SlideShare une entreprise Scribd logo
Notion d’équipe de soins et les
modalités d’échange et de
partage des données de santé
AFCDP- groupe données de santé – 29/09/2016
Florence EON, Directrice du service juridique, ASIP Santé
Les apports de la loi de santé: une meilleure prise en
compte des nouvelles pratiques professionnelles et de
la complexité des parcours de soins
Constats
 Les nouvelles technologies appliquées à la santé constituent un atout majeur pour
améliorer la qualité de la prise en charge des patients et pallier certaines carences de
l’offre de soins.
 Elles permettent de développer de nouvelles pratiques professionnelles, notamment
grâce à la mobilité, pour améliorer la qualité de la prise en charge ou la coordination des
différentes interventions au profit d’un même patient.
 Elles constituent concomitamment une opportunité économique.
 Des parcours de soins complexes (Le parcours de santé est dit complexe lorsque l'état
de santé, le handicap ou la situation sociale du patient rend nécessaire l'intervention de
plusieurs catégories de professionnels de santé, sociaux ou médico-sociaux. Cf Article
L6327-1 créé par)
// Risques de contournement des règles et nécessité de veiller à la protection de la vie privée des
personnes concernées
2
LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé
Modification de l’article L1110-4 et création de l’article L1110-12 du CSP
•Ouverture du cercle de confiance, au-delà de l’enceinte de l’hôpital, dans le respect des limites et conditions
fixées par la loi
•Suppression des multiples régimes juridiques
•Consécration de la notion d’équipe de soins, notion pivot
•Obligation de recueillir le consentement restreinte
L’échange et le partage de données de santé
dans le respect de la vie privée des patients
Le code de la santé publique rappelle la nécessité de garantir le respect de la
vie privée du patient en encadrant notamment les conditions d’échange et de
partage des informations de santé le concernant
Les conditions d’échange et de partage avant la loi de modernisation de notre
système de santé du 26 janvier 2016
Partage de données de
santé entre professionnels
de santé exerçant au sein
d’un même établissement
de santé
L’équipe de soins –
Information – droit
d’opposition
Echange de données de
santé entre professionnels de
santé en dehors d’un
établissement de santé
Continuité des soins -
Information – droit
d’opposition
Partage de données de santé
entre professionnels de santé au
sein d’une maison ou d’un centre
de santé
PS adhérent au projet de santé –
consentement exprès
3
Les règles d’échange et de partage de données de santé depuis l’adoption
de la loi de modernisation de notre système de santé :
Un régime d’échange et de partage désormais fondé sur la notion d’équipe
de soins et sur le couple information / droit d’opposition
Partage de données de santé entre professionnels
faisant partie de la même équipe de soins
Continuité des soins/ coordination / suivi médico-social –
Information – droit d’opposition
Partage de données de santé entre professionnels ne
faisant pas partie de la même équipe de soins
Continuité des soins/ coordination / suivi médico-social –
– consentement exprès (par tout moyen) – droit
d’opposition
Echange de données de santé
entre professionnels identifiés
participant à la coordination,
continuité des soins / suivi
médico-social –
Information – droit d’opposition
4
L’échange et le partage de données de santé
dans le respect de la vie privée des patients
Comment?
Les notions d’échange et de partage
 L’accès aux données de santé peut prendre la forme d’un échange ou d’un
partage de données.
Il peut aussi prendre d’autres formes.
 L’échange de documents comportant des données de santé consiste dans un
flux de données visant à communiquer des données de santé à un (des)
destinataire(s) clairement identifié(s).
Exemple: messagerie sécurisée de santé
 Le partage vise à mettre à disposition de plusieurs professionnels fondés à les
connaître des données de santé utiles à la coordination et à la continuité des
soins, dans l’intérêt de la personne prise en charge.
Exemple: DP, DMP, dossiers de réseaux de santé
 L’accès aux données, au travers de l’échange ou du partage, est distinct de
l’accès au système d’information.
Les notions d’échange et de partage peuvent être employées quel que soit le média utilisé (papier ou
électronique)
Ces définitions ne présument pas des conditions et modalités d’accès au système d’information lui-
même.
5
Sous quelles conditions?
 Conditions fixées par la loi
 Leur respect pèse sur les professionnels et les structures dans lesquelles ils exercent
 Des mesures organisationnelles et de sécurité peuvent faciliter leur mise en oeuvre.
 Condition générale: le respect du secret professionnel
Le champ d’application de l’obligation de secret professionnel consacrait déjà une approche
large de la notion de donnée de santé à l’article L1110-4 du CSP, non modifiée par la loi de santé.
Le législateur a ainsi maintenu un champ d’application très large du secret professionnel, dont le
non-respect est pénalement sanctionné.
L’obligation de le respecter est étendue à l’ensemble des professionnels du secteur médico-
social ou social ou exerçant au sein d’un établissement ou service social et médico-social
mentionné au I de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles et intervenant dans
la prise en charge d’une personne. Ces professionnels relèvent de la catégorie « des
professionnels intervenant dans le système de santé ».
Le fait d'obtenir ou de tenter d'obtenir la communication de ces informations en violation du
présent article est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende
6
Sous quelles conditions?
Conditions cumulatives applicables tant à l’échange de données qu’au partage de
données de santé à caractère personnel
→ Possible qu’entre professionnels intervenant sur une même personne. Il ne suffit
pas d’avoir la qualité de médecin
→ Les professionnels participent nécessairement et directement à la réalisation
d’un acte diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap, de
soulagement de la douleur ou de prévention de perte d’autonomie, ou aux
actions nécessaires à la coordination de plusieurs de ces actes.
→ Seules les informations strictement nécessaires à la coordination ou à la
continuité des soins, à la prévention ou au suivi médico-social et social de la
personne peuvent être partagées.
→ Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 Les professionnels participant à la prise en charge
d'une même personne peuvent, en application de l'article L. 1110-4, échanger ou partager des
informations relatives à la personne prise en charge dans la double limite :
→ Des seules informations strictement nécessaires à la coordination ou à la continuité des soins, à la
prévention, ou au suivi médico-social et social de ladite personne ; dans le périmètre de leurs
missions
→ Du périmètre de leurs missions.
7
L’appréciation de ces conditions relève de la responsabilité de chaque professionnel,
quel que soit son statut et son mode d’exercice.
Elle doit être apprécier en amont de l’échange ou du partage.
Sous quelles conditions?
Conditions propres à chaque forme d’accès aux données de santé
Echange
Que les professionnels constituent ou non une équipe de soins, l’échange de données de
santé est toujours possible, sous réserve de l’information préalable de la personne concernée.
