SlideShare une entreprise Scribd logo
THEME 3 : SOCIETES ET CULTURES DE L’EUROPE MEDIEVALE (XIème-XIIIème siècles)
Question 1 : La chrétienté médiévale.
La Chrétienté : ensemble des chrétiens. Au XIème siècle le terme s’enrichit, il désigne les laïcs et les Etats qui
reconnaissent l’autorité du pape.
L’Eglise : (ecclésia en grec). Ce mot à 3 sens : il désigne le bâtiment où les fidèles se réunissent (église). Il désigne aussi
la communauté des croyants. Au XIème, il désigne l’ensemble du clergé. (Eglise)
Introduction
Carte p 86 :
1) Quelles sont les limites spatiales de la chrétienté ?
2) Comment cet espace est-il structuré et comment évolue-t-il ?
Chrétienté d’Occident, chrétienté d’Orient (schisme de 1054)
C’est un espace organisé et hiérarchisé, avec des capitales religieuses, des évêchés, des centres de pèlerinage…
C’est un espace en expansion (Christianisation de la Baltique, de la Norvège, Reconquista…)
Entre l’an Mil et 1300, le Moyen âge européen est massivement chrétien. Depuis le schisme de 1054, la chrétienté est divisée.
En Occident, le pape domine l’Eglise catholique depuis Rome tandis qu’en Orient, les chrétiens orthodoxes sont sous l’autorité
du patriarche de Constantinople.
C’est un espace organisé et hiérarchisé, avec des capitales religieuses, des évêchés, des centres de pèlerinage…
En Occident, l’Eglise est à l’apogée de son pouvoir et domine une société très religieuse. L’Eglise de Rome entend diriger une
communauté unie par la religion et étendre son influence (lutte contre les païens du nord de l’Europe et les musulmans).
- Quelle est la place de l’Eglise dans la vie sociale, culturelle et économique ?
- Quelle est l’importance de la religion dans la vie et les représentations des chrétiens de l’époque médiévale ?
- Comment l’Eglise impose-t-elle sa domination et lutte-t-elle contre les dissidences religieuses ?
I. La place de l’Eglise dans la vie sociale, culturelle et économique.
Etude de cas :
Reims et sa cathédrale
Que nous apprend la cathédrale de Reims sur la place de l’Eglise dans la société et les mentalités médiévales ?
1) Pourquoi Reims et sa cathédrale ?
Doc 1 : Pourquoi Reims et sa cathédrale ?
1) Montrez l’importance de Reims et de sa cathédrale.
De par son importance, la ville devient vers le milieu du IIIème siècle l’un des premiers évêchés de Gaule avec, probablement,
la construction d’une première église.
Autour de l’an 500, l’évêque saint Remi baptise le roi franc Clovis à Reims. Le baptême de Clovis donne naissance au premier
royaume catholique issu des ruines de l’Empire romain et fait de la France « la fille ainée de l’Eglise » => doc 2.
Reims devient le symbole de la légitimité monarchique et de la toute puissance de l’Eglise puisque les rois de France tiennent
leur pouvoir d’elle et reçoivent pour mission de la protéger (le roi est couronné et sacré par l’archevêque de Reims) => doc 3.
En mémoire du baptême de Clovis, 31 rois de France sont couronnés dans la cathédrale de Reims, de l’an 816 à 1825.
De par sa fonction de « faiseur de rois », l’archevêque de Reims devient l’un des plus puissants et des plus riches seigneurs du
royaume et même d’Occident.
C’est une puissance religieuse, politique et militaire de premier plan qui se manifeste dans l’architecture monumentale de la
ville de Reims => doc 4.
2) L’Eglise organise l’espace.
Au Moyen Age, l’Eglise organise l’espace rural et urbain. La place de l’Eglise est très présente dans le paysage qu’elle structure
notamment par la construction d’édifices religieux (cathédrales, églises, abbayes, hotels-dieu…) qui manifestent sa puissance
et sa richesse ainsi que sa fonction de d’encadrement de la population. A la campagne, les villages s’étendent autour de
l’église, alors qu’à la ville l’urbanisation importante qui caractérise la période s’effectue selon la localisation des édifices
religieux.
A Reims, une première cathédrale est édifiée au Vème siècle.
Au cœur de la cité, le siège de l’évêque est la cathédrale et elle symbolise son pouvoir spirituel. Depuis son palais, l’évêque
dirige les affaires spirituelles et matérielles de son diocèse, avec ses chanoines.
Sous les Carolingiens, la cathédrale est reconstruite. C’est à cette époque que l’archevêque de Reims devient l’un des
personnages les plus importants et l’un des plus riches du royaume.
Doc 6 : La construction de la cathédrale.
1) Pour quelle raison l’archevêque de Reims fait-il reconstruire la cathédrale ?
Au XIIème siècle, alors que la ville ne compte qu’un peu moins de 10 000 habitants, on recense une trentaine d’édifices
religieux du fait de la volonté des archevêques de Reims de faire de leur ville un grand centre spirituel et une capitale cléricale
du royaume.
Au XIIIème siècle, la vieille cathédrale carolingienne est reconstruite. La première pierre de la nouvelle cathédrale gothique est
posée en 1211. Les travaux sont arrêtés en 1516, trois siècle après le début du chantier, alors que la cathédrale est
inachevée…
La cathédrale est longue de 149 m (130 m pour Notre-Dame de Paris), la hauteur de la nef sous voûtes s’élève à 38 m (33 m
pour ND de Paris).
