SlideShare une entreprise Scribd logo
Magalie Gérard, Directrice adjointe du Département Politique – Opinion
Pierre-Hadrien Bartoli, Chef de groupe au Département Politique – Opinion
Morgane Hauser, Chargée d’études au Département Politique – Opinion
Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à
l’homme augmenté : vivre sa santé au jour le jour »
Enquête 3/3 : « Et demain, la santé ? »
Septembre 2017
Une étude
par
Sommaire
Méthodologie d’enquête P.3
I. Attitude générale vis-à-vis du développement
de l’e-santé
P.5
II. Appétence pour la télémédecine P.11
III. E-santé et utilisation des données
personnelles
P.15
IV. Le rôle des objets connectés dans les
démarches de santé
P.20
V. Représentations de la santé de demain P23
3
Enquête réalisée en ligne du 5 au 7 septembre 2017.
Échantillon de 1019 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et
plus.
Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).
Aide à la lecture des résultats détaillés :
▪ Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage.
▪ Les chiffres en italique sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne.
▪ Les chiffres suivis d’un astérisque (*) sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des
effectifs.
Méthodologie d’enquête
4
Intervalle de confiance
Note de lecture : dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, si le pourcentage mesuré est
de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Il y a donc 95% de chance que le pourcentage réel soit
compris entre 8,2% et 11,8% (plus ou moins 1,8 points).
Taille de l’échantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50%
100 interviews 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10
200 interviews 3,1 4,3 5,7 6,5 6,9 7,1
300 interviews 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8
400 interviews 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0
500 interviews 2,0 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5
600 interviews 1,8 2,4 3,3 3,8 4,0 4,1
800 interviews 1,5 2,1 2,8 3,2 3,4 3,5
1 000 interviews 1,4 1,8 2,5 2,9 3,0 3,1
2 000 interviews 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,3
3 000 interviews 0,8 1,1 1,5 1,7 1,8 1,8
4 000 interviews 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6
6 000 interviews 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4
L’intervalle de confiance (parfois appelé « marge d’erreur ») permet de déterminer la confiance qui peut être attribuée à une valeur,
en prenant en compte la valeur observée et la taille de l’échantillon. Si le calcul de l’intervalle de confiance concerne les sondages
réalisés avec la méthode aléatoire, il est communément admis qu’il est proche pour les sondages réalisés avec la méthode des
quotas.
I. Attitude générale vis-à-vis du
développement de l’e-santé
Les Français, certains du progrès des technologies, doutent encore de leur accessibilité
et de leurs véritables conséquences, tout en espérant qu’elles permettront de guérir
mieux les grands maux de société comme le cancer
6
Le nuage de mots est automatiquement généré à partir de l’exhaustivité des réponses spontanées à la question ouverte.
La taille d’un mot dans le visuel représente sa fréquence d’utilisation : le mot écrit en plus gros caractères est celui qui a été le
plus utilisé par les sondés dans leurs réponses. L’emplacement d’un mot au sein du nuage n’a pas de signification
particulière, pas plus que sa couleur.
Quels sont tous les mots, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux évolutions dans le domaine de la
santé dans les 20 prochaines années ? - Question ouverte, réponses spontanées
- À tous -
Exemples de verbatims
7
« Dépistage précoce du
cancer, remèdes contre le
cancer, le HIV »
Robotique,
nanoscience,
diagnostics
augmentés,
mais
également une
recrudescence
de cancers et
de
perturbateurs
endocriniens
« Beaucoup d’évolutions
mais pas toujours positives »
« Des progrès
mais toujours
des difficultés
pour trouver
certains
spécialistes en
province »
« J’espère qu’ils
trouveront un
remède efficace
au cancer et le
moyen de
réparer les
paralysies »
« Baisse des effectifs dans
les hôpitaux, augmentation
des honoraires des
spécialistes, difficultés
d’avoir un rdv rapidement »
« Prometteurs,
efficaces, plus
assistés par les
évolutions
technologiques
mais
également plus
chers et moins
ouverts à tous
« Des progrès dans la
recherche sur les
maladies génétiques,
des progrès dans le
traitement des cancers,
une progression de
l’espérance de vie, plus
de possibilité de greffer
des organes »
« Assistance à la
mobilité des personnes,
maintien à domicile,
remboursement des
thérapies douces,
reconnaissance des
maladies
professionnelles et du
risque psycho social »
Quels sont tous les mots, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux évolutions dans le domaine de la
santé dans les 20 prochaines années ? - Question ouverte, réponses spontanées
- À tous -
20
58
16
5
1
Une très bonne chose Une plutôt bonne chose
Une plutôt mauvaise chose Une très mauvaise chose
Ne se prononce pas
Le développement de l’e-santé est dans l’ensemble bien perçu par les Français
8
21%
Une mauvaise chose
Personnes se disant inquiètes
concernant leur santé : 24%
78%
Une bonne chose
Diplôme > à Bac +2 : 83%
Personnes se disant peu inquiètes
concernant leur santé : 81%
D’une manière générale, diriez-vous que le développement de « l’e-santé », c'est-à-dire l’utilisation des nouvelles technologies dans le
domaine de la santé, est une bonne ou une mauvaise chose ?
- À tous, en % -
Pour la santé, le numérique est perçu comme une source d’améliorations, notamment en
ce qui concerne la transmission des informations et le suivi des patients
9
25
22
21
19
16
19
14
11
54
55
56
56
52
48
43
43
15
15
15
17
24
22
29
30
5
6
6
6
7
9
12
14
1
2
2
2
1
2
2
2
Améliorer la coordination entre les différents
professionnels de santé (médecins
généralistes, spécialistes, pharmaciens, etc.)
Contrôler plus régulièrement et plus
rapidement l'évolution des maladies des
patients
Mieux suivre des indicateurs de santé (pouls,
tension, poids, etc.)
Limiter les déplacements des patients
Améliorer la qualité de la prise en charge
médicale et des soins délivrés par les
professionnels de santé
Lutter contre les déserts médicaux, c’est-à-
dire le manque de professionnels dans
certaines zones géographiques
Limiter le déficit de la Sécurité Sociale
Permettre une meilleure prévention contre les
effets de la consommation de tabac, d'alcool,
de drogue
Très efficace Plutôt efficace Plutôt pas efficace Pas du tout efficace Ne se prononce pas
Efficace Pas efficace
Et diriez-vous que le développement de « l’e-santé », serait très efficace, plutôt efficace, plutôt pas efficace ou pas du tout efficace pour… ?
- À tous, en % -
79% 20%
77% 21%
77% 21%
75% 23%
68% 31%
67% 31%
57% 41%
54% 44%
79
77
77
75
68
67
57
54
Améliorer la coordination entre les différents
professionnels de santé (médecins
généralistes, spécialistes, pharmaciens, etc.)
Contrôler plus régulièrement et plus
rapidement l'évolution des maladies des
patients
Mieux suivre des indicateurs de santé
(pouls, tension, poids, etc.)
Limiter les déplacements des patients
Améliorer la qualité de la prise en charge
médicale et des soins délivrés par les
professionnels de santé
