SlideShare une entreprise Scribd logo
2013
CHIFFRES CLÉS

FÉVRIER 2014

DOSSIER DE PRESSE

H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E

© Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du
Comité Francéclat. Pour toute utilisation des chiffres publiés dans ce
dossier, la source « Comité Francéclat » doit être citée.
>

INTRODUCTION

2013
H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E

Après 3 années de progression (+ 21 %), la production française
d'horlogerie et de bijouterie a marqué le pas en 2013 (- 7 %). Par contre,
les exportations ont poursuivi leur croissance (+ 8 %), à un rythme
supérieur à celui des importations (+ 5 %).
La conjoncture économique difficile n'a pas épargné le marché français
de l'horlogerie-bijouterie qui, à 5,1 milliards d'euros, a enregistré une
baisse de 4 % en 2013. La courbe des ventes de montres et de bijoux
reflète une fois encore l'évolution du moral des français.
Cette atonie des ventes n'est pas forcément révélatrice des mutations
du marché.
Les bijoux en or 750 millièmes conservent leur leadership en valeur
(75 % des ventes de bijoux or) tandis que les bijoux en or 375 millièmes
ont conquis la première place en volume, essentiellement portés par les
bijouteries implantées en centre commercial.
Les variations du cours de l'or compliquent l'analyse : en effet, après
une forte augmentation ces dernières années, la courbe s'est inversée
en 2013 avec une baisse de 18 %.
Côté horlogerie, les montres à moins de 100 s ont particulièrement
décroché (- 8 %). Les ventes de modèles à plus de 3 000 s restent
stables. Seul le segment des montres de 1 000 à 3 000 s a connu une
évolution positive.
Certains produits de niche ont bénéficié d'un engouement des consommateurs, qu'il s'agisse des "beads" et autres bijoux personnalisables ou
encore du métal "rose" (or, plaqué or, acier PVD…) tant pour les bijoux
que pour les montres, y compris pour hommes.

Le Comité Francéclat est le comité professionnel de développement économique au service des secteurs de
l'horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l'orfèvrerie et des arts de la table. Il mène des actions dans les
domaines suivants : création, développement technique, études statistiques et économiques, promotion sur le
marché français et soutien au développement international.

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.2/14
> 2 milliards d’euros HT de chiffre d’affaires

>

CHIFFRES CLÉS 2013

> 5,4 milliards d’euros HT

2013

CHIFFRES CLÉS

> 6,2 milliards d’euros HT

H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E

•

LA PRODUCTION

> 5,1 milliards d’euros TTC

Évolution 2013/2012 : - 7 %

(Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations)

•

LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS

Évolution 2013/2012 : + 8 %

(Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations)

•

LES IMPORTATIONS

Évolution 2013/2012 : + 5 %

(Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations)

•

LES VENTES EN FRANCE

Évolution 2013/2012 : - 4 %
(Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK)

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.3/14
>

>

PRODUCTION

I

EXPORTATIONS

I

IMPORTATIONS

LA PRODUCTION
(Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations)
>

2 milliards d’euros HT en 2013 (estimation)
1 692

Millions d’euros H.T.
1 458

1 487

1 634

1 638

1 674
1 515

1 496

dont
bijoux
or
1 061 Ms

269

dont
montres
61 Ms

1 526

1 375
Bijouterie-joaillerie
380

372
321
287

286

291
231

190

198

2009

2010

285

232

Horlogerie

232
208

213

186

214
201

229

2012

2013

223

Bijouterie fantaisie

2004

2005

2006

2007

2008

2011

LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS
(Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations)

5,4 milliards d’euros HT en 2013 (estimation)
3 232
2 969
2 347

Millions d’euros H.T.

dont
bijoux
or
2 815 Ms

1 696
1 568
1 342

Bijouterie-joaillerie
939

1 427

1 327

1 680

1 787
dont
montres
1 338 Ms

1 101
1 388
1 119
1 028
979

927

842

Horlogerie

353

658

313

580
269
246
233

233

2006

2007

240
218

208
Bijouterie fantaisie

177

2004

2005

2008

2009

2010

2011

2012

2013

En 2013, nos exportations et réexportations de montres ont été principalement destinées
aux pays de l’Union Européenne. Nos premiers marchés sont l’Allemagne, l’Italie et le
Royaume-Uni.
Pour les bijoux en or, la Suisse reste le premier pays client de la France mais il s’agit
essentiellement de transit. Elle est suivie du Royaume-Uni et de l’Italie.

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.4/14
>

>

PRODUCTION

I

EXPORTATIONS

I

IMPORTATIONS

Répartition des exportations et réexportations en 2013

Millions d’euros H.T.

Montres

1 338

Horlogerie

1 787
Bijouterie-joaillerie

3 232

Bijoux en or

2 815

Composants, horloges…

449

Bijoux en argent, pierres…

417

Bijouterie fantaisie

353

LES IMPORTATIONS
(Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations)

6,2 milliards d’euros HT en 2013 (estimation)

Répartition des importations en 2013

Millions d’euros H.T.
Montres

2 012

Bijoux en or

Horlogerie

Bijouterie-joaillerie

2 289

3 452

2 440

Composants, horloges…

Bijoux en argent, pierres…

277

1 012

Bijouterie fantaisie

469

La Suisse reste largement le premier fournisseur de montres de la France en valeur,
devant la Chine, premier fournisseur en quantité.
La Suisse (transit compris) est également notre principal fournisseur de bijoux en or,
précédant l’Italie et le Royaume-Uni.
Pour l’ensemble du secteur horlogerie-bijouterie-joaillerie, le taux de couverture de nos
importations par nos exportations, bien qu’encore déficitaire, a progressé de trois points
en 2013 par rapport à 2012.

