SlideShare une entreprise Scribd logo
JUILLET 2020
–PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS
PROFESSIONNELLES DES CADRES
La crise aura un impact en 2020 sur la mobilité des cadres,
notamment externe
> En 2019, la mobilité externe s’est maintenue à un niveau équivalent à celui des années précé-
dentes mais devrait connaître une contraction en 2020
> Au premier semestre 2020, tous les secteurs d’activité ont vu leurs offres d’emploi cadre chuter,
bien que des différences soient perceptibles
> Cette réduction des possibilités de mobilité externe pourrait avoir un effet négatif sur la satisfac-
tion et l’engagement des cadres
La mobilité interne pourrait répondre à certaines aspirations des
cadres et aux dynamiques de transformation des entreprises
> La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres
> Elle peut être source de satisfactions et d’avantages pour les cadres
Le poids des mobilités subies ou contraintes pourrait augmenter
en 2020
> Beaucoup de cadres pourraient faire face à une situation de chômage et se voir contraints de
changer de fonction ou de métier, ou à déménager pour retrouver un emploi.
TRAJECTOIRES
parcours & inégalités
Des mobilités à niveau constant que la crise sanitaire
et économique pourrait remettre en question–
–SOMMAIRE–
–
03 LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ, NOTAMMENT EXTERNE,
ET POURRAIT ENTRAINER DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES
–
En 2019, la mobilité externe se maintient à un niveau équivalent à celui des années précédentes mais devrait
connaître une contraction en 2020
En 2020, le marché de l’emploi cadre sera moins favorable à la mobilité externe
La réduction des possibilités de mobilité externe pourrait affecter la satisfaction des cadres
–
08 LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES ASPIRATIONS DES
CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES
–
La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres
Elle est source de satisfactions et d’avantages pour les cadres
–
10 LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT AUGMENTER EN 2020
–
–
03 LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ, NOTAMMENT EXTERNE,
ET POURRAIT ENTRAINER DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES03 –
En 2019, la mobilité externe se maintient à un niveau équivalent à celui des années précédentes mais devrait
connaître une contraction en 2020
En 2020, le marché de l’emploi cadre sera moins favorable à la mobilité externe
La réduction des possibilités de mobilité externe pourrait affecter la satisfaction des cadres
–
08 LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES ASPIRATIONS DES
CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES08 –
La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres
Elle est source de satisfactions et d’avantages pour les cadres
–
10 LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT AUGMENTER EN 2020
–
–SOMMAIRE–
Depuis 2009, l’Apec effectue un suivi de la mobilité des cadres du secteur privé. Cette vague
repose sur l’interrogation de 4 000 salarié·e·s du secteur privé occupant un poste au statut de
cadre dans le secteur privé, et issus de fichiers externes à l’Apec.
Seul·e s les cadres en emploi à la date du 31 décembre 2019 étaient éligibles pour l’interro-
gation. Les jeunes diplômé·e·s recherchant leur premier emploi et les cadres sans emploi n’ont
pas été pris en compte. Ils et elles ont été interrogé·e·s sur des mobilités professionnelles qu’ils
et elles ont éventuellement connu au cours de l’année 2019 et sur leurs intentions dans ce
domaine dans les trois ans à venir. Trois catégories de cadres peuvent ainsi être définies en
fonction de leur mobilité au cours de l’année 2019 :
• Les cadres mobiles en interne qui ont, soit changé de poste au sein de leur entreprise,
soit connu d’autres types de changements au sein de leur entreprise, sans changer de poste
(changement de département et/ou de service, d’établissement, ou évolution importante du
contenu du poste).
• Les cadres mobiles en externe qui ont intégré une nouvelle entreprise, à l’exclusion des
jeunes diplômé·e·s ayant accédé à leur premier emploi.
• Les cadres non mobiles qui n’ont ni changé d’entreprise, ni changé de poste, ni connu
d’autres changements au sein de leur entreprise.
Le terrain quantitatif en ligne a été réalisé par l’institut CSA en février-mars 2020, avant la
période de confinement liée au Covid-19.
L’échantillon est structuré, sur la base des données DADS de l’Insee, selon des quotas par âge,
sexe, région de résidence, secteur d’activité et taille de l’entreprise employeuse. Les résultats
sont donc représentatifs de la population des cadres en poste en France métropolitaine selon
ces critères.
–MÉTHODOLOGIE–
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 3
–LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ,
NOTAMMENT EXTERNE, ET POURRAIT ENTRAINER
DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES–
Outre la crise sanitaire mondiale, la pandémie de Covid-19 a eu pour conséquence une crise
économique majeure, décrite comme plus importante que celle de 2008 et qui pourrait s’ancrer
dans la durée. Début 2020, le niveau du PIB en France s’est contracté1
et pourrait, pour l’en-
semble de l’année, opérer un recul compris entre -7 % et -15 % selon les estimations (contre
-3,1 % lors de la récession de 2009). Les impacts de la crise sanitaire se sont ainsi fait ressen-
tir dès le confinement avec une baisse d’un tiers de l’activité économique selon l’Insee, mais
une légère reprise s’est enclenchée peu avant la date officielle du déconfinement dans certains
secteurs d’activité2
. Compte tenu de son ampleur, cette crise aura des conséquences sur le
marché de l’emploi cadre, et notamment sur les comportements des entreprises et des cadres
en matière de mobilité.
–
EN 2019, LA MOBILITÉ EXTERNE SE
MAINTIENT À UN NIVEAU ÉQUIVALENT À
CELUI DES ANNEES PRÉCÉDENTES MAIS
DEVRAIT CONNAITRE UNE CONTRACTION
EN 2020
–
Au cours de l’année 2019, 7 % des cadres ont déclaré
avoir changé d’entreprise, soit un léger recul apparent
par rapport à 20183
. Elle reste toutefois proche des
niveaux observés au cours des dix dernières années
– compris entre 6 % et 9 % – en dehors des périodes
de crise pendant lesquelles la mobilité externe tend
à décroître. En 2009, à la suite de la crise financière
de l’année précédente, les entreprises avaient ainsi
peu recruté (-28 % par rapport à 2008). Un phéno-
mène similaire a par ailleurs été observé en 2013 en
raison d’un essoufflement du marché de l’emploi
cadre, résultat d’un ralentissement économique 1 .
1. Point sur la conjoncture française,
Banque de France, mars 2020.
2. « Point de conjoncture », Insee
Conjoncture, Insee, 7 mai 2020.
3. Le taux de mobilité externe des
cadres en 2019 est de 7,4 %, avec un
intervalle de confiance (marge
d’erreur) compris entre 6,6 % et
8,2 %. Il était en 2018 de 8,6 %, avec
un intervalle de confiance compris
entre 7,7 % et 9,4 %.
1
2006 2007 2008 20102009 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
6% 6%
8%
5%
7%
8%
7%
6%
7%
6%
7%
8%
9%
7%
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Base : ensemble des cadres interrogé·e·s
Évolution de la mobilité externe des cadres du secteur privé (2009-2019)
Les traits verticaux entourant chaque point représentent la marge d’erreur,
indiquée par l’intervalle de confiance au seuil de 5%
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES4
La dynamique du marché de l’emploi cadre, qui s’est
traduite par une hausse continue des recrutements
de cadres depuis 2014, a profité tant aux cadres en
poste qu’aux jeunes diplômé.e.s lors de leur primo
insertion, et aussi aux cadres demandeurs d’emploi,
vers lesquels les recruteurs se sont davantage tour-
nés ; cependant, cela n’a pas entraîné une hausse du
taux de mobilité externe des cadres en poste. Deux
explications peuvent être avancées.
La première tient au fait que le vivier de cadres en
poste enclins à changer d’entreprise aurait vu son
volume diminuer. Si l’on observe le groupe des jeunes
cadres âgés de moins de 30 ans, habituellement les
plus enclins au changement d’entreprise, on constate
que leur taux de mobilité externe est passé de 14 %
à 23 % en 2017, puis s’est maintenu en 2018 (22 %)
et a diminué en 2019 (18 %), traduisant en quelque
sorte une érosion graduelle du potentiel de mobilité
de ce groupe.
La seconde tient au fait que, si les jeunes diplômé.e.s
et les cadres demandeurs d’emploi ont été davantage
recrutés, cela n’a pas pour autant eu d’impact sur le
taux de mobilité externe des seuls cadres en poste.
–
EN 2020, LE MARCHÉ DE L’EMPLOI CADRE
SERA MOINS FAVORABLE À LA MOBILITÉ
EXTERNE
–
En 2020, sous l’effet de la crise liée au Covid-19, la
dynamique du marché de l’emploi cadre se trouve
fortement ébranlée. En conséquence, la mobilité ex-
terne des cadres pourrait baisser de façon impor-
tante. En effet, l’entrée en récession de la France
depuis le confinement a déjà eu pour conséquence
une baisse drastique du volume des offres d’emploi
cadre, de nombreuses entreprises renonçant à leurs
recrutements prévus ou les décalant ultérieurement.
Aussi, les faillites d’entreprise et les licenciements,
qui ne pourront pas être évités, vont venir impacter
le marché de l’emploi cadre. Tous les secteurs ne se-
ront pas touchés de manière égale. Ainsi, ceux néces-
sitant une main d’œuvre importante, et/ou qui ont
connu un arrêt complet durant le confinement, pour-
raient être plus concernés : hôtellerie, restauration,
commerces non alimentaires, services aux particu-
liers, transport aérien, événementiel, industries ma-
nufacturières, etc.
Si l’emploi cadre résiste habituellement mieux lors
des crises économiques le caractère inédit de la crise
actuelle ne permet pas encore de prévoir l’impor-
tance des fluctuations à venir. L’intensité du choc
comme les incertitudes planant toujours sur l’évolu-
tion de la crise sanitaire en termes de durée et d’am-
pleur incitent à la prudence. En effet, les secteurs
employant le plus de cadres ont été touchés différem-
ment depuis le début du confinement. Si les activités
financières et d’assurance ont été le seul secteur à ne
