SlideShare une entreprise Scribd logo
ENQUÊTE MÉDIAS SOCIAUX Rapport CANADA
TABLE DES MATIÈRES Profils des segments Comportements 45 Conclusion 38 28 M édias sociaux 22 R éseaux sociaux 15 Temps pass é sur  Internet 8 Informations et conversations sur Internet 5 Introduction 3 M é thodologie Page
M É THODOLOGIE
M É THODOLOGIE Objectifs Cossette a  mandaté  Impact Recherche, sa division de recherche marketing, pour étudier  les consommateurs qui utilisent les  m é dias sociaux .  Plus particuli èrement , nous avons regard é la pénétration, les objectifs, le comportement et  les attitudes envers les médias sociaux . Population Internautes d’au moins 18 ans au Canada, aux  États-Unis et au  Royaume-Uni. Échantillonnage Simple au hasard parmi deux panels s éparé s Collecte de donn ées Sondage en ligne, questionnaire  auto-administré du 26 juin au 17 juillet 2009 Marge d’erreur Taille d’ échantillonnage  :  3 227 r é pondants Pond ération Sexe ,  â ge  et  sous-r é gion  g é ographique. Les r é sultats totaux refl ètent la  moyenne  de trois g éographies  (c’est- à-dire  sans pond ération  pour la taille des populations ) Sources de pond ération et tailles d’échantillonnage  : Canada - Statistique Canada, Recensement 2006, n=1 225 É .-U. - U.S. Census Bureau, 2005-2007 American Community Survey, n=1 001 Royaume-Uni - Office for National Statistics, 2001 Census data, n=1 001
INTRODUCTION NOTE: Nous serons heureux de répondre à vos questions et d’analyser les données selon la spécificité de vos besoins. Luc-André Cormier Vice-président recherche 514-282-4688 [email_address]
INTRODUCTION ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],La t e chnologie modifie profondément nos formes de communication. Dans cette  étude, nous voulions transcender les tendances et le battage média, éviter les marques et les modes du moment et nous focaliser sur le   comportement . Mettre  à jour  une page Web ou un blogue Partager des liens et recommander du contenu utile Suivre des liens que d’autres gens ont trouv és intéressants Chercher ou lire ce que d’autres gens partagent sur eux-m êmes CONTRIBUER PARTAGER R ÉAGIR REGARDER ÉMETTEURS (LES M É DIAS) R É CEPTEURS (L’AUDITOIRE)
INTRODUCTION ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Les gens ont toujours  été sociaux, ont toujours parlé des entreprises, des produits et des services . C’est juste qu’ils n’ont jamais eu un m écanisme pour le faire sur une grande échelle .
LES INFORMATIONS ET LES CONVERSATIONS SUR INTERNET
[object Object],CHERCHER DES INFORMATIONS Les m édias sociaux modifient la façon dont les gens s’informent en ligne – ils consultent d’abord leurs amis, leurs collègues, les membres de leur famille  et m ême des gens qu’ils ne connaissent pas personnellement . Q10 - Concernant  les nouvelles et les actualit és , consultez-vous des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) Q11 - Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous sur Internet des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) Les gens s’adressent plus aux  m é dias sociaux pour des informations sur des produits  qu’aux r ésultats des moteurs de recherche  (52%) ou les entreprises (45%). Les  médias sociaux  (amis, membres de la famille et autres citoyens) rivalisent avec les professionnels de la nouvelle   (score net 55%)
[object Object],CHERCHER DES  INFORMATIONS Q10 -  Concernant  les nouvelles et les actualit és , consultez-vous des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) Q11 -  Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous sur Internet des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Un comportement particulier sur les  médias sociaux a été observé sur les trois marchés sondés, bien que les Américains y soient plus actifs que les Canadiens ou les Britanniques, surtout en ce qui concerne des informations sur un produit .
[object Object],CHERCHER DES INFORMATIONS Q10 -  Concernant  les nouvelles et les actualit és , consultez-vous des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) Q11 -  Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous sur Internet des informations  produites  par  ... ? (n=3 227) *  M édias sociaux Amis / coll è gues Famille Autres citoyens Le comportement sur les  médias sociaux est particulièrement évident parmi les moins de 45 ans, bien qu’une forte majorité des consommateurs plus âgés s’adressent à leurs pairs pour des informations sur un produit .
PARTAGER DES INFORMATIONS ,[object Object],[object Object],Q6-7. Lorsque vous voulez partager des informations ou des d écouvertes qui sont importantes à vos yeux, comment procédez-vous ?  Y a-t-il d’autres moyens que vous utilisez ? > Tous les  r é pondants (n=3 227) 78% 79% 76% 29% 8% 2% 32% « publient » des informations sur Internet. 29% utilisent des  r éseaux  sociaux (+11 pts par rapport  à l’automne  2008 au Canada). Premi ère  mention: 26% des 18-24 ans pr éfèrent partager sur un réseau social  que par courriel (15%) Les Am éricains sont les moins susceptibles d’informer qqn en personne  (20%), et pr éfèrent l’envoi d’un courriel  (36%) ou le t é l é phone (30%).
CONVERSATIONS EN LIGNE Q8-9. Lorsque vous partagez des informations sur Internet, de quoi parlez-vous le  plus souvent  ? Quels sont les autres sujets dont vous discutez g énéralement ?  (n=3 227). Les  loisirs  sont le sujet le plus discut é en ligne, tandis que les  produits commerciaux  sont un sujet de conversation pour  : -  29% des internautes; - 35% des hommes; - 35% des 18-24 ans (50% au Canada). 45% 42% 40% 38% 35% 32% 29% 58% É-U  & Royaume-Uni, Hommes,  18-24 Royaume-Uni (55%) 18-34 (62%) Femmes - Premi ère  mention la plus populaire (19%) Royaume-Uni  (40%) É-U  (46%) Hommes – Premi ère  mention la plus populaire (26%)
REGARDER VS PARTAGER Les informations commerciales  g énèrent plus d’activité en ligne que tout autre sujet .   Chaque semaine , 75% des internautes s’impliquent  avec de l’information sur une entreprise, un produit ou une marque .  33%  partageront cette information  avec d’autres internautes (48% pour les 18-24 ans). Q13. Au cours de la  derni è re semaine , avez-vous recherch é ou partagé sur Internet des informations ou des opinions sur ... ?  > R é pondants qui ont utilis é  Internet au cours de la  derni è re semaine  (n=3 227)  30% /  41%  / 23% 40% /  44%  / 36% 25% /  28%  / 16% 27% /  50%  / 27% 16% /  32%  / 12% Proportion Can. /  É-U  / R-U 18-24 (48%) Les Am é ricains partagent plus d’informations  en ligne, surtout concernant des questions sociales ou politiques.
TEMPS PASS É SUR INTERNET
Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) TEMPS PASS É SUR  INTERNET Les Am é ricains passent plus de temps en ligne que les Canadiens ou les Britanniques. - Ils passent aussi deux fois plus de temps  à utiliser Internet sur un  appareil  autre qu’un ordinateur . * Total internautes
Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831) TEMPS PASS É  SUR INTERNET Les internautes d éclarent passer  19% de leur temps en ligne  sur des réseaux sociaux . Ce pourcentage monte en fl èche à  : -  33% pour ceux avec 50+ « amis » ou « connexions ». - 32% pour ceux qui se connectent aux r éseaux sociaux  5+ fois par semaine. 24,2 heures per capita* par semaine ( moyenne des 3 march és ) Ao ût  2009 : Selon Nielsen, 17% du temps pass é  sur Internet est pass é sur  les r éseaux sociaux et des blogues , c.- à-d.  presque le triple du chiffre de l’ann ée dernière . Royaume-Uni 15% * Total internautes, y compris les utilisateurs et les non-utilisateurs des r éseaux sociaux
Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831) TEMPS PASS É  SUR INTERNET Les r éseaux sociaux représentent  un tiers  de l’activité en ligne sur des appareils autres qu’un ordinateur, comme par exemple un téléphone cellulaire .
Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831) TEMPS PASS É  SUR INTERNET Aux Etats-Unis,  l es r éseaux sociaux représentent  41%  de l’activit é en ligne sur des appareils autres qu’un ordinateur, comme par exemple un téléphone cellulaire . Les Am é ricains sont  également plus susceptibles de surfer sur les réseaux sociaux au travail ou à l’école.
TEMPS PASS É  SUR INTERNET Les hommes passent plus de temps en ligne mais proportionnellement les femmes passent plus de temps sur des r éseaux sociaux. Les internautes plus jeunes (18-24 ans) disent qu’ils passent 32% de leur temps sur des r éseaux sociaux .  Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831)
Comme l’Internet, les r éseaux sociaux deviennent un moyen, accessible à tout le monde, pour se connecter aux consommateurs au foyer, au travail et en mouvement . Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831) Ont utilis é  Internet au cours de la derni ère semaine Ont utilis é des réseaux sociaux au cours de la dernière semaine TEMPS PASSÉ SUR INTERNET R-U & hommes 44% 25-34 ans 30% 20% 18-34 ans 32%
R ÉSEAUX SOCIAUX
R ÉSEAUX SOCIAUX Les internautes canadiens sont les plus susceptibles d’ être inscrits aux réseaux sociaux  (70%) mais les Am éricains y passent le plus de temps  (9,3 heures). Les consommateurs plus jeunes sont actifs sur plus de r éseaux  (moyenne 2,6), ce qui est  également le cas pour les hommes  (2,4) par rapport aux femmes (2,0). Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q17.  Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs  réseaux sociaux  (par ex. :  Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=1 831) 2.1 2.6 2.0 2.6 2.5 2.1 2.0 1.7 Moy. de r éseaux auxquels l’utilisateur est inscrit  :
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Q17.  Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs  réseaux sociaux  (par ex. :  Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227  Q19. Êtes-vous personnellement inscrit, c’est-à-dire avez-vous un compte, auprès des réseaux sociaux  suivants  ? Q20. Combien de fois avez-vous consult é les réseaux sociaux suivants au cours de la dernière semaine ?  (n=variable) Fr équence moyenne pa r semaine 10.1 4.7 6.0 5.4 5.6 2.8 2.7 1.7 É-U  (36%) R ÉSEAUX SOCIAUX 58%   des internautes visitent un r éseau social en moyenne 13 fois/sem.
La moiti é des internautes se connectent à Facebook 10 fois par semaine. Aux  États-Unis , 28% se connectent  à  Myspace contre 4% au Canada et 5% au Royaume-Uni. Twitter est plus populaire aux  É-U  (14% toutes les semaines) qu’au Royaume-Uni (8%) ou bien au Canada (5%). Q17.  Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs  réseaux sociaux  (par ex. :  Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227  Q19. Êtes-vous personnellement inscrit, c’est-à-dire avez-vous un compte, auprès des réseaux sociaux  suivants  ? Q20. Combien de fois avez-vous consult é les réseaux sociaux suivants au cours de la dernière semaine ?  (n=variable) R ÉSEAUX SOCIAUX
Sept personnes parmi les 18-34 ans sur dix se connectent  à  Facebook presque deux fois par jour, en moyenne. Les internautes canadiens sont les plus susceptibles de se connecter  à  Facebook . Q17.  Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs  réseaux sociaux  (par ex. :  Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227  Q19. Êtes-vous personnellement inscrit, c’est-à-dire avez-vous un compte, auprès des réseaux sociaux  suivants  ? Q20. Combien de fois avez-vous consult é les réseaux sociaux suivants au cours de la dernière semaine ?  (n=variable) R ÉSEAUX SOCIAUX Avec 45% des internautes qui s’y connectent toutes les semaines,  Facebook est 60% plus populaire aux  É-U  que Myspace,  qui a 28%. Se sont connectés à  au cours de la dernière semaine É-U
