bovine
• Cotations des JB mâles charolais à Modène • Cotations des JB mâles charolais à Padoue
Modène « extra » : 3,45€/kg vif
+25% /2021
Modène « Prima qualità » : 3,34€/kg vif
+27% /2021
Padoue : 3,32 €/kg vif
+26% /2021
Semaine 39
Sources : GEB-Institut de l’Élevage d’après Bourse de Modène et Bourse de Padoue
21
Prix des JB en France
Semaine 38
5,28 €/kg ec.
+26% /2021
4,93 €/kg ec.
+40% /2021
• Cotation du JB R • Cotation du JB O
• Cotation du JB U
5,17 €/kg ec.
+29% /2021
Conférence viande bovine
décembre 22
INFLATION SUR LA VIANDE BOVINE : +11% EN AOÛT /2021
décembre 22 Conférence viande bovine 22
IPC Bœuf et Veau – source INSEE
Août 2022 :
+11% /2021
+14% /2020
23
Ventes au détail de viandes hachées (Source: IRi)
Conférence viande bovine
décembre 22
Forte inflation mesurée sur le haché de bœuf en août 22:
+22%/août 21 +29%/août21
CONSOMMATION FRANÇAISE DE VIANDE BOVINE EN RECUL
24
Calcul par bilan jusqu’en juin 2022: -1,8%/S1 2021
décembre 22 Conférence viande bovine
25
Fort retour de la RHD en France… sauf la collective
Conférence viande bovine
décembre 22
REBOND DU COMMERCE EXTÉRIEUR
Conférence viande bovine 26
décembre 22
Attention au ré-export vers les Pays-Bas
COMMERCE EXTÉRIEUR EN PLEIN REBOND
Conférence viande bovine 27
décembre 22
+20%
+24%
+30%
Pays-Bas
Allemagne
Irlande
Pologne
5,56 7,01
6,92
5,31 6,58
4,37 5,70
+21%
Prix des importations françaises de viande
bovine réfrigérée selon l'origine
Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat
€/kg de carcasse
Var.
2022/2021
Prix juin
2021
Prix juin
2022
+26%
5,77
Italie 5,74 6,29 +10%
Moyenne 5,46 6,62
COMMERCE EXTÉRIEUR EN PLEIN REBOND
Conférence viande bovine 28
décembre 22
4,67 6,04 +29%
Italie 5,04 6,54 +30%
Allemagne 4,81 6,11 +27%
Prix des exportations françaises de viande
bovine réfrigérée selon la destination
Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat
€/kg de carcasse
Prix juin
2021
Prix juin
2022
Var.
2022/2021
Grèce 3,64 5,16 +42%
Moyenne
ENVOIS DE BROUTARDS VERS L’ITALIE
CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES,
437 000 broutards exportés vers l’Italie : soit -4% /2021 (-17 000 têtes) et -2% /2020
Dont 289 000 mâles >300 kg : soit -1% /2021 et -4% /2020
Janv.-juin
2022
décembre 22 29
Conférence viande bovine
ENVOIS DE MAIGRE VERS L’ESPAGNE
CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES,
43 000 broutards exportés vers l’Espagne :
soit -38% /2021 (-26 000 têtes) et -35% /2020
Dont 31 000 animaux de 160-300 kg : soit -
40% /2021 et -39% /2020
Dont 11 000 mâles >300 kg : soit -24% /2021 et -
14% /2020
Janv.-juin
2022
décembre 22 30
Export français de veaux <160 kg sur 6 mois
151 000 veaux exportés vers l’Espagne :
soit +9% /2021 (+13 000 têtes)
Conférence viande bovine
ENVOIS DE BROUTARDS VERS LES PAYS TIERS
CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES,
28 000 broutards exportés sur pays tiers : soit -25%
/2021 (-9 000 têtes) et -2% /2020
Dont 24 000 têtes exportées en Algérie (-6% /2021 et -1%
/2020)
Dont 3 000 têtes exportées vers la Tunisie (+91% /2020)
En 2021, sur le 1er semestre 12 000 têtes vers Israël
Janv.-juin 2022
décembre 22 31
Conférence viande bovine
33
Disponibilités de bovins mâles maigres
décembre 22
772 000 mâles allaitants de 0 à 6 mois,
soit -4% /2021 et -9% /2020
Au 1er août 22
étaient présents
dans les élevages
625 000 mâles allaitants de 6 à 12 mois,
soit -2% /2021 et -1% /2020
Conférence viande bovine
34
Marché des bovins maigres
Source GEB-Institut de l’Élevage d’après FranceAgriMer
• Mâle charolais U de 350 kg • Mâle charolais U de 450 kg
 3,40 €/kg
+75 cts /2021 soit +28%
+36% /2020
 3,30 €/kg
+79 cts /2021 soit +31%
+42% /2020
Semaine 37
décembre 22
• Mâle Limousin E de 350 kg
 3,50 €/kg
+74 cts /2021 soit +27%
+30% /2020
Conférence viande bovine
décembre 22 Conférence viande bovine 35
+20%
