SlideShare une entreprise Scribd logo
L’industrie dans tous ses états
Approche historique, politique, prospectiviste et pratique
05/12/2022
Guillaume Parent
Tous droits réservés. Reproduction interdite.
• Accueil et présentation PAGE 1
• Politiques publiques et destin industriel PAGE 3
• Industrie 4.0 PAGE 22
• Q & A PAGE 31
SOMMAIRE
2
3
D’où parles-tu, camarade ?
Politiques publiques et
destin industriel
« Ni rire ni pleurer, mais comprendre » (Spinoza)
4
• Une politique industrielle au XXIème siècle : pour quoi faire ? PAGE 6
• Enseignements historiques PAGE 8
• Facteurs clés de succès contemporains et Machine Learning PAGE 10
• L’étrange défaite hexagonale (1980-2018) PAGE 13
• Reconfiguration des systèmes manufacturiers PAGE 14
• État des lieux de la réindustrialisation française PAGE 18
Politiques publiques et destin industriel
Sommaire
5
6
Et vous, pourquoi vous orientez-
vous vers l’industrie ?
Quelques chiffres pour démarrer
Quizz
1. En moyenne, quel est le facteur multiplicateur moyen en emplois, d’un job dans l’industrie ?
a) 0,9
b) 1,8
c) 3
d) 7
2. Si l’on considère les brevets soumis par les douze premiers déposants en France, quelle proportion l’ont été
par des entreprises industrielles ?
a) 20%
b) 50%
c) 80%
d) 95%
3. Comment l’empreinte carbone du secteur de la chimie-plastiques française (26% de la consommation
d’énergie dans l’industrie) a-t-elle évolué depuis 1990 ?
a) + 15%
b) - 10%
c) - 40%
d) - 60%
Source : PPDI
Source : INPI
Source : France Chimie
activité de transformation de la matière à des fins commerciales et hors de son milieu naturel,
mobilisant une source d’énergie, des hommes, des outils et des savoir faire organisationnels
ou techniques
Une politique industrielle au XXème siècle : pour quoi faire ?
Cohésion sociale
• Salaires plus élevés et moins
dispersés
• Brassage social de l’usine
• Valorisation du travail manuel
Prospérité économique
• Corrélation entre PIB et PIB
industriel sur le long terme
• Facteur multiplicateur
supérieur pour emploi et
valeur ajoutée
Innovation
• Frontière technologique
• Intensité concurrentielle
• Fécondité du « faire » pour
améliorer
• Scalabilité/extensibilité
Souveraineté
• Autonomie matérielle et
dépendances choisies
• Maîtrise du contenu des
produits
Climat
• Circuit court
• Energie nucléaire
décarbonée
• Standards écologiques
élevés
Industrie :
Diversifier les expériences pour apprendre
2000
1950
1900
1850
1800
1750
Royaume-Uni
1ère Rév.industrielle
France – 2nd Empire
Inde
Colonisation britanique
Japon
Miracle éco.
France
Gaullo-pompidolienne
Argentine
Junte et péronisme
Europe du Sud
Post an 2000
Essors
manufacturiers
Déroutes
Que nous enseigne l’Histoire ?
(1) Le volontarisme politique est une condition nécessaire de succès.
(2) Pas d’industrie possible sans stabilité et institutions solides.
(3) Les puissances industrielles dominantes se renforcent grâce au libre échange et à la
constitution de communautés politiques plus larges au sommet desquelles elles se
positionnent.
(4) Il n’y a pas de rattrapage industriel possible sans « protectionnisme éducateur ». La meilleure
stratégie consiste à remonter la chaîne de valeur en substituant les importations par des
produits toujours plus évolués. Libéralisme à l’intérieur, barrières à l’extérieur.
(5) Il existe un couplage fort entre développement manufacturier et boom des infrastructures.
(6) L’existence d’un système financier efficace et orienté vers le long terme est une condition
nécessaire à la réussite. Une financiarisation excessive enraye le phénomène.
(7) La transition démographique est un facteur positif, à condition de s’accompagner d’un fort
investissement éducatif.
Quels sont les facteurs prépondérants de réussite d’une
politique industrielle à l’époque contemporaine ?
11
Collecte de données
et préparation
Choix d’un
hypermodèle
XGboost
Création d’un
modèle avec choix
d’hyperparamètres
Nombre arbes, Eta
apprentissage…
Mesure de la
performance du
modèle
Validation croisée à
k-plis
Etude des propriétés
globales et locales
Permutation
importance,
Nombre de SHAP
Interprétation et
limites
Si mauvaise qualité de
prédiction
Si très très mauvaise qualité
de prédiction
Repères méthodologiques de Machine Learning
