SlideShare une entreprise Scribd logo
JUILLET 2019
–NOTE DE CONJONCTURE APEC
3E
TRIMESTRE 2019
Des intentions de recrutement de cadres
toujours élevées
RECRUTEMENT
prévisions & processus
« Comme depuis plusieurs trimestres consécutifs, près de 6 entreprises sur
10 envisagent de recruter au moins un cadre au cours du 3e
trimestre 2019.
Ce haut niveau d’intentions formalise la bonne orientation du marché de
l’emploi cadre, même si davantage d’entreprises déclarent percevoir une si-
tuation économique délicate et vouloir réduire leur volume de recrutements
de cadres. Les secteurs traditionnellement moteurs de l’emploi cadre, tels
que les activités informatiques, l’ingénierie-R&D et le secteur du conseil,
affichent encore des intentions de recrutement élevées tout en présentant
des tensions récurrentes pour certains profils de cadres » affirme Bertrand
Hébert, directeur général de l’Apec.
2e
trim.
2017
3e
trim.
2017
4e
trim.
2017
1er
trim.
2018
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
57%
60%
58%
55%
59%
60%
63%
56% 57% 57%
61% 62%
57%
59%
59% 59%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
62%
Ensemble des secteurs
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Bilan et perpectives de recrutements cadres
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 20192
Le marché de l’emploi cadre reste bien orienté,
et ce indépendamment de l’instabilité et de
l’incertitude qui caractérisent la situation éco-
nomique internationale : près de 6 entreprises
sur 10 prévoient de recruter un cadre au cours
du 3e
trimestre 2019.
Pour autant les entreprises font preuve de prudence et
le ralentissement déjà perceptible le trimestre précé-
dent semble se confirmer. Si les entreprises sont tou-
jours aussi nombreuses à recruter, elles semblent vou-
loir réduire la voilure avec un volume d’embauches de
cadres à venir un peu moins important. Elles sont
également plus nombreuses à percevoir une situation
économique plus délicate. Cette perception n’est pas
seulement prégnante dans l’industrie mais concerne
également les activités informatiques jusque-là en
pleine confiance.
–
LA CROISSANCE MARQUE LE PAS EN 2019
–
L’érosion progressive de la croissance hexagonale
semble se confirmer. En effet, après avoir augmenté de
2,4 % en 2017 et de 1,7 % en 2018, le PIB ne progres-
serait que de 1,3 % en 2019 selon la dernière note de
conjoncture de l’Insee. Cette fragilisation de la crois-
sance française est liée en partie au ralentissement et
aux incertitudes qui pèsent sur le commerce mondial.
Les règles du jeu du commerce international sont sou-
mises à rude épreuve avec l’escalade de la guerre com-
merciale sino-américaine et la multiplication des me-
sures protectionnistes. Ainsi, après avoir apporté une
contribution positive à la croissance 2018, le solde du
commerce extérieur de la France devrait se détériorer.
La perspective d’un Brexit sans accord et le rétablisse-
ment des taxes douanières pourraient aggraver la si-
tuation.
En revanche sur le plan interne, le climat des affaires
s’est redressé après avoir atteint un point en bas en
décembre 2018. Les mesures d’urgence sociale et éco-
nomique ont contribué à doper le pouvoir d’achat des
ménages même si ces derniers ont privilégié, dans un
premier temps, une épargne de précaution à l’accrois-
sement de leurs dépenses de consommation. Celles-ci
gagneraient en vigueur en 2019 parallèlement à une
baisse graduelle de leur épargne. La consommation
des ménages progresserait, selon l’Insee, de 1,3 % en
2019 (après +0,9 % en 2018) et serait l’un des deux
moteurs principaux de la croissance. L’autre moteur,
l’investissement formalisé par la formation brute de
capital fixe (FBCF), confirme sa robustesse avec une
progression en 2019 qui devrait rester importante
(+2,3 %) mais un peu moins dynamique qu’en 2018
(+2,8 %). Ce sont toujours les entreprises qui se mon-
treraient les plus actives en matière de dépenses d’in-
vestissement même si dans les services, elles devraient
revoir à la baisse leur propension à investir. Les collec-
tivités publiques renforceraient, également, leurs inves-
tissements avant les élections municipales de 2020.
Quant aux dépenses des ménages en biens immobi-
liers, elles se contracteraient de nouveau, renforçant
la tendance à la baisse des mises en chantier dans la
construction.
Toujours selon l’Insee, cette croissance modérée n’obè-
rerait pas la progression des créations d’emploi. Au
premier trimestre, l’emploi marchand a ainsi gagné
92 000 postes avec notamment des contributions
positives des secteurs de l’industrie et de la construc-
tion. Sur l’ensemble de l’année 2019, ce sont quelques
213 000 emplois salariés marchands qui seraient créés
après 167 000 en 2018. Dans ce contexte, le taux de
chômage, après avoir atteint 8,7 % cet hiver, poursui-
vrait son recul à 8,3 % à l’automne 2019, bien aidé
par le ralentissement de la population active.
–
LES ENTREPRISES RESSENTENT UNE
DÉGRADATION DE LEUR SITUATION
ÉCONOMIQUE
–
L’instabilité du contexte économique est ressentie avec
acuité par les entreprises interrogées en juin 2019 dans
le cadre du baromètre trimestriel de l’Apec. Seulement
22 % d’entre elles affirment que leur situation écono-
mique s’est améliorée contre 29 % il y a un an à la
même période. Désormais, 17 % des entreprises esti-
ment que leur environnement s’est dégradé soit la
proportion la plus élevée depuis 2015. Ce constat doit
toutefois être nuancé, la grande majorité des structures
estimant que leur situation économique est identique
à celle de l’an dernier.
À l’exception notable du secteur de la banque-assu-
rance qui affiche une part plus importante d’entre-
prises se prévalant d’un contexte économique en
amélioration, les autres secteurs d’activités sont plus
circonspects avec une confiance qui semble écornée.
Ce sont les entreprises industrielles qui semblent les
plus affectées : un quart d’entre elles estiment que
leur situation s’est dégradée soit une proportion supé-
rieure à celles affichant une embellie (18 %). Les
activités informatiques montrent également des
signes d’inquiétude bien plus prégnants qu’un an
auparavant : seulement 38 % d’entre elles estiment
que leur environnement s’améliore contre 56 % il y
a un an (-18 points). Très largement minoritaire l’an
dernier (4 %), la part des entreprises de services nu-
mériques affirmant évoluer dans un contexte dégradé
s’est considérablement renforcée (14 %).
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 3
–
LES RECRUTEMENTS RÉALISÉS AU COURS
DU 2E
TRIMESTRE 2019 SE MAINTIENNENT
À HAUT NIVEAU
–
Le contexte économique ambiant ne semble pas avoir
perturbé les recrutements de cadres. En effet, 62 %
des entreprises de plus de 100 salarié·e·s interrogées
dans le cadre du baromètre trimestriel de l’Apec ont
recruté au moins un cadre au cours du 2e
trimestre
2019 soit une proportion identique à celle mesurée
un an auparavant. Ce haut niveau de réalisation est
cohérent avec les prévisions émises au cours du tri-
mestre précédent. Pour autant, les dynamiques sec-
torielles ne sont pas homogènes. Si les secteurs de la
banque-assurance, des activités informatiques et à un
degré moindre des activités médico-sociales peuvent
se prévaloir d’une progression des réalisations en
matière de recrutement, il en va tout autrement dans
d’autres secteurs. C’est notamment le cas de l’indus-
trie et de l’ingénierie R&D qui enregistrent un recul
certain des réalisations de recrutements d’au moins
un cadre (- 6 points). En revanche, dans le commerce-
transports et dans le conseil et services aux entre-
prises, le statu quo est de mise.
–
LES PERSPECTIVES POUR L’EMPLOI CADRE
