SlideShare une entreprise Scribd logo
Protéine S100B
POUR ? (E. Chaplain)
ou CONTRE ? (N. Peschanski)
COMUN ÉVREUX
15 NOVEMBRE 2019.
PS100B: qu’est-ce que c’est?
ØProtéine S100 B
ØMise en évidence par Moore en 1965
ØExpression majoritaire SNC , exprimées dans cytosol des
cellules astrogliales + cellules mélanomes +/- dans autres
tissus
ØPetite protéine dimérique PM 10,5Kd
ØBiomarqueur de lésion traumatique du tissu cérébral
ØInfluence de l’âge (enfant + baisse spécificité chez patient
âgé) –
ØPas d’influence du sexe, Insuffisance rénale, OH
Le traumatisme crânien (TC):
contexte
ØTC = enjeu de santé publique
ØIncidence annuelle 262 pour 100 000 habitants en Europe
ØTCL (Glasgow 13 à 15)
Ø71 à 98% des cas
ØPrévalence LIC 5%
ØExamen de référence = Tomodensitométrie cérébrale (TDMc)
ØIrradiation, coût, temps
ØAlgorithme de Prise en charge des TCL
ØRecommandations SFMU 2012 et NICE 2014
ØTDMc pour les TCL à risque modéré et élevé de LIC
ØMalgré cela, la réalisation de TDMc reste élevée versus absence de LIC
>90%
POUR PS100B dans les TC?
• Dans la littérature* : si dosage dans les 3 heures
post TC et si seuil ≤ 0,10 μg/L
Sa spécificité : 30%
Sa sensibilité: 100%
Sa Valeur Prédictive Négative : 100%
*avis d’expert: Jehlé E, Ray P , Tazaroute K and co. Intérêt du dosage sérique de la protéine
S100B dans la prise en charge du TCL. Ann Fr Médecine Urgence. 2014; 4(3)
POUR PS100B dans les TC
En pratique *:
Technique : à partir de sang veineux périphérique, prélevé sur tube sec avec
gel séparateur , 20 μl de sérum, prélèvement stable 8h entre 15 et 25°
Coût : sur liste des actes diagnostics de biologie médicale , coté BHN120
(32,4 euros par dosage)
Délai d’obtention : dosage dure 18 minutes , technique basée sur
électrochimiluminescence
*méthode Roche Diagnostics, analyseur Cobas e 411r
POUR PS100B : en application
directe: étude CHU de Caen*
ØObjectif principal :
ØVérifier l’intérêt du dosage de la protéine S100B en pratique clinique pour l’exclusion
de LIC après TCL à risque modéré
(Vérifier l’absence de LIC chez les patients ayant un dosage négatif de la PS100B (≤ 0.10
μg/L), autorisant la non réalisation d’une TDMc, en utilisation réelle de ce dosage dans
l’algorithme de prise en charge des TCL à risque modéré.)
ØObjectifs secondaires
ØÉtude en sous groupe : âge, OH, traitement antiagrégant
ØNombre de TDMc évitées
ØTemps de prise en charge aux urgences
ØDélai TC – dosage / TC - TDMc
ØMeilleur seuil permettant une VPN de 100%
ØNombre de dosage/J
*communication SFMU 7 juin 2019 :Mise en place et impact du dosage sérique de la protéine
S100B dans la prise en charge du traumatisme crânien léger aux urgences adultes. Emilie Chaplain, Catherine
Le Roux, Alexandre Guigne.Service des Urgences,CHU de Caen.
Ø Population concernée:
Øpatient ayant eu un TCL à risque modéré = TC associé à au moins un
critère:
ØAmnésie des faits > à 30 minutes avant TCL (amnésie antérograde)
ØTraitement antiagrégant
ØPerte de conscience ou amnésie des faits associées à :
ØUn des mécanismes suivants: piéton renversé par un véhicule, patient
éjecté d’un véhicule ou chute d’une hauteur supérieure à un mètre
ØÂge supérieur à 65 ans
Algorithme de prise en charge des TCL (score de Glasgow entre 13 et 15) selon les recommandations de la
SFMU mise à jour des critères de NICE 2014, avec intégration de la PS100B comme proposée par Jehlé et
al.
Matériel et méthodes
ØEtude prospective observationnelle monocentrique aux Urgences Adultes du
CHU de Caen réalisée sur 1 an (30 juillet 2016 au 30 juillet 2017).
ØCollaboration clinico-biologique
ØPS100B Kit dosage Roche diagnostics
ØInclusion
Ø Consultation aux urgences adultes CHU Caen
Ø Majeur
Ø Critères de TCL à risque modéré
Ø Dosage < 3h du TC
Ø Obtention consentement oral ou écrit
ØCritère de jugement principal :
ØEvaluation de l’absence de LIC symptomatique , par rappel téléphonique à J15, des
patients ayant eu un dosage négatif (critère composite pour le groupe PS100B-)
ØPour le groupe PS100B+ , application des recommandations actuelles TCL avec
résultat du scanner cérébral
Diagramme de flux
Résultats
Résultats
PS100B + PS100B -
(> 0,10 µg/L) (≤ 0,10 µg/L)
n=129 n=67 p
Homme, n (%) 68 (53%) 33 (49%) p=0,65 (ns)
Age, année moyenne (écart-type) 60 (+/-24) 48 (+/-23) p=0,65 (ns)
Sex-ratio 0,9 0.7
> 65 ans, n (%) 61 (47%) 17 (25%) p=0,004
Critère de TCL à risque modéré, n (%)
Amnésie rétrograde > 30 min. 19 (15%) 10 (15%) p=1 (ns)
