SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
APPLICATION ECOTECT
CONCEPTION ECOLE PRIMAIRE
LA RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITÉ DE JIJEL ,DÉPARTEMENT DE L’ARCHITECTURE
2Eme MASTER ARCHITECTURE ET ENVIRONNEMENT URBAIN
Année universitaire 2015/2016
Proposé par :
N. BOUHIDEL
Réalisé par :
BOUANDEL Mouna
DÉMARCHES DE CONCEPTION
I- Étude d’ensoleillement et stimulation des ombres du terrain
II- Choix de l’emplacement des blocs première proposition
III- Stimulation de la performances thermique des classes
VI- Stimulation de la performances lumineuse des classes
V- Nouvelle conception pour améliorer les performances thermiques et lumineuses
VI- Stimulation des ombre et ombrage
VII- Stimulation de la performances thermique et lumineuse des classes
-Conclusion
pour analyser le terrain Il faut observer le comportement solaire sur des durées différentes
On choisit 4 moments dans l’année, les solstices et les équinoxes, périodes pendant lesquelles
les trajectoires sont les plus hautes, les plus basses et les plus médianes.
I- Étude d’ensoleillement et stimulation des ombres du terrain:
21 sep . 12:00 21 déc. 12:00
N
21 marc. 12:00
21 Jun. 12:00
La partie nord ou supérieure du terrain est bien ensoleillé (heurs d’ensoleillement
entre 400+ et 856+) ,la partie sud est mal ensoleillé pendant la période entre
septembre et mars (heurs d’ensoleillement entre 0 et 400+) mais bien ensoleillé
pendant la période entre mars et juin (heurs d’ensoleillement entre 56+ et 856+) .
En toute saison, et à chaque heures, les constructions environnantes vient
porter ombre sur le terrain. Mais la partie supérieure du terrain reste toujours
ensoleillé et bénéficie d’ensoleillement direct Donc à partir de cette première
évaluation en peut considéré la partie supérieure du terrain une partie utile pour
l’implantation de l’école .
Le 21 septembre
21 sep . 10:00 21 sep . 12:00
21 sep . 14:00 21 sep . 16:00
N
La partie nord du terrain est bien ensoleillé (heurs d’ensoleillement entre 400+ et 800+) ,la partie sud est mal
ensoleillé (heurs d’ensoleillement entre 0 et 400+)
L’ombre porté sur le terrain ne provoque aucune contrainte dans la partie bien ensoleillé du terrain
21 déc. . 10:00 21 déc. . 12:00
21 déc. . 14:00 21 déc. . 16:00
Le 21 décembre
Cette première
évaluation donne
l’impact des
projections d’ombres
des constructions
environnantes. On
voit déjà que la
partie sud du terrain
bénéficie que de peu
d’ensoleillement
direct.
21 marc. 10:00 21 marc. 12:00
21 marc. 14:00 21 marc. 16:00
Le 21 Mars
Les masque solaires
sur le terrain ne
provoque aucune
contraintes dans la
partie bien
ensoleillé du terrain
21 jun. 10:00 21 jun. 12:00
21 jun. 14:00 21 jun. 16:00
Le 21 Juin
Les masques solaire
sur le terrain est
presque nul , donc
il faut proposer des
solutions pour
Minimiser les
problèmes due à
l’exposition direct
du terrain au plein
soleil (la grande t°,
l’inconfort
thermique )
Cumul 21 DécembreCumul 21 Septembre
Cumul 21 Mars Cumul 21 Juin
- Il est à noter que la tâche d’ombre se déploie presque dans la totalité du terrain pendant le mois de décembre,
peu sur les marges du terrain au mois de septembre et mars , négligeable pendant le mois de Juin .
-Les masques solaires sur le terrain à décembre présente une contrainte, même en juin le terrain est en plein soleil
- La partie le plus ensoleillée coté supérieure du terrain
Donc la première proposition est de placer les classes et l’administration dans la partie ensoleillée
(supérieur) du terrain, les blocs sanitaires dans la partie la moins ensoleillée
Classes
Administration
Sanitaire
Espace de
Rassemble-
ment
