SlideShare une entreprise Scribd logo
Mécanismes de
coordination humanitaire
Abéché, 22 mars 2016
Dominique Gryn – gryn@un.org
Objectifs de la session
• Connaître les mécanismes de coordination
humanitaire au Tchad
• Comprendre les rôles et responsabilités des
acteurs dans la coordination humanitaire
• Confirmer les objectifs de la coordination
humanitaire
De quoi parle-t-on?
• 7 clusters activés
• 32 sous-clusters
• 13 groupes de travail
Mécanismes actifs à l’Est du Tchad
• Ouaddaï:
– Coordination générale
– Sous-clusters: sécurité alimentaire, nutrition, santé,
EHA
• Sila:
– Coordination générale
– Sous-clusters: nutrition/santé, éducation, sécurité
alimentaire,
• Wadi Fira:
– Sous-cluster: sécurité alimentaire
Chaîne de communication
IASC
ERC
HC
HCT
ICC
Clusters
Sous- Clusters
Sous
national
national
Global
Fonctions de mecanismes de coordination
Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt
Evolution de la Coordination
Humanitaire
1971
La résolution 2816 créé le role
de Coordonnateur des Nations
Unies pour les secours en cas
de catastrophe et établit le
Bureau du Coordonnateur des
Nations Unies pour les secours
en cas de catastrophe
(UNDRO) à Genève
1991
L’Assemblée Générale adopte
la Résolution 46/182 pour
renforcer la réponse des
Nations Unies dans les
urgences complexes et les
catastrophes naturelles.
1991
Le Comité Permanent Inter-
Agence (IASC) est établit
1998
Le Département des Affaires
Humanitaires (DHA) devient le
Bureau pour la Coordination des
Affaires Humanitaires (BCAH ou
OCHA), et son mandat est affiné
2005
Le Secrétaire Général introduit une série de
réformes humanitaires to garantir plus de
prédictibilité, redevabilité et partenariat
dans le système de réponse humanitaire
international
2012
Le Coordinateur des
Secours (ERC) introduit
l’Agenda Transformatif
2016
Sommet
mondial sur
l'aide
humanitaire
(WHS)
L’approche “cluster” au niveau global
Inondations au
Pakistan
2 0 1 0
Tremblement
de terre en
Haiti
UN Photo/Logan Abassi
UN Photo/Evan Schneider
L’Agenda Transformatif
Les
Trois Piliers de
l’Agenda Transformatif
L’agenda transformatif
“En Decembre 2011, le IASC a adopté l’Agenda
Tranformatif. Il est centré sur trois thèmes: un
meilleur leadership, une redevabilité améliorée
envers toutes les parties prenantes et une
coordination renforcée. Le résultat de ces
changements, sera plus de vies sauvées, plus
rapidement.“ (Valerie Amos, ERC)
Liens entre le cluster national et sous-cluster
 Le cluster national apporte un soutien stratégique.
 Echange d’informations, promouvoir une cohérence
opérationnelle.
 Coordination pour suivre l’évolution contextuelle.
 Identifier les préoccupations communes aux
différentes zones d’intervention.
 Mettre au point (en amont) des stratégies de plaidoyer
et de planification.
 Quels outils ? – un contact régulier, les TdR clairs,
assurer un ordre spécifique entre les réunions
nationaux et sous-nationaux.
Activation/Désactivation des sous-clusters
Analyse de
contexte
Demande proposé
par le cluster à
l’ICC &HCT
Approbation
Pourquoi coordonner?
• Renforcer la transparence et la redevabilité
• Plus de prévisibilité de la réponse
• Rationnaliser la coopération avec d’autres acteurs
• Inclusion des communautés pour une réponse plus
effective
• Renforcer l’impacte du plaidoyer sectoriel
• Une planification opérationnelle plus efficace
Qui fait quoi?
• Agences « chef de file »
• Agences co-lead
• La co-facilitation
• Les membres
Et le rôle d’OCHA?
• OCHA = Office for the Coordination of
Humanitarian Affairs / Bureau de Coordination des
Affaires Humanitaires
• Créé en 1992 comme « Département des Affaires
Humanitaires » des Nations Unies. Devenu «
OCHA » en 1997.
Mandat d’OCHA
La mission de OCHA est de
mobiliser et de coordonner une
aide humanitaire qui soit effective et qui réponde
aux principes humanitaires, en partenariat avec
les acteurs nationaux et internationaux, afin de:
• Soulager la souffrance humaine;
• Promouvoir des mécanismes d’alerte précoce et
les efforts de préparation et de;
• Faciliter des solutions durables;
• Plaider pour les droits des personnes affectées.
Préparer/coordonner la réponse humanitaire
• Faire un suivi régulier de l’évolution humanitaire;
• Coordonner l’assistance humanitaire avec les agences des
Nations Unies, les ONG, famille Croix Rouge et les acteurs
gouvernementaux;
• Fournir des analyses contextuelles sur base des
informations fournies par les acteurs humanitaires;
• Organiser les missions conjointes d’évaluation
• Mobiliser les ressources financières nécessaires.
Conclusions
• L’importance de la coordination pour
optimiser la réponse humanitaire
• « On récolte ce qu’on sème »
• Assurer que les mécanismes sont adaptés au
contexte , revue de manière régulière
• Questions?
Merci pour votre attention!