Elle dispose en outre d’un droit d’opposition à l’échange, qu’elle peut exercer à tout moment.
Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 concernant l’échange entre PS et non PS: le professionnel
informe la personne concernée, d'une part, de la nature des informations devant faire l'objet de l'échange,
d'autre part, soit de l'identité du destinataire et de la catégorie dont il relève, soit de sa qualité au sein d'une
structure précisément définie.
Partage
→ Lorsque les professionnels constituent une équipe de soins, les données de santé sont
présumées confiées à l’équipe dans son entier, dans l’intérêt de la personne concernée.
→ Cette présomption est simple: elle peut être en quelque sorte renversée par l’exercice du
droit d’opposition par la personne concernée, à tout moment.
→ En dehors de l’équipe de soins, elle n’existe que si la personne a donné son consentement
éclairé. ( En attente du décret simple)
.
8
Sous quelles conditions?
.Conditions propres à chaque forme d’accès aux données de santé
Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 pour le partage entre PS et non PS, membres d'une
même équipe de soins
La personne concernée doit être informée, d'une part, de la nature des informations devant faire
l'objet de l'échange, d'autre part, soit de l'identité du destinataire et de la catégorie dont il relève, soit
de sa qualité au sein d'une structure précisément définie.
Les professionnels doivent tenir compte, pour la mise en œuvre de ce partage, des recommandations
élaborées par la Haute Autorité de santé avec le concours des ordres professionnels, en particulier
pour ce qui concerne les catégories d'informations qui leur sont accessibles.
9
 Assistants de service social;
 Ostéopathes, chiropracteurs, psychologues et
psychothérapeutes non professionnels de santé par ailleurs,
aides médico-psychologiques et accompagnants éducatifs et
sociaux ;
 Assistants maternels et assistants familiaux;
 Educateurs et aides familiaux, personnels pédagogiques
occasionnels des accueils collectifs de mineurs, permanents
des lieux de vie;
 Particuliers accueillant des personnes âgées ou handicapées;
 Mandataires judiciaires à la protection des majeurs et délégués
aux prestations familiales mentionnés au titre VII du livre IV du
même code ;
 Non-professionnels de santé salariés des établissements et
services et lieux de vie et d'accueil mentionnés, ou y exerçant à
titre libéral en vertu d'une convention ;
 Non-professionnels de santé mettant en œuvre la méthode
prévue à l'article L. 113-3 du même code pour la prise en charge
d'une personne âgée en perte d'autonomie ;
 Non-professionnels de santé membres de l'équipe médico-
sociale compétente pour l'instruction des demandes d'allocation
personnalisée d'autonomie
Les professionnels de santé mentionnés à la
quatrième partie du présent code, quel que soit leur
mode d'exercice ;
 Professions médicales (médecin, chirurgien-
dentiste, sage-femme
 Professions de la pharmacie
 Pharmaciens, professions de préparateur en
pharmacie et de préparateur en pharmacie
hospitalière.
 Auxiliaires médicaux,
 infirmier ou d'infirmière, masseur-
kinésithérapeute et de pédicure-podologue,
ergothérapeute et de psychomotricien,
orthophoniste et d'orthoptiste, manipulateur
d'électroradiologie médicale et de technicien
de laboratoire médical, audioprothésiste,
d'opticien-lunetier, de prothésiste et
d'orthésiste pour l'appareillage des
personnes handicapées, diététicien
 Aides-soignants,
 Auxiliaires de puériculture
 Ambulanciers
 assistants dentaires
10
Qui?
 Assistants de service social;
 Ostéopathes, chiropracteurs, psychologues et
psychothérapeutes non professionnels de santé par ailleurs,
aides médico-psychologiques et accompagnants éducatifs et
sociaux ;
 Assistants maternels et assistants familiaux;
 Educateurs et aides familiaux, personnels pédagogiques
occasionnels des accueils collectifs de mineurs, permanents
des lieux de vie;
 Particuliers accueillant des personnes âgées ou handicapées;
 Mandataires judiciaires à la protection des majeurs et délégués
aux prestations familiales mentionnés au titre VII du livre IV du
même code ;
 Non-professionnels de santé salariés des établissements et
services et lieux de vie et d'accueil mentionnés, ou y exerçant à
titre libéral en vertu d'une convention ;
 Non-professionnels de santé mettant en œuvre la méthode
prévue à l'article L. 113-3 du même code pour la prise en charge
d'une personne âgée en perte d'autonomie ;
 Non-professionnels de santé membres de l'équipe médico-
sociale compétente pour l'instruction des demandes d'allocation
personnalisée d'autonomie
Les professionnels susceptibles d'échanger ou de partager des
informations relatives à la même personne prise en charge
appartiennent aux deux catégories suivantes :
Les professionnels de santé mentionnés à la
quatrième partie du présent code, quel que soit leur
mode d'exercice ;
 Professions médicales (médecin, chirurgien-
dentiste, sage-femme
 Professions de la pharmacie
 Pharmaciens, professions de préparateur en
pharmacie et de préparateur en pharmacie
hospitalière.
 Auxiliaires médicaux,
 infirmier ou d'infirmière, masseur-
kinésithérapeute et de pédicure-podologue,
ergothérapeute et de psychomotricien,
orthophoniste et d'orthoptiste, manipulateur
d'électroradiologie médicale et de technicien
de laboratoire médical, audioprothésiste,
d'opticien-lunetier, de prothésiste et
d'orthésiste pour l'appareillage des
personnes handicapées, diététicien
 Aides-soignants,
 Auxiliaires de puériculture
 Ambulanciers
 assistants dentaires
11
Ordre des médecins : le secret médical n’est pas menacé
16/09/2016
Dr Jean-Marie FAROUDJA
« Un professionnel peut échanger et non doit… »
Le médecin n’a pas à communiquer des informations à caractère
secret à quelqu’un qui n’en a pas besoin pour la prise en charge du
patient
« Exemple d’une personne qui vit seule, âgée et à domicile
Elle est diabétique et sous insuline
Lorsqu'une aide ménagère passe trois fois par semaine chez ce
malade, ne trouvez vous as normal qu’un médecin lui dise, si vous
trouvez M. X par terre , donnez lui de l’eau sucrée »
12
CAS 1
Ces professionnels exercent dans
-le même établissement de santé,
-dans le même établissement ou service social ou médico-social
mentionné au I de l’article L. 312-1 CASF
-dans le cadre d’une structure de coopération, d’exercice partagé
ou de coordination sanitaire ou médico-sociale figurant sur une liste
fixée par décret ;
Cf. Article D1110-3-4 du CSP créé par Décret
n°2016-996 du 20 juillet 2016
CAS 2
Ces professionnels se sont vu reconnaître la qualité de membre de
l’équipe de soins par le patient qui s’adresse à eux pour la
réalisation des consultations et des actes prescrits par un médecin
auquel il a confié sa prise en charge;
EXEMPLE
Le patient est pris en charge par un spécialiste
sur les indications de son médecin traitant.
CAS 3
Ces professionnels exercent dans un ensemble, comprenant au
moins un professionnel de santé, présentant une organisation
formalisée et des pratiques conformes à un cahier des charges fixé
par un arrêté du ministre chargé de la santé.
EXEMPLE ( sous réserve du cahier des charges
qui doit être pris par voie d’arrêté)
Professionnels respectant des protocoles
communs dans le cadre de réunions de
concertation pluridisciplinaires
Médecins régulateurs des SAMU
Equipe transfusionnelle
