SlideShare une entreprise Scribd logo
DYSFONCTION ERECTILE (D.E):  FACTEUR PREDICTIF DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE ?  Dr P.BOUILLY Médecin vasculaire-sexologue 95000-CERGY-PONTOISE Journée médico-chirurgicale vasculaire PARIS – 25 septembre 2009 GELEV
D.E ET MALADIES VASCULAIRES Il y a encore quelques années,  la prise en charge de la D.E  et  de la maladie cardio-vasculaire étaient distinctes…
1999 Le premier consensus de PRINCETON   publiait ses recommandations pour la prise en charge de l’activité sexuelle et de la D.E  chez les hommes avec une maladie cardio-vasculaire. De Busk et al. Management of sexual dysfunction in patients with cardio-vascular disease: The Princeton Consensus Panel. Am J.cardiol. 2000;86: 175-181.
2005 Second consensus de PRINCETON Nouvelles recommandations:   Prise en compte de la D.E comme marqueur du risque  chez le patient asymptomatique  sur le plan cardiaque. Kostis. J et al. Sexual dysfunction and cardiac risk (the second Princeton Consensus Conference). Am J.Cardiol.2005;96 : 313-21.
«  Is impotence    an arterial  disorder? » A  study  of arterial risk factors in 440 impotent men. VIRAG.R,  BOUILLY.P,  FRYDMAN.D THE LANCET –  January 26,   1985   , 181-184 .
  IS IMPOTENCE   AN ARTERIAL DISORDER ? Il y était démontré  3 données essentielles  : 1-Chez un homme souffrant de D.E , plus il y a de F.R.A. , plus la probabilité d’une participation organique est importante. 2- Plus il y a de F.R cardio-vasculaires , plus sévère est l’atteinte   érectile . 3- A partir de deux F.R.A , l’atteinte érectile est certainement organique. Réactualisée par toutes les études épidémiologiques récentes . FACTEURS DE RISQUE C.V ET I.E : UNE RELATION BIEN ETABLIE EN 2009 …
RISQUE RELATIF   (RR)    ET   DYSFONCTION ERECTILE Diabète  RR: 4,6 Hypertension  RR: 1,4 Tabagisme  RR: 1,3 Hypercholestérolèmie  RR: 1,1 Comorbidité cardiaque  RR: 1,1 Association Diabète et HTA  RR: 8,3 F.A  ALLAERT . congrès SFA . PARIS .  16/01/04.
L’érection : Baromètre de la santé  générale et vasculaire de l’homme Is impotence an   arterial disease ?   Virag.R, Bouilly.P, Frydman.D   The Lancet- January 26-  1985 - 181-184. tabac diabète cholestérol hypertension   Plus les F.R.A. sont nombreux,  plus l ’impuissance a de probabilité d’être organique! Alcool obésité Syndrome métabolique
CRITERES EPIDEMIOLOGIQUES
FACTEURS DE RISQUE ARTERIELS    ET    INSUFFISANCE ERECTILE L’ athérome est la première cause de dysfonction érectile organique. La prévalence de l’insuffisance érectile est plus élevée lors de cardiopathie notamment ischémique et de pathologie vasculaire périphérique.
Population Cardiologique : Facteurs de risque communs avec ceux de I.E Dyslipidémie HTA Diabète Tabagisme Iatrogénèse Populations particulièrement concernées
25% hommes > 40 ans avec I.E développeront une maladie Coronarienne. 50% hommes de 45- 55 ans avec I.E sans symptôme cardiaque  ont un risque élevé d’infarctus dans les 4 à 12 ans ! STEEL et al.  European urology- 2003. D.E: Symptôme prédictif
D.E : Symptôme prédictif Risque d’infarctus du myocarde est 3 à 4 fois plus élevé si D.E est présente entre 40 à 50 ans . BLUMENTALS et al. IJIR.2004;16:350-3. D.E = risque majeur d’ischémie coronarienne  silencieuse  (OR 14.8) chez le diabétique  . GAZZARUSO et al. CIRCULATION. 2004.110:22-26.
D.E : Symptôme prédictif D.E = risque majoré   - d’atteintes carotidiennes  BOCCIO et al. - J.UROL. 2005-17:526-9.   - Et d’artériopathie des membres  inférieurs. VICARI et al. - IJIR.  2005-17:277-82.
D.E : Symptôme prédictif Une artériopathie est présente chez 75% des patients en cas de D.E et la fréquence serait corrélée à la sévérité de la D.E.  Les patients avec D.E ont plus fréquemment des plaques athéroscléreuses au niveau  fémoral  et carotidien que les patients sans D.E  (66% vs 36%). FORESTA et al. Asymetric development of peripheral atherosclerosis in patients with erectile dysfunction: an ultrasonographic study. Atherosclerosis.2008 Apr; 197 (2): 889-95.
I.E précède l'angine de poitrine dans 67%. Délai moyen de 38.8 mois  (étude sur 300 patients). P.MONTORSI et al. European urology. 2003 ; 44 : 352-354. I.E augmente significativement le  risque d’AVC et d’accidents coronariens. dans les 10 ans   . A.PONHOLZER et al. European urology 48-2005,512-518. D.E: Symptôme prédictif
