SlideShare une entreprise Scribd logo
COSMÉTIQUE                                    Agencement…                                                                                    61


          Merchandising Cosmétique :
                     les fondamentaux
 L    e rayon cosmétique est devenu un incontournable de la distribution bio généraliste. Sa spéci cité et sa relative nouveauté font cepen-
      dant que les techniques d‘agencement restent encore peu connues et maitrisées. Voici les grands fondamentaux adaptés aux surfaces
      petites ou moyennes.


 1 – Où ? L’art de l’alcôve                                               est fondamental en marchandising, en particulier pour le haut de
 Le dé n’est pas tant de rechercher une place particulière dans le        gamme et les clientes non averties (la majorité). Leur réserver une
 magasin que d’établir une sensation d’isolement, d’intimité : les        zone dédiée. Placer éventuellement les emballages vides ou mieux
 cosmétiques bio ne sont pas un achat d’impulsion classique.              encore demander des modèles de démonstration sans contenus
 La cliente aime prendre son temps face à des produits som-               aux fabricants.
 mes toutes complexes et souvent déroutants. L’espace dédié
 peut être placé par exemple près des caisses mais établir alors          6 – Les petits prix ont droit aussi à la lumière
 une séparation. Placer ailleurs les produits d’hygiène et beauté         Les cosmétiques bio, c’est aussi du low-cost pour toucher une nou-
 à l’exception de ceux à forte valeur ajouté (savons ou sham-             velle cilentèle. si une marque ou certains produis se distinguent les
 poings positionnés beauté, produits de bien-être…).                      placer à part ou les mentionner avec un « stop rayon ». Ces men-
                                                                          tions ne dévalorisent pas l’ensemble de la zone cosmétique.
 2 – … Et de la mise en scène séductrice
 La consom’actrice doit virtuellement dans l’idéal se sentir projetée     7 – Le rêve ne suffit pas : la nécessité d’informer
 dans un mini temple de la beauté : les éco-matériaux qui le com-         L’acte d’achat se fait en 2 temps : je suis séduite, mais je m’informe
 pose doivent être de qualité et se distinguer du reste du magasin :      pour être convaincue. Les emballages des fabricants étant souvent
 parquet en bois « premium », murs peints ou tapissés à ambiance          encombrés par des traductions multilingues, organiser son propre
 chic, éclairage tamisé, étagères élégantes… Veiller à ne pas trop        design informationnel : proposer des ches informatives par fabri-
 féminiser la mise en scène : l’homme doit aimer se sentir autorisé       cant dans un document plasti é mis à disposition. Y placer dans
 à y venir. Les surfaces adaptées privilégieront une petite table d’es-   l’idéal une thématique par marque et par usages ou saisons. Ne pas
 sai composée de testeurs de toutes sortes, tampons, etc. Changer         hésiter à rappeler des conseils de vie de bon sens (bien manger etc.)
 régulièrement la mise en scène. Tenir compte aussi de sa zone de         etc. Signalons que le merchandising de loin le plus e cace reste…
 chalandise (quartiers aisés ou zones de passage).                        une vendeuse con rmée et formée régulièrement. Placer un pan-
                                                                          neau suggérant de faire appel à elle. Rendre son système informa-
 3 – Agencer les rayons par gamme                                         tionnel discret sans e et « bazar ». Proposer des livres de beautés.
 ou par marque ?
 Au vu de la profusion actuelle de marques et d’o res produits,           8 – Animer l’espace cosmétiques
 utiliser certaines techniques de la distribution sélective. Placer les   Ne pas attendre les o res d’animation commerciales des fabricants
 marques en colonne (identi ées en haut de manière similaire). Pour       en les leur demandant directement. Faire des promotions à thèmes
 chaque marque disposer les produits en rayonnage horizontal avec         (St valentin…) pour ne pas dévaloriser cet Univers.
 une famille par rayons (nettoyer, hydrater…). Privilégier les étagères
 à 5 niveaux en veillant à placer les produits à hauteur des yeux et      9 – La hiérarchie des marques
 des mains. Les produits techniques ou ceux que le magasins désire        Au-delà des marques leaders, présenter aussi des marques alter-
 mettre en avant (anti-âge…) sont placés a droites, ou mieux encore       natives qui ont fait leur preuve, pour une saine biodiversité d’o re
 placés à part. Veiller à un bon impact visuel à 2 mètres de distances.   produit.
 Penser aussi à une o re de saison (puri er sa peau au printemps).

