SlideShare une entreprise Scribd logo
6 entreprises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours
du 1er
trimestre 2018, selon le baromètre trimestriel de
l’Apec. Une proportion en légère hausse par rapport à la
même période il y a un an. Pour Jean-Marie Marx, « Ces bons
résultats reflètent un niveau de confiance des entreprises
jamais atteint. Ce climat optimiste devrait perdurer puisqu’au
2e
trimestre 2018 près de 6 sur 10 envisagent d’embaucher au
moins un cadre, soit 4 points de plus par rapport à la même
période un an auparavant ». Au niveau des secteurs, il est à
noter que, tant du point de vue de la conjoncture nationale
que du marché de l’emploi cadre, la situation dans l’industrie
et la construction est extrêmement favorable.
–CRE–CONJONCTUR
–EMPLOI CADRE :
LE NIVEAU DE CONFIANCE
DES ENTREPRISES N’A
JAMAIS ÉTÉ AUSSI ÉLEVÉ–
2e
TRIMESTRE 2018
NOTE DE
CONJONCTURE
TRIMESTRIELLE
DE L’APEC
–
EN 2018, L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
FRANÇAISE RESTERAIT DYNAMIQUE DANS
UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL
FAVORABLE
–
Dans sa Note de conjoncture du mois de mars 2018,
l’Insee a confirmé le niveau de la progression du PIB au
4e
trimestre 2017 à +0,6 %, et ce, malgré un investisse-
ment des entreprises plus important que prévu. En effet,
celui-ci s’est accru de +1,6 % contre +1,2 % anticipé,
mais cette accélération a été compensée par un moindre
investissement des ménages que prévu (+0,6 % contre
+1,0 %). Au final, la demande intérieure hors stocks a
un peu plus contribué à la croissance du PIB que prévu,
de même que les échanges extérieurs mais la contribu-
tion des variations de stocks a plus pesé que prévu. Avec
une moyenne annuelle de +2,0 % en 2017, l’économie
française s’inscrit dans la croissance de la zone euro qui
s’est établie à +2,5 %.
Pour le 1er
trimestre 2018, sous l’effet notamment d’une
demande intérieure un peu moins élevée que prévue, la
prévision de croissance est légèrement revue à la baisse,
+0,4 % contre +0,5 % lors de la précédente prévision.
Avec une croissance du même ordre au 2e trimestre, la
progression resterait toutefois favorable, toujours tirée
60 %
DES ENTREPRISES DE
PLUS DE 100 SALARIÉS
ONT RECRUTÉ AU MOINS
UN CADRE AU 1ER
TRIMESTRE 2018
N°
63
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 2
par l’investissement des entreprises, les ménages ralen-
tissant leurs dépenses, tant par leur consommation que
par leur investissement. En termes de production, cela
se traduirait par une décélération de la production de
biens et services à +0,4 % puis +0,5 % pour les deux
premiers trimestres, en particulier du fait des services
marchands hors commerce et des branches manufactu-
rières.
Cette consolidation de la croissance a des effets positifs
sur l’emploi : ce sont 257 000 emplois marchands qui
ont été créés en France en 2017. Cette dynamique de-
vrait se poursuivre en 2018 et l’Insee prévoit 129 000
créations d’emplois au premier semestre. Cette bonne
orientation est due en premier lieu à l’emploi tertiaire
mais on peut noter qu’en 2017, l’industrie a renoué avec
les créations d’emploi, et devrait continuer sur sa lancée
en 2018. C’est également le cas de la construction, qui,
après 8 années de crise, a créé 30 000 emplois en 2017.
La prévision s’établit à +10 000 au 1er semestre 2018.
Le taux de chômage, après avoir baissé en 2017, resterait
au même niveau mi-2018 à 8,9 %, soit une baisse d’un
demi-point en un an.
Pour ce qui est des effectifs salariés du secteur privé,
l’Acoss a annoncé une hausse de +1,3 % sur un an, soit
+ 220 000 postes (hors intérim). La baisse du nombre
de cadres inscrits à Pôle emploi (catégories A, B et C)
s’est accélérée en ce début d’année ; ils étaient 309 600
fin février 2018, soit -4,0 % par rapport à février 2017.
–
LA BONNE ORIENTATION DE L’ÉCONOMIE
SE RESSENT SUR LE MORAL DES
ENTREPRISES, PLUS OPTIMISTES QU’IL Y A
UN AN…
–
La part des entreprises interrogées par l’Apec en mars
2018 qui jugent que leur environnement économique
s’est amélioré par rapport à il y a un an est en hausse
de 3 points par rapport à mars 2017 et s’établit à 31 %.
Même si pour la majorité des entreprises, c’est la stabi-
lité qui prévaut, avec 58 % d’entre elles qui déclarent
évoluer dans un environnement économique stable, la
part des entreprises les plus optimistes n’a jamais été
aussi élevée depuis que cet indicateur existe, c’est-à-dire
2013. Et, symétriquement, les entreprises pessimistes
sont proportionnellement moins nombreuses que jamais
à 11 % (-3 points par rapport à mars 2017).
Les effets de la consolidation de la reprise se font sentir
dans tous les secteurs, mais à des niveaux différents. Si
les entreprises des activités informatiques sont les seules
à être majoritairement optimistes, 52 %, c’est à un ni-
veau moindre qu’il y a un an. Dans tous les autres sec-
teurs, les entreprises sont proportionnellement plus
nombreuses ou aussi nombreuses qu’un an auparavant
à juger que leur environnement économique s’est amé-
lioré. C’est en particulier le cas des entreprises de la
construction, dont 45 % d’entre elles sont optimistes, en
hausse de +11 points. C’est la première fois depuis la
création de ce baromètre qu’elles sont plus nombreuses
que celles déclarant que leur situation économique est
stable (43 %). Autres secteurs bien orientés de ce point
de vue, l’industrie et l’ingénierie-R&D : 39 % de leurs
entreprises sont optimistes, soit une augmentation res-
pective de +6 points et +14 points. Le secteur de la
banque-assurance connait aussi une augmentation si-
gnificative de la part des entreprises optimistes, +11
points pour s’établir à 29 %. Le médico-social est le seul
secteur dont les entreprises se montrent plus pessimistes
qu’optimistes, respectivement 22 % et 15 %, et ce mal-
gré une légère hausse de ces dernières (+1 point).
–
…ET SUR LES RECRUTEMENTS, EUX AUSSI
EN HAUSSE
–
60 % des entreprises de plus de 100 salariés interrogées
pour le baromètre trimestriel de l’Apec ont recruté au
moins un cadre au cours du premier trimestre 2018, soit
+1 point par rapport au premier trimestre 2017. Si la
progression semble faible, la tendance haussière est,
elle, bien installée et ce palier se situe au plus haut ni-
veau. En effet, elles n’ont jamais été aussi nombreuses
à recruter des cadres. De surcroit, la part de celles décla-
rant recruter dans des volumes plus importants qu’il y a
un an est particulièrement élevée, 46 % d’entre elles
contre 38 % au premier trimestre 2017.
–
LES ANTICIPATIONS DES ENTREPRISES SE
SITUENT AUSSI À HAUT NIVEAU POUR LE
DEUXIÈME TRIMESTRE 2018
–
Les entreprises interrogées en mars 2018 quant à leurs
prévisions de recrutement au deuxième trimestre 2018
se montrent doublement optimistes. En effet, elles sont
59 % à prévoir de recruter au moins un cadre, soit une
progression de +4 points. Et leur degré de certitude est
élevé puisqu’elles sont certaines de le faire à hauteur de
74 % d’entre elles (+1 point).