La nouvelle notion d’équipe de soins
Ensemble de professionnels qui participent directement au profit d’un même patient à la
réalisation d’un acte diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap ou de
prévention de perte d’autonomie, ou aux actions nécessaires à leur coordination, et qui :
 Les organisations mises en œuvre
dans le cadre des protocoles de
coopération prévus aux articles L.
4011-1 à L. 4011-3 ;
 Les plateformes territoriales
d'appui mentionnées à l'article L.
6327-2 ;
 Les réseaux de santé;
 Les coordinations territoriales
mises en œuvre en application de l'
article 48 de la loi n° 2012-1404 du
17 décembre 2012 de financement
de la sécurité sociale pour 2013 ;
 Les équipes pluridisciplinaires
prévues à l' article L. 146-8 du code
de l'action sociale et des familles
et les équipes médico-sociales
intervenant au titre de l'allocation
personnalisée d'autonomie
Les structures de coopération, d'exercice partagé
ou de coordination sanitaire ou médico-sociale
 Les groupements hospitaliers de
territoire ;
 Les fédérations médicales inter-
hospitalières ;
 Lorsqu'ils ont pour objet la prise en
charge médicale coordonnée de
personnes, les groupements de
coopération sanitaire et les
groupements de coopération sociaux
et médico-sociaux, ainsi que les
groupements d'intérêt public et les
groupements d'intérêt économique
 Les maisons et les centres de santé ;
 Les sociétés d'exercice libéral et
toute autre personne morale
associant des professionnels de
santé libéraux, lorsqu'elles ont pour
objet la prise en charge médicale
coordonnée de personnes ;
13
Déclinaison technique des conditions
d’accès aux données de santé
 Les mesures de sécurité visées à l’actuel article 34 de la loi Informatique et
Libertés doivent être fixées au cas par cas, au vu des conclusions d’une
analyse de risques.
 L’article 34 de la loi Informatique et Libertés prévoit que: « Le responsable du traitement
est tenu de prendre toutes précautions utiles, au regard de la nature des données et des
risques présentés par le traitement, pour préserver la sécurité des données et,
notamment, empêcher qu'elles soient déformées, endommagées, ou que des tiers non
autorisés y aient accès. »
 Les mesures de sécurité doivent être définies en tenant compte des
exigences légales.
 Le fait de recourir à un intranet ne constitue pas une mesure permettant de répondre à la
définition de l’équipe de soins.
 Parmi les mesures de sécurité pouvant aider le responsable du système
d’information à respecter les conditions fixées par la loi pour l’échange et le
partage des données de santé, figure la gestion des habilitations.
 A cet égard, on soulignera que l’équivalent n’existe pas dans le monde du papier.
14
L’accès aux données de santé, au travers de l’échange ou du partage, est
distinct de l’accès au système d’information.
Déclinaison technique des conditions
d’accès aux données de santé
 La procédure d’attribution des habilitations doit aider le professionnel à remplir ses obligations le plus
efficacement possible en déterminant « qui a accès à quoi » dans le respect du cadre légal.
 Ces règles sont déclinées dans le guide des habilitations de la PGSSI-S mis à la concertation (site
internet de l’ASIP Santé).
 Pour que les habilitations puissent être définies et traduites en autorisations d’accès aux données
traitées dans le système d’information dont les données de santé à caractère personnel, il faut au
préalable que soient mises en œuvre des fonctions, d’une part, d’enregistrement et d’identification des
acteurs et, d’autre part, d’authentification des acteurs.
o identifier les habilitations qu’il est prévu de pouvoir octroyer (s’il y a lieu)
o avec le contexte d’usage
o les conditions et les limites,
o la durée
o et les contrôles a posteriori qui doivent alors être appliqués, y compris pour la gestion de
situations exceptionnelles. Ainsi, par exemple, les mesures permettant la gestion des
habilitations ne doivent pas être un obstacle à la prise en charge d’une personne en urgence.
Dans ce type précis de situation, un accès de type « bris de glace » permet d’attribuer des
droits que l’utilisateur n’a pas en fonctionnement nominal et doit donner lieu à des traces et à
un suivi spécifiques
15
L’exemple des mesures de gestion des habilitations d’accès au système
d’information
Déclinaison technique des conditions
d’accès aux données de santé
 En outre, l’exercice quotidien des professionnels passe par la mise en place de délégations de
tâches, et donc de responsabilités. Au plan technique, il convient donc que la matrice
d’habilitation prévoit expressément le recours à la délégation d’habilitation, qui devra tenir
compte des droits et obligations définis par les textes et de l’organisation propre à la structure
dans laquelle le professionnel exerce.
 Exemples
 Rôle des administrateurs, pas seulement des professionnels utilisateurs du SI
 A titre d’illustration, les règles relatives au dossier médical partagé incluent une matrice
d’habilitation précise : les professionnels ont accès aux seules informations strictement
nécessaires à la prise en charge du titulaire du dossier médical partagé dans le respect des règles
de gestion des droits d'accès fixées par la Caisse nationale de l'assurance maladie des
travailleurs salariés, en collaboration avec les conseils nationaux des ordres des professionnels
de santé et après avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés . Cette matrice
doit être prochainement publiée sur le site internet de la Caisse nationale de l'assurance maladie
des travailleurs salariés ; d’autres matrices peuvent être mises en place au cas par cas.
16
L’exemple des mesures de gestion des habilitations d’accès au système
d’information
Résumons les conditions à respecter et dont la vérification
est placée sous la responsabilité de chaque professionnel
( et de la structure au sein de laquelle il exerce)
1. Je participe directement à la réalisation d’un acte diagnostique, thérapeutique, de
compensation du handicap, de soulagement de la douleur ou de prévention de perte
d’autonomie, ou aux actions nécessaires à la coordination de plusieurs de ces actes.
2. J’accède uniquement aux informations strictement nécessaires à la réalisation de cet
acte.
Le simple fait de participer à la prise en charge n’autorise pas un professionnel, quel que soit sa spécialité et son
mode d’exercice, à avoir accès à toutes les données de santé d’un patient. Cette appréciation relève de la
responsabilité du professionnel qui participe à la prise en charge du patient.
3. J’informe mon patient préalablement à la réalisation de l’acte sur les conditions
d’utilisation de ses données et de son droit d’opposition / recueil du consentement.
4. Je dois connaître les différents outils techniques utilisés pour permettre la collecte,
l’échange et le partage de données de santé et définir les moyens de sécurité à mettre en
œuvre au regard de la sensibilité de mon traitement.
Ces outils et les mesures de sécurité associées doivent notamment permettre de définir les rôles et responsabilités de
chaque acteur qui intervient sur le SI (administrateurs internes, sous-traitants, utilisateurs, etc.) mais également
prévoir les moyens d’authentification adaptés.
5. Je peux également mettre en place des procédures organisationnelles, de prise en
compte des droits des patients, etc.,
17
Merci de votre attention

