SlideShare une entreprise Scribd logo
DESINFECTION EN HEMODIALYSE
GENERATEURS, TRAITEMENT D’EAU
Alain BIRBES
Chef du service technique
AAIR – TOULOUSE
birbes.alain@gmail.com
12èmes journées d’ingénierie biomédicale
Toulouse - 12 – 14 septembre 2007
Pourquoi désinfecter?
L’hémodialysé est un patient a haut
risque.
Pour maintenir le matériel en bon état
sanitaire.
Respect de la réglementation et des
recommandations.
Pourquoi désinfecter?
Pour éviter la formation du biofilm :
Un biofilm est un ensemble de
microorganismes emprisonnés dans une
matrice de polymères organiques,
adhérant à une surface.
 Dialysat : eau + electrolytes
L’eau du réseau doit être traitée avant son utilisation en dialyse
Le traitement d’eau constitue une chaîne complexe
Taux de bactéries en cours de traitement de l’eau :
Eau pour dilution des solutions concentrées pour hémodialyse
Pharmacopée européenne 5.0 - pages 2658 à 2660
paramètres unités Pharmacopée
valeur limite
Contamination microbienne microorganismes / ml 100
Endotoxines UI/ml 0,25
Pourquoi faut-il désinfecter efficacement?
La désinfection des dispositifs médicaux
est un élément de la maîtrise du risque
dans l’établissement de santé.
Pour la protection du patient et du
personnel.
Qui est responsable de la désinfection ?
L’utilisateur du dispositif médical est
responsable de sa désinfection.
L’établissement de santé qui exploite des
équipements est responsable de son bon
état fonctionnel et sera responsable d’une
infection nosocomiale éventuelle.
Quand désinfecter le générateur?
Avant une séance / entre deux séances :
Pour protéger le patient.
Après la séance :
Pour protéger le personnel.
Pour préserver le matériel.
« la désinfection est une opération au résultat momentané »
Quand désinfecter le traitement d’eau et le
pré traitement?
Une fois par jour
Une fois par semaine
Une fois par mois
Une fois tous les ….
Après toute intervention
En fonction du résultat des contrôles de
l’eau produite et de l’eau d’alimentation.
Pré traitement :
1 à 2 fois par an
Osmoseur/circuit eau
jour / semaine / mois
Générateur : avant
(après) chaque séance
Qu’est ce que la désinfection?
AFNOR NFT 72 101 : la désinfection est
une opération au résultat momentané
permettant d'éliminer ou de tuer les
micro-organismes et/ou d'inactiver les
virus indésirables portés par des milieux
inertes contaminés, en fonction des
objectifs fixés. Le résultat de cette
opération est limité aux micro-
organismes présents au moment de
l'opération.
•Qualification du désinfectant :
•Loi N°94-43 art. L. 665-2 à L. 665-9 - Décret N°95-292
•Les produits désinfectants de dispositifs
médicaux sont soumis, depuis le 14 juin
1998, à la législation des DM.
•Les désinfectants destinés aux DM sont
des dispositifs médicaux classe IIa.
Les étapes de la désinfection :
Rinçage
Nettoyage
Détartrage / décalcification
Désinfection
Rinçage final (éventuel)
 Opérations complémentaires simultanées ou successives
Les méthodes ?
Désinfection chimique
Désinfection thermo-chimique
Désinfection thermique (90/125°C)
•Désinfection chimique : avantages?
•Efficace, économique, rapide, possibilité
de stagnation du désinfectant.
•Mais : dangereux, polluant, rinçage et test
d’élimination obligatoires. Sensible aux
différences de concentration, à la
péremption des produits.
•Produits utilisés en désinfection chimique :
•Eau de Javel (ou produits chlorés) :
•Efficace, économique, rapide d’action,
facile à rincer, partiellement détergent.
