SlideShare une entreprise Scribd logo
De l’intelligence relationnelle
                   à l’intelligence collective

Le développement durable intervient sur 3 sphères : la sphère environnementale, la
sphère économique et la sphère sociale. Sur la sphère sociale, un des outils du
développement durable est le management de l’intelligence collective. Ce mode de
management est en effet lié à un enjeu central pour les entreprises : une
performance collective supérieure à la somme des performances individuelles.
Cependant, on n’obtient pas cette performance collective de la même manière dans
une économie industrielle et commerciale et dans une économie du savoir. Il est
aujourd’hui nécessaire de savoir mobiliser l’intelligence collective et les
connaissances de tous.

Pour comprendre le management de l’intelligence collective, il est important de le
remettre dans le contexte managérial actuel, où dominent le management individuel
(un manager et son collaborateur) et le management collectif (un manager et son
équipe).

Le management individuel est le socle du management. Cela consiste à
développer l’autonomie d’un collaborateur, sa motivation et sa compétence pour la
réalisation de ses activités. Si on ne sait pas motiver un collaborateur, si on ne sait
pas développer ses compétences, comment peut-on espérer qu’il soit un co-équipier
efficace ?

Le management collectif ou management d’équipe s’appuie sur le management
individuel. Il consiste à développer l’autonomie d’une équipe, la motivation et la
compétence à travailler ensemble au service de la mission.

Le management de l’intelligence collective consiste à gérer et développer les
ressources intellectuelles d’une équipe. Il lui donne la capacité de co-construire, de
partager et d’innover en valorisant ses ressources intellectuelles (interne & réseau).
C’est un mode de management qui s’adapte aux travailleurs du savoir en général,
mais qui est utile pour tous dès lors qu’on doit réaliser des activités très
intellectuelles. Il est particulièrement utile dans le cadre de la gestion de projet (où
la part de découverte et de création est importante), d’opérations de changement
(refonte des processus, …) ou de la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie, ou
encore pour le lancement d’un nouveau service ou produit, ….


1. La pyramide du management

On peut représenter ces 3 modes de management sous forme d’une pyramide qu’on
appellera donc la pyramide du management :
Management de
                                                         l’intelligence collective
                                                    Développer et gérer les ressources
                                                   intellectuelles d’une équipe pour lui
                                                         donner la capacité de co-
                                                         construire, de partager et
                                                       d’innover (interne & réseau)


                                                       Management collectif
                                                     Développer l’autonomie d’une
                                                      équipe, la motivation et la
                                                   compétence à travailler ensemble
                                                       au service de la mission

                                                       Management individuel
                                                     Développer l’autonomie d’un
                                                   collaborateur, sa motivation et sa
                                                   compétence pour la réalisation de
                                                              ses activités



Le management de l’intelligence collective (MIC) permet de développer et de gérer
les ressources intellectuelles d’une équipe. Il favorise un nouvel art de travailler
ensemble fondé sur le partage, l’entraide et la co-création. Le MIC est, de ce fait, le
seul mode de management qui permet d’obtenir une performance collective
supérieure à la somme des performances individuelles pour les activités très
intellectuelles.
La pyramide du management place le MIC au sommet. Il ne s’agit pas d’affirmer qu’il
est plus important que les autres modes de management, mais plutôt de montrer
qu’il repose sur les autres. Il en est dépendant. Si le management individuel et
collectif est déficient, la pyramide va s’écrouler et le MIC deviendra tout à fait
secondaire.
Le MIC est également au sommet de la pyramide pour matérialiser les défis qui
attendent ceux qui veulent atteindre le sommet. Il faut faire beaucoup d’efforts pour
y parvenir. Il y a de nombreux obstacles, en particulier culturels et technologiques.

A. L’intelligence relationnelle à la base

Pour clarifier ce que l’on entend par management individuel et collectif, voici une
liste de quelques compétences de base que tout manager doit maîtriser, que ce soit
dans la conduite d’un projet ou de son équipe, et quel que soit son niveau
hiérarchique :

-   Adapter son mode de management en fonction de l’autonomie d’un collaborateur
-   Savoir communiquer / Savoir être factuel
-   Communiquer en entretien de management
-   Gérer un conflit
-   Critiquer ou recadrer un collaborateur
-   Evaluer les résultats d’un collaborateur
-   Motiver ses collaborateurs
-   Déléguer une activité à un collaborateur
-   Fixer un objectif
-   Créer une dynamique d’équipe
-   Animer une équipe
-   Conduire un entretien annuel d’évaluation
-   Savoir conduire le changement

Ces compétences permettent de développer une intelligence relationnelle, qui
comprend en particulier l’intelligence verbale (pour communiquer), l’intelligence
intrapersonnelle (capacité à se comprendre) et l’intelligence interpersonnelle
(capacité à comprendre l’autre, empathie). L’intelligence relationnelle donne la
capacité à un manager de comprendre une situation relationnelle pour pouvoir y
apporter une réponse comportementale adaptée. C’est un facteur d’harmonie,
d’équité et de performance.

Dans un cadre professionnel, l’intelligence relationnelle est l’art de construire
des relations humaines de qualité, constructive et créative, pour faciliter la
performance individuelle et collective.

B. L’intelligence collective au sommet

Concernant le MIC, pour clarifier ce que l’on entend par ressources intellectuelles,
voici ses composantes :

- Connaissances, compétences & expertises

- Idées, propositions, analyses & visions

- Intelligences (individuelle & collective)

Sous la coupe du DRH par exemple, un poste de responsable des ressources
intellectuelles pourrait être créé pour coordonner l’ensemble et en assurer la
cohérence. Il n’est pas forcément nécessaire de créer un nouveau poste mais
d’élargir le champ de responsabilité d’un poste existant (par exemple celui du
responsable KM ou du responsable formation).

