SlideShare une entreprise Scribd logo
LE MODÈLE
ÉCONOMIQUE DU
CINÉMA
Un modèle économique, ou système économique, est un
mode d’organisation et de fonctionnement de l’activité
économique, dont les caractéristiques influencent entre
autres la production de biens et services, les relations
sociales et le fonctionnement du marché du travail.
(Chaine de fabrication d’un film)
DÉFINITION : MODÈLE ÉCONOMIQUE
L'industrie du cinéma est une des plus visibles des industries culturelles, et
sans doute la première a s'être organisée en industrie, c'est-à-dire en secteur
économique distinct animé par la recherche du profit. Il s'agit essentiellement
d'une industrie de coûts fixes. Au moment où le film arrive sur les écrans, la
totalité des coûts de production et de distribution ont été engagés de manière
irrécupérable, et le coût d'une nouvelle copie ou de projection est négligeable
devant le coût de production du film. De ce fait, les rendements d'échelle y
jouent un rôle important, et leur effet mécanique est encore augmenté par les
phénomènes de réputation et de bouche-à-oreille qui font le succès ou l'échec
d'un film.
INTRODUCTION
Enfin, il s'agit d'un secteur dominé par les évènements extrêmes.
La plupart des films ne sont pas rentables, et seule une poignée
d'entre eux génère l'ensemble des profits du secteur. Surtout, ce
secteur est dominé par une incertitude radicale, le Nobody knows,
« personne ne sait », c'est-à-dire que jusqu'au moment où un film
est projeté, personne n'est capable de prédire l'ampleur de son
succès commercial.
Scénario Financement Tournage Postproduction
Distribution et
Exploitation
Festivals et
Récompense
Public
Un scénario est l'œuvre écrite par un ou plusieurs scénaristes pour un film ou
un programme de télévision. Il peut constituer un travail original ou
l'adaptation d'une œuvre existante. C'est une étape de la fabrication d'un film,
étape importante qui conclut la phase de développement du projet (phase
comprenant le travail sur des pitches, synopsis, séquenciers, traitements) et va
permettre sa mise en production .
L'écriture scénaristique se démarque de l'écriture littéraire par sa présentation
de faits visuels et auditifs, toujours au présent, et se rapproche en cela de
l'écriture théâtrale. Un scénario est censé décrire ou suggérer ce qu'on verra et
entendra dans un film, ou ce qu'on lira dans une bande dessinée. En plus des
dialogues, le scénario contient aussi des descriptifs (les indications visuelles et
auditives), que l'on appelle des didascalies.
1-SCÉNARIO
Les enjeux financiers autour d’une œuvre cinématographique sont
généralement considérables. Cela est dû à la présence d’un grand nombre
d’intervenants dans le processus de création d’un film, ainsi qu’aux moyens
techniques utilisés, souvent importants. Une activité économique s’est donc
organisée dès les débuts du cinéma pour assurer d’une part la collecte des
fonds nécessaires à la production et d’autre part la rentabilisation des
investissements. Les résultats au box-office sont donc déterminants d’autant
que les recettes des autres médias (télévision, vidéo…) sont corrélées au
succès en salles (le prix de vente aux chaînes de télévision est fonction du
nombre de spectateurs).
2-MODES DE FINANCEMENT DU
CINÉMA
:
Parmi les mesures d'encouragement mises en place pour promouvoir la
production cinématographique nationale, la plus importante est la création en
1980 du fonds de soutien à la production cinématographique. En 2004,
une nouvelle réglementation a vu le jour dans le but de soutenir davantage la
production nationale. Cette réglementation met particulièrement l'accent sur :
L'octroi d'une avance sur recettes avant ou après production ;
La contribution financière à l'écriture et à la réécriture du scénario ;
L'octroi d'une prime à la qualité des films ;
Modèle Marocain
Le tournage, ou production est l'étape de prise de vues, où sont enregistrés les
images et les sons destinés après montage à constituer un film.
En fonction de l'importance du film, il peut mobiliser une équipe composée
d'acteurs et de plusieurs techniciens spécialisés dans une branche bien précise
(production, mise en scène, image, son, électricité, machinerie, etc.). Ces
équipes peuvent comporter d’une à plusieurs dizaines de personnes.
3-TOURNAGE
La postproduction englobe l'ensemble des techniques de finalisation d'un produit
filmique ou audiovisuel après son tournage :
• montage de l'image
• bruitage
• postsynchronisation
• montage son
• doublage
• mixage
et
• effets spéciaux (montage et laboratoire)
• étalonnage de l'image (station d'étalonnage, laboratoire)
4-POSTPRODUCTION
Une fois le film terminé, sa commercialisation repose sur trois
acteurs essentiels : le producteur détient et gère les droits et
confie, contre rémunération, la promotion et le placement de son