(1) Trois variables objectifs : poids de l’industrie dans le PIB, part d’emplois manufacturiers, part
de biens à HVA dans les exportations
(2) Entre 60 et 70 variables explicatives
(3) Trois subsets utilisés : UE, Triade, tous les états
(4) Modèles de descente de gradient extrême appliquées à des arbres de CART
(5) Interprétation globale et locale grâce aux nombres de SHAP
Principales conclusions : forces et faiblesses en 2017
En général
• Variables clés : productivité, investissement
industriel, années d’étude, en cours de crédit,
protectionnisme, démographie, brevets, densité
routes, état de droit.
• Dans l’UE : impôts de production, densité
syndicale, formations techniques
• PED : efficacité gouvernementale, état de droit
• Investissement infrastructures
• Population active
• Climat affaires
• Facilité de crédit
• Investissement industriel et machine
• Facilité de crédit
• Faiblesse impôts production
• Formations techniques
• Robotisation et R&D
• Investissement industriel et machine
• Impôts de production
• Difficultés de crédit
• Stabilité politique et efficience publique
• Faible protectionnisme
• Impôts de production
• Faible investissement industriel
• Difficultés de crédit
• Tissu faible de PME
• Brevets & champions nationaux
L’Étrange défaite manufacturière (1980-2018)
Facteurs exogènes
Facteurs hybrides partagés
Facteurs endogènes
Quelques chiffres pour continuer
Quizz
1. Quel était le coût de transport d’un container 40 ft de Shanghai à Rotterdam au 1er Janvier 2022 ? La moyenne
de long terme entre 1990 et 2019 ? Le coût au 9 novembre 2022 ?
a) 1,500$
b) 2,200$
c) 9,000$
d) 14,000$
2. Comment les barrières non tarifaires imposées par les Etats-Unis, hors rétorsion, ont-elles évolué entre 2008
et 2020 ?
a) Constante
b) Multipliées par 3
c) Multipliées par 6
d) Multipliées par 10
3. Comment les investissements mondiaux oil & gas ont-ils évolué entre 2014 et 2020 ?
a) - 50%
b) - 10%
c) + 10%
d) + 50%
Source : IEA
Source : Drewy
container index
Source : OMC
Régionalisation des systèmes productifs
Hausse coût transport
Géopolitique
Volatilité
Automatisation et 4.0
Choc énergétique
17
Devinette : qui seront les gagnants et les
perdants ?
Métrique : part de l’industrie dans le PIB, de l’emploi dans le PIB, localisation des productions à plus forte VA
Gagnants et perdants de l’actuelle reconfiguration
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
E / T / G / A
Questions majeure :
1. Quid de l’Europe ? Prix de l’énergie à court et long terme ? Disparités intrazone entre pays ? Protectionnisme ?
2. Pour la France : Dumping allemand ? Redressement nucléaire ? Intérêts nationaux vs « solidarité européenne » ?
E : Énergie
G : Géopolitique
A : Automatisation
T : Transport
Court terme
Long terme
Conséquences pour les architectes industriels
1. Raisonner en coût complet pour chaque scénario d’implantation
a) Coût transports : logistique, containers (appliqués à l’ensemble des éléments de nomenclature)
b) Valorisation du coût carbone
c) Frais de structure induits par les low costs sur la maison mère : qualité, finance, corporate…
d) Coûts de plan de continuité d’activité : doublement moyens, surge capacity
e) Révision des coûts de production en cas de baisse d’activité
f) Intégrer le coût d’immobilisation du capital dans le bilan RC (WACC), notamment sur les flux log.
2. Intégrer des facteurs de long terme
a) Stabilité politique (conflit militaire, révolution, contestation)
b) Risque de sanctions commerciales (exclusion du système international, droits de douane)
c) Etat de droit (nationalisation, expropriation)
3. Double sourcer, a fortiori lorsque le fournisseur principal est hors {ALENA + Europe Ouest}
4. Définir quelques scénarios de perturbation/arrêt et en évaluer les conséquences (stress test)
Réindustrialisation : où en est la France ?
1. Un dernier quinquennat favorable :
a) Évolution du contexte (énergie, géopolitique, automatisation)
b) Mesures favorables : baisses de charge CICE, France Relance,
France 2030, initiatives Territoires d’industrie
c) Évolution des mentalités : Chose France, BIG, traitement
médiatique …
d) Émergence d’un écosystème pro-industrie : BPI France, French