Q27. Vous avez mentionn é que vous utilisez Facebook. À quelle fréquence effectuez-vous les  activités suivantes  sur Facebook  ? > R é pondants qui utilisent Facebook (n=1 675) R ÉSEAUX SOCIAUX ,[object Object],[object Object],[object Object],Les Am é ricains semblent plus profiter de  ce qui est offert par Facebook, l es Canadiens le moins. No. de fonctions/semaine par utilisateur moyen 1. É-U : 5,1 18-34: 5,2 2. R-U : 4,1  55+:  2,1 3. CAN: 3,3 1 É-U 30% tous les jours CAN: 10% tous les jours   ↓
Rester en contact devient difficile lorsque vous avez des amis diff érents dans 5 mondes séparés . C’est le cas pour  19% des internautes et  40% des 18-24 ans .  Q33. Combien de «  mondes s éparés  » entretenez-vous, à savoir avez-vous des amis différents, à des endroits différents pour des activités différentes ?  > Tous les r é pondants (n=1 225) É-U  (19%) É-U  (16%) CAN (13%) Hommes (25%) É-U  (19%) 16% des 35-44 ans  restent en contact avec des amis de l’ école secondaire R ÉSEAUX SOCIAUX 25%  à  35% des 18-24 ans  ont des « mondes s éparés  » dans un de ces 5 contextes.
COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE ET PROFILS DES SEGMENTS
COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE Sur les m édias sociaux  : -  L’auditoire  REGARDE  et  R ÉAGIT À   ce que -  Les  émetteurs   PARTAGENT  et  CONTRIBUENT . Partager des liens et recommander du contenu utile Évaluer  quelque chose (par ex. : une  é chelle d’ évaluation  de cinq  étoiles ) Lire des blogues ou pages Web personnelles Écrire une critique sur des produits ou services Partager des informations sur soi Écrire des commentaires  sur les pages personnelles ou les blogues d’autres gens Chercher ou lire ce que d’autres gens partagent sur eux-m êmes Mettre  à jour  une page Web personnelle ou un blogue T élécharger des  photos/vid é os afin de les partager avec d’autres gens Suivre des liens que d’autres gens ont trouv és intéressants Regarder les photos/vid é os t éléchargées par d’autres gens CONTRIBUER PARTAGER R ÉAGIR REGARDER ÉMETTEURS (LES M É DIAS) R ÉCEPTEURS (L’AUDITOIRE)
Une forte proportion des internautes  REGARDE  ( > 57%),  R ÉAGIT À  ( > 39%) et  PARTAGE  ( > 37%) du contenu sur les m édias sociaux toutes les semaines . Presque un sur cinq internautes  CONTRIBUE   aux médias sociaux en  écrivant des évaluations   et un sur sept met  à jour  une page personnelle ou un blogue.  Q15 & Q16. Au cours de la dernière semaine, combien de fois avez-vous ... ? (n=3 227)  REGARDER R ÉAGIR PARTAGER CONTRIBUER COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE
FAIT 1 Il y a un public qui REGARDE les m édias citoyens . Consultent des nouvelles ou des informations concernant un produit qui ont  été  produites  par « d’autres citoyens ». Q10 - Concernant  les nouvelles et les actualités , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227) Q11 - Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227) 39% / 27% / 17% 18-34 / 35-54 / 55+ COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE 24% / 30% / 31% Can. /  É-U  / R-U
COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE Lorsqu’ils ont  été interrogés  à savoir si les m édias citoyens sont plus  utiles  que la publicit é , la moiti é de ceux qui regardaient cette forme de contenu semblaient être d’accord . Q12. En utilisant une note de 1  à 10, veuillez indiquer votre degré d’accord avec les énoncés suivants  ? Concernant les produits et les services, l’information produite par d’autres citoyens est  plus cr édible  que  la publicité  dans ....   (n=3 227) Regardent le m édia citoyen Q 12. Concernant les produits et les services, l’information produite par d’autres citoyens est plus cr édible que  : (Tout  à fait d’accord  : 8-10 sur  é chelle de 1  à  10) REGARDENT les médias citoyens
Les internautes qui  consultent des nouvelles ou des informations sur un produit  qui sont produites par d’autres citoyens  sont plus susceptibles que les  internautes en g énéral  de  CONTRIBUER  du contenu eux-m êmes . Trois sur cinq suivent et partagent des liens qu’ils trouvent int éressants , bien  qu’ils les partagent moins fr équemment que d’autres internautes.  Q15 & Q16. Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ?  (n=3 227)  Q10 - Concernant  les nouvelles et les actualités , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227)  Q11 - Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227) REGARDENT les médias citoyens COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE Total internautes (A18+) REGARDENT les m é dias citoyens
FAIT 2 Les internautes CONTRIBUENT activement aux m é dias sociaux. Ont mis  à jour une page personnelle  / un blogue OU Ont  écrit  une critique d’un produit. 44% / 30% / 22% 18-34 / 35-54 / 55+ Au cours de la derni ère semaine Q15 & Q16.  Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ?  (n=3 227) COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE 28% / 36% / 32% Can. /  É-U  / R-U
La moiti é des internautes qui   CONTRIBUENT  des m édias sociaux  regarde des blogues  9.8 fois par semaine et y laisse des commentaires presque aussi  souvent. Ils sont aussi plus susceptibles de suivre et partager des liens qu’ils  trouvent tous les jours. Q15 & Q16.  Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ?  (n=3 227) COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE CONTRI- BUENT  toutes les semaines à une page  perso, un  blogue ou une critique  d’un produit Total internautes (A18+) CONTRIBUENT blogue ou critique
FAIT 3. Les internautes PARTAGENT des informations sur des entreprises et des marques. Q13. Au cours de la  derni ère semaine , avez-vous recherché ou partagé des  informations ou des opinions  sur  …? (n=3 227)  20% / 29% / 18% Can. /  É-U  / R-U Au cours de la derni ère semaine Ont partag é des info rmations / opinions sur  une entreprise ou une marque avec d’autres internautes. 30% / 21% / 14% 18-34 / 35-54 / 55+ COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE
Ceux qui  PARTAGENT  des informations sur des marques en ligne sont  tr ès   curieux , et suivent et partagent des liens bien plus que la plupart des autres  internautes. Un tiers des internautes (35%)  écrivent des critiques de produits , tandis que  25% peuvent diffuser de l’information par le biais de leur blogue ou page  Personnelle dont ils s’occupent jusqu’ à  1,4 fois/jour. Q13. Au cours de la  derni ère semaine , avez-vous recherché ou partagé des  informations ou des opinions  sur  …? (n=3 227)  Q15 & Q16.  Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ?  (n=3 227) COMPORTEMENTS  SOCIAUX  EN LIGNE ONT PARTAGÉ  des infos sur  une marque/ entreprise  au cours de la dernière semaine Total internautes (A18+) PARTAGENT info sur une marque
PROFILS DES SEGMENTS ,[object Object],Autres preuves qu’ils sont curieux, les internautes qui  CONTRIBUENT  aux m édias sociaux  ou en  PARTAGENT  le contenu  recueillent des informations de mani ère traditionnelle 1   EN PLUS  d’ être eux-mêmes de  grands utilisateurs  de  contenu g énéré par d’autres usagers ,   par ex. des blogues 2 .  Ils s’adressent à plusieurs sources  afin de former une opinion fiable . Q10 - Concernant  les nouvelles et les actualités , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227)  Q11 - Concernant  les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous des informations  produites  par ... ? (n=3 227) 2 1
PROFILS DES SEGMENTS M ême s’ils REGARDENT les médias citoyens plus que les internautes en général, ceux qui PARTAGENT des infos sur des marques ne sont pas forcément de l’avis que la publicité est moins utile. Ces consommateurs curieux s’adressent à plusieurs sources  afin de former une opinion fiable. Q12. En utilisant une note de 1  à 10, veuillez indiquer votre degré d’accord avec les énoncés suivants ? Concernant des produits et des services, l’information produite par d’autres citoyens est  plus utile que l’information qu’on retrouve  dans   __________.  (n=3 227) Q 12. Concernant des produits et des services, l’information produite par d’autres citoyens est plus utile que l’information qu’on retrouve dans : (Tout  à fait d’accord  : 8-10 sur une  échelle de 1 à  10)
PROFILS DES SEGMENTS Ils passent plus de temps en ligne, presque 30 heures par semaine.  75-80% sont inscrits à des  réseaux sociaux  (2.6 en moyenne) o ù  ils passent plus de temps aussi. Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227) Q17.  Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs  réseaux sociaux  (par ex. :  Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=790)
PROFILS DES SEGMENTS 76%  de ceux qui  CONTRIBUENT  aux m édias sociaux ou   PARTAGENT  des infos sur des marques se connectent  à un réseau social toutes les semaines  (contre 62% des internautes). Sp écifiquement, ils sont plus susceptibles de se connecter   au travail  ou d’utiliser un  appareil alternatif . 3.2h Total internautes CONTRIBUENT toutes les semaines à une page, un blogue ou la critique d’un produit ONT PARTAGÉ de l’information sur une marque/entreprise au cours de la dernière semaine Q14. Combien d’heures avez-vous passées   sur Internet  au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ?  (n=3 227)  Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux  réseaux sociaux  ?  > R é pondants qui sont membres d’un réseau  social en ligne  (n=790)
PROFILS DES SEGMENTS Nous croyons qu’ils sont curieux et s’adressent  à un plus grand nombre de sources d’information parce qu’ils sont des  adopteurs pr é coces . Et ils croient  influencer  les choix de consommation de leur entourage. Q29.  Échantillonnage total  (n=3,227)
PROFILS DES SEGMENTS En g énéral , ils ont aussi une  opinion   favorable  de l’environnement des r éseaux sociaux … Q29.  Échantillon t otal (n=3 227)
PROFILS DES SEGMENTS …  et une  attitude   plut ôt  positive  concernant ce que les entreprises pourraient souhaiter accomplir en ligne.  Q29.  Échantillonnage t otal (n=3 227)
PROFILS DES SEGMENTS Par exemple, un sur cinq internautes qui PARTAGENT de l’info sur une marque s’est inscrit  à  un groupe d’appr éciation pour un produit et/ou une entreprise . Au total, 44% des  réseauteurs  sociaux  se sont inscrits  à au moins un groupe ou une page d’appréciation, avec une moyenne de 9 groupes par utilisateur .  Q25.  Êtes-vous ou avez-vous déjà été membre d’un  groupe  ou adepte d’une  page  en lien avec ... ?  > R éseauteurs sociaux  (n=1 898) Q26. Approximativement,  combien  de ces groupes avez-vous rejoints? > R éseauteurs  sociaux utilisant des pages d’appr éciation  (n=773)
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],CONCLUSIONS
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
CONCLUSIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Ceux qui partagent de  l’information sur des marques  sont curieux et ne sont pas du tout insensibles  à la publicité .
IMPLICATIONS ,[object Object],[object Object],Depuis toujours, les consommateurs sont « sociaux » et parlent de compagnies, de produits et de marques. Mais ils n’ont jamais eu de  mécanisme  pour le faire de façon  systématique  sur une quelconque  échelle .
IMPLICATIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
IMPLICATIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Les retombés des médias sociaux reposent sur le fait que les  consommateurs se tournent vers d’autres consommateurs pour de l’information sur des marques et des compagnies.
IMPLICATIONS ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Les retombées des médias sociaux reposent sur le fait que les  consommateurs se tournent vers d’autres consommateurs pour de l’information sur des marques et des compagnies.
LUC-ANDRÉ CORMIER V.-P. RECHERCHE MONTRÉAL 514.282.4688 [email_address] NOTE:   Nous serons heureux de répondre à vos questions et d’analyser les données selon la spécificité de vos besoins.

