SlideShare une entreprise Scribd logo
UNIVERSITE HASSIBA BEN BOUALI DE CHLEF
FACULTE DE GENIE CIVIL ET D’ARCHITECTURE
DEPARTEMENT D’ ARCHITECTURE
M. M.YOUSFI
M. R. REBOUH
Année Universitaire 2011-2012
II.1. Définition
II.2. Différents types de fouilles
II.3. Procédés de terrassement
II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements
II.5. Protection des talus
II.6. Calcul de cubatures
II.7. Renforcement des sols
Chapitre II: Terrassements
II.1. Définition
On désigne par terrassement les opérations consistant à creuser,
déplacer ou transporter des terres; ce sont les travaux destinés à
modifier la forme naturelle du terrain. Cette modification est
réalisée par l’exécution de déblais et de remblais.
Les terrassement constituent les travaux de préparation pour:
- les construction de déblais et de remblais pour les ouvrages
annexes au bâtiment tels que les travaux de voirie.
-l’établissement de la plate-forme de réception de la construction;
-l’exécution des fondations;
-le mise en place des réseaux enterrés;
Le déblai consiste à enlever des
terres initialement en place
exemple : creuser une fouille
afin de réaliser une fondation,
une canalisation, etc.
et le remblai consiste à mettre en
place.
Décapage des terres
Le décapage des terres, appelé également terrassement en découverte,
est un terrassement de très faible profondeur (environ 10 à 30 cm)
destiné à enlever la terre végétale.
Dans le domaine du bâtiment, une fouille est un creusement réalisé
dans le sol, en général après décapage de la terre végétale. Elle fait
partie des travaux de terrassement et constitue le point de départ des
travaux de fondations.
Les fouilles
La rigole
La tranchée
Fouille en pleine masse (excavation)
Le puits
II.2. Différents types de fouilles
Selon la forme géométrique des fouilles, cette dernière sera classée
comme suit :
1) Fouille en rigole : appelle aussi fouille en fondue est la fouille la
plus simple, leur profondeur n'excède pas 1 mètre et leur largeur 2
mètres. Elle est destinée à recevoir des fondations ou certaines
canalisations.
L < 2 m
P < 1 m
Avec L : longueur ; P : profondeur
2) Fouille en tranchée : est une fouille plus profonde, leur
profondeur est supérieure à 1 mètres et leur largeur n'excède pas 2
mètres. Elle est destinée à recevoir les égouts ou les fondations
profondes
P > 1 m
L < 2 m
Avec L : longueur
P : profondeur
II.2. Différents types de fouilles
3) L’excavation (fouille en pleine masse) : réalisée sur la
totalité de l’emprise du bâtiment, plus ou moins profonde,
selon l’importance de la partie enterrée de la construction
II.2. Différents types de fouilles
4) Les fouilles en puits :
La fouille en puits est un terrassement de petite surface mais de
grande profondeur,
on les appelle ainsi lorsque leur profondeur P est supérieure à 1
mètres et que la longueur l est de même ordre de la largeur L.
L
P > L + l
II.3. Procédés de terrassement
En fonction de l’importance des travaux et des caractéristiques
du sol, les terrassements peuvent s’effectuer manuellement,
mécaniquement ou à l’explosif.
1) Exécution manuelle
Les terrassements exécuté manuellement ne peut s’appliquer
qu’ou creusement de rigoles ou d’excavation superficielles en
terrain meuble. Lors de ces travaux, le terrassier utilisera la
pioche pour creuser et la pelle pour dégager le sol à enlever
2) Exécution mécanique
Ce procédé est utilisé lorsque de grandes masses de terres sont
mises en mouvement. Les principaux engins employés sont :
2.1.) Le bulldozer
C’est un tracteur muni d’une large lame à l’avant qui refoule
les terres
2.) La pelle mécanique
C’est un engin automoteur pouvant être équipé de différents
manières, chacune correspondant à un type de travail
particulier
3.) Le chargeur
C’est un engin automoteur monté sur chenilles ou sur roues. Il
est utilisé pour de petits et moyens travaux de chargement ou
de remblayage sur des terrains où les conditions de sol sont
très mauvaises.
4) Exécution à l’explosif
Lorsque les procédés manuels et mécanique s’avèrent
inopérants ( Terrains rocheux durs), on fait recours aux
explosifs.
II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements
1) Le talutage
On donne aux parois une inclinaison suffisante pour assurer la
stabilité des terre. Cette inclinaison ou angle du talus est en
fonction de la nature des sols.
En terrassement, la pente d’un talus est souvent exprimée sous
forme de rapport (1/1, 3/2 .…) dans lequel le numérateur
donne la cote verticale et le dénominateur la cote horizontale.
On sait d’autre part qu’une pente exprimée en % égale la
tangente de l’angle que forme le plan incliné avec le plan
horizontal.
II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements
1) Le talutage
Les pentes maximales des talus admises dans trois types de
terrains sont :
Talus 1/1 dans les terrains ébouleux (peu stable)
Talus 2/1 dans les terrains tendres résistants (stable)