pas connaître de baisse d’activité, les activités scien-
tifiques et techniques ont, elles, accusé une chute de
44 %4
.
Toutes les fonctions cadres ont été touchées, ainsi
que tous les secteurs, même ceux qui sont moteurs
du marché de l’emploi cadre : activités informatiques,
ingénierie-R&D et conseil. La reprise, parfois très pro-
gressive, de l’activité depuis le 11 mai 2020 ne per-
met pas d’anticiper les réactions à venir dans ce do-
maine : gel des recrutements, report sine die,
rattrapage des recrutements non effectués, etc. Pour
nombre d’entreprises, solvabilité et santé financière
pourraient ainsi être la priorité, rendant incertain leur
comportement en matière d’investissements. Or,
ceux-ci sont des moteurs pour le marché de l’emploi
des cadres.
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 5
Les offres publiées sur apec.fr sont en net recul dans tous les secteurs d’activité par rapport à ce qui avait
pu être observé à la même période en 2019 : -34 % au global 2 . Si l’Île-de-France est la plus touchée
(-39 %), toutes les régions affichent des baisses, les moins importantes s’observant en Bourgogne-Franche-
Comté (-26 %) et en Normandie (-27 %).
Bien que tous les secteurs soient concernés, celui de la construction se distingue par une baisse plus limi-
tée du volume d’offre (-25 %) tandis que l’industrie marque le pas le plus important (-40 %). Des diffé-
rences apparaissent également au sein de certains grands secteurs :
• Dans l’industrie, deux activités ont été particulièrement affectées : l’industrie mécanique, métallurgie
et automobile (-45 %) et les équipements électriques et électroniques (-48 %), tandis que l’agroalimentaire
et les industries chimiques ont connu au contraire les baisses les moins brutales, avec une contraction d’un
peu moins d’un tiers des offres publiées.
• Le secteur des services, le plus important pour l’emploi cadre, a connu un phénomène similaire. Alors
que le transport-logistique-tourisme a vu ses offres chuter de 37 %, la banque-assurance-immobilier a été
moins touchée, -28 %.
Enfin, toutes les fonctions sont affectées. Si l’on met de côté en raison de ses spécificités la fonction santé-
social-culture, où la baisse n’est que de 11 %, toutes les fonctions subissent une perte en termes de volumes
d’offres qui va de -27 % en production industrielle, travaux et chantiers, à -37 % en études, recherche et
développement et en ressources humaines et -38 % en informatique.
L’importance de cette chute, sur un seul semestre, du volume des offres d’emploi est telle qu’elle rend
improbable un rattrapage au second semestre 2020. Sur l’ensemble de l’année, les opportunités de mobi-
lité seront bien moindres, et les cadres pourraient aussi hésiter davantage à les saisir. Le résultat serait
une baisse très significative du niveau de mobilité externe des cadres.
31 330
18 850
Industrie Construction, BTP Commerce,
distribution
Services
Janvier-juin 2019
13 270 10 010
19 730
13 300
230 450
153 180
-40 % -25 % -33 %
-34 %
Janvier-juin 2020
Évolution du nombre d’offres d’emploi cadres publiées
sur apec.fr entre 2019 et 2020
(période de janvier à juin)
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Base : nombre d’offres pour des postes cadres dans le secteur privé publiées sur apec.fr sur la période considérée
2
Une baisse de 34 % des offres d'emploi au premier semestre 2020
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES6
À haut niveau début 2020 avant le début du confi-
nement, la confiance des cadres dans l’économie et
la solidité du marché de l’emploi 3 pourrait s’éroder
dans les mois à venir. Chez beaucoup de cadres, les
difficultés globales de l’économie et la réduction des
possibilités de mobilité externe pourraient dévelop-
per une aversion accrue au risque. Ils seraient alors
incités, lorsque cela sera possible, à rester dans leur
3
Oui Non
14%
Très
confiant
Plutôt
confiant
67%
81%
19%
Oui, tout à fait Oui, plutôt
Menace du chômage Confiance en son avenir professionnel
Perception de l'économie française Marché de l'emploi plus favorable aux cadres
Non, plutôt pas Non, pas du tout
22%
6%
52%
20%
Préoccupante
Ni préoccupante, ni favorable
Favorable
49%
37%
14%
Oui Non NSP
13%
Oui,
tout à fait
Oui,
plutôt
48%
61%
16%
23%
Base : ensemble des cadres interrogé·e·s
Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19.
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Confiance exprimée par les cadres vis-à-vis de la conjoncture économique, de
la vitalité du marché de l’emploi et de leur situation personnelle au moment
de l’enquête, avant le confinement lié au Covid-19
entreprise actuelle et à laisser de côté leurs éventuels
projets de mobilité externe. Si, en revanche, ils
quittent leur entreprise, ce sera sans doute plus sou-
vent de façon contrainte que ce qui a été observé au
cours des dernières années : la mobilité externe, plus
que celle réalisée en interne, était jusqu’à présent
majoritairement une démarche choisie (62 % des
mobilités de 2018).
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 7
–
LA RÉDUCTION DES POSSIBILITÉS DE
MOBILITÉ EXTERNE POURRAIT AFFECTER
LA SATISFACTION DES CADRES
–
La baisse envisagée de la mobilité externe, qu’elle
émane d’une aversion au risque de la part des cadres
ou d’une baisse des opportunités offertes par les entre-
prises, ne permettra pas de répondre aux velléités tou-
jours fortes exprimées dans ce domaine. Début 2020,
près de 7 cadres sur 10 envisageaient ainsi une dé-
marche pour modifier leur environnement de travail
dans les trois prochaines années. La mobilité externe
était alors la forme la plus souvent plébiscitée, et plus
fortement qu’au début de l’année 2019 (44 %, contre
39%). Àpluscourtterme,lescadresétaientaussi36 %
à déclarer vouloir commencer une veille dans l’année à
venir dans l’optique d’un possible changement d’entre-
prise, et 29 % à vouloir entreprendre des démarches
actives de recherche dans ce même but.
Un ralentissement de la mobilité externe en 2020 pour-
rait donc conduire les cadres à des difficultés de plu-
sieurs ordres. Ainsi, la mobilité externe étant fréquem-
ment motivée par des réactions défensives, un
ralentissement de celle-ci pourrait conduire à un main-
tien des cadres dans des conditions d’emploi qu’ils et
elles jugent peu satisfaisantes. En effet, lorsque la mobi-
lité externe a été concertée ou à l’initiative du/de la
cadre, la motivation principalement évoquée (20 %)
était le souhait de quitter un environnement difficile
(stress, conflit, difficultés relationnelles, etc.). De manière
similaire, ils et elles sont aussi 14 % à déclarer avoir réa-
lisé une mobilité externe afin de gagner en qualité de
vie 4 .
4
AutresQuitter un
environnement
difficile
(stress, difficultés
relationnelles, etc.)
Gagner
en qualité
de vie
Désaccord
avec la stratégie
de l’entreprise
Répondre
à une
opportunité
Augmenter
son niveau
de salaire
Pour des
perspectives
d’évolution
de carrière plus
importantes
20% 15% 14% 10% 8% 7% 26%
Base : cadres ayant connu en 2019 une mobilité externe volontaire ou concertée avec l’entreprise précédente
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Raison du changement d’entreprise en 2019
Dansundeuxièmetemps,lapotentielledécroissancedes
mobilitésexternesreprésenteraunfreinauxévolutionsde
carrière induites par les changements d’entreprise.
Ainsi,15%descadresayantconnuunemobilitéexterne
étaient motivés par le souhait de meilleures perspectives
d’évolution. Quoique dans une mesure limitée, le chan-
gement d’entreprise peut permettre d’accéder au statut
de cadre : 12 % des mobiles en externe (cadres dans leur
nouveau poste) étaient ainsi techniciens/agents de
maîtrise, et 5 % employé·e·s, dans leur entreprise précé-
dente. De même, la mobilité peut conduire à une stabi-
lisation dans l’emploi par le biais d’un contrat à durée
indéterminée : 42 % des cadres mobiles en externe qui
avaient précédemment un contrat temporaire bénéfi-
cient d’un CDI dans leur nouveau poste.
Souvent, la mobilité externe peut être l’occasion d’une
promotion hiérarchique (46 %), et/ou s’accompagner
d’unélargissementdupérimètrederesponsabilité.Ainsi,
28 % des cadres qui n’exerçaient pas de responsabilité
d’équipe précédemment ont pu accéder à un niveau de
responsabilité supérieur. Notamment 15 % de celles et
ceuxquin’étaientpasresponsableshiérarchiqueslesont
devenu·e·s.
Il n’est pas rare que la mobilité externe s’accompagne
d’une progression de la rémunération. L’augmentation
de celle-ci est citée par 10 % des cadres mobiles en ex-
terne comme motivation de leur changement d’entre-
prise, et 46 % la citent comme raison du choix de leur
nouvelle entreprise, ce qui en fait la réponse la plus
fréquente. Et de fait, à l’issue de leur mobilité, 64 %
déclarent l’avoir vue augmenter.
Notons enfin qu’un changement plus radical peut être
désiré : 48 % des cadres ayant l’intention de changer
d’entreprise dans les 3 ans expriment également le sou-
hait de changer de métier.
Si les cadres sont amené·e·s à renoncer à un change-
ment d’entreprise, ils ne bénéficieront donc d’aucune de
ces améliorations attendues, et devront demeurer dans
les conditions qu’ils souhaitaient quitter. Cela pourrait
générer chez eux insatisfactions et frustrations.
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES8
–LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES
ASPIRATIONS DES CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE
TRANSFORMATION DES ENTREPRISES–
–
LA MOBILITÉ INTERNE, MOINS SOUMISE
AUX ALÉAS CONJONCTURELS, POURRAIT
ETRE PLÉBISCITÉE PAR LES CADRES
–
Au cours de l’année 2019, 19 % des cadres du secteur
privé ont connu une mobilité interne, que ce soit sous
la forme d’un changement de poste ou d’autres types
de changements : changement de département et/
ou de service, d’établissement, ou évolution impor-
tante du contenu du poste. Depuis 2009, au contraire
de la mobilité externe, elle reste relativement stable,
même en période de crise ou de dynamisme du mar-
ché de l’emploi cadre 5 .
En raison des crises sanitaire et économique liées à
la pandémie de Covid-19, la mobilité interne pourrait,
soit se maintenir à un niveau proche, soit même
croître en conséquence des démarches des cadres et/
