SlideShare une entreprise Scribd logo
THEME 2 :
L’INVENTION DE LA CITOYENNETE
DANS LE MONDE ANTIQUE
Rappel du collège (de la 6ème
!) :
- Quels espaces et quels systèmes politiques sont
associés à la notion de citoyenneté dans
l’Antiquité ?
- Formulez une définition « citoyenneté/citoyen »
dans son acception antique et contemporaine.
Problématique générale:
Quelles sont les caractéristiques des
citoyennetés antiques et sont-elles
pour autant des modèles politiques ?
Question 1 :
Citoyenneté et démocratie à Athènes
(Vème-IVème siècles av. J.C.)
Quels sont les liens entre citoyenneté et démocratie à
Athènes ?
I. Citoyens, non-citoyens dans la
démocratie athénienne.
1) Le citoyen évolue dans le cadre de la cité.
Carte p 38-39 :
1) A partir de l’exemple d’Athènes, définissez ce qu’est une cité-
Etat.
2) Quelles sont les particularités d’Athènes à cette époque ?
2 – Etre citoyen à Athènes.
Doc 1 :
1) A quelles conditions devient-on
citoyen athénien ?
3 – Les exclus de la démocratie athénienne.
Doc 5 p 43 :
1) En quoi les métèques sont-ils indispensables à la
cité ?
II. Pratiquer la démocratie à Athènes.
1 – Les droits et les devoirs du citoyen athénien.
Vase à figures noires : un combat
d’hoplite (Vème siècle av. J.C.
Doc 2 :
Doc 3 :
1) Quels sont les
devoirs du citoyen
athénien ?
2 – Une démocratie directe.
Organigramme p 45 :
1) Pourquoi peut-on parler de
« démocratie directe » ?
2) Que peut signifier le tirage au
sort des juges ou des membres
de la Boulé ?
Doc 1 p 44 + 2 p 49 :
- En quoi ces deux objets renforcent-ils l’idée
d’une souveraineté de chaque citoyen ?
Ostrakon marqué du nom de Thémistocle
3 – Les lieux de la démocratie.
L’Acropole vu de l’Agora
Le Parthénon
Statue d’Athéna Parthénos
Le temple d’Athéna Niké, sur l’Acropole
L’Agora
La Stoa (reproduction) sur l’Agora
La colline de la Pnyx
L’Acropole vu de la Pnyx
La colline de l’Aréopage
Doc 3 p 45 :
1) Relevez les différents
engagements de
l’héliaste et classez-les en
plusieurs catégories.
4 – La participation aux activités civiques à
travers l’exemple des Panathénées.
Doc 4 : Préparation et procession des Grandes Panathénées1
« Pendant les quatre ans précédant la cérémonie, quatre petites filles entre sept et onze ans, tirées au
sort parmi les plus nobles familles et confinées sur l’Acropole, tissaient et brodaient le peplos, le voile,
de la déesse Athéna. Elles travaillaient sous la surveillance du magistrat le plus prestigieux d’Athènes,
l’archonte-roi, principal organisateur de la fête.
Durant cinq jours, des sacrifices d’animaux, des jeux, des concours se succédaient. Le dernier jour, une
procession se rendait à l’Acropole pour offrir à la statue d’Athéna le peplos.
Dans la nuit précédant cette procession, les Athéniens respectaient une veillée sacrée et une course
aux flambeaux traversait la ville. Le lendemain, dès l’aube, la procession prenait le départ, sous la
protection de jeunes cavaliers. A l’avant du cortège défilaient les athlètes vainqueurs lors de concours
puis les magistrats et généraux. Les chars étaient suivis par les hoplites armés de leur bouclier rond.
Au centre, la place d’honneur revenait à celles portant le peplos. Derrière elles venaient les victimes
pour le sacrifice et les porteurs d’offrandes pour la déesse, canéphores transportant des corbeilles de
gâteaux sur la tête ou porteurs de vases.
Un tel cortège rassemblait tous les groupes de la cité, hommes comme femmes, citoyens comme
métèques. »
D’après Christophe Badel, Lire l’Antiquité, Documentation française, Documentation photographique,
n°8071, septembre-octobre 2009.
Note
1. On distingue les petites Panathénées qui ont lieu tous les ans, des Grandes Panathénées, plus
fastueuses, célébrées tous les quatre ans.
Doc 5 : Le parcours de la procession
dans la ville.
Doc 6 : La frise du Parthénon (temple
d’Athéna).
Musée de l’Acropole, Athènes
Frise des Panathénées,
Musée de l’Acropole, Athènes
III. La démocratie : un régime politique
en débat.
1 – La démocratie débattue.
Le théâtre de
Dionysos à
Athènes
Théâtre de Dionysos à Athènes
Le théâtre d’Epidaure
Le théâtre de Delphes et le temple d’Apollon
Doc 4 p 49 :
1) Résumez en quelques
lignes la position de chacun des
intervenants.
2) Comment peut-on
nommer chacun des régimes
politiques évoqués ?
2 – La démocratie critiquée.
Doc 7 (+ doc 3 p 49) :
Quel portrait Aristophane
dresse-t-il de la démocratie
athénienne ?
Doc 8 :
1) Quel est la position de
Platon au sujet de la
démocratie ?
1)Que pense Xénophon
au sujet des régimes
politiques de Sparte et
d’Athènes ?
Question 2 :
Citoyenneté et empire à Rome (Ier-
IIIème siècles)
En quoi la conception de la citoyenneté à Rome