film (dans les salles, auprès des chaînes de télévision) à un
distributeur ; ce dernier entretient donc des relations avec les
différents exploitants, qui fixant à leur tour le prix d'accès du
public à un film qu'ils proposent.
5-DISTRIBUER ET EXPLOITER UN FILM
Economie cinema
Un festival de cinéma est un festival de films. Cet événement
consiste en la projection d’un ensemble de courts ou longs
métrages dans un lieu donné et pour une durée limitée dans le
temps. Le festival de cinéma est la première rencontre entre une
œuvre, ses créateurs et son public, si celui-ci se déroule avant la
sortie .
6-FESTIVALS DE FILMS
Le rôle des festivals de cinéma est double. Ils permettent à la
fois de dénicher des « pépites » et sont aussi des machines à
faire connaître, à promouvoir les films sélectionnés. L’exemple
du Festival de Cannes est frappant : les films en compétition et
hors compétition seront distribués en France et seront vus par
des producteurs, distributeurs et critiques venus du monde
entier. De même, lors des quinze jours du festival se déroule le
Marché du film, qui permet aux artistes manquant de moyens
de trouver un distributeur. Un festival de cinéma permet donc
de présenter une œuvre au monde entier.
 Festival National du Film
 Festival International du Film de Marrakech
 Festival du Court Métrage Méditerranéen de Tanger
 Festival du Cinéma Africain de Khouribga
 Festival Agadir Cinéma et Migrations
 Festival International du film de Femmes de Salé
 Festival du Monde Arabe du Court-métrage Azrou-Ifrane
 Festival International Cinématographique
 Festival International du Cinéma d’Animation de Meknès
 Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan
 Festival International de court métrage et documentaire marocain et ibéro
américain de Martil
 Festival Sidi kacem du cinéma Marocain
 Festival International d'Ifni du Cinéma de Sud
 Rencontre Internationale du Film Transsaharien de Zagora
EXEMPLE DE FESTIVAL AU MAROC :
Une cérémonie de récompenses cinématographiques est une
cérémonie organisée par un organisme public ou national
dévolu au cinéma, tels que les académies ou fondations. Au
cours de cette cérémonie un ou plusieurs prix peuvent être
remis. En général c’est le côté artistique d’un film qui est
remarqué lors de ces cérémonies. C’est en 1920 que remonte la
première récompense, dans le Photoplay, un magazine sur le
cinéma américain.
7-CÉRÉMONIES DE
RÉCOMPENSES
Cependant il existe quelques prix qui félicitent le succès
commercial, comme le Goldene Leinwand (la toile d’or) en
Allemagne qui récompensait chaque film de plus de 3 000 000 de
spectateurs. Néanmoins, il n’y a pas que les films qui sont
récompensés : les artistes et techniciens le sont aussi pour leur
contribution au film. On trouve par exemple l’Oscar du meilleur
réalisateur aux États-Unis. Ces cérémonies ont en général un
caractère de monopole sur leur territoire et récompensent en
priorité les artistes et techniciens nationaux
La cérémonie de récompense la plus connue à travers le monde est celle
des Oscars qui récompense à travers d’innombrables prix les films
américains et étrangers une fois par an à Los Angeles. Quelques semaines
avant a lieu la cérémonie des Golden Globes, qui est gérée par l’association
hollywoodienne de la presse étrangère depuis 1944. Par opposition la
cérémonie des Razzie Awards récompense au contraire les pires films ou
artistes. Seuls les films ayant connu une exploitation cinématographique
dans le pays peuvent généralement concourir. Ainsi, contrairement aux
festivals, qui prennent place avant la distribution, les cérémonies de
récompenses sont organisées après la distribution de tous les films
pressentis.
Parmi les cérémonies de récompenses cinématographiques les
plus connues, on remarque par exemple les Oscars (États-Unis),
les Césars (France), les Goyas (Espagne) ou les BAFTA
(Royaume-Uni). Parallèlement aux académies et fondations,
d’autres organisations, telles que les associations de critiques de
films, distinguent aussi certains films.
Au cours de la première moitié du xxe siècle, en tant qu’art populaire, le cinéma a
pris une importance croissante dans la société. Certains, lui attribuant une capacité
à influencer les spectateurs, ont alors appelé à un contrôle de la création (par le
biais de la censure). D’autres, lui attribuant cette même capacité à convaincre, y
ont vu un remarquable outil de propagande. Plusieurs lobbys et États ont alors
tenté d’en tirer profit.
D’abord influencé par le théâtre et le cirque, le cinéma a, au fil de son histoire, à
son tour influencé la littérature, l’art contemporain, mais aussi le langage
publicitaire. Au-delà de l’influence des techniques et du langage
cinématographique, le cinéma a aussi, à sa mesure, remodelé les usages et
l’imaginaire de nos sociétés.
8-PUBLIC ET CINÉMA
Merci pour
votre attention
(Et vive le cinéma)