 4 – Et l’homme, et les ados ?
 L’implication de l’homme avec sa beauté se fait lentement mais su-
 rement : lui réserver une zone dédiée avec un décor adapté. Si la           Mr Sauveur Fernandez est consultant
 place manque, placer les produits cosmétiques de monsieur en hy-            en marketing vert et innovation
 giène et beauté en veillant à bien les démarquer. Veiller à une infor-      responsable. Fondateur de
 mation adéquate car la gent masculine ne demandera pas conseil              l’Éconovateur en 2001, pionnier
 à une vendeuse. L’échantillonnage est la meilleure façon de toucher         français des principes de la
 ce type de clientèle. Segmenter les gammes selon les typologies             communication responsable, il
 rasage–après-rasage–soin ou encore soins–rasage–hygiène…                    décrypte les tendances à venir, et
 Quand aux ados, désormais clients à part entière, leur proposer des         aide les entreprises à la création de
 marques adéquates ou signaler des produits adaptés (peaux à im-             produits et services éthiques.
 perfections, grasses, acnés…).                                              4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes
                                                                             Tél. : 06 11 40 19 91
 5 – Les égards légitimes de la cosmétique haut                              Mail : fsauveur@econovateur.com
 de gamme                                                                    Site: www.econovateur.com –
 Éviter absolument de les enfermer à clés ! Le besoin de toucher



                                                                                                                      Mai/Juin 2009

Contenu connexe

En vedette

Fashion Merchandising Seminar; ZARA
Fashion Merchandising Seminar; ZARAFashion Merchandising Seminar; ZARA
Fashion Merchandising Seminar; ZARA
Leighann Clayton
 
Noel 2013 my cosmetik
Noel 2013 my cosmetikNoel 2013 my cosmetik
Noel 2013 my cosmetik
racines
 
Plan de carrière L.E Cosmétique
Plan de carrière L.E Cosmétique Plan de carrière L.E Cosmétique
Création & Design en Normandie 2013
Création & Design en Normandie 2013Création & Design en Normandie 2013
Création & Design en Normandie 2013
biceps-graphicdesign
 
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
Asociación de Directivos de Comunicación
 
Neemland Oil & Neemland Rakkal
Neemland Oil & Neemland RakkalNeemland Oil & Neemland Rakkal
Neemland Oil & Neemland Rakkal
Ibrahima SARR
 
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Rights and Resources
 
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Oriane Liégé @orianelie
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
Extreme
 
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Ayoub Lrhchim
 
Cohorte 13 Presentation Lead Tchad
Cohorte 13 Presentation Lead TchadCohorte 13 Presentation Lead Tchad
Cohorte 13 Presentation Lead Tchad
LEADAF
 
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
Indexpresse
 
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business casesConférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
Digiworks
 
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étrangerLes marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
Dynvibe
 
Le cas client L'Oréal by Ferpection
Le cas client L'Oréal by FerpectionLe cas client L'Oréal by Ferpection
Le cas client L'Oréal by Ferpection
Ferpection
 
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
Dynvibe
 
Pour une étude de marché de la cosmétique : extrait de synthèse de presse Th...
Pour une étude de marché de la cosmétique  : extrait de synthèse de presse Th...Pour une étude de marché de la cosmétique  : extrait de synthèse de presse Th...
Pour une étude de marché de la cosmétique : extrait de synthèse de presse Th...
Indexpresse
 

En vedette (20)

Médias sociaux et communication mobile - Genc Maryl
Médias sociaux et communication mobile - Genc MarylMédias sociaux et communication mobile - Genc Maryl
Médias sociaux et communication mobile - Genc Maryl
 
Fashion Merchandising Seminar; ZARA
Fashion Merchandising Seminar; ZARAFashion Merchandising Seminar; ZARA
Fashion Merchandising Seminar; ZARA
 