ou des entreprises. Les cadres qui désiraient une
mobilité externe pourraient ainsi se reporter sur des
opportunités en interne. Les entreprises pourraient,
quant à elles, se recentrer sur ce type d’évolution pour
les cadres qu’elles emploient. Dans ce cas, elles pour-
5
2006 2007 2008 20102009 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
22%
19%
20%
19%
20%
18%
19%
18%
21%
19%
21%
22%
21%
19%
Base : ensemble des cadres interrogé·e·s
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Évolution de la mobilité interne des cadres du secteur privé (2009-2019)
Les traits verticaux entourant chaque point représentent la marge
d’erreur, indiquée par l’intervalle de confiance au seuil de 5%
raient réviser leurs stratégies d’accompagnement,
privilégiant par exemple, des processus RH facilitant
les évolutions latérales. Dès lors, la structure des
mobilités internes pourrait aussi être amenée à se
transformer. Ainsi, alors qu’en 2019, les changements
de poste étaient minoritaires parmi elles (4 cas sur
10), ils pourraient devenir l’objet prioritaire de la
politique de mobilité des entreprises.
Enfin, des évolutions plus limitées pourraient se déve-
lopper : ainsi, en 2019, 30 % des cadres non mobiles
ont vu se modifier en partie le contenu de leur poste,
et 5 % ont connu un changement d’intitulé.
–
ELLE EST SOURCE DE SATISFACTIONS
ET D'AVANTAGES POUR LES CADRES
–
Même s’ils doivent se résoudre à une mobilité interne
plutôt qu’externe, les cadres pourraient en retirer des
avantages similaires. En effet, les mobilités internes
ont plus souvent pour motivation le souhait d’amé-
liorations qu’il pourrait leur être possible d’obtenir
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 9
6
Gagner en
responsabilité
Augmenter
son niveau
de salaire
Quitter un
environnement
précédent difficile
(stress, difficultés
relationnelles ...)
Répondre à
une opportunité Autres
7%8%12% 8% 18%8% 7%8%9%14%
Pour des
perspectives
d’évolution
de carrière
plus importantes
Raisons
personnelles
Découvrir un
nouveau poste
Goût du
challenge
Obligation,
pas eu le choix
(réduction des effectifs,
restructuration interne,
suppression de poste, etc.)
Base : cadres ayant connu une mobilité interne en 2019
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Raison de la mobilité interne en 2019
sans changer d’entreprise, comme des possibilités
d’évolution (14 % des réponses) ou un développe-
ment de leurs responsabilités (12 %) 6 .
Des différences apparaissent toutefois selon que la
mobilité interne comporte ou non un changement de
poste. Dans le premier cas, les perspectives d’évolu-
tion de carrière ont plus souvent motivé la mobilité
(20 % contre 11 %), mais celle-ci a aussi plus souvent
été entreprise pour échapper à un environnement
stressant (12 % contre 6 %). À ce titre, un change-
ment de poste pourrait constituer une solution de
repli pour les cadres que ces mêmes raisons pous-
saient à rechercher une mobilité externe.
Par ailleurs, la mobilité interne a souvent pour résul-
tat l’amélioration de sa situation ou l’obtention
d’avantages. Ainsi, 57 % des cadres y ayant procédé
ont vu leur rémunération augmenter (64 % des mo-
biles en externe), 53 % déclarent avoir bénéficié à
cette occasion d’une promotion hiérarchique, et
44 % ont vu s’élargir leur périmètre de responsabilité.
Cependant, en 2019, lorsque la mobilité interne s’est
effectuée à l’initiative de l’entreprise, elle s’est beau-
coup moins souvent accompagnée d’avantages tels
qu’une promotion hiérarchique (47 %, contre 68 %
dans le cas d’une mobilité à l’initiative du cadre) ou
une augmentation de rémunération (49 %, contre
76 %). Si les entreprises choisissaient de renforcer
leur politique de mobilité interne, elles pourraient
avoir davantage recours aux promotions hiérar-
chiques, générant in fine de la satisfaction pour les
cadres bénéficiaires.
Globalement, la satisfaction apportée par la mobilité
interne est du même ordre, bien qu’un peu moins
forte, que celle consécutive à un changement d’entre-
prise 7 .
Aux yeux des cadres en poste, les points les plus satis-
faisants sont les conditions matérielles de travail
(82 % de satisfaction après une mobilité interne
comme externe), les relations avec les collègues (9
cadres sur 10 dans tous les cas) ainsi que celles avec
le.la supérieur.e hiérarchique (8 cadres sur 10). Le
type de mobilité vécu apporte cependant des diffé-
rences sur deux points.
• En premier lieu, les cadres mobiles en interne sont
un peu moins satisfaits de leur équilibre vie profes-
sionnelle-vie privée (73 %) que ceux ayant connu
une mobilité externe (80 %). Parmi les premiers,
celles et ceux qui ont changé de poste se montrent
cependant les plus positifs (76 % de satisfaits,
contre 71 % dans le cas d’autres changements).
•En revanche, les cadres mobiles en interne sont plus
satisfaits de leurs perspectives de carrière au sein
de l’entreprise (67 % contre 60 %, sans change-
ment selon le type de mobilité interne).
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES10
7
Très satisfaisante
Peu satisfaisante
Pas du tout
satisfaisante
Non mobiles
en 2019
Ayant connu
une mobilité interne
en 2019
Ayant connu
une mobilité externe
en 2019
13% 12% 11%
57%
31%
64%
19%
68%84%
16%
3% 4% 1%
84% 88%
Base : ensemble des cadres interrogé·e·s
Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19.
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Satisfaction déclarée, début 2020, vis-à-vis de la situation professionnelle actuelle
–LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT
AUGMENTER EN 2020–
Durant ces dernières années, la part des mobilités
contraintes ou subies a tendanciellement baissé 8 .
La part des mobilités à l’initiative de l’entreprise,
qu’elles soient internes ou externes, a ainsi nettement
diminué. De même, la part des réponses « je n’ai pas
eu le choix » à la question sur les motivations de la
mobilité a baissé de plus de moitié pour la mobilité
interne, et plus fortement encore en externe.
Sous l’effet de la crise liée au Covid-2019, la part des
mobilités contraintes ou subies pourrait augmenter
de façon significative. Beaucoup de cadres pourraient
faire face à une situation de chômage, certains pour
la première fois, et se voir contraints de changer de
fonction ou de métier, ou encore de déménager pour
retrouver un emploi.
APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 11
À noter qu’avant la crise sanitaire liée au Covid-19, si
des écarts de taux de mobilité – cumulée, interne et
externe – sont observés entre les secteurs d’activité,
la part des mobilités contraintes ou subies présente
elle aussi des différences sectorielles 9 . C’est dans
le commerce qu’elles sont les plus nombreuses, avec
notamment plus d’une mobilité interne sur deux à
l’initiative de l’employeur. Les facteurs conjoncturels
comme les conséquences du confinement et la crise
économique affectant chaque secteur d’une façon
spécifique, ces différences pourraient se renforcer au
cours de l’année 2020.
9
8
Industrie Construction, BTP
Taux de mobilité total (interne + externe) Part des mobilités internes contraintes ou subies
Part des mobilités externes contraintes ou subies
ServicesCommerce, distribution
25%
39%
33%
47%
33%
54%
24%
13%
36%
9%
_
8%
À l'initiative
de l'employeur
Mobiles en interne Mobiles en externe
Je n'ai pas eu le choix
2017
Je n'ai pas eu le choixÀ l'initiative
de l'entreprise
56%
52%
41%
20%
16%15%
18% 18%
12%
2%
9%
7%
2018 2019
Base : cadres mobiles en interne / en externe
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Base : ensemble des cadres interrogé·e·s
Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19.
Source : Apec, enquête Mobilité 2020
Part des mobilités contraintes en 2019 selon le secteur d’activité
Évolution de la part des mobilités contraintes entre 2017 et 2019
ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES
51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14
CENTRE DE RELATIONS CLIENTS
DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H
*prix d’un appel local
0 809 361 212
© Apec
Cet ouvrage a été créé à l’initiative de l’Apec, Association pour
l’emploi des Cadres, régie par la loi du 1er
juillet 1901 et publié
sous sa direction et en son nom. Il s’agit d’une œuvre collective,
l’Apec en a la qualité d’auteur.
L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires
sociaux (MEDEF, CPME, U2P, CFDT Cadres, CFE-CGC, FO-Cadres,
CFTC Cadres, UGICT-CGT).
Toute reproduction totale ou partielle par quelque procédé que ce
soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec, est
strictement interdite et constituerait une contrefaçon (article
L122-4 et L335-2 du code de la Propriété intellectuelle).
Cette étude a été réalisée par la direction Données,
études, analyses (DDEA) de l’Apec.
Directeur de la DDEA : Pierre Lamblin.
Équipe projet : Christophe Thill, Mélanie Lepori,
Kamel Yahyaoui.
Maquette : Daniel Le Henry
ISSN 2681-2827 (Collection Trajectoires)
ISSN 2262-4023
JUILLET 2020
–L’OBSERVATOIRE
DE L’EMPLOI CADRE–
L’observatoire de l’Apec réalise des études pour mieux comprendre le marché de
l’emploi des cadres et anticiper les tendances à venir, en matière de modalités de
recrutement et de fidélisation, de processus de mobilité, d’évolution des métiers et des
compétences. Les études publiées s’articulent autour de trois grands axes :
• analyser les besoins, les difficultés et les processus de recrutement des cadres ;
• comprendre les trajectoires des cadres, leurs parcours et les inégalités qui peuvent
en résulter ;
• révéler les évolutions des métiers et des compétences des cadres en lien avec les
transformations sociétales.
- Baromètre 2020 de l’insertion des jeunes diplômé·e·s, mai 2020.
- Rémunération des cadres RH, décembre 2019.
- Les cadres et la formation professionnelle, décembre 2019.
- La fabrique des cadres, novembre 2019.
- La négociation salariale à l’embauche, septembre 2019.
Toutes les études de l’Apec sont disponibles gratuitement
sur le site www.corporate.apec.fr > Nos études
TRAJECTOIRES
parcours & inégalités
RECRUTEMENT
prévisions & processus
COMPÉTENCES
métiers & société
EDPANE0192-20.07
LES DERNIÈRES ÉTUDES PARUES DANS LA COLLECTION
« TRAJECTOIRES : PARCOURS ET INÉGALITÉS »