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.5/14
>

>

MARCHÉ DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE

LE MARCHÉ FRANÇAIS
DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE EN 2013
(Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK)

5,1 milliards d’euros en 2013
• Bijoux en or tous titres : - 7 %
dont or 750 ‰ : - 15 %
dont or 375 ‰ : + 27 %

Évolution 2013/2012 : - 4 %

• Bijoux en argent : stable
• Montres : - 3 %

Évolution annuelle des ventes en valeur

+5%
+3%
+2%

+2%

+1%
2005
2004

2008
2006

2009

2007

2012
2010

2013

2011

-1%
-2%

-2%

-2%
-4%

Évolution par circuits de distribution

2013/2012

Total horlogerie-bijouterie

-4%

• Bijoutiers-horlogers en ville (y compris les grands magasins)

- 5 %

• Bijoutiers-horlogers en centre commercial

- 4 %

• Bijouteries fantaisie*

+6%

• Grandes surfaces

- 10 %

• Autres circuits (vente à distance, artisans, boutiques de prêt-à-porter, DOM...)

- 2 %

*

Y compris les bijoux fantaisie vendus dans les grands magasins

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.6/14
>

MARCHÉ DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE

Répartition des ventes en valeur en 2013

15,5 %
Or 375 ‰

Bijoux en argent (14 %)
et en plaqué or (1,5 %)

10,5 %

10,5 %
Bijoux fantaisie

42 %
Bijoux en or tous titres

26,5 %
Or 750 ‰

Montres

31,5 %

5,5 %
Autres (bracelets de montres, réveils, réparations…)

En milliards d’euros

• Bijoux en or tous titres

2,1

dont or 750 ‰ : 1,6
dont or 375 ‰ : 0,5

• Bijoux en argent et en plaqué or
dont argent :

0,8

0,7

• Bijoux fantaisie

0,5

Bijouterie

3,4

Montres

1,4

Autres

0,3

HORLOGERIE-BIJOUTERIE

5,1

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.7/14
>

>

MARCHÉ DES BIJOUX

LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN 2013
3,4 milliards d’euros en 2013
66

66
64

64

65

67

66

67
63

61

Unités (millions)
3 971

3 949
3 882

Valeur (millions s)

3 876

3 871

3 803

3 790

3 828
3 647
3 488

Prix moyen (en s)

62

61

60

59

2004

2005

2006

59

57

57

57

58

57

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Structure des ventes

UNITÉS

2011

2012

VALEUR

2013

2011

2012

2013

14,0 %

9,2 %

6,7 %

Bijoux en or 750 ‰

61,3 %

52,3 %

46,5 %

2,5 %

6,5 %

8,6 %

Bijoux en or 375 ‰

4,4 %

1 1 ,7 %

15,5 %

29,7 %

29,7 %

30,8 %

Bijoux en argent

18,5 %

19,6 %

20,5 %

4,2 %

3,4 %

2,9 %

Bijoux en plaqué or

2,5 %

2,2 %

2,1 %

49,6 %

51,2 %

51,0 %

Bijoux fantaisie

13,3 %

14,2 %

15,4 %

100 %

100 %

100 %

Total

100 %

100 %

100 %

Prix moyen des bijoux précieux en 2013

Bijoux en or 750 ‰

395 s

Bijoux en or 375 ‰

103 s

Bijoux en argent

38 s

Bijoux en plaqué or

42 s

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.8/14
>

>

MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES

LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX
EN OR TOUS TITRES EN 2013

2,1 milliards d’euros en 2013

Évolution annuelle des ventes en valeur
+2%
2004

2005

2008

2009

2006

2010

2011

2012

2013

-7%

Stable

-7%

2007

-1%

-1%
-2%
-3%
-4%
-5%

Répartition des ventes en valeur en 2013

30,8 %

Bijoux tout or

39,7 %

Bijoux tout diamant

29,5 %
Bijoux avec autres pierres et perles

Structure des ventes en valeur par tranches de prix en 2013

16 %

0,5 %

OR 375 ‰

OR 375 ‰

58 %
OR 375 ‰

42 %

84 %

99,5 %

OR 750 ‰

OR 750 ‰

OR 750 ‰

Moins de 300 u

300 à 999 u

Plus de 1 000 u

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.9/14
>

MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES

Ventes de bijoux en or 750 ‰

17,3

16,6

15,2

14,6

13,3

12,7

11,3
9,4

Unités (millions)

2 868

2 789

2 775

5,8

2 825
2 687

2 582

4,1

2 512
2 346
1 909

1 624

Valeur (millions s)
328
250

Prix moyen (en s)
166

2004

168

2005

183

193

202

204

2006

2007

2008

2009

395

223

2010

2011

2012

2013

5 247

Ventes de bijoux en or 375 ‰

4 136

1 650
540
426

381
189

168

183

165

146

179
169

Unités (millions)
38
13

12

14

14

14

Valeur (millions s)
96

18
102

103

100

103

101

2009

2010

2011

2012

2013

85

Prix moyen (en s)