Lutter contre les déserts médicaux, c’est-à-
dire le manque de professionnels dans
certaines zones géographiques
Limiter le déficit de la Sécurité Sociale
Permettre une meilleure prévention contre
les effets de la consommation de tabac,
d'alcool, de drogue
Les Français se distinguent peu dans leurs représentations de l’e-santé : seule leur
perception de la discipline elle-même influence la perception de son efficacité
10
- À tous, en % de réponses « Efficace » -
Catégories aisées : 82%
Région parisienne : 83%
Et diriez-vous que le développement de « l’e-santé », serait très efficace, plutôt efficace, plutôt pas efficace ou pas du tout efficace pour… ?
Employés : 65%
Employés : 63%
Chez les personnes
favorables à l’e-santé, la
télémédecine ou les objets
connectés dans la santé,
l’e-santé est
systématiquement perçue
comme plus efficace
II. Appétence pour la
télémédecine
12
38
32
17
1
Tout à fait favorable Plutôt favorable Plutôt opposé(e) Tout à fait opposé(e) Ne se prononce pas
Les Français se montrent très partagés sur la question de la télémédecine, les hommes et
les cadres y étant davantage favorables que les femmes ou Français les plus âgés
12
49%
Opposé
Femmes : 53%
50 ans et plus : 54%
Diplôme < au Bac : 55%
Personnes sans enfants : 52%
Considèrent que l’e-santé est une
mauvaise chose : 92%
50%
Favorable
Hommes : 54%
35-49 ans : 58%
Cadres et professions libérales : 63%
Diplôme > à Bac +2 : 55%
Personnes avec enfants : 57%
Considèrent que l’e-santé est une
bonne chose : 62%
Personnellement, seriez-vous favorable ou opposé(e) à ce que votre médecin traitant exerce en « télémédecine », c'est-à-dire qu’il ne soit pas
dans la même pièce que vous pour vous examiner, mais qu’il ait accès à vos données et à vos analyses à distance et qu’il vous parle en
vidéoconférence ?
- À tous, en % -
Les Français se montrent ouverts à des consultations en télémédecine, mais
continueraient de favoriser les consultations physiques pour les problèmes graves ou
intimes
13
Dans les différentes situations suivantes, préfèreriez-vous avoir recours à la télémédecine, c'est-à-dire une consultation à distance par un
médecin qui ne se trouve pas dans la même pièce que vous ou rencontrer physiquement un médecin ?
- À tous, en % -
62
57
51
42
25
17
15
5
14
15
15
18
14
12
10
7
23
27
33
39
60
70
73
87
1
1
1
1
1
1
2
1
Pour renouveler l’ordonnance d’un
médicament
Pour demander un certificat médical
Pour demander un conseil médical
Pour soigner des maux qui vous semblent
peu graves (angine, rhume, etc.)
Pour surveiller l’évolution d’une maladie
chronique
Pour aborder un sujet de santé intime ou
sensible
Pour bénéficier d’une consultation
d’urgence
Pour soigner des maux qui vous semblent
graves (symptômes persistants, etc.)
Vous préfèreriez avoir recours à la télémédecine
Vous n’avez pas de préférence
Vous préfèreriez rencontrer physiquement un médecin
Ne se prononce pas
Les Français se montrent incertains quant à l’impact de la télémédecine sur le prix des consultations,
près de la moitié estimant que son développement n’aura pas de conséquences, un quart des
conséquences négatives, un quart des conséquences positives
14
26%
46%
27%
1%
Plutôt à augmenter le prix
des consultations
Sont opposés à la télémédecine : 36%
Plutôt à diminuer le prix des
consultations
18-24 ans : 44%
25-34 ans : 34%
Sont favorables à la télémédecine : 38%
N’aura pas d’impact
50 ans et plus : 52%
Personnes se disant peu inquiètes
concernant leur santé : 50%
Pensez-vous que le développement de la « télémédecine » va contribuer plutôt à augmenter le prix des consultations médicales, plutôt à
diminuer le prix des consultations médicales ou n’aura pas d’impact sur le tarif ?
- À tous, en % -
III. E-santé et utilisation des
données personnelles
Les Français se montrent partagés sur la question des données personnelles de santé,
conscients de leur utilité pour améliorer le suivi médical, mais méfiants quant à
l’encadrement de leur collecte
16
31
18
22
14
8
57
52
42
33
39
8
22
25
38
37
3
7
10
14
15
1
1
1
1
1
La collecte d’informations
personnelles dans le domaine
de la santé va s’accroitre dans
les prochaines années
Cette évolution est nécessaire
et permet d’améliorer la qualité
des soins et le suivi des
patients
Ceci vous inquiète, vous
n’avez pas confiance dans
l’utilisation qui peut être faite
de ces données
Vous êtes personnellement
opposé(e) à la collecte de ce
type de données
La collecte et l’utilisation de
ces données est suffisamment
encadrée par la loi
Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord Ne se prononce pas
D’accord
Pas
d’accord
Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’obtenir de nombreuses données sur l’état de santé d’une personne.
Etes-vous d’accord ou non avec chacune des propositions suivantes ?
- À tous, en % -
88% 11%
70% 29%
64% 35%
47% 52%
47% 52%
Les Français âgés de 25 à 34 ans se montrent les plus méfiants face à l’utilisation des
données personnelles, quand ceux qui perçoivent positivement l’e-santé s’avèrent les
plus confiants
17
88
70
64
47
47
La collecte d’informations personnelles
dans le domaine de la santé va
s’accroitre dans les prochaines années
Cette évolution est nécessaire et
permet d’améliorer la qualité des soins
et le suivi des patients
Ceci vous inquiète, vous n’avez pas
confiance dans l’utilisation qui peut
être faite de ces données
Vous êtes personnellement opposé(e)
à la collecte de ce type de données
La collecte et l’utilisation de ces
données est suffisamment encadrée
par la loi
- À tous, en % de réponses « D’accord » -
Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’obtenir de nombreuses données sur l’état de santé d’une personne. Etes-vous d’accord ou
non avec chacune des propositions suivantes ?
Diplôme supérieur à Bac + 2 : 75%
Considèrent que l’e-santé est une bonne chose :
80%
25-34 ans : 76%
Cadres et professions libérales : 73%
Région parisienne : 73%
Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 70%
25-34 ans : 59%
Catégories populaires : 54%
Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 51%
Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 53%
Considèrent que l’e-santé est une bonne chose :
92%
Médecins et pharmaciens apparaissent comme des figures de confiance pour le
partage de ses données personnelles de santé, à l’inverse des entreprises
commerciales du secteur
18
57
25
21
14
5
34
46
39
33
19
4
17
23
30
36
4
10
15
21
38
1
2
2
2
2
Votre médecin
Votre pharmacien
La sécurité sociale
Votre mutuelle
Des entreprises offrant
des services de e-santé
Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne se prononce pas
Oui Non
Et seriez-vous prêt(e) à partager vos données personnelles de santé avec… ?
- À tous, en % -
91% 8%
71% 27%
60% 38%
47% 51%
24% 74%
Femmes et seniors se montrent davantage enclins à partager leurs données avec les personnels de
santé de proximité (médecin, pharmacien). Conformément à leur méfiance concernant leurs données,
les 25-34 ans ont plus de difficultés à les rendre publiques à chacun des interlocuteurs
19
91
71
60
47
24
Votre médecin
Votre pharmacien
La sécurité sociale
Votre mutuelle
Des entreprises offrant
des services de e-
santé
- À tous, en % de réponses « Oui » -
Et seriez-vous prêt(e) à partager vos données personnelles de santé avec… ?
Femmes : 93%
