SlideShare une entreprise Scribd logo
La hernie discale lombaire Point de vue du chirurgien Henry Parent, Manuel Delhaye, Rémi Prébet Centre du Rachis Clinique Saint Léonard FMC 11/01/2011
Physiopathologie du conflit discoradiculaire La douleur radiculaire par hernie discale est la résultante : D’un conflit  mécanique  : compression de la racine par la hernie Et d’un conflit  chimique  : inflammation de la racine par la hernie
Le syndrome radiculaire Le trajet douloureux est souvent bien précisé par le patient. Palpation vertébrale :  déclenchement de la douleur (signe de la sonnette). Manœuvre de Lasègue : l’angle d’apparition de la douleur est lié à la tension radiculaire. L’examen neurologique recherche un déficit moteur, sensitif, et des ROT
Topographie du syndrome radiculaire Sciatique L5 Trajet: Fesse   Partie postéro externe cuisse et jambe.   En avant malléole externe.   Dos du pied et gros orteil. Déficit musculaire des loges antérieures et antéroexterne : marche sur talon impossible. Déficit du Moyen Fessier ++++ Hypoesthésie du dos du pied.
Topographie du syndrome radiculaire Sciatique S1 Trajet: Face postérieure cuisse et mollet.   Tendon d’Achille.   Région rétromalléolaire externe.   Bord externe de la plante du pied en direction    des 2 derniers orteils. Abolition du réflexe achilléen (spécifique à S1) Déficit des muscles de la loge postérieure: marche impossible sur la pointe des pieds
Topographie du syndrome radiculaire Cruralgie L3:  Face antéro interne cuisse et genou Abolition du reflexe rotulien Déficit quadriceps et psoas Cruralgie L4 Face antéro externe cuisse, crête tibiale Abolition réflexe rotulien Déficit quadriceps et JA
Facteurs de gravité d’une Lomboradiculalgie Déficit moteur  ≤ 2 surtout si récent  Si une paralysie importante apparaît alors que la douleur cède = tableau de section radiculaire (pronostique sombre)
Facteurs de gravité d’une Lomboradiculalgie Syndrome de la queue de cheval = la vraie urgence RAU ou incontinence Incontinence annale Hypoesthésie en selle La sciatique hyperalgique n’est pas un facteur de gravité
Diagnostique différentiel des radiculalgies d’origine discale Localisation tumorale osseuse. Tumeur intrarachidienne : Neurinome, épidurite métastatique. Spondylodiscite avec épidurite. Atteinte radiculaire ou tronculaire extra rachidienne (formation tumorale du petit bassin) Canal lombaire rétréci arthrosique. Kyste synovial articulaire postérieur.
Imagerie  Radio standard : lyse istmique associée Scanner : suffisant si le tableau est typique IRM :  Diagnostic plus douteux canal étroit Rachis déjà opéré (avec injection de gadolinium)
Traitement médical d’une lomboradiculalgie Efficace dans 90 à 95 % des cas Repos en phase aigue AINS en cure courte (15 j) Corticothérapie Par voie générale Par voie locale (épidurale) Antalgique (morphinique si besoin) Traitement préventif de récidive Kinésithérapie (contrôle lombopelvien) Réduction surcharge pondérale Adaptation du poste de travail
Quand la chirurgie ? Urgence  (queue de cheval) Echec du traitement médical  Ce n’est pas la taille de la hernie
Quand la chirurgie Relation du patient au temps et à la douleur Le temps peut être bénéfique  ( guérison ) Le temps peut être néfaste (neuropathie, perte d’un emploi)  Contexte ( âge, travail ) L’analyse du terrain est primordiale
Quand la chirurgie ? Prise de décision en collaboration avec les différents acteurs de santé Médecin du travail Médecin traitant Rhumatologue …..
Quelle chirurgie proposée ? Quelque soit la technique, le but est de décomprimer la racine. Bon résultat fonctionnel dans 80 à 98% des cas selon les séries. Amélioration de la radiculalgie, souvent dès le réveil du patient. Pas ou peu d’amélioration de la lombalgie  Patient informé +++.
Risque de la chirurgie Neurologique Infectieux Récidive (6%) Qualité du résultat ++++ Durée d’arrêt de travail..
Pationnaire
 