73

78

66

2004

2005

2006

2007

2008

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.10/14
>

MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES

Structure des ventes par circuits de distribution

UNITÉS

VALEUR

2011

2012

2013

Bijouteries en ville CA < 300 000 s

10 %

10 %

9%

10 %

Bijouteries en ville CA 300 - 750 000 s

11 %

9%

10 %

11 %

11 %

Bijouteries en ville CA > 750 000 s

30 %

31 %

31 %

30 %

30 %

33 %

Bijouteries de centre commercial

19 %

19 %

19 %

26 %

27 %

24 %

Grandes surfaces

13 %

12 %

11 %

11 %

13 %

12 % Autres (ventes à distance, artisans, ventes directes…) 17 %

19 %

20 %

100 %

100 %

100 %

100 %

100 %

2011

2012

2013

11 %

10 %

10 %

10 %

9%

12 %

100 %

Total

Répartition et évolution des ventes en valeur
par principales familles de produits

Évolution 2013/2012

Répartition des ventes 2013

45 %

Bagues
Colliers
16 %
11 %
7%

-5%

Boucles d’oreilles

21 %

-7%

-5%

Bracelets

- 10 %

Pendentifs

- 15 %

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.11/14
>

>

MARCHÉ DES BIJOUX EN ARGENT

LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX
EN ARGENT EN 2013

0,7 milliard d’euros en 2013

Évolution des ventes en valeur
+ 15 %
+ 10 %
+8%
+6% +5% +7% +6%

+5%

+ 1 % Stable
2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

Répartition et évolution des ventes en valeur

Répartition des ventes 2013

47 %

Évolution 2013/2012

Bijoux tout argent

+3%

Bijoux en argent empierré

53 %

Répartition des ventes 2013

-2%

Évolution 2013/2012

25 %

Bagues

Stable

23 %

Colliers

-5%

Boucles d’oreilles

- 12 %

19 %
18 %
15 %

+ 44 %

Pendentifs*
Bracelets

-8%

* dont charms et perles en argent à enfiler (beads)

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.12/14
>

>

MARCHÉ DES MONTRES

LE MARCHÉ FRANÇAIS DES MONTRES EN 2013

1,4 milliard d’euros en 2013
14,0
13,4
12,6

12,8

13,3

13,0

12,7

12,8

14,1

13,0
1 413

1 364

Unités (millions)
1 225

1 248

1 242

1 367

1 179

1 102

Valeur (millions s)

106

994
971

100
91

94

77

2007

2008

2009

2005

2011

78

2004

97

2010

93

86

Prix moyen (en s)

96

2006

2012

2013

Évolution annuelle des ventes en valeur

+ 11 % + 11 %

+9%
+6%
+4%

+2%

+1%

Stable
2004

-3%

2009
2005

2006

2007

2010

2008

2011

2012
2013

-5%

Évolution des ventes en valeur par tranches de prix

2011/2010

2012/2011

2013/2012

Plus de 3 000 s

+ 13 %

+ 17 %

Stable

1 000 à 2 999 s

- 6 %

- 16 %

+ 1 %

300 à 999 s

+ 10 %

+3%

- 5 %

100 à 299 s

+ 10 %

+7%

- 1 %

50 à 99 s

+ 16 %

+3%

- 7 %

moins de 50 s

+ 6 %

-6%

- 10 %

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.13/14
>

MARCHÉ DES MONTRES

Structure des ventes par tranches de prix

UNITÉS

VALEUR

2011

2012

2013

2011

2012

2013

0,4 %

0,5 %

0,5 %

Plus de 3 000 s

25,7 %

29,0 %

29,9 %

0,6 %

0,5 %

0,5 %

De 1 000 à 2 999 s

10,8 %

8,8 %

9,2 %

2,0 %

2,0 %

2,0 %

De 300 à 999 s

10,3 %

9,7 %

9,5 %

13,2 %

14,4 %

15,2 %

De 100 à 299 s

21,5 %

22,2 %

22,7 %

23,1 %

23,2 %

23,6 %

De 50 à 99 s

17,2 %

17,1 %

16,5 %

60,7 %

59,4 %

58,2 %

Moins de 50 s

14,5 %

13,2 %

12,2 %

100 %

100 %

100 %

100 %

100 %

100 %

Total

Répartition et prix moyen des ventes par circuits de distribution en 2013

en % de la valeur

Prix moyen

8,0 %

Bijouteries en ville CA < 300 000 s

65 s

7,9 %

Bijouteries en ville CA 300 - 750 000 s

128 s

43,8 %

Bijouteries en ville CA > 750 000 s

449 s

22,8 %

Bijouteries de centre commercial

111 s

Grandes surfaces

21 s

Autres (ventes à distance, prêt-à-porter,

50 s

4,1 %
13,4 %

bureaux de tabac, marchés…)

© Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat. Pour toute
utilisation des chiffres publiés dans ce dossier, la source « Comité Francéclat » doit être citée.