Contenu connexe

En vedette

Atrevete a soñar
Atrevete a soñarAtrevete a soñar
Atrevete a soñar
mary200209
 
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
RAMP Group
 
BMW | Pricing Strategies
BMW | Pricing StrategiesBMW | Pricing Strategies
BMW | Pricing Strategies
Kashyap Shah
 
BOP
BOPBOP
multiplex vs cineplex
multiplex vs cineplex multiplex vs cineplex
multiplex vs cineplex
patricia
 
Marketing Plan - Multiplex
Marketing Plan - MultiplexMarketing Plan - Multiplex
Marketing Plan - Multiplex
Sharad Srivastava
 
Example Treatment
Example TreatmentExample Treatment
Example Treatment
Rachel Heyes
 
Basic Documentary Genres Outline
Basic Documentary Genres OutlineBasic Documentary Genres Outline
Basic Documentary Genres Outline
Evan Hughes
 
Short film proposal
Short film proposalShort film proposal
Short film proposal
msoppon
 
UCCS Audit Report
UCCS Audit ReportUCCS Audit Report
UCCS Audit Report
Jason Velarde
 
Writing a Documentary Treatment
Writing a Documentary TreatmentWriting a Documentary Treatment
Writing a Documentary Treatment
Shannon Walsh
 

En vedette (11)

Atrevete a soñar
Atrevete a soñarAtrevete a soñar
Atrevete a soñar
 
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
Dave Duarte - Intergrate web & mobile into your marketing mix - Net Prophet 2009
 
BMW | Pricing Strategies
BMW | Pricing StrategiesBMW | Pricing Strategies
BMW | Pricing Strategies
 
BOP
BOPBOP
BOP
 
multiplex vs cineplex
multiplex vs cineplex multiplex vs cineplex
multiplex vs cineplex
 
Marketing Plan - Multiplex
Marketing Plan - MultiplexMarketing Plan - Multiplex
Marketing Plan - Multiplex
 
Example Treatment
Example TreatmentExample Treatment
Example Treatment
 
Basic Documentary Genres Outline
Basic Documentary Genres OutlineBasic Documentary Genres Outline
Basic Documentary Genres Outline
 
Short film proposal
Short film proposalShort film proposal
Short film proposal
 
UCCS Audit Report
UCCS Audit ReportUCCS Audit Report
UCCS Audit Report
 
Writing a Documentary Treatment
Writing a Documentary TreatmentWriting a Documentary Treatment
Writing a Documentary Treatment
 

Similaire à Economie cinema

L'e-transformation du Cinema en France
L'e-transformation du Cinema en FranceL'e-transformation du Cinema en France
L'e-transformation du Cinema en France
Vassili Bassat
 
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
Frederic Eger
 
Catalogue acid cannes_2018_mail
Catalogue acid cannes_2018_mailCatalogue acid cannes_2018_mail
Catalogue acid cannes_2018_mail
Christian Giordano
 
Mémoire Master Cinéma
Mémoire Master CinémaMémoire Master Cinéma
Mémoire Master Cinéma
Charlotte Bap
 
Cannes
CannesCannes
Cannes
nib3
 
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
Cap'Com
 
Affiches et bandes annonces de films
Affiches et bandes annonces de filmsAffiches et bandes annonces de films
Affiches et bandes annonces de films
QualiQuanti et Brand Content Institute
 
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCALTable-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
associationopcal
 