65 ans et plus : 95%
Région parisienne : 95%
65 ans et plus : 75%
Les personnes favorables à
l’e-santé, à la télémédecine
ou aux objets connectés se
montrent plus enclines à
partager leurs données, quel
que soit l’interlocuteur.
A l’inverse, la méfiance à
partager ses données
personnelles de santé touche
principalement les jeunes
âgés de 25 à 34 ans.
18-24 ans : 58%
18-24 ans : 33%
IV. Le rôle des objets connectés
dans les démarches de santé
Un quart des Français déclare avoir déjà utilisé un objet connecté pour se
renseigner ou suivre son état de santé, les hommes et les plus jeunes s’y montrant
davantage précurseurs
21
6
19
74
1
Souvent De temps en temps Jamais Ne se prononce pas
25%
ont déjà utilisé un objet
connecté pour obtenir des
informations ou suivre leur
état de santé
Hommes : 31%
18-24 ans : 49%
25-34 ans : 33%
Cadres et professions libérales : 40%
Personnes avec enfants : 32%
Considèrent que l’e-santé est une bonne
chose : 28%
Personnes se disant inquiètes concernant
leur santé : 30%
Femmes : 79%
50 ans et plus : 84%
Personnes sans enfants : 76%
Considèrent que l’e-santé est une
mauvaise chose : 86%
Personnes se disant peu inquiètes
concernant leur santé : 78%
Vous personnellement, utilisez-vous ou avez-vous déjà utilisé un objet connecté pour obtenir des informations sur votre santé et/ou suivre votre
état de santé (ex : montre ou bracelet connecté, application santé d’un smartphone, etc.) ?
- À tous, en % -
5
33
39
21
2
Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Ne se prononce pas
A l’avenir, plus d’un tiers des Français envisage les objets connectés comme un moyen
d’agir positivement sur leur santé, particulièrement les hommes et les plus jeunes, déjà
plus nombreux à les utiliser actuellement
22
Oui 38%
Hommes : 42%
18-24 ans : 55%
Personnes avec enfants : 43%
Ont déjà utilisé des objets
connectés pour leur santé : 68%
Personnes se disant inquiètes
concernant leur santé : 42%%
Non 60%
Femmes : 64%
50 ans et plus : 68%
Personnes sans enfants : 62%
N’ont jamais utilisé d’objets
connectés pour leur santé : 71%
Personnes se disant peu inquiètes
concernant leur santé : 64%
Selon vous, les objets connectés associés au domaine de la santé vous permettraient-ils d’améliorer votre santé personnelle ?
- À tous, en % -
V. Représentations de la santé
de demain
11
43
28
17
1
Tout à fait favorable Plutôt favorable Plutôt opposé(e) Tout à fait opposé(e) Ne se prononce pas
L’utilisation des robots pour assister des personnes en situation de dépendance ou
isolées partage les Français, les hommes et les plus jeunes s’y montrant davantage
favorables
24
54% Favorable
Hommes : 60%
18-24 ans : 64%
Cadres et professions libérales : 66%
Considèrent que l’e-santé est une
bonne chose : 62%
45% Opposé
Femmes : 51%
50 ans et plus : 52%
Considèrent que l’e-santé est
une mauvaise chose : 76%
En vous projetant dans un avenir plus lointain, seriez-vous favorable ou opposé(e) à l’utilisation de robots à même d’assurer une présence
et/ou assister au quotidien, pour des soins basiques, des personnes en situation de dépendance ou isolées ?
- À tous, en % -
90% 9%
73% 25%
73% 25%
67% 32%
62% 36%
53% 46%
40% 59%
33% 66%
16% 83%
Pour les Français, l’avenir de la santé demeure contrasté : ils imaginent que la technologie pourra
améliorer les traitements actuels sans pour autant concerner toutes les maladies, d’autant plus
qu’ils estiment voir apparaitre demain de nouvelles maladies qui n’existent pas aujourd’hui
25
39
18
12
11
14
9
6
6
3
51
55
61
56
48
44
34
27
13
7
20
19
23
27
40
45
49
47
2
5
6
9
9
6
14
17
36
1
2
2
1
2
1
1
1
1
De nouvelles maladies qui n’existent pas
aujourd’hui se déclareront
Les nouvelles technologies permettront à
l’homme de vivre encore plus longtemps
Les organes biologiques pourront être
volontairement remplacés, après une opération,
par des organes artificiels plus performants
Les fœtus pourront être génétiquement
modifiables, c’est-à-dire que les médecins
pourront guérir une future maladie génétique
L’usage des imprimantes 3D permettra aux
médecins d’imprimer n’importe quel organe
Les maladies pourront être diagnostiquées en
quelques secondes
Tous les cancers pourront être soignés
Le SIDA aura disparu
Les Français pourront fabriquer leurs propres
médicaments sans les acheter en pharmacie
Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne se prononce pas
Oui Non
Toujours en imaginant la santé de demain, pensez-vous que… ?
- À tous, en % -
Les Français qui ont confiance en l’e-santé, croient davantage aux changements
à venir.
26
90
73
73
67
62
53
40
33
16
De nouvelles maladies qui n’existent pas
aujourd’hui se déclareront
Les nouvelles technologies permettront à
l’homme de vivre encore plus longtemps
Les organes biologiques pourront être
volontairement remplacés, après une opération,
par des organes artificiels plus performants
Les fœtus pourront être génétiquement
modifiables, c’est-à-dire que les médecins
pourront guérir une future maladie génétique
L’usage des imprimantes 3D permettra aux
médecins d’imprimer n’importe quel organe
Les maladies pourront être diagnostiquées en
quelques secondes
Tous les cancers pourront être soignés
Le SIDA aura disparu
Les Français pourront fabriquer leurs propres
médicaments sans les acheter en pharmacie
- À tous, en % de réponses « Oui » -
Toujours en imaginant la santé de demain, pensez-vous que… ?
50 ans et plus : 92%
Diplôme > à Bac +2 : 93%
50 ans et plus : 71%
Hommes : 56%
35-49 ans : 58%
18-24 ans : 46%
CSP + : 39%
18-24 ans : 26%
35-49 ans : 20%
Cadres et prof. lib.: 23%
Les personnes favorables à
l’e-santé, à la télémédecine
ou aux objets connectés sont
plus enclines à considérer
que la santé de demain
connaîtra tous ces
changements.
Personnes se disant peu inquiètes
concernant leur santé : 76%
Selon les Français, l’espérance de vie devrait continuer à progresser d’ici 50
ans, hommes et femmes conservant un écart
27
17
33
21
12
9
2
2
1
1
2
Environ 80 ans
Environ 85 ans
Environ 90 ans
Environ 95 ans
Environ 100 ans
Environ 105 ans
Environ 110 ans
Environ 115 ans
120 ans ou plus
Ne se prononce pas
L'espérance de vie à la naissance atteint 79,4 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes en 2016 en France métropolitaine. D’ici 50
ans, quelle sera selon vous l’espérance de vie moyenne en France ?
- À tous, en % -
7
13
32
19
16
5
3
1
2
2
Environ 80 ans
Environ 85 ans
Environ 90 ans
Environ 95 ans
Environ 100 ans
Environ 105 ans
Environ 110 ans
Environ 115 ans
120 ans ou plus
Ne se prononce pas
83%
Moins de 100 ans
Pour les hommes Pour les femmes
71%
Moins de 100 ans
27%
100 ans ou plus
15%
100 ans et plus
89 ans
en moyenne
94 ans
en moyenne
Suivez l’actualité de Harris Interactive sur :
Contacts
www.harris-interactive.com Facebook Twitter LinkedIn
Contacts Harris Interactive en France :
Jean-Daniel Lévy – Directeur du Département Politique & Opinion - 01 44 87 60 30 - jdlevy@harrisinteractive.fr
Laurence Lavernhe – Responsable de la communication - 01 44 87 60 94 - 01 44 87 60 30 - llavernhe@harrisinteractive.fr
Merci de noter que toute diffusion de ces résultats
doit être accompagnée des éléments techniques suivants :
le nom de l'institut, le nom du commanditaire de l’étude,
la méthode d'enquête, les dates de réalisation et la taille de l'échantillon.