Talus 3/1 dans les terrains très compacts (très stable)
1
1
2
1
3
1
II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements
2) Le blindage
Lorsque le talutage n’est pas possible, la stabilité des parois
peut être assurée par la mise en place d’étais et supports
appropriés qui s’opposent à la poussée des terres :
Profondeur maximale d’une fouille sans blindage
D’une manière générale la profondeur critique est déterminée
par la formule suivante :
C : cohésion, paramètre propre au sol donné par le rapport du sol
γ : poids volumique du sol
II.5. Protection des talus
1) Revêtement végétal
Il suffit souvent de protéger la surface d’une pente très voisine
de celle du talus naturel par la culture de plantes dont les
racines retiennent les terres
II.5. Protection des talus
2) Revêtement artificiel
Si la pente du talus est légèrement supérieure à celle du talus
naturel, on fait recours à une protection artificielle constituée :
De pierre sèche
Posée à même le sol et damée, l’épaisseur peut varier de 0,25
m à 0,50 m, suivant la raideur du talus.
II.5. Protection des talus
De pierre maçonnée
Dans ce cas, le revêtement peut être considéré comme étanche.
Il faut favoriser l’écoulement des eaux d’infiltration par la
réalisation des ouvertures à la base.
II.5. Protection des talus
D’un revêtement en béton (armé ou non)
Le poids de l’ouvrage étant peu important, il est recommandé
d’implanter des piquets assez profonds pour assurer une
meilleure stabilité de l’ouvrage.
II.6. Calcul de cubatures
Le calcul de cubatures est un calcul d’évaluation des volumes
de terres à déplacer pour l’exécution d’un projet.
Le foisonnement
D’une manière générale, lorsqu’on procède à un terrassement
le volume des terres prélevées est toujours supérieur au
volume des fouilles exécutées. Ce phénomène est plus connu
sous le nom foisonnement des terres.
V’ > V
1. Décapage superficiel de végétation de 0,2 m d’épaisseur
Descriptif
2. Terrassement manuel, fouille en rigole de 0,5 m de
profondeur pour les semelles périphériques
3. Terrassement manuel, fouille en rigole de 0,3 m de
profondeur pour les semelles centrales
Exemple d’application
Calculer les volumes de
terre à déplacer pour
l’exemple suivant :
Problèmes typiques des mauvais sols
 Faible capacité de portance (résistance)
 Tassement excessif (compressibilité)
 faible perméabilité (conductivité hydraulique)
 Gonflement et retrait (Changement de volume)
Tassement excessif Effet d’un sol gonflant
II.7. Renforcement des sols
L’amélioration des caractéristiques des sols est une chose rare.
Généralement, on évite de prévoir des constructions de
mauvais terrains. Mais quelques fois, on ne peut pas choisir
une autre implantation. Il faut alors se contenter du site choisi,
et améliorer la qualité des sols déficients.
L’amélioration des sols se fait :
En augmentant leur compacité :
 Diminution du volumes des vides (compactage)
 Remplissage des vides avec un produit résistant (injection)
En modifiant leurs caractéristiques physico-chimiques :
Efficace pour les silts et les argiles
II.7. Renforcement des sols
La consolidation dynamique se fait à partir d’un damage. Il
s’agit un moyen efficace pour densifie profondément les
terrains compressibles.
1) La consolidation dynamique
II.7. Renforcement des sols
II.7. Renforcement des sols
Il s’agit d’introduire dans les vides du sol un produit se
rigidifiant par la suite. Les facteurs principaux permettant de
choisir les produits à injecter sont les dimensions des vides ou
des fissures à remplir. Généralement, on utilise un coulis.
2) Les injections dans le sol
Atelier de forage et pompes
d’injection
II.7. Renforcement des sols
Dans le cas d’implantation en terrain très humide mais d’allure
sensiblement horizontale, on isole la construction des venues
d’eau par un drainage périphérique. Une canalisation
constituée d’éléments céramique placés bout à bout mais pas
jointoyée, ou de simples tubes plastique rigides emboités,
perforés suivant la génératrice supérieure, est établie en fond
de tranchée.
3) Assainissement et drainage
Ce drain collecte et achemine les eaux par gravité vers un
collecteur d’assainissement. Les tranchée sont remblayées par
des éléments grossiers de granularité décroissante du bas vers
le haut
Installation des drains
Exercice d’application (calcul de cubatures)
9.6m 3m
3 m
4.8m
3.8m
3.8m
4m4m2.8m
3 m
5.6 m
3 m
18.6 m
15.6m
2m
r=3m
Descriptif
 Décapage superficiel de la terre végétale de 20 cm sur la totalité
de l’emprise du bâtiment.
 Fouille en pleine masse de profondeur de 3 m.
 Talus 1/1 pour éviter l’effondrement des parois.
 Fouille en rigole pour les semelles périphériques (filantes)
(l = 80 cm et P = 50 cm).
 Fouille en rigole pour les semelles centrales (isolée)
(l = 80 cm, L = 80 et P = 90 cm).
Travail demandé :
 Calculer les volumes des terres à déplacer, sachant que, le
foisonnement est égal à 15%.