Contenu connexe

Similaire à Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt

Newsletter 1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
Newsletter  1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)Newsletter  1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
Newsletter 1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
marouen chikhaoui
 
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
UN CC:Learn
 
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITILA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
Stanleylucas
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
Daniel Dufourt
 
Qualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaireQualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaire
USIGGENEVE
 
Mission et fct
Mission et fctMission et fct
Mission et fct
phensmans
 
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
Université de Montréal
 
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
Violaine Hacker
 
Evaluation des compétences pour un Plan National
Evaluation des compétences pour un Plan NationalEvaluation des compétences pour un Plan National
Evaluation des compétences pour un Plan National
UN CC:Learn
 
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
idealconnaissances
 
Rapport-Activite-COY11
Rapport-Activite-COY11Rapport-Activite-COY11
Rapport-Activite-COY11
Loraine Barra
 
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
Fatoumata Chérif
 
La justice transitionnelle dans le monde francophone : état des lieux Confer...
La justice transitionnelle dans le  monde francophone : état des lieux Confer...La justice transitionnelle dans le  monde francophone : état des lieux Confer...
La justice transitionnelle dans le monde francophone : état des lieux Confer...
marsed kadha
 
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
valéry ridde
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
COLUFRAS
 
Dialogue Pays
Dialogue PaysDialogue Pays
Dialogue Pays
clac.cab
 
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Haute Autorité de Santé
 

Similaire à Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt (20)

Newsletter 1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
Newsletter  1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)Newsletter  1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
Newsletter 1 nations unies tunisie janvier juin 2015 (1)
 
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
 
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITILA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
LA GESTION DES DECHETS DES ACTEURS DE L’AIDE A HAITI
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
Centre international pour la prévention de la rapport international-2010
 
Qualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaireQualite et redevapilite humanitaire
Qualite et redevapilite humanitaire
 
RDC_v1.2_LowRes
RDC_v1.2_LowResRDC_v1.2_LowRes
RDC_v1.2_LowRes
 
Mission et fct
Mission et fctMission et fct
Mission et fct
 
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
La Place des Enfants et Leurs Familles au Mouvement de Santé Mentale Globale ...
 
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
Gaspillage alimentaire : éducation des Jeunes avec les Parties prenantes (Lea...
 
Evaluation des compétences pour un Plan National
Evaluation des compétences pour un Plan NationalEvaluation des compétences pour un Plan National
Evaluation des compétences pour un Plan National
 
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
La santé des gens du voyages : un guide du Réseau Français des Villes Santé d...
 
Rapport-Activite-COY11
Rapport-Activite-COY11Rapport-Activite-COY11
Rapport-Activite-COY11
 
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
Intervention des co présidents de la cprn-atelier parlement-kindia 26-29 juil...
 
La justice transitionnelle dans le monde francophone : état des lieux Confer...
La justice transitionnelle dans le  monde francophone : état des lieux Confer...La justice transitionnelle dans le  monde francophone : état des lieux Confer...
La justice transitionnelle dans le monde francophone : état des lieux Confer...
 
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
Processus de capitalisation du passage de petites mutuelles de santé communau...
 
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadershipLe réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
Le réseau infirmier de la francophonie : une expression de leadership
 
Dialogue Pays
Dialogue PaysDialogue Pays
Dialogue Pays
 
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
Diaporama mini-conférences du Salon des services à la personne et de l'emploi...
 