Contenu connexe

Tendances

Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
St John's
 
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routièrePO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
St John's
 
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
St John's
 
Eric duguay rep2400
Eric duguay  rep2400Eric duguay  rep2400
Eric duguay rep2400Éric Duguay
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internetAlexandre Martin
 
Les formes de démocratie participative
Les formes de démocratie participativeLes formes de démocratie participative
Les formes de démocratie participative
Cap'Com
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Franck Confino
 
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
Romain Fonnier
 
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantaisMéthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
Cap'Com
 
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
Mathilde Verdan
 
La communication politique, le digital et la génération Y.
La communication politique, le digital et la génération Y.La communication politique, le digital et la génération Y.
La communication politique, le digital et la génération Y.
Léa Bellaïche
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Frédéric GASNIER
 
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
Ville de Besançon
 
PO-ST : E-lobbying et santé
PO-ST : E-lobbying et santé PO-ST : E-lobbying et santé
PO-ST : E-lobbying et santé
St John's
 
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement socialActivisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
Emmanuel DABO
 
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
Tatiana Robert
 
Les réseaux sociaux numériques et la politique
Les réseaux sociaux numériques et la politiqueLes réseaux sociaux numériques et la politique
Les réseaux sociaux numériques et la politique
Laura Gertz
 
Communication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociauxCommunication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociaux
Université Blaise Pascal
 
Campagne electorale et web 2.0
Campagne electorale et web 2.0Campagne electorale et web 2.0
Campagne electorale et web 2.0Adverbia
 
Les mobinautes (2010)
Les mobinautes (2010)Les mobinautes (2010)
Les mobinautes (2010)
Ardesi Midi-Pyrénées
 

Tendances (20)

Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
Web 2.0 et communication des structures culturelles avec leur public
 
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routièrePO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
PO-ST : Stratégies web 2.0 de la politique de sécurité routière
 
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
PO-ST : Le web 2.0, une révolution de la communication des ONG ?
 
Eric duguay rep2400
Eric duguay  rep2400Eric duguay  rep2400
Eric duguay rep2400
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internet
 
Les formes de démocratie participative
Les formes de démocratie participativeLes formes de démocratie participative
Les formes de démocratie participative
 
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
Revue des collectivités locales. Dossier "Réseaux sociaux les collectivités...
 
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
Comprendre le rôle d’internet dans le quotidien des consommateurs - Indice d'...
 
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantaisMéthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
Méthode et fonctionnement du dialogue citoyen nantais
 
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
Mémoire : La communication par les médias sociaux au sein des collectivités t...
 
La communication politique, le digital et la génération Y.
La communication politique, le digital et la génération Y.La communication politique, le digital et la génération Y.
La communication politique, le digital et la génération Y.
 
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
Réseaux sociaux : les collectivités à l'epreuve du 2.0
 
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
[Mémoire] Réseaux sociaux & collectivité territoriale, Stratégie de Communica...
 
PO-ST : E-lobbying et santé
PO-ST : E-lobbying et santé PO-ST : E-lobbying et santé
PO-ST : E-lobbying et santé
 
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement socialActivisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
Activisme 2.0 de l acteur culturel africain et changement social
 
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
Le troll dans le militantisme politique : quels enjeux sur le débat public fr...
 
Les réseaux sociaux numériques et la politique
Les réseaux sociaux numériques et la politiqueLes réseaux sociaux numériques et la politique
Les réseaux sociaux numériques et la politique
 
Communication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociauxCommunication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociaux
 
Campagne electorale et web 2.0
Campagne electorale et web 2.0Campagne electorale et web 2.0
Campagne electorale et web 2.0
 
Les mobinautes (2010)
Les mobinautes (2010)Les mobinautes (2010)
Les mobinautes (2010)
 

En vedette

Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
Experiencia Trading
 
Symantec Infographic: The psychology of trust in websites
Symantec Infographic: The psychology of trust in websitesSymantec Infographic: The psychology of trust in websites
Symantec Infographic: The psychology of trust in websites
CheapSSLsecurity
 
Innovation Jubilation
Innovation JubilationInnovation Jubilation
Innovation Jubilation
Murat Can Demir
 
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
Jeff VanDrimmelen
 
Five W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
Five W's of Wildcard SSL Certificate - InfographicFive W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
Five W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
CheapSSLsecurity
 
Demanda y oferta 1
Demanda y oferta 1Demanda y oferta 1
Demanda y oferta 1
Edisson Moreno Zurita
 
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
Dan Usher
 
柱梁箍筋自動化與 營建節能減碳
柱梁箍筋自動化與營建節能減碳柱梁箍筋自動化與營建節能減碳
柱梁箍筋自動化與 營建節能減碳
editor taiwan
 
The Psychology of Earlystage Investing
The Psychology of Earlystage InvestingThe Psychology of Earlystage Investing
The Psychology of Earlystage Investing
Andy Forbes
 
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
Ipsos UK
 
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish TaleTCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
TCUK Conference
 