Contenu connexe

Tendances

2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
ASIP Santé
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
ASIP Santé
 
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9 Lancer une application e-santé les bon...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9   Lancer une application e-santé  les bon...HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9   Lancer une application e-santé  les bon...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9 Lancer une application e-santé les bon...
ASIP Santé
 
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Actualité juridique de la e-santé"
2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Actualité juridique de la e-santé"2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Actualité juridique de la e-santé"
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Actualité juridique de la e-santé"
ASIP Santé
 
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
ASIP Santé
 
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
ASIP Santé
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
ASIP Santé
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
ASIP Santé
 
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
ASIP Santé
 
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
ASIP Santé
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
ASIP Santé
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
ASIP Santé
 
Act it conseil expertise sante
Act it conseil expertise santeAct it conseil expertise sante
Act it conseil expertise sante
Act IT Conseil
 
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
ASIP Santé
 
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
ASIP Santé
 
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
ASIP Santé
 
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
ASIP Santé
 

Tendances (20)

2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
2016 12-14 colloque ssi-loi informatique et libertés _ évolution
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140521_HIT_Objets_Connectes_JBO"
 
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
2016 12-14 colloque ssi-règlement e_isas_identification électronique et servi...
 
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9 Lancer une application e-santé les bon...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9   Lancer une application e-santé  les bon...HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9   Lancer une application e-santé  les bon...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°9 Lancer une application e-santé les bon...
 
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Actualité juridique de la e-santé"
2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Actualité juridique de la e-santé"2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Actualité juridique de la e-santé"
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Actualité juridique de la e-santé"
 
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
2011-12-01 ASIP Santé Journée Télémedecine "Information et consentement du pa...
 
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
2015-05-20 Atelier N°9 SSA 2015 "Portail commun des vigilances : enjeux et gr...
 
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
2016 12-14 colloque ssi-politique générale de sécurité du système d'informati...
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Apports de la loi de santé (N°2016-41 d...
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "140520_HIT_SI_Samu"
 
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
HIT 2017 - ASIP Santé - Atelier N°4 Identification et authentification en éta...
 
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
2011-09-25 ASIP Santé RIR "Le cadre juridique du partage d’informations dans ...
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "TSN : Océan Indien Innovation Santé, de...
 
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
2014-05-22 ASIP Sante Ateliers SSA 2014 "MSSante_HIT_Generique"
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience réussie en alsace en ssi par une ...
 
Act it conseil expertise sante
Act it conseil expertise santeAct it conseil expertise sante
Act it conseil expertise sante
 
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
2013-11-21 ASIP Santé JNI "Point d’avancement PGSSI Santé"
 
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
2015-05-20 Atelier N°6 SSA 2015 "Plexus OI : l’innovation numérique au servic...
 
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
2015-05-19 Atelier N°4 INVS SSA 2015 "e-DO : Nouvel outil de télé-déclaration...
 
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
Atelier N°10 Signalement des incidents graves de sécurité (art 110 Loi de san...
 

En vedette

2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
ASIP Santé
 
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
ASIP Santé
 
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
ASIP Santé
 
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
ASIP Santé
 
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
ASIP Santé
 
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé Dossiers de demande d...
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé  Dossiers de demande d...2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé  Dossiers de demande d...
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé Dossiers de demande d...
ASIP Santé
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
ASIP Santé
 
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
Société Tripalio
 
Promotion sidiief-2016
Promotion sidiief-2016Promotion sidiief-2016
Promotion sidiief-2016
SIDIIEF
 
Marketing de la santé
Marketing de la santéMarketing de la santé
Marketing de la santé
Wajdi Zeidi
 
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligneSoins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
Thanh Liem Vo
 
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
Jean-Charles Faivre-Pierret
 
Présentation OQAI - Corinne Mandin
Présentation OQAI - Corinne MandinPrésentation OQAI - Corinne Mandin
Présentation OQAI - Corinne Mandin
ARP-Astrance
 

En vedette (19)

2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
2016 12-14 colloque ssi-mise en oeuvre et responsabilités des établissements
 
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
2016 12-14 colloque ssi-etat des lieux de la ssi dans le programme hôpital nu...
 
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
170123 ASIP Santé - Réunion annuelle Gouvernance du cadre d’interopérabilité ...
 
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
2016 12-14 colloque ssi-le rssi as a service
 
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
2016 12-14 - Colloque SSI - L'analyse des risques intégrés aux projets si
 
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
2016 12-14-colloque ssi retour d'expérience-centre hospitalier du mans _ atta...
 
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
2016 12-14 colloque-ssi_présentation du plan ssi
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ attaque et sécurisation d'un si...
 
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
2016 12-14 colloque ssi- retour d'expérience- fuite d'information du dossier ...
 
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
2016 12-14 colloque ssi-retour d'expérience _ plan d'action ssi au ch saint-f...
 
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
2016 12-14 colloque ssi_ une sous-traitance de la ssi à forte valeur ajoutée ...
 
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé Dossiers de demande d...
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé  Dossiers de demande d...2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé  Dossiers de demande d...
2013-09-13 ASIP Santé "Hébergement de données de santé Dossiers de demande d...
 
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
2016-05-25 ASIP Santé Ateliers PHW16 "Comment décliner la politique générale ...
 
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
Rapport Bras (IGAS) sur la gouvernance et l'utilisation des données de santé,...
 