Plus de VanessaHouing

Renforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.pptRenforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.ppt
VanessaHouing
 
Le cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.pptLe cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.ppt
VanessaHouing
 
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la  réponse Humanitaire.pptMonitoring de la  réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
VanessaHouing
 
NOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.pptNOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.ppt
VanessaHouing
 
Gouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.pptGouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.pptCluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
VanessaHouing
 
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.pptEvolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
VanessaHouing
 
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.pptCluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
VanessaHouing
 
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.pptGenre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
VanessaHouing
 
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.pptAgriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
VanessaHouing
 
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.pptUE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
VanessaHouing
 
Le Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.pptLe Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.ppt
VanessaHouing
 
Contexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.pptContexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.ppt
VanessaHouing
 
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.pptCiblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
VanessaHouing
 
Résilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.pptRésilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.ppt
VanessaHouing
 
Coordination CBT.ppt
Coordination CBT.pptCoordination CBT.ppt
Coordination CBT.ppt
VanessaHouing
 
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.pptAtelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.pptCluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.pptCluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
VanessaHouing
 
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.pptAtelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
VanessaHouing
 

Plus de VanessaHouing (20)

Renforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.pptRenforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.ppt
 
Le cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.pptLe cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.ppt
 
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la  réponse Humanitaire.pptMonitoring de la  réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
 
NOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.pptNOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.ppt
 
Gouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.pptGouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.ppt
 
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.pptCluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
 
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.pptEvolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
 
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.pptCluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
 
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.pptGenre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
 
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.pptAgriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
 
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.pptUE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
 
Le Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.pptLe Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.ppt
 
Contexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.pptContexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.ppt
 
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.pptCiblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt
 
Résilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.pptRésilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.ppt
 
Coordination CBT.ppt
Coordination CBT.pptCoordination CBT.ppt
Coordination CBT.ppt
 
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.pptAtelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
 
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.pptCluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
 
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.pptCluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
 
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.pptAtelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
 

Dernier

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Philippe Villette
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 

Dernier (7)

Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt

  • 1. Mécanismes de coordination humanitaire Abéché, 22 mars 2016 Dominique Gryn – gryn@un.org
  • 2. Objectifs de la session • Connaître les mécanismes de coordination humanitaire au Tchad • Comprendre les rôles et responsabilités des acteurs dans la coordination humanitaire • Confirmer les objectifs de la coordination humanitaire
  • 3. De quoi parle-t-on? • 7 clusters activés • 32 sous-clusters • 13 groupes de travail
  • 4. Mécanismes actifs à l’Est du Tchad • Ouaddaï: – Coordination générale – Sous-clusters: sécurité alimentaire, nutrition, santé, EHA • Sila: – Coordination générale – Sous-clusters: nutrition/santé, éducation, sécurité alimentaire, • Wadi Fira: – Sous-cluster: sécurité alimentaire
  • 5. Chaîne de communication IASC ERC HC HCT ICC Clusters Sous- Clusters Sous national national Global
  • 6. Fonctions de mecanismes de coordination
  • 8. Evolution de la Coordination Humanitaire 1971 La résolution 2816 créé le role de Coordonnateur des Nations Unies pour les secours en cas de catastrophe et établit le Bureau du Coordonnateur des Nations Unies pour les secours en cas de catastrophe (UNDRO) à Genève 1991 L’Assemblée Générale adopte la Résolution 46/182 pour renforcer la réponse des Nations Unies dans les urgences complexes et les catastrophes naturelles. 1991 Le Comité Permanent Inter- Agence (IASC) est établit 1998 Le Département des Affaires Humanitaires (DHA) devient le Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires (BCAH ou OCHA), et son mandat est affiné 2005 Le Secrétaire Général introduit une série de réformes humanitaires to garantir plus de prédictibilité, redevabilité et partenariat dans le système de réponse humanitaire international 2012 Le Coordinateur des Secours (ERC) introduit l’Agenda Transformatif 2016 Sommet mondial sur l'aide humanitaire (WHS)
  • 10. Inondations au Pakistan 2 0 1 0 Tremblement de terre en Haiti UN Photo/Logan Abassi UN Photo/Evan Schneider
  • 11. L’Agenda Transformatif Les Trois Piliers de l’Agenda Transformatif
  • 12. L’agenda transformatif “En Decembre 2011, le IASC a adopté l’Agenda Tranformatif. Il est centré sur trois thèmes: un meilleur leadership, une redevabilité améliorée envers toutes les parties prenantes et une coordination renforcée. Le résultat de ces changements, sera plus de vies sauvées, plus rapidement.“ (Valerie Amos, ERC)
  • 13. Liens entre le cluster national et sous-cluster  Le cluster national apporte un soutien stratégique.  Echange d’informations, promouvoir une cohérence opérationnelle.  Coordination pour suivre l’évolution contextuelle.  Identifier les préoccupations communes aux différentes zones d’intervention.  Mettre au point (en amont) des stratégies de plaidoyer et de planification.  Quels outils ? – un contact régulier, les TdR clairs, assurer un ordre spécifique entre les réunions nationaux et sous-nationaux.
  • 14. Activation/Désactivation des sous-clusters Analyse de contexte Demande proposé par le cluster à l’ICC &HCT Approbation
  • 15. Pourquoi coordonner? • Renforcer la transparence et la redevabilité • Plus de prévisibilité de la réponse • Rationnaliser la coopération avec d’autres acteurs • Inclusion des communautés pour une réponse plus effective • Renforcer l’impacte du plaidoyer sectoriel • Une planification opérationnelle plus efficace
  • 16. Qui fait quoi? • Agences « chef de file » • Agences co-lead • La co-facilitation • Les membres
  • 17. Et le rôle d’OCHA? • OCHA = Office for the Coordination of Humanitarian Affairs / Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires • Créé en 1992 comme « Département des Affaires Humanitaires » des Nations Unies. Devenu « OCHA » en 1997.
  • 18. Mandat d’OCHA La mission de OCHA est de mobiliser et de coordonner une aide humanitaire qui soit effective et qui réponde aux principes humanitaires, en partenariat avec les acteurs nationaux et internationaux, afin de:
  • 19. • Soulager la souffrance humaine; • Promouvoir des mécanismes d’alerte précoce et les efforts de préparation et de; • Faciliter des solutions durables; • Plaider pour les droits des personnes affectées.
  • 20. Préparer/coordonner la réponse humanitaire • Faire un suivi régulier de l’évolution humanitaire; • Coordonner l’assistance humanitaire avec les agences des Nations Unies, les ONG, famille Croix Rouge et les acteurs gouvernementaux; • Fournir des analyses contextuelles sur base des informations fournies par les acteurs humanitaires; • Organiser les missions conjointes d’évaluation • Mobiliser les ressources financières nécessaires.
  • 21. Conclusions • L’importance de la coordination pour optimiser la réponse humanitaire • « On récolte ce qu’on sème » • Assurer que les mécanismes sont adaptés au contexte , revue de manière régulière
  • 23. Merci pour votre attention!