De l’intelligence relationnelle à l’intelligence collective, il est alors possible de
construire la pyramide du management.
2. Analyse des différents niveaux de la pyramide

                                Management                             Management de
                            individuel et collectif                l’intelligence collective

                                                                       Préparer l’avenir
                              Gérer le quotidien
                                                               Accélérer et sécuriser la prise de
                      Dans le cadre de la mission de
   Finalités          l’organisation, réaliser les activités
                                                               décision, innover, optimiser les
                                                               processus, résoudre des
                      nécessaires à la mise en œuvre
                                                               problèmes opérationnels plus vite
                      des décisions ou de la stratégie
                                                               et plus efficacement

Globalement on peut dire que le MIC sert à préparer l’avenir, les projets futurs. C’est en cela
qu’il est un outil du développement durable. Tandis que le management individuel et collectif
permet de gérer le quotidien tout aussi important que le futur !

                                                               « Vouloir, Savoir et Pouvoir
                      Organisation scientifique du
                                                               coopérer »
                      travail (Taylorisme)
                                                               Knowledge Management
  Méthodes            Leadership Situationnel
                                                               E-Management
                      Management participatif
                                                               Intelligence économique
                      Management par objectifs
                                                               Veille

Pour obtenir une performance collective supérieure à la somme des performances
individuelles, un certain nombre de méthodes de management ont été mises en place. Pour
le management individuel et collectif, la méthode la plus connue est l’organisation
scientifique du travail. Le leadership situationnel, le management participatif ou le
management par objectifs sont apparus ensuite. Pour le MIC, cela consiste à créer le vouloir,
le savoir et le pouvoir coopérer. Il y a d’autres méthodes connexes au MIC comme le KM, l'e-
management, l’intelligence économique ou la veille.

                        Activités peu intellectuelles           Activités très intellectuelles
   Activités                  Activités répétitives                 Activités non répétitives
                               et/ou manuelles                         et/ou de création

Le management individuel et collectif est adapté pour les activités peu intellectuelles. Il
s’agit d’activités répétitives et/ou manuelles, qui doivent être réalisées par une personne
seule ou par une équipe. Par exemple : mettre à jour une base de données.

Le MIC est adapté pour les activités très intellectuelles. Il s’agit d’activités non répétitives
et/ou de création. Par exemple : créer une base de données. Elles vont permettre de créer
des informations qui n’existaient pas : résoudre un nouveau problème, innover,…
Management                          Management de
                            Individuel et collectif             l’intelligence collective

                         Coordinateur des activités         Facilitateur des coopérations

                          Command and control                  Connect and collaborate
  Modalités              Le manager donne un ordre            Le manager donne un ordre
                          Un collaborateur exécute           L’équipe exécute en coopérant
                            Le manager contrôle                 L’équipe s’auto-contrôle


Le command and control est adapté aux activités peu intellectuelles. Le rôle du manager
est d’être un « coordinateur des activités ». Le principe est simple. Le manager donne
un ordre, son collaborateur (ou l’équipe) exécute et le manager contrôle le résultat. La
qualité du résultat dépendra principalement de la motivation et de la compétence de chaque
collaborateur. Le manager doit donc adapter son mode de management en fonction du
niveau de compétence et de motivation de chacun de ses collaborateurs. Si le collaborateur
est peu compétent et peu motivé, le manager va exercer une pression forte en termes de
« command » et de « control ». Il va être directif. Si le collaborateur est très compétent et
motivé, il va relâcher la pression et laisser plus d’autonomie à son collaborateur.

Le connect and collaborate est adapté aux activités très intellectuelles. Le rôle du
manager est d’être un « facilitateur des coopérations ». Le principe est le suivant : le
manager donne un ordre, c’est une équipe qui exécute l’ordre car le collectif sera souvent
plus performant que l’individu pour une activité très intellectuelle. La valeur ajoutée du
manager n’est pas dans le contrôle des résultats, mais dans la réalisation. « Connect and
Collaborate » signifie que le manager doit choisir les personnes les plus aptes à mettre en
œuvre l’ordre et organiser les coopérations intellectuelles entre les membres de l’équipe.
L’étape du contrôle des résultats n’est plus du ressort du manager seul, mais du manager et
de l’équipe. En effet, l’évaluation objective d’un travail intellectuel est très difficile.
L’évaluation par le collectif est plus équitable. Le processus décrit intègre du « command and
control » puisqu’il y a un ordre et un contrôle des résultats. Mais pour les activités très
intellectuelles, la valeur ajoutée du manager est ailleurs !

Les managers se retrouvent souvent en difficulté avec les activités très intellectuelles parce
qu’ils ne connaissent qu’un seul mode de management : le « command and control ». Pour
les activités très intellectuelles, cela conduit souvent à l’échec car on ne peut pas donner
l’ordre à quelqu’un d’avoir une idée ou de partager une information. Il doit le faire
volontairement ! Il faut donc mettre en place un nouveau mode de management qui prenne
en compte cette contrainte.

Comme nous avons tous à la fois des activités très intellectuelles et peu intellectuelles, le
« command and control » et le « connect and collaborate » doivent co-exister au sein d’une
organisation. Ils ne sont pas incompatibles, ils sont complémentaires. Cependant, le
mode de management dominant dans la plupart des organisations est le « command and
control » quelles que soient la nature des activités. C’est pourquoi, la performance collective
est souvent inférieure à la somme des performances individuelles.
Management                            Management de
                            Individuel et collectif               l’intelligence collective

                       La performance s’évalue par
                                                             Sur quels critères évaluer ce que
                       rapport à des objectifs individuels
                                                             doit être le temps de rédaction
                       principalement quantitatifs
                                                             d’un rapport ? Comment évaluer
                       (production ou vente de X
                                                             la qualité de ce rapport
 Evaluation            produits). L’avènement de
                                                             objectivement (sans que le
                       l’organisation scientifique du
                                                             contenu de l’évaluation varie trop
                       travail permet de mesurer plus
                                                             fortement en fonction de la
                       précisément ce que doit être la
                                                             personnalité des évaluateurs) ?
                       performance.