•Mais : polluant, corrosif, pas détartrant,
inutilisable sur membrane d’osmose, à
utiliser avec prudence sur filtres à dialysat,
non DM.
•Méthode d’utilisation des produits chlorés :
•Concentration en chlore : 1 à 5 g/l (0.1 à 0.5%)
•Dilution = ex : 1/20° à 1/30° par le générateur
•Eau de Javel à 36°Cl -> 9.6% cl => 96 g/l
•Eau de Javel à 9° -> 2.6% Cl => 26 g/l)
•Tiutol : 12° cl –> 3.9% chlore actif (39 g/l)
•Dichlor : 24° cl-> 7% chlore actif (70 g/l)
•Pastille chlorée : 1.5 g de Cl (T.E.)
•Méthode d’utilisation des produits chlorés :
•Temps de contact : 15 à 30 minutes – pas
de stagnation possible.
•Température d’utilisation : autour de 37°
•Rinçage : 20 à 30 minutes
•Tests chlore total : Testoval - Stericheck – Merck - Hach
•ALDEHYDES : Méthode d’utilisation :
•Temps de contact : 12 minutes à stagnation.
•Dilution : 2 à 3%
•Température d’utilisation : autour de 37°
•Rinçage : 20 à 30 minutes
•Test d’élimination : Formotest de HydroM
•Efficacité reconnue - Toxicité importante
•Peroxyde d’hydrogène / acide péracétique
•Efficace, action rapide, rinçage rapide,
détartrant, partiellement détergent, peu
toxique, bio dégradable, possibilité de
stagnation, DM.
•Mais : corrosif, irritant, dégage de l’O2
gazeux, peu détergent, relativement instable.
Produits base Peroxyde d’hydrogène / acide péracétique
Acide
peracét.
Acide
acétique
H2O2 Conc. Contact Rinçage
Dialox
Air Liqu.
Santé
0.35
%
5.50
%
7.50
%
3 % 10 min
/ stagn
18
min
Pluristéril
Frésénius
3,5 à
4,5 %
5 à 6
%
20 à
30 %
3 à
4 %
8 min
/ stagn.
20
min
Oxagal
Hémodia
/ Sagal
0.50
%
6 % 10 % 3 % 20 min
/stagn.
20
min
Soludiaster
Soludia
Contient
500 ppm
d’Ag+
50 % 3 à
4 %
15 min
/stagn.
26
min
•Désinfection thermo - chimique :
•Élévation de la température en présence
d’un produit chimique :
•Avantage : renforce l’effet désinfectant,
détartrant et / ou détergent du produit
chimique.
•Inconvénient : ceux de la désinfection
chimique + consommation d’énergie +
risques de brûlures
•Désinfection thermo chimique :
•Acide citrique, Cleancart, (/ Cleancart A)
•Acide hydroxyacétique : Diastéril
•Détartrant, détergent, désinfectant (T°)
•3 à 6 % - 10 à 30 minutes – 90 à 125°C
Désinfection thermique - Avantages :
absence de produit chimique
rinçage inutile
innocuité vis a vis de l’environnement
aucune toxicité
Mais : consommateur d’énergie, risques de
brûlures, pas détartrant.
•Détartrage à l’acide acétique :
•Acide acétique dilué.
•Soludiaclean Soludia (ac. acet. à 20%).
•Utilisé à T° de dialyse (37°C).
•Diluée de 20 à 30 fois par le générateur.
•Temps de contact 5 à 15 minutes.
•ATTENTION !
•La désinfection à base de H2O2 et la
désinfection thermo chimique à l ’acide
citrique n’éliminent pas les protéines.
=> nettoyage alcalin obligatoire (eau de
Javel) 1 à 3 fois par semaine.
=> membranes d’osmose : produit
spécifique 1 à 2 fois par an.
Détartrage Nettoyage Désinfection
Ac. Perac. H2O2 ++ - +++
Chaleur - - +++
Produits chlorés - +++ +++
Aldéhydes - - +++
Acide citrique +++ - -
Acide acétique ++ - -
COMPARAISON DES METHODES
Désinfection «globale» : TE + générateurs + circuit d’eau complet :
Méthode de désinfection idéale :
 Efficace, rapide, peu coûteuse, non toxique.
Désinfection simultanée de tous les
éléments : Désinfection « globale» :
Gain de temps
Tous les éléments sont désinfectés
Automatisation possible.
INSTALLATION DE TRAITEMENT
D’EAU
- DOUBLE OSMOSE
- DESINFECTION INTEGRALE A
LA CHALEUR
Hors séance de dialyse :