AU 3E
TRIMESTRE SE MAINTIENNENT Á
HAUT NIVEAU
–
57 % des entreprises de plus de 100 salarié·e·s inter-
rogées en juin 2019 sur leurs prévisions au 3e
trimestre
2019 envisagent de recruter au moins un cadre. Cette
proportion, en très légère progression sur un an
(+1 point), reste très élevée au regard de l’historique
de la mesure. Elle est la traduction d’un besoin impor-
tant de compétences cadres, dans une dynamique
structurelle engagée en matière de transformations
dans les entreprises (digitalisation, transition énergé-
tique, nouveaux modes d’organisation, etc.).
17%
22%
Plutôt
améliorée
Ni l'un
ni l'autre
Plutôt
dégradée
61%
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutements cadres, 2019
Part des entreprises déclarant que leur situation économique
s’est depuis un an...
Méthodologie de la note de conjoncture
Lebaromètretrimestrielderecrutementscadres:unpanelde750entreprisesdeplusde100salarié·e·s
représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été confiée en juin 2019 à la société Praxidia.
L’enquête de suivi des offres d’emploi et de tension : 1 452 entreprises et cabinets de recrutement
ayant confié une offre d’emploi à l’Apec au 4e
trimestre 2018 ont été interrogés en avril 2019 sur le recru-
tement lié à une offre et, le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités
de recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des sociétés de service
en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation spécifique qui conduit à produire des résul-
tats concernant le recrutement hors ESN. Les données concernant la tension les intègrent.
1 487 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être représentatifs des offres
d’emploi confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les entreprises et cabinets de recrutement.
L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société Praxidia.
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 20194
–BAROMÈTRE DU RECRUTEMENT CADRES :
TENDANCE PAR SECTEUR–
Les entreprises industrielles de plus de 100 salarié·e·s
semblent vouloir réduire la voilure. Elles sont en pro-
portion, moins nombreuses, à avoir recruté au moins
un cadre au cours du 2e
trimestre 2019 qu’un an aupa-
Dans le secteur de la construction, le niveau de
réalisations s’érode sur un an (-3 points). S’agissant
des prévisions des intentions de recrutement, les en-
treprises font preuve de prudence avec un recul de 7
ravant : 66 % contre 72 %. Les prévisions des inten-
tions de recrutement sont également orientées à la
baisse par rapport à l’an dernier.
points. Il est vrai que la baisse des dépenses des
ménages en biens immobiliers et des mises en chan-
tier réduit leurs perspectives.
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
72%
67%
69% 69%
67%
63%
66%
61%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
67% 66% 63%
54%
62%
64%
59%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
66%
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Industrie
Construction
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 5
C’est le statu quo dans le commerce et les trans-
ports avec des réalisations et des intentions de recru-
Dans la banque-assurance, les niveaux de réalisa-
tion et d’intention de recrutement progressent sensi-
blement avec respectivement + 7 points et + 11
tement sensiblement identiques à ce que l’on obser-
vait il y a un an.
points par rapport à l’an dernier. À noter que les réa-
lisations sont supérieures aux prévisions recueillies
au cours du trimestre précédent.
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
45% 46%
39%
47%
37%
40% 41% 40%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
45% 44%
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
69% 68%
67%
77%
71%
78%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
78%
81%
76%
67%
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Commerce-transports
Banque-assurance
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 20196
Dans l’ingénierie - R&D, 86 % des entreprises de
plus de 100 salarié·e·s ont recruté au moins un cadre
au cours du 2e
trimestre 2019, un niveau qui s’inscrit
en retrait (-5 points) mais qui reste très élevé. Les
Le besoin de compétences cadres dans les activités
informatiques ne se dément pas. Plus de 9 entre-
prises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours
prévisions sont dans la même tonalité avec 85 % des
entreprises envisageant de recruter au cours du 3e
trimestre 2019.
du 2e 
trimestre 2019. À noter le bémol côté prévisions
avec des intentions en léger retrait par rapport à
l'année précédente.
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
91%
86% 85%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
84%
92%
87%
85% 86%
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
92% 93%
94%
89%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
95%
87%
92%
94%
93%
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Ingénierie-R&D
Activités informatiques
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 7
Dans le conseil et les services aux entreprises,
on peut noter une quasi-stabilité des réalisations avec
57 % des entreprises ayant recruté au moins un cadre
au cours du 2e
trimestre 2019. Ces réalisations sont
Le secteur médico-social peut se prévaloir d’une
bonne dynamique avec 63 % des entreprises ayant
procédé au recrutement d’au moins un cadre au cours
du 2e
trimestre 2019 (+2 points sur un an). Les réali-
nettement supérieures aux prévisions recueillies au
cours du trimestre précédent. Pour le 3e
trimestre
2019, les intentions de recrutements sont stables.
sations sont nettement supérieures aux prévisions
émises au cours du trimestre précédent. Côté inten-
tions, la moitié des entreprises envisage de recruter
au moins un cadre au 3e
trimestre 2019.
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
58%
53%
62%
52%
49% 48%
51%
57%
52%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
2e
trim.
2018
3e
trim.
2018
4e
trim.
2018
1er
trim.
2019
2e
trim.
2019
3e
trim.
2019
61%
66%
53%
50%
55%
63%
48%
51%
Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre
45%
50%
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Conseil et services aux entreprises
Médico-social
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 20198
–VOLUME DE RECRUTEMENTS–
Les entreprises ayant procédé à des recrutements de
cadres au cours du 2e
trimestre 2019 sont aussi
nombreuses que l’an dernier à la même période.
Pour autant, elles l’ont fait dans des proportions
nettement moins importantes. En effet, 39 %
d’entre elles déclarent un volume d’embauches su-
périeur à celui d’il y a un an, soit une proportion en
forte baisse (-7 points). Dans le même temps, elles
sont plus nombreuses à avoir réduit la voilure : 24 %
des entreprises déclarent des volumes de recrute-
ments moins importants (+7 points).
Cette contraction du volume de recrutements est
prégnante notamment dans l’industrie et la
construction où la proportion d’entreprises décla-
rant des embauches plus nombreuses s’érode forte-
ment (respectivement -19 points et -20 points).
Le secteur moteur de l’emploi cadre n’est pas épar-
gné par ce phénomène. Ainsi dans l’informatique,
si la majorité des entreprises (54 %) déclarent avoir
procédé à des volumes de recrutements plus impor-
tants, cette part est en baisse de 9 points au profit
de celles affirmant avoir moins recruté dont la pro-
portion se renforce singulièrement (+18 points).
Si le conseil et les services aux entreprises sont logés
à la même enseigne que les activités informatiques,
c’est le statu quo qui prévaut dans l’ingénierie R&D.
Dans ce secteur, 40 % des entreprises ayant pro-