A chaque mode de management, son mode d’évaluation ! Mais là encore, la plupart du
temps, on évalue les activités très intellectuelles de la même manière que les activités peu
intellectuelles.
L’évaluation de la performance pour le command and control est assez facile. C’est beaucoup
plus difficile pour le connect and collaborate. Pour être équitable, il est nécessaire que
l’évaluation soit réalisée par un collectif que ce soit à l’intérieur de l’équipe ou à l’extérieur
(par exemple, clients, fournisseurs, partenaires).
Le système du 360° Feed-back est l’outil le plus adapté pour l’évaluation des activités à forte
valeur ajoutée intellectuelle. Chacun évalue l’autre selon une grille pré-établie. Ce système
est en particulier utilisé comme outil de développement des compétences. Cela consiste à
évaluer un manager par son hiérarchique (n+1), ses collaborateurs (n-1) et ses collègues
(n). Mais cet outil est aussi pertinent pour l’évaluation des résultats obtenus dans le cadre
d’une activité très intellectuelle.



3. L’importance de cette pyramide pour les travailleurs du
savoir

Le management de l’intelligence collective est un mode de management
particulièrement adapté aux travailleurs du savoir. Mais, qu’est-ce qu’un travailleur
du savoir ?
Le travailleur de l’ère industrielle et commerciale a une forte proportion d’activités
peu intellectuelles et une faible proportion d’activités très intellectuelles. Il s’agit, par
exemple, d’un ouvrier sur une chaine de production. Mais, que l’on soit ouvrier,
agriculteur ou chasseur, … depuis l’origine de l’humanité, nous avons toujours eu
une part d’activités très intellectuelles : l’agriculteur qui invente un nouveau mode de
culture, le chasseur qui invente un nouveau piège. Ce qui change aujourd’hui, c’est
que certaines personnes ont des activités majoritairement très intellectuelles.
C’est le cas du travailleur du savoir, qui a une forte proportion d’activités très
intellectuelles et une faible proportion d’activités peu intellectuelles. Il travaille par
exemple dans les services de R&D, de marketing, ... Mais il n’a pas que des activités
très intellectuelles. Un travailleur du savoir doit également réaliser un nombre
important de tâches répétitives qui sont peu intellectuelles (appliquer une procédure,
suivre un processus,…).

Un manager doit donc adapter son mode de management en fonction de la nature
des activités de ces collaborateurs, qui sont parfois peu intellectuelles et parfois très
intellectuelles. Mais, il se retrouve bien souvent en difficulté face aux travailleurs du
savoir parce qu’il ne connaît qu’un seul mode de management : le « command and
control ».


4. L’intelligence collective dans le cycle de vie d’une
organisation

Les activités très intellectuelles font parties de la vie d’une organisation.




Dans la phase de création d’une entreprise, la part des activités très intellectuelles
est très importante pour tout le monde car il faut créer et structurer l’entreprise.
Dans la phase de croissance d’une entreprise, il y a un équilibre entre les activités
très intellectuelles et celles qui sont peu intellectuelles.
Dans la phase de maturité d’une entreprise, on ne demande plus aux gens de
réfléchir, mais simplement d’appliquer les procédures et les méthodes déjà définies.
Réfléchir, c’est commencer à désobéir. Les gens ne réfléchissent plus à ce qui nuit à
la performance collective de l’organisation. Il faut donc réactiver l’intelligence de
l’entreprise pour repartir vers la croissance et éviter le déclin, en particulier du fait
de l’importance de l’économie du savoir. Un changement est donc nécessaire qui
implique de mettre en place une entreprise intelligente !

Une entreprise intelligente développe chaque jour un peu plus son intelligence
relationnelle (à travers le management individuel et collectif) et son intelligence
collective (à travers le vouloir, savoir et pouvoir coopérer). De l’intelligence
relationnelle à l’intelligence collective émerge la pyramide du management.

Contenu connexe

Tendances

Rapport leadership
Rapport leadershipRapport leadership
Rapport leadershipYassine Srk
 
réformes de l'éducation, le projet
réformes de l'éducation, le projetréformes de l'éducation, le projet
réformes de l'éducation, le projetrichard peirano
 
Présent ateliers-training-im
Présent ateliers-training-imPrésent ateliers-training-im
Présent ateliers-training-imJean Marc Santi
 
Professional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
Professional Knowledge Management : Richesse de l'ÉcritProfessional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
Professional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
LITTLE FISH
 
Présent evolution structure-im
Présent evolution structure-imPrésent evolution structure-im
Présent evolution structure-imJean Marc Santi
 
Powerpoint management thème iv icemba 2016
Powerpoint management thème iv icemba  2016Powerpoint management thème iv icemba  2016
Powerpoint management thème iv icemba 2016
sciafrique
 
Partie 1 leadership
Partie 1 leadershipPartie 1 leadership
Partie 1 leadership
Koffi KONAN
 
Plaquette process com certifiés
Plaquette process com certifiésPlaquette process com certifiés
Plaquette process com certifiésjeanpierrelemaitre
 
Présent team building-im
Présent team building-imPrésent team building-im
Présent team building-imJean Marc Santi
 
4 knowledge management
4 knowledge management4 knowledge management
4 knowledge managementHalima Djelil
 
Management et Leadership
Management et LeadershipManagement et Leadership
Management et Leadership
Yassine KOUSKSOU
 
Travail Collaboratif
Travail CollaboratifTravail Collaboratif
Travail Collaboratif
GUIBERT Stephane
 
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)Audrey Jacob
 
Développer et motiver
Développer et motiverDévelopper et motiver
Développer et motiver
CENTRAFRIQUE WORLD COMMUNICATE
 
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Université Mohamed Premier
 
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Managementpowerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
sciafrique
 

Tendances (20)