- circulation permanente d’eau à 90° + production périodique
d’eau osmosée (flush)
- désinfection des générateurs à la chaleur : prise d’eau à 90°
+ production d’eau osmosée en compensation de la conso des
générateurs et renouvellement de l’eau du réservoir
Hors séance de dialyse : DESINFECTION DES MEMBRANES
- l’eau chaude à 90° est acheminée dans les modules
d’osmose pendant 2 heures
Pendant les séances de dialyse :
- Le réservoir d’eau chaude est isolé
- Les osmoseurs produisent de l’eau bi-osmosée
- L’excédent d’eau produite est recyclée au niveau du premier
osmoseur
Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007
Lundi à samedi : condition de dialyse de 6H00 à 21H30 – attente de 21H30 à 6H00
Dimanche : désinfection des membranes d’osmose
•Procédure, protocoles, modes opératoires..
•Concertation entre les diff. acteurs.
•Le fabricant établit des recommandations.
•Recueil écrit spécifique, à jour, accessible.
•Traçabilité de la désinfection assurée.
•Formation des utilisateurs de DM.
•Évaluation de la compétence des
utilisateurs de DM à pratiquer la désinf.
•Méthode évaluée et adaptée :
•Résultat d’analyse bactériologiques :
•Fréquence augmentée si résultat non
conforme ou adaptation de la méthode.
•T.E. : fréquence augmentée si eau de
mauvaise qualité bactériologique.
•Méthode adaptée à l’installation
Synthèse des méthodes de désinfection chimique
pratiquées à l’AAIR en unité d’autodialyse :
Exemple de désinfection d’un centre qui effectue 3 série par jour
Moment Méthode de désinfection
Début de journée Rinçage
Entre 1ere et 2eme séance Javel
Entre 2eme et 3eme
séance
Chaleur + acide citrique
Fin de journée H2O2 ou aldéhyde
En attente Sous H2O2 ou aldéhyde
CONCLUSION :
Désinfection = opération essentielle
Ensemble d’opérations
Alternance des méthodes
Prévention
Rigueur
Traçabilité
Et aussi !!
Ne pas oublier les surfaces extérieures,
les surfaces « sensibles », les parties
difficilement accessibles : pompe à sang,
support cartouche de bicarbonate, les
roues, boutons, écran tactile, raccords du
dialysat au dialyseur, …….
•Guide des " bonnes pratiques de désinfection des dispositifs médicaux ", Ministère de l'emploi
et de la solidarité, 1999
•Bonnes pratiques d’hygiène en hémodialyse – Recommandations de la SFHH
•Gestion du risque infectieux en hémodialyse – Groupe de travail des Pays de Loire
•Décret n°2002-1198 du 23 septembre 2002 relatif aux conditions techniques de fonctionnement
des établissements de santé qui exercent l'activité de traitement de l'insuffisance rénale
chronique par la pratique de l'épuration extra rénale et modifiant le code de la santé publique
•Circulaire DHOS/SDO n°228 du 15 mai 2003 relative à l'application des décrets n°2002-1197 et
2002-1198 du 23 septembre 2002.
• Circulaire DGS/DH/AFSSAPS n°311 du 7 juin 2000 relative aux spécifications techniques et à
la sécurité sanitaire de la pratique de l'hémofiltration et de l'hémofiltration en ligne dans les
établissements de santé.
•Circulaire DGS/DH/AFSSAPS n°2000-337 du 20 juin 2000 relative à la diffusion d'un guide
pour la production d'eau pour l'hémodialyse des patients insuffisants rénaux.
•Circulaire DGS/SD5D/SD7A-DHOS/E4/O1 n°2001-518 du 29 octobre 2001 relative au
renforcement des mesures de vigilance en matière de production et traitement d'eau destinée à
l'hémodialyse dans le cadre du plan VIGIPIRATE renforcé.
•100 recommandations pour la surveillance et la prévention des infections nosocomiales, CTIN
1999