diffère-t-elle de celle d’Athènes ?
Le bassin méditerranéen en 330 av. J.C.
Empire d’Alexandre
Quels peuples occupent l’Italie ?
Le bassin méditerranéen en 260 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 220 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 200 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 130 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 50 av. J.C.
Quels sont les autres grandes civilisations ?
Quel espace est dominé par les Romains en 260 av. J.C ?
Dès le début de la République, les Romains font la conquête de l’Italie.
A partir de 264 av. J.C., les Romains affrontent Carthage :
ce sont les guerres puniques.
Durant les guerres puniques, les Romains font la conquête de la Sicile, de la Corse et
de la Sardaigne…
…puis du sud de la Gaule et de l’EspagneQuelle puissance a cessé d’exister en 130 av. J.C ?
En 146 av. J.C. les Romains détruisent Carthage et font la conquête de la Grèce.
En 50 av. J.C, les Romains dominent l’Afrique du Nord, l’Asie Mineure et la Gaule,
conquise en 52 par Jules César.
Les Romains construisent le limes pour protéger les frontières de l’Empire.
Rappel : les conquêtes romaines.
Après la défaite d’Actium en 31 av. J.C., l’Egypte est intégrée à l’empire.
Le bassin méditerranéen en 20 après J.C.
En 70, Rome occupe tout le pourtour méditerranéen.
La Méditerranée devient une « mer intérieure » à l’empire, la Mare nostrum.
Le bassin méditerranéen en 70.
Carte p 60-61 :
1) Quels sont les bénéfices de la conquête dans
les provinces de l’empire ?
Etude de cas :
Citoyenneté et romanisation à Glanum
Carte de Peutinger,
Copie du XIIIème
siècle d’une carte de
l’empire romain
I. Qu’est-ce qu’être citoyen
romain ?
1) Le citoyen possède des droits et des devoirs.
1) Que réclament les plébéiens ?
2) Comment justifient-ils leur
revendication ?
2) Une citoyenneté inégale.
Doc 1
Doc 2
« Ceux qui violent une vierge non encore en puissance maritale, s’ils
sont humiliores, sont condamnés aux mines ; s’ils sont honestiores, ils
sont relégués dans une île ou envoyés en exil ». (…)
Extrait des sentences de Paul (juriste romain) vers 320
LES PRINCIPES DE LA
HIERARCHIE CIVIQUE
Doc 2 p 63 :
1) Quels sont les droits
attachés au statut de
citoyen romain ?
2) En quoi ces droits
sont-ils inégaux ?
3) Les exclus de la citoyenneté.
II. Une citoyenneté ouverte et
intégratrice.
1) Qui devient citoyen ?
Doc 3 :
« Le statut d’oppidum Latinum permet aux notables glaniques
d’obtenir le droit de cité romain, c’est-à-dire les droits civils et
politiques complets de Rome, en endossant une magistrature ;
certains l’avaient déjà reçu au terme d’un long service
militaire, ou encore par faveur personnelle de quelque haut
militaire ou fonctionnaire, tels les Iulii, constructeurs du
mausolée qui subsiste à l’entrée de Glanum. »
Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine,
Editions du patrimoine, 2000.
1) Qui peut recevoir la citoyenneté romaine à Glanum ? Comment ?
Doc 4 :
« Maître, ma dernière maladie m’a fait l’obligé du
médecin Postumus Marinus. Je puis m’en acquitter
avec ton aide si, selon son habitude, ta bonté exauce
mes prières. Je demande donc de donner la
citoyenneté à ses parents Chrysippus fils de
Mithridate et à la femme de ce Chrysippus,
Stratonice fille d’Epigonus, ainsi qu’aux enfants de ce
même Chrysippus, Epigonus et Mithridate. »
Pline le Jeune, gouverneur de Bithynie, lettre à l’empereur
Trajan, début IIème siècle.
1) Qui accorde la citoyenneté ? Pourquoi ?
La Table de Banasa, inscription retrouvée au Maroc en 1939
Doc 1 p 74
Une famille de notables de Glanum :
les Iulii.
Doc 5 :
« Le mausolée de Glanum est un
témoignage exceptionnel de la fierté et du
rang social des Iulii : pour allégeance et
services rendus, notamment pendant la
guerre des Gaules, ils ont reçu la
citoyenneté romaine et mérité de porter le
nom d’une des plus prestigieuses familles
de Rome. Le mausolée, dans sa structure
et dans son décor, raconte l’origine de cet
honneur. »
Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine,
Editions du patrimoine, 2000.
La tholos abrite les deux statues du père
et du fils en toge.
Le socle est constitué de 4 panneaux
en bas-reliefs qui représentent divers
aspects héroïques de la vie des défunts.
Panneau est :
Evocation de la bataille de Zela (-47)
et de la victoire de César contre Pharnace ?
Panneau est :
Scène d’attribution de la
Citoyenneté ou de récits
des exploits d’un membre
de la famille. Le
personnage barbu serait le
père accompagné de la
mère.
Panneau nord :
Evocation d’un combat de cavalerie.
Bataille du Granique (-334) entre Alexandre le
Grand et les Perses.
Panneau sud :