II- Choix de l’emplacement des blocs
III- Stimulation de la performances thermique des classes :
L’école , un volume de deux niveaux (RDC ; R+1) ,de
12 classes ,10 classes orientées suivant l’ axe Nord-Sud
et 2 classes orientées suivant l’axe Est-Ouest
Les 5 classes orientées Nord-Sud (RDC):
Le 21 septembre
10:00 12:00
14:00 16:00
Le 21 décembre10:00 12:00
14:00 16:00
Le 21 mars10:00 12:00
14:00 16:00
Le 21 juin10:00 12:00
14:00 16:00
La stimulation de la performances thermique des classes à des périodes différentes ( 21 sep-21 déc) .(21 déc-21 mars), (21mar-21 jun)
à des heures différentes (10,12,14,16) révèle les remarques :
-Coté nord, pas d’ ensoleillement , coté sud bien ensoleillé , mais pas suffisante car la majorité de surface des classes reste pas
ensoleillé directement ( la partie bleu de la grille )
- il n’ya aucun masque solaire d’autre constructions ( administration; blocs sanitaire, les construction environnantes) porté sur les
classes , la seul ombre existe est celle des murs des classes lui mêmes .
- l’ensoleillement des classes en RDC et en étage est presque la même .
Les 5 classes orientées Nord-Sud (R+1):
21 Décembre 12:00 21 mars 12:00
Les 2 classes orientées Est-Ouest (RDC) et (étage) :
D’après l’étude précédente des 10 classes en peut dire que le comportement en mars est
quasiment le même que celui en septembre. Donc on fait l’étude en 21 mars au lieu d’étudier le 21
mars et le 21 sep.
Le 21 décembre
10:00 12:00 14:00 16:00
Le 21 mars
10:00 12:00 14:00 16:00
Le 21 juin
10:00 12:00 14:00 16:00 Entre 21 sep et le 21 déc Entre 21 mar et le 21 jun
Le comportement de l’orientation Est-Ouest mieux que celle du Nord-Sud
-La majorité de la surface de la classe ensoleillée pendant la période (de sep à mars)
- pendant la période (mars-juin) seul les surfaces à l’extrémité ensoleillées directement
Entre 21 sep et le 21 déc
On étudiant L’éclairage naturel selon les certifications HQE .Dans le cadre de la certification NF
HQE Bâtiments , il est demandé pour la cible 10 « Confort visuel » d’effectuer une étude FLJ et de
respecter des seuils définis dans le référentiel.
IV- Stimulation de la performances lumineuses des classes :
* Niveau Base : FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la surface de la
zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en
surface)
* Niveau Performant : FLJ ≥ 2% pour 80% de la surface de
la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés
(en surface) .
- ET FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la surface de la zone de
premier rang, dans 90% des locaux concernés (en surface)
•Niveau Très Performant : FLJ ≥ 2,5% pour 80% de la
surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux
concernés (en surface)
- ET FLJ ≥ 1,5% pour 80% de la surface de la zone de
premier rang, dans les 20% de locaux concernés restants
(en surface)
-ET FLJ ≥ 0,7% pour 90% de la surface de la zone de
second rang, dans tous des locaux concernés.
POUR : ESPACES DE BUREAUX + CLASSES
Dans le cadre de la certification HQE, la notion de zone
de premier rang est introduite. La zone de premier rang
est délimitée en profondeur à une distance égale à deux
fois la distance entre le plan de travail (situé à 0,70 m) et
la hauteur de plafond.
Zone de premier rang
La classes orientées Est-Ouest (étage) :
Calcule de la Zone de premier rang pour les classes : (la méthode dans le schéma précédent)
On a des ouvertures de 2 cotés donc il ya 2 zones de premier rang ,coté droite et coté gauche ( donc il n’ya pas des
zones de 2eme rang .Car la zone de 2eme rang d’un coté considéré la zone de premier rang de l’autre coté )
2 x (3.06 – 0.7)=4.72 m