Bilan et perspectives de recrutement / Ensemble des secteurs (en %)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
1er
trimestre
2016
2e
trimestre
3e
trimestre
4e
trimestre
1er
trimestre
2017
2e
trimestre
3e
trimestre
4e
trimestre
1er
trimestre
2018
2e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
30
60
55% 55%
59%
55%
59% 60%58%
52%
57% 57%
58%
60%
55%55%
58%
57%
59%
59%
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 3
TENDANCES PAR SECTEUR
INDUSTRIE
La situation reste très favorable dans le secteur de l’indus-
trie : la proportion d’entreprises qui recrutent gagne 11
points en un an et atteint un niveau historiquement haut
(73 %). Le secteur affiche un réel optimisme : deux tiers des
entreprises prévoient de recruter des cadres au deuxième
trimestre 2018, soit une hausse de 6 points par rapport au
deuxième trimestre 2017.
CONSTRUCTION
Après avoir affiché une nette hausse de ses réalisations
de recrutements le trimestre précédent, le secteur de la
construction enregistre une stabilité des recrutements
de cadre au premier trimestre 2018. Par ailleurs, contrai-
rement aux trois trimestres précédents, les réalisations
se sont inscrites en dessous des anticipations émises par
les entreprises le trimestre précédent. En parallèle, les
entreprises de ce secteur restent optimistes pour le deu-
xième trimestre 2018 : les prévisions de recrutements
augmentent de 11 points en un an.
COMMERCE & TRANSPORTS
Le secteur du commerce et des transports connaît une
stabilité des réalisations de recrutements comme des
prévisions. 44 % des entreprises ont recruté au moins
un cadre au premier trimestre 2018, soit une légère
baisse (-1 point) par rapport à l’an passé à la même
période. En ce qui concerne les intentions de recrute-
ment pour le deuxième trimestre 2018, deux tiers des
entreprises recrutent pour remplacer des départs.
BANQUE & ASSURANCE
La situation se dégrade pour le secteur de la banque-
assurance. 70 % des entreprises déclarent avoir recruté
au moins un cadre au premier trimestre 2018, soit une
chute de 10 points par rapport au premier trimestre
2017. Les intentions de recrutements pour le deuxième
trimestre 2018 sont plus prudentes, en stabilité par rap-
port à l’an passé à la même période.
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
20
40
60
80
100
62%
66%
60%
73%
64%
64%
69%
62%
70%
68%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre
2018
1er
trimestre 2e
trimestre
20
40
60
80
100
61%
67%65 %
62%
56%
58%
70%
60%
67%
65%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
20
40
60
80
100
45% 44%
37%
36%
43%42%
41%
49%
37%
50%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
20
40
60
80
100
80%
70%
75%76%
83%
73%
78%
83%
78%
73%
–
BAROMÈTRE DE RECRUTEMENT CADRE
–
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 4
INGÉNIERIE–R&D
Les recrutements des entreprises du secteur ingénierie-R&D
se situent toujours à très haut niveau avec 89 % des entre-
prises interrogées qui ont recruté au moins un cadre au pre-
mier trimestre 2018, soit 7 points de plus que l’an passé à la
même période. De plus, les entreprises du secteur affichent
un réel optimisme : les prévisions de recrutement pour le
deuxième trimestre 2018 augmentent de 7 points en un an.
Parmi les entreprises qui recrutent, 48 % indiquent un vo-
lume d’embauche actuel plus élevé que l’an passé (+10
points en un an).
ACTIVITÉS INFORMATIQUES
Les réalisations et les prévisions dans le secteur des acti-
vités informatiques sont en baisse mais toujours à haut
niveau. Le léger repli constaté trouve peut-être sa source
dans des difficultés à recruter (notamment du fait de forts
besoins en informaticiens dans tous les secteurs) plus que
dans une baisse de l’activité. Neuf entreprises sur dix de
ce secteur ont recruté au moins un cadre au deuxième
trimestre 2018.
CONSEILS & SERVICES
AUX ENTREPRISES
La situation est contrastée pour le secteur du Conseil et
services aux entreprises. Alors que les prévisions de recru-
tements pour le deuxième trimestre 2018 affichent une
hausse de 2 points par rapport à l’an passé, la propor-
tion d’entreprises ayant embauché au moins un cadre
au cours du premier trimestre 2018 est en baisse de 4
points par rapport au premier trimestre 2018. Toutefois,
la part des réalisations de recrutement est supérieure à
la part émise par les entreprises au trimestre précédent.
MÉDICO-SOCIAL
Le secteur médico-social connaît une situation mitigée :
45 % des entreprises ont recruté au moins un cadre au
premier trimestre 2018, soit une baisse de 7 points par
rapport au premier trimestre 2017, et près de 6 entre-
prises sur 10 prévoient de recruter au deuxième trimestre
2018 contre 44 % il y a un an. Pour plus de 6 entreprises
sur 10, les remplacements sont le motif principal de re-
crutement.
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
20
40
60
80
100
82%
94%
87%
85%
90%
89%
82%
91%
89%
92%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre
2018
1er
trimestre 2e
trimestre
20
40
60
80
100
94%
90%
93%96%
96%
92%
91% 90%
92%94%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
20
40
60
80
100
55% 51%
54%
52%
46% 44%
56%
51%
43% 44%
1er
trimestre
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
20
40
60
80
100
52%
45%
58%
44%
46%
57%
50%
50%
42%
44%
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadre
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 5
VOLUMES DE RECRUTEMENTS
EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES QUI VONT RECRUTER
Dans son ensemble, la proportion d’entreprises ayant
recruté au moins un cadre au premier trimestre 2018
affiche un haut niveau et est quasi stable par rapport à
la même période il y a un an (60 % vs 59 %). Parmi ces
entreprises, 46 % indiquent que leurs recrutements sont
plus nombreux, contre 19 % qui jugent qu’ils sont moins
nombreux que l’an passé à la même période. Ainsi, par
rapport au premier trimestre 2017, la part de celles dé-
clarant que leur volume de recrutement est en augmen-
tation est plus importante que l’an dernier à la même
période (46 % vs 38 %). Cette augmentation concerne
principalement celles déclarant que leurs recrutements
de cadres sont actuellement « nettement plus nom-
breux » que l’an passé (+7 points). Un tiers des entre-
prises estiment que leur volume d’embauche est stable.
Le secteur de l’ingénierie-R&D est le mieux orienté. Près
de la moitié des entreprises qui ont recruté au premier
trimestre 2018 déclarent que leur volume de recrute-
ments de cadres est plus important que l’an passé à la
même période (+12 points). Par ailleurs, la proportion
d’entreprises déclarant leur volume de recrutements
moins nombreux est en baisse (-5 points). Associés à une
hausse de la part des entreprises ayant recruté (+7
points en un an), ces indicateurs sont largement positifs.
La situation dans le secteur de l’industrie et la construc-
tion est assez favorable. En effet, dans ces deux secteurs,
les entreprises qui recrutent indiquent en premier lieu
que leurs volumes de recrutements de cadres sont actuel-
lement plus nombreux par rapport à la même période il