Contenu connexe

Tendances

Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
France Travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
France Travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
France Travail
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultatsEtude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
Apec
 
Pratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduitesPratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduites
France Travail
 
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
Apec
 
Dossier de presse "Les métiers en 2022"
Dossier de presse "Les métiers en 2022"Dossier de presse "Les métiers en 2022"
Dossier de presse "Les métiers en 2022"
France Stratégie
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
France Travail
 
Etude Apec - Les cadres en PME
Etude Apec - Les cadres en PMEEtude Apec - Les cadres en PME
Etude Apec - Les cadres en PME
Apec
 
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutementEet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
France Travail
 
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
Apec
 
Activites_reduites
Activites_reduitesActivites_reduites
Activites_reduites
France Travail
 
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
France Travail
 
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travailDiversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
France Travail
 
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCOEtude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
Apec
 
Etude Apec - Cadres en PME
Etude Apec - Cadres en PMEEtude Apec - Cadres en PME
Etude Apec - Cadres en PME
Apec
 
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
Apec
 
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
France Travail
 
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
Apec
 
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
Apec
 

Tendances (20)

Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
 
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultatsEtude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
Etude Apec - Le marché de l'emploi cadre en 2014 et 2015 : tous les résultats
 
Pratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduitesPratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduites
 
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
Etude Apec - La promotion interne de salariés au statut de cadre : une pratiq...
 
Dossier de presse "Les métiers en 2022"
Dossier de presse "Les métiers en 2022"Dossier de presse "Les métiers en 2022"
Dossier de presse "Les métiers en 2022"
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
 
Etude Apec - Les cadres en PME
Etude Apec - Les cadres en PMEEtude Apec - Les cadres en PME
Etude Apec - Les cadres en PME
 
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutementEet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
 
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
Etude Apec - Evolution de la rémunération des cadres - édition 2017
 
Activites_reduites
Activites_reduitesActivites_reduites
Activites_reduites
 
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
 
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travailDiversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
 
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCOEtude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
Etude Apec - Les recrutements de cadres en 2021 : prévisions par OPCO
 
Etude Apec - Cadres en PME
Etude Apec - Cadres en PMEEtude Apec - Cadres en PME
Etude Apec - Cadres en PME
 
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
Etude Apec - Femmes cadres et crise sanitaire, septembre 2021
 
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
En 2014, qui change de métier / secteur et pour quelles raisons ?
 