Contenu connexe

Tendances

Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin
seif chaib
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
MawloudFellahi
 
structure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnellestructure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnelle
Slimane Kemiha
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
Sami Sahli
 
Terrassment groupe N'1
Terrassment groupe N'1Terrassment groupe N'1
Terrassment groupe N'1
GCissat2012
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
analyse urbaine de la ville de Jijel
analyse urbaine de la ville de Jijel analyse urbaine de la ville de Jijel
analyse urbaine de la ville de Jijel
Sami Sahli
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
Ilyas Driouche
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
Abdoulaye SECK
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Archi Guelma
 
Diaporama contreventement
Diaporama contreventementDiaporama contreventement
Diaporama contreventement
maeangld
 
Revetements murs et sols
Revetements murs et solsRevetements murs et sols
Revetements murs et sols
Nour El Houda Mchr
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
Sami Sahli
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
Archi Guelma
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Expose
ExposeExpose
Expose
 
Terrassement.fin
Terrassement.fin Terrassement.fin
Terrassement.fin
 
Fondations 03
Fondations 03Fondations 03
Fondations 03
 
Construction mixte
Construction mixteConstruction mixte
Construction mixte
 
Béton armé
Béton arméBéton armé
Béton armé
 
Planchers 05
Planchers 05Planchers 05
Planchers 05
 
structure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnellestructure spatiale tridimensionnelle
structure spatiale tridimensionnelle
 