Contenu connexe

Tendances

Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimationPrescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Olivier Imauven
 
Bases de la dialyse ab 2013
Bases de la dialyse ab 2013Bases de la dialyse ab 2013
Bases de la dialyse ab 2013
Alain Birbes
 
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysatRisque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Alain Birbes
 
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Alain Birbes
 
Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014
Alain Birbes
 
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
Alain Birbes
 
hémodialyse pédiatrique
hémodialyse pédiatrique hémodialyse pédiatrique
hémodialyse pédiatrique
Khalfaoui Mohamed Amine
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
hayzen120
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
S/Abdessemed
 
Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
S/Abdessemed
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
S/Abdessemed
 
Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie
Urgencehsj
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Le Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLMLe Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLM
S/Abdessemed
 
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Euripide AVOKPAHO
 
Les prélèvements_de_sang
Les  prélèvements_de_sangLes  prélèvements_de_sang
Les prélèvements_de_sang
S/Abdessemed
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
odeckmyn
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
benaissayoussef
 

Tendances (20)

Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimationPrescription d'une épuration extra rénale en réanimation
Prescription d'une épuration extra rénale en réanimation
 
L'hemodialyse
L'hemodialyseL'hemodialyse
L'hemodialyse
 
Bases de la dialyse ab 2013
Bases de la dialyse ab 2013Bases de la dialyse ab 2013
Bases de la dialyse ab 2013
 
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysatRisque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
Risque lié à une fuite de liquide dans le circuit dialysat
 
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
Osmose inverse et traitement de l'eau pour hemodialyse ensig 1999
 
Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014Uniponcture formation a birbes 04 2014
Uniponcture formation a birbes 04 2014
 
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
Traitement de suffisance renale chronique mai 2009
 
hémodialyse pédiatrique
hémodialyse pédiatrique hémodialyse pédiatrique
hémodialyse pédiatrique
 
2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf2016-Les-voies-centrales-.pdf
2016-Les-voies-centrales-.pdf
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
 
Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie
 
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halimaCoprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
Coprologie parasitaire dr benlaribi imane halima
 
Le Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLMLe Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLM
 
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
 
Les prélèvements_de_sang
Les  prélèvements_de_sangLes  prélèvements_de_sang
Les prélèvements_de_sang
 
Dha
DhaDha
Dha
 
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.pptVHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
VHB et VHC chez l'hémodialysé et greffé rénal.ppt
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 

En vedette

Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006
Alain Birbes
 
Evolution osmose inverse ab 2011
Evolution osmose inverse ab 2011Evolution osmose inverse ab 2011
Evolution osmose inverse ab 2011
Alain Birbes
 
GROHE Blue (fr)
GROHE Blue (fr)GROHE Blue (fr)
GROHE Blue (fr)
GROHE GROHE
 
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
Alain Birbes
 
Diaporama type EPU
Diaporama type EPUDiaporama type EPU
Diaporama type EPU
jrlarue
 
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre  - collège pilote TunisieCours photo filtre  - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Tunisie collège
 
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
endocrinologie
 
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eauAutomatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
Chiheb Ouaghlani
 
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
Soufiane KALLIDA
 
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIIIRapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
taoufik Zerhouni
 
Les outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenanceLes outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenance
Fabio Sanders
 
La Maintenance1
La Maintenance1La Maintenance1
La Maintenance1
guestb05587
 
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
Lhoussaine Makhdach
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenance
mohamoha1
 

En vedette (17)

Dialyse
DialyseDialyse
Dialyse
 
5 20 377
5 20 3775 20 377
5 20 377
 
Corinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard BagnisCorinne.Isnard Bagnis
Corinne.Isnard Bagnis
 
Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006Conductivite ab atd 2006
Conductivite ab atd 2006
 
Evolution osmose inverse ab 2011
Evolution osmose inverse ab 2011Evolution osmose inverse ab 2011
Evolution osmose inverse ab 2011
 
GROHE Blue (fr)
GROHE Blue (fr)GROHE Blue (fr)
GROHE Blue (fr)
 
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
Uad fonctionnement eau rejets ab 2008
 
Diaporama type EPU
Diaporama type EPUDiaporama type EPU
Diaporama type EPU
 
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre  - collège pilote TunisieCours photo filtre  - collège pilote Tunisie
Cours photo filtre - collège pilote Tunisie
 
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.Lésions dermatologiques et endocrinologie.
Lésions dermatologiques et endocrinologie.
 
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eauAutomatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
Automatisation de fonctionnement d’une station de traitement d’eau
 
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
Support soutenance PFE 11 juillet 2016 - EMSI - SIEMENS - Université de Borde...
 
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIIIRapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
Rapport_ZERHOUNI_OSMOSEIII
 
Les outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenanceLes outils de diagnostic en maintenance
Les outils de diagnostic en maintenance
 
La Maintenance1
La Maintenance1La Maintenance1
La Maintenance1
 
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
RAPPORT_DE_STAGE_FINAL_makhdach_lhoussaine_ESA_2014
 
Organisation maintenance
Organisation maintenanceOrganisation maintenance
Organisation maintenance
 

Similaire à Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007

Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
Institut de l'Elevage - Idele
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
001y001
 
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée techniqueCMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
Institut de l'Elevage - Idele
 
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisationLa preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
Dr Taoufik Djerboua
 