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
Etude Apec - Marché de l'emploi : enjeux et perspectives pour 2018
 
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
Etude Apec - Recrutements et tension - édition 2015
 

Similaire à Etude Apec - Panorama 2020 des mobilités professionnelles des cadres

Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
Apec
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Apec
 
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
Apec
 
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadresEtude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
Apec
 
Baromètre de l'Economie
Baromètre de l'EconomieBaromètre de l'Economie
Baromètre de l'Economie
Paperjam_redaction
 
Barometre
BarometreBarometre
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Apec
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
Pole mobilité emploi
 
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
Apec
 
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
Apec
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Apec
 
Prévisions-de-recrutement-2023.pdf
Prévisions-de-recrutement-2023.pdfPrévisions-de-recrutement-2023.pdf
Prévisions-de-recrutement-2023.pdf
IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
Apec
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Apec
 
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Apec
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Apec
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Léo Guittet
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
Apec
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
IouliaMikaloff
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Apec
 

Similaire à Etude Apec - Panorama 2020 des mobilités professionnelles des cadres (20)

Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
Etude Apec - Panorama 2021 des mobilité des cadres, juillet 2021
 
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
Etude Apec - Mutations du marché de l'emploi cadre : enjeux pour 2019
 
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2022, février 2022
 
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadresEtude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
Etude Apec - Panorama des mobilités professionnelles des cadres
 
Baromètre de l'Economie
Baromètre de l'EconomieBaromètre de l'Economie
Baromètre de l'Economie
 
Barometre
BarometreBarometre
Barometre
 
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020Etude Apec - Prévisions Apec 2020
Etude Apec - Prévisions Apec 2020
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
Mieux anticiper les besoins du marché du travail juillet 2015
 
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
Etude Apec - Pratiques de recrutement des cadres 2021, juillet 20211
 
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
Etude Apec - 2021, des recrutements de cadres proches du niveau record d'avan...
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 -  synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2017 - synthèse
 
Prévisions-de-recrutement-2023.pdf
Prévisions-de-recrutement-2023.pdfPrévisions-de-recrutement-2023.pdf
Prévisions-de-recrutement-2023.pdf
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèseEtude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre 2015 - synthèse
 
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017-2019 des recrutements de cadres en France
 
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en FranceEtude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
Etude Apec - Prévisions 2017 - 2019 des recrutements de cadres en France
 
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
Etude Apec - Note de conjoncture du 2e trismestre 2019
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
 
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
Etude Apec - Perspectives de l'emploi cadre en Pays de la Loire 2017
 
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021Barometre APEC - 1er trimestre 2021
Barometre APEC - 1er trimestre 2021
 
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
Etude Apec - Baromètre Apec des intentions de recrutement et de mobilité des ...
 

Plus de Apec

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Apec
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Apec
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Apec
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Apec
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Apec
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Apec
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Apec
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Apec
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Apec
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Apec
 

Plus de Apec (20)

Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
Etude Apec - Reconversion professionnelle des cadres, décembre 2022
 
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
Etude Apec - Le rôle des managers dans les recrutements, décembre 2022
 
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
Etude Apec- La relation des cadres à leur entreprise, novembre 2022
 
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
Etude Apec - Bac + 6 et plus : quelles opportunités d'emploi cadre dans les e...
 
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
Etude Apec - Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - édition 2...
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'ESS, novembre 2022
 
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
Etude Apec - Difficultés de recrutement de cadres par région et par fonction,...
 
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
Etude Apec - Pratiques managériales 2022, octobre 2022
 
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
Etude Apec - Démissions précoces de cadres, octobre 2022
 
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
Etude Apec - Marché de l'emploi cadre dans l'informatique, septembre 2022
 
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
Etude Apec - L'économie verte, septembre 2022
 
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdfEtude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
Etude Apec - Baromètre Apec 3e trimestre 2022.pdf
 
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
Etude Apec - Focus sur la rémunération des jeunes cadres, juin 2022
 
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
Etude Apec - Baromètre 2022 de la rémunération des cadres, juin 2022
 
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022Etude Apec/Pec  - Cybersécurité, juin 2022
Etude Apec/Pec - Cybersécurité, juin 2022
 
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
Etude Apec - Pratiques de recrutements des cadres 2022, juin 2022
 
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
Etude Apec - Recrutements de cadres en 2022 - prévisions Apec révisées, avril...
 
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
Etude Apec - Baromètre Apec du 2e trimestre 2022, avril 2022
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 