Rapport leadership
Rapport leadershipRapport leadership
Rapport leadership
 
réformes de l'éducation, le projet
réformes de l'éducation, le projetréformes de l'éducation, le projet
réformes de l'éducation, le projet
 
Management intelligence collective_court
Management intelligence collective_courtManagement intelligence collective_court
Management intelligence collective_court
 
Présent innovation-im
Présent innovation-imPrésent innovation-im
Présent innovation-im
 
Présent ateliers-training-im
Présent ateliers-training-imPrésent ateliers-training-im
Présent ateliers-training-im
 
Professional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
Professional Knowledge Management : Richesse de l'ÉcritProfessional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
Professional Knowledge Management : Richesse de l'Écrit
 
Présent activités-bpt
Présent activités-bptPrésent activités-bpt
Présent activités-bpt
 
Présent evolution structure-im
Présent evolution structure-imPrésent evolution structure-im
Présent evolution structure-im
 
Powerpoint management thème iv icemba 2016
Powerpoint management thème iv icemba  2016Powerpoint management thème iv icemba  2016
Powerpoint management thème iv icemba 2016
 
Partie 1 leadership
Partie 1 leadershipPartie 1 leadership
Partie 1 leadership
 
Plaquette process com certifiés
Plaquette process com certifiésPlaquette process com certifiés
Plaquette process com certifiés
 
Présent team building-im
Présent team building-imPrésent team building-im
Présent team building-im
 
4 knowledge management
4 knowledge management4 knowledge management
4 knowledge management
 
Management et Leadership
Management et LeadershipManagement et Leadership
Management et Leadership
 
Travail Collaboratif
Travail CollaboratifTravail Collaboratif
Travail Collaboratif
 
Nps f56d.tmp
Nps f56d.tmpNps f56d.tmp
Nps f56d.tmp
 
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)
Résumé livre gestion des talents (c.dejoux)
 
Développer et motiver
Développer et motiverDévelopper et motiver
Développer et motiver
 
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
Berrichi (Evaluation et Développement des compétences - Cercle 2 EE - avril 2...
 
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Managementpowerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.4de Leadership & Management
 

En vedette

La compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiquesLa compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiques
DavideCavanna
 
Club Intelligence Relationnelle
Club Intelligence RelationnelleClub Intelligence Relationnelle
Club Intelligence Relationnelle
Martine BERTRAND
 
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
Luc Dall'Armellina
 
20140221 srcae jcgazeau medde
20140221 srcae jcgazeau medde20140221 srcae jcgazeau medde
20140221 srcae jcgazeau medde
Véronique SEEL (Michaut)
 
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Audrey Jacob
 
L’analyse transactionnelle
L’analyse transactionnelleL’analyse transactionnelle
L’analyse transactionnelle
Vincent Bogaers
 
L’Analyse Transactionnelle
L’Analyse TransactionnelleL’Analyse Transactionnelle
L’Analyse TransactionnelleSignlighter
 
L’intelligence artificielle
L’intelligence artificielleL’intelligence artificielle
L’intelligence artificielle
iapassmed
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience Client
Cyrille Morel
 
La compétence
La compétenceLa compétence
La compétence
Béatrice BRINET
 
L'analyse Transactionnelle
L'analyse TransactionnelleL'analyse Transactionnelle
L'analyse Transactionnelle
Brahim Belghmi
 
21 ees0355b ruta octubre para noviembre
21 ees0355b ruta octubre para noviembre21 ees0355b ruta octubre para noviembre
21 ees0355b ruta octubre para noviembre
Julio Salvador Martinez Quintero
 
Hayvanlar
HayvanlarHayvanlar
Uso racional de la Energía
Uso racional de la EnergíaUso racional de la Energía
Uso racional de la Energía
DGC y E Pcia Buenos Aires
 
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relation
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relationLes intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relation
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relationOPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Proyectos 3D y 2D
Proyectos 3D y 2DProyectos 3D y 2D
Proyectos 3D y 2D
navinocrala72
 
Communiqué de Presse Information financière trimestrielle
Communiqué de Presse Information financière trimestrielleCommuniqué de Presse Information financière trimestrielle
Communiqué de Presse Information financière trimestrielle
BOURBON
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Blogger grupo 8
Blogger grupo 8Blogger grupo 8
Blogger grupo 8
kathy12miki
 

En vedette (20)

La compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiquesLa compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiques
 
Club Intelligence Relationnelle
Club Intelligence RelationnelleClub Intelligence Relationnelle
Club Intelligence Relationnelle
 
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
design & intelligences multiples - comment ? pourquoi ?
 
20140221 srcae jcgazeau medde
20140221 srcae jcgazeau medde20140221 srcae jcgazeau medde
20140221 srcae jcgazeau medde
 
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
 
L’analyse transactionnelle
L’analyse transactionnelleL’analyse transactionnelle
L’analyse transactionnelle
 
L’Analyse Transactionnelle
L’Analyse TransactionnelleL’Analyse Transactionnelle
L’Analyse Transactionnelle
 
L’intelligence artificielle
L’intelligence artificielleL’intelligence artificielle
L’intelligence artificielle
 
L'analyse transactionnelle
L'analyse transactionnelleL'analyse transactionnelle
L'analyse transactionnelle
 
L'expérience Client
L'expérience ClientL'expérience Client
L'expérience Client
 
La compétence
La compétenceLa compétence
La compétence
 
L'analyse Transactionnelle
L'analyse TransactionnelleL'analyse Transactionnelle
L'analyse Transactionnelle
 
21 ees0355b ruta octubre para noviembre
21 ees0355b ruta octubre para noviembre21 ees0355b ruta octubre para noviembre
21 ees0355b ruta octubre para noviembre
 
Hayvanlar
HayvanlarHayvanlar
Hayvanlar
 
Uso racional de la Energía
Uso racional de la EnergíaUso racional de la Energía
Uso racional de la Energía
 
