SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec affirme « Selon
le dernier baromètre trimestriel de l’Apec, 62 % des entreprises
déclarent avoir recruté au moins un cadre au 2e
trimestre
2018. Le plus haut niveau jamais atteint par cet indicateur.
En outre, la confiance des entreprises reste élevée. Ainsi,
parmi celles qui ont l’intention d’embaucher au moins un
cadre au 3e
trimestre 2018, 73 % sont certaines de
transformer ces intentions en recrutements. Ces bons résultats
sont à mettre en lien avec le nombre de recrutements de
cadres qui devrait atteindre 251 000 en 2018, en progression
de 4,5 % par rapport à 2017. »
–CRE–CONJONCTUR
–EMPLOI CADRE :
LA CONFIANCE DES
ENTREPRISES RESTE
SOLIDE–
3e
TRIMESTRE 2018
NOTE DE
CONJONCTURE
TRIMESTRIELLE
DE L’APEC
–
LA CROISSANCE DU PIB N’ATTEINDRA PAS
LE NIVEAU DE 2017 MAIS RESTERA BIEN
ORIENTÉE EN 2018
–
Dans sa note de conjoncture du mois de juin 2018,
l’Insee a publié le taux de croissance du 1er
trimestre,
moins élevé qu’anticipé et a revu ses prévisions de crois-
sance à la baisse pour le 2e
trimestre 2018.
Le ralentissement de la croissance au 1er
trimestre 2018
(+0,2 % alors que +0,4 % avait été prévu) s’inscrit dans
un contexte international marqué par la remontée im-
portante du prix du pétrole et la forte appréciation de
l’euro. Aussi, l’ensemble de la zone euro pâtit de ces
effets, renforcés par les tentations protectionnistes des
États-Unis. La croissance française a, en outre, été ralen-
tie par une demande des ménages encore moins impor-
tante que prévue (+0,1 % contre une anticipation de
+0,3 %) et par une moindre croissance de l’investisse-
ment total (+0,2 % contre une prévision de +1,0 %).
C’est notamment le coup d’arrêt de l’investissement des
entreprises qui a pesé (+0,1 % contre +1,1 %). L’inves-
tissement des ménages s’est aussi inscrit dans une pro-
gression moindre.
Dans la lignée du 1er
trimestre, la croissance s’établirait
à +0,3 % pour le 2e
trimestre 2018, selon l’Insee. Pour
+5 POINTS
C’EST LA HAUSSE
DE LA PROPORTION
D’ENTREPRISES DE
PLUS DE 100 SALARIÉS
QUI ONT RECRUTÉ AU
MOINS UN CADRE AU 2E
TRIMESTRE 2018
N°
64
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 2
l’année, l’institut de conjoncture anticipe une progres-
sion modérée de la consommation des ménages, qui, de
plus, verraient le rythme de leurs investissements ralen-
tir après une année 2017 record. Cela s’est traduit au 1er
trimestre par un léger repli dans le secteur de la construc-
tion, qui devrait toutefois retrouver de l’allant à partir
du 2e
trimestre. Du côté des entreprises, l’investissement
resterait dynamique, en particulier celui des entreprises
non financières qui attendrait un taux de 22,4 %. Aussi,
avec une prévision pour la deuxième partie de l’année
à +0,4 % par trimestre, la croissance du PIB pour l’année
s’établirait à +1,7 %, selon l’Insee.
En termes d’emploi, ce ralentissement se traduit au pre-
mier trimestre par 42 000 créations dans le secteur
marchand, en moindre volume que prévu, et par une
légère augmentation du taux de chômage à 9,2 %. Tou-
tefois, d’ici la fin de l’année, l’Insee anticipe une diminu-
tion de ce taux à 8,8 %. De son côté, l’Acoss a annoncé
une hausse de +0,2 % des effectifs salariés du secteur
privé au 1er
trimestre 2018 (+ 46 000 postes).
S’agissant des cadres, la situation continue de s’amélio-
rer, avec une baisse du nombre de cadres inscrits à Pôle
emploi (Catégories A, B et C) : ils étaient 296 500 fin
avril 2018, soit -6,3 % par rapport à fin avril 2017.
–
LE MORAL DES ENTREPRISES RESTE BIEN
ORIENTÉ MALGRÉ UN LÉGER ATTENTISME…
–
Interrogées en juin 2018 pour le baromètre trimestriel
Apec sur leur perception de leur environnement écono-
mique, les entreprises se montrent dubitatives et se pro-
noncent plus souvent qu’il y a un an sur une stabilité
(60 % contre 58 % en 2017). Elles sont toutefois moins
nombreuses à estimer évoluer dans un environnement
défavorable (11 %) et la part des plus optimistes est
stable à 29 %. Ce niveau reste malgré tout élevé et
proche du maximum atteint le trimestre précédent
(31 %).
Cette situation mi-figue mi-raisin se retrouve par secteur.
Comme souvent, les entreprises des activités informa-
tiques sont les seules à être majoritairement optimistes,
à hauteur de 56 %, niveau équivalent à celui de l’année
dernière à la même période. Aussi, trois secteurs voient
leur proportion d’entreprises optimistes augmenter mais
à des niveaux disparates : la construction à 43 % (+3
points), l’ingénierie-R&D à 38 % (+6 points) et le com-
merce-transports à 27 % (+5 points). Dans ces secteurs,
les entreprises déclarent en premier lieu que leur situa-
tion est stable, et la part des pessimistes est de l’ordre
de 1 sur 10. Dans tous les autres secteurs, à l’exception
de l’industrie, les entreprises sont proportionnellement
moins nombreuses qu’un an auparavant à juger que leur
environnement économique s’est amélioré, mais ce recul
est limité, jamais supérieur à 2 points, et sans que la
part des plus pessimistes augmente. L’industrie se dis-
tingue de ce point de vue puisque la part des entreprises
optimistes y est aussi importante qu’il y a un an (31 %)
et en parallèle la part des pessimistes, déclarant que leur
environnement économique s’est dégradé, augmente
(+3 points).
–
… ET DES RECRUTEMENTS RECORDS
–
62 % des entreprises de plus de 100 salariés interrogées
pour le baromètre trimestriel de l’Apec ont recruté au
moins un cadre au cours du 2e
trimestre 2018, soit une
hausse de 5 points. Non seulement cette croissance de
la part des entreprises recruteuses est importante mais
elle permet d’atteindre le plus haut niveau atteint par
cet indicateur. Les entreprises recruteuses sont plus nom-
breuses et aussi, elles recrutent plus souvent qu’il y a un
an dans des volumes plus importants (46 % contre
40 % en 2017) et moins souvent dans des volumes
moindres (17 % contre 23 %).
–
LES ANTICIPATIONS DES ENTREPRISES
FONT TOUTEFOIS PREUVE D’UNE CERTAINE
PRUDENCE POUR LE 3E
TRIMESTRE 2018
–
Les entreprises interrogées en juin 2018 quant à leurs
prévisions de recrutement au 3e
trimestre 2018 sont plus
prudentes malgré la tendance haussière bien installée
pour ce qui est des recrutements de cadres. Elles sont en
effet moins nombreuses à prévoir de recruter au moins
un cadre, à 56 % (-2 points). Elles restent tout de même
largement majoritaires à être certaines de le faire, à
hauteur de 73 % de celles prévoyant de recruter.
Bilan et perspectives de recrutement / Ensemble des secteurs (en %)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
2016
2e
trimestre
3e
trimestre
4e
trimestre
1er
trimestre
2017
2e
trimestre
3e
trimestre
3e
trimestre
4e
trimestre
1er
trimestre
2018
2e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
40
80
52%
58%
56%
58% 57%
62%
57%
55%
58%
60%
55%
59%
59%
57%
59%
55%
60%
59%
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 3
TENDANCES PAR SECTEUR
INDUSTRIE
Pour le 2e
trimestre consécutif, les réalisations de recrute-
ment de cadres dans le secteur de l’industrie sont à un ni-
veaujamaisatteintetenhausse.Parailleurs,ellessesituent
à un niveau plus élevé que les prévisions émises par les
entreprises le trimestre précédent : 72 % d’entre elles ont
recruté au moins un cadre au 2e
trimestre 2018, soit une
hausse de 6 points par rapport à l’an passé à la même
période, et dans une proportion équivalente à celle du pre-
mier trimestre 2018. Aussi, plus des deux tiers prévoient
d’embaucher des cadres au 3e
trimestre 2018, soit une
hausse de 3 points en un an.
CONSTRUCTION
Le secteur de la construction enregistre une progression
tant des prévisions que des réalisations. Par ailleurs, les
réalisations de recrutement se situent au niveau des
prévisions du trimestre précédent et celles-ci se main-
tiennent à un niveau élevé pour le 3e
trimestre 2018
(+8 points). Dans ce secteur, la majorité des entreprises
qui recrutent affiche un volume d’embauche plus élevé
que l’an passé.
COMMERCE & TRANSPORTS
La situation est contrastée pour le secteur du commerce
et des transports. 45 % des entreprises de ce secteur ont
recruté au moins un cadre au 2e
trimestre 2018, soit une
part en légère hausse par rapport à l’an passé. Par ail-
leurs, la part des réalisations de recrutement est supé-
rieure à la prévision émise par les entreprises au tri-
mestre précédent. En revanche, les prévisions de
recrutement affichent une baisse de 2 points en un an.
BANQUE & ASSURANCE
Le secteur de la banque-assurance affiche une nette
baisse des réalisations de recrutements de cadres. 69 %
des entreprises de ce secteur ont recruté au moins un
cadre au cours du 2e
trimestre 2018, niveau très inférieur
à celui d’il y a un an, plus bas que les trimestres précé-
dents et inférieur aux anticipations. De plus, les entre-
prises de ce secteur montrent un certain pessimisme : les
prévisions de recrutements pour le 3e
trimestre 2018
sont en baisse de 6 points en un an.
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
64%
67%
64%
72%
62%
69% 68%
70%
66%
73%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre
2018
1er
trimestre 2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
65% 66%
70 %
67%
58%
60%
67%
62%
65%
67%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
42%
45%
39%41%
49%
43%
37%
50%
44%
37%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
20
40
60
80
100
83%
69% 67%
73%
83%
78%
70%
78%
73% 75%
–
BAROMÈTRE DE RECRUTEMENT CADRE
–