Doc 7 + Doc 8 : Le clergé régulier de Reims.
1) Pourquoi la vie monastique se développe-t-elle à Reims ?
2) Quelles en sont les conséquences ?
A Reims, en plus de la cathédrale, de l’abbatiale Saint-Nicaise, autre chef-d’œuvre gothique de la ville et la basilique saint-
Remi dans laquelle sont conservés les reliques de l’évêque ayant baptisé Clovis, on compte de très nombreux monastères ainsi
que des bâtiments tenus par les religieux comme les hôpitaux, les aumôneries. Ainsi, on estime que les clercs représentaient
15 % de la population masculine de la ville, ce qui est considérable.
3) L’Eglise encadre les chrétiens et fixe les croyances.
La société médiévale est très hiérarchisée. Elle est dominée par l’Eglise qui encadre la société et fixe des règles très strictes.
Les trois ordres d’Adalbéron de Laon (Xème siècle).
L’Eglise encadre et contrôle les populations grâce au clergé => schéma :
- Le clergé séculier vit au contact de la population, l’encadre et lui donne les sacrements.
- Le clergé régulier vit dans des monastères à l’écart de la population.
L’Europe est quadrillée par un réseau de diocèses et de paroisses => schéma.
La paroisse est le cadre de perception de la dîme. L’Eglise délimite les lieux sacrés. L’église et le cimetière sont le cœur de la
ville.
Doc 2 p 95
1) Quelle est l’utilité de la confession, pour les fidèles d’une part, et pour le clergé d’autre part ?
2) Comment peut-on qualifier les relations entre le clergé et les fidèles ? Relevez des éléments de vocabulaire pour
justifier.
Le temps est rythmé par les rites, les processions et les prières. Par la prédication, le clergé enseigne aux fidèles les vérités de
la foi et les règles de la vie chrétienne : le dogme. Les fidèles sont tenus d’assister à la messe, de respecter le repos dominical
et de se confesser. Le clergé dispense les sacrements, comme le baptême, le mariage et l’eucharistie pendant la messe. Ces
pratiques permettent à l’Eglise d’encadrer et de contrôler les populations. L’Eglise acquiert un véritable pouvoir de contrainte
sur les populations car elle dispose d’une panoplie de sanctions pouvant aller jusqu’à l’excommunication en cas de non-
respect du dogme.
Doc 9 : Le Jugement dernier.
1) Que nous apprend la représentation du Jugement dernier sur la cathédrale de Reims sur le pouvoir de contrainte de
l’Eglise et sa capacité à influer moralement sur la société ?
Les chrétiens du Moyen Age croient en une vie éternelle après la mort et au Jugement dernier, c'est-à-dire au retour du Christ
pour juger les vivants et les morts. Les élus seraient destinés au paradis, lieu de bonheur sans fin, alors que les damnés iraient
en enfer subir des souffrances éternelles pour leurs péchés.
La vie du chrétien est donc un combat pour le salut. L’Eglise reste l’alliée du chrétien dans sa lutte contre le diable. Elle affirme
que pour obtenir le salut, il faut respecter le dogme.
Le salut est une quête angoissante et permanente pour les fidèles du Moyen-âge, une véritable obsession. Le tympan de la
cathédrale de Reims montre que l’Eglise veut servir de médiatrice entre les vivants et l’au-delà.
Voir autre exemple p.91 : tympan de Conques.
Les chrétiens face à la question du salut
si non-respect du dogme
et péché
prient pour
les morts
si respect du dogme et
pénitence
Doc 10 : Le portail des saints de la cathédrale de Reims.
1) Quels messages le portail des saints adresse-t-il aux fidèles ?
Les chrétiens croient à l’intercession des saints et participent à leur culte par la prière, le don et le pèlerinage auprès des
reliques.
Doc 11 : Le pèlerinage de Saint-Remi à Reims.
1) Pourquoi les chrétiens se rendent en grand nombre à l’abbaye Saint-Remi de Reims ?
2) Que faut-il faire pour espérer un miracle ?
3) Pourquoi est-il important pour l’historien d’étudier ce pèlerinage ?
La peur de l’enfer est entretenue par l’Eglise car elle permet au clergé de contrôler les populations, de moraliser la société et
de s’enrichir considérablement :
- Contre le versement d’indulgences, le clergé favoriserait l’intercession des saints par la prière.
- Les fidèles sont encouragés à partir en pèlerinage et à multiplier les dons pour obtenir le pardon de leurs péchés. La
possession de reliques par les monastères et autres édifices religieux est donc recherchée car l'afflux de pèlerins
qu'elles entraînent est source de bénéfices importants
Certains historiens ont parlé d’une « économie du salut » qui enrichit considérablement l’Eglise.
Quant au clergé régulier, il reçoit aussi beaucoup de dons car les moines ont une grande réputation de sainteté au Moyen-âge.
Contre de l’argent ou une terre, les fidèles peuvent profiter de la prière permanente des moines, surtout après leur mort.
II. Réforme et lutte contre les dissidences religieuses.
1) La Réforme grégorienne.
Doc 12 : La réforme grégorienne à Reims.
1) D’après ce texte, quel est l’objectif de la réforme grégorienne ?
Au XIème siècle, une partie du clergé séculier est critiquée pour son immoralité et son incompétence. De même, l’autorité du
pape est contestée, notamment par les souverains. Face aux abus, l’Eglise s’engage dans une réforme appelée