PC ou amnésie + cinétique ou >65 ans 83 (64%) 49 (73%) p=0,28 (ns)
Traitement antiagrégant 42 (33%) 14 (21%) p=0,12 (ns)
aspirine 34 (26%) 13 (19%) p=0,37 (ns)
clopidogrel 8 (6%) 1 (1,5%) p=0,37(ns)
association aspirine+ clopidogrel 0 0
Intoxication éthylique, n (%) 24 (19%) 7 (10%) p=0,2 (ns)
PS100B, µg/L médiane (écart-type) 0,4 (+/-0,5) 0,07 (+/- 0,02)
LIC post-traumatique * 3 (2%) 0 p=0,55 (ns)
Durée + écart-type (minutes)
TC - dosage PS100B 111 (+/-39) 111 (+/-37) p=1 (ns)
Prise en charge moyenne + écart type (minutes)
PEC médecin -orientation (sortie ou hospitalisation) 334 (+/-120) 210 (+/-113)
p=5,73 (ns)
scanner prescrit-orientation 250 (+/- 83)
heure du TC- réalisation du scanner 327 (+/-94)
Tableau 3 : Caractéristiques démographiques, cliniques et biologiques de la population d'étude. *
définie par TDMc dans le groupe PS100B+ et par rappel des patients dans le groupe PS100B-
LIC : Lésion intracrânienne / PC : Perte de connaissance
Résultats
ØDans cette étude la valeur seuil de PS100B à 0,10 µg/l permet d’éviter 34 %
de scanner et si seuil à 0,14 µg/l , 40 % de scanner en moins!
LIC + LIC - Total
PS100B + (> 0,10 µg/L) 3 126 129 VPP 2,3%
PS100B - (≤ 0,10 µg/L) 0 67 67 VPN 100%
Total 3 193 196
Se 100% Spé 35%
LIC + LIC - Total
PS100B + (> 0,14 µg/L) 3 115 118 VPP 2,5%
PS100B - (≤ 0,14 µg/L) 0 78 78 VPN 100%
Total 3 193 196
Se 100% Spé 40%
Tableau de contingence accordant la concentration sérique de protéine S100B et la
présence de lésions intracrâniennes (LIC) post-traumatique pour des valeurs seuils de
décision de 0,10 µg/L(partie supérieure) et 0,14 µg/L (partie inférieure).
Se : Sensibilité / Spé : Spécificité / VPP : Valeur prédictive positive / VPN : Valeur prédictive
négative
Discussion
ØEn moyenne 1 dosage PS100B tous les 2 jours
ØPrévalence de LIC: 1,5 % (3/196) ; si un seul patient inclus en plus dans l’échantillon
àdifférence significative de LIC entre les 2 groupes
ØSeulement 3 patients ont présenté une LIC ( PS100B+) avec surveillance
hospitalière et absence de complications à court ou moyen terme
ØAbsence d’études comparatives en sous-groupes au vu des faibles effectifs
ØSpécificité de 35% dans cette étude (meilleure que dans la littérature) ; on sait
qu’une spécificité de 30% égalise le coût à celui d’un TDMc
ØImpact sur la non-irradiation , dans cette étude: 34% de scanners cérébraux évités
ØA contrario si non application stricte du protocole suscité: risque de dosage abusif
de la PS100B et de faux-positifs et de TDM c inutiles
ØDurée de PEC aux urgences différente : 5h30 pour groupe PS100B+ versus 3h30
groupe PS100B- >> impact sur réduction des temps de passage aux urgences
PS100B POUR? En résumé
ØHaut niveau de preuve
ØRéduction de l’imagerie et irradiation
ØRéduction des temps de passage aux urgences ? probablement!
ØFacilité d’application en routine: La PS100B associées aux recommandations de
PEC des TCL est applicable dans un service d’urgences adultes; OUI
ØLe coût : des économies avec la PS100B? : probablement ! moins de 30 euros
(versus scanner cérébral 100/150 euros )
Alors Nicolas???
S100B ?
TC
Lésion cérébrale qui résulte
d’une énergie mécanique
à la tête
provenant
de forces physiques externes
Léger À risque de complication Sévère
TC
Léger
<1%
À risque de complication
1-5%
Sévère
20% +
RIEN TOUT
Risque
Saignement
TC
À risque de complication
• Amnésie rétrograde >30
minutes
• Perte de conscience /
amnésie
+ mécanisme à risque
• piéton renversé
• éjection d’un véhicule
• chute de plus d’un mètre
+ terrain à risque
• âge > 65 ans
• AAP/AC
• Score Glasgow < 15
TDM crâne 4h – 8h
TC
TDM et TC à risque de complication
Consommation croissante… Surconsommation ?
Oertel, J Neurosurg 2002
TDM et TC à risque de complication
Peu d’influence des procédures d’indication TDM
Stiell IG et al. CMAJ 2010
TDM et TC à risque de complication
Aggravation dans les 4-8h
Smith-Bindman R et al. JAMA 2012
TDM et TC à risque de complication
Rentabilité faible
AF Geijerstam et al. BMJ 2006
1 2 3
Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019
Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019
TC = enjeu de santé publique
Trouver l’alternative au scanner H4–H8 -> S100B ?
• Des patients plus nombreux
• Des patients plus âgés & fragiles
• Délais de réalisation du scanner
• Des ressources limitées
• Surconsommation TDM
• Rentabilité médiocre
• Risque radique
• EU : 235/100 000/an
• France : 150-300/ 100 000 /an
• TCL ou TCL-RC : 90% +
• Âge et Fréquence