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 4
INGÉNIERIE–R&D
Lasituationestbeaucoupplusfavorablequ’ilyaunandans
le secteur de l’ingénierie-R&D. Les réalisations au 2e
trimestre
2018gagnent6pointsenan.Ainsi,plusde9entreprisessur
10 ont recruté au moins un cadre au cours de ce trimestre.
En parallèle, les prévisions de recrutement au 3e
trimestre
2018 suivent une dynamique positive (+ 4 points).
ACTIVITÉS INFORMATIQUES
Le secteur des activités informatiques affiche une baisse
des réalisations de recrutements de cadres (-4 points) par
rapport à l’an passé. Néanmoins elles se situent toujours
à un niveau haut et dans une proportion plus importante
que les deux premiers trimestres de l’année. Le secteur
affiche aussi un réel optimisme : plus de neuf entreprises
sur dix prévoient de recruter des cadres au 3e
trimestre
2018, soit une hausse de 3 points par rapport au troi-
sième trimestre 2017.
CONSEIL & SERVICES
AUX ENTREPRISES
La situation est plus nuancée concernant le secteur du
Conseil et services aux entreprises. Les réalisations de
recrutements au 2e
trimestre 2018 gagnent 12 points en
un an et les prévisions de recrutements pour le 3e
tri-
mestre 2018 sont orientées à la baisse (-3 points). Pour
près de 4 entreprises sur 10, les remplacements sont le
motif principal de recrutement.
MÉDICO-SOCIAL
Le secteur médico-social connaît une situation mitigée :
61 % des entreprises ont recruté au moins un cadre au
2e
trimestre 2018, soit une forte hausse de 15 points par
rapport au 2e
trimestre 2017, mais seules 45 % d’entre
elles prévoient de recruter au 3e
trimestre 2018 contre
la moitié d’entre elles il y a un an. Pour plus de 6 entre-
prises sur 10, les remplacements sont le motif principal
de recrutement.
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
85%
86%
82%
90%
92%
91%
91% 89%
94%
89%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre
2018
1er
trimestre 2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
96%
92%
94%
91%
92% 94%
90% 90%
93%92%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
20
40
60
80
100
46%
58%
53%
56%
44% 43%
51% 51%
44%
54%
2017
2e
trimestre 3e
trimestre 4e
trimestre 1er
trimestre
2018
2e
trimestre 3e
trimestre
ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE
ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE
20
40
60
80
100
46%
61%
45%
50%
57%
50%
42%
45%
44%
58%
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadre
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 5
VOLUMES DE RECRUTEMENTS
EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES QUI VONT RECRUTER
Dans son ensemble, la proportion d’entreprises ayant
recruté au moins un cadre au 2e
trimestre 2018 est en
hausse de 2 points à 62 %, à un niveau plus élevé que
les prévisions émises. Par ailleurs, cela constitue un ni-
veau jamais atteint.
Les entreprises interrogées sont aussi plus nombreuses
qu’il y a un an à déclarer que leur volume de recrutement
est en augmentation (46 % vs 40 %). Et cette progres-
sion concerne principalement celles déclarant que leurs
embauches de cadres sont actuellement « plutôt » plus
nombreuses (+7 points). En parallèle, la proportion de
celles qui déclarent que leurs embauches sont moins
nombreuses est en baisse (-6 points, à 17 %). Plus d’un
tiers des entreprises estiment que leur volume d’em-
bauche est stable.
Le secteur des activités informatiques est le mieux orien-
té. Ainsi, plus de 6 entreprises sur 10 qui ont recruté au
2e
trimestre 2018 déclarent que leur volume de recrute-
ments de cadres est plus important que l’an passé à la
même période. De plus, cette part est en hausse de 8
points par rapport au deuxième trimestre 2017.
La situation apparaît également favorable dans les sec-
teurs de l’industrie, la construction, le conseil et services
aux entreprises et l’ingénierie-R&D : plus de la moitié des
entreprises qui recrutent indiquent que leurs volumes de
recrutements de cadres sont actuellement plus nom-
breux que l’an passé à la même période. Dans le même
temps, la proportion d’entreprises déclarant leur volume
Le remplacement des départs (turn-over et départs à la
retraite) constitue le premier motif des recrutements de
cadres envisagés au 3e
trimestre 2018, pour 46 % des
entreprises qui prévoient de recruter, mais en forte baisse
de 9 points en un an. En parallèle, la part liée au déve-
loppement de l’activité est stable par rapport à la même
période l’an passé, pour s’établir à 24 %.
Le médico-social est le secteur dont les recrutements sont
très majoritairement motivés par des remplacements
(78 %), suivi par les entreprises de la banque-assurance,
pour plus de la moitié d’entre elles. Dans les secteurs de
l’industrie, du commerce-transport et de la construction,
il a aussi constitué le premier motif d’embauche de
cadres au 3e
trimestre 2018.
Dans le secteur du conseil et services aux entreprises, la
part des entreprises déclarant que leurs recrutements
seront d’abord liés au turn-over et départs à la retraite
est identique à celle liée au développement de l’activité
pour un tiers des entreprises.
Enfin, le développement de l’activité reste le moteur des
recrutements dans le secteur des activités informatiques
Aussi
nombreux
37%
Nettement
moins nombreux
3%Plutôt moins
nombreux
14%
Nettement
plus nombreux
4% Plutôt
plus
nombreux
42%
55%
46%
Au turn-over et
départs à la retraite
Au développement
de l’activité
À une réorganisation
interne
Aucune raison
principale
24%
24%
8%
13%
15%
15%
3e
TRIMESTRE 2017 3e
TRIMESTRE 2018
Par rapport à la même période il y a un an,
les recrutements de cadres dans votre entreprise
sont-ils actuellement plus ou moins nombreux ?
(en % d’entreprises ayant recruté au moins un cadre
au 2e
trimestre 2018)
Vos recrutements de cadres au 3e
trimestre 2018 seront liés avant tout…
(en % d’entreprises qui prévoient de recruter)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
de recrutement moins nombreux est en baisse pour ces
secteurs.
La situation est davantage stable pour tous les autres
secteurs. En effet, la plupart des entreprises qui recrutent
indiquent en premier lieu que leurs volumes d’em-
bauches de cadres sont actuellement identiques par
rapport à la même période il y a un an. Dans la banque-
assurance, on y retrouve près de la moitié d’entre elles.
pour plus de 2 entreprises sur 3 qui prévoient de recruter.
Par ailleurs, la part liée au développement de l’activité
occupe une place importante dans le secteur de l’ingé-
nierie-R&D : près de la moitié des entreprises qui pré-
voient de recruter des cadres avancent ce motif au 3e
trimestre 2018.  •
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 6
POSTES PROPOSÉS
PROFILS RECHERCHÉS
Portées par la bonne tenue du marché de l’emploi cadre,
les prévisions de recrutements de cadres sont en hausse
dans toutes les fonctions cadres. En premier lieu, les
cadres commerciaux restent les profils les plus recher-
chés par les entreprises. 46 % des entreprises qui envi-
sagent de recruter des cadres au 3e
trimestre 2018
ciblent la fonction commercial-vente, soit une proportion
en hausse de 5 points en un an. Les cadres des fonctions
gestion-finance-administration se situent en deuxième
position des profils ciblés par les entreprises recruteuses :
37 % des entre elles prévoient de recruter des cadres
Pour le 3e
trimestre 2018, les entreprises déclarent vouloir
élargir le profil de leurs recrutements quant à l’expérience
des candidats. Ainsi, l’ensemble des profils cadres béné-
ficie d’une progression des perspectives d’embauche. Si
les profils cadres de 5 à 10 ans d’expérience constituent
toujours la cible idéale de la grande majorité des entre-
prises (9 entreprises sur 10), les intentions de recrute-
ment pour les cadres expérimentés connaissent une
hausse sensible. 69 % des entreprises qui recrutent envi-
sagent d’embaucher un cadre de 10 à 20 ans d’expé-
rience et 48 % envisagent l’embauche d’un cadre de plus
de 20 ans d’expérience, soit, pour ces deux profils, res-
pectivement 6 points et 3 points de plus que l’an passé
à la même période. Enfin, 8 entreprises sur 10 se dé-
clarent ouvertes à l’embauche de jeunes cadres (1 à 5
ans d’expérience) et plus de 4 entreprises sur 10 pré-
voient l’embauche de jeunes diplômés, soit des parts
identiques à celles d’il y a un an à la même période. •
dans cette fonction (+1 point en un an). Ils sont suivis
par les cadres des services techniques, recherchés par
36 % des entreprises qui recrutent. Par ailleurs, en lien
avec la hausse des recrutements prévus dans les secteurs
de l’informatique et de l’ingénierie-R&D, les cadres infor-
maticiens et les cadres en études-R&D sont ciblés par un
tiers des entreprises qui prévoient de recruter. Enfin, la
fonction production industrielle, travaux et chantier af-
fiche un niveau haut depuis le début de l’année 2018
grâce à la bonne tenue du secteur industriel et de la
construction. •
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
Com
mercial,vente
Études,recherche
&
développement
Gestion,finance
adm
inistration
Servicestechniques
Informatique
Production
industrielle,
travaux
etchantier
Ressourceshumaines
Direction
d’entreprise
Santé,social,cultureCom
munication,
création
10% 9 %
46%
37%
36%
32% 32%
27%
19%
15%
3e
TRIMESTRE 20183e
TRIMESTRE 2017
Jeunesdiplôm
és
Jeunescadres
(1
à
5
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(5
à
10
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(10
à
20
ansd'expérience)
Cadresconfirm