« grégorienne », du nom du pape Grégoire VII (1073-1085).
Doc 13 : La moralisation de l’Eglise.
1) Que condamne la réforme grégorienne ? (+doc 14)
2) Quels sont les moyens d’action de l’Eglise ?
Le pape cherche à restaurer la moralité de l’Eglise et de mettre fin aux abus. Elle oblige les clercs à une plus grande discipline.
Elle lutte particulièrement contre le nicolaïsme (mariage ou concubinage des clercs) et la simonie (achat de charges
ecclésiastiques).
Doc 15 : Une réforme politique.
1) Quel est l’autre volet de la réforme grégorienne ? Que cherche à imposer le pape ?
Parallèlement, elle affirme l’indépendance du pape vis-à-vis des rois et de l’empereur, la supériorité du pouvoir spirituel sur le
pouvoir temporel. Evêque de Rome et jusque-là nommé par l’empereur (d’Allemagne), le pape veut être le chef incontesté de
la chrétienté et élu par les cardinaux. Dans le royaume du France et surtout dans le Saint-Empire, la réforme grégorienne est
source de tensions voire d’affrontements car le pape entend nommer les évêques alors que ces derniers étaient auparavant
nommés par le roi => C’est la « querelle des investitures » qui dure de 1075 à 1122.
Doc 16 : Les Dictatus Papae (1075)
1) Quels articles montrent que le pape cherche à imposer son autorité aux rois et à l’empereur ?
En 1075, le pape Grégoire VII publie un texte, les Dictatus Papae, qui est un recueil de 27 propositions définissant les pouvoirs
du pape et justifiant son programme : seul le pape a, par le Christ, un pouvoir absolu et universel (conflit avec l’empereur).
Maître de l’Église, il est au-dessus de tous les princes laïcs (empereur et rois) qu’il peut déposer s’ils ne respectent pas les
droits de Dieu et de l’Église => c’est la théocratie pontificale. Lui seul peut investir et déposer les évêques. Désormais ce sont
les cardinaux qui nomment le pape et non plus l’empereur.
Le pape cherche à apparaître comme le représentant de Dieu, arbitre supérieur des rois et de l’empereur et non plus
simplement le chef de l’Eglise.
2) L’Eglise lutte contre les hérésies : l’exemple des Cathares.
Doc 17 :
La réforme grégorienne a affirmé du pouvoir spirituel sur le temporel. De par son rôle prédominant c’est à l’Eglise de fixer la
place et le rôle des trois ordres dans la société :
- Le clergé a pour fonction de prier pour le salut des chrétiens.
- Les nobles doivent protéger l’Eglise et les pauvres et lutter contre les infidèles.
- Le reste de la société (bourgeois, paysans) doivent travailler pour subvenir aux besoins du clergé et de la noblesse ainsi
qu’aux leurs.
Doc 19 : L’Eglise influence le comportement des chevaliers.
1) Comment l’Eglise met-elle la chevalerie à son service ?
Aux Xème et XIème siècles, l’Eglise met en place les mouvements de la « paix de Dieu » et de la « Trêve de Dieu » => L’objectif
est de moraliser la noblesse et de protéger les biens et les terres de l’Eglise des laïcs mais aussi d’interdire les violences
pendant les périodes liturgiques.
L’Eglise vise également à endiguer les affrontements entre seigneurs et à récupérer la violence des chevaliers à son profit en
faisant de ces derniers des « combattants de Dieu » qui doivent protéger l’Eglise et lutter contre les infidèles et les hérétiques
pour gagner le salut.
Doc 20 : L’appel à la croisade.
1) Comment le pape affirme-t-il sa suprématie sur les laïcs ?
2) Dans quelle mesure la croisade participe-t-elle au renforcement de son pouvoir ?
Au début du XIème siècle, l’Eglise affirme sa suprématie sur les laïcs. Elle n’hésite pas à excommunier des grands laïcs : les rois
de France Robert le Pieux, Philippe Ier ou l’empereur Henri IV…
La croisade lui permet d’affirmer son autorité vis-à-vis des princes, d’unir les chrétiens contre des ennemis communs et de
mettre la chevalerie à son service.
Doc 1 p 102 :
1) Quel vocabulaire est employé pour désigner les Cathares ?
2) En quoi les croyances des Cathares s’opposent au dogme de l’Eglise ?
Doc 2 p 102 :
1) Que reprochent les Cathares à l’Eglise ?
Exercice :
Après avoir lu le doc 5 p 103, expliquez ce qui justifie pour l’Eglise, selon les articles des Dictatus Papae, la croisade
contre les cathares.
Le renforcement de la puissance pontificale s’accompagne d’une plus grande intolérance vis-à-vis des dissidences religieuses
et des autres religions (musulmans et juifs sont qualifiés d’infidèles et subissent des violences et des persécutions).
Parallèlement, de nombreuses hérésies se développent qui dénoncent le pouvoir et la richesse de l’Eglise. Ces hérétiques sont
durement réprimés par l’Eglise qui n’hésite pas à lancer de véritables croisades, parfois avec l’aide du pouvoir politique. Ex :
croisade contre les Cathares soutenus par le roi de France Philippe Auguste dont l’autorité n’était reconnue dans le sud du
royaume.
Conclusion (à rédiger) :
Durant le Moyen Age central, omniprésence de l’Eglise qui encadre les populations et fixe les croyances.
Encadrement croissant des populations et intolérance vis-à-vis des dissidences et des autres religions.
Affirmation de l’autorité pontificale.