y a un an. Elles sont même majoritaires dans la construc-
tion. Néanmoins, dans ce secteur, la proportion d’entre-
prises déclarant leur volume de recrutements plus nom-
breux est en baisse de 3 points en un an et elles sont
aussi plus nombreuses à recruter moins.
C’est également le cas dans le secteur médico-social. Les
entreprises y sont plus nombreuses à déclarer recruter dans
des volumes supérieurs qu’il y a un an (44 % contre 36 %).
La majorité des entreprises (51 %) qui recrutent avancent
le turn-over et les départs à la retraite comme explication
principale de leurs recrutements de cadres, soit une part
en hausse de 5 points par rapport à la même période
que l’an passé. Les secteurs du commerce et des trans-
ports, du médico-social et celui de la banque-assurance,
dont les recrutements sont majoritairement motivés par
des remplacements, sont ceux qui avancent le plus cette
explication (plus de 6 entreprises sur 10). De même, dans
l’industrie, ce sont plus de la moitié des entreprises qui
indiquent que le remplacement des départs est la prin-
cipale motivation des embauches prévues. Ensuite, la
part des entreprises déclarant que leurs recrutements
sont d’abord liés au développement de l’activité est
stable par rapport à la même période que l’an passé
pour s’établir à 27 %. Dans l’informatique, l’ingénierie-
R&D et la construction, il s’agit de la principale raison
citée, par respectivement 72 %, 51 % et 44 % des entre-
prises. En outre, dans l’ingénierie-R&D et la construction,
cela représente une hausse de 12 et 18 points en un an.
Aussi
nombreux
36%
Nettement
moins nombreux
2%Plutôt moins
nombreux
16%
Nettement
plus nombreux
6% Plutôt
plus
nombreux
40%
46%
51%
Au turn-over et
départs à la retraite
Au développement
de l’activité
À une réorganisation
interne
Aucune raison
principale
28%
27%
12%
14%
16%
6%
2e
TRIMESTRE 2017 2e
TRIMESTRE 2018
Par rapport à la même période il y a un an,
les recrutements de cadres dans votre entreprise
sont-ils actuellement plus ou moins nombreux ?
(en % d’entreprises ayant recruté au moins un cadre
au 1er
trimestre 2018)
Vos recrutements de cadres au 2e
trimestre 2018 seront liés avant tout…
(en % d’entreprises qui prévoient de recruter)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
La plus forte hausse provient du secteur conseil et ser-
vices aux entreprises dont la majorité des entreprises qui
ont recruté au premier trimestre 2018 indiquent que
leurs recrutements de cadres sont plus nombreux par
rapport à la même période il y a un an (+25 points).
Néanmoins, la proportion d’entreprises ayant embauché
au moins un cadre au cours du premier trimestre 2018
est en baisse de 4 points en un an.
Le secteur des activités informatiques semble un peu
moins bien orienté ce trimestre. La proportion d’entre-
prises déclarant leur volume de recrutements plus nom-
breux est en baisse de 12 points en un an et celle décla-
rant un volume d’embauche moins nombreux est en
forte hausse (+17 points).
Enfin, dans le secteur de la banque-assurance et celui du
commerce-transport, la proportion d’entreprises décla-
rant leur volume de recrutements plus nombreux est en
hausse en un an.
Concernant la réorganisation interne, la part de cette
raison dans les recrutements de cadres au deuxième tri-
mestre 2018 est en hausse (+2 points) par rapport au
deuxième trimestre 2017.   •
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 6
POSTES PROPOSÉS
PROFILS RECHERCHÉS
Les cadres commerciaux restent les profils les plus recher-
chés par les entreprises. 42 % des entreprises qui envi-
sagent de recruter des cadres au deuxième trimestre
2018 ciblent la fonction commercial-vente, soit une pro-
portion en légère baisse (-1 point) par rapport à celle du
deuxième trimestre 2017. Les cadres des fonctions ges-
tion-finance-administration, services techniques, études-
R&D et informatique sont également recherchés par plus
de trois entreprises sur dix qui recrutent des cadres. Ces
Par rapport aux trimestres précédents, les entreprises qui
envisagent de recruter des cadres misent davantage sur
l’expérience et l’opérationnalité immédiate en se recen-
trant sur les profils les plus expérimentés. Toutefois, elles
continuent de cibler prioritairement les cadres avec
quelques années d’expérience, et cette inclination s’ac-
centue pour les profils de 5 à 10 ans d’expérience. En
effet, 91 % des entreprises interrogées déclarent envisa-
ger de recruter des cadres de 5 à 10 ans d’expérience,
soit une progression de 5 points par rapport à l’an passé
à la même période. En parallèle, les jeunes cadres (1 à 5
ans d’expérience) sont sollicités par plus de 8 entreprises
sur 10 qui prévoient de recruter au deuxième trimestre
2018, soit une part stable. Par ailleurs, les cadres de 10
à 20 ans d’expérience sont recherchés par plus de deux
tiers des entreprises et les cadres de plus de 20 ans
d’expérience sont sollicités par 4 entreprises sur 10 qui
prévoient de recruter, ce qui correspond à une hausse,
respectivement de +7 points et +5 points. Enfin, plus d’un
tiers des entreprises sont ouvertes à l’embauche de
jeunes diplômés pour leurs recrutements de cadres, une
part en très légère baisse par rapport au 2e trimestre
2017 (- 1 point). •
fonctions sont ciblées dans des proportions proches de
celles d’il y a un an. On peut cependant noter une
hausse de 2 points en un an de la proportion d’entre-
prises envisageant de recruter un cadre de la fonction
informatique (32 % vs 30 %). Les besoins des entre-
prises dans les domaines liés à la révolution technolo-
gique (numériques, compétences liées à l’automatisa-
tion…) sont effet de plus en plus importants. •
Com
mercial,vente
Études,recherche
&
développement
Gestion,finance
adm
inistration
Servicestechniques
Informatique
Production
industrielle,
travaux
etchantier
Ressourceshumaines
Direction
d’entreprise
Santé,social,culture
Com
munication,
création
11%
9 %
42%
36% 35%
32% 32%
27%
19%
15%
2e
TRIMESTRE 20182e
TRIMESTRE 2017
Jeunesdiplôm
és
Jeunescadres
(1
à
5
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(5
à
10
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(10
à
20
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(+
de
20
ansd'expérience)
38 % 37 %
81 %
86 %
91 %
81 %
41 %
67 %
60 %
46 %
Prévisisons de recrutement par fonction (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 1er
trimestre 2018)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Prévisions de recrutement selon le profil
(en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 2e
trimestre 2018)
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 7
LES CANDIDATURES
LE TAUX DE FINALISATION DES RECRUTEMENTS
–
ENQUÊTE DE TENSION
–
Une offre confiée à l’Apec au 3e
trimestre 2017 a attiré en moyenne 32
candidatures, contre 37 un an auparavant et 40 il y a 2 ans.
Cette baisse s’inscrit dans un mouvement entamé il y a 3 ans et qui se
confirme dans un contexte d’amélioration de la conjoncture économique
et du marché de l’emploi cadre. Sous l‘effet notamment d’une hausse