és
(+
de
20
ansd'expérience)
44 % 45 %
80 %
87 %
90 %
81 %
45 %
69 %
63 %
48 %
0
50
100
Prévisisons de recrutement par fonction (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 3e
trimestre 2018)
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
Prévisions de recrutement selon le profil
(en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 3e
trimestre 2018)
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 7
LES CANDIDATURES
LE TAUX DE FINALISATION DES RECRUTEMENTS
–
ENQUÊTE DE TENSION
–
Au dernier trimestre 2017, une offre confiée à l’Apec a attiré en moyenne
33 candidatures, contre 36 un an auparavant. Les fonctions santé-social-
culture et gestion-finance-administration sont les seules à connaître une
très légère hausse de leurs candidatures, de 26 à 28 pour la première et
de 41 à 42 pour la seconde.
À l’inverse, la fonction production industrielle-travaux et chantier enre-
gistre la baisse la plus marquée avec 25 postulants par offre en moyenne
au dernier trimestre 2017 contre 37 un an auparavant. Ce net recul est
Le taux de finalisation des recrutements trois à six mois après la paru-
tion de l’offre est en baisse par rapport au dernier trimestre 2016
(63 % contre 68 %), du fait de l’allongement des délais de recrute-
ment. La part des recrutements toujours en cours augmente en effet
ce trimestre (de 21 % à 27 %), ce qui s’explique sans doute par le recul
des candidatures.
Les recrutements motivés par des remplacements restent les plus fré-
quemment finalisés dans les trois à six mois, dans 69 % des cas contre
56 % pour les nouveaux postes. Les recruteurs ont une idée plus précise
des contours du poste et du profil recherché pour des remplacements,
ce qui constitue un gain de temps.
Les postes en communication-création sont les plus rapidement pour-
vus, avec une hausse marquée du taux de finalisation de 70 % à 78 %
entre les derniers trimestres 2016 et 2017. Les candidatures sont moins
nombreuses mais semble-t-il plus ciblées. Les postes sont également
rapidement pourvus dans les fonctions santé-social-culture (74 %) et
ressources humaines (71 %), qui recrutent principalement pour des
remplacements.
Les postes en études-R&D et production industrielle-travaux et chantier
sont les plus difficiles à pourvoir, avec seulement 55 % et 60 % des
recrutements finalisés dans les trois à six mois. Les candidatures sont
moins nombreuses qu’en moyenne dans ces fonctions. La fonction
études-R&D recrute très majoritairement pour des créations de postes
(61 % de postes à pourvoir), ce qui est un facteur d’allongement des
délais. •
20
30
40
50
60
70
3e
trim
1er
trim
3e
trim
4e
trim
2013
4e
trim
46 46
33
36
40
42
2014
1er
trim
2e
trim
3e
trim
4e
trim
1er
trim
2015
2e
trim
4e
trim
2016
2e
trim
34
39
41
47
40
36
29
43
1er
trim
2017
40
37
32
2e
trim
3e
trim
4e
trim
Nombre moyen de candidatures par offre
Source:enquêteApecdesuividesoffresSource:enquêteApecdesuividesoffres
Part des recrutements abandonnésPart des recrutements en coursTaux de finalisation
12%
66%
9%
70%
11%
68%
10%
63%
22%
21% 21% 27%
2014 2015 2016 2017
Taux de finalisation des recrutements 3 à 6 mois après la
parution de l’offre
(en %) – Offres du 4e
trimestre
sans doute le signe d’une
reprise des recrutements
dans cette fonction qui offre
plus d’opportunités aux can-
didats potentiels. Les sec-
teurs de l’industrie et de la
construction ont en effet re-
noué avec la création d’em-
plois en 2017, permettant la
reprise des recrutements, et
devraient continuer sur cette
lancée en 2018.
Les offres de l’informatique
restent toutefois celles qui
attirent le moins de postulants, avec 20 candidatures en moyenne soit
un niveau stable par rapport au dernier trimestre 2016. Les offres en
études-R&D sont aussi parmi celles qui suscitent le moins de candidatures
(26 en moyenne).
Les candidats sont aussi moins nombreux pour les postes en ressources
humaines (de 56 à 40) et en communication-création (de 66 à 55).
Malgré cette baisse, les offres de la fonction communication-création
restent celles qui recueillent le plus de candidatures. •
NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E
TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 8
LES RECRUTEMENTS EN COURS ET ABANDONNÉS
LE SENTIMENT DE TENSION
Le 4e
trimestre 2017 est marqué par l’allongement des procédures de
recrutement : 27 % des recrutements sont toujours en cours 3 à 6 mois
après la parution de l’offre contre 21 % un an auparavant. La majorité
des recruteurs explique la longueur de ces procédures par un manque
de candidatures adéquates (69 % d’entre eux).
Les fonctions études-R&D et commercial, marketing ont le plus de dif-
ficultés à finaliser rapidement leurs recrutements, avec respectivement
36 % et 31 % des recrutements toujours en cours trois à six mois après
la parution de l’offre. En revanche, dans les fonctions ressources hu-
maines et communication, création, seuls 19 % et 13 % des recrute-
ments étaient toujours en cours trois à six mois après la parution de
l’offre. Ces fonctions profitent d’un vivier de candidats relativement
important, qui favorise des recrutements rapides.
Les difficultés à pourvoir un poste restent prégnantes chez les recru-
teurs : 64 % des recrutements sont jugés difficiles au dernier trimestre
2017 contre 66 % un an auparavant.
C’est dans la fonction informatique que les tensions sont les plus fortes
avec 77 % des recrutements jugés difficiles. Les postes en informatique
industrielle sont particulièrement difficiles à pourvoir, du fait de la
rareté des profils recherchés qui sont souvent déjà en poste.
Les recrutements en études-R&D sont également parmi les plus difficiles
avec 72 % des recruteurs qui expriment des tensions. Le sentiment de
tension est particulièrement marqué pour les postes en conception-re-
cherche et en test, essais, validation, expertise, pour lesquels les recru-
teurs recherchent des compétences techniques pointues.
La part des recrutements abandonnés est stable par rapport au dernier
trimestre 2016 (10 % contre 11 %). Ces abandons s’expliquent princi-
palement par un manque de candidature adéquate (29 %) et par la
redéfinition du poste (28 %). Ces deux raisons peuvent d’ailleurs être
liées, la difficulté à trouver des candidats pouvant entraîner une évo-
lution des contours du poste pour mieux répondre à la réalité du mar-
ché.
Les recrutements sont plus fréquemment abandonnés dans la fonction
gestion-finance-administration (12 %). Les recrutements sont en re-
vanche moins souvent interrompus dans les fonctions direction d’entre-
prise et santé, social, culture (dans respectivement 7 % des cas). Ces
fonctions recrutent principalement pour des remplacements, qui sont
moins souvent remis en cause que les nouveaux postes. •
Source:enquêteApecdesuividesoffres
Part des recrutements jugés difficiles par fonction (en %)
Offres du 4e
trimestre 2017
Commercial, marketing
Études, recherche
et développement
Santé, social, culture
Informatique
Production industrielle,
travaux et chantiers
Ressources humaines
Gestion, finance,
administration
Services techniques
Communication, création
72 %
64 %
67 %
65 %
61 %
54 %
48 %
43 %
Ensemble
Direction d'entreprise
57 %
54 %
77 %
En revanche, les postes en direction d’entreprise et en communication-
création sont les plus faciles à finaliser selon les recruteurs : 43 % et
48 % des recrutements sont jugés difficiles dans ces fonctions. Ces
fonctions profitent d’un vivier de candidats plus important qu’en
moyenne (respectivement 55 et 41 candidatures par offre en moyenne),
ce qui facilite la phase de sourcing pour les recruteurs. Les recrutements
en communication-création sont toutefois jugés nettement plus diffi-
ciles qu’il y a un an (+9 points), ce qui peut s’expliquer par l’augmen-
tation du poids des créations de postes dans cette fonction (de 44 %
à 53 %).  •
www.apec.fr
Le baromètre trimestriel de recrutement cadre permet de connaître l’évolution du
climat chez les recruteurs à partir de l’interrogation d’un panel de 750 entreprises de
plus de 100 salariés représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été
confiée en juin 2018 à la société GN Research.
L’enquête de suivi des offres et de tension
2 958 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre à l’Apec au 4e
trimestre 2017 ont été interrogés en avril 2018 sur le recrutement lié à une offre et,
le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités de
recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des
sociétés de service en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation
spécifique qui conduit à produire des résultats concernant le recrutement hors ESN. Les
données concernant la tension les intègrent.
2 891 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être
représentatifs des offres confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les
entreprises et cabinets de recrutement.
L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société GN Research.
ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES
51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14
POUR CONTACTER L’APEC
DU LUNDI AU VENDREDI
DE 9H À 19H
Directeur de la publication :
Jean-Marie Marx
Directeur Données, études et analyses :
Pierre Lamblin
Coordination & rédaction :
Laurence Bonnevaux, France Lhermitte,
Kamel Yahyaoui
Maquette :
Daniel Le Henry
3e
TRIMESTRE 2018
NOTE DE
CONJONCTURE
TRIMESTRIELLE
DE L’APEC
N°
64
MÉTHODOLOGIE
0 809 361 212