Promotion sidiief-2016
Promotion sidiief-2016Promotion sidiief-2016
Promotion sidiief-2016
 
Marketing de la santé
Marketing de la santéMarketing de la santé
Marketing de la santé
 
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligneSoins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
Soins infirmiers de famille intégrés aux soins de santé de 1ère ligne
 
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
Rapport rps-stcyr-prévention-risques-psychosociaux-partie1
 
Présentation OQAI - Corinne Mandin
Présentation OQAI - Corinne MandinPrésentation OQAI - Corinne Mandin
Présentation OQAI - Corinne Mandin
 

Similaire à Droit des données de santé : notion d’équipe de soins et modalités d’échange et partage

Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santéLe secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
Réseau Pro Santé
 
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Société Tripalio
 
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
Renaissance Numérique
 
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
DircomARSBFC
 
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
yann le gigan
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouet
Réseau Pro Santé
 
Formation patients, tuteurs et mandataires
Formation patients, tuteurs et mandatairesFormation patients, tuteurs et mandataires
Formation patients, tuteurs et mandataires
Eric Camus
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
tachakourtzineb
 
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Société Tripalio
 
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdfCarte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
drhelabad
 
Motions syndicales
Motions syndicalesMotions syndicales
Motions syndicales
Réseau Pro Santé
 
La lettre patients N°1 - Décembre 2015
La lettre patients N°1 - Décembre 2015La lettre patients N°1 - Décembre 2015
La lettre patients N°1 - Décembre 2015
Réda AMRANI JOUTEY
 
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
SoniaTrop
 
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santéTLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
TLM
 
Info patients-synthese-demarche
Info patients-synthese-demarcheInfo patients-synthese-demarche
Info patients-synthese-demarche
Association LIR
 
Cr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patientCr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patient
Association LIR
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
Quentin Bonnefoy
 
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francaisLinnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Association LIR
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUET
Rachel Bocher
 

Similaire à Droit des données de santé : notion d’équipe de soins et modalités d’échange et partage (20)

Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santéLe secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
Le secret médical dans le projet de loi relatif à la santé
 
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
 
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
Compte-rendu de la conférence "Financer la e-santé à l'ère du Big Data et des...
 
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
E ticss : Se coordonner pour mieux soigner et mieux
 
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
Apports du projet de loi de santé en matière de dématérialisation des données...
 
Rencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouetRencontre avec le dr patrick bouet
Rencontre avec le dr patrick bouet
 
Formation patients, tuteurs et mandataires
Formation patients, tuteurs et mandatairesFormation patients, tuteurs et mandataires
Formation patients, tuteurs et mandataires
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
Avis sur la stratégie de transformation de la santé publique - mai 2018
 
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdfCarte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
Carte-Sanitaire et organisation e l'offre de soin.pdf
 
Motions syndicales
Motions syndicalesMotions syndicales
Motions syndicales
 
La lettre patients N°1 - Décembre 2015
La lettre patients N°1 - Décembre 2015La lettre patients N°1 - Décembre 2015
La lettre patients N°1 - Décembre 2015
 
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
SETE 2019 : Analyse des représentations sociales et professionnelles du parte...
 
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santéTLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
TLM n° 103 Les enjeux de l'open data en santé
 
Info patients-synthese-demarche
Info patients-synthese-demarcheInfo patients-synthese-demarche
Info patients-synthese-demarche
 
Cr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patientCr+colloque+info+patient
Cr+colloque+info+patient
 
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022FEHAP Plateforme politique 2017-2022
FEHAP Plateforme politique 2017-2022
 
Mesure prioritaire 2
Mesure prioritaire 2Mesure prioritaire 2
Mesure prioritaire 2
 
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francaisLinnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
 
Interview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUETInterview Dr Patrick BOUET
Interview Dr Patrick BOUET
 

Plus de ASIP Santé

Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
Feuille de route " Accélérer le virage numérique " Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
ASIP Santé
 
Présentation " Accélérer le virage numérique "
Présentation " Accélérer le virage numérique "Présentation " Accélérer le virage numérique "
Présentation " Accélérer le virage numérique "
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
ASIP Santé
 
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP SantéPoint d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
ASIP Santé
 
L'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
L'offre de l'ASIP Santé au service des industrielsL'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
L'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
ASIP Santé
 
Connectathon - IHE Europe
Connectathon - IHE EuropeConnectathon - IHE Europe
Connectathon - IHE Europe
ASIP Santé
 
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaireIdentification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
ASIP Santé
 
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
ASIP Santé
 
Actualité juridique de la e-santé
Actualité juridique de la e-santé Actualité juridique de la e-santé
Actualité juridique de la e-santé
ASIP Santé
 
20181024 reunion information_marche_deploiement
20181024 reunion information_marche_deploiement20181024 reunion information_marche_deploiement
20181024 reunion information_marche_deploiement
ASIP Santé
 
20171221-1 jni-mssanté
20171221-1 jni-mssanté20171221-1 jni-mssanté
20171221-1 jni-mssanté
ASIP Santé
 
20171221-2 jni-interoperabilite
20171221-2 jni-interoperabilite20171221-2 jni-interoperabilite
20171221-2 jni-interoperabilite
ASIP Santé
 
20171221-3 jni-igcsante
20171221-3 jni-igcsante20171221-3 jni-igcsante
20171221-3 jni-igcsante
ASIP Santé
 
20171221-4 jni-nir-ins
20171221-4 jni-nir-ins20171221-4 jni-nir-ins
20171221-4 jni-nir-ins
ASIP Santé
 
20171221-5 jni-rgpd
20171221-5 jni-rgpd20171221-5 jni-rgpd
20171221-5 jni-rgpd
ASIP Santé
 

Plus de ASIP Santé (20)

Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
Feuille de route " Accélérer le virage numérique " Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
Feuille de route " Accélérer le virage numérique "
 
Présentation " Accélérer le virage numérique "
Présentation " Accélérer le virage numérique "Présentation " Accélérer le virage numérique "
Présentation " Accélérer le virage numérique "
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’informationColloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
Colloque sur la sécurité des systèmes d’information
 
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP SantéPoint d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
Point d'information sur les prochains marchés de l'ASIP Santé
 
L'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
L'offre de l'ASIP Santé au service des industrielsL'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
L'offre de l'ASIP Santé au service des industriels
 
Connectathon - IHE Europe
Connectathon - IHE EuropeConnectathon - IHE Europe
Connectathon - IHE Europe
 
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaireIdentification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
Identification des acteurs de santé : évolutions des services d'annuaire
 
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
Utilisation du NIR en tant qu'Identifiant National de Santé (INS)
 
Actualité juridique de la e-santé
Actualité juridique de la e-santé Actualité juridique de la e-santé
Actualité juridique de la e-santé
 
20181024 reunion information_marche_deploiement
20181024 reunion information_marche_deploiement20181024 reunion information_marche_deploiement
20181024 reunion information_marche_deploiement
 
20171221-1 jni-mssanté
20171221-1 jni-mssanté20171221-1 jni-mssanté
20171221-1 jni-mssanté
 
20171221-2 jni-interoperabilite
20171221-2 jni-interoperabilite20171221-2 jni-interoperabilite
20171221-2 jni-interoperabilite
 
20171221-3 jni-igcsante
20171221-3 jni-igcsante20171221-3 jni-igcsante
20171221-3 jni-igcsante
 
20171221-4 jni-nir-ins
20171221-4 jni-nir-ins20171221-4 jni-nir-ins
20171221-4 jni-nir-ins
 