cédé à des recrutements l’ont fait dans des propor-
tions identiques à celles de l’an dernier.
Trois secteurs sont à contre-courant de la tendance
générale. La banque-assurance, le commerce – trans-
port et le médico-social peuvent se prévaloir d’un
meilleur positionnement. En effet, dans chacun de
ces trois domaines d’activités, la part des entreprises
déclarant des volumes de recrutements supérieurs
à ceux de l’an dernier progresse alors que la propor-
tion de celles déclarant moins d’embauches est en
retrait. 
20%
37%
37%
2%4%
Nettement plus
nombreux
Plutôt plus
nombreux
Plutôt moins
nombreux
Aussi
nombreux
Nettement moins
nombreux
En % d'entreprises ayant recruté des cadres au 2e
trimestre 2019
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Par rapport à la même période il y a un an, les recrutements de cadres
dans votre entreprise sont-ils actuellement...
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 9
–EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES–
Les entreprises envisageant de recruter au moins un
cadre au cours du 3e
trimestre 2019 avancent comme
explication principale la nécessité de pallier au turn-
over et/ou à des départs à la retraite. Elles sont ainsi
58 % à avancer ce motif, une proportion en forte pro-
gression sur un an (+12 points). La part d’entreprises
évoquant le développement de l’activité pour expliquer
leurs recrutements à venir se renforce légèrement
(+2 points) et s’établit à 26 %. En revanche, la propor-
tion de celles recrutant des cadres dans l’optique d’une
réorganisation interne se réduit fortement par rapport
à l’an dernier (9 % soit -6 points).
L’industrie, le commerce-transports, la banque-assu-
rance ou encore le médico-social s’inscrivent dans cette
tendance avec des recrutements liés avant tout au
turn-over et ou aux départs à la retraite. Les activités
informatiques, quant à elles, se démarquent avec le
développement de l’activité qui reste (70 % des cas)
le principal motif évoqué pour expliquer les recrute-
ments à venir, très loin devant le turnover et les départs
à la retraite.
Dans l’ingénierie- R&D, en revanche, la part des entre-
prises ayant procédé à des recrutements pour faire face
à un développement de leur activité est en fort recul
(-12 points). Ce n’était pas le cas l’an dernier à la même
période où le développement de l’activité était le motif
d’embauches de cadres le plus souvent évoqué.
Au turnover et départs
à la retraite
Au développement
de l'activité
À une réorganisation interne
Aucune raison principale
3e
trimestre 2018
3e
trimestre 2019
46%
58%
24%
26%
15%
15%
9%
7%
En % d'entreprises ayant l'intention de recruter
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Vos recrutements de cadres au 3e
trimestre 2019 seront liés avant tout...
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 201910
–POSTES PROPOSÉS–
Comme chaque trimestre, les entreprises ayant l’in-
tention de recruter sont avant tout en quête de
cadres de la fonction commercial, vente (43 %). Elles
expriment également des besoins marqués dans les
fonctions support gestion, finance, administration
(42 %). Les recruteurs ne négligent pas, loin s’en faut,
d’autres domaines de compétences, notamment les
études et la R&D qui devraient concerner plus d’un
tiers des entreprises envisageant de recruter mais
aussi les services techniques (30 %), l’informatique
(30 %) ou encore la production industrielle, chantier
(25 %).
Com
mercial,vente
Gestion,finance,adm
inistration
Informatique
Servicestechniques
Etudes,Recherche
&
Développement
Production
industrielle,travaux
etchantiers
Direction
d'entreprise
Ressourceshumaines
Santé,social,culture
Com
munication,création
43%
42%
34%
30% 30%
25%
16%
14%
10%
7%
En % d'entreprises ayant l'intention de recruter
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Prévisions de recrutement de cadres par fonction au 3e
trimestre 2019
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 11
–PROFILS RECHERCHÉS–
Pour le 3e
trimestre 2019, les cadres de cinq à dix ans
d’expérience seraient sans surprise les plus recher-
chés. Cela concernerait 88 % des entreprises ayant
l’intention de recruter au moins un cadre. Les cadres
de un à cinq ans d’expérience seraient également
particulièrement sollicités avec 8 entreprises sur 10
qui prévoient de jeter leur dévolu sur ce type de pro-
fil. Elles devraient aussi se tourner vers ceux bénéfi-
ciant d’un plus grand vécu professionnel : plus des 2
tiers des entreprises envisagent d’embaucher des
cadres ayant entre dix et vingt ans d’expérience et
48 % prévoient de cibler les plus confirmés (plus de
20 ans d’expérience). Enfin, les entreprises restent
également ouvertes aux jeunes diplômés de moins
d’un an d’expérience (44 %).
45% 44%
81%
90% 88%
69%
65%
48% 48%
80%
3e
trimestre 2018 3e
trimestre 2019
Jeunes diplômés Cadres de 1 à 5 ans
d'expérience
Cadres de 5 à 10 ans
d'expérience
Cadres de 10 à 20 ans
d'expérience
Cadres de plus de
20 ans d'expérience
En % d'entreprises ayant l'intention de recruter
Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019
Prévisions de recrutement de cadres selon le profil au 3e
trimestre 2019
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 201912
–ENQUÊTE DE TENSION–
–
LES CANDIDATURES
–
Les offres d’emploi diffusées par l’Apec au quatrième
trimestre 2018 ont suscité en moyenne 31 candida-
tures, contre 33 un an auparavant. La baisse tendan-
cielle des candidatures perdure, mais elle ralentit. Les
nombres de postulants aux offres publiées aux 2e
et
3e
trimestres semblent s’être stabilisés autour de 30
lors des précédents trimestres.
Les offres en communication-création et en ressources
humaines, qui ont connu une forte baisse des candi-
datures plusieurs années de suite, bénéficient de la
décélération générale et présentent une évolution sur
un an globalement conforme à la moyenne. Avec
respectivement 53 et 40 candidatures en moyenne,
ces fonctions se situent dans le trio des fonctions les
plus attractives selon le critère du nombre de ré-
ponses aux offres d’emploi, avec la gestion-finance-
administration (43).
Si les écarts du nombre moyen de candidatures
tendent à se réduire dans le temps entre les fonctions,
ils restent importants et varient du simple au triple.
Quatre fonctions se situent en deçà de la moyenne :
santé-social-culture (18), production industrielle-tra-
vaux et chantier (19), études-R&D (22) et informa-
tique (23). Les offres en santé-social-culture et en
production industrielle-travaux et chantier ont re-
cueilli bien moins de candidatures que l’an passé
(respectivement 10 et 6 de moins). Les postes en in-
formatique se démarquent avec une évolution à la
hausse des postulants (+3). Cette fonction, qui a
souvent été celle attirant le moins de candidats, est
remontée de 3 places dans le classement en un an.
Offres du
4 e
trim.
2014
Offres du
1 er
trim.
2015
Offres du
2 e
trim.
2015
Offres du
3 e
trim.
2015
Offres du
4 e
trim.
2015
Offres du
1 er
trim.
2016
Offres du
2 e
trim.
2016
Offres du
3 e
trim.
2016
Offres du
4 e
trim.
2016
Offres du
1 er
trim.
2017
Offres du
2 e
trim.
2017
Offres du
3 e
trim.
2017
Offres du
4 e
trim.
2017
Offres du
4 e
trim.
2018
Offres du
1 er
trim.
2018
Offres du
2 e
trim.
2018
Offres du
3 e
trim.
2018
41
40
39
46
42
36 37
34
36
29
32 33
3029
33
31
40
Source : Apec, enquête de suivi des offres
Nombre moyen de candidatures par offre d'emploi
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 13
–
LE TAUX DE FINALISATION
DES RECRUTEMENTS
–
Trois à six mois après leur publication, 66 % des
offres d’emploi publiées par l’Apec au quatrième tri-
mestre 2018 ont donné lieu à une embauche effec-