Contenu connexe

Tendances

Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Apec
 
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019Bpifrance
 
Grande consultation 2017 - Bilan
Grande consultation 2017 - BilanGrande consultation 2017 - Bilan
Grande consultation 2017 - BilancontactOpinionWay
 
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016CCI Bretagne
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Apec
 
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017Bpifrance
 
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017Adnane Bajeddi , MRICS
 
CCI France - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...
CCI France  - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...CCI France  - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...
CCI France - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...OpinionWay
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Apec
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015CCI Bretagne
 
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)Cyril Marsaud
 
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...Apec
 
Baisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un anBaisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un anSociété Tripalio
 
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 201561e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015Bpifrance
 
59e enquête de conjoncture des pme 2014
59e enquête de conjoncture des pme   201459e enquête de conjoncture des pme   2014
59e enquête de conjoncture des pme 2014Bpifrance
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Bpifrance
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstApec
 
Focus conjoncture décembre 2017
Focus conjoncture décembre 2017Focus conjoncture décembre 2017
Focus conjoncture décembre 2017Cyril Marsaud
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Apec
 

Tendances (20)

Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2016
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
 
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
Bpifrance le lab 68e enquete pme janvier 2019
 
Grande consultation 2017 - Bilan
Grande consultation 2017 - BilanGrande consultation 2017 - Bilan
Grande consultation 2017 - Bilan
 
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 2ème semestre 2016
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
 
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
Bpifrance le Lab - PME - 65e enquête de conjoncture - Juillet 2017
 
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017
Tour d'horizon du marché immobilier au Maroc et perspectives pour 2017
 
CCI France - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...
CCI France  - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...CCI France  - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...
CCI France - La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 - Par Opini...
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
 
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
Tableau de bord conjoncturel - Deuxième semestre 2015
 
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)
Focus conjoncture Seine-et-Marne (déc-2015)
 
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
Etude Apec - Barometre Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le...
 
Baisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un anBaisse des salaires du secteur privé en un an
Baisse des salaires du secteur privé en un an
 
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 201561e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015
61e enquête de conjoncture des PME - Juillet 2015
 
59e enquête de conjoncture des pme 2014
59e enquête de conjoncture des pme   201459e enquête de conjoncture des pme   2014
59e enquête de conjoncture des pme 2014
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
 
Focus conjoncture décembre 2017
Focus conjoncture décembre 2017Focus conjoncture décembre 2017
Focus conjoncture décembre 2017
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018

Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfApec
 
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Apec
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016CCI Bretagne
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Apec
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019Apec
 
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode Bpifrance
 
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PMEBpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PMEBpifrance
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie Apec
 
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019Bpifrance
 
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...Apec
 
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018Bpifrance
 
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019Bpifrance
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca Corse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca CorseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca Corse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca CorseApec
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Apec
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018 (20)

Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
 
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
Etude Apec - Baromètre Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans le s...
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
 
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
Tableau de bord conjoncturel - 1er semestre 2016
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2019
 
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
 
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PMEBpifrance Le Lab 67e enquete PME
Bpifrance Le Lab 67e enquete PME
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Occitanie
 
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019
Baromètre PME Bpifrance Le Lab Coe Rexecode Mai 2019
 
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...
Etude Apec / Opcalim - Le marché de l'emploi cadre dans l'industrie agroalime...
 
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018
Barometre pme bpifrance le lab rexecode T42018
 
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019
Bpifrance Le Lab 69e enquete PME - juillet 2019
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca Corse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca CorseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca Corse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Paca Corse
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
 

Plus de Apec

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Apec
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Apec
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Apec
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Apec
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Apec
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Apec
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Apec
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Apec
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Apec
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Apec
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Apec
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...Apec
 

Plus de Apec (20)

