SlideShare une entreprise Scribd logo
n°14 www.ecoreseau.fr 
avec ses lunettes de soleil et 
son tutoiement américain, ne 
sera sûrement pas loin…. 
OCTOBRE 2014 35 
A46 ans ce designer-chercheur 
a les lu-nettes 
de soleil et le 
tutoiement facile, preuve qu’il 
commence à s’intégrer dans 
sa patrie américaine d’adop-tion. 
Après 20 ans passés 
dans l’automobile, de Peugeot 
à Volkswagen en passant par 
le conseil, Michael Oualid 
vit dorénavant à Détroit où 
il participe à l’aventure de 
voitures de luxe construites 
à la main, s’occupant de leur 
homologation. Mais le frère 
de Patrick Oualid – l’un des 
fondateurs de Pixmania –, 
garde à l’esprit son projet 
phare : le Free Car Project 
(FCP). « Ce n’est pas une 
question d’argent, mais plutôt 
une sorte de croisade parce 
que je suis mal à l’aise avec 
cette industrie automobile en 
manque de rentabilité, d’éco-logie, 
de proximité avec les 
clients. » L’idée ne s’est pour-tant 
pas concrétisée en 
France, malgré une certaine 
notoriété. Si EcoRéseau en 
reparle aujourd’hui, c’est 
parce que le secteur, aux 
prises avec une crise struc-turelle, 
l’adoptera dans le fu-tur, 
sous une forme ou une 
autre. 
STEVE JOBS DE 
L’AUTOMOBILE ? 
Aujourd’hui une voiture ne 
coûte à la fabrication que 
5% du chiffre d’affaires 
qu’elle génère par ailleurs. 
L’idée est donc de faire fi-nancer 
la fabrication par les 
enseignes concernées. FCP 
repose sur une automobile 
simple et solide, pas juste 
utilitaire, mais élégante et 
simple, open source, d’une 
durée de vie de 15 ans en 
moyenne, dont le coût s’élève 
seulement à 5000 euros. L’au-tre 
rupture majeure vient du 
fait que la voiture est donnée 
au consommateur, puis rem-boursée 
au fur et à mesure 
des achats qu’il effectue grâce 
à elle. Les marchands parte-naires 
qui profitent de la mo-bilité 
de leurs consommateurs 
remboursent quelques cen-times 
à chaque paiement. Le 
lecteur de carte bancaire in-tégré 
au tableau de bord per-met 
de valider le déplacement 
du conducteur jusqu’au ma-gasin, 
puis l’utilisation à la 
caisse de la CB valide l’achat. 
Les marchands peuvent pro-mouvoir 
le système sous 
forme de micro-commissions 
sur le surcroît de CA effectif 
apporté par la voiture gratuite. 
Un danger pour la voiture 
payante ? « Non, un nouveau 
segment complémentaire, per-mettant 
d’équiper des popu-lations 
qui n’achetaient pas 
de voiture », explique celui 
qui a dessiné son modèle 
dans l’esprit d’un smartphone, 
simple et vide, prêt à recevoir 
des applications, des person-nalisations. 
« L’industrie au-tomobile 
est déconnectée de 
la vraie vie et recherche tou-jours 
plus de poids et de 
puissance. Il faut tout repen-ser 
», ponctue l’entrepreneur 
visionnaire. 
LEVÉE DE BOUCLIERS 
La stratégie du début, consis-tant 
à garder FCP secret et à 
trouver un partenaire sérieux, 
n’était clairement pas la 
bonne. Le diplômé de l’Ecole 
supérieure de l’aéronautique 
et de la construction auto-mobile 
(Estaca) a donc fini 
par rendre publiques ses idées, 
afin de rassurer les acteurs, 
ce qui lui a permis d’ouvrir 
des portes. Entre 2008 et 
2012, celui qui avait par le 
passé monté à Paris un centre 
de réflexion pour Volkswagen 
afin d’imaginer « la voiture 
autrement » a rencontré des 
patrons automobiles, des par-tenaires 
potentiels comme 
Google Auchan, BNP, Mat-mut..., 
des milliardaires 
suisses ou des politiciens 
stambouliotes. Mais rien n’y 