• Âge et Facteurs de Risque
• Âge & Sévérité
Qualités requises pour un test adapté
• Améliorer la capacité à faire un diagnostic dans les situations difficiles
(Probabilité Pré-test médiocre)
• Eliminer le risque d’un événement
(VPN élevée)
• Stratifier le risque
• Aide à la décision
(diagnostic, traitement, orientation)
• Information robuste (technique de dosage)
• Usage adapté à la temporalité de la pathologie
• Valeurs décisionnelles connues (seuil)
Protéine S100B
Harel A et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
Protéine S100B
S100b
Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
Protéine S100B
Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
Protéine S100B
Beaudeux JL, Laribi S. [S100B protein serum level as a biomarker of minor head injury]. Ann Biol Clin. 2013;71:71-8.
Protéine S100B
• Expression tissulaire aspécifique
• Dosage automatisé
• Variations et développement
• LCR, sang, urines
• Demi-vie 30min
95ème
percentile
0 – 9 mois 0,35µg/l
9 – 24 mois 0,23µg/l
2 – 16 ans 0,18µg/l
>16 ans 0,10µg/l
<65ans : med 0,16µg/l
>65ans : med 0,23µg/l
CERVEAU (astrocytes) testicule mélanocyte
tissu adipeux vessie colon intestin poumon
seuil Roche <0,10µg/l
seuil Diasorin <0,15µg/l
Protéine S100B
• Populations particulières
Afro-américain
Âges extrêmes
• Augmentation pathologique dans fluides biologiques
Surexpression génique
cellules neurologiques trisomie 21, maladie d’Alzheimer, SEP
cellules tumorales mélanome, glioblastome
Souffrance cellulaire
traumatisme cérébral / hémorragie / ischémie
traumatismes multiples / polytraumatisé
Beaudeux JL, Laribi S. [S100B protein serum level as a biomarker of minor head injury]. Ann Biol Clin. 2013;71:71-8.
Protéine S100B
99,7% VPP : 10% ROC : 0.80
racture
Se 99% Sp 30% ROC 0.80
VPN 99,7% VPP 10%
Biberthaler et al. Shock 2006
Négatif
Positif 100%
si saignement
Si pas de saignement
• Positif 2/3
• Négatif 1/3
Protéine S100B
Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
Protéine S100B
Se 99,1 (95,0-100)
Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
Protéine S100B
LR- 0,07 (0,01-0,50)
Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
Protéine S100B
S100b
Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
Protéine S100B
S100b
Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
Après 3h -> perte de sensibilité
Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019
Qualités requises pour un test adapté
• Améliorer la capacité à faire un diagnostic dans les situations difficiles
(Probabilité Pré-test médiocre)
• Eliminer le risque d’un événement
(VPN élevée)
• Stratifier le risque
• Aide à la décision
(diagnostic, traitement, orientation)
• Information robuste (technique de dosage)
• Usage adapté à la temporalité de la pathologie si < 3h
• Valeurs décisionnelles connues (seuil)
Protéine S100B
• Valeur pré-test traumatisme crânien léger à risque de complication
• Valeur prédictive négative intéressante
• Valeur prédictive positive médiocre
• Épargne de scanners futiles
• Délai < 3 heures
• Attention au seuil
(technique, classe d’âge)
Unden J et al. Can Low Serum Levels of S100B Predict Normal CT Findings After Minor Head Injury in Adults?: An Evidence-Based Review and Meta-Analysis.
J Head Trauma Rehab 2010;25:228-40.
Evaluation du risque hémorragique et CAT
Groupe 1 = TCL
Groupe 2 = TCL RC
Groupe 3 = TC non-L Scanner cérébral urgent
< 1% risque de HIC
1 à 15 % risque de HIC
Pas de scanner
cérébral
Scanner cérébral
ou Surveillance
ou PS100B si < 3h
> 20 % risque de HIC
S100B
est au TCL-RC ce que sont les D-dimères aux MTEV
• Une probabilité pré-test faible ou intermédiaire
• Un score = Classification de Masters
• Un algorithme adapté à la temporalité
• Un dosage adapté (technique et seuil connus)
• Une orientation (en fonction du résultat)
1. Diminue le délai
2. Diminue la consommation de ressources
3. Sans augmenter les coûts
Probabilité pré-test
TCL-RC 5% événements
Test Probabilité post-test
<1% événements
[PS100b] < 0,1µg/l
S100B
est au TCL-RC ce que sont les D-dimères aux MTEV
Stratégie bayesienne
Protéine S100B - Messages
1. Dans la population des patients avec TCL à risque de complication
2. Dosage sanguin précoce (<3h) de protéine S100b
3. Permet d’exclure une complication intracérébrale
4. Permet d’éviter un scanner cérébral inutile
5. Si résultat < seuil (S100B Roche 0,10 µg/l; S100B Diasorin 0,15 µg/l - différent chez l’enfant)
6. Si les conditions ne sont pas remplies ≠ dosage