zones de
premier
rang
zones de
premier
rang
Donc on peut considérer tout la surface de classe une zone de premier range
-La zone1 (près de la fenêtre) : L’éclairement reçu dans cette zone
est situé entre 2108 lux et 1688 lux, et s’étend sur une profondeur de
0.27m de deux cotés (gauche et droite ). (niveau très élevé).
-La zone2 (zone intermédiaire1) : La profondeur de cette zone est
petite (occupe seulement 0.7 m) de deux cotés et l’éclairement est
compris entre 1688 et 638lux (niveau élevé).
-La zone3 (zone intermédiaire2) : La profondeur de cette zone reste
réduite (0.4) de deux cotés et l’éclairement se trouve entre 6 38 et
428 lux (niveau moyen).
-La zone4 (loin de la fenêtre) : Cette zone est située au fond du local
et s’étend sur une profondeur de 2 m de deux coté (gauche et droite
)et l’éclairement est moins de 400lux (niveau faible).
La zone1
La zone2
La zone 3
La zone 4
Interprétation
Les fenêtres divisent le local en quatre zones
d’éclairement différent. La zone 2 est la seule
zone qui reçoit un bon niveau d’éclairement
(1688 et 638lux ) proche de niveau confortable
(1400-600lux), mais sur une petite profondeur
(0.7m), les trois autres zones sont mal éclairées
: la zone 1 peut causer l’éblouissement à cause
de son fort éclairement et la zone 3 et 4
peuvent constituer un fort contraste par leur
faible niveau d’éclairement .
Si on compare le niveau d’éclairage avec les
certifications HQE on trouve :
Niveau Base : FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la
surface de la zone de premier rang, dans 80%
des locaux concernés (en surface)
-d’après les valeurs on peut dire que le niveau
d’éclairage est base
- en conclut que on peut modifier les
dimensions des ouvertures pour assurer un
éclairage performante dans toute la surface de
classe .
Les 5 classes orientées Nord-Sud (étage)/ niveau d’éclairage en Lux
:
Le niveau proche de niveau
performante (1400-600lux)
occupe une petite surface
- Le fond de la classe :
éclairage faible moins de
400 lux
Les 5 classes orientées Nord-Sud (étage) / Facteur de Lumière du Jour:
L’éclairage du fond
de la classe reste
toujours faible
La surface de façade de chaque salle est 102.7m²,et la surface des
ouvertures pour chaque salle est (1.2x 1.4)m² , (18.48m² ) .donc
pour chaque salle il y’a 18% de la surface vitrée .
- Pour améliorer le niveau d’éclairage on propose d’augmenter
le % de la surface vitrée de la façade. Sans oublier
l’ensoleillement (une compromise entre ensoleillement et
éclairage )
V- Nouvelle conception pour améliorer les performances thermiques et lumineuses
Classes
Adminis.
Sanitaire
Espace de
Rassem+jeu
e.De circulation
D’après l’analyse de la 1ere conception on propose une 2eme conception pour
Corriger et améliorer : l’ensoleillement, l’éclairage
-On a changé l’orientation des classes de (Nord-Sud) à (Est-Ouest )
Pour éviter l’orientation au nord ( pas d’ensoleillement)
-On a changé la dimension de classe ( diminué la largeur de 7.7m à 7.57m )
Pour assurer l’éclairage naturel au fond de classe
-On augmente le % de la surface vitrée de 18% à 18.3% ( dimensions des
ouvertures) pour assurer la lumière naturelle
Le 21 septembre
10:00 12:00 14:00 16:00
Le 21 sep. Aucune ombre portée sur les classes ( même le 21 mars car il a le même comportement )
Le 21 Décembre
Le 21 Déc.
L’ombre portée
sur les classes
depuis 15:30
10:00 11:00 14:00 16:00
Le 21 Juin
Le 21 juin
Aucune
ombre
portée
sur les
classes
VI- Stimulation de l’ombre :
VII- Stimulation de la performances thermique et lumineuse des classes :
- des bon résultats ,
l’ensoleillement fort à la
période hivernal et faible à la
période estivale.