a fait, FCP était trop riche et 
transversal, « reposant sur 
l’interconnection de différents 
corps de métiers – l’industrie, 
la banque, l’assurance, la 
grande distribution, l’enter-tainment, 
le luxe, le e-com-merce 
– ce qui en a fait le 
plus grand frein intellectuel 
à l’engagement d’un de ces 
acteurs », analyse l’entrepre-neur. 
Celui-ci n’a pas pu non 
plus se développer sur le 
mode start-up, à Paris ou dans 
la Silicon Valley. « Les in-vestisseurs 
aiment bien les 
idées simples et courtes qui 
se racontent dans un ascen-seur. 
Cela peut se comprendre, 
mais ce n’est pas dans un 
ascenseur qu’on peut influer 
sérieusement sur l’écologie, 
l’économie, la politique ou 
l’industrie », décrit celui qui 
se dit « bluffé par l’énergie 
des gens à Détroit ». 
ET C’EST PAS FINI… 
Mais n’en déplaise aux pes-simistes 
et conservateurs de 
tous bords, cette idée est dans 
l’air du temps. Michael Oua-lid, 
qui a déposé les projets 
et a depuis lors enchaîné les 
conférences, sait que son rai-sonnement 
est déjà en vogue 
dans d’autres secteurs. « Je 
me souviens des études sur 
Nokia, qui offrait un mobile 
à 150 euros, pour que les 
gens dépensent 500 euros par 
an pendant trois ans. Au final 
le coût d’acquisition client 
s’élevait à 10% de ce qu’il 
rapportait. » Cette idée de 
l’appareil comme cheval de 
Troie, et d’une rentabilité as-surée 
par les services générés, 
paraît résoudre beaucoup de 
problématiques. Ce principe 
de la nouvelle économie est 
d’ailleurs suivi à la lettre par 
Google: « Celui qui paye est 
celui qui gagne de l’argent 
avec », sinon la solution est 
gratuite et bien pratique pour 
la communauté constituée. 
Concrètement tout le monde 
aurait à y gagner. Les utilisa-teurs 
verraient leur pouvoir 
d’achat augmenter du fait de 
la gratuité et des offres des 
assureurs « pay as you drive » 
grâce à l’interface numérique. 
La planète profiterait d’une 
voiture qui est simple à pro-duire 
– alors qu’actuellement 
le suréquipement des voitures 
saute aux yeux –, non pol-luante, 
facile à recycler, et 
sûrement plus longue à pos-séder, 
car tout le monde aurait 
intérêt à ce que l’utilisateur 
conserve ce véhicule le plus 
longtemps possible. Pour les 
constructeurs, non seulement 
le gain serait de 1000 euros 
annuels en moyenne sur 15 
ans, mais en plus ils adapte-raient 
leur offre aux tranches 
de population de faible pou-voir 
d’achat, le « bottom of 
the pyramid ». Or selon une 
étude A.T. Kearney, dans le 
monde 16 millions de per-sonnes 
dépourvues de voiture 
auront en 2016 les moyens 
d’en acquérir une pour moins 
de 3500 dollars. Un segment 
que les constructeurs ne pour-ront 
couvrir en augmentant 
la puissance, comme ils le 
font actuellement. Il leur fau-dra 
sûrement changer d’orien-tation. 
Et Michael Oualid, 
Matthieu Camozzi 
Le design est déroutant, mais au moins l’idée de gratuité est bien présente… 
Electron libre : Michael Oualid CLUB ENTREPRENDRE 
"Free car project", le projet incompris ? 
Son idée de voiture gratuite a défrayé la chronique il y a deux ans, puis plus rien… La France n’est-elle pas 
prête à adopter le véhicule et l'écosystème proposé par Michael Oualid ? Ce Géo Trouvetou tente 
maintenant sa chance aux Etats-Unis… 
Aujourd'hui une voiture ne coûte à la fabrication que 5% 
du CA qu'elle génère par ailleurs. L’idée est donc de faire 
financer la fabrication par les enseignes concernées