D.E : Symptôme prédictif THOMPSON et al. ont retrouvé  dans une importante étude randomisée du National Cancer  Institute aux USA à propos du cancer de prostate  que chez les hommes souffrant d’une D.E au début de l’étude ou apparaissant par la suite, le risque de maladie cardio-vasculaire a été augmenté  de 45% ( OR : 1.45)  avec un suivi sur 7 ans. Thompson.IM et al. Erectile dysfunction and subsequent cardiovascular disease. JAMA.2005; 294(23): 2996-3002.
D.E : Symptôme prédictif L’atteinte coronaire pluri-tronculaire semble mieux corrélée à la D.E que l’atteinte mono-tronculaire, ainsi que le caractère chronique de la coronaropathie par rapport au syndrome coronaire aigu.   Montorsi et al. Association between erectile dysfunction and coronary artery disease. Role of coronary clinical presentation and extent of coronary vessels involvement:the COBRA trial. Eur.Heart j. 2006 Nov; 27(22):2632-9.
D.E : Symptôme prédictif Série de 300 patients coronariens ayant eu une coronarographie : Parmi ceux-ci, 49% présentaient D.E. Pour 67% d’entre eux ,  celle-ci précédait l’angor avec une moyenne d’environ 3 ans. KLONER et al.  J.Urol. 2003 ; 170: S46-S50.
D.E : Symptôme prédictif Si l’incidence de la coronaropathie augmente avec l’âge dans la population générale, il semble que le risque coronaire soit plus élevé dans la tranche d’âge 40-49 ans qu’après 50 ans. Par conséquent, une D.E chez un homme jeune serait associée à un risque accru de coronaropathie future.  Ponholzer A et al. Vascular risk factorsand erectile dysfunction in a cohort of healthy men. Int.J.Impotence Res. 2006 sept-oct ;18(5):489-493.
D.E : Symptôme prédictif Chez les patients diabétiques de type 2 qui présentent une coronaropathie silencieuse documentée en coronarographie, la D.E multiplie par 2 le risque d’événements cardio-vasculaires et de décès à 4 ans.   Gazzaruso al. J.Am. Coll. Cardiol.2008 ; 51(21):2040-2044. Un PSV inférieur à 13 cm/sec serait également à la fois prédictif d’insuffisance artérielle pénienne et de coronaropathie silencieuse diagnostiquée par scintigraphie chez les patients diabétiques.   2- Corona G et al. J.Sexual Med.2008 Nov ;5 (11):2623-34.
Ainsi,  après 45 ans   il est désormais reconnu qu’une D.E  en présence de FRCV  est le plus souvent une maladie vasculo-tissulaire dont l’expression est modulée par des facteurs génétiques,psychologiques et relationnels,mais qui partage plusieurs FRCV avec les pathologies cardiaques et artérielles.
DYSFONCTION ENDOTHELIALE Une altération de la fonction endothéliale semble être le lien étiologique entre la D.E et les maladies  cardiovasculaires par son rôle majeur dans la relaxation de la musculature lisse médiée par le monoxyde d’azote (NO). Costa.C, Virag.R. The endothelial erectile dysfunction connection: An essential update. J.sex.Med, 2009, sept ;6(9): 2390-404.
DYSFONCTION ENDOTHELIALE La D.endothéliale serait considérée comme l’équivalent d’une altération fonctionnelle précoce qui précède le changement structurel de la paroi vasculaire (plaque, sténose).
DYSFONCTION ENDOTHELIALE La dysfonction endothéliale est probablement  le   facteur physiopathologique commun  à la dysfonction érectile et aux principaux FRCV :  diabète, tabac, HTA, dyslipidémie. Il est hautement suggéré que La D.E serait donc bien souvent le signe d’appel d’une autre pathologie cardio-vasculaire pouvant engager le pronostic vital. Miner MM et al. Erectile dysfunction: a sentinel marker for cardiovascular disease in primary care. Clev Clin J Med.2007;74 (suppl 3).
Penile NO release test ( PNORT )   en pratique temps 0 occlusion 5mn 1mn post levée occlusion
CRITERES CLINIQUES DE GRAVITE   D’UNE  I.E  VASCULAIRE Une atteinte érectile vasculaire grave sera évoquée : Apparition  progressive  et partielle avant de devenir totale.  (Questionnaire IIEF-5 effondré). Devant  La permanence  du trouble   depuis plus d’un an qui est un critère clinique essentiel de gravité. Devant le nombre de facteurs de risque cardio-vasculaires  présents et la sévérité de l’atteinte vasculaire globale. Interrogatoire et examen clinique +++.