CóMo Se Abraza
CóMo Se AbrazaCóMo Se Abraza
CóMo Se Abraza
guestc892c
 
Contrataciones empleo con apoyo.
Contrataciones empleo con apoyo.Contrataciones empleo con apoyo.
Contrataciones empleo con apoyo.
José María
 
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: PrecognoxNLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
Zoltan Varju
 
Symantec Infographic - The State of Cyber Security
Symantec Infographic - The State of Cyber SecuritySymantec Infographic - The State of Cyber Security
Symantec Infographic - The State of Cyber Security
CheapSSLsecurity
 
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion iiGuia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
Aleyda Ortiz
 
Zacarias monsalbe educacion fisica
Zacarias monsalbe educacion fisicaZacarias monsalbe educacion fisica
Zacarias monsalbe educacion fisica
Zacarias Monsalbe
 
Getting to know each other better
Getting to know each other betterGetting to know each other better
Getting to know each other better
col.lab | collaboration laboratory
 

En vedette (18)

Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
Grafico diario del dax perfomance index para el 08 03-2013
 
Symantec Infographic: The psychology of trust in websites
Symantec Infographic: The psychology of trust in websitesSymantec Infographic: The psychology of trust in websites
Symantec Infographic: The psychology of trust in websites
 
Innovation Jubilation
Innovation JubilationInnovation Jubilation
Innovation Jubilation
 
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
The Power of Facebook Ads - Target Specific Demographics | Facebook Marketing...
 
Five W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
Five W's of Wildcard SSL Certificate - InfographicFive W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
Five W's of Wildcard SSL Certificate - Infographic
 
Demanda y oferta 1
Demanda y oferta 1Demanda y oferta 1
Demanda y oferta 1
 
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
2014-04-05 - SPSPhilly - Authentication and Authorization
 
柱梁箍筋自動化與 營建節能減碳
柱梁箍筋自動化與營建節能減碳柱梁箍筋自動化與營建節能減碳
柱梁箍筋自動化與 營建節能減碳
 
The Psychology of Earlystage Investing
The Psychology of Earlystage InvestingThe Psychology of Earlystage Investing
The Psychology of Earlystage Investing
 
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
December14 pol monitor charts final_evening standard_economy_wr_v1_171214
 
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish TaleTCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
TCUK 2012, Leah Guren, A Fish Tale
 
CóMo Se Abraza
CóMo Se AbrazaCóMo Se Abraza
CóMo Se Abraza
 
Contrataciones empleo con apoyo.
Contrataciones empleo con apoyo.Contrataciones empleo con apoyo.
Contrataciones empleo con apoyo.
 
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: PrecognoxNLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
NLP meetup 2016.10.05 - Szabó Martina Katalin: Precognox
 
Symantec Infographic - The State of Cyber Security
Symantec Infographic - The State of Cyber SecuritySymantec Infographic - The State of Cyber Security
Symantec Infographic - The State of Cyber Security
 
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion iiGuia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
Guia de estudio de la materia de ciencias de la comunicacion ii
 
Zacarias monsalbe educacion fisica
Zacarias monsalbe educacion fisicaZacarias monsalbe educacion fisica
Zacarias monsalbe educacion fisica
 
Getting to know each other better
Getting to know each other betterGetting to know each other better
Getting to know each other better
 

Similaire à Enquete Medias sociaux 2009 - Rapport

Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
guesteb055b8
 
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010Luc-Andre Cormier
 
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
guesta2add3e
 
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
Guillaume Brunet
 
Présentation médias sociaux - Campus Cossette
Présentation médias sociaux - Campus CossettePrésentation médias sociaux - Campus Cossette
Présentation médias sociaux - Campus Cossette
Guillaume Brunet
 
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
Luc-Andre Cormier
 
Conclusion courriels
Conclusion courrielsConclusion courriels
Conclusion courriels
Luc-Andre Cormier
 
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
Caroline VLAEMINCK
 
Conclusion Facebook
Conclusion FacebookConclusion Facebook
Conclusion Facebook
Luc-Andre Cormier
 
Social media observatory (France) - 2008
Social media observatory (France) - 2008Social media observatory (France) - 2008
Social media observatory (France) - 2008Ifop
 
Conclusion Marques
Conclusion MarquesConclusion Marques
Conclusion Marques
Luc-Andre Cormier
 
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...S. Jochems UQAM
 
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...S. Jochems UQAM
 
Humain au coeur des stratgies web
Humain au coeur des stratgies webHumain au coeur des stratgies web
Humain au coeur des stratgies webAziz El messaoudi
 
Humain Au Coeur Des Stratégies Web
Humain Au Coeur Des Stratégies WebHumain Au Coeur Des Stratégies Web
Humain Au Coeur Des Stratégies Web
PatBQc
 
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
Monsieur Nobody
 
Partis politiques-web-2803-media
Partis politiques-web-2803-mediaPartis politiques-web-2803-media
Partis politiques-web-2803-media2803 MEDIA
 
Etude Twitter et les regions
Etude Twitter et les regionsEtude Twitter et les regions
Etude Twitter et les regionsAdverbia
 
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociauxBaromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
Scanblog
 
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociauxMédias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Clara Delcroix
 

Similaire à Enquete Medias sociaux 2009 - Rapport (20)

Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
Naviguer Dans Le Chaos ARIM Mtl 20100330
 
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010
Médias sociaux ARIM Montréal 30 mars 2010
 
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
Media Sociaux PatrimoLes médias sociaux - Comment s'y retrouver?ine Canadien ...
 
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
LES MÉDIAS SOCIAUX - COMENT S’Y RETROUVER?
 
Présentation médias sociaux - Campus Cossette
Présentation médias sociaux - Campus CossettePrésentation médias sociaux - Campus Cossette
Présentation médias sociaux - Campus Cossette
 
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
Journée Infopresse - Les jeunes 1er décembre 2009
 
Conclusion courriels
Conclusion courrielsConclusion courriels
Conclusion courriels
 
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
Charte des médias sociaux du Centre Regional Information Jeunesse
 
Conclusion Facebook
Conclusion FacebookConclusion Facebook
Conclusion Facebook
 
Social media observatory (France) - 2008
Social media observatory (France) - 2008Social media observatory (France) - 2008
Social media observatory (France) - 2008
 
Conclusion Marques
Conclusion MarquesConclusion Marques
Conclusion Marques
 
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...
PraTIC-ô-Pratiques Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux s...
 
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...
PraTIC-ô-Pratiques: Qu'est-ce que ça change de s'engager à l'ère des réseaux ...
 
Humain au coeur des stratgies web
Humain au coeur des stratgies webHumain au coeur des stratgies web
Humain au coeur des stratgies web
 
Humain Au Coeur Des Stratégies Web
Humain Au Coeur Des Stratégies WebHumain Au Coeur Des Stratégies Web
Humain Au Coeur Des Stratégies Web
 
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
Medias Sociaux de nouveaux outils pour votre communication.
 