2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE

P.14/14

Contenu connexe

Tendances

Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - GénétiqueNeuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
Rita MERHY
 
Presentation arduino
Presentation arduinoPresentation arduino
Presentation arduino
SinGuy
 
Culture des affaires en Inde
Culture des affaires en IndeCulture des affaires en Inde
Culture des affaires en IndeGuillaume PAYRE
 
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
SCI Control & Inspección
 
Marketing fondamental du stylo Mauboussin
Marketing fondamental du stylo MauboussinMarketing fondamental du stylo Mauboussin
Marketing fondamental du stylo Mauboussin
Anthony Otmane
 
Innovation produit Cours 1
Innovation produit Cours 1Innovation produit Cours 1
Innovation produit Cours 1
Dr. Gabriel Guallino
 
Stratégie de communication Le coq sportif
Stratégie de communication Le coq sportifStratégie de communication Le coq sportif
Stratégie de communication Le coq sportif
Marion IIM
 
Présentation pvl si
Présentation pvl siPrésentation pvl si
Présentation pvl si
Missioneco72
 
BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculaires
FranckRencurel
 
Baú moto, sidecar carga
Baú moto, sidecar cargaBaú moto, sidecar carga
Baú moto, sidecar carga
Fibralumi
 
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne? La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
Paloma Biancato
 
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptxchapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
MoezYoussef2
 
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produitVans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
Laurence Rouge
 
Analyse stratégique d'IKEA
Analyse stratégique d'IKEAAnalyse stratégique d'IKEA
Analyse stratégique d'IKEA
Pierre-Alexis MANEUF
 
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
Build Green
 
BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie
FranckRencurel
 
Analyse de marque - Tecnifibre
Analyse de marque - TecnifibreAnalyse de marque - Tecnifibre
Analyse de marque - Tecnifibre
Bastien Balarotto
 
全球化的龜甲萬
全球化的龜甲萬全球化的龜甲萬
全球化的龜甲萬
Stanley Lin
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Isabelle Ramdoo
 
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCIstratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
mouna kouki
 

Tendances (20)

Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - GénétiqueNeuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
Neuropathie optique de leber (LHON / NOHL) - Génétique
 
Presentation arduino
Presentation arduinoPresentation arduino
Presentation arduino
 
Culture des affaires en Inde
Culture des affaires en IndeCulture des affaires en Inde
Culture des affaires en Inde
 
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
Contrôles appliques aux pipelines et aux grands reservoirs de stockage | Cont...
 
Marketing fondamental du stylo Mauboussin
Marketing fondamental du stylo MauboussinMarketing fondamental du stylo Mauboussin
Marketing fondamental du stylo Mauboussin
 
Innovation produit Cours 1
Innovation produit Cours 1Innovation produit Cours 1
Innovation produit Cours 1
 
Stratégie de communication Le coq sportif
Stratégie de communication Le coq sportifStratégie de communication Le coq sportif
Stratégie de communication Le coq sportif
 
Présentation pvl si
Présentation pvl siPrésentation pvl si
Présentation pvl si
 
BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculaires
 
Baú moto, sidecar carga
Baú moto, sidecar cargaBaú moto, sidecar carga
Baú moto, sidecar carga
 
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne? La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
La marque Chloé peut-elle vendre en ligne?
 
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptxchapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
chapitre 3-cours transistors bipolaires.pptx
 
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produitVans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
Vans : étude et lancement d'une nouvelle gamme de produit
 
Analyse stratégique d'IKEA
Analyse stratégique d'IKEAAnalyse stratégique d'IKEA
Analyse stratégique d'IKEA
 
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
Guide Rage- balcons coursives metalliques rapportés | 2013-05
 
BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie BTS diététique Microbiologie
BTS diététique Microbiologie
 
Analyse de marque - Tecnifibre
Analyse de marque - TecnifibreAnalyse de marque - Tecnifibre
Analyse de marque - Tecnifibre
 
全球化的龜甲萬
全球化的龜甲萬全球化的龜甲萬
全球化的龜甲萬
 
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeurLes nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
Les nouvelles politiques industrielles: Les chaines de valeur
 
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCIstratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
stratégie marketing digitale de ZARA et de GUCCI
 

Similaire à Le marché de la bijouterie en France en 2014

Resultat du commerce exterieur 2013
Resultat du commerce exterieur 2013Resultat du commerce exterieur 2013
Resultat du commerce exterieur 2013
Jean-Michel Boudon
 
Eurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biensEurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biens
Société Tripalio
 
Eurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biensEurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biens
Société Tripalio
 
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 StatistiquesHorlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
Bâle Région Mag
 
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
Jose Martos
 
Eurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biensEurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biens
Société Tripalio
 
Le commerce extérieur de la filière française du cuir
Le commerce extérieur de la filière française du cuirLe commerce extérieur de la filière française du cuir
Le commerce extérieur de la filière française du cuir
Conseil National du Cuir
 
Weekly actions 19 novembre 2010
Weekly actions 19 novembre 2010Weekly actions 19 novembre 2010
Weekly actions 19 novembre 2010Cherradi -
 
Conjoncture septembre 2013 trendeo
Conjoncture septembre 2013 trendeoConjoncture septembre 2013 trendeo
Conjoncture septembre 2013 trendeo
Trendeo
 
Eurostat excédent commerce international
Eurostat excédent commerce internationalEurostat excédent commerce international
Eurostat excédent commerce international
Mame Mariéme Traoré
 
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectoriellesTableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
Institut Supérieur des Métiers
 
La sous-traitance en France et en Europe en 2013
La sous-traitance en France et en Europe en 2013La sous-traitance en France et en Europe en 2013
La sous-traitance en France et en Europe en 2013
MIDEST, the global show for all industrial subcontracting know-how
 
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
Ministère du Tourisme - Maroc
 