tive, contre 63 % un an plus tôt. Le taux de finalisa-
tion des recrutements s’est amélioré alors même que
le nombre moyen de candidatures a continué de flé-
chir. Ce constat rappelle que la quantité de candida-
tures reçues n’est pas le seul déterminant du succès
des recrutements.
Le taux de finalisation a progressé pour toutes les
fonctions, en dehors des offres des services tech-
niques (65 % contre 69 % il y a un an) et de la
fonction production industrielle-travaux et chantier
(54 % contre 60 %). L’augmentation des créations
de postes parmi les recrutements lancés (52 % contre
45 % il y a un an pour les services techniques et
59 % contre 49 % en production industrielle-travaux
et chantier) a contribué à allonger les délais de recru-
tements.
L’amélioration des délais de recrutement apparaît
particulièrement notable en communication-création,
fonction qui était déjà la mieux positionnée il y a un
an. Passant de 78 % à 91 %, le taux de finalisation
des recrutements se situe à un niveau jamais atteint
par aucune fonction depuis le début de la mesure en
2010. Les postes en ressources humaines sont égale-
ment bien plus souvent pourvus qu’il y a un an (84 %
contre 71 %), de même que ceux en commercial-mar-
keting (70 % contre 61 %).
Offres du
4e
Trim. 2015
Recrutements finalisés
Recrutements en cours
Recrutements abandonnés
Offres du
4e
Trim. 2016
Offres du
4e
Trim. 2017
Offres du
4e
Trim. 2018
70%
21%
9% 11% 10% 11%
23%27%
63% 66%
21%
68%
Source : Apec, enquête de suivi des offres
Taux de finalisation du recrutement 3 à 6 mois après la parution de l’offre
Offres d'emploi du 4e
trimestre 2018
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 201914
–
LES RECRUTEMENTS EN COURS
ET ABANDONNÉS
–
L’amélioration du taux de finalisation résulte d’un rac-
courcissement des délais d’embauche. En effet, les recru-
tements toujours en cours trois à six mois après la paru-
tiondel’offresontmoinsnombreuxqu’unanauparavant
(23 % contre 27 %) et les abandons équivalents (11 %).
Dans les deux cas, le manque de candidatures adé-
quates est le motif le plus cité par les recruteurs.
Les postes en production industrielle-travaux et chan-
tier et en études-R&D sont plus longs à pourvoir que
les autres (31 % des recrutements sont toujours en
cours), et ce de manière récurrente. En production
industrielle-travaux et chantier, les abandons de re-
crutements atteignent 16 %. Ils reflètent le découra-
gement des recruteurs face à la pénurie de candidats.
La fonction gestion-finance-administration, qui pré-
sente un taux de finalisation des recrutements assez
favorable (71 % contre 67 % en moyenne), se singu-
larise avec une part des abandons de recrutements
relativement élevés (12 %) au regard des postes tou-
jours ouverts (17 %). Autrement dit, passé le délai de
trois à six mois, le risque de renoncer à recruter est
plus élevé pour ces postes que ceux des autres fonc-
tions.
Les abandons de recrutements sont moins courants
pour les postes en communication-création (4%), res-
sources-humaines (5 %) et santé-social-culture (5 %)
qu’au global (11 %). Toutes fonctions confondues, les
abandons de recrutements s’expliquent le plus sou-
vent par le manque de candidatures adéquates
(38 %). Ce motif prend de l’ampleur (9 points de plus
qu’un an auparavant).
–
LE SENTIMENT DE TENSION
–
Pour 66 % des recrutements initiés au 4e
trimestre
2018 et ayant abouti en trois à six mois, les recruteurs
indiquent avoir eu des difficultés à trouver des candi-
dats adaptés au poste. La tension se maintien à ce
niveau depuis trois ans.
La stabilité constatée sur un an au niveau global
masque des différences selon les fonctions. De ma-
nière générale, les fonctions les plus en tension un an
plus tôt ont connu un accroissement des difficultés,
et celles les moins en tension une contraction. De fait,
les écarts en matière de taux de recrutements diffi-
ciles se sont accentués entre les fonctions.
Le trio des fonctions les plus en tension demeure le
même : informatique (83 % contre 77 % un an plus
tôt), études-R&D (77 % contre 72 %) et production
industrielle-travaux et chantier (74 % contre 67 %).
En informatique, les postes web, sites et portails inter-
net sont les plus délicats à pourvoir (86 %).
À l’opposé, les fonctions les plus épargnées par les
difficultés de recrutements restent la communication-
création (26 %) et les ressources humaines (44 %).
Elles ont bénéficié d’un recul d’au moins 10 points de
la part des recrutements jugés difficiles.
Le sentiment de tension est resté stable en commer-
cial-marketing (65 %) et en gestion-finance-adminis-
tration (51 %).
APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E
TRIMESTRE 2019 15
Informatique
Études, recherche et développement
Services techniques
Gestion, finance, administration
Commercial, marketing
Ensemble
Production industrielle - travaux et chantier
Santé, social, culture
Communication, création
Ressources humaines
83%
77%
74%
68%
66%
65%
51%
51%
44%
26%
Source : Apec, enquête de suivi des offres
Part des recrutements pour lesquels les recruteurs indiquent avoir eu des difficultés
à trouver des candidats adaptés au poste, par fonction
Offres d'emploi du 4e
trimestre 2018
ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES
51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14
CENTRE DE RELATIONS CLIENTS
DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H
*prix d’un appel local
0 809 361 212
© Apec
Cet ouvrage a été créé à l’initiative de l’Apec, Association pour
l’emploi des Cadres, régie par la loi du 1er
juillet 1901 et publié
sous sa direction et en son nom. Il s’agit d’une œuvre collective,
l’Apec en a la qualité d’auteur.
L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires
sociaux (MEDEF, CPME, U2P, CFDT Cadres, CFE-CGC, FO-Cadres,
CFTC Cadres, UGICT-CGT).
Toute reproduction totale ou partielle par quelque procédé que ce
soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec, est
strictement interdite et constituerait une contrefaçon (article
L122-4 et L335-2 du code de la Propriété intellectuelle).
Cette note de conjoncture trimestrielle a été réalisée par
la direction Données, études, analyses (DDEA).
Directeur de la DDEA : Pierre Lamblin.
Équipe projet : Laurence Bonnevaux, Christophe Lenzi,
Sylvie Tartesse, Kamel Yahyaoui.
Maquette : Daniel Le Henry
JUILLET 2019
–L’OBSERVATOIRE
DE L’EMPLOI CADRE–
L’observatoire de l’Apec réalise des études pour mieux comprendre le marché de
l’emploi des cadres et anticiper les tendances à venir, en matière de modalités de
recrutement et de fidélisation, de processus de mobilité, d’évolution des métiers et des
compétences. Les études publiées s’articulent autour de trois grands axes :
• analyser les besoins, les difficultés et les processus de recrutement des cadres ;
• comprendre les trajectoires des cadres, leurs parcours et les inégalités qui peuvent
en résulter ;
• révéler les évolutions des métiers et des compétences des cadres en lien avec les
transformations sociétales.
LES DERNIÈRES ÉTUDES PARUES DANS LA COLLECTION
« RECRUTEMENT : PRÉVISIONS ET PROCESSUS »
- Prévisions 2019-2021 des recrutements de cadres en France, juillet 2019
- Le marché de l’emploi cadre dans le commerce interentreprises, juin 2019.
- Les ajustements face aux difficultés de recrutement de cadres, juin 2019
- Les pratiques de veille et de recherche d’emploi des cadres, juin 2019.
- Baromètre Sourcing cadres, rétrospective 2009-2019, juin 2019.
Toutes les études de l’Apec sont disponibles gratuitement
sur le site www.corporate.apec.fr > Nos études
.
TRAJECTOIRES
parcours & inégalités
RECRUTEMENT
prévisions & processus
COMPÉTENCES
métiers & société