Partis politiques-web-2803-media
Partis politiques-web-2803-mediaPartis politiques-web-2803-media
Partis politiques-web-2803-media
 
Etude Twitter et les regions
Etude Twitter et les regionsEtude Twitter et les regions
Etude Twitter et les regions
 
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociauxBaromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
Baromètre ECHO : les français face aux médias sociaux
 
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociauxMédias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
Médias traditionnels, nouveaux médias et médias sociaux
 

Plus de Luc-Andre Cormier

Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
Luc-Andre Cormier
 
Social Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
Social Media Webinar to Association of Canadian AdvertisersSocial Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
Social Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
Luc-Andre Cormier
 
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
Luc-Andre Cormier
 
Social Media Study 2009 by People from Cossette
Social Media Study 2009 by People from CossetteSocial Media Study 2009 by People from Cossette
Social Media Study 2009 by People from Cossette
Luc-Andre Cormier
 
Conclusion Share
Conclusion ShareConclusion Share
Conclusion Share
Luc-Andre Cormier
 
Conclusion Partage
Conclusion PartageConclusion Partage
Conclusion Partage
Luc-Andre Cormier
 

Plus de Luc-Andre Cormier (6)

Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
Activité des applications mobiles de Météomédia vs. The Weather Network
 
Social Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
Social Media Webinar to Association of Canadian AdvertisersSocial Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
Social Media Webinar to Association of Canadian Advertisers
 
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
Cellulaires Intention Achat au Québec en 2010
 
Social Media Study 2009 by People from Cossette
Social Media Study 2009 by People from CossetteSocial Media Study 2009 by People from Cossette
Social Media Study 2009 by People from Cossette
 