Le commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
Le commerce extérieur de la Filière Française du CuirLe commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
Le commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
Conseil National du Cuir
 
Commerce extérieur de l'UE en 2020
Commerce extérieur de l'UE en 2020Commerce extérieur de l'UE en 2020
Commerce extérieur de l'UE en 2020
Paperjam_redaction
 
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Guy Ros Agency
 
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Guy Ros Agency
 
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisseEtude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
Deloitte Switzerland
 
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
France Travail
 

Similaire à Le marché de la bijouterie en France en 2014 (20)

Resultat du commerce exterieur 2013
Resultat du commerce exterieur 2013Resultat du commerce exterieur 2013
Resultat du commerce exterieur 2013
 
Eurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biensEurostat commerce international de biens
Eurostat commerce international de biens
 
Eurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biensEurostat : excédent du commerce international de biens
Eurostat : excédent du commerce international de biens
 
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 StatistiquesHorlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
Horlogerie suisse et mondiale en 2016 Statistiques
 
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
Presentación de la Organización Internacional de la Viña y el Vino sobre el m...
 
Eurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biensEurostat exportations de biens
Eurostat exportations de biens
 
Le commerce extérieur de la filière française du cuir
Le commerce extérieur de la filière française du cuirLe commerce extérieur de la filière française du cuir
Le commerce extérieur de la filière française du cuir
 
Weekly actions 19 novembre 2010
Weekly actions 19 novembre 2010Weekly actions 19 novembre 2010
Weekly actions 19 novembre 2010
 
Weekly actions 12 novembre 2010
Weekly actions 12 novembre 2010Weekly actions 12 novembre 2010
Weekly actions 12 novembre 2010
 
Conjoncture septembre 2013 trendeo
Conjoncture septembre 2013 trendeoConjoncture septembre 2013 trendeo
Conjoncture septembre 2013 trendeo
 
Eurostat excédent commerce international
Eurostat excédent commerce internationalEurostat excédent commerce international
Eurostat excédent commerce international
 
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectoriellesTableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
Tableau économique de l'artisanat - Cahier II - Les évolutions sectorielles
 
La sous-traitance en France et en Europe en 2013
La sous-traitance en France et en Europe en 2013La sous-traitance en France et en Europe en 2013
La sous-traitance en France et en Europe en 2013
 
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
Statistiques sur le Tourisme au Maroc - Juin 2013
 
Le commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
Le commerce extérieur de la Filière Française du CuirLe commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
Le commerce extérieur de la Filière Française du Cuir
 
Commerce extérieur de l'UE en 2020
Commerce extérieur de l'UE en 2020Commerce extérieur de l'UE en 2020
Commerce extérieur de l'UE en 2020
 
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
 
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
Chiffres cles-tourisme-ardennes-2013
 
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisseEtude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
Etude Deloitte 2016 sur l’industrie horlogère suisse
 
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
Salaires de référence et taux d'indemnisation au 30 septembre 2014
 

Plus de Digitaluxe

Deloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
Deloitte 2014: Global Powers of Luxury GroupsDeloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
Deloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
Digitaluxe
 
The converged lifestyle consumer
The converged lifestyle consumerThe converged lifestyle consumer
The converged lifestyle consumer
Digitaluxe
 
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global GrowthLuxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
Digitaluxe
 
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping SeasonIn-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
Digitaluxe
 
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and nowThe Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
Digitaluxe
 
The Global Diamond Industry: Portrait of growth
The Global Diamond Industry: Portrait of growth The Global Diamond Industry: Portrait of growth
The Global Diamond Industry: Portrait of growth
Digitaluxe
 
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
Digitaluxe
 
L2: China Index
L2: China IndexL2: China Index
L2: China Index
Digitaluxe
 
Mc Kinsey: China Social Media Boom
Mc Kinsey: China Social Media BoomMc Kinsey: China Social Media Boom
Mc Kinsey: China Social Media Boom
Digitaluxe
 
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
Digitaluxe
 
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
Digitaluxe
 
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
Digitaluxe
 
Women's State of the Media, ENG
Women's State of the Media, ENGWomen's State of the Media, ENG
Women's State of the Media, ENG
Digitaluxe
 
Les Femmes et les Médias, FR
Les Femmes et les Médias, FRLes Femmes et les Médias, FR
Les Femmes et les Médias, FR
Digitaluxe
 

Plus de Digitaluxe (14)

Deloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
Deloitte 2014: Global Powers of Luxury GroupsDeloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
Deloitte 2014: Global Powers of Luxury Groups
 
The converged lifestyle consumer
The converged lifestyle consumerThe converged lifestyle consumer
The converged lifestyle consumer
 
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global GrowthLuxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
Luxury Forecasts: Optimism Reigns plus Strategies for Global Growth
 
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping SeasonIn-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
In-store Mobile Commerce During the 2012 Holiday Shopping Season
 
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and nowThe Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
The Luxury Consumer in the new Digital world: then and now
 
The Global Diamond Industry: Portrait of growth
The Global Diamond Industry: Portrait of growth The Global Diamond Industry: Portrait of growth
The Global Diamond Industry: Portrait of growth
 
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
Deloitte: Technology, Media & Telecommunications Predictions - 2013
 
L2: China Index
L2: China IndexL2: China Index
L2: China Index
 
Mc Kinsey: China Social Media Boom
Mc Kinsey: China Social Media BoomMc Kinsey: China Social Media Boom
Mc Kinsey: China Social Media Boom
 
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
[Study] google+ brand adoption and engagement trends 2
 
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
 
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
La presse à l’ère numérique : comment ajouter de la valeur à l’information ?
 