Contenu connexe

Tendances

Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITINInterpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
Jyothi Reshma S
 
Acute Leukemia Cytogenetics
Acute Leukemia CytogeneticsAcute Leukemia Cytogenetics
Acute Leukemia Cytogenetics
Sansar Babu Tiwari
 
Plasma exchange
Plasma exchangePlasma exchange
Plasma exchange
Dr. Prem Mohan Jha
 
Blood Basics TLS.pptx
Blood Basics TLS.pptxBlood Basics TLS.pptx
Blood Basics TLS.pptx
Dibyajyoti Prusty
 
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
Dr. Indranil Bhattacharya
 
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification Ti-RADS et Bethesda
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification  Ti-RADS et BethesdaChirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification  Ti-RADS et Bethesda
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification Ti-RADS et Bethesda
83SCOTCH
 
Hodgkin’S Lymphoma
Hodgkin’S LymphomaHodgkin’S Lymphoma
Hodgkin’S Lymphoma
marcus neil
 
Iv ig
Iv igIv ig
Iv ig
sm171181
 
MDS/MPN (2021)
MDS/MPN (2021)MDS/MPN (2021)
MDS/MPN (2021)
Ahmed Makboul
 
Hyperviscosity syndrome
Hyperviscosity syndromeHyperviscosity syndrome
Hyperviscosity syndrome
Doha Rasheedy
 
SEPSIS BIOMARKERS UPDATES
SEPSIS BIOMARKERS UPDATESSEPSIS BIOMARKERS UPDATES
SEPSIS BIOMARKERS UPDATES
Magdy Khames Aly
 
Minimal residual disease
Minimal residual diseaseMinimal residual disease
Minimal residual disease
Appy Akshay Agarwal
 
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIACHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
nehaneemat
 
An update in ada as a diagnostic tool.pptx new
An update in ada as a diagnostic tool.pptx newAn update in ada as a diagnostic tool.pptx new
An update in ada as a diagnostic tool.pptx new
aminanurnova
 
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
NephroTube - Dr.Gawad
 
Molecular testing of breast ca
Molecular testing of breast caMolecular testing of breast ca
Molecular testing of breast ca
Ayshax12
 
Flowcytometry
FlowcytometryFlowcytometry
Flowcytometry
Badheeb
 
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa KhalifaMyeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
Marwa Khalifa
 
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
i3 Health
 
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPYPD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
archanachintakindi
 

Tendances (20)

Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITINInterpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
Interpretation of lab tests - CRP, TUMOR MARKERS, SERUM FERRITIN
 
Acute Leukemia Cytogenetics
Acute Leukemia CytogeneticsAcute Leukemia Cytogenetics
Acute Leukemia Cytogenetics
 
Plasma exchange
Plasma exchangePlasma exchange
Plasma exchange
 
Blood Basics TLS.pptx
Blood Basics TLS.pptxBlood Basics TLS.pptx
Blood Basics TLS.pptx
 
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
New approaches to sepsis - Biomarkers and Molecular Diagnostics (1)
 
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification Ti-RADS et Bethesda
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification  Ti-RADS et BethesdaChirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification  Ti-RADS et Bethesda
Chirurgie de la thyroïde. intérêt de la classification Ti-RADS et Bethesda
 
Hodgkin’S Lymphoma
Hodgkin’S LymphomaHodgkin’S Lymphoma
Hodgkin’S Lymphoma
 
Iv ig
Iv igIv ig
Iv ig
 
MDS/MPN (2021)
MDS/MPN (2021)MDS/MPN (2021)
MDS/MPN (2021)
 
Hyperviscosity syndrome
Hyperviscosity syndromeHyperviscosity syndrome
Hyperviscosity syndrome
 
SEPSIS BIOMARKERS UPDATES
SEPSIS BIOMARKERS UPDATESSEPSIS BIOMARKERS UPDATES
SEPSIS BIOMARKERS UPDATES
 
Minimal residual disease
Minimal residual diseaseMinimal residual disease
Minimal residual disease
 
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIACHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
CHRONIC EOSINOPHILIC LEUKEMIA
 
An update in ada as a diagnostic tool.pptx new
An update in ada as a diagnostic tool.pptx newAn update in ada as a diagnostic tool.pptx new
An update in ada as a diagnostic tool.pptx new
 
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
Thrombotic Thrombocytopenic Purpura / Hemolytic Uremic Syndrome (Questions & ...
 
Molecular testing of breast ca
Molecular testing of breast caMolecular testing of breast ca
Molecular testing of breast ca
 
Flowcytometry
FlowcytometryFlowcytometry
Flowcytometry
 
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa KhalifaMyeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
Myeloma &amp; spep interpretation Marwa Khalifa
 
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
Leveraging BCMA-Directed Therapies for Improved Patient Outcomes in Relapsed/...
 