Contenu connexe

Tendances

Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
Harris Interactive France
 
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétalesDémystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Alain Tassy
 
L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France
Ipsos France
 
La vaccination des enseignants - Août 2021
La vaccination des enseignants - Août 2021La vaccination des enseignants - Août 2021
La vaccination des enseignants - Août 2021
Julien Caïetti
 
Enquête Technologies mobiles et établissements de soins
Enquête Technologies mobiles et établissements de soinsEnquête Technologies mobiles et établissements de soins
Enquête Technologies mobiles et établissements de soins
stephane ruton
 
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Ipsos France
 
Etude sur la perception des nouvelles technologies en sante
Etude sur la perception des nouvelles technologies en santeEtude sur la perception des nouvelles technologies en sante
Etude sur la perception des nouvelles technologies en sante
Société Tripalio
 
Les Français et la santé connectée
Les Français et la santé connectéeLes Français et la santé connectée
Les Français et la santé connectée
Ipsos France
 
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
Ipsos France
 
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
Harris Interactive France
 
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
Ipsos France
 
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciensLes Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Harris Interactive France
 
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
Harris Interactive France
 
L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France
Ipsos France
 
Les femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santéLes femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santé
Harris Interactive France
 
La place de la santé en Europe
La place de la santé en EuropeLa place de la santé en Europe
La place de la santé en Europe
Harris Interactive France
 
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLESBAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
Harris Interactive France
 
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour SantéclairRapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
Harris Interactive France
 
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un... Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
Ipsos France
 
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
OpinionWay
 

Tendances (20)

Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les Français et les problèmes de...
 
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétalesDémystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
Démystifier l'IA en Santé - Perception des Français & Tendances sociétales
 
L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France L'automédication en premier recours en France
L'automédication en premier recours en France
 
La vaccination des enseignants - Août 2021
La vaccination des enseignants - Août 2021La vaccination des enseignants - Août 2021
La vaccination des enseignants - Août 2021
 
Enquête Technologies mobiles et établissements de soins
Enquête Technologies mobiles et établissements de soinsEnquête Technologies mobiles et établissements de soins
Enquête Technologies mobiles et établissements de soins
 
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
Un niveau de confiance dans les médicaments qui se maintient, une défiance vi...
 
Etude sur la perception des nouvelles technologies en sante
Etude sur la perception des nouvelles technologies en santeEtude sur la perception des nouvelles technologies en sante
Etude sur la perception des nouvelles technologies en sante
 
Les Français et la santé connectée
Les Français et la santé connectéeLes Français et la santé connectée
Les Français et la santé connectée
 
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
La santé de demain doit commencer aujourd’hui ! Quelle place pour la préventi...
 
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
Rapport Harris Interactive pour Santéclair : Les seniors et les problèmes d'a...
 
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
Comment préserver sa santé pour être au top de sa forme ?
 
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciensLes Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
Les Français et leurs attentes vis-à-vis des pharmaciens
 
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
Patient-Sachant : décryptage des comportements et des attentes de ces patient...
 
L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France L'automédication responsable en France
L'automédication responsable en France
 
Les femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santéLes femmes et les questions de santé
Les femmes et les questions de santé
 
La place de la santé en Europe
La place de la santé en EuropeLa place de la santé en Europe
La place de la santé en Europe
 
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLESBAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
BAROMÈTRE D’IMAGE DES MUTUELLES
 
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour SantéclairRapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
Rapport harris - Etude sur les Français et les médecines douces pour Santéclair
 
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un... Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
Observatoire sociétal du médicament : un socle de confiance solide malgré un...
 