des créations d’emplois cadres et de remplacements liés à des départs à
la retraite, les opportunités plus nombreuses permettent aux candidats
de postuler de façon plus ciblée.
Les opportunités d’emploi ayant fait l’objet de diffusion d’une offre sur
apec.fr au 3e
trimestre 2017 ont été un peu plus souvent finalisées dans
un délai de 3 à 6 mois que celles du 3e
trimestre 2016, 69 % contre
67 %.
Cette amélioration du taux de finalisation s’explique notamment par
une proportion plus importante des remplacements parmi les motifs
de recrutement, de 49 % à 52 % (avec une baisse symétrique des
créations de poste de 51 % à 48 %). En effet, les recrutements pour
un remplacement sont finalisés dans des proportions beaucoup plus
importantes 3 à 6 mois après la parution de l’offre que les créations
de poste : respectivement 71 % et 61 %.
La plupart des fonctions ont vu leur taux de finalisation augmenter en
un an. C’est particulièrement le cas pour les recrutements en études-
R&D (69 % contre 59 %), en santé-social-culture (78 % contre 68 %),
en ressources humaines (79 % contre 70 %) et en communication-
création (84 % contre 76 %).
Seuls les postes en commercial-marketing et en direction d’entreprise
sont moins souvent pourvus 3 à 6 mois après la parution de l’offre en
2017 qu’en 2016 : respectivement 62 % contre 68 % et 66 % contre
68 %.
Les postes en production industrielle-travaux et chantier sont les plus
difficiles à pourvoir, avec seulement 61 % des recrutements finalisés
dans les trois à six mois. •
20
30
40
50
60
70
3e
trim
1er
trim
3e
trim
4e
trim
2013
3e
trim
4e
trim
46
43
32
37
47
40
2014
1er
trim
2e
trim
3e
trim
4e
trim
1er
trim
2015
2e
trim
4e
trim 2016
2e
trim
36
42
4646
41 39
34
40
1er
trim
2017
40
36
29
2e
trim
3e
trim
Nombre moyen de candidatures par offre
Source:enquêteApecdesuividesoffresSource:enquêteApecdesuividesoffres
Part des recrutements abandonnésPart des recrutements en coursTaux de finalisation
8%
73%
10%
71%
12%
68%
10%
69%
19% 19% 20% 21%
2014 2015 2016 2017
Taux de finalisation des recrutements 3 à 6 mois après la
parution de l’offre
(en %) – Offres du 3e
trimestre
Cette baisse concerne la plu-
part des fonctions mais
quelques-unes voient toute-
fois le nombre moyen de
postulants augmenter. Mal-
gré une légère remontée du
nombre de candidats, de 19
un an auparavant à 22, les
offres de la fonction infor-
matique restent celles qui
attirent le moins de candi-
dats. A l’opposé, la fonction
communication attire tou-
jours le plus grand nombre
de candidats, 69 en moyenne par offre, 8 de plus qu’il y a un an.
Le vivier de candidats en santé-social-culture continue de se réduire, pas-
sant en moyenne pour une offre de 31 à 24. Les candidatures reculent
aussi de façon prononcée dans les fonctions gestion-finance-administra-
tion (de 48 à 37 candidatures), services techniques (de 37 à 30) et
études-R&D (34 à 28), et dans une moindre mesure en production indus-
trielle-travaux et chantier (de 29 à 27 candidatures). •
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 8
LES RECRUTEMENTS EN COURS ET ABANDONNÉS
LE SENTIMENT DE TENSION
Trois à six mois après la parution de l’offre au 3e trimestre 2017, 21 %
des recrutements sont toujours en cours, une proportion quasiment
stable par rapport à un an auparavant (+1 point). Le manque de can-
didatures adéquates reste la principale cause de ces recrutements qui
durent, selon 69 % des recruteurs interrogés.
Les recrutements des fonctions production industrielle-travaux et chan-
tier et commercial-marketing sont ceux qui durent le plus, avec respec-
tivement 27 % et 26 % des recrutements toujours en cours trois à six
mois après la parution de l’offre.
Les deux tiers des recrutements finalisés suite à une offre diffusée au
troisième trimestre 2017 sont jugés difficiles par les recruteurs, contre
62 % un an plus tôt.
Ce sont les recruteurs de la fonction production industrielle-travaux et
chantier qui expriment le plus de difficultés à pourvoir leurs postes, à
hauteur de 78 % d’entre eux. Qu’il s’agisse des secteurs de l’industrie
ou de la construction, les recruteurs, pour cette fonction, sont à la re-
La part des recrutements abandonnés a diminué de 2 points par rap-
port au troisième trimestre 2016 (de 12 % à 10 %). Ces abandons de
recrutement s’expliquent principalement par un manque de candida-
tures adéquates (21 %), mais ce motif est beaucoup moins cité qu’il y
a un an pour expliquer les abandons, derrière la redéfinition du poste
(26 %). Ce dernier motif peut toutefois être la conséquence du manque
de candidatures adaptées. •
Source:enquêteApecdesuividesoffres
Part des recrutements jugés difficiles par fonction (en %)
Offres du 3e
trimestre 2017
Commercial, marketing
Études, recherche
et développement
Santé, social, culture
Informatique
Production industrielle,
travaux et chantiers
Ressources humaines
Gestion, finance,
administration
Services techniques
Communication, création
72 %
66 %
69 %
66 %
63 %
52 %
51 %
24 %
Ensemble
Direction d'entreprise
60 %
56 %
78 %
cherche de cadres expérimentés, qui sont fortement convoités et sou-
vent déjà en poste. Viennent ensuite les recrutements en commercial-
marketing (72 %) et en informatique (69 %).
Outre en commercial-marketing, fonction déjà évoquée (+10 points), le
sentiment de tension a le plus progressé en études-R&D et en services
techniques (achats, qualité, méthodes…), respectivement +12 points à
63 % et 66 %. •
www.apec.fr
Le baromètre trimestriel de recrutement cadre permet de connaître l’évolution du
climat chez les recruteurs à partir de l’interrogation d’un panel de 750 entreprises de
plus de 100 salariés représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été
confiée en mars 2018 à la société GN Research.
L’enquête de suivi des offres et de tension
1 515 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre à l’Apec au troisième
trimestre 2017 ont été interrogés en janvier 2018 sur le recrutement lié à une offre et,
le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités de
recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des
sociétés de service en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation
spécifique qui conduit à produire des résultats concernant le recrutement hors ESN. Les
données concernant la tension les intègrent.
1 560 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être
représentatifs des offres confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les
entreprises et cabinets de recrutement.
L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société GN Research.
ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES
51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14
POUR CONTACTER L’APEC
DU LUNDI AU VENDREDI
DE 9H À 19H
Directeur de la publication :
Jean-Marie Marx
Directeur Données, études et analyses :
Pierre Lamblin
Coordination & rédaction :
Laurence Bonnevaux, Kamel Yahyaoui
Maquette :
Daniel Le Henry
2e
TRIMESTRE 2018
NOTE DE
CONJONCTURE
TRIMESTRIELLE
DE L’APEC
N°
63
MÉTHODOLOGIE
0 809 361 212