Le mini abord dans la hernie discale Faire la même chose mais par des voies d’abord plus petites Ecarteurs spéciaux tubulaires (Métrix) Endoscopie (technique de Bordeaux)
 
 
 
Intérêt du mini-invasif  dans la hernie discale Moins grande cicatrice (surtout intéressant en cas de surcharge pondérale) Durée de séjour un peu plus courte  Moins d’antalgique en postopératoire
Mais l’Intérêt du mini-invasif est relatif Pas significatif en terme de délai de reprise de travail et de résultat global à long terme Taux de récidive identique
Les autres techniques Laser Techniques percutanées Reviennent à la mode alors quelles avaient été abandonnées .
Conclusion   La clinique : trajet douloureux Urgence : queue de cheval  Décision chirurgicale fonction de la hernie mais également du terrain pour répondre à la  question : qui et quand ?
Conclusion   Les techniques mini-invasives sont intéressantes, doivent etre développées mais ne doivent pas modifier notre stratégie en matière d’indication. Les bonnes questions du chirurgien sont « faut-il ou non opérer et quand ? » le choix de la technique est important mais secondaire. S’avoir s’entourer pour prendre la bonne décision L’information au patient est primordiale

Contenu connexe

Tendances

Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
killua zoldyck
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
killua zoldyck
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fractures
fteiti wadhah
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
Mede Space
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Hernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques ai
Hana Hanouna
 
cour residents FESF 2022 (2).pptx
cour residents  FESF 2022 (2).pptxcour residents  FESF 2022 (2).pptx
cour residents FESF 2022 (2).pptx
ZeynebBoutouchent
 
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des piedsPieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
killua zoldyck
 
Hernie discale lombaire
Hernie discale lombaireHernie discale lombaire
Hernie discale lombaire
Renaud Biemans
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrusFractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Hamlaoui Saddek
 
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Smail Rezzik
 
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptxSEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
firaschaouch1
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
Mehdi Razzok
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaule
kadri med
 

Tendances (20)

Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
Facture cartilage
Facture cartilageFacture cartilage
Facture cartilage
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fractures
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
 
Otospongiose
OtospongioseOtospongiose
Otospongiose
 
Hernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques ai
 
cour residents FESF 2022 (2).pptx
cour residents  FESF 2022 (2).pptxcour residents  FESF 2022 (2).pptx
cour residents FESF 2022 (2).pptx
 
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des piedsPieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
Pieds bots congénitaux ou déformation congénitale des pieds
 
Hernie discale lombaire
Hernie discale lombaireHernie discale lombaire
Hernie discale lombaire
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrusFractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
Fractures de læextrúmitú supúrieure de læhumúrus
 
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
Fracture luxationperilunarienneducarpe-141111144216-conversion-gate02
 
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptxSEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
SEMIOLOGIE_gynécologique.pptx
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
2 hernies discales
 2  hernies discales 2  hernies discales
2 hernies discales
 
Traumato hanche
 Traumato hanche Traumato hanche
Traumato hanche
 
Fracture de la rotule
Fracture de la rotuleFracture de la rotule
Fracture de la rotule
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaule
 

En vedette

Canal lombaire étroit
Canal lombaire étroitCanal lombaire étroit
Canal lombaire étroit
raymondteyrouz
 
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cerviTechniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
imma-dr
 
Soirée Fondue FCJM Section Seniors
Soirée Fondue FCJM Section SeniorsSoirée Fondue FCJM Section Seniors
Soirée Fondue FCJM Section Seniors
zurflov
 
Stratégie Danette sur Facebook - Paris 2.0 - 2 novembre 2011
Stratégie Danette sur Facebook -  Paris 2.0 - 2 novembre 2011Stratégie Danette sur Facebook -  Paris 2.0 - 2 novembre 2011
Stratégie Danette sur Facebook - Paris 2.0 - 2 novembre 2011
KRDS
 