Contenu connexe

Tendances

Voiture connectée : livre blanc
Voiture connectée : livre blancVoiture connectée : livre blanc
Voiture connectée : livre blanc
Ipsos France
 
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 finalCP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
Claude MULLER
 
FREE CAR PROJECT in GARAGISME II
FREE CAR PROJECT in GARAGISME IIFREE CAR PROJECT in GARAGISME II
FREE CAR PROJECT in GARAGISME II
Michael OUALID
 
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
Conseil Economique Social et Environnemental
 
Bla Bla Car
Bla Bla CarBla Bla Car
Bla Bla Car
ESG B3A
 
2013, une année de numérique
2013, une année de numérique2013, une année de numérique
2013, une année de numérique
Frederic Simottel
 
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
Natacha Zeh
 
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économieAu coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
FrenchWeb.fr
 
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en FranceKeolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
Keolis
 
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
FabMob
 
Keo (février 2014)
Keo (février 2014)Keo (février 2014)
Keo (février 2014)
Keolis
 
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019 La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
Les Clés de la mobilité
 
French Tech Montpellier
French Tech Montpellier French Tech Montpellier
French Tech Montpellier
Les Interconnectés
 
Véhicule autonome, pour une France dans la course
Véhicule autonome, pour une France dans la courseVéhicule autonome, pour une France dans la course
Véhicule autonome, pour une France dans la course
FabMob
 
Interview philippe becoulet-avril2015
Interview philippe becoulet-avril2015Interview philippe becoulet-avril2015
Interview philippe becoulet-avril2015
Philippe BECOULET
 
BlaBlaCar Business Case
BlaBlaCar Business CaseBlaBlaCar Business Case
BlaBlaCar Business Case
Frank Benedic
 
Reportage de Marketing Client 23 2-2016
Reportage de Marketing Client 23 2-2016Reportage de Marketing Client 23 2-2016
Reportage de Marketing Client 23 2-2016
Logicités
 
Swot blabla car
Swot blabla carSwot blabla car
Swot blabla car
Caroline Pêcheur
 
Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage
Blablacar, ouvertures et perspectives  du co-voiturageBlablacar, ouvertures et perspectives  du co-voiturage
Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage
laurence allard
 

Tendances (19)

Voiture connectée : livre blanc
Voiture connectée : livre blancVoiture connectée : livre blanc
Voiture connectée : livre blanc
 
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 finalCP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
CP_Easytrip Developpement_15 12 15 final
 
FREE CAR PROJECT in GARAGISME II
FREE CAR PROJECT in GARAGISME IIFREE CAR PROJECT in GARAGISME II
FREE CAR PROJECT in GARAGISME II
 
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
Transport de personnes : révolution numérique et évolutions des mobilités ind...
 
Bla Bla Car
Bla Bla CarBla Bla Car
Bla Bla Car
 
2013, une année de numérique
2013, une année de numérique2013, une année de numérique
2013, une année de numérique
 
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
Uberisation, savez-vous vraiment la définir? THE NOW
 
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économieAu coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
Au coeur des business models de demain, «L'ubérisation» de l'économie
 
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en FranceKeolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
Keolis, numéro 1 du transport sanitaire en France
 
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
Autonomy offre exposants 2018 fr (18 20)
 
Keo (février 2014)
Keo (février 2014)Keo (février 2014)
Keo (février 2014)
 
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019 La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
La tribune d'opinion de Bruno Morizur - Novembre 2019
 
French Tech Montpellier
French Tech Montpellier French Tech Montpellier
French Tech Montpellier
 
Véhicule autonome, pour une France dans la course
Véhicule autonome, pour une France dans la courseVéhicule autonome, pour une France dans la course
Véhicule autonome, pour une France dans la course
 
Interview philippe becoulet-avril2015
Interview philippe becoulet-avril2015Interview philippe becoulet-avril2015
Interview philippe becoulet-avril2015
 
BlaBlaCar Business Case
BlaBlaCar Business CaseBlaBlaCar Business Case
BlaBlaCar Business Case
 
Reportage de Marketing Client 23 2-2016
Reportage de Marketing Client 23 2-2016Reportage de Marketing Client 23 2-2016
Reportage de Marketing Client 23 2-2016
 
Swot blabla car
Swot blabla carSwot blabla car
Swot blabla car
 
Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage
Blablacar, ouvertures et perspectives  du co-voiturageBlablacar, ouvertures et perspectives  du co-voiturage
Blablacar, ouvertures et perspectives du co-voiturage
 

Similaire à Eco réseau n°14 FREE CAR PROJECT Oct. 2014

2179 bn
2179 bn2179 bn
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
LIEGE CREATIVE
 
La Transformation DIgitale du secteur Automobile
La Transformation DIgitale du secteur AutomobileLa Transformation DIgitale du secteur Automobile
La Transformation DIgitale du secteur Automobile
Thomas Roussel
 
Mobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 BilanMobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 Bilan
Mobilis Conférence
 
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
La Fabrique de l'industrie
 
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
Vanksen
 
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Sebastien Garin
 
E-transformation parcours clients Automobile
E-transformation parcours clients AutomobileE-transformation parcours clients Automobile
E-transformation parcours clients Automobile
Veronique Colbert
 