Cour voiles
Cour voilesCour voiles
Cour voiles
 
Terrassment groupe N'1
Terrassment groupe N'1Terrassment groupe N'1
Terrassment groupe N'1
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
analyse urbaine de la ville de Jijel
analyse urbaine de la ville de Jijel analyse urbaine de la ville de Jijel
analyse urbaine de la ville de Jijel
 
Fondation superficielle
Fondation superficielleFondation superficielle
Fondation superficielle
 
Types de plancher en construction
Types de plancher en constructionTypes de plancher en construction
Types de plancher en construction
 
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POSCours les instument d'urbanisme PDAU POS
Cours les instument d'urbanisme PDAU POS
 
Diaporama contreventement
Diaporama contreventementDiaporama contreventement
Diaporama contreventement
 
Revetements murs et sols
Revetements murs et solsRevetements murs et sols
Revetements murs et sols
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
Structure metalique
Structure metaliqueStructure metalique
Structure metalique
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 

Similaire à Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement

Constructions Et Batiments
Constructions Et BatimentsConstructions Et Batiments
Constructions Et Batiments
OURAHOU Mohamed
 
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment - 92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
Hani sami joga
 
fondations02-130909033455-_2.pdf
fondations02-130909033455-_2.pdffondations02-130909033455-_2.pdf
fondations02-130909033455-_2.pdf
YoussefLrhilrha
 
Le terrassement ...
Le terrassement                                                              ...Le terrassement                                                              ...
Le terrassement ...Ab Dou
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
dalia yaici
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
MohamedAmineLemdani1
 
Cours sur Géotechnique et fondations .pptx
Cours sur Géotechnique et fondations .pptxCours sur Géotechnique et fondations .pptx
Cours sur Géotechnique et fondations .pptx
YoussefLrhilrha
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
MariemHAMOUDA2
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
ImeneBoulbir
 
02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondationsm.a bensaaoud
 
02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations
fritz donald Piam Njomo
 
Méthodes dexploitation S souterraines.pdf
Méthodes dexploitation S souterraines.pdfMéthodes dexploitation S souterraines.pdf
Méthodes dexploitation S souterraines.pdf
mohamedHanouni
 
Mur de soutenement
Mur de soutenementMur de soutenement
Mur de soutenement
yacineidoughi
 
Amélioration des sols.pdf
Amélioration des sols.pdfAmélioration des sols.pdf
Amélioration des sols.pdf
OussamaElGoubiha
 
Parois enterrees-fascicule
Parois enterrees-fasciculeParois enterrees-fascicule
Parois enterrees-fascicule
Najib TAHIR
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
aladin brinsi
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
NestaNesta2
 
liquefaction.pptx
liquefaction.pptxliquefaction.pptx
liquefaction.pptx
AbirNour1
 

Similaire à Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement (20)

Constructions Et Batiments
Constructions Et BatimentsConstructions Et Batiments
Constructions Et Batiments
 
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment - 92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
92 questions avec réponses - QCM Bâtiment -
 
fondations02-130909033455-_2.pdf
fondations02-130909033455-_2.pdffondations02-130909033455-_2.pdf
fondations02-130909033455-_2.pdf
 
Le terrassement ...
Le terrassement                                                              ...Le terrassement                                                              ...
Le terrassement ...
 
Fondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierreFondations & structure en pierre
Fondations & structure en pierre
 
Exposé Construction.ppt
Exposé Construction.pptExposé Construction.ppt
Exposé Construction.ppt
 
Cours sur Géotechnique et fondations .pptx
Cours sur Géotechnique et fondations .pptxCours sur Géotechnique et fondations .pptx
Cours sur Géotechnique et fondations .pptx
 
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.pptamineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
amineexposterrassementetvrd-130512040505-phpapp01.ppt
 
Les fondations
Les fondationsLes fondations
Les fondations
 
02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations
 
02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations02 terrassements-et-fondations
02 terrassements-et-fondations
 
Méthodes dexploitation S souterraines.pdf
Méthodes dexploitation S souterraines.pdfMéthodes dexploitation S souterraines.pdf
Méthodes dexploitation S souterraines.pdf
 