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
Les Français et la médecine - SML- OpinionWay août 2014
 

Similaire à « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour le jour »

Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
Harris Interactive France
 
Les Français et la téléconsultation
Les Français et la téléconsultationLes Français et la téléconsultation
Les Français et la téléconsultation
Harris Interactive France
 
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soinsRapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
Laurine Jouve
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Amah KOUEVI
 
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
Ipsos France
 
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
Harris Interactive France
 
Les Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermaleLes Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermale
Harris Interactive France
 
La prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHPLa prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHP
Harris Interactive France
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Groupe Welcoop
 
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Ipsos France
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
benj_2
 
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Harris Interactive France
 
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Harris Interactive France
 
Role et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generalisteRole et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generaliste
lemarechal
 
La confiance des Français dans la science
La confiance des Français dans la scienceLa confiance des Français dans la science
La confiance des Français dans la science
Harris Interactive France
 
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
Ipsos France
 
Observatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies RaresObservatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies Rares
Ipsos France
 
Les Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sidaLes Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sida
Harris Interactive France
 
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Rémy TESTON
 
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patientPrésentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
Amah KOUEVI
 

Similaire à « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour le jour » (20)

Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
Rapport Harris - Observatoire de l’accès au numérique en santé
 
Les Français et la téléconsultation
Les Français et la téléconsultationLes Français et la téléconsultation
Les Français et la téléconsultation
 
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soinsRapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
Rapport IPSOS - Les français et les réformes du système de soins
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
 
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé5 pays d'Europe jugent leur système de santé
5 pays d'Europe jugent leur système de santé
 
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
Les professionnels libéraux de santé, les Français et l’avenir du système de ...
 
Les Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermaleLes Français et la médecine thermale
Les Français et la médecine thermale
 
La prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHPLa prévention du cancer du sein - AHP
La prévention du cancer du sein - AHP
 
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion WayObservance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
Observance, la grande enquête - Welcoop / Opinion Way
 
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
Baromètre de confiance dans les institutions - JANVIER 2021
 
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
Rapport Harris Interactive pour les zOOms de l'Observatoire Cetelem : Thème 2...
 
Role et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generalisteRole et place du medecin generaliste
Role et place du medecin generaliste
 
La confiance des Français dans la science
La confiance des Français dans la scienceLa confiance des Français dans la science
La confiance des Français dans la science
 
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
Les biologistes indépendants tirent la sonnette d’alarme sur la financiarisat...
 
Observatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies RaresObservatoire Européen des Maladies Rares
Observatoire Européen des Maladies Rares
 
Les Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sidaLes Français et les traitements de prévention contre le sida
Les Français et les traitements de prévention contre le sida
 
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
 
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patientPrésentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
Présentation des résultats du baromètre de l'expérience patient
 

Plus de Harris Interactive France

Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Harris Interactive France
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migraines
Harris Interactive France
 
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nousDu citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Harris Interactive France
 
Le regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'informationLe regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'information
Harris Interactive France
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Harris Interactive France
 
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapportRapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Harris Interactive France
 
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Harris Interactive France
 
Alimentation des fêtes
Alimentation des fêtesAlimentation des fêtes
Alimentation des fêtes
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdfHebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdf
Harris Interactive France
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6
Harris Interactive France
 
Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2
Harris Interactive France
 
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'écoleLes parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Harris Interactive France
 
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Harris Interactive France
 
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5
Harris Interactive France
 
Hebdocom - Vague 4
Hebdocom - Vague 4Hebdocom - Vague 4
Hebdocom - Vague 4
Harris Interactive France
 

Plus de Harris Interactive France (20)

Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
Intentions de vote aux élections européennes 2024 - Vague 4
 
Les Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migrainesLes Français et les maux de tête et migraines
Les Français et les maux de tête et migraines
 
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nousDu citoyen à la PME, la cybermenace et nous
Du citoyen à la PME, la cybermenace et nous
 
Le regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'informationLe regard des Français sur l'information
Le regard des Français sur l'information
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 10
 
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
Réaction des Français à la prise de parole d'Emmanuel Macron du 22 mars sur l...
 
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapportRapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
Rapport Harris - Enquête 2 - Les mobilités en ville -rapport
 
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
Rapport Harris - BFM Business x Tilder - Vague 12
 
Alimentation des fêtes
Alimentation des fêtesAlimentation des fêtes
Alimentation des fêtes
 
Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9Hebdocom - Vague 9
Hebdocom - Vague 9
 
Hebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdfHebdocom - Vague 8.pdf
Hebdocom - Vague 8.pdf
 
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites - Vague 1
 
Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7Hebdocom - Vague 7
Hebdocom - Vague 7
 
Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6Hebdocom - Vague 6
Hebdocom - Vague 6
 
Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2Observatoire Parlement - Vague 2
Observatoire Parlement - Vague 2
 
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'écoleLes parents, les enfants et les toilettes à l'école
Les parents, les enfants et les toilettes à l'école
 
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
Baromètre Bilan 2022 et Perspectives 2023
 
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022Baromètre de confiance politique -  Décembre 2022
Baromètre de confiance politique - Décembre 2022
 
Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5Hebdocom - Vague 5
Hebdocom - Vague 5
 
Hebdocom - Vague 4
Hebdocom - Vague 4Hebdocom - Vague 4
Hebdocom - Vague 4
 

« Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour le jour »