Contenu connexe

Tendances

Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
Paperjam_redaction
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Apec
 
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
Paperjam_redaction
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Apec
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Apec
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionalesEtude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
Apec
 
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
Paperjam_redaction
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Apec
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Apec
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
Apec
 

Tendances (18)

Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
Tableau de bord social et économique Idea octobre 2020
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2014
 
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
Idea td b_economique_et_social_du_luxembourg_aout2020
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre : enjeux et perspectives pour 2017
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre dans les activités informatiques - d...
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2017
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2015
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2018
 
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionalesEtude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
Etude Apec - Recrutements de cadres : les dynamiques régionales
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2016
 
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
Tableau de bord économique et social du Luxembourg, juillet 2020
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 1er trimestre 2017
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec du 3e trimestre 2021
 
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
Etude Apec - Baromètre des intentions de recrutement et de mobilité des cadre...
 
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
Etude Apec / Intergros - Le marché de l'emploi cadre dans le commerce interen...
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2015
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019

Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Apec
 
Baromètre de l'Economie
Baromètre de l'EconomieBaromètre de l'Economie
Baromètre de l'Economie
Paperjam_redaction
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Apec
 
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RHEtude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Apec
 
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
Apec
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Bpifrance
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Apec
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
Apec
 
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Bpifrance
 
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
Apec
 
Baromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
Baromètre des salaires cadres 2013 par ExpectraBaromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
Baromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
Expectra
 
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Apec
 
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
Apec
 
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
Apec
 

Similaire à Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019 (20)

Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
 
Baromètre de l'Economie
Baromètre de l'EconomieBaromètre de l'Economie
Baromètre de l'Economie
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre  2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 4e trimestre 2017
 
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
Etude Apec - Baromètre Apec 4e trimestre 2021
 
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RHEtude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
Etude Apec / ANDRH - Recrutements et pratiques de sourcing des cadres RH
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
 
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
Etude Apec/Syntec Numérique - Le marché de l'emploi cadre dans les activités ...
 
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
Barometre PME Bpifrance Le Lab Rexecode T4 2019 - Focus Enjeux Climatiques
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 1er trimestre 2022, janvier 2022
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
Etude Apec - Le marché de l'emploi dans les activités informatiques - juin 2018
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trimestre 2017
 
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
Barometre trésorerie investissement et croissance PME Bpifrance Le Lab Rexecode
 
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
Etude Apec - Prévisions 2018-2020 des recrutements de cadres en France - juil...
 
Baromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
Baromètre des salaires cadres 2013 par ExpectraBaromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
Baromètre des salaires cadres 2013 par Expectra
 
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand EstEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2018 - Grand Est
 
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
Etude Apec : Prévisions de recrutements Apec 2019 : la vitalité de l'emploi c...
 
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
Etude Apec - Crise sanitaire et offres d'emploi cadre en 2020 : secteur des a...
 

Plus de Apec

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Apec
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Apec
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Apec
 

Plus de Apec (20)