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdfNettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
ubbanapec
 
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Angelo Bartoli
 
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptxTRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
medohack1
 
La validation de nettoyage
La validation de nettoyageLa validation de nettoyage
La validation de nettoyage
Shayma Dghaies
 
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretienDiaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
programme-boreal
 
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
LIEGE CREATIVE
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
LIEGE CREATIVE
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Nissem Abdeljelil
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
LABAKOUM BADR-EDDINE
 
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surge
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surgeModule_10_Eau présentation wash fit atelier surge
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surge
Beaulanda Dan Jenny Cleophas
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptxPOWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
Julian81436
 
Guide des innovations Degremont
Guide des innovations DegremontGuide des innovations Degremont
Guide des innovations Degremont
Degrémont
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
chanel86
 

Similaire à Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007 (20)

Journée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyageJournée Pilotraite atelier nettoyage
Journée Pilotraite atelier nettoyage
 
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdfCours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
Cours Nettoyage désinfection IAV HASSAN II .pdf
 
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée techniqueCMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
CMaFLAuRA - diaporama bilan journée technique
 
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisationLa preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
La preparation des dispositifs medicaux a la sterilisation
 
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdfNettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
Nettoyage ou désinfection - Hygiène et développement durable.pdf
 
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
Guide des pratiques en hygiène et salubrité (Version 2.5 revisé)
 
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptxTRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
TRAITEMENT DES DISPOSITIFS MEDICAUX.pptx
 
La validation de nettoyage
La validation de nettoyageLa validation de nettoyage
La validation de nettoyage
 
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretienDiaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
Diaporama : Conférence sur la composition des produits d'entretien
 
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
Elimination des micropolluants dans les eaux usées : deux traitements avancés...
 
Nanocar +
Nanocar +Nanocar +
Nanocar +
 
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
La réduction de l’empreinte hydrique des entreprises | LIEGE CREATIVE, 08.03....
 
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
Organisation dun-laboratoire-de-biologique-part2-
 
Stélirisation
StélirisationStélirisation
Stélirisation
 
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surge
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surgeModule_10_Eau présentation wash fit atelier surge
Module_10_Eau présentation wash fit atelier surge
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptxPOWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
POWERPOINT.MEMOIRE.NKENGNI,RAOUL.GEOLOGIE.pptx
 
Guide des innovations Degremont
Guide des innovations DegremontGuide des innovations Degremont
Guide des innovations Degremont
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
P 3-3
P 3-3P 3-3
P 3-3
 

Plus de Alain Birbes

Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
Alain Birbes
 
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyseTele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Alain Birbes
 
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
Alain Birbes
 
Desinfection globale ab 2005
Desinfection globale ab  2005Desinfection globale ab  2005
Desinfection globale ab 2005
Alain Birbes
 
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
Alain Birbes
 
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
Alain Birbes
 
Precaution conception realisation te analyse risques cttm 1998 birbes
Precaution  conception realisation te analyse risques  cttm 1998 birbesPrecaution  conception realisation te analyse risques  cttm 1998 birbes
Precaution conception realisation te analyse risques cttm 1998 birbes
Alain Birbes
 
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
Alain Birbes
 
Evaluation couteauhemodialyseab
Evaluation couteauhemodialyseabEvaluation couteauhemodialyseab
Evaluation couteauhemodialyseab
Alain Birbes
 
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
Alain Birbes
 
Creation installation traitement eau cahier charges
Creation installation traitement eau cahier chargesCreation installation traitement eau cahier charges
Creation installation traitement eau cahier charges
Alain Birbes
 
Eau ccrevi 11 2006 ab b
Eau ccrevi 11 2006 ab bEau ccrevi 11 2006 ab b
Eau ccrevi 11 2006 ab b
Alain Birbes
 
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
Alain Birbes
 

Plus de Alain Birbes (13)

Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
Le disconnecteur en hemodialyse alain birbes 2014
 
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyseTele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
Tele alerte te & prevention indisponibilite unite de dialyse
 
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
Formation materiovigilance-alain-birbes-v3-20-11-07
 
Desinfection globale ab 2005
Desinfection globale ab  2005Desinfection globale ab  2005
Desinfection globale ab 2005
 
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
Traitement eau dialyse domicile autodialyse conference journees neprho sare 1...
 