الشرح المفصل للشركة L&E Cosmetique
الشرح المفصل للشركة  L&E Cosmetiqueالشرح المفصل للشركة  L&E Cosmetique
الشرح المفصل للشركة L&E Cosmetique
 
Noel 2013 my cosmetik
Noel 2013 my cosmetikNoel 2013 my cosmetik
Noel 2013 my cosmetik
 
Plan de carrière L.E Cosmétique
Plan de carrière L.E Cosmétique Plan de carrière L.E Cosmétique
Plan de carrière L.E Cosmétique
 
Création & Design en Normandie 2013
Création & Design en Normandie 2013Création & Design en Normandie 2013
Création & Design en Normandie 2013
 
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
Taller Social Media Training Dircom Aragón: "Cómo estructurar un programa Soc...
 
Neemland Oil & Neemland Rakkal
Neemland Oil & Neemland RakkalNeemland Oil & Neemland Rakkal
Neemland Oil & Neemland Rakkal
 
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
Marceline Ouedraogo: Le beurre de karité biologique : une valeur ajoutée qui ...
 
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
Publicité & Media - Etude de Cas Christian Lacroix Parfum C'est La Vie
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
 
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
 
Cohorte 13 Presentation Lead Tchad
Cohorte 13 Presentation Lead TchadCohorte 13 Presentation Lead Tchad
Cohorte 13 Presentation Lead Tchad
 
Garna
GarnaGarna
Garna
 
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
Pour une étude de marché de la beauté bio : extrait de synthèse de presse The...
 
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business casesConférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
Conférence Advergame MIG2011 - Advergame présentation de business cases
 
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étrangerLes marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
Les marques de dermo-cosmétique françaises soignent leur image à l’étranger
 
Le cas client L'Oréal by Ferpection
Le cas client L'Oréal by FerpectionLe cas client L'Oréal by Ferpection
Le cas client L'Oréal by Ferpection
 
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
[Etude] Quand les mères de famille se mettent au zéro déchet
 
Pour une étude de marché de la cosmétique : extrait de synthèse de presse Th...
Pour une étude de marché de la cosmétique  : extrait de synthèse de presse Th...Pour une étude de marché de la cosmétique  : extrait de synthèse de presse Th...
Pour une étude de marché de la cosmétique : extrait de synthèse de presse Th...
 

Similaire à Cosmetiques naturels : merchandising

Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
Sauveur Fernandez
 
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Lonsdaledesign
 
Frescoryl
FrescorylFrescoryl
Frescoryl
Lucas Hersent
 
Réenchanter les Points de Vente
Réenchanter les Points de VenteRéenchanter les Points de Vente
Réenchanter les Points de Vente
sourdillat
 
Sephora v12
Sephora v12 Sephora v12
Sephora v12
Stéphane PHILIP
 
Marketing ethnique
Marketing ethniqueMarketing ethnique
Marketing ethnique
sourdillat
 
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marquesMarketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
sourdillat
 
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseilsPerspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Yoann DUCUING
 
Septiemb14
Septiemb14Septiemb14
Septiemb14
dolefesp
 
Positionnement
PositionnementPositionnement
Positionnement
Mounia Hachoumi
 
Personal branding
Personal brandingPersonal branding
Personal branding
Laurent Dusausoy
 
Stratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucherStratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucher
Blandine Boucher
 
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas RiouCREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITALDAY
 
Banana moon
Banana moonBanana moon
Banana moon
valeriele
 
L'Oréal - Stage chez un Leader
L'Oréal - Stage chez un LeaderL'Oréal - Stage chez un Leader
L'Oréal - Stage chez un Leader
Jérémie Lorrain
 
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Vanalie
 
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKSL'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
GRENADE & SPARKS
 
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAILÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
Grenade & Sparks
 
Marketing operationnel axe2
Marketing operationnel axe2Marketing operationnel axe2
Marketing operationnel axe2
hassan1488
 

Similaire à Cosmetiques naturels : merchandising (20)

Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3Cosmetiques naturels  lecons du present 2/3
Cosmetiques naturels lecons du present 2/3
 
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
 
Frescoryl
FrescorylFrescoryl
Frescoryl
 
Réenchanter les Points de Vente
Réenchanter les Points de VenteRéenchanter les Points de Vente
Réenchanter les Points de Vente
 
Sephora v12
Sephora v12 Sephora v12
Sephora v12
 
Marketing ethnique
Marketing ethniqueMarketing ethnique
Marketing ethnique
 
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marquesMarketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
 
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseilsPerspectives n°20   avril - mai 2014 - athénéa conseils
Perspectives n°20 avril - mai 2014 - athénéa conseils
 
Septiemb14
Septiemb14Septiemb14
Septiemb14
 
Etude marché cosmétiques
Etude marché cosmétiquesEtude marché cosmétiques
Etude marché cosmétiques
 
Positionnement
PositionnementPositionnement
Positionnement
 
Personal branding
Personal brandingPersonal branding
Personal branding
 
Stratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucherStratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucher
 
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas RiouCREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
 
Banana moon
Banana moonBanana moon
Banana moon
 
L'Oréal - Stage chez un Leader
L'Oréal - Stage chez un LeaderL'Oréal - Stage chez un Leader
L'Oréal - Stage chez un Leader
 
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
Portfolio - La M0de Vestimentaire - 1Mkt - ISE - 2006-2007
 
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKSL'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
L'étincelle RETAIL de GRENADE & SPARKS
 
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAILÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
ÉTINCELLE N°4 - LE RETAIL
 
Marketing operationnel axe2
Marketing operationnel axe2Marketing operationnel axe2
Marketing operationnel axe2
 

Plus de Sauveur Fernandez

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Sauveur Fernandez
 
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursDistribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Sauveur Fernandez
 
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsDistribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Sauveur Fernandez
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Sauveur Fernandez
 
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueComprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Sauveur Fernandez
 
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Sauveur Fernandez
 
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueLa grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
Sauveur Fernandez
 
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesNATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
Sauveur Fernandez
 
Marketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesMarketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiques
Sauveur Fernandez
 
communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2
Sauveur Fernandez
 
Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3
Sauveur Fernandez
 
Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3
Sauveur Fernandez
 
Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3
Sauveur Fernandez
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Sauveur Fernandez
 
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Sauveur Fernandez
 
Produits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovationProduits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovation
Sauveur Fernandez
 

Plus de Sauveur Fernandez (16)

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
 
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursDistribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
 
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsDistribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
 
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueComprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
 
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
 
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueLa grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
 
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesNATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
 
Marketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesMarketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiques
 
communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2
 
Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3
 
Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3
 
Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
 
Produits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovationProduits de la ruche : veille-innovation
Produits de la ruche : veille-innovation
 