Conclusion Share
Conclusion ShareConclusion Share
Conclusion Share
 
Conclusion Partage
Conclusion PartageConclusion Partage
Conclusion Partage
 

Enquete Medias sociaux 2009 - Rapport

  • 1. ENQUÊTE MÉDIAS SOCIAUX Rapport CANADA
  • 2. TABLE DES MATIÈRES Profils des segments Comportements 45 Conclusion 38 28 M édias sociaux 22 R éseaux sociaux 15 Temps pass é sur Internet 8 Informations et conversations sur Internet 5 Introduction 3 M é thodologie Page
  • 4. M É THODOLOGIE Objectifs Cossette a mandaté Impact Recherche, sa division de recherche marketing, pour étudier les consommateurs qui utilisent les m é dias sociaux . Plus particuli èrement , nous avons regard é la pénétration, les objectifs, le comportement et les attitudes envers les médias sociaux . Population Internautes d’au moins 18 ans au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Échantillonnage Simple au hasard parmi deux panels s éparé s Collecte de donn ées Sondage en ligne, questionnaire auto-administré du 26 juin au 17 juillet 2009 Marge d’erreur Taille d’ échantillonnage : 3 227 r é pondants Pond ération Sexe , â ge et sous-r é gion g é ographique. Les r é sultats totaux refl ètent la moyenne de trois g éographies (c’est- à-dire sans pond ération pour la taille des populations ) Sources de pond ération et tailles d’échantillonnage : Canada - Statistique Canada, Recensement 2006, n=1 225 É .-U. - U.S. Census Bureau, 2005-2007 American Community Survey, n=1 001 Royaume-Uni - Office for National Statistics, 2001 Census data, n=1 001
  • 5. INTRODUCTION NOTE: Nous serons heureux de répondre à vos questions et d’analyser les données selon la spécificité de vos besoins. Luc-André Cormier Vice-président recherche 514-282-4688 [email_address]
  • 6.
  • 7.
  • 8. LES INFORMATIONS ET LES CONVERSATIONS SUR INTERNET
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12.
  • 13. CONVERSATIONS EN LIGNE Q8-9. Lorsque vous partagez des informations sur Internet, de quoi parlez-vous le plus souvent ? Quels sont les autres sujets dont vous discutez g énéralement ? (n=3 227). Les loisirs sont le sujet le plus discut é en ligne, tandis que les produits commerciaux sont un sujet de conversation pour : - 29% des internautes; - 35% des hommes; - 35% des 18-24 ans (50% au Canada). 45% 42% 40% 38% 35% 32% 29% 58% É-U & Royaume-Uni, Hommes, 18-24 Royaume-Uni (55%) 18-34 (62%) Femmes - Premi ère mention la plus populaire (19%) Royaume-Uni (40%) É-U (46%) Hommes – Premi ère mention la plus populaire (26%)
  • 14. REGARDER VS PARTAGER Les informations commerciales g énèrent plus d’activité en ligne que tout autre sujet . Chaque semaine , 75% des internautes s’impliquent avec de l’information sur une entreprise, un produit ou une marque . 33% partageront cette information avec d’autres internautes (48% pour les 18-24 ans). Q13. Au cours de la derni è re semaine , avez-vous recherch é ou partagé sur Internet des informations ou des opinions sur ... ? > R é pondants qui ont utilis é Internet au cours de la derni è re semaine (n=3 227) 30% / 41% / 23% 40% / 44% / 36% 25% / 28% / 16% 27% / 50% / 27% 16% / 32% / 12% Proportion Can. / É-U / R-U 18-24 (48%) Les Am é ricains partagent plus d’informations en ligne, surtout concernant des questions sociales ou politiques.
  • 15. TEMPS PASS É SUR INTERNET
  • 16. Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) TEMPS PASS É SUR INTERNET Les Am é ricains passent plus de temps en ligne que les Canadiens ou les Britanniques. - Ils passent aussi deux fois plus de temps à utiliser Internet sur un appareil autre qu’un ordinateur . * Total internautes
  • 17. Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831) TEMPS PASS É SUR INTERNET Les internautes d éclarent passer 19% de leur temps en ligne sur des réseaux sociaux . Ce pourcentage monte en fl èche à : - 33% pour ceux avec 50+ « amis » ou « connexions ». - 32% pour ceux qui se connectent aux r éseaux sociaux 5+ fois par semaine. 24,2 heures per capita* par semaine ( moyenne des 3 march és ) Ao ût 2009 : Selon Nielsen, 17% du temps pass é sur Internet est pass é sur les r éseaux sociaux et des blogues , c.- à-d. presque le triple du chiffre de l’ann ée dernière . Royaume-Uni 15% * Total internautes, y compris les utilisateurs et les non-utilisateurs des r éseaux sociaux
  • 18. Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831) TEMPS PASS É SUR INTERNET Les r éseaux sociaux représentent un tiers de l’activité en ligne sur des appareils autres qu’un ordinateur, comme par exemple un téléphone cellulaire .
  • 19. Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831) TEMPS PASS É SUR INTERNET Aux Etats-Unis, l es r éseaux sociaux représentent 41% de l’activit é en ligne sur des appareils autres qu’un ordinateur, comme par exemple un téléphone cellulaire . Les Am é ricains sont également plus susceptibles de surfer sur les réseaux sociaux au travail ou à l’école.
  • 20. TEMPS PASS É SUR INTERNET Les hommes passent plus de temps en ligne mais proportionnellement les femmes passent plus de temps sur des r éseaux sociaux. Les internautes plus jeunes (18-24 ans) disent qu’ils passent 32% de leur temps sur des r éseaux sociaux . Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831)
  • 21. Comme l’Internet, les r éseaux sociaux deviennent un moyen, accessible à tout le monde, pour se connecter aux consommateurs au foyer, au travail et en mouvement . Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831) Ont utilis é Internet au cours de la derni ère semaine Ont utilis é des réseaux sociaux au cours de la dernière semaine TEMPS PASSÉ SUR INTERNET R-U & hommes 44% 25-34 ans 30% 20% 18-34 ans 32%
  • 23. R ÉSEAUX SOCIAUX Les internautes canadiens sont les plus susceptibles d’ être inscrits aux réseaux sociaux (70%) mais les Am éricains y passent le plus de temps (9,3 heures). Les consommateurs plus jeunes sont actifs sur plus de r éseaux (moyenne 2,6), ce qui est également le cas pour les hommes (2,4) par rapport aux femmes (2,0). Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q17. Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs réseaux sociaux (par ex. : Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=1 831) 2.1 2.6 2.0 2.6 2.5 2.1 2.0 1.7 Moy. de r éseaux auxquels l’utilisateur est inscrit :
  • 24.
  • 25. La moiti é des internautes se connectent à Facebook 10 fois par semaine. Aux États-Unis , 28% se connectent à Myspace contre 4% au Canada et 5% au Royaume-Uni. Twitter est plus populaire aux É-U (14% toutes les semaines) qu’au Royaume-Uni (8%) ou bien au Canada (5%). Q17. Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs réseaux sociaux (par ex. : Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q19. Êtes-vous personnellement inscrit, c’est-à-dire avez-vous un compte, auprès des réseaux sociaux suivants ? Q20. Combien de fois avez-vous consult é les réseaux sociaux suivants au cours de la dernière semaine ? (n=variable) R ÉSEAUX SOCIAUX
  • 26. Sept personnes parmi les 18-34 ans sur dix se connectent à Facebook presque deux fois par jour, en moyenne. Les internautes canadiens sont les plus susceptibles de se connecter à Facebook . Q17. Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs réseaux sociaux (par ex. : Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q19. Êtes-vous personnellement inscrit, c’est-à-dire avez-vous un compte, auprès des réseaux sociaux suivants ? Q20. Combien de fois avez-vous consult é les réseaux sociaux suivants au cours de la dernière semaine ? (n=variable) R ÉSEAUX SOCIAUX Avec 45% des internautes qui s’y connectent toutes les semaines, Facebook est 60% plus populaire aux É-U que Myspace, qui a 28%. Se sont connectés à au cours de la dernière semaine É-U
  • 27.
  • 28. Rester en contact devient difficile lorsque vous avez des amis diff érents dans 5 mondes séparés . C’est le cas pour 19% des internautes et 40% des 18-24 ans . Q33. Combien de «  mondes s éparés  » entretenez-vous, à savoir avez-vous des amis différents, à des endroits différents pour des activités différentes ? > Tous les r é pondants (n=1 225) É-U (19%) É-U (16%) CAN (13%) Hommes (25%) É-U (19%) 16% des 35-44 ans restent en contact avec des amis de l’ école secondaire R ÉSEAUX SOCIAUX 25% à 35% des 18-24 ans ont des « mondes s éparés  » dans un de ces 5 contextes.
  • 29. COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE ET PROFILS DES SEGMENTS
  • 30. COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE Sur les m édias sociaux : - L’auditoire REGARDE et R ÉAGIT À ce que - Les émetteurs PARTAGENT et CONTRIBUENT . Partager des liens et recommander du contenu utile Évaluer quelque chose (par ex. : une é chelle d’ évaluation de cinq étoiles ) Lire des blogues ou pages Web personnelles Écrire une critique sur des produits ou services Partager des informations sur soi Écrire des commentaires sur les pages personnelles ou les blogues d’autres gens Chercher ou lire ce que d’autres gens partagent sur eux-m êmes Mettre à jour une page Web personnelle ou un blogue T élécharger des photos/vid é os afin de les partager avec d’autres gens Suivre des liens que d’autres gens ont trouv és intéressants Regarder les photos/vid é os t éléchargées par d’autres gens CONTRIBUER PARTAGER R ÉAGIR REGARDER ÉMETTEURS (LES M É DIAS) R ÉCEPTEURS (L’AUDITOIRE)