Scène de chasse aux sanglier. Représentation de l’histoire ou des loisirs des Iulii
glaniques.
Panneau ouest :
Thème mythologique : combat autour du corps de Patrocle des Grecs et des Troyens.
Evoque peut-être un évènement réel de la famille, comme la mort du fils aîné au cours
d’un combat.
2) La vie civique à Glanum.
Doc 6 :
« Outre leur rôle politique et administratif dans la cité, ces élites ont pour
mission de contribuer à l’embellissement de la ville, qui doit se conformer
aux modèles imposés par Rome : monuments obligés de la cité, le forum,
les temples, les thermes, les édifices de spectacle sont les lieux où se
rassemble le peuple ; c’est là également que se transmet l’idéologie
impériale, dans la magnificence du décor, la symbolique des images et les
rituels du culte de l’empereur. Glanum, qui a probablement reçu par la
suite – à l’époque augustéenne ? – le titre de colonie latine, mène sous
l’Empire une vie apparemment paisible. Le culte officiel de l’empereur et
de sa famille paraît faire peu à peu ombrage à celui de l’eau guérisseuse
qui avait fait la fortune de la ville. »
Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine,
Editions du patrimoine, 2000.
1) Comment se manifeste la romanisation de la cité ?
Le forum
Les thermes
La curie
La basilique
Le Bouleuterion
Forum
Basilique et Curie
Le centre monumental de Glanum
Le Bouleuterion :
Salle de type hellénique où se réunissaient les notables de la ville indigène.
Il servit de curie jusqu’au Ier siècle.
Le forum
Les thermes
La curie
La basilique
Les temples du culte impérial
Le théâtre ?
Le Bouleuterion
Forum
Petit temple
Grand temple
Temples dédiés au culte impérial
(Ier siècle).
Doc 7 :
« D’importants remaniements affectent le forum de Glanum à
l’époque flavienne (fin du Ier siècle). On observe une volonté
de fermeture des espaces. Ainsi destructuré, le forum se
recentre autour de sa place, et des annexes sont adossées à la
basilique : au centre, une vaste salle carrée sert à la fois, selon
l’usage, de tribunal et de chapelle du culte impérial ; à l’ouest,
une nouvelle curie, dont l’abside abritait sans doute la statue
de l’empereur, remplace le bouleuterion. »
François Brosse, « Urbanisme et architecture publique de Glanum romain », in
Archéothéma n°24, sept-oct 2012.
Évolution du forum entre les Ier
et IIIème siècles.
Doc 8 :
« Noblesse d’épée ou de robe, chacune se doit d’offrir à sa ville une parure
monumentale digne de son nouveau rang, avec les commodités qu’exige le mode de
vie à la romaine. Sur les monuments ruinés de la splendeur salyenne, le centre
urbain est reconstruit par étapes, adapté aux nouvelles exigences de la vie politique
et religieuse.
L’arc est moins bien conservé que le mausolée puisqu’il a perdu son couronnement.
Edifié vers la fin du règne d’Auguste, ce signe de la dignité municipale pourrait
témoigner du statut de colonie latine que Glanum a peut-être reçu à cette époque.
L’arc est bâti sur une limite immatérielle qui ceint la ville et la sépare de son
territoire : le pomoerium. Cette ligne suit le tracé de l’ancien rempart démantelé,
que l’on n’a pas jugé utile de reconstruire sous la Paix romaine. La porte est investie
d’un rôle symbolique et juridique important, qui ne peut guère échapper au
voyageur entrant dans la ville : il quitte la campagne pour pénétrer dans un univers
policé, soumis à l’ordre de Rome et de l’empereur. De fait, l’imagerie sculptée est
éloquente, qui exalte le triomphe du vainqueur et la mission éminemment
civilisatrice de la ville. »
Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine,
Editions du patrimoine, 2000.
) Qui est à l’origine de la construction des monuments de la cité ?
) Au-delà de leur utilité pratique, quelle est la fonction symbolique de ces monuments ?
La Gaule vaincue représentée par un
prisonnier sur l’épaule duquel pose sa
main un personnage dont le manteau
gaulois est drapé à la romaine : peut-être
un indigène romanisé, acquis à la culture
nouvelle et dénonçant les conséquences
de l’insoumission et du rêve
d’indépendance.
Un couple de prisonniers montrant le sort
réservé à la barbarie.
3) L’extension de la citoyenneté dans l’empire
comme condition de l’intégration.
Dédicace des Glanienses (habitants
de Glanum) à l’empereur Caracalla, en
198 après J.C., probablement
associée à une statue sur le forum.
Quel rôle ont joué les
empereurs romains dans
l’intégration des peuples de
l’empire ?
Lyon, capitale des Trois Gaules depuis -27
La Table claudienne, retrouvée à Lyon en 1528
Doc 3 p 67 :
1)Comment l’empereur
Claude justifie-t-il sa
décision ?
Docs 1 p 70 et 5 p 71 :
1) Quelle décision est prise
par l’empereur Caracalla ?
2) Pourquoi Dion Cassius s’y
oppose-t-il ?