Women's State of the Media, ENG
Women's State of the Media, ENGWomen's State of the Media, ENG
Women's State of the Media, ENG
 
Les Femmes et les Médias, FR
Les Femmes et les Médias, FRLes Femmes et les Médias, FR
Les Femmes et les Médias, FR
 

Le marché de la bijouterie en France en 2014

  • 1. 2013 CHIFFRES CLÉS FÉVRIER 2014 DOSSIER DE PRESSE H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E © Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat. Pour toute utilisation des chiffres publiés dans ce dossier, la source « Comité Francéclat » doit être citée.
  • 2. > INTRODUCTION 2013 H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E Après 3 années de progression (+ 21 %), la production française d'horlogerie et de bijouterie a marqué le pas en 2013 (- 7 %). Par contre, les exportations ont poursuivi leur croissance (+ 8 %), à un rythme supérieur à celui des importations (+ 5 %). La conjoncture économique difficile n'a pas épargné le marché français de l'horlogerie-bijouterie qui, à 5,1 milliards d'euros, a enregistré une baisse de 4 % en 2013. La courbe des ventes de montres et de bijoux reflète une fois encore l'évolution du moral des français. Cette atonie des ventes n'est pas forcément révélatrice des mutations du marché. Les bijoux en or 750 millièmes conservent leur leadership en valeur (75 % des ventes de bijoux or) tandis que les bijoux en or 375 millièmes ont conquis la première place en volume, essentiellement portés par les bijouteries implantées en centre commercial. Les variations du cours de l'or compliquent l'analyse : en effet, après une forte augmentation ces dernières années, la courbe s'est inversée en 2013 avec une baisse de 18 %. Côté horlogerie, les montres à moins de 100 s ont particulièrement décroché (- 8 %). Les ventes de modèles à plus de 3 000 s restent stables. Seul le segment des montres de 1 000 à 3 000 s a connu une évolution positive. Certains produits de niche ont bénéficié d'un engouement des consommateurs, qu'il s'agisse des "beads" et autres bijoux personnalisables ou encore du métal "rose" (or, plaqué or, acier PVD…) tant pour les bijoux que pour les montres, y compris pour hommes. Le Comité Francéclat est le comité professionnel de développement économique au service des secteurs de l'horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie, de l'orfèvrerie et des arts de la table. Il mène des actions dans les domaines suivants : création, développement technique, études statistiques et économiques, promotion sur le marché français et soutien au développement international. 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.2/14
  • 3. > 2 milliards d’euros HT de chiffre d’affaires > CHIFFRES CLÉS 2013 > 5,4 milliards d’euros HT 2013 CHIFFRES CLÉS > 6,2 milliards d’euros HT H O R LO G E R I E - B I J O U T E R I E - J OA I L L E R I E • LA PRODUCTION > 5,1 milliards d’euros TTC Évolution 2013/2012 : - 7 % (Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations) • LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS Évolution 2013/2012 : + 8 % (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) • LES IMPORTATIONS Évolution 2013/2012 : + 5 % (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) • LES VENTES EN FRANCE Évolution 2013/2012 : - 4 % (Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK) 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.3/14
  • 4. > > PRODUCTION I EXPORTATIONS I IMPORTATIONS LA PRODUCTION (Source : Comité Francéclat - INSEE / Estimations) > 2 milliards d’euros HT en 2013 (estimation) 1 692 Millions d’euros H.T. 1 458 1 487 1 634 1 638 1 674 1 515 1 496 dont bijoux or 1 061 Ms 269 dont montres 61 Ms 1 526 1 375 Bijouterie-joaillerie 380 372 321 287 286 291 231 190 198 2009 2010 285 232 Horlogerie 232 208 213 186 214 201 229 2012 2013 223 Bijouterie fantaisie 2004 2005 2006 2007 2008 2011 LES EXPORTATIONS ET RÉEXPORTATIONS (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) 5,4 milliards d’euros HT en 2013 (estimation) 3 232 2 969 2 347 Millions d’euros H.T. dont bijoux or 2 815 Ms 1 696 1 568 1 342 Bijouterie-joaillerie 939 1 427 1 327 1 680 1 787 dont montres 1 338 Ms 1 101 1 388 1 119 1 028 979 927 842 Horlogerie 353 658 313 580 269 246 233 233 2006 2007 240 218 208 Bijouterie fantaisie 177 2004 2005 2008 2009 2010 2011 2012 2013 En 2013, nos exportations et réexportations de montres ont été principalement destinées aux pays de l’Union Européenne. Nos premiers marchés sont l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni. Pour les bijoux en or, la Suisse reste le premier pays client de la France mais il s’agit essentiellement de transit. Elle est suivie du Royaume-Uni et de l’Italie. 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.4/14