  • 1. Magalie Gérard, Directrice adjointe du Département Politique – Opinion Pierre-Hadrien Bartoli, Chef de groupe au Département Politique – Opinion Morgane Hauser, Chargée d’études au Département Politique – Opinion Thème 2 : « Des petits riens du quotidien à l’homme augmenté : vivre sa santé au jour le jour » Enquête 3/3 : « Et demain, la santé ? » Septembre 2017 Une étude par
  • 2. Sommaire Méthodologie d’enquête P.3 I. Attitude générale vis-à-vis du développement de l’e-santé P.5 II. Appétence pour la télémédecine P.11 III. E-santé et utilisation des données personnelles P.15 IV. Le rôle des objets connectés dans les démarches de santé P.20 V. Représentations de la santé de demain P23
  • 3. 3 Enquête réalisée en ligne du 5 au 7 septembre 2017. Échantillon de 1019 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e). Aide à la lecture des résultats détaillés : ▪ Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage. ▪ Les chiffres en italique sont ceux qui apparaissent significativement au-dessus de la moyenne. ▪ Les chiffres suivis d’un astérisque (*) sont à interpréter avec prudence en raison de la faiblesse des effectifs. Méthodologie d’enquête
  • 4. 4 Intervalle de confiance Note de lecture : dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Il y a donc 95% de chance que le pourcentage réel soit compris entre 8,2% et 11,8% (plus ou moins 1,8 points). Taille de l’échantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 100 interviews 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10 200 interviews 3,1 4,3 5,7 6,5 6,9 7,1 300 interviews 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 interviews 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 interviews 2,0 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 interviews 1,8 2,4 3,3 3,8 4,0 4,1 800 interviews 1,5 2,1 2,8 3,2 3,4 3,5 1 000 interviews 1,4 1,8 2,5 2,9 3,0 3,1 2 000 interviews 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,3 3 000 interviews 0,8 1,1 1,5 1,7 1,8 1,8 4 000 interviews 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 6 000 interviews 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 L’intervalle de confiance (parfois appelé « marge d’erreur ») permet de déterminer la confiance qui peut être attribuée à une valeur, en prenant en compte la valeur observée et la taille de l’échantillon. Si le calcul de l’intervalle de confiance concerne les sondages réalisés avec la méthode aléatoire, il est communément admis qu’il est proche pour les sondages réalisés avec la méthode des quotas.
  • 5. I. Attitude générale vis-à-vis du développement de l’e-santé
  • 6. Les Français, certains du progrès des technologies, doutent encore de leur accessibilité et de leurs véritables conséquences, tout en espérant qu’elles permettront de guérir mieux les grands maux de société comme le cancer 6 Le nuage de mots est automatiquement généré à partir de l’exhaustivité des réponses spontanées à la question ouverte. La taille d’un mot dans le visuel représente sa fréquence d’utilisation : le mot écrit en plus gros caractères est celui qui a été le plus utilisé par les sondés dans leurs réponses. L’emplacement d’un mot au sein du nuage n’a pas de signification particulière, pas plus que sa couleur. Quels sont tous les mots, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux évolutions dans le domaine de la santé dans les 20 prochaines années ? - Question ouverte, réponses spontanées - À tous -
  • 7. Exemples de verbatims 7 « Dépistage précoce du cancer, remèdes contre le cancer, le HIV » Robotique, nanoscience, diagnostics augmentés, mais également une recrudescence de cancers et de perturbateurs endocriniens « Beaucoup d’évolutions mais pas toujours positives » « Des progrès mais toujours des difficultés pour trouver certains spécialistes en province » « J’espère qu’ils trouveront un remède efficace au cancer et le moyen de réparer les paralysies » « Baisse des effectifs dans les hôpitaux, augmentation des honoraires des spécialistes, difficultés d’avoir un rdv rapidement » « Prometteurs, efficaces, plus assistés par les évolutions technologiques mais également plus chers et moins ouverts à tous « Des progrès dans la recherche sur les maladies génétiques, des progrès dans le traitement des cancers, une progression de l’espérance de vie, plus de possibilité de greffer des organes » « Assistance à la mobilité des personnes, maintien à domicile, remboursement des thérapies douces, reconnaissance des maladies professionnelles et du risque psycho social » Quels sont tous les mots, toutes les représentations qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez aux évolutions dans le domaine de la santé dans les 20 prochaines années ? - Question ouverte, réponses spontanées - À tous -
  • 8. 20 58 16 5 1 Une très bonne chose Une plutôt bonne chose Une plutôt mauvaise chose Une très mauvaise chose Ne se prononce pas Le développement de l’e-santé est dans l’ensemble bien perçu par les Français 8 21% Une mauvaise chose Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 24% 78% Une bonne chose Diplôme > à Bac +2 : 83% Personnes se disant peu inquiètes concernant leur santé : 81% D’une manière générale, diriez-vous que le développement de « l’e-santé », c'est-à-dire l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine de la santé, est une bonne ou une mauvaise chose ? - À tous, en % -
  • 9. Pour la santé, le numérique est perçu comme une source d’améliorations, notamment en ce qui concerne la transmission des informations et le suivi des patients 9 25 22 21 19 16 19 14 11 54 55 56 56 52 48 43 43 15 15 15 17 24 22 29 30 5 6 6 6 7 9 12 14 1 2 2 2 1 2 2 2 Améliorer la coordination entre les différents professionnels de santé (médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, etc.) Contrôler plus régulièrement et plus rapidement l'évolution des maladies des patients Mieux suivre des indicateurs de santé (pouls, tension, poids, etc.) Limiter les déplacements des patients Améliorer la qualité de la prise en charge médicale et des soins délivrés par les professionnels de santé Lutter contre les déserts médicaux, c’est-à- dire le manque de professionnels dans certaines zones géographiques Limiter le déficit de la Sécurité Sociale Permettre une meilleure prévention contre les effets de la consommation de tabac, d'alcool, de drogue Très efficace Plutôt efficace Plutôt pas efficace Pas du tout efficace Ne se prononce pas Efficace Pas efficace Et diriez-vous que le développement de « l’e-santé », serait très efficace, plutôt efficace, plutôt pas efficace ou pas du tout efficace pour… ? - À tous, en % - 79% 20% 77% 21% 77% 21% 75% 23% 68% 31% 67% 31% 57% 41% 54% 44%