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
 

Etude Apec - Note de conjoncture du 3e trimestre 2019

  • 1. JUILLET 2019 –NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 Des intentions de recrutement de cadres toujours élevées RECRUTEMENT prévisions & processus « Comme depuis plusieurs trimestres consécutifs, près de 6 entreprises sur 10 envisagent de recruter au moins un cadre au cours du 3e trimestre 2019. Ce haut niveau d’intentions formalise la bonne orientation du marché de l’emploi cadre, même si davantage d’entreprises déclarent percevoir une si- tuation économique délicate et vouloir réduire leur volume de recrutements de cadres. Les secteurs traditionnellement moteurs de l’emploi cadre, tels que les activités informatiques, l’ingénierie-R&D et le secteur du conseil, affichent encore des intentions de recrutement élevées tout en présentant des tensions récurrentes pour certains profils de cadres » affirme Bertrand Hébert, directeur général de l’Apec. 2e trim. 2017 3e trim. 2017 4e trim. 2017 1er trim. 2018 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 57% 60% 58% 55% 59% 60% 63% 56% 57% 57% 61% 62% 57% 59% 59% 59% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 62% Ensemble des secteurs Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Bilan et perpectives de recrutements cadres
  • 2. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 20192 Le marché de l’emploi cadre reste bien orienté, et ce indépendamment de l’instabilité et de l’incertitude qui caractérisent la situation éco- nomique internationale : près de 6 entreprises sur 10 prévoient de recruter un cadre au cours du 3e trimestre 2019. Pour autant les entreprises font preuve de prudence et le ralentissement déjà perceptible le trimestre précé- dent semble se confirmer. Si les entreprises sont tou- jours aussi nombreuses à recruter, elles semblent vou- loir réduire la voilure avec un volume d’embauches de cadres à venir un peu moins important. Elles sont également plus nombreuses à percevoir une situation économique plus délicate. Cette perception n’est pas seulement prégnante dans l’industrie mais concerne également les activités informatiques jusque-là en pleine confiance. – LA CROISSANCE MARQUE LE PAS EN 2019 – L’érosion progressive de la croissance hexagonale semble se confirmer. En effet, après avoir augmenté de 2,4 % en 2017 et de 1,7 % en 2018, le PIB ne progres- serait que de 1,3 % en 2019 selon la dernière note de conjoncture de l’Insee. Cette fragilisation de la crois- sance française est liée en partie au ralentissement et aux incertitudes qui pèsent sur le commerce mondial. Les règles du jeu du commerce international sont sou- mises à rude épreuve avec l’escalade de la guerre com- merciale sino-américaine et la multiplication des me- sures protectionnistes. Ainsi, après avoir apporté une contribution positive à la croissance 2018, le solde du commerce extérieur de la France devrait se détériorer. La perspective d’un Brexit sans accord et le rétablisse- ment des taxes douanières pourraient aggraver la si- tuation. En revanche sur le plan interne, le climat des affaires s’est redressé après avoir atteint un point en bas en décembre 2018. Les mesures d’urgence sociale et éco- nomique ont contribué à doper le pouvoir d’achat des ménages même si ces derniers ont privilégié, dans un premier temps, une épargne de précaution à l’accrois- sement de leurs dépenses de consommation. Celles-ci gagneraient en vigueur en 2019 parallèlement à une baisse graduelle de leur épargne. La consommation des ménages progresserait, selon l’Insee, de 1,3 % en 2019 (après +0,9 % en 2018) et serait l’un des deux moteurs principaux de la croissance. L’autre moteur, l’investissement formalisé par la formation brute de capital fixe (FBCF), confirme sa robustesse avec une progression en 2019 qui devrait rester importante (+2,3 %) mais un peu moins dynamique qu’en 2018 (+2,8 %). Ce sont toujours les entreprises qui se mon- treraient les plus actives en matière de dépenses d’in- vestissement même si dans les services, elles devraient revoir à la baisse leur propension à investir. Les collec- tivités publiques renforceraient, également, leurs inves- tissements avant les élections municipales de 2020. Quant aux dépenses des ménages en biens immobi- liers, elles se contracteraient de nouveau, renforçant la tendance à la baisse des mises en chantier dans la construction. Toujours selon l’Insee, cette croissance modérée n’obè- rerait pas la progression des créations d’emploi. Au premier trimestre, l’emploi marchand a ainsi gagné 92 000 postes avec notamment des contributions positives des secteurs de l’industrie et de la construc- tion. Sur l’ensemble de l’année 2019, ce sont quelques 213 000 emplois salariés marchands qui seraient créés après 167 000 en 2018. Dans ce contexte, le taux de chômage, après avoir atteint 8,7 % cet hiver, poursui- vrait son recul à 8,3 % à l’automne 2019, bien aidé par le ralentissement de la population active. – LES ENTREPRISES RESSENTENT UNE DÉGRADATION DE LEUR SITUATION ÉCONOMIQUE – L’instabilité du contexte économique est ressentie avec acuité par les entreprises interrogées en juin 2019 dans le cadre du baromètre trimestriel de l’Apec. Seulement 22 % d’entre elles affirment que leur situation écono- mique s’est améliorée contre 29 % il y a un an à la même période. Désormais, 17 % des entreprises esti- ment que leur environnement s’est dégradé soit la proportion la plus élevée depuis 2015. Ce constat doit toutefois être nuancé, la grande majorité des structures estimant que leur situation économique est identique à celle de l’an dernier. À l’exception notable du secteur de la banque-assu- rance qui affiche une part plus importante d’entre- prises se prévalant d’un contexte économique en amélioration, les autres secteurs d’activités sont plus circonspects avec une confiance qui semble écornée. Ce sont les entreprises industrielles qui semblent les plus affectées : un quart d’entre elles estiment que leur situation s’est dégradée soit une proportion supé- rieure à celles affichant une embellie (18 %). Les activités informatiques montrent également des signes d’inquiétude bien plus prégnants qu’un an auparavant : seulement 38 % d’entre elles estiment que leur environnement s’améliore contre 56 % il y a un an (-18 points). Très largement minoritaire l’an dernier (4 %), la part des entreprises de services nu- mériques affirmant évoluer dans un contexte dégradé s’est considérablement renforcée (14 %).
  • 3. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 3 – LES RECRUTEMENTS RÉALISÉS AU COURS DU 2E TRIMESTRE 2019 SE MAINTIENNENT À HAUT NIVEAU – Le contexte économique ambiant ne semble pas avoir perturbé les recrutements de cadres. En effet, 62 % des entreprises de plus de 100 salarié·e·s interrogées dans le cadre du baromètre trimestriel de l’Apec ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019 soit une proportion identique à celle mesurée un an auparavant. Ce haut niveau de réalisation est cohérent avec les prévisions émises au cours du tri- mestre précédent. Pour autant, les dynamiques sec- torielles ne sont pas homogènes. Si les secteurs de la banque-assurance, des activités informatiques et à un degré moindre des activités médico-sociales peuvent se prévaloir d’une progression des réalisations en matière de recrutement, il en va tout autrement dans d’autres secteurs. C’est notamment le cas de l’indus- trie et de l’ingénierie R&D qui enregistrent un recul certain des réalisations de recrutements d’au moins un cadre (- 6 points). En revanche, dans le commerce- transports et dans le conseil et services aux entre- prises, le statu quo est de mise. – LES PERSPECTIVES POUR L’EMPLOI CADRE AU 3E TRIMESTRE SE MAINTIENNENT Á HAUT NIVEAU – 57 % des entreprises de plus de 100 salarié·e·s inter- rogées en juin 2019 sur leurs prévisions au 3e trimestre 2019 envisagent de recruter au moins un cadre. Cette proportion, en très légère progression sur un an (+1 point), reste très élevée au regard de l’historique de la mesure. Elle est la traduction d’un besoin impor- tant de compétences cadres, dans une dynamique structurelle engagée en matière de transformations dans les entreprises (digitalisation, transition énergé- tique, nouveaux modes d’organisation, etc.). 17% 22% Plutôt améliorée Ni l'un ni l'autre Plutôt dégradée 61% Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutements cadres, 2019 Part des entreprises déclarant que leur situation économique s’est depuis un an... Méthodologie de la note de conjoncture Lebaromètretrimestrielderecrutementscadres:unpanelde750entreprisesdeplusde100salarié·e·s représentatives du secteur privé. L’interrogation téléphonique a été confiée en juin 2019 à la société Praxidia. L’enquête de suivi des offres d’emploi et de tension : 1 452 entreprises et cabinets de recrutement ayant confié une offre d’emploi à l’Apec au 4e trimestre 2018 ont été interrogés en avril 2019 sur le recru- tement lié à une offre et, le cas échéant, sur les difficultés rencontrées. Pour tenir compte des spécificités de recrutement des ESN (entreprises de services du numérique, nouvelle appellation des sociétés de service en ingénierie informatique), elles font l’objet d’une interrogation spécifique qui conduit à produire des résul- tats concernant le recrutement hors ESN. Les données concernant la tension les intègrent. 1 487 postes à pourvoir ont été renseignés. Les résultats sont redressés de façon à être représentatifs des offres d’emploi confiées à l’Apec au cours du trimestre de référence par les entreprises et cabinets de recrutement. L’interrogation téléphonique et par Internet a été confiée à la société Praxidia.