Contenu connexe

Tendances

Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Apec
 
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Apec
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Apec
 
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
France Travail
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Apec
 
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance
 
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
CCI Bretagne
 
Baisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un anBaisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un an
Société Tripalio
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Apec
 
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Apec
 
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
Cyril Marsaud
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Apec
 
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
Apec
 

Tendances (20)

Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
 
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
 
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
Observatoire paca-conjoncture-30-3 t-2017
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
 
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
 
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
 
Baisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un anBaisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un an
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
 
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
 
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
''Bref conjoncture seine-et-marne'' - 2e trimestre 2021
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
 
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
Baromètre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce int...
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2018

Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Apec
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Apec
 
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
Bpifrance
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Apec
 
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PMEBpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance
 
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
Bpifrance
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Apec
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
CCI Bretagne
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de LoireEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
Apec
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
CCI Bretagne
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Apec
 
Barometre économie Luxembourg
Barometre économie LuxembourgBarometre économie Luxembourg
Barometre économie Luxembourg
Paperjam_redaction
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Bpifrance
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2018 (20)

Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
 
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
 
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
Bpifrance le Lab - PME - 66e enquête de conjoncture - Janvier 2018
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
 
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PMEBpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
 
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
Bpifrance le Lab - PME - 63e enquête de conjoncture - Juillet 2016
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de LoireEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Centre-Val de Loire
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Auvergne-Rhône-Alpes
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
 
Barometre économie Luxembourg
Barometre économie LuxembourgBarometre économie Luxembourg
Barometre économie Luxembourg
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
 

Plus de Apec

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Apec
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Apec
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Apec
 

Plus de Apec (20)