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
Christophe Chaptal de Chanteloup
 
Les conférences de 15marches
Les conférences de 15marchesLes conférences de 15marches
Les conférences de 15marches
Stéphane Schultz
 
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
Sebastien Beauvarlet
 
CMag
CMagCMag
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
Stéphane Schultz
 
SHIFT FRANCE! La sécurité routière
SHIFT FRANCE! La sécurité routièreSHIFT FRANCE! La sécurité routière
SHIFT FRANCE! La sécurité routière
TheFamily
 
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
LIEGE CREATIVE
 
L'économie collaborative et la Smart City
L'économie collaborative et la Smart CityL'économie collaborative et la Smart City
L'économie collaborative et la Smart City
Bernard Matyjasik
 

Similaire à Eco réseau n°14 FREE CAR PROJECT Oct. 2014 (20)

2179 bn
2179 bn2179 bn
2179 bn
 
2179 bn
2179 bn2179 bn
2179 bn
 
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
La conduite autonome et la mobilité en tant que service. Les défis de l’indus...
 
La Transformation DIgitale du secteur Automobile
La Transformation DIgitale du secteur AutomobileLa Transformation DIgitale du secteur Automobile
La Transformation DIgitale du secteur Automobile
 
Mobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 BilanMobilis 2007 Bilan
Mobilis 2007 Bilan
 
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
Etude - Véhicules autonomes : ne ratons pas la révolution ! - La Fabrique de ...
 
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
Automobile & Digital : des enjeux aux nouveaux usages, de la visibilité à la ...
 
MécaSphère 26 - Juin 2013
MécaSphère 26 - Juin 2013MécaSphère 26 - Juin 2013
MécaSphère 26 - Juin 2013
 
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
Memoire Sebastien Garin #MBADMB 2018
 
2178 bn
2178 bn2178 bn
2178 bn
 
E-transformation parcours clients Automobile
E-transformation parcours clients AutomobileE-transformation parcours clients Automobile
E-transformation parcours clients Automobile
 
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
Le Parisien Economie | 20 avril 2015 | L'avis de l'expert | Christophe Chapta...
 
Les conférences de 15marches
Les conférences de 15marchesLes conférences de 15marches
Les conférences de 15marches
 
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
La Keynote RepriseMedia du 23/03/11
 
CMag
CMagCMag
CMag
 
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
Micromobility Explorer - synthèse septembre 2019
 
SHIFT FRANCE! La sécurité routière
SHIFT FRANCE! La sécurité routièreSHIFT FRANCE! La sécurité routière
SHIFT FRANCE! La sécurité routière
 
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
 
L'économie collaborative et la Smart City
L'économie collaborative et la Smart CityL'économie collaborative et la Smart City
L'économie collaborative et la Smart City
 
Programme Forum des télécoms et du net 2013
Programme Forum des télécoms et du net 2013Programme Forum des télécoms et du net 2013
Programme Forum des télécoms et du net 2013
 

Plus de Michael OUALID

Liberation 15 aout 2015
Liberation 15 aout 2015Liberation 15 aout 2015
Liberation 15 aout 2015
Michael OUALID
 
NEXT Liberation Septembre 2012
NEXT Liberation Septembre 2012NEXT Liberation Septembre 2012
NEXT Liberation Septembre 2012
Michael OUALID
 
Interdependances #87 hiver2012
Interdependances #87 hiver2012Interdependances #87 hiver2012
Interdependances #87 hiver2012
Michael OUALID
 
Intersection #24 D&P - Pillet
Intersection #24 D&P - PilletIntersection #24 D&P - Pillet
Intersection #24 D&P - Pillet
Michael OUALID
 
Intersection26 detroit
Intersection26 detroitIntersection26 detroit
Intersection26 detroit
Michael OUALID
 
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACKAutovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
Michael OUALID
 
WAFT #3 EQUUS BASS770
WAFT #3   EQUUS BASS770WAFT #3   EQUUS BASS770
WAFT #3 EQUUS BASS770
Michael OUALID
 
DOMEAU&PERES in GARAGISME II
DOMEAU&PERES in GARAGISME IIDOMEAU&PERES in GARAGISME II
DOMEAU&PERES in GARAGISME II
Michael OUALID
 
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012 CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
Michael OUALID
 
Formations innovation alternatives industrielles
Formations innovation  alternatives industrielles Formations innovation  alternatives industrielles
Formations innovation alternatives industrielles
Michael OUALID
 