Contenu connexe

Tendances

La chrétienté médiévale
La chrétienté médiévaleLa chrétienté médiévale
La chrétienté médiévaleMmeKochert
 
cours
courscours
cours
houizot
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
Vianney Orjebin
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 

Tendances (15)

La chrétienté médiévale
La chrétienté médiévaleLa chrétienté médiévale
La chrétienté médiévale
 
2. Feodalites 888 1180
2. Feodalites 888 11802. Feodalites 888 1180
2. Feodalites 888 1180
 
cours
courscours
cours
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
Les hommes de la Renaissance
Les hommes de la RenaissanceLes hommes de la Renaissance
Les hommes de la Renaissance
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 

En vedette

COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
art
artart
art
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 

En vedette (20)

COURS
COURSCOURS
COURS
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
art
artart
art
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 

Similaire à cours

La citoyenneté dans le monde antique copie
La citoyenneté dans le monde antique copieLa citoyenneté dans le monde antique copie
La citoyenneté dans le monde antique copieOBourda
 
cours
courscours
cours
houizot
 
2nde monde grec
2nde monde grec2nde monde grec
2nde monde grec
NadineHG
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Vivent les langues anciennes 2015
Vivent les langues anciennes 2015Vivent les langues anciennes 2015
Vivent les langues anciennes 2015
Danielle Cadusseau
 
Le monde romain
Le monde romainLe monde romain
Le monde romain
NadineHG
 
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Romel'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
grimberti
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.com
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.comGrece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.com
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.comHélène Kémiktsi
 
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
NadineHG
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
Xavier Monty
 
Fiches histoire 6e integrale
Fiches histoire 6e integraleFiches histoire 6e integrale
Fiches histoire 6e integrale
Caroline Tambareau
 
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à AthènesCitoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Vianney Orjebin
 
Athènes
AthènesAthènes
Athènes
jmdbt
 
Leçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grecLeçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grec
alinslide
 
Cahier de réussites 6e
Cahier de réussites 6eCahier de réussites 6e
Cahier de réussites 6e
Caroline Tambareau
 