-Période hivernal ,la surface
coté Est est bien ensoleillée
(de 120à +300 heures) sur une
profondeur de 3m . Donne un
ensoleillement acceptable au
fond de la classe .
- Période estivale , la surface
forte ensoleillée s’étend sur
une petite profondeur . Donne
un espace frais au fond de la
classe
21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar.
Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE :
* Niveau Performant : FLJ ≥ 2% pour 80% de la surface de la zone
de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) .
D’après les valeurs de FLJ on trouve :
FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 2.4 valeur minimum de
tout e la surface ) donc le niveau d’éclairage est performant
III- Stimulation de la performances thermique des classes :
21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar.
- Un bon ensoleillement au fond de
la classe ,fort aux extrémités (
comportement acceptable pendant
la période 21sep-21 mars. (période
hivernale on a besoin de soleille )
-De 21Mar.-21 Juin Un faible
ensoleillement au fond de la classe
et fort aux extrémités sur un petite
profondeur donc un
ensoleillement confortable pendant
la période estivale
- on peut propose des brises soleil
ou d’avancer la dalle de terrasse a l’
extérieur par 0.7 ou 1 m pour
minimiser l’ensoleillement aux
extrémités Est et Ouest .
Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE :
FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 2.4 valeur minimum
de tout e la surface ) donc le niveau d’éclairage est performant
21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar.
Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE :
FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface donc le niveau
d’éclairage est performant
-Un moyen ensoleillement au fond de la classe ,fort au coté Est et bon à
coté Ouest )
- la différance de l’ensoleillement entre le coté Est et Ouest a cause de
l’espace de circulation (1m de largeur ) à coté Ouest qui joue le rôle d’un
brise soleil
-on peut propose des brises soleil ou d’avancer la dalle de terrasse a
l’extérieur par 1 m coté Est pour minimiser l’ensoleillement coté Est
- des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la période hivernal et faible à
la période estivale
Jeu le
rôle
de
brise
soleil
21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar.
Si on compare le niveau d’éclairage avec les
certifications HQE :
FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 1.2
valeur minimum de tout e la surface ) donc le
niveau d’éclairage est performant
-des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la
période hivernal et faible à la période estivale .
- pour minimiser l’ensoleillement aux extrémités
on peut propose des brises soleil ou d’avancer la
dalle de terrasse a l’ extérieur coté est et ouest par
0.7 ou 1 m . Mais le résultat reste acceptable car
on a de besoin de soleil entre le 21 sep-21mar.
-On fait l’étude d’ensoleillement et d’éclairage naturel sur 4 classes ( car le comportement est presque le
même pour les autres classes ); on note :
-des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la période hivernal et faible à la période estivale .
- le coté Est et Ouest , la surface des classe à l’étage et fortement ensoleillée mais sur un petite profondeur
,pour corriger l’ensoleillent du coté Est et Ouest ,on propose de brises soleil horizontales (pergolas ) ou
d’avancer la dalle de terrasse à l’extérieur par 0.7m ou 1 m ,pour minimiser l’ensoleillement
- l’éclairage ; par comparaison de niveau d’éclairage avec les certifications HQE ,on trouve toujours
l’éclairage performante .
CONCLUSION