  • 4. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 20194 –BAROMÈTRE DU RECRUTEMENT CADRES : TENDANCE PAR SECTEUR– Les entreprises industrielles de plus de 100 salarié·e·s semblent vouloir réduire la voilure. Elles sont en pro- portion, moins nombreuses, à avoir recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019 qu’un an aupa- Dans le secteur de la construction, le niveau de réalisations s’érode sur un an (-3 points). S’agissant des prévisions des intentions de recrutement, les en- treprises font preuve de prudence avec un recul de 7 ravant : 66 % contre 72 %. Les prévisions des inten- tions de recrutement sont également orientées à la baisse par rapport à l’an dernier. points. Il est vrai que la baisse des dépenses des ménages en biens immobiliers et des mises en chan- tier réduit leurs perspectives. 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 72% 67% 69% 69% 67% 63% 66% 61% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 67% 66% 63% 54% 62% 64% 59% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 66% Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Industrie Construction
  • 5. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 5 C’est le statu quo dans le commerce et les trans- ports avec des réalisations et des intentions de recru- Dans la banque-assurance, les niveaux de réalisa- tion et d’intention de recrutement progressent sensi- blement avec respectivement + 7 points et + 11 tement sensiblement identiques à ce que l’on obser- vait il y a un an. points par rapport à l’an dernier. À noter que les réa- lisations sont supérieures aux prévisions recueillies au cours du trimestre précédent. 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 45% 46% 39% 47% 37% 40% 41% 40% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 45% 44% 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 69% 68% 67% 77% 71% 78% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 78% 81% 76% 67% Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Commerce-transports Banque-assurance
  • 6. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 20196 Dans l’ingénierie - R&D, 86 % des entreprises de plus de 100 salarié·e·s ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019, un niveau qui s’inscrit en retrait (-5 points) mais qui reste très élevé. Les Le besoin de compétences cadres dans les activités informatiques ne se dément pas. Plus de 9 entre- prises sur 10 ont recruté au moins un cadre au cours prévisions sont dans la même tonalité avec 85 % des entreprises envisageant de recruter au cours du 3e trimestre 2019. du 2e  trimestre 2019. À noter le bémol côté prévisions avec des intentions en léger retrait par rapport à l'année précédente. 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 91% 86% 85% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 84% 92% 87% 85% 86% 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 92% 93% 94% 89% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 95% 87% 92% 94% 93% Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Ingénierie-R&D Activités informatiques
  • 7. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 7 Dans le conseil et les services aux entreprises, on peut noter une quasi-stabilité des réalisations avec 57 % des entreprises ayant recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019. Ces réalisations sont Le secteur médico-social peut se prévaloir d’une bonne dynamique avec 63 % des entreprises ayant procédé au recrutement d’au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2019 (+2 points sur un an). Les réali- nettement supérieures aux prévisions recueillies au cours du trimestre précédent. Pour le 3e trimestre 2019, les intentions de recrutements sont stables. sations sont nettement supérieures aux prévisions émises au cours du trimestre précédent. Côté inten- tions, la moitié des entreprises envisage de recruter au moins un cadre au 3e trimestre 2019. 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 58% 53% 62% 52% 49% 48% 51% 57% 52% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 2e trim. 2018 3e trim. 2018 4e trim. 2018 1er trim. 2019 2e trim. 2019 3e trim. 2019 61% 66% 53% 50% 55% 63% 48% 51% Entreprises ayant recruté au moins un cadre Entreprises prévoyant de recruter au moins un cadre 45% 50% Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Conseil et services aux entreprises Médico-social
  • 8. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 20198 –VOLUME DE RECRUTEMENTS– Les entreprises ayant procédé à des recrutements de cadres au cours du 2e trimestre 2019 sont aussi nombreuses que l’an dernier à la même période. Pour autant, elles l’ont fait dans des proportions nettement moins importantes. En effet, 39 % d’entre elles déclarent un volume d’embauches su- périeur à celui d’il y a un an, soit une proportion en forte baisse (-7 points). Dans le même temps, elles sont plus nombreuses à avoir réduit la voilure : 24 % des entreprises déclarent des volumes de recrute- ments moins importants (+7 points). Cette contraction du volume de recrutements est prégnante notamment dans l’industrie et la construction où la proportion d’entreprises décla- rant des embauches plus nombreuses s’érode forte- ment (respectivement -19 points et -20 points). Le secteur moteur de l’emploi cadre n’est pas épar- gné par ce phénomène. Ainsi dans l’informatique, si la majorité des entreprises (54 %) déclarent avoir procédé à des volumes de recrutements plus impor- tants, cette part est en baisse de 9 points au profit de celles affirmant avoir moins recruté dont la pro- portion se renforce singulièrement (+18 points). Si le conseil et les services aux entreprises sont logés à la même enseigne que les activités informatiques, c’est le statu quo qui prévaut dans l’ingénierie R&D. Dans ce secteur, 40 % des entreprises ayant pro- cédé à des recrutements l’ont fait dans des propor- tions identiques à celles de l’an dernier. Trois secteurs sont à contre-courant de la tendance générale. La banque-assurance, le commerce – trans- port et le médico-social peuvent se prévaloir d’un meilleur positionnement. En effet, dans chacun de ces trois domaines d’activités, la part des entreprises déclarant des volumes de recrutements supérieurs à ceux de l’an dernier progresse alors que la propor- tion de celles déclarant moins d’embauches est en retrait.  20% 37% 37% 2%4% Nettement plus nombreux Plutôt plus nombreux Plutôt moins nombreux Aussi nombreux Nettement moins nombreux En % d'entreprises ayant recruté des cadres au 2e trimestre 2019 Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Par rapport à la même période il y a un an, les recrutements de cadres dans votre entreprise sont-ils actuellement...
  • 9. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 9 –EXPLICATIONS AVANCÉES PAR LES ENTREPRISES– Les entreprises envisageant de recruter au moins un cadre au cours du 3e trimestre 2019 avancent comme explication principale la nécessité de pallier au turn- over et/ou à des départs à la retraite. Elles sont ainsi 58 % à avancer ce motif, une proportion en forte pro- gression sur un an (+12 points). La part d’entreprises évoquant le développement de l’activité pour expliquer leurs recrutements à venir se renforce légèrement (+2 points) et s’établit à 26 %. En revanche, la propor- tion de celles recrutant des cadres dans l’optique d’une réorganisation interne se réduit fortement par rapport à l’an dernier (9 % soit -6 points). L’industrie, le commerce-transports, la banque-assu- rance ou encore le médico-social s’inscrivent dans cette tendance avec des recrutements liés avant tout au turn-over et ou aux départs à la retraite. Les activités informatiques, quant à elles, se démarquent avec le développement de l’activité qui reste (70 % des cas) le principal motif évoqué pour expliquer les recrute- ments à venir, très loin devant le turnover et les départs à la retraite. Dans l’ingénierie- R&D, en revanche, la part des entre- prises ayant procédé à des recrutements pour faire face à un développement de leur activité est en fort recul (-12 points). Ce n’était pas le cas l’an dernier à la même période où le développement de l’activité était le motif d’embauches de cadres le plus souvent évoqué. Au turnover et départs à la retraite Au développement de l'activité À une réorganisation interne Aucune raison principale 3e trimestre 2018 3e trimestre 2019 46% 58% 24% 26% 15% 15% 9% 7% En % d'entreprises ayant l'intention de recruter Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Vos recrutements de cadres au 3e trimestre 2019 seront liés avant tout...
  • 10. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 201910 –POSTES PROPOSÉS– Comme chaque trimestre, les entreprises ayant l’in- tention de recruter sont avant tout en quête de cadres de la fonction commercial, vente (43 %). Elles expriment également des besoins marqués dans les fonctions support gestion, finance, administration (42 %). Les recruteurs ne négligent pas, loin s’en faut, d’autres domaines de compétences, notamment les études et la R&D qui devraient concerner plus d’un tiers des entreprises envisageant de recruter mais aussi les services techniques (30 %), l’informatique (30 %) ou encore la production industrielle, chantier (25 %). Com mercial,vente Gestion,finance,adm inistration Informatique Servicestechniques Etudes,Recherche & Développement Production industrielle,travaux etchantiers Direction d'entreprise Ressourceshumaines Santé,social,culture Com munication,création 43% 42% 34% 30% 30% 25% 16% 14% 10% 7% En % d'entreprises ayant l'intention de recruter Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Prévisions de recrutement de cadres par fonction au 3e trimestre 2019
  • 11. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 11 –PROFILS RECHERCHÉS– Pour le 3e trimestre 2019, les cadres de cinq à dix ans d’expérience seraient sans surprise les plus recher- chés. Cela concernerait 88 % des entreprises ayant l’intention de recruter au moins un cadre. Les cadres de un à cinq ans d’expérience seraient également particulièrement sollicités avec 8 entreprises sur 10 qui prévoient de jeter leur dévolu sur ce type de pro- fil. Elles devraient aussi se tourner vers ceux bénéfi- ciant d’un plus grand vécu professionnel : plus des 2 tiers des entreprises envisagent d’embaucher des cadres ayant entre dix et vingt ans d’expérience et 48 % prévoient de cibler les plus confirmés (plus de 20 ans d’expérience). Enfin, les entreprises restent également ouvertes aux jeunes diplômés de moins d’un an d’expérience (44 %). 45% 44% 81% 90% 88% 69% 65% 48% 48% 80% 3e trimestre 2018 3e trimestre 2019 Jeunes diplômés Cadres de 1 à 5 ans d'expérience Cadres de 5 à 10 ans d'expérience Cadres de 10 à 20 ans d'expérience Cadres de plus de 20 ans d'expérience En % d'entreprises ayant l'intention de recruter Source : Apec, Baromètre trimestriel de recrutement cadres, 2019 Prévisions de recrutement de cadres selon le profil au 3e trimestre 2019