Mur de soutenement
Mur de soutenementMur de soutenement
Mur de soutenement
 
Amélioration des sols.pdf
Amélioration des sols.pdfAmélioration des sols.pdf
Amélioration des sols.pdf
 
Parois enterrees-fascicule
Parois enterrees-fasciculeParois enterrees-fascicule
Parois enterrees-fascicule
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
rapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civilrapport de stage ouvier génie civil
rapport de stage ouvier génie civil
 
Travaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdfTravaux-de-Terrassement.pdf
Travaux-de-Terrassement.pdf
 
liquefaction.pptx
liquefaction.pptxliquefaction.pptx
liquefaction.pptx
 
Fondations 02
Fondations 02Fondations 02
Fondations 02
 

Plus de Archi Guelma

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
Archi Guelma
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
Archi Guelma
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Archi Guelma
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
Archi Guelma
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
Archi Guelma
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
Archi Guelma
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Archi Guelma
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Archi Guelma
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Archi Guelma
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Archi Guelma
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
Archi Guelma
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
Archi Guelma
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
Archi Guelma
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
Archi Guelma
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
Archi Guelma
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
Archi Guelma
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Archi Guelma
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
Archi Guelma
 
Le BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémiqueLe BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémique
Archi Guelma
 
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturaleL'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
Archi Guelma
 

Plus de Archi Guelma (20)

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
 
Le BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémiqueLe BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémique
 
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturaleL'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
 

Dernier

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
MustaphaZhiri
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 

Dernier (7)