  • 31. Une forte proportion des internautes REGARDE ( > 57%), R ÉAGIT À ( > 39%) et PARTAGE ( > 37%) du contenu sur les m édias sociaux toutes les semaines . Presque un sur cinq internautes CONTRIBUE aux médias sociaux en écrivant des évaluations et un sur sept met à jour une page personnelle ou un blogue. Q15 & Q16. Au cours de la dernière semaine, combien de fois avez-vous ... ? (n=3 227) REGARDER R ÉAGIR PARTAGER CONTRIBUER COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE
  • 32. FAIT 1 Il y a un public qui REGARDE les m édias citoyens . Consultent des nouvelles ou des informations concernant un produit qui ont été produites par « d’autres citoyens ». Q10 - Concernant les nouvelles et les actualités , consultez-vous des informations produites par ... ? (n=3 227) Q11 - Concernant les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous des informations produites par ... ? (n=3 227) 39% / 27% / 17% 18-34 / 35-54 / 55+ COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE 24% / 30% / 31% Can. / É-U / R-U
  • 33. COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE Lorsqu’ils ont été interrogés à savoir si les m édias citoyens sont plus utiles que la publicit é , la moiti é de ceux qui regardaient cette forme de contenu semblaient être d’accord . Q12. En utilisant une note de 1 à 10, veuillez indiquer votre degré d’accord avec les énoncés suivants ? Concernant les produits et les services, l’information produite par d’autres citoyens est plus cr édible que la publicité dans .... (n=3 227) Regardent le m édia citoyen Q 12. Concernant les produits et les services, l’information produite par d’autres citoyens est plus cr édible que : (Tout à fait d’accord : 8-10 sur é chelle de 1 à 10) REGARDENT les médias citoyens
  • 34. Les internautes qui consultent des nouvelles ou des informations sur un produit qui sont produites par d’autres citoyens sont plus susceptibles que les internautes en g énéral de CONTRIBUER du contenu eux-m êmes . Trois sur cinq suivent et partagent des liens qu’ils trouvent int éressants , bien qu’ils les partagent moins fr équemment que d’autres internautes. Q15 & Q16. Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ? (n=3 227) Q10 - Concernant les nouvelles et les actualités , consultez-vous des informations produites par ... ? (n=3 227) Q11 - Concernant les produits et services , et en excluant la publicit é , consultez-vous des informations produites par ... ? (n=3 227) REGARDENT les médias citoyens COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE Total internautes (A18+) REGARDENT les m é dias citoyens
  • 35. FAIT 2 Les internautes CONTRIBUENT activement aux m é dias sociaux. Ont mis à jour une page personnelle / un blogue OU Ont écrit une critique d’un produit. 44% / 30% / 22% 18-34 / 35-54 / 55+ Au cours de la derni ère semaine Q15 & Q16. Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ? (n=3 227) COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE 28% / 36% / 32% Can. / É-U / R-U
  • 36. La moiti é des internautes qui CONTRIBUENT des m édias sociaux regarde des blogues 9.8 fois par semaine et y laisse des commentaires presque aussi souvent. Ils sont aussi plus susceptibles de suivre et partager des liens qu’ils trouvent tous les jours. Q15 & Q16. Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ? (n=3 227) COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE CONTRI- BUENT toutes les semaines à une page perso, un blogue ou une critique d’un produit Total internautes (A18+) CONTRIBUENT blogue ou critique
  • 37. FAIT 3. Les internautes PARTAGENT des informations sur des entreprises et des marques. Q13. Au cours de la derni ère semaine , avez-vous recherché ou partagé des informations ou des opinions sur …? (n=3 227) 20% / 29% / 18% Can. / É-U / R-U Au cours de la derni ère semaine Ont partag é des info rmations / opinions sur une entreprise ou une marque avec d’autres internautes. 30% / 21% / 14% 18-34 / 35-54 / 55+ COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE
  • 38. Ceux qui PARTAGENT des informations sur des marques en ligne sont tr ès curieux , et suivent et partagent des liens bien plus que la plupart des autres internautes. Un tiers des internautes (35%) écrivent des critiques de produits , tandis que 25% peuvent diffuser de l’information par le biais de leur blogue ou page Personnelle dont ils s’occupent jusqu’ à 1,4 fois/jour. Q13. Au cours de la derni ère semaine , avez-vous recherché ou partagé des informations ou des opinions sur …? (n=3 227) Q15 & Q16. Au cours de la dern ière semaine, avec quelle fréquence avez-vous ... ? (n=3 227) COMPORTEMENTS SOCIAUX EN LIGNE ONT PARTAGÉ des infos sur une marque/ entreprise au cours de la dernière semaine Total internautes (A18+) PARTAGENT info sur une marque
  • 39.
  • 40. PROFILS DES SEGMENTS M ême s’ils REGARDENT les médias citoyens plus que les internautes en général, ceux qui PARTAGENT des infos sur des marques ne sont pas forcément de l’avis que la publicité est moins utile. Ces consommateurs curieux s’adressent à plusieurs sources afin de former une opinion fiable. Q12. En utilisant une note de 1 à 10, veuillez indiquer votre degré d’accord avec les énoncés suivants ? Concernant des produits et des services, l’information produite par d’autres citoyens est plus utile que l’information qu’on retrouve dans __________. (n=3 227) Q 12. Concernant des produits et des services, l’information produite par d’autres citoyens est plus utile que l’information qu’on retrouve dans : (Tout à fait d’accord : 8-10 sur une échelle de 1 à 10)
  • 41. PROFILS DES SEGMENTS Ils passent plus de temps en ligne, presque 30 heures par semaine. 75-80% sont inscrits à des réseaux sociaux (2.6 en moyenne) o ù ils passent plus de temps aussi. Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q17. Êtes-vous personnellement inscrit à un ou à plusieurs réseaux sociaux (par ex. : Facebook, MySpace, Windows Live Spaces, autre) n=3 227 Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=790)
  • 42. PROFILS DES SEGMENTS 76% de ceux qui CONTRIBUENT aux m édias sociaux ou PARTAGENT des infos sur des marques se connectent à un réseau social toutes les semaines (contre 62% des internautes). Sp écifiquement, ils sont plus susceptibles de se connecter au travail ou d’utiliser un appareil alternatif . 3.2h Total internautes CONTRIBUENT toutes les semaines à une page, un blogue ou la critique d’un produit ONT PARTAGÉ de l’information sur une marque/entreprise au cours de la dernière semaine Q14. Combien d’heures avez-vous passées sur Internet au cours de la dernière semaine, soit pour surfer, envoyer des courriels, clavarder, jouer à des jeux ou pour toutes autres activités en ligne ? (n=3 227) Q18. Vous avez dit passer le temps suivant sur Internet au cours de la derni ère semaine pour différentes activités. De ce temps, combien était consacré aux réseaux sociaux ? > R é pondants qui sont membres d’un réseau social en ligne (n=790)
  • 43. PROFILS DES SEGMENTS Nous croyons qu’ils sont curieux et s’adressent à un plus grand nombre de sources d’information parce qu’ils sont des adopteurs pr é coces . Et ils croient influencer les choix de consommation de leur entourage. Q29. Échantillonnage total (n=3,227)
  • 44. PROFILS DES SEGMENTS En g énéral , ils ont aussi une opinion favorable de l’environnement des r éseaux sociaux … Q29. Échantillon t otal (n=3 227)
  • 45. PROFILS DES SEGMENTS … et une attitude plut ôt positive concernant ce que les entreprises pourraient souhaiter accomplir en ligne. Q29. Échantillonnage t otal (n=3 227)
  • 46. PROFILS DES SEGMENTS Par exemple, un sur cinq internautes qui PARTAGENT de l’info sur une marque s’est inscrit à un groupe d’appr éciation pour un produit et/ou une entreprise . Au total, 44% des réseauteurs sociaux se sont inscrits à au moins un groupe ou une page d’appréciation, avec une moyenne de 9 groupes par utilisateur . Q25. Êtes-vous ou avez-vous déjà été membre d’un groupe ou adepte d’une page en lien avec ... ? > R éseauteurs sociaux (n=1 898) Q26. Approximativement, combien de ces groupes avez-vous rejoints? > R éseauteurs sociaux utilisant des pages d’appr éciation (n=773)
  • 47.
  • 48.
  • 49.
  • 50.
  • 51.
  • 52.
  • 53.
  • 54.
  • 55.
  • 56.
  • 57.
  • 58. LUC-ANDRÉ CORMIER V.-P. RECHERCHE MONTRÉAL 514.282.4688 [email_address] NOTE: Nous serons heureux de répondre à vos questions et d’analyser les données selon la spécificité de vos besoins.