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relation
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relationLes intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relation
Les intelligences emotionnelle_et_sociale_des_outils_pour_la_relation
 
Proyectos 3D y 2D
Proyectos 3D y 2DProyectos 3D y 2D
Proyectos 3D y 2D
 
Communiqué de Presse Information financière trimestrielle
Communiqué de Presse Information financière trimestrielleCommuniqué de Presse Information financière trimestrielle
Communiqué de Presse Information financière trimestrielle
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
 
Blogger grupo 8
Blogger grupo 8Blogger grupo 8
Blogger grupo 8
 

Similaire à De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective

Feniceplaquetteinfo
FeniceplaquetteinfoFeniceplaquetteinfo
Feniceplaquetteinfo
Jean-Marc LACOTE
 
Présentation Process Com
Présentation Process ComPrésentation Process Com
Présentation Process Com
Jeremy ABDILLA
 
Knowledge management
Knowledge managementKnowledge management
Knowledge management
Nabil Gharib
 
Km
KmKm
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdfchapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
hhmzo957
 
Fenice plaquette info assurance
Fenice plaquette info assuranceFenice plaquette info assurance
Fenice plaquette info assurance
Eric MAZOYER
 
Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?
Erwan Hernot
 
La mobilisation à l\'oeuvre pour tous
La mobilisation à l\'oeuvre pour tousLa mobilisation à l\'oeuvre pour tous
La mobilisation à l\'oeuvre pour tous
Jean-Charles Lamoureux, crha
 
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
Alphalia
 
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
PMI Lévis-Québec
 
Hodos Consultants
Hodos ConsultantsHodos Consultants
Hodos Consultants
jf_bigot
 
Catalogue formations dmdj mai 2012
Catalogue formations dmdj mai 2012Catalogue formations dmdj mai 2012
Catalogue formations dmdj mai 2012Des mots d'un jour
 
Capucine developpement
Capucine developpementCapucine developpement
Capucine developpement
Guillaume Lemesle
 
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-CampusCoopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
Erwan Hernot
 
Le management transversal
Le management transversal Le management transversal
Le management transversal
Emmanuel Urschel Villier
 
Une nouvelle methode de management
Une nouvelle methode de managementUne nouvelle methode de management
Une nouvelle methode de management
MP CONSULTANTS
 
Présentation de la Process Communication
Présentation de la Process CommunicationPrésentation de la Process Communication
Présentation de la Process CommunicationBertrand Huck
 

Similaire à De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective (20)

Feniceplaquetteinfo
FeniceplaquetteinfoFeniceplaquetteinfo
Feniceplaquetteinfo
 
Présentation Process Com
Présentation Process ComPrésentation Process Com
Présentation Process Com
 
Knowledge management
Knowledge managementKnowledge management
Knowledge management
 
Km
KmKm
Km
 
Art coachingvision&ic modifpouryouman140408
Art coachingvision&ic modifpouryouman140408Art coachingvision&ic modifpouryouman140408
Art coachingvision&ic modifpouryouman140408
 
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdfchapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
 
Fenice plaquette info assurance
Fenice plaquette info assuranceFenice plaquette info assurance
Fenice plaquette info assurance
 
Intcollect
IntcollectIntcollect
Intcollect
 
Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?Manager au féminin, c'est bien ?
Manager au féminin, c'est bien ?
 
La mobilisation à l\'oeuvre pour tous
La mobilisation à l\'oeuvre pour tousLa mobilisation à l\'oeuvre pour tous
La mobilisation à l\'oeuvre pour tous
 
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
Alphalia catalogue formations-inter-2013-v1-02
 
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
2011-03-03 Farid Ben Hassel Mobiliser les talents des membres de mon équipe d...
 
Hodos Consultants
Hodos ConsultantsHodos Consultants
Hodos Consultants
 
Catalogue formations dmdj mai 2012
Catalogue formations dmdj mai 2012Catalogue formations dmdj mai 2012
Catalogue formations dmdj mai 2012
 
Capucine developpement
Capucine developpementCapucine developpement
Capucine developpement
 
7 coopérer
7 coopérer7 coopérer
7 coopérer
 
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-CampusCoopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
Coopérer, tendance 7 du cahier de tendances C-Campus
 
Le management transversal
Le management transversal Le management transversal
Le management transversal
 
Une nouvelle methode de management
Une nouvelle methode de managementUne nouvelle methode de management
Une nouvelle methode de management
 
Présentation de la Process Communication
Présentation de la Process CommunicationPrésentation de la Process Communication
Présentation de la Process Communication
 

Plus de OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE

Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Creation événement business itg 16 juin
Creation événement business itg 16 juinCreation événement business itg 16 juin
Creation événement business itg 16 juin
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Guide des startups hightech en france mars 2015
Guide des startups hightech en france mars 2015Guide des startups hightech en france mars 2015
Guide des startups hightech en france mars 2015
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez weresoVivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligentePhase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Check list du chasseur et travailleur en meute intelligente
Check list du chasseur et travailleur  en meute intelligenteCheck list du chasseur et travailleur  en meute intelligente
Check list du chasseur et travailleur en meute intelligente
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligenteCoécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Coaching de dirigeants
Coaching de dirigeantsCoaching de dirigeants
Coaching de dirigeants
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Philippe olivier clement cv 041014 v5
Philippe olivier clement cv 041014 v5Philippe olivier clement cv 041014 v5
Philippe olivier clement cv 041014 v5
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Intelligence collective livre_blanc_ic
Intelligence collective livre_blanc_icIntelligence collective livre_blanc_ic
Intelligence collective livre_blanc_ic
OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 
Un nouvel article en français la clé du médium algorithmique random notes ...
Un nouvel article en français  la clé du médium algorithmique   random notes ...Un nouvel article en français  la clé du médium algorithmique   random notes ...
Un nouvel article en français la clé du médium algorithmique random notes ...OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE
 

Plus de OPPORTUNITES ET STRUCTURE PORTEUSE (20)

Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
Gigantesque escroquerie à la retraite par l'état (2015)
 
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
 
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
Transforamtion culturelle intelligence collective philippe olivier clement 2015
 
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
LIVRE BLANC DE L'IC ( Une forme d'intelligence collective orientée sur la bie...
 