Edgar mars2013 free car project
Edgar mars2013 free car projectEdgar mars2013 free car project
Edgar mars2013 free car project
Michael OUALID
 

Plus de Michael OUALID (12)

Liberation 15 aout 2015
Liberation 15 aout 2015Liberation 15 aout 2015
Liberation 15 aout 2015
 
NEXT Liberation Septembre 2012
NEXT Liberation Septembre 2012NEXT Liberation Septembre 2012
NEXT Liberation Septembre 2012
 
Interdependances #87 hiver2012
Interdependances #87 hiver2012Interdependances #87 hiver2012
Interdependances #87 hiver2012
 
Intersection #24 D&P - Pillet
Intersection #24 D&P - PilletIntersection #24 D&P - Pillet
Intersection #24 D&P - Pillet
 
Intersection26 detroit
Intersection26 detroitIntersection26 detroit
Intersection26 detroit
 
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACKAutovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
Autovisie sept. 2018 EQUUS THROWBACK
 
WAFT #3 EQUUS BASS770
WAFT #3   EQUUS BASS770WAFT #3   EQUUS BASS770
WAFT #3 EQUUS BASS770
 
Tuning dp web
Tuning dp webTuning dp web
Tuning dp web
 
DOMEAU&PERES in GARAGISME II
DOMEAU&PERES in GARAGISME IIDOMEAU&PERES in GARAGISME II
DOMEAU&PERES in GARAGISME II
 
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012 CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
CREATIVITE ET INDUSTRIE - ESSEC Janvier 2012
 
Formations innovation alternatives industrielles
Formations innovation  alternatives industrielles Formations innovation  alternatives industrielles
Formations innovation alternatives industrielles
 
Edgar mars2013 free car project
Edgar mars2013 free car projectEdgar mars2013 free car project
Edgar mars2013 free car project
 