Similaire à cours (20)

La citoyenneté dans le monde antique copie
La citoyenneté dans le monde antique copieLa citoyenneté dans le monde antique copie
La citoyenneté dans le monde antique copie
 
cours
courscours
cours
 
2nde monde grec
2nde monde grec2nde monde grec
2nde monde grec
 
cours
courscours
cours
 
Vivent les langues anciennes 2015
Vivent les langues anciennes 2015Vivent les langues anciennes 2015
Vivent les langues anciennes 2015
 
Athenes2
Athenes2Athenes2
Athenes2
 
Le monde romain
Le monde romainLe monde romain
Le monde romain
 
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
L’Europe en dates et en figures. — 01. De l’Antiquité à 1945
 
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Romel'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
l'invention de la citoyenneté à Athènes et à Rome
 
cours
courscours
cours
 
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.com
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.comGrece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.com
Grece nous lui-devons_tout- http://www.projethomere.com
 
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
2nde TH1 C1 Mediterranee antique P.pdf
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au I...
 
Fiches histoire 6e integrale
Fiches histoire 6e integraleFiches histoire 6e integrale
Fiches histoire 6e integrale
 
Citoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à AthènesCitoyenneté et démocratie à Athènes
Citoyenneté et démocratie à Athènes
 
Athènes
AthènesAthènes
Athènes
 
Leçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grecLeçon 1 Introduction au monde grec
Leçon 1 Introduction au monde grec
 
Cahier de réussites 6e
Cahier de réussites 6eCahier de réussites 6e
Cahier de réussites 6e
 

Plus de houizot

cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 
COURS
COURSCOURS
COURS
houizot
 
cours
courscours
cours
houizot
 

Plus de houizot (20)

cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
COURS
COURSCOURS
COURS
 
cours
courscours
cours
 

Dernier

Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
MustaphaZhiri
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 

Dernier (7)

Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 

cours

  • 1. THEME 2 : L’INVENTION DE LA CITOYENNETE DANS LE MONDE ANTIQUE Rappel du collège (de la 6ème !) : - Quels espaces et quels systèmes politiques sont associés à la notion de citoyenneté dans l’Antiquité ? - Formulez une définition « citoyenneté/citoyen » dans son acception antique et contemporaine.
  • 2. Problématique générale: Quelles sont les caractéristiques des citoyennetés antiques et sont-elles pour autant des modèles politiques ?
  • 3. Question 1 : Citoyenneté et démocratie à Athènes (Vème-IVème siècles av. J.C.) Quels sont les liens entre citoyenneté et démocratie à Athènes ?
  • 4. I. Citoyens, non-citoyens dans la démocratie athénienne. 1) Le citoyen évolue dans le cadre de la cité. Carte p 38-39 : 1) A partir de l’exemple d’Athènes, définissez ce qu’est une cité- Etat. 2) Quelles sont les particularités d’Athènes à cette époque ?
  • 5.
  • 6. 2 – Etre citoyen à Athènes. Doc 1 : 1) A quelles conditions devient-on citoyen athénien ?
  • 7. 3 – Les exclus de la démocratie athénienne. Doc 5 p 43 : 1) En quoi les métèques sont-ils indispensables à la cité ?
  • 8. II. Pratiquer la démocratie à Athènes. 1 – Les droits et les devoirs du citoyen athénien.
  • 9. Vase à figures noires : un combat d’hoplite (Vème siècle av. J.C. Doc 2 : Doc 3 : 1) Quels sont les devoirs du citoyen athénien ?
  • 10. 2 – Une démocratie directe. Organigramme p 45 : 1) Pourquoi peut-on parler de « démocratie directe » ? 2) Que peut signifier le tirage au sort des juges ou des membres de la Boulé ?
  • 11. Doc 1 p 44 + 2 p 49 : - En quoi ces deux objets renforcent-ils l’idée d’une souveraineté de chaque citoyen ? Ostrakon marqué du nom de Thémistocle
  • 12. 3 – Les lieux de la démocratie.
  • 13.
  • 14. L’Acropole vu de l’Agora
  • 17. Le temple d’Athéna Niké, sur l’Acropole
  • 19. La Stoa (reproduction) sur l’Agora
  • 20. La colline de la Pnyx
  • 22. La colline de l’Aréopage
  • 23. Doc 3 p 45 : 1) Relevez les différents engagements de l’héliaste et classez-les en plusieurs catégories.
  • 24. 4 – La participation aux activités civiques à travers l’exemple des Panathénées.
  • 25. Doc 4 : Préparation et procession des Grandes Panathénées1 « Pendant les quatre ans précédant la cérémonie, quatre petites filles entre sept et onze ans, tirées au sort parmi les plus nobles familles et confinées sur l’Acropole, tissaient et brodaient le peplos, le voile, de la déesse Athéna. Elles travaillaient sous la surveillance du magistrat le plus prestigieux d’Athènes, l’archonte-roi, principal organisateur de la fête. Durant cinq jours, des sacrifices d’animaux, des jeux, des concours se succédaient. Le dernier jour, une procession se rendait à l’Acropole pour offrir à la statue d’Athéna le peplos. Dans la nuit précédant cette procession, les Athéniens respectaient une veillée sacrée et une course aux flambeaux traversait la ville. Le lendemain, dès l’aube, la procession prenait le départ, sous la protection de jeunes cavaliers. A l’avant du cortège défilaient les athlètes vainqueurs lors de concours puis les magistrats et généraux. Les chars étaient suivis par les hoplites armés de leur bouclier rond. Au centre, la place d’honneur revenait à celles portant le peplos. Derrière elles venaient les victimes pour le sacrifice et les porteurs d’offrandes pour la déesse, canéphores transportant des corbeilles de gâteaux sur la tête ou porteurs de vases. Un tel cortège rassemblait tous les groupes de la cité, hommes comme femmes, citoyens comme métèques. » D’après Christophe Badel, Lire l’Antiquité, Documentation française, Documentation photographique, n°8071, septembre-octobre 2009. Note 1. On distingue les petites Panathénées qui ont lieu tous les ans, des Grandes Panathénées, plus fastueuses, célébrées tous les quatre ans.
  • 26. Doc 5 : Le parcours de la procession dans la ville. Doc 6 : La frise du Parthénon (temple d’Athéna).
  • 28. Frise des Panathénées, Musée de l’Acropole, Athènes
  • 29. III. La démocratie : un régime politique en débat. 1 – La démocratie débattue. Le théâtre de Dionysos à Athènes
  • 30. Théâtre de Dionysos à Athènes
  • 32. Le théâtre de Delphes et le temple d’Apollon
  • 33. Doc 4 p 49 : 1) Résumez en quelques lignes la position de chacun des intervenants. 2) Comment peut-on nommer chacun des régimes politiques évoqués ?
  • 34. 2 – La démocratie critiquée. Doc 7 (+ doc 3 p 49) : Quel portrait Aristophane dresse-t-il de la démocratie athénienne ?
  • 35. Doc 8 : 1) Quel est la position de Platon au sujet de la démocratie ?
  • 36. 1)Que pense Xénophon au sujet des régimes politiques de Sparte et d’Athènes ?
  • 37. Question 2 : Citoyenneté et empire à Rome (Ier- IIIème siècles) En quoi la conception de la citoyenneté à Rome diffère-t-elle de celle d’Athènes ?