Notes de l'éditeur

  1. Analyse :
  2. Analyse :
  3. Analyse :
  4. Analyse :
  5. Analyse :
  6. Analyse :
  7. Analyse :
  8. Analyse :
  9. Analyse :
  10. Analyse : 58% de l’Internet visitent un r éseau social toutes les semaines en moyenne 3.7 fois
  11. Analyse
  12. Analyse :
  13. Analyse:
  14. Analyse :
  15. Analyse :
  16. Analyse :
  17. Analyse :
  18. Analyse :
  19. Analyse : 18-24 = 51%
  20. Analyse :
  21. Analyse :
  22. Analyse :
  23. Analyse :
  24. Analyse :
  25. Analyse :
  26. Analyse :
  27. Analyse :
  28. Analyse :
  29. Analyse :
  30. Aux États-Unis, environ 25% des internautes sont tout à fait d’accord (8-10) que les nouvelles produites par les utilisateurs sont PLUS crédible que les source traditionnelles des nouvelles, peu importe si c’est la télé (26), la radio (20), les magazines (19) ou les journaux (24). Ceci est systématiquement et significativement plus haut qu’au Canada ou au Royaume-Uni où les sources de nouvelles traditionnelles ont plus de succès. Les médias traditionnels au Canada avaient les meilleurs résultats des trois.
  31. Nous avons constat é que les gens s’adressent au contenu généré par des utilisateurs. Donc, il y a un public pour ceux qui veulent partager de l’information sur une marque en ligne .
  32. C’est en filtrant l’image de marque proposée par l’annonceur dans les canaux push traditionnels que l’émetteur s’approprie une marque, étape essentielle avnat qu’il ne se plaise à véhiculer son regard personnel.