Questionnaire analysis
Questionnaire analysisQuestionnaire analysis
Questionnaire analysis
fizzakamran
 
Anecdotes
AnecdotesAnecdotes
Anecdotes
lyago
 
El valioso tiempo_de los maduros
El valioso tiempo_de los madurosEl valioso tiempo_de los maduros
El valioso tiempo_de los maduros
HJTandil66
 
Le Train De La Vie
Le Train De La VieLe Train De La Vie
Le Train De La Vie
lyago
 
El conocimiento silencioso
El conocimiento silenciosoEl conocimiento silencioso
El conocimiento silencioso
Euler
 
Le Train De La Vie
Le Train De La VieLe Train De La Vie
Le Train De La Vie
lyago
 
M E G A D E S C U B R I M I E N T O
M E G A D E S C U B R I M I E N T OM E G A D E S C U B R I M I E N T O
M E G A D E S C U B R I M I E N T O
DivinaComedia
 
NOBEL EN MEDICINA
NOBEL EN MEDICINANOBEL EN MEDICINA
NOBEL EN MEDICINA
Euler
 
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
Yellow Dolphins
 
Anecdotes
AnecdotesAnecdotes
Anecdotes
lyago
 
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
Manuel Mujica
 
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HHPresentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
Juan Carlos Lucas
 
Presentacion taller 1
Presentacion taller 1Presentacion taller 1
Presentacion taller 1
magc
 
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
Fred Canevet
 

En vedette (20)

Arthrodèse 11 01 11
Arthrodèse 11 01 11Arthrodèse 11 01 11
Arthrodèse 11 01 11
 
Kyphoplastie 11 01 11
Kyphoplastie 11 01 11Kyphoplastie 11 01 11
Kyphoplastie 11 01 11
 
Canal lombaire étroit
Canal lombaire étroitCanal lombaire étroit
Canal lombaire étroit
 
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cerviTechniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
Techniques d’étude d’irm et anatomie normale du rachis cervi
 
Soirée Fondue FCJM Section Seniors
Soirée Fondue FCJM Section SeniorsSoirée Fondue FCJM Section Seniors
Soirée Fondue FCJM Section Seniors
 
Stratégie Danette sur Facebook - Paris 2.0 - 2 novembre 2011
Stratégie Danette sur Facebook -  Paris 2.0 - 2 novembre 2011Stratégie Danette sur Facebook -  Paris 2.0 - 2 novembre 2011
Stratégie Danette sur Facebook - Paris 2.0 - 2 novembre 2011
 
Questionnaire analysis
Questionnaire analysisQuestionnaire analysis
Questionnaire analysis
 
Anecdotes
AnecdotesAnecdotes
Anecdotes
 
El valioso tiempo_de los maduros
El valioso tiempo_de los madurosEl valioso tiempo_de los maduros
El valioso tiempo_de los maduros
 
Le Train De La Vie
Le Train De La VieLe Train De La Vie
Le Train De La Vie
 
El conocimiento silencioso
El conocimiento silenciosoEl conocimiento silencioso
El conocimiento silencioso
 
Le Train De La Vie
Le Train De La VieLe Train De La Vie
Le Train De La Vie
 
M E G A D E S C U B R I M I E N T O
M E G A D E S C U B R I M I E N T OM E G A D E S C U B R I M I E N T O
M E G A D E S C U B R I M I E N T O
 
NOBEL EN MEDICINA
NOBEL EN MEDICINANOBEL EN MEDICINA
NOBEL EN MEDICINA
 
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
Présentation au CNRS à propos de rédaction web et optimisation des contenus p...
 
Anecdotes
AnecdotesAnecdotes
Anecdotes
 
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
Plan Estratégico Orientado a la Búsqueda de Políticas de Seguridad en la Info...
 