Etude Apec - Panorama 2020 des mobilités professionnelles des cadres

  • 1. JUILLET 2020 –PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES La crise aura un impact en 2020 sur la mobilité des cadres, notamment externe > En 2019, la mobilité externe s’est maintenue à un niveau équivalent à celui des années précé- dentes mais devrait connaître une contraction en 2020 > Au premier semestre 2020, tous les secteurs d’activité ont vu leurs offres d’emploi cadre chuter, bien que des différences soient perceptibles > Cette réduction des possibilités de mobilité externe pourrait avoir un effet négatif sur la satisfac- tion et l’engagement des cadres La mobilité interne pourrait répondre à certaines aspirations des cadres et aux dynamiques de transformation des entreprises > La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres > Elle peut être source de satisfactions et d’avantages pour les cadres Le poids des mobilités subies ou contraintes pourrait augmenter en 2020 > Beaucoup de cadres pourraient faire face à une situation de chômage et se voir contraints de changer de fonction ou de métier, ou à déménager pour retrouver un emploi. TRAJECTOIRES parcours & inégalités Des mobilités à niveau constant que la crise sanitaire et économique pourrait remettre en question–
  • 2. –SOMMAIRE– – 03 LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ, NOTAMMENT EXTERNE, ET POURRAIT ENTRAINER DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES – En 2019, la mobilité externe se maintient à un niveau équivalent à celui des années précédentes mais devrait connaître une contraction en 2020 En 2020, le marché de l’emploi cadre sera moins favorable à la mobilité externe La réduction des possibilités de mobilité externe pourrait affecter la satisfaction des cadres – 08 LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES ASPIRATIONS DES CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES – La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres Elle est source de satisfactions et d’avantages pour les cadres – 10 LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT AUGMENTER EN 2020 – – 03 LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ, NOTAMMENT EXTERNE, ET POURRAIT ENTRAINER DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES03 – En 2019, la mobilité externe se maintient à un niveau équivalent à celui des années précédentes mais devrait connaître une contraction en 2020 En 2020, le marché de l’emploi cadre sera moins favorable à la mobilité externe La réduction des possibilités de mobilité externe pourrait affecter la satisfaction des cadres – 08 LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES ASPIRATIONS DES CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES08 – La mobilité interne, moins soumise aux aléas conjoncturels, pourrait être plébiscitée par les cadres Elle est source de satisfactions et d’avantages pour les cadres – 10 LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT AUGMENTER EN 2020 – –SOMMAIRE– Depuis 2009, l’Apec effectue un suivi de la mobilité des cadres du secteur privé. Cette vague repose sur l’interrogation de 4 000 salarié·e·s du secteur privé occupant un poste au statut de cadre dans le secteur privé, et issus de fichiers externes à l’Apec. Seul·e s les cadres en emploi à la date du 31 décembre 2019 étaient éligibles pour l’interro- gation. Les jeunes diplômé·e·s recherchant leur premier emploi et les cadres sans emploi n’ont pas été pris en compte. Ils et elles ont été interrogé·e·s sur des mobilités professionnelles qu’ils et elles ont éventuellement connu au cours de l’année 2019 et sur leurs intentions dans ce domaine dans les trois ans à venir. Trois catégories de cadres peuvent ainsi être définies en fonction de leur mobilité au cours de l’année 2019 : • Les cadres mobiles en interne qui ont, soit changé de poste au sein de leur entreprise, soit connu d’autres types de changements au sein de leur entreprise, sans changer de poste (changement de département et/ou de service, d’établissement, ou évolution importante du contenu du poste). • Les cadres mobiles en externe qui ont intégré une nouvelle entreprise, à l’exclusion des jeunes diplômé·e·s ayant accédé à leur premier emploi. • Les cadres non mobiles qui n’ont ni changé d’entreprise, ni changé de poste, ni connu d’autres changements au sein de leur entreprise. Le terrain quantitatif en ligne a été réalisé par l’institut CSA en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19. L’échantillon est structuré, sur la base des données DADS de l’Insee, selon des quotas par âge, sexe, région de résidence, secteur d’activité et taille de l’entreprise employeuse. Les résultats sont donc représentatifs de la population des cadres en poste en France métropolitaine selon ces critères. –MÉTHODOLOGIE–
  • 3. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 3 –LA CRISE AURA UN IMPACT SUR LA MOBILITÉ, NOTAMMENT EXTERNE, ET POURRAIT ENTRAINER DES DIFFICULTÉS DE PLUSIEURS ORDRES– Outre la crise sanitaire mondiale, la pandémie de Covid-19 a eu pour conséquence une crise économique majeure, décrite comme plus importante que celle de 2008 et qui pourrait s’ancrer dans la durée. Début 2020, le niveau du PIB en France s’est contracté1 et pourrait, pour l’en- semble de l’année, opérer un recul compris entre -7 % et -15 % selon les estimations (contre -3,1 % lors de la récession de 2009). Les impacts de la crise sanitaire se sont ainsi fait ressen- tir dès le confinement avec une baisse d’un tiers de l’activité économique selon l’Insee, mais une légère reprise s’est enclenchée peu avant la date officielle du déconfinement dans certains secteurs d’activité2 . Compte tenu de son ampleur, cette crise aura des conséquences sur le marché de l’emploi cadre, et notamment sur les comportements des entreprises et des cadres en matière de mobilité. – EN 2019, LA MOBILITÉ EXTERNE SE MAINTIENT À UN NIVEAU ÉQUIVALENT À CELUI DES ANNEES PRÉCÉDENTES MAIS DEVRAIT CONNAITRE UNE CONTRACTION EN 2020 – Au cours de l’année 2019, 7 % des cadres ont déclaré avoir changé d’entreprise, soit un léger recul apparent par rapport à 20183 . Elle reste toutefois proche des niveaux observés au cours des dix dernières années – compris entre 6 % et 9 % – en dehors des périodes de crise pendant lesquelles la mobilité externe tend à décroître. En 2009, à la suite de la crise financière de l’année précédente, les entreprises avaient ainsi peu recruté (-28 % par rapport à 2008). Un phéno- mène similaire a par ailleurs été observé en 2013 en raison d’un essoufflement du marché de l’emploi cadre, résultat d’un ralentissement économique 1 . 1. Point sur la conjoncture française, Banque de France, mars 2020. 2. « Point de conjoncture », Insee Conjoncture, Insee, 7 mai 2020. 3. Le taux de mobilité externe des cadres en 2019 est de 7,4 %, avec un intervalle de confiance (marge d’erreur) compris entre 6,6 % et 8,2 %. Il était en 2018 de 8,6 %, avec un intervalle de confiance compris entre 7,7 % et 9,4 %. 1 2006 2007 2008 20102009 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 6% 6% 8% 5% 7% 8% 7% 6% 7% 6% 7% 8% 9% 7% Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Base : ensemble des cadres interrogé·e·s Évolution de la mobilité externe des cadres du secteur privé (2009-2019) Les traits verticaux entourant chaque point représentent la marge d’erreur, indiquée par l’intervalle de confiance au seuil de 5%
  • 4. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES4 La dynamique du marché de l’emploi cadre, qui s’est traduite par une hausse continue des recrutements de cadres depuis 2014, a profité tant aux cadres en poste qu’aux jeunes diplômé.e.s lors de leur primo insertion, et aussi aux cadres demandeurs d’emploi, vers lesquels les recruteurs se sont davantage tour- nés ; cependant, cela n’a pas entraîné une hausse du taux de mobilité externe des cadres en poste. Deux explications peuvent être avancées. La première tient au fait que le vivier de cadres en poste enclins à changer d’entreprise aurait vu son volume diminuer. Si l’on observe le groupe des jeunes cadres âgés de moins de 30 ans, habituellement les plus enclins au changement d’entreprise, on constate que leur taux de mobilité externe est passé de 14 % à 23 % en 2017, puis s’est maintenu en 2018 (22 %) et a diminué en 2019 (18 %), traduisant en quelque sorte une érosion graduelle du potentiel de mobilité de ce groupe. La seconde tient au fait que, si les jeunes diplômé.e.s et les cadres demandeurs d’emploi ont été davantage recrutés, cela n’a pas pour autant eu d’impact sur le taux de mobilité externe des seuls cadres en poste. – EN 2020, LE MARCHÉ DE L’EMPLOI CADRE SERA MOINS FAVORABLE À LA MOBILITÉ EXTERNE – En 2020, sous l’effet de la crise liée au Covid-19, la dynamique du marché de l’emploi cadre se trouve fortement ébranlée. En conséquence, la mobilité ex- terne des cadres pourrait baisser de façon impor- tante. En effet, l’entrée en récession de la France depuis le confinement a déjà eu pour conséquence une baisse drastique du volume des offres d’emploi cadre, de nombreuses entreprises renonçant à leurs recrutements prévus ou les décalant ultérieurement. Aussi, les faillites d’entreprise et les licenciements, qui ne pourront pas être évités, vont venir impacter le marché de l’emploi cadre. Tous les secteurs ne se- ront pas touchés de manière égale. Ainsi, ceux néces- sitant une main d’œuvre importante, et/ou qui ont connu un arrêt complet durant le confinement, pour- raient être plus concernés : hôtellerie, restauration, commerces non alimentaires, services aux particu- liers, transport aérien, événementiel, industries ma- nufacturières, etc. Si l’emploi cadre résiste habituellement mieux lors des crises économiques le caractère inédit de la crise actuelle ne permet pas encore de prévoir l’impor- tance des fluctuations à venir. L’intensité du choc comme les incertitudes planant toujours sur l’évolu- tion de la crise sanitaire en termes de durée et d’am- pleur incitent à la prudence. En effet, les secteurs employant le plus de cadres ont été touchés différem- ment depuis le début du confinement. Si les activités financières et d’assurance ont été le seul secteur à ne pas connaître de baisse d’activité, les activités scien- tifiques et techniques ont, elles, accusé une chute de 44 %4 . Toutes les fonctions cadres ont été touchées, ainsi que tous les secteurs, même ceux qui sont moteurs du marché de l’emploi cadre : activités informatiques, ingénierie-R&D et conseil. La reprise, parfois très pro- gressive, de l’activité depuis le 11 mai 2020 ne per- met pas d’anticiper les réactions à venir dans ce do- maine : gel des recrutements, report sine die, rattrapage des recrutements non effectués, etc. Pour nombre d’entreprises, solvabilité et santé financière pourraient ainsi être la priorité, rendant incertain leur comportement en matière d’investissements. Or, ceux-ci sont des moteurs pour le marché de l’emploi des cadres.