+32%
+11%
Evolution août 22 / août 21
HYPOTHÈSES : ÉVOLUTIONS DES TARIFS EN 2022 /DÉBUT 2021
Hypothèse basse Hypothèse haute
Aliments achetés + 23 % +40 %
Carburants
(y compris travaux par
tiers)
+ 56 %
GNR : 1,47 €/ l
+ 83 %
GNR : 1,75 €/ l
(avec 15 cts d’aide)
Engrais azotés
(effet juin 2021 à
mai 2022/ juin
2020 à mai 2021)
+ 72 %
(450 €/tonne
d’ammonitrate)
+ 300 %
(800 €/tonne
d’ammonitrate,
cotation juillet 2022)
36
Hypothèse basse : IPAMPA arrêté à août et projeté jusqu’à décembre 2022
Hypothèse haute : les tensions et l’instabilité persistent
Conférence viande bovine
IMPACT DES 3 POSTES SUR LES COÛTS DE PRODUCTION DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE
37
Impact de l’hypothèse haute, hausse du coût sur ces 3 postes en moyenne :
• 114 % du revenu estimé par UMO en 2021 pour les naisseurs et naisseurs engraisseurs
de jeunes bovins.
UN ÉTÉ TRÈS SEC ET CHAUD PARTOUT EN EUROPE
38
Conjoncture
décembre 22
UNE SÉCHERESSE + CANICULE EXCEPTIONNELLE DEPUIS JUIN
39
L’indice ISOP mesure la pousse des prairies permanentes
2020 2021
Indices ISOP - Rendements
des prairies permanentes
Ecart par rapport à la
moyenne 30 ans
-31% / moy 1998-2018
Conférence viande bovine
décembre 22
QUELS IMPACTS ACTUELS JUSQU’À LA PROCHAINE
MISE À L’HERBE ?
40
Récolte fourrages 2022 : Baisse de rendement, peu de 2nde coupe, pas de repousse...
Une forte hétérogénéité des effets de la sécheresse inter et intra départements :
Les reports de stocks 2021 ont été utilisés.
Certains élevages ont entamé leur stock 2022 dès début juillet.
Une forte hétérogénéité au niveau des maïs, fonction des dates de semis et de la présence de la pluie
 Achat de fourrages ou de concentrés pour les plus impactés
 Vers une repousse de l’herbe et une rentrée tardive des animaux en bâtiment ?
Surcoût (€/UGB) Déficit de 20 % de tonnes
de Matières sèches
( soit 0,95 t/UGB manquante)
Déficit de 60 % de tonnes
de Matières sèches
(soit 2,85 t/UGB manquantes)
Coût total (si achat total) 170 €/UGB 510 € /UGB
Report de stocks compense
totalement ou 50% des pertes 0 €
à
136 €/UGB
80% d’achat nécessaire
200 €
à
400 €/UGB
POUR ALLER PLUS LOIN…
• L’augmentation des prix des bovins viande est absorbée par la hausse des
charges en 2 ans => Pas d’effet levier escompté sur le revenu des éleveurs
• Une sécheresse 2022 qui n’épargne aucun territoire français
=> impacts en cours d’évaluation (travaux IDELE, ARVALIS…)
 des achats de fourrages et concentrés seront à prévoir d’autant que les
récoltes de maïs ont été très hétérogènes
• Quels arbitrages entre des achats supplémentaires de fourrages et une
baisse du cheptel de reproductrices et du chargement de la SFP ?
=> Vers une décapitalisation accélérée !
=> Davantage de femelles vendues maigres (vaches, génisses) ?
• Quid du remplissage des ateliers de JB ?
• Vers des hausses de la paille certaines.
• Quid des récoltes 2023 si des impasses en engrais sont réalisées ?
41
Conférence viande bovine
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur
idele.fr
Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre
stand C1 (Hall 1)
QUELS IMPACTS ACTUELS JUSQU’À LA
PROCHAINE MISE À L’HERBE?
43
Les reports de stocks 2021 ont été utilisés. Certains élevages ont entamé
leur stock 2022 dès début juillet.
Récolte fourrages 2022 : Baisse de rendement, peu de 2nde coupe, pas de
repousse...
Une forte hétérogénéité au niveau des maïs, fonction des dates de semis et
de la présence de la pluie
=> Achat de fourrages ou de concentrés si manque de disponibilité de
fourrages
Surcoût (€/UGB) Déficit de 20 % de tonnes
de Matières sèches ( soit
0,95 t/UGB manquante)
Déficit de 60 % de tonnes
de Matières sèches
(soit 2,85 t/UGB manquantes)
Coût total (si achat
total)
Pertes compensées à
50% par report de
stocks 2021
0 € /UGB 200 € /UGB
Pertes compensées 136 €/UGB 400 € /UGB