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HHPresentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
Presentación del Programa Liderazgo y Creación de Valor (LCV) de la Escuela HH
 
Presentacion taller 1
Presentacion taller 1Presentacion taller 1
Presentacion taller 1
 
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
15 Conseils pour Booster l'efficacité de votre Entreprise
 

Similaire à Hernie Discale 11 01 11

Semiologie neurologique
Semiologie neurologiqueSemiologie neurologique
Semiologie neurologique
Elsa von Licy
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
DiandraTchadeu
 
Cheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdfCheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdf
IsmailRayhane
 
Ecographie tendon d'achille
Ecographie tendon d'achilleEcographie tendon d'achille
Ecographie tendon d'achille
Yazid Benyezzar
 
Jm Louchet Jfk2007
Jm Louchet Jfk2007Jm Louchet Jfk2007
Jm Louchet Jfk2007
Pierre Trudelle
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicale
Benjamin NICOT
 
Atelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédiqueAtelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédique
jpp conseil et management
 
Aswad jfk2011
Aswad jfk2011Aswad jfk2011
Aswad jfk2011
Pierre Trudelle
 
Canal carpien 24 11 2011
Canal carpien 24 11 2011Canal carpien 24 11 2011
Canal carpien 24 11 2011
amase13
 
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienneCours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
Suzanne SAADAT
 
Lombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjmLombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjm
Vangakui
 
Messina jfk2011
Messina jfk2011Messina jfk2011
Messina jfk2011
Pierre Trudelle
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
IRMSHN276
 
Nst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epuNst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epu
Norbert Manzo
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
Pierre Trudelle
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
Pierre Trudelle
 
Conférence bni Valentin Doucy Osteopathe
Conférence bni Valentin Doucy OsteopatheConférence bni Valentin Doucy Osteopathe
Conférence bni Valentin Doucy Osteopathe
Fabian Puech
 
L'épaule douloureuse - montchoisi
L'épaule douloureuse -  montchoisiL'épaule douloureuse -  montchoisi
L'épaule douloureuse - montchoisi
Dominique-Francois Gazielly
 
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Norbert Manzo
 
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
Yann Gomiero
 

Similaire à Hernie Discale 11 01 11 (20)

Semiologie neurologique
Semiologie neurologiqueSemiologie neurologique
Semiologie neurologique
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
 
Cheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdfCheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdf
 
Ecographie tendon d'achille
Ecographie tendon d'achilleEcographie tendon d'achille
Ecographie tendon d'achille
 
Jm Louchet Jfk2007
Jm Louchet Jfk2007Jm Louchet Jfk2007
Jm Louchet Jfk2007
 
La myélopathie cervicale
La myélopathie cervicaleLa myélopathie cervicale
La myélopathie cervicale
 
Atelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédiqueAtelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédique
 
Aswad jfk2011
Aswad jfk2011Aswad jfk2011
Aswad jfk2011
 
Canal carpien 24 11 2011
Canal carpien 24 11 2011Canal carpien 24 11 2011
Canal carpien 24 11 2011
 
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienneCours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
Cours IADE anesthésie pour chirurgie rachidienne
 
Lombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjmLombalgie chronique hsjm
Lombalgie chronique hsjm
 
Messina jfk2011
Messina jfk2011Messina jfk2011
Messina jfk2011
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Nst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epuNst presentation de la reunion epu
Nst presentation de la reunion epu
 
Skk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 MarcSkk éPaule 2009 Marc
Skk éPaule 2009 Marc
 
Epaule 2009 Marc
Epaule 2009 MarcEpaule 2009 Marc
Epaule 2009 Marc
 
Conférence bni Valentin Doucy Osteopathe
Conférence bni Valentin Doucy OsteopatheConférence bni Valentin Doucy Osteopathe
Conférence bni Valentin Doucy Osteopathe
 
L'épaule douloureuse - montchoisi
L'épaule douloureuse -  montchoisiL'épaule douloureuse -  montchoisi
L'épaule douloureuse - montchoisi
 
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
Spasticite actualisé 110505 avec programmation50
 