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPYPD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
PD-L1 ROLE IN CANCER IMMUNOTHERAPY
 

Similaire à Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019

Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets AgésRadiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
coutte
 
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-facialeGanglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
83SCOTCH
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
coutte
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
coutte
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
coutte
 
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
coutte
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
coutte
 
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaireStratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Eric Vibert, MD, PhD
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Immunothérapie des cancers des VADS
Immunothérapie des cancers des VADSImmunothérapie des cancers des VADS
Immunothérapie des cancers des VADS
coutte
 
Radiothérapie & Lymphomes : controverses
Radiothérapie & Lymphomes : controversesRadiothérapie & Lymphomes : controverses
Radiothérapie & Lymphomes : controverses
coutte
 
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisantsMise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Conseil Scientifique Santé & Energies d'EDF
 
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
coutte
 
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaîtreRayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
Conseil Scientifique Santé & Energies d'EDF
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
JIB Congress
 
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. GolseChirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Cancer Prostatique Chirurgie Aa
Cancer Prostatique Chirurgie AaCancer Prostatique Chirurgie Aa
Cancer Prostatique Chirurgie Aa
raymondteyrouz
 
Nouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
NouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewinNouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
Nouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 

Similaire à Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019 (20)

Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets AgésRadiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
Radiothérapie Amiens VADS Sujets Agés
 
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-facialeGanglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
Ganglion sentinelle en cancérologie cervico-faciale
 
Réirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADSRéirradiation des cancers des VADS
Réirradiation des cancers des VADS
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2016 en pathologie ORL
 
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORLRadiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
Radiothérapie Amiens - Actualités 2017 en pathologie ORL
 
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
6ème Journée des Biomarqueurs Pitié-Tenon Tropo HS vs Copeptine Peschanski
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2013
 
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaireStratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
Stratégies thérapeutiques dans le petit carcinome hepatocellulaire
 
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
Insuffisance cardiaque aïgue aux urgences- Je dois aller plus loin avec l'éc...
 
Immunothérapie des cancers des VADS
Immunothérapie des cancers des VADSImmunothérapie des cancers des VADS
Immunothérapie des cancers des VADS
 
Radiothérapie & Lymphomes : controverses
Radiothérapie & Lymphomes : controversesRadiothérapie & Lymphomes : controverses
Radiothérapie & Lymphomes : controverses
 
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisantsMise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
 
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicalesRadiochimiothérapie des tumeurs vésicales
Radiochimiothérapie des tumeurs vésicales
 
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaîtreRayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
Rayonnements ionisants : ce que tout praticien doit connaître
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
 
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. GolseChirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
Chirurgie guidée par la fluorescence - N. Golse
 
Cancer Prostatique Chirurgie Aa
Cancer Prostatique Chirurgie AaCancer Prostatique Chirurgie Aa
Cancer Prostatique Chirurgie Aa
 
Nouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
NouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewinNouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
Nouvellestechniquesimageriecarcinomehepatocellulairelewin
 

Plus de Nicolas Peschanski, MD, PhD

Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Georges boussignac legacy with commentaries
Georges boussignac legacy with commentariesGeorges boussignac legacy with commentaries
Georges boussignac legacy with commentaries
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Neuro news COMUN 2019
Neuro news COMUN 2019Neuro news COMUN 2019
Neuro news COMUN 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Quiz ECG Syncope EMC2 2019
Quiz ECG Syncope EMC2 2019Quiz ECG Syncope EMC2 2019
Quiz ECG Syncope EMC2 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 

Plus de Nicolas Peschanski, MD, PhD (20)

Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
Webinaire Détresse respiratoire - spécificité COVID-19 Urgences Le Mensuel 2021
 
Georges boussignac legacy with commentaries
Georges boussignac legacy with commentariesGeorges boussignac legacy with commentaries
Georges boussignac legacy with commentaries
 
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
Georges Boussignac legacy - Forum Risk Management, Italy Dec 2020
 
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
Georges boussignac, un destin hors du commun ESANUM 2020
 
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
Dos and donts in the emergency pre hospital setting covid-19 eccc 2020
 
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
DU SAMU Filière et traitements du Syndrome Coronarien Aigu en 2019
 
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
DU SAMU Diagnostic du Syndrome Coronarien Aigu 2019
 
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
Troubles conscience du sujet jeune - Un nouveau regard COMUN 2019
 
Neuro news COMUN 2019
Neuro news COMUN 2019Neuro news COMUN 2019
Neuro news COMUN 2019
 
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
Escale Coeur & Diabète 2019 Atelier 3 - ECGs en situations critiques v3
 
Quiz ECG Syncope EMC2 2019
Quiz ECG Syncope EMC2 2019Quiz ECG Syncope EMC2 2019
Quiz ECG Syncope EMC2 2019
 
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
ST+ Mimics - Session Etat de l'Art - Le Syndrome de Takotsubo Congrès Urgence...
 
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
ECG Quiz Atelier Pré-Congrès Urgences 2019
 
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
Diaporama DPC Urgences SFMU SCA ST+ 2019
 
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
SCA non-ST+ de la personne âgée - D.U. MUPA 2018
 
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
Syncope de la personne âgée : apport de l'ECG - Forum de l'urgence 2018
 
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
Oxygénation Nasale Humidifiée à Haut Débit - Optiflow aux urgences COMUN 2018
 
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
Décision diagnostique : apprendre de ses erreurs Journée Médecine d'Urgence N...
 