  • 38. Le bassin méditerranéen en 330 av. J.C. Empire d’Alexandre Quels peuples occupent l’Italie ? Le bassin méditerranéen en 260 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 220 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 200 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 130 av. J.C.Le bassin méditerranéen en 50 av. J.C. Quels sont les autres grandes civilisations ? Quel espace est dominé par les Romains en 260 av. J.C ? Dès le début de la République, les Romains font la conquête de l’Italie. A partir de 264 av. J.C., les Romains affrontent Carthage : ce sont les guerres puniques. Durant les guerres puniques, les Romains font la conquête de la Sicile, de la Corse et de la Sardaigne… …puis du sud de la Gaule et de l’EspagneQuelle puissance a cessé d’exister en 130 av. J.C ? En 146 av. J.C. les Romains détruisent Carthage et font la conquête de la Grèce. En 50 av. J.C, les Romains dominent l’Afrique du Nord, l’Asie Mineure et la Gaule, conquise en 52 par Jules César. Les Romains construisent le limes pour protéger les frontières de l’Empire. Rappel : les conquêtes romaines. Après la défaite d’Actium en 31 av. J.C., l’Egypte est intégrée à l’empire. Le bassin méditerranéen en 20 après J.C. En 70, Rome occupe tout le pourtour méditerranéen. La Méditerranée devient une « mer intérieure » à l’empire, la Mare nostrum. Le bassin méditerranéen en 70.
  • 39. Carte p 60-61 : 1) Quels sont les bénéfices de la conquête dans les provinces de l’empire ?
  • 40. Etude de cas : Citoyenneté et romanisation à Glanum
  • 41. Carte de Peutinger, Copie du XIIIème siècle d’une carte de l’empire romain
  • 42. I. Qu’est-ce qu’être citoyen romain ? 1) Le citoyen possède des droits et des devoirs.
  • 43. 1) Que réclament les plébéiens ? 2) Comment justifient-ils leur revendication ? 2) Une citoyenneté inégale. Doc 1 Doc 2
  • 44. « Ceux qui violent une vierge non encore en puissance maritale, s’ils sont humiliores, sont condamnés aux mines ; s’ils sont honestiores, ils sont relégués dans une île ou envoyés en exil ». (…) Extrait des sentences de Paul (juriste romain) vers 320 LES PRINCIPES DE LA HIERARCHIE CIVIQUE Doc 2 p 63 : 1) Quels sont les droits attachés au statut de citoyen romain ? 2) En quoi ces droits sont-ils inégaux ?
  • 45. 3) Les exclus de la citoyenneté.
  • 46. II. Une citoyenneté ouverte et intégratrice. 1) Qui devient citoyen ?
  • 47. Doc 3 : « Le statut d’oppidum Latinum permet aux notables glaniques d’obtenir le droit de cité romain, c’est-à-dire les droits civils et politiques complets de Rome, en endossant une magistrature ; certains l’avaient déjà reçu au terme d’un long service militaire, ou encore par faveur personnelle de quelque haut militaire ou fonctionnaire, tels les Iulii, constructeurs du mausolée qui subsiste à l’entrée de Glanum. » Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine, Editions du patrimoine, 2000. 1) Qui peut recevoir la citoyenneté romaine à Glanum ? Comment ?
  • 48. Doc 4 : « Maître, ma dernière maladie m’a fait l’obligé du médecin Postumus Marinus. Je puis m’en acquitter avec ton aide si, selon son habitude, ta bonté exauce mes prières. Je demande donc de donner la citoyenneté à ses parents Chrysippus fils de Mithridate et à la femme de ce Chrysippus, Stratonice fille d’Epigonus, ainsi qu’aux enfants de ce même Chrysippus, Epigonus et Mithridate. » Pline le Jeune, gouverneur de Bithynie, lettre à l’empereur Trajan, début IIème siècle. 1) Qui accorde la citoyenneté ? Pourquoi ?
  • 49. La Table de Banasa, inscription retrouvée au Maroc en 1939 Doc 1 p 74
  • 50. Une famille de notables de Glanum : les Iulii. Doc 5 : « Le mausolée de Glanum est un témoignage exceptionnel de la fierté et du rang social des Iulii : pour allégeance et services rendus, notamment pendant la guerre des Gaules, ils ont reçu la citoyenneté romaine et mérité de porter le nom d’une des plus prestigieuses familles de Rome. Le mausolée, dans sa structure et dans son décor, raconte l’origine de cet honneur. » Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine, Editions du patrimoine, 2000. La tholos abrite les deux statues du père et du fils en toge. Le socle est constitué de 4 panneaux en bas-reliefs qui représentent divers aspects héroïques de la vie des défunts.
  • 51. Panneau est : Evocation de la bataille de Zela (-47) et de la victoire de César contre Pharnace ?
  • 52. Panneau est : Scène d’attribution de la Citoyenneté ou de récits des exploits d’un membre de la famille. Le personnage barbu serait le père accompagné de la mère.
  • 53. Panneau nord : Evocation d’un combat de cavalerie. Bataille du Granique (-334) entre Alexandre le Grand et les Perses.
  • 54. Panneau sud : Scène de chasse aux sanglier. Représentation de l’histoire ou des loisirs des Iulii glaniques.