Contenu connexe

Plus de archi Mouna

jardin anglais
jardin anglais jardin anglais
jardin anglais
archi Mouna
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL
archi Mouna
 

Plus de archi Mouna (6)

La grande poste d'alger
La grande poste d'alger La grande poste d'alger
La grande poste d'alger
 
jardin anglais
jardin anglais jardin anglais
jardin anglais
 
Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL Analyse BAZOUL JIJEL
Analyse BAZOUL JIJEL
 
Structure tendue
Structure tendue Structure tendue
Structure tendue
 
Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA  Santiago CALATRAVA
Santiago CALATRAVA
 
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
 

Dernier

Dernier (14)

PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 

Démarche de conception

  • 1. APPLICATION ECOTECT CONCEPTION ECOLE PRIMAIRE LA RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ DE JIJEL ,DÉPARTEMENT DE L’ARCHITECTURE 2Eme MASTER ARCHITECTURE ET ENVIRONNEMENT URBAIN Année universitaire 2015/2016 Proposé par : N. BOUHIDEL Réalisé par : BOUANDEL Mouna
  • 2. DÉMARCHES DE CONCEPTION I- Étude d’ensoleillement et stimulation des ombres du terrain II- Choix de l’emplacement des blocs première proposition III- Stimulation de la performances thermique des classes VI- Stimulation de la performances lumineuse des classes V- Nouvelle conception pour améliorer les performances thermiques et lumineuses VI- Stimulation des ombre et ombrage VII- Stimulation de la performances thermique et lumineuse des classes -Conclusion
  • 3. pour analyser le terrain Il faut observer le comportement solaire sur des durées différentes On choisit 4 moments dans l’année, les solstices et les équinoxes, périodes pendant lesquelles les trajectoires sont les plus hautes, les plus basses et les plus médianes. I- Étude d’ensoleillement et stimulation des ombres du terrain: 21 sep . 12:00 21 déc. 12:00 N 21 marc. 12:00 21 Jun. 12:00 La partie nord ou supérieure du terrain est bien ensoleillé (heurs d’ensoleillement entre 400+ et 856+) ,la partie sud est mal ensoleillé pendant la période entre septembre et mars (heurs d’ensoleillement entre 0 et 400+) mais bien ensoleillé pendant la période entre mars et juin (heurs d’ensoleillement entre 56+ et 856+) . En toute saison, et à chaque heures, les constructions environnantes vient porter ombre sur le terrain. Mais la partie supérieure du terrain reste toujours ensoleillé et bénéficie d’ensoleillement direct Donc à partir de cette première évaluation en peut considéré la partie supérieure du terrain une partie utile pour l’implantation de l’école .
  • 4. Le 21 septembre 21 sep . 10:00 21 sep . 12:00 21 sep . 14:00 21 sep . 16:00 N La partie nord du terrain est bien ensoleillé (heurs d’ensoleillement entre 400+ et 800+) ,la partie sud est mal ensoleillé (heurs d’ensoleillement entre 0 et 400+) L’ombre porté sur le terrain ne provoque aucune contrainte dans la partie bien ensoleillé du terrain
  • 5. 21 déc. . 10:00 21 déc. . 12:00 21 déc. . 14:00 21 déc. . 16:00 Le 21 décembre Cette première évaluation donne l’impact des projections d’ombres des constructions environnantes. On voit déjà que la partie sud du terrain bénéficie que de peu d’ensoleillement direct.
  • 6. 21 marc. 10:00 21 marc. 12:00 21 marc. 14:00 21 marc. 16:00 Le 21 Mars Les masque solaires sur le terrain ne provoque aucune contraintes dans la partie bien ensoleillé du terrain
  • 7. 21 jun. 10:00 21 jun. 12:00 21 jun. 14:00 21 jun. 16:00 Le 21 Juin Les masques solaire sur le terrain est presque nul , donc il faut proposer des solutions pour Minimiser les problèmes due à l’exposition direct du terrain au plein soleil (la grande t°, l’inconfort thermique )