Monter sa production
Monter sa productionMonter sa production
Monter sa production
La French Team
 
Mémoire de Master
Mémoire de MasterMémoire de Master
Mémoire de Master
RMS
 
Catalogue jcc 2017
Catalogue jcc 2017Catalogue jcc 2017
Catalogue jcc 2017
L'Economiste Maghrébin
 
Outils activite-cine
Outils activite-cineOutils activite-cine
Outils activite-cine
Franck Lecluse
 
Marketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] ggMarketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] gg
Dahardgamer
 
Placement produit dans les films
Placement produit dans les filmsPlacement produit dans les films
Placement produit dans les films
guest0b25f0c
 
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
LeCNC
 
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCALTable-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
associationopcal
 
Proposition de Partenariat : Raindance Paris
Proposition de Partenariat : Raindance ParisProposition de Partenariat : Raindance Paris
Proposition de Partenariat : Raindance Paris
Baptiste Audet
 
Brice MOURER, MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
Brice MOURER,  MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)Brice MOURER,  MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
Brice MOURER, MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
PSST (opinions et tendances 2.0) par jeremy dumont
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Hortense Billot
 
Assises du film présentation générale 2015 vc
Assises du film présentation générale 2015 vcAssises du film présentation générale 2015 vc
Assises du film présentation générale 2015 vc
Luxemburger Wort
 

Similaire à Economie cinema (20)

L'e-transformation du Cinema en France
L'e-transformation du Cinema en FranceL'e-transformation du Cinema en France
L'e-transformation du Cinema en France
 
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
Premier Salon du Cinéma à Paris: un succès qui dépasse les pronostics !
 
Catalogue acid cannes_2018_mail
Catalogue acid cannes_2018_mailCatalogue acid cannes_2018_mail
Catalogue acid cannes_2018_mail
 
Mémoire Master Cinéma
Mémoire Master CinémaMémoire Master Cinéma
Mémoire Master Cinéma
 
Cannes
CannesCannes
Cannes
 
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
Atelier - Comment faire de son territoire un lieu de tournage de cinéma ?
 
Affiches et bandes annonces de films
Affiches et bandes annonces de filmsAffiches et bandes annonces de films
Affiches et bandes annonces de films
 
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCALTable-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
Table-ronde "L’action et la diffusion culturelles" - OPCAL
 
Monter sa production
Monter sa productionMonter sa production
Monter sa production
 
Mémoire de Master
Mémoire de MasterMémoire de Master
Mémoire de Master
 
Catalogue jcc 2017
Catalogue jcc 2017Catalogue jcc 2017
Catalogue jcc 2017
 
Outils activite-cine
Outils activite-cineOutils activite-cine
Outils activite-cine
 
Marketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] ggMarketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] gg
 
Placement produit dans les films
Placement produit dans les filmsPlacement produit dans les films
Placement produit dans les films
 
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
Evaluation des aides à la production cinématographique et audiovisuelle en ré...
 
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCALTable-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
Table-ronde "La création en Pays de la Loire" - OPCAL
 
Proposition de Partenariat : Raindance Paris
Proposition de Partenariat : Raindance ParisProposition de Partenariat : Raindance Paris
Proposition de Partenariat : Raindance Paris
 
Brice MOURER, MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
Brice MOURER,  MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)Brice MOURER,  MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
Brice MOURER, MAGIC GARDEN AGENCY (PARIS 2.0, Sept 2009)
 
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
Rallumer la télévision,10 propositions pour faire rayonner l’audiovisuel fran...
 
Assises du film présentation générale 2015 vc
Assises du film présentation générale 2015 vcAssises du film présentation générale 2015 vc
Assises du film présentation générale 2015 vc
 