  • 5. > > PRODUCTION I EXPORTATIONS I IMPORTATIONS Répartition des exportations et réexportations en 2013 Millions d’euros H.T. Montres 1 338 Horlogerie 1 787 Bijouterie-joaillerie 3 232 Bijoux en or 2 815 Composants, horloges… 449 Bijoux en argent, pierres… 417 Bijouterie fantaisie 353 LES IMPORTATIONS (Source : Statistiques des Douanes Françaises - GTIS / Estimations) 6,2 milliards d’euros HT en 2013 (estimation) Répartition des importations en 2013 Millions d’euros H.T. Montres 2 012 Bijoux en or Horlogerie Bijouterie-joaillerie 2 289 3 452 2 440 Composants, horloges… Bijoux en argent, pierres… 277 1 012 Bijouterie fantaisie 469 La Suisse reste largement le premier fournisseur de montres de la France en valeur, devant la Chine, premier fournisseur en quantité. La Suisse (transit compris) est également notre principal fournisseur de bijoux en or, précédant l’Italie et le Royaume-Uni. Pour l’ensemble du secteur horlogerie-bijouterie-joaillerie, le taux de couverture de nos importations par nos exportations, bien qu’encore déficitaire, a progressé de trois points en 2013 par rapport à 2012. 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.5/14
  • 6. > > MARCHÉ DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE LE MARCHÉ FRANÇAIS DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE EN 2013 (Source : Comité Francéclat / Société 5 - GfK) 5,1 milliards d’euros en 2013 • Bijoux en or tous titres : - 7 % dont or 750 ‰ : - 15 % dont or 375 ‰ : + 27 % Évolution 2013/2012 : - 4 % • Bijoux en argent : stable • Montres : - 3 % Évolution annuelle des ventes en valeur +5% +3% +2% +2% +1% 2005 2004 2008 2006 2009 2007 2012 2010 2013 2011 -1% -2% -2% -2% -4% Évolution par circuits de distribution 2013/2012 Total horlogerie-bijouterie -4% • Bijoutiers-horlogers en ville (y compris les grands magasins) - 5 % • Bijoutiers-horlogers en centre commercial - 4 % • Bijouteries fantaisie* +6% • Grandes surfaces - 10 % • Autres circuits (vente à distance, artisans, boutiques de prêt-à-porter, DOM...) - 2 % * Y compris les bijoux fantaisie vendus dans les grands magasins 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.6/14
  • 7. > MARCHÉ DE L’HORLOGERIE-BIJOUTERIE Répartition des ventes en valeur en 2013 15,5 % Or 375 ‰ Bijoux en argent (14 %) et en plaqué or (1,5 %) 10,5 % 10,5 % Bijoux fantaisie 42 % Bijoux en or tous titres 26,5 % Or 750 ‰ Montres 31,5 % 5,5 % Autres (bracelets de montres, réveils, réparations…) En milliards d’euros • Bijoux en or tous titres 2,1 dont or 750 ‰ : 1,6 dont or 375 ‰ : 0,5 • Bijoux en argent et en plaqué or dont argent : 0,8 0,7 • Bijoux fantaisie 0,5 Bijouterie 3,4 Montres 1,4 Autres 0,3 HORLOGERIE-BIJOUTERIE 5,1 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.7/14
  • 8. > > MARCHÉ DES BIJOUX LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN 2013 3,4 milliards d’euros en 2013 66 66 64 64 65 67 66 67 63 61 Unités (millions) 3 971 3 949 3 882 Valeur (millions s) 3 876 3 871 3 803 3 790 3 828 3 647 3 488 Prix moyen (en s) 62 61 60 59 2004 2005 2006 59 57 57 57 58 57 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Structure des ventes UNITÉS 2011 2012 VALEUR 2013 2011 2012 2013 14,0 % 9,2 % 6,7 % Bijoux en or 750 ‰ 61,3 % 52,3 % 46,5 % 2,5 % 6,5 % 8,6 % Bijoux en or 375 ‰ 4,4 % 1 1 ,7 % 15,5 % 29,7 % 29,7 % 30,8 % Bijoux en argent 18,5 % 19,6 % 20,5 % 4,2 % 3,4 % 2,9 % Bijoux en plaqué or 2,5 % 2,2 % 2,1 % 49,6 % 51,2 % 51,0 % Bijoux fantaisie 13,3 % 14,2 % 15,4 % 100 % 100 % 100 % Total 100 % 100 % 100 % Prix moyen des bijoux précieux en 2013 Bijoux en or 750 ‰ 395 s Bijoux en or 375 ‰ 103 s Bijoux en argent 38 s Bijoux en plaqué or 42 s 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.8/14
  • 9. > > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES EN 2013 2,1 milliards d’euros en 2013 Évolution annuelle des ventes en valeur +2% 2004 2005 2008 2009 2006 2010 2011 2012 2013 -7% Stable -7% 2007 -1% -1% -2% -3% -4% -5% Répartition des ventes en valeur en 2013 30,8 % Bijoux tout or 39,7 % Bijoux tout diamant 29,5 % Bijoux avec autres pierres et perles Structure des ventes en valeur par tranches de prix en 2013 16 % 0,5 % OR 375 ‰ OR 375 ‰ 58 % OR 375 ‰ 42 % 84 % 99,5 % OR 750 ‰ OR 750 ‰ OR 750 ‰ Moins de 300 u 300 à 999 u Plus de 1 000 u 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.9/14