Notes de l'éditeur

  1. Utilisez ce schéma d’expliquer les rôles des agences cheffes /lead; co-lead et co-facilitateur. Pour rappel, au Tchad, 7 clusters sont activés: CCCM; Education; Sécurité alimentaire; Santé; Nutrition; Protection; WASH. Au Tchad, le relèvement précoce existe sous une forme de réseau en place pour renforcer l’aspect transversale de cette thématique dans tous les secteurs. Clusters are groups of humanitarian organizations, both UN and non-UN, responding in each of the main sectors requiring humanitarian action, e.g. water, health and logistics. They are agreed by the Inter-Agency Standing Committee (IASC) and have clear responsibilities for coordination. The Resident Coordinator and/or Humanitarian Coordinator (RC/HC) and the Humanitarian Country Team (HCT) manage a humanitarian response through the clusters. All clusters have lead organizations, known as Cluster Lead Agencies, which operate at the global and country level. Globally, Cluster Leads are responsible for strengthening system-wide preparedness and coordinating technical capacity to respond to humanitarian emergencies in their respective sector. In specific countries, Cluster Leads serve as the main contact for a government and the RC/HC. They ensure that humanitarian activities are coordinated and do not duplicate efforts. They also act as a provider of last resort in their respective sector. The decisions on how many clusters are required in-country and which organization is best placed to lead each of them are based on the specific needs identified in the response plan. The goal is to clarify the division of labour among all organizations and better define the roles and responsibilities of the organizations in each sector.
  2. The response to the Haiti earthquake and Pakistan floods in 2010 exposed a number of weaknesses and inefficiencies in the international humanitarian response. The Transformative Agenda aims to ensure that these shortcomings are addressed. The risk of future large-scale emergencies remains high due to the increasing frequency and scale of climate-related disasters; violent conflicts; HIV/AIDS and other communicable diseases and pandemics; rapid population growth and urbanization; and increased vulnerability due to poverty, hunger, unemployment, displacement and migration. Governments, affected communities, humanitarian organisations, donors and the UN General Assembly itself have stressed the need for a more efficient and well-coordinated international response to major disasters. The actions we are now taking as part of the Transformative Agenda build on the 2005 Humanitarian Reform. We recognize that we need to focus not on the process of implementing change, but on the impact of change. Through the changes agreed, more lives will be saved, and we will all be more accountable for our actions.