Avant tout quantifier le déficit érectile    IIEF-5 :  Indice International de la fonction érectile   > 19 « Normal » 16-19 « légère » 10-15 «moyenne » < 10  «sévère  »
ATTEINTE VASCULO-TISSULAIRE La seule évaluation   objective   (quel est son degré ? Quelle  est son  étiologie ? ) et prédictive validée   d’une atteinte vasculo-tissulaire pénienne est   l’échodoppler pénien  avec  stimulation pharmacologique   par injection intracaverneuse  de drogues vaso-actives .
Echo-doppler pénien  et   Cardiopathie ischémique. Groupe épreuve effort nle :  moy. V systol: 34,6 cm/sec Groupe épreuve effort perturbée : V systol: 22,0 cm/sec Si V systol  < 35 cm/sec    41,9 % Patho.ischémique coro. Si V systol  > 35 cm/sec     3,7 % Patho.ischémique coro Sensibilité 92,9 % / spécificité  .  59,1 % 60 patients consécutifs Y.KAWANISHI and all. Screening of ischemic heart disease with cavernous artery blood flow in erectile dysfunctional patients.  .  IJIR . vol 13 -  2001  : 100 – 103.
LE PHARMACO-ECHODOPPLER PENIEN   Matériel : Un appareil Echo-Doppler pulsé couleur : - 1 sonde 3,5 MHz - 1 sonde de 10-13 MHz Un chronomètre .
Si F.R.A. et âge  > 45ans  Ou Si échec traitement d’épreuve chez jeunes. ECHODOPPLER VASCULAIRE *aorte, M.I., pénien* + Inj . intracaverneuse  systématique   5 à 10   g  PGE 1. Approche anatomique et dynamique Artères caverneuses +++.
EN PRATIQUE … Exploration des artères abdominales et des artères honteuses internes  (vélocité: 20 à 30cm/sec). Exploration des artères dorsales et  des artères caverneuses 3 minutes et 5 minutes après IIC de 5 à 10 µg de PGE1. Exploration de la veine dorsale profonde à 5 et à 10 minutes de l ’injection. Appréciation de l ’albuginée et du septum.
Echo-Doppler : PARAMETRES INSUFFISANCE D’APPORT ARTERIEL : PSV: Vitesses systoliques  inférieures à 25 cm/sec . Si asymètrie des vitesses systoliques  maximales entre les 2 artères caverneuses avec différence de plus de 10 cm / sec . Temps de montée systolique  supérieur  à 0,07 sec (indépendant de la correction d’angle). Accélération  inférieure  à  4 m / S² . IPP  inférieur à 0,70 ( Normal : supérieur à 0,91 ) Courbe  avec aspect amorti et ascension ralentie, durée du flux augmentée ,amplitude faible .
Atteinte artérielle  sévère:    PSV inférieur à 20 cm/ sec
INCOMPETENCE    VEINO-OCCLUSIVE Si persistance de vitesses diastoliques élevées >5cm/sec Enregistrement direct d’un flux dans  la veine dorsale profonde
INSUFFISANCE ERECTILE  APRES  45  ANS + F.R.A. : SYMPTOME SENTINELLE ET DONC,  FACTEUR PREDICTIF CARDIOVASCULAIRE PRINCIPALEMENT  CORONARIEN ! SURTOUT S’IL EXISTE UNE ATTEINTE VASCULO-TISSULAIRE PENIENNE.
D.E : ANNEES 2000 …   UN DEFI : LA PREVENTION ! Toute D.E d’origine vasculo-tissulaire  est un signe d’appel pour une évaluation cardio-vasculaire et une prise en charge encore plus précoce  de la maladie vasculaire principalement  chez le patient diabétique.
Que faire si l’on veut être préventif ? Tout patient avec des Facteurs de risque CV doit être interrogé et évalué quant à sa sexualité  (IIEF, bilan biologique et hormonal). Tout patient présentant une DE et des facteurs de risque vasculaire doit avoir une évaluation fonctionnelle et morphologique de l’état vasculaire de l’érection. Pharmaco-doppler PNORT ( Penile NO Release Test) Si l’atteinte vasculaire pénienne est avérée: évaluation cardiaque et vasculaire Scanner  abdominal Coroscanner Echographie sous Dobutamine
CONCLUSION La D.E doit donc être considérée en 2009 comme un facteur prédictif et pronostique d’événements cardio-vasculaires cliniques chez les hommes de plus de 45 ans en présence d’un ou plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaires.
CONCLUSION Toutefois,  des études prospectives randomisées sont encore néanmoins nécessaires pour établir précisement la sensibilité, la spécificité et le rapport coût / efficacité de la D.E comme facteur prédictif précoce de maladies cardiovasculaires  principalement coronaires.
CONCLUSION En 2009,  le diagnostic d’une D.E  doit immédiatement  motiver une recherche et  une prise en charge  des principaux facteurs de risque cardio-vasculaires.