Fab, FFI, Collectif startup’ industrielles, activisme réseaux
sociaux
2. Mais un futur incertain et lourd de menaces :
a) Boulet énergétique pour l’Europe
b) Cavalier seul de l’Allemagne et paralysie communautaire
c) Protectionnisme et plan de relance américain
d) Activisme des compétiteurs : Japon, Chine, Corée, États-Unis,
« partenaires » de l’UE
3. Nous sommes à la croisée des chemins !
Source : Trendeo
Les secteurs prioritaires à investir
Matière Energie Information
Décarbonation / Environnement
Métallurgie
Nanotechnologies
Xolo/Lithographie
Impression 3D
Extraction minière
Recyclage
Nucléaire
Batteries
Technologies
habilitantes
Hydrogène
Solaire/Eolien/Marée
Informatique
quantique
Robotique
Continuité
numérique
IA Opérationnelle
Sobriété
numérique
Un peu de publicité : quelques lectures saines
Industrie 4.0
« L’intelligence, ça n’est pas ce que l’on sait mais ce
que l’on fait quand on ne sait pas » (Bertier)
23
24
Nuage de mots : que vous inspire
l’industrie 4.0 ?
• Aux origines : un concept allemand réactif PAGE 25
• Approche systémique de la chaîne de valeur PAGE 26
• Apports concrets : ce qui marche et ne marche pas encore PAGE 28
• Intelligence opérationnelle PAGE 29
Industrie 4.0
Sommaire
25
• Contexte de la fin des années 2000 :
• Montée en gamme Chine et Corée du Sud
• Innovations de rupture dans le numérique
• Concurrence des GAFAM
• Vision Industrie 4.0 soutenue par les contrats de
coalition entre partis
• Concepts clés :
• Personnalisation de masse
• Minoration du coût de main d’oeuvre
• Diminution des stocks et flexibilité
• Continuité numérique de la conception aux
services
• Réduction des gains d’échelle
• Équipes autonomes, apprenantes, agiles
Aux origines : un concept allemand !
26
Source : Youtube Airbus
• Des segments très connus et “hypes” :
1. Robotique, fabrication additive, véhicules logistiques autonomes
2. Réalité augmentée
3. Continuité numérique
• D’autres encore discrets mais en devenir :
1. Capteurs / senseurs (CND)
2. Réseaux 5G et informatique industrielle (Plan Korea i4.0)
3. Intelligence opérationelle (Palantir, Celonis, Pelico)
4. Calcul haute performance et quantique (Plan Bosch)
Approche systémique et décomposition en briques
27
Devinette
Quizz
1. Quelle est la densité de robots pour 1,000 travailleurs dans l’industrie française (fin 2020) ?
a) 108
b) 194
c) 255
d) 390
2. Quel est le pays en tête de la densité en robots, à fin 2020 ?
a) L’Allemagne
b) La Corée du sud
c) La Chine
d) Singapour
3. Quel est l’ordre de grandeur de la part des données collectées par les entreprises industrielles, qui sont
exploitées ?
a) 1%
b) 5%
c) 15%
d) 30% Source : IFR
Rester pragmatique et concret : qu’est-ce qui marche ?
29
S Q C D M
Succès démontrés :
• Réduction risques
• Ergonomie
• Prévention TMS
Difficultés :
• Interactions HM
Succès démontrés :
• Contrôles ND
• Répétabilité
processus
• Traçabilité
Difficultés :
• Processus
inaccessibles
• Limites IA
Succès démontrés :
• Fonctionnement
continu
• Rapidité
• Coût marginal
• Analyse process
Difficultés :
• Maîtrise NRC et
mise au point
• Maintenance
Succès démontrés :
• Réduction
ruptures
• Optimisation
planification
• Alertes
Difficultés :
• Qualité données
Succès démontrés :
• Fusion des visions /
suppression silos
• Fierté et
valorisation
Difficultés :
• Conduite chgt
• Montée
compétences
Discernment et intelligence contextuelle : il n’y a pas de recette miracle universelle.
Liste non exhaustive
Intelligence opérationnelle : booster la performance des cols
blancs opérationnels
30
• Peu d’evolution dans l’environnement de travail des cadres opérationnels ces vingt dernières années
• Fonctions “entonnoirs” de toute les entreprises manufacturières :
• Design et évolution produits
• Aléas fournisseurs
• Demande clients
• Contraintes atelier : sécurité, qualité, coûts, délais
• Pression du dernier maillon et de l’acteur physique
• Les enjeux :
• Optimiser la plannification et l’allocation ressources
• Knowledge management
Des métiers passionants au croisement de l’industrie et de la Tech !
Merci pour votre attention !
L’industrie, parlez-en, mais surtout, faîtes-là !
« L’idiot aime la flatterie mais le sage préfère la
critique » (Proverbe)
31
32
Questions/Réponses
Retours