Contenu connexe

Similaire à Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans la tourmente

1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
Institut de l'Elevage - Idele
 
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on ...
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on  ...SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on  ...
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovineJTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
Institut de l'Elevage - Idele
 
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniensMMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
Institut de l'Elevage - Idele
 
Tech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-minTech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-min
Institut de l'Elevage - Idele
 
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementéeGAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
Institut de l'Elevage - Idele
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Institut de l'Elevage - Idele
 
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court termeSituation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Conjoncture et estimations de revenus 2022
Conjoncture et estimations de revenus 2022Conjoncture et estimations de revenus 2022
Conjoncture et estimations de revenus 2022
Institut de l'Elevage - Idele
 
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilitésLe marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en AsieMMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovineMMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
Institut de l'Elevage - Idele
 
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans la tourmente (20)

1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
1-Actualités Ovines-9 juin 2023-Marchés lait et viande.pptx
 
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
[TECH-OVIN 2023] Etat des lieux du marché de la viande ovine
 
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
MMX2022 - Crises et sécheresse dans le pourtour méditerranéen : plus de viand...
 
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
Sommet 2022 Quelle offre française à l’export dans le contexte actuel de déca...
 
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
MMX2023 Viande - Evolution de la production et des exportations océaniennes b...
 
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on ...
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on  ...SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on  ...
SOMMET 2023 Décapitalisation, inflation, coût de production, … Où en est-on ...
 
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovineJTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
JTO2018 1 dynamiques marchés français de la viande ovine
 
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
Où va le boeuf en 2019 ? Et en 2020 ? Et ailleurs en Europe ?
 
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniensMMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
MMX2021 - Les marchés bovins canadiens et états-uniens
 
Tech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-minTech ovin 2019 marche-min
Tech ovin 2019 marche-min
 
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementéeGAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
GAV2023 - Entre inflation et décapitalisation, une conjoncture mouvementée
 
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 paysValorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
Valorisation des veaux laitiers : comparaison dans 10 pays
 
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court termeSituation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
Situation des marchés de la viande bovine et prévisions à court terme
 
Conjoncture et estimations de revenus 2022
Conjoncture et estimations de revenus 2022Conjoncture et estimations de revenus 2022
Conjoncture et estimations de revenus 2022
 
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilitésLe marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
Le marché de la viande ovine boosté par de faibles disponibilités
 
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en AsieMMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
MMX2023 Viande - Evolution de la demande et des marchés en Chine et en Asie
 
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
MMX2022 - Le marché de la viande bovine dans le monde et en Europe en 2021-2022
 
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
MMX2021 - Malgré la Covid, l’Asie conforte sa place dans le commerce mondial ...
 
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovineMMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
MMX2022 - Australie : de bonnes perspectives pour les viandes bovine et ovine
 
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
[GAV2018] Marché de la viande bovine et des broutards en France et en UE.
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
 

Conférence Eco - Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans la tourmente