Contenu connexe

Tendances

Fiche 5 H 005 2009 Croisades
Fiche 5 H 005 2009 CroisadesFiche 5 H 005 2009 Croisades
Fiche 5 H 005 2009 Croisades
origene
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
tsard La Christianisation
tsard La Christianisationtsard La Christianisation
tsard La Christianisation
TSAden
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Le protestantisme une famille recomposée (ajc2011)
Le protestantisme   une famille recomposée (ajc2011)Le protestantisme   une famille recomposée (ajc2011)
Le protestantisme une famille recomposée (ajc2011)
Christian Apel
 
Specc La Christianisation
Specc La ChristianisationSpecc La Christianisation
Specc La Christianisation
minicoco8
 
DaouL la christianisation
DaouL la christianisationDaouL la christianisation
DaouL la christianisation
laradaou99
 
Perr t la christianisation
Perr t la christianisation Perr t la christianisation
Perr t la christianisation
arty676
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
Présentation sans titre
Présentation sans titrePrésentation sans titre
Présentation sans titre
adaminy
 
Tperr la christanisation
Tperr la christanisationTperr la christanisation
Tperr la christanisation
theoperring
 
cours
courscours
cours
houizot
 
LevyG La Christianisation
LevyG La ChristianisationLevyG La Christianisation
LevyG La Christianisation
gabylevy
 

Tendances (16)

Fiche 5 H 005 2009 Croisades
Fiche 5 H 005 2009 CroisadesFiche 5 H 005 2009 Croisades
Fiche 5 H 005 2009 Croisades
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
tsard La Christianisation
tsard La Christianisationtsard La Christianisation
tsard La Christianisation
 
cours
courscours
cours
 
Le protestantisme une famille recomposée (ajc2011)
Le protestantisme   une famille recomposée (ajc2011)Le protestantisme   une famille recomposée (ajc2011)
Le protestantisme une famille recomposée (ajc2011)
 
Specc La Christianisation
Specc La ChristianisationSpecc La Christianisation
Specc La Christianisation
 
DaouL la christianisation
DaouL la christianisationDaouL la christianisation
DaouL la christianisation
 
History project
History projectHistory project
History project
 
Perr t la christianisation
Perr t la christianisation Perr t la christianisation
Perr t la christianisation
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
Présentation sans titre
Présentation sans titrePrésentation sans titre
Présentation sans titre
 
Tperr la christanisation
Tperr la christanisationTperr la christanisation
Tperr la christanisation
 
cours
courscours
cours
 
LevyG La Christianisation
LevyG La ChristianisationLevyG La Christianisation
LevyG La Christianisation
 

En vedette

La Messe (liturgie)
La Messe (liturgie)La Messe (liturgie)
La Messe (liturgie)
Martine Toda
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens aNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Xavier Monty
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
Vianney Orjebin
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
Vianney Orjebin
 
Histoire 2
Histoire 2Histoire 2
Histoire 2
Vianney Orjebin
 
Littoraux
LittorauxLittoraux
Littoraux
Vianney Orjebin
 
La France à 360° Cours 1
La France à 360°  Cours 1La France à 360°  Cours 1
La France à 360° Cours 1
LaurenceFreudenreich
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
BRUGES, Belgique
BRUGES, BelgiqueBRUGES, Belgique
BRUGES, Belgique
Ungava Louise
 
Sociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbainesSociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbaines
Vianney Orjebin
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 

En vedette (20)

La Messe (liturgie)
La Messe (liturgie)La Messe (liturgie)
La Messe (liturgie)
 
cours
courscours
cours
 
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens aNouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens a
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
 
cours
courscours
cours
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
 
Histoire 2
Histoire 2Histoire 2
Histoire 2
 
Littoraux
LittorauxLittoraux
Littoraux
 
La France à 360° Cours 1
La France à 360°  Cours 1La France à 360°  Cours 1
La France à 360° Cours 1
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
BRUGES, Belgique
BRUGES, BelgiqueBRUGES, Belgique
BRUGES, Belgique
 
Bruges
BrugesBruges
Bruges
 
Sociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbainesSociétés et cultures urbaines
Sociétés et cultures urbaines
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 