Contenu connexe

Tendances

le syndrome cardio- rénal
le syndrome cardio- rénalle syndrome cardio- rénal
le syndrome cardio- rénal
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Ausset topo mapar neige
Ausset topo mapar neigeAusset topo mapar neige
Ausset topo mapar neige
kbtrauma
 
embolie pulmonaire
embolie pulmonaireembolie pulmonaire
embolie pulmonaire
sguif
 
Hta qcm
Hta qcmHta qcm
Hta qcm
Nisrine Bouji
 
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonaires
belaibzino
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
sfa_angeiologie
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
sfa_angeiologie
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
sfa_angeiologie
 
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensésEmbolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
Pascal Boulet
 
Le manuel du généralist 2 pneumologie
Le manuel du généralist 2 pneumologieLe manuel du généralist 2 pneumologie
Le manuel du généralist 2 pneumologie
drmouheb
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
drmouheb
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
vtesimplified
 
Cardiologie diagnostic lors de syncope
Cardiologie   diagnostic lors de syncopeCardiologie   diagnostic lors de syncope
Cardiologie diagnostic lors de syncope
Guillaume Michigan
 

Tendances (20)

le syndrome cardio- rénal
le syndrome cardio- rénalle syndrome cardio- rénal
le syndrome cardio- rénal
 
Ausset topo mapar neige
Ausset topo mapar neigeAusset topo mapar neige
Ausset topo mapar neige
 
Jifa 2009
Jifa 2009Jifa 2009
Jifa 2009
 
Jifa 2009
Jifa 2009Jifa 2009
Jifa 2009
 
embolie pulmonaire
embolie pulmonaireembolie pulmonaire
embolie pulmonaire
 
Cardiorenal syndrome
Cardiorenal syndromeCardiorenal syndrome
Cardiorenal syndrome
 
Hta qcm
Hta qcmHta qcm
Hta qcm
 
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
 
Analyse batty jacc 2010
Analyse batty jacc 2010Analyse batty jacc 2010
Analyse batty jacc 2010
 
Embolie pulmonaires
Embolie pulmonairesEmbolie pulmonaires
Embolie pulmonaires
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
 
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
 
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensésEmbolie pulmonaire  chez les patients BPCO décompensés
Embolie pulmonaire chez les patients BPCO décompensés
 
Le manuel du généralist 2 pneumologie
Le manuel du généralist 2 pneumologieLe manuel du généralist 2 pneumologie
Le manuel du généralist 2 pneumologie
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
 
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final frVte and-cancer-hcp-education-final fr
Vte and-cancer-hcp-education-final fr
 
Cardiologie diagnostic lors de syncope
Cardiologie   diagnostic lors de syncopeCardiologie   diagnostic lors de syncope
Cardiologie diagnostic lors de syncope
 

En vedette

Etude "Les mompreneurs en France"
Etude "Les mompreneurs en France"Etude "Les mompreneurs en France"
Etude "Les mompreneurs en France"
PayPal
 
Thalia maiza
Thalia maizaThalia maiza
Thalia maiza
marylove123
 
Presentación Auxi
Presentación AuxiPresentación Auxi
Presentación Auxi
auarga
 
1 hojas de registro atletismo y olimpismo
1 hojas de registro atletismo y olimpismo1 hojas de registro atletismo y olimpismo
1 hojas de registro atletismo y olimpismo
Saradelgadorb
 
Gm namibia bostwana_ff
Gm namibia bostwana_ffGm namibia bostwana_ff
Gm namibia bostwana_ff
filipj2000
 
Info sacu
Info sacuInfo sacu
Info sacu
Sacu Uhu
 
Commune info 50-web
Commune info 50-webCommune info 50-web
Commune info 50-web
ATD13
 
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
Xavier INGHILTERRA
 
Comment vivez vous votre intuition ?
Comment vivez vous votre intuition ?Comment vivez vous votre intuition ?
Comment vivez vous votre intuition ?
Hélène Scherrer
 
Cirque De Gavarnie Mariano
Cirque De Gavarnie MarianoCirque De Gavarnie Mariano
Cirque De Gavarnie Mariano
Pepi Canet
 
LA COMPETENCE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE  Ezzeddine MBAREKLA COMPETENCE  Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE Ezzeddine MBAREK
ezzeddine
 
Visite de capri
Visite de capriVisite de capri
Visite de capri
filipj2000
 
Séminaire consilium marketing internet
Séminaire consilium marketing internetSéminaire consilium marketing internet
Séminaire consilium marketing internet
ydebbagh
 
Cadeau pour maman
Cadeau pour mamanCadeau pour maman
Cadeau pour maman
Lucie Manelle
 
Actividades 2014 CENLEX Zacatenco
Actividades 2014 CENLEX ZacatencoActividades 2014 CENLEX Zacatenco
Actividades 2014 CENLEX Zacatenco
Daniel García
 
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usa
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usaPhotos assemblées des années 40' & 50' aux usa
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usa
ourbothy
 
Ecosystem lesson 1
Ecosystem lesson 1Ecosystem lesson 1
Ecosystem lesson 1
jaccalder
 
El 12 de noviembre
El 12 de  noviembreEl 12 de  noviembre
El 12 de noviembre
Jenna Bryant
 

En vedette (20)

Etude "Les mompreneurs en France"
Etude "Les mompreneurs en France"Etude "Les mompreneurs en France"
Etude "Les mompreneurs en France"
 
Thalia maiza
Thalia maizaThalia maiza
Thalia maiza
 
Polynesie
PolynesiePolynesie
Polynesie
 
Presentación Auxi
Presentación AuxiPresentación Auxi
Presentación Auxi
 
1 hojas de registro atletismo y olimpismo
1 hojas de registro atletismo y olimpismo1 hojas de registro atletismo y olimpismo
1 hojas de registro atletismo y olimpismo
 
Gm namibia bostwana_ff
Gm namibia bostwana_ffGm namibia bostwana_ff
Gm namibia bostwana_ff
 
Info sacu
Info sacuInfo sacu
Info sacu
 
Commune info 50-web
Commune info 50-webCommune info 50-web
Commune info 50-web
 
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
32ème JIES "Jeux dans l’éducation, la formation et la médiation scientifiques...
 