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
Nouveaux zombies - Nouvelles Drogues - Urgences 2018
 
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
Controverse Biologie Délocalisée en SMUR Urgences 2018
 

Controverse - Trauma Crânien Léger avec ou sans S100B ? COMUN 2019

  • 1. Protéine S100B POUR ? (E. Chaplain) ou CONTRE ? (N. Peschanski) COMUN ÉVREUX 15 NOVEMBRE 2019.
  • 2. PS100B: qu’est-ce que c’est? ØProtéine S100 B ØMise en évidence par Moore en 1965 ØExpression majoritaire SNC , exprimées dans cytosol des cellules astrogliales + cellules mélanomes +/- dans autres tissus ØPetite protéine dimérique PM 10,5Kd ØBiomarqueur de lésion traumatique du tissu cérébral ØInfluence de l’âge (enfant + baisse spécificité chez patient âgé) – ØPas d’influence du sexe, Insuffisance rénale, OH
  • 3. Le traumatisme crânien (TC): contexte ØTC = enjeu de santé publique ØIncidence annuelle 262 pour 100 000 habitants en Europe ØTCL (Glasgow 13 à 15) Ø71 à 98% des cas ØPrévalence LIC 5% ØExamen de référence = Tomodensitométrie cérébrale (TDMc) ØIrradiation, coût, temps ØAlgorithme de Prise en charge des TCL ØRecommandations SFMU 2012 et NICE 2014 ØTDMc pour les TCL à risque modéré et élevé de LIC ØMalgré cela, la réalisation de TDMc reste élevée versus absence de LIC >90%
  • 4. POUR PS100B dans les TC? • Dans la littérature* : si dosage dans les 3 heures post TC et si seuil ≤ 0,10 μg/L Sa spécificité : 30% Sa sensibilité: 100% Sa Valeur Prédictive Négative : 100% *avis d’expert: Jehlé E, Ray P , Tazaroute K and co. Intérêt du dosage sérique de la protéine S100B dans la prise en charge du TCL. Ann Fr Médecine Urgence. 2014; 4(3)
  • 5. POUR PS100B dans les TC En pratique *: Technique : à partir de sang veineux périphérique, prélevé sur tube sec avec gel séparateur , 20 μl de sérum, prélèvement stable 8h entre 15 et 25° Coût : sur liste des actes diagnostics de biologie médicale , coté BHN120 (32,4 euros par dosage) Délai d’obtention : dosage dure 18 minutes , technique basée sur électrochimiluminescence *méthode Roche Diagnostics, analyseur Cobas e 411r
  • 6. POUR PS100B : en application directe: étude CHU de Caen* ØObjectif principal : ØVérifier l’intérêt du dosage de la protéine S100B en pratique clinique pour l’exclusion de LIC après TCL à risque modéré (Vérifier l’absence de LIC chez les patients ayant un dosage négatif de la PS100B (≤ 0.10 μg/L), autorisant la non réalisation d’une TDMc, en utilisation réelle de ce dosage dans l’algorithme de prise en charge des TCL à risque modéré.) ØObjectifs secondaires ØÉtude en sous groupe : âge, OH, traitement antiagrégant ØNombre de TDMc évitées ØTemps de prise en charge aux urgences ØDélai TC – dosage / TC - TDMc ØMeilleur seuil permettant une VPN de 100% ØNombre de dosage/J *communication SFMU 7 juin 2019 :Mise en place et impact du dosage sérique de la protéine S100B dans la prise en charge du traumatisme crânien léger aux urgences adultes. Emilie Chaplain, Catherine Le Roux, Alexandre Guigne.Service des Urgences,CHU de Caen.
  • 7. Ø Population concernée: Øpatient ayant eu un TCL à risque modéré = TC associé à au moins un critère: ØAmnésie des faits > à 30 minutes avant TCL (amnésie antérograde) ØTraitement antiagrégant ØPerte de conscience ou amnésie des faits associées à : ØUn des mécanismes suivants: piéton renversé par un véhicule, patient éjecté d’un véhicule ou chute d’une hauteur supérieure à un mètre ØÂge supérieur à 65 ans
  • 8. Algorithme de prise en charge des TCL (score de Glasgow entre 13 et 15) selon les recommandations de la SFMU mise à jour des critères de NICE 2014, avec intégration de la PS100B comme proposée par Jehlé et al.
  • 9. Matériel et méthodes ØEtude prospective observationnelle monocentrique aux Urgences Adultes du CHU de Caen réalisée sur 1 an (30 juillet 2016 au 30 juillet 2017). ØCollaboration clinico-biologique ØPS100B Kit dosage Roche diagnostics ØInclusion Ø Consultation aux urgences adultes CHU Caen Ø Majeur Ø Critères de TCL à risque modéré Ø Dosage < 3h du TC Ø Obtention consentement oral ou écrit ØCritère de jugement principal : ØEvaluation de l’absence de LIC symptomatique , par rappel téléphonique à J15, des patients ayant eu un dosage négatif (critère composite pour le groupe PS100B-) ØPour le groupe PS100B+ , application des recommandations actuelles TCL avec résultat du scanner cérébral