Similaire à cours

isram la christinisation
isram la christinisationisram la christinisation
isram la christinisation
meganisrael
 
Clarl la christianinisation
Clarl la christianinisationClarl la christianinisation
Clarl la christianinisation
ClarkeLP
 
Christianisation
ChristianisationChristianisation
Christianisation
athac
 
enepn la christianation
enepn la christianationenepn la christianation
enepn la christianation
nenepekides
 
Le Christianisation de l’Occident
Le Christianisation de l’OccidentLe Christianisation de l’Occident
Le Christianisation de l’Occident
riannamelnik
 
LevyG La christianisation
LevyG La christianisation LevyG La christianisation
LevyG La christianisation
gabylevy
 
Arone la christianisation
Arone la christianisationArone la christianisation
Arone la christianisation
emilyaronoff
 
La Christianisation
La ChristianisationLa Christianisation
La Christianisation
raquel123457
 
Projet christianisation
Projet christianisationProjet christianisation
Projet christianisation
AgentCupcakeX
 
WangX La Christianisation
WangX La ChristianisationWangX La Christianisation
WangX La Christianisation
AgentCupcakeX
 
BrocH La Christianisation
BrocH La ChristianisationBrocH La Christianisation
BrocH La Christianisation
Harrison98765
 
Présentation sans titre
Présentation sans titrePrésentation sans titre
Présentation sans titre
adaminy
 
La Christianisation d'Occident
La Christianisation d'OccidentLa Christianisation d'Occident
La Christianisation d'Occident
daniburman
 
La christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
La christinisaton de l'occident Michael John et PouyannLa christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
La christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
Michael-John
 
levym la christianisation
levym la christianisationlevym la christianisation
levym la christianisation
mayalevy25
 
Abitjlachristianisation
AbitjlachristianisationAbitjlachristianisation
Abitjlachristianisation
jonaabitbol99
 
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpointHistoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
austinludmer
 
Des chrétiens dans l'empire romain
Des chrétiens dans l'empire romainDes chrétiens dans l'empire romain
Des chrétiens dans l'empire romain
Xavier Monty
 
Specc La Christianisation
Specc La ChristianisationSpecc La Christianisation
Specc La Christianisation
minicoco8
 
BrocH La Chirstianisation
BrocH La ChirstianisationBrocH La Chirstianisation
BrocH La Chirstianisation
Harrison98765
 

Similaire à cours (20)

isram la christinisation
isram la christinisationisram la christinisation
isram la christinisation
 
Clarl la christianinisation
Clarl la christianinisationClarl la christianinisation
Clarl la christianinisation
 
Christianisation
ChristianisationChristianisation
Christianisation
 
enepn la christianation
enepn la christianationenepn la christianation
enepn la christianation
 
Le Christianisation de l’Occident
Le Christianisation de l’OccidentLe Christianisation de l’Occident
Le Christianisation de l’Occident
 
LevyG La christianisation
LevyG La christianisation LevyG La christianisation
LevyG La christianisation
 
Arone la christianisation
Arone la christianisationArone la christianisation
Arone la christianisation
 
La Christianisation
La ChristianisationLa Christianisation
La Christianisation
 
Projet christianisation
Projet christianisationProjet christianisation
Projet christianisation
 
WangX La Christianisation
WangX La ChristianisationWangX La Christianisation
WangX La Christianisation
 
BrocH La Christianisation
BrocH La ChristianisationBrocH La Christianisation
BrocH La Christianisation
 
Présentation sans titre
Présentation sans titrePrésentation sans titre
Présentation sans titre
 
La Christianisation d'Occident
La Christianisation d'OccidentLa Christianisation d'Occident
La Christianisation d'Occident
 
La christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
La christinisaton de l'occident Michael John et PouyannLa christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
La christinisaton de l'occident Michael John et Pouyann
 
levym la christianisation
levym la christianisationlevym la christianisation
levym la christianisation
 
Abitjlachristianisation
AbitjlachristianisationAbitjlachristianisation
Abitjlachristianisation
 
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpointHistoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
Histoire projet 2 de la occident vraiment important doc de powerpoint
 
Des chrétiens dans l'empire romain
Des chrétiens dans l'empire romainDes chrétiens dans l'empire romain
Des chrétiens dans l'empire romain
 
Specc La Christianisation
Specc La ChristianisationSpecc La Christianisation
Specc La Christianisation
 
BrocH La Chirstianisation
BrocH La ChirstianisationBrocH La Chirstianisation
BrocH La Chirstianisation
 

Plus de houizot

cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 

Plus de houizot (20)

cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 

Dernier

Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
TarikBouchala
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 

Dernier (10)

Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 

cours

  • 1. THEME 3 : SOCIETES ET CULTURES DE L’EUROPE MEDIEVALE (XIème-XIIIème siècles) Question 1 : La chrétienté médiévale. La Chrétienté : ensemble des chrétiens. Au XIème siècle le terme s’enrichit, il désigne les laïcs et les Etats qui reconnaissent l’autorité du pape. L’Eglise : (ecclésia en grec). Ce mot à 3 sens : il désigne le bâtiment où les fidèles se réunissent (église). Il désigne aussi la communauté des croyants. Au XIème, il désigne l’ensemble du clergé. (Eglise) Introduction Carte p 86 : 1) Quelles sont les limites spatiales de la chrétienté ? 2) Comment cet espace est-il structuré et comment évolue-t-il ? Chrétienté d’Occident, chrétienté d’Orient (schisme de 1054) C’est un espace organisé et hiérarchisé, avec des capitales religieuses, des évêchés, des centres de pèlerinage… C’est un espace en expansion (Christianisation de la Baltique, de la Norvège, Reconquista…) Entre l’an Mil et 1300, le Moyen âge européen est massivement chrétien. Depuis le schisme de 1054, la chrétienté est divisée. En Occident, le pape domine l’Eglise catholique depuis Rome tandis qu’en Orient, les chrétiens orthodoxes sont sous l’autorité du patriarche de Constantinople. C’est un espace organisé et hiérarchisé, avec des capitales religieuses, des évêchés, des centres de pèlerinage… En Occident, l’Eglise est à l’apogée de son pouvoir et domine une société très religieuse. L’Eglise de Rome entend diriger une communauté unie par la religion et étendre son influence (lutte contre les païens du nord de l’Europe et les musulmans). - Quelle est la place de l’Eglise dans la vie sociale, culturelle et économique ? - Quelle est l’importance de la religion dans la vie et les représentations des chrétiens de l’époque médiévale ? - Comment l’Eglise impose-t-elle sa domination et lutte-t-elle contre les dissidences religieuses ? I. La place de l’Eglise dans la vie sociale, culturelle et économique. Etude de cas : Reims et sa cathédrale Que nous apprend la cathédrale de Reims sur la place de l’Eglise dans la société et les mentalités médiévales ? 1) Pourquoi Reims et sa cathédrale ? Doc 1 : Pourquoi Reims et sa cathédrale ? 1) Montrez l’importance de Reims et de sa cathédrale. De par son importance, la ville devient vers le milieu du IIIème siècle l’un des premiers évêchés de Gaule avec, probablement, la construction d’une première église. Autour de l’an 500, l’évêque saint Remi baptise le roi franc Clovis à Reims. Le baptême de Clovis donne naissance au premier royaume catholique issu des ruines de l’Empire romain et fait de la France « la fille ainée de l’Eglise » => doc 2. Reims devient le symbole de la légitimité monarchique et de la toute puissance de l’Eglise puisque les rois de France tiennent leur pouvoir d’elle et reçoivent pour mission de la protéger (le roi est couronné et sacré par l’archevêque de Reims) => doc 3. En mémoire du baptême de Clovis, 31 rois de France sont couronnés dans la cathédrale de Reims, de l’an 816 à 1825. De par sa fonction de « faiseur de rois », l’archevêque de Reims devient l’un des plus puissants et des plus riches seigneurs du royaume et même d’Occident. C’est une puissance religieuse, politique et militaire de premier plan qui se manifeste dans l’architecture monumentale de la ville de Reims => doc 4.
  • 2. 2) L’Eglise organise l’espace. Au Moyen Age, l’Eglise organise l’espace rural et urbain. La place de l’Eglise est très présente dans le paysage qu’elle structure notamment par la construction d’édifices religieux (cathédrales, églises, abbayes, hotels-dieu…) qui manifestent sa puissance et sa richesse ainsi que sa fonction de d’encadrement de la population. A la campagne, les villages s’étendent autour de l’église, alors qu’à la ville l’urbanisation importante qui caractérise la période s’effectue selon la localisation des édifices religieux. A Reims, une première cathédrale est édifiée au Vème siècle. Au cœur de la cité, le siège de l’évêque est la cathédrale et elle symbolise son pouvoir spirituel. Depuis son palais, l’évêque dirige les affaires spirituelles et matérielles de son diocèse, avec ses chanoines. Sous les Carolingiens, la cathédrale est reconstruite. C’est à cette époque que l’archevêque de Reims devient l’un des personnages les plus importants et l’un des plus riches du royaume. Doc 6 : La construction de la cathédrale. 1) Pour quelle raison l’archevêque de Reims fait-il reconstruire la cathédrale ? Au XIIème siècle, alors que la ville ne compte qu’un peu moins de 10 000 habitants, on recense une trentaine d’édifices religieux du fait de la volonté des archevêques de Reims de faire de leur ville un grand centre spirituel et une capitale cléricale du royaume. Au XIIIème siècle, la vieille cathédrale carolingienne est reconstruite. La première pierre de la nouvelle cathédrale gothique est posée en 1211. Les travaux sont arrêtés en 1516, trois siècle après le début du chantier, alors que la cathédrale est inachevée… La cathédrale est longue de 149 m (130 m pour Notre-Dame de Paris), la hauteur de la nef sous voûtes s’élève à 38 m (33 m pour ND de Paris). Doc 7 + Doc 8 : Le clergé régulier de Reims. 1) Pourquoi la vie monastique se développe-t-elle à Reims ? 2) Quelles en sont les conséquences ? A Reims, en plus de la cathédrale, de l’abbatiale Saint-Nicaise, autre chef-d’œuvre gothique de la ville et la basilique saint- Remi dans laquelle sont conservés les reliques de l’évêque ayant baptisé Clovis, on compte de très nombreux monastères ainsi que des bâtiments tenus par les religieux comme les hôpitaux, les aumôneries. Ainsi, on estime que les clercs représentaient 15 % de la population masculine de la ville, ce qui est considérable.