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
 

Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2018

  • 1. 6 entreprises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours du 1er trimestre 2018, selon le baromètre trimestriel de l’Apec. Une proportion en légère hausse par rapport à la même période il y a un an. Pour Jean-Marie Marx, « Ces bons résultats reflètent un niveau de confiance des entreprises jamais atteint. Ce climat optimiste devrait perdurer puisqu’au 2e trimestre 2018 près de 6 sur 10 envisagent d’embaucher au moins un cadre, soit 4 points de plus par rapport à la même période un an auparavant ». Au niveau des secteurs, il est à noter que, tant du point de vue de la conjoncture nationale que du marché de l’emploi cadre, la situation dans l’industrie et la construction est extrêmement favorable. –CRE–CONJONCTUR –EMPLOI CADRE : LE NIVEAU DE CONFIANCE DES ENTREPRISES N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI ÉLEVÉ– 2e TRIMESTRE 2018 NOTE DE CONJONCTURE TRIMESTRIELLE DE L’APEC – EN 2018, L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE FRANÇAISE RESTERAIT DYNAMIQUE DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL FAVORABLE – Dans sa Note de conjoncture du mois de mars 2018, l’Insee a confirmé le niveau de la progression du PIB au 4e trimestre 2017 à +0,6 %, et ce, malgré un investisse- ment des entreprises plus important que prévu. En effet, celui-ci s’est accru de +1,6 % contre +1,2 % anticipé, mais cette accélération a été compensée par un moindre investissement des ménages que prévu (+0,6 % contre +1,0 %). Au final, la demande intérieure hors stocks a un peu plus contribué à la croissance du PIB que prévu, de même que les échanges extérieurs mais la contribu- tion des variations de stocks a plus pesé que prévu. Avec une moyenne annuelle de +2,0 % en 2017, l’économie française s’inscrit dans la croissance de la zone euro qui s’est établie à +2,5 %. Pour le 1er trimestre 2018, sous l’effet notamment d’une demande intérieure un peu moins élevée que prévue, la prévision de croissance est légèrement revue à la baisse, +0,4 % contre +0,5 % lors de la précédente prévision. Avec une croissance du même ordre au 2e trimestre, la progression resterait toutefois favorable, toujours tirée 60 % DES ENTREPRISES DE PLUS DE 100 SALARIÉS ONT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE AU 1ER TRIMESTRE 2018 N° 63
  • 2. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 2 par l’investissement des entreprises, les ménages ralen- tissant leurs dépenses, tant par leur consommation que par leur investissement. En termes de production, cela se traduirait par une décélération de la production de biens et services à +0,4 % puis +0,5 % pour les deux premiers trimestres, en particulier du fait des services marchands hors commerce et des branches manufactu- rières. Cette consolidation de la croissance a des effets positifs sur l’emploi : ce sont 257 000 emplois marchands qui ont été créés en France en 2017. Cette dynamique de- vrait se poursuivre en 2018 et l’Insee prévoit 129 000 créations d’emplois au premier semestre. Cette bonne orientation est due en premier lieu à l’emploi tertiaire mais on peut noter qu’en 2017, l’industrie a renoué avec les créations d’emploi, et devrait continuer sur sa lancée en 2018. C’est également le cas de la construction, qui, après 8 années de crise, a créé 30 000 emplois en 2017. La prévision s’établit à +10 000 au 1er semestre 2018. Le taux de chômage, après avoir baissé en 2017, resterait au même niveau mi-2018 à 8,9 %, soit une baisse d’un demi-point en un an. Pour ce qui est des effectifs salariés du secteur privé, l’Acoss a annoncé une hausse de +1,3 % sur un an, soit + 220 000 postes (hors intérim). La baisse du nombre de cadres inscrits à Pôle emploi (catégories A, B et C) s’est accélérée en ce début d’année ; ils étaient 309 600 fin février 2018, soit -4,0 % par rapport à février 2017. – LA BONNE ORIENTATION DE L’ÉCONOMIE SE RESSENT SUR LE MORAL DES ENTREPRISES, PLUS OPTIMISTES QU’IL Y A UN AN… – La part des entreprises interrogées par l’Apec en mars 2018 qui jugent que leur environnement économique s’est amélioré par rapport à il y a un an est en hausse de 3 points par rapport à mars 2017 et s’établit à 31 %. Même si pour la majorité des entreprises, c’est la stabi- lité qui prévaut, avec 58 % d’entre elles qui déclarent évoluer dans un environnement économique stable, la part des entreprises les plus optimistes n’a jamais été aussi élevée depuis que cet indicateur existe, c’est-à-dire 2013. Et, symétriquement, les entreprises pessimistes sont proportionnellement moins nombreuses que jamais à 11 % (-3 points par rapport à mars 2017). Les effets de la consolidation de la reprise se font sentir dans tous les secteurs, mais à des niveaux différents. Si les entreprises des activités informatiques sont les seules à être majoritairement optimistes, 52 %, c’est à un ni- veau moindre qu’il y a un an. Dans tous les autres sec- teurs, les entreprises sont proportionnellement plus nombreuses ou aussi nombreuses qu’un an auparavant à juger que leur environnement économique s’est amé- lioré. C’est en particulier le cas des entreprises de la construction, dont 45 % d’entre elles sont optimistes, en hausse de +11 points. C’est la première fois depuis la création de ce baromètre qu’elles sont plus nombreuses que celles déclarant que leur situation économique est stable (43 %). Autres secteurs bien orientés de ce point de vue, l’industrie et l’ingénierie-R&D : 39 % de leurs entreprises sont optimistes, soit une augmentation res- pective de +6 points et +14 points. Le secteur de la banque-assurance connait aussi une augmentation si- gnificative de la part des entreprises optimistes, +11 points pour s’établir à 29 %. Le médico-social est le seul secteur dont les entreprises se montrent plus pessimistes qu’optimistes, respectivement 22 % et 15 %, et ce mal- gré une légère hausse de ces dernières (+1 point). – …ET SUR LES RECRUTEMENTS, EUX AUSSI EN HAUSSE – 60 % des entreprises de plus de 100 salariés interrogées pour le baromètre trimestriel de l’Apec ont recruté au moins un cadre au cours du premier trimestre 2018, soit +1 point par rapport au premier trimestre 2017. Si la progression semble faible, la tendance haussière est, elle, bien installée et ce palier se situe au plus haut ni- veau. En effet, elles n’ont jamais été aussi nombreuses à recruter des cadres. De surcroit, la part de celles décla- rant recruter dans des volumes plus importants qu’il y a un an est particulièrement élevée, 46 % d’entre elles contre 38 % au premier trimestre 2017. – LES ANTICIPATIONS DES ENTREPRISES SE SITUENT AUSSI À HAUT NIVEAU POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2018 – Les entreprises interrogées en mars 2018 quant à leurs prévisions de recrutement au deuxième trimestre 2018 se montrent doublement optimistes. En effet, elles sont 59 % à prévoir de recruter au moins un cadre, soit une progression de +4 points. Et leur degré de certitude est élevé puisqu’elles sont certaines de le faire à hauteur de 74 % d’entre elles (+1 point). Bilan et perspectives de recrutement / Ensemble des secteurs (en %) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres 1er trimestre 2016 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 30 60 55% 55% 59% 55% 59% 60%58% 52% 57% 57% 58% 60% 55%55% 58% 57% 59% 59%
  • 3. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 3 TENDANCES PAR SECTEUR INDUSTRIE La situation reste très favorable dans le secteur de l’indus- trie : la proportion d’entreprises qui recrutent gagne 11 points en un an et atteint un niveau historiquement haut (73 %). Le secteur affiche un réel optimisme : deux tiers des entreprises prévoient de recruter des cadres au deuxième trimestre 2018, soit une hausse de 6 points par rapport au deuxième trimestre 2017. CONSTRUCTION Après avoir affiché une nette hausse de ses réalisations de recrutements le trimestre précédent, le secteur de la construction enregistre une stabilité des recrutements de cadre au premier trimestre 2018. Par ailleurs, contrai- rement aux trois trimestres précédents, les réalisations se sont inscrites en dessous des anticipations émises par les entreprises le trimestre précédent. En parallèle, les entreprises de ce secteur restent optimistes pour le deu- xième trimestre 2018 : les prévisions de recrutements augmentent de 11 points en un an. COMMERCE & TRANSPORTS Le secteur du commerce et des transports connaît une stabilité des réalisations de recrutements comme des prévisions. 44 % des entreprises ont recruté au moins un cadre au premier trimestre 2018, soit une légère baisse (-1 point) par rapport à l’an passé à la même période. En ce qui concerne les intentions de recrute- ment pour le deuxième trimestre 2018, deux tiers des entreprises recrutent pour remplacer des départs. BANQUE & ASSURANCE La situation se dégrade pour le secteur de la banque- assurance. 70 % des entreprises déclarent avoir recruté au moins un cadre au premier trimestre 2018, soit une chute de 10 points par rapport au premier trimestre 2017. Les intentions de recrutements pour le deuxième trimestre 2018 sont plus prudentes, en stabilité par rap- port à l’an passé à la même période. 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 20 40 60 80 100 62% 66% 60% 73% 64% 64% 69% 62% 70% 68% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 2018 1er trimestre 2e trimestre 20 40 60 80 100 61% 67%65 % 62% 56% 58% 70% 60% 67% 65% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 20 40 60 80 100 45% 44% 37% 36% 43%42% 41% 49% 37% 50% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 20 40 60 80 100 80% 70% 75%76% 83% 73% 78% 83% 78% 73% – BAROMÈTRE DE RECRUTEMENT CADRE – Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