20171221-5 jni-rgpd
20171221-5 jni-rgpd20171221-5 jni-rgpd
20171221-5 jni-rgpd
 

Droit des données de santé : notion d’équipe de soins et modalités d’échange et partage

  • 1. Notion d’équipe de soins et les modalités d’échange et de partage des données de santé AFCDP- groupe données de santé – 29/09/2016 Florence EON, Directrice du service juridique, ASIP Santé
  • 2. Les apports de la loi de santé: une meilleure prise en compte des nouvelles pratiques professionnelles et de la complexité des parcours de soins Constats  Les nouvelles technologies appliquées à la santé constituent un atout majeur pour améliorer la qualité de la prise en charge des patients et pallier certaines carences de l’offre de soins.  Elles permettent de développer de nouvelles pratiques professionnelles, notamment grâce à la mobilité, pour améliorer la qualité de la prise en charge ou la coordination des différentes interventions au profit d’un même patient.  Elles constituent concomitamment une opportunité économique.  Des parcours de soins complexes (Le parcours de santé est dit complexe lorsque l'état de santé, le handicap ou la situation sociale du patient rend nécessaire l'intervention de plusieurs catégories de professionnels de santé, sociaux ou médico-sociaux. Cf Article L6327-1 créé par) // Risques de contournement des règles et nécessité de veiller à la protection de la vie privée des personnes concernées 2 LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé Modification de l’article L1110-4 et création de l’article L1110-12 du CSP •Ouverture du cercle de confiance, au-delà de l’enceinte de l’hôpital, dans le respect des limites et conditions fixées par la loi •Suppression des multiples régimes juridiques •Consécration de la notion d’équipe de soins, notion pivot •Obligation de recueillir le consentement restreinte
  • 3. L’échange et le partage de données de santé dans le respect de la vie privée des patients Le code de la santé publique rappelle la nécessité de garantir le respect de la vie privée du patient en encadrant notamment les conditions d’échange et de partage des informations de santé le concernant Les conditions d’échange et de partage avant la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 Partage de données de santé entre professionnels de santé exerçant au sein d’un même établissement de santé L’équipe de soins – Information – droit d’opposition Echange de données de santé entre professionnels de santé en dehors d’un établissement de santé Continuité des soins - Information – droit d’opposition Partage de données de santé entre professionnels de santé au sein d’une maison ou d’un centre de santé PS adhérent au projet de santé – consentement exprès 3
  • 4. Les règles d’échange et de partage de données de santé depuis l’adoption de la loi de modernisation de notre système de santé : Un régime d’échange et de partage désormais fondé sur la notion d’équipe de soins et sur le couple information / droit d’opposition Partage de données de santé entre professionnels faisant partie de la même équipe de soins Continuité des soins/ coordination / suivi médico-social – Information – droit d’opposition Partage de données de santé entre professionnels ne faisant pas partie de la même équipe de soins Continuité des soins/ coordination / suivi médico-social – – consentement exprès (par tout moyen) – droit d’opposition Echange de données de santé entre professionnels identifiés participant à la coordination, continuité des soins / suivi médico-social – Information – droit d’opposition 4 L’échange et le partage de données de santé dans le respect de la vie privée des patients
  • 5. Comment? Les notions d’échange et de partage  L’accès aux données de santé peut prendre la forme d’un échange ou d’un partage de données. Il peut aussi prendre d’autres formes.  L’échange de documents comportant des données de santé consiste dans un flux de données visant à communiquer des données de santé à un (des) destinataire(s) clairement identifié(s). Exemple: messagerie sécurisée de santé  Le partage vise à mettre à disposition de plusieurs professionnels fondés à les connaître des données de santé utiles à la coordination et à la continuité des soins, dans l’intérêt de la personne prise en charge. Exemple: DP, DMP, dossiers de réseaux de santé  L’accès aux données, au travers de l’échange ou du partage, est distinct de l’accès au système d’information. Les notions d’échange et de partage peuvent être employées quel que soit le média utilisé (papier ou électronique) Ces définitions ne présument pas des conditions et modalités d’accès au système d’information lui- même. 5
  • 6. Sous quelles conditions?  Conditions fixées par la loi  Leur respect pèse sur les professionnels et les structures dans lesquelles ils exercent  Des mesures organisationnelles et de sécurité peuvent faciliter leur mise en oeuvre.  Condition générale: le respect du secret professionnel Le champ d’application de l’obligation de secret professionnel consacrait déjà une approche large de la notion de donnée de santé à l’article L1110-4 du CSP, non modifiée par la loi de santé. Le législateur a ainsi maintenu un champ d’application très large du secret professionnel, dont le non-respect est pénalement sanctionné. L’obligation de le respecter est étendue à l’ensemble des professionnels du secteur médico- social ou social ou exerçant au sein d’un établissement ou service social et médico-social mentionné au I de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles et intervenant dans la prise en charge d’une personne. Ces professionnels relèvent de la catégorie « des professionnels intervenant dans le système de santé ». Le fait d'obtenir ou de tenter d'obtenir la communication de ces informations en violation du présent article est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende 6
  • 7. Sous quelles conditions? Conditions cumulatives applicables tant à l’échange de données qu’au partage de données de santé à caractère personnel → Possible qu’entre professionnels intervenant sur une même personne. Il ne suffit pas d’avoir la qualité de médecin → Les professionnels participent nécessairement et directement à la réalisation d’un acte diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap, de soulagement de la douleur ou de prévention de perte d’autonomie, ou aux actions nécessaires à la coordination de plusieurs de ces actes. → Seules les informations strictement nécessaires à la coordination ou à la continuité des soins, à la prévention ou au suivi médico-social et social de la personne peuvent être partagées. → Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 Les professionnels participant à la prise en charge d'une même personne peuvent, en application de l'article L. 1110-4, échanger ou partager des informations relatives à la personne prise en charge dans la double limite : → Des seules informations strictement nécessaires à la coordination ou à la continuité des soins, à la prévention, ou au suivi médico-social et social de ladite personne ; dans le périmètre de leurs missions → Du périmètre de leurs missions. 7 L’appréciation de ces conditions relève de la responsabilité de chaque professionnel, quel que soit son statut et son mode d’exercice. Elle doit être apprécier en amont de l’échange ou du partage.