  • 10. 79 77 77 75 68 67 57 54 Améliorer la coordination entre les différents professionnels de santé (médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, etc.) Contrôler plus régulièrement et plus rapidement l'évolution des maladies des patients Mieux suivre des indicateurs de santé (pouls, tension, poids, etc.) Limiter les déplacements des patients Améliorer la qualité de la prise en charge médicale et des soins délivrés par les professionnels de santé Lutter contre les déserts médicaux, c’est-à- dire le manque de professionnels dans certaines zones géographiques Limiter le déficit de la Sécurité Sociale Permettre une meilleure prévention contre les effets de la consommation de tabac, d'alcool, de drogue Les Français se distinguent peu dans leurs représentations de l’e-santé : seule leur perception de la discipline elle-même influence la perception de son efficacité 10 - À tous, en % de réponses « Efficace » - Catégories aisées : 82% Région parisienne : 83% Et diriez-vous que le développement de « l’e-santé », serait très efficace, plutôt efficace, plutôt pas efficace ou pas du tout efficace pour… ? Employés : 65% Employés : 63% Chez les personnes favorables à l’e-santé, la télémédecine ou les objets connectés dans la santé, l’e-santé est systématiquement perçue comme plus efficace
  • 11. II. Appétence pour la télémédecine
  • 12. 12 38 32 17 1 Tout à fait favorable Plutôt favorable Plutôt opposé(e) Tout à fait opposé(e) Ne se prononce pas Les Français se montrent très partagés sur la question de la télémédecine, les hommes et les cadres y étant davantage favorables que les femmes ou Français les plus âgés 12 49% Opposé Femmes : 53% 50 ans et plus : 54% Diplôme < au Bac : 55% Personnes sans enfants : 52% Considèrent que l’e-santé est une mauvaise chose : 92% 50% Favorable Hommes : 54% 35-49 ans : 58% Cadres et professions libérales : 63% Diplôme > à Bac +2 : 55% Personnes avec enfants : 57% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 62% Personnellement, seriez-vous favorable ou opposé(e) à ce que votre médecin traitant exerce en « télémédecine », c'est-à-dire qu’il ne soit pas dans la même pièce que vous pour vous examiner, mais qu’il ait accès à vos données et à vos analyses à distance et qu’il vous parle en vidéoconférence ? - À tous, en % -
  • 13. Les Français se montrent ouverts à des consultations en télémédecine, mais continueraient de favoriser les consultations physiques pour les problèmes graves ou intimes 13 Dans les différentes situations suivantes, préfèreriez-vous avoir recours à la télémédecine, c'est-à-dire une consultation à distance par un médecin qui ne se trouve pas dans la même pièce que vous ou rencontrer physiquement un médecin ? - À tous, en % - 62 57 51 42 25 17 15 5 14 15 15 18 14 12 10 7 23 27 33 39 60 70 73 87 1 1 1 1 1 1 2 1 Pour renouveler l’ordonnance d’un médicament Pour demander un certificat médical Pour demander un conseil médical Pour soigner des maux qui vous semblent peu graves (angine, rhume, etc.) Pour surveiller l’évolution d’une maladie chronique Pour aborder un sujet de santé intime ou sensible Pour bénéficier d’une consultation d’urgence Pour soigner des maux qui vous semblent graves (symptômes persistants, etc.) Vous préfèreriez avoir recours à la télémédecine Vous n’avez pas de préférence Vous préfèreriez rencontrer physiquement un médecin Ne se prononce pas
  • 14. Les Français se montrent incertains quant à l’impact de la télémédecine sur le prix des consultations, près de la moitié estimant que son développement n’aura pas de conséquences, un quart des conséquences négatives, un quart des conséquences positives 14 26% 46% 27% 1% Plutôt à augmenter le prix des consultations Sont opposés à la télémédecine : 36% Plutôt à diminuer le prix des consultations 18-24 ans : 44% 25-34 ans : 34% Sont favorables à la télémédecine : 38% N’aura pas d’impact 50 ans et plus : 52% Personnes se disant peu inquiètes concernant leur santé : 50% Pensez-vous que le développement de la « télémédecine » va contribuer plutôt à augmenter le prix des consultations médicales, plutôt à diminuer le prix des consultations médicales ou n’aura pas d’impact sur le tarif ? - À tous, en % -
  • 15. III. E-santé et utilisation des données personnelles
  • 16. Les Français se montrent partagés sur la question des données personnelles de santé, conscients de leur utilité pour améliorer le suivi médical, mais méfiants quant à l’encadrement de leur collecte 16 31 18 22 14 8 57 52 42 33 39 8 22 25 38 37 3 7 10 14 15 1 1 1 1 1 La collecte d’informations personnelles dans le domaine de la santé va s’accroitre dans les prochaines années Cette évolution est nécessaire et permet d’améliorer la qualité des soins et le suivi des patients Ceci vous inquiète, vous n’avez pas confiance dans l’utilisation qui peut être faite de ces données Vous êtes personnellement opposé(e) à la collecte de ce type de données La collecte et l’utilisation de ces données est suffisamment encadrée par la loi Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord Ne se prononce pas D’accord Pas d’accord Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’obtenir de nombreuses données sur l’état de santé d’une personne. Etes-vous d’accord ou non avec chacune des propositions suivantes ? - À tous, en % - 88% 11% 70% 29% 64% 35% 47% 52% 47% 52%
  • 17. Les Français âgés de 25 à 34 ans se montrent les plus méfiants face à l’utilisation des données personnelles, quand ceux qui perçoivent positivement l’e-santé s’avèrent les plus confiants 17 88 70 64 47 47 La collecte d’informations personnelles dans le domaine de la santé va s’accroitre dans les prochaines années Cette évolution est nécessaire et permet d’améliorer la qualité des soins et le suivi des patients Ceci vous inquiète, vous n’avez pas confiance dans l’utilisation qui peut être faite de ces données Vous êtes personnellement opposé(e) à la collecte de ce type de données La collecte et l’utilisation de ces données est suffisamment encadrée par la loi - À tous, en % de réponses « D’accord » - Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’obtenir de nombreuses données sur l’état de santé d’une personne. Etes-vous d’accord ou non avec chacune des propositions suivantes ? Diplôme supérieur à Bac + 2 : 75% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 80% 25-34 ans : 76% Cadres et professions libérales : 73% Région parisienne : 73% Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 70% 25-34 ans : 59% Catégories populaires : 54% Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 51% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 53% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 92%
  • 18. Médecins et pharmaciens apparaissent comme des figures de confiance pour le partage de ses données personnelles de santé, à l’inverse des entreprises commerciales du secteur 18 57 25 21 14 5 34 46 39 33 19 4 17 23 30 36 4 10 15 21 38 1 2 2 2 2 Votre médecin Votre pharmacien La sécurité sociale Votre mutuelle Des entreprises offrant des services de e-santé Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne se prononce pas Oui Non Et seriez-vous prêt(e) à partager vos données personnelles de santé avec… ? - À tous, en % - 91% 8% 71% 27% 60% 38% 47% 51% 24% 74%
  • 19. Femmes et seniors se montrent davantage enclins à partager leurs données avec les personnels de santé de proximité (médecin, pharmacien). Conformément à leur méfiance concernant leurs données, les 25-34 ans ont plus de difficultés à les rendre publiques à chacun des interlocuteurs 19 91 71 60 47 24 Votre médecin Votre pharmacien La sécurité sociale Votre mutuelle Des entreprises offrant des services de e- santé - À tous, en % de réponses « Oui » - Et seriez-vous prêt(e) à partager vos données personnelles de santé avec… ? Femmes : 93% 65 ans et plus : 95% Région parisienne : 95% 65 ans et plus : 75% Les personnes favorables à l’e-santé, à la télémédecine ou aux objets connectés se montrent plus enclines à partager leurs données, quel que soit l’interlocuteur. A l’inverse, la méfiance à partager ses données personnelles de santé touche principalement les jeunes âgés de 25 à 34 ans. 18-24 ans : 58% 18-24 ans : 33%