  • 4. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 4 INGÉNIERIE–R&D Les recrutements des entreprises du secteur ingénierie-R&D se situent toujours à très haut niveau avec 89 % des entre- prises interrogées qui ont recruté au moins un cadre au pre- mier trimestre 2018, soit 7 points de plus que l’an passé à la même période. De plus, les entreprises du secteur affichent un réel optimisme : les prévisions de recrutement pour le deuxième trimestre 2018 augmentent de 7 points en un an. Parmi les entreprises qui recrutent, 48 % indiquent un vo- lume d’embauche actuel plus élevé que l’an passé (+10 points en un an). ACTIVITÉS INFORMATIQUES Les réalisations et les prévisions dans le secteur des acti- vités informatiques sont en baisse mais toujours à haut niveau. Le léger repli constaté trouve peut-être sa source dans des difficultés à recruter (notamment du fait de forts besoins en informaticiens dans tous les secteurs) plus que dans une baisse de l’activité. Neuf entreprises sur dix de ce secteur ont recruté au moins un cadre au deuxième trimestre 2018. CONSEILS & SERVICES AUX ENTREPRISES La situation est contrastée pour le secteur du Conseil et services aux entreprises. Alors que les prévisions de recru- tements pour le deuxième trimestre 2018 affichent une hausse de 2 points par rapport à l’an passé, la propor- tion d’entreprises ayant embauché au moins un cadre au cours du premier trimestre 2018 est en baisse de 4 points par rapport au premier trimestre 2018. Toutefois, la part des réalisations de recrutement est supérieure à la part émise par les entreprises au trimestre précédent. MÉDICO-SOCIAL Le secteur médico-social connaît une situation mitigée : 45 % des entreprises ont recruté au moins un cadre au premier trimestre 2018, soit une baisse de 7 points par rapport au premier trimestre 2017, et près de 6 entre- prises sur 10 prévoient de recruter au deuxième trimestre 2018 contre 44 % il y a un an. Pour plus de 6 entreprises sur 10, les remplacements sont le motif principal de re- crutement. 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 20 40 60 80 100 82% 94% 87% 85% 90% 89% 82% 91% 89% 92% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 2018 1er trimestre 2e trimestre 20 40 60 80 100 94% 90% 93%96% 96% 92% 91% 90% 92%94% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 20 40 60 80 100 55% 51% 54% 52% 46% 44% 56% 51% 43% 44% 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 20 40 60 80 100 52% 45% 58% 44% 46% 57% 50% 50% 42% 44% Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadre
  • 5. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 5 VOLUMES DE RECRUTEMENTS EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES QUI VONT RECRUTER Dans son ensemble, la proportion d’entreprises ayant recruté au moins un cadre au premier trimestre 2018 affiche un haut niveau et est quasi stable par rapport à la même période il y a un an (60 % vs 59 %). Parmi ces entreprises, 46 % indiquent que leurs recrutements sont plus nombreux, contre 19 % qui jugent qu’ils sont moins nombreux que l’an passé à la même période. Ainsi, par rapport au premier trimestre 2017, la part de celles dé- clarant que leur volume de recrutement est en augmen- tation est plus importante que l’an dernier à la même période (46 % vs 38 %). Cette augmentation concerne principalement celles déclarant que leurs recrutements de cadres sont actuellement « nettement plus nom- breux » que l’an passé (+7 points). Un tiers des entre- prises estiment que leur volume d’embauche est stable. Le secteur de l’ingénierie-R&D est le mieux orienté. Près de la moitié des entreprises qui ont recruté au premier trimestre 2018 déclarent que leur volume de recrute- ments de cadres est plus important que l’an passé à la même période (+12 points). Par ailleurs, la proportion d’entreprises déclarant leur volume de recrutements moins nombreux est en baisse (-5 points). Associés à une hausse de la part des entreprises ayant recruté (+7 points en un an), ces indicateurs sont largement positifs. La situation dans le secteur de l’industrie et la construc- tion est assez favorable. En effet, dans ces deux secteurs, les entreprises qui recrutent indiquent en premier lieu que leurs volumes de recrutements de cadres sont actuel- lement plus nombreux par rapport à la même période il y a un an. Elles sont même majoritaires dans la construc- tion. Néanmoins, dans ce secteur, la proportion d’entre- prises déclarant leur volume de recrutements plus nom- breux est en baisse de 3 points en un an et elles sont aussi plus nombreuses à recruter moins. C’est également le cas dans le secteur médico-social. Les entreprises y sont plus nombreuses à déclarer recruter dans des volumes supérieurs qu’il y a un an (44 % contre 36 %). La majorité des entreprises (51 %) qui recrutent avancent le turn-over et les départs à la retraite comme explication principale de leurs recrutements de cadres, soit une part en hausse de 5 points par rapport à la même période que l’an passé. Les secteurs du commerce et des trans- ports, du médico-social et celui de la banque-assurance, dont les recrutements sont majoritairement motivés par des remplacements, sont ceux qui avancent le plus cette explication (plus de 6 entreprises sur 10). De même, dans l’industrie, ce sont plus de la moitié des entreprises qui indiquent que le remplacement des départs est la prin- cipale motivation des embauches prévues. Ensuite, la part des entreprises déclarant que leurs recrutements sont d’abord liés au développement de l’activité est stable par rapport à la même période que l’an passé pour s’établir à 27 %. Dans l’informatique, l’ingénierie- R&D et la construction, il s’agit de la principale raison citée, par respectivement 72 %, 51 % et 44 % des entre- prises. En outre, dans l’ingénierie-R&D et la construction, cela représente une hausse de 12 et 18 points en un an. Aussi nombreux 36% Nettement moins nombreux 2%Plutôt moins nombreux 16% Nettement plus nombreux 6% Plutôt plus nombreux 40% 46% 51% Au turn-over et départs à la retraite Au développement de l’activité À une réorganisation interne Aucune raison principale 28% 27% 12% 14% 16% 6% 2e TRIMESTRE 2017 2e TRIMESTRE 2018 Par rapport à la même période il y a un an, les recrutements de cadres dans votre entreprise sont-ils actuellement plus ou moins nombreux ? (en % d’entreprises ayant recruté au moins un cadre au 1er trimestre 2018) Vos recrutements de cadres au 2e trimestre 2018 seront liés avant tout… (en % d’entreprises qui prévoient de recruter) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres La plus forte hausse provient du secteur conseil et ser- vices aux entreprises dont la majorité des entreprises qui ont recruté au premier trimestre 2018 indiquent que leurs recrutements de cadres sont plus nombreux par rapport à la même période il y a un an (+25 points). Néanmoins, la proportion d’entreprises ayant embauché au moins un cadre au cours du premier trimestre 2018 est en baisse de 4 points en un an. Le secteur des activités informatiques semble un peu moins bien orienté ce trimestre. La proportion d’entre- prises déclarant leur volume de recrutements plus nom- breux est en baisse de 12 points en un an et celle décla- rant un volume d’embauche moins nombreux est en forte hausse (+17 points). Enfin, dans le secteur de la banque-assurance et celui du commerce-transport, la proportion d’entreprises décla- rant leur volume de recrutements plus nombreux est en hausse en un an. Concernant la réorganisation interne, la part de cette raison dans les recrutements de cadres au deuxième tri- mestre 2018 est en hausse (+2 points) par rapport au deuxième trimestre 2017.   •