Economie cinema

  • 2. Un modèle économique, ou système économique, est un mode d’organisation et de fonctionnement de l’activité économique, dont les caractéristiques influencent entre autres la production de biens et services, les relations sociales et le fonctionnement du marché du travail. (Chaine de fabrication d’un film) DÉFINITION : MODÈLE ÉCONOMIQUE
  • 3. L'industrie du cinéma est une des plus visibles des industries culturelles, et sans doute la première a s'être organisée en industrie, c'est-à-dire en secteur économique distinct animé par la recherche du profit. Il s'agit essentiellement d'une industrie de coûts fixes. Au moment où le film arrive sur les écrans, la totalité des coûts de production et de distribution ont été engagés de manière irrécupérable, et le coût d'une nouvelle copie ou de projection est négligeable devant le coût de production du film. De ce fait, les rendements d'échelle y jouent un rôle important, et leur effet mécanique est encore augmenté par les phénomènes de réputation et de bouche-à-oreille qui font le succès ou l'échec d'un film. INTRODUCTION
  • 4. Enfin, il s'agit d'un secteur dominé par les évènements extrêmes. La plupart des films ne sont pas rentables, et seule une poignée d'entre eux génère l'ensemble des profits du secteur. Surtout, ce secteur est dominé par une incertitude radicale, le Nobody knows, « personne ne sait », c'est-à-dire que jusqu'au moment où un film est projeté, personne n'est capable de prédire l'ampleur de son succès commercial.
  • 5. Scénario Financement Tournage Postproduction Distribution et Exploitation Festivals et Récompense Public
  • 6. Un scénario est l'œuvre écrite par un ou plusieurs scénaristes pour un film ou un programme de télévision. Il peut constituer un travail original ou l'adaptation d'une œuvre existante. C'est une étape de la fabrication d'un film, étape importante qui conclut la phase de développement du projet (phase comprenant le travail sur des pitches, synopsis, séquenciers, traitements) et va permettre sa mise en production . L'écriture scénaristique se démarque de l'écriture littéraire par sa présentation de faits visuels et auditifs, toujours au présent, et se rapproche en cela de l'écriture théâtrale. Un scénario est censé décrire ou suggérer ce qu'on verra et entendra dans un film, ou ce qu'on lira dans une bande dessinée. En plus des dialogues, le scénario contient aussi des descriptifs (les indications visuelles et auditives), que l'on appelle des didascalies. 1-SCÉNARIO
  • 7. Les enjeux financiers autour d’une œuvre cinématographique sont généralement considérables. Cela est dû à la présence d’un grand nombre d’intervenants dans le processus de création d’un film, ainsi qu’aux moyens techniques utilisés, souvent importants. Une activité économique s’est donc organisée dès les débuts du cinéma pour assurer d’une part la collecte des fonds nécessaires à la production et d’autre part la rentabilisation des investissements. Les résultats au box-office sont donc déterminants d’autant que les recettes des autres médias (télévision, vidéo…) sont corrélées au succès en salles (le prix de vente aux chaînes de télévision est fonction du nombre de spectateurs). 2-MODES DE FINANCEMENT DU CINÉMA
  • 8. : Parmi les mesures d'encouragement mises en place pour promouvoir la production cinématographique nationale, la plus importante est la création en 1980 du fonds de soutien à la production cinématographique. En 2004, une nouvelle réglementation a vu le jour dans le but de soutenir davantage la production nationale. Cette réglementation met particulièrement l'accent sur : L'octroi d'une avance sur recettes avant ou après production ; La contribution financière à l'écriture et à la réécriture du scénario ; L'octroi d'une prime à la qualité des films ; Modèle Marocain
  • 9. Le tournage, ou production est l'étape de prise de vues, où sont enregistrés les images et les sons destinés après montage à constituer un film. En fonction de l'importance du film, il peut mobiliser une équipe composée d'acteurs et de plusieurs techniciens spécialisés dans une branche bien précise (production, mise en scène, image, son, électricité, machinerie, etc.). Ces équipes peuvent comporter d’une à plusieurs dizaines de personnes. 3-TOURNAGE
  • 10. La postproduction englobe l'ensemble des techniques de finalisation d'un produit filmique ou audiovisuel après son tournage : • montage de l'image • bruitage • postsynchronisation • montage son • doublage • mixage et • effets spéciaux (montage et laboratoire) • étalonnage de l'image (station d'étalonnage, laboratoire) 4-POSTPRODUCTION
  • 11. Une fois le film terminé, sa commercialisation repose sur trois acteurs essentiels : le producteur détient et gère les droits et confie, contre rémunération, la promotion et le placement de son film (dans les salles, auprès des chaînes de télévision) à un distributeur ; ce dernier entretient donc des relations avec les différents exploitants, qui fixant à leur tour le prix d'accès du public à un film qu'ils proposent. 5-DISTRIBUER ET EXPLOITER UN FILM