  • 11. Résultats PS100B + PS100B - (> 0,10 µg/L) (≤ 0,10 µg/L) n=129 n=67 p Homme, n (%) 68 (53%) 33 (49%) p=0,65 (ns) Age, année moyenne (écart-type) 60 (+/-24) 48 (+/-23) p=0,65 (ns) Sex-ratio 0,9 0.7 > 65 ans, n (%) 61 (47%) 17 (25%) p=0,004 Critère de TCL à risque modéré, n (%) Amnésie rétrograde > 30 min. 19 (15%) 10 (15%) p=1 (ns) PC ou amnésie + cinétique ou >65 ans 83 (64%) 49 (73%) p=0,28 (ns) Traitement antiagrégant 42 (33%) 14 (21%) p=0,12 (ns) aspirine 34 (26%) 13 (19%) p=0,37 (ns) clopidogrel 8 (6%) 1 (1,5%) p=0,37(ns) association aspirine+ clopidogrel 0 0 Intoxication éthylique, n (%) 24 (19%) 7 (10%) p=0,2 (ns) PS100B, µg/L médiane (écart-type) 0,4 (+/-0,5) 0,07 (+/- 0,02) LIC post-traumatique * 3 (2%) 0 p=0,55 (ns) Durée + écart-type (minutes) TC - dosage PS100B 111 (+/-39) 111 (+/-37) p=1 (ns) Prise en charge moyenne + écart type (minutes) PEC médecin -orientation (sortie ou hospitalisation) 334 (+/-120) 210 (+/-113) p=5,73 (ns) scanner prescrit-orientation 250 (+/- 83) heure du TC- réalisation du scanner 327 (+/-94) Tableau 3 : Caractéristiques démographiques, cliniques et biologiques de la population d'étude. * définie par TDMc dans le groupe PS100B+ et par rappel des patients dans le groupe PS100B- LIC : Lésion intracrânienne / PC : Perte de connaissance
  • 12. Résultats ØDans cette étude la valeur seuil de PS100B à 0,10 µg/l permet d’éviter 34 % de scanner et si seuil à 0,14 µg/l , 40 % de scanner en moins! LIC + LIC - Total PS100B + (> 0,10 µg/L) 3 126 129 VPP 2,3% PS100B - (≤ 0,10 µg/L) 0 67 67 VPN 100% Total 3 193 196 Se 100% Spé 35% LIC + LIC - Total PS100B + (> 0,14 µg/L) 3 115 118 VPP 2,5% PS100B - (≤ 0,14 µg/L) 0 78 78 VPN 100% Total 3 193 196 Se 100% Spé 40% Tableau de contingence accordant la concentration sérique de protéine S100B et la présence de lésions intracrâniennes (LIC) post-traumatique pour des valeurs seuils de décision de 0,10 µg/L(partie supérieure) et 0,14 µg/L (partie inférieure). Se : Sensibilité / Spé : Spécificité / VPP : Valeur prédictive positive / VPN : Valeur prédictive négative
  • 13. Discussion ØEn moyenne 1 dosage PS100B tous les 2 jours ØPrévalence de LIC: 1,5 % (3/196) ; si un seul patient inclus en plus dans l’échantillon àdifférence significative de LIC entre les 2 groupes ØSeulement 3 patients ont présenté une LIC ( PS100B+) avec surveillance hospitalière et absence de complications à court ou moyen terme ØAbsence d’études comparatives en sous-groupes au vu des faibles effectifs ØSpécificité de 35% dans cette étude (meilleure que dans la littérature) ; on sait qu’une spécificité de 30% égalise le coût à celui d’un TDMc ØImpact sur la non-irradiation , dans cette étude: 34% de scanners cérébraux évités ØA contrario si non application stricte du protocole suscité: risque de dosage abusif de la PS100B et de faux-positifs et de TDM c inutiles ØDurée de PEC aux urgences différente : 5h30 pour groupe PS100B+ versus 3h30 groupe PS100B- >> impact sur réduction des temps de passage aux urgences
  • 14. PS100B POUR? En résumé ØHaut niveau de preuve ØRéduction de l’imagerie et irradiation ØRéduction des temps de passage aux urgences ? probablement! ØFacilité d’application en routine: La PS100B associées aux recommandations de PEC des TCL est applicable dans un service d’urgences adultes; OUI ØLe coût : des économies avec la PS100B? : probablement ! moins de 30 euros (versus scanner cérébral 100/150 euros ) Alors Nicolas???
  • 16. TC Lésion cérébrale qui résulte d’une énergie mécanique à la tête provenant de forces physiques externes
  • 17. Léger À risque de complication Sévère TC
  • 18. Léger <1% À risque de complication 1-5% Sévère 20% + RIEN TOUT Risque Saignement TC
  • 19. À risque de complication • Amnésie rétrograde >30 minutes • Perte de conscience / amnésie + mécanisme à risque • piéton renversé • éjection d’un véhicule • chute de plus d’un mètre + terrain à risque • âge > 65 ans • AAP/AC • Score Glasgow < 15 TDM crâne 4h – 8h TC
  • 20. TDM et TC à risque de complication Consommation croissante… Surconsommation ? Oertel, J Neurosurg 2002
  • 21. TDM et TC à risque de complication Peu d’influence des procédures d’indication TDM Stiell IG et al. CMAJ 2010
  • 22. TDM et TC à risque de complication Aggravation dans les 4-8h Smith-Bindman R et al. JAMA 2012
  • 23. TDM et TC à risque de complication Rentabilité faible AF Geijerstam et al. BMJ 2006
  • 24. 1 2 3
  • 27. TC = enjeu de santé publique Trouver l’alternative au scanner H4–H8 -> S100B ? • Des patients plus nombreux • Des patients plus âgés & fragiles • Délais de réalisation du scanner • Des ressources limitées • Surconsommation TDM • Rentabilité médiocre • Risque radique • EU : 235/100 000/an • France : 150-300/ 100 000 /an • TCL ou TCL-RC : 90% + • Âge et Fréquence • Âge et Facteurs de Risque • Âge & Sévérité