  • 10. > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES Ventes de bijoux en or 750 ‰ 17,3 16,6 15,2 14,6 13,3 12,7 11,3 9,4 Unités (millions) 2 868 2 789 2 775 5,8 2 825 2 687 2 582 4,1 2 512 2 346 1 909 1 624 Valeur (millions s) 328 250 Prix moyen (en s) 166 2004 168 2005 183 193 202 204 2006 2007 2008 2009 395 223 2010 2011 2012 2013 5 247 Ventes de bijoux en or 375 ‰ 4 136 1 650 540 426 381 189 168 183 165 146 179 169 Unités (millions) 38 13 12 14 14 14 Valeur (millions s) 96 18 102 103 100 103 101 2009 2010 2011 2012 2013 85 Prix moyen (en s) 73 78 66 2004 2005 2006 2007 2008 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.10/14
  • 11. > MARCHÉ DES BIJOUX EN OR TOUS TITRES Structure des ventes par circuits de distribution UNITÉS VALEUR 2011 2012 2013 Bijouteries en ville CA < 300 000 s 10 % 10 % 9% 10 % Bijouteries en ville CA 300 - 750 000 s 11 % 9% 10 % 11 % 11 % Bijouteries en ville CA > 750 000 s 30 % 31 % 31 % 30 % 30 % 33 % Bijouteries de centre commercial 19 % 19 % 19 % 26 % 27 % 24 % Grandes surfaces 13 % 12 % 11 % 11 % 13 % 12 % Autres (ventes à distance, artisans, ventes directes…) 17 % 19 % 20 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 2011 2012 2013 11 % 10 % 10 % 10 % 9% 12 % 100 % Total Répartition et évolution des ventes en valeur par principales familles de produits Évolution 2013/2012 Répartition des ventes 2013 45 % Bagues Colliers 16 % 11 % 7% -5% Boucles d’oreilles 21 % -7% -5% Bracelets - 10 % Pendentifs - 15 % 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.11/14
  • 12. > > MARCHÉ DES BIJOUX EN ARGENT LE MARCHÉ FRANÇAIS DES BIJOUX EN ARGENT EN 2013 0,7 milliard d’euros en 2013 Évolution des ventes en valeur + 15 % + 10 % +8% +6% +5% +7% +6% +5% + 1 % Stable 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Répartition et évolution des ventes en valeur Répartition des ventes 2013 47 % Évolution 2013/2012 Bijoux tout argent +3% Bijoux en argent empierré 53 % Répartition des ventes 2013 -2% Évolution 2013/2012 25 % Bagues Stable 23 % Colliers -5% Boucles d’oreilles - 12 % 19 % 18 % 15 % + 44 % Pendentifs* Bracelets -8% * dont charms et perles en argent à enfiler (beads) 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.12/14
  • 13. > > MARCHÉ DES MONTRES LE MARCHÉ FRANÇAIS DES MONTRES EN 2013 1,4 milliard d’euros en 2013 14,0 13,4 12,6 12,8 13,3 13,0 12,7 12,8 14,1 13,0 1 413 1 364 Unités (millions) 1 225 1 248 1 242 1 367 1 179 1 102 Valeur (millions s) 106 994 971 100 91 94 77 2007 2008 2009 2005 2011 78 2004 97 2010 93 86 Prix moyen (en s) 96 2006 2012 2013 Évolution annuelle des ventes en valeur + 11 % + 11 % +9% +6% +4% +2% +1% Stable 2004 -3% 2009 2005 2006 2007 2010 2008 2011 2012 2013 -5% Évolution des ventes en valeur par tranches de prix 2011/2010 2012/2011 2013/2012 Plus de 3 000 s + 13 % + 17 % Stable 1 000 à 2 999 s - 6 % - 16 % + 1 % 300 à 999 s + 10 % +3% - 5 % 100 à 299 s + 10 % +7% - 1 % 50 à 99 s + 16 % +3% - 7 % moins de 50 s + 6 % -6% - 10 % 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.13/14
  • 14. > MARCHÉ DES MONTRES Structure des ventes par tranches de prix UNITÉS VALEUR 2011 2012 2013 2011 2012 2013 0,4 % 0,5 % 0,5 % Plus de 3 000 s 25,7 % 29,0 % 29,9 % 0,6 % 0,5 % 0,5 % De 1 000 à 2 999 s 10,8 % 8,8 % 9,2 % 2,0 % 2,0 % 2,0 % De 300 à 999 s 10,3 % 9,7 % 9,5 % 13,2 % 14,4 % 15,2 % De 100 à 299 s 21,5 % 22,2 % 22,7 % 23,1 % 23,2 % 23,6 % De 50 à 99 s 17,2 % 17,1 % 16,5 % 60,7 % 59,4 % 58,2 % Moins de 50 s 14,5 % 13,2 % 12,2 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % Total Répartition et prix moyen des ventes par circuits de distribution en 2013 en % de la valeur Prix moyen 8,0 % Bijouteries en ville CA < 300 000 s 65 s 7,9 % Bijouteries en ville CA 300 - 750 000 s 128 s 43,8 % Bijouteries en ville CA > 750 000 s 449 s 22,8 % Bijouteries de centre commercial 111 s Grandes surfaces 21 s Autres (ventes à distance, prêt-à-porter, 50 s 4,1 % 13,4 % bureaux de tabac, marchés…) © Reproduction interdite à des fins commerciales sauf accord exprès du Comité Francéclat. Pour toute utilisation des chiffres publiés dans ce dossier, la source « Comité Francéclat » doit être citée. 2013 CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR HORLOGERIE-BIJOUTERIE-JOAILLERIE // DOSSIER DE PRESSE P.14/14