  • 1. Sécheresse, flambée des coûts… la filière bovin viande dans la tourmente Philippe Chotteau, Caroline Monniot, Christèle Pineau GEB – Dpt Economie IDELE
  • 2. • Une flambée des prix des matières premières depuis 1 an ½ • Une inflation alimentaire moins marquée en France qu’ailleurs en UE • Une décapitalisation qui s’accélère. • Un recul des abattages des bovins en France mais aussi dans une majorité de l’UE • Une hausse des prix généralisée … • …qui ne suffit pas toujours à couvrir la hausse des coûts de production. • Une forte reprise du commerce extérieur, en lien avec celle de la Restauration • Un bilan de consommation en baisse en France… qui génère de la valeur avec le haché • Des exportations de broutards qui avaient baissé les 7 premiers mois… • La sécheresse a renforcé les problèmes d’approvisionnement • Une première évaluation des impacts sur les exploitations bovines 3 Conjoncture des marchés des viandes bovines & du maigre 6 décembre 22 Conférence viande bovine
  • 3. DES MATIÈRES PREMIÈRES EXTREMEMENT VOLATILES 6 décembre 22 Conférence viande bovine 4 0 10 20 30 40 50 60 0 20 40 60 80 100 120 140 Jan-15 Apr-15 Jul-15 Oct-15 Jan-16 Apr-16 Jul-16 Oct-16 Jan-17 Apr-17 Jul-17 Oct-17 Jan-18 Apr-18 Jul-18 Oct-18 Jan-19 Apr-19 Jul-19 Oct-19 Jan-20 Apr-20 Jul-20 Oct-20 Jan-21 Apr-21 Jul-21 Oct-21 Jan-22 Apr-22 Jul-22 Prix du pétrole et du gaz en UE et aux USA Source: GEB-Idele selon Banque Mondiale Pétrole brut, Brent (US$/barril) Gaz naturel, USA (US$/mmbtu) Gaz naturel, Europe (US$/mmbtu) 0 200 400 600 800 1000 1200 Jan-05 Jul-05 Jan-06 Jul-06 Jan-07 Jul-07 Jan-08 Jul-08 Jan-09 Jul-09 Jan-10 Jul-10 Jan-11 Jul-11 Jan-12 Jul-12 Jan-13 Jul-13 Jan-14 Jul-14 Jan-15 Jul-15 Jan-16 Jul-16 Jan-17 Jul-17 Jan-18 Jul-18 Jan-19 Jul-19 Jan-20 Jul-20 Jan-21 Jul-21 Jan-22 Jul-22 Prix mondiaux des engrais (US$/t) Source: GEB selon Banque Mondiale Super Phosphate Urée Chlorure de K
  • 4. DES MATIÈRES PREMIÈRES EXTRÊMEMENT VOLATILES décembre 22 Conférence viande bovine 5 1 MMBtu= 0,293 MWh source: Trading Economics Parité €/USD source: Trading Economics
  • 5. MAIS PAS UNE CRISE INEDITE! décembre 22 Conférence viande bovine 6 0 50 100 150 200 250 300 350 Indice des prix mondiaux déflatés Base 100 en 2010 Source: GEB-Institut de l'Elevage d'après Banque Mondiale & Bureau of Economic Analysis Energie Aliments Engrais
  • 6. INFLATION DES COÛTS DE PRODUCTION 7 +21%/août 2021 +31%/août 2020 IPAMPA VIANDE BOVINE AOÛT 22 Aliments achetés: +43%/août 2020 Energie/lubrifiants: +89%/août 2020 6 décembre 22 Conférence viande bovine Engrais: +141%/août 2020
  • 7. INFLATION ALIMENTAIRE PLUS BASSE EN FRANCE Conférence viande bovine 8 Inflation (IPC) en Septembre 2022/2021 – Source : OCDE Alim en FR Alim en GE Alim en IT Alim au R-U Alim en SP Alim en PL 18% 16% 14% 12% 10% 8% 6% 6 décembre 22
  • 8. Conférence viande bovine 9 France: cheptel allaitant au 1er août • Vaches allaitantes • Femelles de races allaitantes de 2 à 3 ans Au 1er août : -113 000 têtes /2021 Au 1er août : -18 000 têtes /2021 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après SPIE/BDNI décembre 22
  • 9. 10 France: cheptel laitier au 1er août • Vaches laitières • Femelles de races laitières de 2 à 3 ans Au 1er août : -47 000 têtes /2021 Au 1er août : -39 000 têtes /2021 Source : GEB-Institut de l’Elevage d’après SPIE/BDNI Conférence viande bovine décembre 22