  • 3. 3) L’Eglise encadre les chrétiens et fixe les croyances. La société médiévale est très hiérarchisée. Elle est dominée par l’Eglise qui encadre la société et fixe des règles très strictes. Les trois ordres d’Adalbéron de Laon (Xème siècle). L’Eglise encadre et contrôle les populations grâce au clergé => schéma : - Le clergé séculier vit au contact de la population, l’encadre et lui donne les sacrements. - Le clergé régulier vit dans des monastères à l’écart de la population. L’Europe est quadrillée par un réseau de diocèses et de paroisses => schéma. La paroisse est le cadre de perception de la dîme. L’Eglise délimite les lieux sacrés. L’église et le cimetière sont le cœur de la ville. Doc 2 p 95 1) Quelle est l’utilité de la confession, pour les fidèles d’une part, et pour le clergé d’autre part ? 2) Comment peut-on qualifier les relations entre le clergé et les fidèles ? Relevez des éléments de vocabulaire pour justifier. Le temps est rythmé par les rites, les processions et les prières. Par la prédication, le clergé enseigne aux fidèles les vérités de la foi et les règles de la vie chrétienne : le dogme. Les fidèles sont tenus d’assister à la messe, de respecter le repos dominical et de se confesser. Le clergé dispense les sacrements, comme le baptême, le mariage et l’eucharistie pendant la messe. Ces pratiques permettent à l’Eglise d’encadrer et de contrôler les populations. L’Eglise acquiert un véritable pouvoir de contrainte sur les populations car elle dispose d’une panoplie de sanctions pouvant aller jusqu’à l’excommunication en cas de non- respect du dogme.
  • 4. Doc 9 : Le Jugement dernier. 1) Que nous apprend la représentation du Jugement dernier sur la cathédrale de Reims sur le pouvoir de contrainte de l’Eglise et sa capacité à influer moralement sur la société ? Les chrétiens du Moyen Age croient en une vie éternelle après la mort et au Jugement dernier, c'est-à-dire au retour du Christ pour juger les vivants et les morts. Les élus seraient destinés au paradis, lieu de bonheur sans fin, alors que les damnés iraient en enfer subir des souffrances éternelles pour leurs péchés. La vie du chrétien est donc un combat pour le salut. L’Eglise reste l’alliée du chrétien dans sa lutte contre le diable. Elle affirme que pour obtenir le salut, il faut respecter le dogme. Le salut est une quête angoissante et permanente pour les fidèles du Moyen-âge, une véritable obsession. Le tympan de la cathédrale de Reims montre que l’Eglise veut servir de médiatrice entre les vivants et l’au-delà. Voir autre exemple p.91 : tympan de Conques. Les chrétiens face à la question du salut si non-respect du dogme et péché prient pour les morts si respect du dogme et pénitence Doc 10 : Le portail des saints de la cathédrale de Reims. 1) Quels messages le portail des saints adresse-t-il aux fidèles ? Les chrétiens croient à l’intercession des saints et participent à leur culte par la prière, le don et le pèlerinage auprès des reliques. Doc 11 : Le pèlerinage de Saint-Remi à Reims. 1) Pourquoi les chrétiens se rendent en grand nombre à l’abbaye Saint-Remi de Reims ? 2) Que faut-il faire pour espérer un miracle ? 3) Pourquoi est-il important pour l’historien d’étudier ce pèlerinage ? La peur de l’enfer est entretenue par l’Eglise car elle permet au clergé de contrôler les populations, de moraliser la société et de s’enrichir considérablement : - Contre le versement d’indulgences, le clergé favoriserait l’intercession des saints par la prière. - Les fidèles sont encouragés à partir en pèlerinage et à multiplier les dons pour obtenir le pardon de leurs péchés. La possession de reliques par les monastères et autres édifices religieux est donc recherchée car l'afflux de pèlerins qu'elles entraînent est source de bénéfices importants Certains historiens ont parlé d’une « économie du salut » qui enrichit considérablement l’Eglise. Quant au clergé régulier, il reçoit aussi beaucoup de dons car les moines ont une grande réputation de sainteté au Moyen-âge. Contre de l’argent ou une terre, les fidèles peuvent profiter de la prière permanente des moines, surtout après leur mort.