  • 8. Sous quelles conditions? Conditions propres à chaque forme d’accès aux données de santé Echange Que les professionnels constituent ou non une équipe de soins, l’échange de données de santé est toujours possible, sous réserve de l’information préalable de la personne concernée. Elle dispose en outre d’un droit d’opposition à l’échange, qu’elle peut exercer à tout moment. Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 concernant l’échange entre PS et non PS: le professionnel informe la personne concernée, d'une part, de la nature des informations devant faire l'objet de l'échange, d'autre part, soit de l'identité du destinataire et de la catégorie dont il relève, soit de sa qualité au sein d'une structure précisément définie. Partage → Lorsque les professionnels constituent une équipe de soins, les données de santé sont présumées confiées à l’équipe dans son entier, dans l’intérêt de la personne concernée. → Cette présomption est simple: elle peut être en quelque sorte renversée par l’exercice du droit d’opposition par la personne concernée, à tout moment. → En dehors de l’équipe de soins, elle n’existe que si la personne a donné son consentement éclairé. ( En attente du décret simple) . 8
  • 9. Sous quelles conditions? .Conditions propres à chaque forme d’accès aux données de santé Précision apportée par le décret du 20 juillet 2016 pour le partage entre PS et non PS, membres d'une même équipe de soins La personne concernée doit être informée, d'une part, de la nature des informations devant faire l'objet de l'échange, d'autre part, soit de l'identité du destinataire et de la catégorie dont il relève, soit de sa qualité au sein d'une structure précisément définie. Les professionnels doivent tenir compte, pour la mise en œuvre de ce partage, des recommandations élaborées par la Haute Autorité de santé avec le concours des ordres professionnels, en particulier pour ce qui concerne les catégories d'informations qui leur sont accessibles. 9
  • 10.  Assistants de service social;  Ostéopathes, chiropracteurs, psychologues et psychothérapeutes non professionnels de santé par ailleurs, aides médico-psychologiques et accompagnants éducatifs et sociaux ;  Assistants maternels et assistants familiaux;  Educateurs et aides familiaux, personnels pédagogiques occasionnels des accueils collectifs de mineurs, permanents des lieux de vie;  Particuliers accueillant des personnes âgées ou handicapées;  Mandataires judiciaires à la protection des majeurs et délégués aux prestations familiales mentionnés au titre VII du livre IV du même code ;  Non-professionnels de santé salariés des établissements et services et lieux de vie et d'accueil mentionnés, ou y exerçant à titre libéral en vertu d'une convention ;  Non-professionnels de santé mettant en œuvre la méthode prévue à l'article L. 113-3 du même code pour la prise en charge d'une personne âgée en perte d'autonomie ;  Non-professionnels de santé membres de l'équipe médico- sociale compétente pour l'instruction des demandes d'allocation personnalisée d'autonomie Les professionnels de santé mentionnés à la quatrième partie du présent code, quel que soit leur mode d'exercice ;  Professions médicales (médecin, chirurgien- dentiste, sage-femme  Professions de la pharmacie  Pharmaciens, professions de préparateur en pharmacie et de préparateur en pharmacie hospitalière.  Auxiliaires médicaux,  infirmier ou d'infirmière, masseur- kinésithérapeute et de pédicure-podologue, ergothérapeute et de psychomotricien, orthophoniste et d'orthoptiste, manipulateur d'électroradiologie médicale et de technicien de laboratoire médical, audioprothésiste, d'opticien-lunetier, de prothésiste et d'orthésiste pour l'appareillage des personnes handicapées, diététicien  Aides-soignants,  Auxiliaires de puériculture  Ambulanciers  assistants dentaires 10 Qui?
  • 11.  Assistants de service social;  Ostéopathes, chiropracteurs, psychologues et psychothérapeutes non professionnels de santé par ailleurs, aides médico-psychologiques et accompagnants éducatifs et sociaux ;  Assistants maternels et assistants familiaux;  Educateurs et aides familiaux, personnels pédagogiques occasionnels des accueils collectifs de mineurs, permanents des lieux de vie;  Particuliers accueillant des personnes âgées ou handicapées;  Mandataires judiciaires à la protection des majeurs et délégués aux prestations familiales mentionnés au titre VII du livre IV du même code ;  Non-professionnels de santé salariés des établissements et services et lieux de vie et d'accueil mentionnés, ou y exerçant à titre libéral en vertu d'une convention ;  Non-professionnels de santé mettant en œuvre la méthode prévue à l'article L. 113-3 du même code pour la prise en charge d'une personne âgée en perte d'autonomie ;  Non-professionnels de santé membres de l'équipe médico- sociale compétente pour l'instruction des demandes d'allocation personnalisée d'autonomie Les professionnels susceptibles d'échanger ou de partager des informations relatives à la même personne prise en charge appartiennent aux deux catégories suivantes : Les professionnels de santé mentionnés à la quatrième partie du présent code, quel que soit leur mode d'exercice ;  Professions médicales (médecin, chirurgien- dentiste, sage-femme  Professions de la pharmacie  Pharmaciens, professions de préparateur en pharmacie et de préparateur en pharmacie hospitalière.  Auxiliaires médicaux,  infirmier ou d'infirmière, masseur- kinésithérapeute et de pédicure-podologue, ergothérapeute et de psychomotricien, orthophoniste et d'orthoptiste, manipulateur d'électroradiologie médicale et de technicien de laboratoire médical, audioprothésiste, d'opticien-lunetier, de prothésiste et d'orthésiste pour l'appareillage des personnes handicapées, diététicien  Aides-soignants,  Auxiliaires de puériculture  Ambulanciers  assistants dentaires 11 Ordre des médecins : le secret médical n’est pas menacé 16/09/2016 Dr Jean-Marie FAROUDJA « Un professionnel peut échanger et non doit… » Le médecin n’a pas à communiquer des informations à caractère secret à quelqu’un qui n’en a pas besoin pour la prise en charge du patient « Exemple d’une personne qui vit seule, âgée et à domicile Elle est diabétique et sous insuline Lorsqu'une aide ménagère passe trois fois par semaine chez ce malade, ne trouvez vous as normal qu’un médecin lui dise, si vous trouvez M. X par terre , donnez lui de l’eau sucrée »
  • 12. 12 CAS 1 Ces professionnels exercent dans -le même établissement de santé, -dans le même établissement ou service social ou médico-social mentionné au I de l’article L. 312-1 CASF -dans le cadre d’une structure de coopération, d’exercice partagé ou de coordination sanitaire ou médico-sociale figurant sur une liste fixée par décret ; Cf. Article D1110-3-4 du CSP créé par Décret n°2016-996 du 20 juillet 2016 CAS 2 Ces professionnels se sont vu reconnaître la qualité de membre de l’équipe de soins par le patient qui s’adresse à eux pour la réalisation des consultations et des actes prescrits par un médecin auquel il a confié sa prise en charge; EXEMPLE Le patient est pris en charge par un spécialiste sur les indications de son médecin traitant. CAS 3 Ces professionnels exercent dans un ensemble, comprenant au moins un professionnel de santé, présentant une organisation formalisée et des pratiques conformes à un cahier des charges fixé par un arrêté du ministre chargé de la santé. EXEMPLE ( sous réserve du cahier des charges qui doit être pris par voie d’arrêté) Professionnels respectant des protocoles communs dans le cadre de réunions de concertation pluridisciplinaires Médecins régulateurs des SAMU Equipe transfusionnelle La nouvelle notion d’équipe de soins Ensemble de professionnels qui participent directement au profit d’un même patient à la réalisation d’un acte diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap ou de prévention de perte d’autonomie, ou aux actions nécessaires à leur coordination, et qui :