  • 55. Panneau ouest : Thème mythologique : combat autour du corps de Patrocle des Grecs et des Troyens. Evoque peut-être un évènement réel de la famille, comme la mort du fils aîné au cours d’un combat.
  • 56. 2) La vie civique à Glanum. Doc 6 : « Outre leur rôle politique et administratif dans la cité, ces élites ont pour mission de contribuer à l’embellissement de la ville, qui doit se conformer aux modèles imposés par Rome : monuments obligés de la cité, le forum, les temples, les thermes, les édifices de spectacle sont les lieux où se rassemble le peuple ; c’est là également que se transmet l’idéologie impériale, dans la magnificence du décor, la symbolique des images et les rituels du culte de l’empereur. Glanum, qui a probablement reçu par la suite – à l’époque augustéenne ? – le titre de colonie latine, mène sous l’Empire une vie apparemment paisible. Le culte officiel de l’empereur et de sa famille paraît faire peu à peu ombrage à celui de l’eau guérisseuse qui avait fait la fortune de la ville. » Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine, Editions du patrimoine, 2000. 1) Comment se manifeste la romanisation de la cité ?
  • 57. Le forum Les thermes La curie La basilique Le Bouleuterion
  • 58.
  • 59. Forum Basilique et Curie Le centre monumental de Glanum
  • 60. Le Bouleuterion : Salle de type hellénique où se réunissaient les notables de la ville indigène. Il servit de curie jusqu’au Ier siècle.
  • 61. Le forum Les thermes La curie La basilique Les temples du culte impérial Le théâtre ? Le Bouleuterion
  • 62. Forum Petit temple Grand temple Temples dédiés au culte impérial (Ier siècle).
  • 63. Doc 7 : « D’importants remaniements affectent le forum de Glanum à l’époque flavienne (fin du Ier siècle). On observe une volonté de fermeture des espaces. Ainsi destructuré, le forum se recentre autour de sa place, et des annexes sont adossées à la basilique : au centre, une vaste salle carrée sert à la fois, selon l’usage, de tribunal et de chapelle du culte impérial ; à l’ouest, une nouvelle curie, dont l’abside abritait sans doute la statue de l’empereur, remplace le bouleuterion. » François Brosse, « Urbanisme et architecture publique de Glanum romain », in Archéothéma n°24, sept-oct 2012.
  • 64. Évolution du forum entre les Ier et IIIème siècles.
  • 65.
  • 66. Doc 8 : « Noblesse d’épée ou de robe, chacune se doit d’offrir à sa ville une parure monumentale digne de son nouveau rang, avec les commodités qu’exige le mode de vie à la romaine. Sur les monuments ruinés de la splendeur salyenne, le centre urbain est reconstruit par étapes, adapté aux nouvelles exigences de la vie politique et religieuse. L’arc est moins bien conservé que le mausolée puisqu’il a perdu son couronnement. Edifié vers la fin du règne d’Auguste, ce signe de la dignité municipale pourrait témoigner du statut de colonie latine que Glanum a peut-être reçu à cette époque. L’arc est bâti sur une limite immatérielle qui ceint la ville et la sépare de son territoire : le pomoerium. Cette ligne suit le tracé de l’ancien rempart démantelé, que l’on n’a pas jugé utile de reconstruire sous la Paix romaine. La porte est investie d’un rôle symbolique et juridique important, qui ne peut guère échapper au voyageur entrant dans la ville : il quitte la campagne pour pénétrer dans un univers policé, soumis à l’ordre de Rome et de l’empereur. De fait, l’imagerie sculptée est éloquente, qui exalte le triomphe du vainqueur et la mission éminemment civilisatrice de la ville. » Anne Roth-Congès, Glanum. De l’oppidum salyen à la cité latine, Editions du patrimoine, 2000. ) Qui est à l’origine de la construction des monuments de la cité ? ) Au-delà de leur utilité pratique, quelle est la fonction symbolique de ces monuments ?
  • 67. La Gaule vaincue représentée par un prisonnier sur l’épaule duquel pose sa main un personnage dont le manteau gaulois est drapé à la romaine : peut-être un indigène romanisé, acquis à la culture nouvelle et dénonçant les conséquences de l’insoumission et du rêve d’indépendance. Un couple de prisonniers montrant le sort réservé à la barbarie.
  • 68. 3) L’extension de la citoyenneté dans l’empire comme condition de l’intégration. Dédicace des Glanienses (habitants de Glanum) à l’empereur Caracalla, en 198 après J.C., probablement associée à une statue sur le forum. Quel rôle ont joué les empereurs romains dans l’intégration des peuples de l’empire ?
  • 69. Lyon, capitale des Trois Gaules depuis -27 La Table claudienne, retrouvée à Lyon en 1528
  • 70. Doc 3 p 67 : 1)Comment l’empereur Claude justifie-t-il sa décision ?
  • 71. Docs 1 p 70 et 5 p 71 : 1) Quelle décision est prise par l’empereur Caracalla ? 2) Pourquoi Dion Cassius s’y oppose-t-il ?