Contenu connexe

Similaire à ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view

L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
La Fabrique de l'industrie
 
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
Laurent Gouzènes
 
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Alain KHEMILI
 
Étude sur le secteur de la photonique
Étude sur le secteur de la photoniqueÉtude sur le secteur de la photonique
Étude sur le secteur de la photonique
polenumerique33
 
Vers une entreprise agile v2
Vers une entreprise agile v2Vers une entreprise agile v2
Vers une entreprise agile v2
PierreCornil
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
La Fabrique de l'industrie
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID
 
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
echangeurba
 
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
polenumerique33
 
Synthese étude photonique - Juin 2015
Synthese étude photonique - Juin 2015Synthese étude photonique - Juin 2015
Synthese étude photonique - Juin 2015
polenumerique33
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
Vincent Gailhaguet
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
La Fabrique de l'industrie
 
Cours DD HEC 2009
Cours DD HEC 2009Cours DD HEC 2009
Cours DD HEC 2009
zecite
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
La Fabrique de l'industrie
 
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècleSynthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
polenumerique33
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
La Fabrique de l'industrie
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle
Laurent Sailly
 
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
LIEGE CREATIVE
 
Forum Bimo 2016
Forum Bimo 2016Forum Bimo 2016
Forum Bimo 2016
Artionet Web Agency
 

Similaire à ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view (20)

L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
 
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
Doc grds programmes L GOUZENES présentation au medef gpa innovation 2004
 
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
Industrie du futur : le futur de l'industrie ? (juin 2015)
 
Étude sur le secteur de la photonique
Étude sur le secteur de la photoniqueÉtude sur le secteur de la photonique
Étude sur le secteur de la photonique
 
Vers une entreprise agile v2
Vers une entreprise agile v2Vers une entreprise agile v2
Vers une entreprise agile v2
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
 
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
 
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
 
Synthese étude photonique - Juin 2015
Synthese étude photonique - Juin 2015Synthese étude photonique - Juin 2015
Synthese étude photonique - Juin 2015
 
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demainGrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
GrDF 2050, quel distributeur de gaz demain
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
Cours DD HEC 2009
Cours DD HEC 2009Cours DD HEC 2009
Cours DD HEC 2009
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
 
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècleSynthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
Synthèse rapport CCI PARIS IDF - impression 3D et industrie du 21e siècle
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
MinutesAssises03
MinutesAssises03MinutesAssises03
MinutesAssises03
 
20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle20211214 ns-politique-industrielle
20211214 ns-politique-industrielle
 
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
La digitalisation dans l'industrie automobile et ses défis | LIEGE CREATIVE, ...
 