  • 6. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 6 POSTES PROPOSÉS PROFILS RECHERCHÉS Les cadres commerciaux restent les profils les plus recher- chés par les entreprises. 42 % des entreprises qui envi- sagent de recruter des cadres au deuxième trimestre 2018 ciblent la fonction commercial-vente, soit une pro- portion en légère baisse (-1 point) par rapport à celle du deuxième trimestre 2017. Les cadres des fonctions ges- tion-finance-administration, services techniques, études- R&D et informatique sont également recherchés par plus de trois entreprises sur dix qui recrutent des cadres. Ces Par rapport aux trimestres précédents, les entreprises qui envisagent de recruter des cadres misent davantage sur l’expérience et l’opérationnalité immédiate en se recen- trant sur les profils les plus expérimentés. Toutefois, elles continuent de cibler prioritairement les cadres avec quelques années d’expérience, et cette inclination s’ac- centue pour les profils de 5 à 10 ans d’expérience. En effet, 91 % des entreprises interrogées déclarent envisa- ger de recruter des cadres de 5 à 10 ans d’expérience, soit une progression de 5 points par rapport à l’an passé à la même période. En parallèle, les jeunes cadres (1 à 5 ans d’expérience) sont sollicités par plus de 8 entreprises sur 10 qui prévoient de recruter au deuxième trimestre 2018, soit une part stable. Par ailleurs, les cadres de 10 à 20 ans d’expérience sont recherchés par plus de deux tiers des entreprises et les cadres de plus de 20 ans d’expérience sont sollicités par 4 entreprises sur 10 qui prévoient de recruter, ce qui correspond à une hausse, respectivement de +7 points et +5 points. Enfin, plus d’un tiers des entreprises sont ouvertes à l’embauche de jeunes diplômés pour leurs recrutements de cadres, une part en très légère baisse par rapport au 2e trimestre 2017 (- 1 point). • fonctions sont ciblées dans des proportions proches de celles d’il y a un an. On peut cependant noter une hausse de 2 points en un an de la proportion d’entre- prises envisageant de recruter un cadre de la fonction informatique (32 % vs 30 %). Les besoins des entre- prises dans les domaines liés à la révolution technolo- gique (numériques, compétences liées à l’automatisa- tion…) sont effet de plus en plus importants. • Com mercial,vente Études,recherche & développement Gestion,finance adm inistration Servicestechniques Informatique Production industrielle, travaux etchantier Ressourceshumaines Direction d’entreprise Santé,social,culture Com munication, création 11% 9 % 42% 36% 35% 32% 32% 27% 19% 15% 2e TRIMESTRE 20182e TRIMESTRE 2017 Jeunesdiplôm és Jeunescadres (1 à 5 ansd'expérience) Cadresconfirm és (5 à 10 ansd'expérience) Cadresconfirm és (10 à 20 ansd'expérience) Cadresconfirm és (+ de 20 ansd'expérience) 38 % 37 % 81 % 86 % 91 % 81 % 41 % 67 % 60 % 46 % Prévisisons de recrutement par fonction (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 1er trimestre 2018) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Prévisions de recrutement selon le profil (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 2e trimestre 2018)
  • 7. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 7 LES CANDIDATURES LE TAUX DE FINALISATION DES RECRUTEMENTS – ENQUÊTE DE TENSION – Une offre confiée à l’Apec au 3e trimestre 2017 a attiré en moyenne 32 candidatures, contre 37 un an auparavant et 40 il y a 2 ans. Cette baisse s’inscrit dans un mouvement entamé il y a 3 ans et qui se confirme dans un contexte d’amélioration de la conjoncture économique et du marché de l’emploi cadre. Sous l‘effet notamment d’une hausse des créations d’emplois cadres et de remplacements liés à des départs à la retraite, les opportunités plus nombreuses permettent aux candidats de postuler de façon plus ciblée. Les opportunités d’emploi ayant fait l’objet de diffusion d’une offre sur apec.fr au 3e trimestre 2017 ont été un peu plus souvent finalisées dans un délai de 3 à 6 mois que celles du 3e trimestre 2016, 69 % contre 67 %. Cette amélioration du taux de finalisation s’explique notamment par une proportion plus importante des remplacements parmi les motifs de recrutement, de 49 % à 52 % (avec une baisse symétrique des créations de poste de 51 % à 48 %). En effet, les recrutements pour un remplacement sont finalisés dans des proportions beaucoup plus importantes 3 à 6 mois après la parution de l’offre que les créations de poste : respectivement 71 % et 61 %. La plupart des fonctions ont vu leur taux de finalisation augmenter en un an. C’est particulièrement le cas pour les recrutements en études- R&D (69 % contre 59 %), en santé-social-culture (78 % contre 68 %), en ressources humaines (79 % contre 70 %) et en communication- création (84 % contre 76 %). Seuls les postes en commercial-marketing et en direction d’entreprise sont moins souvent pourvus 3 à 6 mois après la parution de l’offre en 2017 qu’en 2016 : respectivement 62 % contre 68 % et 66 % contre 68 %. Les postes en production industrielle-travaux et chantier sont les plus difficiles à pourvoir, avec seulement 61 % des recrutements finalisés dans les trois à six mois. • 20 30 40 50 60 70 3e trim 1er trim 3e trim 4e trim 2013 3e trim 4e trim 46 43 32 37 47 40 2014 1er trim 2e trim 3e trim 4e trim 1er trim 2015 2e trim 4e trim 2016 2e trim 36 42 4646 41 39 34 40 1er trim 2017 40 36 29 2e trim 3e trim Nombre moyen de candidatures par offre Source:enquêteApecdesuividesoffresSource:enquêteApecdesuividesoffres Part des recrutements abandonnésPart des recrutements en coursTaux de finalisation 8% 73% 10% 71% 12% 68% 10% 69% 19% 19% 20% 21% 2014 2015 2016 2017 Taux de finalisation des recrutements 3 à 6 mois après la parution de l’offre (en %) – Offres du 3e trimestre Cette baisse concerne la plu- part des fonctions mais quelques-unes voient toute- fois le nombre moyen de postulants augmenter. Mal- gré une légère remontée du nombre de candidats, de 19 un an auparavant à 22, les offres de la fonction infor- matique restent celles qui attirent le moins de candi- dats. A l’opposé, la fonction communication attire tou- jours le plus grand nombre de candidats, 69 en moyenne par offre, 8 de plus qu’il y a un an. Le vivier de candidats en santé-social-culture continue de se réduire, pas- sant en moyenne pour une offre de 31 à 24. Les candidatures reculent aussi de façon prononcée dans les fonctions gestion-finance-administra- tion (de 48 à 37 candidatures), services techniques (de 37 à 30) et études-R&D (34 à 28), et dans une moindre mesure en production indus- trielle-travaux et chantier (de 29 à 27 candidatures). •
  • 8. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 2E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 63 8 LES RECRUTEMENTS EN COURS ET ABANDONNÉS LE SENTIMENT DE TENSION Trois à six mois après la parution de l’offre au 3e trimestre 2017, 21 % des recrutements sont toujours en cours, une proportion quasiment stable par rapport à un an auparavant (+1 point). Le manque de can- didatures adéquates reste la principale cause de ces recrutements qui durent, selon 69 % des recruteurs interrogés. Les recrutements des fonctions production industrielle-travaux et chan- tier et commercial-marketing sont ceux qui durent le plus, avec respec- tivement 27 % et 26 % des recrutements toujours en cours trois à six mois après la parution de l’offre. Les deux tiers des recrutements finalisés suite à une offre diffusée au troisième trimestre 2017 sont jugés difficiles par les recruteurs, contre 62 % un an plus tôt. Ce sont les recruteurs de la fonction production industrielle-travaux et chantier qui expriment le plus de difficultés à pourvoir leurs postes, à hauteur de 78 % d’entre eux. Qu’il s’agisse des secteurs de l’industrie ou de la construction, les recruteurs, pour cette fonction, sont à la re- La part des recrutements abandonnés a diminué de 2 points par rap- port au troisième trimestre 2016 (de 12 % à 10 %). Ces abandons de recrutement s’expliquent principalement par un manque de candida- tures adéquates (21 %), mais ce motif est beaucoup moins cité qu’il y a un an pour expliquer les abandons, derrière la redéfinition du poste (26 %). Ce dernier motif peut toutefois être la conséquence du manque de candidatures adaptées. • Source:enquêteApecdesuividesoffres Part des recrutements jugés difficiles par fonction (en %) Offres du 3e trimestre 2017 Commercial, marketing Études, recherche et développement Santé, social, culture Informatique Production industrielle, travaux et chantiers Ressources humaines Gestion, finance, administration Services techniques Communication, création 72 % 66 % 69 % 66 % 63 % 52 % 51 % 24 % Ensemble Direction d'entreprise 60 % 56 % 78 % cherche de cadres expérimentés, qui sont fortement convoités et sou- vent déjà en poste. Viennent ensuite les recrutements en commercial- marketing (72 %) et en informatique (69 %). Outre en commercial-marketing, fonction déjà évoquée (+10 points), le sentiment de tension a le plus progressé en études-R&D et en services techniques (achats, qualité, méthodes…), respectivement +12 points à 63 % et 66 %. •
  • 9. www.apec.fr Le baromètre trimestriel de recrutement cadre permet de connaître l’évolution du climat chez les recruteurs à partir de l’interrogation d’un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été confiée en mars 2018 à la société GN Research. L’enquête de suivi des offres et de tension 1 515 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre à l’Apec au troisième trimestre 2017 ont été interrogés en janvier 2018 sur le recrutement lié à une offre et, le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités de recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des sociétés de service en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation spécifique qui conduit à produire des résultats concernant le recrutement hors ESN. Les données concernant la tension les intègrent. 1 560 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être représentatifs des offres confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les entreprises et cabinets de recrutement. L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société GN Research. ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES 51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14 POUR CONTACTER L’APEC DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H Directeur de la publication : Jean-Marie Marx Directeur Données, études et analyses : Pierre Lamblin Coordination & rédaction : Laurence Bonnevaux, Kamel Yahyaoui Maquette : Daniel Le Henry 2e TRIMESTRE 2018 NOTE DE CONJONCTURE TRIMESTRIELLE DE L’APEC N° 63 MÉTHODOLOGIE 0 809 361 212