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
Role traitement eau hemodialyse formation gbm 1990
 
Precaution conception realisation te analyse risques cttm 1998 birbes
Precaution  conception realisation te analyse risques  cttm 1998 birbesPrecaution  conception realisation te analyse risques  cttm 1998 birbes
Precaution conception realisation te analyse risques cttm 1998 birbes
 
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
La desinfection des equipements de traitement d'eau de dialyse par les chloro...
 
Evaluation couteauhemodialyseab
Evaluation couteauhemodialyseabEvaluation couteauhemodialyseab
Evaluation couteauhemodialyseab
 
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
Epuration extra renal et ultrafiltration reunion gambro 1997
 
Creation installation traitement eau cahier charges
Creation installation traitement eau cahier chargesCreation installation traitement eau cahier charges
Creation installation traitement eau cahier charges
 
Eau ccrevi 11 2006 ab b
Eau ccrevi 11 2006 ab bEau ccrevi 11 2006 ab b
Eau ccrevi 11 2006 ab b
 
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
Transferts de solutes et de solvants formation atd 1995
 

Desinfection en hemodialyse generateurs traitement d'eau afib 2007

  • 1. DESINFECTION EN HEMODIALYSE GENERATEURS, TRAITEMENT D’EAU Alain BIRBES Chef du service technique AAIR – TOULOUSE birbes.alain@gmail.com 12èmes journées d’ingénierie biomédicale Toulouse - 12 – 14 septembre 2007
  • 2. Pourquoi désinfecter? L’hémodialysé est un patient a haut risque. Pour maintenir le matériel en bon état sanitaire. Respect de la réglementation et des recommandations.
  • 3. Pourquoi désinfecter? Pour éviter la formation du biofilm : Un biofilm est un ensemble de microorganismes emprisonnés dans une matrice de polymères organiques, adhérant à une surface.
  • 4.  Dialysat : eau + electrolytes
  • 5. L’eau du réseau doit être traitée avant son utilisation en dialyse Le traitement d’eau constitue une chaîne complexe
  • 6. Taux de bactéries en cours de traitement de l’eau :
  • 7. Eau pour dilution des solutions concentrées pour hémodialyse Pharmacopée européenne 5.0 - pages 2658 à 2660 paramètres unités Pharmacopée valeur limite Contamination microbienne microorganismes / ml 100 Endotoxines UI/ml 0,25
  • 8. Pourquoi faut-il désinfecter efficacement? La désinfection des dispositifs médicaux est un élément de la maîtrise du risque dans l’établissement de santé. Pour la protection du patient et du personnel.
  • 9. Qui est responsable de la désinfection ? L’utilisateur du dispositif médical est responsable de sa désinfection. L’établissement de santé qui exploite des équipements est responsable de son bon état fonctionnel et sera responsable d’une infection nosocomiale éventuelle.
  • 10. Quand désinfecter le générateur? Avant une séance / entre deux séances : Pour protéger le patient. Après la séance : Pour protéger le personnel. Pour préserver le matériel. « la désinfection est une opération au résultat momentané »
  • 11. Quand désinfecter le traitement d’eau et le pré traitement? Une fois par jour Une fois par semaine Une fois par mois Une fois tous les …. Après toute intervention En fonction du résultat des contrôles de l’eau produite et de l’eau d’alimentation.
  • 12. Pré traitement : 1 à 2 fois par an Osmoseur/circuit eau jour / semaine / mois Générateur : avant (après) chaque séance
  • 13. Qu’est ce que la désinfection? AFNOR NFT 72 101 : la désinfection est une opération au résultat momentané permettant d'éliminer ou de tuer les micro-organismes et/ou d'inactiver les virus indésirables portés par des milieux inertes contaminés, en fonction des objectifs fixés. Le résultat de cette opération est limité aux micro- organismes présents au moment de l'opération.