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
 

Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018

  • 1. Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec affirme « Selon le dernier baromètre trimestriel de l’Apec, 62 % des entreprises déclarent avoir recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018. Le plus haut niveau jamais atteint par cet indicateur. En outre, la confiance des entreprises reste élevée. Ainsi, parmi celles qui ont l’intention d’embaucher au moins un cadre au 3e trimestre 2018, 73 % sont certaines de transformer ces intentions en recrutements. Ces bons résultats sont à mettre en lien avec le nombre de recrutements de cadres qui devrait atteindre 251 000 en 2018, en progression de 4,5 % par rapport à 2017. » –CRE–CONJONCTUR –EMPLOI CADRE : LA CONFIANCE DES ENTREPRISES RESTE SOLIDE– 3e TRIMESTRE 2018 NOTE DE CONJONCTURE TRIMESTRIELLE DE L’APEC – LA CROISSANCE DU PIB N’ATTEINDRA PAS LE NIVEAU DE 2017 MAIS RESTERA BIEN ORIENTÉE EN 2018 – Dans sa note de conjoncture du mois de juin 2018, l’Insee a publié le taux de croissance du 1er trimestre, moins élevé qu’anticipé et a revu ses prévisions de crois- sance à la baisse pour le 2e trimestre 2018. Le ralentissement de la croissance au 1er trimestre 2018 (+0,2 % alors que +0,4 % avait été prévu) s’inscrit dans un contexte international marqué par la remontée im- portante du prix du pétrole et la forte appréciation de l’euro. Aussi, l’ensemble de la zone euro pâtit de ces effets, renforcés par les tentations protectionnistes des États-Unis. La croissance française a, en outre, été ralen- tie par une demande des ménages encore moins impor- tante que prévue (+0,1 % contre une anticipation de +0,3 %) et par une moindre croissance de l’investisse- ment total (+0,2 % contre une prévision de +1,0 %). C’est notamment le coup d’arrêt de l’investissement des entreprises qui a pesé (+0,1 % contre +1,1 %). L’inves- tissement des ménages s’est aussi inscrit dans une pro- gression moindre. Dans la lignée du 1er trimestre, la croissance s’établirait à +0,3 % pour le 2e trimestre 2018, selon l’Insee. Pour +5 POINTS C’EST LA HAUSSE DE LA PROPORTION D’ENTREPRISES DE PLUS DE 100 SALARIÉS QUI ONT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE AU 2E TRIMESTRE 2018 N° 64
  • 2. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 2 l’année, l’institut de conjoncture anticipe une progres- sion modérée de la consommation des ménages, qui, de plus, verraient le rythme de leurs investissements ralen- tir après une année 2017 record. Cela s’est traduit au 1er trimestre par un léger repli dans le secteur de la construc- tion, qui devrait toutefois retrouver de l’allant à partir du 2e trimestre. Du côté des entreprises, l’investissement resterait dynamique, en particulier celui des entreprises non financières qui attendrait un taux de 22,4 %. Aussi, avec une prévision pour la deuxième partie de l’année à +0,4 % par trimestre, la croissance du PIB pour l’année s’établirait à +1,7 %, selon l’Insee. En termes d’emploi, ce ralentissement se traduit au pre- mier trimestre par 42 000 créations dans le secteur marchand, en moindre volume que prévu, et par une légère augmentation du taux de chômage à 9,2 %. Tou- tefois, d’ici la fin de l’année, l’Insee anticipe une diminu- tion de ce taux à 8,8 %. De son côté, l’Acoss a annoncé une hausse de +0,2 % des effectifs salariés du secteur privé au 1er trimestre 2018 (+ 46 000 postes). S’agissant des cadres, la situation continue de s’amélio- rer, avec une baisse du nombre de cadres inscrits à Pôle emploi (Catégories A, B et C) : ils étaient 296 500 fin avril 2018, soit -6,3 % par rapport à fin avril 2017. – LE MORAL DES ENTREPRISES RESTE BIEN ORIENTÉ MALGRÉ UN LÉGER ATTENTISME… – Interrogées en juin 2018 pour le baromètre trimestriel Apec sur leur perception de leur environnement écono- mique, les entreprises se montrent dubitatives et se pro- noncent plus souvent qu’il y a un an sur une stabilité (60 % contre 58 % en 2017). Elles sont toutefois moins nombreuses à estimer évoluer dans un environnement défavorable (11 %) et la part des plus optimistes est stable à 29 %. Ce niveau reste malgré tout élevé et proche du maximum atteint le trimestre précédent (31 %). Cette situation mi-figue mi-raisin se retrouve par secteur. Comme souvent, les entreprises des activités informa- tiques sont les seules à être majoritairement optimistes, à hauteur de 56 %, niveau équivalent à celui de l’année dernière à la même période. Aussi, trois secteurs voient leur proportion d’entreprises optimistes augmenter mais à des niveaux disparates : la construction à 43 % (+3 points), l’ingénierie-R&D à 38 % (+6 points) et le com- merce-transports à 27 % (+5 points). Dans ces secteurs, les entreprises déclarent en premier lieu que leur situa- tion est stable, et la part des pessimistes est de l’ordre de 1 sur 10. Dans tous les autres secteurs, à l’exception de l’industrie, les entreprises sont proportionnellement moins nombreuses qu’un an auparavant à juger que leur environnement économique s’est amélioré, mais ce recul est limité, jamais supérieur à 2 points, et sans que la part des plus pessimistes augmente. L’industrie se dis- tingue de ce point de vue puisque la part des entreprises optimistes y est aussi importante qu’il y a un an (31 %) et en parallèle la part des pessimistes, déclarant que leur environnement économique s’est dégradé, augmente (+3 points). – … ET DES RECRUTEMENTS RECORDS – 62 % des entreprises de plus de 100 salariés interrogées pour le baromètre trimestriel de l’Apec ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2018, soit une hausse de 5 points. Non seulement cette croissance de la part des entreprises recruteuses est importante mais elle permet d’atteindre le plus haut niveau atteint par cet indicateur. Les entreprises recruteuses sont plus nom- breuses et aussi, elles recrutent plus souvent qu’il y a un an dans des volumes plus importants (46 % contre 40 % en 2017) et moins souvent dans des volumes moindres (17 % contre 23 %). – LES ANTICIPATIONS DES ENTREPRISES FONT TOUTEFOIS PREUVE D’UNE CERTAINE PRUDENCE POUR LE 3E TRIMESTRE 2018 – Les entreprises interrogées en juin 2018 quant à leurs prévisions de recrutement au 3e trimestre 2018 sont plus prudentes malgré la tendance haussière bien installée pour ce qui est des recrutements de cadres. Elles sont en effet moins nombreuses à prévoir de recruter au moins un cadre, à 56 % (-2 points). Elles restent tout de même largement majoritaires à être certaines de le faire, à hauteur de 73 % de celles prévoyant de recruter. Bilan et perspectives de recrutement / Ensemble des secteurs (en %) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres 2016 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2017 2e trimestre 3e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 40 80 52% 58% 56% 58% 57% 62% 57% 55% 58% 60% 55% 59% 59% 57% 59% 55% 60% 59%
  • 3. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 3 TENDANCES PAR SECTEUR INDUSTRIE Pour le 2e trimestre consécutif, les réalisations de recrute- ment de cadres dans le secteur de l’industrie sont à un ni- veaujamaisatteintetenhausse.Parailleurs,ellessesituent à un niveau plus élevé que les prévisions émises par les entreprises le trimestre précédent : 72 % d’entre elles ont recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018, soit une hausse de 6 points par rapport à l’an passé à la même période, et dans une proportion équivalente à celle du pre- mier trimestre 2018. Aussi, plus des deux tiers prévoient d’embaucher des cadres au 3e trimestre 2018, soit une hausse de 3 points en un an. CONSTRUCTION Le secteur de la construction enregistre une progression tant des prévisions que des réalisations. Par ailleurs, les réalisations de recrutement se situent au niveau des prévisions du trimestre précédent et celles-ci se main- tiennent à un niveau élevé pour le 3e trimestre 2018 (+8 points). Dans ce secteur, la majorité des entreprises qui recrutent affiche un volume d’embauche plus élevé que l’an passé. COMMERCE & TRANSPORTS La situation est contrastée pour le secteur du commerce et des transports. 45 % des entreprises de ce secteur ont recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018, soit une part en légère hausse par rapport à l’an passé. Par ail- leurs, la part des réalisations de recrutement est supé- rieure à la prévision émise par les entreprises au tri- mestre précédent. En revanche, les prévisions de recrutement affichent une baisse de 2 points en un an. BANQUE & ASSURANCE Le secteur de la banque-assurance affiche une nette baisse des réalisations de recrutements de cadres. 69 % des entreprises de ce secteur ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2018, niveau très inférieur à celui d’il y a un an, plus bas que les trimestres précé- dents et inférieur aux anticipations. De plus, les entre- prises de ce secteur montrent un certain pessimisme : les prévisions de recrutements pour le 3e trimestre 2018 sont en baisse de 6 points en un an. 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 64% 67% 64% 72% 62% 69% 68% 70% 66% 73% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 2018 1er trimestre 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 65% 66% 70 % 67% 58% 60% 67% 62% 65% 67% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 42% 45% 39%41% 49% 43% 37% 50% 44% 37% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 20 40 60 80 100 83% 69% 67% 73% 83% 78% 70% 78% 73% 75% – BAROMÈTRE DE RECRUTEMENT CADRE – Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres
  • 4. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 4 INGÉNIERIE–R&D Lasituationestbeaucoupplusfavorablequ’ilyaunandans le secteur de l’ingénierie-R&D. Les réalisations au 2e trimestre 2018gagnent6pointsenan.Ainsi,plusde9entreprisessur 10 ont recruté au moins un cadre au cours de ce trimestre. En parallèle, les prévisions de recrutement au 3e trimestre 2018 suivent une dynamique positive (+ 4 points). ACTIVITÉS INFORMATIQUES Le secteur des activités informatiques affiche une baisse des réalisations de recrutements de cadres (-4 points) par rapport à l’an passé. Néanmoins elles se situent toujours à un niveau haut et dans une proportion plus importante que les deux premiers trimestres de l’année. Le secteur affiche aussi un réel optimisme : plus de neuf entreprises sur dix prévoient de recruter des cadres au 3e trimestre 2018, soit une hausse de 3 points par rapport au troi- sième trimestre 2017. CONSEIL & SERVICES AUX ENTREPRISES La situation est plus nuancée concernant le secteur du Conseil et services aux entreprises. Les réalisations de recrutements au 2e trimestre 2018 gagnent 12 points en un an et les prévisions de recrutements pour le 3e tri- mestre 2018 sont orientées à la baisse (-3 points). Pour près de 4 entreprises sur 10, les remplacements sont le motif principal de recrutement. MÉDICO-SOCIAL Le secteur médico-social connaît une situation mitigée : 61 % des entreprises ont recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018, soit une forte hausse de 15 points par rapport au 2e trimestre 2017, mais seules 45 % d’entre elles prévoient de recruter au 3e trimestre 2018 contre la moitié d’entre elles il y a un an. Pour plus de 6 entre- prises sur 10, les remplacements sont le motif principal de recrutement. 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 85% 86% 82% 90% 92% 91% 91% 89% 94% 89% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 2018 1er trimestre 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 96% 92% 94% 91% 92% 94% 90% 90% 93%92% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre 20 40 60 80 100 46% 58% 53% 56% 44% 43% 51% 51% 44% 54% 2017 2e trimestre 3e trimestre 4e trimestre 1er trimestre 2018 2e trimestre 3e trimestre ENTREPRISES AYANT RECRUTÉ AU MOINS UN CADRE ENTREPRISES PRÉVOYANT DE RECRUTER AU MOINS UN CADRE 20 40 60 80 100 46% 61% 45% 50% 57% 50% 42% 45% 44% 58% Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadre
  • 5. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 5 VOLUMES DE RECRUTEMENTS EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES QUI VONT RECRUTER Dans son ensemble, la proportion d’entreprises ayant recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018 est en hausse de 2 points à 62 %, à un niveau plus élevé que les prévisions émises. Par ailleurs, cela constitue un ni- veau jamais atteint. Les entreprises interrogées sont aussi plus nombreuses qu’il y a un an à déclarer que leur volume de recrutement est en augmentation (46 % vs 40 %). Et cette progres- sion concerne principalement celles déclarant que leurs embauches de cadres sont actuellement « plutôt » plus nombreuses (+7 points). En parallèle, la proportion de celles qui déclarent que leurs embauches sont moins nombreuses est en baisse (-6 points, à 17 %). Plus d’un tiers des entreprises estiment que leur volume d’em- bauche est stable. Le secteur des activités informatiques est le mieux orien- té. Ainsi, plus de 6 entreprises sur 10 qui ont recruté au 2e trimestre 2018 déclarent que leur volume de recrute- ments de cadres est plus important que l’an passé à la même période. De plus, cette part est en hausse de 8 points par rapport au deuxième trimestre 2017. La situation apparaît également favorable dans les sec- teurs de l’industrie, la construction, le conseil et services aux entreprises et l’ingénierie-R&D : plus de la moitié des entreprises qui recrutent indiquent que leurs volumes de recrutements de cadres sont actuellement plus nom- breux que l’an passé à la même période. Dans le même temps, la proportion d’entreprises déclarant leur volume Le remplacement des départs (turn-over et départs à la retraite) constitue le premier motif des recrutements de cadres envisagés au 3e trimestre 2018, pour 46 % des entreprises qui prévoient de recruter, mais en forte baisse de 9 points en un an. En parallèle, la part liée au déve- loppement de l’activité est stable par rapport à la même période l’an passé, pour s’établir à 24 %. Le médico-social est le secteur dont les recrutements sont très majoritairement motivés par des remplacements (78 %), suivi par les entreprises de la banque-assurance, pour plus de la moitié d’entre elles. Dans les secteurs de l’industrie, du commerce-transport et de la construction, il a aussi constitué le premier motif d’embauche de cadres au 3e trimestre 2018. Dans le secteur du conseil et services aux entreprises, la part des entreprises déclarant que leurs recrutements seront d’abord liés au turn-over et départs à la retraite est identique à celle liée au développement de l’activité pour un tiers des entreprises. Enfin, le développement de l’activité reste le moteur des recrutements dans le secteur des activités informatiques Aussi nombreux 37% Nettement moins nombreux 3%Plutôt moins nombreux 14% Nettement plus nombreux 4% Plutôt plus nombreux 42% 55% 46% Au turn-over et départs à la retraite Au développement de l’activité À une réorganisation interne Aucune raison principale 24% 24% 8% 13% 15% 15% 3e TRIMESTRE 2017 3e TRIMESTRE 2018 Par rapport à la même période il y a un an, les recrutements de cadres dans votre entreprise sont-ils actuellement plus ou moins nombreux ? (en % d’entreprises ayant recruté au moins un cadre au 2e trimestre 2018) Vos recrutements de cadres au 3e trimestre 2018 seront liés avant tout… (en % d’entreprises qui prévoient de recruter) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres de recrutement moins nombreux est en baisse pour ces secteurs. La situation est davantage stable pour tous les autres secteurs. En effet, la plupart des entreprises qui recrutent indiquent en premier lieu que leurs volumes d’em- bauches de cadres sont actuellement identiques par rapport à la même période il y a un an. Dans la banque- assurance, on y retrouve près de la moitié d’entre elles. pour plus de 2 entreprises sur 3 qui prévoient de recruter. Par ailleurs, la part liée au développement de l’activité occupe une place importante dans le secteur de l’ingé- nierie-R&D : près de la moitié des entreprises qui pré- voient de recruter des cadres avancent ce motif au 3e trimestre 2018.  •
  • 6. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 6 POSTES PROPOSÉS PROFILS RECHERCHÉS Portées par la bonne tenue du marché de l’emploi cadre, les prévisions de recrutements de cadres sont en hausse dans toutes les fonctions cadres. En premier lieu, les cadres commerciaux restent les profils les plus recher- chés par les entreprises. 46 % des entreprises qui envi- sagent de recruter des cadres au 3e trimestre 2018 ciblent la fonction commercial-vente, soit une proportion en hausse de 5 points en un an. Les cadres des fonctions gestion-finance-administration se situent en deuxième position des profils ciblés par les entreprises recruteuses : 37 % des entre elles prévoient de recruter des cadres Pour le 3e trimestre 2018, les entreprises déclarent vouloir élargir le profil de leurs recrutements quant à l’expérience des candidats. Ainsi, l’ensemble des profils cadres béné- ficie d’une progression des perspectives d’embauche. Si les profils cadres de 5 à 10 ans d’expérience constituent toujours la cible idéale de la grande majorité des entre- prises (9 entreprises sur 10), les intentions de recrute- ment pour les cadres expérimentés connaissent une hausse sensible. 69 % des entreprises qui recrutent envi- sagent d’embaucher un cadre de 10 à 20 ans d’expé- rience et 48 % envisagent l’embauche d’un cadre de plus de 20 ans d’expérience, soit, pour ces deux profils, res- pectivement 6 points et 3 points de plus que l’an passé à la même période. Enfin, 8 entreprises sur 10 se dé- clarent ouvertes à l’embauche de jeunes cadres (1 à 5 ans d’expérience) et plus de 4 entreprises sur 10 pré- voient l’embauche de jeunes diplômés, soit des parts identiques à celles d’il y a un an à la même période. • dans cette fonction (+1 point en un an). Ils sont suivis par les cadres des services techniques, recherchés par 36 % des entreprises qui recrutent. Par ailleurs, en lien avec la hausse des recrutements prévus dans les secteurs de l’informatique et de l’ingénierie-R&D, les cadres infor- maticiens et les cadres en études-R&D sont ciblés par un tiers des entreprises qui prévoient de recruter. Enfin, la fonction production industrielle, travaux et chantier af- fiche un niveau haut depuis le début de l’année 2018 grâce à la bonne tenue du secteur industriel et de la construction. • 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 Com mercial,vente Études,recherche & développement Gestion,finance adm inistration Servicestechniques Informatique Production industrielle, travaux etchantier Ressourceshumaines Direction d’entreprise Santé,social,cultureCom munication, création 10% 9 % 46% 37% 36% 32% 32% 27% 19% 15% 3e TRIMESTRE 20183e TRIMESTRE 2017 Jeunesdiplôm és Jeunescadres (1 à 5 ansd'expérience) Cadresconfirm és (5 à 10 ansd'expérience) Cadresconfirm és (10 à 20 ansd'expérience) Cadresconfirm és (+ de 20 ansd'expérience) 44 % 45 % 80 % 87 % 90 % 81 % 45 % 69 % 63 % 48 % 0 50 100 Prévisisons de recrutement par fonction (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 3e trimestre 2018) Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Source:Apec,Baromètretrimestrielderecrutementcadres Prévisions de recrutement selon le profil (en % d’entreprises qui envisagent de recruter au 3e trimestre 2018)