Cosmetiques naturels : merchandising

  • 1. COSMÉTIQUE Agencement… 61 Merchandising Cosmétique : les fondamentaux L e rayon cosmétique est devenu un incontournable de la distribution bio généraliste. Sa spéci cité et sa relative nouveauté font cepen- dant que les techniques d‘agencement restent encore peu connues et maitrisées. Voici les grands fondamentaux adaptés aux surfaces petites ou moyennes. 1 – Où ? L’art de l’alcôve est fondamental en marchandising, en particulier pour le haut de Le dé n’est pas tant de rechercher une place particulière dans le gamme et les clientes non averties (la majorité). Leur réserver une magasin que d’établir une sensation d’isolement, d’intimité : les zone dédiée. Placer éventuellement les emballages vides ou mieux cosmétiques bio ne sont pas un achat d’impulsion classique. encore demander des modèles de démonstration sans contenus La cliente aime prendre son temps face à des produits som- aux fabricants. mes toutes complexes et souvent déroutants. L’espace dédié peut être placé par exemple près des caisses mais établir alors 6 – Les petits prix ont droit aussi à la lumière une séparation. Placer ailleurs les produits d’hygiène et beauté Les cosmétiques bio, c’est aussi du low-cost pour toucher une nou- à l’exception de ceux à forte valeur ajouté (savons ou sham- velle cilentèle. si une marque ou certains produis se distinguent les poings positionnés beauté, produits de bien-être…). placer à part ou les mentionner avec un « stop rayon ». Ces men- tions ne dévalorisent pas l’ensemble de la zone cosmétique. 2 – … Et de la mise en scène séductrice La consom’actrice doit virtuellement dans l’idéal se sentir projetée 7 – Le rêve ne suffit pas : la nécessité d’informer dans un mini temple de la beauté : les éco-matériaux qui le com- L’acte d’achat se fait en 2 temps : je suis séduite, mais je m’informe pose doivent être de qualité et se distinguer du reste du magasin : pour être convaincue. Les emballages des fabricants étant souvent parquet en bois « premium », murs peints ou tapissés à ambiance encombrés par des traductions multilingues, organiser son propre chic, éclairage tamisé, étagères élégantes… Veiller à ne pas trop design informationnel : proposer des ches informatives par fabri- féminiser la mise en scène : l’homme doit aimer se sentir autorisé cant dans un document plasti é mis à disposition. Y placer dans à y venir. Les surfaces adaptées privilégieront une petite table d’es- l’idéal une thématique par marque et par usages ou saisons. Ne pas sai composée de testeurs de toutes sortes, tampons, etc. Changer hésiter à rappeler des conseils de vie de bon sens (bien manger etc.) régulièrement la mise en scène. Tenir compte aussi de sa zone de etc. Signalons que le merchandising de loin le plus e cace reste… chalandise (quartiers aisés ou zones de passage). une vendeuse con rmée et formée régulièrement. Placer un pan- neau suggérant de faire appel à elle. Rendre son système informa- 3 – Agencer les rayons par gamme tionnel discret sans e et « bazar ». Proposer des livres de beautés. ou par marque ? Au vu de la profusion actuelle de marques et d’o res produits, 8 – Animer l’espace cosmétiques utiliser certaines techniques de la distribution sélective. Placer les Ne pas attendre les o res d’animation commerciales des fabricants marques en colonne (identi ées en haut de manière similaire). Pour en les leur demandant directement. Faire des promotions à thèmes chaque marque disposer les produits en rayonnage horizontal avec (St valentin…) pour ne pas dévaloriser cet Univers. une famille par rayons (nettoyer, hydrater…). Privilégier les étagères à 5 niveaux en veillant à placer les produits à hauteur des yeux et 9 – La hiérarchie des marques des mains. Les produits techniques ou ceux que le magasins désire Au-delà des marques leaders, présenter aussi des marques alter- mettre en avant (anti-âge…) sont placés a droites, ou mieux encore natives qui ont fait leur preuve, pour une saine biodiversité d’o re placés à part. Veiller à un bon impact visuel à 2 mètres de distances. produit. Penser aussi à une o re de saison (puri er sa peau au printemps). 4 – Et l’homme, et les ados ? L’implication de l’homme avec sa beauté se fait lentement mais su- rement : lui réserver une zone dédiée avec un décor adapté. Si la Mr Sauveur Fernandez est consultant place manque, placer les produits cosmétiques de monsieur en hy- en marketing vert et innovation giène et beauté en veillant à bien les démarquer. Veiller à une infor- responsable. Fondateur de mation adéquate car la gent masculine ne demandera pas conseil l’Éconovateur en 2001, pionnier à une vendeuse. L’échantillonnage est la meilleure façon de toucher français des principes de la ce type de clientèle. Segmenter les gammes selon les typologies communication responsable, il rasage–après-rasage–soin ou encore soins–rasage–hygiène… décrypte les tendances à venir, et Quand aux ados, désormais clients à part entière, leur proposer des aide les entreprises à la création de marques adéquates ou signaler des produits adaptés (peaux à im- produits et services éthiques. perfections, grasses, acnés…). 4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes Tél. : 06 11 40 19 91 5 – Les égards légitimes de la cosmétique haut Mail : fsauveur@econovateur.com de gamme Site: www.econovateur.com – Éviter absolument de les enfermer à clés ! Le besoin de toucher Mai/Juin 2009