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 

Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement

  • 1. UNIVERSITE HASSIBA BEN BOUALI DE CHLEF FACULTE DE GENIE CIVIL ET D’ARCHITECTURE DEPARTEMENT D’ ARCHITECTURE M. M.YOUSFI M. R. REBOUH Année Universitaire 2011-2012
  • 2. II.1. Définition II.2. Différents types de fouilles II.3. Procédés de terrassement II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements II.5. Protection des talus II.6. Calcul de cubatures II.7. Renforcement des sols Chapitre II: Terrassements
  • 3. II.1. Définition On désigne par terrassement les opérations consistant à creuser, déplacer ou transporter des terres; ce sont les travaux destinés à modifier la forme naturelle du terrain. Cette modification est réalisée par l’exécution de déblais et de remblais. Les terrassement constituent les travaux de préparation pour: - les construction de déblais et de remblais pour les ouvrages annexes au bâtiment tels que les travaux de voirie. -l’établissement de la plate-forme de réception de la construction; -l’exécution des fondations; -le mise en place des réseaux enterrés;
  • 4. Le déblai consiste à enlever des terres initialement en place exemple : creuser une fouille afin de réaliser une fondation, une canalisation, etc. et le remblai consiste à mettre en place.
  • 5. Décapage des terres Le décapage des terres, appelé également terrassement en découverte, est un terrassement de très faible profondeur (environ 10 à 30 cm) destiné à enlever la terre végétale.
  • 6. Dans le domaine du bâtiment, une fouille est un creusement réalisé dans le sol, en général après décapage de la terre végétale. Elle fait partie des travaux de terrassement et constitue le point de départ des travaux de fondations. Les fouilles La rigole La tranchée Fouille en pleine masse (excavation) Le puits
  • 7. II.2. Différents types de fouilles Selon la forme géométrique des fouilles, cette dernière sera classée comme suit : 1) Fouille en rigole : appelle aussi fouille en fondue est la fouille la plus simple, leur profondeur n'excède pas 1 mètre et leur largeur 2 mètres. Elle est destinée à recevoir des fondations ou certaines canalisations. L < 2 m P < 1 m Avec L : longueur ; P : profondeur
  • 8. 2) Fouille en tranchée : est une fouille plus profonde, leur profondeur est supérieure à 1 mètres et leur largeur n'excède pas 2 mètres. Elle est destinée à recevoir les égouts ou les fondations profondes P > 1 m L < 2 m Avec L : longueur P : profondeur II.2. Différents types de fouilles
  • 9. 3) L’excavation (fouille en pleine masse) : réalisée sur la totalité de l’emprise du bâtiment, plus ou moins profonde, selon l’importance de la partie enterrée de la construction II.2. Différents types de fouilles
  • 10. 4) Les fouilles en puits : La fouille en puits est un terrassement de petite surface mais de grande profondeur, on les appelle ainsi lorsque leur profondeur P est supérieure à 1 mètres et que la longueur l est de même ordre de la largeur L. L P > L + l
  • 11.
  • 12. II.3. Procédés de terrassement En fonction de l’importance des travaux et des caractéristiques du sol, les terrassements peuvent s’effectuer manuellement, mécaniquement ou à l’explosif. 1) Exécution manuelle Les terrassements exécuté manuellement ne peut s’appliquer qu’ou creusement de rigoles ou d’excavation superficielles en terrain meuble. Lors de ces travaux, le terrassier utilisera la pioche pour creuser et la pelle pour dégager le sol à enlever
  • 13. 2) Exécution mécanique Ce procédé est utilisé lorsque de grandes masses de terres sont mises en mouvement. Les principaux engins employés sont : 2.1.) Le bulldozer C’est un tracteur muni d’une large lame à l’avant qui refoule les terres
  • 14. 2.) La pelle mécanique C’est un engin automoteur pouvant être équipé de différents manières, chacune correspondant à un type de travail particulier
  • 15. 3.) Le chargeur C’est un engin automoteur monté sur chenilles ou sur roues. Il est utilisé pour de petits et moyens travaux de chargement ou de remblayage sur des terrains où les conditions de sol sont très mauvaises.
  • 16. 4) Exécution à l’explosif Lorsque les procédés manuels et mécanique s’avèrent inopérants ( Terrains rocheux durs), on fait recours aux explosifs.
  • 17. II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements 1) Le talutage On donne aux parois une inclinaison suffisante pour assurer la stabilité des terre. Cette inclinaison ou angle du talus est en fonction de la nature des sols. En terrassement, la pente d’un talus est souvent exprimée sous forme de rapport (1/1, 3/2 .…) dans lequel le numérateur donne la cote verticale et le dénominateur la cote horizontale. On sait d’autre part qu’une pente exprimée en % égale la tangente de l’angle que forme le plan incliné avec le plan horizontal.
  • 18.
  • 19.
  • 20. II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements 1) Le talutage Les pentes maximales des talus admises dans trois types de terrains sont : Talus 1/1 dans les terrains ébouleux (peu stable) Talus 2/1 dans les terrains tendres résistants (stable) Talus 3/1 dans les terrains très compacts (très stable) 1 1 2 1 3 1