Comment vivez vous votre intuition ?
Comment vivez vous votre intuition ?Comment vivez vous votre intuition ?
Comment vivez vous votre intuition ?
 
Les Trous Guv
Les Trous GuvLes Trous Guv
Les Trous Guv
 
Cirque De Gavarnie Mariano
Cirque De Gavarnie MarianoCirque De Gavarnie Mariano
Cirque De Gavarnie Mariano
 
LA COMPETENCE Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE  Ezzeddine MBAREKLA COMPETENCE  Ezzeddine MBAREK
LA COMPETENCE Ezzeddine MBAREK
 
Visite de capri
Visite de capriVisite de capri
Visite de capri
 
Séminaire consilium marketing internet
Séminaire consilium marketing internetSéminaire consilium marketing internet
Séminaire consilium marketing internet
 
Cadeau pour maman
Cadeau pour mamanCadeau pour maman
Cadeau pour maman
 
Actividades 2014 CENLEX Zacatenco
Actividades 2014 CENLEX ZacatencoActividades 2014 CENLEX Zacatenco
Actividades 2014 CENLEX Zacatenco
 
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usa
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usaPhotos assemblées des années 40' & 50' aux usa
Photos assemblées des années 40' & 50' aux usa
 
Ecosystem lesson 1
Ecosystem lesson 1Ecosystem lesson 1
Ecosystem lesson 1
 
El 12 de noviembre
El 12 de  noviembreEl 12 de  noviembre
El 12 de noviembre
 

Similaire à D.e un facteur prédictif du risque cardiovasculaire

Criteres de gravité d'une i.e vasculaire
Criteres de gravité d'une i.e vasculaireCriteres de gravité d'une i.e vasculaire
Criteres de gravité d'une i.e vasculaire
sfa_angeiologie
 
Analyse article guo w j sex med 2010
Analyse article guo w j sex med 2010Analyse article guo w j sex med 2010
Analyse article guo w j sex med 2010
sfa_angeiologie
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
sfa_angeiologie
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
sfa_angeiologie
 
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieursIps: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Pascal Boulet
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Dr A. ILBOUDO
 
Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008
sfa_angeiologie
 
Echodoppler pénien
Echodoppler pénien Echodoppler pénien
Echodoppler pénien
SOSVAISSEAUX
 
Circulation 2012-rienstra-2933-43
Circulation 2012-rienstra-2933-43Circulation 2012-rienstra-2933-43
Circulation 2012-rienstra-2933-43
lunacovas
 
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdfEmbolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
imeneziani1
 
AVC péri opératoire
AVC péri opératoireAVC péri opératoire
AVC péri opératoire
Olivier Imauven
 
Stress, depression, joie de vivre et infarctus
Stress, depression, joie de vivre et infarctusStress, depression, joie de vivre et infarctus
Stress, depression, joie de vivre et infarctus
oussama El-h
 

Similaire à D.e un facteur prédictif du risque cardiovasculaire (20)

Criteres de gravité d'une i.e vasculaire
Criteres de gravité d'une i.e vasculaireCriteres de gravité d'une i.e vasculaire
Criteres de gravité d'une i.e vasculaire
 
Analyse article guo w j sex med 2010
Analyse article guo w j sex med 2010Analyse article guo w j sex med 2010
Analyse article guo w j sex med 2010
 
De et risque cv dr bouilly
De et risque cv dr bouillyDe et risque cv dr bouilly
De et risque cv dr bouilly
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
Séance 4
Séance 4Séance 4
Séance 4
 
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieursIps: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008
 
Echodoppler pénien
Echodoppler pénien Echodoppler pénien
Echodoppler pénien
 
Séance 5
Séance 5Séance 5
Séance 5
 
La Bpco Fxl 12 11 08
La Bpco Fxl 12 11 08La Bpco Fxl 12 11 08
La Bpco Fxl 12 11 08
 
Circulation 2012-rienstra-2933-43
Circulation 2012-rienstra-2933-43Circulation 2012-rienstra-2933-43
Circulation 2012-rienstra-2933-43
 
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdfEmbolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
Embolie pulmonaire cours resident Pr Djami.pdf
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
AVC péri opératoire
AVC péri opératoireAVC péri opératoire
AVC péri opératoire
 
Stress, depression, joie de vivre et infarctus
Stress, depression, joie de vivre et infarctusStress, depression, joie de vivre et infarctus
Stress, depression, joie de vivre et infarctus
 

Plus de sfa_angeiologie

Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
sfa_angeiologie
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
sfa_angeiologie
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
sfa_angeiologie
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
sfa_angeiologie
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
sfa_angeiologie
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
sfa_angeiologie
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
sfa_angeiologie
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
sfa_angeiologie
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
sfa_angeiologie
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
sfa_angeiologie
 
Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013
sfa_angeiologie
 
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
sfa_angeiologie
 

Plus de sfa_angeiologie (20)

Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26
 
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
 
Article compression sib
Article compression sibArticle compression sib
Article compression sib
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
 
Cotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpgCotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpg
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
 
Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014
 
2014 sfa
2014 sfa2014 sfa
2014 sfa
 
Radiofreq vd
Radiofreq vdRadiofreq vd
Radiofreq vd
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
 
Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013
 
Tc
TcTc
Tc
 
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
Programme jifa 2014 05 12-2013 xp8
 

D.e un facteur prédictif du risque cardiovasculaire

  • 1. DYSFONCTION ERECTILE (D.E): FACTEUR PREDICTIF DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE ? Dr P.BOUILLY Médecin vasculaire-sexologue 95000-CERGY-PONTOISE Journée médico-chirurgicale vasculaire PARIS – 25 septembre 2009 GELEV
  • 2. D.E ET MALADIES VASCULAIRES Il y a encore quelques années, la prise en charge de la D.E et de la maladie cardio-vasculaire étaient distinctes…
  • 3. 1999 Le premier consensus de PRINCETON publiait ses recommandations pour la prise en charge de l’activité sexuelle et de la D.E chez les hommes avec une maladie cardio-vasculaire. De Busk et al. Management of sexual dysfunction in patients with cardio-vascular disease: The Princeton Consensus Panel. Am J.cardiol. 2000;86: 175-181.
  • 4. 2005 Second consensus de PRINCETON Nouvelles recommandations: Prise en compte de la D.E comme marqueur du risque chez le patient asymptomatique sur le plan cardiaque. Kostis. J et al. Sexual dysfunction and cardiac risk (the second Princeton Consensus Conference). Am J.Cardiol.2005;96 : 313-21.
  • 5. «  Is impotence an arterial disorder? » A study of arterial risk factors in 440 impotent men. VIRAG.R, BOUILLY.P, FRYDMAN.D THE LANCET – January 26, 1985 , 181-184 .
  • 6. IS IMPOTENCE AN ARTERIAL DISORDER ? Il y était démontré 3 données essentielles : 1-Chez un homme souffrant de D.E , plus il y a de F.R.A. , plus la probabilité d’une participation organique est importante. 2- Plus il y a de F.R cardio-vasculaires , plus sévère est l’atteinte érectile . 3- A partir de deux F.R.A , l’atteinte érectile est certainement organique. Réactualisée par toutes les études épidémiologiques récentes . FACTEURS DE RISQUE C.V ET I.E : UNE RELATION BIEN ETABLIE EN 2009 …
  • 7. RISQUE RELATIF (RR) ET DYSFONCTION ERECTILE Diabète RR: 4,6 Hypertension RR: 1,4 Tabagisme RR: 1,3 Hypercholestérolèmie RR: 1,1 Comorbidité cardiaque RR: 1,1 Association Diabète et HTA RR: 8,3 F.A ALLAERT . congrès SFA . PARIS . 16/01/04.
  • 8. L’érection : Baromètre de la santé générale et vasculaire de l’homme Is impotence an arterial disease ? Virag.R, Bouilly.P, Frydman.D The Lancet- January 26- 1985 - 181-184. tabac diabète cholestérol hypertension Plus les F.R.A. sont nombreux, plus l ’impuissance a de probabilité d’être organique! Alcool obésité Syndrome métabolique
  • 10. FACTEURS DE RISQUE ARTERIELS ET INSUFFISANCE ERECTILE L’ athérome est la première cause de dysfonction érectile organique. La prévalence de l’insuffisance érectile est plus élevée lors de cardiopathie notamment ischémique et de pathologie vasculaire périphérique.
  • 11. Population Cardiologique : Facteurs de risque communs avec ceux de I.E Dyslipidémie HTA Diabète Tabagisme Iatrogénèse Populations particulièrement concernées
  • 12. 25% hommes > 40 ans avec I.E développeront une maladie Coronarienne. 50% hommes de 45- 55 ans avec I.E sans symptôme cardiaque ont un risque élevé d’infarctus dans les 4 à 12 ans ! STEEL et al. European urology- 2003. D.E: Symptôme prédictif
  • 13. D.E : Symptôme prédictif Risque d’infarctus du myocarde est 3 à 4 fois plus élevé si D.E est présente entre 40 à 50 ans . BLUMENTALS et al. IJIR.2004;16:350-3. D.E = risque majeur d’ischémie coronarienne silencieuse (OR 14.8) chez le diabétique . GAZZARUSO et al. CIRCULATION. 2004.110:22-26.
  • 14. D.E : Symptôme prédictif D.E = risque majoré - d’atteintes carotidiennes BOCCIO et al. - J.UROL. 2005-17:526-9. - Et d’artériopathie des membres inférieurs. VICARI et al. - IJIR. 2005-17:277-82.