  • 10. CHEPTELS BOVINS: EN CHUTE DEPUIS L’ÉTÉ 2016 décembre 22 11 730 000 vaches en moins en 6 ans en France -300 000 vaches lait depuis août 2016 -430 000 vac. viande depuis août 2016 Conférence viande bovine -6,2% en 6 ans -8,7% en 6 ans
  • 11. UNE DECAPITALISATION ALLAITANTE SURTOUT A L’OUEST… MAIS PAS QUE! décembre 22 Conférence viande bovine 12 -11% de vaches allaitantes En 6 ans en France
  • 12. UNE DECAPITALISATION LAITIERE MOINS GENERALISEE décembre 22 Conférence viande bovine 13 -8% de vaches laitières En 6 ans en France Cheptel laitier départemental au 1er août 2022 et évolution entre le 1er août 2016 et le 1er août 2022 Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après SPIE/BDNI et NORMABEV - actualisation septembre 2022 Nombre de vaches laitières présentes au 1er du mois 200 000 100 000 50 000 Evolution en % sur la période Très forte hausse >=+9%) Forte hausse (+6% à +9%) Hausse modérée (+2% à +6%) Stable (+2% à -2%) Baisse modérée (-2% à -6%) Forte baisse (-6% à -9%) Très forte baisse (<=-9%) 95 62 180 100 154 239 53 53 68 123 90 254 169 145 94 105 94 57 57 50 87 66 61
  • 13. 2022 : DES ABATTAGES GLOBALEMENT EN BAISSE Total gros bovins abattus sur 8 mois -3% /2021 en têtes et -4% en téc Abattages de vaches type viande Abattages de vaches laitières Cumul 8 mois : -1% /2021 Cumul 8 mois : -4% /2021 Abattages de JB type Viande Abattages de JB laitiers Cumul 8 mois : -12% /2021 Cumul 8 mois : -6% /2021 1000 têtes 1000 têtes 1000 têtes 1000 têtes
  • 14. 2022 : DES ABATTAGES GLOBALEMENT EN BAISSE En septembre, pas d’afflux massif dans les abattoirs car les cheptels ont été déjà bien ajustés Abattages de vaches type viande Abattages de vaches laitières Abattages de JB type Viande Abattages de JB laitiers En femelles : Abattages quasi-stables alors que les cheptels sont en net recul => la décapitalisation se poursuit Conférence viande bovine
  • 15. UNE PRODUCTION EUROPÉENNE EN RETRAIT décembre 22 16 Tonnages abattus dans l’UE-27 en janvier-juillet: -4% /2019 -4% Conférence viande bovine
  • 16. PRIX EUROPÉENS DES VACHES 17 décembre 22 Conférence viande bovine Sem.38
  • 17. 18 Prix des vaches en France Semaine 38 5,63 €/kg +16% /2021 Std+SIQO 5,35 €/kg +27% /2021 Std+SIQO Conférence viande bovine décembre 22 Vache U Vache R Vache O Vache P 5,03 €/kg +42% /2021 Std+SIQO 4,90 €/kg +47% /2021 Std+SIQO
  • 18. PRIX EUROPÉENS DES JEUNES BOVINS 19 +29% +20% +30% +28% +13% Evol/2021 Sem.38 décembre 22 Conférence viande bovine
  • 19. PRIX EUROPÉENS DES JEUNES BOVINS 20 décembre 22 Conférence viande bovine • Cotations des JB mâles charolais à Modène • Cotations des JB mâles charolais à Padoue Modène « extra » : 3,45€/kg vif +25% /2021 Modène « Prima qualità » : 3,34€/kg vif +27% /2021 Padoue : 3,32 €/kg vif +26% /2021 Semaine 39 Sources : GEB-Institut de l’Élevage d’après Bourse de Modène et Bourse de Padoue
  • 20. 21 Prix des JB en France Semaine 38 5,28 €/kg ec. +26% /2021 4,93 €/kg ec. +40% /2021 • Cotation du JB R • Cotation du JB O • Cotation du JB U 5,17 €/kg ec. +29% /2021 Conférence viande bovine décembre 22
  • 21. INFLATION SUR LA VIANDE BOVINE : +11% EN AOÛT /2021 décembre 22 Conférence viande bovine 22 IPC Bœuf et Veau – source INSEE Août 2022 : +11% /2021 +14% /2020
  • 22. 23 Ventes au détail de viandes hachées (Source: IRi) Conférence viande bovine décembre 22 Forte inflation mesurée sur le haché de bœuf en août 22: +22%/août 21 +29%/août21
  • 23. CONSOMMATION FRANÇAISE DE VIANDE BOVINE EN RECUL 24 Calcul par bilan jusqu’en juin 2022: -1,8%/S1 2021 décembre 22 Conférence viande bovine