Eco réseau n°14 FREE CAR PROJECT Oct. 2014

  • 1. n°14 www.ecoreseau.fr avec ses lunettes de soleil et son tutoiement américain, ne sera sûrement pas loin…. OCTOBRE 2014 35 A46 ans ce designer-chercheur a les lu-nettes de soleil et le tutoiement facile, preuve qu’il commence à s’intégrer dans sa patrie américaine d’adop-tion. Après 20 ans passés dans l’automobile, de Peugeot à Volkswagen en passant par le conseil, Michael Oualid vit dorénavant à Détroit où il participe à l’aventure de voitures de luxe construites à la main, s’occupant de leur homologation. Mais le frère de Patrick Oualid – l’un des fondateurs de Pixmania –, garde à l’esprit son projet phare : le Free Car Project (FCP). « Ce n’est pas une question d’argent, mais plutôt une sorte de croisade parce que je suis mal à l’aise avec cette industrie automobile en manque de rentabilité, d’éco-logie, de proximité avec les clients. » L’idée ne s’est pour-tant pas concrétisée en France, malgré une certaine notoriété. Si EcoRéseau en reparle aujourd’hui, c’est parce que le secteur, aux prises avec une crise struc-turelle, l’adoptera dans le fu-tur, sous une forme ou une autre. STEVE JOBS DE L’AUTOMOBILE ? Aujourd’hui une voiture ne coûte à la fabrication que 5% du chiffre d’affaires qu’elle génère par ailleurs. L’idée est donc de faire fi-nancer la fabrication par les enseignes concernées. FCP repose sur une automobile simple et solide, pas juste utilitaire, mais élégante et simple, open source, d’une durée de vie de 15 ans en moyenne, dont le coût s’élève seulement à 5000 euros. L’au-tre rupture majeure vient du fait que la voiture est donnée au consommateur, puis rem-boursée au fur et à mesure des achats qu’il effectue grâce à elle. Les marchands parte-naires qui profitent de la mo-bilité de leurs consommateurs remboursent quelques cen-times à chaque paiement. Le lecteur de carte bancaire in-tégré au tableau de bord per-met de valider le déplacement du conducteur jusqu’au ma-gasin, puis l’utilisation à la caisse de la CB valide l’achat. Les marchands peuvent pro-mouvoir le système sous forme de micro-commissions sur le surcroît de CA effectif apporté par la voiture gratuite. Un danger pour la voiture payante ? « Non, un nouveau segment complémentaire, per-mettant d’équiper des popu-lations qui n’achetaient pas de voiture », explique celui qui a dessiné son modèle dans l’esprit d’un smartphone, simple et vide, prêt à recevoir des applications, des person-nalisations. « L’industrie au-tomobile est déconnectée de la vraie vie et recherche tou-jours plus de poids et de puissance. Il faut tout repen-ser », ponctue l’entrepreneur visionnaire. LEVÉE DE BOUCLIERS La stratégie du début, consis-tant à garder FCP secret et à trouver un partenaire sérieux, n’était clairement pas la bonne. Le diplômé de l’Ecole supérieure de l’aéronautique et de la construction auto-mobile (Estaca) a donc fini par rendre publiques ses idées, afin de rassurer les acteurs, ce qui lui a permis d’ouvrir des portes. Entre 2008 et 2012, celui qui avait par le passé monté à Paris un centre de réflexion pour Volkswagen afin d’imaginer « la voiture autrement » a rencontré des patrons automobiles, des par-tenaires potentiels comme Google Auchan, BNP, Mat-mut..., des milliardaires suisses ou des politiciens stambouliotes. Mais rien n’y a fait, FCP était trop riche et transversal, « reposant sur l’interconnection de différents corps de métiers – l’industrie, la banque, l’assurance, la grande distribution, l’enter-tainment, le luxe, le e-com-merce – ce qui en a fait le plus grand frein intellectuel à l’engagement d’un de ces acteurs », analyse l’entrepre-neur. Celui-ci n’a pas pu non plus se développer sur le mode start-up, à Paris ou dans la Silicon Valley. « Les in-vestisseurs aiment bien les idées simples et courtes qui se racontent dans un ascen-seur. Cela peut se comprendre, mais ce n’est pas dans un ascenseur qu’on peut influer sérieusement sur l’écologie, l’économie, la politique ou l’industrie », décrit celui qui se dit « bluffé par l’énergie des gens à Détroit ». ET C’EST PAS FINI… Mais n’en déplaise aux pes-simistes et conservateurs de tous bords, cette idée est dans l’air du temps. Michael Oua-lid, qui a déposé les projets et a depuis lors enchaîné les conférences, sait que son rai-sonnement est déjà en vogue dans d’autres secteurs. « Je me souviens des études sur Nokia, qui offrait un mobile à 150 euros, pour que les gens dépensent 500 euros par an pendant trois ans. Au final le coût d’acquisition client s’élevait à 10% de ce qu’il rapportait. » Cette idée de l’appareil comme cheval de Troie, et d’une rentabilité as-surée par les services générés, paraît résoudre beaucoup de problématiques. Ce principe de la nouvelle économie est d’ailleurs suivi à la lettre par Google: « Celui qui paye est celui qui gagne de l’argent avec », sinon la solution est gratuite et bien pratique pour la communauté constituée. Concrètement tout le monde aurait à y gagner. Les utilisa-teurs verraient leur pouvoir d’achat augmenter du fait de la gratuité et des offres des assureurs « pay as you drive » grâce à l’interface numérique. La planète profiterait d’une voiture qui est simple à pro-duire – alors qu’actuellement le suréquipement des voitures saute aux yeux –, non pol-luante, facile à recycler, et sûrement plus longue à pos-séder, car tout le monde aurait intérêt à ce que l’utilisateur conserve ce véhicule le plus longtemps possible. Pour les constructeurs, non seulement le gain serait de 1000 euros annuels en moyenne sur 15 ans, mais en plus ils adapte-raient leur offre aux tranches de population de faible pou-voir d’achat, le « bottom of the pyramid ». Or selon une étude A.T. Kearney, dans le monde 16 millions de per-sonnes dépourvues de voiture auront en 2016 les moyens d’en acquérir une pour moins de 3500 dollars. Un segment que les constructeurs ne pour-ront couvrir en augmentant la puissance, comme ils le font actuellement. Il leur fau-dra sûrement changer d’orien-tation. Et Michael Oualid, Matthieu Camozzi Le design est déroutant, mais au moins l’idée de gratuité est bien présente… Electron libre : Michael Oualid CLUB ENTREPRENDRE "Free car project", le projet incompris ? Son idée de voiture gratuite a défrayé la chronique il y a deux ans, puis plus rien… La France n’est-elle pas prête à adopter le véhicule et l'écosystème proposé par Michael Oualid ? Ce Géo Trouvetou tente maintenant sa chance aux Etats-Unis… Aujourd'hui une voiture ne coûte à la fabrication que 5% du CA qu'elle génère par ailleurs. L’idée est donc de faire financer la fabrication par les enseignes concernées