Forum Bimo 2016
Forum Bimo 2016Forum Bimo 2016
Forum Bimo 2016
 

ESCP/Centrale - Manufacturing from a political and prospectivist point of view

  • 1. L’industrie dans tous ses états Approche historique, politique, prospectiviste et pratique 05/12/2022 Guillaume Parent Tous droits réservés. Reproduction interdite.
  • 2. • Accueil et présentation PAGE 1 • Politiques publiques et destin industriel PAGE 3 • Industrie 4.0 PAGE 22 • Q & A PAGE 31 SOMMAIRE 2
  • 4. Politiques publiques et destin industriel « Ni rire ni pleurer, mais comprendre » (Spinoza) 4
  • 5. • Une politique industrielle au XXIème siècle : pour quoi faire ? PAGE 6 • Enseignements historiques PAGE 8 • Facteurs clés de succès contemporains et Machine Learning PAGE 10 • L’étrange défaite hexagonale (1980-2018) PAGE 13 • Reconfiguration des systèmes manufacturiers PAGE 14 • État des lieux de la réindustrialisation française PAGE 18 Politiques publiques et destin industriel Sommaire 5
  • 6. 6 Et vous, pourquoi vous orientez- vous vers l’industrie ?
  • 7. Quelques chiffres pour démarrer Quizz 1. En moyenne, quel est le facteur multiplicateur moyen en emplois, d’un job dans l’industrie ? a) 0,9 b) 1,8 c) 3 d) 7 2. Si l’on considère les brevets soumis par les douze premiers déposants en France, quelle proportion l’ont été par des entreprises industrielles ? a) 20% b) 50% c) 80% d) 95% 3. Comment l’empreinte carbone du secteur de la chimie-plastiques française (26% de la consommation d’énergie dans l’industrie) a-t-elle évolué depuis 1990 ? a) + 15% b) - 10% c) - 40% d) - 60% Source : PPDI Source : INPI Source : France Chimie
  • 8. activité de transformation de la matière à des fins commerciales et hors de son milieu naturel, mobilisant une source d’énergie, des hommes, des outils et des savoir faire organisationnels ou techniques Une politique industrielle au XXème siècle : pour quoi faire ? Cohésion sociale • Salaires plus élevés et moins dispersés • Brassage social de l’usine • Valorisation du travail manuel Prospérité économique • Corrélation entre PIB et PIB industriel sur le long terme • Facteur multiplicateur supérieur pour emploi et valeur ajoutée Innovation • Frontière technologique • Intensité concurrentielle • Fécondité du « faire » pour améliorer • Scalabilité/extensibilité Souveraineté • Autonomie matérielle et dépendances choisies • Maîtrise du contenu des produits Climat • Circuit court • Energie nucléaire décarbonée • Standards écologiques élevés Industrie :
  • 9. Diversifier les expériences pour apprendre 2000 1950 1900 1850 1800 1750 Royaume-Uni 1ère Rév.industrielle France – 2nd Empire Inde Colonisation britanique Japon Miracle éco. France Gaullo-pompidolienne Argentine Junte et péronisme Europe du Sud Post an 2000 Essors manufacturiers Déroutes
  • 10. Que nous enseigne l’Histoire ? (1) Le volontarisme politique est une condition nécessaire de succès. (2) Pas d’industrie possible sans stabilité et institutions solides. (3) Les puissances industrielles dominantes se renforcent grâce au libre échange et à la constitution de communautés politiques plus larges au sommet desquelles elles se positionnent. (4) Il n’y a pas de rattrapage industriel possible sans « protectionnisme éducateur ». La meilleure stratégie consiste à remonter la chaîne de valeur en substituant les importations par des produits toujours plus évolués. Libéralisme à l’intérieur, barrières à l’extérieur. (5) Il existe un couplage fort entre développement manufacturier et boom des infrastructures. (6) L’existence d’un système financier efficace et orienté vers le long terme est une condition nécessaire à la réussite. Une financiarisation excessive enraye le phénomène. (7) La transition démographique est un facteur positif, à condition de s’accompagner d’un fort investissement éducatif.
  • 11. Quels sont les facteurs prépondérants de réussite d’une politique industrielle à l’époque contemporaine ? 11 Collecte de données et préparation Choix d’un hypermodèle XGboost Création d’un modèle avec choix d’hyperparamètres Nombre arbes, Eta apprentissage… Mesure de la performance du modèle Validation croisée à k-plis Etude des propriétés globales et locales Permutation importance, Nombre de SHAP Interprétation et limites Si mauvaise qualité de prédiction Si très très mauvaise qualité de prédiction