Creation événement business itg 16 juin
Creation événement business itg 16 juinCreation événement business itg 16 juin
Creation événement business itg 16 juin
 
Guide des startups hightech en france mars 2015
Guide des startups hightech en france mars 2015Guide des startups hightech en france mars 2015
Guide des startups hightech en france mars 2015
 
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez weresoVivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
Vivre une aventure collaborative 13 mars 2015 chez wereso
 
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligentePhase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
Phase pour réussir ensemble chasse et travail en meute inelligente
 
Check list du chasseur et travailleur en meute intelligente
Check list du chasseur et travailleur  en meute intelligenteCheck list du chasseur et travailleur  en meute intelligente
Check list du chasseur et travailleur en meute intelligente
 
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligenteCoécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
Coécrire ensemble le processus de travail en meute intelligente
 
Coaching de dirigeants
Coaching de dirigeantsCoaching de dirigeants
Coaching de dirigeants
 
Hec executive coach Philippe Olivier CLEMENT cv 10102014
Hec executive coach Philippe Olivier CLEMENT cv 10102014Hec executive coach Philippe Olivier CLEMENT cv 10102014
Hec executive coach Philippe Olivier CLEMENT cv 10102014
 
Formation intelligence collective île de la réunion
Formation intelligence collective île de la réunionFormation intelligence collective île de la réunion
Formation intelligence collective île de la réunion
 
Verso programme formation intelligence collective ic
Verso programme formation intelligence collective icVerso programme formation intelligence collective ic
Verso programme formation intelligence collective ic
 
Verso bon de commande formation ic
Verso bon de commande formation icVerso bon de commande formation ic
Verso bon de commande formation ic
 
Philippe olivier clement cv 041014 v5
Philippe olivier clement cv 041014 v5Philippe olivier clement cv 041014 v5
Philippe olivier clement cv 041014 v5
 
Certificat de coach professionnel avec signature 2
Certificat de coach professionnel avec signature 2Certificat de coach professionnel avec signature 2
Certificat de coach professionnel avec signature 2
 
Intelligence collective livre_blanc_ic
Intelligence collective livre_blanc_icIntelligence collective livre_blanc_ic
Intelligence collective livre_blanc_ic
 
Dna ecorevue 14062012_page_02
Dna ecorevue 14062012_page_02Dna ecorevue 14062012_page_02
Dna ecorevue 14062012_page_02
 
Un nouvel article en français la clé du médium algorithmique random notes ...
Un nouvel article en français  la clé du médium algorithmique   random notes ...Un nouvel article en français  la clé du médium algorithmique   random notes ...
Un nouvel article en français la clé du médium algorithmique random notes ...
 