  • 21. II.4. Mesures de sécurité pendant les terrassements 2) Le blindage Lorsque le talutage n’est pas possible, la stabilité des parois peut être assurée par la mise en place d’étais et supports appropriés qui s’opposent à la poussée des terres : Profondeur maximale d’une fouille sans blindage D’une manière générale la profondeur critique est déterminée par la formule suivante : C : cohésion, paramètre propre au sol donné par le rapport du sol γ : poids volumique du sol
  • 22. II.5. Protection des talus 1) Revêtement végétal Il suffit souvent de protéger la surface d’une pente très voisine de celle du talus naturel par la culture de plantes dont les racines retiennent les terres
  • 23. II.5. Protection des talus 2) Revêtement artificiel Si la pente du talus est légèrement supérieure à celle du talus naturel, on fait recours à une protection artificielle constituée : De pierre sèche Posée à même le sol et damée, l’épaisseur peut varier de 0,25 m à 0,50 m, suivant la raideur du talus.
  • 24. II.5. Protection des talus De pierre maçonnée Dans ce cas, le revêtement peut être considéré comme étanche. Il faut favoriser l’écoulement des eaux d’infiltration par la réalisation des ouvertures à la base.
  • 25. II.5. Protection des talus D’un revêtement en béton (armé ou non) Le poids de l’ouvrage étant peu important, il est recommandé d’implanter des piquets assez profonds pour assurer une meilleure stabilité de l’ouvrage.
  • 26. II.6. Calcul de cubatures Le calcul de cubatures est un calcul d’évaluation des volumes de terres à déplacer pour l’exécution d’un projet. Le foisonnement D’une manière générale, lorsqu’on procède à un terrassement le volume des terres prélevées est toujours supérieur au volume des fouilles exécutées. Ce phénomène est plus connu sous le nom foisonnement des terres. V’ > V
  • 27. 1. Décapage superficiel de végétation de 0,2 m d’épaisseur Descriptif 2. Terrassement manuel, fouille en rigole de 0,5 m de profondeur pour les semelles périphériques 3. Terrassement manuel, fouille en rigole de 0,3 m de profondeur pour les semelles centrales Exemple d’application Calculer les volumes de terre à déplacer pour l’exemple suivant :
  • 28. Problèmes typiques des mauvais sols  Faible capacité de portance (résistance)  Tassement excessif (compressibilité)  faible perméabilité (conductivité hydraulique)  Gonflement et retrait (Changement de volume) Tassement excessif Effet d’un sol gonflant
  • 29. II.7. Renforcement des sols L’amélioration des caractéristiques des sols est une chose rare. Généralement, on évite de prévoir des constructions de mauvais terrains. Mais quelques fois, on ne peut pas choisir une autre implantation. Il faut alors se contenter du site choisi, et améliorer la qualité des sols déficients. L’amélioration des sols se fait : En augmentant leur compacité :  Diminution du volumes des vides (compactage)  Remplissage des vides avec un produit résistant (injection) En modifiant leurs caractéristiques physico-chimiques : Efficace pour les silts et les argiles
  • 30. II.7. Renforcement des sols La consolidation dynamique se fait à partir d’un damage. Il s’agit un moyen efficace pour densifie profondément les terrains compressibles. 1) La consolidation dynamique
  • 32. II.7. Renforcement des sols Il s’agit d’introduire dans les vides du sol un produit se rigidifiant par la suite. Les facteurs principaux permettant de choisir les produits à injecter sont les dimensions des vides ou des fissures à remplir. Généralement, on utilise un coulis. 2) Les injections dans le sol Atelier de forage et pompes d’injection
  • 33. II.7. Renforcement des sols Dans le cas d’implantation en terrain très humide mais d’allure sensiblement horizontale, on isole la construction des venues d’eau par un drainage périphérique. Une canalisation constituée d’éléments céramique placés bout à bout mais pas jointoyée, ou de simples tubes plastique rigides emboités, perforés suivant la génératrice supérieure, est établie en fond de tranchée. 3) Assainissement et drainage Ce drain collecte et achemine les eaux par gravité vers un collecteur d’assainissement. Les tranchée sont remblayées par des éléments grossiers de granularité décroissante du bas vers le haut
  • 35. Exercice d’application (calcul de cubatures) 9.6m 3m 3 m 4.8m 3.8m 3.8m 4m4m2.8m 3 m 5.6 m 3 m 18.6 m 15.6m 2m r=3m
  • 36. Descriptif  Décapage superficiel de la terre végétale de 20 cm sur la totalité de l’emprise du bâtiment.  Fouille en pleine masse de profondeur de 3 m.  Talus 1/1 pour éviter l’effondrement des parois.  Fouille en rigole pour les semelles périphériques (filantes) (l = 80 cm et P = 50 cm).  Fouille en rigole pour les semelles centrales (isolée) (l = 80 cm, L = 80 et P = 90 cm). Travail demandé :  Calculer les volumes des terres à déplacer, sachant que, le foisonnement est égal à 15%.