  • 5. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 5 Les offres publiées sur apec.fr sont en net recul dans tous les secteurs d’activité par rapport à ce qui avait pu être observé à la même période en 2019 : -34 % au global 2 . Si l’Île-de-France est la plus touchée (-39 %), toutes les régions affichent des baisses, les moins importantes s’observant en Bourgogne-Franche- Comté (-26 %) et en Normandie (-27 %). Bien que tous les secteurs soient concernés, celui de la construction se distingue par une baisse plus limi- tée du volume d’offre (-25 %) tandis que l’industrie marque le pas le plus important (-40 %). Des diffé- rences apparaissent également au sein de certains grands secteurs : • Dans l’industrie, deux activités ont été particulièrement affectées : l’industrie mécanique, métallurgie et automobile (-45 %) et les équipements électriques et électroniques (-48 %), tandis que l’agroalimentaire et les industries chimiques ont connu au contraire les baisses les moins brutales, avec une contraction d’un peu moins d’un tiers des offres publiées. • Le secteur des services, le plus important pour l’emploi cadre, a connu un phénomène similaire. Alors que le transport-logistique-tourisme a vu ses offres chuter de 37 %, la banque-assurance-immobilier a été moins touchée, -28 %. Enfin, toutes les fonctions sont affectées. Si l’on met de côté en raison de ses spécificités la fonction santé- social-culture, où la baisse n’est que de 11 %, toutes les fonctions subissent une perte en termes de volumes d’offres qui va de -27 % en production industrielle, travaux et chantiers, à -37 % en études, recherche et développement et en ressources humaines et -38 % en informatique. L’importance de cette chute, sur un seul semestre, du volume des offres d’emploi est telle qu’elle rend improbable un rattrapage au second semestre 2020. Sur l’ensemble de l’année, les opportunités de mobi- lité seront bien moindres, et les cadres pourraient aussi hésiter davantage à les saisir. Le résultat serait une baisse très significative du niveau de mobilité externe des cadres. 31 330 18 850 Industrie Construction, BTP Commerce, distribution Services Janvier-juin 2019 13 270 10 010 19 730 13 300 230 450 153 180 -40 % -25 % -33 % -34 % Janvier-juin 2020 Évolution du nombre d’offres d’emploi cadres publiées sur apec.fr entre 2019 et 2020 (période de janvier à juin) Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Base : nombre d’offres pour des postes cadres dans le secteur privé publiées sur apec.fr sur la période considérée 2 Une baisse de 34 % des offres d'emploi au premier semestre 2020
  • 6. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES6 À haut niveau début 2020 avant le début du confi- nement, la confiance des cadres dans l’économie et la solidité du marché de l’emploi 3 pourrait s’éroder dans les mois à venir. Chez beaucoup de cadres, les difficultés globales de l’économie et la réduction des possibilités de mobilité externe pourraient dévelop- per une aversion accrue au risque. Ils seraient alors incités, lorsque cela sera possible, à rester dans leur 3 Oui Non 14% Très confiant Plutôt confiant 67% 81% 19% Oui, tout à fait Oui, plutôt Menace du chômage Confiance en son avenir professionnel Perception de l'économie française Marché de l'emploi plus favorable aux cadres Non, plutôt pas Non, pas du tout 22% 6% 52% 20% Préoccupante Ni préoccupante, ni favorable Favorable 49% 37% 14% Oui Non NSP 13% Oui, tout à fait Oui, plutôt 48% 61% 16% 23% Base : ensemble des cadres interrogé·e·s Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19. Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Confiance exprimée par les cadres vis-à-vis de la conjoncture économique, de la vitalité du marché de l’emploi et de leur situation personnelle au moment de l’enquête, avant le confinement lié au Covid-19 entreprise actuelle et à laisser de côté leurs éventuels projets de mobilité externe. Si, en revanche, ils quittent leur entreprise, ce sera sans doute plus sou- vent de façon contrainte que ce qui a été observé au cours des dernières années : la mobilité externe, plus que celle réalisée en interne, était jusqu’à présent majoritairement une démarche choisie (62 % des mobilités de 2018).
  • 7. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 7 – LA RÉDUCTION DES POSSIBILITÉS DE MOBILITÉ EXTERNE POURRAIT AFFECTER LA SATISFACTION DES CADRES – La baisse envisagée de la mobilité externe, qu’elle émane d’une aversion au risque de la part des cadres ou d’une baisse des opportunités offertes par les entre- prises, ne permettra pas de répondre aux velléités tou- jours fortes exprimées dans ce domaine. Début 2020, près de 7 cadres sur 10 envisageaient ainsi une dé- marche pour modifier leur environnement de travail dans les trois prochaines années. La mobilité externe était alors la forme la plus souvent plébiscitée, et plus fortement qu’au début de l’année 2019 (44 %, contre 39%). Àpluscourtterme,lescadresétaientaussi36 % à déclarer vouloir commencer une veille dans l’année à venir dans l’optique d’un possible changement d’entre- prise, et 29 % à vouloir entreprendre des démarches actives de recherche dans ce même but. Un ralentissement de la mobilité externe en 2020 pour- rait donc conduire les cadres à des difficultés de plu- sieurs ordres. Ainsi, la mobilité externe étant fréquem- ment motivée par des réactions défensives, un ralentissement de celle-ci pourrait conduire à un main- tien des cadres dans des conditions d’emploi qu’ils et elles jugent peu satisfaisantes. En effet, lorsque la mobi- lité externe a été concertée ou à l’initiative du/de la cadre, la motivation principalement évoquée (20 %) était le souhait de quitter un environnement difficile (stress, conflit, difficultés relationnelles, etc.). De manière similaire, ils et elles sont aussi 14 % à déclarer avoir réa- lisé une mobilité externe afin de gagner en qualité de vie 4 . 4 AutresQuitter un environnement difficile (stress, difficultés relationnelles, etc.) Gagner en qualité de vie Désaccord avec la stratégie de l’entreprise Répondre à une opportunité Augmenter son niveau de salaire Pour des perspectives d’évolution de carrière plus importantes 20% 15% 14% 10% 8% 7% 26% Base : cadres ayant connu en 2019 une mobilité externe volontaire ou concertée avec l’entreprise précédente Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Raison du changement d’entreprise en 2019 Dansundeuxièmetemps,lapotentielledécroissancedes mobilitésexternesreprésenteraunfreinauxévolutionsde carrière induites par les changements d’entreprise. Ainsi,15%descadresayantconnuunemobilitéexterne étaient motivés par le souhait de meilleures perspectives d’évolution. Quoique dans une mesure limitée, le chan- gement d’entreprise peut permettre d’accéder au statut de cadre : 12 % des mobiles en externe (cadres dans leur nouveau poste) étaient ainsi techniciens/agents de maîtrise, et 5 % employé·e·s, dans leur entreprise précé- dente. De même, la mobilité peut conduire à une stabi- lisation dans l’emploi par le biais d’un contrat à durée indéterminée : 42 % des cadres mobiles en externe qui avaient précédemment un contrat temporaire bénéfi- cient d’un CDI dans leur nouveau poste. Souvent, la mobilité externe peut être l’occasion d’une promotion hiérarchique (46 %), et/ou s’accompagner d’unélargissementdupérimètrederesponsabilité.Ainsi, 28 % des cadres qui n’exerçaient pas de responsabilité d’équipe précédemment ont pu accéder à un niveau de responsabilité supérieur. Notamment 15 % de celles et ceuxquin’étaientpasresponsableshiérarchiqueslesont devenu·e·s. Il n’est pas rare que la mobilité externe s’accompagne d’une progression de la rémunération. L’augmentation de celle-ci est citée par 10 % des cadres mobiles en ex- terne comme motivation de leur changement d’entre- prise, et 46 % la citent comme raison du choix de leur nouvelle entreprise, ce qui en fait la réponse la plus fréquente. Et de fait, à l’issue de leur mobilité, 64 % déclarent l’avoir vue augmenter. Notons enfin qu’un changement plus radical peut être désiré : 48 % des cadres ayant l’intention de changer d’entreprise dans les 3 ans expriment également le sou- hait de changer de métier. Si les cadres sont amené·e·s à renoncer à un change- ment d’entreprise, ils ne bénéficieront donc d’aucune de ces améliorations attendues, et devront demeurer dans les conditions qu’ils souhaitaient quitter. Cela pourrait générer chez eux insatisfactions et frustrations.