  • 28. Qualités requises pour un test adapté • Améliorer la capacité à faire un diagnostic dans les situations difficiles (Probabilité Pré-test médiocre) • Eliminer le risque d’un événement (VPN élevée) • Stratifier le risque • Aide à la décision (diagnostic, traitement, orientation) • Information robuste (technique de dosage) • Usage adapté à la temporalité de la pathologie • Valeurs décisionnelles connues (seuil)
  • 29. Protéine S100B Harel A et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
  • 30. Protéine S100B S100b Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
  • 31. Protéine S100B Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
  • 32. Protéine S100B Beaudeux JL, Laribi S. [S100B protein serum level as a biomarker of minor head injury]. Ann Biol Clin. 2013;71:71-8.
  • 33. Protéine S100B • Expression tissulaire aspécifique • Dosage automatisé • Variations et développement • LCR, sang, urines • Demi-vie 30min 95ème percentile 0 – 9 mois 0,35µg/l 9 – 24 mois 0,23µg/l 2 – 16 ans 0,18µg/l >16 ans 0,10µg/l <65ans : med 0,16µg/l >65ans : med 0,23µg/l CERVEAU (astrocytes) testicule mélanocyte tissu adipeux vessie colon intestin poumon seuil Roche <0,10µg/l seuil Diasorin <0,15µg/l
  • 34. Protéine S100B • Populations particulières Afro-américain Âges extrêmes • Augmentation pathologique dans fluides biologiques Surexpression génique cellules neurologiques trisomie 21, maladie d’Alzheimer, SEP cellules tumorales mélanome, glioblastome Souffrance cellulaire traumatisme cérébral / hémorragie / ischémie traumatismes multiples / polytraumatisé Beaudeux JL, Laribi S. [S100B protein serum level as a biomarker of minor head injury]. Ann Biol Clin. 2013;71:71-8.
  • 35. Protéine S100B 99,7% VPP : 10% ROC : 0.80 racture Se 99% Sp 30% ROC 0.80 VPN 99,7% VPP 10% Biberthaler et al. Shock 2006 Négatif Positif 100% si saignement Si pas de saignement • Positif 2/3 • Négatif 1/3
  • 36. Protéine S100B Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
  • 37. Protéine S100B Se 99,1 (95,0-100) Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
  • 38. Protéine S100B LR- 0,07 (0,01-0,50) Calcagnile O et al. The addition of S100B to guidelines for management of mild head injury is potentially cost saving. BMC Neurol. 2016;16:200.
  • 39. Protéine S100B S100b Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6.
  • 40. Protéine S100B S100b Adrian H et al. Biomarkers of Traumatic Brain Injury: Temporal Changes in Body Fluids. eNeuro 2016;3:6. Après 3h -> perte de sensibilité
  • 42. Qualités requises pour un test adapté • Améliorer la capacité à faire un diagnostic dans les situations difficiles (Probabilité Pré-test médiocre) • Eliminer le risque d’un événement (VPN élevée) • Stratifier le risque • Aide à la décision (diagnostic, traitement, orientation) • Information robuste (technique de dosage) • Usage adapté à la temporalité de la pathologie si < 3h • Valeurs décisionnelles connues (seuil)
  • 43. Protéine S100B • Valeur pré-test traumatisme crânien léger à risque de complication • Valeur prédictive négative intéressante • Valeur prédictive positive médiocre • Épargne de scanners futiles • Délai < 3 heures • Attention au seuil (technique, classe d’âge) Unden J et al. Can Low Serum Levels of S100B Predict Normal CT Findings After Minor Head Injury in Adults?: An Evidence-Based Review and Meta-Analysis. J Head Trauma Rehab 2010;25:228-40.
  • 44. Evaluation du risque hémorragique et CAT Groupe 1 = TCL Groupe 2 = TCL RC Groupe 3 = TC non-L Scanner cérébral urgent < 1% risque de HIC 1 à 15 % risque de HIC Pas de scanner cérébral Scanner cérébral ou Surveillance ou PS100B si < 3h > 20 % risque de HIC
  • 45. S100B est au TCL-RC ce que sont les D-dimères aux MTEV • Une probabilité pré-test faible ou intermédiaire • Un score = Classification de Masters • Un algorithme adapté à la temporalité • Un dosage adapté (technique et seuil connus) • Une orientation (en fonction du résultat)
  • 46. 1. Diminue le délai 2. Diminue la consommation de ressources 3. Sans augmenter les coûts Probabilité pré-test TCL-RC 5% événements Test Probabilité post-test <1% événements [PS100b] < 0,1µg/l S100B est au TCL-RC ce que sont les D-dimères aux MTEV Stratégie bayesienne
  • 47. Protéine S100B - Messages 1. Dans la population des patients avec TCL à risque de complication 2. Dosage sanguin précoce (<3h) de protéine S100b 3. Permet d’exclure une complication intracérébrale 4. Permet d’éviter un scanner cérébral inutile 5. Si résultat < seuil (S100B Roche 0,10 µg/l; S100B Diasorin 0,15 µg/l - différent chez l’enfant) 6. Si les conditions ne sont pas remplies ≠ dosage