  • 20. IV. Le rôle des objets connectés dans les démarches de santé
  • 21. Un quart des Français déclare avoir déjà utilisé un objet connecté pour se renseigner ou suivre son état de santé, les hommes et les plus jeunes s’y montrant davantage précurseurs 21 6 19 74 1 Souvent De temps en temps Jamais Ne se prononce pas 25% ont déjà utilisé un objet connecté pour obtenir des informations ou suivre leur état de santé Hommes : 31% 18-24 ans : 49% 25-34 ans : 33% Cadres et professions libérales : 40% Personnes avec enfants : 32% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 28% Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 30% Femmes : 79% 50 ans et plus : 84% Personnes sans enfants : 76% Considèrent que l’e-santé est une mauvaise chose : 86% Personnes se disant peu inquiètes concernant leur santé : 78% Vous personnellement, utilisez-vous ou avez-vous déjà utilisé un objet connecté pour obtenir des informations sur votre santé et/ou suivre votre état de santé (ex : montre ou bracelet connecté, application santé d’un smartphone, etc.) ? - À tous, en % -
  • 22. 5 33 39 21 2 Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout Ne se prononce pas A l’avenir, plus d’un tiers des Français envisage les objets connectés comme un moyen d’agir positivement sur leur santé, particulièrement les hommes et les plus jeunes, déjà plus nombreux à les utiliser actuellement 22 Oui 38% Hommes : 42% 18-24 ans : 55% Personnes avec enfants : 43% Ont déjà utilisé des objets connectés pour leur santé : 68% Personnes se disant inquiètes concernant leur santé : 42%% Non 60% Femmes : 64% 50 ans et plus : 68% Personnes sans enfants : 62% N’ont jamais utilisé d’objets connectés pour leur santé : 71% Personnes se disant peu inquiètes concernant leur santé : 64% Selon vous, les objets connectés associés au domaine de la santé vous permettraient-ils d’améliorer votre santé personnelle ? - À tous, en % -
  • 23. V. Représentations de la santé de demain
  • 24. 11 43 28 17 1 Tout à fait favorable Plutôt favorable Plutôt opposé(e) Tout à fait opposé(e) Ne se prononce pas L’utilisation des robots pour assister des personnes en situation de dépendance ou isolées partage les Français, les hommes et les plus jeunes s’y montrant davantage favorables 24 54% Favorable Hommes : 60% 18-24 ans : 64% Cadres et professions libérales : 66% Considèrent que l’e-santé est une bonne chose : 62% 45% Opposé Femmes : 51% 50 ans et plus : 52% Considèrent que l’e-santé est une mauvaise chose : 76% En vous projetant dans un avenir plus lointain, seriez-vous favorable ou opposé(e) à l’utilisation de robots à même d’assurer une présence et/ou assister au quotidien, pour des soins basiques, des personnes en situation de dépendance ou isolées ? - À tous, en % -
  • 25. 90% 9% 73% 25% 73% 25% 67% 32% 62% 36% 53% 46% 40% 59% 33% 66% 16% 83% Pour les Français, l’avenir de la santé demeure contrasté : ils imaginent que la technologie pourra améliorer les traitements actuels sans pour autant concerner toutes les maladies, d’autant plus qu’ils estiment voir apparaitre demain de nouvelles maladies qui n’existent pas aujourd’hui 25 39 18 12 11 14 9 6 6 3 51 55 61 56 48 44 34 27 13 7 20 19 23 27 40 45 49 47 2 5 6 9 9 6 14 17 36 1 2 2 1 2 1 1 1 1 De nouvelles maladies qui n’existent pas aujourd’hui se déclareront Les nouvelles technologies permettront à l’homme de vivre encore plus longtemps Les organes biologiques pourront être volontairement remplacés, après une opération, par des organes artificiels plus performants Les fœtus pourront être génétiquement modifiables, c’est-à-dire que les médecins pourront guérir une future maladie génétique L’usage des imprimantes 3D permettra aux médecins d’imprimer n’importe quel organe Les maladies pourront être diagnostiquées en quelques secondes Tous les cancers pourront être soignés Le SIDA aura disparu Les Français pourront fabriquer leurs propres médicaments sans les acheter en pharmacie Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Ne se prononce pas Oui Non Toujours en imaginant la santé de demain, pensez-vous que… ? - À tous, en % -
  • 26. Les Français qui ont confiance en l’e-santé, croient davantage aux changements à venir. 26 90 73 73 67 62 53 40 33 16 De nouvelles maladies qui n’existent pas aujourd’hui se déclareront Les nouvelles technologies permettront à l’homme de vivre encore plus longtemps Les organes biologiques pourront être volontairement remplacés, après une opération, par des organes artificiels plus performants Les fœtus pourront être génétiquement modifiables, c’est-à-dire que les médecins pourront guérir une future maladie génétique L’usage des imprimantes 3D permettra aux médecins d’imprimer n’importe quel organe Les maladies pourront être diagnostiquées en quelques secondes Tous les cancers pourront être soignés Le SIDA aura disparu Les Français pourront fabriquer leurs propres médicaments sans les acheter en pharmacie - À tous, en % de réponses « Oui » - Toujours en imaginant la santé de demain, pensez-vous que… ? 50 ans et plus : 92% Diplôme > à Bac +2 : 93% 50 ans et plus : 71% Hommes : 56% 35-49 ans : 58% 18-24 ans : 46% CSP + : 39% 18-24 ans : 26% 35-49 ans : 20% Cadres et prof. lib.: 23% Les personnes favorables à l’e-santé, à la télémédecine ou aux objets connectés sont plus enclines à considérer que la santé de demain connaîtra tous ces changements. Personnes se disant peu inquiètes concernant leur santé : 76%
  • 27. Selon les Français, l’espérance de vie devrait continuer à progresser d’ici 50 ans, hommes et femmes conservant un écart 27 17 33 21 12 9 2 2 1 1 2 Environ 80 ans Environ 85 ans Environ 90 ans Environ 95 ans Environ 100 ans Environ 105 ans Environ 110 ans Environ 115 ans 120 ans ou plus Ne se prononce pas L'espérance de vie à la naissance atteint 79,4 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes en 2016 en France métropolitaine. D’ici 50 ans, quelle sera selon vous l’espérance de vie moyenne en France ? - À tous, en % - 7 13 32 19 16 5 3 1 2 2 Environ 80 ans Environ 85 ans Environ 90 ans Environ 95 ans Environ 100 ans Environ 105 ans Environ 110 ans Environ 115 ans 120 ans ou plus Ne se prononce pas 83% Moins de 100 ans Pour les hommes Pour les femmes 71% Moins de 100 ans 27% 100 ans ou plus 15% 100 ans et plus 89 ans en moyenne 94 ans en moyenne
  • 28. Suivez l’actualité de Harris Interactive sur : Contacts www.harris-interactive.com Facebook Twitter LinkedIn Contacts Harris Interactive en France : Jean-Daniel Lévy – Directeur du Département Politique & Opinion - 01 44 87 60 30 - jdlevy@harrisinteractive.fr Laurence Lavernhe – Responsable de la communication - 01 44 87 60 94 - 01 44 87 60 30 - llavernhe@harrisinteractive.fr Merci de noter que toute diffusion de ces résultats doit être accompagnée des éléments techniques suivants : le nom de l'institut, le nom du commanditaire de l’étude, la méthode d'enquête, les dates de réalisation et la taille de l'échantillon.