  • 13. Un festival de cinéma est un festival de films. Cet événement consiste en la projection d’un ensemble de courts ou longs métrages dans un lieu donné et pour une durée limitée dans le temps. Le festival de cinéma est la première rencontre entre une œuvre, ses créateurs et son public, si celui-ci se déroule avant la sortie . 6-FESTIVALS DE FILMS
  • 14. Le rôle des festivals de cinéma est double. Ils permettent à la fois de dénicher des « pépites » et sont aussi des machines à faire connaître, à promouvoir les films sélectionnés. L’exemple du Festival de Cannes est frappant : les films en compétition et hors compétition seront distribués en France et seront vus par des producteurs, distributeurs et critiques venus du monde entier. De même, lors des quinze jours du festival se déroule le Marché du film, qui permet aux artistes manquant de moyens de trouver un distributeur. Un festival de cinéma permet donc de présenter une œuvre au monde entier.
  • 15.  Festival National du Film  Festival International du Film de Marrakech  Festival du Court Métrage Méditerranéen de Tanger  Festival du Cinéma Africain de Khouribga  Festival Agadir Cinéma et Migrations  Festival International du film de Femmes de Salé  Festival du Monde Arabe du Court-métrage Azrou-Ifrane  Festival International Cinématographique  Festival International du Cinéma d’Animation de Meknès  Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan  Festival International de court métrage et documentaire marocain et ibéro américain de Martil  Festival Sidi kacem du cinéma Marocain  Festival International d'Ifni du Cinéma de Sud  Rencontre Internationale du Film Transsaharien de Zagora EXEMPLE DE FESTIVAL AU MAROC :
  • 16. Une cérémonie de récompenses cinématographiques est une cérémonie organisée par un organisme public ou national dévolu au cinéma, tels que les académies ou fondations. Au cours de cette cérémonie un ou plusieurs prix peuvent être remis. En général c’est le côté artistique d’un film qui est remarqué lors de ces cérémonies. C’est en 1920 que remonte la première récompense, dans le Photoplay, un magazine sur le cinéma américain. 7-CÉRÉMONIES DE RÉCOMPENSES
  • 17. Cependant il existe quelques prix qui félicitent le succès commercial, comme le Goldene Leinwand (la toile d’or) en Allemagne qui récompensait chaque film de plus de 3 000 000 de spectateurs. Néanmoins, il n’y a pas que les films qui sont récompensés : les artistes et techniciens le sont aussi pour leur contribution au film. On trouve par exemple l’Oscar du meilleur réalisateur aux États-Unis. Ces cérémonies ont en général un caractère de monopole sur leur territoire et récompensent en priorité les artistes et techniciens nationaux
  • 18. La cérémonie de récompense la plus connue à travers le monde est celle des Oscars qui récompense à travers d’innombrables prix les films américains et étrangers une fois par an à Los Angeles. Quelques semaines avant a lieu la cérémonie des Golden Globes, qui est gérée par l’association hollywoodienne de la presse étrangère depuis 1944. Par opposition la cérémonie des Razzie Awards récompense au contraire les pires films ou artistes. Seuls les films ayant connu une exploitation cinématographique dans le pays peuvent généralement concourir. Ainsi, contrairement aux festivals, qui prennent place avant la distribution, les cérémonies de récompenses sont organisées après la distribution de tous les films pressentis.
  • 19. Parmi les cérémonies de récompenses cinématographiques les plus connues, on remarque par exemple les Oscars (États-Unis), les Césars (France), les Goyas (Espagne) ou les BAFTA (Royaume-Uni). Parallèlement aux académies et fondations, d’autres organisations, telles que les associations de critiques de films, distinguent aussi certains films.
  • 20. Au cours de la première moitié du xxe siècle, en tant qu’art populaire, le cinéma a pris une importance croissante dans la société. Certains, lui attribuant une capacité à influencer les spectateurs, ont alors appelé à un contrôle de la création (par le biais de la censure). D’autres, lui attribuant cette même capacité à convaincre, y ont vu un remarquable outil de propagande. Plusieurs lobbys et États ont alors tenté d’en tirer profit. D’abord influencé par le théâtre et le cirque, le cinéma a, au fil de son histoire, à son tour influencé la littérature, l’art contemporain, mais aussi le langage publicitaire. Au-delà de l’influence des techniques et du langage cinématographique, le cinéma a aussi, à sa mesure, remodelé les usages et l’imaginaire de nos sociétés. 8-PUBLIC ET CINÉMA
  • 21. Merci pour votre attention (Et vive le cinéma)