  • 12. Repères méthodologiques de Machine Learning (1) Trois variables objectifs : poids de l’industrie dans le PIB, part d’emplois manufacturiers, part de biens à HVA dans les exportations (2) Entre 60 et 70 variables explicatives (3) Trois subsets utilisés : UE, Triade, tous les états (4) Modèles de descente de gradient extrême appliquées à des arbres de CART (5) Interprétation globale et locale grâce aux nombres de SHAP
  • 13. Principales conclusions : forces et faiblesses en 2017 En général • Variables clés : productivité, investissement industriel, années d’étude, en cours de crédit, protectionnisme, démographie, brevets, densité routes, état de droit. • Dans l’UE : impôts de production, densité syndicale, formations techniques • PED : efficacité gouvernementale, état de droit • Investissement infrastructures • Population active • Climat affaires • Facilité de crédit • Investissement industriel et machine • Facilité de crédit • Faiblesse impôts production • Formations techniques • Robotisation et R&D • Investissement industriel et machine • Impôts de production • Difficultés de crédit • Stabilité politique et efficience publique • Faible protectionnisme • Impôts de production • Faible investissement industriel • Difficultés de crédit • Tissu faible de PME • Brevets & champions nationaux
  • 14. L’Étrange défaite manufacturière (1980-2018) Facteurs exogènes Facteurs hybrides partagés Facteurs endogènes
  • 15. Quelques chiffres pour continuer Quizz 1. Quel était le coût de transport d’un container 40 ft de Shanghai à Rotterdam au 1er Janvier 2022 ? La moyenne de long terme entre 1990 et 2019 ? Le coût au 9 novembre 2022 ? a) 1,500$ b) 2,200$ c) 9,000$ d) 14,000$ 2. Comment les barrières non tarifaires imposées par les Etats-Unis, hors rétorsion, ont-elles évolué entre 2008 et 2020 ? a) Constante b) Multipliées par 3 c) Multipliées par 6 d) Multipliées par 10 3. Comment les investissements mondiaux oil & gas ont-ils évolué entre 2014 et 2020 ? a) - 50% b) - 10% c) + 10% d) + 50% Source : IEA Source : Drewy container index Source : OMC
  • 16. Régionalisation des systèmes productifs Hausse coût transport Géopolitique Volatilité Automatisation et 4.0 Choc énergétique
  • 17. 17 Devinette : qui seront les gagnants et les perdants ? Métrique : part de l’industrie dans le PIB, de l’emploi dans le PIB, localisation des productions à plus forte VA
  • 18. Gagnants et perdants de l’actuelle reconfiguration E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A E / T / G / A Questions majeure : 1. Quid de l’Europe ? Prix de l’énergie à court et long terme ? Disparités intrazone entre pays ? Protectionnisme ? 2. Pour la France : Dumping allemand ? Redressement nucléaire ? Intérêts nationaux vs « solidarité européenne » ? E : Énergie G : Géopolitique A : Automatisation T : Transport Court terme Long terme
  • 19. Conséquences pour les architectes industriels 1. Raisonner en coût complet pour chaque scénario d’implantation a) Coût transports : logistique, containers (appliqués à l’ensemble des éléments de nomenclature) b) Valorisation du coût carbone c) Frais de structure induits par les low costs sur la maison mère : qualité, finance, corporate… d) Coûts de plan de continuité d’activité : doublement moyens, surge capacity e) Révision des coûts de production en cas de baisse d’activité f) Intégrer le coût d’immobilisation du capital dans le bilan RC (WACC), notamment sur les flux log. 2. Intégrer des facteurs de long terme a) Stabilité politique (conflit militaire, révolution, contestation) b) Risque de sanctions commerciales (exclusion du système international, droits de douane) c) Etat de droit (nationalisation, expropriation) 3. Double sourcer, a fortiori lorsque le fournisseur principal est hors {ALENA + Europe Ouest} 4. Définir quelques scénarios de perturbation/arrêt et en évaluer les conséquences (stress test)