De lintelligence-relationnelle-a-lintelligence-collective

  • 1. De l’intelligence relationnelle à l’intelligence collective Le développement durable intervient sur 3 sphères : la sphère environnementale, la sphère économique et la sphère sociale. Sur la sphère sociale, un des outils du développement durable est le management de l’intelligence collective. Ce mode de management est en effet lié à un enjeu central pour les entreprises : une performance collective supérieure à la somme des performances individuelles. Cependant, on n’obtient pas cette performance collective de la même manière dans une économie industrielle et commerciale et dans une économie du savoir. Il est aujourd’hui nécessaire de savoir mobiliser l’intelligence collective et les connaissances de tous. Pour comprendre le management de l’intelligence collective, il est important de le remettre dans le contexte managérial actuel, où dominent le management individuel (un manager et son collaborateur) et le management collectif (un manager et son équipe). Le management individuel est le socle du management. Cela consiste à développer l’autonomie d’un collaborateur, sa motivation et sa compétence pour la réalisation de ses activités. Si on ne sait pas motiver un collaborateur, si on ne sait pas développer ses compétences, comment peut-on espérer qu’il soit un co-équipier efficace ? Le management collectif ou management d’équipe s’appuie sur le management individuel. Il consiste à développer l’autonomie d’une équipe, la motivation et la compétence à travailler ensemble au service de la mission. Le management de l’intelligence collective consiste à gérer et développer les ressources intellectuelles d’une équipe. Il lui donne la capacité de co-construire, de partager et d’innover en valorisant ses ressources intellectuelles (interne & réseau). C’est un mode de management qui s’adapte aux travailleurs du savoir en général, mais qui est utile pour tous dès lors qu’on doit réaliser des activités très intellectuelles. Il est particulièrement utile dans le cadre de la gestion de projet (où la part de découverte et de création est importante), d’opérations de changement (refonte des processus, …) ou de la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie, ou encore pour le lancement d’un nouveau service ou produit, …. 1. La pyramide du management On peut représenter ces 3 modes de management sous forme d’une pyramide qu’on appellera donc la pyramide du management :
  • 2. Management de l’intelligence collective Développer et gérer les ressources intellectuelles d’une équipe pour lui donner la capacité de co- construire, de partager et d’innover (interne & réseau) Management collectif Développer l’autonomie d’une équipe, la motivation et la compétence à travailler ensemble au service de la mission Management individuel Développer l’autonomie d’un collaborateur, sa motivation et sa compétence pour la réalisation de ses activités Le management de l’intelligence collective (MIC) permet de développer et de gérer les ressources intellectuelles d’une équipe. Il favorise un nouvel art de travailler ensemble fondé sur le partage, l’entraide et la co-création. Le MIC est, de ce fait, le seul mode de management qui permet d’obtenir une performance collective supérieure à la somme des performances individuelles pour les activités très intellectuelles. La pyramide du management place le MIC au sommet. Il ne s’agit pas d’affirmer qu’il est plus important que les autres modes de management, mais plutôt de montrer qu’il repose sur les autres. Il en est dépendant. Si le management individuel et collectif est déficient, la pyramide va s’écrouler et le MIC deviendra tout à fait secondaire. Le MIC est également au sommet de la pyramide pour matérialiser les défis qui attendent ceux qui veulent atteindre le sommet. Il faut faire beaucoup d’efforts pour y parvenir. Il y a de nombreux obstacles, en particulier culturels et technologiques. A. L’intelligence relationnelle à la base Pour clarifier ce que l’on entend par management individuel et collectif, voici une liste de quelques compétences de base que tout manager doit maîtriser, que ce soit dans la conduite d’un projet ou de son équipe, et quel que soit son niveau hiérarchique : - Adapter son mode de management en fonction de l’autonomie d’un collaborateur - Savoir communiquer / Savoir être factuel - Communiquer en entretien de management - Gérer un conflit - Critiquer ou recadrer un collaborateur - Evaluer les résultats d’un collaborateur - Motiver ses collaborateurs - Déléguer une activité à un collaborateur
  • 3. - Fixer un objectif - Créer une dynamique d’équipe - Animer une équipe - Conduire un entretien annuel d’évaluation - Savoir conduire le changement Ces compétences permettent de développer une intelligence relationnelle, qui comprend en particulier l’intelligence verbale (pour communiquer), l’intelligence intrapersonnelle (capacité à se comprendre) et l’intelligence interpersonnelle (capacité à comprendre l’autre, empathie). L’intelligence relationnelle donne la capacité à un manager de comprendre une situation relationnelle pour pouvoir y apporter une réponse comportementale adaptée. C’est un facteur d’harmonie, d’équité et de performance. Dans un cadre professionnel, l’intelligence relationnelle est l’art de construire des relations humaines de qualité, constructive et créative, pour faciliter la performance individuelle et collective. B. L’intelligence collective au sommet Concernant le MIC, pour clarifier ce que l’on entend par ressources intellectuelles, voici ses composantes : - Connaissances, compétences & expertises - Idées, propositions, analyses & visions - Intelligences (individuelle & collective) Sous la coupe du DRH par exemple, un poste de responsable des ressources intellectuelles pourrait être créé pour coordonner l’ensemble et en assurer la cohérence. Il n’est pas forcément nécessaire de créer un nouveau poste mais d’élargir le champ de responsabilité d’un poste existant (par exemple celui du responsable KM ou du responsable formation). De l’intelligence relationnelle à l’intelligence collective, il est alors possible de construire la pyramide du management.
  • 4. 2. Analyse des différents niveaux de la pyramide Management Management de individuel et collectif l’intelligence collective Préparer l’avenir Gérer le quotidien Accélérer et sécuriser la prise de Dans le cadre de la mission de Finalités l’organisation, réaliser les activités décision, innover, optimiser les processus, résoudre des nécessaires à la mise en œuvre problèmes opérationnels plus vite des décisions ou de la stratégie et plus efficacement Globalement on peut dire que le MIC sert à préparer l’avenir, les projets futurs. C’est en cela qu’il est un outil du développement durable. Tandis que le management individuel et collectif permet de gérer le quotidien tout aussi important que le futur ! « Vouloir, Savoir et Pouvoir Organisation scientifique du coopérer » travail (Taylorisme) Knowledge Management Méthodes Leadership Situationnel E-Management Management participatif Intelligence économique Management par objectifs Veille Pour obtenir une performance collective supérieure à la somme des performances individuelles, un certain nombre de méthodes de management ont été mises en place. Pour le management individuel et collectif, la méthode la plus connue est l’organisation scientifique du travail. Le leadership situationnel, le management participatif ou le management par objectifs sont apparus ensuite. Pour le MIC, cela consiste à créer le vouloir, le savoir et le pouvoir coopérer. Il y a d’autres méthodes connexes au MIC comme le KM, l'e- management, l’intelligence économique ou la veille. Activités peu intellectuelles Activités très intellectuelles Activités Activités répétitives Activités non répétitives et/ou manuelles et/ou de création Le management individuel et collectif est adapté pour les activités peu intellectuelles. Il s’agit d’activités répétitives et/ou manuelles, qui doivent être réalisées par une personne seule ou par une équipe. Par exemple : mettre à jour une base de données. Le MIC est adapté pour les activités très intellectuelles. Il s’agit d’activités non répétitives et/ou de création. Par exemple : créer une base de données. Elles vont permettre de créer des informations qui n’existaient pas : résoudre un nouveau problème, innover,…