  • 15. D.E : Symptôme prédictif Une artériopathie est présente chez 75% des patients en cas de D.E et la fréquence serait corrélée à la sévérité de la D.E. Les patients avec D.E ont plus fréquemment des plaques athéroscléreuses au niveau fémoral et carotidien que les patients sans D.E (66% vs 36%). FORESTA et al. Asymetric development of peripheral atherosclerosis in patients with erectile dysfunction: an ultrasonographic study. Atherosclerosis.2008 Apr; 197 (2): 889-95.
  • 16. I.E précède l'angine de poitrine dans 67%. Délai moyen de 38.8 mois (étude sur 300 patients). P.MONTORSI et al. European urology. 2003 ; 44 : 352-354. I.E augmente significativement le risque d’AVC et d’accidents coronariens. dans les 10 ans . A.PONHOLZER et al. European urology 48-2005,512-518. D.E: Symptôme prédictif
  • 17. D.E : Symptôme prédictif THOMPSON et al. ont retrouvé dans une importante étude randomisée du National Cancer Institute aux USA à propos du cancer de prostate que chez les hommes souffrant d’une D.E au début de l’étude ou apparaissant par la suite, le risque de maladie cardio-vasculaire a été augmenté de 45% ( OR : 1.45) avec un suivi sur 7 ans. Thompson.IM et al. Erectile dysfunction and subsequent cardiovascular disease. JAMA.2005; 294(23): 2996-3002.
  • 18. D.E : Symptôme prédictif L’atteinte coronaire pluri-tronculaire semble mieux corrélée à la D.E que l’atteinte mono-tronculaire, ainsi que le caractère chronique de la coronaropathie par rapport au syndrome coronaire aigu. Montorsi et al. Association between erectile dysfunction and coronary artery disease. Role of coronary clinical presentation and extent of coronary vessels involvement:the COBRA trial. Eur.Heart j. 2006 Nov; 27(22):2632-9.
  • 19. D.E : Symptôme prédictif Série de 300 patients coronariens ayant eu une coronarographie : Parmi ceux-ci, 49% présentaient D.E. Pour 67% d’entre eux , celle-ci précédait l’angor avec une moyenne d’environ 3 ans. KLONER et al. J.Urol. 2003 ; 170: S46-S50.
  • 20. D.E : Symptôme prédictif Si l’incidence de la coronaropathie augmente avec l’âge dans la population générale, il semble que le risque coronaire soit plus élevé dans la tranche d’âge 40-49 ans qu’après 50 ans. Par conséquent, une D.E chez un homme jeune serait associée à un risque accru de coronaropathie future. Ponholzer A et al. Vascular risk factorsand erectile dysfunction in a cohort of healthy men. Int.J.Impotence Res. 2006 sept-oct ;18(5):489-493.
  • 21. D.E : Symptôme prédictif Chez les patients diabétiques de type 2 qui présentent une coronaropathie silencieuse documentée en coronarographie, la D.E multiplie par 2 le risque d’événements cardio-vasculaires et de décès à 4 ans. Gazzaruso al. J.Am. Coll. Cardiol.2008 ; 51(21):2040-2044. Un PSV inférieur à 13 cm/sec serait également à la fois prédictif d’insuffisance artérielle pénienne et de coronaropathie silencieuse diagnostiquée par scintigraphie chez les patients diabétiques. 2- Corona G et al. J.Sexual Med.2008 Nov ;5 (11):2623-34.
  • 22. Ainsi, après 45 ans il est désormais reconnu qu’une D.E en présence de FRCV est le plus souvent une maladie vasculo-tissulaire dont l’expression est modulée par des facteurs génétiques,psychologiques et relationnels,mais qui partage plusieurs FRCV avec les pathologies cardiaques et artérielles.
  • 23. DYSFONCTION ENDOTHELIALE Une altération de la fonction endothéliale semble être le lien étiologique entre la D.E et les maladies cardiovasculaires par son rôle majeur dans la relaxation de la musculature lisse médiée par le monoxyde d’azote (NO). Costa.C, Virag.R. The endothelial erectile dysfunction connection: An essential update. J.sex.Med, 2009, sept ;6(9): 2390-404.
  • 24. DYSFONCTION ENDOTHELIALE La D.endothéliale serait considérée comme l’équivalent d’une altération fonctionnelle précoce qui précède le changement structurel de la paroi vasculaire (plaque, sténose).
  • 25. DYSFONCTION ENDOTHELIALE La dysfonction endothéliale est probablement le facteur physiopathologique commun à la dysfonction érectile et aux principaux FRCV : diabète, tabac, HTA, dyslipidémie. Il est hautement suggéré que La D.E serait donc bien souvent le signe d’appel d’une autre pathologie cardio-vasculaire pouvant engager le pronostic vital. Miner MM et al. Erectile dysfunction: a sentinel marker for cardiovascular disease in primary care. Clev Clin J Med.2007;74 (suppl 3).
  • 26. Penile NO release test ( PNORT ) en pratique temps 0 occlusion 5mn 1mn post levée occlusion