  • 13.  Les organisations mises en œuvre dans le cadre des protocoles de coopération prévus aux articles L. 4011-1 à L. 4011-3 ;  Les plateformes territoriales d'appui mentionnées à l'article L. 6327-2 ;  Les réseaux de santé;  Les coordinations territoriales mises en œuvre en application de l' article 48 de la loi n° 2012-1404 du 17 décembre 2012 de financement de la sécurité sociale pour 2013 ;  Les équipes pluridisciplinaires prévues à l' article L. 146-8 du code de l'action sociale et des familles et les équipes médico-sociales intervenant au titre de l'allocation personnalisée d'autonomie Les structures de coopération, d'exercice partagé ou de coordination sanitaire ou médico-sociale  Les groupements hospitaliers de territoire ;  Les fédérations médicales inter- hospitalières ;  Lorsqu'ils ont pour objet la prise en charge médicale coordonnée de personnes, les groupements de coopération sanitaire et les groupements de coopération sociaux et médico-sociaux, ainsi que les groupements d'intérêt public et les groupements d'intérêt économique  Les maisons et les centres de santé ;  Les sociétés d'exercice libéral et toute autre personne morale associant des professionnels de santé libéraux, lorsqu'elles ont pour objet la prise en charge médicale coordonnée de personnes ; 13
  • 14. Déclinaison technique des conditions d’accès aux données de santé  Les mesures de sécurité visées à l’actuel article 34 de la loi Informatique et Libertés doivent être fixées au cas par cas, au vu des conclusions d’une analyse de risques.  L’article 34 de la loi Informatique et Libertés prévoit que: « Le responsable du traitement est tenu de prendre toutes précautions utiles, au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement, pour préserver la sécurité des données et, notamment, empêcher qu'elles soient déformées, endommagées, ou que des tiers non autorisés y aient accès. »  Les mesures de sécurité doivent être définies en tenant compte des exigences légales.  Le fait de recourir à un intranet ne constitue pas une mesure permettant de répondre à la définition de l’équipe de soins.  Parmi les mesures de sécurité pouvant aider le responsable du système d’information à respecter les conditions fixées par la loi pour l’échange et le partage des données de santé, figure la gestion des habilitations.  A cet égard, on soulignera que l’équivalent n’existe pas dans le monde du papier. 14 L’accès aux données de santé, au travers de l’échange ou du partage, est distinct de l’accès au système d’information.
  • 15. Déclinaison technique des conditions d’accès aux données de santé  La procédure d’attribution des habilitations doit aider le professionnel à remplir ses obligations le plus efficacement possible en déterminant « qui a accès à quoi » dans le respect du cadre légal.  Ces règles sont déclinées dans le guide des habilitations de la PGSSI-S mis à la concertation (site internet de l’ASIP Santé).  Pour que les habilitations puissent être définies et traduites en autorisations d’accès aux données traitées dans le système d’information dont les données de santé à caractère personnel, il faut au préalable que soient mises en œuvre des fonctions, d’une part, d’enregistrement et d’identification des acteurs et, d’autre part, d’authentification des acteurs. o identifier les habilitations qu’il est prévu de pouvoir octroyer (s’il y a lieu) o avec le contexte d’usage o les conditions et les limites, o la durée o et les contrôles a posteriori qui doivent alors être appliqués, y compris pour la gestion de situations exceptionnelles. Ainsi, par exemple, les mesures permettant la gestion des habilitations ne doivent pas être un obstacle à la prise en charge d’une personne en urgence. Dans ce type précis de situation, un accès de type « bris de glace » permet d’attribuer des droits que l’utilisateur n’a pas en fonctionnement nominal et doit donner lieu à des traces et à un suivi spécifiques 15 L’exemple des mesures de gestion des habilitations d’accès au système d’information
  • 16. Déclinaison technique des conditions d’accès aux données de santé  En outre, l’exercice quotidien des professionnels passe par la mise en place de délégations de tâches, et donc de responsabilités. Au plan technique, il convient donc que la matrice d’habilitation prévoit expressément le recours à la délégation d’habilitation, qui devra tenir compte des droits et obligations définis par les textes et de l’organisation propre à la structure dans laquelle le professionnel exerce.  Exemples  Rôle des administrateurs, pas seulement des professionnels utilisateurs du SI  A titre d’illustration, les règles relatives au dossier médical partagé incluent une matrice d’habilitation précise : les professionnels ont accès aux seules informations strictement nécessaires à la prise en charge du titulaire du dossier médical partagé dans le respect des règles de gestion des droits d'accès fixées par la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés, en collaboration avec les conseils nationaux des ordres des professionnels de santé et après avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés . Cette matrice doit être prochainement publiée sur le site internet de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés ; d’autres matrices peuvent être mises en place au cas par cas. 16 L’exemple des mesures de gestion des habilitations d’accès au système d’information
  • 17. Résumons les conditions à respecter et dont la vérification est placée sous la responsabilité de chaque professionnel ( et de la structure au sein de laquelle il exerce) 1. Je participe directement à la réalisation d’un acte diagnostique, thérapeutique, de compensation du handicap, de soulagement de la douleur ou de prévention de perte d’autonomie, ou aux actions nécessaires à la coordination de plusieurs de ces actes. 2. J’accède uniquement aux informations strictement nécessaires à la réalisation de cet acte. Le simple fait de participer à la prise en charge n’autorise pas un professionnel, quel que soit sa spécialité et son mode d’exercice, à avoir accès à toutes les données de santé d’un patient. Cette appréciation relève de la responsabilité du professionnel qui participe à la prise en charge du patient. 3. J’informe mon patient préalablement à la réalisation de l’acte sur les conditions d’utilisation de ses données et de son droit d’opposition / recueil du consentement. 4. Je dois connaître les différents outils techniques utilisés pour permettre la collecte, l’échange et le partage de données de santé et définir les moyens de sécurité à mettre en œuvre au regard de la sensibilité de mon traitement. Ces outils et les mesures de sécurité associées doivent notamment permettre de définir les rôles et responsabilités de chaque acteur qui intervient sur le SI (administrateurs internes, sous-traitants, utilisateurs, etc.) mais également prévoir les moyens d’authentification adaptés. 5. Je peux également mettre en place des procédures organisationnelles, de prise en compte des droits des patients, etc., 17
  • 18. Merci de votre attention