  • 14. •Qualification du désinfectant : •Loi N°94-43 art. L. 665-2 à L. 665-9 - Décret N°95-292 •Les produits désinfectants de dispositifs médicaux sont soumis, depuis le 14 juin 1998, à la législation des DM. •Les désinfectants destinés aux DM sont des dispositifs médicaux classe IIa.
  • 15. Les étapes de la désinfection : Rinçage Nettoyage Détartrage / décalcification Désinfection Rinçage final (éventuel)  Opérations complémentaires simultanées ou successives
  • 16. Les méthodes ? Désinfection chimique Désinfection thermo-chimique Désinfection thermique (90/125°C)
  • 17. •Désinfection chimique : avantages? •Efficace, économique, rapide, possibilité de stagnation du désinfectant. •Mais : dangereux, polluant, rinçage et test d’élimination obligatoires. Sensible aux différences de concentration, à la péremption des produits.
  • 18. •Produits utilisés en désinfection chimique : •Eau de Javel (ou produits chlorés) : •Efficace, économique, rapide d’action, facile à rincer, partiellement détergent. •Mais : polluant, corrosif, pas détartrant, inutilisable sur membrane d’osmose, à utiliser avec prudence sur filtres à dialysat, non DM.
  • 19. •Méthode d’utilisation des produits chlorés : •Concentration en chlore : 1 à 5 g/l (0.1 à 0.5%) •Dilution = ex : 1/20° à 1/30° par le générateur •Eau de Javel à 36°Cl -> 9.6% cl => 96 g/l •Eau de Javel à 9° -> 2.6% Cl => 26 g/l) •Tiutol : 12° cl –> 3.9% chlore actif (39 g/l) •Dichlor : 24° cl-> 7% chlore actif (70 g/l) •Pastille chlorée : 1.5 g de Cl (T.E.)
  • 20. •Méthode d’utilisation des produits chlorés : •Temps de contact : 15 à 30 minutes – pas de stagnation possible. •Température d’utilisation : autour de 37° •Rinçage : 20 à 30 minutes •Tests chlore total : Testoval - Stericheck – Merck - Hach
  • 21. •ALDEHYDES : Méthode d’utilisation : •Temps de contact : 12 minutes à stagnation. •Dilution : 2 à 3% •Température d’utilisation : autour de 37° •Rinçage : 20 à 30 minutes •Test d’élimination : Formotest de HydroM •Efficacité reconnue - Toxicité importante
  • 22. •Peroxyde d’hydrogène / acide péracétique •Efficace, action rapide, rinçage rapide, détartrant, partiellement détergent, peu toxique, bio dégradable, possibilité de stagnation, DM. •Mais : corrosif, irritant, dégage de l’O2 gazeux, peu détergent, relativement instable.
  • 23. Produits base Peroxyde d’hydrogène / acide péracétique Acide peracét. Acide acétique H2O2 Conc. Contact Rinçage Dialox Air Liqu. Santé 0.35 % 5.50 % 7.50 % 3 % 10 min / stagn 18 min Pluristéril Frésénius 3,5 à 4,5 % 5 à 6 % 20 à 30 % 3 à 4 % 8 min / stagn. 20 min Oxagal Hémodia / Sagal 0.50 % 6 % 10 % 3 % 20 min /stagn. 20 min Soludiaster Soludia Contient 500 ppm d’Ag+ 50 % 3 à 4 % 15 min /stagn. 26 min
  • 24. •Désinfection thermo - chimique : •Élévation de la température en présence d’un produit chimique : •Avantage : renforce l’effet désinfectant, détartrant et / ou détergent du produit chimique. •Inconvénient : ceux de la désinfection chimique + consommation d’énergie + risques de brûlures
  • 25. •Désinfection thermo chimique : •Acide citrique, Cleancart, (/ Cleancart A) •Acide hydroxyacétique : Diastéril •Détartrant, détergent, désinfectant (T°) •3 à 6 % - 10 à 30 minutes – 90 à 125°C
  • 26. Désinfection thermique - Avantages : absence de produit chimique rinçage inutile innocuité vis a vis de l’environnement aucune toxicité Mais : consommateur d’énergie, risques de brûlures, pas détartrant.
  • 27. •Détartrage à l’acide acétique : •Acide acétique dilué. •Soludiaclean Soludia (ac. acet. à 20%). •Utilisé à T° de dialyse (37°C). •Diluée de 20 à 30 fois par le générateur. •Temps de contact 5 à 15 minutes.
  • 28. •ATTENTION ! •La désinfection à base de H2O2 et la désinfection thermo chimique à l ’acide citrique n’éliminent pas les protéines. => nettoyage alcalin obligatoire (eau de Javel) 1 à 3 fois par semaine. => membranes d’osmose : produit spécifique 1 à 2 fois par an.
  • 29. Détartrage Nettoyage Désinfection Ac. Perac. H2O2 ++ - +++ Chaleur - - +++ Produits chlorés - +++ +++ Aldéhydes - - +++ Acide citrique +++ - - Acide acétique ++ - - COMPARAISON DES METHODES