  • 27. CRITERES CLINIQUES DE GRAVITE D’UNE I.E VASCULAIRE Une atteinte érectile vasculaire grave sera évoquée : Apparition progressive et partielle avant de devenir totale. (Questionnaire IIEF-5 effondré). Devant La permanence du trouble depuis plus d’un an qui est un critère clinique essentiel de gravité. Devant le nombre de facteurs de risque cardio-vasculaires présents et la sévérité de l’atteinte vasculaire globale. Interrogatoire et examen clinique +++.
  • 28. Avant tout quantifier le déficit érectile IIEF-5 : Indice International de la fonction érectile > 19 « Normal » 16-19 « légère » 10-15 «moyenne » < 10 «sévère  »
  • 29. ATTEINTE VASCULO-TISSULAIRE La seule évaluation objective (quel est son degré ? Quelle est son étiologie ? ) et prédictive validée d’une atteinte vasculo-tissulaire pénienne est l’échodoppler pénien avec stimulation pharmacologique par injection intracaverneuse de drogues vaso-actives .
  • 30. Echo-doppler pénien et Cardiopathie ischémique. Groupe épreuve effort nle : moy. V systol: 34,6 cm/sec Groupe épreuve effort perturbée : V systol: 22,0 cm/sec Si V systol < 35 cm/sec  41,9 % Patho.ischémique coro. Si V systol > 35 cm/sec  3,7 % Patho.ischémique coro Sensibilité 92,9 % / spécificité . 59,1 % 60 patients consécutifs Y.KAWANISHI and all. Screening of ischemic heart disease with cavernous artery blood flow in erectile dysfunctional patients. . IJIR . vol 13 - 2001 : 100 – 103.
  • 31. LE PHARMACO-ECHODOPPLER PENIEN Matériel : Un appareil Echo-Doppler pulsé couleur : - 1 sonde 3,5 MHz - 1 sonde de 10-13 MHz Un chronomètre .
  • 32. Si F.R.A. et âge > 45ans Ou Si échec traitement d’épreuve chez jeunes. ECHODOPPLER VASCULAIRE *aorte, M.I., pénien* + Inj . intracaverneuse systématique 5 à 10  g PGE 1. Approche anatomique et dynamique Artères caverneuses +++.
  • 33. EN PRATIQUE … Exploration des artères abdominales et des artères honteuses internes (vélocité: 20 à 30cm/sec). Exploration des artères dorsales et des artères caverneuses 3 minutes et 5 minutes après IIC de 5 à 10 µg de PGE1. Exploration de la veine dorsale profonde à 5 et à 10 minutes de l ’injection. Appréciation de l ’albuginée et du septum.
  • 34. Echo-Doppler : PARAMETRES INSUFFISANCE D’APPORT ARTERIEL : PSV: Vitesses systoliques inférieures à 25 cm/sec . Si asymètrie des vitesses systoliques maximales entre les 2 artères caverneuses avec différence de plus de 10 cm / sec . Temps de montée systolique supérieur à 0,07 sec (indépendant de la correction d’angle). Accélération inférieure à 4 m / S² . IPP inférieur à 0,70 ( Normal : supérieur à 0,91 ) Courbe avec aspect amorti et ascension ralentie, durée du flux augmentée ,amplitude faible .
  • 35. Atteinte artérielle sévère: PSV inférieur à 20 cm/ sec
  • 36. INCOMPETENCE VEINO-OCCLUSIVE Si persistance de vitesses diastoliques élevées >5cm/sec Enregistrement direct d’un flux dans la veine dorsale profonde
  • 37. INSUFFISANCE ERECTILE APRES 45 ANS + F.R.A. : SYMPTOME SENTINELLE ET DONC, FACTEUR PREDICTIF CARDIOVASCULAIRE PRINCIPALEMENT CORONARIEN ! SURTOUT S’IL EXISTE UNE ATTEINTE VASCULO-TISSULAIRE PENIENNE.
  • 38. D.E : ANNEES 2000 … UN DEFI : LA PREVENTION ! Toute D.E d’origine vasculo-tissulaire est un signe d’appel pour une évaluation cardio-vasculaire et une prise en charge encore plus précoce de la maladie vasculaire principalement chez le patient diabétique.
  • 39. Que faire si l’on veut être préventif ? Tout patient avec des Facteurs de risque CV doit être interrogé et évalué quant à sa sexualité (IIEF, bilan biologique et hormonal). Tout patient présentant une DE et des facteurs de risque vasculaire doit avoir une évaluation fonctionnelle et morphologique de l’état vasculaire de l’érection. Pharmaco-doppler PNORT ( Penile NO Release Test) Si l’atteinte vasculaire pénienne est avérée: évaluation cardiaque et vasculaire Scanner abdominal Coroscanner Echographie sous Dobutamine
  • 40. CONCLUSION La D.E doit donc être considérée en 2009 comme un facteur prédictif et pronostique d’événements cardio-vasculaires cliniques chez les hommes de plus de 45 ans en présence d’un ou plusieurs facteurs de risque cardio-vasculaires.
  • 41. CONCLUSION Toutefois, des études prospectives randomisées sont encore néanmoins nécessaires pour établir précisement la sensibilité, la spécificité et le rapport coût / efficacité de la D.E comme facteur prédictif précoce de maladies cardiovasculaires principalement coronaires.
  • 42. CONCLUSION En 2009, le diagnostic d’une D.E doit immédiatement motiver une recherche et une prise en charge des principaux facteurs de risque cardio-vasculaires.