  • 12. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 201912 –ENQUÊTE DE TENSION– – LES CANDIDATURES – Les offres d’emploi diffusées par l’Apec au quatrième trimestre 2018 ont suscité en moyenne 31 candida- tures, contre 33 un an auparavant. La baisse tendan- cielle des candidatures perdure, mais elle ralentit. Les nombres de postulants aux offres publiées aux 2e et 3e trimestres semblent s’être stabilisés autour de 30 lors des précédents trimestres. Les offres en communication-création et en ressources humaines, qui ont connu une forte baisse des candi- datures plusieurs années de suite, bénéficient de la décélération générale et présentent une évolution sur un an globalement conforme à la moyenne. Avec respectivement 53 et 40 candidatures en moyenne, ces fonctions se situent dans le trio des fonctions les plus attractives selon le critère du nombre de ré- ponses aux offres d’emploi, avec la gestion-finance- administration (43). Si les écarts du nombre moyen de candidatures tendent à se réduire dans le temps entre les fonctions, ils restent importants et varient du simple au triple. Quatre fonctions se situent en deçà de la moyenne : santé-social-culture (18), production industrielle-tra- vaux et chantier (19), études-R&D (22) et informa- tique (23). Les offres en santé-social-culture et en production industrielle-travaux et chantier ont re- cueilli bien moins de candidatures que l’an passé (respectivement 10 et 6 de moins). Les postes en in- formatique se démarquent avec une évolution à la hausse des postulants (+3). Cette fonction, qui a souvent été celle attirant le moins de candidats, est remontée de 3 places dans le classement en un an. Offres du 4 e trim. 2014 Offres du 1 er trim. 2015 Offres du 2 e trim. 2015 Offres du 3 e trim. 2015 Offres du 4 e trim. 2015 Offres du 1 er trim. 2016 Offres du 2 e trim. 2016 Offres du 3 e trim. 2016 Offres du 4 e trim. 2016 Offres du 1 er trim. 2017 Offres du 2 e trim. 2017 Offres du 3 e trim. 2017 Offres du 4 e trim. 2017 Offres du 4 e trim. 2018 Offres du 1 er trim. 2018 Offres du 2 e trim. 2018 Offres du 3 e trim. 2018 41 40 39 46 42 36 37 34 36 29 32 33 3029 33 31 40 Source : Apec, enquête de suivi des offres Nombre moyen de candidatures par offre d'emploi
  • 13. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 13 – LE TAUX DE FINALISATION DES RECRUTEMENTS – Trois à six mois après leur publication, 66 % des offres d’emploi publiées par l’Apec au quatrième tri- mestre 2018 ont donné lieu à une embauche effec- tive, contre 63 % un an plus tôt. Le taux de finalisa- tion des recrutements s’est amélioré alors même que le nombre moyen de candidatures a continué de flé- chir. Ce constat rappelle que la quantité de candida- tures reçues n’est pas le seul déterminant du succès des recrutements. Le taux de finalisation a progressé pour toutes les fonctions, en dehors des offres des services tech- niques (65 % contre 69 % il y a un an) et de la fonction production industrielle-travaux et chantier (54 % contre 60 %). L’augmentation des créations de postes parmi les recrutements lancés (52 % contre 45 % il y a un an pour les services techniques et 59 % contre 49 % en production industrielle-travaux et chantier) a contribué à allonger les délais de recru- tements. L’amélioration des délais de recrutement apparaît particulièrement notable en communication-création, fonction qui était déjà la mieux positionnée il y a un an. Passant de 78 % à 91 %, le taux de finalisation des recrutements se situe à un niveau jamais atteint par aucune fonction depuis le début de la mesure en 2010. Les postes en ressources humaines sont égale- ment bien plus souvent pourvus qu’il y a un an (84 % contre 71 %), de même que ceux en commercial-mar- keting (70 % contre 61 %). Offres du 4e Trim. 2015 Recrutements finalisés Recrutements en cours Recrutements abandonnés Offres du 4e Trim. 2016 Offres du 4e Trim. 2017 Offres du 4e Trim. 2018 70% 21% 9% 11% 10% 11% 23%27% 63% 66% 21% 68% Source : Apec, enquête de suivi des offres Taux de finalisation du recrutement 3 à 6 mois après la parution de l’offre Offres d'emploi du 4e trimestre 2018
  • 14. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 201914 – LES RECRUTEMENTS EN COURS ET ABANDONNÉS – L’amélioration du taux de finalisation résulte d’un rac- courcissement des délais d’embauche. En effet, les recru- tements toujours en cours trois à six mois après la paru- tiondel’offresontmoinsnombreuxqu’unanauparavant (23 % contre 27 %) et les abandons équivalents (11 %). Dans les deux cas, le manque de candidatures adé- quates est le motif le plus cité par les recruteurs. Les postes en production industrielle-travaux et chan- tier et en études-R&D sont plus longs à pourvoir que les autres (31 % des recrutements sont toujours en cours), et ce de manière récurrente. En production industrielle-travaux et chantier, les abandons de re- crutements atteignent 16 %. Ils reflètent le découra- gement des recruteurs face à la pénurie de candidats. La fonction gestion-finance-administration, qui pré- sente un taux de finalisation des recrutements assez favorable (71 % contre 67 % en moyenne), se singu- larise avec une part des abandons de recrutements relativement élevés (12 %) au regard des postes tou- jours ouverts (17 %). Autrement dit, passé le délai de trois à six mois, le risque de renoncer à recruter est plus élevé pour ces postes que ceux des autres fonc- tions. Les abandons de recrutements sont moins courants pour les postes en communication-création (4%), res- sources-humaines (5 %) et santé-social-culture (5 %) qu’au global (11 %). Toutes fonctions confondues, les abandons de recrutements s’expliquent le plus sou- vent par le manque de candidatures adéquates (38 %). Ce motif prend de l’ampleur (9 points de plus qu’un an auparavant). – LE SENTIMENT DE TENSION – Pour 66 % des recrutements initiés au 4e trimestre 2018 et ayant abouti en trois à six mois, les recruteurs indiquent avoir eu des difficultés à trouver des candi- dats adaptés au poste. La tension se maintien à ce niveau depuis trois ans. La stabilité constatée sur un an au niveau global masque des différences selon les fonctions. De ma- nière générale, les fonctions les plus en tension un an plus tôt ont connu un accroissement des difficultés, et celles les moins en tension une contraction. De fait, les écarts en matière de taux de recrutements diffi- ciles se sont accentués entre les fonctions. Le trio des fonctions les plus en tension demeure le même : informatique (83 % contre 77 % un an plus tôt), études-R&D (77 % contre 72 %) et production industrielle-travaux et chantier (74 % contre 67 %). En informatique, les postes web, sites et portails inter- net sont les plus délicats à pourvoir (86 %). À l’opposé, les fonctions les plus épargnées par les difficultés de recrutements restent la communication- création (26 %) et les ressources humaines (44 %). Elles ont bénéficié d’un recul d’au moins 10 points de la part des recrutements jugés difficiles. Le sentiment de tension est resté stable en commer- cial-marketing (65 %) et en gestion-finance-adminis- tration (51 %).
  • 15. APEC – NOTE DE CONJONCTURE APEC 3E TRIMESTRE 2019 15 Informatique Études, recherche et développement Services techniques Gestion, finance, administration Commercial, marketing Ensemble Production industrielle - travaux et chantier Santé, social, culture Communication, création Ressources humaines 83% 77% 74% 68% 66% 65% 51% 51% 44% 26% Source : Apec, enquête de suivi des offres Part des recrutements pour lesquels les recruteurs indiquent avoir eu des difficultés à trouver des candidats adaptés au poste, par fonction Offres d'emploi du 4e trimestre 2018
  • 16. ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES 51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14 CENTRE DE RELATIONS CLIENTS DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H *prix d’un appel local 0 809 361 212 © Apec Cet ouvrage a été créé à l’initiative de l’Apec, Association pour l’emploi des Cadres, régie par la loi du 1er juillet 1901 et publié sous sa direction et en son nom. Il s’agit d’une œuvre collective, l’Apec en a la qualité d’auteur. L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires sociaux (MEDEF, CPME, U2P, CFDT Cadres, CFE-CGC, FO-Cadres, CFTC Cadres, UGICT-CGT). Toute reproduction totale ou partielle par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec, est strictement interdite et constituerait une contrefaçon (article L122-4 et L335-2 du code de la Propriété intellectuelle). Cette note de conjoncture trimestrielle a été réalisée par la direction Données, études, analyses (DDEA). Directeur de la DDEA : Pierre Lamblin. Équipe projet : Laurence Bonnevaux, Christophe Lenzi, Sylvie Tartesse, Kamel Yahyaoui. Maquette : Daniel Le Henry JUILLET 2019 –L’OBSERVATOIRE DE L’EMPLOI CADRE– L’observatoire de l’Apec réalise des études pour mieux comprendre le marché de l’emploi des cadres et anticiper les tendances à venir, en matière de modalités de recrutement et de fidélisation, de processus de mobilité, d’évolution des métiers et des compétences. Les études publiées s’articulent autour de trois grands axes : • analyser les besoins, les difficultés et les processus de recrutement des cadres ; • comprendre les trajectoires des cadres, leurs parcours et les inégalités qui peuvent en résulter ; • révéler les évolutions des métiers et des compétences des cadres en lien avec les transformations sociétales. LES DERNIÈRES ÉTUDES PARUES DANS LA COLLECTION « RECRUTEMENT : PRÉVISIONS ET PROCESSUS » - Prévisions 2019-2021 des recrutements de cadres en France, juillet 2019 - Le marché de l’emploi cadre dans le commerce interentreprises, juin 2019. - Les ajustements face aux difficultés de recrutement de cadres, juin 2019 - Les pratiques de veille et de recherche d’emploi des cadres, juin 2019. - Baromètre Sourcing cadres, rétrospective 2009-2019, juin 2019. Toutes les études de l’Apec sont disponibles gratuitement sur le site www.corporate.apec.fr > Nos études . TRAJECTOIRES parcours & inégalités RECRUTEMENT prévisions & processus COMPÉTENCES métiers & société