  • 8. Cumul 21 DécembreCumul 21 Septembre Cumul 21 Mars Cumul 21 Juin - Il est à noter que la tâche d’ombre se déploie presque dans la totalité du terrain pendant le mois de décembre, peu sur les marges du terrain au mois de septembre et mars , négligeable pendant le mois de Juin . -Les masques solaires sur le terrain à décembre présente une contrainte, même en juin le terrain est en plein soleil - La partie le plus ensoleillée coté supérieure du terrain
  • 9. Donc la première proposition est de placer les classes et l’administration dans la partie ensoleillée (supérieur) du terrain, les blocs sanitaires dans la partie la moins ensoleillée Classes Administration Sanitaire Espace de Rassemble- ment II- Choix de l’emplacement des blocs
  • 10. III- Stimulation de la performances thermique des classes : L’école , un volume de deux niveaux (RDC ; R+1) ,de 12 classes ,10 classes orientées suivant l’ axe Nord-Sud et 2 classes orientées suivant l’axe Est-Ouest Les 5 classes orientées Nord-Sud (RDC): Le 21 septembre 10:00 12:00 14:00 16:00
  • 11. Le 21 décembre10:00 12:00 14:00 16:00 Le 21 mars10:00 12:00 14:00 16:00
  • 12. Le 21 juin10:00 12:00 14:00 16:00 La stimulation de la performances thermique des classes à des périodes différentes ( 21 sep-21 déc) .(21 déc-21 mars), (21mar-21 jun) à des heures différentes (10,12,14,16) révèle les remarques : -Coté nord, pas d’ ensoleillement , coté sud bien ensoleillé , mais pas suffisante car la majorité de surface des classes reste pas ensoleillé directement ( la partie bleu de la grille ) - il n’ya aucun masque solaire d’autre constructions ( administration; blocs sanitaire, les construction environnantes) porté sur les classes , la seul ombre existe est celle des murs des classes lui mêmes . - l’ensoleillement des classes en RDC et en étage est presque la même . Les 5 classes orientées Nord-Sud (R+1): 21 Décembre 12:00 21 mars 12:00
  • 13. Les 2 classes orientées Est-Ouest (RDC) et (étage) : D’après l’étude précédente des 10 classes en peut dire que le comportement en mars est quasiment le même que celui en septembre. Donc on fait l’étude en 21 mars au lieu d’étudier le 21 mars et le 21 sep. Le 21 décembre 10:00 12:00 14:00 16:00 Le 21 mars 10:00 12:00 14:00 16:00 Le 21 juin 10:00 12:00 14:00 16:00 Entre 21 sep et le 21 déc Entre 21 mar et le 21 jun Le comportement de l’orientation Est-Ouest mieux que celle du Nord-Sud -La majorité de la surface de la classe ensoleillée pendant la période (de sep à mars) - pendant la période (mars-juin) seul les surfaces à l’extrémité ensoleillées directement Entre 21 sep et le 21 déc
  • 14. On étudiant L’éclairage naturel selon les certifications HQE .Dans le cadre de la certification NF HQE Bâtiments , il est demandé pour la cible 10 « Confort visuel » d’effectuer une étude FLJ et de respecter des seuils définis dans le référentiel. IV- Stimulation de la performances lumineuses des classes : * Niveau Base : FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) * Niveau Performant : FLJ ≥ 2% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) . - ET FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 90% des locaux concernés (en surface) •Niveau Très Performant : FLJ ≥ 2,5% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) - ET FLJ ≥ 1,5% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans les 20% de locaux concernés restants (en surface) -ET FLJ ≥ 0,7% pour 90% de la surface de la zone de second rang, dans tous des locaux concernés. POUR : ESPACES DE BUREAUX + CLASSES Dans le cadre de la certification HQE, la notion de zone de premier rang est introduite. La zone de premier rang est délimitée en profondeur à une distance égale à deux fois la distance entre le plan de travail (situé à 0,70 m) et la hauteur de plafond. Zone de premier rang