  • 5. Management Management de Individuel et collectif l’intelligence collective Coordinateur des activités Facilitateur des coopérations Command and control Connect and collaborate Modalités Le manager donne un ordre Le manager donne un ordre Un collaborateur exécute L’équipe exécute en coopérant Le manager contrôle L’équipe s’auto-contrôle Le command and control est adapté aux activités peu intellectuelles. Le rôle du manager est d’être un « coordinateur des activités ». Le principe est simple. Le manager donne un ordre, son collaborateur (ou l’équipe) exécute et le manager contrôle le résultat. La qualité du résultat dépendra principalement de la motivation et de la compétence de chaque collaborateur. Le manager doit donc adapter son mode de management en fonction du niveau de compétence et de motivation de chacun de ses collaborateurs. Si le collaborateur est peu compétent et peu motivé, le manager va exercer une pression forte en termes de « command » et de « control ». Il va être directif. Si le collaborateur est très compétent et motivé, il va relâcher la pression et laisser plus d’autonomie à son collaborateur. Le connect and collaborate est adapté aux activités très intellectuelles. Le rôle du manager est d’être un « facilitateur des coopérations ». Le principe est le suivant : le manager donne un ordre, c’est une équipe qui exécute l’ordre car le collectif sera souvent plus performant que l’individu pour une activité très intellectuelle. La valeur ajoutée du manager n’est pas dans le contrôle des résultats, mais dans la réalisation. « Connect and Collaborate » signifie que le manager doit choisir les personnes les plus aptes à mettre en œuvre l’ordre et organiser les coopérations intellectuelles entre les membres de l’équipe. L’étape du contrôle des résultats n’est plus du ressort du manager seul, mais du manager et de l’équipe. En effet, l’évaluation objective d’un travail intellectuel est très difficile. L’évaluation par le collectif est plus équitable. Le processus décrit intègre du « command and control » puisqu’il y a un ordre et un contrôle des résultats. Mais pour les activités très intellectuelles, la valeur ajoutée du manager est ailleurs ! Les managers se retrouvent souvent en difficulté avec les activités très intellectuelles parce qu’ils ne connaissent qu’un seul mode de management : le « command and control ». Pour les activités très intellectuelles, cela conduit souvent à l’échec car on ne peut pas donner l’ordre à quelqu’un d’avoir une idée ou de partager une information. Il doit le faire volontairement ! Il faut donc mettre en place un nouveau mode de management qui prenne en compte cette contrainte. Comme nous avons tous à la fois des activités très intellectuelles et peu intellectuelles, le « command and control » et le « connect and collaborate » doivent co-exister au sein d’une organisation. Ils ne sont pas incompatibles, ils sont complémentaires. Cependant, le mode de management dominant dans la plupart des organisations est le « command and control » quelles que soient la nature des activités. C’est pourquoi, la performance collective est souvent inférieure à la somme des performances individuelles.
  • 6. Management Management de Individuel et collectif l’intelligence collective La performance s’évalue par Sur quels critères évaluer ce que rapport à des objectifs individuels doit être le temps de rédaction principalement quantitatifs d’un rapport ? Comment évaluer (production ou vente de X la qualité de ce rapport Evaluation produits). L’avènement de objectivement (sans que le l’organisation scientifique du contenu de l’évaluation varie trop travail permet de mesurer plus fortement en fonction de la précisément ce que doit être la personnalité des évaluateurs) ? performance. A chaque mode de management, son mode d’évaluation ! Mais là encore, la plupart du temps, on évalue les activités très intellectuelles de la même manière que les activités peu intellectuelles. L’évaluation de la performance pour le command and control est assez facile. C’est beaucoup plus difficile pour le connect and collaborate. Pour être équitable, il est nécessaire que l’évaluation soit réalisée par un collectif que ce soit à l’intérieur de l’équipe ou à l’extérieur (par exemple, clients, fournisseurs, partenaires). Le système du 360° Feed-back est l’outil le plus adapté pour l’évaluation des activités à forte valeur ajoutée intellectuelle. Chacun évalue l’autre selon une grille pré-établie. Ce système est en particulier utilisé comme outil de développement des compétences. Cela consiste à évaluer un manager par son hiérarchique (n+1), ses collaborateurs (n-1) et ses collègues (n). Mais cet outil est aussi pertinent pour l’évaluation des résultats obtenus dans le cadre d’une activité très intellectuelle. 3. L’importance de cette pyramide pour les travailleurs du savoir Le management de l’intelligence collective est un mode de management particulièrement adapté aux travailleurs du savoir. Mais, qu’est-ce qu’un travailleur du savoir ?
  • 7. Le travailleur de l’ère industrielle et commerciale a une forte proportion d’activités peu intellectuelles et une faible proportion d’activités très intellectuelles. Il s’agit, par exemple, d’un ouvrier sur une chaine de production. Mais, que l’on soit ouvrier, agriculteur ou chasseur, … depuis l’origine de l’humanité, nous avons toujours eu une part d’activités très intellectuelles : l’agriculteur qui invente un nouveau mode de culture, le chasseur qui invente un nouveau piège. Ce qui change aujourd’hui, c’est que certaines personnes ont des activités majoritairement très intellectuelles. C’est le cas du travailleur du savoir, qui a une forte proportion d’activités très intellectuelles et une faible proportion d’activités peu intellectuelles. Il travaille par exemple dans les services de R&D, de marketing, ... Mais il n’a pas que des activités très intellectuelles. Un travailleur du savoir doit également réaliser un nombre important de tâches répétitives qui sont peu intellectuelles (appliquer une procédure, suivre un processus,…). Un manager doit donc adapter son mode de management en fonction de la nature des activités de ces collaborateurs, qui sont parfois peu intellectuelles et parfois très intellectuelles. Mais, il se retrouve bien souvent en difficulté face aux travailleurs du savoir parce qu’il ne connaît qu’un seul mode de management : le « command and control ». 4. L’intelligence collective dans le cycle de vie d’une organisation Les activités très intellectuelles font parties de la vie d’une organisation. Dans la phase de création d’une entreprise, la part des activités très intellectuelles est très importante pour tout le monde car il faut créer et structurer l’entreprise.
  • 8. Dans la phase de croissance d’une entreprise, il y a un équilibre entre les activités très intellectuelles et celles qui sont peu intellectuelles. Dans la phase de maturité d’une entreprise, on ne demande plus aux gens de réfléchir, mais simplement d’appliquer les procédures et les méthodes déjà définies. Réfléchir, c’est commencer à désobéir. Les gens ne réfléchissent plus à ce qui nuit à la performance collective de l’organisation. Il faut donc réactiver l’intelligence de l’entreprise pour repartir vers la croissance et éviter le déclin, en particulier du fait de l’importance de l’économie du savoir. Un changement est donc nécessaire qui implique de mettre en place une entreprise intelligente ! Une entreprise intelligente développe chaque jour un peu plus son intelligence relationnelle (à travers le management individuel et collectif) et son intelligence collective (à travers le vouloir, savoir et pouvoir coopérer). De l’intelligence relationnelle à l’intelligence collective émerge la pyramide du management.