  • 20. Réindustrialisation : où en est la France ? 1. Un dernier quinquennat favorable : a) Évolution du contexte (énergie, géopolitique, automatisation) b) Mesures favorables : baisses de charge CICE, France Relance, France 2030, initiatives Territoires d’industrie c) Évolution des mentalités : Chose France, BIG, traitement médiatique … d) Émergence d’un écosystème pro-industrie : BPI France, French Fab, FFI, Collectif startup’ industrielles, activisme réseaux sociaux 2. Mais un futur incertain et lourd de menaces : a) Boulet énergétique pour l’Europe b) Cavalier seul de l’Allemagne et paralysie communautaire c) Protectionnisme et plan de relance américain d) Activisme des compétiteurs : Japon, Chine, Corée, États-Unis, « partenaires » de l’UE 3. Nous sommes à la croisée des chemins ! Source : Trendeo
  • 21. Les secteurs prioritaires à investir Matière Energie Information Décarbonation / Environnement Métallurgie Nanotechnologies Xolo/Lithographie Impression 3D Extraction minière Recyclage Nucléaire Batteries Technologies habilitantes Hydrogène Solaire/Eolien/Marée Informatique quantique Robotique Continuité numérique IA Opérationnelle Sobriété numérique
  • 22. Un peu de publicité : quelques lectures saines
  • 23. Industrie 4.0 « L’intelligence, ça n’est pas ce que l’on sait mais ce que l’on fait quand on ne sait pas » (Bertier) 23
  • 24. 24 Nuage de mots : que vous inspire l’industrie 4.0 ?
  • 25. • Aux origines : un concept allemand réactif PAGE 25 • Approche systémique de la chaîne de valeur PAGE 26 • Apports concrets : ce qui marche et ne marche pas encore PAGE 28 • Intelligence opérationnelle PAGE 29 Industrie 4.0 Sommaire 25
  • 26. • Contexte de la fin des années 2000 : • Montée en gamme Chine et Corée du Sud • Innovations de rupture dans le numérique • Concurrence des GAFAM • Vision Industrie 4.0 soutenue par les contrats de coalition entre partis • Concepts clés : • Personnalisation de masse • Minoration du coût de main d’oeuvre • Diminution des stocks et flexibilité • Continuité numérique de la conception aux services • Réduction des gains d’échelle • Équipes autonomes, apprenantes, agiles Aux origines : un concept allemand ! 26 Source : Youtube Airbus
  • 27. • Des segments très connus et “hypes” : 1. Robotique, fabrication additive, véhicules logistiques autonomes 2. Réalité augmentée 3. Continuité numérique • D’autres encore discrets mais en devenir : 1. Capteurs / senseurs (CND) 2. Réseaux 5G et informatique industrielle (Plan Korea i4.0) 3. Intelligence opérationelle (Palantir, Celonis, Pelico) 4. Calcul haute performance et quantique (Plan Bosch) Approche systémique et décomposition en briques 27
  • 28. Devinette Quizz 1. Quelle est la densité de robots pour 1,000 travailleurs dans l’industrie française (fin 2020) ? a) 108 b) 194 c) 255 d) 390 2. Quel est le pays en tête de la densité en robots, à fin 2020 ? a) L’Allemagne b) La Corée du sud c) La Chine d) Singapour 3. Quel est l’ordre de grandeur de la part des données collectées par les entreprises industrielles, qui sont exploitées ? a) 1% b) 5% c) 15% d) 30% Source : IFR
  • 29. Rester pragmatique et concret : qu’est-ce qui marche ? 29 S Q C D M Succès démontrés : • Réduction risques • Ergonomie • Prévention TMS Difficultés : • Interactions HM Succès démontrés : • Contrôles ND • Répétabilité processus • Traçabilité Difficultés : • Processus inaccessibles • Limites IA Succès démontrés : • Fonctionnement continu • Rapidité • Coût marginal • Analyse process Difficultés : • Maîtrise NRC et mise au point • Maintenance Succès démontrés : • Réduction ruptures • Optimisation planification • Alertes Difficultés : • Qualité données Succès démontrés : • Fusion des visions / suppression silos • Fierté et valorisation Difficultés : • Conduite chgt • Montée compétences Discernment et intelligence contextuelle : il n’y a pas de recette miracle universelle. Liste non exhaustive
  • 30. Intelligence opérationnelle : booster la performance des cols blancs opérationnels 30 • Peu d’evolution dans l’environnement de travail des cadres opérationnels ces vingt dernières années • Fonctions “entonnoirs” de toute les entreprises manufacturières : • Design et évolution produits • Aléas fournisseurs • Demande clients • Contraintes atelier : sécurité, qualité, coûts, délais • Pression du dernier maillon et de l’acteur physique • Les enjeux : • Optimiser la plannification et l’allocation ressources • Knowledge management Des métiers passionants au croisement de l’industrie et de la Tech !
  • 31. Merci pour votre attention ! L’industrie, parlez-en, mais surtout, faîtes-là ! « L’idiot aime la flatterie mais le sage préfère la critique » (Proverbe) 31