  • 15. La classes orientées Est-Ouest (étage) : Calcule de la Zone de premier rang pour les classes : (la méthode dans le schéma précédent) On a des ouvertures de 2 cotés donc il ya 2 zones de premier rang ,coté droite et coté gauche ( donc il n’ya pas des zones de 2eme rang .Car la zone de 2eme rang d’un coté considéré la zone de premier rang de l’autre coté ) 2 x (3.06 – 0.7)=4.72 m zones de premier rang zones de premier rang Donc on peut considérer tout la surface de classe une zone de premier range
  • 16. -La zone1 (près de la fenêtre) : L’éclairement reçu dans cette zone est situé entre 2108 lux et 1688 lux, et s’étend sur une profondeur de 0.27m de deux cotés (gauche et droite ). (niveau très élevé). -La zone2 (zone intermédiaire1) : La profondeur de cette zone est petite (occupe seulement 0.7 m) de deux cotés et l’éclairement est compris entre 1688 et 638lux (niveau élevé). -La zone3 (zone intermédiaire2) : La profondeur de cette zone reste réduite (0.4) de deux cotés et l’éclairement se trouve entre 6 38 et 428 lux (niveau moyen). -La zone4 (loin de la fenêtre) : Cette zone est située au fond du local et s’étend sur une profondeur de 2 m de deux coté (gauche et droite )et l’éclairement est moins de 400lux (niveau faible). La zone1 La zone2 La zone 3 La zone 4 Interprétation Les fenêtres divisent le local en quatre zones d’éclairement différent. La zone 2 est la seule zone qui reçoit un bon niveau d’éclairement (1688 et 638lux ) proche de niveau confortable (1400-600lux), mais sur une petite profondeur (0.7m), les trois autres zones sont mal éclairées : la zone 1 peut causer l’éblouissement à cause de son fort éclairement et la zone 3 et 4 peuvent constituer un fort contraste par leur faible niveau d’éclairement .
  • 17. Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE on trouve : Niveau Base : FLJ ≥ 1,2% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) -d’après les valeurs on peut dire que le niveau d’éclairage est base - en conclut que on peut modifier les dimensions des ouvertures pour assurer un éclairage performante dans toute la surface de classe .
  • 18. Les 5 classes orientées Nord-Sud (étage)/ niveau d’éclairage en Lux : Le niveau proche de niveau performante (1400-600lux) occupe une petite surface - Le fond de la classe : éclairage faible moins de 400 lux
  • 19. Les 5 classes orientées Nord-Sud (étage) / Facteur de Lumière du Jour: L’éclairage du fond de la classe reste toujours faible La surface de façade de chaque salle est 102.7m²,et la surface des ouvertures pour chaque salle est (1.2x 1.4)m² , (18.48m² ) .donc pour chaque salle il y’a 18% de la surface vitrée . - Pour améliorer le niveau d’éclairage on propose d’augmenter le % de la surface vitrée de la façade. Sans oublier l’ensoleillement (une compromise entre ensoleillement et éclairage )
  • 20. V- Nouvelle conception pour améliorer les performances thermiques et lumineuses Classes Adminis. Sanitaire Espace de Rassem+jeu e.De circulation D’après l’analyse de la 1ere conception on propose une 2eme conception pour Corriger et améliorer : l’ensoleillement, l’éclairage -On a changé l’orientation des classes de (Nord-Sud) à (Est-Ouest ) Pour éviter l’orientation au nord ( pas d’ensoleillement) -On a changé la dimension de classe ( diminué la largeur de 7.7m à 7.57m ) Pour assurer l’éclairage naturel au fond de classe -On augmente le % de la surface vitrée de 18% à 18.3% ( dimensions des ouvertures) pour assurer la lumière naturelle
  • 21. Le 21 septembre 10:00 12:00 14:00 16:00 Le 21 sep. Aucune ombre portée sur les classes ( même le 21 mars car il a le même comportement ) Le 21 Décembre Le 21 Déc. L’ombre portée sur les classes depuis 15:30 10:00 11:00 14:00 16:00 Le 21 Juin Le 21 juin Aucune ombre portée sur les classes VI- Stimulation de l’ombre :