  • 24. 25 Fort retour de la RHD en France… sauf la collective Conférence viande bovine décembre 22
  • 25. REBOND DU COMMERCE EXTÉRIEUR Conférence viande bovine 26 décembre 22 Attention au ré-export vers les Pays-Bas
  • 26. COMMERCE EXTÉRIEUR EN PLEIN REBOND Conférence viande bovine 27 décembre 22 +20% +24% +30% Pays-Bas Allemagne Irlande Pologne 5,56 7,01 6,92 5,31 6,58 4,37 5,70 +21% Prix des importations françaises de viande bovine réfrigérée selon l'origine Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat €/kg de carcasse Var. 2022/2021 Prix juin 2021 Prix juin 2022 +26% 5,77 Italie 5,74 6,29 +10% Moyenne 5,46 6,62
  • 27. COMMERCE EXTÉRIEUR EN PLEIN REBOND Conférence viande bovine 28 décembre 22 4,67 6,04 +29% Italie 5,04 6,54 +30% Allemagne 4,81 6,11 +27% Prix des exportations françaises de viande bovine réfrigérée selon la destination Source : GEB-Institut de l'Elevage d'après Eurostat €/kg de carcasse Prix juin 2021 Prix juin 2022 Var. 2022/2021 Grèce 3,64 5,16 +42% Moyenne
  • 28. ENVOIS DE BROUTARDS VERS L’ITALIE CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES, 437 000 broutards exportés vers l’Italie : soit -4% /2021 (-17 000 têtes) et -2% /2020 Dont 289 000 mâles >300 kg : soit -1% /2021 et -4% /2020 Janv.-juin 2022 décembre 22 29 Conférence viande bovine
  • 29. ENVOIS DE MAIGRE VERS L’ESPAGNE CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES, 43 000 broutards exportés vers l’Espagne : soit -38% /2021 (-26 000 têtes) et -35% /2020 Dont 31 000 animaux de 160-300 kg : soit - 40% /2021 et -39% /2020 Dont 11 000 mâles >300 kg : soit -24% /2021 et - 14% /2020 Janv.-juin 2022 décembre 22 30 Export français de veaux <160 kg sur 6 mois 151 000 veaux exportés vers l’Espagne : soit +9% /2021 (+13 000 têtes) Conférence viande bovine
  • 30. ENVOIS DE BROUTARDS VERS LES PAYS TIERS CODE NC8 01022949, 01022959, 01022999 SOURCE : GEB-INSTITUT DE L’ÉLEVAGE D’APRÈS DOUANES FRANÇAISES, 28 000 broutards exportés sur pays tiers : soit -25% /2021 (-9 000 têtes) et -2% /2020 Dont 24 000 têtes exportées en Algérie (-6% /2021 et -1% /2020) Dont 3 000 têtes exportées vers la Tunisie (+91% /2020) En 2021, sur le 1er semestre 12 000 têtes vers Israël Janv.-juin 2022 décembre 22 31 Conférence viande bovine
  • 31. 33 Disponibilités de bovins mâles maigres décembre 22 772 000 mâles allaitants de 0 à 6 mois, soit -4% /2021 et -9% /2020 Au 1er août 22 étaient présents dans les élevages 625 000 mâles allaitants de 6 à 12 mois, soit -2% /2021 et -1% /2020 Conférence viande bovine
  • 32. 34 Marché des bovins maigres Source GEB-Institut de l’Élevage d’après FranceAgriMer • Mâle charolais U de 350 kg • Mâle charolais U de 450 kg  3,40 €/kg +75 cts /2021 soit +28% +36% /2020  3,30 €/kg +79 cts /2021 soit +31% +42% /2020 Semaine 37 décembre 22 • Mâle Limousin E de 350 kg  3,50 €/kg +74 cts /2021 soit +27% +30% /2020 Conférence viande bovine
  • 33. décembre 22 Conférence viande bovine 35 +20% +32% +11% Evolution août 22 / août 21
  • 34. HYPOTHÈSES : ÉVOLUTIONS DES TARIFS EN 2022 /DÉBUT 2021 Hypothèse basse Hypothèse haute Aliments achetés + 23 % +40 % Carburants (y compris travaux par tiers) + 56 % GNR : 1,47 €/ l + 83 % GNR : 1,75 €/ l (avec 15 cts d’aide) Engrais azotés (effet juin 2021 à mai 2022/ juin 2020 à mai 2021) + 72 % (450 €/tonne d’ammonitrate) + 300 % (800 €/tonne d’ammonitrate, cotation juillet 2022) 36 Hypothèse basse : IPAMPA arrêté à août et projeté jusqu’à décembre 2022 Hypothèse haute : les tensions et l’instabilité persistent Conférence viande bovine