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportifconduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
conduite à tenir devant 2 principaux traumatismes du sportif
 

Plus de raymondteyrouz

Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
raymondteyrouz
 
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
raymondteyrouz
 
Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17
raymondteyrouz
 
Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17
raymondteyrouz
 
Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17
raymondteyrouz
 
Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17
raymondteyrouz
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
raymondteyrouz
 
Enquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgencesEnquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgences
raymondteyrouz
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
raymondteyrouz
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16
raymondteyrouz
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
raymondteyrouz
 
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
raymondteyrouz
 
Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
raymondteyrouz
 
Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16 Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16
raymondteyrouz
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé
raymondteyrouz
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
raymondteyrouz
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
raymondteyrouz
 
Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016
raymondteyrouz
 

Plus de raymondteyrouz (20)

Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
Prise en charge médicamenteuse du dt2 hr 12 12 17
 
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
Ep an at clinic tt 2017 10 10-8
 
Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17Chimio oc 13 06 17
Chimio oc 13 06 17
 
Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17Etp ak 09 05 17
Etp ak 09 05 17
 
Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17Etp jlc 09 05 17
Etp jlc 09 05 17
 
Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17Trouble personnalité gf 04 04 17
Trouble personnalité gf 04 04 17
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
 
Enquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgencesEnquête de satisfactio n urgences
Enquête de satisfactio n urgences
 
Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16Hta ab 10 01 16
Hta ab 10 01 16
 
Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16Dysthyroidie sl 13 12 16
Dysthyroidie sl 13 12 16
 
Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16Ostéoporose el 08 11 16
Ostéoporose el 08 11 16
 
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
Trouble du développement du nourrisson mg 11 10 16
 
Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
 
Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16 Tremblements al 14 06 16
Tremblements al 14 06 16
 
Les tso
Les tsoLes tso
Les tso
 
Gestion ad
Gestion adGestion ad
Gestion ad
 
Cas clinique epu sablé
Cas clinique  epu sablé Cas clinique  epu sablé
Cas clinique epu sablé
 
Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16Consultation du retour dc 08 03 16
Consultation du retour dc 08 03 16
 
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
Conseils aux voyageurs en milieu tropical dc 02 02 16
 
Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016Dépistage ccr 12.01.2016
Dépistage ccr 12.01.2016
 