  • 30. Désinfection «globale» : TE + générateurs + circuit d’eau complet :
  • 31. Méthode de désinfection idéale :  Efficace, rapide, peu coûteuse, non toxique. Désinfection simultanée de tous les éléments : Désinfection « globale» : Gain de temps Tous les éléments sont désinfectés Automatisation possible.
  • 32. INSTALLATION DE TRAITEMENT D’EAU - DOUBLE OSMOSE - DESINFECTION INTEGRALE A LA CHALEUR
  • 33. Hors séance de dialyse : - circulation permanente d’eau à 90° + production périodique d’eau osmosée (flush) - désinfection des générateurs à la chaleur : prise d’eau à 90° + production d’eau osmosée en compensation de la conso des générateurs et renouvellement de l’eau du réservoir
  • 34. Hors séance de dialyse : DESINFECTION DES MEMBRANES - l’eau chaude à 90° est acheminée dans les modules d’osmose pendant 2 heures
  • 35. Pendant les séances de dialyse : - Le réservoir d’eau chaude est isolé - Les osmoseurs produisent de l’eau bi-osmosée - L’excédent d’eau produite est recyclée au niveau du premier osmoseur
  • 37. Lundi à samedi : condition de dialyse de 6H00 à 21H30 – attente de 21H30 à 6H00
  • 38. Dimanche : désinfection des membranes d’osmose
  • 39. •Procédure, protocoles, modes opératoires.. •Concertation entre les diff. acteurs. •Le fabricant établit des recommandations. •Recueil écrit spécifique, à jour, accessible. •Traçabilité de la désinfection assurée. •Formation des utilisateurs de DM. •Évaluation de la compétence des utilisateurs de DM à pratiquer la désinf.
  • 40. •Méthode évaluée et adaptée : •Résultat d’analyse bactériologiques : •Fréquence augmentée si résultat non conforme ou adaptation de la méthode. •T.E. : fréquence augmentée si eau de mauvaise qualité bactériologique. •Méthode adaptée à l’installation
  • 41. Synthèse des méthodes de désinfection chimique pratiquées à l’AAIR en unité d’autodialyse :
  • 42. Exemple de désinfection d’un centre qui effectue 3 série par jour Moment Méthode de désinfection Début de journée Rinçage Entre 1ere et 2eme séance Javel Entre 2eme et 3eme séance Chaleur + acide citrique Fin de journée H2O2 ou aldéhyde En attente Sous H2O2 ou aldéhyde
  • 43. CONCLUSION : Désinfection = opération essentielle Ensemble d’opérations Alternance des méthodes Prévention Rigueur Traçabilité
  • 44. Et aussi !! Ne pas oublier les surfaces extérieures, les surfaces « sensibles », les parties difficilement accessibles : pompe à sang, support cartouche de bicarbonate, les roues, boutons, écran tactile, raccords du dialysat au dialyseur, …….
  • 45. •Guide des " bonnes pratiques de désinfection des dispositifs médicaux ", Ministère de l'emploi et de la solidarité, 1999 •Bonnes pratiques d’hygiène en hémodialyse – Recommandations de la SFHH •Gestion du risque infectieux en hémodialyse – Groupe de travail des Pays de Loire •Décret n°2002-1198 du 23 septembre 2002 relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l'activité de traitement de l'insuffisance rénale chronique par la pratique de l'épuration extra rénale et modifiant le code de la santé publique •Circulaire DHOS/SDO n°228 du 15 mai 2003 relative à l'application des décrets n°2002-1197 et 2002-1198 du 23 septembre 2002. • Circulaire DGS/DH/AFSSAPS n°311 du 7 juin 2000 relative aux spécifications techniques et à la sécurité sanitaire de la pratique de l'hémofiltration et de l'hémofiltration en ligne dans les établissements de santé. •Circulaire DGS/DH/AFSSAPS n°2000-337 du 20 juin 2000 relative à la diffusion d'un guide pour la production d'eau pour l'hémodialyse des patients insuffisants rénaux. •Circulaire DGS/SD5D/SD7A-DHOS/E4/O1 n°2001-518 du 29 octobre 2001 relative au renforcement des mesures de vigilance en matière de production et traitement d'eau destinée à l'hémodialyse dans le cadre du plan VIGIPIRATE renforcé. •100 recommandations pour la surveillance et la prévention des infections nosocomiales, CTIN 1999