  • 35. IMPACT DES 3 POSTES SUR LES COÛTS DE PRODUCTION DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE 37 Impact de l’hypothèse haute, hausse du coût sur ces 3 postes en moyenne : • 114 % du revenu estimé par UMO en 2021 pour les naisseurs et naisseurs engraisseurs de jeunes bovins.
  • 36. UN ÉTÉ TRÈS SEC ET CHAUD PARTOUT EN EUROPE 38 Conjoncture décembre 22
  • 37. UNE SÉCHERESSE + CANICULE EXCEPTIONNELLE DEPUIS JUIN 39 L’indice ISOP mesure la pousse des prairies permanentes 2020 2021 Indices ISOP - Rendements des prairies permanentes Ecart par rapport à la moyenne 30 ans -31% / moy 1998-2018 Conférence viande bovine décembre 22
  • 38. QUELS IMPACTS ACTUELS JUSQU’À LA PROCHAINE MISE À L’HERBE ? 40 Récolte fourrages 2022 : Baisse de rendement, peu de 2nde coupe, pas de repousse... Une forte hétérogénéité des effets de la sécheresse inter et intra départements : Les reports de stocks 2021 ont été utilisés. Certains élevages ont entamé leur stock 2022 dès début juillet. Une forte hétérogénéité au niveau des maïs, fonction des dates de semis et de la présence de la pluie  Achat de fourrages ou de concentrés pour les plus impactés  Vers une repousse de l’herbe et une rentrée tardive des animaux en bâtiment ? Surcoût (€/UGB) Déficit de 20 % de tonnes de Matières sèches ( soit 0,95 t/UGB manquante) Déficit de 60 % de tonnes de Matières sèches (soit 2,85 t/UGB manquantes) Coût total (si achat total) 170 €/UGB 510 € /UGB Report de stocks compense totalement ou 50% des pertes 0 € à 136 €/UGB 80% d’achat nécessaire 200 € à 400 €/UGB
  • 39. POUR ALLER PLUS LOIN… • L’augmentation des prix des bovins viande est absorbée par la hausse des charges en 2 ans => Pas d’effet levier escompté sur le revenu des éleveurs • Une sécheresse 2022 qui n’épargne aucun territoire français => impacts en cours d’évaluation (travaux IDELE, ARVALIS…)  des achats de fourrages et concentrés seront à prévoir d’autant que les récoltes de maïs ont été très hétérogènes • Quels arbitrages entre des achats supplémentaires de fourrages et une baisse du cheptel de reproductrices et du chargement de la SFP ? => Vers une décapitalisation accélérée ! => Davantage de femelles vendues maigres (vaches, génisses) ? • Quid du remplissage des ateliers de JB ? • Vers des hausses de la paille certaines. • Quid des récoltes 2023 si des impasses en engrais sont réalisées ? 41 Conférence viande bovine
  • 40. MERCI DE VOTRE ATTENTION Retrouvez les diaporamas de nos conférences sur idele.fr Venez échanger avec nos ingénieurs sur notre stand C1 (Hall 1)
  • 41. QUELS IMPACTS ACTUELS JUSQU’À LA PROCHAINE MISE À L’HERBE? 43 Les reports de stocks 2021 ont été utilisés. Certains élevages ont entamé leur stock 2022 dès début juillet. Récolte fourrages 2022 : Baisse de rendement, peu de 2nde coupe, pas de repousse... Une forte hétérogénéité au niveau des maïs, fonction des dates de semis et de la présence de la pluie => Achat de fourrages ou de concentrés si manque de disponibilité de fourrages Surcoût (€/UGB) Déficit de 20 % de tonnes de Matières sèches ( soit 0,95 t/UGB manquante) Déficit de 60 % de tonnes de Matières sèches (soit 2,85 t/UGB manquantes) Coût total (si achat total) Pertes compensées à 50% par report de stocks 2021 0 € /UGB 200 € /UGB Pertes compensées 136 €/UGB 400 € /UGB