Hernie Discale 11 01 11

  • 1. La hernie discale lombaire Point de vue du chirurgien Henry Parent, Manuel Delhaye, Rémi Prébet Centre du Rachis Clinique Saint Léonard FMC 11/01/2011
  • 2. Physiopathologie du conflit discoradiculaire La douleur radiculaire par hernie discale est la résultante : D’un conflit mécanique : compression de la racine par la hernie Et d’un conflit chimique : inflammation de la racine par la hernie
  • 3. Le syndrome radiculaire Le trajet douloureux est souvent bien précisé par le patient. Palpation vertébrale : déclenchement de la douleur (signe de la sonnette). Manœuvre de Lasègue : l’angle d’apparition de la douleur est lié à la tension radiculaire. L’examen neurologique recherche un déficit moteur, sensitif, et des ROT
  • 4. Topographie du syndrome radiculaire Sciatique L5 Trajet: Fesse Partie postéro externe cuisse et jambe. En avant malléole externe. Dos du pied et gros orteil. Déficit musculaire des loges antérieures et antéroexterne : marche sur talon impossible. Déficit du Moyen Fessier ++++ Hypoesthésie du dos du pied.
  • 5. Topographie du syndrome radiculaire Sciatique S1 Trajet: Face postérieure cuisse et mollet. Tendon d’Achille. Région rétromalléolaire externe. Bord externe de la plante du pied en direction des 2 derniers orteils. Abolition du réflexe achilléen (spécifique à S1) Déficit des muscles de la loge postérieure: marche impossible sur la pointe des pieds
  • 6. Topographie du syndrome radiculaire Cruralgie L3: Face antéro interne cuisse et genou Abolition du reflexe rotulien Déficit quadriceps et psoas Cruralgie L4 Face antéro externe cuisse, crête tibiale Abolition réflexe rotulien Déficit quadriceps et JA
  • 7. Facteurs de gravité d’une Lomboradiculalgie Déficit moteur ≤ 2 surtout si récent Si une paralysie importante apparaît alors que la douleur cède = tableau de section radiculaire (pronostique sombre)
  • 8. Facteurs de gravité d’une Lomboradiculalgie Syndrome de la queue de cheval = la vraie urgence RAU ou incontinence Incontinence annale Hypoesthésie en selle La sciatique hyperalgique n’est pas un facteur de gravité
  • 9. Diagnostique différentiel des radiculalgies d’origine discale Localisation tumorale osseuse. Tumeur intrarachidienne : Neurinome, épidurite métastatique. Spondylodiscite avec épidurite. Atteinte radiculaire ou tronculaire extra rachidienne (formation tumorale du petit bassin) Canal lombaire rétréci arthrosique. Kyste synovial articulaire postérieur.
  • 10. Imagerie Radio standard : lyse istmique associée Scanner : suffisant si le tableau est typique IRM : Diagnostic plus douteux canal étroit Rachis déjà opéré (avec injection de gadolinium)
  • 11. Traitement médical d’une lomboradiculalgie Efficace dans 90 à 95 % des cas Repos en phase aigue AINS en cure courte (15 j) Corticothérapie Par voie générale Par voie locale (épidurale) Antalgique (morphinique si besoin) Traitement préventif de récidive Kinésithérapie (contrôle lombopelvien) Réduction surcharge pondérale Adaptation du poste de travail
  • 12. Quand la chirurgie ? Urgence (queue de cheval) Echec du traitement médical Ce n’est pas la taille de la hernie
  • 13. Quand la chirurgie Relation du patient au temps et à la douleur Le temps peut être bénéfique ( guérison ) Le temps peut être néfaste (neuropathie, perte d’un emploi) Contexte ( âge, travail ) L’analyse du terrain est primordiale
  • 14. Quand la chirurgie ? Prise de décision en collaboration avec les différents acteurs de santé Médecin du travail Médecin traitant Rhumatologue …..
  • 15. Quelle chirurgie proposée ? Quelque soit la technique, le but est de décomprimer la racine. Bon résultat fonctionnel dans 80 à 98% des cas selon les séries. Amélioration de la radiculalgie, souvent dès le réveil du patient. Pas ou peu d’amélioration de la lombalgie Patient informé +++.
  • 16. Risque de la chirurgie Neurologique Infectieux Récidive (6%) Qualité du résultat ++++ Durée d’arrêt de travail..
  • 18.  
  • 19. Le mini abord dans la hernie discale Faire la même chose mais par des voies d’abord plus petites Ecarteurs spéciaux tubulaires (Métrix) Endoscopie (technique de Bordeaux)
  • 20.  
  • 21.  
  • 22.  
  • 23. Intérêt du mini-invasif dans la hernie discale Moins grande cicatrice (surtout intéressant en cas de surcharge pondérale) Durée de séjour un peu plus courte Moins d’antalgique en postopératoire
  • 24. Mais l’Intérêt du mini-invasif est relatif Pas significatif en terme de délai de reprise de travail et de résultat global à long terme Taux de récidive identique
  • 25. Les autres techniques Laser Techniques percutanées Reviennent à la mode alors quelles avaient été abandonnées .
  • 26. Conclusion La clinique : trajet douloureux Urgence : queue de cheval Décision chirurgicale fonction de la hernie mais également du terrain pour répondre à la question : qui et quand ?
  • 27. Conclusion Les techniques mini-invasives sont intéressantes, doivent etre développées mais ne doivent pas modifier notre stratégie en matière d’indication. Les bonnes questions du chirurgien sont « faut-il ou non opérer et quand ? » le choix de la technique est important mais secondaire. S’avoir s’entourer pour prendre la bonne décision L’information au patient est primordiale