  • 8. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES8 –LA MOBILITÉ INTERNE POURRAIT RÉPONDRE À CERTAINES ASPIRATIONS DES CADRES ET AUX DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION DES ENTREPRISES– – LA MOBILITÉ INTERNE, MOINS SOUMISE AUX ALÉAS CONJONCTURELS, POURRAIT ETRE PLÉBISCITÉE PAR LES CADRES – Au cours de l’année 2019, 19 % des cadres du secteur privé ont connu une mobilité interne, que ce soit sous la forme d’un changement de poste ou d’autres types de changements : changement de département et/ ou de service, d’établissement, ou évolution impor- tante du contenu du poste. Depuis 2009, au contraire de la mobilité externe, elle reste relativement stable, même en période de crise ou de dynamisme du mar- ché de l’emploi cadre 5 . En raison des crises sanitaire et économique liées à la pandémie de Covid-19, la mobilité interne pourrait, soit se maintenir à un niveau proche, soit même croître en conséquence des démarches des cadres et/ ou des entreprises. Les cadres qui désiraient une mobilité externe pourraient ainsi se reporter sur des opportunités en interne. Les entreprises pourraient, quant à elles, se recentrer sur ce type d’évolution pour les cadres qu’elles emploient. Dans ce cas, elles pour- 5 2006 2007 2008 20102009 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 22% 19% 20% 19% 20% 18% 19% 18% 21% 19% 21% 22% 21% 19% Base : ensemble des cadres interrogé·e·s Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Évolution de la mobilité interne des cadres du secteur privé (2009-2019) Les traits verticaux entourant chaque point représentent la marge d’erreur, indiquée par l’intervalle de confiance au seuil de 5% raient réviser leurs stratégies d’accompagnement, privilégiant par exemple, des processus RH facilitant les évolutions latérales. Dès lors, la structure des mobilités internes pourrait aussi être amenée à se transformer. Ainsi, alors qu’en 2019, les changements de poste étaient minoritaires parmi elles (4 cas sur 10), ils pourraient devenir l’objet prioritaire de la politique de mobilité des entreprises. Enfin, des évolutions plus limitées pourraient se déve- lopper : ainsi, en 2019, 30 % des cadres non mobiles ont vu se modifier en partie le contenu de leur poste, et 5 % ont connu un changement d’intitulé. – ELLE EST SOURCE DE SATISFACTIONS ET D'AVANTAGES POUR LES CADRES – Même s’ils doivent se résoudre à une mobilité interne plutôt qu’externe, les cadres pourraient en retirer des avantages similaires. En effet, les mobilités internes ont plus souvent pour motivation le souhait d’amé- liorations qu’il pourrait leur être possible d’obtenir
  • 9. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 9 6 Gagner en responsabilité Augmenter son niveau de salaire Quitter un environnement précédent difficile (stress, difficultés relationnelles ...) Répondre à une opportunité Autres 7%8%12% 8% 18%8% 7%8%9%14% Pour des perspectives d’évolution de carrière plus importantes Raisons personnelles Découvrir un nouveau poste Goût du challenge Obligation, pas eu le choix (réduction des effectifs, restructuration interne, suppression de poste, etc.) Base : cadres ayant connu une mobilité interne en 2019 Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Raison de la mobilité interne en 2019 sans changer d’entreprise, comme des possibilités d’évolution (14 % des réponses) ou un développe- ment de leurs responsabilités (12 %) 6 . Des différences apparaissent toutefois selon que la mobilité interne comporte ou non un changement de poste. Dans le premier cas, les perspectives d’évolu- tion de carrière ont plus souvent motivé la mobilité (20 % contre 11 %), mais celle-ci a aussi plus souvent été entreprise pour échapper à un environnement stressant (12 % contre 6 %). À ce titre, un change- ment de poste pourrait constituer une solution de repli pour les cadres que ces mêmes raisons pous- saient à rechercher une mobilité externe. Par ailleurs, la mobilité interne a souvent pour résul- tat l’amélioration de sa situation ou l’obtention d’avantages. Ainsi, 57 % des cadres y ayant procédé ont vu leur rémunération augmenter (64 % des mo- biles en externe), 53 % déclarent avoir bénéficié à cette occasion d’une promotion hiérarchique, et 44 % ont vu s’élargir leur périmètre de responsabilité. Cependant, en 2019, lorsque la mobilité interne s’est effectuée à l’initiative de l’entreprise, elle s’est beau- coup moins souvent accompagnée d’avantages tels qu’une promotion hiérarchique (47 %, contre 68 % dans le cas d’une mobilité à l’initiative du cadre) ou une augmentation de rémunération (49 %, contre 76 %). Si les entreprises choisissaient de renforcer leur politique de mobilité interne, elles pourraient avoir davantage recours aux promotions hiérar- chiques, générant in fine de la satisfaction pour les cadres bénéficiaires. Globalement, la satisfaction apportée par la mobilité interne est du même ordre, bien qu’un peu moins forte, que celle consécutive à un changement d’entre- prise 7 . Aux yeux des cadres en poste, les points les plus satis- faisants sont les conditions matérielles de travail (82 % de satisfaction après une mobilité interne comme externe), les relations avec les collègues (9 cadres sur 10 dans tous les cas) ainsi que celles avec le.la supérieur.e hiérarchique (8 cadres sur 10). Le type de mobilité vécu apporte cependant des diffé- rences sur deux points. • En premier lieu, les cadres mobiles en interne sont un peu moins satisfaits de leur équilibre vie profes- sionnelle-vie privée (73 %) que ceux ayant connu une mobilité externe (80 %). Parmi les premiers, celles et ceux qui ont changé de poste se montrent cependant les plus positifs (76 % de satisfaits, contre 71 % dans le cas d’autres changements). •En revanche, les cadres mobiles en interne sont plus satisfaits de leurs perspectives de carrière au sein de l’entreprise (67 % contre 60 %, sans change- ment selon le type de mobilité interne).
  • 10. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES10 7 Très satisfaisante Peu satisfaisante Pas du tout satisfaisante Non mobiles en 2019 Ayant connu une mobilité interne en 2019 Ayant connu une mobilité externe en 2019 13% 12% 11% 57% 31% 64% 19% 68%84% 16% 3% 4% 1% 84% 88% Base : ensemble des cadres interrogé·e·s Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19. Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Satisfaction déclarée, début 2020, vis-à-vis de la situation professionnelle actuelle –LE POIDS DES MOBILITÉS CONTRAINTES POURRAIT AUGMENTER EN 2020– Durant ces dernières années, la part des mobilités contraintes ou subies a tendanciellement baissé 8 . La part des mobilités à l’initiative de l’entreprise, qu’elles soient internes ou externes, a ainsi nettement diminué. De même, la part des réponses « je n’ai pas eu le choix » à la question sur les motivations de la mobilité a baissé de plus de moitié pour la mobilité interne, et plus fortement encore en externe. Sous l’effet de la crise liée au Covid-2019, la part des mobilités contraintes ou subies pourrait augmenter de façon significative. Beaucoup de cadres pourraient faire face à une situation de chômage, certains pour la première fois, et se voir contraints de changer de fonction ou de métier, ou encore de déménager pour retrouver un emploi.
  • 11. APEC – PANORAMA 2020 DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DES CADRES 11 À noter qu’avant la crise sanitaire liée au Covid-19, si des écarts de taux de mobilité – cumulée, interne et externe – sont observés entre les secteurs d’activité, la part des mobilités contraintes ou subies présente elle aussi des différences sectorielles 9 . C’est dans le commerce qu’elles sont les plus nombreuses, avec notamment plus d’une mobilité interne sur deux à l’initiative de l’employeur. Les facteurs conjoncturels comme les conséquences du confinement et la crise économique affectant chaque secteur d’une façon spécifique, ces différences pourraient se renforcer au cours de l’année 2020. 9 8 Industrie Construction, BTP Taux de mobilité total (interne + externe) Part des mobilités internes contraintes ou subies Part des mobilités externes contraintes ou subies ServicesCommerce, distribution 25% 39% 33% 47% 33% 54% 24% 13% 36% 9% _ 8% À l'initiative de l'employeur Mobiles en interne Mobiles en externe Je n'ai pas eu le choix 2017 Je n'ai pas eu le choixÀ l'initiative de l'entreprise 56% 52% 41% 20% 16%15% 18% 18% 12% 2% 9% 7% 2018 2019 Base : cadres mobiles en interne / en externe Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Base : ensemble des cadres interrogé·e·s Note : interrogation réalisée en février-mars 2020, avant la période de confinement liée au Covid-19. Source : Apec, enquête Mobilité 2020 Part des mobilités contraintes en 2019 selon le secteur d’activité Évolution de la part des mobilités contraintes entre 2017 et 2019
  • 12. ASSOCIATION POUR L’EMPLOI DES CADRES 51 BOULEVARD BRUNE – 75689 PARIS CEDEX 14 CENTRE DE RELATIONS CLIENTS DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H À 19H *prix d’un appel local 0 809 361 212 © Apec Cet ouvrage a été créé à l’initiative de l’Apec, Association pour l’emploi des Cadres, régie par la loi du 1er juillet 1901 et publié sous sa direction et en son nom. Il s’agit d’une œuvre collective, l’Apec en a la qualité d’auteur. L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires sociaux (MEDEF, CPME, U2P, CFDT Cadres, CFE-CGC, FO-Cadres, CFTC Cadres, UGICT-CGT). Toute reproduction totale ou partielle par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec, est strictement interdite et constituerait une contrefaçon (article L122-4 et L335-2 du code de la Propriété intellectuelle). Cette étude a été réalisée par la direction Données, études, analyses (DDEA) de l’Apec. Directeur de la DDEA : Pierre Lamblin. Équipe projet : Christophe Thill, Mélanie Lepori, Kamel Yahyaoui. Maquette : Daniel Le Henry ISSN 2681-2827 (Collection Trajectoires) ISSN 2262-4023 JUILLET 2020 –L’OBSERVATOIRE DE L’EMPLOI CADRE– L’observatoire de l’Apec réalise des études pour mieux comprendre le marché de l’emploi des cadres et anticiper les tendances à venir, en matière de modalités de recrutement et de fidélisation, de processus de mobilité, d’évolution des métiers et des compétences. Les études publiées s’articulent autour de trois grands axes : • analyser les besoins, les difficultés et les processus de recrutement des cadres ; • comprendre les trajectoires des cadres, leurs parcours et les inégalités qui peuvent en résulter ; • révéler les évolutions des métiers et des compétences des cadres en lien avec les transformations sociétales. - Baromètre 2020 de l’insertion des jeunes diplômé·e·s, mai 2020. - Rémunération des cadres RH, décembre 2019. - Les cadres et la formation professionnelle, décembre 2019. - La fabrique des cadres, novembre 2019. - La négociation salariale à l’embauche, septembre 2019. Toutes les études de l’Apec sont disponibles gratuitement sur le site www.corporate.apec.fr > Nos études TRAJECTOIRES parcours & inégalités RECRUTEMENT prévisions & processus COMPÉTENCES métiers & société EDPANE0192-20.07 LES DERNIÈRES ÉTUDES PARUES DANS LA COLLECTION « TRAJECTOIRES : PARCOURS ET INÉGALITÉS »