  • 7. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 7 LES CANDIDATURES LE TAUX DE FINALISATION DES RECRUTEMENTS – ENQUÊTE DE TENSION – Au dernier trimestre 2017, une offre confiée à l’Apec a attiré en moyenne 33 candidatures, contre 36 un an auparavant. Les fonctions santé-social- culture et gestion-finance-administration sont les seules à connaître une très légère hausse de leurs candidatures, de 26 à 28 pour la première et de 41 à 42 pour la seconde. À l’inverse, la fonction production industrielle-travaux et chantier enre- gistre la baisse la plus marquée avec 25 postulants par offre en moyenne au dernier trimestre 2017 contre 37 un an auparavant. Ce net recul est Le taux de finalisation des recrutements trois à six mois après la paru- tion de l’offre est en baisse par rapport au dernier trimestre 2016 (63 % contre 68 %), du fait de l’allongement des délais de recrute- ment. La part des recrutements toujours en cours augmente en effet ce trimestre (de 21 % à 27 %), ce qui s’explique sans doute par le recul des candidatures. Les recrutements motivés par des remplacements restent les plus fré- quemment finalisés dans les trois à six mois, dans 69 % des cas contre 56 % pour les nouveaux postes. Les recruteurs ont une idée plus précise des contours du poste et du profil recherché pour des remplacements, ce qui constitue un gain de temps. Les postes en communication-création sont les plus rapidement pour- vus, avec une hausse marquée du taux de finalisation de 70 % à 78 % entre les derniers trimestres 2016 et 2017. Les candidatures sont moins nombreuses mais semble-t-il plus ciblées. Les postes sont également rapidement pourvus dans les fonctions santé-social-culture (74 %) et ressources humaines (71 %), qui recrutent principalement pour des remplacements. Les postes en études-R&D et production industrielle-travaux et chantier sont les plus difficiles à pourvoir, avec seulement 55 % et 60 % des recrutements finalisés dans les trois à six mois. Les candidatures sont moins nombreuses qu’en moyenne dans ces fonctions. La fonction études-R&D recrute très majoritairement pour des créations de postes (61 % de postes à pourvoir), ce qui est un facteur d’allongement des délais. • 20 30 40 50 60 70 3e trim 1er trim 3e trim 4e trim 2013 4e trim 46 46 33 36 40 42 2014 1er trim 2e trim 3e trim 4e trim 1er trim 2015 2e trim 4e trim 2016 2e trim 34 39 41 47 40 36 29 43 1er trim 2017 40 37 32 2e trim 3e trim 4e trim Nombre moyen de candidatures par offre Source:enquêteApecdesuividesoffresSource:enquêteApecdesuividesoffres Part des recrutements abandonnésPart des recrutements en coursTaux de finalisation 12% 66% 9% 70% 11% 68% 10% 63% 22% 21% 21% 27% 2014 2015 2016 2017 Taux de finalisation des recrutements 3 à 6 mois après la parution de l’offre (en %) – Offres du 4e trimestre sans doute le signe d’une reprise des recrutements dans cette fonction qui offre plus d’opportunités aux can- didats potentiels. Les sec- teurs de l’industrie et de la construction ont en effet re- noué avec la création d’em- plois en 2017, permettant la reprise des recrutements, et devraient continuer sur cette lancée en 2018. Les offres de l’informatique restent toutefois celles qui attirent le moins de postulants, avec 20 candidatures en moyenne soit un niveau stable par rapport au dernier trimestre 2016. Les offres en études-R&D sont aussi parmi celles qui suscitent le moins de candidatures (26 en moyenne). Les candidats sont aussi moins nombreux pour les postes en ressources humaines (de 56 à 40) et en communication-création (de 66 à 55). Malgré cette baisse, les offres de la fonction communication-création restent celles qui recueillent le plus de candidatures. •
  • 8. NOTE DE CONJONCTURE APEC – 3E TRIMESTRE 2018 / NUMÉRO 64 8 LES RECRUTEMENTS EN COURS ET ABANDONNÉS LE SENTIMENT DE TENSION Le 4e trimestre 2017 est marqué par l’allongement des procédures de recrutement : 27 % des recrutements sont toujours en cours 3 à 6 mois après la parution de l’offre contre 21 % un an auparavant. La majorité des recruteurs explique la longueur de ces procédures par un manque de candidatures adéquates (69 % d’entre eux). Les fonctions études-R&D et commercial, marketing ont le plus de dif- ficultés à finaliser rapidement leurs recrutements, avec respectivement 36 % et 31 % des recrutements toujours en cours trois à six mois après la parution de l’offre. En revanche, dans les fonctions ressources hu- maines et communication, création, seuls 19 % et 13 % des recrute- ments étaient toujours en cours trois à six mois après la parution de l’offre. Ces fonctions profitent d’un vivier de candidats relativement important, qui favorise des recrutements rapides. Les difficultés à pourvoir un poste restent prégnantes chez les recru- teurs : 64 % des recrutements sont jugés difficiles au dernier trimestre 2017 contre 66 % un an auparavant. C’est dans la fonction informatique que les tensions sont les plus fortes avec 77 % des recrutements jugés difficiles. Les postes en informatique industrielle sont particulièrement difficiles à pourvoir, du fait de la rareté des profils recherchés qui sont souvent déjà en poste. Les recrutements en études-R&D sont également parmi les plus difficiles avec 72 % des recruteurs qui expriment des tensions. Le sentiment de tension est particulièrement marqué pour les postes en conception-re- cherche et en test, essais, validation, expertise, pour lesquels les recru- teurs recherchent des compétences techniques pointues. La part des recrutements abandonnés est stable par rapport au dernier trimestre 2016 (10 % contre 11 %). Ces abandons s’expliquent princi- palement par un manque de candidature adéquate (29 %) et par la redéfinition du poste (28 %). Ces deux raisons peuvent d’ailleurs être liées, la difficulté à trouver des candidats pouvant entraîner une évo- lution des contours du poste pour mieux répondre à la réalité du mar- ché. Les recrutements sont plus fréquemment abandonnés dans la fonction gestion-finance-administration (12 %). Les recrutements sont en re- vanche moins souvent interrompus dans les fonctions direction d’entre- prise et santé, social, culture (dans respectivement 7 % des cas). Ces fonctions recrutent principalement pour des remplacements, qui sont moins souvent remis en cause que les nouveaux postes. • Source:enquêteApecdesuividesoffres Part des recrutements jugés difficiles par fonction (en %) Offres du 4e trimestre 2017 Commercial, marketing Études, recherche et développement Santé, social, culture Informatique Production industrielle, travaux et chantiers Ressources humaines Gestion, finance, administration Services techniques Communication, création 72 % 64 % 67 % 65 % 61 % 54 % 48 % 43 % Ensemble Direction d'entreprise 57 % 54 % 77 % En revanche, les postes en direction d’entreprise et en communication- création sont les plus faciles à finaliser selon les recruteurs : 43 % et 48 % des recrutements sont jugés difficiles dans ces fonctions. Ces fonctions profitent d’un vivier de candidats plus important qu’en moyenne (respectivement 55 et 41 candidatures par offre en moyenne), ce qui facilite la phase de sourcing pour les recruteurs. Les recrutements en communication-création sont toutefois jugés nettement plus diffi- ciles qu’il y a un an (+9 points), ce qui peut s’expliquer par l’augmen- tation du poids des créations de postes dans cette fonction (de 44 % à 53 %).  •
  • 9. www.apec.fr Le baromètre trimestriel de recrutement cadre permet de connaître l’évolution du climat chez les recruteurs à partir de l’interrogation d’un panel de 750 entreprises de plus de 100 salariés représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été confiée en juin 2018 à la société GN Research. L’enquête de suivi des offres et de tension 2 958 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre à l’Apec au 4e trimestre 2017 ont été interrogés en avril 2018 sur le recrutement lié à une offre et, le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités de recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des sociétés de service en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation spécifique qui conduit à produire des résultats concernant le recrutement hors ESN. Les données concernant la tension les intègrent. 2 891 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être représentatifs des offres confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les entreprises et cabinets de recrutement. L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société GN Research. ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES 51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14 POUR CONTACTER L’APEC DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H Directeur de la publication : Jean-Marie Marx Directeur Données, études et analyses : Pierre Lamblin Coordination & rédaction : Laurence Bonnevaux, France Lhermitte, Kamel Yahyaoui Maquette : Daniel Le Henry 3e TRIMESTRE 2018 NOTE DE CONJONCTURE TRIMESTRIELLE DE L’APEC N° 64 MÉTHODOLOGIE 0 809 361 212