  • 22. VII- Stimulation de la performances thermique et lumineuse des classes : - des bon résultats , l’ensoleillement fort à la période hivernal et faible à la période estivale. -Période hivernal ,la surface coté Est est bien ensoleillée (de 120à +300 heures) sur une profondeur de 3m . Donne un ensoleillement acceptable au fond de la classe . - Période estivale , la surface forte ensoleillée s’étend sur une petite profondeur . Donne un espace frais au fond de la classe 21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar. Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE : * Niveau Performant : FLJ ≥ 2% pour 80% de la surface de la zone de premier rang, dans 80% des locaux concernés (en surface) . D’après les valeurs de FLJ on trouve : FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 2.4 valeur minimum de tout e la surface ) donc le niveau d’éclairage est performant
  • 23. III- Stimulation de la performances thermique des classes : 21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar. - Un bon ensoleillement au fond de la classe ,fort aux extrémités ( comportement acceptable pendant la période 21sep-21 mars. (période hivernale on a besoin de soleille ) -De 21Mar.-21 Juin Un faible ensoleillement au fond de la classe et fort aux extrémités sur un petite profondeur donc un ensoleillement confortable pendant la période estivale - on peut propose des brises soleil ou d’avancer la dalle de terrasse a l’ extérieur par 0.7 ou 1 m pour minimiser l’ensoleillement aux extrémités Est et Ouest . Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE : FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 2.4 valeur minimum de tout e la surface ) donc le niveau d’éclairage est performant
  • 24. 21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar. Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE : FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface donc le niveau d’éclairage est performant -Un moyen ensoleillement au fond de la classe ,fort au coté Est et bon à coté Ouest ) - la différance de l’ensoleillement entre le coté Est et Ouest a cause de l’espace de circulation (1m de largeur ) à coté Ouest qui joue le rôle d’un brise soleil -on peut propose des brises soleil ou d’avancer la dalle de terrasse a l’extérieur par 1 m coté Est pour minimiser l’ensoleillement coté Est - des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la période hivernal et faible à la période estivale Jeu le rôle de brise soleil
  • 25. 21sep -21 Déc. 21 mar.-21 juin.21 déc.-21 mar. Si on compare le niveau d’éclairage avec les certifications HQE : FLJ> 2% pour plus de 80% de la surface ( 1.2 valeur minimum de tout e la surface ) donc le niveau d’éclairage est performant -des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la période hivernal et faible à la période estivale . - pour minimiser l’ensoleillement aux extrémités on peut propose des brises soleil ou d’avancer la dalle de terrasse a l’ extérieur coté est et ouest par 0.7 ou 1 m . Mais le résultat reste acceptable car on a de besoin de soleil entre le 21 sep-21mar.
  • 26. -On fait l’étude d’ensoleillement et d’éclairage naturel sur 4 classes ( car le comportement est presque le même pour les autres classes ); on note : -des bon résultats , l’ensoleillement est fort à la période hivernal et faible à la période estivale . - le coté Est et Ouest , la surface des classe à l’étage et fortement ensoleillée mais sur un petite profondeur ,pour corriger l’ensoleillent du coté Est et Ouest ,on propose de brises soleil horizontales (pergolas ) ou d’avancer la dalle de terrasse à l’extérieur par 0.7m ou 1 m ,pour minimiser l’ensoleillement - l’éclairage ; par comparaison de niveau d’éclairage avec les certifications HQE ,on trouve toujours l’éclairage performante . CONCLUSION