  • 5. II. Réforme et lutte contre les dissidences religieuses. 1) La Réforme grégorienne. Doc 12 : La réforme grégorienne à Reims. 1) D’après ce texte, quel est l’objectif de la réforme grégorienne ? Au XIème siècle, une partie du clergé séculier est critiquée pour son immoralité et son incompétence. De même, l’autorité du pape est contestée, notamment par les souverains. Face aux abus, l’Eglise s’engage dans une réforme appelée « grégorienne », du nom du pape Grégoire VII (1073-1085). Doc 13 : La moralisation de l’Eglise. 1) Que condamne la réforme grégorienne ? (+doc 14) 2) Quels sont les moyens d’action de l’Eglise ? Le pape cherche à restaurer la moralité de l’Eglise et de mettre fin aux abus. Elle oblige les clercs à une plus grande discipline. Elle lutte particulièrement contre le nicolaïsme (mariage ou concubinage des clercs) et la simonie (achat de charges ecclésiastiques). Doc 15 : Une réforme politique. 1) Quel est l’autre volet de la réforme grégorienne ? Que cherche à imposer le pape ? Parallèlement, elle affirme l’indépendance du pape vis-à-vis des rois et de l’empereur, la supériorité du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel. Evêque de Rome et jusque-là nommé par l’empereur (d’Allemagne), le pape veut être le chef incontesté de la chrétienté et élu par les cardinaux. Dans le royaume du France et surtout dans le Saint-Empire, la réforme grégorienne est source de tensions voire d’affrontements car le pape entend nommer les évêques alors que ces derniers étaient auparavant nommés par le roi => C’est la « querelle des investitures » qui dure de 1075 à 1122. Doc 16 : Les Dictatus Papae (1075) 1) Quels articles montrent que le pape cherche à imposer son autorité aux rois et à l’empereur ? En 1075, le pape Grégoire VII publie un texte, les Dictatus Papae, qui est un recueil de 27 propositions définissant les pouvoirs du pape et justifiant son programme : seul le pape a, par le Christ, un pouvoir absolu et universel (conflit avec l’empereur). Maître de l’Église, il est au-dessus de tous les princes laïcs (empereur et rois) qu’il peut déposer s’ils ne respectent pas les droits de Dieu et de l’Église => c’est la théocratie pontificale. Lui seul peut investir et déposer les évêques. Désormais ce sont les cardinaux qui nomment le pape et non plus l’empereur. Le pape cherche à apparaître comme le représentant de Dieu, arbitre supérieur des rois et de l’empereur et non plus simplement le chef de l’Eglise.
  • 6. 2) L’Eglise lutte contre les hérésies : l’exemple des Cathares. Doc 17 : La réforme grégorienne a affirmé du pouvoir spirituel sur le temporel. De par son rôle prédominant c’est à l’Eglise de fixer la place et le rôle des trois ordres dans la société : - Le clergé a pour fonction de prier pour le salut des chrétiens. - Les nobles doivent protéger l’Eglise et les pauvres et lutter contre les infidèles. - Le reste de la société (bourgeois, paysans) doivent travailler pour subvenir aux besoins du clergé et de la noblesse ainsi qu’aux leurs. Doc 19 : L’Eglise influence le comportement des chevaliers. 1) Comment l’Eglise met-elle la chevalerie à son service ? Aux Xème et XIème siècles, l’Eglise met en place les mouvements de la « paix de Dieu » et de la « Trêve de Dieu » => L’objectif est de moraliser la noblesse et de protéger les biens et les terres de l’Eglise des laïcs mais aussi d’interdire les violences pendant les périodes liturgiques. L’Eglise vise également à endiguer les affrontements entre seigneurs et à récupérer la violence des chevaliers à son profit en faisant de ces derniers des « combattants de Dieu » qui doivent protéger l’Eglise et lutter contre les infidèles et les hérétiques pour gagner le salut. Doc 20 : L’appel à la croisade. 1) Comment le pape affirme-t-il sa suprématie sur les laïcs ? 2) Dans quelle mesure la croisade participe-t-elle au renforcement de son pouvoir ? Au début du XIème siècle, l’Eglise affirme sa suprématie sur les laïcs. Elle n’hésite pas à excommunier des grands laïcs : les rois de France Robert le Pieux, Philippe Ier ou l’empereur Henri IV… La croisade lui permet d’affirmer son autorité vis-à-vis des princes, d’unir les chrétiens contre des ennemis communs et de mettre la chevalerie à son service. Doc 1 p 102 : 1) Quel vocabulaire est employé pour désigner les Cathares ? 2) En quoi les croyances des Cathares s’opposent au dogme de l’Eglise ? Doc 2 p 102 : 1) Que reprochent les Cathares à l’Eglise ? Exercice : Après avoir lu le doc 5 p 103, expliquez ce qui justifie pour l’Eglise, selon les articles des Dictatus Papae, la croisade contre les cathares. Le renforcement de la puissance pontificale s’accompagne d’une plus grande intolérance vis-à-vis des dissidences religieuses et des autres religions (musulmans et juifs sont qualifiés d’infidèles et subissent des violences et des persécutions). Parallèlement, de nombreuses hérésies se développent qui dénoncent le pouvoir et la richesse de l’Eglise. Ces hérétiques sont durement réprimés par l’Eglise qui n’hésite pas à lancer de véritables croisades, parfois avec l’aide du pouvoir politique. Ex : croisade contre les Cathares soutenus par le roi de France Philippe Auguste dont l’autorité n’était reconnue dans le sud du royaume. Conclusion (à rédiger) : Durant le Moyen Age central, omniprésence de l’Eglise qui encadre les populations et fixe les croyances. Encadrement croissant des populations et intolérance vis-à-vis des dissidences et des autres religions. Affirmation de l’autorité pontificale.